ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 16-06-2016 21:47:44

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1405

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

incroyable, f6 membre banni du forum  s'invite en commentateur vedette chez Berruyer avec son fameux coupe frite et la pomme de terre qui va avec  !! Et là, pas de censure ! au contraire, Berruyer est content de montrer à ses lecteurs jusqu'où peuvent aller les complotistes !

http://img11.hostingpics.net/pics/664089f6redi.jpg


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#82 16-06-2016 22:04:48

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Non, ce n'est pas f6, mais c'est certainement "WTC7" ici (son disciple passé également polluer quelque temps ce forum) qui conteste les crashs dans les tours avec la seule 3ème loi de Newton et quelques frites.
Laisser passer ça est du bain béni pour OB. C'est tellement plus facile que de laisser en place les commentaires qui le dérangent.

Hors ligne

 

#83 16-06-2016 22:15:20

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1405

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Ah oui f6 n'est pas maître de conférence mais j'ai cru qu'il s'était donné ce titre ! Maintenant que tu me le rappelles, je confirme que WTC7 c'est bien lui, alias ERD chez Berruyer. Et pourquoi il n'est pas censuré lui !?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#84 16-06-2016 22:36:33

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Mariflo a écrit:

Et pourquoi il n'est pas censuré lui !?

En laissant ce genre de commentaire et quelques autres qui le suivent, OB se refait une virginité en justifiant son titre principal de "théories fumeuses". Tu supprimes les posts qui te dérangent, tu laisses ceux-là et c'est le jackpot ! Le "sérieux" de ses articles face à une bande de zinzins complotistes. Du pain béni disais-je.

Hors ligne

 

#85 16-06-2016 22:56:13

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1405

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

On est bien d'accord !


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#86 16-06-2016 23:42:41

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Olivier Berruyer a écrit:

" Un mètre de circonférence en éducation physique " : c'est d'la balle ! cool


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#87 17-06-2016 00:02:25

Yann66
Membre de Soutien
Date d'inscription: 05-04-2008
Messages: 50

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je peux vous dire qu'ils sont une quarantaine de modérateurs, des gens bénévoles comme vous et moi, qui ont comme consigne de ne pas laisser le site dériver en commentaires insultants ou hors sujet ( quelques points concernant la charte : pas d’injures, pas de discussions entre 2 personnes, pas d’états d’âme sans intérêts, pas de propos hors la loi, pas de commentaires qui pourraient être repris pour décrédibiliser le blog, et plutôt laisser les commentaires qui apportent quelques chose aux lecteurs et éviter de laisser se noyer les commentaires enrichissants dans de nombreux commentaires sans intérêts ) ce qui est louable.
Par contre, j'ai le sentiment que certains modérateurs surcoupent les commentaires laissés par d'autres, c'est sans doute la raison pour laquelle vous pouvez voir vos commentaires rester quelques temps sur le site puis disparaître...
Je suis moi aussi profondément déçu par le site et OB en particulier, qui est à la limite de l'insulte "...ne pas relayer les âneries…" lorsqu'il répond à ce commentaire :
"Pourquoi la simple photo du Pentagone juste après avoir été percuté ( le bâtiment ne s’effondrera que quelques minutes plus tard ) ne provoque pas l’interrogation ? Aucune question ne vient à l’esprit ?
Les témoignages repris par les journaux c’est bien, mais les interviews de ces même témoins ( du moins ceux ayant déposés devant le congrès en 2001, policiers, militaires, agents d’entretien, employés du pentagone ), par des reporters en 2006 montrent qu’ils ont bien vu un avion se diriger vers le Pentagone…mais…
Le doute est aussi un droit."

Dernière modification par Yann66 (17-06-2016 00:03:10)

Hors ligne

 

#88 17-06-2016 05:38:27

SebastienM
Membre du forum
Date d'inscription: 27-06-2008
Messages: 115

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Yann66 a écrit:

Je peux vous dire qu'ils sont une quarantaine de modérateurs, des gens bénévoles comme vous et moi, qui ont comme consigne de ne pas laisser le site dériver en commentaires insultants ou hors sujet ( quelques points concernant la charte : pas d’injures, pas de discussions entre 2 personnes, pas d’états d’âme sans intérêts, pas de propos hors la loi, pas de commentaires qui pourraient être repris pour décrédibiliser le blog, et plutôt laisser les commentaires qui apportent quelques chose aux lecteurs et éviter de laisser se noyer les commentaires enrichissants dans de nombreux commentaires sans intérêts ) ce qui est louable.
Par contre, j'ai le sentiment que certains modérateurs surcoupent les commentaires laissés par d'autres, c'est sans doute la raison pour laquelle vous pouvez voir vos commentaires rester quelques temps sur le site puis disparaître...
Je suis moi aussi profondément déçu par le site et OB en particulier, qui est à la limite de l'insulte "...ne pas relayer les âneries…" lorsqu'il répond à ce commentaire :
"Pourquoi la simple photo du Pentagone juste après avoir été percuté ( le bâtiment ne s’effondrera que quelques minutes plus tard ) ne provoque pas l’interrogation ? Aucune question ne vient à l’esprit ?
Les témoignages repris par les journaux c’est bien, mais les interviews de ces même témoins ( du moins ceux ayant déposés devant le congrès en 2001, policiers, militaires, agents d’entretien, employés du pentagone ), par des reporters en 2006 montrent qu’ils ont bien vu un avion se diriger vers le Pentagone…mais…
Le doute est aussi un droit."

Berruyer suit de très près les commentaires et intervient beaucoup. Il doit n'avoir que ça à faire, mais je dirais qu'il s'agit plutôt d'un signe de fébrilité. Il n'a pas l'air du tout tranquille.
Il y aurait pu y avoir un débat parfaitement tranquille car les éléments qu'ils présentent sont assez pertinents et même convaincants. Seulement, sa démarche est profondément malhonnête et prétentieuse.
Simple exemple: quand il dit que les "conspis" (Pas d'amalgame, hein!) ne doutent de rien, c'est archi-faux.
Bref, son comportement est aussi insupportable que celle d'un Quirant, ce qui ne donne certes pas envie de dialoguer ou d'argumenter calmement. Effectivement, cela ne donne pas du tout envie de l'écouter.
Je me répète, quelle mouche l'a donc piqué? Comment a-t-il pu passer autant de temps à étudier une question qu'il a toujours refusé d'aborder pour nous pondre sa compilation aujourd'hui?  Je pose ces questions sciemment car il revendique une activité BENEVOLE. Il n'a pas de vie ce monsieur ou bien il est obsédé par les "conspirationnistes"? Comment il arrive à pondre des dossiers comme çà avec les autres quasiment chaque jour? On aimerait bien en savoir un peu plus sur son équipe de travailleurs bénévoles...
De toute façon, sous couvert d'exhaustivité, il n'aborde pas le centième des questions que des gens de tous horizons se posent depuis bien plus longtemps que lui. Sa théorie à lui, c'est que les complots n'existent pas par principe, que tout est simple et que les évènements arrivent par hasard. A partir de là, c'est du petit lait.
Point important: contrairement à ce qu'il fait d'habitude, il n'aborde pas du tout le sujet sous l'angle de la critique médiatique. Evidemment, sinon il serait obliger de dire qu'il y a eu une propagande terrible à propos du 11 septembre, DONC qu'il y a eu des mensonges, donc des raisons de manipuler les évènements et l'opinion. C'est même à partir du 11 septembre 2001 que la crédibilité des médias est en constante régression, inversement proportionnelle à la propagande pro-atlantiste…. Que Berruyer prétend dénoncer à longueur d'année. Cherchez l'erreur.
Mais il ne le fera pas. Bizarre de parler de méthodologie quand on change soudainement celle qu'on portait en étendard jusqu'à présent.

Dernière modification par SebastienM (17-06-2016 05:40:52)

Hors ligne

 

#89 17-06-2016 09:34:08

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je viens de recevoir les dernières "livraisons" de ce monsieur sur le Pentagone. Il est en passe de devenir le roi de la falsification, dans le traitement des disparitions d'argent au Pentagone comme dans les merveilleuses capacités aéronautiques de Hanjour ou les autres thèmes abordés. Vous y apprendrez au passage que le budget militaire américain est à la limite du famélique !
Il devient lamentable et pathétique à la fois. J'espère que l'ambassadeur des Etats-Unis le proposera pour une médaille ou un p'tit quelque chose après un tel effort pour faire avaler la pilule à ces Français qui doutent...
Pour suivre Sébastien et comme je l'évoquait hier, OB est Superman.
Actuaire de son métier - un mal nécessaire pour vivre - ce qui doit lui prendre pas mal de temps et d'énergie, il doit aussi comme tout être humain manger et dormir. Ajoutez la rédaction et vérification des 3/4 dossiers présentés chaque jour, quand à t-il rédigé un dossier aussi lourd pour lequel il n'a jamais fait appel au bénévolat sur son blog ?
C'est ce qui m'a amené à pensé à un dossier tout prêt qu'il n'y a plus qu'a diffuser

Hors ligne

 

#90 17-06-2016 11:42:18

ALIBABA25
Membre de Soutien
Date d'inscription: 08-12-2006
Messages: 1318

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

SebastienM a écrit:

Comment il arrive à pondre des dossiers comme çà avec les autres quasiment chaque jour? On aimerait bien en savoir un peu plus sur son équipe de travailleurs bénévoles...

Peut-être avec le meilleur rapport qualité-prix en terme de main d'oeuvre. Les stagiaires!
P.S. Enfin, n’hésitez pas à réaliser un don pour soutenir l’association animant le site (nous finançons aussi des stagiaires…)

Hors ligne

 

#91 17-06-2016 12:43:10

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Il y a quelques bons développements, comme le passage sur Mineta et Cheney, qui mérite que l'on s'y attarde ou encore la dernière partie, à noter tout de même que Lalo Vespera avait produit un bon article mettant en perspective l'histoire des 2300 milliards du Pentagone : http://www.reopen911.info/News/2012/07/ … pentagone/

Cependant dans l'avant dernier article je note un mensonge manifeste : http://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-9/

O. Berruyer a écrit:

Enfin, une petite expérience a été réalisée aux Pays-Bas (pas parfaite, certes, mais indicatrice) : on a demandé à quelqu’un du niveau de Hanjour, donc faible, de tenter de reproduire la figure trois fois. Bilan, trois coups au but…

J. Quirant a écrit:

Sur la page Pentagone, la vidéo d'un programme TV néerlandais montrant qu'un Boeing 757 est tout à fait capable d'effectuer la trajectoire enregistrée par les boîtes noires… Même par une personne inexpérimentée !!!!

Mais demandons-nous qui peut bien être cette personne inexpérimentée ?

Il s’agit de Rob Ruigrok, du National Aerospace Laboratory. Le NLR est un centre de recherche, l’un des leaders européens, dans le secteur de la technologie aérospatiale. Le NLR possède 4 des simulateurs les plus avancés au monde. Et qui est Rob Ruigrok ?

Ron Ruigok est le directeur du département d’étude sur les cockpits et opérations de vol et ancien ingénieur de recherche du département de mécanique aérospatiale du NLR. Il est diplômé de l’institut universitaire technologique de Delft, sur la conception et l’analyse des systèmes d’atterrissage automatique. Ensuite il est entré au NLR en temps qu’ingénieur en conception de simulateurs de vol, il a participé à l’élaboration des systèmes Controller-Pilot Datalink Communication (CPDLC), et sur le prochain Flight Management System (FMS). Il a également travaillé en collaboration avec la NASA sur des systèmes de détection, d’alerte et de pilotage automatique. Il a ensuite travaillé au département d’ingénierie mécanique en aérospatiale tout en continuant de travailler pour le projet commun NLR/NASA en matière de pilotage automatique. Il a ensuite dirigé le projet Mediterranean Free Flight. Depuis il est devenu le directeur du département d’étude sur les cockpits et opérations de vol, qui comprend la conception et l’analyse des simulateurs de vol.

Le fait que le directeur d’un des leaders mondiaux de la conception de simulateurs de vols et de pilotage automatique réussisse à effectuer un virage de 330 ° dans une descente de 2700 mètres ne prouve absolument pas qu’un amateur incapable de voler sur un Cessna le puisse. Prétendre le contraire est mensonger. Par ailleurs, le but de la vidéo était de prouver que l’avion était physiquement capable d’effectuer le virage, comme le montre l’explication avant le test.

Avait-il beaucoup d’expérience sur un simulateur de 737 ? Non, seulement 21 heures. A-t-il déjà volé sur un vrai Boeing ? Non. Rob Ruigrok a-t-il réussi à suivre une trajectoire lui permettant de renverser des lampadaires ? Non.

ReOpen911 avait déjà souligné le problème de cette simulation il y a déjà près de... 7 ans : http://www.reopen911.info/News/2009/10/ … ssionnels/

ReOpen911 a écrit:

1/ Quels sont les paramètres contestables de l’expérience selon l’association?

* La vitesse utilisée était inférieure de 50 km/h à la vitesse enregistrée sur la boite noire. La résistance de l’air croît avec le carré de la vitesse, ce qui, à 800km/h, constitue un facteur de charge exponentiel sur les gouvernes, affectant la manœuvrabilité de l’appareil, en particulier en cas de relief à éviter.

* La vitesse atteinte par le simulateur n’est pas certifiée.

* La trajectoire exacte telle que reproduite dans le simulateur n’est pas connue.

* La configuration (poids kérosène et poids passagers, équipage et bagages) n’est pas connue, donc le centrage non plus.

* Le vent latéral de 10 nœuds (18km/h) ce jour-là n’est pas pris en compte. Il génère une dérive importante qui rend la manœuvre manuelle plus compliquée.

* Et surtout l’association n’a aucun détail sur l’expérience réelle de l’apprenti pilote –M. Ruigrok- qui s’est soumis au test ce jour-là. En particulier, l’association signale que M. Ruigrok fait partie du personnel du LNAS, donc qu’il est susceptible d’avoir déjà de nombreuses heures de vol  sur ce simulateur en particulier. Le narrateur de la vidéo l’atteste d’ailleurs lui-même lorsqu’il déclare que M. Ruigrok a une expérience pratique voisine de celle d’Hani Hanjour sous-entendant, selon l’association, qu’il a pratiqué des essais de vol à des fins de projection dans un bâtiment du type du Pentagone.

* Le système anticrash était déconnecté

* Les alertes de survitesse étaient déconnectées

* Les obstacles topographiques n’ont pas été reproduits (butte de la boucle autoroutière) ni les lampadaires de Washington Blvrd.

* Et surtout : ce n’était pas un simulateur de B757 !

Dans ces conditions, les trois tentatives de M. Ruigrok, qui n’ont rien de scientifique contrairement aux titres dont se prévaut le laboratoire, se sont soldées par des dégâts très différents de ceux des attentats. Il a frappé successivement différentes parties du mur de façade, mais jamais à l’endroit impacté le 11 septembre, parfaitement centré et surtout au raz de la zone de travaux de renforcements. Lorsque M. Ruigrok déclare que pour une personne avec peu d’expérience en dehors d’un simulateur, il est possible de frapper le Pentagone, cela signifie bel et bien : avec une faible expérience de vol réel, mais de l’expérience en simulateur, effectuer cette manœuvre avec un avion est physiquement possible.

2/ Maintenant, sans trop entrer dans les détails techniques des échanges, que nous disent les mails échangés entre l’association « pilotsfor911truth » et le LNAS ? (...)

Ce mail indique que le LNAS ne certifie pas l’expérience et que, n’ayant pas étudié lui-même « les événements » du 11 Septembre, il ne peut faire aucune déclaration à valeur de preuve sur le sujet .
Autrement dit, le LNAS a mis en œuvre un test sur la seule foi des exigences des journalistes qui l’ont consulté, sans en approfondir officiellement les données à des fins de stricte comparaison scientifique.
En note de bas de page (pour une meilleure compréhension)

« The National Aerospace Laboratory uses a simulator which is not certified to compare a real life flight maneuver. »
qui signifie littéralement : "Le LNAS utilise un simulateur qui n’est pas certifié pour permettre la comparaison avec des manoeuvres de vol en situation réelle."


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#92 17-06-2016 13:37:05

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

On verra bien s'il s'empresse d'apporter le correctif sur cette information que tu remets en avant, et qui existe sur le site de ReOpen911 depuis des lustres comme tu le signales également.
Ça démontre que "son" travail est partial. Mais ce n'est même plus à démontrer.
A défaut d'être un mensonge intentionnel de sa part, "il" aura recopié une information mensongère par omission, et donc manipulatoire.
Bon, inutile de lui transmettre une telle demande qui disparaitra rapidement tout comme ont disparu toutes les autres remarques jugées gênantes qui ont déjà été faites (et pour certaines qui n'auront même pas passé le cap court de la publication comme ce fut mon cas).

Hors ligne

 

#93 17-06-2016 14:26:50

files_walker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 09-09-2011
Messages: 23

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

J'ai pu mettre hier soir un com avec la vidéo des témoins et il n'a été enlevé qu'en fin de matinée. Il aura convaincu au moins une personne, dont le commentaire à également été dégagé peu avant.
Le pire commentateur semble ếtre un dénommé caliban. Je trouve ses commentaires fascinants. Celui auquel je réponds ci-dessous n'est pas le meilleur.

Petit échange entre caliban et moi.

caliban:

De là à dire que certains ont pris la tangente…

Personnellement je me suis surtout intéressé aux commentaires de cette série de 10 articles.

Chez les tenants du complot il y a eu semble-t-il plusieurs réactions :
• celle assez commune du “moi je”, qui consiste à juger depuis sa propre expérience et uniquement elle (pour caricaturer : “je travaille en maison de retraite et je vous garantit que je m’y connais en débris !“)
• la stratégie de l’évitement, consistant à ne pas parler du sujet et à systématiquement se reporter aux crashs de New York pour appuyer la thèse d’un complot (sans d’ailleurs jamais préciser qui et pourquoi)
• celle du “oui mais …” consistant à piocher au gré des articles et de la discussion dans le mille-feuille argumentatif mis à disposition depuis des années par les conspirationnistes
• du dénigrement voire de l’excommunication 2.0 (“je remettrai plus jamais les pieds sur ce site !”)

… à présent je crois que les tenants du complots que vous avez vexés privilégient le petit pouce levé plutôt que le bouton Répondre. C’est déjà une évolution 🙂

@caliban

Vous ne savez pas ce que vous voulez.
Vous dites que vous vous intéressé aux commentaires comme certains se régaleraient à un dîner de con (d’ailleurs, qui est le con dans un dîner du même nom ?) puis vous vous déclarez satisfait que les cerveaux malades ne cherchent plus à répondre.

Sinon détrompez-vous les conspis ne sont pas vexés, depuis le temps on connaît le comportement des gens bien pensants comme vous, sur de leur raisonnement et qui ne considèrent jamais aucun argument opposé.

Qui sont les cerveaux malades ?


caliban:
“Vous ne savez pas ce que vous voulez.”
Personnellement je ne veux rien. Merci quand même.

“Qui sont les cerveaux malades ?”
A mon avis ce n’est pas à travers quelques échanges virtuels sur un forum que pourrait se résoudre ce genre de question. Par contre plus simple et moins hors-sujet : qui sont les crédules dans cette histoire de Pentagone ?

@ Caliban

Définition de crédule: “Qui croit trop facilement, trop naïvement ce qu’on lui dit ; candide.”

En tant que “conspirationniste” fier de l’être je ne crois pas facilement à ce qu’on me dit surtout pour un événement de cette gravité.

Tout le monde à vu des démolitions contrôlées un jour à la télé lors d’un sujet concernant la réfection d’un vieux quartier.
Même sans être expert en explosifs il est facile de comprendre les caractéristiques d’une démolition contrôlée: chute symétrique et à une vitesse proche de la chute libre.

Concernant le 11 septembre toutes les parties sont d’accord sur la vitesse proche de la chute libre, cela à été vérifié et accepté. Pour la symétrie, il suffit d’observer. Les chutes des deux tours et de la tour 7 sont d’évidence de deux types différents, mais les caractéristiques y sont dans les deux cas.

Et pourtant les gens croyant à la version officielle croient que les trois tours sont tombé symétriquement à une vitesse proche de la chute libre à cause de feux de kérosène pour les deux premières et de feux de bureau pour la tour 7.

Alors je vous retourne la question, qui sont les crédules ?

Dernière modification par files_walker (17-06-2016 14:38:22)

Hors ligne

 

#94 17-06-2016 14:55:13

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

"Soulignons aussi qu'il a d'ailleurs très peu piloté durant le détournement, uniquement à partir du point F :"

Extrait du violon de OB concernant les capacités de pilotage de Hanjour. Les + anciens savent déjà que je suis nul en informatique, donc à moins de reprendre vous même ce papier il faudra me croire hmm. Le point F du schéma de notre chef menteur, se situe du côté de Bailley's Crossroads, l'entrée de la fameuse boucle.
Il serait intéressant que notre comique troupier nous explique comment l'avion sous pilote automatique est revenu jusqu'à ce point alors qu'il était soi-disant programmé pour aller à LA ?
S'il n'était pas sous pilote auto, qui pilotait jusqu'à ce point ?
OB est d'un niveau frisant la catastrophe sur ce sujet. Pour expliquer la lenteur des F16 envoyés à la rencontre du vol 77, il admet qu'ils peuvent voler beaucoup plus vite (heureusement !) mais ne peuvent tenir la Vmax que 2 ou 3 minutes !
Quand on pense au nombre de pays qui ont acheté ce chasseur en toute confiance sur ces capacités de vitesse lol

Hors ligne

 

#95 17-06-2016 17:52:35

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

kikujitoh a écrit:

Il y a quelques bons développements, comme le passage sur Mineta et Cheney

Pour les heures d'arrivées, c'est nouveau cette histoire de zoom de photo sur la montre ?


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#96 17-06-2016 18:29:08

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

inam56 a écrit:

kikujitoh a écrit:

Il y a quelques bons développements, comme le passage sur Mineta et Cheney

Pour les heures d'arrivées, c'est nouveau cette histoire de zoom de photo sur la montre ?

Non, cela fait déjà quelques temps qu'on en parle, voir par exemple le developpement sur 911Blogger : http://911blogger.com/news/2015-07-24/f … ia-request


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#97 17-06-2016 22:20:25

alain59
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 14-06-2016
Messages: 6

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Larez a écrit:

On verra bien s'il s'empresse d'apporter le correctif sur cette information que tu remets en avant, et qui existe sur le site de ReOpen911 depuis des lustres comme tu le signales également.
Ça démontre que "son" travail est partial. Mais ce n'est même plus à démontrer.
A défaut d'être un mensonge intentionnel de sa part, "il" aura recopié une information mensongère par omission, et donc manipulatoire.
Bon, inutile de lui transmettre une telle demande qui disparaitra rapidement tout comme ont disparu toutes les autres remarques jugées gênantes qui ont déjà été faites (et pour certaines qui n'auront même pas passé le cap court de la publication comme ce fut mon cas).

Je pense que Berruyer n'acceptera jamais d'être remis en cause. Tout ce qu'il publie est comme parole d'évangile. D'un point de vue psychologique, il ne laissera aucun propos qui le remettrait tangiblement en cause, sous peine peut-être de se sentir humilié d'accepter de se tromper en "public". Il faudrait y voir une raison psychologique sans doute trouvant son origine dans l'enfance, pour qu'il ait tant besoin de jouer le rôle du maître à penser qui ne se trompe jamais, au point d'avoir développé un égo tel que sa raison, son esprit critique, son honnêteté soient occultés à ce point.
Aussi je me suis désabonné de son blog, comment faire confiance ensuite à ce qu'il peut dire sur tout autre sujet ?

Hors ligne

 

#98 18-06-2016 04:26:08

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 651

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Dans l'éditorial du 23 mai on a la grande satisfaction de lire : « (...) nous n’avons prétention à détenir aucune vérité  (nous la cherchons avec vous) ni à vous convaincre de quoi que ce soit. ».

À la fin du dixième article on a la profonde déception de voir Olivier Berruyer tourner le dos à cette belle déclaration : « Ainsi si vous avez encore des objections à la présence d’un avion, je précise que je n’accepterai que les commentaires qui présenteront une version alternative crédible avant d’exposer vos doutes. Car où on cherche la vérité, et on bâtit des scénarios, ou on est juste dans le doute abusif visant à détruire et à harceler. ». Un scientifique qui tenterait de protéger ses thèses par une telle interdiction du scepticisme raisonnable se déconsidérerait.

Hors ligne

 

#99 18-06-2016 09:14:51

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Toute chose a un côté positif pour qui veut s'en donner la peine.
Cette série de papiers d'OB a prouvé à l'envi que nous avions des trous ou des erreurs dans notre raisonnement et notre questionnement.

Je pense que nous devons dès maintenant nous appuyer sur ses quelques apports intéressants pour peaufiner notre thèse et éviter ainsi de prêter le flan à des retours de manivelle bien mérités dans l'affaire du niveau des disparitions financières au Pentagone.
Parmi les "habitués" du forum, personne n'a une formation financière ou économique pour vérifier et expliciter la thèse d'OB qui lui baigne là dans son élément ?
J'ai pensé lui poser la question, mais au vu de son comportement général, je doute de sa réponse.hmm

Hors ligne

 

#100 18-06-2016 10:39:24

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1405

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Essaye de lui poser la question, tant pis si tu te prends un vent !


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#101 18-06-2016 16:48:05

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

Cette série de papiers d'OB a prouvé à l'envi que nous avions des trous ou des erreurs dans notre raisonnement et notre questionnement.

A part l'histoire comptable (et encore, il ne fait aucun effort pour justifier un coef de 25 entre le budget et les écritures comptables, ni quels sont les autres budgets du gouvernement qui connaissent de tels fouillis comptable), pour quelqu'un comme toi qui connait bien la partie pentagone, quels trous et quelles erreurs corrigés par OB ?

J'ai très très hâte de lire la suite sur les twins et surtout le WTC7 !

Les réponses d'OB sont aussi d'un ton très quirantesque, non ?

Dernière modification par inam56 (18-06-2016 16:54:27)


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#102 18-06-2016 16:48:31

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Tu as raison, je le fait.

Hors ligne

 

#103 18-06-2016 16:56:58

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

nanard a écrit:

Tu as raison, je le fait.

En gardant une copie de ton post au cas ou la modération des crises.fr le supprime.


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#104 18-06-2016 19:16:39

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

En exigeant de ses contradicteurs qu'ils proposent un scénario alternatif à la version officielle (exigence qu'il semble considérée comme étant non négociable), OB opère un véritable renversement de la charge de la preuve.
Pour disculper son client devant une Cour d'assise, il suffit à l'avocat de la défense d'apporter des éléments de preuve à décharge invalidant la théorie de l'accusation. Son travail se borne uniquement à cette démonstration. On ne va pas lui demander en plus d'apporter une explication alternative aux circonstances du crime dont l'affaire est jugée (ce serait le monde à l’envers).
Dans ces conditions, je demanderais simplement à OB dans quelle mesure l'ensemble des témoignages qui contredisent la version officielle ne sont pas de nature à l'invalider.

Comment arrive-t-il, en effet, à concilier sa théorie avec les éléments suivants:
-une bonne quinzaine de témoins faisant état d'une trajectoire incompatible avec la trajectoire officielle
-8 témoins ayant vu un avion de petite taille, type avion d'affaire
-6 témoins, au minimum, ayant vu un deuxième appareil s'enfuir après le crash du vol AA77 sur le Pentagone


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#105 18-06-2016 20:05:08

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je mets ici le lien et la copie du post de inam56 dans "Pentagone/Quelle est la logique de la façade" en rapport également avec ce fil de discussion :
http://forum.reopen911.info/p326722-auj … ml#p326722

inam56 a écrit:

@mariflo

As-tu lu sur le site d'OB le post de nono ?

Olivier Berruyer a écrit:

Zakheim cherche à réconcilier les dépenses “perdues”

Dans le cadre des efforts de transformation militaire, le contrôleur du département de la défense Dov S. Zakheim et son détachement de comptables conduisent le processus des documents financiers du Pentagone, cherchant à identifier des milliards de dollars de ce qu’on appelle les dépenses «perdus».

nono a écrit:

Wikipedia confirme: Zakheim said, are making good progress reconciling the department’s “lost” expenditures, trimming them from a prior estimated total of $2.3 trillion to $700 billion.
Wikipedia nous dit aussi: From 1987–2001, Zakheim was CEO of SPC International, a subsidiary of System Planning Corporation, a high-technology analytical firm.
C’est quoi System planning corporation?
Ceux qui, entre autre, mettent au point le ” flight termination system “.
Mais encore? http://www.sysplan.com/capabilities/radar/fts/
Sacré comptable Dov…!
Quoi d’autre? Wiki toujours: During the 2000 U.S. Presidential election campaign, Zakheim served as a foreign policy advisor to George W. Bush as part of a group led by Condoleezza Rice that called itself The Vulcans.
Je vous laisse chercher pour “The Vulcans”. C’est pas un groupe de rock!
Quoi que…

Hors ligne

 

#106 18-06-2016 20:38:16

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Pour info, le pedigree du monsieur, vaut le détour... cool

Dov Zakheim :
Officiellement rabbin, il a la double citoyenneté, américano/israélienne. Néo-cons, membre du PNAC,  signataire de la fameuse lettre ouverte à Clinton, il  commença sa carrière politique sous Reagan. Il atteindra le poste de sous-secrétaire d’État à la Défense pour la planification et les ressources de 1985 à 1987.

A ce moment Zakheim alla persuader ceux de sa seconde patrie, qu'il leur fallait abandonner leur projet de nouveau chasseur, le Lavi pour se procurer le F 16 auquel il ressemblait d'ailleurs beaucoup. Reagan offrira 500 millions de dollars à Israël pour les dédommager et ils auront en plus, les avions à des conditions de «solde» jamais atteintes sur la planète.

Vice-président de SPC International, filiale de Tridata Corporation de 1987 au 4 mai 2001, il supervisa l'enquête sur le premier attentat commis sur la Tour nord  du WTC en 1993. Cette situation l’amènera à avoir accès à l'ensemble des plans des Tours jumelles et de leurs dispositifs de sécurité.

SPC créée entre autres le FTS, Flight Termination System, système de guidage d'un avion, y compris gros porteur, y compris à plusieurs centaines de miles de portée et le RTS, permettant d'introduire des menaces fictives sur des radars, dans le cadre d'exercices, ce dernier matériel étant acheté par l'US Air Force.

Au cours de la campagne présidentielle de 2000, il fut conseiller au sein d'un groupe de réflexion appelé Vulcains dirigé par Condoleezza Rice. Cela lui vaudra, à partir de mai 2001, un poste de sous-secrétaire à la Défense, chargé de contrôler les dépenses, dans le but de traquer et retrouver les 2300 milliards de dollars "disparus".
Il était surtout là pour avertir les comploteurs des progrès des analystes dans leur recherche de cette masse financière.
Cela ressemblait fort au loup dans la bergerie, ses sociétés ne semblant pas totalement étrangères, au moins à une partie de ces disparitions financières, servant à alimenter les black programs de la guerre des étoiles. Si cette dernière n'avait jamais vraiment été arrêtée, elle fut  relancée avec l'arrivée de Bush junior.
Il tiendra ce poste jusqu'en avril 2004, juste avant la réélection du Président.

Un sujet d'étonnement pourrait-être de comprendre comment un homme doté d'une double nationalité aussi voyante, peut en même temps, occuper un poste de sous-secrétaire chargé du budget de la plus puissante armée du monde, et travailler la main dans la main avec celle de sa seconde patrie ? Où est le critère de l'intérêt national et de quelle nation ?

Zakheim était membre du CFR et de l'IISS (International Institute for Strategic Studies). en plus du PNAC. Au sein de ce dernier,  il participa à la rédaction du trop fameux Rebuilding America's Defenses et particulièrement du passage si souvent cité : «De plus, le processus de transformation, même s'il apporte des changements révolutionnaires, est quelque chose qui prendra beaucoup de temps, surtout sans un événement catastrophique, catalyseur, comme un nouveau Pearl Harbor».

Autre curiosité de ce personnage durant le même temps, il avait un contrat pour louer à l'US Air Force 32 Boeing 767 reconditionnés en avions ravitailleurs. Il fallait penser à remplacer une partie de la flotte des KC 135, sur base 707 à bout de souffle.
Récupérant des avions civils, il les remettait en état et installait l'équipement de transfert de carburant sur Mc Dill ou Eglin AFB, Floride, pour en faire des KC 767.
Il avait accès à Boeing d'un côté pour les avions d'occasion et à l'US Air Force, par l'intermédiaire du Pentagone de l'autre.
Ce contrat, un peu trop juteux pour certains, dont Zakheim, fut bloqué en 2002 avec des accusations de corruption. Avec les soutiens dont il bénéficiait jusqu'au sommet de l’État, il fallait qu'ils soient vraiment sûr de leur affaire les enquêteurs !

Grand théoricien de la guerre préventive et du grand Moyen-Orient plus facile à maîtriser par les Israéliens, il devint vice-président de Booz Allen Hamilton. Ce cabinet travaille quasiment uniquement avec le gouvernement américain, dans les domaines des hautes technologies, y compris numérique et dans le renseignement.
A la retraite depuis 2010, il fut conseiller de Mitt Romney pour le Moyen-Orient, qui l'eut cru, jusqu'à l'élection présidentielle perdue par ce dernier.

Hors ligne

 

#107 18-06-2016 20:39:32

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Mon cher Inam, je te rassure, la copie est au chaud tongue

Hors ligne

 

#108 18-06-2016 21:38:50

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

@Nanard : Tridata Corporation est une filiale de SPC, et pas l'inverse. C'est certes bien elle qui a conduit les enquêtes sur l’attentat du WTC en 1993 mais rien ne dit que Zakheim ait oevré à quoi que ce soit dans l'enquête, voir la source primaire en question : https://www.usfa.fema.gov/downloads/pdf … tr-076.pdf

Sur le rôle de Zakheim pour le marché des 767 voir le rapport de l'OIG de 2005 : http://www.globalsecurity.org/military/ … shaded.pdf

Mais on divague du sujet là. Voir ce fil pour Zakheim : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?pid=326729

Dernière modification par kikujitoh (18-06-2016 21:51:16)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#109 18-06-2016 23:26:16

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Bien sur que Zakheim n'a pas mouillé la chemise sur le dossier du WTC en 93, mais en tant que vice-président, il était certainement tenu informé de cette affaire de part son importance. Il est vrai aussi qu'il n'a surement pas touché les liasses de plan, mais là aussi ils étaient à disposition de l'état-major de l'entreprise.
Je ferme la parenthèse pour rester dans les clous du sujet... cool

Hors ligne

 

#110 19-06-2016 10:47:57

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Tant pis pour le doublon mais dans la mesure où les échanges actuels sur l'autre fil de discussion "Pentagone / Quelle est la logique de la façade" concernent également les derniers articles de Berruyer, il me semble important que ce post de voubens ait toute visibilité ici :

voubens a écrit:

@ nanard

1) Ma formation est la comptabilité d'entreprise, pas la comptabilité publique, que je ne connais pas ou très peu.
Je pense que le rapport annuel d'audit interne du Dod utilise la méthodologie propre à la comptabilité publique (de surcroît anglo-saxonne, qui diffère peut-être autant de la française que la compta commerciale anglo-saxonne peut différer de son pendant français, même si dans celle-ci, on s'y retrouve assez aisément avec la documentation et la terminologie nécessaire). J'y reviendrai après...

2 ) J'ai un gros souci depuis que j'ai publié le post ci-dessus, car j'obtiens à présent le message suivant quand je tente d'atteindre le site Les crises.fr (mis en favori chez moi depuis 3 ans) :
"erreur lors de la connexion à la base de données" (je travaille avec mon PC)
J'ai essayé de me connecter avec mon smartphone : en 4G, pas de problème d'accès au site, mais en Wifi via ma box, même message ! Comment mon adresse IP a pu être ainsi squeezée, pourquoi et par qui, je l'ignore, mais je m'en inquiète...

3) Toutefois, avant de revenir sur ce forum, j'ai parcouru de nouveau le chapitre 10 sur le Pentagone sur mon smartphone et, ma foi, à la relecture, l'argumentation d'Olivier Berruyer n'est pas nulle. Le ton péremptoire est un peu chiant (il en est coutumier, mais on s'y fait), mais je vois aujourd'hui qu'il laisse passer quand même pas mal de choses en commentaires, ce qu'il ne faisait pas dans les premiers articles et ne m'avait pas rendu enclin à lui en envoyer un pour le voir censuré.
Il y a quelques années, Jean Pierre Desmoulins, un prof français qui tenait un blog, s'était penché sur le Pentagone ce jour du 11/09 et au final optait lui aussi, après avoir étudié les autres explications possibles, pour estimer vrai le crash du AA77 : j'ai potassé de longues soirées ses articles, et à ce moment, je pensais au final qu'il avait raison et que c'était bien ce Boeing-ci qui s'était scratché là...
Olivier Berruyer ne fait que dire la même chose des années plus tard, mais bien entendu avec la foule de nouveaux éléments à l'appui qui ont été connus entre temps, donc je veux bien admettre sans vraiment sourciller que les éléments fournis par lui, globalement, ont du sens (seul le doc National Security Alert m'avait amené le doute quant il a été diffusé dans l'intervalle - en 2006 je crois - : je n'ai pas été le revisionner depuis qu'OB a lancé sa série d'articles...).
Ce qu'il raconte à propos de Minetta ne m'avait pas effleuré l'esprit jusque là, mais c'est effectivement très crédible.
Par contre, j'ai trouvé son passage (dans le § 10.2 je crois) sur les 2300 milliards de $ disparus trop réducteur, surtout dans sa conclusion (qui fait passer effectivement tous ceux - ils sont nombreux, et ce depuis longtemps - qui prêtaient foi à l'argument du détournement de fonds pour des bênets) et c'est la raison qui m'a poussé à relire plusieurs fois sa documentation, et à finalement écrire le post ci-dessus.

Son argumentaire sur l'euro dépensé qui générerait de multiples écritures (sur les 7 600 milliards en montant de $ d'écritures comptables au total, chiffres cités dans l'article) et en équivaudrait bien plus en réalité , énoncé comme une évidence sur laquelle il n'y a pas à revenir, n'explique en fait pas grand chose s'il n'indique pas quelles méthodes furent pratiquées dans cet audit pour totaliser autant d'écritures, quand un audit semblerait ne devoir porter que le budget annuel en jeu (à savoir quelques 253 milliards indique-t-il graphique à l'appui pour le budget du Dod en cette année fiscale 2009),  et dont le total des écritures comptables devant être justifiées par des pièces comptables, à savoir :

moyens et types de paiement des encaissements et décaissements, sommes allouées par l'état sur budget primitif - plus éventuellement celles allouées en sus en cours d'exercice -, destinataires et montants des prestations versées - salaires, retraites, cotisations -, destinataires et montants des factures acquittées -achats matériel et prestations de services, dont les contrats de sous-traitance -, achats immobilisations corporelles et incorporelles, provisions - retraites et congés à payer, dépréciations diverses - et amortissements (ces 2 postes, par nature non décaissables, n'étant pas à mon sens incluses dans le budget de 253 milliards)
ménerait au final à un compte de résultat recettes-dépenses, et un bilan actif-passif l'incluant, qui s'équilibre.

Ce sont les citations d'articles par OB au sujet de l'équivalence que présenterait un tel mécanisme (aboutissant au "trou" de 2300 milliards de $) avec un rapprochement bancaire, où les comptes de la banque teneur du compte et ceux de l'entité (particulier, société, organisme ou administration) possédant ce compte divergent effectivement entre elles, dans la vie courante, à chaque fin d'exercice, et nécessitent d'isoler les dépenses émises par l'entité non encore débitées par la banque, et les recettes à percevoir (et comptabilisées comme telles) par l'entité non encore créditées par la banque, qui m'ont laissé penser que dans les régularisations intervenues par la suite sur le montant de l'écart, certaines de ces sommes non "rapprochées" par l'entité auraient pu passer à la trappe dans la compta de l'entité en question, non parce qu'elles auraient eu ensuite leur pendant dans les écritures du compte de l'entité tenu par la banque (cas normal de sommes en rapprochement), mais parce qu'on les aurait virées en "pertes et profits".
Bien entendu, il peut aussi s'agir de comptes d'attentes (on y porte les sommes des dépenses non encore justifiées - voire les recettes idoines - qui s'y accumulent, et qui sont alors censées se reporter d'un exercice à l'autre, jusqu'à justification fournie) : ceux-ci peuvent aussi se solder par virement en "pertes et profits".
Le budget annuel cité sur les références fournies (de 253 milliards de $) est un budget de fonctionnement.
Le total de 2 300 milliards de $ sans justificatif (ou "insuffisamment étayé" selon les procédures et protocoles de l'audit, comme il est dit) tient compte de l'accumulation des dépenses et recettes non entrées dans la comptabilité pour l'exercice en cours tout autant que pour les exercices précédents.
Le total de 2 300 milliards de $ peut donc représenter des dépenses, mais aussi des recettes, qui se totaliseraient ainsi indépendamment de leur sens arithmétique (+ ou - n'ayant pas d'importance).
Reste que j'aurais aimé (et sans doute ne suis-pas le seul) qu'OB nous l'explique succinctement, plutôt que de péremptoirement nous prier de le croire sans plus d'explications.
Je persiste à penser que dans cette somme, il y a eu des dépenses non rapprochées qui ont été "dégagées" en perte suite à la destruction des données causées dans cette aile du Pentagone, où les différents systèmes et programmes comptables internes à chaque service de l'Administration de la Défense destinés à être consolidés ont sans doute été définitivement rendus hors d'usage.
Et hormis le rapport final qui sera publié le 19/09/2001, ceux qui l'ont rédigé et étaient en possession de la connaissance historique des données (y compris celles "non étayées", pour y avoir travaillé) ont également disparu ce 11/09/2001...
Vu toutes les anomalies découvertes pour ce jour-là, je juge toujours crédible d'envisager un accident délibéré sur une cible préalablement choisie à dessein. Contrôle de l'avion à distance sans doute aussi...

4) Penses-tu que j'aurais pu écrire tout cela en commentaire sur Les Crises ?!!

Hors ligne

 

#111 19-06-2016 11:10:31

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Voir mon hypothèse en suivant sur l'autre fil signalé par Larez. J'en profite pour répondre à Voubens, que j'avais oublié de faire:/: Non je ne pense pas que ton développement aurait été accepté !

Hors ligne

 

#112 19-06-2016 15:01:19

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

kikujitoh a écrit:

Il y a quelques bons développements, comme le passage sur Mineta et Cheney, qui mérite que l'on s'y attarde

Pour ma part, je ne peux pas me satisfaire d’une démonstration aussi laconique.
On ne peut pas balayer d’un revers de main le témoignage de Mineta sur la base d’une simple analyse des photos publiées 14 ans après le 9/11 par le Gouvernement américain.
Par ailleurs, affirmer que le témoignage du Minsitre des Transports devant la Commission n’est pas dérangeant parce que ce dernier se serait tout simplement trompé d’heure n’est pas sérieux au regard des autres éléments qui accréditent son témoignage et que Monsieur Berruyer à opportunément écarté de son analyse.

En effet, l’évacuation de Dick Cheney au PEOC avant le crash du vol AA7 est également mentionnée par les médias suivants:
http://www.telegraph.co.uk/news/worldne … hours.html
http://www.nytimes.com/2001/09/13/opinion/13SAFI.html
http://web.archive.org/web/200210032221 … nts_2.html

Le témoignage de Mineta est également confirmé par Richard Clarke au premier chapitre de son Livre Agains All Enemies, paru en 2004.

Il est aussi corroboré par Ashley Estes, la secrétaire personnelle du Président Bush à la Maison Blanche:https: http://fr.scribd.com/doc/16063525/T3-B1 … Just-After

Il est par ailleurs appuyé par le document manuscrit des services secrets américain rédigé par Miles Kara, qui atteste que la progression du vol AA77 vers la Maison Blanche était bien suivie depuis 9h30.

Enfin, Olivier Berruyer fait complètement fî de l’interview donnée par Mineta le 3 juin 2006 à l’Academy Of Achievment. Or, dans cette interview, le Ministre des transports est revenu sur son arrivée au PEOC et a expliqué avoir eu une conversation téléphonique avec Monty Belger, le numéro 2 de la FAA. Cette discussion portait sur la progression d’un avion dont le dernier signal indiquait qu’il se trouvait entre Rosslyn et le National Airport (ça ne pouvait donc être que le vol AA77). Juste après avoir perdu le signal, un homme est intervenu pour indiquer qu’un officier de Police du Comté d’Arlington était venu lui dire qu’un avion venait de s’écraser sur le Pentagone. Dans ces conditions, affirmer que Norman Mineta n'est arrivé au PEOC qu’après 10h reviens à dire que cette conversation n’a jamais eu lieu et que le Ministre des Transports n’est pas un clown à la mémoire défaillante mais bien un menteur patenté...
http://www.achievement.org/autodoc/prin … /min0int-1

Par ailleurs, si l’avion dont on suivait la progression vers Washington DC depuis le PEOC était bien le vol 93, comment expliquer le fait que ce dernier a été repéré à 80 puis 50 miles de la Maison Blanche en sachant que le vol 93 s’est écrasé à plus de 150 miles de cette position?

Dernière modification par Jonas061 (19-06-2016 15:24:03)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#113 19-06-2016 15:51:39

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Jonas061 a écrit:

On ne peut pas balayer d’un revers de main le témoignage de Mineta

Et la façon dont Olivier Berruyer envoi bouler un contradicteur sur ce point est plus que limite

Olivier Berruyer a écrit:

Encore un comico qui n’a pas lu le billet 9 où je montre que Mineta est un clown…


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#114 19-06-2016 16:34:54

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Je viens de tenter ma chance, en espérant que mon message ne soit pas considéré comme visant à "harceler ou à détruire"...

http://jonas61.o.j.f.unblog.fr/files/2016/06/olivier-berruyer.jpg
https://www.les-crises.fr/911-1-pentagone-9/

Dernière modification par Jonas061 (19-06-2016 16:35:27)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#115 19-06-2016 22:07:57

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Comme je le redoutais, mon message a bien été supprimé. Monsieur BERRUYER, comme en atteste le commentaire qu'il vient publier, est littéralement englué dans ses certitudes. C'est assez triste pour quelqu'un qui promeut le débat citoyen...

http://jonas61.o.j.f.unblog.fr/files/2016/06/olivier-berruyer1.jpg


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#116 20-06-2016 01:15:17

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Au moins, cette série d'article aura permis de révéler à tous les grandes limites de Berruyer dans le débat et sa capacité à ne pas revenir en arrière lorsqu'on lui met sous le nez ses erreurs et approximations, soit le plus souvent en les censurant purement et simplement (comme vient encore d'en faire les frais Jonas061), soit en décrétant que ce sont des âneries.
C'est bien la peine de dénoncer les erreurs de Meyssan pour finalement se vautrer soi-même dans les mêmes travers. Comme c'est triste.

Hors ligne

 

#117 20-06-2016 01:32:12

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

C'est drôle que vous parliez de ça, car hier je me suis tapé le New Pearl Harbor,documentaire que je n'avais pas visionné depuis quelques années.
La zone P6 qui couvre la Maison-Blanche,le Pentagone et le Capitole est équipée de ses propres missiles et cette zone en une de no fly zone
Donc,je ne peux que conclure que l'ordre de Dick Cheney donnée au jeune homme dont parle Minetta,a été celle de ne pas abattre l'objet volant non identifié.
De plus,dans ce documentaire de Massimo Mazzucco,l'informaticien qui a analysé les 2 séries d'images des 2 caméras dont le le Pentagone nous a fait grâce,en arrive à la conclusion qu'il y a eu montage Photoshop sur l'image 23 de 1 des 2 caméras,ce qui a rendu impossible l'identification de l'objet.
Quant au vol 93,aucun avion ne s'est crashé à Shankville.Seuls des restants d'avion ont été retrouvés à plusieurs endroits et çà,jusqu'à 10 km de là.
Nous avons su par après que le président des E.U. avait finalement donné l'ordre d'abattre les avions civils ne répondant pas aux avertissements.
J'apprenais également que le NIST n'avait jamais soumis à ses pairs(peer review) son étude sur l'effondrement des tours et que donc,elle n'a aucune valeur scientifique.
En ce qui concerne le volet des avions du 11 septembre 2001,le documentaire conclut que rien ne prouve que les présumés pirates de l'air ont embarqué à bord des avions,et qu'en plus,rien ne prouve que les avions sont les mêmes que ceux identifiés dans le rapport de la Commission d'Enquête.
Le passage de la technique de substitution en vol des avions par des drones pour tromper les radars est délicieux.La question qui tue pour finir: y avait-il des passagers dans ces avions?

Hors ligne

 

#118 20-06-2016 07:08:57

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

La technique de substitution d'un avion a été révélée dans le projet Northwood dans le but d'une simulation d'attaque d'une avion US (avec fausses identités de passagers ayant réellement embarqués avant substitution) par un MIG-29 (de mémoire) aux dessus des eaux internationales avec, cerise sur le gâteau, le rejet de débris par un sous-marin pour mieux "faire croire que".

Je me suis toujours demandé ce qu'il y aurait dans les livres d'Histoire aujourd'hui si JFK avec donné son accord à ce funeste projet. Je crois savoir en fait, et j'imagine bien comment seraient traités ceux qui oseraient remettre en cause cette version officielle-là à cause de détails qui coinceraient ça et là. Il y aurait bien un "Berruyer" pour parler d'âneries.

Savoir si ici il pourrait y avoir substitution pour l'un ou l'autre des avions, je n'en ai pas la moindre idée, ni le moindre élément concret de ce que je connais me permettant d'aller dans ce sens.
Mais on sait que ce n'est pas une idée folle à rejeter puisque imaginée en 1962.

Il y a déjà tellement d'éléments concrets dans la VO du 11/9 nous permettant d'affirmer que s'il y a bien une théorie fumeuse, c'est bien celle-là.

Hors ligne

 

#119 20-06-2016 09:03:11

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1554

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

J'apprécie la prudence de Larez concernant les thèses "alternatives" qui ont déjà fait tant discuter ici et fait tant de dégâts !

S'il n'est effectivement pas prouvé, ailleurs que dans les torchons du FBI, que les arabes à tout faire étaient bien embarqués, j'avoue avoir du mal à saisir ce besoin de remettre perpétuellement en cause la présence des avions quand aux drones...
Un plan efficace est un plan simple et pas seulement le 11/9. Chaque complication apportée est une source potentielle de souci à venir parce qu'on multiplie les paramètres risquant de devenir incontrôlables.
Il ne faut pas s'étonner dans ces cas là d'être considéré bizarrement et donner à manger à des types du genre OB.

Hors ligne

 

#120 20-06-2016 09:14:23

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1405

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09 (2016)

Absolument Nanard, pour ta peine je plussois (du verbe plussoir, 3ème groupe pas de "e" à la fin !) à +4,757 !
C'est tellement plus simple de guider automatiquement les vrais z'avions là où ils voulaient qu'ils aillent exactement avec malheureusement tout le monde dedans.

Dernière modification par Mariflo (20-06-2016 09:37:03)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr