ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 13-04-2010 20:55:26

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

rev a écrit:

Merci d'avoir fusionné! smile

Pour continuer le débat, même si les pompiers n'étaient plus là, il y a toujours la pirouette qui consiste à dire que ce qu'on voulait évacuer c'est l'unité de pompiers présente non pas dans l'immeuble, mais dans la zone autour de l'immeuble.

Quand j'en ai discuté sur d'autres forums, c'est ce qu'on m'a toujours annoncé. Que les pompiers ont été évacués de la zone parce qu'ils savaient que le WTC7 allait s'effondrer "tellement il était en mauvais état"...

Bonjour rev (référence à Mercury Rev?),


Ils peuvent certes se réfugier derrière cette pirouette mais il n'empêche que cette pirouette ne correspond pas à celle utilisée par Larry Silverstein pour qui l'évacuation des pompiers présents dans le building s'est produite l'après-midi, raison pour laquelle il aurait demandé au pompier de "pull it".

Il faut donc leur demander en quelle qualité, ils (les forumeurs qui te rendent dingue, j'imagine) se permettent de modifier les explications du principal intéressé pour faire coller ses déclarations à un semblant de réalité...

C'est comme cela qu'on coince ces nazes. En leur montrant par A+B que les explications qu'ils pondent ou extraient de sites désinformatifs de debunking sont en discordance par rapport aux sources et informations de la théorie officielle. Il est plus facile alors de démontrer leur acharnement maladif (déni) ou leur désinformation forcenée prête à tous les mensonges et artifices avant d'admettre les criantes incohérences du mythe qu'ils défendent...

Tout cela n'empêche que ce fameux pull it demeure un élément mystérieux mais qui ne prouve selon moi certainement pas la participation du leaseholder dans une conspiration massive mais bien que, selon des sources concordantes antérieures à celles émanant d'un cover up, ce dernier a menti. Mais pour quelles raisons, cela demeure à mes yeux un mystère non résolu...

Dernière modification par charmord (13-04-2010 20:58:20)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#82 14-04-2010 00:38:21

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Bonjour charmord
(non rien à voir avec Mercury Rev; "rev" est un diminutif d'un pseudo que j'utilisais avant sur d'autres forums; "rev" comme "révolution"; ou "rêve d'un monde meilleur", tout simplement! wink )

Bizarrement, le fait qu'il n'y avait plus de pompiers dans le building à ce moment ne semble pas déranger les pro VO; pour eux building ou zone du building, c'est kif kif. Un vrai dialogue de sourds, malheureusement!

"Pull it" est effectivement mystérieux, parce que même si ça ne fonctionne pas pour justifier l'explication officielle, ça demeure interprétable dans le sens d'une expression ("laisser tomber"), comme me l'ont fait remarquer plusieurs profs qui n'étaient alors pas du tout au courant de la polémique autour du terme. Après il y a donc la pirouette numéro 2 : "laisser tomber" c'est pareil que "partir de la zone/de l'immeuble"; donc bref y a toujours moyen de retomber sur ses pattes.

Beaucoup disent aussi que Silverstein n'aurait pas été assez stupide pour se couler lui-même en avouant la démolition contrôlée dans une interview. C'est oublier un peu vite tous les lapsus qui sont sortis autour du "missile", et puis le fameux mensonge de Bush, qui aurait vu le premier avion heurter le WTC avant d'enter dans la salle de classe; avant qu'on lui annonce le deuxième avion... Preuve comme quoi ces gens s'embrouillent eux-mêmes dans leurs mensonges qui, par chance, sortent malencontreusement à des moments inattendus... Après, y a plus qu'à s'en mordre les doigts, ce qui est le cas de Silverstein, vu qu'il refuse toujours de clarifier cette polémique.


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#83 14-04-2010 11:34:41

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

La thèse du lapsus, pourquoi pas mais avoue que c'est léger pour prouver quoique ce soit.

J'avais eu cette discussion ici : http://forum.reopen911.info/p185335-15- … ml#p185335, dans un fil consacré aux opinions de PH Bunel. On avait longuement envisagé les aspects linguistiques du pull it dans ce cadre là. Cela commence deux ou tois messages avant celui que j'ai mis en lien, va voir, c'est intéressant. Cela commence ici exactement : http://forum.reopen911.info/p185311-14- … ml#p185311

Si l'on envisage les aspects lingusitiques du "pull it", il faut aussi préciser me semble-t-il que le terme "pull" vise ordinairement dans le jargon technique de la démolition d'immeubles une hypothèse de démolition par des câbles et non par des explosifs. On peut alors envisager alternativement que le "pull it" voulait dire : (on laisse l'immeuble en proie aux flammes et advienne que pourra), on le démolit plus tard quand il sera trop gravement touché pour être rénové, comme ce fut le cas pour les WTC 5 et 6.

Et, dans le lien précité, j'ai développé une hypothèse tout à fait spéculative où LS pourrait avoir d'autres raisons que sa propre implication dans un complot d'avoir dû mentir à ce propos, quand les truthers lui ont demandé des explications et même accusé d'avoir volontairement démoli cet immeuble. Je ne dis pas que cette hypothèse est juste mais c'est uniquement pour démontrer qu'il y a d'autres possibilités que la thèse du lapsus pour expliquer les incohérences et apparents mensonges dans son discours et ses explications ultérieures.

Ceci étant, il faut aussi tenir compte des travaux récents de K. Ryan qui a mis en exergue un certain nombre de liens et intérêts convergents entre diverses sociétés, administrations, assurances liées de prêt ou de loin aux immeubles WTC, dont celle du leaseholder... Il ne s'agit à nouveau pas de preuves accusant quiconque mais d'éléments permettant de démontrer que l'hypothèse d'un complot plus global n'est pas aussi irréaliste que ne voudraient le faire penser certains debunkers...

Dernière modification par charmord (14-04-2010 12:05:13)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#84 14-04-2010 18:22:35

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Oui c'est sûr; c'est ce que j'ai mis plus haut aussi; "lâcher l'affaire; quitter l'immeuble/zone de l'immeuble".

Je n'ai aucune conviction quant à la signification de cette phrase; tout ce donc je suis sûre (enfin; du 99%) c'est que le "it" de "pull it" ne peut pas renvoyer à l'unité de pompiers.

Après, savoir à quel point Silverstein pourrait être mouillé... aucune idée! hmm

(je vais voir ton lien de suite)


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#85 14-04-2010 18:23:35

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

bah... le lien ne marche pas!sad


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#86 14-04-2010 19:06:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

C'est en espace membre. Tu dois demander à pouvoir y accéder...
Sinon, tu vas voir les commentaires sous la correction de copie de rue 89 sur le sujet du WTC 7.
J'ai mis à peu près le même commentaire en réponse à Kropotkine.
Mais demande aux modos comment ça se fait que tu n'as pas accès aux sujets placés en espace membre, cela vaut le coup car la discussion était dans le droit prolongement de tes interventions.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#87 15-04-2010 00:04:20

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

2 mots: "étudiante" "précaire" sad
Mais dès que je décroche un boulot stable; pas de souci! wink


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#88 15-04-2010 00:38:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

rev a écrit:

(je vais voir ton lien de suite)

Comme tu n'y a pas accès, voici l'alternative que j'avais pondue :

- Explication alternative -

L. Silverstein est interviewé par un journaliste en 2002 à une époque où il n'y a pas de controverse médiatique sur le mode d'effondrement du WTC 7 ou en tout cas à une époque où la contoverse ne s'est pas répandue sur le net. Il n'est pas encore dans le collimateur de certain truthers à ce moment là, sauf erreur de ma part. A un certain moment donnée de l'interview, le journaliste lui demande ce qui s'est passé avec ce troisième immeuble en poussant peut-être la précision jusqu'à lui demander pourquoi on a pas essayé de l'éteindre. Tu remarqueras que, sauf erreur, on a jamais connu le contexte exact dans lequel est intervenu cette fameuse phrase de L. Silverstein...

L. Silverstein répond que lorsqu'il a eu le chef des pompiers en ligne en début d'après-midi (ce que ce dernier nie), il a conseillé aux pompiers de ne pas essayer de combattre les incendies qui y sévissaient; il a donné son accord pour que l'immeuble soit abandonné par les pompiers et "tiré" par la suite; il a considéré qu'il était préférable de le laisser se consummer au risque, que cet immeuble soit tellement endommagé par les incendies qu'il doive être "tiré" par la suite, comme le furent les WTC 5 et 6.

Bref, dans cette hypothèse, loin d'avouer que l'immeuble avait été préparé pour être démoli par ses soins, il aurait simplement avoué qu'il s'était très tôt résolu à la perte totale de l'immeuble en invoquant comme raison qu'il voulait éviter de nouvelles pertes en vies humaines. Evidemment, on peut imaginer qu'il y avait d'autres mobiles liés à son métier de promoteur immobilier pour le pousser à prendre une telle décision et consentir si tôt à la perte totale de son immeuble... Il est clair que l'empressement dont il fait montre à l'idée de le "tirer", est tout de même un peu étonnant mais personnellement, je trouve cela un brin réducteur, d'y voir une preuve ou même indice fort de sa participation à la démolition clandestine de cet immeuble dans le cadre d'un complot dont il aurait été l'un protagonistes principaux.

Cette autre hypothèse d'interprétation des termes "pull it" a une petite faiblesse : pourquoi L. Silverstein ne s'est pas défendu, lorsqu'il est entré dans le collimateur de certaines personnes l'accusant sur le net d'avoir manigancé la démolition des tours, en disant tout simplement la vérité, à savoir qu'il avait conseillé aux pompiers de ne pas essayer d'éteindre les incendies dans l'immeuble et qu'il était prêt à le perdre, plutôt que d'inventer cette histoire à dormir debout comme quoi le pull it voulait dire "évacuer les pompiers"?

Un premier embryon d'explication pourrait être que, dans la bataille qu'il menait avec les assurances, à l'époque où cette interview est ressortie, il eut été mauvais genre de dire que le propriétaire a avoué aux pompiers qu'il s'était résigné directement à la perte de l'immeuble assuré et avait même considéré que le mieux était de laisser périr l'immeuble par les flammes et de tirer ensuite ce qu'il en restait, alors même que les assurances auraient pu soutenir que les feux qui sévissaient étaient encore maîtrisables...

En fait l'assurance aurait pu soulever une négligence ou un défaut de prévoyance de la part de l'assuré rompant le lien de causalité entre les incendies et la perte totale de l'immeuble. Elle aurait peut-être également pu invoquer le principe selon lequel l'assuré a l'obligation de minimiser son dommage pour s'opposer à l'indeminisation. C'est assez spéculatif de ma part car je ne connais pas le droit des assurances US mais, connaissant la philosophie du système juridique anglo saxon en matière d'assurances, je serais étonné que ce genre de clauses limitant l'obligation d'intervention des assureurs n'existe pas outre-atlantique.

Autre embryon d'explication moins juridique qui me séduit peut-être d'avantage pour expliquer que L. Silverstein ait voulu cacher la vraie signification du "pull it": Il a voulu très rapidement que l'immeuble disparaisse en fumée parce qu'il a appris dans la matinée par la sécurité de son immeuble que des explosifs y avaient détonné, avant même que les tours ne s'effondrent...

Ce sont les fameux témoignages de B. Jennings et M. Hess qui ont admis en live l'existence de ces explosions. Deux sources parlent même de morts dans les décombres du WTC 7, dont une dépêche AFP qui nous apprend dès le 12 septembre 2001 le nombre des policiers et pompiers qui sont morts et disparus dans les ruines des WTC 1,2 et 7. Le témoignage étrange de B. Jennings où il dit avoir dû enjamber des corps dans l'escalier descendant vers le lobby pourrait donc, à première lecture, être corroboré par cette dépêche énigmatique.

Bien évidemment, ces explosions au sein du WTC 7 devaient à tout prix être cachés aux yeux du public. Plusieurs raisons possibles :

- Eviter que l'on puisse reprocher une négligence dans la sécurité de son immeuble;

- la réalité de ces explosions risquerait de ruiner l'explication officielle - déjà répétée au moment même à la Tv par un certain J. Hauer, représentant de la société Kroll, assurant la sécurité des tours, explication selon laquelle aucune des tours ne se serait effondrée avec l'assistance d'explosifs ou de bombes, tout cela alors que les témoignages d'explosions, bombes, etc en sous-sols et dans le 7U pleuvaient en direct...

Pour embrayer à cet égard sur les propos récents d'Armageddon et de Kropotkine sur ReOpen911, on ne peut d'ailleurs même pas exclure, si l'on en croit l'analyse de Jowenko, que le WTC 7 ait pu être préparé à la hâte pour une démolition contrôlée le jour même! Je ne comprends pas pourquoi tant de sympathisants ReOpen911 excluent cette hypothèse qui est quant à elle retenue in fine par un professionnel de la démolition... Il semble prétendre qu'au vu de la structure simple du WTC 7 (On lui montre les plans, contrairement à ce que tentent de prétendre de minables debunkers), une équipe de trente personnes pouvait assurer le placement des explosifs nécéssaires à la démolition du bâtiment. La DC aurait-elle été conçue pour faire disparaître les traces de ces explosions préalables? C'est une possibilité que l'on ne peut pas exclure!     

En conclusion, à mon humble avis, l'ébauche de ces explications alternatives du "pull it"  qui a le mérite de se baser sur une meilleure traduction du terme "pull" achèvera de nous convaincre qu'il ne faut pas trop vite passer aux conclusions, quand il s'agit de désigner des coupables! Et j'ai hélas noté que ceux qui sont prompts à avancer les preuves de la culpabilité des israeliens et autres sionistes dans la commission de ces attentats savent aussi peu ce qu'est une preuve que ceux qui prétendent que celles-ci sont réunies pour établir la théorie officielle!

Quand je lis le document de E. Huschmidt publié récemment en français sur alterinfo, je suis franchement choqué par la légèreté des preuves qui sont avancées de l'implication de certains, comme le leaseholder des WTC et propriétaire du 7. Qu'il y ait matière à enquêter sur ses agissements, je n'en doute pas une traître seconde mais qu'il puisse en l'état être considéré comme coupable, en tant que figure emblématique du sionisme - de par sa seule amitié pour Benjamin Netanyahu (ortho vraiment pas garantie) - il y a là un pas que je me refuse résolument à franchir car c'est ce genre d'approximations qui peut ruiner les efforts du truth movment, lequel doit doit rester humble dans ses aspirations ou à tout le moins, formuler des hypothèses alternatives avec la plus extrême prudence et moyennant des vérifications répétées et approfondies!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#89 15-04-2010 08:01:01

heavy
Membre du forum
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 10-02-2009
Messages: 786

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

rev a écrit:

2 mots: "étudiante" "précaire" sad
Mais dès que je décroche un boulot stable; pas de souci! wink

12 euros par an pour un étudiant, soit un euros par mois l'adhésion. Je pense que c'est posible non? Ce fut mon cas en tout cas. On a besoin de personnes motivées wink

Dernière modification par heavy (15-04-2010 08:01:29)

Hors ligne

 

#90 15-04-2010 10:14:26

lolozeunic
Membre de Soutien
Date d'inscription: 25-09-2009
Messages: 658

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

heavy a écrit:

rev a écrit:

2 mots: "étudiante" "précaire" sad
Mais dès que je décroche un boulot stable; pas de souci! wink

12 euros par an pour un étudiant, soit un euros par mois l'adhésion. Je pense que c'est posible non? Ce fut mon cas en tout cas. On a besoin de personnes motivées wink

+1

Une place de ciné en 3D = 1 an de soutien à reopen et l'appartenance forte à un mouvement important

Etre adhérent/membre de soutien, est la suite logique de nos interrogations


Le seul mauvais choix est l'absence de choix

Les moyens de développer l'intelligence ont augmenté le nombre des imbéciles

Hors ligne

 

#91 15-04-2010 14:06:07

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Pour discuter de la cotise c'est ici : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=14170


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#92 15-04-2010 21:13:31

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Il ne marche pas, ton lien, kikujitoh.

12 euros / an ce serait carrément possible (je m'étais imaginé un "minimum" à verser nettement plus élevé); dites-moi juste où "signer"! wink


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#93 15-04-2010 21:20:00

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Cool, ca c'est une bonne nouvelle smile

pull it euh dans le contexte je dirais qu'ils l'ont démoli big_smile

PS : le génie militaire a surement des capacités pour descendre de grosses structures en très peu de tmps, c'est carrèment HS mais je ne savais pas ou le mettre

Dernière modification par selassie (15-04-2010 21:25:16)


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#94 15-04-2010 21:54:46

Calixte
Invité

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Bienvenue rev,

Pour adhérer, c'est ici http://reopen911.info/association.html .

Et maintenant, merci de revenir au sujet de ce fil.

 

#95 16-04-2010 10:01:36

lolozeunic
Membre de Soutien
Date d'inscription: 25-09-2009
Messages: 658

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...




comme d'autres vidéos sur le WTC7, à 2'02 on reparle de PULL IT


Le seul mauvais choix est l'absence de choix

Les moyens de développer l'intelligence ont augmenté le nombre des imbéciles

Hors ligne

 

#96 16-04-2010 15:06:03

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

J'ai une question "bête".
Bon; on sait qu'apparemment; "to pull a building" s'utilise en démolition contrôlée pour parler d'une manœuvre qui consiste à le "rabattre au sol" à l'aide de gros câbles.
Mais (à supposer qu'il parlait vraiment de "pull the building" dans son annonce) Silverstein connaissait-il cette nuance? N'est-il pas tout simplement envisageable que pour lui il se soit agit de la même chose; câbles ou pas peu importe; le résultat étant le même?
Ainsi, la polémique "oui mais "pull it" ça marche pas s'il n'y a pas de câbles, donc il n'a pas pu vouloir dire ça" n'aurait plus lieu d'être. En plus, Silverstein n'est pas un spécialiste dans le domaine, ce qui permettrait aisément ce genre d'erreur.


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#97 16-04-2010 15:27:44

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

C'est tout de même le big boss d'un très grand promoteur immoblier US...

Pour en avoir côtoyé dans mon boulot, je peux t'assurer qu'ils sont loin d'être mal informés quant aux techniques de construction. Il me semble donc un peu hâtif de lui imputer une méconnaissance du vocabulaire utilisé dans la démolition...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#98 16-04-2010 15:32:00

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Dans le oxford dictionary c'est : "To demolish a building", c'est clair non ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#99 16-04-2010 16:11:38

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Oui c'est démolir, mais apparemment pas avec les explosifs, mais en plaçant des gros câbles sur lesquels on tire pour abattre la structure du bâtiment. hmm


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#100 16-04-2010 16:13:25

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Le glissement sémantique, on apprend pas ça en lexicologie ? wink


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#101 16-04-2010 16:21:26

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Je ne sais pas si ça a pu changer de sens; je n'ai pas réussi à trouver les infos techniques précises au sujet de ce terme. Il me faudrait des bouquins spécialisés pré-11 Septembre 2001...


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#102 16-04-2010 21:00:48

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Euh de toute façon, je ne vois pas comment on peut abattre un bâtiment de la taille du WTC7 avec quelques câbles ^^" Ça se fait avec des bâtiments pas trop grands et irréparables comme les 4 autres WTC je pense. Si il parlait de démolition ça ne pouvait être qu'à coup d'explosifs. M'enfin pour moi ça n'a pas beaucoup d'importance ce terme hmm Lui ou les pro-VO pourront toujours s'en tirer par une pirouette en disant «ouais mais il voulait dire aut' chose» (genre couper le bâtiment en deux avec une antenne)… même si sémantiquement, syntaxiquement et contextuellement il n'y a pas 36 significations possibles, c'est comme les missiles de Rumsfeld ou les explosifs de Bush : des boulettes succulentes mais un peu trop grosses pour être avalée d'une bouchée hmm En gros ces mots, soit c'est des lapsus et ça ne prouve rien, soit c'est volontaire et ça n'est probablement pas par état d'âme qu'ils sont lâchés…

Dernière modification par Shrykull (16-04-2010 21:05:20)


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#103 17-04-2010 21:25:51

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Je suis tout à fait d'accord. smile


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#104 18-04-2010 02:34:36

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Et moi pas du tout! La phrase de Bush sur les explosifs ne visait pas le moins du monde les attentats du 11 septembre! Il n'y avait donc aucun lapsus. Cela a été discuté en long et en large sur d'autres fils de ce forum. Cet élément, tout comme les autres prétendus lapsus ne vaut donc pas tripette!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#105 18-04-2010 03:37:10

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

http://www.opednews.com/Diary/Laurence- … 6-154.html

bientôt la partie bio de silverstein en news sur reopen

silverstein connait sur le bout des ongles toute l'ingénierie des bâtiments de grande hauteur. il est le promoteur immobilier N°1 de New-York depuis 30 ans.


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#106 18-04-2010 11:21:18

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Et moi pas du tout! La phrase de Bush sur les explosifs ne visait pas le moins du monde les attentats du 11 septembre! Il n'y avait donc aucun lapsus. Cela a été discuté en long et en large sur d'autres fils de ce forum. Cet élément, tout comme les autres prétendus lapsus ne vaut donc pas tripette!

Certes, Bush ne parlait pas des tours… mais au final on est d'accord, ça ne sert à rien de s'attarder sur ces «mots de travers».


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#107 19-04-2010 15:09:42

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Ok j'avais lu trop vite. En voyant "Bush", j'ai pensé à son mensonge comme quoi il avait vu le 1er avion.
Pour le reste; de toute façon il s'agit de parler de la façon dont les pro-Vo contourneraient le problème...
Et Silverstein; j'ai toujours du mal à comprendre pourquoi il aurait dit "pull it" en désignant la démolition contrôlée, s'il est au courant que "pull it" ça désigne les câbles... Alors oui je sais que je suis chiante, mais tant que je n'aurai pas la certitude quand à l'emploi exact de "pull it" en démolition contrôlée (à savoir si le sens s'est généralisé ou pas), ce terme ne me laissera pas tranquille...hmm


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#108 19-04-2010 19:36:13

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

@rev

"pull it " est bien une indication de démolition contrôlée. il n'allait pas dire "controlled demolition", par contre c'est bien un terme argotique du milieu professionnel de la démolition, par ailleurs trés lié à la mafia (double article du NYT que je veux traduire quand j'aurai une minute là dessus). peu importe si c'est un immeuble "tiré" par des câbles, ou abattu avec des explosifs. la technique des explosifs me semble de tte façon la plus répandue et de loin.

http://911review.com/articles/ryan/demo … ss_p4.html

ce n'est que mon avis fait -je l'espère- de bon sens paysan.

Dernière modification par bluerider1 (19-04-2010 19:44:37)


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#109 20-04-2010 23:21:37

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

bluerider1: je suis convaincue, à 99,99%, que le WTC7 a été démoli. Là-dessus il n'y a aucun souci. Mais là où ça coince, c'est: si Silverstein avait une telle connaissance du domaine de la démolition contrôlée (=connaissait tous les termes techniques et leurs nuances), pourquoi aurait-il dit "pull it" si ce terme est lié à la démolition via câbles? Pourquoi il n'a pas utilisé un autre terme, plus approprié? (oui oui je sais: peut-être que le sens de "pull it" s'est élargi... mais peut-être pas!). Il y a un site (je ne sais plus où, c'est quelque part dans mes références, mais je n'ai pas le courage de les parcourir toutes, là!) où les différents termes sont présentés; dont ceux qui désignent la démolition par explosifs. Donc si Silverstein est spécialiste dans le domaine, pourquoi se serait-il "trompé"?
J'ai l'impression de mal exprimer ce qui me turlupine ici... hmm mais pour moi c'est clair!

(Ton article est très intéressant, sinon. Si tu as besoin d'un coup de main pour la traduction n'hésite pas; dis-moi à partir d'où attaquer l'article! wink


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#110 20-04-2010 23:23:21

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Petit ajout: A moins qu'une toute nouvelle techinque ait été utilisée le 9/11, auquel cas aucun des termes conventionnels ne convenait à 100%; et du coup Silverstein aurait pris le premier qui lui soit venu à l'esprit?


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#111 23-04-2010 23:45:14

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Ancien procureur et journaliste d'investigation Jeffrey Scott Shapiro.

http://drinkthis.typepad.com/shapiro/20 … of_ch.html

Bombe : Silverstein a voulu démolir le bâtiment 7 le 11/9

Bombshell: Silverstein Wanted To Demolish Building 7 On 9/11

Paul Joseph Watson
Prison Planet.com
Friday, April 23, 2010

L'ancien procureur Jeffrey Scott Shapiro de Washington indique par distraction une vérité choquante

http://www.infowars.com/bombshell-silve … -7-on-911/

Le Gouverneur Ventura et beaucoup de Truthers 11/9 allèguent que des explosifs du gouvernement ont causé l'effondrement du bâtiment 7 dans l'après-midi du 11/9. C'est faux. Je le sais parce que je me rappelle avoir observer chacune des 47 histoires du bâtiment 7 immdédiatement et qu'elle se sont réduites en cendres sous mes yeux.

Peu avant que le bâtiment se soit effondré, plusieurs officiers du NYPD et des ouvriers de Con-Edison m'ont dit que Larry Silverstein, le promoteur immobilier d'une place financière mondiale était au téléphone avec sa compagnie d'assurance pour voir s'ils autoriseraient la démolition contrôlée du bâtiment - puisque sa base était instable et pouvait s'effondrer.

Une démolition contrôlée aurait réduit au minimum les dommages provoqués par l'effondrement du bâtiment et potentiellement sauvé des vies. Beaucoup de personnel de police, sapeurs-pompiers et autres journalistes ont été mis au courant de cette possible option. Il n'y avait aucun secret. Il n'y avait aucune conspiration.
Tandis que je parlais avec un ami journaliste et plusieurs officiers du NYPD, le bâtiment 7 s'est soudainement effondré, et avant qu'il ait touché terre, pas un bruit n'a émané dans le secteur de la tour. Il n'y avait aucun explosif ; Je l'aurais entendu. En fait, je me rappelle que durant les quelques secondes où le bâtiment est descendu à terre, j'ai été stupéfait à quel point c'était calme.

Le mythe que le bâtiment 7 ait été soufllé par le gouvernement américain est faux - ainsi que la théorie plus large que notre gouvernement ait été impliqué d'une façon ou d'une autre dans les attaques du 11/9. Je le sais parce que j'étais l'un des quelques journalistes qui ont étudié les théories des conspirations sur le 11/9 et les légendes urbaines en relation avec la tragédie.

En octobre 2001, j'ai rendu compte d'une histoire pour le journal de Gannett,  The Journal News, qu'un groupe de travail anti terroriste du FBI enquêtait sur un lycéen de Brooklyn qui avait prédit l'effondrement du World Trade Center cinq jours avant qu'il se soit produit.


http://www.foxnews.com/opinion/2010/04/ … ept-shame/


Governor Ventura and many 9/11 “Truthers” allege that government explosives caused the afternoon collapse of Building 7. This is false. I know this because I remember watching all 47 stories of Building 7 suddenly and silently crumble before my eyes.

Shortly before the building collapsed, several NYPD officers and Con-Edison workers told me that Larry Silverstein, the property developer of One World Financial Center was on the phone with his insurance carrier to see if they would authorize the controlled demolition of the building – since its foundation was already unstable and expected to fall.

A controlled demolition would have minimized the damage caused by the building’s imminent collapse and potentially save lives. Many law enforcement personnel, firefighters and other journalists were aware of this possible option. There was no secret. There was no conspiracy.
While I was talking with a fellow reporter and several NYPD officers, Building 7 suddenly collapsed, and before it hit the ground, not a single sound emanated from the tower area. There were no explosives; I would have heard them. In fact, I remember that in those few seconds, as the building sank to the ground that I was stunned by how quiet it was.

The myth that Building 7 was blown up by the U.S. government is false – and so is the broader theory that our government was somehow involved in the 9/11 attacks. I know this because I was one of the few reporters who investigated 9/11 conspiracy theories and urban legends on location in the immediate aftermath of the tragedy.

In October 2001, I reported on a story for Gannett newspaper, The Journal News, that the FBI Joint Terrorist Task Force was investigating a Brooklyn high school student for predicting the collapse of the World Trade Center five days before it happened.

Shapiro reconnaît que Silverstein a voulu détruire le bâtiment 7 par une démolition contrôlée. Finalement, tout le monde a été surpris car le bâtiment serait tombé tout seul.

L'objectif d'une démolition contrôlée demandée par Silverstein malgré tout : réduire les dégâts. Coup de chance incroyable : le bâtiment s'est effondrée comme pour une démolition contrôlée sans préparation du bâtiment par des spécialistes.

Quelle était la probabilité qu'un tel évènement se produise de cette manière, 26 minutes après l'avertissement de la BBC ? Quels éléments extérieurs aux bâtiments l'ont fragilisé à ce point ?
Officiellement : le feux et quelques débris.

Hors ligne

 

#112 24-04-2010 00:08:27

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

En fait, je me rappelle que durant les quelques secondes où le bâtiment est descendu à terre, j'ai été stupéfait à quel point c'était calme.

Vient-il de découvrir qu'une onde sonore met a une vitesse plus basse que celle de la lumière, ou vient-il de découvrir que l'effondrement de toute une structure interne pouvait être silencieux ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#113 24-04-2010 00:12:42

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Apparemment, tout le monde ne partage pas sa perception des derniers instants du WTC 7 :

http://www.ae911truth.net/wtc7/WTC7-eye … -2-PFC.wmv

Pour rappel, évidemment...

Et puis le coup du "beaucoup de journalistes étaient au courant. Il n' y avait aucune conspiration"... pour expliquer l'affaire de la BBC et donner une sortie honorable à l'affaire Silverstein...

C'est très bien mais pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt au lieu de s'enferrer dans des explications à dormir debout?

Cette sortie du procureur tombe vraiment à point mais elle sent vraiment trop le réchauffé... Visiblement, y en a qui commencent à se faire du mouron par rapport à l'ampleur que prend l'affaire du WTC 7...

Dernière modification par charmord (24-04-2010 00:19:38)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#114 24-04-2010 00:16:53

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

O__O Woah, merci d'avoir posté ça!^^ big_smile

Elles ont bon dos, les coïncidences!... roll
Silverstein qui demande une démolition contrôlée pour éviter au maximum les dégâts, qui essuie sans doute (?) un refus... et le gentil WTC7 qui, comprenant ses inquiétudes, se décide à s'effondrer tout seul sur lui même, raide comme un pic! lol

Ceci dit, ils sont quand-même pas doués, les pro-VO, à se couler tous seuls...
Je veux dire, cet article est vraiment une bombe (à mes humbles yeux!); combien de pourcentage de hasard aurait-il fallu pour que Silverstein parle d'une démolition contrôlée et que, peu après, un bâtiment s'effondre d'une telle façon... sans qu'il y ait eu recours, soit disant??

Aura-t-on droit, d'ici peu, à un démenti de ce cher M. Shapiro, qui nous expliquera à son tour que ce n'est pas ce qu'il avait voulu dire?^^


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#115 24-04-2010 00:20:32

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Avouez que c'est cocasse. Sacré coïncidence, il passe un coup de fil pour autoriser une DC et le bâtiment s'écroule devant eux comme une DC parfaite... C'est pas du foutage de gueule ça ?

Dernière modification par kikujitoh (24-04-2010 00:33:13)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#116 24-04-2010 00:36:36

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Bah soit c'est effectivement ça (un faux pro-VO), soit c'est un imbécile fini; y a pas d'autre solution!

Il vient de créer une sorte de piège à double tranchant; peu importe dans quelle direction tu peux essayer de reculer sur ce coup, tu es grillé!
-->"Le bâtiment est quand-même tombé tout seul": c'est trop gros; c'est pas possible que ça passe; ce serait vraiment se moquer du monde!
--> Et s'il avoue (soyons fous!) avoir eu recours à une démolition, se posera alors la question des moyens: comment, en un laps de temps si court, organiser une démolition contrôlée aussi réussie?!
--> S'il dit (sait-on jamais) qu'il y avait déjà des explosifs placés dans ce bâtiment lors de sa construction, justement pour ce genre d'accidents, alors tout le monde voudra comprendre pourquoi il ne l'a pas dit de suite; pourquoi avoir menti et entubé l'assurance!
--> S'il affirme qu'il n'a pas pu l'avouer pour ne pas alimenter des "théories de complot farfelues", ça sonnera faux aussi; si on a rien à cacher on ne ment pas!

Je vais me coucher de bonne humeur, aujourd'hui!^^ big_smile


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#117 24-04-2010 00:38:14

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

kikujitoh --> si tu édites sans cesse tes messages comme ça, on va croire que je me parle à moi-même!^^ (je répondais à ce que tu as mis plus haut... et paf! tu l'as enlevé)


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

#118 24-04-2010 01:12:54

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

rev a écrit:

kikujitoh --> si tu édites sans cesse tes messages comme ça, on va croire que je me parle à moi-même!^^ (je répondais à ce que tu as mis plus haut... et paf! tu l'as enlevé)

La chef m'a demandé.

Dernière modification par kikujitoh (24-04-2010 01:13:05)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#119 24-04-2010 01:20:45

info-intox
Date d'inscription: 08-09-2009
Messages: 32

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

Dire que le bâtiment était devenu instable est une notion subjective. Qui a expertisé le bâtiment pour déclarer qu'il était instable ? A partir de quelles observations précises ? Aucun bâtiment de ce type ne s'est effondré de cette manière par le passé. C'est qu'il y avait des dommages importants sur des pièces porteuses vitales pour le bâtiment. Où sont les compte-rendus d'experts ? Qui sont ces experts ? Sont-ils rentrés dans le bâtiment ? Ont-ils observé des signes de faiblesse flagrants préfigurant la chute de la tour ? Quels sont les termes exacts de la discussion entre Silverstein et ses assureurs ? Personne ne peut décider de démolir sa propre maison puis de se la faire rembourser par les assurances. Il faut l'avis d'un expert accrédité par les assurances qui validera la nécessité technique de la démolition contrôlée (cf Xinthia). L'effondrement rapide de la tour a court-circuité  toute expertise préalable mais pas celle postérieure à l'effondrement. La meilleure défense des debunkers (la seule même pour moi) est que les assurances n'ont jamais cherché à mettre en doute l'effondrement par le feux et les débris malgré les frais importants pour elles. Mais pouvaient elles mettre en doute les conclusions officielles ? Les raisons officielles techniques de la chute des tours sont restées le feux et les débris dans le rapport final. Avant le rapport officiel du NIST pour le WTC7, il n'y avait pas d'explications techniques officielles pour la chute du WTC7 mais uniquement la constatation d'un évènement rare et étonnant (le feux pouvant être supposé comme responsable à priori).

Dernière modification par info-intox (24-04-2010 01:21:48)

Hors ligne

 

#120 24-04-2010 01:51:21

rev
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2010
Messages: 55

Re: Pour en finir avec le terme "Pull-It"...

C'est certain.
Mais les assurances ne sont-elles pas censées avoir leurs propres enquêteurs quand il s'agit de sommes d'argent aussi importantes?
Surtout s'il y a eu un échange téléphonique suggérant que Silverstein voulait démolir la tour; dans ce cas il aurait été tout à fait légitime qu'ils enquêtent eux-mêmes pour éviter de se faire plumer... et ils avaient le temps, avant que le rapport du NIST voit le jour. De plus, ils ont bien la télé; ils ont dû voir le WTC7 tomber... alors à moins de crouler sous l'argent et de se moquer totalement d'en perdre, ils auraient dû flairer un truc louche et s'assurer que Silverstein n'en avait pas fait qu'à sa tête, ce jour là...
Ou alors, peut-on penser que Silverstein a reçu l'aval de démolir, et que les assurances préfèrent payer plutôt que de se mêler à l'histoire en chercher à comprendre quand, où et comment les explosifs ont pu être placés pour obtenir un si joli résultat...? Peut-on penser qu'il y a eu des pressions aussi à ce niveau? Voir de l'argent filé en douce aux assurances pour qu'ils oublient cette histoire??

Dernière modification par rev (24-04-2010 01:52:20)


"There are risks and costs to action. But they are far less than the long range risks of comfortable inaction." * "The great enemy of the truth is very often not the lie, deliberate, contrived and dishonest, but the myth, persistent, persuasive and unrealistic." * [John F. Kennedy]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr