ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 13-08-2007 14:29:33

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

J.P. Desmoulin

JEAN PIERRE DESMOULIN


1. Ben Laden a préparé une attaque dans laquelle quatre avions seront détournés.
   2. Les officiels américains sont prévenus de cette attaque, par plusieurs sources, la plus sérieuse étant le ministre des affaires étrangères des talibans, qui voulait ainsi ouvrir une négociation avec les Etats Unis.
   3. Il est décidé de laisser cette attaque se dérouler, tout en essayant de limiter les pertes en vies humaines, afin de créer un choc psychologique sur la population américaine et de créer les conditions nécessaires à l'ouverture d'un conflit au moyen orient.
   4. Le Boeing 757 du vol 77 a été préparé. Il est chargé avec une bombe à uranium appauvri, ou une bombe composite de type Broach, placée dans le compartiment à bagages.
   5. Le 11 septembre, quatre avions sont détournés en même temps. Ce détournement peut être réalisé réellement par des terroristes d'Al Quaida ou bien être fait de manière électronique en utilisant une technologie de contrôle à distance, ou encore une combinaison de ces deux hypothèses (voir plus bas).
   6. Conformément aux procedures, le NORAD reçoit l'information du FAA.
   7. Un avion détourné heurte la première tour du WTC. Dans le quart d'heure qui suit, tout le monde a l'information : je l'ai reçue en France sur mon lieu de travail, la femme d'un collègue ayant reçu un mail d'une personne qui regardait CNN aux USA, et ayant téléphoné à son mari.
   8. Un second avion détourné heurte la seconde tour du WTC. Tout le monde à ce moment là, y compris les français qui suivent les événements en direct sur internet, sait que cela n'est pas un accident mais une attaque.
   9. Le NORAD, qui évidemment avait au moins la même information que le public en France, est d'une certaine manière verrouillé par la conspiration.

A partir de là, trois options sont possibles, développées séparément ci-dessous.
Option 1 (MIHOP 3) : Le scenario du détournement électronique pur
Ce scenario se déroule de la manière suivante :

   1. Le Boeing 757 du vol 77 a été préparé. On l'a équipé d'un système de pilotage à distance,
   2. Un C 130 vole dans les environs, avec le pilote de cet appareil télécommandé à son bord. Il suit de près cet avion, prenant en charge la dernière partie de la trajectoire sur un écran video.
   3. La video manquant un peu de résolution, alors que la vitesse de l'avion à plein gaz augmente, il ne voit pas les poteaux d'éclairage public dans la zone du carrefour entre les autoroutes 27 et 244, et les touche. Le choc n'est pas destructif pour l'avion mais tord les poteaux et en arrache certains de leur support, l'avion manquant probablement de peu de s'écraser dans la pelouse avant le pentagone. Le pilote parvient toutefois à stabiliser la trajectoire.
   4. Au moment de l'impact, le C 130 dégage et s'éloigne de l'explosion.

Option 2 (LIHOP) : Le scenario du détournement humain
Ce scenario se déroule de la manière suivante :

   1. L'avion est détourné par Hani Hanjour et ses complices, dirigé vers Washington DC.
   2. Hani Hanjour voudrait s'écraser sur la maison blanche, mais il est trop haut lorsqu'il arrive sur la ville pour reconnaître sa cible et piquer sur elle.
   3. Il fait un virage serré pour revenir sur le centre de la ville. Etant peu habile, il perd de l'altitude durant ce virage, et se trouve si près du sol vers la fin, peut être ébloui lorsqu'il se dirige face au soleil levant, qu'il manque de peu de s'écraser avant d'avoir vu sa cible.
   4. Il comprend qu'il ne sera pas capable de frapper la maison blanche, mais juste en face de lui se trouve le pentagone, bâtiment énorme avec une forme caractéristique.
   5. Il met les gaz à fond, criant "Allah ou akbar", et se concentre sur le pilotage de son avion pour le diriger droit sur le bas de la façade du pentagone.
   6. Il ne voit pas les lampadaires au carrefour des routes 27 et 244. Le 757, lancé presque à pleine vitesse, tord certains lampadaires et en arrache d'autres de leur support, le poids et la vitesse de l'appareil le maintenant sur sa trajectoire.

Option 3 (HIHOP) : Le scenario de "l'exercice anti-détournement"

   1. Les autorités US, averties du détournement multiple planifié par Al Qaeda, decident d'expérimenter une nouvelle technologie qui permet de prendre le contrôle à distance d'un avion détourné et de le ramener au sol en toute sécurité.
   2. Les pilotes des vols sont avertis de l'opération. Charles Burlingame, le pilote du vol 77, est choisi pour avoir participé à quelques opérations secrètes, et pour avoir participé en tant qu'expert à l'analyse du scénario du crash d'un avion de ligne sur un bâtiment cible.
   3. Quelques huiles et certains experts des des sociétés qui ont travaillé sur les technologies anti-détournement s'enregistrent sur les vols, probablement poussés à le faire pour montrer qu'ils croient dans leur technologie.
   4. Charles Burlingame, qui avait projeté d'assister à un match de baseball à Anaheim, en Californie, avec son épouse Sheri, lui dit de ne pas embarquer avec lui sur le vol 77. Son frère Brad, qui rapporte ce fait, dit qu'il a expliqué qu'il n'avait pas pu obtenir une bonne place pour le match.
   5. Hani Hanjour et son équipe détournent le vol 77. Peut être de manière soft, puisque le commandant de bord et quelques passagers savent que cela va se produire. Peut être de manière hard, si certains gros bras de l'équipe de pirates perdent leurs nerfs et veulent faire couler du sang pour contrôler les passagers par la terreur.
   6. Le scénario se continue, l'avion (comme les deux autres des vols 11 et 175) est mis sous contrôle électronique. Un C130 de la Navy, embarque les équipements de contrôle à distance et le "pilote". L'opération est supervisée par une équipe du renseignement de la Navy, depuis un local situé au rez de chaussée de l'aile Ouest du Pentagone.
   7. Le système de défense aérien est mis délibérément en stand-down, probablement en simulant un disfonctionnement bureaucratique, à moins que cela ne fasse partie d'un exercice planifié à l'avance, et cela pour que l'expérience puisse se dérouler.
   8. A bord de l'avion, Hani Hanjour découvre que l'avion n'est plus sous son contrôle, et se voit probablement informer par le commandant que l'avion est maintenant sous contrôle à distance, et qu'ils n'ont plus qu'à attendre que l'avion soit au sol pour discuter, calmement, avec les autorités, qui seront indulgentes avec les pirates si aucun mal n'est fait aux passagers.
   9. Charles Burlingame et Hani Hanjour, peut être tous deux dans le cockpit, et ne comprenant ni l'un ni l'autre ce qui se passe, voient leur avion foncer sur le Pentagone pour s'y écraser.
  10. La bombe embarquée dans l'avion explose. L'équipe du renseignement de la Navy, dans le Pentagone, est détruite par l'explosion de la charge creuse, le pénétrateur à uranium apauvri, les débris de l'avion et l'incendie du bâtiment.
  11. Puisque l'opération est un plein succès pour les trois premières frappes, dans des scénarios identiques, il est décidé de stopper le vol 93 (qui devait s'écraser sur le Capitole), et il est descendu. Cela pourrait être par un missile tiré par avion (un jet d'affaires banalisé) qui le suivait, ou bien, ainsi que le rapporte le Col. Donn de Grand-Pre, par deux missiles "sidewinders" tiré par un chasseur des "Happy Hooligans", une patrouille de chasse sur F 16 de la "North Dakota Air Guard".
  12. Le crime est presque parfait, puisque les "acteurs innocents" (ceux qui ont développé la technologie et étaient engagés dans l'expérience, à bord de l'avion ou à l'intérieur du Pentagone) sont tués en même temps que les victimes des at

taques, et ne viendront donc pas expliquer qu'il s'agissait d'une expérience détournée.

Fin

Dernière modification par MARTGOL (17-05-2008 00:02:37)


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#2 13-08-2007 22:01:30

yak
Invité

Re: J.P. Desmoulin

3 théories qui affirme qu'un avion s'est bien planté dans le pentaconne... moi je veux bien mais où qu'il est le kiki?

 

#3 13-08-2007 22:30:45

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: J.P. Desmoulin

# Le 11 septembre au matin, ce Boeing embarque soixante passagers et membres d'équipage et décolle de l'aéroport de Washington Dulles.
# L'avion est piloté à distance et / ou détourné par Hani Hanjour et ses complices.
# L'avion s'écrase sur le Pentagone.
# Les ailes se replient contre le fuselage durant le crash, limitant ainsi l'emprise des dégâts sur la façade à une zone plus petite que l'envergure d'un 757.
# La bombe à l'intérieur explose pendant que l'avion pénêtre dans le bâtiment, créant d'important dégâts au voisinage du point d'entrée et mettant en pièces la partie arrière de l'appareil.
# La masse d'uranium pénêtre dans le bâtiment, faisant des dégâts importants mais limités latéralement, et ressort du bâtiment par le trou "punch out", terminant sa course dans la cour entre les anneaux B et C.

Dernière modification par MARTGOL (11-10-2007 23:31:25)


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#4 13-08-2007 22:40:15

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: J.P. Desmoulin

M..ouais...et on continue ainsi de nous prendre pour des gogols ...
Si un Boeing s'est écrasé sur le pentagone le 11 septembre, alors Elvis n'est pas mort, ma tante en a  et les poules mangent avec des fourchettes big_smile
C'est tout sauf un avion de ligne car tu penses bien qu'ils auraient été trop heureux de nous le montrer encore et encore sur tous les angles des dizaines de caméras qui filment le pentagone et ses alentours en permanence ainsi que les autres caméras alentours ...


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#5 13-08-2007 23:56:56

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: J.P. Desmoulin

Desmoulin pour moi a fait le meilleur travail à ce jour sur ke sujet, et je rejoins ses conclusions wink.

Hors ligne

 

#6 14-08-2007 09:56:53

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: J.P. Desmoulin

Pour une opération il y a un commandement et s'en remettre aux " autres "les terroristes est délicat. Il faut tout maîtriser.
Je crois a un coup d'Etat planifié ni plus ni moins.
1Les incohérences de la vidéo du Pentagone
2 les defaillances en cascades du Norad
3 Les ommissions du rapport d'enquête de la Commission du 11 septembre
4 L'art de fabriquer des preuves ou bien de la manipulation des groupes terroristes.
C'est trop important pour laisser de l'aléatoire.
Si les terroristes avaient bien détournés l'avion on aurait eu des preuves de mises en accusation, et il n'y en a pas eu.
Toutes les preuves de l'origine de l'identité et de la revendication ainsi que les conclusion du FBI et CIA, sont grossières.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#7 14-08-2007 15:51:41

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 709

Re: J.P. Desmoulin

Pour ce qui concerne, je ne peux pas croire quelqu'un qui affirme qu'un Boeing 757 aurait percuté le pentagone, encore moins qu'Hani Hanjour était aux commandes dudit avion. J'ai déjà expliqué pourquoi sur d'autres topics du site? Inutile de me répérer.

http://forum.reopen911.info/t4166-boein … ssile.html

http://forum.reopen911.info/t6424-un-bo … u-sol.html

Mes recommandations sur des analyses en langue française concernant l'attaque sur le pentagone:

1) Pierre-Henri Bunel ( ancien officier d’artillerie, dont l’expertise est reconnue dans les domaines suivants : effets des explosifs sur les hommes et les bâtiments, effets des armes d’artillerie sur le personnel et les bâtiments, lutte antiincendie sur les feux spécifiques, épaves et restes d’avions détruits. Il a notamment participé à la Guerre du Golfe, aux côtés des généraux Schwarzkopf et Roquejeoffre.)

http://www.voltairenet.org/article139125.html


Jean Pierre Petit, Physicien:

http://www.jp-petit.com/Divers/PENTAGATE/Pentagate0.htm

http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/crash_rate.htm

La seule petite erreur de Pierre Henri Bunel (et encore ce n'est pas certain qu'il se soit trompé) est peut-être d'attribuer au missile qui aurait percuté le pentagone, le fameux  trou de sortie de l'anneau C, voir

http://www.freedomfiles.org/war/pentagon.htm

http://members.shaw.ca/freedomsix/pics/ … t-path.jpg

Extrait des propos de  Pierre Henri Bunel:

"Une charge creuse anti-béton

La dernière photo a été réalisée par le département de la Défense et publiée sur un site de la Navy. En l’examinant, on peut voir un trou presque circulaire surmonté d’une trace noire. Cette perforation est d’un diamètre d’environ 2,30 m et se situe dans le mur de la troisième ligne de bâtiment en partant de la façade. Elle aurait été faite par le nez de l’avion.

Cela voudrait dire que le nez de l’appareil, un radôme en fibre de carbone qui est loin d’être un blindage, aurait traversé sans être détruit six murs porteurs d’un immeuble considéré comme plutôt solide. Et quelle serait alors l’origine de la trace noire qui marque le mur au-dessus du trou ? Le feu d’hydrocarbure ? Mais alors toute la façade de ce bâtiment serait marquée de suie et non seulement les quelques mètres carrés réellement souillés. Et les vitres brisées, est-ce le fait de l’impact ? Je rappelle que ce sont des vitres solides.

L’aspect de la perforation du mur rappelle immanquablement les effets des charges creuses anti-béton que j’ai pu voir sur un certain nombre de champs de bataille.

Ces armes se caractérisent par leur « dard ». Ce dard est un mélange de gaz et de matières en fusion qui est projeté dans la direction de l’axe du paraboloïde que constitue la face avant de l’arme. Propulsé à une vitesse de plusieurs milliers de mètres à la seconde avec une température de plusieurs milliers de degrés, ce dard perce le béton sur plusieurs mètres d’épaisseur. Il peut donc sans problème percer cinq épaisseurs de mur d’un bâtiment. Cinq épaisseurs sur les six parce que la façade a été perforée par le vecteur lui-même. La détonation de la charge militaire ne se fait, en effet, qu’une fois que la charge a été portée à l’intérieur de l’objectif. Comme je l’ai expliqué plus haut, les fusées armant les charges anti-béton ne sont pas instantanées, mais à court retard. C’est pourquoi la flamme de l’explosion s’est développée depuis l’intérieur du bâtiment vers l’extérieur. Comme on le voit sur les photos prises par la caméra de sécurité, l’onde de choc parasite a endommagé la façade, les étages et le toit et s’est propagée dans les couloirs à la hauteur de l’endroit où le vecteur a percuté : le rez-de-chaussée.

Le dard contient des gaz à haute température qui ralentissent et finissent par s’arrêter avant la course des matières fondues. Les gaz incendient ce qui est combustible sur leur parcours. Une image schématique de la flamme et du dard d’une charge creuse en train de percer des murs est présentée en page XIII du cahier photo.

Les matières fondues vont plus loin que les gaz et, en l’espèce, l’image rappelle immanquablement l’effet qu’auraient eu les matières fondues d’un dard en fin de trajectoire. Elles se seraient arrêtées dans le dernier mur qu’elles atteignent en bout de course. Encore assez chaudes, elles auraient marqué le mur de cette trace noire, juste au-dessus du trou. La chaleur monte des matières qui se mettent ensuite à refroidir et ne marque donc la façade qu’au-dessus de l’impact. A ce point terminal, il n’y a plus assez de température pour marquer davantage le ciment. En revanche, les restes de l’onde de choc ont assez d’énergie pour casser les vitres immédiatement autour du trou.

On comprend alors que les pompiers soient intervenus avec de l’eau. C’est le fluide extincteur qui présente la plus forte chaleur massique. C’est donc le plus adapté à refroidir des matériaux qui ont pris un « coup de chaleur » et à éteindre les feux urbains qui se sont allumés par sympathie. Il ne s’agissait donc pas pour les pompiers d’éteindre un feu d’hydrocarbures, mais des feux ponctuels et de refroidir des matériaux échauffés. Cette photo, et les effets décrits par la version officielle, me conduisent donc à penser que la détonation qui a frappé le bâtiment est celle d’une charge creuse de forte puissance destinée à détruire des bâtiments durs et portée par un véhicule aérien, un missile"

Pour ce trou de sortie, un explosif prépositionné peut également l'expliquer comme indiqué dans cette vidéo qui rappelle également la survenue d'une seconde explosion après l'impact du pentagone, dont l'existence est ignorée par Pierre Henri Bunel.

http://video.google.fr/videoplay?docid= … ;plindex=9

Dernière modification par questionneur (14-08-2007 16:53:08)

Hors ligne

 

#8 14-08-2007 19:18:43

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: J.P. Desmoulin

Bonjour, pour repondre a propos du nez du 747,L'uranium appauvri est aussi utilisé comme contrepoids dans les avions civils et militaires. Le 11 septembre, un avion détourné s'est écrasé sur le Pentagone.

Le Dr Jeannette Sherman, chercheur associé au "Radiation and Public Health Project", a fait une conférence le 6 septembre, quelques jours avant, à Hunters Point. Après l'attaque du 11 septembre, le Dr. Sherman a notifié au "Nuclear Information and Resource Service" qu'elle avait détecté des niveaux élevés de radiation dans sa maison, située à dix kilomètres du Pentagone. Le Dr. Sherman avait toujours le contrôleur gamma qu'elle avait emprunté pour sa visite à Hunter's Point.

l'EPA, le FBI, et plusieurs autres agences fédérales, incluant le HMRU (Hazardous Materials Response Units), l'équipe du USAR, le département local des pompiers et le "Virginia HAZMAT" ont été prévenus, et une investigation a commencé au Pentagone.Ce texte fait poser une autre question. Boeing a admis que le B 747 d'El AL qui s'est écrasé près d'Amsterdam en Hollande contenait un contrepoids en uranium appauvri. Boeing n'a jamais donné la liste des modèles d'avions et séries qui contiennent un contrepoids en uranium appauvri.

La question pourrait se poser de savoir si oui ou non le B 757 du vol 77 contenait un contrepoids en uranium appauvri. Si oui, l'hypothèse d'un pénétrateur de type militaire dans ce crash pourrait être remplacée par une explication "naturelle" des dégats causés dans le bâtiment, qui auraient été dus à la présence de ce contrepoids.


Pas d'uranium appauvri dans les avions détournés qui se sont écrasés sur New York et Washington. En dehors des 747, Boeing n'a jamais utilisé de contrepoids en uranium appauvri dans ses 767 et 757 - les modèles impliqués dans les attaques contre le World Trade Center et le Pentagone, a déclaré un porte parole de Boeing Heinrich Grossbongardt. (SPIEGEL ONLINE, le 14 Sep 2001)

Donc suivant ce porte parole les seuls avions qui auraient un contrepoids en uranium appauvri seraient les 747...merci

Dernière modification par MARTGOL (17-05-2008 00:04:31)


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#9 14-08-2007 21:23:52

Sayan
Membre du forum
Lieu: Montréal , Québec
Date d'inscription: 29-09-2006
Messages: 1208

Re: J.P. Desmoulin

Au prix qu'est l'Uranium , j'ai BEAUCOUP de mal a croire que Boeing s'en serve comme contrepoids alors qu'une plénitude d'autres matériaux meilleurs marché sont disponible....

Sans parlé des risques de contamination , environnement et autre.

IMPORTANT :

Je ne doute pas qu'un représentant quelconque de chez Boeing puisse avoir parlé d'Uranium appauvri comme contrepoids , mais bien de la véracité d'une telle pratique !

On peut très facilement y voire une tentative de "justifier" justement la présence d'uranium et/ou de radioactivité dans les décombres du Pentagone.

( Si c'est radioactif , alors les pilotes de ces Boeing sont quotidiennement exposés à de telles radiations ?? )

Hors ligne

 

#10 14-08-2007 21:27:59

Sayan
Membre du forum
Lieu: Montréal , Québec
Date d'inscription: 29-09-2006
Messages: 1208

Re: J.P. Desmoulin

Et le vol 93 , a-t-on dit qu'il y avait présence d'uranium dans son cas ? C'était un Boeing 757-222 , modèle très proche du vol 77 ( Boeing 757-223 )

Hors ligne

 

#11 16-05-2008 20:33:14

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

Sur la demande de JP Desmoulins, je reposte ma réponse figurant dans le lien relatif à PHB, bien que je trouve cela un peu inutile. Merci de vous référer aux liens de ma réponse initiale sur le site précité, s'ils sont mal affichés ici.

Cher Monsieur Desmoulins,

Je me permets, puisque vous nous faites la grâce de passer sur ce forum de vous demander sur quelle type de preuves vous vous fondez pour dire que 5 lamapdaires ont été fauchés lors de l'approche de l'avion. J'ai bien lu votre site à ce sujet et ai remarqué que les informations que vous donnez à cet égard sont un peu contradictoires, vous le soulignez d'ailleurs vous-même. Je remarque que les sites d'aanalyse sur lesquels vous semblez vous être fondés et auxquels vous renvoyez dans votre site ne sont plus accessibles.

Les sources accessibles d'informations m'amènent à penser qu'il est probable que deux lamapdaires aient été arrachés car c'est corroboré par deux sources : un rapport d'Arlington Vdot dont vous faites état et des photos sourcées du Dod, à savoir les photos prises par J. Ingersoll. En revanche, je sais qu'il existe d'autres photos montrant d'autres poteaux à terre (sur le site Pickering aujourd'hui fermé, pentagonresearch) mais celles-ci ne sont pas sourcées et il est bien souvent impossible de situer quand elles ont été prises et où. De toute façon, vous l'admettez vous mêmes les poteaux pourraient avoir été arrachés par une onde de choc dirigée depuis le Pentagone. Au vu de ces élemens, il me semble que les lamapdaires ne peuvent pas raisonnablement être considérés comme un élément de preuve venant à l'appui de la théorie selon laquelle un Boeing se serait crashé dans le Pentagone.

Mais peut-être avez-vous pu glaner plus d'informations à ce sujet lors de vos investigations qui aient pu vous convaincre avec un degré raisonnable de certitude que ces 5 poteaux ont bel et bien été arrachés par l'avion et, dans l'affirmative, quelles sont-elles?

Je suis d'autant plus circonspect à propos de cette question des lamapdaires que je remarque que s'il existe un certain nombre de témoignages évoquant le heurt des lamapdaires, ils sont, au stade de l'analyse où j'en suis, postérieur au 11 septembre et que, toujours sous réserve d'un complément d'analyse, un nombre très limité de personnes ayant ayant décrit l'avion le 11 septembre, ne parle de ce heurt de lamapdaires alors que si l'on en croit les témoins s'étant manifesté après, cela était tout à fait évident.

Sur ce sujet, je me permets d'enchaîner en vous demandant également si vous avez constaté la discordance entre les témoignages données le jour même qui sont extrêmement divergents et ceux qui ont suivi plus tard qui sont d'une étonnante précision. Avez-vous noté que parmi ces témoignages précoces dont nous avons commencé l'analyse approfondie sur le forum (ce lien : http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 10&p=9, on parle plus de bombes et d'avions de petite taille, juste après les événements que d'un Boeing 757 de la compagnie AA et ceux qui en parlent ne sont pas des plus crédibles et ne parlent pas des lampadaires non plus.

Connaissez-vous par exemple ce témoin-ci qui passé sur CBS l'après-midi avec un morceau de l'aile de l'avion :   http://video.google.nl/videoplay?docid= … &hl=nl analysé ici : http://forum.reopen911.info/p127188-31- … ml#p127188 ou de cette femme nommée I. James également analysée dans le lien précité et dont la probabilité d'authenticité du témoignage est assez faible aussi...

Il est tout de même permis de se demander si de tels témoignages qui sont ceux qui ont servi à asseoir la vérité officielle du Boeing puisqu'il découle de la vision des JT qu'au départ, une chaîne comme ABC n'a jamais pensé qu'il s'agissait du crash d'un Boeing mais plus d'un petit avion d'affaire, n'invalident pas sérieusement la théorie officielle, de par leur caractère fabriqué.

Enfin, sur le sujet des dégâts à la façade, comment ne pas être sensible également au témoignage et aux images de B. Pugh, caméraman freelance qui est arrivé sur les lieux quelques minutes après le crash et dit ne pas avoir vu la scène qu'aurait dûr être le crash d'un Boeing plein de kerosène. Il a certes vu un trou dans la façade mais il ne décrit en aucun cas une façade éventrée sur une largeur telle que celle qui est enseignée par ceux qui soutiennent qu'un Boeing s'est crashé dans la façade du Pentagone. Largeur 20 feet et il y a au moins trois témoignages allant en ce sens : http://forum.reopen911.info/t9433-nouve … -pugh.html

Je vous avoue très honnêtement que je n'ai pas de théorie à propos du Pentagone car depuis que je me suis plongé dans le sujet, je me suis rendu compte à quel point les informations dont l'on dispose sont contradictoires et incapables de permettre l'élaboration d'hypothèses plausibles, sans contradiction  majeure. Une chose est certaine : il est indispensable d'analyser dans le détail toutes les informations disponibles, ce qui inclut les témoignages pour juger de leur pertience et de leur vraisemblance et j'ai l'impression que cette étape a été bypassée dans votre travail car quand on se penche vraiment sur ce sujet, on se rend bien vite compte que ce n'est pas si solide que cela, ces témoins. Soit ils manquent de la plus élémentaire indépendance, soit ils se contredit lui-même en donnant des versions qui évoluent, soit ils sont insourçables, soit ils sont tardifs, soit encore ils manquent de pertinence. Je vous invite à aller voir l'analyse qui est en cours sur ce lien :  http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 10&p=1

Je sais que vous avez mis énormément d'énergie à analyser ce sujet et je sais que vous en êtes arrivés à la conclusion qu'un Boeing s'était bien crashé dans le Pentagone. J'ai très longtemps suivi votre analyse et maudit Meyssan pour son approche bâclée du sujet mais aujourd'hui, je ne suis sûr que d'une seule chose : la théorie officielle est tout à fait débile pour le Pentagone aussi mais bien malin sera celui qui pourra dire ce qui s'y est passé, sans une nouvelle investigation massive envisageant tous les aspects. Bien malin celui qui pourra dire si ce témoignage, pour ne prendre que celui-là, est compatible avec l'irruption d'uyn Boeing dans les trois premiers anneaux du Pentagone : http://forum.reopen911.info/p117337-12- … ml#p117337 ou plus encore celui-là : http://forum.reopen911.info/p117367-12- … ml#p117367 qui met en scène un visiteur au pentagone dans le corridor 5 à proximité de l'AE drive et en direction de l'anneau E qui décrit avoir entendu une explosion localisée à 25 mètres de là en direction de l'AE Drive, là où où l'on a retrouvé le fameux trou plus que probablement creusé à l'explosif.

Je pense que l'hypothèse de PH Bunel permet d'expliquer ces phénomènes au moins aussi bien, voire nettement mieux que l'hypothèse d'un Boeing en tout cas. Ceci étant, je souhaiterais connaître également les sources de PH Bunel lorsqu'il parle de l'explosion de l"hélicoptère car cela m'é échappé et je ne connaissais pas ces informations. Pour ma part, si je devais me risquer à une hypothèse, je dirais explosifs à l'intérieur du Pentagone et pas de Boeing. Peut-être un autre avion, plus petit, mais vraiment pas certain! Les débris? Vu que les photos les montrant ne sont généralement pas datées et sont apparus au compte-goutte pendant 6 ans, on pne peut pas non plus dire que cela soit très probant. D'après un site "rense.com", les photos les plus proches dans le temps des débris à l'intérieur datent du 13 septembre 1001 et celles des rares débris extérieurs proviennent de la collection personnelle du Dod ainsi que d'un témoin surnommé Le Titus dont l'identification pose problème. Ces rares débris ont, selon les mêmes photos été transportées au cours de la journée pour être photographiés à des endroits différents. Bref, c'est étrange aussi et tant que l'on ne les aura pas en main - ce que l'administration refuse - cela ne vaudra pas grand chose en justice.

Pour terminer ce long message, je vous remercie de me fournir vos explications notamment sur la question des lamapdaires car même les plus convaincus des tenants de l'hypothèse Boeing qui sont sur ce forum n'ont pas pu localiser les sources leur permettant d'établir le fauchage de ces 5 lamapdaires. Ainsi que pour tout le travail que vous avez accompli jusqu'ici même si je diverge aujourd'hui de vos conclusions de manière assez substantielle.

A bientôt et bien à vous.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#12 17-05-2008 01:54:44

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

charmord a écrit:

Je me permets, puisque vous nous faites la grâce de passer sur ce forum de vous demander sur quelle type de preuves vous vous fondez pour dire que 5 lamapdaires ont été fauchés lors de l'approche de l'avion. J'ai bien lu votre site à ce sujet et ai remarqué que les informations que vous donnez à cet égard sont un peu contradictoires, vous le soulignez d'ailleurs vous-même. Je remarque que les sites d'aanalyse sur lesquels vous semblez vous être fondés et auxquels vous renvoyez dans votre site ne sont plus accessibles.

Pour les lampadaires, je me suis basé sur le site de Ron Harvey, effectivement plus accessible, pour des raisons que vous comprendrez en lisant la suite.

charmord a écrit:

Les sources accessibles d'informations m'amènent à penser qu'il est probable que deux lamapdaires aient été arrachés car c'est corroboré par deux sources : un rapport d'Arlington Vdot dont vous faites état et des photos sourcées du Dod, à savoir les photos prises par J. Ingersoll. En revanche, je sais qu'il existe d'autres photos montrant d'autres poteaux à terre (sur le site Pickering aujourd'hui fermé, pentagonresearch) mais celles-ci ne sont pas sourcées et il est bien souvent impossible de situer quand elles ont été prises et où. De toute façon, vous l'admettez vous mêmes les poteaux pourraient avoir été arrachés par une onde de choc dirigée depuis le Pentagone. Au vu de ces élemens, il me semble que les lamapdaires ne peuvent pas raisonnablement être considérés comme un élément de preuve venant à l'appui de la théorie selon laquelle un Boeing se serait crashé dans le Pentagone.

Non, c'est bien cinq lampadaires. J'ai des photos. L'analyse de Ron Harvey était bonne. D'ailleurs je pense qu'elle a été faite par des gens sur place et que Ron Harvey n'a été que leur porte parole.

charmord a écrit:

Mais peut-être avez-vous pu glaner plus d'informations à ce sujet lors de vos investigations qui aient pu vous convaincre avec un degré raisonnable de certitude que ces 5 poteaux ont bel et bien été arrachés par l'avion et, dans l'affirmative, quelles sont-elles?

Rien de plus que quelques photos que j'ai mises de coté. Toutes concordantes.

charmord a écrit:

Je suis d'autant plus circonspect à propos de cette question des lamapdaires que je remarque que s'il existe un certain nombre de témoignages évoquant le heurt des lamapdaires, ils sont, au stade de l'analyse où j'en suis, postérieur au 11 septembre et que, toujours sous réserve d'un complément d'analyse, un nombre très limité de personnes ayant ayant décrit l'avion le 11 septembre, ne parle de ce heurt de lamapdaires alors que si l'on en croit les témoins s'étant manifesté après, cela était tout à fait évident.

Je ne crois pas. Les témoins des premiers jours parlent bien de ces lampadaires heurtés, même si aucun  ne dit qu'il y en avait cinq.

charmord a écrit:

Sur ce sujet, je me permets d'enchaîner en vous demandant également si vous avez constaté la discordance entre les témoignages données le jour même qui sont extrêmement divergents et ceux qui ont suivi plus tard qui sont d'une étonnante précision. Avez-vous noté que parmi ces témoignages précoces dont nous avons commencé l'analyse approfondie sur le forum (ce lien : http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 10&p=9, on parle plus de bombes et d'avions de petite taille, juste après les événements que d'un Boeing 757 de la compagnie AA et ceux qui en parlent ne sont pas des plus crédibles et ne parlent pas des lampadaires non plus.

On s'excite beaucoup, sur ce forum et ailleurs, sur des témoignages récents, et qui sont de pures maniulations (Lagasse, ...).

charmord a écrit:

Connaissez-vous par exemple ce témoin-ci qui passé sur CBS l'après-midi avec un morceau de l'aile de l'avion :   http://video.google.nl/videoplay?docid= … &hl=nl analysé ici : http://forum.reopen911.info/p127188-31- … ml#p127188 ou de cette femme nommée I. James également analysée dans le lien précité et dont la probabilité d'authenticité du témoignage est assez faible aussi...

Oui, ce morceau de composite me parait provenir d'une extrémité d'aile, la partie appelée "saumon".

charmord a écrit:

Il est tout de même permis de se demander si de tels témoignages qui sont ceux qui ont servi à asseoir la vérité officielle du Boeing puisqu'il découle de la vision des JT qu'au départ, une chaîne comme ABC n'a jamais pensé qu'il s'agissait du crash d'un Boeing mais plus d'un petit avion d'affaire, n'invalident pas sérieusement la théorie officielle, de par leur caractère fabriqué.

L'avion a presque entièrement pénétré dans le Pentagone et la partie qui ne l'a pas fait, l'aile droite, a explosé en petits morceaux. On ne voyait donc rien qui évoque la carcasse d'un avion de ligne.

charmord a écrit:

Enfin, sur le sujet des dégâts à la façade, comment ne pas être sensible également au témoignage et aux images de B. Pugh, caméraman freelance qui est arrivé sur les lieux quelques minutes après le crash et dit ne pas avoir vu la scène qu'aurait dûr être le crash d'un Boeing plein de kerosène. Il a certes vu un trou dans la façade mais il ne décrit en aucun cas une façade éventrée sur une largeur telle que celle qui est enseignée par ceux qui soutiennent qu'un Boeing s'est crashé dans la façade du Pentagone. Largeur 20 feet et il y a au moins trois témoignages allant en ce sens : http://forum.reopen911.info/t9433-nouve … -pugh.html

Le trou principal, carré, par lequel le fuselage a pénétré le batiment, a bien 20 ft de coté. Mais sur sa gauche, il y a un trou bien plus large par lequel l'aile gauche est entrée. Les dégats faits par l'aile droite sont clairement visibles. Revoyez mon site.

charmord a écrit:

Je vous avoue très honnêtement que je n'ai pas de théorie à propos du Pentagone car depuis que je me suis plongé dans le sujet, je me suis rendu compte à quel point les informations dont l'on dispose sont contradictoires et incapables de permettre l'élaboration d'hypothèses plausibles, sans contradiction  majeure. Une chose est certaine : il est indispensable d'analyser dans le détail toutes les informations disponibles, ce qui inclut les témoignages pour juger de leur pertience et de leur vraisemblance et j'ai l'impression que cette étape a été bypassée dans votre travail car quand on se penche vraiment sur ce sujet, on se rend bien vite compte que ce n'est pas si solide que cela, ces témoins. Soit ils manquent de la plus élémentaire indépendance, soit ils se contredit lui-même en donnant des versions qui évoluent, soit ils sont insourçables, soit ils sont tardifs, soit encore ils manquent de pertinence. Je vous invite à aller voir l'analyse qui est en cours sur ce lien :  http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 10&p=1

Relisez la section "information désinformation" de mon site. Soyez certain que les gens qui tirent les ficelles derrière la thèse "NO 757" le font délibérément pour mettre en difficulté le mouvement pour la vérit sur le 11 septembre. Ils veulent choisir leurs adversaires et le terrain de la bagarre pour être certains de gagner. Certains ont bien compris ça : Jim Hoffman, Adam Larson, ... J'ai épinglé certains désinformateurs de ce type (Von Kleist, ...) sur mon site. Certains sont beaucoup plus habiles. Dommage que tant de gens les suivent.

charmord a écrit:

Je sais que vous avez mis énormément d'énergie à analyser ce sujet et je sais que vous en êtes arrivés à la conclusion qu'un Boeing s'était bien crashé dans le Pentagone. J'ai très longtemps suivi votre analyse et maudit Meyssan pour son approche bâclée du sujet mais aujourd'hui, je ne suis sûr que d'une seule chose : la théorie officielle est tout à fait débile pour le Pentagone aussi mais bien malin sera celui qui pourra dire ce qui s'y est passé, sans une nouvelle investigation massive envisageant tous les aspects. Bien malin celui qui pourra dire si ce témoignage, pour ne prendre que celui-là, est compatible avec l'irruption d'uyn Boeing dans les trois premiers anneaux du Pentagone : http://forum.reopen911.info/p117337-12- … ml#p117337 ou plus encore celui-là : http://forum.reopen911.info/p117367-12- … ml#p117367 qui met en scène un visiteur au pentagone dans le corridor 5 à proximité de l'AE drive et en direction de l'anneau E qui décrit avoir entendu une explosion localisée à 25 mètres de là en direction de l'AE Drive, là où où l'on a retrouvé le fameux trou plus que probablement creusé à l'explosif.

Je ne tiens plus compte des témoignages tardifs. Trop de bullshit.

charmord a écrit:

Je pense que l'hypothèse de PH Bunel permet d'expliquer ces phénomènes au moins aussi bien, voire nettement mieux que l'hypothèse d'un Boeing en tout cas. Ceci étant, je souhaiterais connaître également les sources de PH Bunel lorsqu'il parle de l'explosion de l"hélicoptère car cela m'é échappé et je ne connaissais pas ces informations. Pour ma part, si je devais me risquer à une hypothèse, je dirais explosifs à l'intérieur du Pentagone et pas de Boeing. Peut-être un autre avion, plus petit, mais vraiment pas certain! Les débris? Vu que les photos les montrant ne sont généralement pas datées et sont apparus au compte-goutte pendant 6 ans, on pne peut pas non plus dire que cela soit très probant. D'après un site "rense.com", les photos les plus proches dans le temps des débris à l'intérieur datent du 13 septembre 1001 et celles des rares débris extérieurs proviennent de la collection personnelle du Dod ainsi que d'un témoin surnommé Le Titus dont l'identification pose problème. Ces rares débris ont, selon les mêmes photos été transportées au cours de la journée pour être photographiés à des endroits différents. Bref, c'est étrange aussi et tant que l'on ne les aura pas en main - ce que l'administration refuse - cela ne vaudra pas grand chose en justice.

Bunel, comme Meyssan, sont prisonniers du succès planétaire de leurs bouquins. Ils sont ficelés dans leurs hypothèses d'origine et ne peuvent plus en sortir. Je suis d'accord avec Bunel lorsqu'il dit que c'est une charge militaire qui a explosé au Pentagone. Pas lorsqu'il en conclut qu'elle a été transportée par un missile. C'est complètement débile. Il en est à construire des hypothèses de "contre coup militaire contre les bushistes" pour expliquer ça. Comme Dick Eastman qui a élaboré son hypothèse "killer jet / North trajectory / overfly" et s'est empétré dedans.

charmord a écrit:

Pour terminer ce long message, je vous remercie de me fournir vos explications notamment sur la question des lamapdaires car même les plus convaincus des tenants de l'hypothèse Boeing qui sont sur ce forum n'ont pas pu localiser les sources leur permettant d'établir le fauchage de ces 5 lamapdaires. Ainsi que pour tout le travail que vous avez accompli jusqu'ici même si je diverge aujourd'hui de vos conclusions de manière assez substantielle.

Je n'ai pas d'autre sources, sur les lampadaires, que le site de Ron Harvey, quelques autres sites divers dont je n'ai plus les adresses, et mes photos. Tout concorde. Et si Ron Harvey a retiré son site, ce n'est pas par hasard. Ancien du MI 6 il a été lorsque c'était nécessaire sur le front contre la thèse "no 757", mais maintenant que les psysops s'en servent comme épouvantail, il est évident qu'il ne va pas chercher à remettre en selle l'hypothèse 757.

Bien cordialement,
JP Desmoulins

Hors ligne

 

#13 17-05-2008 02:41:33

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

Vous réponses appellent les observations suivantes de ma part :

1. Lamapdaires : je ne suis donc pas plus avancé. On me dit qu'il y en avait 5 mais il est impossible de vérifier par soi-même les sources de cette information, puisque les sources de ces photos sont impossibles à identifier. Cela me pose un réel problème car tout est possible quand un cover up est à l'oeuvre. Et le cover up, il est bien là sans aucun doute, y compris à propos du Pentagone. Pourquoi êtes-vous beaucoup plus catégorique sur ce point maintenant que ce que vous écrivez dans votre site? Vous aviez aussi noté que l'un de ces lampadaires était tourné dans le mauvais sens par rapport à l'approche de l'avion. Pouvez-vous nous en dire plus? Y a-t-il un moyen de se procurer vos photos?

2. Témoignages : je parlais des témoins du jour même. Vérifiez par vous-même, il ne sont vraiment pas nombreux à évoquer cela dans les premiers témoignages et, comme vous le soulignez, il ne dit pas de combien de lamapdaires on parle. Je crois d'ailleurs me souvenir que B. Pugh parle lui aussi d'un lampadaire tombé. Si des témoignages ultérieurs nombreux sont apparus après, je n'oublie toutefois pas les ravages d'un cover up ni davantage qu'au stade actuel de mon analyse des témoignages, beaucoup sont douteux soit par manque d'indépendance, soit par manque de vraisemblance (il suffit de voir le luxe inoui de détails (qui plus est incohérents) d'un témoignage comme celui de P. Elgas, pour se rendre compte qu'il y a un petit problème...).

3. Les témoignages que je vous ai indiqués ne sont pas des témoignages récents mais des témoignages qui sont passés à la télé le jour du 11 septembre. Le lien auquel je vous ai renvoyé démontre que ces témoignages sont plus que vraisemblablement arrangés. Croyez-vous normal qu'un quidam comme ce pilote (avec un fort accent arabe, cela ne vous rappelle rien?) ait pu repartir de la scène du crime avec un indice comme un morceau d'aile, ca alors que le FBI a fouillé et confisqué jusque dans les moindres recoins les indices qu'il a trouvés. Cette présomption de fabrication de témoignages est selon moi un élément majeur qui me fait douter aujourd'hui de la validité d'une thèse Boeing. Il faut en effet se poser la question de savoir pourquoi ces faux témoins éventuels s'ils ne servent qu'à appuyer ce qui s'est réellement produit. Cela ne fait pas sens.

4. Certaines personnes (par exemple, les secouristes) ont eu la possibilité de s'introduire dans l'aile E à C très rapidement après l'explosion initiale car très étonnamment le feu ayant suivi cette explosion a été maîtrisé rapidement. Plusieurs témoignages indiquent cela et c'est attesté par des photos sourcées. On peut déjà se demander comment un feu suivant l'inflammation d'une telle quantité de kerosène a pu être maîtrisé aussi rapidement (avant de reprendre plus tard avec beaucoup plus d'intensité à d'autres endroits, plus profondément dans le bâtiment). Mais en plus, les secouristes ne décrivent pas non plus de morceaux importants de l'avion et il est improbable que ceux-ci aient pu disparaître en raison de la chaleur dégagée par ces feux dans les anneaux E à C. Il est tout de même étonnant que les seuls morceaux auxquels les secouristes font référence sont tous localisés tout près du fameux trou dans l'anneau C. Des pièces aussi disparates que l'enregistreur des données de vol (situés dans la queue de l'avion), un pneu et une partie de train d'aterrissage, celle-ci n'étant toutefois attestée que par une photo datant des jours suivant le 11 septembre. Là encore, je pense qu'il est parfaitement possible d'organiser un cover up rapide en disposant les indices. La question qui se pose en toute hypothèse est où est passé l'avion à l'intérieur à part les quelques pièces disparates dont je viens de parler? Avez-vous une réponse à cette énigme souvent oubliée par ceux qui soutiennent le crash d'un Boeing.

5. Les deux liens que je vous ai indiqués de personnes ayant vécu les attentats de l'intérieur ne sont pas des témoignages tardifs. Je vous invite tout particulièrement à lire celui-ci : http://forum.reopen911.info/p117367-12- … ml#p117367 - http://findarticles.com/p/articles/mi_q … 61268/pg_1

6. J'oubliais : deux personnes ayant fait une inspection rapprochée de la façade n'ont pas relevé le trou dont vous parlez à gauche du trou de 20 feet, au rez-de-chaussée. Il y a B. Pugh et une haut gradée dont j'ai oublié le nom qui figure dans la liste des patriotsfor911truth. Sur quoi vous basez-vous pour établir l'hypothèse de ce trou plus large? Sauf erreur, même le rapport de l'ASCE dont l'objectivité n'est pas la qualité maîtresse se contente de dire que la façade était abîmée sur une largeur de 90 feet mais ne parle pas d'un trou d'une telle largeur.

Je vous remercie pour ce dialogue constructif.

Bien à vous,

Dernière modification par charmord (17-05-2008 03:27:59)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#14 17-05-2008 02:44:58

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: J.P. Desmoulin

Je réagis a quelques remarques :

Bunel, comme Meyssan, sont prisonniers du succès planétaire de leurs bouquins.

C'est normal, et l'intime conviction est quelque chose de relativement classique.

Ils sont ficelés dans leurs hypothèses d'origine et ne peuvent plus en sortir.

Loose Change a montré l'inverse pourtant.
Ils ont gagné en crédibilité en admettant s'être fourvoyés sur certains points

C'est complètement débile.

Plus que de suputer un Boeing sur la base de photographies, sans enquête sur le terrain?


Il en est à construire des hypothèses de "contre coup militaire contre les bushistes" pour expliquer ça.

Ayant été dans la partie, je pense qu'il sait de quoi lui même a été témoin/acteur.
SI l'on suppose un complot, alors on peut également légitimement imaginer un contre complot, voir un complot dans le complot.



En bref, en l'état actuel des choses, bien malin celui qui peut dire que vous avez tord, que Meyssan a tord, ou que Mr Bunel a tord.
La seule chose qui semble clair c'est que la VO a tord

Dernière modification par Reno (17-05-2008 03:01:47)


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#15 17-05-2008 02:55:25

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

Reno,

D'accord avec toi.
J'ajouterais à ta citation :

--------------------------------------------------------------------------------
"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."

K-A Aamodt, Mémoires d'Oslo. big_smile


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#16 17-05-2008 03:17:33

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: J.P. Desmoulin

K-A Aamodt, Mémoires d'Oslo.

lol


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#17 17-05-2008 03:52:37

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: J.P. Desmoulin

JPDesm a écrit:

Le fait que cette onde de choc ait été enregistrée par des sismographes, les courbes publiées sur internet, et que plus tard la page internet ait été virée du site et remplacée par un témoignage de l'expert : "y'avait rien à voir"...

avez vous plus d'info sur ces etudes sismographiques : de quels observatoires ? a quel heure l'impact (9h37 ou 9h32 comme certains le laisse supposé: horloge arreté et cafouillage sur le timing officiel : au depart 9h43)
auriez vous le nom du site qui a supprimé la page ?
pensez vous que le pentagone ne possede pas lui meme un sismographe ? que la capitale meme des etats unis n'en possedent pas  : n'y a t'il pas moyen de faire pression dans le style judicial watch pour divulguer ces analyses (qui peuvent etre truqué d'ailleurs : cf les videos du DOD)

a ce sujet j'ai noté monsieur Desmoulins quelques anomalies sur votre site (du moins il me semble )
la vitesse des enregistrement des videos du DOD est de 1.07 image par seconde et non pas 10 a 15 images/sec : c'est une sacre difference et une aberration pour un systeme de surveillance comme le pentagone  avec ses centaines de camera certainement relies a un pc avec sauvegarde sur disque dur (et non pas bande VHS): technologie existant en 2001 et l'armee est souvent la premiere a l'utilisé
vous notez l'excellente analyse de Murru (qui a disparu depuis d'internet) : pourquoi ne pas en tenir compte dans votre site : effacement de l'OVNI (ben oui!) sur la cam 2 : ce qu'on croyait etre le nez n'est que la fumée raccourci by photoshop
il me semble egalement qu'il n'y a pas effacement d'image dans son etude :si on prend la cadence de 1.07 image /sec

Hors ligne

 

#18 17-05-2008 11:23:57

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

charmord a écrit:

Vous réponses appellent les observations suivantes de ma part :

1. Lamapdaires : je ne suis donc pas plus avancé. On me dit qu'il y en avait 5 mais il est impossible de vérifier par soi-même les sources de cette information, puisque les sources de ces photos sont impossibles à identifier. Cela me pose un réel problème car tout est possible quand un cover up est à l'oeuvre. Et le cover up, il est bien là sans aucun doute, y compris à propos du Pentagone. Pourquoi êtes-vous beaucoup plus catégorique sur ce point maintenant que ce que vous écrivez dans votre site? Vous aviez aussi noté que l'un de ces lampadaires était tourné dans le mauvais sens par rapport à l'approche de l'avion. Pouvez-vous nous en dire plus? Y a-t-il un moyen de se procurer vos photos?

Lorsqu'il y a beaucoup de photos, de sources différentes, qui montrent bien cinq lampadaires à terre, et aucune photo qui montre, avec une référence de date indéniable, qu'il n'y en a que deux, pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Parce qu'on veut exploiter à fond ce témoignage du rapport vdot ? Je reconnais que toutes ces photos et témoignages, qui constituent un fait bien solide, sont bien embarassantes pour ceux qui proposent la thèse missile (trop petit pour heurter ces cinq lampadaires) ou encore la thèse Eastman (north trajectory).

charmord a écrit:

2. Témoignages : je parlais des témoins du jour même. Vérifiez par vous-même, il ne sont vraiment pas nombreux à évoquer cela dans les premiers témoignages et, comme vous le soulignez, il ne dit pas de combien de lamapdaires on parle. Je crois d'ailleurs me souvenir que B. Pugh parle lui aussi d'un lampadaire tombé. Si des témoignages ultérieurs nombreux sont apparus après, je n'oublie toutefois pas les ravages d'un cover up ni davantage qu'au stade actuel de mon analyse des témoignages, beaucoup sont douteux soit par manque d'indépendance, soit par manque de vraisemblance (il suffit de voir le luxe inoui de détails (qui plus est incohérents) d'un témoignage comme celui de P. Elgas, pour se rendre compte qu'il y a un petit problème...).

D'accord.

charmord a écrit:

3. Les témoignages que je vous ai indiqués ne sont pas des témoignages récents mais des témoignages qui sont passés à la télé le jour du 11 septembre. Le lien auquel je vous ai renvoyé démontre que ces témoignages sont plus que vraisemblablement arrangés. Croyez-vous normal qu'un quidam comme ce pilote (avec un fort accent arabe, cela ne vous rappelle rien?) ait pu repartir de la scène du crime avec un indice comme un morceau d'aile, ca alors que le FBI a fouillé et confisqué jusque dans les moindres recoins les indices qu'il a trouvés. Cette présomption de fabrication de témoignages est selon moi un élément majeur qui me fait douter aujourd'hui de la validité d'une thèse Boeing. Il faut en effet se poser la question de savoir pourquoi ces faux témoins éventuels s'ils ne servent qu'à appuyer ce qui s'est réellement produit. Cela ne fait pas sens.

On ne doit pas parler du même. Le morceau de composite que j'ai vu (photo) et dont j'ai lu l'histoire a été reçu dans sa voiture, à travers le toit ouvrant, par une dame qui était sur Washington Blvd en face du Pentagone.

charmord a écrit:

4. Certaines personnes (par exemple, les secouristes) ont eu la possibilité de s'introduire dans l'aile E à C très rapidement après l'explosion initiale car très étonnamment le feu ayant suivi cette explosion a été maîtrisé rapidement. Plusieurs témoignages indiquent cela et c'est attesté par des photos sourcées. On peut déjà se demander comment un feu suivant l'inflammation d'une telle quantité de kerosène a pu être maîtrisé aussi rapidement (avant de reprendre plus tard avec beaucoup plus d'intensité à d'autres endroits, plus profondément dans le bâtiment). Mais en plus, les secouristes ne décrivent pas non plus de morceaux importants de l'avion et il est improbable que ceux-ci aient pu disparaître en raison de la chaleur dégagée par ces feux dans les anneaux E à C. Il est tout de même étonnant que les seuls morceaux auxquels les secouristes font référence sont tous localisés tout près du fameux trou dans l'anneau C. Des pièces aussi disparates que l'enregistreur des données de vol (situés dans la queue de l'avion), un pneu et une partie de train d'aterrissage, celle-ci n'étant toutefois attestée que par une photo datant des jours suivant le 11 septembre. Là encore, je pense qu'il est parfaitement possible d'organiser un cover up rapide en disposant les indices. La question qui se pose en toute hypothèse est où est passé l'avion à l'intérieur à part les quelques pièces disparates dont je viens de parler? Avez-vous une réponse à cette énigme souvent oubliée par ceux qui soutiennent le crash d'un Boeing.

Les dégats ont été importants dans les anneaux A à C (extérieur) et bien plus limités dans les anneaux E et D (intérieur). Là, seulement quelques incendies limités ont eu lieu, vite circonscrits, qui n'ont pas fait de victime. La limite des dégats est le "A-E drive", cette rue intérieure qui sépare les anneaux DE des anneaux ABC. Il y a même ce témoignage que j'ai trouvé extraordinaire. Au moment de l'attaque, une dame dont le bureau se trouve dans l'anneau D, tout contre le mur de séparation avec le AE-drive, téléphonait. Elle a entendu un choc sourd et a dit "j'ai pensé que c'était un camion qui heurtait le mur en manoeuvrant dans le virage dans le AE-drive. Cela arrive souvent." Et elle a continué sa conversation au téléphone comme si de rien était. Surréaliste ! Si c'est un pénétrateur à uranium qui a fait le trou dans l'anneau C, il a du terminer sa course à basse vitesse contre le mur de l'anneau D, probablement tout près de l'endroit où cette dame téléphonait...

charmord a écrit:

5. Les deux liens que je vous ai indiqués de personnes ayant vécu les attentats de l'intérieur ne sont pas des témoignages tardifs. Je vous invite tout particulièrement à lire celui-ci : http://forum.reopen911.info/p117367-12- … ml#p117367 - http://findarticles.com/p/articles/mi_q … 61268/pg_1

J'interprète le premier témoignage, qui n'est pas le seul dans ce sens, comme l'arrivée en premier de l'onde de choc de l'explosion de la bombe, qui se propage aussi bien par le sol que dans l'air (le "front blanc mentionné par PH Bunel), suivi quelques secondes plus tard (valeur dépendant de la distance des témoins au point d'impact) de l'arrivée du front de détonation du mélange air / kérozène (les volutes noirs / orange qu'on peut voir sur les films de l'impact au WTC).

charmord a écrit:

6. J'oubliais : deux personnes ayant fait une inspection rapprochée de la façade n'ont pas relevé le trou dont vous parlez à gauche du trou de 20 feet, au rez-de-chaussée. Il y a B. Pugh et une haut gradée dont j'ai oublié le nom qui figure dans la liste des patriotsfor911truth. Sur quoi vous basez-vous pour établir l'hypothèse de ce trou plus large? Sauf erreur, même le rapport de l'ASCE dont l'objectivité n'est pas la qualité maîtresse se contente de dire que la façade était abîmée sur une largeur de 90 feet mais ne parle pas d'un trou d'une telle largeur.

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-facade.html
Regardez le montage photo fait par xox, avec les numéros de piliers en surimpression. Le pilier 8 est le dernier intact à gauche. Le trou fait par le fuselage s'étend du rez de chaussée au premier étage, entre les piliers 13 et 15. Du pilier 8 au pilier 13 (manquant), la façade est enfoncée (plus de mur). Certains piliers, tordus, sont encore en place. D'autres sont coupés. Donc entre les piliers 8 et 13, sur le rez de chaussée seulement, il y a le passage de l'aile gauche. C'est plus court que la longueur de l'aile mais c'est cohérent avec l'hypothèse qu'elle s'est repliée vers l'avant dans le choc.

Cordialement,
JPD

Hors ligne

 

#19 17-05-2008 11:37:09

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

entada a écrit:

JPDesm a écrit:

Le fait que cette onde de choc ait été enregistrée par des sismographes, les courbes publiées sur internet, et que plus tard la page internet ait été virée du site et remplacée par un témoignage de l'expert : "y'avait rien à voir"...

avez vous plus d'info sur ces etudes sismographiques : de quels observatoires ? a quel heure l'impact (9h37 ou 9h32 comme certains le laisse supposé: horloge arreté et cafouillage sur le timing officiel : au depart 9h43)
auriez vous le nom du site qui a supprimé la page ?

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-seisme.html voir le paragraphe "la page web oubliée". C'était à l'origine sur le site de l'université d'Arizona ou travaille Wallace.

entada a écrit:

pensez vous que le pentagone ne possede pas lui meme un sismographe ? que la capitale meme des etats unis n'en possedent pas  : n'y a t'il pas moyen de faire pression dans le style judicial watch pour divulguer ces analyses (qui peuvent etre truqué d'ailleurs : cf les videos du DOD)

La seule pression efficace à mon avis actuellement consiste à mettre le nez dans leur crotte aux journalistes français qui tous, à quelques exceptions près, défendent la version officielle. Mais c'est pas en cherchant à leur vendre d'autres sornettes qu'on y arrivera.

entada a écrit:

a ce sujet j'ai noté monsieur Desmoulins quelques anomalies sur votre site (du moins il me semble )
la vitesse des enregistrement des videos du DOD est de 1.07 image par seconde et non pas 10 a 15 images/sec : c'est une sacre difference et une aberration pour un systeme de surveillance comme le pentagone  avec ses centaines de camera certainement relies a un pc avec sauvegarde sur disque dur (et non pas bande VHS): technologie existant en 2001 et l'armee est souvent la premiere a l'utilisé

Je pense modifier cette partie du site. Mes journées n'ont malheureusement que 24 heures chacune.

entada a écrit:

vous notez l'excellente analyse de Murru (qui a disparu depuis d'internet) : pourquoi ne pas en tenir compte dans votre site : effacement de l'OVNI (ben oui!) sur la cam 2 : ce qu'on croyait etre le nez n'est que la fumée raccourci by photoshop
il me semble egalement qu'il n'y a pas effacement d'image dans son etude :si on prend la cadence de 1.07 image /sec

Je ne peux pas tout faire. Si vous avez bonne analyse là dessus, mettez là en ligne et je mettrai un lien depuis mon site.

Cordialement,
JP Desmoulins

Hors ligne

 

#20 17-05-2008 12:05:58

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

Lorsqu'il y a beaucoup de photos, de sources différentes, qui montrent bien cinq lampadaires à terre, et aucune photo qui montre, avec une référence de date indéniable, qu'il n'y en a que deux, pourquoi chercher midi à quatorze heures ? Parce qu'on veut exploiter à fond ce témoignage du rapport vdot ? Je reconnais que toutes ces photos et témoignages, qui constituent un fait bien solide, sont bien embarassantes pour ceux qui proposent la thèse missile (trop petit pour heurter ces cinq lampadaires) ou encore la thèse Eastman (north trajectory).

J'aimerais savoir de quelles nombreuses photos des 5 lamapdaires vous parlez. Pour ma part, j'en ai vu très peu et comme elles n'étaient pas sourcées, je trouve que cela ne vaut pas grand chose, vu ce que j'avais dit au point 2 pour lequel vous êtes d'accord. Qu'en est-il du poteau tourné dans l'autre sens? Pourriez-vous nous transmettre des photos ou les liens y renvoyant pour que nous puissions juger sur pièce? D'avance merci.

jpdesm a écrit:

On ne doit pas parler du même. Le morceau de composite que j'ai vu (photo) et dont j'ai lu l'histoire a été reçu dans sa voiture, à travers le toit ouvrant, par une dame qui était sur Washington Blvd en face du Pentagone.

Faites moi le plaisir de regarder cette vidéo de Aziz ElLalou dont je vous ai donné le lien. Elle est édifiante. Ce type est un menteur et qui plus est un mauvais menteur. Il existe une photo de lui le montrant à un autre endroit que là où il prétend être resté sur l'autoroute. Il est pris en flagrant délit de mensonge et honnêtement, il suffit de l'écouter et de le ragarder pour voir que ce témoignage est bidon. Idem pour celui d'Isabel James passé également à la télé le jour même... La pièce que P. Elgas prétend avoir retrouvé n'est selon elle pas un morceau de l'aile mais de la queue de l'avion. Les circonstances dans lesquelles ce morceau a aterri sur sa banquette arrière sont pour le moins rocambolosques aussi! Si vous voulez, j'ai fait une analyse approfondie de ce témoignage dans le fil d'analyse des témoignages du Pentagone. Il est acquis que cette femme est passée le jour même à la radio pour décrire ce qu'elle a vu et les observateurs ont noté que ce témoignage était délirant, ce qui laisse entendre que ce n'était pas spécialement conforme à la théorie officielle.

jpdesm a écrit:

Les dégats ont été importants dans les anneaux A à C (extérieur) et bien plus limités dans les anneaux E et D (intérieur). Là, seulement quelques incendies limités ont eu lieu, vite circonscrits, qui n'ont pas fait de victime. La limite des dégats est le "A-E drive", cette rue intérieure qui sépare les anneaux DE des anneaux ABC. Il y a même ce témoignage que j'ai trouvé extraordinaire. Au moment de l'attaque, une dame dont le bureau se trouve dans l'anneau D, tout contre le mur de séparation avec le AE-drive, téléphonait. Elle a entendu un choc sourd et a dit "j'ai pensé que c'était un camion qui heurtait le mur en manoeuvrant dans le virage dans le AE-drive. Cela arrive souvent." Et elle a continué sa conversation au téléphone comme si de rien était. Surréaliste ! Si c'est un pénétrateur à uranium qui a fait le trou dans l'anneau C, il a du terminer sa course à basse vitesse contre le mur de l'anneau D, probablement tout près de l'endroit où cette dame téléphonait...

Je ne parlais pas des dégâts assurément importants mais des débris de l'avion. Par ailleurs certains témoignages très étonnants du jour même donnés par des occupants décrivent un carnage dans l'anneau B. Là encore, je vous renvoie au fil témoignage. Par ailleurs, j'ai également précisé que les feux ayant suivi l'explosion initiale ne semblent pas avoir été très virulents même dans les anneaux C à E, et par hypothèse incapables de faire disparaître les nombreux morceaux de l'avion qui ont du se trouver à l'intérieur, si l'on suit votre hypothèse.

jpdesm a écrit:

J'interprète le premier témoignage, qui n'est pas le seul dans ce sens, comme l'arrivée en premier de l'onde de choc de l'explosion de la bombe, qui se propage aussi bien par le sol que dans l'air (le "front blanc mentionné par PH Bunel), suivi quelques secondes plus tard (valeur dépendant de la distance des témoins au point d'impact) de l'arrivée du front de détonation du mélange air / kérozène (les volutes noirs / orange qu'on peut voir sur les films de l'impact au WTC).

C'est effectivement une interprétation mais le second me semble beaucoup plus intriguant vu la situation du témoin, très proche de l'endroit présumé du crash d'un Boeing. C'est d'ailleurs vrai également pour la dame qui a décrit le bruit du heurt d'un camion.

jpdesm a écrit:

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-facade.html
Regardez le montage photo fait par xox, avec les numéros de piliers en surimpression. Le pilier 8 est le dernier intact à gauche. Le trou fait par le fuselage s'étend du rez de chaussée au premier étage, entre les piliers 13 et 15. Du pilier 8 au pilier 13 (manquant), la façade est enfoncée (plus de mur). Certains piliers, tordus, sont encore en place. D'autres sont coupés. Donc entre les piliers 8 et 13, sur le rez de chaussée seulement, il y a le passage de l'aile gauche. C'est plus court que la longueur de l'aile mais c'est cohérent avec l'hypothèse qu'elle s'est repliée vers l'avant dans le choc.

C'est un photomontage mais il repose sur quoi pour dire que là où il y avait de la fumée et où on l'on ne voit rien, iol y avait un trou et non une façade abîmée où les fenêtres étaient soufflées par une explosion? Certains arrêts sur images notamment de la vidéo de B. Pugh laissent penser que c'était plutôt cela les dégâts et pas un trou.

Cordialement,

Dernière modification par charmord (17-05-2008 19:30:06)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#21 17-05-2008 14:13:52

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: J.P. Desmoulin

Mr Desmoulins.

Juste une question : selon vous, le 757 a-t'il été amené au crash

- par pilotage humain dans le cockpit ?

ou

- par pilotage humain télécommandé ?


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#22 18-05-2008 03:26:57

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

jp34 a écrit:

Mr Desmoulins.

Juste une question : selon vous, le 757 a-t'il été amené au crash

- par pilotage humain dans le cockpit ?

ou

- par pilotage humain télécommandé ?

Télécommande à 10 contre 1. Mais il existe des systèmes de "suivi de terrain" très performants pour les missiles, qu'on a pu adapter pour un avion de ligne. Plus besoin de pilote humain, même à distance avec son joystick.

Hors ligne

 

#23 18-05-2008 04:11:59

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: J.P. Desmoulin

Mais il existe des systèmes de "suivi de terrain" très performants pour les missiles, qu'on a pu adapter pour un avion de ligne.

Cela ne fait aucun doute,mais cette technologie doit être complexe a installer sur un avion de ligne civil.

Admettons que ce soit bien le vol 77,quand,a quel moment,a quel endroit cette avion a pu être câblé avec cette technologie.
(combien de temps pour cette opération ) ?.

Les avions de compagnie aérienne sont le plus souvent en mouvement dans les airs,ou dans les aéroports de leurs déplacements .

D'ailleurs je n'sais pas trop ou ce passe l'entretien d'un avion,est-ce que chaque compagnie a des techniciens attitré dans les aéroports des lignes déservi de leurs compagnie respective ? 

Il faudrait savoir ou ce trouvait le Boeing 757-223 vol 77 les jours précédent .

Dernière modification par MARTGOL (18-05-2008 20:11:10)


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#24 18-05-2008 05:35:36

momotech
Membre du forum
Date d'inscription: 20-05-2007
Messages: 212

Re: J.P. Desmoulin

+100
detournement par teleguidage pour les avions du wtc uniquement.
c'est le plus simple a realiser , pilote auto present dans tout les avions, une legere modif et hop.
vrai avions vrai victimes! mais sans cutter

pour le pentagone c'est vrai que les lampadaires posent un probleme, mais vu le trou, qui cherche encore un avion??

Dernière modification par momotech (18-05-2008 05:36:05)

Hors ligne

 

#25 18-05-2008 10:30:43

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: J.P. Desmoulin

momotech a écrit:

+100
detournement par teleguidage pour les avions du wtc uniquement.
c'est le plus simple a realiser , pilote auto present dans tout les avions, une legere modif et hop.
vrai avions vrai victimes! mais sans cutter

pour le pentagone c'est vrai que les lampadaires posent un probleme, mais vu le trou, qui cherche encore un avion??

Peut être ceux qui ont un intérêt à nous faire gober cette fable.....


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#26 18-05-2008 20:07:39

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

momotech a écrit:

+100
detournement par teleguidage pour les avions du wtc uniquement.
c'est le plus simple a realiser , pilote auto present dans tout les avions, une legere modif et hop.
vrai avions vrai victimes! mais sans cutter

pour le pentagone c'est vrai que les lampadaires posent un probleme, mais vu le trou, qui cherche encore un avion??

Le trou est parfaitement cohérent avec l'entrée dans le batiment d'un 757 à l'exception de la partie de l'aile droite située après le moteur. Si pour vous "le trou" fait référence à ce trou carré de six mètres sur six entre les piliers 13 et 15, je suis désolé mais il vous manque un trou rectangulaire au rez de chaussée du pilier 8 au pilier 18, soit donc sur 30 m. Entre les piliers 15 et 18 cela se voit sur plusieurs photos prises avant l'effondrement. Entre les piliers 8 et 15 c'est visible sur d'innombrables photos prises le jour même ou après, avec la seule restriction que très vite on a placé là des étais pour soutenir des piliers tordus en banane (le 9 par exemple) ou d'autres complètement cisaillés.

Hors ligne

 

#27 18-05-2008 20:13:03

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

Si pour vous "le trou" fait référence à ce trou carré de six mètres sur six entre les piliers 13 et 15, je suis désolé mais il vous manque un trou rectangulaire au rez de chaussée du pilier 8 au pilier 18, soit donc sur 30 m. Entre les piliers 15 et 18 cela se voit sur plusieurs photos prises avant l'effondrement. Entre les piliers 8 et 15 c'est visible sur d'innombrables photos prises le jour même ou après, avec la seule restriction que très vite on a placé là des étais pour soutenir des piliers tordus en banane (le 9 par exemple) ou d'autres complètement cisaillés.

Que voit-on sur ces photos? Des pilliers tordus avec des fenêtres éclatées ou un trou continu? Pourriez-vous nous dire de quelles innombrables photos vous parlez?

Je vous assure que j'ai cherché et que j'ai mis à contribution d'autres personnes développant les mêmes thèses que vous pour disposer de ces photos et que je n'ai jamais rien vu de concluant à ce sujet. On voit très clairement des piliers amochés sur une largeur importante mais la fumée ou d'autres obstacles tels que des camions de pompiers me semblent empêcher de pouvoir déterminer l'existence d'un trou au rez-de-chaussée. Au contraire, comme je l'ai déjà dit, un arrêt sur images de la vidéo de B. Pugh (fil déjà cité) me laisse plutôt penser que les fenêtres ont explosé sous la force de l'explosion mais que le mur a largement subisté.

Grand merci déjà.

En fait, j'avais oublié un autre témoin accouru sur place et qui a également décrit un trou de 20 feet et non de 90 feet : le Sergent Lagasse.
Cela en fait 4 ou 5 en tout mais pas un n'a décrit un trou d'une largeur telle que vous la concevez.
http://forum.reopen911.info/p131593-22- … ml#p131593

Une toute dernière chose : Comment expliquez-vous que les photos des premières minutes du crash de même que les vidéos tirées du JT du jour montrent que les feux se sont presque instanément propagés jusqu'au petit bâtiment annexe de l'héliport et au véhicule du pompier Wallace en particulier.

Bien à Vous,



A+

Dernière modification par charmord (18-05-2008 23:12:39)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#28 18-05-2008 23:00:27

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

jp34 a écrit:

Mr Desmoulins.

Juste une question : selon vous, le 757 a-t'il été amené au crash

- par pilotage humain dans le cockpit ?

ou

- par pilotage humain télécommandé ?

Télécommande à 10 contre 1. Mais il existe des systèmes de "suivi de terrain" très performants pour les missiles, qu'on a pu adapter pour un avion de ligne. Plus besoin de pilote humain, même à distance avec son joystick.

Je vous remercie de votre réponse.

En référence à vos écrits sur le topic : « Le parcours final du vol 77 est impossible »

« Pour moi, le "S" au niveau du Sheraton s'est fait vers 300 km/h et l'impact a eu lieu entre 500 et 600 km/h.

4 - Les paramètres de cette trajectoire, sachant qu'elle s'effectue "soleil dans le pare brise" sont assez extraordinaires. Soit il s'agissait d'un pilote idiot qui n'avait pas réalisé qu'une attaque soleil en face est infaisable, et il a eu une chance inouïe d'y arriver. Soit il s'agissait d'un as (humain, électronique, humain+électronique...), et s'il a fait ça au lieu de venir du sud-est et de viser le bureau de M. Rumsfeld, c'est qu'il avait une bonne raison. »

Pensez-vous que nous puissions éliminer raisonnablement la possibilité d’un pilotage humain direct à partir du cockpit ?

D’autre part, sachant qu’un Global Hawk possède une envergure suffisante pour « dégommer » les lampadaires, que sa vitesse ne peut excéder 650 km/h, et qu’il peut être équipé de charges militaires explosives, peut-on envisager que cet aéronef ait frappé le Pentagone.
Cette hypothèse permettant d’expliquer les photos de la pièce de réacteur et du train avant ; ainsi que celle du bout de carlingue, dans le cas où ce GH aurait été maquillé aux couleurs de AA.

Dernière modification par jp34 (18-05-2008 23:03:13)


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#29 18-05-2008 23:19:31

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: J.P. Desmoulin

Hélas, pour moi le Global Hawk n'explique pas le générateur, le muret, certains débris et.. les témoins (roll).

Hors ligne

 

#30 18-05-2008 23:23:49

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

charmord a écrit:

Que voit-on sur ces photos? Des pilliers tordus avec des fenêtres éclatées ou un trou continu? Pourriez-vous nous dire de quelles innombrables photos vous parlez?

IL n'y a pas beaucoup de photos du trou entre les piliers 13 et 18 puisque cette section s'est effondrée 40 mn après le crash. Par contre entre les piliers 8 (le dernier intact) et 11 (sur la limite de l'effondrement), le trou est resté visible très longtemps, jusqu'à la démolition. Et il est visible sur de nombreuses photos. Voyez par exemple :

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-facade.html
http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-traj.html

charmord a écrit:

Je vous assure que j'ai cherché et que j'ai mis à contribution d'autres personnes développant les mêmes thèses que vous pour disposer de ces photos et que je n'ai jamais rien vu de concluant à ce sujet.

Re ci dessus. Il y a peu de photos pour la partie droite. Pour la gauche, vous me surprenez beaucoup : on n'a aucune difficulté à en trouver.

Bien cordialement,
JPD

Hors ligne

 

#31 18-05-2008 23:24:35

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: J.P. Desmoulin

Coubiac a écrit:

Hélas, pour moi le Global Hawk n'explique pas le générateur, le muret, certains débris et.. les témoins (roll).

Chaque chose en son temps.

Voyons d'abord ce que va répondre JP Desmoulins.   smile


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#32 18-05-2008 23:28:26

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

charmord a écrit:

Que voit-on sur ces photos? Des pilliers tordus avec des fenêtres éclatées ou un trou continu? Pourriez-vous nous dire de quelles innombrables photos vous parlez?

IL n'y a pas beaucoup de photos du trou entre les piliers 13 et 18 puisque cette section s'est effondrée 40 mn après le crash. Par contre entre les piliers 8 (le dernier intact) et 11 (sur la limite de l'effondrement), le trou est resté visible très longtemps, jusqu'à la démolition. Et il est visible sur de nombreuses photos. Voyez par exemple :

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-facade.html
http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-traj.html

charmord a écrit:

Je vous assure que j'ai cherché et que j'ai mis à contribution d'autres personnes développant les mêmes thèses que vous pour disposer de ces photos et que je n'ai jamais rien vu de concluant à ce sujet.

Re ci dessus. Il y a peu de photos pour la partie droite. Pour la gauche, vous me surprenez beaucoup : on n'a aucune difficulté à en trouver.

Bien cordialement,
JPD

Sommes nous donc d'accord pour dire qu'aucune photo ne montre un trou de 90 feet?
http://forum.reopen911.info/p137876-hie … ml#p137876

Dernière modification par charmord (18-05-2008 23:34:17)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#33 18-05-2008 23:32:42

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

jp34 a écrit:

Pensez-vous que nous puissions éliminer raisonnablement la possibilité d’un pilotage humain direct à partir du cockpit ?

Même si c'est peu probable, on ne peut pas je pense écacuer cette possibilité. Cela voudrait dire qu'Hanjour était plus habile que ce qu'on a bien voulu dire de lui, et/ou que les instructeurs qui ont donné leur avis sur lui ne sont pas impartiaux (racisme, ...).  Si vous avez déjà visité les Etats Unis vous avez probablemnet découvert que certains américains moyens, jamais sortis de chez eux et qui s'informent sur fox news,  sont volontiers raciste et xénophobes.Ils le sont avec les européens, alors vous pensez bien qu'avec les arabes... Cela dit, les Dupont Lajoie ça existe chez nous...

jp34 a écrit:

D’autre part, sachant qu’un Global Hawk possède une envergure suffisante pour « dégommer » les lampadaires, que sa vitesse ne peut excéder 650 km/h, et qu’il peut être équipé de charges militaires explosives, peut-on envisager que cet aéronef ait frappé le Pentagone.
Cette hypothèse permettant d’expliquer les photos de la pièce de réacteur et du train avant ; ainsi que celle du bout de carlingue, dans le cas où ce GH aurait été maquillé aux couleurs de AA.

Je ne crois pas à cette hypothèse. C'est assez difficile à confondre avec un 757 en vol, et cela n'aurait pas laissé les traces visibles sur le muret de la structure de ventilation, le grillage et le générateur. Je vous rappelle aussi les pièces de 757 photographiées (jante, jambe de train, réducteur à engrenages des hypersustentateurs identifié par son concepteur Mike Waltz).

Hors ligne

 

#34 18-05-2008 23:46:16

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

jp34 a écrit:

Pensez-vous que nous puissions éliminer raisonnablement la possibilité d’un pilotage humain direct à partir du cockpit ?

Même si c'est peu probable, on ne peut pas je pense écacuer cette possibilité. Cela voudrait dire qu'Hanjour était plus habile que ce qu'on a bien voulu dire de lui..[...]

De l'avis de pilotes professionnels d'avions commerciaux, la possibilité d'atteindre la cible représentée par le Pentagone, même pour un pilote chevronné, volant à vue et ayant le soleil dans les yeux, tient du miracle.

Alors bien sûr, dans l'absolu, on ne peut évacuer l'hypothèse "Hanjour". Mais dans le cas où celle-ci serait exacte, pourquoi, selon vous, le gouvernement US n'a-t'il pas produit les vidéos ?


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#35 18-05-2008 23:46:23

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

charmord a écrit:

jpdesm a écrit:

charmord a écrit:

Que voit-on sur ces photos? Des pilliers tordus avec des fenêtres éclatées ou un trou continu? Pourriez-vous nous dire de quelles innombrables photos vous parlez?

IL n'y a pas beaucoup de photos du trou entre les piliers 13 et 18 puisque cette section s'est effondrée 40 mn après le crash. Par contre entre les piliers 8 (le dernier intact) et 11 (sur la limite de l'effondrement), le trou est resté visible très longtemps, jusqu'à la démolition. Et il est visible sur de nombreuses photos. Voyez par exemple :

http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-facade.html
http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-traj.html

charmord a écrit:

Je vous assure que j'ai cherché et que j'ai mis à contribution d'autres personnes développant les mêmes thèses que vous pour disposer de ces photos et que je n'ai jamais rien vu de concluant à ce sujet.

Re ci dessus. Il y a peu de photos pour la partie droite. Pour la gauche, vous me surprenez beaucoup : on n'a aucune difficulté à en trouver.

Bien cordialement,
JPD

Sommes nous donc d'accord pour dire qu'aucune photo ne montre un trou de 90 feet?

Je ne crois pas en avoir vu une. Pendant toute la phase où il aurait été possible de voir le trou dans toute sa largeur, avant que ça s'effondre, ça brulait, il y avait de la fumée, les pompiers arrosaient, et on ne voyait pas grand chose du rez de chaussée. Seul le trou, bien visible, du premier étage a été bien photographié. C'est en partie ce qui a causé les conclusions, erronées à mon avis, de Meyssan : No Boeing.

Hors ligne

 

#36 18-05-2008 23:49:17

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

jp34 a écrit:

De l'avis de pilotes professionnels d'avions commerciaux, la possibilité d'atteindre la cible représentée par le Pentagone, même pour un pilote chevronné, volant à vue et ayant le soleil dans les yeux, tient du miracle.

Alors bien sûr, dans l'absolu, on ne peut évacuer l'hypothèse "Hanjour". Mais dans le cas où celle-ci serait exacte, pourquoi, selon vous, le gouvernement US n'a-t'il pas produit les vidéos ?

Parce qu'elles montrent sans ambiguité l'explosion qui s'est produite après l'impact, notament par le mouvement vers l'arrière de la queue de l'appareil.

Hors ligne

 

#37 19-05-2008 00:01:51

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: J.P. Desmoulin

jpdesm a écrit:

jp34 a écrit:

De l'avis de pilotes professionnels d'avions commerciaux, la possibilité d'atteindre la cible représentée par le Pentagone, même pour un pilote chevronné, volant à vue et ayant le soleil dans les yeux, tient du miracle.

Alors bien sûr, dans l'absolu, on ne peut évacuer l'hypothèse "Hanjour". Mais dans le cas où celle-ci serait exacte, pourquoi, selon vous, le gouvernement US n'a-t'il pas produit les vidéos ?

Parce qu'elles montrent sans ambiguité l'explosion qui s'est produite après l'impact, notament par le mouvement vers l'arrière de la queue de l'appareil.

Dans ce cas, comment se fait-il que l'on n'ait rien retrouvé de la queue ?

Voit-on ce mouvement de la queue vers l'arrière sur la vidéo du poste de surveillance ?


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#38 19-05-2008 00:04:49

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

Voilà les photos.
http://www.megaupload.com/fr/?d=NBMC0SP5
Notez bien les points suivants :
- Aucune de ces photos n'est de moi. Je n'ai de droits de reproduction sur aucune de ces photos.
- Je n'ai aucune donnée accompagnant les photos qui permet d'en donner la source
- Je suis incapable de donner les dates auxquelles ces photos ont été prises
- Je n'ai aucun moyen (n'ayant pas eu le temps de les analyser) de dire si certaines de ces photos sont retouchées

Ce que je garantis est que je n'ai moi même retouché aucune de ces photos, si ce n'est peut-être par recadrage.

Voilà... c'est brut, comme si je vous vidais un tiroir plein de photos sur le bureau. A ceux qui sont intéressés de voir ce qu'ils peuvent en tirer.

Hors ligne

 

#39 19-05-2008 00:09:22

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: J.P. Desmoulin

jp34 a écrit:

Dans ce cas, comment se fait-il que l'on n'ait rien retrouvé de la queue ?

Voit-on ce mouvement de la queue vers l'arrière sur la vidéo du poste de surveillance ?

Certains témoins ont dit avoir vu des morceaux de la queue à l'intérieur du Pentagone. Pour moi, c'est bizarre.
http://www.earth-citizens.net/pages-fr/deg-haut.html
Et bien entendu on ne voit pas ce mouvement sur cette fameuse video.

Hors ligne

 

#40 19-05-2008 00:17:21

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: J.P. Desmoulin

Certains disent qu'on en voit des morceaux ici :

http://www.picdo.net/Fichiers/bfc8db753368b86111024c675b10167/queue.PNG

Difficile à dire quand même.

Jean-Pierre Desmoulin  a écrit:

Ces forces, appliquées sur deux niveaux différents de la structure, ont créé un couple qui a soulevé la queue de l'avion vers le haut. Le mouvement de lacet déjà créé par l'impact de l'avant de l'avion, a donné à la partie arrière un mouvement de rotation, la poussant vers la façade au sud du point d'impact. Un mouvement complexe a résulté de ces deux rotations : l'une autour d'un axe horizontal perpandiculaire à l'axe de l'avion, l'autre autour d'un axe vertical. Ce mouvement a projeté vers le haut la section arrière de l'appareil, dont certaines parties ont heurté la façade, et dont d'autre parties sont passées au dessus de la façade pour retomber sur les toits du Pentagone.

Le dessin ci-dessous montre l'action de cette force en regard du centre de gravité et le couple résultant qui soulève la queue de l'avion. L'onde de choc est en orange, la force aérodynamique résultante en vert, le centre de gravité en noir, la partie arrière de l'avion, avec l'empennage, en jaune.

http://www.earth-citizens.net/facade/couple.gif

La seule vidéo que je connaisse ou l'on peut voir une queue se briser :

http://www.wideo.fr/video/iLyROoaftY2h.html

Ca me semble être une possibilité.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr