ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#121 14-05-2009 11:38:26

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

charmord a écrit:

Genesis, et si tu allais lire les fils qui sont consacrés à A. Gallop... Tu verrais que personne sur ce forum ne prend ce témoignage pour parole d'évangile et que comme toujours, il doit être authentifié (déclaration sous serment) et confronté à d'autres éléments (témoignages, rapports, photos, vidéos,...).

Et pourtant quelques posts avant tu me dis:

Et effectivement, dans une enquête menée à charge et décharge, cet élément, comme tout autre, doit être, après avoir été clairement authentifié (par exemple, en s'assurant de la provenance du morceau par divers méthodes d'expertise), mis en perspective et confronté à d'autres, parmi lesquels, par exemple, les témoignages incompatibles avec la théorie officielle, comme celui de A. Gallop...

comme celui de A. Gallop.roll

Vas comprendre!!


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#122 14-05-2009 11:44:23

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

[Message modéré]

La confrontation de cet élément se fera dans le cadre de l'enquête notamment avec le témoignage assermenté de A. Gallop. Le récit de A. Gallop devra lui aussi être validé et authentifié... Je n'ai jamais dit le contraire et si tu avais mieux lu tout le fil auqsuel je t'ai renvoyé, tu le saurais... Ce qui est sûr c'est qu'il n'est pas exagéré ni même faux de dire que son témoignage actuel, tout imparfait qu'il soit, est incompatible avec la théorie du Boeing!

Dernière modification par charmord (14-05-2009 11:51:59)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#123 14-05-2009 15:58:18

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Appel aux techniciens disposant d'un bagage en résistance des matériaux:

Merci de donner votre avis sur ce fil et de commenter les deux photos.

http://forum.reopen911.info/p189946-hie … ml#p189946


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#124 15-05-2009 18:56:50

Calixte
Invité

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Fil nettoyé.

Alors, comme je compte pas faire çà tous les 4 matins, vous êtes priés désormais, tous autant que vous êtes, d'employer un ton courtois et de régler vos comptes, si comptes à régler il y a, par mp.

Pour rappel, si un post vous pose un quelconque problème, signalez-le aussitôt à la modération (le bouton signaler en bas à droite des messages et en rouge n'est pas là uniquement pour faire beau) et n'attendez pas la saint glinglin pour le faire roll.

 

#125 16-05-2009 14:56:35

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MagicalMysteryFlights a écrit:

[1-On ne connais toujours pas avec précision où était son bureau, à quel service elle appartenait, si d'autres collègues voisins sont morts ou ont aussi survécu, etc.

Le plan de localisation que j'ai posté plus haut montre la localisation du bureau de A. Gallop. Il est situé à gauche du trou. Problème : je ne sais pas d'où vient ce plan. Armageddon l'a posté sur le fil consacré à l'action d'A. Gallop mais il n'en indique pas la source. Peut-être est-ce lui qui a déduit cette localisation du témoignage de l'intéressée. Il est le seul à pouvoir nous le dire... Help Armaggedon

MagicalMysteryFlights a écrit:

2-Si son bureau était aussi proche de l'explosion, alors elle devait être du côté du corridor 4 pour avoir survécu. De l'autre côté, tout le monde a été tué.

http://www.aal77.com/pentagon_911_book/ … ge_map.jpg

D'ou tires-tu que "de l'autre côté, tout le monde a été tué?

Le plan que tu postes indique que cet autre côté a été endommagé, voire ravagé par le feu. Cela exclut-il que des occupants situés dans la partie gauche de l'anneau e, vers le corridor 5, aient pu figurer parmi les survivants?

Rappelons-nous le témoignage de d. Hampton qui est arrivé dans l'anneau E par le corridor 5 et a été évacué sans même remarquer qu'il s'y passait quelque chose alors qu'il avait entendu l'explosion initiale avant!

http://forum.reopen911.info/p180565-19- … ml#p180565

MagicalMysteryFlights a écrit:

5-Ce serait cohérent avec le récit du major Lincoln Liebner, qui, arrivé depuis le parking sud, est rentré dans les décombres pour sauver des gens et a aidé une dame avec un enfant. Il serait logique de penser qu'il serait rentré de ce côté, par où Gallop essayait de sortir, donc une vingtaine de mètres à droite du trou central en regardant le Pentagone.

Pourrais-tu nous donner un lien ou retranscrire le témoignage de L. Liebner?

En quoi le fait qu'il serait arrivé du parking sud tendrait-il à démontrer qu'il est rentré à l'intérieur du Pentagone par la partie droite de la façade par rapport à l'impact?

Plus précisément, en quoi ce témoignage prouve-t-il que lorsqu'il portait secours à A. Gallop et son enfant, il se situait sur la partie droite?

MagicalMysteryFlights a écrit:

6-Ne pas oublier que désormais, Mme Gallop n'est pas neutre et a pris fait et cause pour les théories Fly-Over du Pentacon après avoir été interviewée par les gens du CIT, elle-aussi!

Dès lors qu'elle dit ne pas avoir vécu le crash d'un Boeing et s'être vu inculquer cette version par des gradés lorsqu'elle a été hospitalisée (j'avoue que cela fait un peu holywood mais c'est du domaine du possible), il est normal, si elle ne ment pas, qu'elle émette quelques doutes par rapport à la théorie officielle, non?

Elle est alors un témoin à décharge de la théorie Boeing dont il faut vérifier les dires. Le cas échéant en les confrontant avec ceux de Liebner et d'autres, chacun sous serment. Ses doutes par rapport à la véracité de la thèse du Boeing ne peuvent enlever à eux seuls la neutralité... Mais il est clair que, provenant d'une employée du Pentagone, son témoignage ne peut être considéré comme plus indépendant que ceux émanant des autres employés.

Dernière modification par charmord (16-05-2009 15:18:31)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#126 16-05-2009 16:25:44

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Suis tombé sur un site militant en faveur de l'indemnisation du fils de April Gallop, car Elisha Zion est un petit garçon de 7 ans aujourd'hui et non une fille :
http://www.headinjury.com/911ezpeace.htm

Bref, ce site qui ne soutient aucune thèse alternative des événements et part au contraire du postulat que la théorie du Boeing est exact reprend un plan de la localisation de A. Gallop et son fils au moment du crash/explosion :

http://www.headinjury.com/911pentagonschem.jpg

Bien qu'assez imprécis, ceci permet de situer la localisation du bureau très proche de l'impact présumé de l'avdrohélicissile et plutôt à gauche de celui-ci.

Osons espérer que le prénom du fils n'amène l'un ou l'autre truther supporter de la quête politique de Dieudo à remettre en cause l'intégrité du témoignage de sa maman wink

Ce qui est également intéressant dans ce site c'est que' l'on y apprend que A. Gallop a tout d'abord perdu conscience (on ne dit pas combien de temps) avant d'être éveillé par les cris de son fils. Elle l'a alors mis en lieux surs avant d'aider ses collègues à sortir, raison pour laquelle elle a choppé une médaille.

J'ai vu par ailleurs dans une autre source que je ne retrouve hélas plus qu'elle serait finalement sortie du bâtiment parce que celui-ci menaçait de s'effondrer.

Tout ceci ne nous dit pas combien elle est restée évanouie et ni quand et par où elle est sortie.

Dernière modification par charmord (16-05-2009 16:42:07)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#127 16-05-2009 17:07:02

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Autre post envisageant la localisation du bureau d'A. Gallop, issu d'un forum pro missile :

http://letsrollforums.com/showpost.php? … ostcount=1

April’s E-ring position behind Column Line (CL) 6 is located directly in the flight path of the port-side wing:

http://i29.photobucket.com/albums/c266/Terral03/Gallopsimulation.jpg

April Gallop’s desk is located behind CL-6 on the first floor where AA77 would have killed her and her son instantly upon impact, if the Official Cover Story had any basis in reality.

http://i29.photobucket.com/albums/c266/Terral03/GallopSimpic1.jpg

http://i29.photobucket.com/albums/c266/Terral03/gallop_victims.jpg

http://i29.photobucket.com/albums/c266/Terral03/gallop_CL9.jpg


je n'ai pas eu le temps de vérifier le sérieux de ces montages

Dernière modification par charmord (16-05-2009 17:15:40)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#128 16-05-2009 17:31:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MagicalMysteryFlights a écrit:

Dans ce cas, elle a pu être dans un des bureaux dont on voit les fenêtres près de la flèche jaune, mais pas plus près du trou central, car au-delà de ces fenêtres, il n'y a plus rien, le néant.
Si elle a survécu là, elle a de la chance. Sait-on plus de choses sur la localisation exacte de son bureau, le destin de ses collègues les plus proches, le service auquel elle appartenait? je n'arrive pas à remettre la main sur une carte des bureaux que l'on pourrait faire correspondre avec celle des victimes.

Dans le lien précité en l'honneur de son fils, on peut lire ceci :

April had just turned on her computer when the plane hit. She was accustomed to unannounced security drills, but this was different; very different. The noise was like nothing she'd ever heard. It was deafening; it was so loud that it stopped her in her tracks. Then, in the next moment she found herself and Elisha being blown across the room by the concussive force of the explosion. 

As she flew through the air she caught a glimpse of the horrendous fire ball that consumed unlucky co-workers. Then the lights went out and April loss consciousness. Sometime later she woke up to the sound of Elisha's cries. In spite of the darkness, smoke and the mounds of burning debris she was able to locate Elisha. Drawing on super human strength borne of such crises petite April pulled Elisha out of the rubble and carried him to safety.

Apparemment, certains de ses collègues ont été tués par la boule de feu.

pour la localisation, elle aurait été proche de l'extrémité gauche de la zone de dégâts visible sur la photo de la façade où l'on peut voir une assez large perforation au rez-de-chaussée. Je m'étonne tout de même qu'elle n'ait pas remarqué l'incendie initial très violent qui apparaît sur cette photo; peut-être avait-elle perdu conscience? En tout cas, ce qui est certain c'est que cet incendie commes les autres a été rapidement maîtrisé puisque l'on ne voit plus de flammes sur les images vidéos prises quelques instants plus tard. tout cela ne me fait définitivement pas pensé avec un feu de kerosène. Il y a vraiment un blème quelque part!

Pour le major Liebner, je vais rechercher sur ce forum. j'ai déjà analysé ce témoignage, j'en suis presque certain. ce qui frappe aussi dans son récit c'est qu'il dit que l'avion a pénétré majoritairement au premier étage.

Dernière modification par charmord (16-05-2009 17:36:40)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#129 16-05-2009 18:03:22

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Pour l'étage :

"The plane had entered on the floor above so everything had caved in".

il ne peut que parler du premier étage.

C'est même pire que cela :

The aircraft went in between the second and third floors

L'avion a pénétré (comme un jouet d'enfant dans un cake, dit-il dans le même témoignage) entre le premier et le deuxième étage.

J'ai retrouvé les sources de ce témoignage grâce à l'un de tes posts : http://forum.reopen911.info/p155366-05- … ml#p155366

Les témoignages datent du 12 septembre et émanent de coupures de presse.

Finalement, j'ai toujours un peu de mal avec les témoins qui ont pu voir à travers les vitres d'un avion qui arrivait à la vitesse maximum ou presque hmm. Il y en a quelqu'uns qui à force de rajouter des détails comme cela...

Et puis as-tu noté cette tendance présente chez certains témoins très affirmatifs quant au type d'avion qu'ils ont aperçu, qu'ils se sentent quand même obligé de dire des trucs du style : non ce n'était pas un petit avion, c'était un immense jet, je l'ai vu de mes yeux vu... On en a rencontré dans nos précédentes investigations... et bien celui-ci, il dit aussi qu'il n'a aucun doute de ce qu'il a vu! c'est plutôt rare que tant de témoins se sentent obligé de préciser qu'ils sont sûrs de ce qu'ils ont vu.

Tout cela pour dire que ce témoignage pourrait être pris avec une analyse superficielle généralement privilégiée par les pro-vo pour un témoignage bétonnant la théorie officielle. En réalité, il pose pas mal de questions et doit donc être authentifié comme les autres, étant au demeurant dépourvu de toute garantie d'indépendance. Depuis quand on devrait prendre pour argent comptant le "Cable Office manager" sous les ordres de Rumsfeld, menteur de profession?

http://history.amedd.army.mil/memoirs/s … onding.pdf

Il ne ressort pas de ce témoignage très détaillé du major Leibner qu'il ait décrit avoir porté secours à une femme et son enfant. Lui aussi affirme avoir été étonné de ne pas voir de débris de l'avions au moment d'arriver sur les lieux. Il est rentré par une porte explosée et dans ses allers retours, il passait par une "fenêtre" qu'il ne qualifie nulle part de trou de trente de mètres de large.

Pour lui, l'avion est rentré entre le premier et le second étage, ce qui explique que quand il est entré, il n'y avait plus de sol au premier étage. cette description est conforme à celle d'A. Gallop qui dit aussi que le plafond s'est écroulé sur elle et son fils. 

Quant à l'avion, Le major Leibner dit aussi qu'il a tout d'abord entendu les bruits de moteur et qu'il s'est tout de suite dit vu la provenance que ce n'était pas le chemin par lequel les avions atterissaient à Reagan. Dans cette interview, il ne dit plus que cela semblait venir d'un survol du cimetierre d'Arlington, par contre. Il ne parle pas non plus des lamapdaires mais il dit qu'il l'a vu très bien et qu'il ne s'est pas explosé contre la façade mais a pénétré doucement sans résistance dans l'immeuble. Il parle de ces détails quand il arrive dans le bureau de son boss, Rumsfeld himself, situé de l'autre côté du Pentagone. Auparavant, il a eu le temps de secourir plusieurs personnes (sortant elles aussi par la porte explosée (c'est la file de personnes que l'on voit sur des photos et des vidéos), voir le Pentagone s'effondrer, être transporté en Ambulance et examiné. et pourtant, quand il dit à Rummy que c'est un boeing et qu'il l'a bien vu de ses yeux, tellement bien qu'il voyait à travers les fenêtres, Rumsfeld ne le croit pas et lui dit, tenez vous bien, qu'il pensait plutôt que c'était une bombe, un missile ou un petit avion mais qu'il avait l'air très incrédule par rapport à ce que Leibner lui disait... Il ajoute même que c'est la première fois qu'il entendait une personne lui décrire la scène...

C'est hallucinant... On en rirait presque.

Dernière modification par charmord (16-05-2009 19:49:14)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#130 16-05-2009 19:16:12

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MMf et Charmord,
il y a aussi le témoignage de Wallace qui affirme avoir sauvé une quinzaine de personnes par ce endroit là:
Wallace and two other firefighters rushed to a window, where Pentagon employees were crammed together, frantic to escape the darkness. Fire burst through the windows above them. The ground burned near Wallace with heat so hot he thought several times that his pants were on fire. They began grabbing arms and pulling people out - 15 in all. " They were all burned," Wallace said

A signaler quand même,que dans son témoignage vidéo, elle dit qu'elle était assommée par les débris du plafond.
La traduction peut prêter à confusion entre assommée et inconsciente.

A remarquer aussi,toujours dans la vidéo qui dure je pense +/- 5min. elle arrive à répéter quatre fois le fait qu'elle n'a pas vu de débris d'avion....


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#131 16-05-2009 19:44:21

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

http://history.amedd.army.mil/memoirs/s … onding.pdf

Il ne ressort pas de ce témoignage très détaillé du major Leibner, Cables officer de rummy le menteur, qu'il ait décrit avoir porté secours à une femme et son enfant. Lui aussi affirme avoir été étonné de ne pas voir de débris de l'avions au moment d'arriver sur les lieux. Il est rentré par une porte explosée et dans ses allers retours, il passait par une "fenêtre" qu'il ne qualifie nulle part de trou de trente de mètres de large.

Pour lui, l'avion est rentré entre le premier et le second étage, ce qui explique que quand il est entré, il n'y avait plus de sol au premier étage. cette description est conforme à celle d'A. Gallop qui dit aussi que le plafond s'est écroulé sur elle et son fils. 

Quant à l'avion, Le major Leibner dit aussi qu'il a tout d'abord entendu les bruits de moteur et qu'il s'est tout de suite dit, vu la provenance que ce n'était pas le chemin par lequel les avions atterissaient à Reagan. Dans ce rapport, il ne dit plus que cela semblait venir d'un survol du cimetierre d'Arlington, par contre mais il dit vu le bruit assourdissant, il avait plutôt l'impression que c'était un A-10 ou un F15. Il ne parle pas non plus des lamapdaires mais il dit qu'il a vu très bien un boeing de la compagnie AA et qu'il ne s'est pas explosé contre la façade mais a pénétré doucement sans résistance dans l'immeuble. Il a été secoué par la percussion mais pas touché et il dit que de là il le voyait, la boule de feu n'était pas aussi impressionnante et énorme que celle qu'il paerçu sur les vidéos du parking.

Il parle de ces détails quand il arrive dans le bureau de son boss, Rumsfeld himself, situé de l'autre côté du Pentagone. Auparavant, il a eu le temps de secourir plusieurs personnes (sortant elles aussi par la porte explosée (c'est sans doute la file de personnes que l'on voit sur des photos et des vidéos), voir le Pentagone s'effondrer, être transporté en Ambulance et examiné et revenir au Pentagone pour travailler. Et pourtant, quand il dit à Rummy que c'est un boeing et qu'il l'a bien vu de ses yeux, tellement bien qu'il voyait à travers les fenêtres, Rumsfeld ne le croit pas et lui dit, tenez vous bien, qu'il pensait plutôt que c'était une bombe, un missile ou un petit avion mais qu'il avait l'air très incrédule par rapport à ce que Leibner lui disait... Il ajoute même que c'est la première fois qu'il entendait une personne lui dire que c'était un Boeing...

C'est hallucinant... On en rirait presque.

Une possibilité : le major Leibner a bien vécu ce qu'il décrit mais s'est vu imposé par sa hiérarchie de rajouter quelques petits détails renforçant la théorie du Boeing. Avec en point d'orgue, le fait hautement crédible que Rumfed ne voulait pas y croire, lui qui s'était précipté sur les lieux juste après l'explosion (on voit des photos de lui). Il n'aura bien évidemment entendu personne à ce moment là pour lui dire que c'était un Boeing full of kerosène qui avait percuté le Pentagone...tongue

Delirium Tremens.

Dernière modification par charmord (16-05-2009 20:11:03)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#132 16-05-2009 23:03:36

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

en fait, mmf, quand tu parles comme cela, il n'y a aucun risque que je m'énerve. il n'y a pas de vérité martellée, juste une opinion que je peux ou non partager, cela n'a pas la moindre importance.

C'est calme et pondéré d'où no problemo.

La prochaine étape c'est supprumer la phrase : "il a vu l'avion donc c'est redhibitoire" et alors cela passera commune fleur smile


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#133 17-05-2009 15:44:36

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

MMF,

Je garde même plus de 10% de probabilité que cela puisse être juste.

Mon objectif n'est pas, comme tu le dis, de casser tous les éléments à charge allant dans le sens de la théorie du Boeing. Si c'était le cas, je n'aurais jamais proposé de passer tous les témoignages au crible de la grille des 25 critères.

Cette grille est précisément conçue pour éviter, autant que faire se peut, de polluer l'analyse objective des témoignages, des préjugés et autres intuitions de chacun; car, il est évident, comme je l'ai dit et répété que nous ne sommes pas des robots! Et je ne t'ai pas caché qu'alors que je me ralliais à la thèse du Boeing quand toutes les "preuves" ont été délivrées (mauddisant au passage Meyssan pour le tort qu'ils faisaient au mouvement), j'ai changé d'avis depuis que je suis rentré un plus à fond dans le sujet et ai analysé avec le prisme de l'avocat ce que valaient les preuves en question, compte tenu de l'ensemble des données connues.

Aujourd'hui, pour ce qui est de mon intuition, j'en suis à 65-35% en faveur d'une thèse no Boeing à peu près mais cela varie en fonction des trouvailles. De toute façon, pas de problème que tu sois à 85-15% et même à 100-0%, dans l'autre sens pour autant que tu acceptes que cette évaluation est essentiellement intuitive et ne se fonde sur rien de "prouvé" parce là tu rentres dans un domaine que je connais mieux que toi (et je reconnais nettement moins bien m'y connaître que toi pour les aspectes techniques). Lorsque je suis dans mon domaine, je suis en droit de considérer que ton approche des preuves est trop légère tout comme je ne m'offusquerais pas que tu me remettes à ma place si je raconte une énormité sur le plan technique. chacun son domaine donc!

Pour reprendre le témoignage du Major Leibner, il contient pas mal d'invraisemblances qui m'empêchent personnellement d'exclure la possibilité qu'il ait été pour une part dicté par sa hiérarchie, tout comme A. Gallop prétend avoir reçu l'instruction de mettre une bonne fois pour toutes dans sa tête que c'était un Boeing, ce qu'elle n'accepte plus désormais. Aucun de ces témoignages ne peut être une preuve à ce stade, c'est une évidence. l'un ou l'autre ou les deux a pu être manipulé, tous comme il est possible qu'ils soient tous les deux sincères...

Ceci étant, de manière plus générale, en raison de la localisation même de l'attaque au Pentagone, les témoignages jouissant d'une garantie suffisante d'indépendance sont assez rares et la plus grande méfiance s'impose de tirer quelque conclusion définitive en se nourissant de leur enseignement. En revanche, il demeure très intéressant de les analyser le plus objectivement possible - tenant compte des limites que j'ai exposées plus haut - pour voir en quoi ils convergent et en quoi ils divergent, pour vérifier leur degré d'authentification et même de plausibilité. A cet égard, on a déjà vu que toute une série de témoignages repris dans les liste de ceux qui sont censé prouver la thèse du Boeing sont très peu plausibles et nécessitent d'être creusés et authentifiés lors d'une enquête!

Ainsi, pour reprendre celui de Leibner, une enquête devrait amener ce-dernier, après avoir été levé du secret professionnel, à confirmer sous serment sa déposition. Une fois ceci fait, l'enquête devrait déterminer notamment un point qui personnellement me fait sourire : comment est-il possible que Rumsfeld ait pu apprendre apparemment tardivement que c'était un Boeing 757 qui s'était crashé dans le Pentagone, alors qu'il s'est, selon des photos prises de lui, précipité sur la pelouse après le crash D. Rumsfeld devra être auditionné également et confirmé les dires que lui a imputé Leibner, tout en répondant à la question de savoir si quelqu'un ou au contraire personne ne l'avait approché à ce moment quand il est descendu sur les lieux pour lui dire que c'était un Boeing...

Bref, cela peut te paraître des détails mais pour moins ce n'en sont pas... C'est avec de petits détails que bien des enquêtes ont abouti.

Dernière modification par charmord (17-05-2009 15:52:32)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#134 17-05-2009 17:06:47

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1244

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

charmord a écrit:

http://history.amedd.army.mil/memoirs/s … onding.pdf

Il ne ressort pas de ce témoignage très détaillé du major Leibner, Cables officer de rummy le menteur, qu'il ait décrit avoir porté secours à une femme et son enfant. Lui aussi affirme avoir été étonné de ne pas voir de débris de l'avions au moment d'arriver sur les lieux. Il est rentré par une porte explosée et dans ses allers retours, il passait par une "fenêtre" qu'il ne qualifie nulle part de trou de trente de mètres de large.

Pour lui, l'avion est rentré entre le premier et le second étage, ce qui explique que quand il est entré, il n'y avait plus de sol au premier étage. cette description est conforme à celle d'A. Gallop qui dit aussi que le plafond s'est écroulé sur elle et son fils. 

Quant à l'avion, Le major Leibner dit aussi qu'il a tout d'abord entendu les bruits de moteur et qu'il s'est tout de suite dit, vu la provenance que ce n'était pas le chemin par lequel les avions atterissaient à Reagan. Dans ce rapport, il ne dit plus que cela semblait venir d'un survol du cimetierre d'Arlington, par contre mais il dit vu le bruit assourdissant, il avait plutôt l'impression que c'était un A-10 ou un F15. Il ne parle pas non plus des lamapdaires mais il dit qu'il a vu très bien un boeing de la compagnie AA et qu'il ne s'est pas explosé contre la façade mais a pénétré doucement sans résistance dans l'immeuble. Il a été secoué par la percussion mais pas touché et il dit que de là il le voyait, la boule de feu n'était pas aussi impressionnante et énorme que celle qu'il paerçu sur les vidéos du parking.

Il parle de ces détails quand il arrive dans le bureau de son boss, Rumsfeld himself, situé de l'autre côté du Pentagone. Auparavant, il a eu le temps de secourir plusieurs personnes (sortant elles aussi par la porte explosée (c'est sans doute la file de personnes que l'on voit sur des photos et des vidéos), voir le Pentagone s'effondrer, être transporté en Ambulance et examiné et revenir au Pentagone pour travailler. Et pourtant, quand il dit à Rummy que c'est un boeing et qu'il l'a bien vu de ses yeux, tellement bien qu'il voyait à travers les fenêtres, Rumsfeld ne le croit pas et lui dit, tenez vous bien, qu'il pensait plutôt que c'était une bombe, un missile ou un petit avion mais qu'il avait l'air très incrédule par rapport à ce que Leibner lui disait... Il ajoute même que c'est la première fois qu'il entendait une personne lui dire que c'était un Boeing...

C'est hallucinant... On en rirait presque.

, je pense qu'il y avait une manipulation préparée à l'avance. Comme les comploteurs savaient qu'au départ, on parlerait forcément d'un petit avion, ils ont fait cette mise en scène où l'on voyait Rumsfeld (que j'implique parmi eux) faire semblant de s'étonner que c'était un Boeing. Histoire de bien faire comprendre que les témoins d'un petit avion étaient dans l'erreur, et qu'ils devaient "naturellement" changer d'avis. Leur ministre de la défense étant là pour leur donner l'exemple en personne. À noter que Cheney aussi a joué à ce petit jeu, en affirmant que les premières informations qu'il avait reçues parlaient d'un petit avion.

Hors ligne

 

#135 17-05-2009 20:53:59

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

genesis666 a écrit:

A signaler quand même,que dans son témoignage vidéo, elle dit qu'elle était assommée par les débris du plafond.
La traduction peut prêter à confusion entre assommée et inconsciente.

Dans le lien précité, on dit qu'elle a perdu conscience;

As she flew through the air she caught a glimpse of the horrendous fire ball that consumed unlucky co-workers. Then the lights went out and April loss consciousness. Sometime later she woke up to the sound of Elisha's cries. In spite of the darkness, smoke and the mounds of burning debris she was able to locate Elisha. Drawing on super human strength borne of such crises petite April pulled Elisha out of the rubble and carried him to safety.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#136 17-05-2009 21:03:20

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Analis a écrit:

, je pense qu'il y avait une manipulation préparée à l'avance. Comme les comploteurs savaient qu'au départ, on parlerait forcément d'un petit avion, ils ont fait cette mise en scène où l'on voyait Rumsfeld (que j'implique parmi eux) faire semblant de s'étonner que c'était un Boeing. Histoire de bien faire comprendre que les témoins d'un petit avion étaient dans l'erreur, et qu'ils devaient "naturellement" changer d'avis. Leur ministre de la défense étant là pour leur donner l'exemple en personne. À noter que Cheney aussi a joué à ce petit jeu, en affirmant que les premières informations qu'il avait reçues parlaient d'un petit avion.

Ne pas oublier non plus qu'après les premiers témoignages allant très majoritairement dans des sens divergents par rapport à la TO, les journalistes et les personnes interrogées aussi se sont faits très insistants pour dire : C'était un Boeing AA, sûrement pas un petit avion ou une bombe. je l'ai vu de mes yeux et je n'ai aucun doute! Il existe plusieurs cas comme cela... C'est assez fascinant. D'autres témoins postérieurs insistent également lourdement pour dire que c'était un énorme jet et sûrement pas un plus petit avion. Tout cela est un peu trop cousu de fil blanc, en effet Anais. Je partage par ailleurs ton opinion à propos de cet épisode roccambolesque décrit par le major Leibner.

Dernière modification par charmord (17-05-2009 21:30:47)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#137 17-05-2009 22:49:19

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

charmord a écrit:

genesis666 a écrit:

A signaler quand même,que dans son témoignage vidéo, elle dit qu'elle était assommée par les débris du plafond.
La traduction peut prêter à confusion entre assommée et inconsciente.

Dans le lien précité, on dit qu'elle a perdu conscience;

As she flew through the air she caught a glimpse of the horrendous fire ball that consumed unlucky co-workers. Then the lights went out and April loss consciousness. Sometime later she woke up to the sound of Elisha's cries. In spite of the darkness, smoke and the mounds of burning debris she was able to locate Elisha. Drawing on super human strength borne of such crises petite April pulled Elisha out of the rubble and carried him to safety.

Je parlais du lien "vidéo"ou elle dit avoir été assommée par les débris:

http://video.google.com/videoplay?docid … &hl=en
Comme quoi entre sa version, que l'on peut entendre de vive voix sur la vidéo, et la retranscription,ou,un autre témoignage fait à un journaliste,certains faits ou détails peuvent variées
Mais peut importe finalement qu'elle aie été inconsciente ou pas.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#138 18-05-2009 07:15:30

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

assommer : frapper quelqu'un sur la tête et provoquer son étourdissement.
étourdissement : syn : évanouissement
http://www.linternaute.com/dictionnaire … dissement/

apparemment, elle est donc restée un petit temps inconsciente. le témoignage qui fgure dans le site en l'honneur de son fils n'est pas incompatible avec celui que tu mentionnes. et cet élément peut avoir son importance s'agissant de la question de savoir quand elle est sortie du pentagone


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#139 18-05-2009 10:17:20

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Mon anglais n'est pas parfait,mais si je traduit son témoignage dans la vidéo elle dit:

J'ai allumée mon ordinateur et puis "boum".
A ce moment j'ai pensée qu'il s'agissait d'une bombe.
J'étais couverte par les débris du cou jusqu'au bas et je ne n'entendait plus mon fils crier.
Il y avait plusieurs étages qui s'étaient affaissées et certaines personnes étaient piégées entre les étages.Mon fils avait arreter de pleurer.
j'ai rampée de dessous les débris afin de trouvée mon fils,mais il y avait tellement de gens qui criaient et appelaient à l aide.
Je devais me décidée entre aller vers ces gens et sauver mon fils,mais comme il fallait le localiser en dessous des débris,j'ai décidée d'aider d'abord d'autres gens afin qu'il m'aident à trouver mon fils....


Ensuite son témoignage continue....donc pour moi elle est restée consciente.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#140 18-05-2009 10:20:29

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Pour moi, son témoignage peut clairement vouloir dire qu'elle n'entendait plus son fils crier parce qu'elle était évanouie. Bref, ces témoignages ne sont pas incompatibles.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#141 18-05-2009 10:45:11

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Avec tout les détails qu'elle énonce,elle ne dit pas explicitement qu'elle s'est évanouie.
Je m'en tiens à ce témoignage et interpréter le fait qu'elle n'entend plus son fils pour dire qu'elle était évanoue n'engage que toi.

A remarquer que Questionneur avait stipulé plus en avant dans ce fil qu'elle s'était effondrée sur la pelouse pour se retrouvée a l'hôpital:

34. Instead, just when plaintiff turned on her computer — for an urgent document-clearing job she was directed by her supervisor to rush and begin, as soon as she arrived at work, without dropping her baby off at child care until she was finished — a huge explosion occurred, and at least one more that she heard and felt, and flames shot out of the computer. Walls crumbled, the ceiling fell in, and she was knocked unconscious. When she came to, terrified and in pain, she found the baby close by, picked him up, and, with other survivors caught in the area, made her way through rubble, smoke and dust towards daylight, which was showing through an open space that now gaped in the outside wall. When she reached the outside she collapsed on the grass; only to wake up in a hospital some time later."

When she reached the outside she collapsed on the grass; only to wake up in a hospital some time later."


On dit aussi dans ce témoignage qu'elle etait inconsciente,mais que quand elle est s'est réveillée elle a trouvée son fils prés d'elle.
Dans le témoignage vidéo,elle dit qu'elle a d'abord sauver d'autres gens afin qu'eux mêmes puissent l'aider a trouver son fils en dessous des débris.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#142 18-05-2009 11:01:39

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Non, Genesis, je n'interprète rien. Je note que son témoignage terl qu'il ressort de son action en justice et du site -apparemment antérieur- luttant pour l'indeminisation de son fils n'est pas incompatible avec le témoignage vidéo.

Par ailleurs, sur l'autre point, là effectivement, il y a contradiction entre les témoignages de A. Gallop :

- Vidéo : elle est sortie demander de l'aide pour localiser et sauver Elijah car elle ne savait pas où il se trouvait.

- Site pour Elija : Elle s'est réveillée aux cris de son fils et l'a, telle une superwoman retiré des décombres avant de sauver d'autres personnes en prennant part aux opérations de sauvetage.

- Action en justice :  Elle a emmené elle-même son fils dehors, après être revenu à la conscience et pas de mention du fait qu'elle ait aidé à sauver d'autres personnes, en tout cas dans le passage que tu as quoté.

Ce sont effectivement des divergences de versions qui demanderaient à être clarifiées. De la même manière que pour le témoignage de W. Rodriguez, il y aussi des divergences entre ces témoignages sucessifs sur des points de détails.

L'important n'est-il pas que l'un et l'autre de ces témoignages soit corroboré en substance par d'autres témoignages sur les points les plus importants qu'ils rapportent, à savoir pour A. Gallop : absence de débris marquants dans le Pentagone et dégâts et incendies peu compatibles avec l'idée qu'un Boeing ait pu pénétrer dans le Pentagone et y exploser.

Mon explication personnelle de ces divergences : elle n'aime peut-être pas trop dire qu'elle est sortie avant son fils, ce qui ne la déshonore pas. D'ailleurs, le témoignage qui en fait le plus est celui, indirect, où elle est décrite comme aillant vaillamment porté secours à son fils au mépris de tous les dangers.

Dernière modification par charmord (18-05-2009 11:07:20)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#143 18-05-2009 13:58:27

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

- Vidéo : elle est sortie demander de l'aide pour localiser et sauver Elijah car elle ne savait pas où il se trouvait.

Elle ne dit pas qu'elle est sortie du bâtiment,mais qu'elle a rampée de dessous les débris,entendue des gens crier au secours et hésiter entre le fait de chercher son fils ou sauver ces gens.
Comme elle avait besoin de ces gens pour localiser son fils en dessous des débris,et d'éventuellement soulever les débris(elle fait le geste dans la vidéo,deux personnes la tenait par le bras et avec l'autre bras elle a saisi son fils par son t-shirt).

Site pour Elija : Elle s'est réveillée aux cris de son fils et l'a, telle une superwoman retiré des décombres avant de sauver d'autres personnes en prennant part aux opérations de sauvetage.

Elle dit deux fois dans la vidéo qu'elle n'a pas entendu crier ou pleurer son fils.
Et elle n'a pas participer par après aux opérations de sauvetage,étant donné qu'après sa sortie,elle s'est effondrée sur la pelouse et ne s'est réveillée que plus tard a l'hôpital:
When she reached the outside she collapsed on the grass; only to wake up in a hospital some time later."

L'important n'est-il pas que l'un et l'autre de ces témoignages soit corroboré en substance par d'autres témoignages sur les points les plus importants qu'ils rapportent, à savoir pour A. Gallop : absence de débris marquants dans le Pentagone et dégâts et incendies peu compatibles avec l'idée qu'un Boeing ait pu pénétrer dans le Pentagone et y exploser.

Pour l'incendie,je suis d'accord,on voit d'ailleurs sur plusieurs photos ou vidéos que les incendies n'étaient pas violents juste après l'impact.
Quand aux débris MARQUANTS:
-1.Avec son fils sur ses bras,enjambant les débris dans la fumée,et sûrement contente d'en être sortie,crois tu honnêtement qu'elle a fait attention a voir des débris?
De plus elle dit dans la vidéo,qu'ayant perdu une chaussure et arrivée sur la pelouse elle a due faire attention a ne pas marcher sur des objets coupants.
Corroboré a d'autres témoignages telle que celui,entre autre,de Wallace,il y avait bien une multitudes de petits morceaux d'aluminium sur la pelouse.
Elle dit aussi:"je n'ai pas vu de sièges ni de bagages,sur la pelouse.Et elle à raison,il n'y en avait pas.
Il faut se dire que pour elle c'était une bombe qui avait explosée(dixit vidéo),qu'elle est arrivée sur la pelouse en croyant toujours que c'était une bombe.Qu'ensuite elle s'est effondrée sur la pelouse pour se réveillée plus tard à l'hôpital.
Je suppose que c'est donc à l'hôpital qu'elle a appris que c'était un avion qui avait percuté le Pentagone.
Elle s'attendait peut être a voir un moteur,la carlingue encore brûlante,des sièges,des bagages etc..ben non.Et donc elle reste sur son idée première;c'était une bombe.
Témoin en or pour le CIT,qui ne demande que ça pour confirmer leur théorie du "fly-over".

Mon explication personnelle de ces divergences : elle n'aime peut-être pas trop dire qu'elle est sortie avant son fils, ce qui ne la déshonore pas. D'ailleurs, le témoignage qui en fait le plus est celui, indirect, où elle est décrite comme aillant vaillamment porté secours à son fils au mépris de tous les dangers.

Comme je l'ai expliquer plus haut,elle n'est pas sortie avant son fils.
Sur le fait qu'on la prenne pour une superwoman,ne me dérange nullement.
Elle s'en est sortie avec son fils,et c'est tant mieux.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#144 18-05-2009 14:17:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Ok Genesis,

Il ressort de ce témoignage d'A. Gallop qu'il y avait plein d'aluminium coupant au sol car elle parle d'objets coupants dans la pelouse (qui ne peuvent bien évidemment pas être le verre des fenêtres explosées et d'autres pièces tranchantes que des morceaux non reconnaissables de la carlingue de l'avion Boeing 757 de la compagnie AA, comment ces idées saugrenues peuvent-elles me traverser la tête?). En devant faire attention où elle mettait les pieds pour éviter de marcher sur les effets coupants parsemant la pelouse, elle ne pouvait évidemment pas voir qu'il s'agissait en fait de débris d'aluminium d'une carlingue d'avion de ligne, vu qu'elle avait son enfant dans les bras et qu'elle était sous le choc de ce qui venait de se produire.

Par ailleurs, tu as raison de souligner que c'est parce qu'elle a tout de suite cru que c'était une bombe qu'elle n'a pas cherché à voir des débris à l'intérieur du Pentagone. Sinon, elle en aurait vu des camions entiers, comme de nombreux témoins. A la réflexion, il est très plausible que située à quelques encablures de l'endroit où le Boeing a impacté le rez-de-chaussée du Pentagone (et non pas entre le premier et le second, quel imbécile, ce major Leibner), elle n'ait rien vu qui lui fasse penser qu'un tel événement se soit produit et ait décrit une ou deux explosions, plutôt qu'une bouillie de métal concassé qui passe à travers une façade maçonnée et renforcée, ce qui devait certainement produire le même bruit.

Conclusion : le témoignage de A. Gallop n'est en réalité pas à décharge de la théorie selon laquelle un Boeing a pénétré entièrement dans le Pentagone. Au contraire, il montre clairement que l'hypothèse du Boeing est la seule sérieuse. D'ailleurs, contrairement à ce qu'ont prétendu toute une série de témoins ayant décrit l'impression d'un avion entièrement avalé qui ne se crashait pas contre la façade, celui-ci s'est en fait désintégré en fins morceaux ou confettis coupants qui ont rebondi contre la façade et failli coupé les pieds de A. Gallop!

Tout est plus clair à présent.

Dernière modification par charmord (18-05-2009 15:41:12)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#145 18-05-2009 21:04:27

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Il ressort de ce témoignage d'A. Gallop qu'il y avait plein d'aluminium coupant au sol car elle parle d'objets coupants dans la pelouse (qui ne peuvent bien évidemment pas être le verre des fenêtres explosées et d'autres pièces tranchantes que des morceaux non reconnaissables de la carlingue de l'avion Boeing 757 de la compagnie AA,

Un OBJET coupant n'est pas du verre.
Quand tu casse un verre chez toi tu dis:attention aux objets coupants?
                                                   ou: attention aux morceaux de verre?
Idem pour les débris de façade genre:briques,pierrailles etc...
De toute façons,si c'est un drône ou un autre vol que le vol77,n'aurait ils pas laisser des débris sur la pelouse?

En devant faire attention où elle mettait les pieds pour éviter de marcher sur les effets coupants parsemant la pelouse, elle ne pouvait évidemment pas voir qu'il s'agissait en fait de débris d'aluminium d'une carlingue d'avion de ligne, vu qu'elle avait son enfant dans les bras et qu'elle était sous le choc de ce qui venait de se produire.

En plus d'avoir subit les pires moments de sa vie,d'être passée à deux doigt de la mort,d'avoir risquée de perdre son fils,de passée au dessus des gravats dans une fumée pas possible...eh bien cette superwoman devrait encore avoir la lucidité une fois sortie de cet enfer de reconnaître des morceaux d'alu,comme étant des débris d'un avion, avant de s'effondrée et d'être transportée a l'hopital?Non,elle ne sait pas ce que c'est:pas du verre,pas des morceaux de briques mais des OBJETS coupants.



Le reste de ta réponse n'est qu'un amalgame essayant de ridiculiser ton interlocuteur et qui ne fait en rien avancer le schmilblick.
Peut être aura tu fais rire certains lecteurs...C'est déjà ça de gagner.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#146 18-05-2009 21:19:53

Calixte
Invité

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Est-ce que je m'exprime au moins en bon français http://forum.reopen911.info/p190195-15- … ml#p190195 ?

En tout cas, je compte pas me répéter sans cesse.

 

#147 19-05-2009 09:01:29

Ronny0
Membre du forum
Date d'inscription: 26-02-2008
Messages: 444

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

il me semble que les vitres étaient anti-blast . http://www.glassonweb.com/articles/article/231/

Dernière modification par Ronny0 (19-05-2009 09:01:57)

Hors ligne

 

#148 19-05-2009 09:35:48

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Cela ne fait aucun doute Ronny mais visiblement elles n'étaient anti-drobeoingille (je le mets dans cet ordre pour la sonorité, ne pas chercher ce qu'il n'y a pas...). Car, les photos dont nous disposons ou au moins en commun de montrer que les vitres n'étaient plus là, de même d'ailleurs que la maçonnerie autour, à certains endroits, si l'on en croit d'autres photos montrant les fameuses perçées.

Rappellons-nous aussi, que d'après Killsheimer, le verre des fenêtres avait fondu à certains endroits sous l'effet de la châleur, ce qui suppose des températures de 1.600 degrés... A nouveau, comme pour les tours, quel combustible présent dans l'avion ou dans le bâtiment a pu amener à des températures aussi élevées?

Pour en revenir aux "objets coupants" de Genesis, j'ai relu l'interview et elle dit  "sharp things", donc on devrait traduire par "choses coupantes", ce qui pourrait effectivement être autant du verre que des morceaux de carlingue d'avion.

De toute façon, pour pas me faire mal comprendre, il est absolument évident que de nombreux morceaux d'apparence métalliques (mais ce pourraient être d'autres choses, j'avais notamment entendu qu'un chantier provisoire avec des échaufaudages était présent contre la façade touchée mais j'ai plus retrouvé cette info, avis aux amateurs) jonchaient l'héliport et ses alentours, cela apparaît sur des photos autant que sur des vidéos où cette partie est zoomée.

Le fait est que ces morceaux qui ont une apparence plus blanche que grisâtre lorsqu'elles sont zoomées et ne paraissent au demeurant pas avoir ni la taille ni la même physionomie que les débris photographiés qui ont été publiés plus tard), ont été ramassés en toute hâte par les enquêteurs. On en a plus jamais entendu parler après alors qu'en les ayant conservé, photographiés, répertoriés, comme on fait dans toute bonne enquête qui se respecte, les enquêteurs auraient pu apporter, en lieu et place des photos des débris qu'ils nous ont servi, une démonstration assez convaincante susceptible de clouer le bec à ceux qui moi ont de sérieux doutes qu'un Boeing ait été aspiré par le Pentagone ou se soit émietté au contact de la façade du Pentagone.

Sur ce dernier point, même si mon intervention n'était pas dépourvue d'une tentative d'humour, comme l'a noté Genesis (désolé, c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour ne pas hausser le ton), il me paraît tout de même que la description faite par quelques témoins selon laquelle le Boeing ne se serait pas crashé mais aurait été aspiré entièrement par le Pentagone est substantiellement incompatible avec l'idée que le Boeing s'y soit fracassé au contact de la façade, au point de transformer le Boeing en un gigantesque Puzzle qu'aucun enquêteur n'eut malheureusement la curiosité de reconstituer apparemment.

En fait, tout est possible avec des éléments aussi fragmentaires (et fragmentés)...

Dernière modification par charmord (19-05-2009 10:02:30)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#149 19-05-2009 11:35:43

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Concernant le verre des fenêtres"anti-blast",je pense qu'elle doivent agir un peu comme les pares-brises feuilletés des voitures,donc ne pas éclatées en mille morceaux,mais restées compactes,pour empêcher les éclats.

Concernant les débris il y plusieurs photos dont en voici une:(les ajouts en rouge ne sont pas de moi..)
[img]http://nsm01.casimages.com/img/2009/05/19//090519105157430493688843.jpg[/img]

Quand à savoir si ce sont des débris en alu, provenant d'un avion,aucune preuve tangible..OK.
N'empêche qu'ils sont là,et pas seulement à cet endroit(d'autres photos à différents endroits existent)
Si ils ont étés enlevés en toute hâte,c'etaient pour permettre aux camions de secours(pompiers,ambulance..)de pouvoir arrivés sur place sans crevé un pneu.
Je me rappele aussi,beaucoup plus tard,d'images de containers placés à quelques encablures du pentagone ou ont entassaient tout les petits débris retrouvés.
Ont ils tous étés répertoriés et photographiés?je n'en sais rien,mais comme dis Charmord,si cela aurait été fait,nombre de polémiques n'auraient pas existées.
Sur le site d'Eric Bart,ou les témoignages au sujet du pentagone sont répertoriées j'ai noté au moins 7 temoignages parlant de ces petits débris en alu jonchant la pelouse et même parfois sur le Washington blvd.
Je ne vais pas tous les postées içi(ça prendrait trop de place)mais voiçi leurs nom pour vérification:
1.Donald Bouchoux
2.Erwin Brown
3.Mark Faram
4.Don Fortunato
5.Will Jarvis
6.Frank Brost(les fameux confettis de Charmord)wink
7.Tony Terronez

Il n'est pas utile de revenir avec un seul témoignage bien précis,mais de considéré tous ces témoignages dans leur ensemble.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#150 19-05-2009 11:38:42

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Oups..
voici le lien vers le site d'Eric Bart:
http://911research.wtc7.net/pentagon/ev … /bart.html


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#151 19-05-2009 12:25:15

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Pourrais-tu nous donner la source de cette photo que tu postes Genesis?
Suis-je le seul à trouver que ces débris flambants neufs ont une bien curieuse façon de se poser sur le sol?
En plus, cela ne ressemble pas du tout aux débris beaucoup plus nombreux que l'on peut aperçevoir sur des vidéos prises en live et retransmises par les TV? D'ou l'importance de connaître la source et la date de la photo?
Enfin , il est très utile et même essentiel de revenir individuellement sur les témoignages précis mais je n'ai pas le temps de le faire.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#152 19-05-2009 20:51:08

genesis666
Membre du forum
Lieu: jette Belgique
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 270

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Charmord,
alors que tu connais très bien cette photo pour l'avoir commentée,ainsi que tant d"autres:
http://forum.reopen911.info/t8630-les-d … agone.html
je n'entrerai pas dans ton jeu.


Nietzsche : tout esprit profond avance masqué

Hors ligne

 

#153 20-05-2009 00:24:15

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Oui, je la connais et si je te pose la question c'est que je n'ai pas eu de réponse dans ce thread, de la part de gens comme toi qui se basent sur de telles photos pour établir une vérité : http://forum.reopen911.info/p123707-11- … ml#p123707


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#154 27-11-2009 18:31:33

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 709

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Vu aujourd'hui sur le site pilotsfor911truth.org:

"9/11: Pentagon Aircraft Hijack Impossible, LIGHT DECK DOOR CLOSED FOR ENTIRE FLIGHT"

http://pilotsfor911truth.org/forum/inde … opic=18405

Selon les données officielles du National Transportation Safety Board (NTSB) la porte du poste de pilotage n'a été jamais ouverte durant le trajet du vol 77 qui a officiellement percuté le pentagone. Ce qui pose la question de savoir comment les pirates de l'air ont été capables d'accéder au cockpit, enlever les pilotes et diriger l'avion vers Pentagone si la porte du poste de pilotage est tout le temps restée fermée !

Le fait que pour le vol 77 comme pour les vols 11 et 175 qui ont officiellement percutés les tours jumelles, il n'y ait eu aucune communication radio de l'équipage de l'avion pour signaler l'attaque du poste de pilotage était déjà un fait très surprenant. Mais là on franchit encore une étape supplémentaire dans le surprenant!

Hors ligne

 

#155 27-11-2009 18:47:12

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Cette affaire de 11 septembre, malgré son extrême gravité, devient de plus en plus comique !

Moorea va nous dire qu'ils sont passés par un hublot, qu'ils sont montés sur le "toit" de l'avion, qu'ils ont rampé jusqu'au pare-brise du cockpit, qu'il ont fendu la vitre à l'aide d'un marteau et qu'ils sont rentrés par là. Ou encore mieux : ils sont rentrés dans le cockpit avant le décollage bien sûr...

Dernière modification par Tree-Tree (27-11-2009 18:50:11)

Hors ligne

 

#156 27-11-2009 18:51:36

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Si cette info est vérifiée, c'est une bombe évidemment!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#157 27-11-2009 19:01:11

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Effet tunnel lol
Sur bastison dans 3, 2, 1 ...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#158 27-11-2009 20:47:17

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Objection qui va tomber :

"And a good question it is.. The recorded flight data (csv available through above links) shows the state of the door for every 4 seconds, and shows it's all closed. However, does this mean it's theoretically possible to open the doors for 3.9 seconds and have it never show up on the data? Or is the same 'door state' sensor that's connected to an overhead light in 757s (see pilotsfor911truth.org...) also connected to this data log in a way that an additional (non-periodic) entry is made"

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread522491/pg1


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#159 27-11-2009 21:20:11

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Trop fort smile


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#160 27-11-2009 22:01:22

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: L’avion magique du Pentagone : épisode 2 (Voltaire)

Moorea sur Avox lol :

Et plus généralement sur l’incapacité de Pilots for Lies à étudier la boîte noire....

http://forums.randi.org/showthread.php?t=66047

à mourir de rire....

Quant à cette histoire de porte, m’étonnerait pas vu leur niveau d’incompétence qu’il aient confondu avec la porte des ....

Moorea dans toute sa splendeur. C'est THE expert, j'vous dis. tongue

et plus haut :

Le fait est qu’utiliser cette divergence d’opinion est profondément malhonnête et témoigne surtout d’une parfaite méconnaissance du sujet.

Ben voyons... lol

Dernière modification par Tree-Tree (27-11-2009 22:01:49)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr