ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#161 23-06-2016 19:29:15

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Il me semble que selon certains témoins il y avait des embouteillages ce jour là. Faudrait voir quels axes étaient ralentis...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#162 23-06-2016 19:35:39

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

le_foofighter a écrit:

D'où vient ce dernier document d'ailleurs, Jonas ?

Page 41 du Rapport Final de la Commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001:
http://www.9-11commission.gov/report/
Je n'ai pas réussi a retrouver cette fameuse interview de Tim Grovack (note 217) sur laquelle s'est fondée la Commssion pour étayer son hypothèse.
Il apparaît cependant qu'un système de suivi du traffic aérien appelé TIGERWALL aurait été utilisé par les services secrets, en liaison directe avec la FAA, pour suivre la trajectoire projetée du vol 93 vers Washington après que celui-ci ait disparu des écrans radars.
D'ailleurs, comme le dit la Commission, les services continuaient encore de suivre sa trajectoire bien après qu'il se fut écrasé en Pennsylvanie.

le_foofighter a écrit:

Il y en a forcément qui tapent dans les gamelles ou qui mentent dans cette histoire. Mais qui ? Ou des documents ont été falsifiés. Et ça n'est pas forcément Mineta qui débloque. En tout cas, entre 09h03 et 09h25-30 (càd quelques minutes avant le crash sur le Pentagone), ça lui laissait le temps matériellement pour venir au PEOC de la Maison Blanche distant de 3-4 km.

En effet, il aurait fallu que Mineta ait sérieusement débloqué pour avoir imaginé avoir eu une conversation avec Belger au sujet du vol 77.
Il n'est pas possible de concevoir que les deux hommes aient pu s'appeler avant l'arrivée de Mineta à la Maison Blanche puisque ce dernier affirme que c'est avec un des téléphones du PEOC qu'il a appelé Bleger.
Et le témoignage de Belger auprès de la Commission semble corroborer celui du Ministre.

Sans aucun autre moyen d'investigation supplémentaire, je crois que cette histoire gardera tout son mystère...

Dernière modification par Jonas061 (23-06-2016 19:36:07)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#163 23-06-2016 21:02:13

le_foofighter
Membre de Soutien
Date d'inscription: 17-09-2014
Messages: 54
Site web

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Zorg a écrit:

Il me semble que selon certains témoins il y avait des embouteillages ce jour là. Faudrait voir quels axes étaient ralentis...

S'il y avait des bouchons, alors ça devient un peu juste pour Mineta d'être au PEOC dans les temps ET de suivre l'approche finale du vol 77. Selon ses déclarations (de 2003 et 2006), le jeune militaire aurait commencé à annoncer la cible à partir de 50 miles de Washington, ça nous fait 80 km. A une vitesse de 600 km/h, 50 miles ça fait environ 7 minutes 30 d'approche jusqu'au crash, donc un début de suivi au PEOC vers 09h30 au minimum pour Mineta. Si on considère son départ du ministère des transports quelques minutes après 09h03 (heure crash deuxième tour du WTC), le temps de prendre quelques documents + de répondre au coup de fil de la Maison Blanche (disons 5 min), il partirait disons vers 09h08. Il nous reste donc juste 22 minutes pour faire les environ 4 km (à vol d'oiseau) séparant le ministère des transports jusqu'au bunker de la MB (que Cheney aurait rejoint environ 20 minutes après son "extraction" forcée de son bureau vers 9h37-38, alors que les deux lieux sont dans le même bâtiment). De ce point de vue là il semble difficile que Mineta soit arrivé dans les temps au PEOC pour suivre la fin du vol 77, sauf à finalement avoir eu une circulation plutôt fluide.

Dernière modification par le_foofighter (23-06-2016 21:20:19)


"Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société.
On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la "Loi morale" ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les "lois morales" selon leur caprice et leur intérêt.
"
(1988), vision externe mais plutôt juste

Hors ligne

 

#164 23-06-2016 21:57:06

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

J'avoue avoir le plus grand mal à tenter de comprendre pourquoi certains tentent de trouver des dérivatifs pour expliquer ce qui pour moi est l’inexplicable. Bon je vous joins le texte écrit par ailleurs sur ce moment, vous avez le droit le plus absolu de le détruire, de l'amender mais, SVP, avec de vrais arguments, ça m'aidera à rectifier éventuellement le tir tongue
L'alerte fut donnée à la Maison-Blanche, lorsque la proximité de «l'hostile» atteignit 45 nautiques, environ 80 km de la P 56 A (P = Prohibited 56 Area, zone interdite 56A),  interdite de survol par tout avion civil.  A l'intérieur de celle-ci se trouve la Maison-Blanche et, à part vers le Potomac, le Number One Observatory Circle, résidence du vice-président.
Notre avion se trouvait alors un peu à l'intérieur de l’État de Virginie du côté de Waynesboro, il était 9 heures 28/ 9 heures 29. 
Cette distance représente moins de 8 minutes. Cheney, durant une interview vidéo enregistrée, raconta que le Secret Service était à ce moment venu le chercher dans son bureau et l'avait pratiquement porté jusqu'au bunker souterrain du PEOC.
Ce point précis confirme que les radars n'étaient pas aveugles mais que certains tentaient de les berner.

«Incident» à la Maison-Blanche, rapporté par le Secrétaire d’État aux Transports, Norman Mineta, lors de sa déposition sous serment devant notre fameuse commission.
Dick Cheney, vice-président, gardien de la maison durant le voyage présidentiel en Floride, est arrivé ce matin juste après 7 heures, avec l'air préoccupé, perdu dans ses pensées ( Selon David Kuo Tempting faith London Free Press 2006.). D'habitude il part de chez lui - 5 kilomètres - à 7 heures 30.
Mineta le rejoint au PEOC souterrain, lorsqu'un militaire vient signaler un avion à 10 nautiques, 18 km, de la Maison-Blanche, interrogeant pour savoir si les ordres sont maintenus. Cheney rétorqua sèchement en lui demandant s'il avait entendu un contre-ordre.
Si, entre 9 heures 28 et 9 heures 29, «l'avion» est à 45 nautiques de la Maison-Blanche, Il ne faut pas être fin mathématicien pour connaître l'heure à laquelle il se trouvera à 10 nautiques.
Même en conservant la vitesse de notre «petit train» volant, 760 km/h, 12,7 km/min. Pas tout à fait 3 minutes, nous portant, au plus tard à 9 heures 32, loin des horaires abracadabrants issus de la bouillie pour chat de la VO.
Dans cette dernière, Cheney prétend être arrivé entre 9 heures 58 et 10 heures au PEOC, où il apprend le crash du vol 77 ! Ce jour là, du fait de l'absence de Bush, il est LE Président et il apprendrait seulement 20 minutes après, l'impact d'un avion sur le siège social de toutes les armées américaines, quasiment à sa porte ?
Il doit pouvoir voir la fumée s'échappant du Pentagone blessé depuis la Maison-Blanche...
C'est un peu fort, surtout après le 3ème crash de la matinée dans la même super-puissance ! Cheney ment sur les horaires, ce n'est pas un scoop, mais une confirmation n’est pas à négliger.
JAMAIS Cheney n'est arrivé entre 9 heures 58 et 10 heures, comme le prétend la VO, lorsque plus aucun avion ne menaçait Washington. Elle a beau reprendre ses déclarations sur «l'honneur», à cette heure les gens du Secret Service n'auraient pas eu besoin de quasiment le porter dans le PEOC, tout était finit depuis vingt minutes.
Cet horaire de 10 heures est d'ailleurs particulièrement suspect et fait penser à une leçon bien apprise. Comme par hasard, cette heure fut l'alibi de Cheney, Rumsfield et Montague pour réapparaître, le hasard vous dis-je, le hasard.
Il fut aussi avancé que cet échange Cheney/officier de Marine aurait eut lieu vers 10 heures à propos du vol 93 et non du 77. Nouvelle affabulation destinée à tenter de refaire une virginité au vice-président, tâche titanesque.
Le jeune officier de marine ne pouvait pas lui parler du vol 93, ce dernier ne s'est jamais approché à ce point de Washington...
Une information fournie à 45 nautiques et une autre à 10, alors que le vol 93 s'est crashé à 10 heures 03 en Pennsylvanie, à près de 100 nautiques du Pentagone. Si a chaque fois qu'un avion est à 150 nautiques de la Maison-Blanche - estimation à l'heure REELLE de la discussion - il devient un hostile et oblige le transfert du président ou du vice-président à l'abri, ils n'ont pas fini les gens du Secret Service !
Pour atteindre la capitale, même en tenant compte de la vitesse possible en haute altitude, 35 000 pieds, ce qui n'était pas le cas, il lui fallait encore 11 minutes de vol. Ça le mettait très théoriquement, s'il était arrivé au terme de son périple, à 10 nautiques du «but» vers 10 heures 13... S'il était arrivé.
Donc l'alerte de l'officier de Marine ne pouvait concerner que le vol 77, seul avion à s'être approché de Washington, toutes heures confondues, CQFD.
Mineta a sûrement raison. Il est d'autant plus facile de croire sa version, que CNN annonçait à 9 heures 52 la fin de l'évacuation du personnel de la Maison-Blanche, débutée environ 30 minutes plus tôt, soit 9 heures 22. Les images diffusées sur la même chaîne montraient le début de cette évacuation, dans le calme complet  un peu avant 9 heures 30.
Timing également confirmé par Roland Mesnin, pâtissier privé du Président, dans «Sucré d’État» (Flammarion).
Selon le rapport, ce pauvre vice-président aurait donc été traité comme un moins que rien et seulement mis en lieu sûr... lorsque tout était fini. Dernier argument en appui de cette version, quel intérêt Mineta aurait-il eut de mentir sur cette heure ? Il était loin du cercle des comploteurs.
De ce fait, en apparence insignifiant, fut bâtie la légende indiquant que l'ordre dont le militaire demandait s'il était maintenu, était celui d'abattre l'avion.
Pourquoi vouloir qu'un militaire entraîné par définition à obéir, aide de camp à la Maison-Blanche de surcroît, demande si l'ordre d'abattre un hostile est maintenu, ordre dont il connaît l'existence depuis sa prise de service dans les lieux ?
George W. Bush confirma d'ailleurs cette option lors d'une interview, en déclarant qu'il donna, depuis  Air Force One, l'autorisation d'abattre tout avion suspect à 10 heures 15, APRES le crash sur le Pentagone étant sûr à ce moment qu'il s'agissait d'une attaque globale... et que toute cette belle histoire était terminée.
La réponse de Dick Cheney à la question de l'aide de camp, AVANT ce troisième crash,  ne pouvait donc aucunement signifier qu'il fallait alors abattre l'avion en  question.
Un ordre aussi chargé de drames potentiels, au-dessus de zones particulièrement habitées, ne pouvant venir que du Président lui-même. Dans ce débat, ou le Président ment, ou l'ordre évoqué par l'aide de camp n'était pas celui de faire feu.
La question de ce dernier sent quelque peu la crainte. La crainte pour lui bien sur, pas pour l'avion, dans ces moments de grands troubles on pense d'abord à soi. La seule chose pouvant entretenir cette peur était un ordre de ne pas abattre l'avion risquant, dans son idée, de lui tomber rapidement sur la tête.
Il est vrai qu'après avoir vu les images de New York ce même matin à la télévision et sachant l'avion se diriger droit sur la Maison-Blanche...

Voila, alors maintenant j'aimerais que la globalité des infos soit prise en compte et qu'on arrête de chercher les poils sur les œufs. La voiture d'un ministre bloquée dans les embouteillages, il ne faut pas beaucoup connaitre Washington et les véhicules du Secret Service pour échafauder une telle hypothèse, surtout un jour pareil !

Hors ligne

 

#165 23-06-2016 23:40:05

le_foofighter
Membre de Soutien
Date d'inscription: 17-09-2014
Messages: 54
Site web

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

La voiture d'un ministre bloquée dans les embouteillages, il ne faut pas beaucoup connaitre Washington et les véhicules du Secret Service pour échafauder une telle hypothèse, surtout un jour pareil !

Pas faux Nanard, j'ai un peu oublié dans l'histoire que Mineta n'était pas M. Bidochon et disposait sans aucun doute d'une auto capable de faire rapidement les quelques kilomètres le séparant de la Maison Blanche. Il a donc pu, logiquement, arriver au PEOC dans les temps, en tout cas avant que le vol 77 ne percute le Pentagone, à un moment où Cheney s'y trouvait déjà selon ses dires précédents.

Par ailleurs, si la Maison Blanche a commencé à être évacuée à 09h22 comme tu le dis, cela signifie donc qu'il y avait déjà un risque qu'elle ne soit la cible, ou en tout cas que Washington soit ciblé. Un avion en approche avait donc forcément été détecté dès cette heure là (selon la VO entre 08h54 et 09h05, tout indiquait que le vol 77 était détourné, transpondeur coupé). Mineta a donc pu arriver dès 9h22 pour se rendre compte que les occupants de la MB évacuaient le bâtiment. Evidemment, si alerte de ce genre il y a eu, on voit mal Dick Cheney, le Vice Président, n'être évacué par son secret service qu'après 9h36 (dernière heure visible sur la télé de son bureau qu'il regarde les pieds sur le mobilier) soit plus de 15 minutes plus tard. On peut légitimement penser qu'il l'a été parmi les premiers. Dans ce scénario, son arrivée au PEOC a du se faire bien avant 9h58. Déjà qu'évacué un peu après 09h37 selon les images de sa télé révélée en 2015, pour n'arriver qu'à 09h58 ça fait beaucoup de temps, mais alors là ça ferait vraiment un temps monstre pour descendre de quelques étages dans la Maison Blanche.

Je viens de visionner de nouveau le Meet The Press du 16/09/2001 de Cheney. C'est là qu'il évoque son évacuation quasi forcée de son bureau par le secret service parce qu'un avion est en direction de Washington et pourrait prendre pour cible la Maison Blanche. Il ne cite pas d'heure, mais comme mentionné ci-dessus, cette évacuation a logiquement dû intervenir bien avant 9h36 où, selon les images révélées fin 2015, il regardait bien tranquillement la télé dans son bureau, puisque cette heure (9h36) est à une minute près l'heure d'impact sur le Pentagone. Or, ce vol 77 a été le seul qui ait menacé directement Washington, et on voit mal une évacuation aussi tardive de Cheney alors qu'il risquait de se prendre sur la tronche un avion signalé comme s'approchant de Washington depuis plus de 15 minutes.

J'avoue avoir du mal à remettre en cause ces images de 2015 dans le bureau de Cheney, mais après tout, pourquoi n'auraient-elles pas été montées d'une manière ou d'une autre ? Car elles accréditent la version officielle et discréditent d'autres versions, notamment celle de Mineta. D'ailleurs, Olivier Berruyer saute sur l'occasion pour traiter Mineta de "délirant". Après tout ces photos sortent 14 ans après les faits, et ça n'est pas bien compliqué de se remater des images sur sa télé (ABC de la matinée du 9/11), comme je viens de le faire aussi au cours de la journée, et de prendre des photos de tout ça. Je ne dis pas nécessairement que ces images ont été remontées, mais simplement que techniquement c'est facilement réalisable.

Dernière modification par le_foofighter (24-06-2016 08:38:44)


"Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société.
On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la "Loi morale" ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les "lois morales" selon leur caprice et leur intérêt.
"
(1988), vision externe mais plutôt juste

Hors ligne

 

#166 24-06-2016 13:50:16

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Merci Foofighter de faire preuve d'objectivité sur ce coup, parce que le nombre de preuves s'accumulant ne peuvent être ignorées que par ceux qui, en dernière analyse, cherche surtout les moyens de refuser le crash du Boeing du vol 77.
Ça m'aurais ennuyé de te compter de ce côté là...

Pour une fois, me voilà d'accord avec OB sur ce sujet loltongue

Hors ligne

 

#167 24-06-2016 19:39:01

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

le_foofighter a écrit:

Donc voilà la synthèse de ce que déclare Mineta en 2006, confirmant et même complétant ses déclarations de 2003. Le problème, c'est que cette chronologie ne cadre pas avec l'emploi du temps de Cheney et la VO, notamment sur les heures d'arrivée de Cheney (et donc de Mineta) au PEOC. Mineta semble certain d'être arrivé au PEOC avant le crash sur le Pentagone (09h37-38), puisqu'il décrit toute une scène s'y rapportant. Cette version est pourtant incompatible avec celle de la VO où Cheney n'arrive au PEOC qu'à 09h58, suivi plus tard de Mineta. On pouvait légitimement douter des heures avancées par la VO, puisque ça ferai arriver Cheney relativement tard au PEOC. Mais les photos dans son bureau (entre 09h31 et 09h36, j'y reviendrai) semblent accréditer le fait qu'il se trouvait là (et non au PEOC) quasiment jusqu'au crash sur le Pentagone. Il ne pouvait donc pas être en même temps au PEOC. Et Mineta ne pouvait donc pas suivre l'approche du vol 77 sur le Pentagone au PEOC avec Cheney.

Il y en a forcément qui tapent dans les gamelles ou qui mentent dans cette histoire. Mais qui ? Ou des documents ont été falsifiés. Et ça n'est pas forcément Mineta qui débloque. En tout cas, entre 09h03 et 09h25-30 (càd quelques minutes avant le crash sur le Pentagone), ça lui laissait le temps matériellement pour venir au PEOC de la Maison Blanche distant de 3-4 km.

Nanar a écrit:

Même en conservant la vitesse de notre «petit train» volant, 760 km/h, 12,7 km/min. Pas tout à fait 3 minutes, nous portant, au plus tard à 9 heures 32, loin des horaires abracadabrants issus de la bouillie pour chat de la VO.
Dans cette dernière, Cheney prétend être arrivé entre 9 heures 58 et 10 heures au PEOC, où il apprend le crash du vol 77 ! Ce jour là, du fait de l'absence de Bush, il est LE Président et il apprendrait seulement 20 minutes après, l'impact d'un avion sur le siège social de toutes les armées américaines, quasiment à sa porte ?
Il doit pouvoir voir la fumée s'échappant du Pentagone blessé depuis la Maison-Blanche...
C'est un peu fort, surtout après le 3ème crash de la matinée dans la même super-puissance ! Cheney ment sur les horaires, ce n'est pas un scoop, mais une confirmation n’est pas à négliger.

MagicalMysteryFlights sur ce post nous donne la traduction du témoignage de Danielle O'brien lors d'une Interviews des contrôleurs aériens en activité pendant les attaques terroristes du 11 Septembre  http://s3.amazonaws.com/911timeline/200 … 02401.html

.....
Mr. TOM HOWELL: And then I said, 'Oh, my, god. It looks like he's headed to the White House.' I started yelling, 'John! John! We've got a target headed right for the White House.'
Et là j’ai dit : « Oh mon Dieu ! On dirait qu’il se dirige vers la Maison Blanche. J’ai commencé à crier : “John ! John ! (John Carr, superviseur, patron de la Tour de Dulles) Nous avons un contact qui se dirige droit vers la Maison Blanche! »

ROSS: (VO) A representation of the FAA radar scope, based on information obtained by 20/20, shows the plane headed straight for what is known as P-56, Prohibited Air Space 56, which covers the White House and the Capitol, at a speed of about 500 miles an hour with no radio contact whatsoever.
Une image du scope radar de la FAA, basé sur des informations obtenues par 20/20 (émission ABC), montre que l’avion se dirigeait droit vers ce qui est connu comme P-56, l’espace aérien interdit 56, qui couvre la Maison-Blanche et le Capitole, et à une vitesse d’environ 500 miles par heure (800 km/h), sans contact radio d’aucune sorte.

NOTA:  Ce commentaire célèbre de Danielle O’Brien est cité partout mais pas sur ce transcript, il se situe en général entre la déclaration de Tom Howell et l’estimation de distance à 12 Miles:

“The speed, the maneuverability, the way that he turned, we all thought in the radar room, all of us experienced air traffic controllers, that that was a military plane. You don't fly a 757 in that manner. It's unsafe."
« La vitesse, la manoeuvrabilité, la façon dont il virait, nous pensions tous dans la salle radar, tous étant des contrôleurs aériens expérimentés, que c’était un avion militaire. On ne pilote pas un 757 de cette façon. C’est dangereux. »

(OC) Was he on a normal flight approach of any kind?
Suivait-il une quelconque approche normale de vol?

Ms. O'BRIEN: Not at all.
Pas du tout.

ROSS: Full throttle?
Plein gaz ?

Ms. O'BRIEN: Full out.
Totalement

ROSS: How far out was that plane?
De combien était-il éloigné ?

Ms. O'BRIEN: Between 12 and 14 miles. John, our supervisor, relayed verbatim. 'OK, he's 12 miles west, he's moving very fast eastbound. OK guys, where he is now? Eleven miles west.'
Entre 12 et 14 Miles (19 à 22,5 km), notre superviseur, John, pris la parole : « OK, il est à 20 km à l’ouest et se dirige rapidement vers l’est. OK les gars, où est-il maintenant ?  11 miles ouest (17,5 km). »

And it was just a countdown. Ten miles west, nine miles west. Somewhere right in this vicin--in this time frame, our supervisor picked up our line to the White House and started relaying to them the information. 'We have unidentified very fast-moving aircraft inbound toward your vicinity, 8 miles west.'
Et ce fut le décompte : » 10 miles ouest (16km), 9 Miles ouest (14,5 km) ». A peu près à cette distance, à ce moment-là, notre superviseur pris la ligne avec la Maison-Blanche et commença à leur transmettre l’information.
« Nous avons un avion non-identifié se déplaçant très rapidement à l’intérieur de votre voisinage, 8 Miles ouest (12,8 km).

ROSS: (VO) Vice President Cheney was rushed to a special basement bunker.
Le Vice-Président Cheney fut alors pressé vers un bunker spécial en sous-sol......

Donc, d'après Brian Ross le journaliste d'ABC news, Cheney a été transféré au bunker spécial juste avant le crash du vol 77. Mais on ne sait pas quel élément lui permet d'affirmer cela ?  hmm

Mais en tous cas, Berruyer se tromperait en affirmant suite à sa démonstration: http://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-9/

Berruyer a écrit:

Heure exacte : 9h36 donc. Soit exactement au moment où le Boeing arrive sur le Pentagone…

Il est donc prouvé que Cheney n’était pas encore arrivé au PEOC au moment du crash sur le Pentagone, que Minetta n’était pas là, et on voit bien que Cheney n’était pas en train de suivre de près l’avion : si on lui avait dit qu’un avion kamikaze s’approchait de Washington, il ne serait pas resté dans son bureau non protégé les pieds sur le bureau…

Dernière modification par Mariflo (24-06-2016 19:49:41)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#168 24-06-2016 19:48:16

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4798

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Dans un bunker (N)RBC il ne faut pas oublier que ce qui sert d'horloge est normalement une world map avec les heures de tous les fuseaux. Mineta a peut-être regardé le mauvais cadran. C'est peut-être aussi bête que ça. Cheney regardant tranquillement ABC News un bon moment après le crash sur WTC2, il ne serait en effet pas étonnant qu'il n'ai pénétré dans le bunker qu'à 9h58.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#169 24-06-2016 19:50:55

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Non Kiku, je viens d'éditer un post en même temps que toi qui infirmerait cela.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#170 24-06-2016 23:22:59

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Kikujitoh, tu l'as vu où ta collection d'horloges dans le PEOC ? Pas une des photos officielles récemment déclassifiées ne les montrent.
Je constate, malheureusement, que tu tentes par tous les moyens de démonter le témoignage de Mineta, mais uniquement sur des allégations sans la moindre preuve les soutenant. Ce n'est pas très sain cette façon de s'arquebouter sur des futilités pour tenter de les transformer en réalités.

Ce qui serait agréable pour tous, c'est que tu nous expliques où tu veux en venir avec précision et avec des arguments et non des arguties, parce que dans ton plaidoyer, non seulement tu prends Mineta pour un débile ne sachant pas à quelle heure il vit, un OB bis en sommes, mais tu jettes aussi les autres témoignages, comme celui de Ross que Mariflo publie ci-dessus.
C'est de l'Histoire ou de l'enfumage ?

Hors ligne

 

#171 25-06-2016 07:09:10

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Nanard a écrit:

Kikujitoh, tu l'as vu où ta collection d'horloges dans le PEOC ? Pas une des photos officielles récemment déclassifiées ne les montrent.

http://img15.hostingpics.net/pics/379601horlogesPAOC.jpg

Ces horloges se trouvent sur le mur d'en face par rapport à la plupart des photos où l'on voit Cheney assis à sa place. Dans la série de photo j'en ai trouvé seulement 2 lorsque Cheney s'est levé pour se dégourdir les jambes et s'est rendu de l'autre côté de la pièce.

Pour le témoignage de Ross, il est quand même a prendre avec des pincettes car on ne sait pas ce qui lui permet d'affirmer à ce moment là: "Le Vice-Président Cheney fut alors pressé vers un bunker spécial en sous-sol......"

Je me pose la question de savoir : Combien de temps il a fallu a Cheney pour se rendre de son bureau au PEOC ? Peut-être suffisamment de temps pour que le crash se produit pendant le transfert ?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#172 25-06-2016 08:57:52

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Bon, puisqu'il faut rentrer dans les détails, regardez les vos pendules et expliquez moi comment Mineta aurait pu se tromper d'heure d'arrivée ? Quand aux heures de tous les fuseaux, on en est quand même très loin tongue !

Hier soir, j'ai fait exprès de rester dans le flou en attendant de voir les réponses.
Les horloges correspondent à des fuseaux horaires. Sur celle que tu as choisi, Mariflo, l'horloge du bas pourrait correspondre à l'heure GMT, mais elles indiquent toutes le MÊME NOMBRE DE MINUTES !!
Comment avec ce fait avéré Mineta aurait pu lire les mauvaises minutes et la bonne heure ? Mais c'est vrai que ce pauvre garçon n'a pas de montre et doit donc se fier à n'importe quelle pendule croisée... ça devient pathétique au niveau de l'argumentaire:cool:

C'est vraiment une volonté révélatrice chez certains de chercher les poils sur les œufs pour justifier leur thèse, tout en refusant de la dévoilée.

Pourquoi ne pas avoir le courage de ses opinions et avouer clairement que le but de toutes ces contorsions est de refuser la présence d'un Boeing 757 au Pentagone ? Les choses auraient au moins le mérite d'être claires pour tous, seul problème pour les "déviants", argumenter leur opinion d'une façon logique

Hors ligne

 

#173 25-06-2016 13:05:31

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

(...) Pourquoi ne pas avoir le courage de ses opinions et avouer clairement que le but de toutes ces contorsions est de refuser la présence d'un Boeing 757 au Pentagone ? Les choses auraient au moins le mérite d'être claires pour tous, seul problème pour les "déviants", argumenter leur opinion d'une façon logique

Je ne perçois pas en quoi ses discussions intéressantes sur les calendriers respectifs et incompatibles de Mineta et Cheney permettraient de refuser la présence d'un avion au Pentagone. Il s'agit juste d'essayer de déterminer si Mineta est à la masse comme l'assène OB (et sans discussions possibles) ou si Cheney ment.

Hors ligne

 

#174 25-06-2016 14:10:00

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Larez, mon ami, évite de le faire exprès. Tu sais très bien  qu'une fois sorti des horaires de Mineta, le crash du vol 77 devient douteux. Si, comme tu le dis Mineta est à la masse,le reste devient confus au seul bénéfice de ceux qui, depuis des années sur ce forum, bloquent toute discussion sur la possibilité de crash du 757 sur le Pentagone, mais en ayant rien à proposer à la place sinon leur tarte à la crème de l'hypothétique commission d'enquête internationale et indépendante...etc + etc...
Des amateurs de normalité, koa cool

Hors ligne

 

#175 25-06-2016 14:31:20

le_foofighter
Membre de Soutien
Date d'inscription: 17-09-2014
Messages: 54
Site web

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Dans une série d'articles parus sur le Washington Post en janvier 2002 appelée "America's Chaotic Road to War", le journal revient chronologiquement sur le jour fatidique. Dans l'épisode 3, il est question du moment où Cheney et Mineta se rendent au PEOC.

Washington Post 2002Jan26_3 a écrit:

9:32 a.m. [Note : nous sommes là juste après la première allocution de G W Bush entre 9h29 et 9h31, dans l'école de Floride, d'où l'heure mentionnée]

The Vice President in Washington: Underground, in Touch With Bush

Secret Service agents burst into Cheney's West Wing office. "Sir," one said, "we have to leave immediately." Radar showed an airplane barreling toward the White House.

Before Cheney could respond, the agents grabbed the vice president under his arms-nearly lifting him off the ground-and propelled him down the steps into the White House basement and through a long tunnel that led to the underground bunker.

Meanwhile, American Airlines Flight 77, a Boeing 757 that had taken off from Dulles International Airport, turned away from the White House and flew back across the Potomac River, slamming into the Pentagon at 9:39 a.m.

In the tunnel below the White House, Cheney stopped to watch a television showing the smoke billowing out of the World Trade Center towers, heard the report about the plane hitting the Pentagon and called Bush again. Other Secret Service agents hustled Rice and several other senior White House officials included in an emergency contingency plan into the bunker with the vice president.

Transportation Secretary Norman Y. Mineta, summoned by the White House to the bunker, was on an open line to the Federal Aviation Administration operations center, monitoring Flight 77 as it hurtled toward Washington, with radar tracks coming every seven seconds. Reports came that the plane was 50 miles out, 30 miles out, 10 miles out-until word reached the bunker that there had been an explosion at the Pentagon.

Mineta shouted into the phone to Monte Belger at the FAA: "Monte, bring all the planes down." It was an unprecedented order-there were 4,546 airplanes in the air at the time. Belger, the FAA's acting deputy administrator, amended Mineta's directive to take into account the authority vested in airline pilots. "We're bringing them down per pilot discretion," Belger told the secretary.

"[Expletive] pilot discretion," Mineta yelled back. "Get those goddamn planes down."

Sitting at the other end of the table, Cheney snapped his head up, looked squarely at Mineta and nodded in agreement.

Il est donc précisé là 2 choses :
- Cheney apprend le crash sur le Pentagone alors qu'il descend au PEOC (cela est compatible avec son évacuation juste après les photos de flickr prises dans son bureau, dont la dernière est à 09h36)
- Mineta suit la progression du même avion jusqu'à son crash sur le Pentagone (ce qui est conforme à ce qu'il déclarera plus tard devant la Commission en mai 2003, puis en 2006 dans l'ITW citée plus haut).

Assez curieusement, sur la page Wiki de Mineta, ce témoignage est présenté mais il est alors décrit comme "sensiblement différent" de celui que le même Mineta fera devant la commission (en mai 2003, donc). Il diffère effectivement en ce sens que le quotidien n'évoque alors pas la fin de la conversation rapportée plus tard par Mineta entre le militaire et Cheney (est ce que les ordres sont maintenus Monsieur ? Evidemment, avez-vous entendu le contraire ?). Mais sinon, ces informations confirment (une nouvelle fois) que Mineta se trouvait bien au PEOC AVANT le crash du Pentagone. Tandis que ce même article affirme que Cheney ne s'y trouvait pas (et donc qu'il n'aurait pas pu avoir cette conversation avec ce militaire... en tout cas concernant le vol 77).

Dernière modification par le_foofighter (25-06-2016 14:33:14)


"Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société.
On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la "Loi morale" ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les "lois morales" selon leur caprice et leur intérêt.
"
(1988), vision externe mais plutôt juste

Hors ligne

 

#176 25-06-2016 15:08:28

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

@nanard

Je n'ai pas d'arrière pensée aéronautique sur les discussions concernant les plannings de Mineta ou Cheney et les hypothèses avancées de soit "à la masse" pour Mineta, soit de mensonge pour Cheney.

1ère hypothèse :

Mineta était ce jour-là à côté de ses pompes et du coup Cheney serait dans le vrai, c'est à dire qu'il n'aurait pas eu les échanges que lui prête Mineta sur sa connaissance de l'impact imminent contre le Pentagone et son "laisser faire" que cela sous-entend.

C'est ce que défend OB qui d'ailleurs n'avance pas une hypothèse mais plutôt une certitude indiscutable (le reste étant des âneries de théories fumeuses de complotistes).

2ème hypothèse :
Mineta dit la stricte vérité sur son emploi du temps et donc Cheney ment (et, soit dit en passant, si j'ai bien compris cette histoire de CoG, c'est lui qui était alors au commande).

(Autre hypothèse ?)

On s'efforce sur ce forum de mettre ces 2 hypothèses à l'épreuve des faits et témoignages en notre possession et en amenant des éléments de réflexions nouveaux qui doivent être discutés.
Quand bien même ces nouveautés peuvent être jugées peu crédibles après coup, voire ridicules, ça ne me dérange pas. Mais dans l'immédiat je vois ça plutôt comme une sorte de brainstorming avant de suspecter quiconque de malhonnêteté et/ou d'intention cachée.

En l'état des échanges, si j'ai bien suivi, les arguments amenés (dont les tiens) feraient plutôt pencher en faveur du timing avancé par Mineta et par conséquent accréditerait l'hypothèse d'un mensonge sur le témoignage de Cheney. En est-on bien là ?

Petit rappel : Mineta a témoigné sous serment devant la commission d'enquête. Bush et Cheney n'ont pas témoigné devant les membres de la Commission, pas de déposition sous serment, pas d'enregistrement, pas de notes.

De ma lorgnette, que Cheney mente ou pas ne remet pas ici en cause le crash sur le Pentagone. Il s'agit de savoir si il y a une connaissance de sa part concernant l'imminence du crash et la décision du laisser-faire que l'on peut supposer d'après Mineta.

Hors ligne

 

#177 25-06-2016 18:28:24

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je crois que tu cernes la vérité de près mon ami !
Déjà effectivement, Mineta dépose sous serment, ce qui n'est pas le cas du vice-président. Je te rassure, même sous serment, Cheney est capable de mentir !
Il n'est pas a son coup d'essai dans ce domaine, surtout dans cette journée, pour rappel c'est lui qui a aussi  osé qu'ils avaient retrouvé le nez du 757 dans AE Drive après les faits ! Retrouvé, ça sous-entend intact !!!

C'est Mineta qui a décidé la fermeture des voies aériennes des USA avant le 3ème crash. Comme le matin il petit-déjeunait avec une "sommité" européenne, il ne peut l'avoir déclenchée que depuis le PEOC, donc avant l'impact sur le Pentagone.

Tu as aussi tout compris concernant la CoG. Elle n'est mise en place, à l'époque QUE s'il y a disparition physique du Président et/ou du vice-président. Amélioration depuis l'origine de cette mesure, elle n'est déjà plus uniquement liée au mauvais résultat d'un conflit nucléaire mais s'étend à tout un tas de sujet, dont l'attaque terroriste, ils auraient fait fortune dans la voyance !

Cela dit, Cheney qui était déjà le patron depuis la nomination de Bush trop souvent en vacances, le devient en fait totalement ce matin là. C'est un message clair à Bush qui ne pèse alors plus rien, les néocons les plus durs sont aux manettes. Wolfowitz n'est pas à son bureau du Pentagone ce matin là, surement par hasard, mais vu à Raven Rock qui semble avoir été un des sites abritant les troupes de la CoG, sous les ordres du seul Cheney.

Reprends la photo officielle où on le voit descendre de Marines One (devenu Marines Two pour faire plaisir à Kikujitoh tongue) à Camp David à point d'heure le soir du 11 avec Libby, son second couteau . Il était le boss au niveau du pays ce jour là.
Quand on a sa résidence à moins de 5 km de la MB, trouvez une autre bonne raison pour, après une très longue journée (il est arrivé à la MB à 7 heures du matin) pour se payer plus d'une heure d'hélico vers 23 heures/minuit !

Autre chose, Foofighter, s'il te plait, peux-tu expliquer cette niaiserie officielle qui ferais que le vice-président, officiellement président ce jour là en l'absence de Bush, l'homme le plus puissant de la planète et des Etats-Unis aurait été descendu au PEOC uniquement au moment du crash ?
1- c'est différent de son mensonge sur son arrivée à 10 heures au même endroit
2- c'est différent de son autre mensonge sur la façon que les types du Secret Service l'ont emmené parce que l'avion se rapprochait. Cette version, que tu rapportes dans ton post, compte-tenu du comportement normal des services de sécurité de la MB me semble un peu moins alambiquée !
Remarques, j'ai lu quelque part un autre délire où Cheney aurait appris le crash du vol 77 à 10 heures en arrivant au PEOC !!! lollol Pays le plus puissant de la planète , république bananière  ou d'opérette ?
Tout fut mis en branle par le pouvoir pour enfumer...

Hors ligne

 

#178 26-06-2016 12:00:31

le_foofighter
Membre de Soutien
Date d'inscription: 17-09-2014
Messages: 54
Site web

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

Autre chose, Foofighter, s'il te plait, peux-tu expliquer cette niaiserie officielle qui ferais que le vice-président, officiellement président ce jour là en l'absence de Bush, l'homme le plus puissant de la planète et des Etats-Unis aurait été descendu au PEOC uniquement au moment du crash ?
1- c'est différent de son mensonge sur son arrivée à 10 heures au même endroit
2- c'est différent de son autre mensonge sur la façon que les types du Secret Service l'ont emmené parce que l'avion se rapprochait. Cette version, que tu rapportes dans ton post, compte-tenu du comportement normal des services de sécurité de la MB me semble un peu moins alambiquée !
Remarques, j'ai lu quelque part un autre délire où Cheney aurait appris le crash du vol 77 à 10 heures en arrivant au PEOC !!! lollol Pays le plus puissant de la planète , république bananière  ou d'opérette ?
Tout fut mis en branle par le pouvoir pour enfumer...

Parce que ce sont les faits et témoignages dont nous disposons à ce stade, sous réserve évidemment que certains ne soient pas manipulés/déformés/inventés, comme ces photos "prouvant" maintenant que Cheney était encore à son bureau 2-3 minutes avant le crash sur le Pentagone (alors que ce n'était pas évident avant), et qu'il ne pouvait donc pas être eu PEOC en même temps. Du coup, exit la version des faits de Mineta par laquelle Cheney avait donné ses fameux ordres ambigus au sujet du vol 77. En même temps, Mineta n'en parle qu'en 2003 ; certes, c'est devant la Commission et on ne peut donc l'ignorer comme cela. D'ailleurs pourquoi n'aurait-il pas été poursuivi d'une manière ou d'une autre par la suite s'il était établi qu'il mentait ce jour là, alors qu'outre Atlantique on semble accorder une grande valeur à ces déclarations sous serment ?

En mettant de côté ces affirmations de Mineta, la version des faits selon laquelle Cheney apprend le crash du Pentagone en descendant au PEOC (entre son bureau et le bunker) n'est pas foncièrement incompatible avec les éléments collectés jusque là, à savoir qu'il quitte son bureau grosso-modo au moment du crash (ou 1-2 minutes avant, même si ça semble tardif effectivement), évacué de force par son secret service. Il apprend alors le crash dans les couloirs menant au PEOC (selon ce que rapporte le Washington Post dès 2002, voir lien précédent), sachant qu'il peut se passer quelques minutes entre le crash et l'info officielle et/ou les images télévisées. L'info a donc pu arriver vers 09h45 environ, et là on est finalement peu de temps avant son arrivée officielle au PEOC (9h58, bien que cette version ne vienne pas de lui si je ne m'abuse). Bon, évidemment, pour valider définitivement ce paragraphe, il faut mettre de côté les déclarations de Mineta sur les ordres de Cheney, chose qu'on ne peut pas balayer aussi facilement d'un revers de main, sauf à vouloir faire coller le déroulement des faits à ses à-priori, ce qui ne me semble pas la méthode la plus honnête intellectuellement.

Ah, tout aurait été beaucoup plus simple si Bush et Cheny avaient, eux aussi, été entendus régulièrement par la Commission d'enquête...


"Vous avez créé un "ordre" social structuré de manière délirante dans lequel le pouvoir technologique, le pouvoir économique et l'information sont manipulés non par les créateurs intelligents de systèmes ou réseaux émergents, mais par les cerveaux les plus malades ou paléoencéphaliques de la Société.
On arrive même à l'ineptie délirante que les gardiens de la "Loi morale" ne sont pas des scientifiques honnêtes, mais des leaders fanatiques de certaines communautés religieuses qui falsifient les "lois morales" selon leur caprice et leur intérêt.
"
(1988), vision externe mais plutôt juste

Hors ligne

 

#179 26-06-2016 13:44:00

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je suis ok avec toi le_foofighter: en plus, ce que tu écris correspond aux déclarations des contrôleurs aériens lors de l'interview relatant ce jour du 11.9. Voir mon post 167 plus haut avec les liens correspondants. Mais sur ce post je concluais un désaccord avec Berruyer or aujourd'hui je pense qu'il a raison. Reste quand même pour moi un fort sentiment de malaise en pensant au faux témoignage de Mineta: pourquoi inventer cette histoire d'avion en approche et Cheney qui laisse faire !!? hmmroll

Dernière modification par Mariflo (26-06-2016 13:45:43)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#180 26-06-2016 14:43:16

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4798

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Au sujet de la chronologie Mineta/Cheney, merci de continuer cette discussion sur le fil adéquat : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?pid=326839

Dernière modification par kikujitoh (26-06-2016 15:05:22)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#181 26-06-2016 15:03:43

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je suis heureux d'apprendre que Foofighter dispose de faits et témoignages prouvant la version de Cheney !
Par contre, où je suis bien ennuyé, c'est que je ne sais pas laquelle... et avec quels faits et témoignages roll
1- Celle où il est déménagé par le SS seulement quelques minutes avant l'impact alors qu'ils étaient informé de la progression de l'avion depuis un moment (cf le nouveau Pearl Haobor). Cette version ne peut correspondre au degré de protection que le SS accorde aux Président et vice-président.
2- Celle où il arrive seul sur ses jambes au PEOC à 10 heures- ?
3- Celle où il est déménagé normalement avec le délai de sécurité normal
4- Quoi d'autre ?

On est Djeunes avec l'esprit ouvert lol, mais il faut p'têt quelques infos complémentaires pour croire à une éventuelle autre version. Pourquoi pas ton analyse, mais, stp, argumentes sérieux parce que les certitudes pour moi c'est totalement insuffisant !

Mariflo, voilà une réflexion qui me parait bonne ! Il serait intéressant que tu développes les raisons qui t'ont amené à changer d'avis (très respectable) sur la version OB.

Hors ligne

 

#182 26-06-2016 16:22:30

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Nanard à écrit :

Mariflo, voilà une réflexion qui me parait bonne ! Il serait intéressant que tu développes les raisons qui t'ont amené à changer d'avis (très respectable) sur la version OB.

Voir mes post 167 et 171: Cheney a été pressé d'aller au bunker alors que le vol77 était en approche, j'imaginais à tort qu'il avait eu le temps d'y arriver avant le crash. Or, non ça été trop vite ! D'après le timing de Berruyer, il est fort probable que le crash a eu lieu pendant le transfert de Cheney vers le bunker.
Mais maintenant, suite au dernier post de Kiku, on se rend compte que tout le timing  a été "brouillé officiellement" et on est donc dans le brouillard !! roll

Dernière modification par Mariflo (26-06-2016 16:44:05)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#183 26-06-2016 17:51:44

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

kikujitoh a écrit:

Au sujet de la chronologie Mineta/Cheney, merci de continuer cette discussion sur le fil adéquat : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?pid=326839


Je confirme. On sort du cadre des stricts discussions sur OB.
Il serait effectivement plus utile (pour s'y retrouver ultérieurement) de continuer sur le fil indiqué "Le témoignage de Mineta confirmé" (quitte à contredire le titre) et revenir ensuite ici.

Hors ligne

 

#184 03-07-2016 13:31:21

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je n'arrive pas à trouver les sources de plusieurs des photos du dossier de Berruyer. Par exemple :

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/06/pentagone-55.jpg
http://www.les-crises.fr/wp-content/upl … one-55.jpg

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/06/pentagone-56.jpg
http://www.les-crises.fr/wp-content/upl … one-56.jpg

Les commentaires semblant être clos, j'ai posé la question directement à Berruyer mais jusqu'à présent il ne m'a jamais répondu.

Merci d'avance à celui ou celle qui pourra me donner les sources de ces photos.
smile


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#185 03-07-2016 14:36:40

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je viens de chercher sans succès.
J'ai tenté le coup avec Tineye
15.581 billion images analysées et aucune correspondance pour les 2 images que tu donnes !
Un assemblage maison peut-être.

La dernière image lui a été signalée comme étant un fake (sur laquelle il s'est basé pour sa démonstration) mais son "honnêteté intellectuelle" ne l'a aucunement poussé à en prendre acte, à vérifier cette information et à rectifier son article (si il s'agit bien du sien). Je serais surpris que le commentaire signalant cette information soit toujours là tout comme je serais surpris qu'il daigne te répondre un jour (le sujet étant apparemment clos pour lui sans possibilité de la moindre remise en cause). Vu ses réactions, tout ce qui peut malmener ou déranger quelque peu sa démonstration rentre dans la case "âneries".
Bien la peine de dégommer T. Meyssan pour montrer de son côté un tel parti pris et une telle censure tout en affichant "(...) nous n’avons prétention à détenir aucune vérité  (nous la cherchons avec vous)". C'est pourtant exactement le contraire qui a été fait sur ce dossier : une vérité énoncée et absolument indiscutable "avec vous".

Hors ligne

 

#186 03-07-2016 16:24:54

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Pour moi la source des photos présentées par Zorg 2 posts plus haut sont des copies d'écran de capture d'image de la vidéo de surveillance du Pentagone https://m.youtube.com/watch?v=P92iSdqsBgo le tout zoomé à 200-300% et recadrées ! On y distingue  effectivement une esquisse floue de Boeing dans les tons bleu.


Par contre, à ce propos, Larez , Berruyer a édité ceci: http://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-4/
ÉDIT : certaines personnes m’indiquent en commentaire que la ligne bleue aurait peut-être été renforcée artificiellement. Je n’en sais rien, et ayant perdu assez de temps sur des âneries, je vous le signale par déontologie. Mais on voit bien un très gros truc avec une queue passer en tous cas, ce n’est pas contesté ça…  🙂


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#187 03-07-2016 16:54:27

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

J'ai revisionné (un paquet de fois) les vidéos du Pentagone et il me parait clair que les images montrées par Berruyer ont été trafiquées d'où ma demande pour savoir d'où elle proviennent. J'avais aussi cherché via Tin Eye sans succès. Bizarre quand même mais j'ai déjà remarqué que cet outil laissait parfois passer des occurrences...

Je suspecte également cette image d'être un fake et là aussi aucun résultat sur Tin Eye :

http://www.les-crises.fr/wp-content/uploads/2016/06/pentagone-179.jpg
http://www.les-crises.fr/wp-content/upl … ne-179.jpg

Si quelqu'un en connait la source...

Dernière modification par Zorg (03-07-2016 16:55:27)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#188 03-07-2016 18:29:09

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Les diptères ne te disent pas merci !

C'est quoi cette nouvelle tentative, en Anglais pour faire djeunes, à première vue destinée, une fois de plus à remettre en cause le crash d'un 757 sur le Pentagone ? Si j'ai mal compris le texte en Anglais, c'est la preuve que quand on amène des "nouveaux" éléments, on se doit de traduire !

Hors ligne

 

#189 03-07-2016 18:29:25

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Mariflo a écrit:

(...) Berruyer a édité ceci: http://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-4/
ÉDIT : certaines personnes m’indiquent en commentaire que la ligne bleue aurait peut-être été renforcée artificiellement. Je n’en sais rien, et ayant perdu assez de temps sur des âneries, je vous le signale par déontologie. Mais on voit bien un très gros truc avec une queue passer en tous cas, ce n’est pas contesté ça…  🙂

Merci pour cette remarque Mariflo.
Si je résume bien : Je vous signale par déontologie que j'ai peut-être utilisé une source bidon... mais je m'en fous !
Faut oser ! Ça fait parti des travers qu'il reproche justement à Meyssan !

"on voit bien un très gros truc avec une queue passer en tous cas, ce n’est pas contesté ça…"
Ben si, c'est contesté par expertise des rares images vidéos des 2 seuls enregistrements disponibles. Il est démontré que dans les images synchronisées et communes des 2 caméras, il y a une image bidonnée : l'image n° 23.
Voir à partir de la 17ème minute, et en guise de rappel, l'argumentation développée dans le doc de Massimo Mazzucco :
http://www.dailymotion.com/video/x1555k … -ua93_news

Mais peut-être que OB a vu cette démonstration (et la question posée qui suit) et a estimé, une fois de plus, avoir "perdu assez de temps sur des âneries".

Hors ligne

 

#190 03-07-2016 18:45:41

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

C'est quoi cette nouvelle tentative, en Anglais pour faire djeunes, à première vue destinée, une fois de plus à remettre en cause le crash d'un 757 sur le Pentagone ?

"Fake" ?
Je ne suis pas le dernier à utiliser ce mot-là, et tant d'autres, tout en le regrettant.
La démonstration qu'une image est fausse n'est pas selon moi "à première vue destinée, une fois de plus à remettre en cause le crash d'un 757 sur le Pentagone".
Il s'agit juste de montrer que si une image est bidonnée, il faut en prendre acte et ne pas (plus) l'utiliser pour une quelconque argumentation puisque cela ne peut que décrédibiliser l'ensemble.
On est carré ou on ne l'est pas, mais pas à moitié carré, surtout sur un sujet comme celui-ci.

Hors ligne

 

#191 03-07-2016 18:49:55

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je crois que ce forum a, depuis longtemps, démystifié ce point, avec l'aide de JP Desmoulins.

OB étant tout sauf la Bible, surtout si financé par le Secrétariat d'Etat, il n'y a pas plus d'avion dans le fond que de poil sur les œufs.
Pour rappel, l'avion va taper la façade ouest, ce qui veut dire, comme le confirmerait Mr de La Palisse, qu'il va vers l'est.
Seulement, même aux USA le soleil, se lève à l'est et donc la dérive de la chose (je n'ose pas utiliser le mot Boeing) devrait être en plein soleil, comme la pelouse plus bas. Recherchez la couleur de la dite dérive chez AA et dites-moi si vous voyez quelque chose qui y ressemble dans ce "tableau" ? roll

Hors ligne

 

#192 14-07-2016 09:45:35

Filipos
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-06-2016
Messages: 5

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Elle me semble bien haute la dérive non ?

Hors ligne

 

#193 14-07-2016 12:51:54

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Filipos a écrit:

Elle me semble bien haute la dérive non ?

Oui, d'où sûrement les soupçons de Zorg sur le fait que ces images soient bidonnées.

Hors ligne

 

#194 13-09-2016 18:42:27

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Aujourd'hui, Berruyer dans cet article [Logique !] Et maintenant, les menaces physiques à notre encontre… annonce les couleurs à propos du futur traitement dans son blog, des tours du WTC lors des attentats du 11.9
il écrit cette petite phrase:

"je manque de temps – j’avais prévu depuis longtemps de parler du World Trade Center pour démonter les théories délirantes des truthers, pour lutter contre le conspirationnisme, mais on m’a un peu sauté à la gorge cette semaine, ce qui décale tout, désolé…)"

D'autre part, un autre article  en rapport avec le 11.9 sur les ascenseurs des WTCs

[2002] 11/09/01 : Les ascenseurs, une catastrophe au sein de la catastrophe
http://www.les-crises.fr/les-ascenseurs … tastrophe/

(dans les commentaires tout en bas quelqu'un tente sa chance ! )
http://img15.hostingpics.net/pics/530884868.jpg

chez nous  c'est ici  une demande de Reopen news

Enorme: Une revue scientifique du prestigieux European Physical Society démolit la version officielle


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#195 13-09-2016 21:28:18

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

C'est vrai que Berruyer est en train de se la jouer façon victime. Toute personne médiatiquement connue reçoit ce genre de message stupide, il en est, selon ses dires à son premier, pas de quoi fouetter un chat !

Par contre, et dans le message aussi nul que bourré de fautes donnant une idée du niveau de l'expéditeur, petit rappel de la nouvelle technique du Maître, j'étale mes certitudes et vous avez 5 lignes pour avancer une thèse contraire, mais complète.
Le simple fait de s'opposer aux vues de ce nouveau génie des Carpates vaut immédiatement une volée de bois vert. C'est l'application du règlement du chef bien connu:
Art 1 J'ai raison
Art 2 J'ai toujours raison
Art 3 Même si j'ai tort, c'est l'art. 1 qui s'applique...

Ce qui veut dire que dès que sa pression Kollossale va diminuer, il va nous en remettre une louche de ses approximations, erreurs, oublis et autres sur le WTC, sans espoir de réponse suffisamment développée pour le contredire.
Bien sur, comme d'hab, ReOpen a je pense prévu de ne rien dire et de laisser passer l'attaque. Qu'ils ne s'étonne pas d'avoir atteint une audience particulièrement confidentielle...

Hors ligne

 

#196 13-09-2016 23:27:57

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Si quelques-uns sur ce forum ont du temps et un peu de talent pour prêter main forte aux quelques bénévoles de l'asso qui s'activent comme ils peuvent mais avec opiniâtreté à la rédaction, ils seront accueillis avec grand plaisir. C'est toujours bon de le rappeler de temps à autre.

Hors ligne

 

#197 25-09-2016 09:18:23

Gil29
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-09-2016
Messages: 1

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Bonjour à tous!

Voila le commentaire que je voulais laisser sur le site: les-crises.fr.

Les faits rien que les faits.

Je pense que Catherine fait référence à cet article
http://usatoday30.usatoday.com/news/was … t.htm#more
"When Williams discovered the scorched bodies of several airline passengers, they were still strapped into their seats."

Les photos que vous montrer dans cet article (Photos choquantes !!)
http://www.les-crises.fr/wp-content/upl … ne-399.jpg
http://www.les-crises.fr/wp-content/upl … ne-400.jpg

Ne peuvent en aucun étre ceux des passagers, 
L'avion à percuter le pentagone à plus de 800 km/h
l'avion à percuter plusieurs pilliers
les étages supérieurs se sont éffronder

car cela me rapelle le crash du TU-144 à Goussainville en 1973
voici le témoignage des pompiers à l'époque
https://www.youtube.com/watch?v=hkR8W1vt5jQ Konkordski - Documentary - Tupolev TU-144
à partir de 40.12 de la vidéo

Donc peut-étre s'agit-il de travailleur sur le chantier du pentagone avant le crash
(les photos montre qu'il porte une combinaison)

En 2001 ce n'est pas le premier avion civil à s'écraser contre un batiment 
4 Octobre 1992, El Al Flight 1862, un Boeing 747 avion cargo, crash en Hollande

28 juin 1945 crash d'un bombardier B-25 sur l'empire State Building


Les appels télèphonique à bord du vol 77 sont sujet à polémiques
Télèphone cellulaire (cell Phone) ou télèphone de l'avion (airfone) ?
Quel sont les possibilité techniques ?

http://www.consensus911.org/fr/point-pc-2-fr/
http://pilotsfor911truth.org/amrarticle … tnote25sym

http://usatoday30.usatoday.com/tech/wir … ones_x.htm
made one of the first legal cell phone calls from a commercial jetliner
aboard an American Airlines jetliner on 2004

Aprés avoir lu ces articles de quoi est-on sur concernant
ces appels télèphonique.

Hors ligne

 

#198 25-09-2016 09:58:01

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6557

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Bonjour Gil29 et bienvenue.

Voila le commentaire que je voulais laisser sur le site: les-crises.fr.

Commentaire supprimé ?

Hors ligne

 

#199 04-10-2016 13:47:37

Loxosceles
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 56

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Rebelotte en ce moment avec l'obsession autour de Zemmour. Un de mes commentaires passe, se retrouve en quelques heures second en terme de plussage. A l'heure qu'il est, il a disparu. Ce qui veut dire qu'une grande proportion des opinions est tout simplement refusée, sur son site, mais ah... ce n'est pas de la censure voyez-vous, car il ne faut pas prononcer les grands mots. J'ai vraiment beaucoup de mal à respecter une approche aussi fermée. On ne peut déjà pas développer son point de vue, et quand on parvient à faire rentrer celui-ci dans le cadre limité, il est supprimé s'il ne plait pas à sa majesté (souvent les commentaires sont supprimés en cours de matinée, je me suis toujours demandé quel super-modérateur s'arrogeait ce droit, après qu'un autre les ait apparemment validés ou je ne sais quoi). Olivier Berruyer pratique la pensée unique à sa sauce.

Ça promet avec les articles à venir sur le WTC, où on devra subir une version sans pouvoir avancer la moindre contre-argumentation. Une pratique qui n'est pas différente... des tenants du pouvoir officiel. Et dire qu'il prétend dénoncer les dérives du système qui mènent précisément aux crises dont il parle...

Hors ligne

 

#200 04-10-2016 15:01:48

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

loxosceles dépité !
Tu as sur ce lien peut-être la raison de la disparition de ton commentaire !
http://www.les-crises.fr/petits-rappels … mentaires/


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr