ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 10-11-2015 11:23:38

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24

´2 –  FONCTIONNEMENT DU WTC

´21 –  Sécurité

´a • Les conditions de sécurité des Tours jumelles avaient été revues après l'incendie de 1977 et après  l'attentat de 1993 ; la question de l'évacuation notamment avait été réétudiée <9> → ♦  Wikipédia sur 1993. ♦ NIST 7 (c'est-à-dire NCSTAR 1-7) développe le sujet dans ses deux premiers chapitres.

´b • Un centre de commandement pour la sécurité était installé au 22ème étage de la Tour nord. <8> → ♦  9-11 Research.

´c • Pour les situations d'urgence, un poste de commandement permanent était installé dans l'atrium de chacune des deux Tours. <9> → ♦  Rapport de la Commission (9.1, treizième alinéa).

´d • Le premier bataillon de la première division du FDNY (Fire Department of the city of New York) était en charge de la sécurité du WTC <9> → ♦ Indications sommaires dans le rapport   FDNY Fire Operation response on September 11, p.27, n.10.

´e •  En interne, la sécurité du WTC relevait globalement de la société Kroll Associates, Stratesec assurant l'intégration des différents systèmes de contrôle. <7> → ♦  Sur cette question embrouillée, l'information la plus consistante a été fournie par Kevin Ryan.

´22 –  Occupants

´a •  La société Sylverstein Properties, qui déjà avait construit le WTC 7, avait signé un bail de 99 ans pour le WTC (immeubles 1, 2, 4 et 5) le 24 juillet 2001, concédé par la Port Authority of New York and New Jersey. <9> → ♦ https://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_Silverstein.

´b • On connaît les locataires des différentes parties du WTC (immeubles et autres) à la date du 11 septembre 2001. <7> → ♦  Des pages de Wikipedia y sont dédiées entièrement, comme celle du WTC1 ; des liens placés à la fin, dans les « External links » conduisent aux autres pages  ♦ Des listes sont fournies également par d'autres sites, comme http://worldtradeaftermath.com/wta/wtc_info/tenants.asp.

´23 –  À l'approche de l'attentat

´231 –  Faits récents

´a • Des artistes, autour du groupe Gelatin, avaient occupé un espace dans le 91ème étage de la Tour nord, se faisant photographier en façade sur un balcon de fortune. <7> → ♦ New York Times du 18/08/01. L'article souligne les aspects mystérieux de ce « complot (plot) ». ♦ Voir le fil [http://forum.reopen911.info/t15859-des-artistes-au-wtc.html]Des artistes au WTC[/url] ; en #75, argumentation en faveur du 90ème étage.

´b • Un contrat fut signé pour réaliser le cablage des Tours en fibre optique courant 2001. <7>→ ♦  http://www.thefreelibrary.com/BRAM+grou … a076297016. ♦ Voir le fil Installation de fibre optique initiée en juin 2001.

´c • le 6 septembre Les chiens renifleurs de bombe avaient été retirés <8> → ♦ 9-11 Research ; NY Newsday du 12/11/01.
´d • Le samedi 8 et le dimanche 9 septembre une coupure d'électricité avait affecté la Tour Sud au-dessus du 48ème étage. <8> → ♦  Wing TV du 23/04/04.

´e • La coupure d'électricité eut pour conséquence, entre autres, que les caméras de surveillance se trouvèrent hors service. <8> → ♦ site ''What Really Happened''.


´232 –  Présence humaine le 11 septembre

´a •  Le matin du 11 septembre, avant les attentats, il y avait 17'400 personnes dans les Tours jumelles <7> → ♦  Dans le Résumé. ♦  NIST 7, en 4.1 (p.60) donne le total de 15'410 (7470 + 7940) ainsi que les incertitudes sur ces chiffres ; il est retenu, en 11.1 (p.169) : entre 8150 et 9650 dans la Tour nord ; entre 7620 et 9460 dans la Tour sud.

Dernière modification par Noisse (18-12-2015 15:04:18)

Hors ligne

 

#42 10-11-2015 12:38:36

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 528

Re: Les faits au WTC

Noisse a écrit:

´e • En interne, la sécurité du WTC avait été confiée à la société Stratesec (ex-Securacom) <9> → ♦   9-11 Resarch

Point controversé, apparemment plusieurs sociétés avaient des contrats de sécurité en cours, Kroll par exemple : https://en.wikipedia.org/wiki/Kroll_Inc.

Hors ligne

 

#43 10-11-2015 18:10:50

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Concernant Kroll, il semblerait que, pour une raison que nous ne connaîtrons jamais avec précision, elle ait sous-traité le contrat de sécurité des tours à Stratesec/Securacom.

Hors ligne

 

#44 11-11-2015 20:35:11

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Effectivement, à se promener sur la Toile, l'attribution de la charge de la sécurité à Stratesec paraît abusive, ou du moins excessive, et cela à un double titre.
1 –  Après l'attentat de 1993, Kroll avait obtenu la mission de revoir la sécurité du WTC. Il est permis de penser que cette société avait encore la haute main sur cette charge courant 2001, comme semble le confirmer le rôle joué par Jerome Hauer (alors directeur général d'icelle) dans la nomination de John O'Neil au poste de chef  de la sécurité au WTC.
2 –  Securacom (renommée Stratesec en avril 1997) avait obtenu de traiter la sécurité sur son versant électronique (vidéos, badges, etc.). Il se dit que la société aurait eu à passer la main à EJ Electric, plus à même d'assurer cette tâche.
Tout ceci est raconté sur maint site, mais les liens vers les articles de presse de l'époque sont généralement rompus. Il paraît donc raisonnable de conclure – avec prudence – qu'en 2001 la sécurité relevait encore, globalement et éminemment, de Kroll.
Merci à Ronny1 et à nanard pour leur stimulante intervention. Ces questions auraient-elles constitué la matière de quelque fil du Forum dans le passé ? Dans l'espoir d'informations complémentaires, j'attends un peu avant de modifier ´21e.

15.11.2015
Modification de´21e exposée sur le Panneau des actualités (#26).

Dernière modification par Noisse (15-11-2015 22:55:52)

Hors ligne

 

#45 11-11-2015 22:12:01

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Pour donner mon opinion profonde sur le sujet, je stipulerais que Kroll avait au moins la responsabilité juridique de cette sécurité. Comme dans de nombreux pays, la responsabilité est toujours portée par le titulaire du contrat.

Quand on achète une voiture neuve et que le démarreur Valéo tombe en panne, on ne va pas voir un agent Valéo pour faire jouer la garantie, mais le représentant du constructeur qui a fabriqué la voiture. Là le cas est identique, sans bien sur, parce que j'ai cru comprendre que ce n'était pas le but immédiat de lancer des polémiques, envisager les connexions entre les différents acteurs.

Hors ligne

 

#46 17-11-2015 07:51:51

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.

´3 –  LA DOUBLE ATTAQUE

´31 – Tour nord

´311 – Constats externes

´a • Le 11 septembre vers 8 h 46, dans le sud de Manhattan, un aéronef fut entendu, et il fut vu se dirigeant vers les Tours jumelles. Plusieurs témoins le virent percuter le haut du WTC 1 sur sa face nord ; parmi eux Gédéon et Jules Naudet ; ce dernier fut le seul à filmer l'événement. <8> → ♦ Voir     Perception directe des premiers événements concernant les Tours jumelles sur le fil « Témoignages officiels des secouristes ». (Rappel : sur le dit fil, la notation Blacksberg {3} renvoie à la page 3 de la déposition de Blacksberg.)

´b •  Cet aéronef aux vagues allures d'avion de ligne fut annoncé à (moment ?) par (source ?) comme étant le Boeing 767 qui avait été détourné vers 8 h 15 alors qu'il assurait le vol AA11. <?>  ♦ (Toute information sur ces deux points serait la bienvenue.)

´c • La percussion fut accompagnée de l'apparition brutale d'épaisses fumées puis du développement de puissantes boules de feu, venant principalement de la région de l'impact (mais aussi de la face est). Le vent d'ouest commença à pousser les fumées, laissant apparaître la zone d'impact, où les boules de feu se réduisirent sensiblement en quelques secondes. <9>  → ♦ Vidéo Naudet (INA).

´d • Une heure trois quarts durant d'importantes fumées continuèrent de se dégager de plusieurs côtés du haut de la Tour. Une déchirure de la façade nord, faite de colonnes extérieures endommagées, s'étalait du 94ème au 99ème étage,  dessinant assez bien une silhouette de biréacteur vu de face, possiblement celle d'un Boeing 767.  Des flammes purent être aperçues à travers cette déchirure <9> → ♦ Regarder, par exemple, les archives de CNN[ : 8 h 48 – 9 h 29 et 9 h 29 – 10 h 11. Analyse de la déchirure dans NIST 2, pp. lxxi-lxxii.


´312 – Constats internes

´a •  À l'impact, la Tour oscilla sensiblement <8> → ♦ L'ampleur du phénomène est discutée d'après l'article de Wikipédia relatif aux attentats. ♦ Voir le témoignage de  Bruno Dellinger, à la page 15 de son récit.

´b • Le concierge William Rodriguez, perçut une violente explosion en dessous du premier sous-sol, où il se trouvait, puis une autre, accompagnée d'oscillations, qu'il assimila par la suite au choc de l'avion. La première lui fut confirmée par le peintre Salvatore Gianbanco, qu'il avait extirpé d'un ascenseur. Il secourut aussi Felipe David, gravement brûlé par une boule de feu surgissant de la cage d'ascenseur au troisième sous-sol. En montant dans les étages, il entendit ce qu'il décrivit comme de petites explosions. <8> → ♦  Lire le  témoignage complet de Rodriguez ainsi que ses  déclarations au NIST.

´c • Au second sous-sol l'ingénieur Mike Pecoraro perçut de la fumée ainsi qu'une odeur de kérosène. Aux niveaux B et C (sic) il constata des dégâts qui lui évoquèrent l'explosion de 1993. Il constata également d'importants dégâts dans l'atrium<> → ♦  Voir la fiche de la Complete Timeline.

´d • La plus grande partie des ascenseurs furent mis hors d'état, peut-être dès l'impact. <9> → ♦  Pour quelques précisions, voir les témoignages de secouristes.

´e • À l'intérieur de la Tour, en dessous de la zone d'impact, l'odeur du kérosène fut relevée de multiples façons ; en revanche on n'observa guère de fumées, mais des incendies à l'occasion.. <8> →Ce constat vaut du moins pour les parties explorées par les pompiers. Voir leurs témoignages. ♦  Lors de sa descente depuis le 87ème étage,  Adam Mayblum vit du feu au 78ème étage.


´313 – Réactions

´a • L'ordre d'évacuation de la Tour fut lancé à 8 h 49 <8> → ♦ Développé sur History commons.

´b • En dessous de la zone impactée les personnes entreprirent de descendre par les escaliers et y
parvinrent pour la plupart. <9> → ♦  9-11 Research.

´c • Certaines des personnes qui se trouvaient au-dessus de la zone impactée tentèrent de rejoindre le toit, ce qu'une porte close les empêcha de réaliser. <8> → ♦  Sur la voie bloquée du toit, l'information a été donnée par le Wall Street Journal du 23.10.2001.

´d • Les techniciens chargés des ascenseurs n'ont guère fait preuve de présence.  <8> → ♦ La Complete Timeline rapporte l'enquête de USA Today.

´e • Participèrent aux opérations de secours le NYPD (New York City Police Department) ainsi que le PAPD département de police de la PANYNJ (Port Authority of New York & New Jersey). Les pompiers de la ville de New York (FDNY) prirent position dans la Tour (commandement) et devant elle (engins). Les hommes montèrent péniblement dans les étages ; ils entamèrent la redescente lors de l'effondrement de l'autre Tour. <8> → ♦  Pour une vue d'ensemble des opérations de secours, voir l'article dédié de Wikipedia. Concernant les pompiers, voir le rapport officiel d'ensemble ainsi que, pour plus de détails, le fil Les témoignages officiels des secouristes.

Dernière modification par Noisse (17-12-2015 18:39:48)

Hors ligne

 

#47 25-11-2015 12:16:36

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des Actualités en #26.


´32 – Tour sud


´321 – Constats externes

´a • À 9 h 03 un avion fut vu se dirigeant vers les Tours jumelles. Des témoins directs le virent percuter le haut du WTC 2 sur sa face sud ; l'événement fut retransmis par des chaînes de télévision. <9> →  ♦  Un des enregistrements célèbres est celui de  CNN pris du sud et de près.  ♦ Voir aussi CNN 8h48 – 9h29 ; ou encore CBS 8h31 – 9 h12. ♦ On peut consulter Perception directe des premiers événements concernant les Tours jumelles sur le fil « Témoignages officiels des secouristes ».

´b •  Ce biréacteur fut annoncé à (moment ?) par (source ?) comme étant le Boeing 767 qui avait été détourné vers 8 h 42 alors qu'il assurait le vol UA175. <[color =red]?[/color]>.

´c • La percussion fut accompagnée de l'apparition d'imposantes boules de feu, provenant principalement des faces nord et est ainsi que, de façon un peu moins spectaculaire, de la zone d'impact, toutes à des niveaux voisins. Elles s'élevèrent puis disparurent dans les fumées venues de la Tour nord. <9>  → ♦ Voir CNN, mais aussi, par exemple, CBS 8h31 – 9h12  ♦ Voir également( la série de  photos sur 9-11 Research.

´d • Immédiatement à la suite de la percussion quelques éléments matériels furent projetés horizontalement à distance à partir des faces nord et est, à la hauteur de l'impact. <8> → ♦  Voir CNN ainsi que ABC 8h31 – 9h12. ♦  Voir aussi la première de ces deux photos.

´e • Par la suite des fumées continuèrent de se dégager de plusieurs côtés de la Tour, vers le niveau de l'impact,et de s'élever. Sur la face sud, une déchiqueture, faite de colonnes extérieures endommagées, s'étalait du 78ème au 84ème étage .  <8> → ♦  Déchiqueture visible ici ou encore .

´f • Des feux furent visibles ; limités en face est, plus vigoureux en face nord, surtout près du coin nord-est <8> → ♦  Voir NBC 8h31 – 9h12. ♦ Voir aussi NIST 5, chap. 9.

´g • Des restes humains furent vus au sol, en même temps que des débris de toutes sortes <8>  → ♦  Voir le témoignage du pompier Dean Coutsouros.

´h • Des personnes tombèrent depuis les étages élevés <9> → ♦  Voir les témoignages du lieutenant Robert Larocco et du pompier Gérard Casey.  ♦ Voir ausi le témoignage du secouriste Mark Harris (sous réserve qu'il se soit bien trouvé sous le WTC 2).

´i • Un hélicoptère de la police signala des chutes de grosses pièces.  <8> → ♦  Complete Timeline 9h49.

´j • Une coulée de métal jaune se produisit sur la façade nord près du coin nord-est  <10> → ♦  Signalé sur la Complete Timeline 9h50  ♦ Voir cette video.


´322 – Constats internes

´a •  L'escalier A resta praticable.  <8> → ♦ Voir Complete Timeline 9h10 – 9h15.

´b • Des ascenseurs continuèrent de fonctionner.  <9> → ♦  Confirmé par des témoignages de secouristes, le maréchal du feu McCurry notamment.

´c • Des pompiers montés au 78ème étage n'y trouvèrent que des incendies limités. <8> → ♦ Complete Timeline 9h52  ♦ Des détails sur la communication.

´d • Des effondrements de planchers dans les étages élevés furent signalés <7> → ♦  Complete Timeline 9h47.


´323 – Réactions

´a • Des occupants avaient commencé d'évacuer la Tour sud en réaction à l'accident de la Tour nord. Instruction leur fut donnée de retourner à leur lieu de travail.  <8> → ♦ Développé sur Complete Timeline 8h 49.

´b • Quelques personnes réussirent à traverser la zone impactée. •  <8> → ♦  Wikipédia (WTC2).

´c • En dessous de la zone impactée les personnes entreprirent de descendre et y
parvinrent pour la plupart. <9> → ♦  9-11 Research.

´d • Profitant des ascenseurs, les pompiers montèrent dans les étages. <9> → ♦  Témoignage de McCurry par exemple.

Dernière modification par Noisse (18-12-2015 15:08:32)

Hors ligne

 

#48 17-12-2015 18:18:29

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.


´4 –  DESTRUCTIONS

´41 – WTC 2


´411 – Désagrégation

´a • Vu de l'extérieur, la Tour sud commença de se désagréger à 9 h 59 ; elle disparut dans les dix à vingt secondes qui suivirent, en tant que bâtiment au-dessus du sol.  <9> → ♦   9/11 Conspiracy TV montre l'événement dans un enchaînement de 36 vidéos (liste en cliquant en haut à gauche).

´b • Au départ on put observer des déformations accentuées des façades dans la région des niveaux de l'impact, ainsi qu'un surcroît de feux et de fumées ; les façades se fracturèrent à l'un de ces niveaux.  <9> → ♦  NISTCAR 1- 6 fait l'analyse de ce qui se donne à voir à partir de la percussion (tableau récapitulatif p. 167).

´c •  La partie de la Tour située au-dessus de la fracture s'inclina en bloc, vers l'est principalement. Une fois l'inclinaison stabilisée, ce bloc descendit verticalement ; en cours de descente il disparut entièrement dans un nuage de poussière.<8> → ♦  Outre les vidéos signalées en ´411a, voir la série de photos de 911 Encyclopedia.

´d • Les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent. <10> → ♦  La désagrégation s'observe sur les vidéos et se conclut de l'état final : pratiquement pas de grands restes en l'état au-dessus des sous-sols.

´e • La désagrégation des façades peut être vue progressant de haut en bas, son avancée extrême prenant la forme d'un front à peu près rectiligne et horizontal. <8> → ♦ Visible sur plusieurs vidéos.

´f • La progression du front de désagrégation s'accompagna d'une expulsion de poussière et de débris. <9> → ♦ Visible sur plusieurs vidéos.

´g • Quelques expulsions de poussière en forme de bouffées (sqibbs) apparurent en avant du front.  <10> → ♦ Bien visibles sur certaines de ces vidéos.

´h • Des explosions, ou du moins ce qui donna l'impression d'en être, furent rapportées par plusieurs témoins.  <10> → ♦  Voir les trois analyses de ces témoignages (#18, #20 et #21).

´i • La désagrégation affecta également les sous-sols de la Tour. <6> → ♦   Les graphiques donnés par 911 Encyclopedia et commentés sur le fil Les plans du WTC, suggèrent une destruction avancée (effondrement ou dommages lourds) à tout niveau. L'animation indique une destruction complète sur cinq niveaux (galerie et B1 à B4) sans toutefois se prononcer sur l'état du cœur de la Tour ; en B6 la structure aurait été épargnée.

´j • La désagrégation s'accompagna d'un écroulement et d'un éloignement : une partie des matériaux constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ainsi qu'aux proches environs ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs. <10> → ♦ Visible sur mainte vidéo.


´412 – Écroulement

´a • Les pompiers montés dans la Tour nord, privés de visibilité, perçurent l'effondrement de la Tour sud comme un vacarme et des secousses faisant penser à un tremblement de terre.  <9> → ♦ Sur leurs témoignages à ce sujet.

´b • Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé, des secousses susceptibles d'avoir été causées par la chute des principaux débris. <8> → ♦  En première approche on peut étudier les pages de 9-11 Research sur le sujet  ♦ Une analyse d'expert a été fournie par André Rousseau, avec un prolongement. ♦ L'enquête signée Mathètikos, Séistos et Chronios diverge de la précédente, à la base, sur la lecture de l'axe des temps des enregistrements.

´c • Au cours de l'écroulement des débris en chute à l'extérieur s'écartèrent des façades, de quelques décamètres pour plusieurs, certains laissant derrière eux un épais panache de poussière. <9> → ♦  Particulièrement net sur les dernières photos de 911 Encyclopedia.

´d •  Des débris de la Tour sud furent à l'origine du Tas (Pile), qui allait recouvrir une bonne part du WTC.<10> → ♦  Outre les nombreuses photos de Ground Zéro, voir la répartition des décombres sur le plan de la FEMA (acier et aluminium) et sur la photo aérienne de Wikipédia.

´e • L'effondrement de la Tour causa des dégâts à certains des immeubles voisins, sur le site et en dehors.  <10> → ♦  Pour les immeubles du WTC, indications en´43. Au sud du complexe, l'immeuble de la  Deutsche Bank (ex-Bankers Trust) fut particulièrement atteint. Voir FEMA 6 et FEMA 7.

´f • La moitié inférieure du cœur se maintint après l'effondrement des façades avant de se désagréger à son tour.<9>  → ♦  Le phénomène s'observe à travers les poussières stagnantes sur certaines photos et certaines vidéos.

´413 – Éloignement

´a • Une partie des poussières dégagées lors de la désagrégation commencèrent par rester en suspension à proximité de leur zone d'origine. <10> → ♦  Visible sur mainte vidéo.

´b • Une autre partie des poussières dégagées descendirent sur différents côtés. <10> → ♦ Visible sur mainte vidéo.

´c • Arrivée près du sol, une partie de ces dernières reprit de la hauteur comme par un rebond.  <9> → ♦  Visible sur mainte vidéo.

´d • Il se forma alors, à proximité du sol, de volumineux nuages d'allure bourgeonnante, qui envahirent le quartier et les environs. <10> → ♦  Visible sur mainte vidéo.  ♦  Description dans de nombreux témoignages (secouristes, Dellinger, etc.) des effets sur les personnes qui en furent enveloppées.

Dernière modification par Noisse (03-01-2016 16:32:08)

Hors ligne

 

#49 17-12-2015 21:54:14

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Les faits au WTC

Pas mal ces petites compilations Noisse. Beau travail ! :-)

Dernière modification par kikujitoh (17-12-2015 21:54:47)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#50 17-12-2015 22:01:26

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Merci kikujitoh.

Hors ligne

 

#51 28-12-2015 18:24:33

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.

´42 – WTC 1


´421 – Désagrégation

´a • Vu de l'extérieur, la Tour nord commença de se désagréger à 10 h 28 ; elle disparut dans les quinze à vingt-cinq secondes qui suivirent, en tant que bâtiment au-dessus du sol.  <9>  → ♦   9/11 Conspiracy TV montre l'événement dans un enchaînement de 33 vidéos (liste en cliquant en haut à gauche).  ♦ La durée, estimée grossièrement, ne prend pas en compte le maintien pendant vingt-cinq secondes environ du bas du cœur et de la « flèche » (spire) qui le surmonta.

´b • Après une période d'intensification des fumées sortant du côté sud des étages proches du toit, on peut observer des déformations accentuées des façades dans la région des niveaux de l'impact, ainsi qu'un surcroît de feux et de fumées sur le pourtour.  <9>  → ♦  NISTCAR 1- 6 fait l'analyse en 6.2.1 de ce qui se donne à voir à partir de la percussion (tableau récapitulatif p. 156).

´c •  La partie de la Tour située au-dessus de la fracture s'inclina légèrement vers le sud, en bloc. Le bas du bloc se désagrégea en premier, puis le haut descendit comme pour prendre sa place. L'antenne s'inclina un peu plus, mais vers l'est, et disparut immédiatement dans le nuage de poussière qui coiffait le reste de la Tour et qui avait déjà englouti le bloc. <8>  → ♦  Outre les vidéos signalées en ´411a, voir la série de photos de 911 Encyclopedia.

´d • Les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent à peu près totalement. <10>  → ♦  La désagrégation s'observe partiellement sur les vidéos et se conclut de l'état final : pratiquement pas de grands restes en l'état au-dessus des sous-sols.

´e • Après l'effondrement du bloc supérieur, l'expulsion d'épaisses poussières, auxquelles se mélaient des débris, affecta le bâtiment de haut en bas, masquant la désagrégation des façades.
<9> → ♦ Visible sur plusieurs vidéos.

´f • Quelques expulsions de poussière en forme de bouffées (sqibbs) apparurent en avant de la désagrégation des façades.  <10>  → ♦ Bien visibles sur certaines de ces vidéos.

´g • Des explosions, ou du moins ce qui donna l'impression d'en être, furent rapportées par plusieurs témoins. <10>  → ♦  Voir ´411h les trois analyses de ces témoignages (#18, #20 et #21).

´h • La désagrégation s'accompagna d'un écroulement et d'un éloignement : une partie des matériaux constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ainsi qu'aux proches environs ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs. <10>  → ♦ Visible sur mainte vidéo.


´422 – Écroulement

´a • Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé des secousses susceptibles d'avoir été causées par la chute des principaux débris. <8>  → ♦  Références en ´412b.

´b • Au cours de l'écroulement des débris en chute à l'extérieur s'écartèrent des façades, de plusieurs décamètres dans de nombreux cas, certains laissant derrière eux d'épais panaches de poussière. <9>  → ♦  Bien visible sur les vidéos et particulièrement net sur plusieurs photos de 911 Encyclopedia.  ♦  Voir aussi la série de photos fournie par 9-11 Research, reprise du site ajl.smugmug.com.

´c •  Des débris de la Tour nord contribuèrent au Tas qui recouvrit une bonne part du WTC.<10>  → ♦  Outre les nombreuses photos de Ground Zéro, voir la répartition des décombres sur le plan de la FEMA (acier et aluminium) et sur la photo aérienne de Wikipédia. ♦ Voir aussi la série de photos fournie par le site ajl.smugmug.com.

´d • L'effondrement de la Tour causa des dégâts à certains des immeubles voisins, sur le site et en dehors.  <10>  → ♦  Pour les immeubles du WTC, indications plus loin. À l'ouest, le WFC fut atteint et son Winter Garden fut détruit.



´423 – Éloignement

´a • Une partie des poussières dégagées lors de la désagrégation s'élevèrent, allant rejoindre les dernières fumées échappées de la Tour. <10>  → ♦ Visible sur diverses vidéos.

´b • D'autres poussières commencèrent par rester en suspension à proximité de leur zone d'origine. <10>  → ♦  Visible sur diverses vidéos.

´c • Une troisième partie des poussières dégagées, la plus importante, prit la forme d'épais panaches se dirigeant vers l'extérieur dans toutes les directions, et descendant ensuite vers le sol, certains dans le sillage de débris. <9>  → ♦ Visible sur maintes vidéos.

´d • Arrivée près du sol, une partie des poussières descendues reprirent de la hauteur comme par un rebond.  <9>  → ♦  Visible sur mainte vidéo.

´e • Il se forma alors, à proximité du sol et au-dessus de volumineux nuages d'allure bourgeonnante, qui envahirent le quartier et les environs. <10>  → ♦  Visible sur mainte vidéo.  ♦  Description dans de nombreux témoignages des effets sur les personnes qui en furent enveloppées.

Dernière modification par Noisse (28-12-2015 18:33:58)

Hors ligne

 

#52 02-01-2016 17:21:41

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.


´43 – WTC 3, 4, 5, 6

´a • Le premier impact déclencha de petits incendies en haut du WTC 3. <8>  → ♦  FEMA 3 traite le sujet, de 3.3 à 3.5.  ♦  Voir aussi Wikipédia (Hôtel Marriott).

´b • L'effondrement de la Tour sud causa d'importants dégâts au WTC 3.  <10> → ♦  FEMA 3

´c • L'effondrement de la Tour nord acheva de détruire le WTC 3 <10> → ♦  FEMA 3

´d • Le WTC 4 fut détruit par les effondrements des Tours jumelles. <9> → ♦  FEMA 4 ne consacre que deux lignes et une photo à cette destruction. ♦  Voir aussi les photos de 9-11 Research.

´e •  Les effondrements des Tours produisirent dégâts et incendies au WTC 5, en suite de quoi des effondrements partiels eurent lieu à l'intérieur du bâtiment <8> → ♦  Détaillé dans FEMA 4.

´f • Vu de dessus le WTC 5 ne présentait des domages profonds que de manière localisée (à l'ouest principalement) <10> → ♦  FEMA 4, Fig. 6.

´g • Le WTC 6 reçut d'importants débris de la Tour nord <9>  ♦  Lorsque le WTC 6 n'est pas visible, on peut se repérer comme ici sur le WTC 7, plus élevé que lui : le premier se situait entre ce dernier et la Tour nord.

´h • Vu de dessus les dégâts prirent la forme d'un trou (parfois décrit comme un cratère). <10> → ♦   FEMA 4, Fig. 8.

Hors ligne

 

#53 02-01-2016 20:14:49

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Deux ou trois choses que tu peux (si tu le souhaites), ajouter.
- Sur un plan aérien ou vue de dessus du site, l’extrême proximité de la WTC 7 avec certains autres immeubles comme le Verizon (téléphonie). C'est, je pense, un signe de plus en faveur de la démolition contrôlée, au vu de cette proximité et du fait que les "voisins' n'eurent quasiment pas de dégâts, du très grand art impossible avec une destruction non contrôlée !
- Dans les projections de matériel, ne pas oublier la façade d'un immeuble du World Financial Center, de l'autre côté de la rue. Elle fut éventrée sur un certain nombre de niveaux par une pièce pesant visiblement plusieurs tonnes et ces choses là il faut de la puissance pour les projeter aussi loin avec une force suffisante pour endommager à ce point une façade.
- Pour le WTC 7, j'ai lu quelque part (je ne sais plus où hmm) que l'alarme incendie avait été mise en mode test à 6 heures 47 pour une durée de 8 heures. Le résultat de cette manip est que l'agent de surveillance ne bénéficie, durant ce laps de temps, d'aucune info sur les démarrages d'incendie et leur localisation.
As-tu des éléments sur ces faits ?

Hors ligne

 

#54 02-01-2016 20:56:39

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1230

Re: Les faits au WTC

Pour l'alarme en mode test, le forum en a parlé là:
http://forum.reopen911.info/t11075-le-s … ction.html


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#55 02-01-2016 22:40:09

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Merci Mariflo, tu m'évites de m'interroger sur les capacités de ma mémoire ! cool

Pour info, je ne sais pas si les normes sont différentes, mais pour l'alimentation des sprinklers, en France, la réserve d'eau peut-être indifféremment en haut ou en bas.
Elle est généralement en bas pour des histoires de résistance. Au vu de la quantité à stocker, ça fait vite des charges impressionnantes et très mal placées, obligeant à renforcer les structures. 100 m3, c'est 100 tonnes + le réservoir !

Si tu trouves, comme j'ai eu la chance à la Défense, un patron pas bête, ça fait même une superbe piscine pour le personnel !

Hors ligne

 

#56 03-01-2016 16:35:48

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

La façade du WFC 3 reçut en effet une pièce de poids venant du WTC 1. Je vais l'ajouter à ´422d, avec renvoi à FEMA 7, qui montre le résultat.

Les dégâts causés par l'effondrement du WTC 7 à ses voisins seront bien entendu évoqués dans la prochaine livraison.

L'information sur les arroseurs du WTC 7 mériterait aussi d'être évoquée. Mais a-t-on une (bonne) source à ce sujet ? Le site vigli.org semble avoir disparu.

Trois modifications (présentées dans le Tableau des actualités) :
1. Ajout en ´412e de références à FEMA 6 (Bankers Trust) et à FEMA 7 (autres immeubles touchés).
2. Ajouts à ´422d (WFC 3).
3. Ajout en ´412f d'une évocation du devenir du cœur de la Tour sud.

Hors ligne

 

#57 03-01-2016 16:46:24

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Les faits au WTC

Noisse a écrit:

L'information sur les arroseurs du WTC 7 mériterait aussi d'être évoquée. Mais a-t-on une (bonne) source à ce sujet ? Le site vigli.org semble avoir disparu.

Le NIST l'évoque ici: http://www.nist.gov/public_affairs/fact … ndings.cfm

Active Fire Protection Systems
Investigation of the design, capabilities and performance of the active fire protection systems in the WTC towers and WTC 7 indicates that:
[...]
- The fire alarm system in WTC 7 sent only one signal (at 10:00:52 a.m. shortly after the collapse of WTC 2) to the monitoring company indicating a fire condition. The signal did not contain any specific information about the location of the fire within the building. Since the system was placed on TEST for a period of 8 h beginning at 6:47:03 a.m. on September 11, 2001, alarm signals would not have been shown on the operator’s display; instead, they would have to be recorded into the history file.
[...]

Dernière modification par Aldwinn (03-01-2016 16:56:49)


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#58 03-01-2016 23:00:28

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Bien. Plus qu'à trouver une confirmation !
Merci Aldwinn.

Hors ligne

 

#59 04-01-2016 12:08:59

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Les faits au WTC

http://forum.reopen911.info/p198669-31- … ml#p198669

http://killtown.911review.org/images/wtc-gallery/nist1d/5-2_wtc-sprinkler-system.jpg

Source :

http://killtown.911review.org/images/wt … ry/nist1d/

En ce qui concerne le WTC7, d'après le NIST :

http://www.nist.gov/el/disasterstudies/ … s_wtc7.cfm

... 23. Why did WTC 7's sprinkler systems fail during the fires?

The sprinkler systems did not fail. The collapse of WTC 1 and WTC 2 damaged the city water main. The water main served as both the primary and backup source of water for the sprinkler system in the lower 20 floors. Therefore, the sprinkler system could not function. In contrast, the sprinklers and standpipes on the building's middle levels (21st floor through 39th floor) and upper levels (40th floor through 47th floor) received water from two large overhead storage tanks on the 46th floor, and used the city's water mains as a backup. ...


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#60 05-01-2016 21:25:37

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Modification de ´135i  indiquée dans le panneau des actualités (#26).

Dernière modification par Noisse (05-01-2016 21:26:14)

Hors ligne

 

#61 09-01-2016 12:35:35

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.




´44 – WTC 7


Dans cette section, ''NIST9'' désigne le rapport NISTCAR1-9 de novembre 2008.


´441 – Prémices

´a • La chute de débris de la Tour nord provoqua des incendies dans le WTC 7, avec dégagements de fumées ; ils s'étendirent et furent visibles sur les quatre façades, celle du sud principalement. <9> → ♦    Développements dans FEMA 5.5.1 à 5.5.3 ainsi que dans NIST9 5.5 et 5.6.  ♦ Voir aussi 911 Encyclopedia.

´b • L'immeuble fut évacué par ses occupants dans la matinée.<8> → ♦    9-11 Research.

´c • Après que Larry Silverstein eut invité à « le tirer (pull it !) », l'immeuble fut abandonné par les pompiers dans l'après-midi. <8> → ♦  9-11 Research.♦  Développement dans NIST9, chapitres  6 et 7.  ♦ Détails sur Larry Silverstein et le WTC 7.


´442 – Désagrégation

´a • Des explosions furent perçues aux abords du WTC 7 <9> → ♦  Exposé dans le point-clé n°6, dans les  Dossiers de ReOpen (L'effondrement magique de la tour WTC7). Voir en particulier la vidéo de A&E911.

´b •  Vers 17 h 20 les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent presque entièrement. <9>  → ♦  La désagrégation se conclut notamment de l'état final : peu de grands restes en l'état au-dessus des sous-sols hormis quelques portions de façades déformées (visible sur maintes photos). ♦ Quelques photos le montrent, entre autres, sur 9-11 Research.

´c • La désagrégation s'accompagna d'un effondrement et d'un éloignement : une partie des éléments constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs. <9> → ♦ Visible sur mainte vidéo.

´d • La désagrégation se manifesta d'abord sur le toit : le local est se disloqua et parut s'enfoncer. Environ sept secondes après le local ouest s'affaissa, comme s'il s'enfonçait dans le toit, et le corps du bâtiment tout entier se mit alors à descendre en donnant l'impression de s'enfoncer dans le sol.  <10> → ♦ Disparition des deux locaux suffisamment visible sur cette vidéo de   CBS  ♦  Analyses des divers  enregistrements en NIST9 5.7.


´443 – Effondrement

´a • L'immeuble s'effondra sur lui-même, le haut de la façade sud se désagrégeant très peu au cours de la phase visible de sa descente, du moins pour ce qui est des deux tiers ouest. <9> → ♦ Visible sur mainte vidéo. ♦  Sur les vidéos où l'on aperçoit la façade ouest, celle-ci descend sans qu'une désagrégation notable se laisse voir.

´b • La poussière empêcha la perception de la désagrégation des façades à l'approche du sol ; elle masqua également la fin de la chute de l'ensemble. <8> → ♦  Visible sur maintes vidéos.

´c • L'effondrement se fit quasi verticalement : on n'observa pas de basculement d'ensemble, si ce n'est  du côté ouest dans les tout derniers instants de visibilité. <8> → ♦  Le début de basculement se voit par exemple sur le deuxième vidéo de cette petite compilation.

´d • Avant sa disparition dans la poussière, le tiers est de la façade sud se déforma et commença de se disloquer. <8> → ♦   Bien visible, par exemple, sur la troisième vidéo de cette même compilation.

´e • L'effondrement dura 7 secondes environ.  <8> → ♦  La vitesse moyenne de la chute a été estimée voisine de celle de la chute libre. Voir la démonstration sur 9-11 Research (dans le paragraphe qui suit le tableau il convient de remplacer « northwestern corner » par « southwestern corner »).

´f • La descente du coin supérieur sud-ouest se fit à accélération constante durant près de 3 secondes. <8> → ♦  L'analyse de Franck Legge publiée par le Journal of 911 Studies et basée sur l'étude citée en ´443e, aboutit à la valeur 9,1 m/s².
♦  L'analyse de David Chandler diffusée par A&E911 aboutit à la valeur 9,9 m/s² (en arrondissant) ; comme indiqué par l'auteur, l'écart relatif avec l'accélération de la pesanteur à New York (9,8 m/s²) est de moins de 1 %.

´g •  Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé des secousses susceptibles d'avoir été causées par l'effondrement. <8> → ♦   Références en ´412b.

´h • L'effondrement du WTC 7 occasionna quelques dégâts sur les immeubles environnants, les plus notables étant ceux du Fiterman Hall, au 30 West Broadway. <8> → ♦  FEMA 5.5 p.24.


´444 – Éloignement

´a • Des nuages de poussière sortirent du bâtiment et s'en éloignèrent ; ce qui sortit en haut suivit partiellement la descente du bâtiment, comme par aspiration, puis s'éloigna en montant.
<10> → ♦  Visible sur mainte vidéo.

´b • Ce qui apparut en bas semblait provenir de la base de l'immeuble ; cette partie des poussières  prit de l'ampleur au-dessus du sol, avec une forme bourgeonnante, et elle envahit les proches environs <10> → Le bas se voit aussi bien que faire se peut sur l'extrait d'ABC, après 0:30  ♦ Voir, entre autres, ces images de l'envahissement.

´c • L'ensemble de ces nuages allèrent rejoindre et renforcer le nuage de poussières ou de fumées qui montait alors du site (peut-être du WTC 7 lui-même) : <9> → ♦  Voir, par exemple, les images qu'en donne CNN.

Dernière modification par Noisse (24-01-2016 14:43:00)

Hors ligne

 

#62 24-01-2016 14:50:18

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.



´5 – SUITES


Dans cette partie la référence « 9/11Debris » renvoie au PDF de Matt Nelson portant ce titre.
Ajout du 08-10-2017 :
Les indications de pages, relatives initialement à la deuxième édition, ont été laissées avec la mention  ‘’(2015)’’. Les pages qui leur correspondent dans la quatrième édition sont indiquées à la suite, avec la mention ‘’(2017)’’. Faits concernés : ´511c , ´514b, ´515c, ´52a, ´52b, ´52d, ´52f.


´51 – État du site


´511 – Groud Zero

´a • Sur le site du WTC restèrent debout les immeubles 5 et 6, dans un état délabré, ainsi que quelques pans du bas des façades des Tours jumelles. <10> → ♦  Photos en abondance ; par exemple sur  9-11 Research.
 
´b • Au sol, le Tas était fait de débris de structure (portions de façades, morceaux de colonnes, poutres), de débris divers et de poussière. Quelques trouées laissaient apercevoir les niveaux inférieurs. <9> → ♦  Outre la page en lien ci-dessus, on peut se plonger dans l'importante collection de   [http://www.sharpprintinginc.com/911/index.php]ce site d'archives[/url] (descendre dans le menu en colonne de gauche). ♦ Bien des témoins (secouristes ou autres) ont noté la relative absence de restes matériels attendus dans l'effondrement d'immeubles de bureau (meubles, ordinateurs, toilettes, etc.).

´c • Les sous-sols furent tôt inspectés par des ingénieurs, qui conclurent à leur destruction partielle. <8> → ♦  Voir notamment 9/11 Debris, page 17 (2015), 18-19 (2017).

´d • Des fumées, puis des fumerolles, se dégagèrent des décombre plusieurs semaines durant. <10> → ♦  Visible presque partout sur la page pointée en ´a.


´512 – Températures

´a • Les températures étaient suffisamment élevées sur le Tas pour gêner les opérations de secours. <9> → ♦     Citations dans cette page (y descendre). Voir plus particulièrement ce  rapport, page 15.
 
´b •  Des températures de quelques centaines de degrés Celsius dans le Tas furent enregistrées par différents systèmes les jours et semaines suivant le 11 septembre. <9>
♦  Liste des missions. → ♦  La mission AVIRIS repéra à la mi-septembre des sources à plus de 800°F (donc plus de 400°C).

´c • Fumées et températures élevées furent attribuées à des incendies internes au Tas.  <10> → ♦   Voir 9-11 Research

´d •   Différentes personnes intervenues dans les décombres affirmèrent y avoir vu de l'acier incandescent ; d'autres témoignèrent avoir vu du métal fondu, sous la forme d'écoulements (ruisseaux), de flaques et de dégoulinements divers. <10> → ♦  Résumé par A&E 911. ♦  Citations dans cette page (y descendre).
♦  Témoignage de la société d'ingénierie LiRo.   

´e •  On trouva dans les décombres des « météorites », masses de matériaux mêlés, parmi lesquels des métaux qui avaient fondu. <10> → ♦    Une série de photos de ces « météorites ».

´f •  Certaines poutres venues des structures étaient notablement courbées. <9> → ♦  Voir par exemple cette vidéo.


´513 – Arrosages

´a •  Il plut à New York le 14 septembre ainsi que dans la deuxième quinzaine du mois.  <9> → ♦  Graphiques des précipitations.  ♦ Chiffres quotidiens. ♦  Ouragan Sandy le 29 octobre.

´b • Les pompiers arrosèrent les décombres, y déversant onze millions de litre d'eau, auxquels s'ajoutèrent les quatre millions d'eau de pluie des 14 et 20 septembre. <8> → ♦ Voir  911 Encyclopedia.  ♦ Volume d'eau retenu par le LLNL pour son étude du lithium. Présentation de ce rapport dans Steven Jones et la thèse nucléaire.

´c •  Les pompiers répandirent aussi sur les décombres 8000 litres de produit adjuvant. <9> → ♦  Le produit était du Pyrocool.

´d •  Les incendies du Tas furent déclarés éteints le 19 décembre. <9> → ♦  Voir 9-11 Research


´514 – Sous-sols

´a •  Les galeries du métro avaient été déteriorées à proximité du WTC 2 et du WTC 7. <7> → ♦ Repérable sur le schéma assez sommaire de LiRo.

´b • Le PATH avait été enfumé et en partie inondé  <8> → ♦  Pour la fumée, voir 9/11 Debris, page103(2015), 124 (2017). ♦ Les eaux de la baignoire quittèrent Manhattan par les tunnels du PATH et furent pompées à Jersey City (Précisé dans le rapport du LLNL).

´c •  Les parois de la Baignoire avaient modérément souffert. De l'eau y pénétra par quelques conduites détériorées. <9> → ♦  Article de la National Academy of Engeeniring (dernier paragraphe notamment ; photos dans le PDF associé). ♦  Sur les fuites, voir l'étude du  LLNL, page 9.


´515 – Victimes

´a •   Près de 3000 personnes avaient été tuées au WTC et plus de 6000 avaient été blessées. Près de 300 corps furent retrouvés. <8> → ♦  Chiffres donnés par Wikipédia.

´b •  20'000 fragments humains furent trouvés (et 300 autres cinq ans plus tard). <8> → ♦   Chiffres macabres.

´c •  On retrouva quelques rescapés. <9> → ♦   Voir  Wikipédia.  ♦  Pour le WTC 7, voir 9/11 Debris, page 23 (2015), 27 (2017).


´516 – Les environs

´a •   Un dépôt de poussière de quelques centimètres se forma sur les proches environs du WTC, abondamment jonché de feuilles de papier. <10> → ♦  Une série de  Photos. ♦  Sur les véhicules une épaisseur de 2 cm est plausible ; divers témoignages évoquent sensiblement plus.

´b •  Des véhicules subirent des incendies ; certains se présentèrent comme grillés, entièrement ou partiellement.
<10> → ♦ Voir dans cette page du site de Judy Wood.

´c •  Poussières (ou fumées) se répandirent sur l'Hudson et au-delà. <9> → ♦ Photos prise par satellite et depuis la station spatiale.

Dernière modification par Noisse (08-10-2017 05:46:02)

Hors ligne

 

#63 25-01-2016 06:30:53

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Les faits au WTC

Merci pour ces informations. Intéressantes ces petites synthèses Noisse.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#64 26-01-2016 14:00:54

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.



´52 – Nettoyage du site


´a • La Baignoire fut renforcée à proximité de l'emplacement de la Tour sud. <9> → ♦  Voir 9/11Debris, page 16 (2015), 18 (2017).

´b • Le déblaiement du site fut confié à quatre entreprises, chargée chacune d'un secteur. <9> → ♦  Présentation par 9-11 Research.  ♦ Voir aussi, Wikipedia, ainsi que les « Big four » dans 9/11 Debris, page 19 (2015), 21 (2017).

´c • Des restrictions furent imposées aux prises de vue ; quelques photographes accrédités purent opérer. <9> → ♦  Indications sur 9-11 Research ainsi que sur 911 Encyclopedia.

´d • La recherche patiente des restes humains laissa place assez vite à un déblaiement au rythme élevé, mettant en jeu des moyens lourds.  <8> → ♦  Voir 9-11 Research ainsi que 9/11 Debris pages 57-58 (2015), 64-65 (2017).

´e • Le déblaiement du site dura neuf mois <8> → ♦  Voir Wikipédia.

´f • Les débris furent transportés par camions et par barges jusqu'à quatre terrains, dont la décharge de Fresh Kills sur Staten Island ; les pièces métalliques y subirent des examens et une sélection fut conservée.  <8> → ♦  Développement dans l'Annexe D du rapport de la FEMA. ♦  Concernant Fresh Kills, voir aussi 9/11 Debris, page 34 (2015), 41 (2017).

´g • Pour l'essentiel l'acier fut vendu à des sociétés chinoises. <8> → ♦ 9-11 Research.

´h • Le NIST récolta 236 pièces d'acier  <9>  ♦ Inventaire et identification dans NIST 3B.

Dernière modification par Noisse (08-10-2017 05:49:41)

Hors ligne

 

#65 26-01-2016 14:57:13

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Noisse, le 9 mois pour le déblaiement du site me semble un très léger minimum, j'étais sur place en mai et le travail était loin d'être fini !

Hors ligne

 

#66 26-01-2016 22:46:16

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Cette durée est la seule que j'ai rencontrée sur la Toile, où Wikipédia est loin d'être l'unique source la donnant. L'information est visible un peu partout ; elle a même une valeur officielle. La raison de cette omniprésence est sans doute le rapport à la fièrté collective de la prouesse accomplie. Le fait est que ce nettoyage, annoncé pour durer un an ou plus, et devant coûter sept milliards peut-être ainsi qu'une centaine de vies, est déclaré achevé au bout de neuf mois, pour moins d'un milliard et sans une seule perte humaine.

Cet aspect est pointé dans 9/11 Debris (page 15) et Matt Nelson a eu une bonne raison de s'y attarder puisque la visée de sa recherche était d'estimer les débris ôtés. En  soustrayant leur masse de la masse antérieure du WTC il espérait déterminer la masse de la part envolée (page 5, premier paragraphe). On peut d'ailleurs se demander pourquoi il ne se montre pas plus circonspect sur cette durée, lui qui a passé au crible tous les tonnages allégués.

Puisque nanard nous invite au doute sur la base de ses propres observations, et en attendant de trouver une nouvelle indication de durée, jouons la carte de la logique. Quelle définition exacte prend-on pour le nettoyage du site ? Le début se situe probablement à la mi-septembre (9/11 Debris, page 57), mais qu'adopte-t--on comme fin officielle ? Le départ du dernier camion ? La cérémonie de la Dernière Colonne ? La destruction d'un ultime vestige ? Pour toute opération de ce genre il y a « finir » et « finir »...

Dernière modification par Noisse (27-01-2016 11:39:35)

Hors ligne

 

#67 26-01-2016 23:25:17

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

hmm Mea culpa, maxi mea culpa, j'ai confondu les dates de mes voyages 2002 et 2003 roll Désolé, oui les travaux ont fini fin mai 2002 juste après notre départ, j'ai mélangé avec ma présence en septembre 2003 pour les cérémonies.

Hors ligne

 

#68 27-01-2016 11:37:21

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Tout est donc bien qui finit bien...

La cérémonie du 30 mai 2002, avec hommage à la Dernière Poutre, laisse voir une Baignoire bien dégagée ; les sous-sols apparaissent dans le fond.

Hors ligne

 

#69 01-02-2016 00:06:04

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Table en #24.
Panneau des actualités en #26.



´53 – Analyses scientifiques

´531 – Air

´a •  La crainte d'émanations toxiques venant du Tas et celle d'une pollution de l'air par l'amiante furent à l'origine d'études environnementale sur le site et aux alentours.  <9>  →  ♦  Voir 9-11 Research sur les
émanations et sur l'amiante.

´b • 
L'EPA (agence de protection environnementale) analysa des prélèvements réalisés sur le site et aux environs ; elle conclut à l'innocuité.  <9> →  ♦ L'intervention de l' EPA.

´c •  À plusieurs reprises durant les mois suivant la catastrophe l'EPA releva des taux particulièrement élevés de produits de combustion (composés organiques volatils).  <9> → ♦  Voir les références en´531b (et en ´531g).

´d •   Le  Groupe DELTA de l'Université Davis (Californie), spécialiste des aérosols et conduit par Thomas A. Cahill, intervenant en octobre 2001 puis en mai 2002, conclut à une haute toxicité des émanations.  <10> →  ♦  Article de Cahill et alii
♦  Présentation par l'Université  ♦  Vulgarisation due à  Christopher Bollyn.

´e •   Ses analyses  surprirent le groupe DELTA par la composition inattendue des émanations.  <9> → ♦  Voir les références en´531d.

´f •   Les résultats du groupe DELTA ont posé le problème du mode de combustion dans les décombres.  <9> → ♦  Voir les références en´531d (et en ´531g).

´g •  En reprenant les résultats obtenus par l'EPA et par le Groupe DELTA, Kevin Ryan, James Gourley et Steven Jones ont estimé pouvoir s'orienter vers l'hypothèse de la présence de matériaux énergétiques nano-composites. <10> → ♦  La traduction de leur article d'août 2008 « Environmental anomalies... » fait l'objet d'un Dossier de ReOpen 911.

´532 – Métaux

´a • Une analyse par la FEMA de quelques morceaux d'acier mit en évidence une corrosion exceptionnelle, révélatrice de températures très élevées.  <9> → ♦  Voir l'annexe C du rapport de la FEMA. ♦   Présentation sur 9-11 Research.

´533 – Poussière

´a • Comme dans le cas de l'air, le risque sanitaire fut à l'origine de diverses études de la fine poussière qui avait recouvert une partie du sud de Manhattan. <9> → ♦   Vue d'ensemble proposée par  9-11 Research (l'évocation du groupe DELTA y est hors de propos).

´b •  La société RJ Lee Group réalisa une expertise pour l'immeuble de la Deutsche Bank. <10> → ♦ Il y eut deux versions successives du rapport (2003 et 2004). Présentation et analyse de l'ensemble sur le fil  Les rapports de RJ Lee Group.

´c •  Il ressort notamment des rapports de RJ Lee Group que des matériaux avaient été soumis (dans la Tour sud sans doute) à des températures très élevées. <8> → ♦  Exposé de synthèse en #13 sur le fil indiqué en ´533b. Noter les réserves faites en (6).

´d •  Paul Lioy et autres publièrent leurs résultats en juillet 2002. <10> → ♦  Texte de l'article.  ♦  Critique orientée de Jim Hoffman.  ♦  Dans le prolongement de Lioy, article « interactif » de Scientific American.

´e •  La dimension des éléments de poussière examinés par Lioy et ses co-auteurs se situait, en ordre de grandeur, entre le micromètre et le millimètre. <7> → ♦  Article référencé en ´533d, page 705.

´f •  Bien que complexe, la composition des échantillons en produits organiques et inorganiques, telle qu'analysée par Paul Lioy et son équipe, n'offrait guère de surprise notable. <7> → ♦  Références en ´533d.

´g •  L'USGS (l'institut national de géologie) procéda à l'analyse élémentaire d'échantillons de poussière, (ainsi que de prélèvement sur des revêtements de poutres).   <10> → ♦ Table.  ♦  Éléments de discussion dans le fil ''Attaques nucléaires'' à partir de #147.

´h •  Sur la base des données fournies par de l'USGS, William Tahill a fait valoir des corrélations spatiales entre certaines concentrations d'éléments. <8> → ♦ Voir son  ''rapport'' (chapitre 3).

´i •  Les particules mises en évidence, non seulement par RJ Lee, mais aussi par l'USGS (sphérules métaliques et aluminosilicates) témoignent de températures élevées.<7> → ♦  Mis en valeur par Jones et d'autres ; traduction de l'article d'avril 2008 dans  un Dossier de Reopen 911. <8> → ♦  Voir la présentation du dossier dans le fil ''Attaques nucléaires'' en #351.  ♦  Voir ´533c (réserves).

´534 – Eau

´a •  Le LLNL étudia de la présence du lithium dans l'eau. <10> → ♦  Il y eut deux versions du rapport. Présentation et analyse sur le fil ''Steven Jones et la thèse nucléaire'' en #24.

´b•  Le LLNL conclut que le lithium n'était présent sur le site qu'à l'état de traces. <10> → ♦  Référence en ´534a.

´535 – ADN

´a •   Les restes humains retrouvés ont donné lieu à une analyse d'ADN <8> ; → ♦ Présentation par l' OCME (service de médecine légale)  ♦  Information de 2012 par A&E.

Dernière modification par Noisse (22-12-2016 05:39:01)

Hors ligne

 

#70 01-02-2016 08:52:03

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Les faits au WTC

Merci. Très intéressant comme d'habitude. Tu devrais faire des pdf de tes mini études. Cela serait de cette façon plus facilement accessible à d'éventuels chercheurs exterieurs à l'association travaillant sur les évenements.

Dernière modification par kikujitoh (01-02-2016 09:02:55)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#71 01-02-2016 20:13:41

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Cette récolte organisée des faits étant achevée, il paraît en effet judicieux de lui donner forme plus ramassée. Je retiens la suggestion de kikujitoh de réaliser cela en pdf. En attendant que cela se puisse chacun a la ressource rassembler les fragments par des copier-coller sur un même fichier : sur un odt, par exemple, les liens peuvent être actifs d'emblée. À ce propos, merci de bien vouloir me signaler tout lien qui se révèlerait défaillant ici même.

Afin de pouvoir constituer un texte considéré comme définitif, il y sûrement lieu d'apporter des améliorations. En ces matières plus qu'ailleurs il y a « achevé » et « achevé »...

1)  La solidité des faits recensés est la priorité absolue. À ce sujet j'invite à ne pas attacher plus d'importance qu'elle n'en mérite à l'évaluation de la vraisemblance <...>. Bien que je me sois efforcé d'évaluer selon une démarche homogène, la part subjective y est forcément importante. Sans doute faut-il s'inquiéter – et alors débattre –  dans les cas où la différence entre nos appréciations paraît franchement excessive ; mais sans plus. Cet aspect mis à part, traquons sans relâche les faiblesses.

2)  Compléter est la seconde priorité puisqu'une relative exhaustivité est nécessaire à un travail sérieux d'exploitation. Reste à voir ce qui relève pour cela de l'ajout d'un énoncé de fait (un ´... • supplémentaire) et ce qui relève de l'amélioration des développements ( ♦  ... ). Pour donner un exemple, certaines réponses aux suggestions d'inam56 doivent pouvoir se traduire par un lien approprié vers une page de 9-11 Research. À voir au coup par coup.

Sur certains points je manque encore de sources. Que devinrent les nuages issus des trois immeubles désagrégés. On en voit au moins un partir vers l'ouest et aller mettre un doigt de pied dans l'Hudson. Mais après ? Et les deux autres ?
Idem pour l'identification officielle des avions (´311b ainsi que ´321 b).

À l'inverse, les lecteurs seront peut-être insatisfaits de ne pas trouver des faits parfois tenus pour bien établis. La raison peut en être que j'estime insuffisantes les preuves fournies à ce jour. Tel est le cas de la descente précoce de l'antenne. C'est aussi celui de la découverte d'explosif thermitiques dans la poussière. Des fils à relancer si vous le souhaitez.

Le double travail de consolidation et d'enrichissement n'appelle pas de précipitation. Un point d'ensemble dans un mois ou deux.

Hors ligne

 

#72 02-02-2016 19:19:16

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Les faits au WTC

Dans le cadre d'une version de référence sous forme d'article je vous invite à ne vous référer qu'à des sources primaires, et non pas à Wikipedia ni à des critiques.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#73 04-02-2016 09:54:14

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

Des problèmes se posent effectivement quant aux sources. Je soumets quelques embarras à ce sujet.

Les développements secondaires  (♦ ...) ont surtout pour fonction d'élargir le regard sur le fait énoncé (• ... <). Ils peuvent aider les lecteurs qui découvrent le sujet ; ils favorisent aussi la connaissance de la palette des ressources disponibles (sites, vidéos, etc.). Vaudrait-il mieux les supprimer dans une version qui se voudrait plus scientifique que pédagogique ?

Dans les justifications (→ ♦ ...) Les sources secondaires et les analyses actuellement citées conduisent elles-mêmes, en principe, vers des sources primaires (notes en bas de page dans le cas de 9-11 Research et de Wikipédia). Ce procédé de référence indirecte vous paraît-il nuire à l'argumentation ?

On peut comprendre que Wikipédia suscite des réticences du fait que tout n'y est pas toujours suffisamment travaillé. N'est-ce pas tout de même une source acceptable sur bien des sujets ou, au moins, sur bien des points ?

Les sources primaires sont-elle toujours praticables ? Prenons l'exemple des témoignages d'explosion chez les secouristes. Vaut-il mieux faire référence directement aux entretiens mis en ligne par le New York Times ; ou aux travaux de Griffin et de MacQueene sur ce sujet ; ou une étude critique (#18 à #21) qui fournit un accès organisé au tout ?

Au stade actuel je mise avant tout sur un travail critique collectif sur le contenu de ce fil, dont l'ambition est tout de même moins de devenir un texte intouchable que de rester un outil toujours perfectible.

Hors ligne

 

#74 04-02-2016 17:53:41

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Noisse, je suis de ton avis, je pense que du fait de la présentation, la sélection de la sélection ne pourrait aboutir qu'à moins d'informations. Dès l'instant où les sources primaires sont précisées, en bas de page où est le souci ? Qui va décidé de la suppression de telle ou telle information et de quel droit ?

Pareil pour Wikipedia que certains,  Kikujitoh par exemple, sauf si j'ai mal compris son message le plus récent (72), juge indigne de nous informer.
Qu'est ce qui peut nuire dans les infos de Wiki ? Je n'en suis pas un fanatique, mais il faut reconnaître qu'il permet parfois d'apporter un éclairage complémentaire sur certains faits ou personnages. Charge au lecteur/chercheur de vérité adulte de faire lui même la synthèse qu'il souhaite des différents canaux, nous avons tous notre sensibilité, non ?

Ça me rappelle le débat de ce forum sur les photos qui ne pouvaient être que ceci ou cela, vérifiées par on ne sait qui et de quel droit, aboutissant à l'immobilisme le plus complet. Par ailleurs, les mêmes censeurs laissaient passer ou utilisaient des sources complètement ou partiellement fausses.

Continues comme tu as commencé, ça permet d'avoir une vue d'ensemble des sources disponibles pour tel ou tel fait et de faire son choix.

Hors ligne

 

#75 04-02-2016 22:28:51

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Les faits au WTC

Nanard,

Mon commentaire est en fait destiné à pousser Noisse à faire de son intéressante compilation une référence utilisable par des auteurs. Des auteurs historiens ou universitaires ne peuvent par exemple pas se référer à un article posté sur un forum ou encore à un article Wikipédia. Wikipédia va servir à regrouper les différentes références utilisables en tant que sources. Aujourd'hui en revanche, un universitaire peut très bien se référer à un blog sous la forme : M. Bidule, Truc, "Les faits au WTC,"  Blog de recherche sur la catastrophe du 11-Septembre.info, mis à jour le 4 février 2016, (lien.fr).

Étant donné que Noisse désire que ses compilations puissent être les plus utiles possible, elles ne peuvent l'être qu'à travers un article qui pourrait servir de ressource.

En ce qu concerne Wikipédia c'est évidemment un superbe outil mais son utilisation universitaire reste limitée. J'ai déjà vu des articles du site utilisés en référence mais dans des cas limités par exemple pour se référer à une phénomène météorologique, éventuellement un auteur/artiste ou des éléments de ce genre.

Je considère que le mouvement pour la vérité doit construire des ressources utilisables. Sinon au bout du compte une bonne partie du gigantesque travail global de recherche ne restera que sur des forums. Et ce serait bien dommage. Aldwinn a réussi ce tour de force avec 9/11Maps. Et d'autres projets sont en cours.

K.

Dernière modification par kikujitoh (04-02-2016 22:31:09)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#76 05-02-2016 12:31:08

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Historiens, universitaires, tu en connais beaucoup qui:
1 - s'intéressent au 11 septembre
2 - ne sont pas du côté de la VO ?

Ça me parait particulièrement élitiste cette façon de voir et si c'est la voie choisie majoritairement, il faut annoncer la couleur dès maintenant.

Pour enfoncer le clou, juste un exemple concret.
Michael Chertoff, patron de l'enquête au DoJ pour les événements du 11/9 est responsable aussi, à ce titre, de l'exfiltration discrète de la quasi totalité des espions israéliens sévissant aux USA, dont les 5 tocards qui dansaient devant les tours en flamme.
Il est permis de s'interroger sur ses motivations pas franchement claires de cet américain, alors qu'au moins les 5 avaient quelques casseroles solidement accrochées. C'est grâce à Wiki, entre autres qu'on apprends qu'il est de confession israélite, puis ailleurs encore que sa mère a travaillé au Mossad et que son père est un rabbin ultra sioniste.
Sans ces informations ne figurant pas dans tes lectures recommandées, on serait resté sans comprendre ces agissements, ce qui semble quand même un minimum dans un pareil dossier, même et surtout pour un historien !

Hors ligne

 

#77 05-02-2016 23:14:57

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

En marge de ces intéressants échanges, je note que, dans les « prolongements », les renvois aux rapports officiels (FEMA et NIST) ne sont sans doute pas assez clairs pour les lecteurs peu familiers de cette foisonnante littérature. J'espère que les informations ajoutées aujourd'hui les aideront. Voir le Panneau des actualités à :  9  ◊  05-02-16.
Pour se familiariser avec la multiplicité des pièces, le mieux est de cliquer sur les liens qui mènent aux sites officiels.

Dernière modification par Noisse (16-12-2016 08:39:55)

Hors ligne

 

#78 08-03-2016 12:52:23

adragon
Membre du forum
Date d'inscription: 25-02-2013
Messages: 229

Re: Les faits au WTC

nanard a écrit:

C'est grâce à Wiki !

Wiki !!!! la bible !!

Hors ligne

 

#79 16-12-2016 11:29:51

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Les faits au WTC

SYNTHÈSE

Le présent recensement des faits relatifs au WTC n'ayant plus donné lieu à discussions ces derniers temps, il paraît légitime d'estimer qu'un état défnitif a été atteint ; provisoirement définitif bien entendu.

Pour un regard plus synthétique on trouvera ce recensement ci-dessous, limité à l'essentiel : les 203 énoncés de faits proprement dits qui en constituent l'ossature.
Pour retrouver la chair, qui est dans les développements, revenir au texte de base grâce aux liens placés (pour des raisons pratiques) dans les titres de niveau 2, ceux qui sont soulignés.
La colonne vertébrale, pour sa part, est toujours donnée par la TABLE.



´1 –  CONSTITUTION DU WTC

´11 –  Le Complexe

´a • Le WTC était constitué d'un terrain, de sept immeubles et de sous-sols.
´b • Le terrain était composé d'un grand trapèze (presque rectangle), portant les six premiers immeubles, et d'un petit portant le septième.
´c • Les bases du grand trapèze mesuraient 240 m et 330 m, sa hauteur (au sens de la géométrie plane) était de 270m (sans recherche de la précision maximale). Sa surface était donc de 97'000 m2.
´d • Les bases du petit trapèze mesuraient 75 m et 120 m, sa hauteur était de 60 m. Sa surface était donc de 6000 m2.
´e • Une Galerie couverte (concourse) parcourait le sous-sol du grand trapèze au niveau des rues environnantes (le niveau 1).
´f • La Plaza était l'espace à l'air libre (niveau 2) du grand trapèze, séparant et reliant ses six immeubles.
´g • Les deux tiers est du grand trapèze avaient été excavés jusqu'à la roche, constituant la Baignoire (Bathtub), en forme de parallélogramme.
´h • Longueurs des côtés de la Baignoire : 980 pieds (= 300 m) et 520 pieds = (160m) ; hauteur nord-sud du parallélogramme :280 m ; profondeur (hauteur du fond jusqu'au niveau 0) = 20 m.  Surface du fond = 64'000 m2 ; volume = 1'300'000 m3.
´i • En sous-sol passaient des lignes de métro, ainsi que le PATH, train local.
´j • Une parroi (slurry wall) entourant la Baignoire la protégeait des eaux de l'Hudson.

´12 –  Les Tours jumelles

´121 –  Caractéristiques externes
´a •  Les Tours jumelles nord (WTC 1) et sud (WTC 2), étaient hautes respectivement de 417 m (1368 pieds) et de 415 m (1362 p). La Tour nord portait une antenne haute de 110 m (360 p).  Leur section horizontale était un carré de 63 m de côté (207 p).
´b • L'acier des façades étaient revêtu de plaques d'aluminium.

´122 – Architecture
´a •  La structure de chaque Tour était constituée en son centre de 47 colonnes d'acier, reliées entre elles par des poutres. Les colonnes, plus massives en bas, s'appuyaient sur la roche à travers une base, elle-même en acier.
´b •  Le coeur des Tours, espace où se répartissaient les colonnes centrales, était de base rectangulaire, orientée est-ouest dans le WTC1 et nord-sud dans le WTC2, de dimensions 26 X 40 m ( 87 x 133 p).
´c •  Les façades étaient constituées de modules d'acier dont l'assemblage produisait des colonnes, courant jusqu'en haut des immeubles, reliées par des tympans (spandrels) et délimitant avec eux les espaces des fenêtres. Les quatre angles de chaque Tour étaient en bisau.
´d •  Chaque façade comportait 59 colonnes, dont 2 colonnes extrêmes en bordure d'angle soit 236 au total pour le mur périphérique de la Tour, à quoi s'ajoutaient  4 colonnes en milieu de chanfrein (déclarées non porteuses par le NIST).
´e •  Une coiffe en treillis (hat truss) faisait lien par le haut entre les colonnes centrales et les façades.
´f •  Chaque tour comportait 116 niveaux (levels) en tout, dont six en sous-sol, c'est-à-dire en dessous du niveau 1 (celui des rues et de la galerie), ainsi que l'équivalent de 110 niveaux au-dessus, en comptant le niveau1.
´g •  L'aménagement des deux Tours comportait un atrium (lobby), espace équivalant à 5 niveaux (2 à 6). Les colonnes extérieures présentaient, grâce à des incurvations, des écartements modifiés sur la hauteur de l'atrium. Une mezzanine permettait de dominer l'intérieur de l'atrium sur son pourtour interne.
´h •  Au dessus de l'atrium, chaque Tour comportait 104 étages (floors) c'est-à-dire des niveaux définis par une rangée horizontale de tympans et susceptibles de recevoir un aménagement entre un plancher et un plafond (niveaux 7 à 110).
´i •  Dans le coeur étaient réunis escaliers, ascenseurs et escalators.
´j •  Les étages ordinaires, généralement à destination de bureaux, étaient des espaces ouverts, séparés du coeur par des panneaux.
´k •  Le plancher d'un étage ordinaire était constitué d'une nappe de béton coulé sur une tôle, l'ensemble étant supporté par un assemblage de poutrelles et de treillis attaché aux colonnes centrales d'une part, au mur extérieur d'autre part.
´l •  Certains étages particuliers, souvent par paires, avaient une destination spéciale, généralement mécanique. Un tableau du NIST montre des différences à cet égard entre les deux Tours.
´m •  Les  six niveaux de sous-sol (basements) de chaque Tour, sous la galerie, étaient codés de B1 (le plus élevé) à B6 (le plus profond).
´n •  L'architecture des Tours devait leur permettre de résister aux contraintes mécaniques (vent) ainsi qu'à une percussion par un avion de ligne.

´123 –  Installations
´a • Les Tours avaient 99 ascenseurs pour personnes et des ascenseurs de service. Les déplacements s'organisaient par rapport à des niveaux intermédiaires (appelés sky lobbies aux étages 44 et 78) auxquels on accédait par un des 23 ascenseurs « express » . A partir de là on montait par un ascenseur « local » desservant la tranche d'étages appropriée.
´b • Trois cages d'escaliers (stairwell) reliaient les 110 étages.
´c •  Les Tours bénéficiaient d'un ensemble cohérent de systèmes de lutte, passive ou active, contre l'incendie (protection, détection, arrosage, évacuation de la fumée, postes de commandement, communications).
´d • L'électricité parvenait aux Tours depuis une station située sous le WTC 7. Un fonctionnement d'urgence était assuré par le système.

´13 –  Autres immeubles

    ´131 –  WTC 3
´a •  Le WCT 3, ou Hôtel Marriot (ex-Vista), était haut d'environ 74m (242 pieds) ; il comportait 22 étages au dessus des six niveaux en sous-sol.
´b • Chaque étage mesurait à peu près 20 m (64 p) sur 100 m (330 p) ; la hauteur était de 3 m (9 p 6).
´c •  La structure était constituée de colonnes et de poutres en acier.

´132 –  WTC 4
´a •  Le WCT 4 comportait 9 étages au-dessus de la Galerie.
´b •  La structure était constituée de colonnes et de poutres d'acier.
´c •  Colonnes et poutres étaient peut-être protégées du feu par un revêtement.

´133 –  WTC 5
´a •  Le WCT 5, comportait 9 étages au-dessus de la Galerie.
´b •  La structure était constituée de colonnes et de poutres en acier.
´c • Les planchers étaient faits de béton coulé sur des plaques d'acier. Ils étaient posés en porte-à-faux (cantilever), dépassant de cinq mètres (15 pieds) la structure de base
´d •  Colonnes et  poutres étaient protégées du feu par un revêtement.

´134 –  WTC 6
´a •  Le WCT 6 comportait 8 étages au-dessus de la Plaza.
´b •  La structure était  constituée de colonnes et de poutres en acier.
´c •  Colonnes et  poutres étaient  protégées du feu par un revêtement.

´135 – WTC 7
´a • Le WTC 7 comportait 47 étages (floors ; mention restant à éclaircir à leur sujet : « au-dessus du sol »). Il était haut de 174 m.
´b • Deux ponts reliaient le troisième étage du WTC 7 à la Plaza.
´c • Les fondations du WTC7 avaient été installées en deux temps, selon deux plans différents.
´d •  Les fondations du WTC7 supportaient une station électrique (de la Con[solidated] Ed[ison]) antérieure à l'immeuble ainsi qu'un accès pour livraison (shipping ramp) de 480 mètres carrés (5200 pieds carrés) desservant tout le site du WTC.
´e •  La structure comportait 58 colonnes en périphérie et 25 au centre. Plusieurs étaient plantées dans des murs de béton armé.
´f •  La structure comportait un jeu de poutres reliant le centre et la périphérie, supportant elles-mêmes des coffrages permettant à des dalles de béton de former les planchers (du moins à partir du 8ème étage).
´g • Les étages 5 à 7 d'une part, 22 à 24 d'autre part, présentaient des renforcements structuraux (treillis ceinturants)
´h • Le coeur rassemblait une trentaine de cages d'ascenseurs ainsi que deux cages d'escaliers.
´i •  Deux locaux (penthouses) étaient installés sur le toit.
´j • La protection passive contre les incendies était assurée avant tout par des revêtements projetés sur colonnes et poutres (SFRM).
´k • Le WTC 7 abritait des réservoirs de carburant.

´14 –  Niveaux inférieurs

´141 –  Galerie (reprise de ´11e)
´a • La Galerie (concourse) constituait un premier sous-sol du point de vue de la Plaza. Se trouvant au niveau des rues environnantes, elle n'était toutefois pas répertoriée comme telle : elle constituait le niveau 1 du complexe.

´142 –  Sous-sols
´a • Les six sous-sols qui pouvaient se rencontrer sous le WTC (B1 à B6) contenaient, à des degrés divers, services, garages, machineries, voies de transports.
´b • En B1 et B2 se trouvaient des systèmes d'alimentation électrique et, en B6, des générateurs de secours.
´c • B5 et B6 pouvaient être réunis en un étage double, nécessaire à la circulation des trains du PATH ou pour des installations mécaniques.
´d • Les sous-sols propres à certains des immeubles étaient plus étendus (vus de dessus) que ces immeubles eux-mêmes.

´143 –  Transports
´a • Deux lignes de métro, la 1 et la 9, passaient sous le grand trapèze
´b • Le PATH décrivait une boucle terminale sous le grand trapèze.

´15 – Environnement
´a •  Le Wold Financial Center (WFC) se situait à l'ouest du WTC, dont il était séparé par West Street.
´b • Le WFC comportait quatre bâtiments principaux (du sud au nord : WFC 1, 2, 3, 4).  Un « jardin d'hiver » (Winter Garden) occupait l'espace entre WFC 2 et WFC 3. Une passerelle, North Bridge, aussi nommée Vesey Street Bridge, partait de là et franchissait West Street pour rejoindre la Plaza.
´c •  Certains sous-sols du WFC étaient reliés aux niveaux inférieurs (?) du WTC par des sous-terrains.
´d • Distance au WTC 1 du WFC 2 : 125 m ; du Winter Garden =140 m ; du WFC 3 : 140 m.
´e • Distance au WTC 2 du WFC 1 = 140 m ; du WFC 2 : 190 m ; du 130 Cedar Street et du 90 West Street : 160 m ; du Bankers Trust : 80 m ; du 1 Liberty Plaza ; 170 m ; du 22 Cortland Street : 160 m.


´2 –  FONCTIONNEMENT DU WTC

´21 –  Sécurité

´a • Les conditions de sécurité des Tours jumelles avaient été revues après l'incendie de 1977 et après  l'attentat de 1993 ; la question de l'évacuation notamment avait été réétudiée.
´b • Un centre de commandement pour la sécurité était installé au 22ème étage de la Tour nord.
´c • Pour les situations d'urgence, un poste de commandement permanent était installé dans l'atrium de chacune des deux Tours.
´d • Le premier bataillon de la première division du FDNY (Fire Department of the city of New York) était en charge de la sécurité du WTC.
´e • En interne, la sécurité du WTC relevait globalement de la société Kroll Associates, Stratesec assurant l'intégration des différents systèmes de contrôle.

´22 –  Occupants
´a •  La société Sylverstein Properties, qui déjà avait construit le WTC 7, avait signé un bail de 99 ans pour le WTC (immeubles 1, 2, 4 et 5) le 24 juillet 2001, concédé par la Port Authority of New York and New Jersey.
´b • On connaît les locataires des différentes parties du WTC (immeubles et autres) à la date du 11 septembre 2001.

´23 –  À l'approche de l'attentat

´231 –  Faits récents
´a • Des artistes, autour du groupe Gelatin, avaient occupé un espace dans le 91ème étage de la Tour nord, se faisant photographier en façade sur un balcon de fortune.
´b • Un contrat fut signé pour réaliser le cablage des Tours en fibre optique courant 2001.
´c • Le 6 septembre les chiens renifleurs de bombe avaient été retirés .
´d • Le samedi 8 et le dimanche 9 septembre une coupure d'électricité avait affecté la Tour Sud au-dessus du 48ème étage.
´e • La coupure d'électricité eut pour conséquence, entre autres, que les caméras de surveillance se trouvèrent hors service.

´232 –  Présence humaine le 11 septembre
´a •  Le matin du 11 septembre, avant les attentats, il y avait 17'400 personnes dans les Tours jumelles.


´3 –  LA DOUBLE ATTAQUE

´31 – Tour nord

´311 – Constats externes
´a • Le 11 septembre vers 8 h 46, dans le sud de Manhattan, un aéronef fut entendu, et il fut vu se dirigeant vers les Tours jumelles. Plusieurs témoins le virent percuter le haut du WTC 1 sur sa face nord ; parmi eux Gédéon et Jules Naudet ; ce dernier fut le seul à filmer l'événement.
´b •  Cet aéronef aux vagues allures d'avion de ligne fut annoncé à (moment ?) par (source ?) comme étant le Boeing 767 qui avait été détourné vers 8 h 15 alors qu'il assurait le vol AA11.
´c • La percussion fut accompagnée de l'apparition brutale d'épaisses fumées puis du développement de puissantes boules de feu, venant principalement de la région de l'impact (mais aussi de la face est). Le vent d'ouest commença à pousser les fumées, laissant apparaître la zone d'impact, où les boules de feu se réduisirent sensiblement en quelques secondes.
´d • Une heure trois quarts durant d'importantes fumées continuèrent de se dégager de plusieurs côtés du haut de la Tour. Une déchirure de la façade nord, faite de colonnes extérieures endommagées, s'étalait du 94ème au 99ème étage,  dessinant assez bien une silhouette de biréacteur vu de face, possiblement celle d'un Boeing 767.  Des flammes purent être aperçues à travers cette déchirure.

´312 – Constats internes
´a •  À l'impact, la Tour oscilla sensiblement .
´b • Le concierge William Rodriguez, perçut une violente explosion en dessous du premier sous-sol, où il se trouvait, puis une autre, accompagnée d'oscillations, qu'il assimila par la suite au choc de l'avion. La première lui fut confirmée par le peintre Salvatore Gianbanco, qu'il avait extirpé d'un ascenseur. Il secourut aussi Felipe David, gravement brûlé par une boule de feu surgissant de la cage d'ascenseur au troisième sous-sol. En montant dans les étages, il entendit ce qu'il décrivit comme de petites explosions.
´c • Au second sous-sol l'ingénieur Mike Pecoraro perçut de la fumée ainsi qu'une odeur de kérosène. Aux niveaux B et C (sic) il constata des dégâts qui lui évoquèrent l'explosion de 1993. Il constata également d'importants dégâts dans l'atrium.
´d • La plus grande partie des ascenseurs furent mis hors d'état, peut-être dès l'impact.
´e • À l'intérieur de la Tour, en dessous de la zone d'impact, l'odeur du kérosène fut relevée de multiples façons ; en revanche on n'observa guère de fumées, mais des incendies à l'occasion.

´313 – Réactions
´a • L'ordre d'évacuation de la Tour fut lancé à 8 h 49.
´b • En dessous de la zone impactée les personnes entreprirent de descendre par les escaliers et y parvinrent pour la plupart.
´c • Certaines des personnes qui se trouvaient au-dessus de la zone impactée tentèrent de rejoindre le toit, ce qu'une porte close les empêcha de réaliser.
´d • Les techniciens chargés des ascenseurs n'ont guère fait preuve de présence.
´e • Participèrent aux opérations de secours le NYPD (New York City Police Department) ainsi que le PAPD département de police de la PANYNJ (Port Authority of New York & New Jersey). Les pompiers de la ville de New York (FDNY) prirent position dans la Tour (commandement) et devant elle (engins). Les hommes montèrent péniblement dans les étages ; ils entamèrent la redescente lors de l'effondrement de l'autre Tour.

´32 – Tour sud

´321 – Constats externes
´a • À 9 h 03 un avion fut vu se dirigeant vers les Tours jumelles. Des témoins directs le virent percuter le haut du WTC 2 sur sa face sud ; l'événement fut retransmis par des chaînes de télévision.
´b •  Ce biréacteur fut annoncé à (moment ?) par (source ?) comme étant le Boeing 767 qui avait été détourné vers 8 h 42 alors qu'il assurait le vol UA175.
´c • La percussion fut accompagnée de l'apparition d'imposantes boules de feu, provenant principalement des faces nord et est ainsi que, de façon un peu moins spectaculaire, de la zone d'impact, toutes à des niveaux voisins. Elles s'élevèrent puis disparurent dans les fumées venues de la Tour nord.
´d • Immédiatement à la suite de la percussion quelques éléments matériels furent projetés horizontalement à distance à partir des faces nord et est, à la hauteur de l'impact.
´e • Par la suite des fumées continuèrent de se dégager de plusieurs côtés de la Tour, vers le niveau de l'impact,et de s'élever. Sur la face sud, une déchiqueture, faite de colonnes extérieures endommagées, s'étalait du 78ème au 84ème étage .
´f • Des feux furent visibles ; limités en face est, plus vigoureux en face nord, surtout près du coin nord-est .
´g • Des restes humains furent vus au sol, en même temps que des débris de toutes sortes
´h • Des personnes tombèrent depuis les étages élevés.
´i • Un hélicoptère de la police signala des chutes de grosses pièces..
´j • Une coulée de métal jaune se produisit sur la façade nord près du coin nord-est.

´322 – Constats internes
´a •  L'escalier A resta praticable.
´b • Des ascenseurs continuèrent de fonctionner.
´c • Des pompiers montés au 78 ème étage n'y trouvèrent que des incendies limités.
´d • Des effondrements de planchers dans les étages élevés furent signalés.

´323 – Réactions
´a • Des occupants avaient commencé d'évacuer la Tour sud en réaction à l'accident de la Tour nord. Instruction leur fut donnée de retourner à leur lieu de travail.
´b • Quelques personnes réussirent à traverser la zone impactée.
´c • En dessous de la zone impactée les personnes entreprirent de descendre et y
parvinrent pour la plupart.
´d • Profitant des ascenseurs, les pompiers montèrent dans les étages.


´4 –  DESTRUCTIONS

´41 – WTC 2

´411 – Désagrégation
´a • Vu de l'extérieur, la Tour sud commença de se désagréger à 9 h 59 ; elle disparut dans les dix à vingt secondes qui suivirent, en tant que bâtiment au-dessus du sol.
´b • Au départ on put observer des déformations accentuées des façades dans la région des niveaux de l'impact, ainsi qu'un surcroît de feux et de fumées ; les façades se fracturèrent à l'un de ces niveaux.
´c •  La partie de la Tour située au-dessus de la fracture s'inclina en bloc, vers l'est principalement. Une fois l'inclinaison stabilisée, ce bloc descendit verticalement ; en cours de descente il disparut entièrement dans un nuage de poussière.
´d • Les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent.
´e • La désagrégation des façades peut être vue progressant de haut en bas, son avancée extrême prenant la forme d'un front à peu près rectiligne et horizontal.
´f • La progression du front de désagrégation s'accompagna d'une expulsion de poussière et de débris.
´g • Quelques expulsions de poussière en forme de bouffées (sqibbs) apparurent en avant du front.
´h • Des explosions, ou du moins ce qui donna l'impression d'en être, furent rapportées par plusieurs témoins.
´i • La désagrégation affecta également les sous-sols de la Tour.
´j • La désagrégation s'accompagna d'un écroulement et à d'un éloignement : une partie des matériaux constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ainsi qu'aux proches environs ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs.

´412 – Écroulement
´a • Les pompiers montés dans la Tour nord, privés de visibilité, perçurent l'effondrement de la Tour sud comme un vacarme et des secousses faisant penser à un tremblement de terre. 
´b • Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé des secousses susceptibles d'avoir été causées par la chute des principaux débris.
´c • Au cours de l'écroulement des débris en chute à l'extérieur s'écartèrent des façades, de quelques décamètres pour plusieurs, certains laissant derrière eux un épais panache de poussière.
´d •  Des débris de la Tour sud furent à l'origine du Tas (Pile), qui allait recouvrir une bonne part du WTC.
´e • L'effondrement de la Tour causa des dégâts à certains des immeubles voisins, sur le site et en dehors.
´f • La moitié inférieure du cœur se maintint après l'effondrement des façades avant de se désagréger à son tour.

´413 – Éloignement
´a • Une partie des poussières dégagées lors de la désagrégation commencèrent par rester en suspension à proximité de leur zone d'origine.
´b • Une autre partie des poussières dégagées descendirent sur différents côtés.
´c • Arrivée près du sol, une partie de ces dernières reprit de la hauteur comme par un rebond.
´d • Il se forma alors, à proximité du sol, de volumineux nuages d'allure bourgeonnante, qui envahirent le quartier et les environs.

´42 – WTC 1

´421 – Désagrégation
´a • Vu de l'extérieur, la Tour nord commença de se désagréger à 10 h 28 ; elle disparut dans les quinze à vingt-cinq secondes qui suivirent, en tant que bâtiment au-dessus du sol.
´b • Après une période d'intensification des fumées sortant du côté sud des étages proches du toit, on peut observer des déformations accentuées des façades dans la région des niveaux de l'impact, ainsi qu'un surcroît de feux et de fumées sur le pourtour.
´c •  La partie de la Tour située au-dessus de la fracture s'inclina légèrement vers le sud, en bloc. Le bas du bloc se désagrégea en premier, puis le haut descendit comme pour prendre sa place. L'antenne s'inclina un peu plus, mais vers l'est, et disparut immédiatement dans le nuage de poussière qui coiffait le reste de la Tour et qui avait déjà englouti le bloc.
´d • Les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent à peu près totalement.
´e • Après l'effondrement du bloc supérieur, l'expulsion d'épaisses poussières, auxquelles se mélaient des débris, affecta le bâtiment de haut en bas, masquant la désagrégation des façades.
´f • Quelques expulsions de poussière en forme de bouffées (sqibbs) apparurent en avant de la désagrégation des façades.
´g • Des explosions, ou du moins ce qui donna l'impression d'en être, furent rapportées par plusieurs témoins.
´h • La désagrégation s'accompagna d'un écroulement et d'un éloignement : une partie des matériaux constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ainsi qu'aux proches environs ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs.

´422 – Écroulement
´a • Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé des secousses susceptibles d'avoir été causées par la chute des principaux débris.
´b • Au cours de l'écroulement des débris en chute à l'extérieur s'écartèrent des façades, de plusieurs décamètres dans de nombreux cas, certains laissant derrière eux d'épais panaches de poussière.
´c •  Des débris de la Tour nord contribuèrent au Tas qui recouvrit une bonne part du WTC.
´d • L'effondrement de la Tour causa des dégâts à certains des immeubles voisins, sur le site et en dehors.

´423 – Éloignement
´a • Une partie des poussières dégagées lors de la désagrégation s'élevèrent, allant rejoindre les dernières fumées échappées de la Tour.
´b • D'autres poussières commencèrent par rester en suspension à proximité de leur zone d'origine.
´c • Une troisième partie des poussières dégagées, la plus importante, prit la forme d'épais panaches se dirigeant vers l'extérieur dans toutes les directions, et descendant ensuite vers le sol, certains dans le sillage de débris.
´d • Arrivée près du sol, une partie des poussières descendues reprirent de la hauteur comme par un rebond.
´e • Il se forma alors, à proximité du sol et au-dessus de volumineux nuages d'allure bourgeonnante, qui envahirent le quartier et les environs.

´43 – WTC 3, 4, 5, 6
´a • Le premier impact déclencha de petits incendies en haut du WTC 3.
´b • L'effondrement de la Tour sud causa d'importants dégâts au WTC 3.
´c • L'effondrement de la Tour nord acheva de détruire le WTC 3.
´d • Le WTC 4 fut détruit par les effondrements des Tours jumelles.
´e •  Les effondrements des Tours produisirent dégâts et incendies au WTC 5, en suite de quoi des effondrements partiels eurent lieu à l'intérieur du bâtiment.
´f • Vu de dessus le WTC 5 ne présentait des domages profonds que de manière localisée (à l'ouest principalement).
´g • Le WTC 6 reçut d'importants débris de la Tour nord.
´h • Vu de dessus les dégâts prirent la forme d'un trou (parfois décrit comme un cratère).

´44 – WTC 7

´441 – Prémices
´a • La chute de débris de la Tour nord provoqua des incendies dans le WTC 7, avec dégagements de fumées ; ils s'étendirent et furent visibles sur les quatre façades, celle du sud principalement.
´b • L'immeuble fut évacué par ses occupants dans la matinée.
´c • Après que Larry Silverstein eut invité à « le tirer (pull it !) », l'immeuble fut abandonné par les pompiers dans l'après-midi.

´442 – Désagrégation
´a • Des explosions furent perçues aux abords du WTC 7.
´b •  Vers 17 h 20 les assemblages d'acier et de béton constitutifs du bâtiment se désagrégèrent presque entièrement.
´c • La désagrégation s'accompagna d'un effondrement et d'un éloignement : une partie des éléments constitutifs du bâtiment tomba au sol, sur l'emplacement même ; une autre partie s'éloigna par la voie des airs.
´d • La désagrégation se manifesta d'abord sur le toit : le local est se disloqua et parut s'enfoncer. Environ sept secondes après le local ouest s'affaissa, comme s'il s'enfonçait dans le toit, et le corps du bâtiment tout entier se mit alors à descendre en donnant l'impression de s'enfoncer dans le sol.

´443 – Effondrement
´a • L'immeuble s'effondra sur lui-même, le haut de la façade sud se désagrégeant très peu au cours de la phase visible de sa descente, du moins pour ce qui est des deux tiers ouest.
´b • La poussière empêcha la perception de la désagrégation des façades à l'approche du sol ; elle masqua également la fin de la chute de l'ensemble.
´c • L'effondrement se fit quasi verticalement : on n'observa pas de basculement d'ensemble, si ce n'est  du côté ouest dans les tout derniers instants de visibilité.
´d • Avant sa disparition dans la poussière, le tiers est de la façade sud se déforma et commença de se disloquer.
´e • L'effondrement dura 7 secondes environ.
´f • La descente du coin supérieur sud-ouest se fit à accélération constante durant près de 3 secondes.
´g •  Les enregistrements sismologiques du LDEO ont révélé des secousses susceptibles d'avoir été causées par l'effondrement.
´h • L'effondrement du WTC 7 occasionna quelques dégâts sur les immeubles environnants, les plus notables étant ceux du Fiterman Hall, au 30 West Broadway.

´444 – Éloignement
´a • Des nuages de poussière sortirent du bâtiment et s'en éloignèrent ; ce qui sortit en haut suivit partiellement la descente du bâtiment, comme par aspiration, puis s'éloigna en montant.
´b • Ce qui apparut en bas semblait provenir de la base de l'immeuble ; cette partie des poussières  prit de l'ampleur au-dessus du sol, avec une forme bourgeonnante, et elle envahit les proches environs.
´c • L'ensemble de ces nuages allèrent rejoindre et renforcer le nuage de poussières ou de fumées qui montait alors du site (peut-être du WTC 7 lui-même).


´5 – SUITES

´51 – État du site

´511 – Groud Zero
´a • Sur le site du WTC restèrent debout les immeubles 5 et 6, dans un état délabré, ainsi que quelques pans du bas des façades des Tours jumelles.
´b • Au sol, le Tas était fait de débris de structure (portions de façades, morceaux de colonnes, poutres), de débris divers et de poussière. Quelques trouées laissaient apercevoir les niveaux inférieurs.
´c • Les sous-sols furent tôt inspectés par des ingénieurs, qui conclurent à leur destruction partielle.
´d • Des fumées, puis des fumerolles, se dégagèrent des décombre plusieurs semaines durant.

´512 – Températures
´a • Les températures étaient suffisamment élevées sur le Tas pour gêner les opérations de secours.
´b •  Des températures de quelques centaines de degrés Celsius dans le Tas furent enregistrées par différents systèmes les jours et semaines suivant le 11 septembre.
´c •  Fumées et températures élevées furent attribuées à des incendies internes au Tas.
´d •  Différentes personnes intervenues dans les décombres affirmèrent y avoir vu de l'acier incandescent ; d'autres témoignèrent avoir vu du métal fondu, sous la forme d'écoulements (ruisseaux), de flaques et de dégoulinements divers.
´e •  On trouva dans les décombres des « météorites », masses de matériaux mêlés, parmi lesquels des métaux qui avaient fondu.
´f •  Certaines poutres venues des structures étaient notablement courbées.

´513 – Arrosages
´a •  Il plut à New York le 14 septembre ainsi que dans la deuxième quinzaine du mois.
´b • Les pompiers arrosèrent les décombres, y déversant onze millions de litre d'eau, auxquels s'ajoutèrent les quatre millions d'eau de pluie des 14 et 20 septembre.
´c •  Les pompiers répandirent aussi sur les décombres 8000 litres de produit adjuvant.
´d •  Les incendies du Tas furent déclarés éteints le 19 décembre.

´514 – Sous-sols
´a •  Les galeries du métro avaient été déteriorées à proximité du WTC 2 et du WTC 7.
´b • Le PATH avait été enfumé et en partie inondé.
´c •  Les paroies de la Baignoire avaient modérément souffert. De l'eau y pénétra par quelques conduites détériorées.

´515 – Victimes
´a •   Près de 3000 personnes avaient été tuées au WTC et plus de 6000 avaient été blessées. Près de 300 corps furent retrouvés.
´b •  20'000 fragments humains furent trouvés (et 300 autres cinq ans plus tard).
´c •  On retrouva quelques rescapés.

´516 – Les environs
´a •   Un dépôt de poussière de quelques centimètres se forma sur les proches environs du WTC, abondamment jonché de feuilles de papier.
´b •  Des véhicules subirent des incendies ; certains se présentèrent comme grillés, entièrement ou partiellement.
´c •  Poussières (ou fumées) se répandirent sur l'Hudson et au-delà.

´52 – Nettoyage du site

´a • La Baignoire fut renforcée à proximité de l'emplacement de la Tour sud.
´b • Le déblaiement du site fut confié à quatre entreprises, chargée chacune d'un secteur.
´c • Des restrictions furent imposées aux prises de vue ; quelques photographes accrédités purent opérer.
´d • La recherche patiente des restes humains laissa place assez vite à un déblaiement au rythme élevé, mettant en jeu des moyens lourds.
´e •  Le déblaiement du site dura neuf mois..
´f •  Les débris furent transportés par camions et par barges jusqu'à quatre terrains, dont la décharge de Fresh Kills sur Staten Island ; les pièces métalliques y subirent des examens et une sélection fut conservée.
´g •   Pour l'essentiel l'acier fut vendu à des sociétés chinoises.
´h • Le NIST récolta 236 pièces d'acier.

´53 – Analyses scientifiques

´531 – Air
´a •   La crainte d'émanations toxiques venant du Tas et celle d'une pollution de l'air par l'amiante furent à l'origine d'études environnementale sur le site et aux alentours.
´b •  L'EPA (agence de protection environnementale) analysa des prélèvements réalisés sur le site et aux environs ; elle conclut à l'inocuité.
´c •  À plusieurs reprises durant les mois suivant la catastrophe l'EPA releva des taux particulièrement élevés de produits de combustion (composés organiques volatils).
´d •   Le  Groupe DELTA de l'Université Davis (Californie), spécialiste des aérosols et conduit par Thomas A. Cahill, intervenant en octobre 2001 puis en mai 2002, conclut à une haute toxicité des émanations.
´e •   Ses analyses surprirent le groupe DELTA par la composition inattendue des émanations.
´f •   Les résultats du groupe DELTA ont posé le problème du mode de combustion dans les décombres.
´g •  En reprenant les résultats obtenus par l'EPA et par le Groupe DELTA, Kevin Ryan, James Gourley et Steven Jones ont estimé pouvoir s'orienter vers l'hypothèse de la présence de matériaux énergétiques nano-composites.

´532 – Métaux
´a • Une analyse par la FEMA de quelques morceaux d'acier mit en évidence une corrosion exceptionnelle, révélatrice de températures très élevées.

´533 – Poussière
´a • Comme dans le cas de l'air, le risque sanitaire fut à l'origine de diverses études de la fine poussière qui avait recouvert une partie du sud de Manhattan.
´b •  La société RJ Lee Group réalisa une expertise pour l'immeuble de la Deutsche Bank.
´c •  Il ressort notamment des rapports de RJ Lee Group que des matériaux avaient été soumis (dans la Tour sud sans doute) à des températures très élevées.
´d •  Paul Lioy et autres publièrent leurs résultats en juillet 2002.
´e •  La dimension des éléments de poussière examinés par Lioy et ses co-auteurs se situait, en ordre de grandeur, entre le micromètre et le millimètre.
´f •  Bien que complexe, la composition des échantillons en produits organiques et inorganiques, telle qu'analysée par Paul Lioy et son équipe, n'offrait guère de surprise notable.
´g •  L'USGS (l'institut national de géologie) procéda à l'analyse élémentaire d'échantillons de poussière, (ainsi que de prélèvement sur des revêtements de poutres).
´h •  Sur la base des données fournies par de l'USGS, William Tahill a fait valoir des corrélations spatiales entre certaines concentrations d'éléments.
´i •  Les particules mises en évidence, non seulement par RJ Lee, mais aussi par l'USGS (sphérules métaliques et aluminosilicates) témoignent de températures élevées.

´534 – Eau
´a •  Le LLNL étudia de la présence du lithium dans l'eau.
´b•  Le LLNL conclut que le lithium n'était présent sur le site qu'à l'état de traces.

´535 – ADN
´a •   Les restes humains retrouvés ont donné lieu à une analyse d'ADN.

Dernière modification par Noisse (28-01-2017 11:36:04)

Hors ligne

 

#80 16-12-2016 14:13:07

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1367

Re: Les faits au WTC

Jésus, Marie, Joseph !

Je te savais être engagé dans un travail de Bénédictin, mais le sommaire à lui seul donne le tournis.

Bravo et merci à toi, égoïstement, dommage que ça ne concerne pas le site du Pentagone sur lequel je travaille, j'aurais eu plaisir à corroborer nos recherches hmm

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr