ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#201 04-01-2014 11:42:25

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

[Modéré]

http://www.liberation.fr/societe/2013/0 … men_916761

La France accorde l'asile à la chef de file des Femen

AFP 8 juillet 2013

Inna Shevchenko, leader du mouvement féministe ukrainien connu pour ses actions seins nus, était arrivée en France l'année dernière avec un visa touristique.

La chef de file des Femen en France, Inna Shevchenko, a obtenu le statut de réfugié auprès de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), selon la militante ukrainienne. Inna Shevshenko,  23 ans, avait demandé l’asile en février et a «reçu récemment» la réponse positive de l’OFPRA, a-t-elle expliqué au téléphone à l’AFP.


L’Office n’a pas été en mesure de confirmer cette information, qui est «confidentielle», a précisé un de ses membres. Selon des documents à en-tête de l’OFRA que la Femen a communiqués à l’AFP, la décision d’admission au statut de réfugié a été prise le 9 avril dernier.

En application du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA), «la qualité de réfugié est reconnue à Mme Shevchenko Inna», qui «est placée sous la protection juridique et administrative de l’Office», précise le document. Cette demande d’asile était «un choix stratégique», a expliqué la chef de file des Femen, car «pour développer le mouvement, nous avons besoin d’un lieu, d’un pays».

Elle a rappelé qu’elle était menacée de poursuites dans son pays pour avoir découpé à la tronçonneuse une croix orthodoxe pour protester contre la condamnation de trois membres du groupe Pussy Riot, qui avaient chanté une «prière punk» contre le président Poutine dans une cathédrale de Moscou. Elle était arrivée en France en août 2012 avec un visa touristique.

Les Femen, un groupe de féministes ukrainiennes désormais installé à Paris et qui a fait des émules dans plusieurs pays du monde, est connu depuis 2010 pour ses actions «topless» pour dénoncer le sexisme, l’homophobie, la prostitution et la religion. En septembre 2012, elles ont installé à Paris «le premier centre d’entraînement» au «nouveau féminisme».

AFP

http://valeursactuelles.com/soci%C3%A9t … ance-femen

Société

Jeudi 02 Janvier 2014 à 19:09 (mis à jour le 02/01/2014 à 19:16)

Qui finance les Femen ?

Par valeursactuelles.com   

    http://valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/va-article/public/hollande_sipa_femen.jpg?itok=iETOl_WR
Le 14 juillet 2013, François Hollande devant la nouvelle "Marianne" de La Poste, inspirée par les Femen. Photo © SIPA

Profanation. L’église parisienne de la Madeleine profanée le 20 décembre, la messe de minuit interrompue à la cathédrale de Cologne, une militante qui se dénude sur la place Saint-Pierre : les Femen ont multiplié les provocations aux alentours de Noël.

« De véritables compétitions de démonstrations plus choquantes les unes que les autres », selon Valérie Boyer, qui ont poussé la députée UMP de Marseille à adresser une question écrite à Manuel Valls, ministre chargé des cultes. L’élue s’étonne du « peu de renseignements juridiques figurant sur le site Internet » du groupe et souhaiterait notamment savoir « qui finance le mouvement, à l’heure où son budget s’alourdit des frais d’avocat et de justice », même si, en France, celle-ci semble « étonnamment » peu réactive face à ces « profanations obscènes ». Venues d’Ukraine, les fondatrices et principales animatrices du mouvement, dont l’une vient d’obtenir le statut de réfugié politique, prétendent ne bénéficier actuellement d’aucune aide et être seulement « en train de réunir tous les papiers pour toucher le RSA ». Différentes sources proches du mouvement évoquaient pourtant des subventions et des aides en nature, comme le prêt de locaux, accordées par des collectivités locales telles que la Mairie de Paris — ce que l’entourage de Bertrand Delanoë a démenti. Pour le cas où des aides sociales leur seraient accordées, Valérie Boyer veut savoir si Manuel Valls juge celles-ci « acceptables » au regard « des troubles à l’ordre public engendrés par ce mouvement ».

Et hop, comme "par magie", un document "inutile" sort aussitôt "innocemment" sur la Toile et personne ne s’interroge sur le seul sens qu'il peut représenter, ni sur sa provenance !?

Il y a un peu plus d'un an, dans une lointaine galaxie, alors:

http://www.20minutes.fr/societe/1045016 … brutalisee

Manifestations contre le mariage pour tous: Les Femen se font «casser les dents», la journaliste Caroline Fourest brutalisée
Publié le 18 novembre 2012.

http://www.huffingtonpost.fr/caroline-f … 57028.html

Caroline Fourest

Essayiste, journaliste

Récit d'une agression ultra-violente à la manifestation de CIVITAS
Publication: 19/11/2012

Vous prétendez toujours vouloir combattre le loup ou bien le nourrir  ?

Que signifient ces histoires de listes de noms et d'adresses de part et d'autre, à quoi peuvent-elles servir et qui sont alors les balances ?

Dernière modification par kézako (08-02-2014 12:19:55)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#202 30-01-2014 00:22:17

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6540

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Je case ça là. Un démontage en règle, un de plus.

“Invités sulfureux”, “thématiques complotistes”, “manque d’informations”, passé “rouge-brun”. Caroline Fourest charge Frédéric Taddeï mais ses violentes attaques passent difficilement l’épreuve du fact-checking.

http://www.lesinrocks.com/2014/01/29/ac … -11466469/

Hors ligne

 

#203 30-01-2014 01:01:55

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Larez a écrit:

Je case ça là. Un démontage en règle, un de plus.

“Invités sulfureux”, “thématiques complotistes”, “manque d’informations”, passé “rouge-brun”. Caroline Fourest charge Frédéric Taddeï mais ses violentes attaques passent difficilement l’épreuve du fact-checking.

http://www.lesinrocks.com/2014/01/29/ac … -11466469/

Après une grande panne de Reopen, le retour aux choses sérieuses ...

Et on démarre avec Fourest Gump, toujours aussi dégénérée qu'avant, adepte de l'interdiction de laisser parler ceux qui dérangent les Conservateurs de notre société, qui nous donnent une belle tranche de rigolade ou une bonne dose de ras-le-bol avec leur arrogance, leurs diffamations, leurs distorsions etc ...

Bref, le Violon d'Ingres de ces mafieux sans vergogne qui s'affolent et dépassent les bornes des limites pour combattre la manipulation tout en la pratiquant eux-mêmes ...

Elle continue à s'aplatir et à casser du sucre sur notre dos, et personne en face pour l'écraser intellectuellement Décidément, ils veulent reprendre le contrôle des choses, afin d'éviter le début du commencement des emmerdements ...

Mais cela a déjà commencé, alors à quoi bon de commencer à lutter ...

Aujourd'hui, les mots d'ordre sont les suivants : antisémitisme, haine, racisme, extrême droite ... Répétez cela plusieurs fois dan une télé poubelle et le tour est joué ( enfin pour les QI d'haricot vert ) ... big_smile

Ah, l'antisémitisme ! ... La nouvelle mode des "grassieux" seigneurs, ô grand bouclier qui leur permet de résister à cette vague déferlante, qu'ils ont déclenché tout seuls, comme ça ... Mais les hystéros restent fidèles à leur réputation ...

Sauf que, vu la grande saga en cours, on veut interdire un geste interprété assez tardivement par notre "plat de nouilles" préféré et commencer une sorte de renaissance d'une certaine époque lointaine ...

En résumé, les collabos sont de retour ... Pourquoi ? ... Il suffit de voir déjà certains articles qui sentent le parfum de nostalgie ...
Le dépôt de plainte de Patrick Balkany, vis à vis d'un clip de jeunes " quenelliers " ( cela lui fait de la pub pour son patelin, mais il s'en bat l'oeil )
L'enseignante qui attend sa prochaine promotion après avoir balancer deux noms d'élèves pour les mettre à la porte ... encore une quenelle de plus ...

Et peut-être un autre truc dans le genre ...

Mais vous sentez le parfum de la Collaboration refaire surface ... ?roll

Combien de pognon nos vrais dégénérés vont-ils lâcher pour corrompre une Cour de Justice, afin d'interdire le ' geste du salut nazi ( mais l'inverse ) ? "

Toujours est-il que Fourest va nous étaler encore sa Tirade sur les Conspiros Débiles et paranoiaques et balancer de l'amalgame pour se couvrir... Combien de temps, cela va durer ?

Mystère ... et les néocons n'ont pas fini de prendre de la Quenelle de Volaille ...wink


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#204 30-01-2014 07:26:04

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Au sujet de "la construction européenne", Charles de Gaulle a écrit:

On ne peut pas faire d'omelette avec des œufs durs.

On ne peut pas faire d'omelette [une union fédérale] avec des œufs durs [des États nations].

C'est strictement lié, j'en suis maintenant totalement convaincu.

Puisque "construire l'Europe" équivaut dans les faits à totalement raser ce qu'elle représentait déjà, pour la fusionner ensuite, comme il était en vérité déjà prévu de le faire avec les États Unis d'Amérique, au sein d'un "grand marché transatlantique", alors tout ceci est complètement logique, assez grave et aussi très méprisable.

Les sujets ainsi que les propositions de "politiques de gauche" aujourd'hui en France et pour lesquelles Caroline Fourest parait tellement passionnée, ne concernent que "le mariage pour tous", "les Femen", etc, qu'exclusivement ce type de sujets qui n’intéresserait finalement que très peu de gens sinon principalement que des gens "à droite de la droite", seuls très enclins à sur-réagir très promptement à ce type précisément de sujets qui les provoque.

Parce que toutes les puissantes mobilisations médiatiques ne sont plus ensuite qu'uniquement dirigées vers ces authentiques politiques-postiches et que le restant de la population, c'est-à-dire la grande majorité d'entre elle, n'est plus alors conviée qu'à seulement compter les points et éventuellement aussi à recevoir des coups.
La nature ayant horreur du vide, ses concepteurs l'auront évidemment anticipé et ils tenteraient ainsi d'imposer une "nouvelle politique" ou quelque chose qui devrait être assimilée à de la politique et qui soit dans tous les cas fermement reconnue comme telle par les médias, comme c'est en réalité exactement le cas.

Toute cette grande agitation exclusivement faites de "coups de communications" ne ressemble en réalité à rien, cependant de quelle autre manière est-il possible "de casser les œufs durs" pour en revenir à l'omelette à laquelle faisant ironiquement mais déjà si justement référence le Général de Gaulle  ?

C'est mon opinion, voici maintenant de quoi très sérieusement l'étayer aujourd'hui ;
_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-


Dans la conquête vers l'Est, l'Ukraine représente la révélation.


Première remarque ;


Pourquoi Caroline Fourest, qui prétend aussi faire de son cheval de bataille la lutte contre le fascisme et plus particulièrement contre le nazisme, ne dénonce t-elle pas dans ce cas Svoboda, ce parti ouvertement nazi, anti-russes, homophobe et pro- UE qui est au cœur des manifestations en Ukraine afin d'intégrer ce pays dans l'UE, contre la volonté de son président élu démocratiquement ?


http://www.globalpost.com/dispatch/news … itler-pt-2

April 2, 2012

Ukraine's nationalist party embraces Nazi ideology

Meet Svoboda, an up-and-coming party in Ukraine. It's nationalist, pro-Nazi, and poised for the parliament.

http://www.channel4.com/news/kiev-svobo … iot-police

24 January 2014 Ukraine

Ukraine: far-right extremists at core of 'democracy' protest

As violent scenes play out on the streets of Kiev, we look at the major role extremist right-wing movements have played in Ukraine's "pro-democracy" movement.

Le Congrés Juif Mondial s'en inquiète publiquement, mais pas Caroline Fourest ??
Quelle journaliste est alors madame Fourest pour encore l'ignorer !?

Ce si curieux silence de la part de Caroline Fourest à ce sujet ne réside t-il pas alors dans le fait que ce parti nazi et homophobe bénéficie du très officiel et très inconditionnel soutien des USA !?

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/t1/s720x720/1517652_664714923591129_1986356188_n.png

Seconde remarque ;

De l'autre côté maintenant, si l'on considère toujours qu'ils seraient réellement opposés, pourquoi dans ce cas Alain Soral n'en profite t-il pas alors pour lui glisser une "quenelle", lui qui prétend aussi être passé maitre en la matière ?

Ce si curieux silence de la part d'Alain Soral à ce sujet, ne réside t-il pas alors dans le fait que celui-ci soutienne inconditionnellement le Front National français alors que ce dernier est un partenaire officiel de Svoboda, ce parti nazi ouvertement pro-UE et pro-étasunien, avec lequel il a déjà signé un "protocole d'accords" ?

Sur la page Dailymotion très officielle de Marine Le Pen, avec Jean Marie Le Pen (quenelleur officiel):

http://www.dailymotion.com/video/xb9dcu … rti-u_news

Le Front National reçoit le parti Ukrainien Svoboda


par Marine Le Pen
official

Le 23 novembre 2009 à Nanterre (France), le Front National, représenté par Jean-Marie LE PEN et Bruno GOLLNISCH, recevait dans ses locaux le leader du Parti Ukrainien Svoboda : Oleh TYAHNYBOK ainsi que son chargé des relations internationales Taras OSAULENKO.
But de cette visite : Signer un protocole d'accord entre les deux partis dans le cadre de l'union des patriotes.

Ne s'agit-il pas alors réellement des deux faces d'une même pièce qui seraient ainsi toutes les deux partiellement exposées sous les projecteurs médiatiques franco/français ?

Dernière modification par kézako (03-02-2014 11:22:08)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#205 31-01-2014 11:46:35

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6540

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Hors ligne

 

#206 11-02-2014 23:53:52

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Ah ah c'est Fourest qui doit faire la gueule :

Figaro - 11 02 2014 :



Le témoignage choc d'une ex-Femen


http://www.lefigaro.fr/medias/2014/02/11/PHO4a6218c2-9346-11e3-b3f6-0715e32c56b9-805x453.jpg

Cette Française qui a participé à la profanation de Notre-Dame de Paris décrit des méthodes sectaires.

Le très contesté mouvement des Femen se lézarde de l'intérieur. Dans un livre en préparation, Alice (*), Femen qui a quitté le mouvement après un an et demi d'activisme, livre un témoignage édifiant. La «sextrémiste», une trentenaire française travaillant à Paris, raconte sa «déception», notamment sur la «désorganisation», la «discrimination» au sein du mouvement, «les revendications féministes que le groupe n'applique pas en son sein», confie-t-elle au Figaro.

Sur les méthodes, elle décrit aussi l'emprise, le lissage de la pensée, la reconfiguration mentale. «On prépare ton esprit à l'intérieur pour l'extérieur», «tu n'existes plus en tant qu'individu», «tu ne penses plus par toi-même mais par le groupe, tu ingurgites ce qu'on t'apprend», «Femen transforme ton corps et ton esprit», témoigne-t-elle. «Répéter encore et toujours les principes fondamentaux(…), il fallait que ça rentre pour qu'à notre tour ça puisse sortir mécaniquement, comme une leçon apprise sur le bout des doigts», poursuit-elle. «On se sent comme aspirée naturellement, sans violence, vers un total lâcher-prise vis-à-vis du groupe et de la volonté à l'esprit critique (…) Et celles qui s'expriment un peu trop ne tarderont pas à quitter “de leur plein gré” le mouvement».

Désillusion


«Première prise de pouvoir sur l'individu, la disponibilité», dit encore celle qui devait rester disponible 24 heures sur 24, au détriment de son travail et de son couple. «Tu acceptes lentement une soumission que tu refuses à l'extérieur, analyse-t-elle. Tu étais venue pour combattre quoi déjà? Ah oui! La soumission des femmes sous couvert de patriarcat». Et «tu gagnes quoi? Le droit de te dire le soir quand tu rentres chez toi seule, que tu t'es battue pour une liberté à laquelle tu n'as toi-même pas droit».

La désillusion redouble en réalisant ce paradoxe: contrairement à l'idéologie qu'elles défendent, les Femen «ne respectent pas les femmes, les chefs de bande traitant leurs recrues comme de la chair à canon», résume son agent littéraire, Omri Ezrati. C'est la première fois qu'une Femen ose témoigner contre le clan. Première fois aussi qu'une réelle infiltrée, a contrario de journalistes qui avait témoigné après quelques semaines d'immersion, raconte en détail son vécu, au jour le jour, du recrutement à l'endoctrinement, des entraînements au combat aux actions nues dans la rue. Alice était de celles qui ont profané la cathédrale Notre-Dame de Paris le 12 février 2013.

Autre déception, l'absence de confiance. «Il n'y en a pas dans ce groupe, déplore-t-elle. Apprendre qu'une action vient d'être faite par Facebook ou BFM, c'est un peu chiant quand on s'investit à hauteur de dévotion. Comment doit-on se sentir quand on nous utilise une heure et qu'on nous ignore la seconde d'après? Un objet a ce rôle. On s'en sert et puis on le pose, jusqu'à ce qu'on ait à nouveau besoin de lui». Autant de raisons qui feront «s'éteindre le mouvement», qui «ne peut être viable avec de tels principes», selon elle. Déjà, la quarantaine d'activistes est passée à une quinzaine seulement aujourd'hui», dit-elle. Pour autant, Alice ne renie rien de son expérience et revendique toujours l'idéologie Femen. C'est pourquoi elle ne peut être une «repentie», souligne-t-elle, «juste une déçue».

Méthode sectaire

Alors que des citoyens et des députés appellent ces derniers jours au retrait du timbre Marianne, inspiré par les traits de sa leader en France, Inna Shevchenko, et alors que leur procès arrive le 19 février devant le tribunal correctionnel de Paris, le député UMP du Rhône Georges Fenech demande la dissolution du groupe activiste féministe - justement en raison de ses pratiques.

Lundi, il a saisi la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), priant son président, Serge Blisko, de bien vouloir «faire connaître la position de la Miviludes à l'égard de ce mouvement», ainsi que «les initiatives qu'elle pourrait prendre pour lutter contre ses agissements hautement attentatoires aux valeurs qui fondent une République», «telle que la demande de dissolution de l'association Femen, type loi 1901». Ancien président de la Miviludes, président actuel du groupe d'études sur les sectes à l'Assemblée nationale, le député estime que Femen est «un groupuscule qui utilise des méthodes sectaires». Contestation violente de l'ordre social, discours haineux contre les religions et la laïcité, recours à des armes (cocktail Molotov lancé la semaine dernière contre l'ambassade russe à Berlin), profanation de lieux du patrimoine, menaces… Autant d'actes d'«intimidation» et de «pressions physiques et morales» qui, quoique «sans tentatives d'emprise mentale ou de gain d'argent», relèvent des méthodes sectaires, décrites par la loi du 12 juin 2001, qui lutte contre ces phénomènes.

(*) Le prénom a été changé

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … -femen.php

Allez, dans la foulée, un 2ème article du Figaro :

Figaro - 10 02 2014 :

Des députés montent au créneau contre les Femen

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/02/10/PHO84ddcda6-9284-11e3-aa70-d6dbafe3c95b-805x453.jpg

Dans une question écrite à Manuel Valls, la députée UMP des Bouches-du-Rhône exige le retrait de ce timbre. Le député Georges Fenech saisit en outre la Miviludes pour demander la dissolution du mouvement Femen, jugé «sectaire».


Plusieurs élus relayent aujourd'hui la contestation qui enfle sur le «timbre Femen». La députée UMP des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer a déposé une question écrite à l'Assemblée nationale demandant au gouvernement de retirer le «timbre Femen». La Marianne mise en circulation le 15 juillet dernier, après la validation du président de la République, avait été inspirée par les traits mais surtout l'idéologie d'Inna Shevchenko, leader des Femen en France, selon les propres dires de son dessinateur Olivier Ciappa.

«Face aux messages de haine et d'intolérance portés par les Femen, comment accepter alors que les valeurs de la République française soient incarnées par une allégorie qui véhiculerait l'intolérance, la provocation et l'appel à la violence?», a demandé la députée UMP au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls. Son inquiétude est renforcée par les derniers actes de violence commis par les Femen qui, jeudi dernier, ont lancé un cocktail Molotov sur l'ambassade de Russie à Berlin.

La députée redouble de perplexité face au refus de La Poste, la semaine dernière, de mettre en circulation un timbre dédié au tableau de Courbet «L'Origine du monde», jugeant que l'œuvre pourrait «heurter la sensibilité des enfants». «En gardant plus longtemps nos timbres postaux à l'effigie de la leader des Femen, c'est la sensibilité de nombreux Français qui se trouve heurtée», s'indigne la députée qui confie qu'elle est «saisie par de nombreux citoyens choqués». Aussi veut-elle savoir «si le gouvernement fera le choix de se délester d'un timbre postal qui, malgré sa petite taille, reste un grand symbole».

La question de l'élue sera publiée au Journal officiel cette semaine. Manuel Valls a deux mois pour y répondre à compter de la date de parution. Sans réaction, «il y aura la création d'une commission», souligne le cabinet de Valérie Boyer.

Pour Georges Fenech, député UMP du Rhône, président du groupe d'étude sur les sectes à l'Assemblée nationale et ancien président de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes), nul doute que les Femen sont «un groupuscule qui utilise des méthodes sectaires». «Dans leur contestation violente de l'ordre social - ce qui est un critère qui définit les dérives sectaires selon la Miviludes- dans leur discours haineux contre les religions et la laïcité, dans leur radicalisation et dans leurs démêlés judiciaires, énumère Georges Fenech, on retrouve, dans leurs actes de profanation, les critères des mouvements satanistes». «Cette menace et cette intimidation par la violence portent atteinte aux valeurs de la République, à l'évidence», dit le député. Selon l'ancien magistrat, «les pressions physiques et morales sur les individus ou les masses sont les termes même de la loi du 12 juin 2001 qui lutte contre les phénomènes sectaires. On est bien dans ce cas de figure même s'il n'apparaît pas de tentatives d'emprise mentale ou de gain d'argent».

C'est pourquoi lundi, il a saisi la Miviludes en adressant un courrier à son président, Serge Blisko. Dans ce document que s'est procuré Le Figaro, il lui demande «de bien vouloir [me] faire connaître la position de la Miviludes à l'égard de ce mouvement Femen, ainsi que les initiatives qu'elle pourrait prendre pour lutter contre ses agissements hautement attentatoires aux valeurs qui fondent une République».

À propos du retrait du timbre Femen, Georges Fenech dit pleinement «partager le sentiment des citoyens qui sont choqués par ce timbre». La France, selon lui, «a suffisamment connu de déchirements sociaux ces derniers temps», «on attend que le président de la République ait un geste d'apaisement en le retirant, demande-t-il. S'il ne réagit pas, c'est qu'il cautionne, et alors cela crée un trouble…».

« On n'a jamais été saisi sur ce dossier »
La Miviludes

Questionnée ces derniers mois par Le Figaro, la Miviludes ne s'est pas fait l'actrice d'aucune forme d'observation sur le mouvement Femen. «On n'a jamais été saisi sur ce dossier», commente-t-elle dans un laconisme tout administratif. Sur son site, sa définition des dérives sectaires est pourtant explicite: «Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d'opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l'intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions (…)».

Une manifestation pour la dissolution du mouvement jugé «sectaire»

La défiance à l'égard des Femen s'accentue les mois passant. Une manifestation s'est tenue samedi dernier à Paris pour réclamer la dissolution du mouvement jugé «sectaire». 15.000 selon les organisateurs et 600 selon la police, les manifestants avaient répondu à l'appel de l'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif). Entourés de nombreuses personnalités de l'extrême droite, ils ont brandi des banderoles «Non à la République Fem-Haine» et dénoncé «la complaisance des plus hautes autorités de l'État, des responsables politiques et médiatiques à l'égard des Femen».

Politisés ou non, individuellement ou en groupe, défenseurs de la laïcité et croyants de toutes confessions, ils sont désormais nombreux à demander le retrait du «timbre Femen», confortés par la démarche de Valérie Boyer. Après l'appel au retrait du timbre par le collectif «Ensemble pour le bien commun» il y a dix jours, un groupe Facebook «Pour le retrait du timbre Femen» s'est monté mercredi dernier et a déjà recueilli 6.214 «like». «Le président aurait-il choisi un timbre Dieudonné?, demande le groupe Facebook, montage à l'appui d'une vignette à son effigie. Pourquoi alors nous imposer un timbre Femen?».

Pour le dessinateur du timbre, Olivier Ciappa, ces réactions sont une «fausse polémique». «Je ne comprends pas comment on peut donner autant d'importance à quelques centaines de personnes qui voient des complots partout, écrivait-il dimanche sur sa page Facebook. S'ils pouvaient mettre en lumière de la même manière les dizaines de milliers de lesbiennes qui se retrouvent sans PMA, qu'est-ce que ce serait bien!!!».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … -femen.php

[Modéré : provocation]


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#207 12-02-2014 00:09:10

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

[Modéré : idem]

Hors ligne

 

#208 12-02-2014 11:11:22

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

mais rien sur les financements des FEMENs....


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#209 12-02-2014 11:12:22

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

ni sur l'octroi par Valls, d'un passeport FRANCAIS à Inna leur chef ?


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#210 17-02-2014 11:26:56

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Blog de Nicolas Bourgoin - 13 02 2014 :

Caroline Fourest ou l’obsession anti-Islam

On ne présente plus Caroline Fourest, défenseure infatigable de la laïcité, du droit des femmes et des homosexuels. Pendant un temps responsable du Centre gay et lesbien de Paris, fondatrice de la revue féministe ProChoix, ancienne collaboratrice du Monde et de Charlie Hebdo, elle pratique l’omniprésence médiatique, dénonçant inlassablement l’intégrisme dans les conférences et sur les plateaux de télévision où elle est régulièrement invitée. La constance de son  engagement lui a valu en 2005 d’être lauréate avec sa compagne Fiammetta Venner du prix national de la laïcité remis par le Comité Laïcité République, les récompensant « pour leurs actions contre tous les fondamentalismes religieux et leurs avatars liberticides, ainsi que pour leur engagement face à l’extrême-droite».

Mais, comme bien souvent, le noble combat pour la « laïcité » (à géométrie variable) et la « défense du droit des femmes » (surtout voilées) est là pour dissimuler un projet nettement moins glorieux…

D’abord engagée contre l’intégrisme chrétien et l’extrême-droite, Caroline Fourest s’est vite trouvée un cheval de bataille : la guerre contre l’islamisme, ou plutôt l’Islam. Le tournant a lieu en 2003 au moment de la parution de son livre Tirs croisés, co-écrit avec sa compagne Fiammetta Venner, traitant de la « laïcité à l’épreuve des intégrismes juif, chrétien et musulman ». Conclusion attendue : des trois, l’intégrisme musulman est bien le plus virulent. En cause : l`absence de laïcité et le manque de démocratie existant dans certains pays arabes et/ou à majorité musulmane. En 2006 elle récidive avec Frère Tariq et la tentation obscurantiste, dans lequel elle passe au crible des discours de l’universitaire suisse Tariq Ramadan à partir de lectures et d’écoutes de ses livres et enregistrements, pour tenter de démontrer un prétendu double discours : relativement libéral lorsqu’il s’exprime dans les médias et fondamentaliste et réactionnaire quand il le fait devant ses partisans musulmans. Le retour de l’inquisition ? Quoi qu’il en soit, ce livre s’est révélé truffé d’approximations, d’erreurs historiques et de mensonges.

Réformer la gauche

Son combat prend une tournure nettement plus politique avec La Tentation obscurantiste qui a obtenu le Prix du livre politique 2006 de l’Assemblée nationale au premier tour de scrutin, obtenant la faveur de 80 % des membres du jury composé pour l’essentiel de journalistes. Quasi-unanimité peu surprenante quand on connaît les lauréats des années précédentes : Fadela Amara, Alexandre Adler, Laurent Joffrin et Laurent Fabius, parmi d’autres. L’État sait reconnaître ses plus zélés serviteurs. L’objectif du livre : casser les soutiens de gauche dont bénéficie l’Islam qualifié de "religion réactionnaire, intégriste et totalitaire" en délégitimant le combat anti-impérialiste, anticolonialiste et tiers-mondiste de certains militants et intellectuels. En cela, il s’inscrit dans la continuité de Frère Tariq qui était déjà un pamphlet contre une partie de la gauche française qualifiée de "communautariste" par opposition à "républicaine". Selon Pierre Tavanian militant associatif antiraciste, le livre s’achève par une mise en cause de la Ligue des Droits de l’Homme, du Monde diplomatique, du MRAP, du journaliste au Monde Xavier Ternisien, du collectif Une école pour tous et toutes, de la militante féministe Christine Delphy et de quelques autres, "qui ont pour point commun non pas une quelconque proximité avec Tariq Ramadan (…) mais simplement le refus de diaboliser Ramadan, et surtout le souci de lutter contre tous les racismes, donc l’islamophobie et enfin l’opposition à la loi interdisant le voile à l’école". Cible régulière des attaques de Caroline Fourest, Pierre Tavanian accuse celle-ci d’avoir, en décembre 2003, publié à son sujet un « communiqué » de deux pages qu’il estime contenir une trentaine de contre-vérités.

Assimiler défense de l’Islam et antisémitisme

Réactionnaire, intégriste, totalitaire ? ce tableau convenu serait incomplet sans l’accusation d’antisémitisme… oubli que Caroline Fourest ne manque pas de réparer. Ainsi, elle a affirmé sans rire que les familles de certaines banlieues ont empêché leurs enfants, "au nom de leurs convictions religieuses", d’assister aux cours scolaires sur la Shoah, pure affabulation déjà relayée en février 2013 par Jewish News One, une Web-TV fondée par des oligarques israélo-ukrainiens.  Ces banlieues sont qualifiées au passage de "territoires perdus de la république", faisant ainsi référence à un livre éponyme qualifié lors de sa parution de sinistre farce xénophobe et néoconservatrice par le philosophe franco-israélien Ivan Segré. Ecrit sous la direction  d’un défenseur inconditionnel d’Israël, Emmanuel Brenner, cet ouvrage eut droit aux honneurs de la loge Ben Gourion de B’naï B’rith fin 2012 en présence d’Alain Finkielkraut.

Bien qu’adulée par les journalistes officiels, Caroline Fourest essuie parfois quelques critiques. Le journaliste Didier Lestrade s’interroge sur son obsession antimusulmane et antivoile. Même son de cloche chez l’ancien président de l’Institut des Cultures d’Islam qui reproche au discours de Caroline Fourest d’attiser les peurs et de contribuer à banaliser l’islamophobie, une critique également formulée par l’ancien président de cet institut, Hakim El Karaoui. Mais les journalistes ne sont pour rien dans le l’islamophobie médiatique – et surtout pas Caroline Fourest – puisque, comme elle l’affirmait sans rire le 8 février dernier dans un débat qui l’opposait à Lilian Thuram, les musulmans sont responsables, de par leur "intégrisme", de la discrimination qu’ils subissent.

Contre-vérités, manipulations et bidonnages

Pascal Boniface, directeur de l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), dans son livre intitulé Les Intellectuels faussaires, qualifie Caroline Fourest de « sérial-menteuse » et avance que la caractéristique principale de celle-ci serait « d’attribuer à ses adversaires des propos qu’ils n’ont jamais tenus pour s’en offusquer ».  Exemple avec son livre consacré à Marine Le Pen qui lui vaudra une condamnation pour diffamation par le tribunal correctionnel de Paris, le 9 octobre 2012. Même motif, même punition : dans le même ouvrage, Caroline Fourest et Fiammetta Venner accusent Frédéric Chatillon d’antisémitisme et de liens avec des réseaux terroristes. Ce dernier porte plainte et, le 21 janvier 2013, Caroline Fourest et Fiammetta Venner sont condamnées pour diffamation et atteinte à la vie privée.

Ardente supportrice des Femen, officiellement "féministes" mais officieusement sionistes et islamophobes, Caroline Fourest prépare un livre sur sa chef de file en France Inna Shevchenko. Fin 2012, dans le cadre d’un documentaire pour France 2, elle filme une action militante non-autorisée contre une manifestation de l’Institut Civitas opposée au projet de légalisation du mariage et de l’adoption pour des couples de même sexe. Prise à partie et insultée par des participants au défilé, elle affirme avoir été tabassée. À la suite de la plainte qu’elle a déposée, quatre individus sont placés en garde à vue. En réalité, cette pseudo-agression se révélera être une grossière manipulation dont la journaliste est coutumière suivant un schéma récurrent : provocation, mise en scène, victimisation, dramatisation et plainte.

En mars 2004, Caroline Fourest et sa compagne avaient déjà inventé une fausse agression à leur encontre afin de déclencher une campagne discriminatoire contre l’Institut du Monde Arabe
. En septembre 2012 lors d’une intervention à la fête de l’Humanité, Caroline Fourest s’était plainte d’avoir été prise à partie par des militants antiracistes du Parti des Indigènes de la République – allégation également mensongère. Mais ces multiples mises en scène n’auront pas été en pure perte, lui permettant de bénéficier en permanence d’une protection policière impressionnante pour tous ses déplacements et interventions – le tout aux frais du contribuable.

Pour disqualifier ceux qui luttent contre l’islamophobie, elle est prête à toutes les manipulations, y compris à colporter des contre-verités. Sur l’emploi du terme d’abord, en affirmant que ce mot  "a pour la première fois été utilisé en 1979, par les mollahs iraniens qui souhaitaient faire passer les femmes qui refusaient de porter le voile pour de “mauvaises musulmanes”".  Conséquence : il est urgent de ne plus l’employer pour combattre à nouveau le racisme et non la critique laïque de l’islam. Pour désarmer la lutte contre la discrimination, rien de mieux en effet que de délégitimer le mot qui la désigne. Sur ce point, elle a engagé des polémiques avec Xavier Ternisien qui a montré que le mot est bien plus ancien et était utilisé dès 1921. De son côté, le journaliste Alain Gresh a relevé l’usage de l’expression « délire islamophobe » dès 1925 en France. Caroline Fourest sera accusée par le collectif des Indigènes de la République d’avoir manipulé l’origine du mot dans le but de délégitimer la dénonciation de l’islamophobie.

Autre méthode : les reportages bidonnés avec en ligne de mire les sites de réinformation ou de lutte contre le néocolonialisme
, notamment Les mots sont importants dont Pierre Tevanian est l’un des animateurs, l’assimilant à "la gauche pro-voile" pour ses liens avec les mouvements de défense de l’Islam au sein des Indigènes de la République, ou encore des universitaires partisans d’une « nouvelle laïcité », comme Raphaël Liogier. Avec Fiammetta Venner, elle a consacré un ouvrage aux positions et engagements du Réseau Voltaire et de Thierry Meyssan qu’elle qualifie de « conspirationniste ». Thème fétiche des néoconservateurs – il leur permet de disqualifier la pensée critique parfois même en l’assimilant à l’antisémitisme – le conspirationnisme était au cœur de son reportage télévisé intitulé Les réseaux de l’extrême. Au menu : bidonnages et amalgames. Sous la bannière du "complotisme" vu par Caroline Fourest on trouve en effet pêle-mêle identitaires d’extrême-droite, islamistes, et vrais militants anticolonialistes… curieux mélange qui permet à la journaliste de diaboliser ceux-ci en les associant à ceux-là… procédé malhonnête qui a fait l’objet de vives critiques, dont celle de Michel Collon mis directement en cause dans le documentaire. Sa haine profonde et viscérale de l’Islam en fait une porte-parole naturelle des thèses antimusulmanes auprès d’une certaine partie de la gauche française, ce qui lui a notamment valu en 2012 la palme du racisme aux Y’a bon Awards.

De quoi Caroline Fourest est-elle le nom ?

Considérée comme un cerveau sain par ceux qui font l’opinion, Caroline Fourest ne manque pourtant pas de détracteurs, y compris dans son propre camp politique. Pour Esther Benbassa, sénatrice d’EELV, "c‘est un(e) stratège. Elle s’est placée du côté des islamophobes pour plaire à la fois à la droite et à une partie de la gauche au nom de la laïcité en jouant la Jeanne d’Arc au visage lisse qui va défendre les femmes contre les horribles musulmans. Ça lui a permis de grimper à toute vitesse les marches de la notoriété (…) Pour elle, les causes, c’est du business. Fourest, c’est une affairiste qui fait commerce d’idées. C’est une boutique qui marche et qui renouvelle ses articles. Une bonne affaire." D’autres lui reprochent son inculture manifeste doublée d’une assurance à toute épreuve, comme Pierre-André Taguieff dont elle est pourtant très proche idéologiquement : "Elle n’est ni sociologue ni anthropologue ni historienne, ce qui ne l’empêche pas de parler de tout avec autorité et une certaine arrogance. "

Superficielle mais habile, politiquement proche de Manuel Valls dont elle soutient sans réserves les positions sur la "laïcité", Caroline Fourest incarne à elle seule la conversion totale et définitive de la « gauche » au sionisme et au mondialisme. Son parcours est celui de la bien-pensance de gauche qui a laissé tomber la défense des victimes du capitalisme  – salariés pauvres, exclus sociaux et travailleurs immigrés – pour le pseudo-féminisme, le mariage gay et le soutien inconditionnel à Israël. Son engagement anti-Islam date de précisément de 2003, première année des campagne anti-voile menées successivement par l’UMP et le PS, qui ont fait du musulman un bouc émissaire parfait, isolé, fragile et visible. Comme tous les islamophobes, Caroline Fourest avance masquée, faisant passer son combat discriminatoire sous l’éternel alibi de la laïcité et du féminisme. En réalité, c’est toujours le deux poids/deux mesures : alors qu’on s’alarme d’une prétendue montée de l’antisémitisme dans les banlieues, que l’on stigmatise les défenseurs d’une vraie laïcité anticommunautariste, on soutient sans réserve Charlie Hebdo, passé du scato-gauchisme au néoconservatisme, dans l’affaire des caricatures. Le contraste dans le traitement des deux discriminations – antisémitisme et islamophobie – pourtant strictement symétriques, est frappante. Il met en lumière la nature du véritable engagement de Caroline Fourest – faire la promotion de la théorie du choc des civilisations et de la « montée du danger islamiste » pour masquer les vraies responsabilités dans les tensions sociales actuelles – faisant d’elle ni plus ni moins qu’une chienne de garde du système.

http://bourgoinblog.wordpress.com/2014/ … nti-islam/


Nicolas Bourgoin
Nicolas Bourgoin est démographe, maître de conférences à l’Université de Franche-Comté, membre du Laboratoire de Sociologie et d’Anthropologie de l’Université de Franche-Comté (LASA-UFC). Il est l’auteur de trois ouvrages : La révolution sécuritaire aux Éditions Champ Social (2013), Le suicide en prison (Paris, L’Harmattan, 1994) et Les chiffres du crime. Statistiques criminelles et contrôle social (Paris, L’Harmattan, 2008).

Dernière modification par Zorg (17-02-2014 11:30:57)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#211 17-02-2014 12:04:18

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Ca fait longtemps que tu suis ce blog, Zorg?

[Modéré : Prosélytisme. Il y a des limites, attention]

Dernière modification par GTO (17-02-2014 12:07:37)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#212 17-02-2014 15:31:24

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Pour ta gouverne, j'ai fait actualité "conspirationnisme" et cet article est sorti en 4ème position mais en étant repris par saphir news (site "quotidien d'actualité musulman") : j'ai donc posté l'article original.


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#213 05-05-2014 09:49:35

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Je mets cette vidéo là " La désinformation dans la presse audiovisuelle belge"

Hors ligne

 

#214 22-05-2014 10:45:23

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

CARTE Interactive. La nébuleuse de l’extrémisme sur internet
http://www.israel-flash.com/2013/02/car … -internet/

fév 20, 2013Antisionisme, Europe, France, Israël


Nous vous proposons de naviguer sur cette carte

Quels sont les réseaux extrémistes français les plus influents sur internet ? Comment sont-ils structurés ? Et quels sont les sites les plus importants ? Cette carte interactive représente les cinq galaxies les plus dynamiques sur lesquelles Caroline Fourest, journaliste spécialiste des mouvements extrémistes, a enquêté pour sa série de documentaires diffusés en février sur France 5.

On notera avec stupéfaction que le sionisme est considéré par Caroline Fourest et France 5 – un extremisme !!!!.

Chaque point correspond à un site, un blog, un forum ou un compte Facebook. La plupart sont reliés les uns aux autres. Ces liens matérialisent les échanges de contenus existant entre ces sites (mentions, citations ou reprises). En cliquant sur un point, vous pouvez faire apparaître le bouquet de connexions le reliant aux autres. Les lignes rouges correspondent aux liens entrants (qui pointent vers le site), les jaunes aux liens sortants (qui renvoient vers un autre site).

Plus le faisceau de lignes convergeant vers un site est important, plus celui-ci est influent au sein de sa galaxie. De même, plus le maillage est dense et plus les points sont rapprochés dans une constellation, plus celle-ci est homogène et influente.

L’islamisme radical

La galaxie islamiste radicale est la seule à n’être reliée à aucune autre. Les sites salafistes et wahhabites qui la composent se citent les uns les autres, mais ne renvoient jamais vers un site d’une autre galaxie. Le signe d’une rupture dans le discours et le champ d’action.

« Les sites islamistes radicaux renvoient moins formellement vers d’autres sites, mais, tous les jours, des contributeurs écrivent à la fois pour les sites complotistes et islamistes », explique Caroline Fourest. Oumma.com, qui ne figure pas sur cette infographie en raison d’un positionnement éditorial plus large, « est en lien avec toute la galaxie conspirationniste ».

Les identitaires

A l’exception du site F. Desouche, puissamment connecté aux autres réseaux, les identitaires fonctionnent en vase clos, autour des très influents Novopress ou Bloc-identitaire. Avec 36 sites seulement, c’est la plus petite des cinq constellations. Mais son maillage est très dense, signe d’une puissante influence.

Les sionistes

Après les identitaires, c’est la constellation la plus petite : 38 sites seulement. Certains sites de mouvements juifs nationalistes véhiculent également un discours identitaire. Des liens apparaissent donc entre identitaires et sionistes.

Les antisionistes

C’est la galaxie la plus dispersée. Elle n’est pas composée de sites influents centraux mais compte quelques sites d’importance à sa périphérie, comme Protection Palestine ou France-Palestine.

Les galaxies antisioniste et sioniste sont reliées. Mais ces connexions ne valent pas approbation, les uns citant les autres pour mieux les contredire.

Les conspirationnistes

Les adeptes des théories du complot et les antisionistes sont étroitement imbriqués. Alter Info et Le Grand Soir assurent la liaison. L’hostilité aux juifs et les théories du complot ont toujours fait bon ménage depuis la diffusion de l’ouvrage antisémite Les Protocoles des sages de Sion. Au sein des sites complotistes, Voltairenet et ReOpen911 ont une place prépondérante.

Quant à l’influent Egalité et Réconciliation d’Alain Soral, bien qu’aucun lien numérique n’apparaisse, il fait la jonction idéologique entre les identitaires et conspirationnistes, explique Caroline Fourest.

(Mention : « Cette carte a été réalisée par Linkfluence, leader européen du Social Media Intelligence, permettant aux marques d’écouter puis d’analyser la masse croissante des conversations du web social pour les transformer en recommandations et actions. La plateforme Linkfluence repose sur une suite logicielle Radarly complétée par des services premium pour accompagner à l’international les entreprises dans leur bon usage des médias sociaux. »)

Si vous souhaitez trouver notre site il se trouve au milieu du noeud orange

Hors ligne

 

#215 22-05-2014 11:04:13

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Quant à l’influent Egalité et Réconciliation d’Alain Soral, bien qu’aucun lien numérique n’apparaisse, il fait la jonction idéologique entre les identitaires et conspirationnistes, explique Caroline Fourest.

Ouf, j'ai cru que Reopen allait être taxé de "site amis" d'ER.

Merci en tout cas à Caro de nous montrer les lignes à n'absolument pas dépasser. C'est didactique.


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#216 22-05-2014 12:51:49

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

@Apetimedia : on parle de cette fumeuse carte à partir du post 122.


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#217 22-05-2014 15:29:40

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Aarrgh ... Je me disais bien que l'info n'avait pas pu passer inaperçue sur le forum. Tu as bien fait de copier la carte car elle a disparue de leur site. Ce doublon fera donc office de rappel sur la réputation stupide et entretenue qui colle à l'asso.

Hors ligne

 

#218 23-06-2014 21:23:54

Griffin
Membre du forum
Date d'inscription: 19-07-2011
Messages: 815

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Bonsoir,

Je lis dans la dernière news (http://www.reopen911.info/News/2014/06/ … -diffamee/) que le CSA aurait répondu à Reopen concernant Fourest. Est-ce qu'on peut lire la réponse ?

Hors ligne

 

#219 23-06-2014 22:01:03

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Caroline Fourest a écrit:

« Supposons que Jean-Marie Le Pen avec l’âge ait oublié la longue liste de juif, d’arabes ou de noirs qu’il a mis à l’index dans le passé. Disons que son inconscient s’est allumé tout seul ; son conscient lui, pourrait s’excuser au lieu de se vanter de pourfendre la pensée unique, sans que l’on voit bien le rapport entre le four et la pensée unique. Mais même quand on se fait pas souvent à dîner, on sait qu’un four ça sert à brûler, et qu’en conséquence sémantique logique promettre le four à ses adversaires, surtout quand ils sont juifs, peut être légitimement vu, comme légèrement connoté, et d’ailleurs promettre ses adversaires au four en général même quand ils ne sont pas juifs est assez peu cordial. »

Pourtant, au lendemain des municipales:

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L650xH249/fourest-2-921bc.jpg

Sacré Caro. Toujours réglo avec ses adversaires.
Sinon à quel moment on demande une expertise?

Dernière modification par GTO (23-06-2014 22:07:44)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#220 23-06-2014 23:17:50

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Le sujet de ce fil est le "reportage" de CF sur Reopen, pas CF elle même.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#221 23-06-2014 23:42:56

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6540

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Griffin a écrit:

(...) le CSA aurait répondu à Reopen concernant Fourest. Est-ce qu'on peut lire la réponse ?

(Nous reviendrons très prochainement sur la réponse qui nous été envoyée).

Si j'ai bien suivi, ce devrait être publié bientôt.

Hors ligne

 

#222 09-08-2014 00:17:47

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Hors ligne

 

#223 09-08-2014 00:50:59

Nexus
Invité

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Il se grille dès la 4e minute sur JFK... roll

Heureusement qu'ils entrecoupent avec de la musique d’ascenseur toutes les dix minutes...
Ca permet d'éviter l’urticaire...

 

#224 17-02-2015 10:49:50

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

https://olivierpechter.wordpress.com/20 … e-danoise/

Attentat au Danemark. Au sujet de Lars Vilks, de notre ambassadeur et de la désinformation

14 février

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/francois-zimeray-helle-merete-brix-olivier-pechter-blog.jpg?w=306&h=408
H.Merete Brix et F. Zimeray quelques minutes avant la fusillade… »tout est pardonné »

Un attentat  a eu lieu à Copenhague cette après-midi contre une réunion à laquelle participait l’artiste et provocateur anti-islam Lars Vilks.
Dizaines de coups de feu entendus à l’extérieur du bâtiment où avait lieu la conférence intitulé « liberté d’expression, art et blasphème » organisé par le Comité Lars Vilks. Trois blessés annoncés à l’heure où nous écrivons…
L’ambassadeur français François Zimeray (annoncé à la dernière minute) et la Femen Inna Shevchenko (c’était l’invité vedette), qui figuraient parmi les conférenciers, sont sains et sauf.

Lars Vilks était sur la liste noire établie en 2013 par une revue d’Al Qaida, épinglé au côté de Charb et du chef de l’extrême-droite néerlandaise Geert Wilders.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/1692305.jpg?w=443&h=249

Voilà la première dépêche AFP :

    Des dizaines de coups de feu ont été tirés samedi après-midi à Copenhague contre un bâtiment qui accueillait un débat sur l’islamisme et la liberté d’expression auquel participaient l’auteur des caricatures de Mahomet et l’ambassadeur de France

    Un premier bilan fait état de trois blessés, trois policiers qui tentaient de protéger les lieux.

    « Ils nous ont tiré dessus de l’extérieur. C’était la même intention que Charlie Hebdo sauf qu’ils n’ont pas réussi à entrer », a déclaré à l’AFP l’ambassadeur François Zimeray, joint alors qu’il se trouvait encore sur les lieux.


Un débat sur l’islamisme et la liberté d’expression… vraiment ?

Qui est Lars Vilks ? Qui organisait le meeting ? Qui étaient les participants ?

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/vilks-charb.jpg?w=714
lefigaro.fr

Voilà ce que nous écrivions en substance avant que l’attaque n’ait lieu, nous inquiétant de voir l’ambassadeur français se mêler aux provocateurs islamophobes scandinaves.

François Zimeray, socialiste controversé

Le Danemark, connu de sinistre mémoire pour l’affaire des caricatures, est certainement un des pays européens ayant connu l’offensive islamophobe la plus violente depuis les années 2000. On attendrait donc de notre ambassadeur à Copenhague, François Zimeray,  un certain esprit de responsabilité et de « modération ». Mais contexte et idéologie du personnage aidant (il y a des précédents), notre ambassadeur bon-teint s’est retrouvé dans un terrible traquenard. Atlantiste dans la lignée d’un Kouchner ou de BHL, son lobbying tout azimut en faveur du gouvernement israélien l’a rendu très controversé au sein même du PS. Il sera d’ailleurs nommé Ambassadeur des droits de l’homme sous Sarkozy. Avant de rejoindre le Danemark en 2013, proximité avec Laurent Fabius aidant.

François Zimeray et l’affaire des caricatures (2005)

L’année dernière, sous les hospices de Zimeray, l’Ambassade et l’Institut français organisaient une petite rencontre « entre amis », faisant débattre Caroline Fourest et Flemming Rose sur les thèmes des « droits de l’homme », du « blasphème » et de l’Ukraine. Rose est celui-là même qui « commandita » les caricatures qui ont provoqué la dite Affaire, en tant que responsable des pages culture du Jyllands Posten. C’était en 2005. Pour lutter contre « l’auto-censure » dixit Fourest, elle-même très impliquée dans la désinformation ayant entouré cette polémique aux effets mondiaux.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/rose-censure2.jpg?w=714&h=361

Est-ce également pour combattre l’auto-censure que Flemming Rose publia en 2006 un ouvrage d’entretiens intitulé « Voix américaines« , faisant la promotion, auprès du public danois de Richard Perle, Newt Gingrich, Bernard Lewis ou encore Oriana Fallaci (cette Italienne ayant évoqué les « musulmans qui se reproduisent comme des rats ») ? Autant d’auteurs qui ont en partage un bellicisme et une islamophobie ayant gagné à partir des années 2000 une bonne partie de la droite danoise et ses alliés d’extrême-droite.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/2006-pipes-rose.jpg?w=341&h=231

Rose et Daniel PipesJihad against the West, the real threat and the Right Response (Ayn Rand Institute, 2006)
Est-ce pour honorer la liberté d’expression que Kurt Westergaard (le dessinateur du journal conservateur Jyllands Posten auteur de la caricature du « Mahomet terroriste » en 2005) s’affiche depuis des années au côté de la mouvance islamophobe nordique  ? Participant au congrès annuel du Parti du peuple et apparaissant publiquement au côté de Geert Wilders, la coqueluche de l’international anti-musulmane ?

Les deux auteurs à avoir précédé Fourest à Copenhague se nomment Alain Finkielkraut et Bernard-Henri Lévy. Le tropisme est prononcé. Pour ceux qui suivront, pour les plus connus, un peu moins : Boualem Sansal, Michel Onfray, et dans un tout autre registre Thomas Piketty et Emmanuel Todd. Après les « voix américaines » de Rose, le Danemark aura eu le droit aux « voix françaises »…

[rajout] Lu dans Le Monde, la parole à François Zimeray…

    Une discussion en petit comité (entre 30 et 40 personnes) avec des journalistes et le dessinateur suédois Lars Vilks, à laquelle l’ambassadeur avoue avoir un peu hésité à se rendre, mais qu’il avait finalement accepté d’introduire, comme invité d’honneur, encore bouleversé par l’immense solidarité manifestée par les Danois le soir et les jours suivant l’attentat parisien.

    …

C’est donc en toute décontraction qu’il se rend, ce samedi 14 février au centre culturel. « J’y suis arrivé en vélo, à la danoise ; et j’en suis reparti en voiture blindée. J’avais vécu un basculement de société. » Il ne sent pas la menace, il n’est pas spécialement protégé. Le débat a lieu dans un espace-bistrot du centre, ou quelques tables sont installées sur une petite estrade. Et il prend comme convenu la parole pour évoquer Charlie, le choc, la réaction d’unité. Il affirme qu « il faudra du temps, en France, pour comprendre ce qui s’est passé, l’émotion suscitée, la symbolique particulière de ce journal, ce à quoi on a touché ».

Il ajoute qu’il « faut se garder des amalgames », et que « ce combat nécessaire, sera le combat d’une génération ». Enfin, il rend hommage aux activistes présents dans la salle, tous ardents sur le thème de la liberté d’expression. Et il remercie les Danois pour « leur formidable solidarité avec la France ». La parole est alors donnée à Inna Shevchenko, la chef des FEMEN d’origine ukrainienne que François Zimeray connait personnellement pour avoir lui avoir fait obtenir un visa français alors qu’il occupait les fonctions d’ambassadeur pour les Droits de l’homme à Paris.


Lars Vilks : accueilli au Canada et aux USA par l’extrême-droite pro-israélienne, ses oeuvres exposées par « un Pegida »


Après avoir mis à l’honneur le provocateur Rose et invité ses amis français, l’ambassadeur a participé, cette après-midi, à une drôle de conférence. Organisée par le Comité Lars Vilks, elle avait pour thème « art, blasphème et liberté d’expression ». Prévue de longue date, la présence de l’ambassadeur n’a été quant elle annoncée que récemment.

Le dit comité est principalement dirigé/animé par la journaliste/militante néoconservatrice (« bushiste ») Helle Merete Brix, une des chefs de fil de la mouvance islamophobe danoise.  Elle est l’auteur d’ouvrages sur la « colonisation de l’Europe par l’islam«  (2003), la « Tempête [islamique] sur l’Europe » (2006) ou encore de l’angoissant « Vers les ténèbres: Les Frères musulmans en Europe » (2008) et du plus amusant « Sexe, liberté et fatwa » (2012). Brix s’inscrit ainsi idéologiquement dans l’axe de la droite radicale danoise incarnée par le Parti du peuple. Le nom du comité vient de l’artiste suédois Lars Vilks. En représentant Mahomet en chien avec une tête humaine dans un journal régional, il est entré dans le viseur des islamistes radicaux. Son appartement a été visé par un incendie. Mais il s’est aussi fait de nouveaux amis. Merete Brix mais pas seulement. A l’occasion d’une tournée nord-américaine, Vilks s’est affiché au côté du mouvement nommé en toute transparence SION (Stop islamisation of nations). Interpellé, Vilks finit par se justifier en ces termes :

« SION défend les valeurs de base de la culture occidentale, dont la liberté d’expression et l’égalité des droits pour tous. Il est contre toute forme de racisme et de suprématisme religieux. Je soutiens également fermement son importante critique de l’islam politique »

Vilks défenseur du groupe « SION » a par ailleurs ailleurs été reçu au Canada par la la JDL (Jewish Defense League). En 2013, ses « oeuvres » ont été exposées par  le galeriste Henry Rönnquist, connu pour ses positions xénophobes, il fondera deux ans plus tard un mouvement nommé…Pegida Suède.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/ronquistt-pegida.jpg?w=714&h=241

Le comité Lars Vilks quant à lui se finance notamment en vendant des petites figurines représentant Mahomet en chien lors de ses évènements (60 euros). C’était le cas cet après-midi, selon un commentaire posté par Merete Brix (du comité organisateur) sur la page Facebook de la conférence.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/brix-vente.jpg?w=306&h=392

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/b1dsolhcqaaq4vu.jpg?w=421&h=237
Kurt Westergaard, auteur de la caricature de Mahomet avec une bombe lors de l’Affaire (2005), Lars Vilks et Geert Wilders

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/vilks-sion.png?w=416&h=177
Lars Vilks au côté de Robert Spencer et Pamela Geller (SION)

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/vilks-jdl.png?w=477&h=310
Lars Vilks au « Toronto Zionist Center » à l’invitation de la LDJ – Evènement Facebook

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/vilks-jdl-pechter-blog1.jpg?w=315&h=403
Flyer de la LDJ pour l’évènement Lars Vilks

Il y avait trois têtes d’affiche à ce « débat-sur-la-liberté-d’expression » : Lars Vilks, la Polonaise résidant en Grande-Bretagne Agnieszka Kolek (« curatrice » du festival « Passion for freedom » qui, lors de sa dernière édition sponsorisée par l’ambassade israélienne, a accueilli Tommy Robinson – fondateur de l’English Defense League) et Inna Shevchenko (aka « What is uglier than islam »)…chef des Femen françaises.

Le comité Lars Vilks, décidément très inspiré à créé un « Prix des libertés » appelé « Chien d’or ». Sorte de remise des quenelles à la sauce danoise. Le prix, dont la contre-partie financière reste à déterminer, consiste en la remise d’une figurine de Mahomet..

Le premier récipiendaire du prix, en octobre dernier, ne fut autre que Charlie Hebdo. Pour récompenser le journal de ses positions lors de l’affaire des caricatures en 2005-2006… Si Charlie Hebdo n’a bien évidemment aucun lien avec l’extrême-droite organisé, lorsqu’il s’agit d’islam, les frontières se brouillent, la vigilance s’estompe et le respect de la déontologie est malmené. Exemple : cette « nouvelle rumeur d’Orléans » que fut le jihad sexuel en Syrie a été démontée par le Nouvel Obs mais relayée par l’hebdo satirique. D’anciens de Charlie ont témoigné de ces dérapages : Mona Chollet (Le spectre de l’islamisation), Olivier Cyran (Pas raciste, si vous le dites)…Le départ du trio Val/Fourest/Venner n’aura en l’espèce pas été suffisant.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/biard-vilks2.jpg?w=714
« Charlie Hebdo gagnant du chien d’or » (Gérard Biard de CH, Lars Vilks)

La question que d’aucuns poseront à nouveau suite à l’attentat sera celle de la liberté d’expression…Une question piégeuse qui mérite, c’est la moindre des choses d’être débattue. Pour dire, par exemple, que le thème de la défense de la liberté d’expression a trop souvent comme fonction de servir de « levier » au thème du choc des civilisations. Un peu comme la « défense de la paix » dans la propagande soviétique. A observer les médias et le monde de l’édition français, jusqu’à dernièrement leur traitement du phénomène Michel Houellecq, prétendre que « les musulmans », « l’islam » seraient le principal problème se posant à la liberté d’expression est tout simplement mensonger. Beaucoup usent de l’argument de la liberté d’expression comme ils usent de celui de la lutte contre le « communautarisme », pour la « laïcité », contre la « nouvelle judéophobie ». L’exemple caricatural nous est offert par Marine Le Pen. Ceci étant, elle n’a rien inventé.

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/islam_-cc710.jpg?w=714

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/islampositif.jpg

https://olivierpechter.files.wordpress.com/2015/02/islamophobia-and-freedom-of-speech-europe.gif?w=520&h=324

Dernière modification par kézako (17-02-2015 11:03:07)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#225 17-02-2015 14:08:38

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

Belle équipe de pompiers pyromanes... mad


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#226 31-05-2015 19:40:54

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: "Les réseaux de l'extrême" de Caroline Fourest le 5/02/13 sur France 5

C'est un peu vieux, mais je ne crois pas que cela a été posté. C'est à l'ULB, et ça chauffe pour notre Fourest nationale.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr