ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 02-06-2014 10:43:25

Moltensteel
Membre du forum
Date d'inscription: 03-07-2010
Messages: 870

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Même problème qu'en Ukraine. L'Europe a également proposé un traité de libre échange à la Géorgie.
Olivier Berruyer en parlait déjà au mois de mars :

Hors ligne

 

#82 02-06-2014 13:27:08

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Je pense que les USA n'y sont pas forcément pour grand chose. Maidan était (aussi) un vrai mouvement anti corruption et ça peut suffir à faire des émules. Il est aussi possible que ce soit la Russie qui anticipe en faisant tomber un dirigeant corrompu en controlant sa succession plutot que de se retaper un Ianoukovitch. Honnetement pt de vue Russe c'est la première ligne de défense contre les révolutions colorées, éviter les dirigeants qui pillent trop outrageusement le peuple.

Ce qui m'étonne: personne n'en parle, ni sur les médias russes ni sur le Monde.


EDIT: ah si un peu. Plus de détails là:
http://en.itar-tass.com/world/734250


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#83 02-06-2014 14:11:33

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Dans ce cas, il y a effectivement des chances que ce soit une victoire russe qu'américaine, sinon, nos clébards à carte de presse aurait fait ce qu'il faut !

Hors ligne

 

#84 02-06-2014 19:32:37

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1184

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Le gouvernement abkhaze est intégralement pro-russe, toute l'administration est également pro-russe, les troupes russes sont toujours présentes, la population est pro-russe aussi. Les pays de l'OTAN n'ont pas la moindre marge de manoeuvre dans ce pays. Une manipulation occidentale, je n'y crois pas du tout. Le fait que les médias occidentaux n'en parlent pas me conforte dans cette opinion.

    Et puis si les révolutions colorées amènent les russes à s'occuper davantage de lutte contre la mal-gouvernance, au moins elles auront une conséquence positive.

Hors ligne

 

#85 02-06-2014 21:26:22

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

VF d'une analyse assez intéressante sur la crise ukrainienne:

http://www.les-crises.fr/la-drole-de-gu … orochenko/


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#86 04-06-2014 13:56:05

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4798

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Deux mots, deux armes de désinformation massive sur l'Ukraine

Début 2014, avant la chute du président Viktor Ianoukovitch, nombre d'intellectuels et de personnalités occidentales ont exprimé leur solidarité avec les manifestants de la place Maidan. Les mots "liberté" et "démocratie" ont servi de fil rouge à diverses lettres ouvertes et vidéos. L'objectif ne serait-il pas plutôt de faire tomber l'Ukraine dans un libre marché occidental, tout en contraignant Moscou? Tentons de décrypter par quels mécanismes médiatiques et institutionnels les défenseurs des valeurs de liberté et démocratie auraient trahi celles-ci -consciemment ou non- en les soumettant aux intérêts géopolitiques transatlantiques. Ces intérêts ne remettraient-ils pas à leur tour en question la place de la démocratie en Occident?

"Le futur de l'Ukraine dépend en premier lieu des Ukrainiens eux-mêmes". C'est par ces termes que débute une certaine "lettre ouverte au sujet de l'avenir de l'Ukraine" publiée le 26 janvier 2014 par des intellectuels atlantistes. L'intention de ses cosignataires se veut louable. Il s'agit de prévenir l'Ukraine d'un basculement vers la dictature. Il y est question des "aspirations européennes du peuple ukrainien", présenté alors de manière monolithique par les auteurs. A ce moment, toutes les caméras se focalisent sur la place Maidan. C'était sans compter sur le vote de rattachement de la Crimée à la Russie le 16 mars 2014, puis les évènements dans l'Est.

Certes les conditions du scrutin de Crimée étaient douteuses. Mais, à l'instar de Veronika Dorman dans Libération, les observateurs occidentaux étaient forcés d'admettre que même sans fraude ni lavage de cerveau et en menant une campagne électorale "normale", le rattachement à la Russie l'aurait tout de même remporté". Avec du recul, un premier constat s'impose: ces intellectuels se sont trompés. Le peuple ukrainien est multiple et ses aspirations diverses. Comment expliquer telle simplification de la part de personnes censées éclairer le débat?

Intellectuels incultes ou propagandistes atlantistes?

Derrière cette lettre ouverte se cachent nombre d'intellectuels provenant des deux bords de l'Atlantique. Côté français, nous relevons la présence d'André Glucksmann et de Bernard Kouchner, fervent défenseur du droit d'ingérence. Ces deux personnalités s'étaient montrées favorables à l'agression militaire de l'OTAN contre la République fédérative de Yougoslavie en 1999, ainsi qu'à l'invasion de l'Irak en 2003 par une coalition dirigée par les Etats-Unis, avec les conséquences que l'on sait... Les noms d'universitaires français de premier plan figurent dans la même liste : Pierre Hassner, professeur émérite à Sciences Po, Dominique Moïsi de l'Institut français des relations internationales ou encore Michel Wieviorka, professeur à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, à Paris.

Difficile d'imaginer que ces professeurs n'aient pas lu le célèbre ouvrage Le Choc des civilisations du politologue Samuel P. Huntington. Ce dernier, bien que contestable sur d'autres points, n'insistait-il pas sur la césure civilisationnelle traversant l'Ukraine, ainsi que le risque de cassure du pays? Ne mettait-il pas en exergue les différences culturelles, tant religieuses - uniates à l'ouest et orthodoxes à l'est - que linguistiques? Que l'on soit ou non adepte d'une Weltanschauung huntingtonienne, ces signataires de la lettre du 26 janvier ne pouvaient donc ignorer le risque de fragmentation lorsqu'ils apportaient leur soutien à l'un des camps.

Difficile aussi de croire qu'ils n'aient jamais entendu parler de l'ouvrage Le Grand Echiquier, publié en 1997 par le politologue Zbigniew Brzezinski. L'auteur part du postulat suivant: "l'Eurasie est l'échiquier sur lequel se joue la lutte pour la domination mondiale". Z. Brzezinski, qui fut un conseiller du président Jimmy Carter, y écrit: "L'indépendance de l'Ukraine modifie la nature même de l'Etat russe. De ce seul fait, cette nouvelle case importante sur l'échiquier eurasien devient un pivot politique. Sans l'Ukraine, la Russie cesse d'être un empire en Eurasie". Pour l'auteur du Grand Echiquier, l'Amérique doit maintenir sa place dominante, c'est pourquoi "Il est impératif que n'émerge aucun concurrent eurasiatique capable de dominer l'Eurasie et par là de menacer l'Amérique".

Si nous partons du postulat que ces cosignataires sont des gens plus instruits que la moyenne, ceux-ci étaient dès lors conscients de participer à la stratégie américaine de déstabilisation de l'Ukraine, en prenant fait et cause pour l'un des camps. Plus grave, nous remarquons qu'un autre cosignataire, Jacques Rupnik, professeur à Science Po Paris, est également membre du Forum Research Council de la National Endowment for Democracy (NED), outil de propagande de Washington, dont Zbigniew Brzeziński a justement été membre. Mettons donc en lumière une partie des mécanismes institutionnels qui ont biaisé la lecture occidentale de la crise ukrainienne.

La NED, malicieuse petite sœur de la CIA

Plusieurs activistes de la NED, dont son président Carl Gershman, paraphent également le texte du 26 janvier 2014. Créée en 1983 par le président Ronald Reagan, la NED était un instrument de propagande de guerre contre l'Union soviétique. Sur son site internet, la NED ne cache même pas ses liens consanguins avec la CIA. Elle peut être considérée comme le pendant public des activités de la CIA. Le financement de cette organisation prétendument non gouvernementale dépend essentiellement des fonds publics de l'administration des Etats-Unis.

La NED soutient à hauteur de 2,8 millions de dollars américains plus d'une cinquantaine de programmes en Ukraine, officiellement pour renforcer la transition démocratique, le poids politique de la société civile, l'économie de libre-marché ou encore les droits de l'homme. En clair, il s'agit d'insuffler les valeurs occidentales dans la société ukrainienne par l'application du soft power. A ce titre, la NED appuie plusieurs associations de jeunes, mais aussi des journalistes et activistes. Elle dispense par exemple des cours aux nouveaux élus et finance un institut impliqué dans la réforme du code électoral ukrainien. La NED ne constitue pourtant qu'un paravent d'une entreprise, comprenant d'autres succursales et arrière-boutiques. Ainsi, le 13 décembre 2013, lors d'une intervention à l'US-Ukraine Foundation, Victoria Nuland, sous-secrétaire d'Etat américaine pour l'Europe et l'Eurasie, signifiait que les Etats-Unis avaient investi 5 milliards de dollars en Ukraine depuis l'indépendance du pays en 1991. A l'aune de ces chiffres, les activités de la NED ne représentent qu'une infime partie des efforts déployés par Washington.

Si les valeurs promues par la NED peuvent facilement être partagées, la neutralité de l'organisation doit être questionnée. Cette "ONG" n'est curieusement plus active en Arabie Saoudite depuis 2008, alors qu'elle ne semble pas avoir été chassée du pays. Pourtant, l'Arabie Saoudite demeure une monarchie islamique de type absolu. Si le rapport annuel 2007 de la NED indique des restrictions à l'encontre de la NED en Algérie, au Bahreïn et en Egypte, il n'est pas fait mention de l'Arabie Saoudite. Le printemps arabe démontrerait-il une politique de la NED à géographie variable? L'enjeu consisterait dans ce cas-ci à préserver l'Arabie Saoudite, ce précieux allié des Etats-Unis dans le Golfe, du climat régional de déstabilisation.

Décryptons maintenant un exemple, modèle à plus d'un titre, de l'application médiatique de cette stratégie de désinformation basée sur les valeurs.

La recette d'une opération de com' réussie

Le Research Council Members du NED, dont est membre Jacques Rupnik, est coprésidé par Larry Diamond, senior fellow à l'Université de Stanford. Cet universitaire a aussi été consultant pour l'USAID, l'agence américaine d'aide au développement, et conseiller auprès de la Banque mondiale. Réalisé en 2012 par Ben Moses, le documentaire "A Whisper to a roar" a directement été inspiré par le travail de L. Diamond, selon le site officiel dudit film. A en croire cette même source, le film "raconte les histoires héroïques de courageux activistes démocrates dans cinq pays du monde".

C'est précisément du compte Youtube "Whisper Roar" qu'a été diffusée la vidéo virale "I am Ukrainian". Celle-ci présente d'abord un enchaînement de plans courts et sombres. Le brouhaha des manifestants sur la place Maiden est ainsi planté en guise de décor. Puis, telle une apparition mariale, surgit à la lumière une jeune fille aux longs cheveux châtains, yeux bleus hypnotisants, plastique parfaite, maquillage minutieux, avec un grain de beauté en prime... Comment ne pas fondre à l'appel de cette belle speakerine ukrainienne à l'air si innocent? Rien d'étonnant, puisque c'est au photographe Graham Mitchell - habitué des shootings pour Vogue Ukraine - que l'on doit la vidéo.

Ne nous y méprenons pas, le discours est parfaitement paramétré pour un public occidental. Il n'y est fait point de place pour la spontanéité. Dès la première phrase, cette "native de Kiev" parle au nom du peuple ukrainien. Selon elle, il n'y aurait qu'une raison pour laquelle les manifestants sont dans la rue: la volonté de s'affranchir d'une dictature qui s'exerce par la violence policière. Elle y dénonce des politiciens corrompus. L'approche manichéenne du discours permet d'éviter toute allusion à quelques éléments extrémistes au sein des manifestants. En moins de deux minutes, la belle Ukrainienne martèle trois fois le mot "libre" et trois fois celui de "liberté". L'esthétisme éveille l'émotion comme il endort le discernement.

La vidéo se termine par un message à l'écran demandant au spectateur de plaider auprès de ses autorités pour un soutien au peuple ukrainien au nom de la liberté et de la démocratie. Bref, celle qui est encore étudiante parvient la performance d'expliquer la crise ukrainienne en moins de deux minutes. Les médias, à leur tour subjugués par le phénomène, ont aussi alimenté le "buzz". Cette vidéo virale a dépassé les 8 millions de vues à ce jour. La recette: charmes ukrainiens, photographe de mode et discours manichéen. Tous ces regards tournés vers l'Ukraine, ne sont-ils pas autant de regards autocritiques en moins? A l'aune des évènements ukrainiens, n'avons-nous pas quelque chose à apprendre sur nous-mêmes, occidentaux, et notre rapport à la démocratie?

Démocratie, un terme dévoyé sur l'autel du capitalisme?

Début février, l'enregistrement d'une conversation téléphonique entre Victoria Nuland, sous-secrétaire d'Etat américaine pour l'Europe et l'Eurasie, et Geoffrey Pyatt, ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine, était révélé au grand public sur le site Youtube. On y entend les deux représentants de Washington s'immiscer dans la question d'un successeur au président ukrainien Viktor Ianoukovitch. Ce qui a retenu l'attention des médias, ce n'est pas la preuve de violation du principe de non-ingérence de l'article 2 de la Charte des Nations Unies par les Etats-Unis - article aussi violé par la Russie -, mais plutôt le "Fuck the EU" prononcé par V. Nuland.

C'est paradoxalement cette Union européenne, ridiculisée par la diplomatie américaine, qui avait été avancée comme argument par les cosignataires de la lettre du 26 janvier 2014. Pour leurs auteurs, l'extension de la sphère d'influence russe à l'Ukraine constituerait "une menace à l'intégrité de l'Union européenne", tant institutionnelle que morale.

Cet énoncé fleure-t-il la mauvaise foi ou les Russes oseraient-ils vraiment s'en prendre à l'intégrité de la Finlande ou à l'OTAN? Dépeindre la Russie comme un danger majeur pour l'Union européenne, n'est-il pas un moyen de détourner l'attention des citoyens européens?

A cette dernière question, les auteurs semblent esquisser involontairement une ébauche de réponse. En effet, ils notent: "Alors que le désenchantement des Européens se fait grandissant vis-à-vis d'une Europe commune, le peuple ukrainien se bat pour cette idée et pour la place de leur pays en Europe".

Bien entendu, aucun mot sur la nature de ce "désenchantement", car l'Europe n'est pas le propos. Et si ce désenchantement était lié à un défaut structurel de l'UE qui menacerait sa propre démocratie? L'Union européenne a bel et bien mal à sa démocratie. L'UE est régie depuis le 1er décembre 2009 par le traité de Lisbonne. Adopté par les dirigeants européens, ce traité est inspiré d'un projet constitutionnel qui fut pourtant rejeté pas les citoyens français et néerlandais au printemps 2005.

Aujourd'hui, à l'ombre des caméras, l'UE négocie le traité transatlantique qui permettrait aux multinationales d'attaquer en justice des Etats réfractaires au libéralisme. Comment ne pas y voir une dépolitisation de la société et une attaque directe à la démocratie? De plus, les citoyens sont délibérément mis à l'écart des enjeux de négociations tenues dans le plus grand secret. Des pans entiers du politique pourraient tomber sous les lois du marché, touchant des domaines sensibles, tels l'environnement, la culture ou la santé.

Ces événements font écho aux écrits de l'éminent universitaire américain Noam Chomsky, professeur émérite au MIT. Ce dernier écrivait en 2003 que "les initiatives libérales des trente dernières années ont eu pour but de diminuer [le débat démocratique] en abandonnant des décisions essentielles à des dictatures privées à peu près irresponsables, étroitement liées entre elles et à quelques Etats puissants. Dans ces conditions, la démocratie peut survivre, mais dans une forme radicalement amoindrie".

La posture des intellectuels qui ont paraphé la lettre du 26 janvier 2014 peut aussi être appréhendée à travers la grille de lecture de N. Chomsky. Celui-ci déclarait, à propos de l'intervention dite humanitaire en Yougoslavie, que "les intellectuels sont tout à la fois les victimes principales du système de propagande et ses principaux architectes". Dans l'ouvrage Comprendre le pouvoir, premier volume, N. Chomsky note: "Ces gens-là sont appelés "intellectuels", mais il s'agit en réalité plutôt d'une sorte de prêtrise séculière, dont la tâche est de soutenir les vérités doctrinales de la société".

Ainsi, les cosignataires de la lettre du 26 janvier 2014 soutiendraient les vérités doctrinales d'une Union européenne, synonyme d'espace de démocratie et liberté. Mais ces leitmotivs de démocratie et de liberté ne seraient-ils pas subordonnés à d'autres objectifs inavouables, dont celui d'étendre un peu plus un marché commun? Un marché dans lequel, le citoyen ukrainien révolutionnaire serait bientôt prié de se reconvertir en consommateur docile? Répondre à ces deux questions par l'affirmative reviendrait à accepter que la Russie n'a pas l'exclusivité de la désinformation dans le choc des impérialismes que subit l'Ukraine.

http://www.huffingtonpost.fr/charles-gr … 52155.html


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#87 05-06-2014 11:47:18

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4798

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Ce qu'il faut retenir de l'interview de Poutine selon TF1 : http://lci.tf1.fr/monde/europe/vladimir … 30243.html

Il y a peut-être une volonté assez fine des deux journalistes d'évoquer les poncifs pour entendre des réponses claires de Poutine (homosexualité, OTAN, rapport avec les USA, mission (!? là par contre j'ai pas trop compris la demande de précision sur l'idée que Poutine aurait senti avoir "une mission" pour la Russie) etc.). Bouleau semble très séduit par Poutine dans sa vidéo de making of.

Dernière modification par kikujitoh (05-06-2014 12:01:55)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#88 05-06-2014 17:05:30

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

A propos du gaz américain en conséquence (ou cause) de la crise ukrainienne (l'Europe et la France ne paraissent pas si atteins qu'on aurait pu le croire) :

Les livraisons de gaz américain à l'Europe ne régleront pas les problèmes énergétiques de l'UE, a indiqué jeudi le président de la Commission européenne José Manuel Barroso à l'issue du sommet du G7 à Bruxelles.

"Il faut être réaliste et ne pas s'illusionner en croyant que le gaz livré par les Etats-Unis réglera nos problème", a affirmé M. Barroso avant de préciser que "pour organiser ces livraisons, il faudrait du temps".

Les Etats-Unis avaient autrefois déclaré qu'ils envisageaient d'augmenter leurs livraisons de gaz à l'Europe afin d'assurer l'indépendance énergétique de cette dernière vis-à-vis de la Russie.

Selon M. Barroso, l'Union européenne est persuadée que la Russie et l'Ukraine parviendront à régler leurs différends en matière de gaz.

"Nous devons faire en sorte que des relations fondées sur la confiance réciproque s'établissent entre la Russie et l'Ukraine dans le domaine énergétique. A défaut de cette confiance, nos intérêts seront également affectés", a indiqué le président de la Commission européenne.

Moscou et Kiev n'arrivent pas à s'entendre sur les modalités de paiement de la dette gazière ukrainienne. Cette dette constitue un point très sensible des relations entre Moscou et Kiev

Si l'Ukraine ne paie pas l'intégralité de sa dette d'ici le 9 juin, elle devra passer au système de prépaiement. Le 2 juin, Kiev a payé 786,4 millions de dollars, ce qui correspondant à sa facture de février-mars. Le montant total de la dette gazière ukrainienne s'élève à 3,5 milliards de dollars. Ce chiffre est contesté par l'Ukraine.

Les ministres russe et ukrainien de l'Energie, Alexandre Novak et Iouri Prodan, ont tenu plusieurs rencontres sous la médiation du commissaire européen à l'énergie Günther Oettinger. Ces consultations n'ont abouti à aucun compromis.

http://fr.ria.ru/business/20140605/201451504.html


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#89 06-06-2014 20:51:14

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Beaucoup d'avancés aujourd'hui, les présidents Russes et Ukrainien ont eu une brève entrevue à l'occasion des commémorations du débarquement. Et les choses évoluent vite depuis, surtout à l'initiative de Vladimir Poutine, un représentant Russe sera même présent à la cérémonie d'investiture du président Ukrainien.

Ces progrès ont été possible grâce à la France, qui a eu le courage de ne pas annuler la livraison des navires de classe MISTRAL prévue en Russie. En effet, cette position lui permet de trouver un équilibre entre les revendications Américaine et Russe. Cela s'est d'abord traduit par un double diner de François Hollande, hier soir, d'abord avec le président Américain, puis ailleurs, avec le président Russe.

Cette option courageuse semble inspirer notre diplomatie au point que Laurent Fabius a remis en cause ce matin l'accord de libre échange prévu entre l'Europe et les États Unis. Ceci en conséquence de l'amende dont doit hériter BNP Paribas bien sûr, mais tout de même, on s'inscrit dans une logique. De son côté l'UMP ouvre un front contre Goldam Sachs, et réclame une procédure européenne contre les malversations que cet établissement à encouragé en Grèce. Avec un argument de poids, c'est le contribuable français qui paye.

Dernière modification par selassie (06-06-2014 20:55:01)


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#90 07-06-2014 06:11:22

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Article mainstream peu courant, de ria novosti

Quand le Groupe Bilderberg se penche sur l’Ukraine

05/06/2014

Par Ilia Kharlamov, La Voix de la Russie – RIA Novosti

   
L’Ukraine a de quoi être fière : le Groupe Bilderberg, l'une des organisations les plus puissantes et les plus secrètes du monde, va se pencher sur son destin.

Apparemment, Bruxelles et Washington sont fatigués de démêler l'écheveau ukrainien, dans lequel sont mélangés les problèmes du transit de gaz, le destin des centaines de victimes innocentes, la persévérance des ultranationalistes et les ambitions politiques des grandes fortunes ukrainiennes. La force militaire employée contre les habitants de l’Est de l’Ukraine et le chantage avec les sanctions envers la Russie sont efficaces jusqu’un certain point, mais n’apportent plus les effets souhaités.

Cette semaine les personnes les plus influentes du monde entier se rassembleront à Copenhague pour une réunion secrète du Groupe Bilderberg, qu’on surnomme le «gouvernement mondial ». Cette structure est construite, selon les experts, sur le mode de fonctionnement d’une loge maçonnique. Les dirigeants de l'OTAN, de la CIA, des services secrets britanniques MI6 ou encore du FMI, se réuniront dans le cadre de ce club, avec des hommes politiques et les hommes d’affaires influents. Parmi les membres d'honneur du club, on peut notamment citer des personnalités connues, comme David Rockefeller, Zbigniew Brzezinski ou Henry Kissinger. La situation en Ukraine sera l’un des thèmes principaux de cette nouvelle réunion. Et il y aura de la matière à réfléchir, car les Etats-Unis et l’Europe doivent se mettre d’accord sur une politique coordonnée, passer des accords avec leurs alliés asiatiques en cas d’introduction des troupes russes en Ukraine, trouver des moyens de réponse au « contrat gazier du siècle » russo-chinois, et préparer les pays occidentaux à une éventuelle nouvelle guerre mondiale. Le schéma que les membres du club vont devoir adopter est assez simple. Ils doivent d’abord provoquer une crise, identifier l’auteur présumé de cette crise, et proposer ensuite des moyens de sortir de cette crise. Y compris les moyens les plus extraordinaires.

Cette nouvelle réunion du Groupe Bilderberg suscite l’inquiétude, car, l’histoire le prouve, les guerres résultent généralement d’un complot et des actions de groupes d’influence. Surtout que le thème d’une « nouvelle guerre mondiale » a déjà été abordé. Mais apparemment l’Ukraine est la seule à ne pas se préoccuper de ce qui peut arriver. Au contraire, on l’entend se réjouir du fait qu’un groupe composé de personnes aussi influentes prendra en charge les problèmes de Kiev.

Une impression émerge, selon laquelle les hommes politiques ukrainiens croient sérieusement que le soutien des pays occidentaux sera éternel, unilatéral et tout-puissant. Ils sont persuadés que les pays d’Europe centrale et occidentale rêvent d’un afflux de touristes ukrainiens.
En attendant, les stratèges occidentaux sont à la recherche d'un point d’appui en Ukraine, grâce auquel ils pourront renverser l’ordre mondial actuel. Quant à l’Ukraine, ce pays en tant que tel les intéresse le moins du monde.


http://fr.ria.ru/discussion/20140605/201442898.html

Dernière modification par Supedro (07-06-2014 06:11:40)

 

#91 07-06-2014 06:15:27

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Ukraine/gaz: Moscou peut réduire ses livraisons en Europe

© AP/ Sergei Chuzavkov 21:58 06/06/2014

DEAUVILLE, 6 juin - RIA Novosti

La Russie peut réduire le volume de gaz qu'elle fournit à l'Europe si cette dernière alimente l'Ukraine en flux inversés, a déclaré vendredi à Deauville le président russe Vladimir Poutine, en visite de travail en France.

"Il y a de grands risques. Si un pays souhaite régler les problèmes de l'approvisionnement énergétique de l'Ukraine en lui fournissant du gaz en flux inversés, il a tort pour deux raisons. Premièrement, si nous voyons que nos contrats gaziers ne sont pas respectés, nous réduirons nos livraisons et il n'y aura pas assez de gaz sur le marché européen", le deuxième problème est celui des non-paiements, a indiqué M.Poutine.

M.Poutine est arrivé jeudi en France pour assister aux festivités consacrées au 70e anniversaire du débarquement allié en Normandie. Il a eu des rencontres avec le président élu ukrainien Piotr Porochenko, les présidents américain et français, Barack Obama et François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le premier ministre britannique Davis Cameron en marge des cérémonies.


http://fr.ria.ru/world/20140606/201467559.html

 

#92 07-06-2014 16:54:23

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Pour préciser : le prix actuel du gaz à l'Ukraine est plus élevé que ceux pratiqués en Europe. C'est à dire que comme les USA utilisent l'arme bancaire, la Russie utilise l'arme énergétique en surfacturant pour des raisons de pression politique le gaz à l'Ukraine. Grace à cet article je prends la mesure à quel point c'est bien la finalité: plutôt que d'éviter le désastre humanitaire et de se faire payer par l'Europe sur le gros de la somme du chauffage ukrainien les russes ne lachent rien.

Celà dit en écrivant celà je me rends compte que l'arrière pensée peut être plus simple et moins illégitime: ils pensent probablement que s'ils laissent faire le du en gaz de l'Ukraine ne leur sera jamais payé.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#93 09-06-2014 19:07:28

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

http://www.les-crises.fr/quand-l-afp-s-emmele/

Insupportable démonstration de la propagande quotidienne.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#94 09-06-2014 23:05:23

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Tiré d'un blog militaire

Deux bombardiers furtifs américains B-2 « Spirit » déployés en Europe

Laurent Lagneau Le 09-06-2014

Il est rare de voir des bombardiers furtifs B-2 « Spirit » du 509th Bomb Wing, basé à Whitheman, dans le Missouri, être déployés à l’étranger. Le plus souvent, et même s’ils peuvent opérer depuis plusieurs autres sites (Guam, Diego Garcia et Fairford, au Royaume-Uni), ces appareils effectuent des vols de longue durée et regagnent les Etats-Unis une fois leurs missions accomplies.

Aussi, l’envoi de deux B-2 à Fairford est inhabituel. Et cela d’autant plus qu’ils y ont rejoint, le 8 juin, 3 autres bombardiers stratégiques de type B-52 Stratofortress, déployés quelques jours plus tôt.

Pour autant, le Pentagone ne s’attarde pas sur cet aspect. Ainsi, ces deux B-2 sont arrivés en Angleterre pour un exercice de « court-terme », prévu de longue date et ce déploiement constitue une « nouvelle démonstration de notre engagement inébranlable envers l’Alliance », selon les mots du colonel Steven Warren, son porte-parole..

Dans le contexte actuel, marqué par la crise russo-ukrainienne, le déploiement de deux bombardiers B-2, conçus pour pénétrer les défenses aériennes, est un signal politique fort adressé à Moscou. Il intervient moins d’une semaine après la promesse du président Obama faite à Varsovie de renforcer la présence militaire américaine en Europe.

Les deux B-2, ainsi que les 3 B-52, devraient participer aux excercices Baltops et Saber Strike, organisés du 9 au 21 juin dans les pays baltes, avec 2.000 hommes venus de 9 pays.


http://www.opex360.com/2014/06/09/deux- … en-europe/

Les exercices ont lieu sur le nord baltique

Dernière modification par Supedro (09-06-2014 23:06:58)

 

#95 09-06-2014 23:21:19

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

https://scontent-a-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-xfp1/t1.0-9/10435834_10203758666587480_8684531224377866449_n.jpg

Alain Benajam propose cette affichette à imprimer en A3 pour la placarder en ville et la distribuer aux rédactions de votre PQR.

Il a raison. Faudrait qu'ils arrêtent de nous enfumer.


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#96 10-06-2014 21:00:41

emilie
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 732

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Pourrais-tu préciser le site où l'on peut trouver cette affiche . Merci.

Hors ligne

 

#97 10-06-2014 21:39:19

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne


Les USA "nettoient" le marché de l'UE pour y vendre leur gaz de schiste

MOSCOU, 10 juin - RIA Novosti

Les Etats-Unis cherchent à affaiblir l'Europe et à "nettoyer" le marché européen pour y vendre du gaz de schiste américain, a déclaré mardi à Moscou le conseiller du président russe Sergueï Glaziev.

"Les Américains ont pour but d'affaiblir l'Union européenne, de provoquer la faillite de toute une série de banques européennes pour obtenir l'annulation de leurs dettes envers la Russie et l'Europe. Ils souhaitent affaiblir l'Europe et nettoyer le marché du gaz pour y vendre du gaz de schiste américain", a indiqué M.Glaziev lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

Selon le conseiller, les sanctions économiques que les Etats-Unis cherchent à faire adopter contre la Russie, serviront à affaiblir l'Europe ce qui permettra aux Etats-Unis d'imposer des conditions économiques désavantageuses à l'UE.

Fin mars dernier, le président américain Barack Obama a déclaré à Bruxelles que les Etats-Unis pourraient fournir plus de gaz à l'Europe qu'il ne lui en faut pour remplacer le gaz russe. En juin, les importations de gaz de schiste américain en Europe ont été évoquées lors du sommet du G7. Washington commencera à fournir du gaz de schiste à l'Europe à la fin de 2015, mais cela implique des investissements de plusieurs milliards de dollars.

"Les Etats-Unis incitent le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk et le président Piotr Porochenko à cesser d'importer du gaz russe, à rompre le contrat, à arrêter le transit de gaz russe vers l'Europe. L'Ukraine pose des exigences irréalisables et refuse de payer sa dette gazière. Elle provoque la rupture des fournitures de gaz russe vers l'Europe", a ajouté M.Glaziev.

Le président Obama a appelé M.Porochenko à diversifier les importations ukrainiennes de produits énergétiques pour réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie. Kiev recherche des sources de gaz alternatives, mais M.Iatseniouk a déjà reconnu que l'Ukraine ne pouvait pas encore renoncer au gaz russe. A l'heure actuelle, Kiev mène des négociations avec Moscou sur la réduction du prix du gaz.


http://fr.ria.ru/world/20140610/201500541.html

Et il y a 3 semaines

Les sanctions US contre la Russie visent l'Europe (Poutine)

23 mai - RIA Novosti

Les sanctions contre la Russie ont pour seul objectif de donner aux Etats-Unis des avantages concurrentiels dans leurs échanges économiques et commerciaux avec l'Europe, a supposé vendredi le président russe Vladimir Poutine.

"Quand je vois les Etats-Unis insister sur la nécessité de sanctions contre la Russie, je commence à soupçonner nos amis américains de vouloir obtenir certains avantages dans leurs échanges économiques et commerciaux avec l'Europe. Je ne vois aucune autre raison qui soit aussi sérieuse et profonde. J'espère pourtant que le bon sens prendra le dessus", a déclaré le président dans son discours lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

Vladimir Poutine a rappelé que les échanges commerciaux de la Russie avec les Etats-Unis se chiffraient à 27,8 milliards de dollars contre 440 milliards de dollars avec l'Europe.


http://fr.ria.ru/world/20140523/201307614.html

 

#98 10-06-2014 21:52:12

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Des bénévoles de l'Italie rejoignent les miliciens de Donetsk

MOSCOU, 10 juin - RIA Novosti

Des volontaires italiens sont venus grossir les rangs des forces d'autodéfense du Donbass, a annoncé mardi le "gouverneur populaire" de la région de Donetsk, Pavel Goubarev, sur sa page Facebook.

"Des membres de l'organisation italienne Millenium sont arrivés à Donetsk pour contribuer à l'organisation de la résistance populaire à la junte de Kiev sur le territoire de la Nouvelle Russie", a indiqué M.Goubarev.

Selon lui, les volontaires italiens seront subordonnés directement à Igor Strelkov, commandant en chef des forces armées de la République populaire de Donetsk.

Les Italiens envisagent en outre de prendre part à la formation de cargaisons humanitaires pour les habitants du Donbass.


http://french.ruvr.ru/news/2014_06_10/U … etsk-9856/

Des volontaires sud-ossètes prêts à venir en aide

TSKHINVALI, 4 mai - RIA Novosti

Des volontaires sud-ossètes annoncent leur empressement à venir en aide au sud-est de l'Ukraine, où les troupes gouvernementales mènent des opérations armées contre les militants en faveur de la fédéralisation du pays, rapporte la correspondante de RIA Novosti à Tskhinvali.

"Afin de protéger les civils dans le sud-est de l'Ukraine, l'Union des parachutistes sud-ossètes et le parti Ossétie Unie ont lancé un appel aux bénévoles parmi les anciens combattants de la guerre 1989-2008", a appris la correspondante  auprès de l'état-major du parti.

"C'est avec l'inquiétude que les habitants de l'Ossétie du Sud suivent ces derniers mois la situation en Ukraine où les nationalistes se sont emparés du pouvoir et violent les droits de millions de civils en s'appuyant sur les pays occidentaux", ont indiqué les membres d'Ossétie Unie.

Les récents événements à Slaviansk, à Odessa et à Kramatorsk "ont confirmé nos pires craintes que le pays entier est livré aux mains de fascistes. Les patriotes et les anciens combattants ossètes ne peuvent pas rester inactifs face aux monstruosités commises par des nazis", ont-ils expliqué.

Et d'ajouter que des nationalistes radicaux ukrainiens étaient bien connus en Ossétie du Sud. Ils ont soutenu les troupes géorgiennes lors de l'offensive lancée en 2008 contre Tskhinvali.


http://fr.ria.ru/world/20140504/201126906.html

Manque plus que le trop plein de l'EEIL syrien debarque aussi dans le secteur, pour soutenir la democratie de Kiev cool

Quelqu'un sait ce que c'est que cette organisation italienne millenium? Je ne trouve rien.

Dernière modification par Supedro (10-06-2014 21:55:38)

 

#99 11-06-2014 00:11:49

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

@emilie > c'est une proposition d'action sur la page FACEBOOK d'Alain Benajam, réseau voltaire france

https://www.facebook.com/alain.benajam?fref=ts

https://scontent-b-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-xpf1/t31.0-8/q71/s720x720/10355644_10203763653232143_6851137068717021060_o.jpg

version avec code QR qui renvoie à une page d'explications.


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#100 11-06-2014 00:14:15

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

les 2 modèles d'affiche NB sont à télécharger tels quels. pas de meilleure définition disponible sauf à demander directement à AB.


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#101 13-06-2014 00:59:05

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Breve de voltairenet, mais manquant de source.
Par contre les polonais ca fait un moment qu'on les croise sur cette affaire


Les forces « antiterroristes » de Kiev dirigées par le Polonais Jerzy Dziewulski

Réseau Voltaire | 11 juin 2014

Les forces « antiterroristes » lancées par Kiev pour s’opposer à l’indépendance du Donbass sont dirigées par le Polonais Jerzy Dziewulski.

Conseiller de l’ancien président Aleksander Kwasniewski (1995-97) et parlementaire (1991-2005), Jerzy Dziewulski est un policier polonais qui a été formé aux États-Unis et a travaillé en Israël.

On le voit à gauche sur cette photo prise à proximité de Slaviansk, la semaine dernière, aux côtés d’Oleksandr Tourtchynov (l’ancien chef des services secrets qui était alors président ukrainien intérimaire), au centre. L’opération était dirigée sous le contrôle du secrétaire adjoint à la Défense US, Derek Chollet.

La Pologne a participé aux émeutes de Maïdan, dont certains leaders étaient commandés par le représentant de l’Union européenne à Kiev, le Polonais Jan Tombiński, et dont certains émeutiers avaient été formés au préalable par la police polonaise. De même, la Pologne est impliquée dans le coup d’État, dont le signal semble avoir été donné par le ministre polonais des Affaires étrangères Radosław Sikorski, à l’issue de la réunion de bons offices entre l’opposition et le président. Sikorski pourrait être remercié de son rôle en remplaçant la baronne Catherine Ashton comme Haut Représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.



http://www.voltairenet.org/local/cache-vignettes/L400xH250/arton184206-68967.jpg

 

#102 14-06-2014 20:27:33

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Des pro-russes abattent un avion militaire, 49 morts

Par Le Nouvel Observateur avec AFP  14-06-2014

Un avion de transport militaire ukrainien a été abattu, samedi 14 juin, par des séparatistes pro-russes, faisant 49 morts dans l'attaque la plus meurtrière depuis le lancement il y a deux mois d'une opération "antiterroriste" de Kiev dans l'Est rebelle.

.../...

Il y avait à bord neuf membres d'équipage et 40 parachutistes. Ils sont tous morts", a indiqué ce porte-parole.

.../...

"Les terroristes ont tiré cyniquement et traîtreusement cool avec une mitrailleuse lourde et touché l'avion IL-76 de l'armée de l'air ukrainienne qui transportait des troupes en rotation et était sur le point d'atterrir à l'aéroport de Lougansk", a indiqué de son côté le ministère de la Défense dans un communiqué. Le ministère a présenté ses condoléances "aux familles des soldats tués".

A l'endroit où l'avion s'est écrasé après avoir été abattu, aucun corps n'était plus visible en début d'après-midi, a constaté une journaliste de l'AFP. Une vingtaine d'insurgés récupéraient des objets traînant sur le sol - insignes des parachutistes ukrainiens ou sachets alimentaires américains. L'avion était complètement détruit et calciné.

"L'aéroport est entièrement bloqué par nos forces", a déclaré à l'AFP Vladimir Inogorodski, porte-parole des séparatistes de la "république de Lougansk" autoproclamée.

Selon lui, l'avion a été touché par un missile antiaérien tiré par des insurgés et il est tombé dans "la zone de l'aéroport".

Des images d'une caméra de vidéo-surveillance de l'aéroport montrent un bref éclair dans le ciel au moment où l'avion est touché. 30 secondes plus tard, un intense rougeoiement embrase l'horizon, au moment où l'appareil explose à l'approche de l'aéroport.

Frappes et explosions à Lougansk

A Lougansk, ville de 500.000 habitants près de la frontière avec la Russie, on pouvait entendre samedi à l'aube dans le centre-ville de fortes explosions. Des avions et hélicoptères de l'armée ukrainienne ont effectué dans la nuit des frappes contre les barrages séparatistes. L'aéroport international de Lougansk a été le théâtre la semaine dernière d'une attaque séparatiste qui a été repoussée par les forces ukrainiennes.



http://tempsreel.nouvelobs.com/ukraine- … taire.html

Dernière modification par Supedro (14-06-2014 20:28:31)

 

#103 14-06-2014 20:32:19

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne


Ukraine : la Russie affirme que des blindés ukrainiens ont traversé la frontière

RTL , Avec AFP | Publié le 13/06/2014

La Russie a déclaré que des blindés ukrainiens avait franchi la frontière, alors que Kiev a formulé la veille des accusations inverses.

Kiev et Moscou sont au bord d'une "grave escalade" dans la crise qui secoue l'Ukraine, s'alarme l'OTAN. Le porte-parole du Kremlin a affirmé vendredi 13 juin que des blindés ukrainiens ont franchi la frontière avec la Russie et ont été interceptés par les garde-frontières, alors que des accusations inverses ont été formulées par Kiev.

Selon Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, cité par les agences de presse, deux blindés sont successivement entrés vendredi en territoire russe, où ils ont été bloqués par les gardes-frontières. "Il y a eu violation de la frontière par des unités armées", a-t-il déclaré d'après Itar-Tass, ajoutant que les blindés, des transports de troupes, avaient "refusé de se soumettre aux injonctions des gardes-frontières russes".

L'équipage s'est enfuit, mais le blindé a été saisi

Le porte-parole des gardes-frontières de la région russe de Rostov-sur-le-Don (sud-ouest), Vassili Malaev, cité par Itar-Tass, a déclaré qu'un premier blindé des forces ukrainiennes avait pénétré à 150 mètres à l'intérieur du territoire russe à 12h30 heure locale (08h30 GMT). Il a ajouté que l'équipage avait réussi à s'enfuir mais que le blindé avait été saisi. "Peu de temps après, une deuxième tentative (d'intrusion) a été faite par les forces armées ukrainiennes pour récupérer le blindé", mais elle a été mise en échec, a-t-il dit selon l'agence.


http://www.rtl.fr/actualites/info/artic … 7772614236

suivi de

Moscou coupera court aux violations de la frontière par l'Ukraine

MOSCOU, 14 juin - RIA Novosti

Moscou promet d'adopter toutes les mesures nécessaires pour couper court à l'avenir aux violations par l'Ukraine du régime frontalier avec la Russie, annonce samedi le ministère russe des Affaires étrangères.

"En cas de poursuite par la partie ukrainienne de violations du régime de la frontière nationale, toutes les mesures nécessaires seront adoptées pour couper court à ces violations", lit-on dans le communiqué.


http://fr.ria.ru/world/20140614/201523722.html

 

#104 16-06-2014 01:19:05

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Confirmation que les Polonais sont jusqu'au cou en Ukraine


La Pologne dirige les opérations militaires en Ukraine

par Andrew Korybko  Réseau Voltaire | 14 juin 2014

Alors que Derek Chollet, le secrétaire adjoint à la Défense des États-Unis s’est installé à Kiev pour y coordonner la répression militaire, il apparaît que les opérations y sont dirigées par la Pologne. La circulation d’une photographie sur Internet ne laisse plus aucun doute sur la responsabilité de Varsovie.


La suite

http://www.voltairenet.org/article184282.html

Dernière modification par Supedro (16-06-2014 01:22:06)

 

#105 16-06-2014 01:21:16

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Et sinon nouvelle hypothese : l'avion abattu avec 49 morts l'aurait été en définitive par l'armée ukrainienne

A confirmer

Ukraine/avion abattu: l'armée ukrainienne impliquée (autodéfense)  15/06/2014

Les forces d'autodéfense de Lougansk estiment que l'avion-cargo militaire ukrainien Il-76 qui s'est écrasé samedi à l'aéroport de la ville, a été abattu par l'armée ukrainienne, ce qui est prouvé par une vidéo, a annoncé dimanche à RIA Novosti un porte-parole des forces d'autodéfense.

"La vidéo montre que le tir d'un missile a été fait depuis le territoire de l'aéroport qui est occupé par les troupes de Kiev. On voit que le missile a attaqué l'avion de front. Si le missile avait été tiré par les forces d'autodéfense, il aurait dû rattraper l'avion en atterrissage", a indiqué l'interlocuteur de l'agence


http://fr.ria.ru/world/20140615/201525108.html

Dernière modification par Supedro (16-06-2014 01:21:37)

 

#106 18-06-2014 14:46:45

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

http://www.lemonde.fr/europe/article/20 … _3214.html

Suite à un coup de fil avec Poutine, Porochenko accepte de faire un vrai plan de paix: cesser le feu unilatéral, limogeage du ministre qui avait traité Poutine de connard alors que de son coté la Russie lance des poursuites contre le ministre de l'intérieur Arsen Avakov et de façon général sur ce qui a l'air d'être la clique Pravy Sektor, inclus l'oligarque (juif...) Igor Kolomoïski.

Évidemment ce retournement spectaculaire est paumé loin de la une du monde.fr

Poutine: jeu, set, et match. Enfin... Si Porochenko n'est pas dégagé vite fait par les armes, bien sûr.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#107 18-06-2014 15:09:10

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/t1.0-9/10401979_613846028714551_3033739858467922609_n.jpg


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#108 19-06-2014 11:33:32

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1184

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Supedro a écrit:

Confirmation que les Polonais sont jusqu'au cou en Ukraine


[i]La Pologne dirige les opérations militaires en Ukraine

par Andrew Korybko  Réseau Voltaire | 14 juin 2014

Y a-t'il un rapport avec ça ? :

http://actu.orange.fr/monde/pologne-ele … 2L3kL.html


Pologne: élections anticipées envisagées après le scandale des écoutes

Le Premier ministre polonais Donald Tusk n'a pas exclu jeudi la tenue d'élections anticipées, suite à la publication d'enregistrements des conversations de hauts responsables ayant provoqué des appels à la démission de son cabinet de centre droit.

Si cette affaire ne peut être débloquée dans les prochaines semaines (...) si la crise de confiance est effectivement si profonde, des élections anticipées seront peut-être l'unique solution", a-t-il déclaré devant la presse.

Le Premier ministre a déploré des incidents survenus lors d'une perquisition mercredi soir au journal ayant publié ces enregistrements. Il a lancé un appel aux médias pour qu'ils aident la justice à "identifier les criminels à l'origine des écoutes illégales".

Dans une conversation enregistrée à leur insu l'été dernier et publiée dimanche par l'hebdomadaire Wprost, le gouverneur de la banque centrale Marek Belka proposait au ministre de l'Intérieur Bartlomiej Sienkiewicz de soutenir en cas de crise la politique budgétaire du gouvernement, en demandant en retour la démission du ministre des Finances de l'époque, Jacek Rostowski, qui a depuis quitté son poste.

A la suite de ces révélations, interprétées comme un trafic d'influence par l'opposition, le chef du parti conservateur PiS, Jaroslaw Kaczynski, a appelé à la démission du gouvernement de M. Tusk.

Le parquet et les services de contre-espionnage polonais ont procédé mercredi soir à une perquisition dans les locaux du journal qui avait publié des enregistrements de conversations de hauts responsables ayant provoqué des appels à la démission du cabinet de centre droit de Donald Tusk.

Selon le site internet de l'hebdomadaire Wprost, les procureurs accompagnés de policiers et d'agents du contre-espionnage (ABW) ont "tenté de saisir par la force" l'ordinateur portable du rédacteur en chef Slawomir Latkowski, après le refus du journal de leur transmettre les enregistrements originaux, à l'origine du scandale.

Face à la résistance de M. Latkowski, soutenu par des journalistes présents, les procureurs et les agents de l'ABW ont "renoncé vers 23H00 locales (21H00 GMT) à leur opération, mais des policiers sont restés sur place".

Le parquet a confirmé dans la nuit l'abandon de l'opération, "suite à l'escalade du conflit" et le journal a annoncé une plainte devant la justice.

Des médias et des hommes politiques ont suggéré que l'enregistrement secret pourrait avoir été effectué par les services spéciaux russes, afin de déstabiliser la Pologne sur fond de crise russo-ukrainienne.

Le parquet a pour sa part annoncé mercredi la mise en examen pour "écoutes illégales" d'un responsable du restaurant dans lequel la conversation avait eu lieu.

Ce qui est curieux, c'est qu'il n'y a aucune mention du contenu de ces enregistrements si dévastateurs. Il est par contre dit que plusieurs commentateurs ont accusé les services russes, ce qui laisse songeur sur ce fameux contenu.

Dernière modification par Analis (19-06-2014 11:34:15)

Hors ligne

 

#109 19-06-2014 12:56:18

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Pourquoi soutient-t-on les séparatistes pro-russes en Ukraine ? A-t-on soutenu la lutte de Bachar El Assad contre les rebelles qui préparaient un état islamique ? Tout ça est très confusing.
La géopolitique devient incompréhensible et je pense que le mieux est de tourner la tête ailleurs.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#110 19-06-2014 14:37:11

Griffin
Membre du forum
Date d'inscription: 19-07-2011
Messages: 815

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Qui soutient les séparatistes pro-russes ? C'est carrément le contraire, tout l'occident est opposé aux russes...

Hors ligne

 

#111 19-06-2014 17:58:37

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1361

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Suivant en ça, comme des clébards, la politique de va-t-en guerre d'Obama.

Hors ligne

 

#112 21-06-2014 20:56:29

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Ukraine: les forces russes en «état d'alerte maximale»

par RFI 21/06/14

Alors que l'Ukraine dénonce une attaque des rebelles dans l'Est après l'instauration du cessez-le-feu lors de laquelle trois soldats ont été blessés, le président russe Vladimir Poutine a lui décidé de mettre les forces armées du centre de la Russie « en état d'alerte maximale ». Moscou confirme avoir renforcé sa vigilance à la frontière avec l’Ukraine.

L’annonce a été faite samedi matin par le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou : Vladimir Poutine a décidé de procéder à un examen complet des troupes du District militaire central. L’ensemble des unités stationnées sur ce territoire qui va de l'Oural à l'ouest de la Sibérie a été placé « en état d’alerte maximale ». Plus de 65.000 soldats sont mobilisés. Selon le ministre de la Défense russe, il s’agit d’un test de préparation au combat qui devrait durer une semaine.


http://www.rfi.fr/europe/20140621-ukrai … essez-feu/

Dernière modification par Supedro (21-06-2014 20:57:01)

 

#113 21-06-2014 21:16:29

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

ils ont du culot de parler de 3 soldats blessés, alors que les violations de frontière se multiplient, que les prorusses tombent par centaines (et les soldats de l'armée ukrainienne aussi) , que les défections au sein de l'armée ukrainienne se multiplient, et que les secessionnsites ont capturé du matériel en masse : chars etc... ils ne précisent pas non plus que les oligarques de Kiev refusent que Poroschenko ordonne la trève et qu'il n'y a eu sur le terrain aucune trève. Ilsne doivent pas avoir FACEBOOK ni INTERNET à RFI... Et Slaviansk reste bombardée nuit et jour car c'est le noeud entre les zones secessionnistes.

Et la Russie a lancé une enquête internationale pour usage d'armes interdites par la convention de geneve (phosphore) qu'elle soumettra à l'ONU...

des nazes, quoi.


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#114 22-06-2014 17:57:08

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Oui et aujourd'hui apres l'annonce de 'manoeuvres' non prévues de longue date des forces armées du centre de la Russie, le ton des Merkel et hollande est singulierement plus calme et moins 'guerrier'

François Hollande et Angela Merkel ont demandé dimanche à Vladimir Poutine de favoriser des négociations en Ukraine et ont appelé toutes les parties à cesser les hostilités, selon un communiqué de la présidence française publié après un entretien téléphonique à trois.

.../...

M. Hollande et Mme Merkel, qui ont appelé toutes les parties au conflit à cesser les hostilités, ont également insisté auprès de M. Poutine sur l'importance d'assurer pleinement le contrôle de la frontière russo-ukrainienne afin d'éviter les infiltrations de matériels et d'hommes armés, a indiqué la présidence française.


http://www.romandie.com/news/Ukraine-Ho … 490267.rom

 

#115 22-06-2014 18:31:37

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Westgate a écrit:

Pourquoi soutient-t-on les séparatistes pro-russes en Ukraine ? A-t-on soutenu la lutte de Bachar El Assad contre les rebelles qui préparaient un état islamique ? Tout ça est très confusing.
La géopolitique devient incompréhensible et je pense que le mieux est de tourner la tête ailleurs.

Tu veux dire "soutient on ici" ?
Tout simplement parce qu'on soutient globalement le droit des gens à vivre chez eux en paix. On a soutenu le droit des Syriens à ne pas faire la révolution qu'on voulait leur imposer avec la terreur religieuse qui allait de paire, de même qu'on soutient les gens de "Novorussia" à avoir le droit à leur souveraineté sans se faire bombarder au lance missile Grad. Le problème est que les deux régions en insurrections, qui a l'origine ont globalement soutenu le mouvement Maidan, se sont senties à juste titre menacée par les gens qui ont récupéré le mouvement puis le gouvernement. Les choses se sont montées en épingle et maintenant ils veulent échapper au gouvernement de Kiev, soit avec une large autonomie, soit en faisant sécession. Le terme "pro russe" est d'ailleurs abusif et ce n'était manifestement pas le projet initial. Simplement ils voient bien qui les aide et se soucient d'eux en ce moment.

Tout ça n'a rien d'extraordinaire. Si on trouve que la souveraineté populaire vaut moins que le respect des frontières, alors l'Algérie est française. Si on pense qu'on ne peut durablement inclure dans une nation une région qui ne rève que d'en sortir, ou si simplement on pense qu'un gouvernement qui bombarde son peuple à l'arme lourde est illégitime (c'est mon cas) alors on doit soutenir les défenseurs.

Quand à dire qu'il ne faut pas s'en mêler, à partir du moment ou notre gouvernement s'en mêle, on est bien obligé de s'y intéresser. Il se passe des tas de choses en Asie sur laquelle ni la France, ni donc nous ici n'a grand chose à dire. L'Ukraine, c'est le renouveau nazi en Europe dans une ancienne puissance nucléaire et un scenario de départ possible d'une troisième guerre mondiale. Je pense qu'il n'est pas très raisonnable de mette la tête dans le trou.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#116 22-06-2014 18:46:23

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Glabalement d'accord avec ce que tu dis Redford. Je préciserai simplement une chose dans ta réponse à Westgate :
Attention à l'usage que l'on fait de l'islam dans l'analyse des situations politiques.
Les prétendus "djihadistes" ne sont que les mercenaires de première ligne de l'OTAN. On est toujours dans le modèle "Ben Laden, agent de la CIA et ennemi n°1 des USA"


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#117 22-06-2014 19:03:28

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

ils sont peut-être plus cool, mais ils pratiquent toujours l'inversion de la charge de la preuve..... des monstres. La poutre de la CIA dans leur oeil ne les empêche pas de voir la paille du FSB dans ceux de Poutine... sans apporter de preuves. rien, zéro, que dalle.

ils pourraient par exemple comprendre ou déterminer avec les medias que l'armée sécessionniste est formée d'ex soldats russes de tchétchènie, ou d'ex soldats et officiers russes résidant toujours en Ukraine, ou liés familialement ou amicalement aux populations du Donbass...

c'est comme en Libye, Syrie : rien que des allusions et des sous-entendus de connivence ou d'évidence... traiter la Russie comme un état pétrolier vassalisé dans le sang ou désigné pour le devenir a de quoi révulser n'importe quel citoyen qui a un cerveau pour comprendre et 2 yeux pour y voir sans trop de paille ou de poutres dedans.

je suggère à tous d'expliquer que toutes ces pseudo-révolutions récupérées par l'OTAn et les forces internes fascistes de ces pays sont du GLADIO B. Parce que le mot GLADIO est INFALSIFIABLE par les forces atlantistes et neo-conservatrices. avez-vous remarqué ? JAMAIS la presse n'utilise ce mot "GLADIO". Il est vierge de toute salissure sémantique de l'OTAN. Parce qu'il désigne un concept clair et précis, pour lequel l'OTAN a été condamnée (2 agents de la CIA par contumace en Italie ).

Il faut répandre partout l'idée que Syrie, Libye, Ukraine, c'est du GLADIO de l'OTAN à une échelle internationale. Point barre.

Dernière modification par Corto (02-07-2014 00:47:06)


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#118 30-06-2014 20:25:36

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

Youtubeur en Ukraine - Ca peut te coûter la vie !

http://www.agoravox.tv/actualites/inter … t-te-45817

Hors ligne

 

#119 02-07-2014 21:10:16

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Suivi de la crise Ukrainienne

https://fbcdn-sphotos-b-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xap1/t1.0-9/p417x417/10462643_715382241854145_7340032453545875635_n.jpg


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#120 02-07-2014 23:44:15

Supedro
Invité

Re: Suivi de la crise Ukrainienne


Ukraine: l'Otan tente de justifier la violation de la trêve par Kiev

MOSCOU, 2 juillet - RIA Novosti

Moscou considère que la déclaration du commandant en chef des forces de l'Otan Philip Breedlove concernant la nécessité de renforcer les "frontières orientales" de l'Alliance en raison de la déstabilisation de l'Ukraine par la Russie vise à justifier la violation du cessez-le-feu par Kiev.

"Nous ne pouvons considérer cette déclaration du commandant en chef des forces de l'Otan en Europe autrement que comme une allégation visant à justifier la violation du cessez-le-feu par la partie ukrainienne", lit-on dans un communiqué du porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitch mis en ligne sur le site du ministère.

Selon le diplomate, de telles déclarations faites par un militaire de haut rang contribuent à aggraver la situation autour de l'Ukraine.

"A ce moment important, quand les principales puissances mondiales conjuguent leurs efforts pour apporter une solution à la crise ukrainienne, les déclarations du commandant en chef des de l'Otan Philip Breedlove ne peuvent susciter rien d'autre qu'un sentiment de perplexité. Il ne fait aucun doute que de tels propos visent à aggraver la situation autour de l'Ukraine", a conclu le porte-parole de la diplomatie russe.


http://fr.ria.ru/world/20140702/201701763.html

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr