ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 18-02-2008 23:34:33

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Le kosovo !!!

Je regrette profondément et ce n'est pas la première fois que des questions d'actualité brulantes ne soient pas traitées en priorité absolue sur ce forum!!!!

TOUT ce forum conduit à comprendre et à avoir prévu ce qui se passe aujourd'hui dans les balkans et personne sur ce site n'en pipe mot Je ne vous comprends pas !!!!!!

Il ne s'agit rien moins

1) que l'alignement complet de l'europe sur la politique américaine
2) que la réussite complète de la politique américaine décidée en 1991 par Wolfowitz et consort de briser l'europe comme pouvoir concurrent
3) de la création d'un afghanistan au portes de l'europe pour miner l'europe comme ils l'ont fait avec le premier Ben Laden pour miner l'union soviétique
4) de contourner pour la deuxième fois l'ONU et faire fi des législation mondiale la première le fut pour l'agression illégitime de l'Irak
5) de valider l'axe Etats Unis, Union Européenne, Otan comme axe indépendant de fait sous le plein commandement des seuls Etats Unis
6) il s'agit de se confronter directement avec les Russes qui à travers leur alllié Serbe seront occupé et donc vise à les affaiblir un peu sur la scène mondiale
7) crée un précédent au niveau de la Chine qui ne pourra qu'être tentée de faire sécession de son côté
8) il ne s'agit rien de moins que d'appliquer une politique Israélienne à savoir renoncer au droit international pour se comporter comme un état criminel qui assassine sans qu'aucuns recours international n'y puisse rien
9) il s'agit du désaveu le plus cinglant du processus de démocratisation et de paix qui avait plus ou moins réussit les 50 dernières années
10) il s'agit d'un acte de guerre mondial  et PERSONNE NE DIT RIEN ??????????????????????

Le discours du Figaro est de dire que l'Europe va enfin pouvoir pacifier cette région du monde , nous croirions entendre Bush parler de la démocratisation du grand Moyen-Orient

Le discours de l'Europe est il acceptable comme traduction littérale de la volonté perverse de l'administration américaine

IL s'agit d'une atteinte à l'intégrité et à l'avenir de l'europe , tous félons tous traitre Y a t Il encore un peuple européen

Le mini traité qui coule ces lois d'allégences dans le bronze est-il acceptable

Quand le peuple francais va t il descendre dans la rue pour jeter Sarkozy dehors lui et sa clique atlantiste???????????????????????????

Dernière modification par 5jerome (18-02-2008 23:38:19)

Hors ligne

 

#2 18-02-2008 23:38:08

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Le kosovo !!!

Déplacé ici. Pas vraiment à voir avec l'actualité du 11/9 wink

5jerome a écrit:

TOUT ce forum conduit à comprendre et à avoir prévu ce qui se passe aujourd'hui dans les balkans et personne sur ce site n'en pipe mot

Ben voilà qui est fait.


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#3 18-02-2008 23:39:14

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

Et bien Fedup je crois que tu n'as rien compris à ce qui fait l'actualité du 11/9 c'est aujourd'hui ceci rien de moins

Hors ligne

 

#4 18-02-2008 23:45:09

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Le kosovo !!!

roll


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#5 19-02-2008 00:03:24

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Le kosovo !!!

Non ça n'a rien à voir avec l'actualité du 11 Septembre !
La section "actualité du 11 Septembre" est pour les actualités qui traitent directement du 11 Septembre.
C'est donc bien toi qui ne comprend pas.

rollrollroll


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#6 19-02-2008 01:03:23

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Le kosovo !!!

5jerome
peut tu expliquer le petit 3 ? et le petit 7 .?
merci bien


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#7 19-02-2008 02:40:26

Dharam
Membre du forum
Date d'inscription: 14-01-2008
Messages: 161

Re: Le kosovo !!!

le 3 je pense que c'est clair . Le Kosovo est une poudrière et c'est parc eque la Serbie est à genoux qu'il ny pas eu de reactions violentes de sa part jusqu'ici. Mais à la première occasion c'est parti , ce qui donnera lieu à intervention US etc etc . pour le 7 je ne vois pas

Hors ligne

 

#8 19-02-2008 15:30:26

yak
Invité

Re: Le kosovo !!!

Moi je suis assez d'accord avec 5jérome. bon ça ne surprendra pas certain c'est sur.

Cela n'a rien à voir avec le 11 septembre oui! Mais en tant qu'évènement seulement. C'est à dire que cette indépendance du kosovo n'a eu aucun lien direct avec l'organisation du 11 septembre... pourtant tous les deux sont étroitement liés dans un plan de mis en place du nouvel ordre mondial. en cela il y a un lien.. que beaucoup ne voient pas...

 

#9 19-02-2008 17:17:06

Spaceeman
Membre du forum
Lieu: Braine-le-Comte
Date d'inscription: 13-04-2007
Messages: 1003
Site web

Re: Le kosovo !!!

C'est peut-être le début d'une "troisième" guerre mondiale quand même...


• Si Internet est le moyen de faire entendre la voix du peuple ? Alors apprenons à en utiliser ses outils ! → Histoire d'Internet
Michel Collon : Décodage des médias et analyse de la mondialisation
• « Mes pauvres enfants, si nous arrivons à sauver la terre, ce sera plus folklorique qu'autre chose ! » (une vielle tarte)

Hors ligne

 

#10 19-02-2008 18:15:31

Vador
Membre du forum
Lieu: Champagne
Date d'inscription: 07-01-2007
Messages: 425

Re: Le kosovo !!!

selon les dires de Moscou les relations entre l'UE et la Russie,ne vont pas s'arranger.
dans le nord du Kosovo de sérieux incidents ont eu lieu aujourd'hui. la KFOR se réserverait le droit de risposter si les incidents persistaient.  ... hum.hum.


"Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres"  (Voltaire)

Hors ligne

 

#11 19-02-2008 18:32:11

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Le kosovo !!!

yak bien sûr qu'on peut trouver un lien, je n'ai jamais dis le contraire.
Mais la section "actualité 9/11" c'est les actualités lié -directement- au 11 Septembre.
Sinon on poste tous les topics de ce forum dans "actualité 9/11" car tout à un lien avec le 11 Septembre sur ce forum, c'est sa raison d'être justement.


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#12 19-02-2008 19:11:30

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

Ben à Néon et à Dharam

le point 7) se traduit dans une brève issue de Trends.be , le magazine économique belge de référence

dont voici l'extrait et ce n'est que le début ( à vrai dire pas vraiment car l'Irak est un précédent plus important)
ce seront les relations multilatérales ou bilatérales qui in fine décideront des relations internationales càd le degré de partenariat et les désavantages évalués à faire sécession, mais tout ceci renforce une instabilité mondiale c'est en tout cas ce que dit explicitement la Russie

"Et la crainte que la reconnaissance du Kosovo n'encourage les séparatismes dans le monde a été exprimée par plusieurs pays européens, membres de l'UE ou non, également par le Canada et en Asie par des pays comme la Chine et le Sri Lanka." Voilà dont mon petit 7 le pousse au séparatisme qui est d'ailleurs ne le cachons pas un des objectifs inavoué du WO puisque le mini-traité européen vise à démanteler les nations au profit des régions pour laisser la main libre à la plus grande circulation des capitaux (encore) et diminuer encore d'autant (s'il était possible) les résistances nationales dans l'actuelle  UE

Dernière modification par 5jerome (19-02-2008 19:12:44)

Hors ligne

 

#13 19-02-2008 21:54:49

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

Loukoil vient d'interrompre ses livraisons de pétrole à l'allemagne soit 530 000 litres prévu pour février

Et c'est parti !!!!!

vive monsieur Bush en europe , vive la récession qui se pointe

je ne laisse pas éclater ma colère car je n'ose pas être en colère contre mon stupide pc qui me laisse là tout seul impuissant devant cette folie

Hors ligne

 

#14 19-02-2008 21:58:33

Kubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le kosovo !!!

Le pétrole est à 100.10$, ne casse pas tout wink.

Hors ligne

 

#15 19-02-2008 22:01:34

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

Tiens oui au fait je viens de lire de ce sacré Blum Que dirions nous si sous le prétexte d'une réunion de thé de suspect d'Al Quaeda à Trafalgar Square , ou bien disons quelque part à Paris  ou même à Bruxelles accepterions nous de nous voir tirer dessus avec un missile américain "chirurgical" comme ca sans prévenir sans jugements sans tribunaux <Boum sur Paris, boum sur Londres boum sur bruxelles plusieurs fois de suite Juste pour rigoler

Ou bien si on allait placer un bouclier de missile antimissile à la frontière des Etats Unis juste pour les "protéger" des terroristes qui commandent le monde, tiens il réagirait comment le Bush

Et nous crétins du fauteuil laissons celà faire réellement en toute tranquillité du moment que le pays s'appelle Liban ou qu'il s'appelle Gaza ou qu'il s'appelle afghanistan?  ou qu'il s'appelle Pologne ou Tchéquie ??

Jusqu'où va t on rester sans réagir

Moi je demande illico à tous les francais de voter pour tout ce qui n'est pas Sarkozy à ces élections ci !! votez tous laguillier lolwink

Et s'il le faut il faut des marches anti mini traité et des marche de solidarité contre la politique laxiste de UE face aux intérets américains politique de fuite des actifs et de l'énergie vers les puissances étrangères

Il faut mettre dehors Sarkozy , un traitre à sa patrie tout simplement ! Il est coupable de haute trahison envers l'état francais qu'il ouvre à l'intelligence ennemie le territoire et qu'il engage dans des mouvements politiques et guerriers contraires aux intérets de la nation francaise

Dernière modification par 5jerome (19-02-2008 22:04:35)

Hors ligne

 

#16 19-02-2008 23:45:12

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Je n'ai pas encore étudié le ca du kosovo, et le régionalisme en europe,j'attends de lire le livre de Pierre Hillard pour comprendre toute la question qui me semble assez complexe.

A première vue,ça permet de détruire encore plus la serbie au profit d'un nouveau petit territoire directement ccontrolé par bruxelles,tout bénef pour la fin de la souverainté des états et au bout le gouvernement mondial.


La Grande Europe ou le grand basculement ?

par Pierre Hillard, spécialiste de l’Allemagne

Par l'étude de plusieurs textes européens méconnus, l'auteur analyse la construction d'une Europe fédérale ethno-régionaliste via la construction communautaire.

Pierre Hillard publie : "La décomposition des nations européennes. De l'Union euro-atlantique à l'Etat mondial", éd. François-Xavier de Guibert, 2005

http://www.diploweb.com/p5hillard1.htm

En ce début de XXIème siècle, la construction européenne s’accélère.

D’un côté, la réunion des chefs d’Etat à Copenhague les 12 et 13 décembre 2002 ouvre désormais la porte à dix nouveaux candidats : Pologne, République tchèque, Slovaquie, Lituanie, Lettonie, Estonie, Chypre et Malte. Ces pays intégreront probablement l’UE le 1er mai 2004. D’autres pays comme la Roumanie et la Bulgarie attendent leur tour, peut-être pour 2007. La Turquie, soutenue par les Etats-Unis, met la pression pour rejoindre cette Europe qu’elle a si souvent combattue dans les siècles derniers.

Le principe fédéral

De l’autre côté, nous observons que l’élaboration d’une Constitution européenne sous l’égide de Valéry Giscard d’Estaing prend forme. Le principe fédéral y est largement affirmé.

Enfin, la politique de décentralisation du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin (mai 2002 - ) dessine une nouvelle France. Désormais, les régions sont en mesure d’acquérir un poids qui les rendent incontournables. De ce fait, les revendications identitaires se font jour. De plus en plus de représentants bretons, corses, basques ..., réclament des droits accrus et des libertés nouvelles pour permettre l’épanouissement de leurs traits spécifiques.

Tous ces éléments, apparemment divers reposent en fait sur un même socle. Il s’agit de construire une Europe fédérale ethno-régionaliste dans le cadre de l’Union européenne (UE), en liaison avec les Etats-Unis par l’intermédiaire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Plusieurs textes permettent d’avoir une vue d’ensemble du projet européen et du rôle déterminant joué par l’Allemagne et par là même, de mieux comprendre les évolutions envisagées de notre continent.

1. Les documents ethno-linguistiques

Nous pouvons relever deux documents européens en mesure de promouvoir les phénomènes identitaires : la Convention-cadre pour la protection des minorités (1) et la Charte des langues régionales ou minoritaires (2). Ces deux documents rentrés en vigueur respectivement le 1er février 1998 et le 1er mars 1998 donnent la possibilité aux groupes ethniques de s’affirmer.

La mise à l’honneur de ces textes est due à l’origine à un institut : l’Union Fédéraliste des Communautés Ethniques Européennes (UFCE), siégeant à Flensburg, au nord de l’Allemagne. Cet organisme est financé par le ministère de l’Intérieur de la République fédérale d’Allemagne, le Land du Schleswig Holstein, le Land de Carinthie et la Fondation Hermann Niermann à Düsseldorf. L’objectif de l’UFCE consiste à promouvoir l’émergence de groupes ethniques à qui sont attribués des droits en tout genre : politique, éducatif, administratif ... . Son programme a été définitivement achevé en 1992 et l’ensemble a été réuni en un ouvrage : "Ethnos 46" (3). Les participants sont tous des juristes allemands et autrichiens, sans compter l’appui du ministère des Affaires étrangères d’Autriche et du ministère de l’Intérieur d’Allemagne. C’est à cette source juridique que ces deux textes européens ou, plus exactement, germano-européens ont puisé.

- La mise en œuvre

La Charte des langues régionales ou minoritaires a été lancée à l’origine par la résolution 192 (1988) du Conseil de l’Europe. Son rapporteur est un avocat allemand, Herbert Kohn, membre du comité juridique de l’UFCE. Grâce à son travail, la Charte permet l’utilisation des langues régionales dans les domaines aussi divers que l’enseignement (art. 8), la justice (art. 9), les média (art. 11), et facilite les échanges transfrontaliers (art. 7 et 14). Il faut bien retenir ces articles 7 et 14 qui font fi des frontières. De plus, ces mesures se répercutent aussi sur les autres documents, en particulier sur la convention-cadre pour la protection des minorités ...

S’appuyant toujours sur les travaux réunis dans l’ouvrage "Ethnos 46", c’est un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur allemand, Rolf Gossmann, qui a réussi durant l’année 1994 à insuffler l’essentiel de ce programme dans cette convention-cadre. Il faut savoir aussi que c’est ce même personnage qui est l’agent de liaison entre l’UFCE et le gouvernement allemand. En tout cas, l’application de ce document depuis son entrée en vigueur est un véritable bouleversement puisqu’il permet la reconnaissance officielle de tous les groupes ethniques dans l’Union européenne.

D’une certaine manière, ce document germano-européen reprend l’idéal des pangermanistes du XIXè siècle : " Dégager le substrat ethnique de sa gangue étatique avant de procéder à de nouvelles combinaisons ". Tout en reconnaissant la promotion de toutes les caractéristiques propres aux minorités ethniques (art. 5), la convention-cadre pour la protection des minorités s’associe à la Charte des langues régionales ou minoritaires et affirme dans son article 17 des éléments qui sont en mesure de fragiliser en profondeur le tracé des frontières en Europe.

Il est dit en effet ceci : " Les Parties s’engagent à ne pas entraver le droit des personnes appartenant à des minorités nationales, d’établir et de maintenir, librement et pacifiquement, des contacts au-delà des frontières avec des personnes se trouvant régulièrement dans d’autres Etats, notamment celles avec lesquelles elles ont en commun une identité ethnique, culturelle, linguistique ou religieuse, ou un patrimoine culturel ".

Cette ethnicisation de toute l’Europe trouve sa touche finale avec la Charte des Droits Fondamentaux (4). Cette dernière a été signée par les chefs de gouvernement lors du Sommet de Nice, en décembre 2000. Elle est entrée en vigueur depuis le vote positif des Irlandais en octobre 2002. La Charte des Droits Fondamentaux confirme sans ambiguïté ce principe, en particulier, dans ses articles 21 et 22 où il est expressément affirmé que les discriminations ethniques, linguistiques, sexuelles et religieuses sont interdites. Cette officialisation de l’ethnicité ne prendra véritablement son envol qu’à partir du moment où l’on accordera un cadre politique adéquat. Le fédéralisme en est le support.

2. La régionalisation de l’Europe

La reconnaissance du principe fédéral dans les instances européennes s’appuie sur trois documents qui sont, là aussi, germano-européens. Ce sont les Chartes de l’autonomie locale et régionale et la convention-cadre sur la coopération transfrontalière appelée aussi Charte de Madrid.

La Charte de l’autonomie locale a été promue grâce à un texte de 89 pages intitulé " Les institutions régionales en Europe " par un rapporteur allemand au nom ‘typiquement français’ : A. Galette. Ce document permet l’autonomie locale dans tous les domaines : politique, administratif, droit de disposer de ressources financières propres suffisantes ... Mais dans cette affaire, les groupes ethniques résidant sur une surface de territoire réduite sont en mesure de réclamer une autonomie territoriale correspondant à leur emplacement. Ces revendications prendront un tour plus vif avec le projet de charte de l’autonomie régionale. Ce texte fondamental s’appuie à l’origine sur la recommandation 34 (1997) du rapporteur allemand, député socialiste au Land de Basse-Saxe, Peter Rabe. C’est en mars 1996 que le premier projet fut présenté par le gouvernement de ce Land. A l’époque, son ministre-président s’appelait Gerhard Schröder, chancelier depuis 1998.

- La parcellisation

L’objectif suprême de ce document est le même que dans le cas précédent, mais à une échelle plus vaste. Il permet l’épanouissement complet des " régions-Etat " qui sont en mesure de passer au-dessus de l’autorité de l’Etat, en lien direct avec les instances européennes. Cette promotion de l’autorité politique des régions ira de paire avec les principes ethno-linguistiques cités plus haut. En effet, le préambule du " Projet de Charte de l’autonomie régionale " stipule sans ambages ceci : " Conformément à l’article 1er de la convention-cadre pour la protection des minorités nationales, le respect des droits de l’homme inclut celui des minorités. Les régions sont donc tenues de respecter les droits des minorités se trouvant sur leur territoire ". Comme on peut le constater, c’est tout simplement la reconnaissance de l’ethno-régionalisme.

Enfin, ce processus de désintégration des Etats prendra sa forme la plus complète avec la Charte de Madrid. Cette dernière a été propulsée par un institut européen de façade mais entièrement allemand par ses fondateurs et ses dirigeants : l’Assemblée des Régions Frontalières Européennes (ARFE), dont le siège se trouve à Gronau. Cet institut a pour objectif suprême de transformer les frontières d’Etat en frontières administratives grâce aux eurorégions. Ces dernières, entités territoriales de part et d’autre de la frontière, agissent comme des dissolvants en rendant caduques les frontières étatiques. Cela permet toutes les modifications territoriales et les déplacements de frontières. Evidemment, ceci ne peut que plaire aux Basques ou aux Catalans qui peuvent espérer une unification des parties françaises et espagnoles. Comme le dit si bien le député européen, Alain Lamassoure : " L’Europe unifiera le Pays basque ". La dernière ligne droite, en effet, est désormais amorcée avec les mesures de décentralisation du gouvernement de J-P Raffarin et les préparatifs en faveur de la Constitution européenne.

3. Le bouquet final

La France s’est engagée dans la mise en valeur de ses régions. Le principe doit être prochainement reconnu par une révision de la Constitution de  la Vè République (1958) au cours d'une réunion du Congrès à Versailles. Ce n’est d’ailleurs que l’exacte application de l’article 2 du projet de Charte de l’autonomie régionale qui affirme clairement que " Le principe de l’autonomie régionale doit autant que possible être reconnu dans la constitution ". Il faut bien comprendre que la politique du gouvernement français consiste désormais à mettre l’organisation territoriale française en harmonie avec la construction européenne dont les principes doivent s’ancrer en 2004 dans la fameuse Constitution, véritable couvre-chef, de cet Etat européen des régions à base ethnique.

Les choses vont très vite puisqu’il faut compléter tout ceci par l’élaboration d’un Code civil européen (voir recueil Dalloz du 25 juillet 2002). C’est sous la direction d’un juriste allemand, Christian von Bar, que le Parlement européen a décidé en juillet 1999 de mettre sur pied un Code civil européen qui doit éradiquer tous les autres. Cette uniformisation juridique accompagne la révolution politique et géopolitique qui se déroule actuellement sous nos yeux. En effet, le Code civil de chaque pays est en quelque sorte la substance propre à l’histoire d’une nation. Le remplacer par un Code civil commun, c’est effacer la mémoire juridique de chaque pays et accélérer par là la perte de la conscience nationale.

Or, la promotion des régions politiquement autonomes et de leurs caractères ethniques accompagnent cet effacement de la mémoire. D’ailleurs, c’est avec une franchise désarmante que Christian von Bar a affirmé, lors de sa conférence le 12 avril 2002 à la Grand’Chambre (Paris) de la Cour de cassation, que " Charlemagne nous rappelle que l’Europe est plus ancienne que les Etats qui la composent. Avec notre communauté, nous redécouvrons l’Europe dans sa totalité ". Ces propos évacuent tout simplement mille deux cents ans d’histoire de la lente sédimentation des Etats-nation. L’idéal proposé est tout compte fait le retour à l’Empire carolingien. L’Euro, lancé au début de l’année 2002, ne serait-il finalement qu’une monnaie d’Empire dont le but final serait de servir de moyens d’échange entre les régions constituant l’Etat fédéral européen en devenir ?

- L’idéal ethnique au parlement européen

Le phénomène est bien enraciné puisque un parti politique européen, le Parti Démocratique des Peuples d’Europe - Alliance Libre Européenne (PDPE - ALE) en liaison directe avec le groupe des Verts a élaboré une carte de l’Europe ethnique en 1997 (concernant, pour le moment, uniquement l’Union européenne) sous l’égide du Parlement européen. Comme le montre cette carte, la France éclate en différentes entités, comme la Grande-Bretagne. On note d’ailleurs une étrange parenté avec la carte de l’Europe des régions de la Waffen SS, reproduite à l’annexe de mon livre (P. Hillard, "Minorités et régionalisme", éd. F.-X. de Guibert). Le grand vainqueur de ces découpages ethniques est le corps germanique qui, outre l’Allemagne, associe l’Autriche, la Suisse alémanique, l’Alsace, le pays messin, le Luxembourg et les cantons germanophones belges. Bénéficiant d’une cohésion culturelle, le monde germanophone sera le grand bénéficiaire de ces bouleversements " tribaux ".

Il faut toujours raisonner en termes de rapports de puissance. L’entité germanophone, forte de 90 millions d’individus et économiquement la plus puissante d’Europe, exercera un pouvoir d’attraction tel que tout le pourtour de son territoire entrera dans sa dépendance. C’est d’une certaine façon la renaissance d’un nouveau Saint-Empire romain germanique. Cette dislocation du corps européen ira croissant car le ministère de l’Intérieur allemand soutient une centaine de mouvements autonomistes en Europe dont les Bretons, les Alsaciens, les Flamands et les Savoyards, rien que pour la France (voir annexe 34 de mon livre). Ces derniers, comme tous les groupes ethniques des Etats de l’Union et comme ceux des futurs adhérents en 2004 (Pologne, Hongrie, Etats baltes ...), pourront alors agiter le spectre de la sécession.

Nous pouvons même aller plus loin. Les populations extra-européennes, dans le cadre des droits de l’homme et du droit à la différence seront en mesure de réclamer une extension de ces droits en leur faveur. Les textes germano-européens les y autorisent. Qui plus est, l’entrée programmée de la Turquie dans l'Union européenne accéléra cette implantation ethnique musulmane sur tout le continent. De nombreux Kosovo sont à prévoir. L’Europe se fragmentera encore plus. Inévitablement des rivalités inter-ethniques liées aux intérêts économiques et à l’égoïsme inhérent de l’homme favoriseront des guerres multiples. Cela sera " la guerre du feu " et " Mad Max " réunis. L’Europe est malheureusement engagée dans une spirale infernale. En effet, un sage du siècle dernier disait : " D’ordinaire, en politique, les effets sont aperçus quand ils commencent à se produire, c’est-à-dire quand il est trop tard " (5).

Pierre Hillard

Notes :

   1. Comité ad. hoc pour la protection des minorités nationales (CAHMIN), Strasbourg, Editions Conseil de l’Europe, 1994.
   2. Charte européenne des langues régionales ou minoritaires et rapport explicatif, Strasbourg, Editions Conseil de l’Europe, 1993.
   3. Felix Ermacora et Christoph Pan, "Volksgruppenschutz in Europa" (Protection des groupes ethniques en Europe), Ethnos 46, Braumüller, 1995.
   4. Charte des Droits Fondamentaux de l’Union européenne, Strasbourg, Editions du Conseil de l’Europe, 2001.
   5. Jacques Bainville, "Réflexions sur la politique", Paris, Librairie Plon, 1941, p. 18.

Copyright 20 février 2003-hillard/www.diploweb.com

Page réalisée par Tangoride

Dernière modification par Schumi75 (20-02-2008 00:25:08)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#17 20-02-2008 04:14:19

psycho-lvlantis
Date d'inscription: 04-09-2006
Messages: 1813

Re: Le kosovo !!!

c'est pas nouveau ..... l'eurpe ecarte grand les fesses pour se faire enc.... par les USA. Et ensuite elle viendra faire sa mijorée devant le peuple en diant qu'il y a eu abus de confiance


sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde, les entraînent aux combats et manipuler les bombes. Le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.    Akhenathon, la fin de leur monde

Hors ligne

 

#18 20-02-2008 12:00:04

tropctrop
Membre du forum
Date d'inscription: 25-10-2006
Messages: 2774

Re: Le kosovo !!!

Concernant la rubrique "actualite du 11/9" il arrive tres souvent que les messages n'aient rien a voir avec le 11/9 et selon le cas (lequel?) ils sont effaces ou non.

Sur le fond, je suis d'acccord avec 5jerome. mais le ton employe n'est pas forcemment tres "vendeur" ...

Hors ligne

 

#19 20-02-2008 12:16:20

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Le kosovo !!!

tropctrop:
Les messages ne sont pas effacés mais déplacés. si il arrive souvent que des topics n'aient rien à voir avec le 11/09 ce n'est pas normal et ce n'est pas une raison pour poster n'importe où.

Si ce topic sur le kosovo méritait d'être dans "Actualité 9/11" alors quasiment tous les messages relatifs à l'actualité le mériterait aussi non ? puisque sur ce forum tout à un rapport avec le 11/09...
Et au final on aurait donc une section "actualités géopolitique" et non pas une section "actualités 9/11". Il y'a des sections pour chaque thème, ce n'est pas pour rien. A la limite il manquerait une section "géopolitique/diplomatie" car la section "nouvel ordre mondial" est une peu "fourre-tout".


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#20 20-02-2008 13:30:21

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le kosovo !!!

Ces infos très intéressantes sur le Kosov sont davantage à relier au NWO qu'au 11 Septembre en effet, même si on sait que les Balkans ont servi et servent encore de laboratoire pour la politique internationale hégémonique et nouvel-ordre-mondialiste post-11-Septembre.


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#21 20-02-2008 14:39:38

Calixte
Invité

Re: Le kosovo !!!

Sylvio a écrit:

A la limite il manquerait une section "géopolitique/diplomatie" car la section "nouvel ordre mondial" est une peu "fourre-tout".

Ce serait effectivement pas du superflu wink.

 

#22 20-02-2008 14:47:40

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le kosovo !!!

Calixte a écrit:

Sylvio a écrit:

A la limite il manquerait une section "géopolitique/diplomatie" car la section "nouvel ordre mondial" est une peu "fourre-tout".

Ce serait effectivement pas du superflu wink.

C'est surtout que le NWO devrait être une catégorie à part entière avec des sous-catégories comme géopolitique/diplomatie...

Parler de diplomatie et de géopolitique sur des sujets n'ayant aucun lien avec le NWO ou le 11 Septembre n'aurait aucun intérêt pour ce forum...


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#23 20-02-2008 18:34:59

for the masses
Membre du forum
Lieu: Alger
Date d'inscription: 09-05-2007
Messages: 724

Re: Le kosovo !!!

L’indépendance illégale du Kosovo rapelle un triste précédent

par John Laughland*

Les États-Unis et l’Union européenne viennent d’organiser la proclamation unilatérale d’indépendance du Kosovo. Cette décision foule aux pieds les principes d’Helsinki et la Charte de l’ONU. Le politologue briannique John Laughland craint qu’elle n’ait les mêmes conséquences que la fausse indépendance bosniaque au XIXe siècle.

La position de la Russie sur le Kosovo est conséquente, alors que la position de l’Occident est incohérente et contradictoire. L’Occident (Union européenne + États-Unis) soutient l’indépendance du Kosovo mais s’oppose à l’indépendance de la Flandre, de la République (turque) de Chypre du Nord, de la République serbe de Bosnie, de la Transnistrie, de l’Abkhazie, de l’Ossétie du Sud, etc. L’Occident se prononce également contre le partage du Kosovo, bien que le Nord de Mitrovica soit peuplé uniquement par des Serbes. L’indépendance du Kosovo engendrera une vague de semblables appels à l’indépendance dans l’ouest de la Macédoine et dans la vallée de Presevo. Indirectement, ceci pourrait également entraîner des troubles dans le Caucase.

En outre, le Kosovo n’aura aucune indépendance réelle. L’UE y remplacera l’ONU et assurera l’administration comme dans un protectorat. Des plans détaillés ont été élaborés qui prévoient d’envoyer au Kosovo, après la proclamation de son indépendance, des milliers de fonctionnaires de l’UE et de policiers. 16 000 militaires de l’OTAN y seront toujours présents. La province du Kosovo aurait eu davantage d’indépendance au sein de la Serbie qu’elle n’en a sous le protectorat des Nations unies et qu’elle n’en aura sous le contrôle de l’Union européenne.

M. Lavrov a eu raison d’affirmer que l’indépendance du Kosovo marquerait le début de la fin de l’Europe contemporaine, car le statut actuel de la province est fixé dans la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l’ONU. Si l’UE et les États-Unis négligent cette résolution, qui précise que le Kosovo fait partie de la Serbie, ils feront preuve, une fois de plus, de mépris envers les normes du droit international et démontreront qu’ils ne sont pas fiables en tant que partenaires internationaux.

Le Kosovo rappelle la Bosnie telle qu’elle était entre 1878 et 1914. La Bosnie fut placée provisoirement sous administration autrichienne en 1878, conformément au Traité de Berlin précisant qu’elle demeurait néanmoins partie intégrante de l’Empire ottoman. L’Autriche viola les conditions de ce traité en annexant ce territoire en 1908. La Serbie éleva des protestations, mais en vain. Six ans plus tard, un patriote serbe assassina à Sarajevo l’archiduc François-Ferdinand. Le reste appartient à l’histoire, comme on dit.   

John Laughland

John Laughland est administrateur du British Helsinki Human Rights Group, association étudiant la démocratie et le respect des Droits de l’homme dans les anciens pays communistes, et est membre de Sanders Research Associates.

http://www.voltairenet.org/article155308.html


Le fardeau supporté ensemble est une plume.   ( Proverbe Touareg )

Hors ligne

 

#24 20-02-2008 18:57:51

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: Le kosovo !!!

josew a écrit:

Calixte a écrit:

Sylvio a écrit:

A la limite il manquerait une section "géopolitique/diplomatie" car la section "nouvel ordre mondial" est une peu "fourre-tout".

Ce serait effectivement pas du superflu wink.

C'est surtout que le NWO devrait être une catégorie à part entière avec des sous-catégories comme géopolitique/diplomatie...

Parler de diplomatie et de géopolitique sur des sujets n'ayant aucun lien avec le NWO ou le 11 Septembre n'aurait aucun intérêt pour ce forum...

La géopolitique et la diplomatie ne s'inscrive pas dans le NWO, c'est plutôt l'inverse. La catégorie principale pourrait s'appeler plus généralement "11 Septembre, le contexte" (= sujets connexes) et avoir dedans les sections médias, moyen orient, géopolitique, n.o.m., etc.
Par contre, toutes les sections de ce forum (hormis espace membre) ont des thèmes liés au 11 Septembre, cette section serait donc une section, je dirais, "enjeux géopolitiques, diplomatie" concernant la géopolitique, la diplomatie lié au 11 Septembre, comme des discussions sur l'OTAN, le pétrole, l'ONU, les agences de renseignements, etc.


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#25 20-02-2008 19:06:13

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le kosovo !!!

Sylvio a écrit:

josew a écrit:

Calixte a écrit:


Ce serait effectivement pas du superflu wink.

C'est surtout que le NWO devrait être une catégorie à part entière avec des sous-catégories comme géopolitique/diplomatie...

Parler de diplomatie et de géopolitique sur des sujets n'ayant aucun lien avec le NWO ou le 11 Septembre n'aurait aucun intérêt pour ce forum...

La géopolitique et la diplomatie ne s'inscrive pas dans le NWO, c'est plutôt l'inverse. La catégorie principale pourrait s'appeler plus généralement "11 Septembre, le contexte" (= sujets connexes) et avoir dedans les sections médias, moyen orient, géopolitique, n.o.m., etc.
Par contre, toutes les sections de ce forum (hormis espace membre) ont des thèmes liés au 11 Septembre, cette section serait donc une section, je dirais, "enjeux géopolitiques, diplomatie" concernant la géopolitique, la diplomatie lié au 11 Septembre, comme des discussions sur l'OTAN, le pétrole, l'ONU, les agences de renseignements, etc.

Dans la réalité, je ne pense pas que ce soit l'inverse : ce n'est pas la géopolitique qui fait le NWO, mais le NWO qui fait la géopolitique :

Exemple : pour l'Europe, ce ne sont pas les peuples qui ont demandé de faire passer coûte que coûte le Traité Européen en France, mais les planificateurs du NWO qui veulent que l'Europe évolue ainsi, et si possible rapidement.

Maintenant, si vous souhaitez inverser les éléments pour des raisons pratiques, pourquoi pas, en tout cas je suis d'accord pour dire que cela ne relève pas directement de la rubrique 11 Septembre...


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#26 21-02-2008 15:59:29

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

BUCAREST 21/02 (BELGA) = La Serbie ne reconnaîtra pas l'indépendance du
Kosovo. Elle ne renoncera cependant pas à son avenir européen, a déclaré
jeudi à Bucarest le président serbe Boris Tadic.

"La Serbie ne choisira pas la voie de l'auto-isolement", a-t-il souligné.
Belgrade va néanmoins "réduire sa collaboration diplomatique avec les pays
qui vont reconnaître l'indépendance du Kosovo, tout en respectant les
normes que respecterait tout autre pays se trouvant dans la même
situation", a précisé M. Tadic. Le président serbe a par ailleurs exclu
toute option militaire, suite à la déclaration unilatérale de
l'indépendance du Kosovo, dimanche. (NLE)


Voici donc une brève qui va me modérer dans mes alarmes sans rien enlever du fond Ma première remarque est celle de l'absolu fossé abyssal entre le politique et le peuple ?!

Je crois comme je le disais que le fait unilatéral posé par l'axe EU-UE tient compte des liens interdépendants des empires et nations en jeu et que c'est le poids de celles-ci qui in fine décide de la politque Dans ce cas ci l'attrait pour l'UE de la Serbie est plus grand que son intégrité territoriale Mais je reste persuadé malgré tout que l'histoire n'est pas finie loin de là..............

Hors ligne

 

#27 21-02-2008 22:09:26

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: Le kosovo !!!

Kosovo La manifestation des Serbes anti-indépendance dégénère
belgrade kosovo ambassade américaine

L'ambassade des USA à Belgrade cible d'incident le 21 février 2008 lors d'une manifestation contre l'indépendance du Kosovo
Les Serbes du Kosovo ont manifesté en masse jeudi à Belgrade. Des manifestants ont brièvement pénétré dans l'ambassade des USA et provoqué un incendie.
La police anti-émeute est intervenue. D'autres ambassades ont subi des incidents, ainsi que des commerces. Le président Boris Tadic a appelé au calme.
- le 21/02/2008 - 22h03


Parmi les manifestants : le Premier ministre nationaliste Kostunica et des personnalités comme le metteur en scène Emir Kusturiza. 150.000 à 200.000 Serbes du Kosovo, selon les organisateurs, étaient réunis ce jeudi à Belgrade contre l'indépendance du Kosovo, proclamée dimanche dernier et désormais reconnue par 17 pays du monde, dont 10 de l'UE. Le président vénézuélien, Hugo Chavez, a en revanche affirmé jeudi que son pays ne reconnaîtrait pas cette indépendance.

A Belgrade, des manifestants ont réussi dans la soirée à pénétrer à l'intérieur de à l'ambassade des Etats-Unis alors qu'elle était inoccupée et un groupe de manifestants a provoqué un incendie lors d'affrontements avec la police. Les pompiers arrivés ont pu maîtriser l'incendie. Au moins dix véhicules blindés de la police et plusieurs dizaines de policiers anti-émeutes sont arrivés sur place pour disperser les manifestants, utilisant des gaz lacrymogènes. Une dizaine de manifestants ont été appréhendés.

Tadic appelle au calme

Les incidents se sont propagés dans le centre de Belgrade où d'importantes forces de la police anti-émeutes et de la gendarmerie affrontaient des hooligans. La police a utilisé d'importantes quantités de gaz lacrymogène dont l'odeur se propageait dans tout le centre de la capitale serbe. Et une série d'incidents violents devant plusieurs ambassades de pays occidentaux ont fait au total une trentaine de blessés dont 15 policiers, selon l'agence de presse indépendante Beta, citant des sources hospitalières. Ainsi, à quelques centaines de mètres de l'ambassade américaine, l'ambassade de Croatie a-t-elle aussi victime d'incidents. Des commerces ont également été endommagés ou pillés, a raconté le correspondant de LCI sur place, selon qui la surenchère s'était arrêtée là en milieu de soirée, la police veillant.

Une explosion (d'origine encore indéterminée) s'est en outre produite jeudi soir à l'extérieur d'un tribunal de l'ONU dans le nord serbe de Kosovska Mitrovica, la ville ethniquement divisée du nord du Kosovo. Il s'agit du quatrième incident du même genre qui se produit à Mitrovica nord cette semaine.

Le président serbe Boris Tadic, en visite en Roumanie, l'un des pays de l'UE à avoir refusé de reconnaître le nouvel Etat kosovar, a lancé un appel au calme, demandant "l'arrêt immédiat des violences et des attaques contre les ambassades", a rapporté la télévision B92.

Attaque au poste-frontière

La manifestation de jeudi devait être l'expression du rejet de l'indépendance du Kosovo par l'ensemble du peuple serbe, et pas seulement en Serbie. Principal orateur de ce rassemblement : le Premier ministre qui a fait de la lutte contre l'indépendance kosovare la pierre angulaire de sa politique. "Si nous les Serbes nous abandonnons nos racines serbes, le Kosovo et l'histoire, alors qui sommes-nous, les Serbes ?", a-t-il lancé.

La manifestation à Belgrade a été précédée d'une violente attaque d'une vingtaine de minutes d'anciens réservistes de l'armée serbe au poste-frontière de Merdare entre la Serbie et le Kosovo. "Nous devons montrer que nous sommes tous contre cette fausse indépendance. Enlever le Kosovo à la Serbie, c'est comme si l'on vous coupait la jambe, un bras ou que l'on vous enlevait un enfant", déclarait à Belgrade Vesna Vujacic, une enseignante de 54 ans. L'ultranationaliste Tomislav Nikolic, chef du Parti radical serbe (SRS), la formation la plus représentée au Parlement, devait également intervenir, tandis que des dirigeants des Serbes de Bosnie et du Monténégro ont été invités.

A Banja Luka, capitale de la Republika Srpska, l'entité serbe de Bosnie-Herzégovine, environ 2.000 personnes ont protesté, parfois violemment, pour contribuer à cette journée du refus. Des milliers de personnes ont aussi manifesté dans d'autres villes de la RS. Kostunica a indiqué que la manifestation à Belgrade serait la première d'une série de plusieurs autres dans des villes de Serbie. Après la proclamation d'indépendance du Kosovo, dimanche dernier, des manifestations violentes ont eu lieu à Belgrade, où des pierres et des torches ont été lancées contre des ambassades occidentales.


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#28 22-02-2008 14:17:57

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Le kosovo !!!

"Kosovo: la Russie menace l'Occident

Le représentant de la Russie à l'OTAN Dmitri Rogozine a mis en garde l'Occident contre toute reconnaissance du Kosovo. Il a affirmé que Moscou pourrait "utiliser la force" si l'OTAN ou l'Union européenne "défient" l'ONU.

A Moscou, le ministère des affaires étrangères a "regreté" les violences survenues jeudi à Belgrade, tout en renvoyant la responsabilité aux pays qui ont reconnu "unilatéralement" l'indépendance du Kosovo.

Des émeutiers serbes s'en sont pris jeudi à l'ambassade des Etats-Unis au soir d'un rassemblement contre la sécession du Kosovo organisé dans le centre de Belgrade. Un incendie a été allumé dans la représentation diplomatique, où une personne a été tuée. Le premier ministre serbe Vojislav Kostunica a condamné ces violences Il a estimé qu'elles "nuisent directement" aux efforts de la Serbie pour s'opposer à l'indépendance du Kosovo.

La Grande-Bretagne et l'Allemagne, qui ont aussi reconnu le Kosovo indépendant, ont dit que leurs missions diplomatiques à Belgrade avaient également été vandalisées.

De son côté, l'UE a annoncé que les négociations sur un accord d'association avec la Serbie ne reprendraient pas dans le climat de violence créé par les manifestations serbes contre l'indépendance du Kosovo.
(ats / 22 février 2008 13:51) "


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#29 22-02-2008 15:56:39

5jerome
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2007
Messages: 142

Re: Le kosovo !!!

C'est du style je vous tape sur la gueule et si tu réagis avec violence j'hurle mon indignation

Europe je vous conspue !!

Hors ligne

 

#30 22-02-2008 17:00:32

zlika
Membre du forum
Date d'inscription: 10-12-2007
Messages: 438

Re: Le kosovo !!!

je ne sais pas si vous connaissez cette video, mais sur ce sujet je vous la conseille.

KOSOVO : la version officieuse
http://www.egaliteetreconciliation.fr/i … amp;id=177

Hors ligne

 

#31 22-02-2008 18:01:36

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Intéressant mais encore une fois,c'est analysé selon la domination us et pas celle des mafieux qui controlent le nouvel ordre mondial...il faut aller au delà de l'empire us.

Par contre,pourquoi vernouchet balance la théorie du retour de baton pour les us qui ont soutenu des fondamentalistes musulmans ? car il était au salon du livre au stand Demi-Lune qui a invité ReOpen et était à la conférence de presse de Thierry Meyssan pour l'Efrroyable Imposture 2...

!


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#32 22-02-2008 20:04:45

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le kosovo !!!

Au-delà...il y a ça...


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#33 22-02-2008 20:57:39

weas
Membre de Soutien
Date d'inscription: 03-01-2008
Messages: 1361

Re: Le kosovo !!!

au sujet du gaz dans cette région

http://www.monde-diplomatique.fr/IMG/artoff14891.jpg

Dernière modification par weas (22-02-2008 20:58:22)


Que se disent deux bonshommes de neige quand ils se rencontrent ?
Ça sent la carotte !!

Hors ligne

 

#34 22-02-2008 21:29:21

for the masses
Membre du forum
Lieu: Alger
Date d'inscription: 09-05-2007
Messages: 724

Re: Le kosovo !!!

@kézako

Peut-on connaitre l'identité de la personne qui parle sur la video? qui annonce des évenements catastrophique neutral


Le fardeau supporté ensemble est une plume.   ( Proverbe Touareg )

Hors ligne

 

#35 22-02-2008 22:14:57

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le kosovo !!!

Peut-on connaitre l'identité de la personne qui parle sur la video? qui annonce des évenements catastrophique

J'ignore de qui il s'agit... Tout ce qu'il prédit sur son blog depuis un bon moment n'est pas arrivé exactement ou même pas du tout... Mais certaines choses oui. .. Les commentaires sont pour beaucoup du déjà vu pour nous ou certains nous paraitront incomplets donc pas vraiment justes, mais il y a aussi au travers quelques infos lesquelles personnellement m'avaient échappées et n'étaient pas sur ReOpen non plus...

Rédit :

Ce blog nous intrigue depuis quelques temps déjà : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=8030

Dernière modification par kézako (22-02-2008 22:27:50)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#36 22-02-2008 22:45:38

Azahara
Membre du forum
Lieu: Pont à celles
Date d'inscription: 09-04-2007
Messages: 424

Re: Le kosovo !!!

http://www.michelcollon.info/articles.p … og=invites
L’indépendance du Kosovo est la mèche d’un baril de poudre
Jürgen Elsässer   Envoyer à un(e) ami(e)    Imprimer 
 
Les États-Unis ont mis au point un processus de déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo, le 17 février prochain, suivi de sa reconnaissance par une centaine d’États. Ce faisant, non seulement ils admettent que l’opération de l’OTAN en 1999 était une guerre de conquête, mais ils ouvrent la porte à toutes les revendications séparatistes dans le monde. Et c’est bien le but, puisque il s’agit pour eux de provoquer par onde de choc la désintégration de la Fédération de Russie. Un jeu dangereux, dénonce Jürgen Elsässer, qui est de nature à déstabiliser toute l’Europe. 
 
Sur cette célèbre photo, cinq personnalités jurent, en octobre 1999, de conduire le Kosovo à l’indépendance. À gauche on reconnaît Hachim Tachi (alors chef du groupe terroriste UCK, actuel Premier ministre du gouvernement régional du Kosovo), puis Bernard Kouchner (alors administrateur de l’ONU au Kosovo, ajourd’hui ministre des Affaires étrangères français), Sir Mike Jackson (ancien commandant des troupes britanniques lors du massacre du Bloody Sunday en Irlande, alors commandant des forces d’occupation de l’OTAN, aujourd’hui consultant d’une firme de mercenarait), Agim Ceku (chef militaire de l’UCK, accusé de crime de guerre par l’armée canadienne) et à droite, le général Wesley Clarck (alors commandeur suprême de l’OTAN, aujourd’hui conseiller militaire d’Hillary Clinton).

Le député au Bundestag Willy Wimmer (CDU) écrivait récemment : « Lorsqu’en 1918, le monde d’hier était réduit en cendres et que l’on préparait avec beaucoup de perfidie les fondements du prochain grand conflit, on n’a pas voulu passer beaucoup de temps à chercher les causes de la guerre. On a déclaré que c’étaient les coups de pistolet de Sarajevo qui coûtèrent la vie au couple d’héritiers du trône d’Autriche. Chacun se souvenait de l’événement et l’on n’avait pas besoin de se poser de questions sur ses tenants et aboutissants qui étaient beaucoup plus déterminants que l’attentat de Sarajevo. Jusqu’ici, il n’y a pas eu d’échanges de tirs pendant les négociations sur l’avenir du Kosovo, mais des signa­tures sur certains documents pourraient avoir le même effet que les coups de pistolet. Les ­mèches sont là et elles vont d’Irlande du Nord au Tibet et à Taiwan en passant par le pays basque, Gibraltar et le Caucase. »

La situation actuelle dans les Balkans rappelle de manière inquiétante celle qui a conduit à la Première Guerre mondiale. L’Allemagne et les autres grandes puissances avaient, après des années de troubles, trouvé en 1878, à la Conférence de Berlin, un compromis sur le nouvel ordre de l’Europe du Sud-Est : La province ottomane de Bosnie devait rester turque de jure mais être administrée de facto par l’Autriche. En 1908, Vienne a rompu le traité et a annexé la province également de jure. Là-dessus, en 1914, l’archiduc François-Ferdinand a été tué à Sarajevo.

Quelque 100 ans après, les puissances de l’OTAN ont tenté un compromis semblable : après leur guerre d’agression contre la Yougoslavie en 1999, elles ont imposé au Conseil de sécurité de l’ONU la Résolution 1244 qui maintenait de jure le Kosovo dans la Serbie, mais le plaçait de facto sous l’administration des Nations Unies. Par la suite, les puissances occidentales se sont montrées favorables à la sécession totale de la province et à sa remise, contrôlée par l’UE, à la majorité albanaise : tel est le projet du négociateur de l’ONU Martti Ahtisaari. Du point de vue du droit international, ce serait possible si Belgrade était d’accord ou si, du moins, le Conseil de sécurité approuvait cette solution. En l’absence de ces conditions, le Kosovo ne peut déclarer son indépendance qu’unilatéralement, par un acte arbitraire illégal. Et c’est précisément ce qui va se passer ces pro­chaines semaines.

Comme il y a un siècle, les intérêts des États d’Europe centrale, de la Russie et du monde musulman se heurtent toujours dans les Balkans. Tout changement violent dans cet équilibre fragile peut avoir des conséquences pour tout le continent.

On a frôlé la guerre mondiale

Dans les jours qui ont suivi le 10 juin 1999, on a pu voir combien l’Europe du Sud-Est pouvait être à l’origine d’un important conflit international. Après 78 jours de bombardements de l’OTAN, l’armée yougoslave était déjà prête à se retirer du Kosovo ; l’accord militaire à ce sujet entre Belgrade et l’Alliance atlantique était signé et la Résolution 1244 adoptée. Cependant, tandis que les troupes du président Milosevic se retiraient, des unités russes stationnées en Bosnie, s’avancèrent vers Pristina de manière tout à fait inattendue. Sur leurs chars, les soldats avaient transformé l’inscription SFOR —qui indiquait leur appartenance à la troupe de stabilisation dans l’État voisin, sous mandat de l’ONU— en KFOR, sigle de la force d’occupation du Kosovo qui venait d’être décidée. Le président russe Boris Eltsine avait donné son accord pour qu’elle soit constituée sous le haut commandement de l’OTAN mais ses généraux voulaient que la Russie obtienne au moins une tête de pont stratégique.

Le ministre allemand des Affaires étrangères de l’époque Joschka Fischer rappelle dans ses mémoires combien la situation était dramatique : « Les quelques parachutistes russes ne pouvaient pas vraiment défier l’OTAN après son entrée au Kosovo car ils étaient trop peu nombreux et leur armement trop léger. L’occupation de l’aéroport ne pouvait signifier qu’une chose : ils attendaient les renforts aériens. Cela pouvait très vite conduire à une dangereuse confrontation directe avec les États-Unis et l’OTAN. [...] La situation devint encore plus dangereuse lorsque fut confirmée la nouvelle selon laquelle le gouvernement russe avait demandé aux gouvernements hongrois, roumain et bulgare une autorisation de survol pour leurs avions de transport de troupes Antonov. Ils avaient l’intention de transporter 10 000 soldats en partie par la voie aérienne vers le Kosovo et en partie vers la Bosnie pour les acheminer ensuite vers le Kosovo par la voie terrestre. L’Ukraine avait déjà accordé la permission mais les autres pays maintinrent inébranlablement leur veto. Mais qu’arriverait-il si les avions russes passaient outre à cette interdiction ? Les USA et l’OTAN les empêcheraient-ils d’atterrir ou de débarquer leur chargement une fois à terre ou iraient-ils jusqu’à les abattre en vol ? L’éventualité d’une tragédie aux conséquences imprévisibles s’esquissait ici. » Parallèlement à la guerre des nerfs à propos des avions russes, la crise s’envenima à l’aéroport de Pristina. Les troupes du contingent britannique de la KFOR étaient arrivées rapidement et avaient pointé leurs canons sur les occupants insoumis de l’aéroport. Le haut commandant de l’OTAN, Wesley Clark, ordonna de donner l’assaut mais Michael Jackson, haut commandant britannique de la KFOR, garda son sang-froid et refusa de s’exécuter. Il appela Wesley Clark au téléphone et hurla : « Je ne vais pas risquer de déclencher la Troisième Guerre mondiale pour vous ! »

On ignore comment l’Occident a amené le président russe à stopper les Antonov. En tout cas, le combat de l’aéroport de Pristina n’a été empêché que parce que Jackson est resté ferme. Clark a accepté cet acte de désobéissance. À vrai dire, il aurait dû faire arrêter Jackson par la police militaire. Un général allemand a, par la suite, critiqué cette attitude. « La reculade des Britanniques et des Américains était une mauvaise réponse dans une situation qui n’aurait jamais conduit à un conflit sérieux entre l’OTAN et la Russie », a écrit Klaus Naumann, à l’époque président du Comité militaire de l’OTAN et par conséquent l’officier le plus haut gradé de l’Alliance.

Des missiles sur Bondsteel

Une situation aussi dangereuse peut-elle se reproduire ces prochaines semaines ? En 2006 déjà, la Fondation Science et Politique (Stiftung Wissenschaft und Politik, SWP), un des plus importants think tanks allemands, s’inquiétait à propos d’une solution à la question du Kosovo qui serait imposée de l’extérieur : « Ces missions demanderont un engagement diplomatique durable et mettront à contribution les ressources politiques, militaires et financières de l’UE. » Par « ressources militaires », les auteurs entendent la KFOR, qui comprend actuellement 17 000 soldats dont environ 2500 Allemands.
Une intervention pourrait viser non seulement le Kosovo mais également la Serbie proprement dite. La Fondation prévoyait une situation « rappelant la crise de 1999 », c’est-à-dire les bombardements. Des troubles au Kosovo pourraient s’étendre aux provinces serbes de Vojvodine et de Sandzak ainsi qu’à la vallée de Presevo. On peut lire plus loin : « Des manifestations de masse impliquant des heurts entre les forces modérées et les forces radicales ou avec la police pourraient conduire à la dissolution des structures étatiques ». Si les structures étatiques de la Serbie éclatent, l’UE, conformément à sa conception politique, pourrait endosser le rôle de stabilisateur et apporter une « assistance fraternelle ». Les « battle groups » ne servent pas à autre chose.

Examinons les événements prévisibles du printemps 2008. Aussi bien l’OTAN que les Albanais du Kosovo ont exclu catégoriquement de nouvelles négociations, comme le demandaient Belgrade et Moscou. Le 24 janvier, Hashim Thaci, ancien chef de l’organisation terroriste UÇK et depuis peu Premier ministre de la province du Kosovo, a annoncé que la déclaration formelle d’indépendance aurait lieu « d’ici quatre à cinq semaines ». Le lendemain, on pouvait lire dans l’International Herald Tribune —qui s’appuyait sur des sources diplomatiques— que « l’Allemagne et les USA [étaient] tombés d’accord pour reconnaître l’indépendance du Kosovo » et cela « après le second tour des élections présidentielles serbes du 3 février ». C’est ce dont Angela Merkel et George W. Bush étaient convenus. On peut supposer que la Chancelière CDU aura demandé conseil à son camarade de parti Willy Wimmer qui fut pendant de longues années Secrétaire d’État au ministère de la Défense sous Helmut Kohl.

Après la proclamation officielle de la « Republika kosova », les communes serbes situées au nord de l’Ibar vont sans doute affirmer leur fidélité à l’égard de la Serbie, donc leur non appartenance au nouvel État. On peut imaginer qu’alors des troupes armées des Albanais du Kosovo pénètrent dans les enclaves de la minorité, en particulier dans son bastion Nordmitrovica et répriment brutalement la résistance. Lors d’un semblable début de nettoyage ethnique à la mi-mars 2004, les terroristes skipetaris ont réussi à mobiliser une foule de 50 000 personnes. La violence de cette attaque n’a pu être freinée que parce que les soldats de la KFOR se sont opposés, au moins partiellement, aux extrémistes. Ils en ont tué huit. Dans la situation actuelle, il faut plutôt s’attendre à ce que la KFOR se comporte dans son ensemble comme naguère le contingent allemand au sein de la KFOR : on ferme les yeux et on laisse faire les terro­ristes. En 2004, dans le secteur d’occupation allemand autour de Prizren, toutes les églises et tous les couvents serbes ont été incendiés. Certes, depuis lors, les Serbes du Kosovo ont constitué des formations d’autodéfense dont la plus tapageuse est la Garde Zar-Lazar qui doit son nom à un héros de la bataille historique d’Amselfeld en 1389. Ces paramilitaires ont annoncé qu’ils lanceraient des mis­siles sur la base militaireétats-uniennee de Camp Bondsteel en cas de déclaration d’indépendance du Kosovo. Il est difficile de savoir s’il s’agit là d’une fanfaronnade ou d’un projet sérieux. Selon des connaisseurs de la région, il est possible que derrière l’étiquette de Zar Lazar se cache une bande de provocateurs de services secrets occidentaux.

Dans l’intérêt des pays membres de l’OTAN, la sécession de la province doit en tout cas faire le moins de vagues possibles et s’effectuer sans conflits militaires. On s’accommode des protestations diplomatiques de la Russie et même de petits pays de l’UE comme la Slovaquie, la Roumanie et ­Chypre. La Fondation Bertelsmann, proche du gouvernement, a, dans une étude de décembre 2007, mentionné l’exemple de Taiwan : On sait que cette république insulaire n’a été reconnue que par un petit nombre d’États et qu’elle n’a pas de siège aux Nations Unies mais qu’elle jouit depuis 60 ans d’une certaine stabilité et même d’une certaine prospérité. Le souhait des États membres de l’OTAN serait probablement que les Albanais du Kosovo, après la proclamation d’indépendance, renoncent à la violence à l’encontre de la minorité serbe et ne touchent pas, dans un premier temps, à leurs structures d’autoadministration dans le Nord. Si l’OTAN bloquait simultanément tous les liens avec la Serbie, les Serbes de Mitrovica n’auraient, à la longue, plus d’autre choix que de s’accommoder des nouveaux potentats autour de Hashim Thaci.

Cette stratégie de victoire soft des sécessionnistes pourrait cependant être contrecarrée assez facilement. La Frankfurter Allgemeine (FAZ) exprimait ses craintes fin 2007 : « Les Serbes pourraient fermer le lac de barrage de Gazivodsko Jezero, situé dans la partie du Kosovo contrôlée par les Serbes et priver ainsi d’eau de nombreuses régions du Kosovo. Cela aurait des conséquences pour l’approvisionnement en électricité, déjà insuffisant, du Kosovo car l’eau de ce lac sert à refroidir les installations de la centrale à charbon, non loin de Pristina. » L’OTAN réagirait rapidement par la force contre cette opération relativement facile à mener : une troupe de paramilitaires suffirait à occuper le barrage. « On songe déjà, précise la FAZ, à faire intervenir la KFOR pour empêcher cela, mais alors le niveau de confrontation militaire que l’Occident voudrait justement éviter serait atteint ».

La Serbie peut riposter

Comment le gouvernement de Belgrade réagirait-il si les Albanais et des soldats de l’OTAN tiraient sur des Serbes ? Poursuivrait-il sa politique actuelle consistant à ne pas intervenir militairement ? C’est la tendance avant tout du parti gouvernemental le plus fort, celui des Démocrates (DS) autour du président Boris Tadic et du ministre de la Défense Dragan Sutanovac. Le petit parti de la coalition, le Parti démocrate de Serbie (DSS) du Premier ministre Vojislav Kostunica est un peu plus audacieux. Son conseiller Aleksandar Simic a déclaré expressément que ­chaque État avait le droit de recourir à la force des armes pour protéger son intégrité territoriale. Mais en cas de crise, c’est le Conseil de la Défense et le Président qui ont la haute main sur l’Armée, c’est-à-dire, en fait, Tadic. En conséquence, l’Occident n’aurait pas dû s’inquiéter... s’il n’y avait eu d’élection présidentielle. Le candidat du Parti radical (RS) ­Tomislav Nikolic avait de sérieuses chances d’être élu. En 2004 déjà, il avait mis Tadic en ballottage et avait été battu de peu. Indignée de l’imminente dissidence du Kosovo, une majorité de citoyens aurait pu l’élire cette fois. L’Armée serbe aurait alors été placée sous le haut commandement d’un homme politique qui plaide en faveur de l’établissement d’une base militaire russe dans le pays et dont le parti possédait sa propre milice au moment des guerres des années 1990.

Cette perspective a bouleversé le calendrier des sécessionnistes. Le Conseil européen voulait en fait décider le 28 janvier de l’envoi au Kosovo d’une troupe de quelque 2000 policiers —contre la volonté de Belgrade et donc contre le droit international, mais nécessaire pour sécuriser la sécession—. Mais comme le 28 janvier précèdait de peu le deuxième tour de l’élection présidentielle décisive du 3 février, cela aurait constitué une provocation favorable à Nikolic. La question a donc été différée. Bruxelles a, le même jour, offert un accord d’association à l’ancien État voyou et a renoncé avec bienveillance à la condition posée jusqu’ici, c’est-à-dire l’extradition des « criminels de guerre » Radovan Karadzic et Ratko Mladic. L’UE espèrait ainsi apporter à Tadic les voix dont il avait besoin. Il a finalement été élu de justesse.

Belgrade a actuellement le soutien de Madrid. Selon le quotidien serbe Express du 11 janvier, le Premier ministre José Zapatero aurait obtenu l’assurance d’autres gouvernements de l’UE que le Kosovo ne proclamerait pas son indépendance avant le 10 mars —donc quatre semaines après la date annoncée par Thaci— car le nouveau Parlement espagnol doit être élu à cette date. Le gouvernement socialiste veut ainsi empêcher les mouvements séparatistes espagnols d’utiliser le précédent balkanique comme argument dans la campagne, les Basques ayant déjà commencé à le faire. En réaction, la majorité des Espagnols pourrait alors être tentée de sanctionner les socialistes que l’opposition conservatrice accuse d’être trop indulgente à l’égard des régions désireuses de faire sécession. Ces retards de calendrier mettent toutefois à rude épreuve la patience des Albanais du Kosovo. On peut craindre qu’ils essaient de donner un coup de pouce à la décision diplomatique en se livrant à quelques actions violentes spectaculaires. On se demande comment les puissances membres de l’OTAN ... et les Russes réagiraient dans ce cas. Ces derniers élisent également ce printemps un nouveau président et tout candidat qui abandonnerait le frère slave devrait s’attendre à perdre des voix.

Publié par le Réseau Voltaire, le réseau de presse non-alignée
09/02/2008 

Je vous recommande aussi le film produit par Michel et Vanessa :
"les damnés du Kosovo" (http://www.michelcollon.info/damnes_du_kosovo.php)


"on ne peut pas dire la vérité à la télé, il y a trop de gens qui regardent ! " Coluche

Hors ligne

 

#37 22-02-2008 23:44:46

zlika
Membre du forum
Date d'inscription: 10-12-2007
Messages: 438

Re: Le kosovo !!!

Pas vu le film (uniquement sur commande ?) mais le dossier est extremement interessant.
C'est bien pire que ce que j'imaginais  sad situation gravissime...

Hors ligne

 

#38 23-02-2008 00:16:20

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le kosovo !!!

http://www.cyberpresse.ca/article/20080 … -1/CPMONDE

Le vendredi 22 février 2008

Poutine: le Kosovo va «vous revenir dans la gueule»

http://images.cyberpresse.ca/apps/pbcsi.dll/bilde?Site=CP&amp;Date=20080222&amp;Category=CPMONDE&amp;ArtNo=80222079&amp;Ref=AR&amp;MaxW=300&amp;Q=85
Le président russe Vladimir Poutine
Photo AFP

Olga Nedbaeva

Agence France-Presse

Moscou


Le président russe a déploré vendredi la proclamation d'indépendance du Kosovo, un «horrible» précédent qui va revenir comme un boomerang «dans la gueule» des Occidentaux.


«Le précédent du Kosovo est un précédent horrible. De facto, il fait voler en éclats tout le système des relations internationales existant, pas seulement depuis plusieurs dizaines d'années, mais depuis des centaines d'années», a fustigé Vladimir Poutine au cours d'un sommet informel à Moscou de la Communauté des États indépendants (CEI, ex-URSS moins les États baltes).

Évoquant les pays qui ont reconnu la proclamation d'indépendance du Kosovo, le président russe a estimé que la situation aurait des «conséquences imprévisibles».

«Ils ne pensent pas aux conséquences de ce qu'ils font. Au final, c'est comme un bâton à deux extrémités, et l'une des extrémités va un jour leur revenir dans la gueule», a ajouté le président russe à l'adresse des Européens et des Américains.

La Russie, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU et traditionnel allié de Belgrade, est fermement opposée à l'indépendance du Kosovo.

Plus tôt, le représentant de la Russie à l'OTAN, Dmitri Rogozine, connu pour ses positions nationalistes, avait déclaré que la Russie se réservait le droit d'«utiliser la force» si l'OTAN ou l'Union européenne «défient» l'ONU sur le Kosovo.

«Si aujourd'hui l'Union européenne adopte une position unie (sur la reconnaissance du Kosovo, ndlr) ou si l'OTAN dépasse son mandat au Kosovo, ces organisations vont défier l'ONU et nous allons alors nous aussi partir du fait que nous devons utiliser une force brutale qu'on appelle une force armée, pour qu'on nous respecte», a affirmé Dmitri Rogozine, cité par l'agence Interfax.

«Nous n'avons aucun doute que prochainement des bases militaires de l'OTAN seront déployées au Kosovo», a-t-il ajouté, cité par Itar-Tass au cours d'une vidéoconférence depuis Bruxelles.

«Cela ne fait pas partie de leur mandat. Si ces informations sont confirmées, nous aurons un dialogue assez difficile avec nos partenaires et une évolution dramatique dans les discussions entre la Russie et l'OTAN est possible», a-t-il mis en garde, cité par l'agence Ria Novosti.

Parallèlement, la Russie a «regretté» les violences survenues jeudi à Belgrade, mais en a fait endosser la responsabilité aux pays qui ont reconnu «unilatéralement» l'indépendance du Kosovo.

«Ce qui s'est passé hier à Belgrade suscite uniquement le regret (...) Mais les forces qui ont soutenu la reconnaissance unilatérale du Kosovo devaient avoir conscience des conséquences d'une telle démarche», a affirmé le porte-parole de la diplomatie russe, Mikhaïl Kamynine, cité par Interfax.

Des émeutes ont éclaté jeudi à Belgrade à l'issue d'un grand rassemblement contre l'indépendance du Kosovo, faisant un mort et 118 blessés.

De son côté, Washington a laissé percer vendredi sa frustration à l'égard du «cynisme» de Moscou sur le Kosovo.

«Les Russes ont une politique assez cynique», a déclaré vendredi le numéro trois du département d'État, Nicholas Burns, interrogé sur la chaîne de télévision américaine Fox sur les attaques de la veille contre des ambassades à Belgrade, notamment celle des États-Unis, par des manifestants serbes hostiles à l'indépendance du Kosovo.

«Ils ne sont pas au Kosovo, ils ne font rien pour aider les Kosovars. Ils restent donc en retrait et ils sont généralement peu coopératifs», a ajouté M. Burns, secrétaire d'État adjoint chargé des Affaires politiques.

À propos d'être cynique il se pose là Mr Burns non ? Il prend tellement de risques là bas aux States que ça en serait presque risible s'il n'était pas lui et ses complices aussi détestables que lâches.

Dernière modification par kézako (23-02-2008 00:17:20)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#39 23-02-2008 01:01:36

weas
Membre de Soutien
Date d'inscription: 03-01-2008
Messages: 1361

Re: Le kosovo !!!

un bon reportage sur la yougoslavie

Yougoslavie, une guerre évitable

http://www.dailymotion.com/playlist/x5g … table_news

Dernière modification par weas (23-02-2008 01:02:09)


Que se disent deux bonshommes de neige quand ils se rencontrent ?
Ça sent la carotte !!

Hors ligne

 

#40 28-02-2008 00:33:32

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Le sujet est abordé dans "ce soir ou jamais"

Un intervenant trés brillant appuie notamment la censure sur l'énorme base us.il parle de ko au kosovo selon la puissance us mais pas selon le nouvel ordre mondial,c'est logique hélas.

Jacques Verges est aussi invité.

Bien sur,Pierre Hillad n'est pas invité...il aurait beaucoup à dire sur le régionalisme qui conduit à la destruction des nations européens,à l'union euro atlantique et au bout à l'été mondial...

Dernière modification par Schumi75 (28-02-2008 00:36:27)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr