ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 24-02-2007 22:44:16

franck33
Invité

Pourquoi le PENTAGONE?

Il est vrai que beaucoup de questions se posent concernant ce qui a pu percuter le Pentagone.
Mais posons-nous une question,  demandons-nous quelles sont les raisons ?
Est-ce que les présumés terroristes auraient pris le risque de viser le Pentagone sachant ce
lieu ultra protégé ?
Si complot il y a,  alors la raison serait elle qu’on a réunis ce jour en ce lieu tous ceux
qui on participés a cette opération pour les éliminer ?
Plus de gens sont au courant et plus il y a de chance que quelqu’un parles un jour.
Pensez-vous cela possible ?sad

 

#2 24-02-2007 22:47:07

Bob
l'éponge ...
Lieu: Paris
Date d'inscription: 05-08-2006
Messages: 1519

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Cela voudrait dire, complot dans le complot, et ça métonnerais un peu. Il y a d'autre moyen de s'assurer que quelqu'un de parle pas: c'est de menacer sa famillle.

Hors ligne

 

#3 24-02-2007 22:59:43

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Bob : non.. preuve avec meyssan and co...
Ils sont menacés chaque jour (jusqu'a recevoir des lettre de Dallas avec une photo de l'endroit ou JFK a été tué) et pourtant il la ferment pas.

En revanche.. une reunion organisée a cet endroit là (et j en ai entendu parler..laisse moi "tenter" de retrouver le lien) reglerait facilement beaucoup de choses.


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#4 24-02-2007 23:01:34

franck33
Invité

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

OUI mais cette façon permet de pas se prendre la tete avec les menaces, car pour les menaces il faut encore et encore du personnel.

 

#5 24-02-2007 23:02:19

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Bob
c est assez facile de parler anonymenent sur l internet pourtant.Un cyber cafe alors que t es en vacance a HongKong et voila.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#6 24-02-2007 23:05:28

franck33
Invité

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Je sais pas si il y a une liste des victimes de cette attaque au Pentagone, mais je serais curieux de connaitre leurs emploi du temps des semaines précédent le 11 septembre 2001.

 

#7 24-02-2007 23:07:10

Bob
l'éponge ...
Lieu: Paris
Date d'inscription: 05-08-2006
Messages: 1519

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Non c'est que je pensais aux techniques que les nazi utilisaient pour se fair obéir, et à cette époque la ils n'avaient pas internet pour parler anonymement.
Donc........je vais réfléchir à la question.

Hors ligne

 

#8 24-02-2007 23:17:28

Reno
Membre du forum
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1701

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

http://www.cnn.com/SPECIALS/2001/trade. … ctims.html

Pour les passagers du vol 77...

En revanche.. IMPOSSIBLE de trouver la liste des personnes du Pentagone. Secret defense?
Sinon on peut toujours contacter la morgue qui s'en est occupée..même si ca fait un rien voyeur morbide  vu de l'extérieur ...


"Il suffit d'avoir un quotient intellectuel supérieur à la température ambiante pour comprendre que le 11 septembre est une affaire montée de toutes pièces."
Tout a été rendu possible le jour où le Lion est mort dans la vallée du Panshir.

Hors ligne

 

#9 24-02-2007 23:29:16

franck33
Invité

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Ha oui secret defense! moi je pense plus a secret attaque!wink
En tout cas ca expliquerais pourquoi le Pentagone a etait visé, et en plus ils etaient sur que les familles des victimes ne seraient pas contacté (secret defense).
L'emploi du temps precedent le 11 septembre pour ces gens la c'est donc peine perdu je suppose!
Remarque c'est pas etonnant, ils ont vraiment pensés atout!

 

#10 25-02-2007 00:33:45

2be Orno2be
Membre Actif
Lieu: Touraine
Date d'inscription: 27-03-2006
Messages: 1723

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Sur un site annexe de flight simulator, j'ai trouvé une carte  très interressante
Une carte aeronautique de basse altitude de Washington DC (dimensions 1846x2539)
http://www.megascenery.com/images/vol5/ … xlarge.jpg

Dans le disque en beige clair, on peut y lire "PROHIBITED AREA"

C'est a dire en gros survol interdit pour tout appareil non identifié et/ou non autorisé, sinon ....

Hors ligne

 

#11 25-02-2007 04:02:40

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Ce sujet a déja été abordé, voir ici par exemple :
http://reopen911.online.fr/forums/viewtopic.php?id=436

Reno a écrit:

En revanche.. IMPOSSIBLE de trouver la liste des personnes du Pentagone. Secret defense?

Ici : http://www.defenselink.mil/Releases/Rel … aseID=3043 (puis cliquez sur les 3 liens en bas)

Et surtout ne ratez pas ce lien fabuleux :
http://www.thewebfairy.com/killtown/fli … ities.html

Capt. Gerald Francis Deconto, 44, Sandwich, Massachusetts director of current operations and plans, was organizing the Navy's response to the WTC attack when he was killed. U.S. Navy
Capt. Lawrence Daniel Getzfred, 57, Elgin, Nebraska, Navy Command Center U.S. Navy ,
Capt. Robert Edward Dolan, 43, Florham Park, New Jersey, head of strategy and concepts branch, U.S. Navy ,
(Retired) Capt. Jack Punches, 51, Clifton, Virginia, civilian employee, U.S. Navy ,
Cmdr. Dan Frederic Shanower, 40, Naperville, Illinois, Naval Operations, U.S. Navy,
Cmdr. Robert Allan Schlegel, 38, Gray, Maine, U.S. Navy ,
Cmdr. William Howard Donovan, 37, Nunda, New York, Naval Operations U.S. Navy,
Cmdr. Patrick S. Dunn, 39, Fords, New Jersey surface warfare officer, U.S. Navy ,
Lt. Cmdr. Otis Vincent Tolbert, 38, Lemoore, California, Navy Intelligence officer, U.S. Navy ,
Lt. Cmdr. Ronald James Vauk, 37, Nampa, Idaho watch commander, U.S. Navy ,
Lt. Cmdr. Eric Allen Cranford, 32, Drexel, North Carolina, U.S. Navy
Lt. Cmdr. Robert Randolph Elseth, 37, Vestal, New York, U.S. Navy
Lt. Cmdr. Eric Allen Cranford, 32, Drexel, North Carolina, U.S. Navy
Lt. Cmdr. Patrick Jude Murphy, 38, Flossmoor, Illinois U.S. Navy ,
Lt. Jonas Martin Panik, 26, Mingoville, Pennsylvania, Navy Intelligence officer,U.S. Navy ,
Lt. Michael Scott Lamana, 31, Baton Rouge, Louisiana, Naval Command Center, U.S. Navy ,
Lt. J.G. Darin Howard Pontell, 26, Columbia, Maryland Navy Intelligence officer U.S. Navy,
Gerard (Jerry) P. Moran, 39, Upper Marlboro, Maryland engineering contractor, U.S. Navy ,
James Lynch, 55, Manassas, Virginia, civilian employee, U.S. Navy ,
Nehamon Lyons, 30, Mobile, Alabama, Naval operations specialist second class, U.S. Navy
Angela Houtz, 27, La Plata, Maryland civilian employee, U.S. Navy ,
Brady K. Howell, 26, Arlington, Virginia management intern for chief of intelligence, U.S. Navy ,
Gregg Harold Smallwood, 44, Overland Park, Kansas chief information systems technician, U.S. Navy ,
Ronald John Hemenway, 37, Shawnee, Kansas electronics technician first class, U.S. Navy ,
Edward Thomas Earhart, 26, Salt Lick, Kentucky aerographer's mate first class, U.S. Navy ,
Matthew Michael Flocco, 21, Newark, Delaware aerographer's mate second class, U.S. Navy ,
Johnnie Doctor, 32, Jacksonville, Florida information systems technician first class, U.S. Navy ,
Jamie Lynn Fallon, 23, Woodbridge, Virginia storekeeper third class, U.S. Navy ,
Julian Cooper, 39, Springdale, Maryland Navy contractor ,
Marvin Woods, 58, Great Mills, Maryland Navy contractor,
Kevin Wayne Yokum, 27, Lake Charles, Louisiana information systems technician second class, U.S. Navy ,
Donald McArthur Young, 41, Roanoke, Virginia chief information systems technician, U.S. Navy ,
Melissa Rose Barnes, 27, Redlands, California Naval Operations Tele.yeoman second class, U.S. Navy
Kris Romeo Bishundat, 23, Waldorf, Maryland information systems technician second class, U.S. Navy ,
Christopher Lee Burford, 23, Hubert, N.C. Naval Operations,electronics technician third class, U.S. Navy
Daniel Martin Caballero, 21, Houston, Texas electronics technician third class, U.S. Navy ,
Judith Jones, 53, Woodbridge, Virginia civilian employee, U.S. Navy,
Brian Anthony Moss, 34, Sperry, Oklahoma electronics technician second class, U.S. Navy ,
Khang Nguyen, 41, Fairfax, Virginia Navy contractor ,
Michael Allen Noeth, 30, New York, New York illustrator/draftsman second class, U.S. Navy ,
Joseph John Pycior, 39, Carlstadt, New Jersey aviation warfare systems operator first class, U.S. Navy ,
Marsha Dianah Ratchford, 34, Prichard, Alabama information systems technician first class, U.S. Navy ,


ARMY

[Most appear to be working on budget analyst, auditors?]

Lt. Col. Dean E. Matteson, executive officer for the Army Information Management Support Center 57, California U.S. Army ,
Lt. Gen. Timothy J. Maude, 53, Fort Myer, Virginia deputy chief of staff for personnel, U.S. Army ,
Lt. Col. David M. Scales, 45, Cleveland, Ohio U.S. Army ,
Lt. Col. Canfield D. Boone, 54, Clifton, Virginia ,U.S. Army ,
Lt. Col. Jerry Don Dickerson, 41, operations research and systems analysis Durant, Mississippi U.S. Army ,
Lt. Col. Dennis M. Johnson, 48, Port Edwards, Wisconsin U.S. Army
Lt. Col. Stephen Neil Hyland, 45, Burke, Virginia personnel issues, U.S. Army ,
(Retired) Lt. Col. Gary F. Smith, 55, Alexandria, Virginia civilian employee, U.S. Army
Karl W. Teepe, Centreville, Virginia,[LTC Army Ret. Budget analyst, Army Defense Intelligency Agency.]
http://www.arlingtoncemetery.net/kwteepe.htm
Maj. Kip P. Taylor, 38, McLean, Virginia adjutant general's corps, U.S. Army
Lt. Col. Karen Wagner, 40, Texas U.S. Army
Maj. Clifford L. Patterson, 33, Alexandria, Virginia U.S. Army
Maj. Wallace Cole Hogan, 40, Florida, General's aide, U.S. Army
Maj. Steve Long, 39, Georgia U.S. Army ,
Maj. Ronald D. Milam, 33, Washington, D.C. assistant to the Secretary, U.S. Army
Spc. Craig Amundson, 28, Fort Belvoir, Virginia multimedia illustrator for deputy chief of staff of personnel, U.S. Army,
Sgt. First Class Jose Calderon, 44, Puerto Rico, U.S. Army
Angelene C. Carter, 51, Forrestville, Maryland, accountant, U.S. Army
Spc. Craig Amundson, 28, Fort Belvoir, Virginia, multimedia illustrator for deputy chief of staff of personnel, U.S. Army ,
(Retired) Master Sgt. Max Beilke, 69, Laurel, Maryland, civilian employee, U.S. Army ,
Sharon Carver, 38, Waldorf, Maryland, accountant, U.S. Army ,
John J. Chada, 55, Manassas, Virginia, civilian employee, U.S. Army ,
Rosa Maria (Rosemary) Chapa, 64, Springfield, Virginia, Defense Intelligence Agency ,
Ada Davis, 57, Camp Springs, Maryland accountant, U.S. Army
Amelia V. Fields, 36, Dumfries, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Cortz Ghee, 54, Reisterstown, Maryland, budget analyst, U.S. Army ,
Brenda C. Gibson, 59, Falls Church, Virginia budgeting and accounting, U.S. Army ,
Ron Golinski, 60, Columbia, Maryland civilian employee, U.S. Army ,
Diane M. Hale-McKinzy, 38, Alexandria, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Carolyn B. Halmon, 49, Washington, D.C. budget analyst, U.S. Army ,
Sheila Hein, 51, University Park, Maryland civilian employee, U.S. Army ,
Jimmie Ira Holley, 54, Lanham, Maryland accountant ,
Peggie Hurt, 36, Crewe, Virginia accountant, U.S. Army ,
Sgt. Maj. Lacey B. Ivory, 43, Woodbridge, Virginia U.S. Army ,
Carrie Blagburn, 48, Temple Hills, Maryland, civilian budget analyst, U.S. Army ,
Martha Reszke, 36, Stafford, Virginia budget analyst, U.S. Army ,
Brenda Kegler, 49, Washington, D.C. budget analyst, U.S. Army ,
David W. Laychak, 40, Manassas, Virginia civilian budget analyst, U.S. Army ,
Samantha Lightbourn-Allen, 36, Hillside, Maryland budget analyst, U.S. Army ,
Shelley A. Marshall, 37, Marbury, Maryland budget analyst, Defense Intelligence Agency ,
Teresa Martin, 45, Stafford, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Ada L. Mason, 50, Springfield, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Robert J. Maxwell, 53, Manassas, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Molly McKenzie, 38, Dale City, Virginia budget analyst, U.S. Army
Edna L. Stephens, 53, Washington, D.C.budget analyst, U.S. Army
Patricia E. (Patti) Mickley, 41, Springfield, Virginia financial manager, Defense Department ,
Robert E. Russell, 52, Oxon Hill, Maryland civilian budgetary supervisor, U.S. Army ,
Antoinette Sherman, 35, Forest Heights, Maryland budget analyst, U.S. Army,
Odessa V. Morris, 54, Upper Marlboro, Maryland budget analyst, U.S. Army ,
Ted Moy, 48, Silver Spring, Maryland program manager, U.S. Army ,
Diana B. Padro, 55, Woodbridge, Virginia accountant, U.S. Army ,
Spc. Chin Sun Pak, 25, Oklahoma U.S. Army ,
Deborah Ramsaur, 45, Annandale, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Rhonda Rasmussen, 44, Woodbridge, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
Cecelia E. Richard, 41, Fort Washington, Maryland accounting technician, U.S. Army ,
Edward V. Rowenhorst, 32, Lake Ridge, Virginia civilian accountant, U.S. Army ,
Judy Rowlett, 44, Woodbridge, Virginia civilian employee, U.S. Army ,
William R. Ruth, 57, Maryland Chief Warrant Officer 4th Class, U.S. Army ,
Charles E. Sabin, 54, Burke, Virginia civilian employee, Defense Intelligence Agency
Marjorie C. Salamone, 53, Springfield, Virginia budget program analyst, U.S. Army ,
Janice Scott, 46, Springfield, Virginia civilian Budget Analyst, U.S. Army ,
Michael L. Selves, 53, Fairfax, Virginia information management support center director, U.S. Army ,
Marian Serva, 47, Stafford, Virginia civilian employee, U.S. Army
Don Simmons, 58, Dumfries, Virginia civilian employee, U.S. Army
Cheryle D. Sincock, 53, Dale City, Virginia administrative assistant, U.S. Army
Patricia J. Statz, 41, Takoma Park, Maryland civilian employee, U.S. Army
Sgt. Maj. Larry Strickland, 52, Woodbridge, Virginia, senior adviser on personnel issues to the Joint Chiefs of Staff, U.S. Army
Sandra Taylor, 50, Alexandria, Virginia civilian employee, U.S. Army
Sgt. Tamara Thurman, 25, Brewton, Alabama classified employee, U.S. Army
Willie Q. Troy, 51, Aberdeen Proving Ground, Maryland, program analyst, U.S. Army
Meta Waller, 60, Alexandria, Virginia programs specialist, U.S. Army
Staff Sgt. Maudlyn A. White, 38, St. Croix, Virgin Islands U.S. Army
Sandra L. White, 44, Dumfries, Virginia civilian employee, U.S. Army
Maj. Dwayne Williams, 40, Jacksonville, Alabama U.S. Army
Lisa Young, 36, Germantown, Maryland civilian employee, U.S. Army


[Other victims-=-white-collar Pentagon Consultants, no construction crew workers are found among the victims]

Donna Bowen, 42 ,Pentagon communications representative, Verizon Communications
Gerald P. Fisher, 57, Potomac, Maryland Booz-Allen & Hamilton Inc., .[ Sr. mgmt consultant]
Sandra N. Foster, 41, Clinton, Maryland [civilian employee, Defense Intelligence Agency ]
Robert J. Hymel, Woodbridge, Virginia, civilian management analyst
Edmond Young, 22, Owings, Maryland, BTG Inc. [[Software, Info Svces]
Ernest M. Willcher, 62, North Potomac, Maryland Booz-Allen & Hamilton Inc.[ Sr. mgmt consultant]
Terrance M. Lynch, 49, Alexandria, Virginia consultant, Booz-Allen & Hamilton Inc. .[ Sr. mgmt consultant]
Allen Boyle, 30, Fredericksburg,[Defense contractor] Virginia
Scott Powell, 35, Silver Spring, Maryland BTG Inc. [[Software, Info Svces]

Notez le nombre élevé d'analystes du budget qui sont morts dans le Pentagone ce jour là...
Quand on sait que Rumsfeld avait déclaré la veille qu'il y avait un trou de 2300 milliards de dollars dans le budget du Pentagone...roll
http://reopen911.online.fr/forums/viewtopic.php?id=436  (post 8)

Dernière modification par Zorg (25-02-2007 04:11:08)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#12 03-02-2009 12:26:56

Bab@lone110901
Invité

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

tous les liens du forum reopen donnés par zorg sont morts.

Dommage de ne pas savoir sur ce forum qui se veut informatif.

Si le budget du Pentagone a "explosé" selon Rumsfeld la cause en est peut-être à rechercher du côté des dépenses des armées de mercenaires MRPI, (type KLA en Bosnie) ou bien du programme VISAS pour TERRORISTES ou bien le salaire des moudjahins du MI16, MI15, CIA... associés à ce programme.

Ou bien alors tous les documents du programme "VISAS pour TERRORISTES" devaient-ils être détruits avec un missile. Le dernier plan de ces armées de mercenaires devait être de simuler un attentat sur le Pentagone pour déclencher la guerre globale au terrorisme. Cela a presque fonctionner au moins pendant quelques années qui ont vu la réelection de G.W. Bush.

Dernière modification par Bab@lone110901 (05-02-2009 01:06:42)

 

#13 03-02-2009 15:31:12

marco218
Membre du forum
Date d'inscription: 13-12-2008
Messages: 365

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

ou bien ,ou bien ,ou bien..... pure spéculation

sans transpondeur militaire un aéronef ne peut pas s'approcher du pentagone, sans déclencher des missiles AIR/AIR  pas plus aujourd'hui quand 2001 alors....

le "terroriste" avait aussi collé un transpondeur militaire très très fort quand même....

le pentagone était "peut être" une cible de plus pour rajouter encore un effet psychologique de plus et couper court à tous "freins" concernant le déclenchement d'une guerre en Irak et en Afghanistan .. là encore pure spéculation...

Hors ligne

 

#14 03-02-2009 16:57:50

davaro
Membre du forum
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 1051

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

déjà , imaginer attaquer le pentagone aprés 2 attaques à New York , c'était completement voué à l'échec !!
Quelle drole d'idée !!

Hors ligne

 

#15 04-02-2009 05:59:34

zig
Membre du forum
Date d'inscription: 24-09-2008
Messages: 716

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

a oui pourquoi les liens que zorg a poster sur réopen sont cuit ???


"La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout."            

Coluche

Hors ligne

 

#16 04-02-2009 09:03:06

Ronny0
Membre du forum
Date d'inscription: 26-02-2008
Messages: 444

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

marco218 a écrit:

ou bien ,ou bien ,ou bien..... pure spéculation

sans transpondeur militaire un aéronef ne peut pas s'approcher du pentagone, sans déclencher des missiles AIR/AIR  pas plus aujourd'hui quand 2001 alors....

le "terroriste" avait aussi collé un transpondeur militaire très très fort quand même....

A-t-on la preuve qu'il y a des batteries de missiles au pentagone ?

Dernière modification par Ronny0 (04-02-2009 09:05:15)

Hors ligne

 

#17 04-02-2009 09:40:13

DbleTrble
Membre du forum
Date d'inscription: 24-11-2008
Messages: 149

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Batterie de missile ou pas, un avion de ligne n'aurait jamais du pouvoir s'approcher de l'espace aérien le plus contrôlé des US sans être inquiété !

Je vous rappelle que selon la VO, AA77 a tranquillement survolé la zone P56 pourtant interdite de survol, la zone où se trouve la maison blanche notamment. Puis il a tranquillement bifurqué vers le sud, fait une grande boucle pour venir se crasher dans le Pentagone, un des buildings les mieux protégés au monde. Et quelle est l'astuce incroyable des pirates pour ne pas se faire repérer, et se faire descendre par un chasseur F16 (qui aurait pu être sur les lieux en quelques minutes) ?

Ils ont débranché le transpondeur lollol On peut dire qu'ils ont fait preuve d'ingéniosité quand même. Du coup personne ne s'est inquiété de suivre AA77 grâce à un radar primaire, et tous les contrôleurs de la région, y compris ceux la base militaire d'Andrews située à quelques kilomètres du Pentagone, ont attendus de récupérer la cible 2 ou 3 minutes avant l'impact, sans faire quoique ce soit.

Ce serait vraiment risible si cela n'avait pas entrainé autant de pertes humaines, mais il faut bien reconnaitre que c'est rocambolesque.

Et il est bien facile de mettre cela sur le dos de disfonctionnements en série. Car dès qu'un contrôleur perd le signal transpondeur d'un avion de ligne, il se doit d'en informer immédiatement la FAA et l'US Air Force. Cela n'a pas été fait le 9/11 ... par 4 fois.

Hors ligne

 

#18 04-02-2009 11:56:30

Ronny0
Membre du forum
Date d'inscription: 26-02-2008
Messages: 444

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Ca bien entendu, mais officiellement ils ont prévenu les militaires mais les pauvres se sont égarés.

Hors ligne

 

#19 04-02-2009 17:30:40

marco218
Membre du forum
Date d'inscription: 13-12-2008
Messages: 365

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Ronny0 a écrit:

Ca bien entendu, mais officiellement ils ont prévenu les militaires mais les pauvres se sont égarés.

je trouve qu'il y a eu beaucoup d'égarement cette journée là non?

un 757 dans une boucle si petite ca ne passe pas inaperçu !!! si il n'y avait pas eu autant de mort cela serait risible, mais ce n'est pas le cas...

Hors ligne

 

#20 04-02-2009 19:09:56

Pierrot
Membre du forum
Date d'inscription: 29-02-2008
Messages: 55

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Salut à tous!

Pour info il existe de nombreux fils sur le forum dans lequels on analyse
- ce qui a pu frapper le pentagone (débat avion, drone, missile)
- comment (les multiples erreurs, omissions et invraisemblances)
- des études précises de la phase de vol finale, des objts percutés, entra autre lampadaires, etc)
- des analyses des décombres
c'est en fait un des sujets les mieux traités du forum, enfin celui ou le débat fait le plus rage (et je passe les prises de vue antérieures au crash sur lequelles on voit une ligne blanche peinte, les fakes différents, les suppositions sur les vidéos confisqués, les calculs de vitesse avion / fps en fonction de la distance de prise de vue...)

Je vous laisse les chercher, mais en gros tt est epinglé dans "Pentagone"
N'hésitez pas à lire beaucoup avant de poster. souvent nos bonnes idées sont déjà repertoriées smile

Bonnes lectures, bonnes recherches,

___________________________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que les gens ont l air brillant avant d'avoir l'air con

Hors ligne

 

#21 05-02-2009 10:46:34

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Voici une analyse assez édifiante du discours que Rumsfeld a tenu le 10sept.2001 au sujet du pentagone:

http://www.dedefensa.org/article-le_cou … _2001.html


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#22 19-02-2009 14:24:46

Aston
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2009
Messages: 20

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Bonjour à tous,
pour revenir sur les propos de DleTrble "AA77 a tranquillement survolé la zone P56 pourtant interdite de survol, la zone où se trouve la maison blanche notamment. Puis il a tranquillement bifurqué vers le sud, fait une grande boucle pour venir se crasher dans le Pentagone"

Mon analyse est que ce drone ou Skywarior a suivi la trajectoire opérée dans le ciel par le fameux B-747 E-4B "Doomsday" repéré par la suite dans le ciel, soit en volant au dessus de lui ou juste en dessous pour ne donner qu'une seule trace radar, puis a effectué ensuite sensiblement le même virage en piqué/descente tandis que le B-747 lui opérait un virage à plat (en superposant les courbes on arrive sensiblement à la même chose: aux spécialistes du pilotage à valider cette hypothèse?).

Il est clair que ce n'est pas un 757 qui a percuté le Pentagone, pour les raisons que l'on connait: incohérence de la trajectoire de percussion du Pentagone et du vol en rase mote, pilote inexpérimenté, "fauchage" des lampadaires alors qu'un simple oiseau provoque d'énormes dégats dans les appendices d'un avion, fumée blanche de trajectoire sur les seules photos officielles diffusées alors que seul un misile provoque ces fumées et non un jet commercial, couleurs des fumées de l'explosion du Pentagone suspectes, pas de pièces visibles d'un 757, pas de traces des bagages ni des passagers, incohérente concernant la taille du trou et des altétrations de la façade... Et j'en passe...

Comme dit sur ce topic: http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=7532
et je cite ici le forumeur "vigilant":
"Peu de temps avant 9h37 Le 11 septembre 2001 : le Poste de commandement Aéroporté Lancé d'un aéroport Près de Washington
Un E-4B Centre d'Opérations Aéroporté national  (NAOC) décolle d'un terrain d'aviation non spécifié à l'extérieur de Washington DC. L'avion, qui porte des fonctionnaires civils et militaires, est lancé pour participer à un exercice militaire pré-programmé. Ce serait le Global Guardian , qui est conduit ce jour par le Stratcom pour évaluer sa capacité de se battre dans une guerre nucléaire (voir 8h30. Le 11 septembre 2001). les E-4B sont une version militarisée de Boeing 747. Ils servent d'un centre de commande aéroporté qui pourrait être utilisé par le président, le vice-président et les Chefs adjoints, pour exécuter des plans de guerre et coordonner des opérations gouvernementales lors d'un cas d'urgence national. Deux autres avions similaires participent aussi au Global Guardian ce jour (voir avant 9h00. Le 11 septembre 2001).

Pour l'exercice, on suppose que l'E-4B a été lancé près de Washington pour utiliser et mettre à l'épreuve sa technologie sophistiquée et l'équipement de communications. Le  Global Guardian a été censément annulé après 9:03, quand la seconde tour du WTC a été frappée.

Mais selon le journaliste et auteur Dan Verton, l'E-4B pres de Washington vient juste "de décoller" au moment où le Pentagone est frappé ( à 9h37). Verton dit que l'on "ordonne alors immédiatement à l'avion de cesser l'exercice militaire qu'il conduisait et de se préparer à devenir le centre d'opérations aéroporté national réel." 

Des Minutes après l'attaque de Pentagone, un avion à réaction à quatre moteurs non identifié tourne au-dessus de la Maison Blanche (voir (9h42) le 11 septembre 2001). CNN suggère plus tard que c'est un E-4B, donc il est possible que ce soit le même avion lancé du terrain d'aviation à près de Washington.
"
et en recoupant avec son deuxième post:
"Dans un autre domaine :
http://www.cooperativeresearch.org/cont … a900offutt
( Après 8h55) le 11 septembre 2001 : Dans le Secteur de Washington, le public, des services de secours et des représentants gouvernementaux éprouvent des problèmes de communications sérieux. Le Téléphone et des services de téléphone portable autour de la capitale restent indisponibles aux membres du public pendant la plupart de la journée
"

On peut clairement imaginer que pour une raison ou une autre, soit à cause des problèmes de transmissions/téléphones évoqués, soit pour des raisons de procédures de sécurité prévue en cas d'attaques ou décidé à ce moment là, l'E-4B à pris le contrôle en devenant le "Pentagone volant", et où seulement 54 personnes à bord,  deviennes alors seuls maître de la situation et des décisions ou "cover up" qui sont prises (ce qui peut répondre à plusieurs questions et notamment au nombre de personnes impliquées).
Il est tout à fait plausible que cette décision ait été prise du fait que Bush soit à l'extérieur de Washington à ce moment là, et que l'E-4B ait aussi pour mission de rejoindre "Air Force One". Rappelez vous aussi le feu "insignifiant" qui a eu lieu à la maison blanche au même moment... Toutes ces informations arrivant au même moment à l'état major, il est possible de créer une telle confusion et d'appliquer un plan d'extrême urgence en dépossédant le Pentagone de ses fonctions.

Pourquoi un tel missile sur le Pentagone ???:
Mais pour faire disparaitre les preuves et les personnes qui pourraient réagir sur l'annonce faite la veille à 17H00 par Rumsfeld sur les "Trillions dollars" (2300 milliards) de financement évaporés par le Pentagone sans pouvoir expliquer ce qu'ils sont devenues. On peut imaginer que cette annonce devait faire les gros titres des journaux du lendemain à travers tous les USA, mais qui a acheté ou lue la presse papier ce jour là??? (Quelqu'un à un exemplaire papier du Washingtonn Post ou du New-York Times du 9/11???)
Les news des radios et TV ont elles été trop occcupées à couvrir en Live les événements de la journée.
Ce qui pourrai expliquer pourquoi ce sont des "accountants (comptables) et personnes chargées des analyses du budget (budget analyst) http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4107 qui ont été visées dans cette attaque (ils auraient pu parler et auraient dû répondre aux questions des journalistes et des membres du congrès).
De plus, Bryan Jack, Senior Executive Director Budget Analyst (leur Directeur en chef, à confirmer toutefois?), était l'un des passagers du vol AA77
source: Bryan C. Jack was responsible for crunching America's defense budget. He was a passenger on American Airlines Flight 77, bound for official business in California when his plane struck the Pentagon, where, on any other day, Jack would have been at work at his computer.http://projects.washingtonpost.com/911victims/bryan-c-jack/

La même opération à eu lieu sur New York pour détruire les fichiers et informations de la SEC sur les comptes des fraudes ENRON et consoeur dans les locaux du WTC7.
A qui profite le crime???

Certainement que dans toute cette opération, de multiples fausses pistes ont été prévues pour dissimuler les pistes, créer une multitude d'implication pour dissimuler la piste du complot d'état, faire profiter certains d'informations afin que le doute se porte sur eux et qu'ils soient de suite identifiable et coupable... Les opérations sous "false flags" étant monnaie courante pour ces commanditaires, il est clair qu'ils ont minutieusement préparés cette  affaire depuis longue date.
La corrélation multi-niveaux des implications est difficile à prouver sans une enquête officielle, et même avec je pense qu'il sera difficile de trouver les vrais commanditaires, ou plutôt de les faire condamner.

(merci à Vigilant et Zorg pour le recoupement des informations de leur posts).

Dernière modification par Aston (19-02-2009 20:50:24)

Hors ligne

 

#23 07-08-2010 00:01:17

Anharat
Membre du forum
Date d'inscription: 06-08-2010
Messages: 152

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Un gars a proposer sur ce site que l'attentat au pentagone est le fruit d'une rebéllion et d'une guerre de gangs qui a conduit a cette attentat,et ou d'ailleur les dirigeants de l'opération d'attentat sur les tours jumelles y aurait laisser la vie mais on se garde bien d'indiquer leur nom.

Hors ligne

 

#24 03-05-2012 22:00:52

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Plutôt qu'une guerre de gang, je pense que les planificateurs sont des pros de la manipulation qui ont réussit à arriver à leur fins en manipulant les officiels en les convaiquant d'organiser des exercices et en détournant ces exercices pour faire les attentats.

Les officiels impliqués malgré eux sont ainsi réduits au silence et on a pris la peine de placer dans l'avion ceux qui ont eut un rôle actif dans les exercices et qui auraient pu se poser des questions.

Hors ligne

 

#25 04-05-2012 13:27:42

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Pourquoi cette frappe sur le Pentagone? Les réponses sont multiples: ,

1-Pourquoi, quel but? : L'objectif poursuivi doit rentrer dans le cadre général des évènements, et être cohérent avec le fondement de ces évènements:

Deux visions très différentes sont possibles:

A_La première, majoritaire est que la frappe du Pentagone est dans la continuité de celles du WTC et a été pensée et perpétrée par le même groupe: Après les symboles économiques et civils de New York, les symboles politiques de Washington.

_Si le fondement est une tentative de putsch fasciste, pour tuer la démocratie, il peut s'agir d'un coup d'avertissement aux militaires "loyalistes" qui hésiteraient à se rallier, une démonstration de force visant à intimider des récalcitrants potentiels.

_Si le fondement est une grande mise en scène pour justifier à la fois l'augmentation des crédits militaires et l'expansionnisme militariste, alors cette frappe est destinée à inclure l'armée dans les victimes avec les civils du WTC, renforcer l'unité patriotique du pays, et en même temps dédouaner l'armée de tout soupçon de participation aux frappes.

les deux vues ne sont pas 100% mutuellement exclusives et peuvent même se combiner en proportions diverses.

B_La deuxième est que le Pentagone est le fait d'un autre groupe et n'est pas en continuité avec celles du WTC. Quel autre groupe, et dans quel but?
Comme cette frappe survient après le WTC et suite à un délai relativement long, on peut logiquement penser que la frappe du Pentagone est dans ce cas une conséquence immédiate de celles du WTC.

Et là par contre, il existe deux vues mutuellement exclusives:

_Soit on a affaire à une réaction "anti putsch" et anti extrémiste, destinée à marquer un coup d'arrêt avec un avertissement destiné à l'Armée et pour le moins musclé!

_Soit au contraire il s'agit d'une surenchère d'un second groupe encore plus extrémiste que celui du WTC, permettant par une attaque sur des cibles symboles de l'Etat comme le Pentagone, le Capitole ou la Maison-Blanche, de justifier une loi martiale, prélude à une dictature.

Dans ces 4 cas cas, on peut penser que si le vol93 était parti à l'heure, il aurait sans doute frappé soit la Maison-Blanche, soit le Capitole, et avant le Pentagone, il rentrait en effet vers Washington, comme le vol 77.

On peut alors dans chacun des 4 cas (A-1/2 et B-1/2) interpréter le pourquoi de la frappe du Pentagone en fonction du contexte que l'on pense être le plus probable.

2-Frapper quoi et frapper qui?
Ensuite, si on examine la zone et le type des victimes, la proportion majoritaire des gens des services de renseignements de la Navy et des services d'analystes du budget du Pentagone saute aux yeux.

Le budget: La très forte rumeur de l'aveu imminent par Rumsfeld d'un trou de 2000 milliards de dollars dans le budget de la défense US et précédant les évènements donne à penser que cette frappe permettait d'éliminer des fouineurs et témoins gênants. A noter en effet (post de ce fil, et d'autres) que le patron de l'informatique des analystes du budget, Bryan Jack, était à bord du vol 77.

La Navy: Par extension, on peut se demander si le renseignement naval n'aurait pas été dans le même cas: En-dehors du complot, mais ayant eu vent de quelque chose, donc à éliminer en priorité.

Nous nous situons là dans l'optique d'une frappe qui fait suite à celles du WTC et destinée à la compléter.
Les comploteurs auraient ainsi fait d'une pierre deux coups, c'est assez cohérent.

Le bémol est que si on se place dans la "vision A", le typage très particulier et limité des victimes ne cadre pas complètement avec une frappe d'intimidation ni avec une frappe destinée à englober l'armée entière dans les victimes du 11 Septembre.

Maintenant, que signifient ces victimes si la frappe du Pentagone est la fait d'un autre groupe qu'au WTC, la "vision B"?

Dans le cas du coup d'avertissement "anti-putsch", tout ce qui a été dit sur les victimes n'a plus de sens, car on voit mal une frappe anti-putsch éliminer des "amis", ou alors on se trompe depuis le début sur la position des services d'analyse du budget et de renseignements de la Navy vis-à-vis des évènements: Il feraient partie non pas des "bons", mais des "méchants".
Ils auraient alors joué un rôle clé dans le complot, OK mais lequel? on ne s'est jamais posé ce genre de questions...C'est dire la rigidité d'esprit qui accompagne la contestation. Un mouvement qui prétend obtenir la vérité sur ces évènements mais n'est pas capable d'adopter plusieurs angles de vues pour venir à bout des contradictions n'a guère de chances d'aboutir.

Dans l'autre cas, la surenchère fasciste, ça peut coller, car on élimine des gens gênants mais l'intimidation des récalcitrants est partielle.

3-L'attaque du Pentagone et la théorie du "contre-coup":
Quelques contestataires de la VO pensent que la frappe sur le Pentagone était un coup de semonce d'une importante fraction loyaliste de l'armée contre les putschistes, et l'expliquent par un missile tiré d'un F18 des Marines (théorie de P-H Bunel).

Dans ce cas, les services visés seraient non plus victimes mais adversaires du contre-coup et donc complices du complot initial. C'est une dimension importante qui n'a pas assez été soupesée et qui pose pas mal de questions jamais abordées par les tenants du contre-coup, qui, comme tous les fans de l'hypothèse missile, limitent depuis le début leur vision à un aspect très limité du problème.

Par ailleurs, cela suppose que les auteurs du contre-coup ont immédiatement compris ce qui se passait dès le premier crash du WTC: Ils avaient donc des infos précises et ils étaient prêts à réagir, avec des moyens et en sachant où, quoi et qui frapper en guise de message de menace. Cela n'est pas anodin, car l'idée du contre-coup ne peut plus se résumer à une simple réaction immédiate: Il fallait un minimum de renseignements préalables!

4-L'hypothèse du vrai-faux crash de 757 AA: Un "plane bomb" dans quel but?
Si comme moi on pense qu'il n'y a eu ni substitution d'avions ni missile, mais que ce sont biens des avions AA et UA qui ont impacté, mais truqués et guidés sur leur cibles, on peut avoir deux lectures de l'objectif Pentagone:

A-Soit le but est identique à ce qui a été dit plus haut, pour intimider les militaires et éliminer les fouineurs et les ingénieurs qui en savaient trop.
Un crash intégralement truqué demande des moyens, une préparation et une éxécution soigneusement planifiés. Donc du temps, de l'avance sur les évènements. Ca ne cadre pas avec le contre-coup, ça s'insère mieux dans l'idée d'une frappe complémentaire de celles du WTC, donc du même complot..

B-Ou soit c'est le moyen du contre-coup destiné à avertir les putschistes, comme dans la théorie du missile tiré dans ce but:

Des opposants parviennent à prendre le contrôle du vol AA77 pour le détourner de sa mission initiale (également Washington ou ailleurs au Pentagone), et peut être aussi à faire foirer la mission supposée du vol UA93 contre la Maison-Blanche ou le Capitole, en retardant son décollage.
Mais cela suppose de gros moyens et une pré-connaissance détaillée des éléments opérationnels du putsch.

Du coup, l'hypothèse du crash truqué et donc préparé devient nettement moins vraisemblable dans ce contexte.
Par contre ça cadre assez bien avec l'élimination visiblement bricolée du vol 93 dont on ne peut pas exclure qu'il ait été éliminé sur ordre du gouvernement pour ne pas avoir à avouer l'existence de la tentative putsch, même raté.

5-Les hypothèses de frappe par missile et de fausse frappe et fly-over sont-elles compatibles avec l'idée d'un contre-coup?
La réponse est non.
Dans le cas de l'hypothèse du contre-coup par missile, ou simulation de crash par fly-over, l'hypothèse de la grande mise en scène, avec faux dégâts, faux débris, faux incendie, fausses destructions, et faux témoins reste indispensable.
Et assez logiquement, on se rend compte que tout cela dépasse les possibilités d'un contre-coup qui ne peut pas être aussi puissant et élaboré.
Le missile, comme le fly-over, sont des théories qui ne peuvent pas être associées à celle du contre-coup.

La seule option, c'est que la frappe du Pentagone par missile ou la fausse frappe avec Fly-Over) fait obligatoirement partie d'un complot global, comme dans l'hypothèse de l'avion "plane-bomb" et crash truqué, d'ailleurs.

6-L'hypothèse d'une frappe au Pentagone perpétrée par un second groupe distinct présente donc plusieurs inconvénients:

-Elle implique que l'aile et les services frappés étaient des complices actifs du putsch qu'il fallait frapper en premier car les plus dangereux. C'est pas évident à expliquer et ça parait paradoxal. Je ne connais personne qui se soit risqué dans ces eaux, et pourtant la plus élémentaire honnêteté intellectuelle l'aurait exigé de la part des tenants du contre-coup.

-Elle implique que toute préparation importante des lieux autour et dans le Pentagone ne pouvait être que limitée (peu de temps de réaction, peu de moyens face aux putschistes, ne pas les alerter pour les prendre par surprise).
Et ceci contredit à la fois la théorie de la grande mise en scène sans crash d'avion et avec faux-témoins, comme également celle du vrai-faux crash d'un B 757 AA guidé, crash truqué aux explosifs .

-Et si des opposants ont eu le temps de réagir au Pentagone et ont pu retarder ou dévier le vol93, alors pourquoi n'ont-ils rien fait au WTC, et même pourquoi n'ont-ils pas empêché toutes les frappes, si ils savaient à l'avance?

-Si on veut quand même favoriser l'hypothèse que l'attaque du Pentagone est un contre-coup qui aurait été soigneusement préparé au nez et à la barbe des complotistes de l'attaque du WTC, on doit admettre que le 11 Septembre a été non pas un ensemble de faux attentats issus d'une seule main, mais une véritable bataille de l'ombre entre deux groupes d'importance et de force égale, un cas à la limite de la guerre civile.

-Une question importante à se poser ici est la suivante: Si deux groupes distincts et ennemis ont préparé chacun de leur côté une frappe destinée à concrétiser leurs buts, l'une à New York et l'autre à Washington, comment ont-ils pu utiliser chacun deux avions des mêmes compagnies aériennes, préparer chacun les lieux pour leur mise en scène et utiliser chacun son groupe technique identique à l'autre sans que l'autre groupe ni le reste de la nation ne se rende compte de rien? Ce serait pour le moins un peu surréaliste...

On peut alors y intégrer les théories de la grande mise en scène ou du crash truqué, mais il faut aller très loin dans la vision de la quasi guerre civile en coulisse. Est-ce que "Règlement de compte à OK Corral" version grandiose 2001 est réellement envisageable? Je ne sais pas.

7-Les étranges passagers du vol 77, quel rôle et quelle raison?: Reste l'étrange proportion des passagers appartenant à la sphère militaro-industrielle dans ces vols, dont Boeing et Raytheon, et la Navy, et dont les spécialités high-tech évoquent plusieurs des techniques possiblement mises en oeuvre pour les disparitions des 4 avions, les crashes et autres: Communication, guidage, radar, informatique, etc.
Il semble assez logique de penser qu'ils étaient pour quelque chose dans l'aspect technique de ces évènements et qu'ils ont été éliminés pour ne pas parler.

8-Les exercices:
Le fait que les faux-attentats soient "noyés" dans le "bruit ambiant" de grands exercices semble être une tactique délibérée  qui permet par exemple:
_De masquer la question du stand down USAF et de la faillite de la FAA sous des excuses bidons
_D'effectuer un détournement d'une partie des exercices au profit du putsch sans attirer l'attention.
Ca permet aussi, si les exercices précèdent l'attaque, de bien tout évaluer pour éviter les erreurs (voir Londres)


Il me semble que ces quelques questions et remarques doivent venir à l'esprit quand on se demande "pourquoi le Pentagone?", avant d'affirmer tout et son contraire dans une même envolée.

Comme par exemple que la VO dit que le vol77 a survolé la zone P-56, ce qui est faux.
Ce sont les contestataires "no-plane_no-crash" qui ont interprété dans ce sens le témoignage de Danielle O'Brien, de façon à pouvoir nier la présence du Boeing 757 au Pentagone, ainsi que sa réalisation de la célèbre boucle descendante.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-05-2012 15:59:45)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#26 04-05-2012 22:58:13

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

gwemon a écrit:

Plutôt qu'une guerre de gang, je pense que les planificateurs sont des pros de la manipulation qui ont réussit à arriver à leur fins en manipulant les officiels en les convaiquant d'organiser des exercices et en détournant ces exercices pour faire les attentats.

Les officiels impliqués malgré eux sont ainsi réduits au silence et on a pris la peine de placer dans l'avion ceux qui ont eut un rôle actif dans les exercices et qui auraient pu se poser des questions.

Ca me parait une vision dans la bonne direction, je suis d'accord.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#27 04-05-2012 23:22:50

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Le budget: La très forte rumeur de l'aveu imminent par Rumsfeld d'un trou de 2000 milliards de dollars dans le budget de la défense US et précédant les évènements donne à penser que cette frappe permettait d'éliminer des fouineurs et témoins gênants. A noter en effet (post de ce fil, et d'autres) que le patron de l'informatique des analystes du budget, Bryan Jack, était à bord du vol 77.

Juste une remarque là-dessus. Comme l'a écrit Lalo Vespera :

La biographie de Robert Russel présentée sur le Pentagon Memorial relate un fait particulièrement dérangeant. Après 23 ans de carrière militaire, Robert Russel est entré au gouvernement fédéral pour y travailler en tant que civil. Le 11-Septembre, il encadrait les analystes budgétaires du RSW. La biographie du mémorial ajoute : « Le week-end avant sa mort,tout son bureau était convié au festin de crabe que Russel donnait chez lui. Ils fêtaient la finalisation de la clôturedu budget de l’année fiscal. Tragiquement, toutes les personnes qui assistaient àcette fête furent impliquées dans l'explosion du Pentagone, et sont désormais portées disparues. »

Cf. : http://pentagonmemorial.org/explore/bio … sa-retired

Dernière modification par kikujitoh (04-05-2012 23:23:22)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#28 06-05-2012 20:55:56

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

kikujitoh a écrit:

Juste une remarque là-dessus. Comme l'a écrit Lalo Vespera :

La biographie de Robert Russel présentée sur le Pentagon Memorial relate un fait particulièrement dérangeant. Après 23 ans de carrière militaire, Robert Russel est entré au gouvernement fédéral pour y travailler en tant que civil. Le 11-Septembre, il encadrait les analystes budgétaires du RSW. La biographie du mémorial ajoute : « Le week-end avant sa mort,tout son bureau était convié au festin de crabe que Russel donnait chez lui. Ils fêtaient la finalisation de la clôturedu budget de l’année fiscal. Tragiquement, toutes les personnes qui assistaient àcette fête furent impliquées dans l'explosion du Pentagone, et sont désormais portées disparues. »

Cf. : http://pentagonmemorial.org/explore/bio … sa-retired

Très intéressant, merci.
Donc lui c'était le patron du service et il est mort dans ses locaux, pas comme passager?


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#29 12-05-2012 23:58:59

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pourquoi cette frappe sur le Pentagone? Les réponses sont multiples: ,

1-Pourquoi, quel but? : L'objectif poursuivi doit rentrer dans le cadre général des évènements, et être cohérent avec le fondement de ces évènements:

Deux visions très différentes sont possibles:

A_La première, majoritaire est que la frappe du Pentagone est dans la continuité de celles du WTC et a été pensée et perpétrée par le même groupe: Après les symboles économiques et civils de New York, les symboles politiques de Washington.

_Si le fondement est une tentative de putsch fasciste, pour tuer la démocratie, il peut s'agir d'un coup d'avertissement aux militaires "loyalistes" qui hésiteraient à se rallier, une démonstration de force visant à intimider des récalcitrants potentiels.

_Si le fondement est une grande mise en scène pour justifier à la fois l'augmentation des crédits militaires et l'expansionnisme militariste, alors cette frappe est destinée à inclure l'armée dans les victimes avec les civils du WTC, renforcer l'unité patriotique du pays, et en même temps dédouaner l'armée de tout soupçon de participation aux frappes.

les deux vues ne sont pas 100% mutuellement exclusives et peuvent même se combiner en proportions diverses.

B_La deuxième est que le Pentagone est le fait d'un autre groupe et n'est pas en continuité avec celles du WTC. Quel autre groupe, et dans quel but?
Comme cette frappe survient après le WTC et suite à un délai relativement long, on peut logiquement penser que la frappe du Pentagone est dans ce cas une conséquence immédiate de celles du WTC.

Et là par contre, il existe deux vues mutuellement exclusives:

_Soit on a affaire à une réaction "anti putsch" et anti extrémiste, destinée à marquer un coup d'arrêt avec un avertissement destiné à l'Armée et pour le moins musclé!

_Soit au contraire il s'agit d'une surenchère d'un second groupe encore plus extrémiste que celui du WTC, permettant par une attaque sur des cibles symboles de l'Etat comme le Pentagone, le Capitole ou la Maison-Blanche, de justifier une loi martiale, prélude à une dictature.

Dans ces 4 cas cas, on peut penser que si le vol93 était parti à l'heure, il aurait sans doute frappé soit la Maison-Blanche, soit le Capitole, et avant le Pentagone, il rentrait en effet vers Washington, comme le vol 77.

On peut alors dans chacun des 4 cas (A-1/2 et B-1/2) interpréter le pourquoi de la frappe du Pentagone en fonction du contexte que l'on pense être le plus probable.

Pour ma part je pense que l'attaque du Pentagone est avant tout une opération de nettoyage ayant pour buts de détruire les preuves et les éventuels opposants. Il s'agit là de faire échouer l'enquète sur les milliards manquants et de faire taire tous ceux qui ont,  à leur insu, participé à la planification des attaques de New York sous couvert d'exercices militaires. On peut même supposer que l'attaque du Pentagone a été programmée à l'insu de la maison blanche contrairement aux attaques sur le WTC ( j'en tiens pour preuve le témoignage de Mineta )

Dans le même ordre d'idée je suis persuadé que la cible du vol 93 était aussi le Pentagone pour le cas ou le vol 77 venait à manquer son objectif. Mais dans le cas du 93 les officiels ont décidé d'agir en interrompant à distance le vol en mode programmé et en rendant à l'équipage les commandes, celà en vain car il n'y avait plus personne de conscient dans l'avion à ce moment là, l'avion livré à lui même a fini par plonger sur Shanksville.

Hors ligne

 

#30 13-05-2012 00:20:34

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6644

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

gwemon a écrit:

(...) Mais dans le cas du 93 les officiels ont décidé d'agir en interrompant à distance le vol en mode programmé et en rendant à l'équipage les commandes, celà en vain car il n'y avait plus personne de conscient dans l'avion à ce moment là, l'avion livré à lui même a fini par plonger sur Shanksville.

D’après le journaliste d’investigation Wayne Madsen, trois employés de la NSA ont confirmé que le vol UA93 « a été abattu au-dessus de la campagne de Pennsylvanie par des chasseurs de l’US Air Force de la base d’Andrews dans le Maryland ».

Hors ligne

 

#31 13-05-2012 00:57:29

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Possible voyant que l'avion était hors de contrôle ils ont pu décider de l'abattre, mais le fait que le transpondeur se rallume juste quelques secondes avant de disparaître des écrans radars peut signifier qu'ils ont essayé de rendre les commandes aux pilotes.

Hors ligne

 

#32 16-05-2012 15:30:03

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

gwemon a écrit:

Possible voyant que l'avion était hors de contrôle ils ont pu décider de l'abattre, mais le fait que le transpondeur se rallume juste quelques secondes avant de disparaître des écrans radars peut signifier qu'ils ont essayé de rendre les commandes aux pilotes.

Si l'objectif du Vol 93 était le Pentagone, alors on doit en déduire que celui du Vol 77 ne l'était pas, et qu'on lui a assigné in extremis le Pentagone après la défaillance (retard 20mn) du vol 93.
Mais si tu revois mon post précédent, cette hypothèse a du mal à s'intégrer à la préparation indispensable à l'hypothèse du crash truqué et encore moins celle de la grande mise en scène.
Cependant, nous avons affaire à deux 757 dont on peut supposer qu'ils étaient modifiés de la même façon (guidage et explosifs), et dans ce cas ils étaient interchangeables en effet, sauf en ce qui concerne une modification de programmation de trajectoire finale un peu acrobatique, mais cela aussi pouvait être prévu et validé.
Par ailleurs, on peut penser que la même possibilité d'interchangeabilité était offerte entre les deux 767 des attaques du WTC.
Et en plus, les cockpits et commandes des 757 et 767 sont les mêmes. Un pilote certifié sur l'un de deux types d'avion l'est d'office sur l'autre. on peut donc penser que les technologies mises en oeuvre étaient les mêmes sur les 4 avions.

Concernant UA93, j'avais écrit ceci sur le post 84 du fil "hypothèse synthétique sur les avions du 09-11" dans le forum "le 11/09 en Général":

"A 9h41, le transpondeur est éteint. C’est le point où le vol 93 est au plus près de la grande base Air Force de Wright Patterson, près de Dayton, Ohio. Aucun avion de chasse n’est intervenu depuis ce point. Cette base abrite de nombreuses zones secrètes ou d’accès restreint, logeant divers services techniques de l’Air Force.
(..). Si un avion de remplacement a été substitué au vol 93, c’est de là qu’il est parti, et c’est dans cette zone qu’un échange peut avoir eu lieu.
Mais ce genre d’hypothèse ne nous dit pas ce qu’il serait advenu du Boeing 757 UA93 et de ses 40 passagers.

A partir de là l’avion va commencer à descendre. Il y aurait eu une brève interruption de descente vers 9h46 au nord-ouest de Pittsburgh, puis Le 757 va disparaître des radars de Cleveland à 9h55, à 10-20 Miles (environ 25km) au sud-est de Pittsburgh, à une altitude estimée à 1500 mètres environ.
D’après la VO, c’est aussi à ce moment-là que le vol UA93 se serait branché sur un guidage VOR (VHF omnidirectional range) pour une aide de navigation vers Reagan National Airport à Washington.
Il me semble possible que l’équipage ait pu être prévenu à ce moment-là par le contrôle de mission d’Edwards AFB, que la mission ait alors été interrompue, et que l’équipage ait récupéré le contrôle de l’appareil.
Car la descente de l’avion à cette altitude faible si loin de Washington et de sa fin de mission pose question. A-t-elle une raison valable dans le cadre de la simulation de détournement ? Est-ce un raffinement de simulation, ou une modification du plan de mission pour se mettre en sécurité et hors de portée d’un détournement électronique ?"

je ne sais pas si le transpondeur a été rallumé dans ces moments, c'est peu être un oubli de ma part dans ce post?


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#33 07-06-2012 19:37:45

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

gwemon a écrit:

Pour ma part je pense que l'attaque du Pentagone est avant tout une opération de nettoyage ayant pour buts de détruire les preuves et les éventuels opposants. Il s'agit là de faire échouer l'enquète sur les milliards manquants et de faire taire tous ceux qui ont,  à leur insu, participé à la planification des attaques de New York sous couvert d'exercices militaires. On peut même supposer que l'attaque du Pentagone a été programmée à l'insu de la maison blanche contrairement aux attaques sur le WTC ( j'en tiens pour preuve le témoignage de Mineta ) (..)

Globalement d'accord.

Je commence à évoluer dans ce sens après avoir longtemps pensé à un seul complot monolithique.

Je vois maintenant les choses comme ça:

Le Complot1:

Le WTC (tours nord et sud), complot voulu et organisé par des "élites", des sous groupes des cercles de pouvoir aux USA (politique, armée, affaires, banque, etc), avant-garde extrémiste des neo-cons désireux de mettre en pratique le PNAC en provoquant le nouveau Pearl Harbour tant souhaité.

Triple but très ambitieux :
1-Extension de l’hégémonie de l’Empire pour le contrôle accru des ressources mondiales.
2-Augmentation spectaculaire des moyens et budgets militaires pour y parvenir.
3-Militarisation unilatérale de l’Espace pour une supériorité stratégique indiscutable.

Le but 1 est atteint quand une agression "providentielle" permet de camoufler sa propre agression sous une pseudo-riposte.
Quand le but 1 est admis par une majorité de gens, alors le 2 en découle naturellement.
Et le but 3, secret mais essentiel, est réalisé par un transfert énorme de moyens vers la technologie spatiale et aérospatiale de pointe, masqué par l’augmentation colossale des budgets (pas aussi bien que souhaité, visiblement).

Voir les projets d’avions hypersoniques et mini-navettes militaires destinés à prendre le relais des SR71 et Navette Spatiale désormais arrêtés : Brilliant Buzzard, Aurora, Thunderdart, à Groom Lake et Macrihanish.
pas de preuves, mais ça commence a sourdre à la surface avec de plus en plus d'insistance.

Quels sont les moyens opérationnels du Complot1?

Détournement du programme secret de mise au point d'un système de contrôle à distance d'un avion piraté. Programme secret mais officiel, type Black Program mené ici par la Nasa, la CIA, l'USAF, Boeing, Raytheon, American Airlines, United Airlines, et bien sur l'Air Traffic Control de la FAA. Appelons ce Black Program « Home Run » pour commodité.

les conspirateurs vont introduire progressivement des taupes dans Home Run, qui leur offre des avions prêts à être précipités sur des cibles moyennant quelques modifs discrètes (électronique de communication, logiciels de vol, explosifs et système incapacitant) effectuées sans doute peu avant les exercices vigilant gardian et en prenant pour prétexte ces exercices. Il faut aussi des artificiers pour descendre les tours.

Seuls les deux B767 opérant avec McGuire AFB vers New York sont concernés, les équipes du programme et celles des deux autres avions, les B757 de Washington-Andrews ne devant se douter de rien.
Ce qui me semble signifier l’existence de deux équipes distinctes et cloisonnées dans ce programme, une opérant à Washington, l’autre à New York, ce cloisonnement facilitant la tâche des conspirateurs.

Ce serait une bonne explication du flottement des contrôleurs de l’ATC concernés par les 4 vols et de l’indécision des autorités de la FAA. Comment briser le secret Défense sur ces avions, faire une synthèse rapide des évènements avec des équipes distinctes et cloisonnées, intercepter des avions que l’on a ordre de laisser passer en priorité ?

Qui est dans le coup?

Le Complot1 n’est connu en détail que par peu de gens, on peut cependant penser que les cercles du pouvoir ont une idée vague de ce qui se trame, avec leur assentiment tacite.

Ca expliquerait mieux le bizarre comportement de Cheney dans le témoignage de Mineta:
Profiteur de guerre mais pas forcément conspirateur actif, il savait cependant que le Complot1 devait se limiter au WTC.
Il est très possible qu'il ignorait la mise en route du Complot1bis, et qu'il était bien sûr au courant de l'expérience Home Run dans le cadre de Vigilant Guardian.
Du coup, ce cher Cheney ne s'inquiète pas du retour du vol77 vers Washington, car il sait que sa véritable destination est Andrews, et il ne sait visiblement pas qu'il va être détourné sur le Pentagone.

Alors, pour lui, et malgré les inquiétudes des gens de services de renseignement qui commencent à collecter des infos et analyser la situation, oui, "les ordres tiennent toujours", on doit laisser passer librement le vrai-faux vol77 de Home Run.

Avant ces évènements, le  FBI va voir toutes ses enquêtes freinées et pourries d’en haut, et des copains de copains vont pouvoir s’enrichir en spéculant sur les actions des compagnies trahies et les assurances du WTC.


Le Complot1bis: La frappe contre le Pentagone

Seulement, il est possible que certains membres se soient inquiété de diverses menaces pesant sur le Complot1.
Des menaces venant de gens opposés au PNAC, et qui seraient opposés évidemment à ce complot.
Ce peuvent être des opposant aux neo-cons, ou des gens proches mais moins extrémistes et ayant eu vent de ce qui se tramait, notamment des milieux politiques et militaires.
Des fouineurs, comme les analystes du budget du Pentagone, qui voient la dérive et les transferts anormaux vers l’Espace militaire.
Parmis ces fouineurs, peut-on citer l’Office of Naval Intelligence, qui a été rayé de la carte par cette frappe?

La réponse est sans doute le consortium Spawar à San Diego, organisme de l’US Navy fédérant une nébuleuse de sociétés high-tech militaires dans divers domaines qui réunis offrent toute la base technique nécessaire à la fois à Home Run et aux conspirateurs du Complot1 (satellites Inmarsat notamment).
San Diego, où Hanjour et ses copains ont habité un temps, fin 2000. Membres du programme figurant de faux terroristes, taupes infiltrées ?
Californie, avec Raytheon, toute l’industrie aérospatiale concernée (dont les sociétés impliquant Dov Zackheim), les bases d’essai d’Edwards, le centre d’essais high tech de la Navy de China Lake, le Nevada avec Groom Lake, etc.
La société Integrated Consultants, qui a produit la vidéo 3D bidon du Boeing tondant la pelouse avec un beau panache blanc à un moteur est dans Spawar.

Le lien avec l’ONI est logique, on peut penser que l’ONI avait la charge de la sécurité et du secret de ce programme, qu’ils ont eu vent du complot, et entamé une enquête.

D’où la frappe sur le Pentagone, organisée en effet pour réduire au silence les analystes et l’ONI, détruire les preuves, et aussi intimider les militaires récalcitrants.

Il est très probable qu’elle soit le fait d’une minorité de gens encore plus extrémistes, plus déterminés et qui ont agi avec un second groupe d’exécutants sans que la majorité des gens du Complot1 soient au courant, encore moins l’exécutif en place.

On appellera cette frappe le Complot1bis, une action complémentaire distincte greffée sur la première, qui va utiliser un 757 de Home Run, de l’équipe Washington-Andrews.
Le niveau de risque et de complexité de cloisonnement augmente, mais des gens ont jugé cela nécessaire pour assurer la réussite du Complot1.
Comme gwemon le pense, il est possible que ces gens aient aussi pensé par cette frappe, visiblement "préventive ou punitive", à intimider les personnels de Home Run, complices passifs prisonniers du secret Défense et qui auraient tenté de parler.

Il est possible également que le Pull down du WTC7ait été décidé, planifié et exécuté en plus par ce même sous-groupe, aussi pour détruire des preuves compromettantes.

Mais ça n’explique pas le VolUA93.

L'explication, c'est le Complot2, et ses conséquences sur les évènements et le cover-up jusqu'à aujourd'hui.

Un troisième groupe encore plus extrémiste, carrément fasciste, peut, de part ses connections multiples avec les groupes précédents, être parfaitement au courant des Complots 1 et 1bis.

Partageant les objectifs du PNAC mais pas la méthode d'approche cachée, sans doute trop lente et trop molle à son goût (tout est relatif), il est possible qu'un petit groupe de ce type, partiellement inclus dans les deux autres, ait pu décider une OPA sur les complots existants.

Le meilleur moyen d'imposer les vues du PNAC aux USA et au monde consiste alors à dépasser les Complots 1 et 1bis, et par une frappe directe sur les symboles du pouvoir en Amérique, prouver que la démocratie est incapable de défendre les USA, qu'il est nécessaire d'instaurer une loi martiale pour la sécurité des citoyens, cela permettant d'instaurer finalement une dictature belliciste: Bref, un putsch fasciste.

Le détournement du second B757, UA93, a été le moyen. Son objectif, peut être la Maison-Blanche ou le Capitole, ou encore la zone Raven Rock/ Camp David, vers laquelle il se dirigeait après son bizarre crochet en S, et avant de disparaitre pour de bon.

A ce moment-là, une prise de conscience du danger s'est peut être installée dans les cercles de pouvoir au courant du Complot1, même au sein de la conspiration, des "élites" qui souhaitent un Empire puissant et belliciste, certes, mais drapé dans la dignité d'une pseudo-démocratie pacifique.
Il a donc été discrètement décidé de barrer la route au putsch du Complot2, tout en continuant les objectifs du Complot1.

Les moyens?
Retarder le départ du volUA93 suffisait à le mettre hors-jeu dans le timing ultra-serré des évènements, basé sur la rapidité d'enchainement des détournements et des frappes.
Connaissant son parcours, l'abattre dans un coin tranquille, en organisant ailleurs un vrai-faux site de crash.

Son retard a créé un trou dans le timing, partant plus tôt que AA77, il est probable qu'il avait été programmé pour impacter avant, de manière à maintenir la frappe de AA77 sur le Pentagone. ce sont sans doute les conjurés du Complot2 qui ont saisi l'intérêt de cette frappe du Pentagone pour intimider les militaires récalcitrants au putsch, plus que ceux du Complot1 surtout désireux d'éliminer les traces et les fouineurs.

Le résultat du gâchis?

L'empilage des complots, le conflit interne limite guerre civile, tout cela a du être caché au public. Quel responsable politique proche de l'exécutif ou même au pouvoir pourrait avouer s'être fait dépasser par un putsch fasciste, lequel se serait développé sur un complot destiné à renforcer l'Empire, complot sur lequel il aurait fermé les yeux?
Quel responsable politique même modéré et fidèle à la Constitution des USA voudrait risquer une guerre civile en avouant tout?

Alors, tous les cercles du pouvoir ont été obligés de mentir, et tout le monde a été mouillé: "Je te tiens, tu me tiens par la barbichette...."

D'où cette impression de bazar incontrôlé dans le déroulement de ces évènements, certains étant parfaitement programmés, d'autres étant une improvisation pour empêcher le pire.

D'où aussi le fait que le cover-up et la désinformation sont multi-formes et semblent venir de plusieurs sources presque antagonistes mais prisonnières d'un même secret d'ensemble que tous, à des degrés divers et pour des raisons parfois opposées, ont intérêt à maintenir.

Et l'aspect particulier du Pentagone explique sans doute la priorité importante qui lui est accordée en matière de désinformation.
La FDR et les vidéos "officielles", certes, mais aussi la bataille d'hypothèses contestataires appuyées sur des livres, des vidéos...
Le volUA93 n'a jamais été le théatre d'une telle confrontation d'hypothèses, en dépit du caractère fantaisiste de sa version officielle.

C'est parce que ce Complot1bis est au coeur de l'ensemble, qu'il est en quelque sorte à l'intersection des différents groupes impliqués qu'il semble revêtir cette importance particulière.

Je pense que comprendre le Pentagone, c'est tenir le fil d'Ariane qui permettrait de dévider toute la bobine des évènements du 09-11, et il me semble que des tas de gens, pour des tas de raisons qui peuvent être très différentes, voire opposées, ne veulent absolument pas que l'on puisse s'en saisir un jour.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-06-2012 18:36:57)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#34 10-06-2012 21:41:29

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

@stealthy75

Tu parles excusivement du vol UA93 dans un fil dédié à AA77. Tu te trompes d'adresse! [Remarque : HS précédents nettoyés]

Sur la faisabilité du remote control, si tu avais réellement creusé le dossier, tu serais au courant de tout ceci, manifestement ce n'est pas le cas:

Un historique du remote control:
http://www.the-office.com/911-TheTruth.htm

Une opinion intéressante sur le remote control (à la fois anti-no-plane-no-crash et anti-VO, comme MMF quoi)
http://www.oilempire.us/remote.html

Une autre vue, 911-Research:
http://911research.wtc7.net/resources/web/remote.html

Les articles blogs d'Aidan Monaghan:
http://www.journalof911studies.com/volu … naghan.pdf
http://911blogger.com/news/2011-02-03/t … circa-2001
http://911blogger.com/news/2011-05-31/o … 11-attacks

Pour mieux comprendre WAAS et Raytheon: Dans l'historique, on remarquera le trou noir de 2000 à 2002!
http://en.wikipedia.org/wiki/Wide_Area_ … ion_System

Le brevet Boeing de 2006:
http://www.flightglobal.com/news/articl … rs-210869/

L'opinion de l'ancien ministre allemand Andreas von Buelow:
http://911review.com/articles/vonbuelow … iegel.html

Edit du 19 Juin:

Et aussi le projet européen SAFEE, qui contient un volet de prise de contrôle à distance d'un avion piraté ou en passe de l'être. Renseigne-toi, et tu comprendras peut-être.....

Et sur la destination du vol UA93:
Sa direction générale de retour était Washington
Puis il a bifurqué et effectué un S gauche droite, qui semblait (je dis bien...) le mener vers les sites de Raven Rock et Camp David

http://nsm05.casimages.com/img/2011/01/25//110125091347599097530342.jpg

Puis il y eu le site de crash bidon de Shanksville
Puis il a disparu
Enfin on nous a sorti la belle et émouvante histoire de la courageuse révolte des passagers.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (17-06-2012 21:38:02)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#35 11-06-2012 02:03:09

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6644

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Derniers HS et invectives nettoyés.
MP envoyé à Stealthy75. Menace de ban.

Hors ligne

 

#36 21-06-2012 11:48:45

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Je pense que tous ceux qui lisent l'anglais devraient lire ça:

sur 911Blogger.com: "From renovation to revolution: Was the Pentagon attacked from within?"

http://www.911blogger.com/news/2012-06- … ked-within

C'est très proche des opinions que je défends ici, très complet, presque tout y est dit. Pour truthers curieux only..........


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#37 02-07-2012 15:03:51

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1244

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Ca expliquerait mieux le bizarre comportement de Cheney dans le témoignage de Mineta:
Profiteur de guerre mais pas forcément conspirateur actif, il savait cependant que le Complot1 devait se limiter au WTC.
Il est très possible qu'il ignorait la mise en route du Complot1bis, et qu'il était bien sûr au courant de l'expérience Home Run dans le cadre de Vigilant Guardian.
Du coup, ce cher Cheney ne s'inquiète pas du retour du vol77 vers Washington, car il sait que sa véritable destination est Andrews, et il ne sait visiblement pas qu'il va être détourné sur le Pentagone.

Alors, pour lui, et malgré les inquiétudes des gens de services de renseignement qui commencent à collecter des infos et analyser la situation, oui, "les ordres tiennent toujours", on doit laisser passer librement le vrai-faux vol77 de Home Run.

Intéressante spéculation, mais d'une part j'ai du mal à comprendre ce qui a pu justifier une telle inquiétude de l'agent présumé du Secret Service s'il ne s'agissait que d'un avion dont le plan de vol était prévu. Que Cheney ait agi délibérément pour saboter l'interprétation paraît l'explication la plus parcimonieuse. Et ensuite, qu'est-ce qui a pu pousser Cheney à prétendre que ce n'était qu'un avion de l'US Air Force jusque dans l'après-midi ?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Détournement du programme secret de mise au point d'un système de contrôle à distance d'un avion piraté. Programme secret mais officiel, type Black Program mené ici par la Nasa, la CIA, l'USAF, Boeing, Raytheon, American Airlines, United Airlines, et bien sur l'Air Traffic Control de la FAA. Appelons ce Black Program « Home Run » pour commodité.

les conspirateurs vont introduire progressivement des taupes dans Home Run, qui leur offre des avions prêts à être précipités sur des cibles moyennant quelques modifs discrètes (électronique de communication, logiciels de vol, explosifs et système incapacitant) effectuées sans doute peu avant les exercices vigilant gardian et en prenant pour prétexte ces exercices.

Quand aux hypothèses sur la prise de contrôle à distance d'un avion de ligne régulier, préalablement impliqué dans un exercice ou non, il n'est pas suffisant de constater que la technologie d'alors le permettait. S'il n'y avait jusqu'à présent pas d'éléments matériels sérieux pour soutenir la thèse d'une substitution intégrale, impliquant tous les avions, il en a surgi récemment. Alors, peut-être finalement est-ce ce qui s'est passé, quelque soient les sérieux problèmes d'organisation causés.
http://forum.reopen911.info/t15516-acar … crash.html

Hors ligne

 

#38 02-07-2012 18:28:16

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

Analis a écrit:

Intéressante spéculation, mais d'une part j'ai du mal à comprendre ce qui a pu justifier une telle inquiétude de l'agent présumé du Secret Service s'il ne s'agissait que d'un avion dont le plan de vol était prévu. Que Cheney ait agi délibérément pour saboter l'interprétation paraît l'explication la plus parcimonieuse. Et ensuite, qu'est-ce qui a pu pousser Cheney à prétendre que ce n'était qu'un avion de l'US Air Force jusque dans l'après-midi ?

L'inquiétude des Services Secrets? On a 4 avions en exercice, deux viennent d'être électroniquement détournés et crashés sur les tours du WTC, il y a de quoi s'inquiéter pour les deux suivants...
Cheney pouvait être par exemple au courant du Complot1 (WTC only) et pas forcément du Complot 1bis (ajout Pentagone). L'autre grand profiteur de guerre Rumsfeld aussi. Du coup, il me parait logique de voir Cheney très serein et ne pas s'inquiéter car le détournement électronique du vol77 n'était pas au programme, pas à son programme, et ce vol devait sagement effectuer la mission Home Run prévue. (mon opinion).
Dans le même ordre d'idée, Rumsfeld a dû être bien paniqué lors de la frappe du Pentagone, un évènement sans doute imprévu pour lui, et il s'est rué dehors pour tenter de comprendre. Le vrai-faux lapsus ultérieur du "missile", très improbable chez un type de ce niveau et aussi retors que "Mr Tamiflu"  est le signe d'une désinformation désormais en marche pour brouiller toutes les pistes.

Avion USAF ? Voyant la complexité et la tournure des évènements, chacun a voulu préserver le secret sur "son" complot, Cheney comme les autres, (notamment ses copains mouillés jusqu'au coup en plein délits d'initiés sur les actions AA et UA et les assurances du WTC) et tout le monde se met alors à brouiller les pistes. Ca continue aujourd'hui.

Analis a écrit:

Quand aux hypothèses sur la prise de contrôle à distance d'un avion de ligne régulier, préalablement impliqué dans un exercice ou non, il n'est pas suffisant de constater que la technologie d'alors le permettait. S'il n'y avait jusqu'à présent pas d'éléments matériels sérieux pour soutenir la thèse d'une substitution intégrale, impliquant tous les avions, il en a surgi récemment. Alors, peut-être finalement est-ce ce qui s'est passé, quelque soient les sérieux problèmes d'organisation causés.
http://forum.reopen911.info/t15516-acar … crash.html

Si on pense que les messages téléphone sont des fakes reroutés par un E4B, il en était peut être de même pour les communications ACARS des 4 vols détournés électroniquement.
Par ailleurs, à partir du moment où chaque avion était lancé dans son vrai-faux détournement et retour automatique, Home Run coupait toutes les communications de l'avion et l'ensemble était monitoré à partir d'un seul centre de contrôle: Une base USAF comme ANdrews ou Mc Guire, ou un E4B.
Après chaque vrai-faux détournement, et à fortiori après chaque vrai détournement électronique, je doute fort que la FAA ou les compagnies AA et UA aient pu réellement  communiquer avec leurs appareils.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (03-07-2012 13:35:05)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#39 02-07-2012 20:59:16

stealthy75
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2010
Messages: 107

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

[Modération : par MP ça]

Dernière modification par stealthy75 (02-07-2012 21:00:08)

Hors ligne

 

#40 05-07-2012 14:25:23

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1244

Re: Pourquoi le PENTAGONE?

MagicalMysteryFlights a écrit:

L'inquiétude des Services Secrets? On a 4 avions en exercice, deux viennent d'être électroniquement détournés et crashés sur les tours du WTC, il y a de quoi s'inquiéter pour les deux suivants...
Cheney pouvait être par exemple au courant du Complot1 (WTC only) et pas forcément du Complot 1bis (ajout Pentagone). L'autre grand profiteur de guerre Rumsfeld aussi. Du coup, il me parait logique de voir Cheney très serein et ne pas s'inquiéter car le détournement électronique du vol77 n'était pas au programme, pas à son programme, et ce vol devait sagement effectuer la mission Home Run prévue. (mon opinion).
Dans le même ordre d'idée, Rumsfeld a dû être bien paniqué lors de la frappe du Pentagone, un évènement sans doute imprévu pour lui, et il s'est rué dehors pour tenter de comprendre. Le vrai-faux lapsus ultérieur du "missile", très improbable chez un type de ce niveau et aussi retors que "Mr Tamiflu"  est le signe d'une désinformation désormais en marche pour brouiller toutes les pistes.

Avion USAF ? Voyant la complexité et la tournure des évènements, chacun a voulu préserver le secret sur "son" complot, Cheney comme les autres, (notamment ses copains mouillés jusqu'au coup en plein délits d'initiés sur les actions AA et UA et les assurances du WTC) et tout le monde se met alors à brouiller les pistes. Ca continue aujourd'hui.

Voyons un peu ce qu'aurait eu le secret service et Cheney en face d'eux : un avion sans transpondeur et qui avait disparu durant quelques dizaines de minutes, cela devait quand même attirer les soupçons. Cela indiquait que l'exercice prévu ne s'était pas passé comme planifié officiellement, comme pour les autres en fait ; Cheney, qui savait à quoi s'en tenir pour ceux-là, aurait dû être le premier à comprendre. Quant à sa déclaration sur l'avion de l'USAF, je ne vois pas quel intérêt il aurait eu à la faire, car cela revenait à prendre le risque d'éventer un complot alors encore fragile sans raison particulière ; l'hypothèse évoquée par ailleurs selon laquelle ils avaient deux plans en parrallèle et attendaient de voir comment les choses tournaient avant de décider lequel appliquer, me paraît plus simple.

    Après, bien sûr, ce qui s'est passé ce jour-là est obscur, et on pourra toujours interpréter dans le sens qui nous plaît les bribes que nous pouvons en apercevoir. Ce qui me paraît par contre plus significatif, c'est que s'il y avait plusieurs niveaux dans le grand complot (et j'envisage moi aussi depuis longtemps que c'est le cas), les membres du niveau le plus élevé étaient sans doute les plus extrémistes. Là, Cheney a le profil parfait pour être un de ces comploteurs "supérieurs". Car il est difficile d'imaginer quelqu'un de plus extrémiste, ou alors ça ferait vraiment très peur. Sa position a toujours été celle du pire va-t'en guerre.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Si on pense que les messages téléphone sont des fakes reroutés par un E4B, il en était peut être de même pour les communications ACARS des 4 vols détournés électroniquement.
Par ailleurs, à partir du moment où chaque avion était lancé dans son vrai-faux détournement et retour automatique, Home Run coupait toutes les communications de l'avion et l'ensemble était monitoré à partir d'un seul centre de contrôle: Une base USAF comme ANdrews ou Mc Guire, ou un E4B.
Après chaque vrai-faux détournement, et à fortiori après chaque vrai détournement électronique, je doute fort que la FAA ou les compagnies AA et UA aient pu réellement  communiquer avec leurs appareils.

Cette interprétation est toujours possible, mais cela pose les mêmes problèmes : si les ACARS  ont été piratés, alors il aurait été très maladroit de planter des éléments qui contredisaient ainsi la VO. Car là, on a bien une preuve décisive de sa fausseté à un moment ou à un autre.

    Enfin, dans toutes nos discussions, on ne doit pas oublier que le scénario a très bien pu être "rerouté", tout ne se passant pas comme prévu. La version que le monde entier connaît n'est peut-être qu'un plan B.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr