ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 03-06-2016 02:34:47

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Le COG français

Après le "coq français", le COG tricolore wink ou plutôt le PCTG: "le Plan de Continuité du Travail Gouvernemental"

http://www.lepoint.fr/politique/inondat … 984_20.php
(en dehors des titres, le gras est de moi)

Inondations : l'Élysée pourrait déménager au château de Vincennes
La crue de la Seine, en raison des fortes pluies de ces derniers jours, a conduit le Premier ministre à déclencher le plan de continuité du travail gouvernemental.
Par Jean Guisnel avec le Point.fr
Modifié le 02/06/2016 à 22:18 - Publié le 02/06/2016 à 18:53 | Le Point.fr
____

En 1958, le général de Gaulle avait envisagé d'installer la présidence de la République au château de Vincennes. Son souhait pourrait aujourd'hui devenir réalité. Selon nos informations, le débordement de la Seine a « conduit le Premier ministre à déclencher, sur la proposition du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale [SGDSN], le plan de continuité du travail gouvernemental en cas de crue majeure de la Seine à Paris ».

Initié en toute discrétion par Nicolas Sarkozy lorsqu'il était à l'Élysée, ce plan prévoit notamment de déménager la présidence de la République dans la forteresse en cas de crue de la Seine. Il anticipe également le déménagement des ministères, dont la plupart sont situés en bord de Seine. « On en est pas encore au stade [de déménager, NDLR]. Pour l'instant, on veille à ce que tous les dispositifs soient prêts et que les différentes mesures puissent être appliquées pour assurer la continuité du travail gouvernemental. Cela consiste notamment à vérifier que le déménagement est possible, que les sites de repli sont prêts, et que le réseau de communication fonctionne en cas de crise », explique-t-on au SGDSN. En clair, selon les services de la Défense : « On monte d'un ton dans le niveau d'alerte. Et quand on alerte, c'est quand même qu'il se passe quelque chose. »

En cas de crue, c'est la préfecture de police de la zone concernée qui appliquera les mesures concrètes sur décision du Premier ministre.

Tous les travaux nécessaires sont terminés depuis 2010.

Sans qu'aucune publicité ait été faite autour de cette rénovation, des équipements informatiques dernier cri et de grande puissance avaient été mis en place dans deux bâtiments chargés d'histoire. Le premier, le pavillon de la Reine, abrite les archives et le service historique de la marine, tandis que les services équivalents pour l'armée de terre sont situés dans le pavillon du Roi. Dans les splendides salles rénovées, mais aussi parfois dans celles qui ne le sont pas, de multiples branchements reliés à un réseau électrique ondulé, à la couleur rouge caractéristique, côtoient de nombreuses prises pour réseau à courant faible, dites RJ45 Ethernet, sur lesquelles on branche des ordinateurs. Dans des salles vides ? Ou dans des espaces muséographiques sans station de travail ? Étonnant... Mais il y a plus curieux encore : dans des lieux que l'on imagine exclusivement consacrés au stockage des plus précieuses pièces de collection, des serveurs clignotent dans le bruit sourd des ventilateurs. Étrange ! Mais pas tant que cela, en fait...
_____
Une architecture rassurante
_____
Nous vous apprenions en 2010 que ces mystérieuses installations étaient en fait destinées à permettre au président de la République et à ses services de s'installer à Vincennes en cas de grave débordement de la Seine, au moins équivalent à celui de 1910. Dès lors, l'Élysée a estimé qu'il était nécessaire de prévoir une mise en sécurité de l'ensemble des services de la présidence et de son personnel.

À l'époque, un plan secret baptisé Escale avait été lancé. Après étude, le château de Vincennes avait été retenu en raison de son taux d'occupation relativement faible, et de la sécurité maximale qu'offre son architecture. Selon nos informations, les centaines de collaborateurs de l'Élysée n'auront qu'à se présenter à Vincennes et à brancher leurs ordinateurs pour se retrouver dans leur environnement de travail informatisé habituel.

Le personnel des services historiques devra évacuer les locaux, mais les archives y seraient maintenues. Selon nos informations, le président de la République déplacé à Vincennes s'installerait dans le bureau du général, directeur du service de l'armée de terre, non loin de la salle des emblèmes où sont conservés les drapeaux de tous les régiments dissous. Quant à la question « Où serait située la nouvelle salle Jupiter ? » d'où le président peut commander le feu nucléaire, elle est bien évidemment restée sans réponse...


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr