ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 13-03-2008 21:49:28

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Le parcours final du vol 77 est impossible ?

C'est la conclusion d'une nouvelle étude de l'association de pilotes et de professionnels de l'aviation pilotsfor911truth:

Topographie D'Arlington. Les obstacles rendent Le Parcours final du vol 77 Impossible. Article en anglais :

http://pilotsfor911truth.org/descent_rate031308.html

http://www.911blogger.com/node/14354#comment

Dernière modification par questionneur (14-03-2008 07:59:59)

Hors ligne

 

#2 14-03-2008 04:49:16

ConsciousSoul
Membre du forum
Lieu: Montreal
Date d'inscription: 31-01-2007
Messages: 340
Site web

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Toute cette démonstration se base entièrement sur les données due la boite noire du vol 77.
Ces données ont été fournies par le gouvernement et, à ma connaissance, n'ont pas été formellement validées par des sources indépendantes comme étant authentiques.

L'argument ici est donc circulaire:

a) La boite noire dit VRAI.  Donc c'est bien qu'il y avait un avion et pas un missile, et c'est bien le vol 77 puisqu'il s'agit de la boite noir authentifiée du vol 77.

ou

b) La boite noire contient des données trafiquées, est fausse, ou est la boite noire d'un autre vol que le vol 77, mais présentée par le gouvernement comme la boite noir officielle du vol 77. Dans tous ces cas, on ne peut pas alors se fier sur sa trajectoire pour déterminer si oui ou non il s'agissait du vol 77! Tout au plus, on peut affirmer, si les données sont vraiment exacte, que la boite noire présentée par le gouvernement n'est pas celui du vol 77 . Mais cela ne permet nullement d'affirmer ou d'infimer la présence du vol 77 sur le pentagone.


"Douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes qui, l'une comme l'autre, nous dispensent de réfléchir."
-POINCARÉ

Hors ligne

 

#3 14-03-2008 08:04:19

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

ConsciousSoul a écrit:

Toute cette démonstration se base entièrement sur les données due la boite noire du vol 77.
Ces données ont été fournies par le gouvernement et, à ma connaissance, n'ont pas été formellement validées par des sources indépendantes comme étant authentiques.


Mais comme elles ont été fournies par le gouvernement, ses données sont celles de la VO, donc on s'en fiche qu'elles ait été authentifiées de façon indépendante.

Il est donc légitime de les exploiter pour vérifier leur compatibilité avec un crash sur le Pentagone.



L'argument ici est donc circulaire:

a) La boite noire dit VRAI.  Donc c'est bien qu'il y avait un avion et pas un missile, et c'est bien le vol 77 puisqu'il s'agit de la boite noir authentifiée du vol 77.


Oui, mais dans ce cas, l'étude rapportée par questionneur montre que le vol 77 n'a pu se crasher sur le Pentagone.

En outre, cela n'évacue absolument pas la possibilité d'un missile.


ou

b) La boite noire contient des données trafiquées, est fausse, ou est la boite noire d'un autre vol que le vol 77, mais présentée par le gouvernement comme la boite noir officielle du vol 77.


Cette boîte noire étant celle de la VO, qu'elle fut trafiquée ou qu'elle provienne d'un autre vol ne nous concerne pas.

Ce qui compte c'est de vérifier la compatibilité de ses données avec un crash sur le Pentagone.



Dans tous ces cas, on ne peut pas alors se fier sur sa trajectoire pour déterminer si oui ou non il s'agissait du vol 77!

Le gouvernement fournissant cette boîte comme étant celle du vol 77, on peut légitimement vérifier la compatibilité de ses données avec un crash sur le Pentagone.


Tout au plus, on peut affirmer, si les données sont vraiment exacte, que la boite noire présentée par le gouvernement n'est pas celui du vol 77 .

Oui.


Mais cela ne permet nullement d'affirmer ou d'infimer la présence du vol 77 sur le pentagone.

La boîte noire étant présentée par la VO comme étant celle du vol 77, nous en acceptons le postulat, sans nous perdre dans des considérations telles qu'écrites ci-dessus.

Postulat de départ : la boîte noire est celle de la VO, présentée comme étant celle du vol 77.

1- elle provient réellement du vol 77 - l'étude de ses données est incompatible avec le crash => le vol 77 ne s'est pas crashé sur le Pentagone.

2- elle provient d'un autre vol - l'étude de ses données est incompatible avec le crash => le vol dont elle provient ne s'est pas crashé sur le Pentagone.


Inférer d'autres choses que les 2 propositions ci-dessus me semble s'apparenter à de l'en****ge de diptères en plein vol. tongue

Il est indifférent de savoir si oui ou non le vol 77 est passé près du Pentagone le 11 septembre ; ce qui est important c'est de déterminer s'il s'est crashé dessus ou non.


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#4 14-03-2008 08:12:40

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

D'accord avec toi, JP


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#5 14-03-2008 10:05:43

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

En l’occurrence ici je ne pense pas que cette nouvelle étude du site « pilotsfor911truth » résulte spécifiquement d’un examen complémentaire de la boite noire le « Flight Data Recorder » prétendument retrouvé du vol 77. Les analyses à son sujet ont été déjà publiées depuis un moment par le site « pilotsfor911truth ». Elles avaient abouties notamment à la conclusion que les données de vol montraient que l’altitude du vol 77 était trop élevée pour que celui-ci ait heurté les lampadaires ou le pentagone au temps d’impact mais elles n’aboutissaient pas à la conclusion que le parcours final du vol 77 était impossible. Le principal auteur de l’étude du Flight Data Recorder du vol 77, Rob Balsamo, indiquait même que pour lui, en tant que pilote, le parcours final du vol 77, même s’il était difficile, était réalisable. J’en ai parlé ici :

http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 24&p=2

Cette nouvelle étude est basée sur des données concernant la topographie et les obstacles le long de la trajectoire du vol 77 selon la version officielle. La topographie d’ Arlington et les obstacles le long de la dernière étape du  vol 77 " en direction du pentagone rendent totalement impossible, physiquement et aérodynamiquement, cette dernière étape selon les conclusions de cette nouvelle étude du site «pilotsfor911truth»:

http://pilotsfor911truth.org/descent_rate031308.html

Qui indique notamment que les G charges nécessaires à la réalisation de ce parcours non seulement ne figurent pas dans les données libérées du  Flight Data Recorder de l’avion mais qu’en plus elles n'étaient pas réalisables par un avion commercial de Type Boeing 757.

D’autres pilotes comme Russ Wittenberg :

http://video.google.fr/videoplay?docid= … 6368831731

Ont dit la même chose mais leurs affirmations n’était pas étayées sur un calcul précis. En l'occurence, ici c’est le cas.

Dernière modification par questionneur (14-03-2008 10:39:41)

Hors ligne

 

#6 14-03-2008 10:23:29

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Merci questionneur, encore une énorme épine dans le pied de la TO... et des pro-Boeing wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#7 14-03-2008 11:03:25

Fabrice
Membre du forum
Lieu: Bretagne
Date d'inscription: 31-03-2007
Messages: 806

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Voici une traduction de l'article.

Si vous la préférez en pdf, elle est disponible ici ==> http://reopen911fr.free.fr/Vol77.pdf

Topographie d’Arlington, des obstacles rendent l’approche finale du vol American Airlines 77 impossible

Par Rob Balsamo, Pilotes pour la vérité sur le 11/09 (http://pilotsfor911truth.org)

13/03/2008 – « Attention aux Ides de Mars » ne pouvait pas être plus approprié à l’introduction de cet article, il semble en effet que la version officielle du gouvernement relative aux évènements du Pentagone soit officiellement caduque. Le dur labeur accompli par l’équipe d’investigation citoyenne, a attiré notre attention sur les informations concernant la topographie des lieux avoisinants la trajectoire du vol American Airlines 77 dont parle la version officielle. La topographie d’Arlington et les obstacles longeant la trajectoire du vol American Airlines 77 rendent, physiquement et aérodynamiquement, l’approche finale totalement impossible. Nous allons vous le démontrer.

Selon le gouvernement, l’approche finale du vol American Airlines 77 sur le Pentagone est représentée telle que ci-dessous.

(Photo gracieusement fournie par l’équipe d’investigation citoyenne)

http://i22.photobucket.com/albums/b338/merc_mercy_/VDOTAntennaAerial.jpg

Vous pouvez remarquer l’antenne VDOT installée sur le sol et directement placée sur la trajectoire du vol American Airlines 77 rapportée par l’enquête. La hauteur de cette antenne est de 169 pieds (51 mètres) au-dessus du sol sur un terrain dont l’altitude est de 135 pieds (41 mètres) au dessus du niveau de la mer (Numéro d’enregistrement 1016111 de la Federal Communications Commission).

(Photo gracieusement fournie par l’équipe d’investigation citoyenne)

http://i22.photobucket.com/albums/b338/merc_mercy_/VDOTAntennaDescentAngle2.jpg

Pour ceux qui ont vu le film « Pandora’s Black Box – Chapitre 2 – Le vol American Airlines 77 », vous vous en souviendrez, le gouvernement prétend que le vol 77 a renversé des lampadaires sur Washington Boulevard alors que le premier lampadaire est situé à 2400 pieds (731 mètres) à l’est de l’antenne VDOT. La topographie de cette zone, entre l’annexe de la Marine / l’antenne VDOT et le Pentagone, est relativement pentue. Le Pentagone se trouve sur une zone surélevée de 33 pieds (10 mètres) selon l’USGS.

Sur la base de cette topographie et en combinant la hauteur de l’antenne VDOT située sur la trajectoire d’approche du vol American Airlines 77, il est physiquement et aérodynamiquement impossible que cet avion ait pu parcourir la trajectoire que le gouvernement veut nous faire croire.

Sommet de l’antenne VDOT = 304 MSL (Mean Sea Level) (92 mètres au dessus du niveau de la mer)
Sommet d’un lampadaire = 60 MSL (Mean Sea Level) (18 mètres au dessus du niveau de la mer)

Différence = 244 pieds (74 mètres) de descente

Distance entre l’antenne VDOT et le premier lampadaire = 2400 pieds (731 mètres)

2400 / 781 (vitesse en pieds par seconde donnée par l’enregistreur de bord) = 3 secondes

244 / 3 secondes = 81 fps (foot per second = pieds par seconde) en taux de descente  x 60 = 4880 fpm (1487 mètres par minute) en taux de descente nécessaire pour atteindre le sommet du premier lampadaire depuis le sommet de l’antenne VDOT.

Distance entre le premier lampadaire et le Pentagone = 1016 pieds (310 mètres)

1016 pieds / 781 pieds par seconde = 1,3 seconde

4880 pieds par seconde en descente doivent être effectués en 1,3 seconde

81 x 1,3 = 105 pieds (32 mètres) de descente en 1,3 seconde.

105 / 32 pieds par seconde d’accélération due à la gravité = 3,3 G + 1 G = 4,3 G supportés lors de la descente de 105 pieds (32 mètres) en 1,3 seconde. De plus, il n’y a pas 105 pieds (32 mètres) de hauteur.

Sommet du premier lampadaire = 60 MSL (18 mètres au dessus du niveau de la mer)
Hauteur du « trou d’impact » = 33 pieds (niveau du sol du Pentagone) + 12 pieds (centre du trou d’impact dans le Pentagone) = 45 MSL (14 mètres au dessus du niveau de la mer)

60 pieds (18 mètres) (altitude du sommet du lampadaire 1) – 45 pieds (14 mètres) (altitude du centre du « trou d’impact » = 15 pieds (4,5 mètres) de hauteur disponibles pour atteindre un taux de descente de 4880 fpm (1487 mètres par minute).

105 / 15 = 700% (la force de gravité requise pour permettre la descente avec un taux de 4880 fpm en 1,3 secondes sur 105 pieds (32 mètres) doit être augmentée de 700%).

Conclusion = Il est totalement impossible pour tout type d’avion de transport de descendre du sommet de l’antenne VDOT vers le sommet du lampadaire 1 et d’atteindre ensuite le niveau du « trou d’impact » rapporté dans la version du gouvernement et vu dans les 5 images vidéo du DoD (Department of Defense). Les enregistreurs de vol n’ont jamais enregistrés une gravité de 30,1 G (FDR = Flight Data Recorder). Une gravité de 30,1 G aurait disloqué l’avion.

Ces chiffres ne tiennent pas compte des temps de réponse nécessaires pour initier l’arrêt. Une durée d’approche plus longue ou une altitude du Pentagone plus élevée auraient été nécessaires pour coïncider avec les contraintes maximum de la structure de l’avion. L’antenne VDOT était en place le 11 septembre 2001 et n’a pas été percutée par quelconque objet.

La catégorie des avions commerciaux est limitée à une charge de 2,5 G positifs et 1,0 G négatif. Bien qu’il existe une marge d’erreur dans ces limites, elle n’est certainement pas proche de 1204% ou de 30,1 G. Les avions de voltige ont une limite de charge à 6 G. Certains peuvent prétendre que la trajectoire de l’avion a « juste manquée » l’antenne VDOT, et pour cela, nous avons également calculé les résultats si l’avion était au niveau de la base de l’antenne. La force requise aurait été approximativement de 4,3 G. C’est encore excessif pour un avion commercial. L’avion n’était certainement pas au niveau du sol en raison de la présence de l’annexe de la Marine et de telles charges n’ont jamais été enregistrées dans les enregistreurs de vol fournis par le NSTB (National Transportation Safety Board). N’hésitez pas à faire les calculs vous-même en utilisant les formules ci-dessus.

« Les pilotes pour la vérité sur le 11/09 » est une organisation composée de professionnels de l’aviation venus du monde entier. L’organisation a analysée les données des enregistreurs de vol fournis par le National Transportation Safety Board (NSTB). Les données ne correspondent pas avec la version officielle du gouvernement. Le NSTB et le FBI se refusent à tout commentaire.

http://pilotsfor911truth.org/core.html pour consulter la liste complète des membres.

Un remerciement particulier à l’équipe d’investigation citoyenne (http://thepentacon.com/) pour avoir attiré notre attention sur ce sujet et pour nous avoir fournie les photos ci-dessus.

Dernière modification par Fabrice (14-03-2008 11:22:55)


Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! (Coluche)

Hors ligne

 

#8 14-03-2008 11:19:57

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

une erreur "1487 mètres par seconde" => 1487 mètres par minute (le 2e)

Génial, merci Fabrice, faudrait mettre ça en dossier PDF, à voir avec Smartmac


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#9 14-03-2008 11:20:20

Fabrice
Membre du forum
Lieu: Bretagne
Date d'inscription: 31-03-2007
Messages: 806

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Sylvio a écrit:

une erreur "1487 mètres par seconde" => 1487 mètres par minute (le 2e)

Génial, merci Fabrice, faudrait mettre ça en dossier PDF, à voir avec Smartmac

Je corrige tout de suite.


Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! (Coluche)

Hors ligne

 

#10 14-03-2008 11:31:38

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

big_smile exellent

L'antenne était là en 2001 ?

d'ailleurs la seule image pour l'instant que j'ai trouvée  c'est celle là. vous allez rire c coupé juste avant l'antenne lol

http://www.ceo.ncsu.edu/attack/nyc-images/Pentagon_after.jpg

http://www.ceo.ncsu.edu/attack/nyc-imag … _after.jpg

Dernière modification par Dr Gonzooo (14-03-2008 11:49:21)


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#11 14-03-2008 11:50:33

Ronny0
Membre du forum
Date d'inscription: 26-02-2008
Messages: 444

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Baser toute leur étude sur le fait que l'avion devait survoller cette antenne me parait dubieux quand même, il pouvait la contourner aussi, non ? Mettre une trajectoire parfaitement rectiligne est-ce sérieux ? Cet ancien site montrait déjà le mât : http://pagesperso-orange.fr/jpdesm/pent … -appr.html
D'ailleurs ce site parle du mat VDOT le long de l'autoroute et de "pylône de radiocommunication" pour ce mat à côté du batiment de la marine dont on parle ici.

Hors ligne

 

#12 14-03-2008 11:54:16

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Ronny0 a écrit:

Baser toute leur étude sur le fait que l'avion devait survoller cette antenne me parait dubieux quand même, il pouvait la contourner aussi, non ? Mettre une trajectoire parfaitement rectiligne est-ce sérieux ? Cet ancien site montrait déjà le mât :

...

A 850 km à l'heure! oui c'est sérieux!


En revanche quand on compare la trajectoire avec ce site elle est décalée ->

http://www.rr0.org/politique/ideologie/ … index.html

Dernière modification par Dr Gonzooo (14-03-2008 12:24:14)


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#13 14-03-2008 13:54:14

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Citation "Ronny0 "

"Baser toute leur étude sur le fait que l'avion devait survoller cette antenne me parait dubieux quand même, il pouvait la contourner aussi, non ?"

Voir la conclusion de l'étude:

http://pilotsfor911truth.org/descent_rate031308.html


Conclusion = Impossible for any transport category aircraft to descend from top of VDOT Antenna to top of pole 1 and pull level to "impact hole" AS REPORTED BY THE GOVERNMENT STORY and seen in the DoD "5 Frames Video". 11.2 G's was never recorded in the FDR. 11.2 G's would rip the aircraft apart.

Sauf erreur de leur part, l'étude est basée sur la trajectoire officielle et je doute fort qu'ils commettent une erreur la dessus.

Hors ligne

 

#14 14-03-2008 14:14:46

Ronny0
Membre du forum
Date d'inscription: 26-02-2008
Messages: 444

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Il me semblait qu'on disait que les données de la boite noire placaient l'avion trop haut et plus à gauche (ou à droite) que la thèse officielle.

Hors ligne

 

#15 14-03-2008 14:25:19

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Leur trajectoire est à priori fausse, l'avion serait passé à côté et non au dessus. Cependant ça mérite quelques vérifications supplémentaires quand j'aurai le temps.
Ne pas oublier une autre chose, rob balsamo soutient la CIT, petite équipe qui a réalisé the pentacon...

Hors ligne

 

#16 14-03-2008 19:47:58

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Le fait que ledit avion serait passé au dessus de ladite antenne figurerait dans les communications du NTSB.

http://www.ntsb.gov/info/foia_fri.htm

Lien ci-dessous:

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread341556/pg1

Extrait:

"This is underscored due to the fact that the NTSB released alleged FDR has the plane directly over the 169 foot tall antenna at the VDOT that we know wasn't hit."
Traduction: "Ceci est souligné en raison du fait que le NTSB a publié le prétendu FDR mettant l'avion directement au dessus des 169 pieds de la grande antenne au VDOT que nous savons ne pas avoir été touchée ».

Donc à vérifier effectivement dans les textes officiels si c'est vrai ou faux.

Hors ligne

 

#17 14-03-2008 19:59:42

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Dans les communications du NTSB ?.. Ca m'étonne beaucoup.
Rien n'établit vraiment que l'avion soit passé au dessus comme ils le laissent supposer croire - à preuve du contraire -.
Une page à voir : http://www.earth-citizens.net/pages-en/trj-appr.html

Un témoignage qui détruit cette possibilité :

Terry Morin, a former USMC aviator, Program Manager for SPARTA, Inc was working as a contractor at the BMDO offices at the old Navy Annex. Having just reached the elevator in the 5th Wing of BMDO Federal Office Building (FOB) #2. He heard "an increasingly loud rumbling" One to two seconds later the airliner came into my field of view. By that time the noise was absolutely deafening. The aircraft was essentially right over the top of me and the outer portion of the FOB (flight path parallel the outer edge of the FOB). Everything was shaking and vibrating, including the ground. I estimate that the aircraft was no more than 100 feet above me (30 to 50 feet above the FOB) in a slight nose down attitude. The plane had a silver body with red and blue stripes down the fuselage. I believed at the time that it belonged to American Airlines, but I couldn't be sure. It looked like a 737 and I so reported to authorities. Within seconds the plane cleared the 8th Wing of BMDO and was heading directly towards the Pentagon. .../...

Je vais regarder le calcul dans un premier temps, il me semble suspect, on verra pour ce mat après wink.

Hors ligne

 

#18 15-03-2008 00:08:42

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

75 * 1.3 = 97.5 foot descent within 1.3 seconds.

97.5/32 fps accel due to gravity = 3.0 G's + 1 G = 4.0 G's needed to arrest descent within 1.3 seconds and 97.5 feet vertically. However, 97.5 feet vertically is not available.

Si on prend 60 secondes, soit le temps que l'avion a pour atteindre la hauteur de l'objectif, ça fait :

75 * 60 = 4500
4500/32 = 140

Donc plus de 140G...

Ou est le problème ? Eh ben il s'est trompé, au lieu de multiplier il fallait diviser.
Ainsi on a :

75/1.3 = 57.7
57.7/32 = 1.8

Donc on aurait en fait environ 2.8G.

Cette - première - erreur nous montre le sérieux de ces gens.

Hors ligne

 

#19 15-03-2008 07:27:28

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

fedup a écrit:

Merci questionneur, encore une énorme épine dans le pied de la TO... et des pro-Boeing wink

La vérité c'est comme une antenne un jour ou l'autre tu la prends en pleine tête. (citation du 22 ème  pirate de l'air)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#20 15-03-2008 08:33:29

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Tout cela est également évoqué dans le forum de "Loose Change" où un prénomé "Sevon" a également traité Balsamo d'idiot ou de menteur:

http://s1.zetaboards.com/LooseChangeFor … 780/1/#new

Comme ce débat technique me passe un peu par dessus la têtre d'autant qu'il est enanglais, je me contente ici de mettre les réponses de Rob Balsamo et d'autres membres de son site:

CONTESTATION (SEVON) :

"The reason your flightpath makes no sense (I assume this is the work of Mr. Balsamo) is because you've assumed the aircraft was flat and level until the DOT mast, then dove to hit the light pole, then pulled up to avoid contact with the ground. This scenario has your maximum rate of descent at the light pole. If you propose a strawman flightpath with such ridiculous assumptions, it's no surprise you get ridiculous answers.

In order to disprove it was Flight 77 -- in order for your statement quoted above to be correct -- you have to show that the evidence is inconsistent with any flightpath, not just the stupid one you came up with. A more reasonable scenario has the aircraft diving before coming upon the DOT mast, then pulling up the rest of the way. In this scenario, the maximum rate of descent is at the DOT mast.

For sake of argument, let's assume your measurements are correct, although frankly we have no reason to trust you or "Pilots for 9/11 Truth." It is also possible that the aircraft missed the DOT mast entirely, or contacted it after all. In fact, there is circumstantial evidence that Flight 77 did hit the pole; if done with a wingtip, depending on roll angle, this means the height restriction at that distance is relaxed substantially.

But anyway, taking your data means we know the following:

* The aircraft contacted the Pentagon wall at 45 feet AGL. This is the minimum height.
* The aircraft was at 60 feet AGL 1016 feet away from the Pentagon.
* The aircraft was at 304 feet AGL at 2400+1016 = 3416 feet from the Pentagon.

We'll assume that the aircraft followed a parabola going through the latter two points, flattening out at the vertex and proceeding flat and level from there until hitting the wall. This gives us two points and an intercept, which uniquely defines our flight path.

The flight path takes the following form:

y = s (x - z)2 + h

where s is the steepness of the parabola, z is the horizontal location of the vertex (the lowest point of flight), and h is the height at the vertex, defined here as 45 feet.

We know this equation is satisfied for our two points, namely {1016, 60} and {3416, 304}. Substituting these in gives us a solution for z, and then we can find s using either point. The solution is left as an exercise -- if you can't do this, you aren't qualified to question the NTSB hypothesis. The solution has the vertex at z = 537 feet from the Pentagon, and the steepness s = 1 / 15296 feet.

Now we can calculate the vertical acceleration, by taking a time derivative. However, there is no time in this equation, since we've referenced the height y to the horizontal position x. If we accept the speed of 781 feet per second, this means:

x = x0 + 781 t feet / second

Using this substitution, we find that the vertical acceleration is given by the second time derivative of the height as a function of time, y(t):

d2/dt2 (y(t)) = (2) (781 feet/second)2 s

"y double dot" = 79.8 ft/s2 = 2.49 g

2.49 g is not a gentle ride, but it's well within the performance of a 757.

----

That kills your hypothesis right there, but it's important to note there's yet another problem with your model.

You stated that the impact height corresponded to the center of the hole. But there's no reason to assume the light pole was hit by the center of the aircraft. We've got apples and oranges here. Since the poles are referenced to the bottom of the aircraft, the impact point should be so referenced too, and that is at 33 feet, not 45.

If you repeat the above but substitute in 33 feet, you find that the vertex is actually at -90 feet, i.e. the aircraft is still descending at impact. And the acceleration now is only 26.9 ft/s2, or a mere 0.84 g.

That's peanuts. Even the Wright Flyer could handle that.

I remind you, I'm using your figures. Your figures are consistent with a totally viable flightpath. Therefore, Mr. Balsamo is either spectacularly incompetent, or a total fraud. Whichever it is, you have been duped."

REPONSE DE BALSAMO:
QUOTE
First problem is that he is not very observant. We reference MSL throughout our entire article, not AGL as he claims.

Next problem is that he assumes we are saying the path is level prior to the VDOT Antenna. This is false and a complete strawman. Usual tactic from the "critical thinkers". We are basing our vertical acceleration "assumption" between the VDOT Antenna and Pole 1 using FDR Data which averages just over 1 G for this segment. Its also interesting to note that the segment (Pole 1 to Pentagon) where the above claim requires 2.49 G's, and our math requires 11.2 G's, the FDR shows less than 1.

Further, he calculates 2.49 G's for the duration of the distance/time. He is saying 2.49 G's was sustained for 4.3 seconds till impact. Only one problem, this is not shown anywhere in the FDR data. Also, he forgot to add earths gravity. So he needs 3.49 G's sustained for 4.3 seconds during his "parabola", through 5 light poles. Further distancing his calculations from the FDR data provided by the NTSB. Also note, 3.49 G's exceed Transport Category G Load limits.

I dont blame him for not wanting to come to P4T to discuss this. It appears he too cannot escape discussion without ad hom attack."

CONTESTATION:

"Arresting a 75 fps descent within 1.3 seconds requires arresting 75/1.3 = 57.7 feet per second of velocity, per second. He's multiplied where he should have divided."

Réponse de Balsamo:

"We are calculating vertical height for a 1.3 second duiration. a.k.a distance, here. Not vertical acceleration/velocity. The vertical accelration is 75 fps. The G's needed to arrest a vertical height of 97.5 over a 1.3 second time inteval based on 75 fps descent rate is 4 G's. If we need to arrest 75 feet in one second, how do you figure that height gets lower at 1.3 seconds? You just lowered vertical velocity to 57.7 when 75 is required."

PRÉCISION COMPLÉMENNTAIRE DE BALSAMO:

"Keep in mind the height we used is the lowest possible based on the antenna. If we really want to get technical, we could use the FDR altitude at this position which would cause the G loads required for the "pull level" to be astronomical. Right now we are using 304 MSL - 80 MSL. Feel free to punch in the numbers using FDR Altitude of 699 MSL - 80 MSL. Wow! Or even try 273 AGL (radar altitude) + 135 ground elevation. = 408 MSL. Both will require much more than 11.2 G's."

This article was written on the hypothetical that the aircraft was as low as the VDOT antenna. Basically giving the govt story the benefit of the doubt on altitude. According to the FDR, it was much higher."

Précision d'un autre membre de pilotsfor911truth


"The analysis he linked to at the PfT site bizarrely assumes that after 77 passed over the tall antenna, it continued at a constant, straight-line descent rate until it hit the first light pole a half-mile later, and only at that moment did it start to level off - the slope from the light pole to the Pentagon's wall is a much shallower descent rate. Balsamo's reasoning is that a plane couldn't pull out of a 4500 ft/min descent when it's only 40 feet off the ground."

Réponse de Balsamo: " Balsamo's reasoning is that a plane couldn't pull out of a 4500 ft/min descent when it's only 40 feet off the ground." "That is exactly correct. Well, i dont feel a 757 could do it. Im not alone. http://pilotsfor911truth.org/core.html. The list grows regularly. Whoever feels they can pull a 757 out of a 4500 fpm dive at less than 40 feet above the ground, i would like to know if they would be willing to put their name on such a claim and be willing to attempt such a maneuver.

Also, the FDR shows for that segment a relatively uniform/linear descent rate and uniform average G load just above 1 G.. Unfortunately, it is no where near the forces needed as claimed by even the so called "critical thinkers" (eg. 3.49). I'd like to see them input 699MSL into their calculations as shown by the FDR for this position. Then compare their results to the vertical accelerations shown in the data provided by the NTSB. Their claims/requirements are already too great at 304 MSL as compared to the FDR data. They'll shoot themselves in the foot even further using data supplied by the govt claimed to be from AA77."

CONTESTATIONS:

You have 75 hamburgers to fry.
If you fry 57.7 hamburgers per hour,
you'll fry 75 hamburgers in 1.3 hours.

RÉPONSE:

"You are frying 75 hamburgers per hour. How many hamburgers do you fry in 1.3 hours?


"75 fps is the descent rate. How many feet will you descend in 1.3 seconds? How many G's are required to stop this descent rate within this distance (height) and time based on a 75 fps descent rate?" "However, i will say he did correct my terminology. Im pretty beat. Was out till 4am last night and didnt get much sleep."

CONTESTATION:

"You have 75 fps of vertical velocity to arrest (reduce to 0 fps).
If you arrest 57.7 fps of vertical velocity per second,
you'll arrest 75 fps of vertical velocity in 1.3 seconds.

So, the acceleration needed to arrest 75 fps of vertical velocity in 1.3 seconds, is 57.7 feet per second per second."

RÉPONSE: "75 feet per second is happening each second. Hence the "per second". Its not 75 feet per every 1.3 seconds."

Réponse: "By the way, im tired of this forum cross posting. If they want to address the issues. Tell them to stop being a coward and sign up."

RÉPONSE D'UN AUTRE PILOTE DU SITE PILOTSFOR911TRUTH :

"One must be a pilot to appreciate what a 5000fpm descent is. Or 4000 or 3000. The number itself barely matters.

Doing the required profile might be done in a Pitts or an F-15, but not in a Boeing. No matter who is flying."

Rob Balsamo:

"We will be looking into this further of course. We have gained quite a bit of (expected) criticism regarding this article and many calculations have been attempted by others. The parabola calculation (when corrected as shown above) makes the most sense out of all the common arguments. However, the FDR data does not reflect these G Load requirements. We will revise our article if required, but keep in mind, if revised, we will include calculations based on data provided by the NTSB further increasing the G Load."

Voir aussi les réponses qu'il a donné sur le site:

http://www.911blogger.com/node/14354#comment

Dernière modification par questionneur (15-03-2008 16:22:39)

Hors ligne

 

#21 15-03-2008 10:00:33

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Normal que ça fasse débat le calcul est très suspect (voir mon post plus haut).
Ca m'étonne pas que d'autres personnes le remette en cause, par contre je suis assez surpris des réponses apportées par la CIT.
De plus ils sont incapables de prouver que l'avion soit passé au dessus du mâts c'est assez fâcheux.

Hors ligne

 

#22 15-03-2008 10:59:45

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Citation

"Normal que ça fasse débat le calcul est très suspect (voir mon post plus haut)"

J'ai déjà vu le post plus haut. Sur l'argument que M. Balsamo a, dans sa démonstration, multiplié alors qu'il lui fallait diviser, la réponse de celui-ci dont se trouve dans le texte que j'ai signalé précédemment dont personnellement je n'ai pas les compétences techniques requises me permettant de me prononcer sur la validité.

Dernière modification par questionneur (15-03-2008 12:55:12)

Hors ligne

 

#23 15-03-2008 13:35:28

franck33
Invité

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Coubiac a écrit:

Normal que ça fasse débat le calcul est très suspect (voir mon post plus haut).
Ca m'étonne pas que d'autres personnes le remette en cause, par contre je suis assez surpris des réponses apportées par la CIT.
De plus ils sont incapables de prouver que l'avion soit passé au dessus du mâts c'est assez fâcheux.

Il me semble avoir lu des témoignages de gens qui auraient vu l'avion éviter ce mat par la gauche, donc passer a coté et non pas au dessus! Me trompe-je??

 

#24 15-03-2008 21:54:02

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Absolument, quelques témoignages existent à ce sujet, voir la page de desmoulin.

Sinon :

97.5/32 fps accel due to gravity = 3.0 G's

Une hauteur divisée par une accélération ne donne pas des G...

Hors ligne

 

#25 15-03-2008 22:18:43

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

97.5/32 fps accel due to gravity = 3.0 G's

En français en principe c'est :

97.5/32 FPS accélération de la pesanteur = 3,0 G +

La phrase complète est celle-ci:

97.5/32 fps accel due to gravity = 3.0 G's + 1 G = 4.0 G's needed to arrest descent within 1.3 seconds and 97.5 feet vertically.

Toute cette étude semble être un calcul des charges de G exigées pour freiner la descente du Boeing 757 et lui permettre d'atteindre sa cible en fonction de sa trajectoire et de sa vitesse. Ici c'est semble t-il une évaluation de la force G nécessaire pour arrêter la descente due à l'accélération de la pesanteur qui exerce une force verticale sur l'avion. Wikipedia:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pesanteur

"Un objet de masse m dans un lieu où l'accélération de la pesanteur vaut g, apparaît soumis à une force verticale, appelée poids de l'objet : P = mg"

A signaler qu'entre le moment ou il passe au dessus ou au niveau de ladite antenne et le moment ou il arrive sur le premier lampadaire heurté, L'avion se déplace à une vitesse faramineuse de 781 pieds par seconde, soit 238 mètres par secondes (856 km/h) selon les données du flight data recorder de l'avion. Il a aussi un taux de descente qui fait l'objet dudit article. Est-ce que le calcul est erronné ou pas ? Je n'en sais rien. Au demeurant les rapports officiels auraient dus faire ce calcul car ils disposent en principe des données de la boite noire, le  Flight Data Recorder de l'avion, qui leur permettaient de le faire.

Citation "Coubiac":

"Si on prend 60 secondes, soit le temps que l'avion a pour atteindre la hauteur de l'objectif"

Sauf erreur de ma part entre le moment où l'avion arrive au niveau de l'antenne et le moment où il percute le pentagone il n'y a que 4,3 secondes :

Distance entre l’antenne VDOT et le premier lampadaire = 2400 pieds (731 mètres)

2400 / 781 (vitesse en pieds par seconde donnée par l’enregistreur de bord) = 3 secondes

Distance entre le premier lampadaire et le Pentagone = 1016 pieds (310 mètres)

1016 pieds / 781 pieds par seconde = 1,3 seconde

Il ne faut pas confondre la vitesse de l'avion avec le taux de descente de celui-ci exprimé en secondes et minutes ici:

224/3 seconds = 75 fps descent rate x 60 = 4480 fpm descent rate needed to reach top of pole 1 from top of VDOT Antenna.

Dernière modification par questionneur (16-03-2008 12:20:35)

Hors ligne

 

#26 16-03-2008 12:42:09

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Sauf erreur de ma part entre le moment où l'avion arrive au niveau de l'antenne et le moment où il percute le pentagone il n'y a que 4,3 secondes

Pourquoi ai-je pris 60 secondes ? Pour montrer l'absurdité de ce calcul, si on prend un laps de temps plus long, l'avion se prend plus de G, ce qui est totalement absurde.
De toute façon c'est n'importe quoi, je sais pas si vous avez remarquez mais ils ont déjà modifié quelques trucs discrètement :


280% X 4.0 G's = 8.0 G's / 280% of 4 = 11.2

Bravo les gars...

... et pendant ce temps là aucune preuve que l'avion soit passer au dessus de ce mât.

Hors ligne

 

#27 16-03-2008 17:14:38

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

OK ce qui ma trompé c'est la formulation: "' "Si on prend 60 secondes, soit le temps que l'avion a pour atteindre la hauteur de l'objectif"

S'il y avait eu écrit :"Prenons l'hypothèse où l'avion mettrait soixante secondes pour atteindre l'objectif" j'aurais compris tout de suite.

Mais en l'occurence cela ralentirait considérablement la vitesse de l'avion. le site pilotsfor911truth a fait le calcul avec une donnée qui ne saurait être changée la vitesse de l'avion 781 pieds par seconde. Si on prend 60 secondes l'antenne étant située à 3516 pieds du pentagone, cela ferait un avion se déplaçant seulement à 58,6 pieds par seconde environ 64 km/h!

Bien évidemment les calculs doivent être effectués uniquement avec la vitesse de 781 pieds par seconde pour le déplacement de l'avion qui est la vitesse officielle.

C'est donc sur la base de cette vitesse qui est incontournable pour les calculs, que le site pilotsfor911truth a fait les siens à partir du premier lampadaire prétenduement touché par l'avion. Alors pourquoi ont-ils multipliés alors qu'il fallait diviser selon certains. Ils ont répondus :

Arresting a 75 fps descent within 1.3 seconds requires arresting 75/1.3 = 57.7 feet per second of velocity, per second. He's multiplied where he should have divided."

Réponse de Balsamo:

"We are calculating vertical height for a 1.3 second duiration. a.k.a distance, here. Not vertical acceleration/velocity. The vertical accelration is 75 fps. The G's needed to arrest a vertical height of 97.5 over a 1.3 second time inteval based on 75 fps descent rate is 4 G's. If we need to arrest 75 feet in one second, how do you figure that height gets lower at 1.3 seconds? You just lowered vertical velocity to 57.7 when 75 is required."

En gros parceque à la vitesse où il se déplace l'avion va mettre 1.3 secondes et non 1 secondes pour atteindre l'objectif, à savoir  le pentagone au lieu précis où il l'aurait touché, ce qui impose une contrainte supplémentaire à la force G pour freiner l'avion en descente. Sur un interval de temps de 1,3 secondes G doit arrêter une hauteur verticale de 97,5 pieds dans le cadre d'une accélération verticale de 75 pieds par seconde.

Hors ligne

 

#28 16-03-2008 18:04:05

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Ca ne change rien au fait que :
Un avion qui descend  à 75fps qui doit arrêter sa descente en 1.3s se prendra plus de G qu'un avion qui doit le faire en 60s, c'est d'une logique implacable or avec leur calcul en carton on trouve l'inverse.

If we need to arrest 75 feet in one second, how do you figure that height gets lower at 1.3 seconds?

Je le quote parce c'est complètement stupide, ce type ne comprend même pas son calcul.
En 1s on a moins de temps pour arrêter l'engin qu'en 1.3s ou qu'en 60s... Donc c'est tout à fait normal que l'accélération soit inférieure avec une durée de 1.3s.
Si on prend deux voitures lancer à 100km/h, l'une à une piste de 50m pour s'arrêter l'autre de 500m : il évident que la décélération de la première sera plus grande que la seconde, même principe pour l'avion...
Autre point très important, il part du principe que l'avion volait à l'horizontal avant de heurter le pentagone, absolument rien ne le prouve. Il part aussi du principe que l'avion volait à une vitesse constante, ce qui n'est pas le cas, et qu'il soit passé au dessus du mât --> ce qui n'est toujours pas prouvé.


Dernier point : comment croire un type qui ne sait pas faire un pourcentage ?...

Hors ligne

 

#29 16-03-2008 18:59:57

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

coubiac j'ai l'impression que tu a une dent contre le site "pilotsfor911truth", si cela ne nuit pas à l'objectivité ce n'est pas grave. Pour des spécialistes il ne devrait pas être bien compliqué de faire des calculs précis à partir des données de la boite noire de l'avion.On attendra donc des calculs d'autres spécialistes.

Ton calcul personnel n'a pas inclus la vitesse différente de l'avion mais je ne suis pas un spécialiste de la question au point de pouvoir cerner avec précision l'argumentation fournie sur ce sujet technique qui demande de connaissances précises sur le sujet. Cependant je comprend parfaitement que si une force tirant l'avion vers le sol est en action elle tirera davantage vers ledit avion vers le sol en l'espace de 1,3 secondes qu'en l'espace d'une seconde, ce qui implique une contre force plus importante à lui opposer pour éviter que l'avion touche le sol.

Pour le reste je passe.

Hors ligne

 

#30 16-03-2008 19:26:53

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Je crois que tu n'as pas tout compris de mes explications, enfin c'est pas grave wink.

Hors ligne

 

#31 16-03-2008 19:48:51

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Je crois que tu n'as pas tout compris de mes explications, enfin c'est pas grave.

Il faut m'expliquer jusquà ce que j'ai compris:

Citation:

Si on prend deux voitures lancer à 100km/h, l'une à une piste de 50m pour s'arrêter l'autre de 500m : il évident que la décélération de la première sera plus grande que la seconde, même principe pour l'avion..."

Je ne comprend comment l'avion peut décélérer lancé à une vitesse de 850 km/h alors qu'il n'est plus qu'à un temps de 1,3 secondes du pentagone. Pratiquement comment fait le pilote?

Hors ligne

 

#32 16-03-2008 21:23:40

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Non mais en fait..  faut pas prendre cette exemple au pied de la lettre.

Je vais tenter de mieux l'expliquer...

On a une vitesse verticale de 75 foot par seconde (fps).
L'assertion de Rob est la suivante (sans preuve), l'avion a percuté le pentagone à l'horizontal.
Du mât au lampadaire, l'avion descend a 75fps, du lampadaire au pentagone, avec une vitesse constante (ce qui n'est pas la réalité), l'avion met 1.3sec à faire cette distance.
Il faut donc, pendant ces 1.3sec, que l'avion se redresse à l'horizontal pour percuter le pentagone. Pour ça il doit contrer les 75fps en 1.3s, soit une accélération de 57.7 fps/s ( 57.7 foot par seconde par seconde) (75/1.3=57.7).
Si il avait dû le faire en 1s, l'accélération aurait été de 75fps/s, en 0.5 seconde, de 150 fps/s...
L'accélération de gravité étant de 32fps/s, on a un nombre de G de :

57.7/32 = 1,8 G
75/32 = 2.34 G
150/32 = 4.68 G

Plus le laps de temps que possède l'avion pour contrer sa vitesse de descente verticale est court, plus le nombre de G est important et réciproquement.
Voilà, c'est la démonstration qui permet de montrer que leur calcul est bidon.

Hors ligne

 

#33 16-03-2008 22:31:58

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

j'ai compris le principe: Avec un temps plus court l'avion a moins de temps pour se redresser à l'horizontal et doit donc provoquer une accélération plus forte pour le faire. Cependant il y a des choses que je n'ai pas encore assimiliées. Les conséquences de la masse de l'avion (100 tonnes environ)Masse maximum au décollage (115,680 tonnes) http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_757, la distance au sol, il n'est qu'à 40 pieds lorsqu'il arrive sur le premier lampadaire soit 12 mètres environ du sol. Mettez cela en relation avec la vitesse de l'avion 781pieds par secondes soit 235 mètres par secondes. A cette vitesse l'avion parcours 12 mètres, sa distance au sol, en une infime fraction de seconde (1/20éme de seconde environ).

Dernière modification par questionneur (16-03-2008 23:34:11)

Hors ligne

 

#34 16-03-2008 23:11:34

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Ah ben tu vois Coubiac on en vient à parler des G wink Cela dit la trajectoire indiquée sur Google map montre que l'avion passe à côté ->

http://maps.google.com/maps?hl=fr&g … h&z=19


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#35 16-03-2008 23:39:38

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

questionneur a écrit:

j'ai compris le principe: Avec un temps plus court l'avion a moins de temps pour se redresser à l'horizontal et doit donc provoquer une accélération plus forte pour le faire. Cependant il y a des choses que je n'ai pas encore assimiliées. Les conséquences de la masse de l'avion (100 tonnes environ)Masse maximum au décollage (115,680 tonnes) http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_757, la distance au sol, il n'est qu'à 40 pieds lorsqu'il arrive sur le premier lampadaire soit 12 mètres environ du sol. Mettez cela en relation avec la vitesse de l'avion 781pieds par secondes soit 235 mètres par secondes. A cette vitesse l'avion parcours 12 mètres, sa distance au sol, en une infime fraction de seconde (1/20éme de seconde environ).

Je vois pas ou tu veux en venir, en tout cas une chose est sûre, ce calcul c'est n'importe quoi et la CIT ainsi que p4t ont prouvé que c'était des guignols une bonne fois pour toute.

Hors ligne

 

#36 17-03-2008 00:22:44

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Le problème est peut être résolu pour toi mais pour moi il est toujours en suspend. Balsamo signale, outre que les questions relatives à la gravité n'ont pas été pris en compte correctement par les critiques, qu'aucun pilote n'est prêt à faire l'expérience d'amener un boeing 757 avec un tel taux de descente à une telle vitesse à moins de 40 pieds du sol avant de tenter le redresser, etc... Et met au défit ceux qui pensent que c'est possible de tenter l'expérience. Et pratiquement tous les pilotes de sa connaissance sont d'accord avec lui (ceci figure dans la retranscription de ses remarques signalées précédemment. Et il suffit de visiter le site :

http://www.patriotsquestion911.com/pilots.html

Pour constater que des pilotes qui ont piloté le Boeing 757 comme Russ Wittenberg ou Ralph Kolstad et qui connaissent les données de vol du Boeing 757 qui auraient percutés le pentagone sont d'accord avec lui pour dire que ce n'était pas faisable.

Les calculs seraient-ils différents s’ils avaient été effectués pour un avion de chasse beaucoup  plus léger et maniable ? Si ce sont les mêmes calculs on pourrait en conclure qu’un avion de la taille d’un Boeing 757 est aussi maniable qu’un avion de chasse, ce qui n’est certainement pas le cas. Voir:

http://www.dassault-aviation.com/filead … /POIDS.pdf

Plus rien à dire sur le sujet pour ce qui me concerne. Sauf à conseiller la lecture du forum de Loose Change pour une information complémentaire. Il y a des gens qui connaissent le sujet un peux mieux que moi (même beaucoup mieux sur les aspects techniques )

http://s1.zetaboards.com/LooseChangeFor … /141780/2/

Dernière modification par questionneur (17-03-2008 11:19:00)

Hors ligne

 

#37 17-03-2008 00:30:20

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

1) Rob balsamo est incapable de prouver que l'avion soit passé au dessus du mât, et qu'il ait percuté le pentagone à l'horizontal.
2) Personne ne sait qui ou quoi pilotait l'avion.
3) Le calcul est faux.
4) Rob balsamo ne sait pas faire un simple pourcentage...

5) Tout est dit dans ce commentaire : http://s1.zetaboards.com/LooseChangeFor … p;t=141780

Hors ligne

 

#38 17-03-2008 06:52:10

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

@ Dr Gonzooo

Au rez de chaussée des 3 premiers anneaux il n'y a que des cloisons.

Les 2 seules façades sont celle sur l'extérieur vers la pelouse, et celle qui a été perforée par le trou.


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#39 17-03-2008 07:28:59

michelangela
Date d'inscription: 18-05-2007
Messages: 143

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Tu es sûr de ce que tu avances JP ? Quoiqu'il en soit cette photo ( remerciement à Gonzoo) laisse une impression étrange. Comment expliquer que le premier anneau ait été perforé, que quelque chose se soit passé visiblement au niveau du IIIème anneau et que le second lui semble totalement intact. Que ce soient de simples cloisons ou des murs, ils auraient dû aussi être perforés, non ?

Quand on voit la dimension du trou mais qui peut croire qu'un boeing ait pu rentrer là-dedans ?! C'est faire rentrer un chameau dans le trou d'une souris !

Gonzoo, la vue aérienne du Pentagone a été prise quand ?

Il y a un autre problème quand on voit l'axe d'entrée de l'engin il est bien droit comment peut-il ensuite prendre un tel axe et se retrouver aussi à gauche du trou initialement perforé quand on y regarde de plus près, l'engin volant non identifié rentre plein face dans le mur du premier anneau avec léger axe vers la droite et non pas vers la gauche.

Dernière modification par michelangela (17-03-2008 07:39:41)


Banni(e) pour cause d'attaques personnelles répétées

Hors ligne

 

#40 17-03-2008 07:51:55

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Le parcours final du vol 77 est impossible ?

Concernant les cloisons du rdc, tu trouveras plusieurs topics sur le forum qui confirment ce que je dis, notamment le témoignage de PH Bunel, qui s'est rendu plusieurs fois au Pentagone quand il était dans l'armée.

Concernant l'axe de l'engin volant et tes interrogations s'y rapportant, un survol des fils relatifs au Pentagone t'éclairera.


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr