ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 28-01-2007 21:23:56

Thibaut
Membre Actif Asso
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 30-04-2006
Messages: 4633
Site web

Un blog de critique média (et autres) hors normes. A VOIR

Je voudrais présenter un blog un peu particulier. Il s'agit du blog "Le Pourceau " http://www.pourceau.info/ - de grâce, faites-y un tour - d'un dessinateur , Bench. Pourquoi particulier ? Parce que ce Monsieur, outre d'avoir un sacré coup de crayon, met précisément son talent (considérable) au service de ce qui nous préoccupe dans cette rubrique "médias". Ce à quoi il s'adonne en effet, c'est à un exercice de critique journalistique hilarant, dont cette manière de faire inédite, en ce qui concerne l'exemple que je vous soumets: tombé sur un article qu'il estime grotesque (de Duhamel), il se fend d'un dessin au titre évocateur faisant référence au dit article. On souhaite qu'il répète souvent cet exercice. Humour décalé et pertinent.

Ses cibles principales, outre les médias, sont toutes liées à "la pensée unique" et à ses représentants...

Mais bien mieux que des mots, voici ce petit exemple consacré à un méchant article d'Alain Duhamel dans le Point , critique du livre "les nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi (que beaucoup d'entre vous connaissent). Avec l'illustration que notre dessinateur, après l'avoir lu, lui a dédié. Génial. Je vous invite à visiter son blog. Un exercice de critique salutaire et, encore une fois, totalement original. (chaque dessin a sa légende, et l'adresse internet dont l'article éventuel est issu est indiquée dans le bas).

T

voici l'article:

Le point d'Alain Duhamel

L'enfer médiatique de Serge Halimi

Serge Halimi s'est fait connaître il y a près de dix ans par un pamphlet furieux dirigé contre les médias et en particulier contre la trentaine de dirigeants de presse, éditorialistes, présentateurs de télévision qui constituent à ses yeux une caste étroite et méprisable, prosternée devant l'idéologie libérale, agenouillée devant les puissances d'argent, rampant devant les détenteurs du pouvoir politique. Le libelle n'était pas mal tourné, accumulait anecdotes et citations à charge - avec parfois une mauvaise foi abyssale -, mais exhalait surtout une idéologie totalement manichéenne, unilatérale, réductrice, au bout du compte très courte et assez sotte.Tel quel, le bûcher dressé par Halimi avait remporté un joli succès du côté des militants de la gauche extrême, des lecteurs du Monde diplomatique et des mouvementistes radicaux.

Le Savonarole antimédia y revient avec une nouvelle édition, substantiellement actualisée et augmentée (sinon améliorée), sous le même titre qu'il y a neuf ans, « Les nouveaux chiens de garde » (1), inspiré, comme on sait, de Nizan. Entre-temps, ses thèses ont fait florès et le populisme de gauche qu'incarne et théorise sommairement Halimi a incontestablement marqué des points, essaimant sur Internet, s'épanouissant à travers des blogs vindicatifs, jouant avec adresse de la contre-culture, de la fausse transgression et de la vraie polémique. Cette fois-ci, Halimi s'appuie notamment sur la campagne du référendum européen, sur la nouvelle guerre du Golfe ou sur les amitiés de Nicolas Sarkozy parmi les barons de l'information et les propriétaires de médias pour dévider un réquisitoire implacable et niais : les hiérarques de la presse forment un groupe homogène et solidaire, conformiste et servile, cupide et vaniteux, tout dévoué aux seules forces de l'argent. C'est ce qu'il appelle le « journalisme de marché », lui niant toute autonomie politique, toute éthique professionnelle, tout courage et même tout talent. Bien entendu, ce disciple caricatural de Chomsky, empilant les petits faits vrais pour mieux construire ses fausses fenêtres, s'en prend tout particulièrement au Monde, au Nouvel Observateur et à Libération, qui incarnent à ses yeux le réformisme de gauche ou la social-démocratie, c'est-à-dire l'hypocrisie suprême. L'étonnant est qu'il ne s'avise même pas qu'un peu de nuance, qu'une ombre de finesse, qu'une exception ici, qu'un clivage là, fût-il secondaire, auraient bien davantage accrédité sa philippique qu'une démonstration à la Vychinski.

Soutenir par exemple qu'il existe une pensée unique, un uniforme de travail chez tous les éditorialistes, chroniqueurs et commentateurs ne résiste pas une seconde à l'examen. Peut-on prétendre qu'à propos de l'ex-Yougo-slavie Alain Finkielkraut, Patrick Besson ou Bernard-Henri Lévy aient défendu les mêmes idées ? Peut-on croire qu'à propos de la guerre du Golfe ou d'Israël et des Palestiniens la presse française s'exprime de façon univoque ? Le contrat emploi-jeunes ou la politique économique de Dominique de Villepin font-ils l'unanimité ? Au Monde, pour ne citer que lui, Eric Le Boucher et Laurent Mauduit soutiendraient-ils les mêmes thèses ? Halimi met, cela va de soi, le référendum européen en exergue pour valider sa théorie. Outre que le contenu du projet constitutionnel était bien loin d'être regardé par tous ses partisans avec les mêmes yeux, l'hypothèse que le oui pouvait être un choix légitime et raisonné - ou un moindre mal - ne lui traverse visiblement pas l'esprit. Quant à imaginer des rivalités et des antagonismes au sein de son enfer médiatique, Halimi n'y songe pas. Il a trop lu Bourdieu et pas assez Balzac
1. « Les nouveaux chiens de garde », de Serge Halimi (Raisons d'agir, 155 pages, 6 e).

© le point 02/03/06 - N°1746 - Page 40 - 953 mots

et voici l'illu:

http://img368.imageshack.us/img368/5202/journalistedecombatzm0.gif

Warf!

Dernière modification par Thibaut (31-01-2007 01:05:41)


MEDIAS-MENSONGES-DESINFORMATION


in girum imus nocte et consumimur igni

Hors ligne

 

#2 19-06-2007 03:26:48

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: Un blog de critique média (et autres) hors normes. A VOIR

Excellent effectivement !
-----------------------------------------------------
Tiens au fait cool , je cherchais à placer ce lien depuis un moment , tu m'en donnes l'occasion Thibaut wink
>> http://www.assietteaubeurre.org/

Dernière modification par jv911f (19-06-2007 03:27:13)

Hors ligne

 

#3 19-06-2007 11:56:54

MaRTIaL
Membre du forum
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 13-04-2006
Messages: 418

Re: Un blog de critique média (et autres) hors normes. A VOIR

oulaa il y va pas avec le dos de la cuillère


"La démarche de déni du complot est elle-même un complot, — mais un complot inconscient et involontaire, acté collectivement, et donc mesure d’un déséquilibre collectif de l’activité mentale. Cela [signifie] [...] que ceux qui dénient cette thèse le font en général d’une façon obsessionnelle qui signale un état psychologique aggravé.Leur démarche de déni est de type pavlovien, effectivement instrumentée par une psychologie obsessionnelle. On leur dit “complot”, ils salivent et ils crient : “Au fou !” Puis ils retournent à la niche,parler des valeurs occidentales". P.Grasset - Dedefensa.org

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr