ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 02-10-2009 21:54:09

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3417

Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Ralph “Rotten” Kolstad
23,000 heurs de vol
27 années dans les avions de ligne
B757/767 pendant 13 ans en tant que capitaine chez American Airlines
20 ans chez la US Navy en tant que pilote de chasse, TopGun deux fois

l'interview en telechargement
http://www.freefileserver.com/393130

Src : http://pilotsfor911truth.org/forum/inde … opic=18114

Dernière modification par Raj0r (02-10-2009 21:57:08)

Hors ligne

 

#2 02-10-2009 23:37:18

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3417

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Voici les grandes lignes

Ce qui interpelle le plus Ralph Kolstad c'est la vitesse à laquelle les avions ont percuté les tours.
Il est convaincu que la vitesse donnée par le gvt est physiquement impossible car l'avion n'est tout simplement pas fait pour ça. ( risque pour que l'avion se disloque)
En fait l'avion ne peut pas volé si vite à si basse altitude. google = impossible speed 911


Des pilotes n'ont pas pu faire la manœuvre avec un simulateur à la vitesse donné par le gvt par contre ils ont pu le faire en vitesse d'atterrissage.
Il souligne aussi qu'un simulateur ne reste qu'un simulateur et ne peut pas vraiment représenter des vraies conditions.

Il le dit clairement, il n'aurait pas pu faire ce que les terroriste ont fait. En tout cas pas avec les données que le gvt donne.

Soit les données sont fausses, soit ce n'est pas une " vrai " boeing. Là il est géné car il ne veut pas spéculer.
Alors attention : Il ne dit pas que c'est ce qui s'est passé mais il emet l'hypthèse qu'ils auraient pu modifier un avion pour faire des prouesses pareils.

Il conseil de regarder in plane site

Ps : je ne suis pas billingue alors n'hésitez pas à me corriger.


http://www.patriotsquestion911.com/
http://www.patriotsquestion911.com/Photos/Ralph%20KolstadD%20220%20JPG80.jpg

Commander Ralph Kolstad, U.S. Navy (ret) – Retired fighter pilot.  Former Air Combat Instructor, U.S. Navy Fighter Weapons School (Topgun).  20-year Navy career.  Aircraft flown: McDonnell Douglas F-4 Phantom, Douglas A-4 Skyhawk, and Grumman F-14 Tomcat.  Retired commercial airline captain with 27 years experience.  Aircraft flown: Boeing 727, 757 and 767, McDonnell Douglas MD-80, and Fokker F-100.  23,000+ total hours flown.
Statement to this website 8/20/07: "I started questioning the Sept 11, 2001 “story” only days after the event.  It just didn't make any sense to me.  How could a steel and concrete building collapse after being hit by a Boeing 767?  Didn't the engineers design it to withstand a direct hit from a Boeing 707, approximately the same size and weight of the 767?  The evidence just didn't add up. ...

Dernière modification par Raj0r (03-10-2009 00:53:23)

Hors ligne

 

#3 02-10-2009 23:54:34

Icare
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-09-2009
Messages: 22

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Personnellement, les manoeuvres effectuées me tendent toujours à penser à l'utilisation d'avions télécommandés, sur pilote automatique, bien calibré à l'avance. On a quand même deux boeing qui frappent les deux tours parfaitement dans leur centre horizontal. Pour des pilotes amateurs, cela me surprend encore. Cependant, cela implique la non-présence des passagers, et renforce le mystère. Ce qui me dérange, c'est que mis à part les comptes-rendus ADN gouvernementaux, on a jamais rien vu qui pouvait ressembler à des restes d'humains venant des avions, surtout dans le cas du vol 93. Pour le pentagone, cela est faussé par le fait que des gens sont morts à l'intérieur du bâtiment, donc forcément, on retrouve du matériel humain. Donc ça plus le fait que les appels téléphoniques soient probablement bidonnés, on est en droit de se poser des questions sur ce qui s'est passé pour les victimes.

Dernière modification par Icare (02-10-2009 23:55:26)

Hors ligne

 

#4 03-10-2009 00:44:19

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3417

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Il n'est pas contre la théorie des avions télécommandé mais là aussi il ne s'aventure pas trop mais il fait le parallèle avec les missiles qu'on lance des sous marin pour atteindre des cibles à des milliers de km. Il dis juste que technologiquement c'est possible mais préfère rester sur un argumentaire simple :
Il est extremement difficile pour un boieng à cette altitude d'atteindre une telle et vitesse et réussir à atteindre le wct

Dernière modification par Raj0r (03-10-2009 01:21:36)

Hors ligne

 

#5 03-10-2009 01:30:46

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3417

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Bon bon bon c'est bizare tout ça
J'ai tapé speed 911 dans google et je tombe la dessus
http://www.911blogger.com/node/20232

By John Bursill – Licensed Avionics Aircraft Engineer, Boeing 767/737/747 Series
John Bursill dit qu'il a testé un simulateur et qu'il a pu voler à l'altitude et vitesse indiquée dans le rapport officiel.

Dernière modification par Raj0r (03-10-2009 01:32:45)

Hors ligne

 

#6 03-10-2009 11:31:31

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Raj0r a écrit:

Bon bon bon c'est bizare tout ça
J'ai tapé speed 911 dans google et je tombe la dessus
http://www.911blogger.com/node/20232

By John Bursill – Licensed Avionics Aircraft Engineer, Boeing 767/737/747 Series
John Bursill dit qu'il a testé un simulateur et qu'il a pu voler à l'altitude et vitesse indiquée dans le rapport officiel.

Il dit lui-même qu'il a fait déconnecter les alarmes et prévenu les responsables.
Résultat, il a testé les limites informatiques du simulateur non celles de l'avion roll
Personne ne peut dire si l'avion lui a été testé dans ces conditions,  il est donc peu vraisemblable que les réactions du simulateur soient pertinentes avec la réalité.


Pourquoi avait-il besoin de prévenir les responsables et de faire configurer le simulateurs pour cet essai particulier ?
parce que ce n'est pas possible de faire ce genre de teste de façon inaperçu...


Ce genre de simulateur est monté sur vérins afin de reproduire les mouvements de l'avion...
Quand vous faite des manœuvres inadéquats, l'alarme se met en marche.

Je suppose que les responsables auraient sauté en l'air si ils n'avaient pas été prévenus... !

Enfin le teste a été fait en 2009... Avec la puissance informatique d'aujourd'hui et non celle des simulateurs des années 2000...

Dernière modification par Armageddon (03-10-2009 11:33:37)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#7 04-10-2009 14:49:45

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3417

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Armageddon, la seule façon de départager ces points de vues c'est de tester en grandeur nature.

Le fait est qu'avec un simulateur c'est tout à fait possible, alarme ou pas.

Et la puissance informatique n'a rien a faire la dedans, nous simulons un boieng, la puissance de l'informatique importe peu vu que nous simulons toujours le même avion.
La puissance informatique jouera sur la vitesse de simulation et non sur le résultat.

D'ailleurs boieng n'a pas bloquer la vitesse en fonction de l'altitude, si à la hauteur de la mer j'ai envi d'appuyer sur le champignon rien ne m'en empeche techniquement. ( Ralph Kolstad le dit aussi )
    The 767-200 is an aircraft that’s considered highly powered due to its requirement to function with only one engine for ETOPS - Extended-range Twin-engine Operational Performance Standards. It is capable of taking off fully loaded with only one engine.
5.    Lear’s argument: The normal maximum operating speed at sea level is 360Knots/h (Nautical miles) which equates to 415mph (a lot less than seen on 9/11). It is not, as Lear stated in his interview 360mph, which is considerably less. This maximum operating speed (Indicated) used is something that is decided by Boeing in conjunction with the operator and is not a structural or performance limit; rather it has been determined to be a safe speed at which to operate with commercial passengers on board and to prevent the need for increased maintenance.

Dans l'article de 911blogger John Bursill debunk un gars de p4T Lear.
Lear se base sur la vitesse max conseillée par boieng quand l'avion est rempli de passager pour dire que c'est impossible ce qui est un peu léger ...

Là où Ralph Kolstad et John Bursill divergent c'est sur l'impossibilité de la manoeuvre. 

Pour Ralph Kolstad c'est impossible parceque l'avion devient très instable.

Pour John Bursill c'est possible, il l'a fait avec le simulateur et très facilement.

Dernière modification par Raj0r (04-10-2009 15:19:21)

Hors ligne

 

#8 04-10-2009 16:44:04

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

Raj0r a écrit:

Ce qui interpelle le plus Ralph Kolstad c'est la vitesse à laquelle les avions ont percuté les tours.
Il est convaincu que la vitesse donnée par le gvt est physiquement impossible car l'avion n'est tout simplement pas fait pour ça. ( risque pour que l'avion se disloque)
En fait l'avion ne peut pas volé si vite à si basse altitude. google = impossible speed 911

Ça m'inspire une réflexion : les "inconvénients" utiles avec un avion arrivant à grande vitesse, c'est que les témoins sont moins nombreux à avoir le temps de le voir, encore moins nombreux à pouvoir en donner des détails précis, et enfin que les images vidéos seront forcément moins nettes...


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#9 05-10-2009 14:51:31

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Interview du Captain Ralph Kolstad sur Noliesradio

onegus a écrit:

Raj0r a écrit:

Ce qui interpelle le plus Ralph Kolstad c'est la vitesse à laquelle les avions ont percuté les tours.
Il est convaincu que la vitesse donnée par le gvt est physiquement impossible car l'avion n'est tout simplement pas fait pour ça. ( risque pour que l'avion se disloque)
En fait l'avion ne peut pas volé si vite à si basse altitude. google = impossible speed 911

Ça m'inspire une réflexion : les "inconvénients" utiles avec un avion arrivant à grande vitesse, c'est que les témoins sont moins nombreux à avoir le temps de le voir, encore moins nombreux à pouvoir en donner des détails précis, et enfin que les images vidéos seront forcément moins nettes...

@ Rajor : "Le fait est qu'avec un simulateur c'est tout à fait possible, alarme ou pas."

Avec un simulateur, tu peux te prendre pour un champion de formule 1 ou même Tom Raider
Pour autant, je te mets au défi de faire la même chose dans la réalité.

Un simulateur professionnel reproduit le plus fidèlement possible les mouvements de l'avion dans la gamme de ses limites de vol, au-delà, il se met en alarme.
=> Quand tu es hors limites de vol, le simulateur est bien incapable de reproduire ce qui se passerait dans la réalité => Ce n'est plus son problème, ça deviendra le tien si tu t'aventures à le faire pour de bon.
Autrement dit, les pirates n'ont pas pu s'entrainer à dépasser les limites de vol sur un simulateur.
Le but d'un simulateur est d'obliger les pilotes à rester dans les clous et non de s'entrainer à en sortir.

A partir du moment ou tu déconnectes l'alarme du simulateur, tu ne sais pas à quel moment tu sorts du domaine de vol et encore moins à quel moment ça passe ou ça casse.
Ce n'est tout simplement pas le boulot d'un simulateur.

@ Ça m'inspire une réflexion : les "inconvénients" utiles avec un avion arrivant à grande vitesse, c'est que les témoins sont moins nombreux à avoir le temps de le voir, encore moins nombreux à pouvoir en donner des détails précis, et enfin que les images vidéos seront forcément moins nettes...

Rendre l'avion invisible aux témoins serait un avantage utile ? ... hmm

En revanche, la VO a besoin de cette vitesse pour expliquer un point SUPER étrange :

=>>> Comment les avions arrivent à passer à travers les colonnes en acier de la façade des WTC aussi facilement qu'une balle de fusil à travers une vitre... .

Dernière modification par Armageddon (05-10-2009 14:54:56)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr