ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 07-11-2011 22:44:24

Buzz l'éclair
Invité

Re: Quand CQFD censure...

Je ne sauterais pas aussi vite sur des conclusions... il y a des cons partout... et ils sont nombreux !

Ces 2 cons là ont l'air honnêtes dans leur bétise malgré le niveau 0 d'analyse qu'ils proposent. Des pseudos révolutionnaires qui se sentent infiltrés et à qui ont a piqué les repères identitaires de la dissidence. Du coup ils pratiquent le flicage, l'amalgame, la délation bête et méchante, la parano sécuritaire, la police intellectuelle et même artistique (à peine croyable !), bref, tout ce qu'ils pourraient reprocher à d'autres, mais c'est bien du moment que c'est eux qui utilisent ces petites méthodes fascistes (oui, mais de gauche !).

Faites ce que j'dis mais pas c'que j'fais ! hmm Pas sûr d'être content d'une révolution contre le système en place si c'est eux qui prennent la tête du bouzin...

 

#42 07-11-2011 23:04:13

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6648

Re: Quand CQFD censure...

Redford a écrit:

Nan mais Boutoleau, là, le doute n'est plus permis, hein : c'est une professionnelle dans l'exercice de ce pourquoi on la paye.

+1

Hors ligne

 

#43 07-11-2011 23:20:30

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Quand CQFD censure...

Buzz, tu as lu l'article de l'UPR sur Botuleau ? Parce que quand tu sais par qui est financé Indymedia, source à l'appui, ça règle à mon sens la question. Soros + Ford Fundation, hop hop hop...


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#44 08-11-2011 23:46:16

Buzz l'éclair
Invité

Re: Quand CQFD censure...

Oui, je l'ai lu Redford. Mais en conclure que les écrits sur ces blogs sont contrôlés par des grands dirigeants qui dictent les lignes à y écrire, c'est un raisonnement auquel je ne me prêterait pas, car n'est pas réaliste.

Un exemple : je travaille dans une entreprise qui appartient, tout en haut, au groupe Malakoff Médéric, dirigé depuis sa fusion par Guillaume Sarkozy, le frère de Nicolas et demi-frère d'Olivier du groupe Carlyle. Il faut ajouter à ça que je côtoie régulièrement des membres de la Grande Loge de France. Suis-je un agent de l'oligarchie et d'une "société secrète" ? Mmmh, pas vraiment...

Cette Bouteleau peut être stupide à la base sans avoir besoin qu'on lui dise sur qui cracher. Pas besoin de complot.

 

#45 09-11-2011 08:43:42

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

Comme l'a fait justement remarquer Seb dans un post en bas de cette page de sonsenluttes :

"La calomnie a deux sources courantes : les grands intérêts et les petites vanités." Pierre Dehaye


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#46 09-11-2011 12:19:28

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Il y a quelque chose qui ne tourne pas  rond dans cette affaire


Moi ce qui m'étonne chez ces deux personnes , c'est l'utilisation des mêmes méthodes que conspiwatch

Bon je ne vous fais pas de dessin , en plus de cela les cibles sont identiques  , Quel est l'intérêt pour des libertaires anarchistes d'attaquer   avec beaucoup de virulence  des gens comme Chomsky , Collon , Bricmont et chouard ???

Alors bien évidemment comme d'habitude   il y a un piège, si on leur dit vous êtes des néo-cons déguisé en anarches dans la minute qui suit ils en profiteront pour nous  traiter de conspis .


Quoi qu'il en soit je ne crois pas à leur leur honnêteté .

Hors ligne

 

#47 09-11-2011 15:19:02

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Quand CQFD censure...

Mais en conclure que les écrits sur ces blogs sont contrôlés par des grands dirigeants qui dictent les lignes à y écrire, c'est un raisonnement auquel je ne me prêterait pas, car n'est pas réaliste.

Ce n'est pas de ça dont il s'agit. Même en n'étant pas conclusif sur ce que Soros finance (et pourtant sur de l'ultra gauche, on devrait...), la fondation Ford est un cache nez de la CIA quasi officiel. Après la chaine de commande, on n'en sait rien, mais pour moi il est établi qu'un honnête militant financé par ce genre de chose est bien trop candide pour les écrits de Mme Botouleau. La preuve n'est peut être pas valable pour un tribunal, mais pragmatiquement, elle est aussi établie que possible ou pas loin. En outre Mme Botouleau n'a évidemment pas répondu aux questions.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#48 11-11-2011 22:11:27

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Quand CQFD censure...

Ce qui est intéressant dans cette affaire Botulo-boutolienne, c'est qu'ils ont compris que les masques étaient en train de tomber.

Evidemment, une telle situation réjouit les anars qui rêvent de chaos tout comme les élites qui pourront alors sortir tout leur arsenal répressif (ce sont des alliés objectifs de tout temps), mais une fois la période de flou passée, on peut espérer une recomposition débarrassée (on peut l'espérer de manière "naturelle" et non violente) des anciens collaborateurs du Système oppresseur.

D'ailleurs, ces gens-là (et leurs alliés objectifs) commencent de plus en plus à montrer leur vrai visage, et sont prêts à diviser la gauche pour défendre le Système :

http://paris.indymedia.org/spip.php?article9060

Evidemment, par de telles méthodes parfaitement anti-démocratiques (empêcher Micel Collon de s'exprimer de peur qu'il soit convaincant, c'est quand même fort de café pour des gens qui se prétendent démocrates !), proches des méthodes staliniennes voire pré-fascistes (les vrais fachos n'aiment pas les conférences, n'aiment pas les livres et ne supportent pas très bien la contradiction), en tout cas des méthodes radicales et totalitaires visant à supprimer la liberté d'expression, ils ne feront que jeter des masses entières vers l'extrême-droite, mais n'est-ce pas leur rôle après tout ?

Plutôt le chaos que le changement de système en douceur, par les débats et par la conscientisation, telle peut être résumée leur idéologie, sinon leur "mission".

Dernière modification par josew (11-11-2011 22:16:33)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#49 12-11-2011 00:36:05

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

L'antifascisme d'aujourd'hui, ou du moins ce qu'on appelle antifascisme, est soit naïf et stupide soit prétextuel et de mauvaise foi. En effet elle combat, ou fait semblant de combattre, un phénomène mort et enterré, archéologique qui ne peut plus faire peur à personne. C'est en sorte un antifascisme de tout confort et de tout repos. Je suis profondément convaincu que le vrai fascisme est ce que les sociologues ont trop gentiment nommé la société de consommation.

Pier Paolo Pasolini (Ecrits Corsaires), 26 décembre 1974

http://www.wikio.fr/video/pasolini-fasc … re-5575877

Hors ligne

 

#50 12-11-2011 11:42:02

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

@josew , Je suis membre de la CGT je vais donc leur demander des explications sur cette "affaire Collon ".

Hors ligne

 

#51 12-11-2011 15:46:57

AC
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 16-11-2007
Messages: 1319

Re: Quand CQFD censure...

http://paris.indymedia.org/spip.php?article9060

C'est pitoyable.
et particulierement haineux.

Hors ligne

 

#52 14-11-2011 16:34:58

Buzz l'éclair
Invité

Re: Quand CQFD censure...

Quand Indymedia dénonce les faux anars antifas (repris sur LGS) :

http://www.legrandsoir.info/le-maccarty … rrive.html

14 novembre 2011
Michel Collon interdit de Bourse du Travail à Paris par les faux-nez "anars-antifas"

Le maccartysme nouveau est arrivé...
Ne nous laissons pas impressionner

La Police de la Pensée ne manque pas d’air. C’est les nouveaux inquisiteurs qui décident maintenant qui doit ou ne doit pas fréquenter les Bourses du travail, les Salons du livre, la Fête de l’Huma… ! Pas les syndicats, pas les utilisateurs, pas les militants, mais les nouveaux conspis, idiots utiles du pouvoir. Quelques personnes qui ne représentent rien mais incroyablement actives sur le Net et qui ont décidé de pourrir les Indymedia en imposant LEUR conception de l’antifascisme.

Leur liste rouge des personnes infréquentables et qu’il faudrait donc virer de partout est significative. N’y figurent que les ennemis communs des conspis et du pouvoir. Aucun proche du pouvoir n’y figure jamais, et c’est tout sauf un hasard.

Michel Collon a été invité pour parler de la Libye, et c’est évidemment insupportable à ceux qui ont soutenu la guerre impérialiste dont justement les résultats actuels prouvent la justesse de ceux qui avaient eu le courage de la dénoncer.

Quoi qu’on pense de Michel Collon, il a au moins autant que ses détracteurs le droit de s’exprimer sur la guerre néocoloniale et impérialiste, d’autant plus quand ses ennemis, eux, étaient pour et n’ont cessé de spammer ceux qui la dénonçaient.

Ce que veulent les inquisiteurs, ce n’est pas critiquer ou combattre Michel Collon (et les centaines d’autres qui sont inscrits dans leur liste d’autodafé), c’est tout simplement les empêcher de s’exprimer, si possible physiquement, car ils savent qu’ils ne font pas le poids dès qu’ils ne peuvent pas sortir le manche de pioche et sont obligés de se fier à leur seul cerveau.

Sur France3, dans l’émission de Taddeï (un affreux négationniste antisémite), Michel Collon (un rouge-brun redoutable), était invité pour parler de la Libye (quel scandale !). Pas seul, évidemment, puisqu’il y avait aussi des va-t-en-guerre (ouf !).

On a pu assister à une joute oratoire entre Collon et la majorité des invités hostiles à la guerre et Frédéric Encel, représentant les intérêts de l’Occident, du pouvoir et des conspis-anticonspis.

On a pu constater que quand il n’y a pas de censure et que chacun peut s’exprimer librement, les arguments de la pensée officielle ne tiennent pas la route une seconde. D’où l’acharnement des partisans de la pensée unique à empêcher toute expression libre et à mener une chasse aux sorcières préventive. http://www.eteignezvotreordinateur.com/ … ais-du-...

On avait déjà eu l’occasion de voir Collon à d’autres émissions, où il était opposé également à Goldnadel :

Débat après Soir 3 : "L’avenir des conflits au Moyen Orient". Invités : Robert Baer, Frédéric Encel, Sapho, Michel Collon, Henry Laurens et William Godnadel. http://ce-soir-ou-jamais.france3.fr/ind … =emissi...

Mais n’attendez pas que les Torquemada de Prisunic écrivent quoi que ce soit pour empêcher les fachos et les conspis du pouvoir (si, si, il y en a ! Goldnadel ou Encel, par exemple) de s’exprimer dans le service public. Ils sont trop occupés à empêcher Collon d’aller à la Bourse du travail ou Vivas d’aller au Salon du livre !

« Le Mercredi 9 novembre, le fasciste notoire Michel Collon avait prévu de se faire exploser à la Bourse du Travail de Paris en emportant avec lui une partie du public. Grâce à la vigilance et la dénonciation d’un groupe d’anars-révolutionnaires-anti-fas, le complot fut déjoué par un tractage aux accents menaçants et la bombe verbale put ainsi être désamorcée à temps sans faire de victimes ni de dégâts.

Les anars-révolutionnaires-anti-fas de salon se sont apparemment livrés avec enthousiasme et fraîcheur à leur activité préférée : se tromper de combat. Il faut dire qu’ils étaient en pleine forme. Après s’être planqués dans leurs trous pendant les 8 mois de bombardements sur la Libye, il était temps qu’ils montrent à la terre entière leur engagement résolument antifasciste.

Et on a pu effectivement observer à quel point les véritables fascistes tremblaient. En se tenant les côtes et en les remerciant pour leurs services rendus. »

http://www.legrandsoir.info/+quoi-de-pl … narchis...

Mais Le Grand Soir se trompe de cible. C’est faire trop d’honneur aux trolls conspirationnistes que de les traiter d’anarchistes.

Les anarchistes ne sont pas les complices du pouvoir et de la pensée dominante. Ils ne soutiennent pas les guerres impérialistes ni les pouvoirs en place.

Que des nervis en quête de pub et de combats faciles s’autoproclament "anarchistes" ou "antifas", c’est une stratégie qui ne trompe que les gogos. Rien à voir avec les anarchistes, qui ont d’autres combats contre l’Etat, le pouvoir et la pensée unique.

Rien de plus facile que de s’autoproclamer "anar" ou antifa" anonyme, en lieu et place des organisations libertaires, mais on attend que les inquisiteurs sortent de leur anonymat pour défendre courageusement leur démission devant les guerres de l’OTAN et de l’impérialisme occidental.

Ils nous refont le coup UJFP vs Info-Palestine, une constante des virtuoses de la novlangue. Il est vrai qu’ils arrivent à se trouver des alliés redoutables, jusque dans certains milieux « anars » très particuliers, on est au regret de le constater. Pour empêcher ceux qui dénoncent les guerres de s’exprimer, l’union sacrée est de mise, anars militaristes et étatistes et antifas aux méthodes de fafs, tous unis contre les ennemis du Monde Libre !

C’est qui les « bons anars » et les « bons antifas » pour ceux qui se permettent d’usurper cette identité ?

Non fides ?

pourquoi nous ne les soutiendrons jamais http://lille.indymedia.org/spip.php?pag … id_arti...

pourquoi nous ne les soutiendrons jamais suite http://lille.indymedia.org/spip.php?pag … id_arti...

ou Hapoel ?

KEMI SEBA ET LES NAZIS http://lille.indymedia.org/article15190.html

Ou bien la FA et le monde libertaire ?

Des anars qui fricotent avec la droite et l’extrême droite, c’est ici qu’on les trouve, pas chez les antisionistes. Lisez bien les articles et les COMMENTAIRES, vous y verrez des anars islamophobes, sionistes de droite, pro-guerre, et vous verrez reproduire leurs articles par les médias de droite et d’extrême droite, qui se frottent les mains.

RADIO COURTOISIE ET RACISME LIBERTAIRE ? : http://nantes.indymedia.org/article/18843

QUAND LE GRAND PRIX "NI DIEU NI MAITRE" S’INSPIRE DU "CHOC DES CIVILISATIONS" : http://lille.indymedia.org/article18322.html

la cnt rejoint la campagne « boycott, désinvestissement, sanctions » : http://lille.indymedia.org/article18161.html pour l’arrêt immédiat de l’offensive israélienne contre gaza : http://lille.indymedia.org/article14685.html

Mais le plus beau est ici : GAZA, SANS DIEU NI ETAT ! : http://indytoulouse.nokods.org/spip.php?article33693

Je ne donnerai pas les liens pour ne pas leur faire de la pub, mais cet article du Monde libertaire a été reproduit avec délectation par, excusez du peu, « Contre l’islam », « FN Villeubanne », « toute-la-droite », « Français de souche », etc.

Sur un édito célèbre du Monde libertaire, voir l’excellent article :

Les événements en cours en Libye nous ont valu de découvrir un très surprenant éditorial dans « Le Monde libertaire » n° 1628 du 24 mars 2011. Il est dommage que l’humoriste Stéphane Guillon ne puisse plus nous offrir ses chroniques matinales sur France Inter. Nul doute qu’il en aurait tiré de quoi nous amuser. Si cet éditorial vous a échappé, vous le trouverez reproduit ci-dessous, ainsi que la réponse indirecte qu’il m’a inspirée. » http://florealanar.wordpress.com/2011/0 … e-edito...
Mais, me direz-vous, nos néocon(spis) ne réagissent-ils pas, eux qui ont des archives redoutables sur tout ce qui respire et se mêle peu ou prou de politique ? C’est une excellente question, et je suis heureux que vous ne l’ayez pas posée.

La réponse est non, évidemment : ce qui caractérise le maccarthisme, c’est qu’il ne s’attaque qu’aux ennemis de la pensée dominante, jamais à leurs amis.

(article trouvé sur un Indymedia et non signé)

--------------------------------------------------------------------------------

EN COMPLEMENT

Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter http://www.legrandsoir.info/analyse-de- … mensong...

Rappel de quelques méthodes connues de ces faux-nez "anti-fas" :

infiltration d’ACRIMED (réglé depuis apparemment)

tentative d’infiltration du Grand Soir (échec)

de pseudos pour donner l’impression d’un "large consensus" avec auto-citations à la clé - notre préférée, lorsque Marie-Anne Boutoleau (alias Ornella Guyet) cite un article de... Ornella Guyet (alias Marie-Anne Boutoleau)

attaques ad-hominem et anonymes

amalgames et effets de halo

mensonges ouverts généralement vérifiables mais qui comptent sur l’inertie du lecteur

Phraséologie pathétiquement "antifa" et "révolutionnaire"

Fixation sur les anti-impérialistes

Vocabulaire et expressions clés : "trouble", "il n’y a qu’un pas", "antifa", "conspi", "antisémite" (précédé de "ouvertement", "soupçonné" ou "fortement soupçonné", selon la direction du vent), sans oublier l’hilarant "CONFUSIONNISME" + quelque mots étranges & compliqués pour donner l’impression d’une culture politique

étrangement absents pendant les bombardements fascistes et sortent de leurs trous pour faire taire des journalistes (pas les bombes).

attaquent pour une raison ou une autre tous les pays en état de résistance ou menacés

et présentées de manière collatérale, c’est-à-dire jamais directement dans les articles mais généralement dans les commentaires qui suivent (plusieurs pseudos, comme d’hab’) :

publications des données personnelles pour montrer qu’ils "connaissent bien" leur "cible" et proférer ainsi des menaces indirectes

menaces physiques directes

et enfin, multiplication de sites tous reliés entre eux par les mêmes administrateurs/webmasters, encore une fois "pour donner le change", un véritable Arche - j’ai dit Arche ? - de Noé : Article 11 (idiots utiles), certains IndyMedia (Paris, Lille et Toulouse), CQFD, Luftmenschen, Mondialisme.org, Non Fides, Rebellyon, Reflexes, Scalp-Reflex, UPJF, Debreifing, Conspiracywatch...

 

#53 14-11-2011 19:09:29

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Quand CQFD censure...

Buzz l'éclair a écrit:

Quand Indymedia dénonce les faux anars antifas (repris sur LGS) :

http://www.legrandsoir.info/le-maccarty … rrive.html

et enfin, multiplication de sites tous reliés entre eux par les mêmes administrateurs/webmasters, encore une fois "pour donner le change", un véritable Arche - j’ai dit Arche ? - de Noé : Article 11 (idiots utiles), certains IndyMedia (Paris, Lille et Toulouse), CQFD, Luftmenschen, Mondialisme.org, Non Fides, Rebellyon, Reflexes, Scalp-Reflex, UPJF, Debreifing, Conspiracywatch...

A priori, Indymedia Toulouse semble avoir fermé boutique la semaine dernière :

http://bordeaux.indymedia.org/article/i … use-la-fin

En attendant les autres...

Car bien évidemment, si ces gens-là (agents d'influence et idiots utiles) réagissent avec une telle haine face au Mouvement pour la Vérité, au point de l'empêcher de parler (ce qui en dit long sur leurs aspirations démocratiques), c'est qu'ils ont (enfin) compris qu'il y avait le feu à la maison, et que la Vérité risquait de les dévoiler aux yeux des personnes qui fréquentent leurs Mouvements de bonne foi (et nous les invitons à rejoindre le Mouvement pour la Vérité en s'informant depuis différentes sources et en confrontant les arguements et les informations)...

C'est pour cela qu'ils reprennent toute la rhétorique néo-conservatrice, si chère aux alliés des Bush et de leurs sbires (proche de certains Mouvements d'extrême-droite pro-guerre et anti-palestinienne (cf l'attentat d'Oslo)), à l'encontre du Mouvement pour la Vérité rebaptisé sous le sobriquet stigmatisant de "conspis"... (vieille technique de manipulation des masses pour provoquer la haine envers des gens ou des mouvements qu'ils souhaient voir disparaitre au plus vite).

Dernière modification par josew (14-11-2011 19:12:39)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#54 15-11-2011 10:47:24

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Quand CQFD censure...

josew a écrit:

Car bien évidemment, si ces gens-là (agents d'influence et idiots utiles) réagissent avec une telle haine face au Mouvement pour la Vérité, au point de l'empêcher de parler (ce qui en dit long sur leurs aspirations démocratiques), c'est qu'ils ont (enfin) compris qu'il y avait le feu à la maison, et que la Vérité risquait de les dévoiler aux yeux des personnes qui fréquentent leurs Mouvements de bonne foi (et nous les invitons à rejoindre le Mouvement pour la Vérité en s'informant depuis différentes sources et en confrontant les arguements et les informations)...

Pas simple quand on a investi toute son énergie dans une cause qu'on croyait juste et qu'au final on se rend compte que l'on a été manipulé. Beaucoup de nos contemporains sont dans ce cas.
Le commentaire sur l'article de indymédia Toulouse est éloquent.

Attention donc aux pompeurs d’énergie. Sans énergie, pas de mouvement.
Pendant ce temps...


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#55 15-11-2011 18:15:54

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Quand CQFD censure...

GTO a écrit:

josew a écrit:

Car bien évidemment, si ces gens-là (agents d'influence et idiots utiles) réagissent avec une telle haine face au Mouvement pour la Vérité, au point de l'empêcher de parler (ce qui en dit long sur leurs aspirations démocratiques), c'est qu'ils ont (enfin) compris qu'il y avait le feu à la maison, et que la Vérité risquait de les dévoiler aux yeux des personnes qui fréquentent leurs Mouvements de bonne foi (et nous les invitons à rejoindre le Mouvement pour la Vérité en s'informant depuis différentes sources et en confrontant les arguements et les informations)...

Pas simple quand on a investi toute son énergie dans une cause qu'on croyait juste et qu'au final on se rend compte que l'on a été manipulé. Beaucoup de nos contemporains sont dans ce cas.
Le commentaire sur l'article de indymédia Toulouse est éloquent.

Attention donc aux pompeurs d’énergie. Sans énergie, pas de mouvement.
Pendant ce temps...

Oui, il ne faut pas leur accorder plus de place et de temps qu'ils n'en méritent, leur but ultime étant en effet de tenter de politiser puis de démobiliser le Mouvement pour la Vérité, totalement apolitique et indépendant, comme leurs Maitres (idéologiques, au minimum) le leur demande...

Les élites néo-conservatrices se rendent compte que le Mouvement pour la Vérité est réellement indépendant, et qu'il leur échappe, alors ils font jouer tous leurs relais sur le terrain pour tenter d'arrêter le Mouvement.

Mais c'est sans doute peine perdue !

Dernière modification par josew (15-11-2011 18:18:11)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#56 16-11-2011 03:35:03

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Hors ligne

 

#57 17-11-2011 01:01:25

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Calomniateurs d’Indymédia Paris et Cie, je vous propose un débat public !

http://www.michelcollon.info/Calomniate … is-et.html

Hors ligne

 

#58 17-11-2011 11:35:39

Buzz l'éclair
Invité

Re: Quand CQFD censure...

Les calomniateurs ont déjà répondu que : "Non, on ne débat pas avec Michel Collon, on le combat."

Courageux, mais pas téméraire comme on dit...

 

#59 17-11-2011 20:04:04

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Oui effectivement  c'est radio corbeau

Ceci étant ,aujourd'hui j'ai participé à une réunion CGTet certains anciens m'ont confié que beaucoup d'anarchos

étaient coutumiers de ce genre de méthode  .

Globalement  ils m'ont dit : ils sont copains avec nous quand ça les arrange, ou bien encore ils nous traitent de rouges bruns , staliniens etc.

Bon j'ai envoyé ma lettre à la confédération CGT , pour moi il faut que tout le monde comprenne très rapidement

que d'ici peu de temps tout ceux qui sortiront de la pensée unique seront désignés comme fachos ou conspis .

(méthode stalinienne) pour tuer son chien ...

Hors ligne

 

#60 17-11-2011 23:29:22

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Tournée de conférences de Michel Collon - 2011

Arras, 17/11, 19h30

L'association ATTAC Artois Ternois, http://www.france.attac.org/, présente « La libération des peuples notamment des peuples arabes », le jeudi 17/11, à 19h30. Infos : J.Michel Damiens pour le college d'ATTAC-Artois-Ternois, j.michel.damiens@wanadoo.fr, IUFM d'Arras, 37 rue du temple dans l'amphithéâtre Derisbourg, France


Isbergues, 18/11, 19h

Réunion débat sur monde arabe, le vendredi 18/11, à 19h. Infos : Alain Cazier, alain.cazier@wanadoo.fr
salle JEAN DECRIEM Lieu dit la ROUPIE, rue de la piscine 62330 ISBERGUES, France


Lille, 19/11, 19h

Les citoyens de la reforme, membre du CMF ( collectif des musulmans de France) présentent la conférence Le Réveil Arabe, quels enseignements pour notre jeunesse ? Le samedi 19/11, à 18h. Infos : citoyendelareforme@gmail.com
salle concorde, 65 rue Saint-Bernard, 59000 Lille, France


Bruxelles, 22/11, 20h

La VUB présente débat sur la Lybie, in het Nederlands, avec Bruno Tuybens, Mario Franssens et Michel Collon le mardi 22/11, à 20h. Infos : mara_debelder@hotmail.com, Vrij Universiteit Brussel - Bruxelles, Belgique, Campus Etterbeek de la VUB (Pleinlaan 2, 1050 Elsene)


Villerupt, 25/11, 20h

L'association Licentia, http://www.licentia.c.la/, présente Comprendre les révolutions arabes, le vendredi 25/11, à 20h. Infos : Pierrick Spizak, pierrick87@hotmail.com
cinéma Rio, Espace Guy Môquet 6 rue Clemenceau 54190 Villerupt, France


Tulle, 28/11

L'Association des Amis de Jayyous présente, dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, « le rôle des médias alternatifs dans la compréhension de certains événements mondiaux et décodage de la propagande mediatico-étatique », le lundi 28 novembre. Infos : domij-jacques@voila.fr, http://monsite.wanadoo.fr/amisdejayyous

Tence, 29/11, 20h

Le Collectif Palestine 43 soutenu par ATTAC, le Front de Gauche 43 et le NPA présente Israël face aux révoltes arabes, le mardi 29/11 à 20h, salle de la gare, France. Infos: mjfdejean@club-internet.fr, Martine Dejean


Saint-Etienne, 30/11, 18h

L'Association France Palestine Solidarité de St Etienne présente Révolutions dans le monde arabe-Quel avenir pour le Proche-Orient?, le mercredi 30/11 à 18h, Université Jean Monnet de Saint-Etienne 33 rue du Onze Novembre, France. Infos: Denise Peillon, afps.saintetienne@gmail.com

Tournon, 1/12, 20h

Le Comité pour la Paix Tournon-Tain présente Guerres et médiamensonges, le jeudi 1/12, à 20h, Maison pour Tous avenue Gambetta à TOURNON SUR RHONE, France. Infos: Jean-Michel GALLAND, jmgalland@orange.fr

Cruas 2/12, 20h30

Le Carrefour Laïque des Vans - antenne du carrefour Laïque d'Ardèche - avec la Fédération des Oeuvres Laïques d'Ardèche, http://www.fol07.com/ présente Israël, parlons-en, le vendredi 2/12, à 20h30, mairie de Cruas, salle des fêtes, France. Infos: pcf.sudardeche@aliceadsl.fr, Contact Carrefour Laïque des Vans : Nathalie Martelli, nathaliemartelli@orange.fr


Strasbourg, 12/12, 20h

L'association ACOPA (Association Culture Ouvrière et Populaire d'Alsace) présente Comprendre les révolutions arabes le lundi 12/12, à 20h, Maison des syndicats 1 rue Sédillot . STRASBOURG, arrêt tram Etoile-Bourse, France. Infos: Marie Valentin, acopa6768@yahoo.fr

Belfort, 13/12, 20h

L'ASSIDU - UTBM - Le Réseau des diplômés de l'UTBM, présente MEDIA-MENSONGES, Manipulation et Stratégie de Domination, le mardi 13/12, à 20h, UTBM (Université de Belfort Montbéliard). Grand amphithéâtre i102 - Bâtiment I, Campus de Belfort 4, rue Thierry Mieg 90 000 BELFORT, France Infos: Philippe MARCEAU, marceau.ph@gmail.com


Mulhouse, 14/12, 19h

Le printemps arabe, Lybie, Syrie... Enjeux et défis ! Comprendre le monde le monde musulman, le mercredi 14/12, à 19h, salle au centre ville de Mulhouse. Infos: Khalid R, k.rabeh78@gmail.com

Hors ligne

 

#61 18-11-2011 12:12:39

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Quand CQFD censure...

Bienvenue dans le monde orwellien, où les fascistes aux ordres des banquiers font taire par la violence toute critique de la nomenklatura et de ses guerres en les accusant de "fascisme".


Purification idéologique en France
The Cheshire Cat
17 novembre 2011
http://www.michelcollon.info/Purificati … rance.html

De culture anglophone, j’avais une vision quelque peu idéaliste des anarchistes. Pour moi, le sigle « CNT » évoquait surtout « L’hommage à la Catalogne » de George Orwell, les héritiers des martyrs de la République Espagnole, des gens d’une générosité capable d’inspirer une société plus libre, plus fraternelle, sans haine et sans contrainte…

En m’aventurant pour la première fois au siège de la CNT de la rue des Vignoles, dans le 20ème arrondissement de Paris, je m’attendais vaguement à voir un assemblage quelque peu bigarré de jeunes rêveurs d’un monde meilleur encouragés par de gentils vieillards aux yeux étincelants d’une sagesse acquise le long d’une vie consacrée au service de l’humanité.

J’exagère, mais pas beaucoup. Au moins, l’exagération sert à mettre en valeur ma surprise au contact avec la réalité.

« Le débat va commencer » disait-on lorsque j’entrai dans une salle déjà pleine. Cent cinquante personnes peut-être. Premier élément de surprise : pas de vieillards. Des jeunes gens, moins de filles, tous « d’âge militaire » - je pensais ainsi non seulement à cause de la tranche d’âge apparente de l'auditoire mais aussi à cause de son aspect propret, en pleine forme, respectueux envers l’orateur. On aurait cru voir des recrues écoutant les instructions de leur supérieur.

Deuxième élément de surprise : l’orateur, un certain Michel Briganti, venu pour présenter son livre sur « la Galaxie Dieudonné », a parlé seul pendant plus d’une heure et demie sans interruption, sans applaudissements, sans bruit d’approbation ou de désapprobation. Il débitait « sa vérité », comme on dit de nos jours, sans arrêt ! Et on l'écoutait, silencieux. C’est cela « l’anarchisme » ?

Evidemment tout cela est superficiel, c’est la forme. Venons-en au fond. C’était cela le plus étonnant.

Ou plutôt l'absence de fond.

Je prenais des notes, pressée de saisir la substantielle moelle de son discours. Il précise : le titre de son livre fut choisi par l’éditeur, il ne s’agit pas en réalité de « galaxie », mais de « nébuleuse ». Ce qui reste… nébuleux.

Le style de l’orateur est très particulier. Sur un ton monotone mais très aimable, il entame une phrase … et puis sans la terminer l’abandonne pour une autre phrase. C’est un style pointilliste. Une vaste noyade de poissons. Les poissons ont des noms. Ce sont des personnes que Briganti trouve coupable de quelque chose, bien qu’il ne soit pas toujours très clair de quoi. De choses différentes, mais finalement pareilles, ou non, qui sait ? Oui, certains sont « de l’extrême droite », d’autres sont « complotistes » (mais on ne précise pas de quel complot il s’agirait). Ils sont « anti-sionistes », avec entre parenthèses un généreux « ils ont le droit , comme vous et moi, peut-être », sauf que, quand eux sont anti-sionistes c’est qu’en réalité ils sont antisémites, bien sûr. Ces ennemis sont tous différents, mais tous ennemis car tous ensemble (dit-il) dans cette galaxie qui est une nébuleuse… « dangereuse ».

En effet, certaines de ces personnes étaient réellement liées au comédien Dieudonné au moment de la « Liste anti-sioniste » que celui-ci a menée pour les élections européennes de 2009. Mais d’autres n’avaient rien à voir avec tout cela. « On n’a jamais voulu jouer l’amalgame » dit Briganti, souriant, et le faisant en citant là-dessus deux noms qui n’avaient rien à voir avec cette liste. Eux sont donc des « militants de la confusion, des confusionnistes… des imposteurs. »

Une heure et demi de ce que nous autres anglophones appelons « guilt by association ». C’est quoi en français ? Liaisons dangereuses ? Délation ? Début d’inquisition ?

Enfin, le modérateur, qui n’avait rien modéré, dit qu’on peut poser des questions. Au fond de la salle, un homme lève la main et dit qu’il a trois petites questions. Peut-être parce qu’il est noir, le seul noir dans la salle, il précise qu’il est Français.

Sa première question : « Est-ce que vous avez rencontré Dieudonné ? » La réponse est simple : Non. Mais Briganti en profite pour parler encore quelques dix minutes, en expliquant pour la énième fois qu’il n’a pas écrit un livre sur Dieudonné, bien qu’il a tout lu sur lui, mais sur le danger de ses accointances réelles ou supposées.

Deuxième question, enfin : « Accepteriez-vous de débattre avec Dieudonné ? » La réponse est rapide et sans appel. « Non ! » Et il insiste : « on ne débat pas avec l’ennemi, on le combat ! »

C’est le mot de la fin, sauf que l’auditeur pose sa troisième question : « Puisque vous savez tout sur Dieudonné, combien de procès a-t-il gagné et combien a-t-il perdu ? » (Il s’agirait de procès pour incitation à la haine raciale). Il n’aura pas de réponse précise, et il part en insistant que « le débat c’est la base de la démocratie ».

Mais Briganti aura naturellement le dernier mot, répété : « On ne débat pas avec l’ennemi, on le combat ! »

Voilà la conclusion d’un « débat » chez les anarchistes. Sous prétexte de dénonciation de « l’imposture » et du « confusionnisme », on a eu droit à une démonstration de confusionnisme extraordinaire et à une double imposture : l’imposture de représenter l’héritage de la CNT et de mener « un débat ».



En effet, Briganti, ainsi qu’un réseau d’activistes de l’Internet s’appelant « antifascistes », se donnent la vocation non seulement de désigner « l’ennemi » (de qui au juste ?) et de refuser le débat avec celui-ci, mais aussi d’empêcher que cet « ennemi » puisse lui-même débattre avec qui que ce soit.

La veille de la conférence-débat de Briganti, ces puristes ont réussi à empêcher l’auteur d’un autre livre de tenir une conférence-débat sur son livre à lui. Le 9 novembre, Michel Collon est venu de Belgique à Paris pour présenter son dernier livre, Libye, Otan et Médiamensonges, à la Bourse du Travail. Mais au dernier moment, la Confédération Générale du Travail, qui gère ce centre de réunions syndicales, a annulé la présentation, en cédant aux pressions d’un petit groupe obscur de militants « antifascistes ».

Celui-ci a crié victoire sur le site « antifa » Conspis hors de nos vi[ll]es <http://conspishorsdenosvies.wordpress.com/> :
« Michel Collon chassé de la Bourse du Travail : ce n’est qu’un début !
« Le Collectif de syndicalistes antifascistes Missak et Mélinée se félicite de la décision des syndicats gérant la Bourse du Travail de Paris et de la CGT d’avoir annulé la conférence prévue avec l’intellectuel confusionniste Michel Collon. La venue d’un tel personnage aurait en effet donné un très mauvais signe aux militants – souvent sincères, hélas ! – qui se laissent abuser par les thèses confusionnistes, à l’heure où l’extrême droite cherche à séduire tout un pan du mouvement ouvrier par l’adoption de discours à caractère social. »

« …l’annulation de la conférence du faux ami Michel Collon nous semble envoyer un signe fort en ce sens et constituer le premier pas vers une prise de conscience que nous espérons générale, dans la mesure où Collon, loin d’être aussi insignifiant qu’on peut à première vue le penser, est un symbole de ce confusionnisme malsain qui profite à l’extrême droite et un intellectuel encore malheureusement très écouté dans certains milieux militants. »

Michel Collon donc est « confusionniste ». C’est exactement ce que Briganti a dit de lui devant la CNT. Donc l’ennemi. Donc on ne débat pas avec lui, on le combat.

C’est quoi « confusionniste » ? La description qu’ils donnent pourrait très bien s’appliquer aux « antifas » eux-mêmes : « Les oripaux [sic] sociaux qu’ils aiment adopter ne doivent pas cacher leur seule ambition : se mettre au service des dominants afin de sauver la domination, en particulier lorsque cette dernière entre en crise. Cela s’est déjà vu par exemple dans les années 1930, et c’est à ce phénomène que nous sommes de nouveau confrontés aujourd’hui. »

Dans les années 1930, il y avait bien des fascistes qui se vantaient de l’être. Ils traitaient les gens de gauche comme « l’ennemi » avec qui « on ne débat pas ! on combat ! » Quel meilleur « confusionnisme » aujourd’hui que de se dire « anti-fasciste » et de traiter les gens de gauche comme « l’ennemi fasciste » ?

On n’a pas besoin d’être fasciste pour être « combattu » par les antifas, loin de là, mais peu de leurs cibles sont aussi clairement marquées à gauche que Michel Collon, marxiste proche du Parti du Travail de Belgique, auteur et militant qui dirige sa propre entreprise d’information, avec un site Investig’Action et la publication de livres spécialisés dans la dénonciation des « médiamensonges », surtout en ce qui concerne les guerres menées par l’Otan. Qu’a-t-il donc fait de politiquement incorrect pour être repéré par ces limiers de la pensée ? Elémentaire : il est, selon eux, coupable de « soutien à des régimes autoritaires ». Traduction : il s’oppose aux « guerres humanitaires » menées par l’Otan. Car, comme on le sait, lorsque l’Otan mène une guerre, c’est toujours contre un « régime autoritaire » … donc s’opposer aux guerres menées par l’Otan signifie « soutenir des régimes autoritaires ».



Mais revenons à ce site Conspis hors de nos vi[ll]es et ses réalisations. Le 7 juin, ce site a félicité les militants « anarchistes libertaires » de Lyon d’avoir persuadé Radio Canut d’annuler une interview programmée avec François Asselineau, ancien haut fonctionnaire et conférencier muni d'une documentation impressionnante qui a fondé son propre parti d’opposition à l’Union Européenn .

Encore quelqu’un avec qui on ne débat pas ! on le combat ! Et on le combat comment ? En faisant pression, au nom de l’antifascisme, sur les médias et les organisateurs pour qu’ils réduisent au silence les quelques libres penseurs qui troublent le calme plat du conformisme idéologique français.


Hors de nos villes ! Hors de nos vies ! Cela signifie quoi, ça ? Rien d’autre qu’une tentative de purification idéologique.

Et sur quels critères ? Derrière l’écran de fumée des « conspirationnistes » sans conspiration et des « confusionnistes » qui tentent de dissiper la confusion ambiante, on discerne les hérésies visées.

1. Toute critique fondamentale de l’Union Européenne, assimilée au « nationalisme ».
2. Toute opposition de principe aux guerres impérialistes, assimilée au « soutien des dictateurs ».
3. Et finalement, toute défense de la liberté d’expression – intolérable aux purificateurs idéologiques.


En filigrane dans la construction de cette triple hérésie se trouve l’accusation capitale de notre époque, prête à être jetée à la figure des mal-pensants : l’antisémitisme. En effet, aucune de ces positions n’est en soi le moins du monde antisémite. Mais on a le moyen de pratiquer la culpabilité par association :

1. Si on manque d’enthousiasme pour l’Europe, on est nationaliste, donc fascisto-nazi, donc antisémite.
2. Etre contre l’impérialisme des Etats-Unis et les guerres d’agression de l’Otan n’est qu’une forme voilée d’antisémitisme.
3. Défendre la liberté d’expression implique la liberté d’expression de tout le monde, y compris des négationnistes et des antisémites. Donc on est antisémite.


Tout cela fait partie de la doctrine du philosophe français le plus célèbre du moment, l’ineffable Bernard-Henri Lévy, parrain du Conseil national de transition de la Libye. Cela fait 35 ans qu’il prêche dans ce qui est devenu un désert de la pensée. La France, c’est le fascisme ! L’idéologie française, c’est Pétain, c’est l’antisémitisme ! Français méfiez-vous de vous-mêmes ! Lorsque vous critiquez le capitalisme, ou l’Amérique, ce n’est qu’une façon détournée de haïr les juifs. La seule voie de salut est donc de vous taire et de suivre les Etats-Unis et Israël dans leur guerres pour apporter la démocratie aux peuples arriérés de la terre.

La plupart des Français ricanent du dandy. Combien de divisions BHL a-t-il ? Et quelle surprise : il en a beaucoup, sous les drapeaux de l’Otan. Et en France, pour faire de la purification idéologique, il a quelques forces spéciales, quand même, sous le drapeau de la CNT et de l’anarchisme. Le drapeau noir et la chemise blanche, dans la même croisade avec la Bannière étoilée, pour le nouvel ordre mondial. C’est enfin la France qui gagne !

(Puisque je m’intéresse plus aux idées politiques qu’à la dénonciation des personnes, je m’abstiens de nommer les cibles des antifas – je leur laisse ce plaisir – ou de spéculer sur l’identité obscure des lanceurs d’anathème.)


Source : michelcollon.info

Hors ligne

 

#62 18-11-2011 19:49:07

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Quand CQFD censure...

toldo33 a écrit:

Bon j'ai envoyé ma lettre à la confédération CGT , pour moi il faut que tout le monde comprenne très rapidement

que d'ici peu de temps tout ceux qui sortiront de la pensée unique seront désignés comme fachos ou conspis .

(méthode stalinienne) pour tuer son chien ...

Le combat commence ici, même au sein de la CGT... 15 ans plus tôt, jamais cette idée ne m'aurait traversé l'esprit.


Collon, dans le camps des censurés, par des "plus à gauche" que lui, à son grand étonnement. Je me demande comment il n'a pu le sentir venir... Ça parait tellement logique.

Dernière modification par GTO (18-11-2011 19:55:33)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#63 18-11-2011 20:37:57

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

@ GTO  et à tous ,

CONFÉRENCE-DÉBAT VENDREDI 18 NOVEMBRE AVEC MICHEL COLLON

Bourse du travail de Iserberg  CGT

Bon d'après un des camarade CGT sur place , que j'ai eu au téléphone

Tout s'est bien passé  , la CGT soutient Collon 100%

  Il m'a confié  indymedia des petits fachos déguisés , nous avons annulé Paris pour des raisons de sécurité .

Je dois le rappeler dans la semaine pour plus de renseignements  .

Hors ligne

 

#64 18-11-2011 23:43:55

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

Merci pour ces précisions.


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#65 19-11-2011 08:44:17

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Quand CQFD censure...

Vu sur un autre forum (que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui):

http://www.forum-convergences.com/t411- … e-histoire

Les raisons pour lesquelles les antifascistes d'aujourd'hui sont en réalité de vrais fachos?

Il y a quelques années, des scientifiques avaient fait une expérience très intéressante sur le conditionnement de groupe : ils ont enfermé vingt singes dans une pièce avec un escabeau au milieu. Une banane était attachée au plafond de sorte qu’elle n’était accessible qu’en montant au sommet de l’escarbot. Sitôt qu’un singe posait la patte sur l’escabeau, une douche glacée arrosait la pièce, et donc tous les autres singes, ce qui ne manquait pas de les énerver. Au bout d’un certain nombre de tentatives et de douches froides, les singes finissent par établir un lien causal, parfaitement pavlovien, entre la douche et le fait de monter sur l’escabeau, de sorte que celui qui s’aventure pour prendre la banane se fait tabasser par les autres dès qu’il approche de l’escabeau.

Quand plus rien ne se passe au bout d’un temps déterminé, on fait sortir un singe et on en introduit un nouveau. Le nouveau se dirige assez rapidement vers la banane, mais il n’a pas posé le pied sur l’escabeau qu’il se fait immédiatement tabassé sans sommation par les autres. Alors on continue, on en échange un deuxième : même punition pour lui. Puis un troisième, un quatrième et ainsi de suite jusqu’à ce que les vingt premiers singes soient tous remplacés ! Pour le vingtième nouvel arrivant c’est toujours le même châtiment, s’il ose approcher de l’escabeau. De sorte qu’à la fin, aucun singe de la pièce ne sait pourquoi il ne faut pas s’approcher de l’escabeau, et pourquoi il faut empêcher quiconque d’y monter. C’est un réflexe de groupe, sans aucune connaissance de la réalité.

Les antifascistes d’aujourd’hui, agissent comme ces singes conditionnés, sans savoir pourquoi ils le font. Tous ces jeunes qui n’ont rien connu du fascisme réel, dès qu’ils entendent les mots « patrie », « origines », « identité », etc, ils tabassent tous ceux qui les prononcent. Il se peut que ce soit même d’anciens résistants contre les nazis, peu importe, les singes d’aujourd’hui en savent plus que ces « vieux dinosaures ». Ils sont du côté de l’innocence du délire en groupe, c’est-à-dire du… fascisme.

Petit clin d'oeil au groupe Facebook "antifascisme France" qui se demande si la Dissidence est fasciste.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9or … e_du_singe


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#66 19-11-2011 16:01:50

jfk
Invité

Re: Quand CQFD censure...

Les raisons pour lesquelles les antifascistes d'aujourd'hui sont en réalité de vrais fachos?

Dans l'arsenal du FN l'antifascisme a bonne place , moi je reste basique : anti = contraire à ; fascisme = mouvement politique autoritaire et raciste .

Donc celui qui lutte contre l'antifascisme et alors en principe pro fascisme , du moins si les mots étaient respectés dans leur définition propre ...

Un peu comme la bien-pensance ... Celui qui combat cela est donc plutôt sensible à la mal-pensance , comme une sorte de réalité inversée , les qualités sont des défauts , les défauts des qualités ... C'est utilisé par Soral et par les militants FN pour faire de la confusion , c'est plus présentable de fustiger "l'antifascisme" que de dire je suis fasciste , ou de fustiger la bien-pensance au lieu de dire je suis intolérant .

 

#67 20-11-2011 11:23:17

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Quand CQFD censure...

toldo33 a écrit:

@ GTO  et à tous ,

CONFÉRENCE-DÉBAT VENDREDI 18 NOVEMBRE AVEC MICHEL COLLON

Bourse du travail de Iserberg  CGT

Bon d'après un des camarade CGT sur place , que j'ai eu au téléphone

Tout s'est bien passé  , la CGT soutient Collon 100%

  Il m'a confié  indymedia des petits fachos déguisés , nous avons annulé Paris pour des raisons de sécurité .

Je dois le rappeler dans la semaine pour plus de renseignements  .

Visiblement il y a plusieurs tendances opposées au sein de la CGT (entre sa base et son sommet ?), car l'affaire a fait grand bruit à Paris et je n'ai pas lu à ce jour de communiqué de la CGT prenant ses distances avec les agitateurs néoconservateurs d'indymedia et proposant une conférence de remplacement... à Paris.

Celle qui est indiquée ci-dessus doit se dérouler dans une ville du pas-de-Calais :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article122430

Ce qui est très bien pour les habitants du secteur, mais ce qui n'est pas comparable avec une conférence à la bourse du travail à Paris.

Bref, cette affaire semble assez loin d'être éclaircie !

Puisqu'on est le 20 Novembre, quelqu'un a-t'il des nouvelles de cette conférence programmée le 18 dans le Pas de Calais ?

Dernière modification par josew (20-11-2011 11:25:39)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#68 20-11-2011 14:53:53

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Je suis d'accord avec toi concernant le communiqué

Pour le reste en principe j'aurais des précisions dans la semaine .

Il faut aussi savoir que beaucoup de gens à la CGT ne connaissent Michel Collon , les syndicats dans leur ensemble sont surtout branché sur la politique nationale .



Et pour ma part, je vous encourage tous à demander des explications à la CGT , vous en avez le droit .

3 lignes si vous voulez


http://www.cgt.fr/Contacter-la-CGT,34498.html

Si on ne fait rien ça en restera là .

Dernière modification par toldo33 (20-11-2011 15:03:34)

Hors ligne

 

#69 24-02-2012 00:46:06

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Hors ligne

 

#70 24-02-2012 15:41:59

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1143

Re: Quand CQFD censure...

Eh ben, c'est le bal masqué. Je me suis toujours interrogé sur l'usage des pseudonymes sur internet et sur la dimension illusoire d'anonymat (illusoire pour l'État, veux-je dire).


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#71 24-02-2012 19:01:00

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

Aaaaah, voilà ce que j'attendais depuis longtemps (et que j'avais raté) : la position d'Acrimed vis à vis d'Ornella Guyet (alias Marie-Anne Boutoleau) suite à ses articles publiés sur Article XI attaquant le Grand Soir :

Le Grand Soir - 19 07 2011 :


Droit de réponse d’ACRIMED : Une mise en cause injustifiée
ACRIMED

Nous publions ici un droit de réponse du CA d’Acrimed que nous avons reçu le 11 juillet 2011.

Cher Grand Soir,

De façon indirecte puis frontale, vous avez mis en cause Acrimed sur la base des écrits de l’une de ses adhérentes, Ornella Guyet – articles publiés sur d’autres sites que le nôtre, sous sa propre responsabilité et sans qu’elle ait à nous demander notre accord préalable. Vous l’avez fait en dénonçant notre prétendue « complicité passive » et en publiant un courrier interne, commenté de façon malveillante, notamment à la une de votre site - sans avoir jamais cherché à nous contacter directement (si ce n’est pour nous demander la liste des membres de notre CA). Sans préjuger de ses suites, une discussion de vive voix aurait été préférable. Une rencontre – que vous dites souhaiter – reste nécessaire, comme nous vous l’écrivions dans un courriel du 26 juin. Or, il s’avère que cette rencontre est désormais improbable, du moins avant le mois de septembre.

C’est pourquoi, mis en cause publiquement sur votre site, nous vous adressons sans attendre ce droit de réponse dans l’espoir de lever notre condamnation par contumace.

1) Acrimed n’est pas seulement un site : c’est une association. Si nous sommes une association, ce n’est pas seulement pour des raisons juridiques, mais parce que nous nous efforçons de faire vivre une action collective. Or l’action collective impose des obligations démocratiques auxquelles on ne saurait se soustraire : Acrimed fait donc prévaloir les positions collectives, librement discutées entre ses adhérents, sur les imprécations individuelles (qui se répandent anonymement sur les forums).

C’est pourquoi nous nous sommes efforcés, avant d’intervenir publiquement, de discuter de vive voix avec Ornella Guyet dans le cadre du CA ouvert (Conseil d’administration pour la Préfecture, Collectif d’animation entre nous) auquel elle participait régulièrement.

Que serait une association qui, publiquement, discuterait, critiquerait ou condamnerait les prises de position individuelles de l’un-e de ses adhérent-e-s, même quand elles n’engagent pas directement la responsabilité de l’association, sans avoir débattu de vive voix avec lui ou avec elle ? La patience démocratique a un coût que nous avons assumé et que nous assumerons, en dépit de toutes les mises en demeure. La patience démocratique, mais aussi les obligations de la camaraderie et même de l’amitié, qui ne sont pas tout à fait étrangères à la notion d’« association ».

C’est pourquoi nous nous sommes bornés, dans un premier temps, à alerter les adhérents d’Acrimed par une mise au point destinée à récuser toute responsabilité d’Acrimed sur le contenu et la publication des articles incriminés, à répliquer aux accusations de l’UPR qui visaient Ornella Guyet et indirectement Acrimed comme agents réels ou potentiels de la CIA, et à rappeler la définition politique minimale de notre association.

La mise au point adoptée par notre CA, et reproduite sur votre site, nous semblait pourtant claire : nous ne sous sommes à aucun moment solidarisés des articles et prises de position d’Ornella Guyet vous concernant, parus sur d’autres sites que le nôtre, notre responsabilité n’étant engagée que par les articles que nous publions nous-mêmes (ceux d’Ornella étant dans ce cadre des articles d’Acrimed) ; nous lui avons en revanche apporté notre soutien face aux accusations grotesques et scandaleuses portées par l’UPR, accusations qui, de surcroît, atteignent, par ricochet, Acrimed.

2) La patience démocratique à un coût, que nous sommes prêts à payer. Mais elle a aussi des limites.

Faute d’avoir obtenu d’Ornella Guyet, malgré notre insistance et plusieurs relances, qu’elle participe à une discussion, nous nous considérons comme déliés de notre réserve, même si notre solidarité associative lui reste acquise face aux accusations et aux menaces de procès émanant de l’UPR, que nous nous gardons de confondre avec la controverse qui vous oppose à elle.

Dès que nous avons estimé que nous étions déliés de notre réserve, nous avons écrit à l’équipe du Grand Soir pour répondre à son souhait de nous rencontrer et le reprendre à notre compte : tout simplement parce que nous sommes convaincus qu’une discussion de vive voix (et amicale, pourquoi pas ?) aurait permis de lever les malentendus et de circonscrire les désaccords quand ils existent, avant toute prise de position publique de notre part. Cette rencontre n’a pas été possible jusqu’à présent.

3) Association de critique des médias, Acrimed sortirait de son rôle en s’engageant dans une polémique politique sur les orientations des sites alternatifs quels qu’ils soient. En revanche, nous ne sortons pas de notre rôle, bien que notre cible prioritaire soit le journalisme dominant, en évaluant leurs pratiques journalistiques et les pratiques journalistiques qui les concernent.

- C’est pourquoi nous récusons les accusations de complaisances négationnistes ou antisémites portées contre Le Grand Soir dans l’article signé Marie-Anne Boutoleau (ainsi que dans ses réponses sur le forum d’Article 11), notamment et précisément parce qu’elles sont fondées sur des pratiques journalistiques que nous critiquons régulièrement (et que vous avez relevées à votre façon) : erreurs factuelles et amalgames confusionnistes, extrapolations et généralisations abusives, etc.

- Partisans inconditionnels de la liberté d’expression, nous réprouvons les « enquêtes » bâclées quelles que soient leurs cibles, médias dominants ou médias alternatifs de toute obédience, et bien sûr, qu’il s’agisse du Grand Soir ou… d’Acrimed.

- Enfin, si nous sommes hostiles aux recours aux procès en diffamation quand ils visent à interdire toute critique, nous sommes attachés au respect du droit de réponse chaque fois qu’il se propose de rectifier des critiques factuellement erronées ou des jugements considérés comme infâmants.


4) Mais ce n’est pas tout, et nous le regrettons. Vous êtes affligés de ne pas avoir lu sous notre plume une condamnation publique et immédiate de l’article paru sous le pseudonyme de Marie-Anne Boutoleau et Rashkounine ? Soit. Mais nous le sommes aussi de constater que vous avez repris, s’agissant d’Acrimed, des procès d’intention et des accusations gratuites que vous condamnez lorsque d’autres y recourent contre vous. Nous le sommes surtout de voir que vous reproduisez sans la moindre prise de distance - au contraire - « l’enquête » de Monsieur Asselineau de l’UPR qui utilise de façon caricaturale ces mêmes méthodes qu’il prétend, comme vous, réprouver.

- Un pseudonyme peut protéger pour des motifs légitimes celui ou celle qui y recourt. La divulgation par Monsieur Asselineau de l’identité véritable de Marie-Anne Boutoleau (rendue possible par le détournement d’une correspondance privée) est un acte indéfendable : il n’est en rien justifié par le droit de réponse que Monsieur Asselineau était en droit d’exiger.

- L’accusation à peine masquée portée contre Ornella Guyet par l’UPR d’être un agent, réel ou potentiel, de la CIA (ou de l’impérialisme américain) sous le prétexte notamment d’une intervention devant quelques étudiants de l’Université américaine de Paris, réalisée au nom d’Acrimed et sur mandat du CA relève de la calomnie, contre Ornella… et contre nous. Si Ornella Guyet (qui n’a pas choisi d’être présentée comme « Professor ») est bien intervenue, en compagnie d’un autre adhérent, auprès des étudiants américains, cela aurait pu être le cas de n’importe quel porte-parole choisi par notre association. Fouiller les poubelles de Google, sans vérification ni recoupement, n’est en rien une enquête. Cela vaut également pour les imputations sans preuve contre Rébellyon et Indymédia… Et, bien sûr, contre Le Grand soir.

Nous condamnons ces méthodes quelles que soient les personnes qu’elles visent et les buts qu’elles prétendent servir.

Vous l’avez compris : nous estimons que la polémique que vous avez engagée publiquement avec Acrimed, et à laquelle nous avions jusqu’à présent refusé de répondre, est sans fondement, et à tous égards regrettable. Peut-être ce droit de réponse et une rencontre permettront-ils d’y mettre un terme, pour peu qu’ils ne soient pas de simples prétextes à poursuivre un procès injustifié. Nous le souhaitons.

Bien à vous

Pour le CA d’Acrimed.

Henri Maler, Olivier Poche, Mathias Reymond et Julien Salingue

http://www.legrandsoir.info/droit-de-re … ifiee.html  (Dans cet article du Grand Soir se trouve ensuite notamment la réponse du Grand Soir à Acrimed)

Dernière modification par Zorg (24-02-2012 19:04:41)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#72 31-05-2012 22:24:37

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Quand CQFD censure...

Les talents de madame Boutoleau ont été remarqués par les Young Leaders de Rue89, et elle revient à la charge en Une du full Player subventionné pour torpiller et poignarder le Front de Gauche en pleine campagne électorale, à couteau tiré avec le Front National, et à seulement 10 jours des élections :

http://www.rue89.com/rue89-politique/20 … ents-start

Le Front National s'en frotte les mains et leur dit à Marie Anne Botul-Boutoleau et à Rue89 : Merci pour le coup de main !

Mais que serait le FN sans ces fins stratèges pseudo-alternatifs et grands serviteurs du Système ?

Dernière modification par josew (31-05-2012 22:32:49)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#73 31-05-2012 22:49:47

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Quand CQFD censure...

Il est claire que si le principe de l'article peut se justifier, le timing ne laisse aucun doute sur les motivations de ceux qui le publient. Ce genre de pratique n'est pas rare en campagne (et plus souvent contre le FN que contre n'importe qui d'autres) mais il est très particulier pour Rue 89 de faire ainsi de la cuisse à l'extrême droite.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#74 31-05-2012 23:53:26

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

Le  PCF Bassin d'Arcachon présente également un candidat 

Etats-Unis (Archives)

http://www.pcfbassin.fr/index.php?optio … p;Itemid=8

Hors ligne

 

#75 01-06-2012 00:02:40

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Quand CQFD censure...

Pourquoi ? Tous les autres grand média ont fait de même… L'extrême-droite a toujours plein d'alliés au bon moment.
http://www.acrimed.org/local/cache-vignettes/L410xH570/leparisien-cover12septembre-b3658.jpg

MAB a écrit:

Dans ces conditions, comment s’étonner de ce que René Balme ait invité, à la dernière édition du salon du livre alternatif qu’il a organisé dans sa commune, un des animateurs du site rouge-brun LeGrandSoir.info, Maxime Vivas ?

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/0 … la-foudre/

Mélenchon a écrit:

Le 17 mai c'est, comme chaque année la journée mondiale de lutte contre l'homophobie (IDAHO selon l'acronyme anglais)… Cela me fait devoir de revenir sur une erreur commise pendant l’émission de dimanche dernier sur France 5, « C/Politique ». Je suis impardonnable. Ou bien trop lent. Interpellé sur les droits des homosexuels à Cuba par Géraldine Mulhmann je n’ai pas répondu à la question qu’elle me posait. Pourtant elle semblait sous-entendre qu’il y aurait problème sur ce point. Mon ami Maxime Vivas, du journal « Le Grand Soir », qui suit tout ce que je dis et qui m’aide toujours fraternellement, m’a aussitôt fait parvenir une mise au point argumentée. : « Il se trouve, dit-il, que j’ai été à l’origine en 2010 de la tenue d’un colloque international à Cuba sur la question de l’homosexualité et de la transexualité. Le même colloque a eu lieu l’an dernier à Paris et a encore réuni des psychiatres de plusieurs pays, dont Mariela Castro, fille de Raoul. « Le Grand Soir » a patronné l’événement. J’y ai fait une intervention. Avec sa mère (aujourd’hui décédée), Mariela Castro a travaillé depuis de décennies pour faire reculer l’homophobie populaire et pour faire voter des lois contre l’homophobie. Les homosexuels sont protégés à Cuba comme dans peu de pays du monde et les transexuels peuvent s’y faire opérer (gratuitement). L’accusation d’homophobie à l’encontre du gouvernement cubain date d’erreurs commises par les guérilleros machos au début des années 60 (il y a un demi siècle tout de même !). A l’époque, ça n’était guère brillant ailleurs, pas même chez nous. Il a fallu attendre l’élection de François Mitterrand pour que notre code pénal soit (à peu près) dépoussiéré des lois homophobes, en 1982. Mais ça fait plus de 20 ans que les Cubains, au plus haut niveau de l’Etat (femme et épouse de Raoul Castro) font un travail idéologique unique en Amérique-latine sur cette question. Il faudra sans doute 20 ans pour que les médias qui ont ignoré le colloque international de Paris (malgré la présence de la fille du président cubain) découvrent que Cuba est un pays de liberté sexuelle que ne peuvent pas imaginer les qataris chers à Plantu. Je t’embrasse. Venceremos con la verdad ! Maxime ».

Observez les accents plutôt bruns que rouges lol

Dernière modification par Pole (01-06-2012 00:46:41)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#76 01-06-2012 01:28:06

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

Je reprends l'info donnée par Josew et place au passage d'autres articles sur cette affaire...
Je n'ai pas mis les liens http présents dans ces articles : pour les voir, aller directement sur les articles de Rue89, Street Press et Oulala (liens dispos en bas de chacun des articles ci-dessous)

Ornella Guyet, alias Marie-Anne Boutoleau, après s'en être pris à ReOpen, au Grand Soir, à Michel Collon s'en prend maintenant à René Balme, animateur du site Oulala.net et candidat du Front de Gauche aux législatives dans le Rhône :


Rue 89 - 30 05 2012 :

Législatives : une tache rouge-brune dans la campagne du Front de Gauche

Ornella Guyet | Journaliste [sic]

René Balme, investi dans le Rhône par le mouvement de Jean-Luc Mélenchon, anime le site Oulala.net, à la ligne complotiste et aux contenus nauséabonds.

Dans la onzième circonscription du Rhône, le Front de Gauche présente aux législatives René Balme, maire de Grigny, très implanté localement. Pourtant, l’examen attentif d’un des sites web qu’il anime (et qui est très fréquenté) pose question quant à certaines de ses orientations politiques : on y trouve en effet des textes dont le contenu paraît pour le moins très éloigné des valeurs qu’entend défendre le Front de Jean-Luc Mélenchon.

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_half/public/assets/image/2012/05/arton1.jpg

Côté pile, René Balme est maire de Grigny dans le Rhône. Ancien militant CGT et PCF (qu’il a quitté en 1997), il a rallié le Parti de Gauche en 2009.

Côté face, René Balme est le fondateur et l’animateur depuis 2001 de Oulala.net (à l’origine sous le pseudonyme de Gilles Lestrade), un site marqué par sa ligne éditoriale complotiste, sur lequel on retrouve nombre d’écrits dignes de l’extrême droite la plus crasse et pour lequel Balme revendique de 8 000 à 10 000 visiteurs par jour.

Obsession antisioniste

On y trouve par exemple des textes comme « Dire aux juifs leurs quatre vérités » écrit par l’auteur britannique Paul Eisen qui s’est illustré par des propos à connotation négationniste.

Dans la même veine, on peut aussi y lire des interviews ou des renvois vers des textes d’autres auteurs antisionistes, comme Israel Shamir ou Gilad Atzmon, qui sont considérés par la plupart des défenseurs sincères de la cause palestinienne comme des imposteurs qui salissent cette cause avec leur obsession confinant à l’antisémitisme.

En France, l’Union juive française pour la paix (UJFP) a également condamné à plusieurs reprises les écrits de Atzmon, de même que récemment le journaliste du Monde diplomatique Dominique Vidal qui les a qualifiés de « prose digne du Völkischer Beobachter » (le journal officiel du parti nazi). Nombre de ces écrits sont traduits par Marcel Charbonnier, relais habituel de ces auteurs en langue française.

Homophobie et éloge de dictatures

On peut également y lire un texte à relents homophobes, « L’homosexualisme, cette idéologisation de l’intimité… », qui a pour auteur un certain Camille Loty de Malebranche, qui se présente comme un philosophe et est un habitué des colonnes de Oulala.net. Le terme « homosexualisme » n’apparaît ailleurs sur le Net que dans des publications relevant du traditionalisme chrétien et de l’extrême droite.

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_half/public/assets/image/2012/05/3005-oulala-net-dieudonne-big.jpg
Capture d’écran de l’article de Oulala.net sur le film de Dieudonné (Oulala.net)

Mieux : un autre des habitués du site de René Balme, Serge Uleski, a publié le 12 février 2011 un article faisant la promotion d’un livre d’Alain Soral (introuvable après la publication de cet article), puis le 28 avril 2012 du dernier film de Dieudonné (même chose), « L’Antisémite », réalisé avec des fonds iraniens. Rappelons que suite aux révélations du site Opération Poulpe, le Front de Gauche a désinvesti il y a quelques mois Philippe Marx, qui était candidat dans la région de Villerupt (Meurthe-et-Moselle), pour des faits similaires.

Les thèses conspirationnistes sont également à leurs aises sur Oulala.net. Les exemples sont légion. On y trouve :

    * des textes faisant la promotion du mouvement techno-scientiste new age Zeitgeist ;
    * des théories du complot sur le 11 Septembre diffusées par l’association ReOpen911, Thierry Meyssan ou le polémiste américain et ex-proche de Lyndon LaRouche Webster G. Tarpley ;
    * des écrits dénonçant le prétendu complot du Club Bilderberg ;
    * des articles de la blogueuse conspirationniste Chantal Dupille dite Eva R-sistons dont les sympathies pour le négationniste Roger Garaudy – ce « grand penseur » – sont affirmées ;
    * un texte repris du complotiste d’extrême droite américain Alex Jones suggérant que l’épouse de Barack Obama serait une « illuminati » (un délire pointé par Conspiracy Watch) ;
    * des articles plus que complaisants avec des dictateurs (Milosevic, Gbagbo, Kadhafi, Ahmadinejad, El-Assad), quand ils n’en font pas tout simplement la promotion sous couvert d’anti-impérialisme, et même une retranscription d’un discours d’Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, repris d’Al-Manar en 2006.

Une ode à l’Iran

Les médias et télévisions de régimes dictatoriaux ou ayant des dérives autoritaires sont chez eux sur Oulala.net, qui relaie Russia Today, l’Irib (Iran), etc.

René Balme s’est inspiré de la télévision vénézuélienne Vive TV pour créer Vivé (pour « vidéo-vérité »), « école internationale de vidéo et de TV participative » après un voyage en 2006 au pays d’Hugo Chavez.

Parmi les défenseurs des dictatures, on trouve l’Algérien Chems Eddine Chitour, professeur à l’école polytechnique d’Alger et auteur notamment d’un article intitulé « Le développement technologique de l’Iran, un résistant contre le nouvel ordre mondial ». Ailleurs, le même dénonce « les puissants lobbies juifs dont le pouvoir repose sur l’argent, les médias et l’intelligence » sur le site « national-révolutionnaire » VoxNR de Christian Bouchet (FN).

Une longue interview de Thierry Meyssan

Une visite sur le blog personnel du maire de Grigny nous apprend en outre qu’en 2007 il a longuement interviewé Thierry Meyssan pour sa webTV Vivé, tandis que que le 30 mai 2011, sous couvert d’anti-impérialisme, il nous conseillait la lecture d’un « excellent article » de Thierry Meyssan paru sur le site du Réseau Voltaire expliquant que l’affaire du Sofitel de New York est un complot américain contre DSK.

Le même jour dans le même article, M. Balme invite à approfondir le sujet de la main-mise américaine sur l’économie mondiale au travers d’un article issu du site Mecanopolis, une officine suisse liée au Réseau Voltaire et classée à l’extrême droite du champ politique.

Bien entendu, Mecanopolis est également relayé sur Oulala.net, notamment au travers du « rapport sur le mondialisme » de Pierre Hillard, un catholique intégriste et théoricien français du « nouvel ordre mondial ».

Dans ces conditions, comment s’étonner de ce que René Balme ait invité, à la dernière édition du salon du livre alternatif qu’il a organisé dans sa commune, un des animateurs du site rouge-brun LeGrandSoir.info, Maxime Vivas ?

Les explications de René Balme

Interrogé, René Balme indique que Oulala.net est géré par « un collectif très ouvert » et que les gens qui le composent « peuvent donner leur sentiment, des conseils de lecture » sur le site, dont tous les articles sont relus.

« Tout peut être publié à condition que ça puisse être débattu, les forums sont là pour ça. » Avec une limite : « La règle, c’est pas de propos racistes, antisémites ni d’injures. »

A propos de la présence sur ce site d’articles invitant à la lecture du dernier Soral ou au visionnage du dernier Dieudonné, il esquive :

    « Ce sont les contributeurs qui doivent assumer leurs écrits. C’est comme sur les blogs de Rue89 : tous les blogs de Rue89 ne respectent pas forcément la ligne éditoriale du site. Ça fait partie de la liberté d’expression, ça ne veut pas dire qu’on cautionne. On a pour politique de ne retirer aucun article publié. »

Et René Balme précise :

    « Oulala.net est un site qui n’a rien à voir avec le candidat René Balme, je n’en suis que l’administrateur. »

Quid alors de la présence sur son blog personnel d’une interview de Thierry Meyssan et d’un texte citant complaisamment Mecanopolis ?

    « Thierry Meyssan a le droit de s’exprimer. Ses analyses permettent de comprendre des choses et de comprendre le monde et il est le seul à les dire. Je vais chercher des infos chez lui, ça ne veut pas dire que je partage ses idées.

    Je ne connais pas très bien Mecanopolis, mais ça, c’est le microcosme médiatique français qui a décidé de donner des étiquettes à tout le monde. Quand j’y trouve une analyse que je veux partager, ça ne veut pas dire que j’y souscris entièrement. Je ne veux pas rester dans une tour d’ivoire, je suis ouvert sur le monde. Je ne veux pas être enfermé dans telle ou telle catégorie. Parfois, il y a des choses très intéressantes qui doivent être mises sur le devant de la scène. »

Et de conclure :

    « J’ai pour habitude d’assumer tout ce que j’ai écrit et fait et je suis un homme de gauche. »

La réponse du Front de Gauche

Sollicité de son côté par le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) pour expliciter son programme, le Front de Gauche déplore « la multiplication des sites internet négationnistes et racistes » et s’engage à poursuivre les « sites qui propagent la haine raciste, l’incitation à la violence contre les personnes et attaquent les militants antiracistes ».

Alexis Corbière, conseiller de Jean-Luc Mélenchon chargé de « la riposte contre l’extrême droite et le Front national » au sein du Front de Gauche nous a confirmé cette orientation : Alain Soral et Dieudonné sont considérés par son organisation comme des « ennemis politiques clairement identifiés » et des « antisémites » et « aucune complaisance » ne saurait être acceptée avec l’extrême droite et ses idées.

Ne connaissant ni René Balme ni son site, il promet que le Front de Gauche et le Parti de Gauche vont se pencher sur son cas dans les semaines à venir afin de déterminer quelles suites il conviendra de donner à cette affaire, après avoir entendu le principal intéressé.

http://www.rue89.com/rue89-politique/20 … he-232622#


Le même jour, Roberto d'Angelo publie sur Street Press un article sur René Balme :

Street Press - 31 05 0212 :

Oulala, un conspirationniste chez Mélenchon !

Membre du Parti de Gauche et candidat aux législatives, le maire de Grigny voit des complots partout

Contre-enquête René Balme, le candidat Front de gauche dans la 11e circonscription du Rhône dénonce sur son site Oulala.net toutes les conspirations imaginables, du 11 septembre à la grippe H1N1 en passant par le groupe Bilderberg. Mais que fait la CIA ?

http://assets.streetpress.com/system/files/16419/video/rene-balme-parti-gauche-conspirationniste-melenchon.gif?1338413427
René Balme : « Les attentats tels qu'on nous les raconte sont quasi-impossibles »

« Attendez, vous voulez dire qu’il a ce site-là ? Que ça, c’est à lui ? Mais comment on sait que c’est à lui ? Excusez-moi mais je suis un peu étonné.» Aïe ! Eric Coquerel, secrétaire national du Parti de gauche (PG), est désagréablement surpris quand StreetPress lui demande s’il connait Oulala.net le site conspirationniste d’un candidat de son parti aux élections législatives. René Balme, maire de Grigny (69), est un membre historique du Parti de gauche qu’il a rejoint en 2009. A l’époque, Jean-Luc Mélenchon s’était déplacé à la conférence de presse où Balme annonçait son ralliement au PG.

Balme, candidat du Front de Gauche pour la 11e circonscription du Rhône, est donc également le fondateur et l’administrateur du site d’information Oulala.net, « créé en réaction à la couverture médiatique du 11 septembre dans le but de contrer la pensée unique » et qui peut se targuer de quelques milliers de pages vues par mois.

Joint par StreetPress, René Balme explique :

« Les attentats tels qu’on nous les raconte sont quasi-impossibles. Autre chose s’est passé ce jour-là avec un certain nombre de complicités qui restent à déterminer. »


Mélenchon, entre Blanrue et Meyssan

Sur Oulala.net, retrouvez des entretiens exclusifs avec des auteurs conspirationnistes, de Franco Fracassi à Thierry Meyssan – l’auteur des enquêtes « L’Effroyable Imposture I et II ». René Balme ne tarit d’ailleurs pas d’éloges sur l’enquêteur, dont il s’est fait dédicacer les ouvrages: « Il faut avoir lu les thèses de Meyssan pour comprendre le monde. »

Le grand écart de René Balme se retrouve dans la boutique en ligne du site, où les livres de Jean-Luc Mélenchon ou Jacques Généreux s’affichent côte à côte avec les best-sellers de Meyssan ou encore de l’enquête de Paul-Eric Blanrue « Sarkozy, Israël et les Juifs ». Blanrue – l’« historien spécialisé dans la détection des mystifications » – à qui l’on doit un documentaire complaisant sur Robert Faurisson.

René Balme se justifie: « Le livre de Blanrue ça fait partie des choses qu’il faut avoir lues ». Sur ses chroniqueurs controversés : « Ce sont des gens qui ont le droit de s’exprimer. Ils disent des choses qui me paraissent intéressantes » Il en profite pour ajouter qu’en Iran et en Syrie, « il y a un enjeu tel que le problème de la démocratie s’efface. »

L’affaire DSK, un coup des Américains

En plus du 11 septembre, Oulala.net se fait le relais d’autres grands classiques conspirationnistes. Ici un article sur le groupe Bilderberg – une réunion informelle des grands dirigeants et argentiers occidentaux : « On essaie d’ouvrir les yeux à nos concitoyens sur Bilderberg où se jouent les grandes questions économiques et stratégiques », défend le candidat Front de gauche. Ou encore un invraisemblable récit sur les vaccins contre la grippe H1N1 , «acte de bioterrorisme pour réaliser un génocide de masse contre la population américaine. » Balme développe aussi sur Oulala.net ses propres théories comme sur Ben Laden – « peut-être vivant » – ou encore sur l’affaire DSK qu’il décortique pour StreetPress avec son accent du Sud :

« Je suis quasi-persuadé que c’est un coup des Américains. L’affaire Strauss-Kahn est tombée dans une période où les Etats-Unis avaient interêt à se débarasser de lui. Il gênait. Il y avait des tentatives de créations de monnaies pour concurrencer le dollar, notamment avec Kadhafi, qui avait mis en place une monnaie pour remplacer le dollar et rayonner sur toute l’Afrique du Nord. »

http://assets.streetpress.com/system/files/16425/original/oulala-net.jpg?1338416406
Sur Oulala.net, un papier sur la vraie fausse mort de Ben Laden côtoie une pub pour un livre de Mélenchon


« Bon candidat »

Maire de la ville de Grigny (69) – 9.000 habitants – René Balme, 62 ans, a été désigné pour être le candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription du Rhône. Une circo où le Front de Gauche flaire le bon coup comme l’explique Eric Coquerel le secrétaire national chargé des élections : « On peut réaliser un bon score car ça part vraisemblablement en triangulaire avec le FN. Il peut se passer à peu près tout. » Aux dernières cantonales le candidat communiste avait d’ailleurs largement raflé la mise dans le canton de Givors – le seul où l’on votait – avec un score de 66%.

Contacté par StreetPress, Daniel Baiguini, le secrétaire départemental du Parti de gauche, raconte que le choix des militants « s’est tout naturellement porté vers René Balme » maire PCF puis PG de Grigny depuis 1992. « C’est une figure locale, il peut être considéré comme un fondateur du Front de Gauche. » René Balme se vante d’ailleurs d’être « apprécié de Mélenchon » avec qu’il partage « le même intérêt pour l’Amérique Latine ».

Eric Coquerel, au bureau national, met en avant les atouts d’un candidat expérimenté :

« A partir du moment où vous avez un maire, qui est soutenu par le maire de Givors, l’une des plus importantes agglomérations de la circonscription, ça devient un bon candidat. Surtout que les 2/3 des candidats sont des primo-candidats. »

Rouges Bruns

Problème « le bon candidat » ne se contente pas de diffuser sur son site des théories du complot les plus tordues, Balme donne la parole à des chroniqueurs proches des mouvances antisémites. Ici une tribune enflammée de Ginette Skandrani qui prend la défense de Mouammar Khadafi. Là un article délirant de l’essayiste antisémite et négationniste Israël Shamir sur Mahmoud Ahmadinejad « un homme modeste, qui se dévoue corps et âme pour son peuple contre les serres impérialistes. »

On peut aussi apprécier plusieurs papiers de Silvia Cattori qui a préfacé le livre de Shamir interdit en France L’autre visage d’Israël – ou encore de Fausto Giudice, engagé dans les années 1980 à gauche de la gauche et animateur du site pro-islamiste qibla.net au milieu des années 2000.

Joint par StreetPress, le journaliste Dominique Vidal, collaborateur au Monde Diplomatique et spécialiste du Proche-Orient explique comment ces derniers auteurs font partie d’une « toute petite mouvance qui est issue des milieux autours de Roger Garaudy, Maria Poumier, Israël Shamir, d’un traducteur qui s’appelle Marcel Charbonnier auquel s’est ajouté Guilad Atzmon ». Par exemple, « Israël Shamir, converti au christianisme orthodoxe [a] une manière de pratiquer l’antisémitisme [qui] est une manière plus proche de l’antijudaïsme chrétien que de l’anti-judaïsme moderne ».

Déjà un candidat désinvesti par le Front de gauche

René Balme risque-t-il une quelconque sanction de la part du Parti de Gauche ? Eric Coquerel, secrétaire national en charge des élections, garantit que « s’il y a des choses très graves en lien avec des dérives idéologiques sur la question du racisme, le parti intervient évidemment. »

En février 2012, le Front de gauche avait retiré son investiture pour les législatives à Philippe Marx candidat dans le 3e circonscription de Meurthe-et-Moselle. Sur son blog, plusieurs vidéos d’Alain Soral.

Arnauld Champremier-Trigano, directeur de la communication de la campagne de Jean-Luc Mélenchon pendant la présidentielle, condamne les sorties du maire de Grigny mais ne veut pas en faire un fromage :

« Il suffit d’un mec un peu charismatique. Il n’y a que les gros partis qui sont protégés de ce genre de candidatures. Nous, on manque de monde, donc c’est assez facile de se présenter. C’est plutôt une réussite de ce côté là d’en n’avoir que deux ».

http://www.streetpress.com/sujet/35656- … -melenchon


Toujours le même jour, Oulala.net répond aux accusations lancées par Rue89 et Street Press :

Oulala.net - 31 05 2012 :

Rue89 découvre l’existence de notre site, présent sur la toile depuis 2001... et de René BALME

31 mai 2012 par La rédaction | consulté 1622 fois

http://www.oulala.net/Portail/local/cache-vignettes/L510xH177/arton5656-1fa70.jpg

Le 24 janvier 2012, Rue89 tendait son micro et ses claviers à Marine Le Pen pour répondre aux questions de ses lecteurs. Cette intrusion du FN dans les pages de Rue89 n’a pas choqué outre mesure Madame Guyet plus prompte à s’offusquer de quelques articles publiés sur Oulala.net, site collaboratif et participatif présent sur la toile depuis 2001. 

La campagne des législatives touche à sa fin, Rue89 sort l’artillerie lourde et se met au service... de qui au fait ? On peut se poser la question, tant il semblerait que le site internet Rouge et Blanc devient le porte-flingue de celles et ceux qui ne veulent pas voir un député du Front de Gauche élu à l’Assemblée.

Et tout est bon pour discréditer celui qui a toutes ses chances sur la 11ème circonscription du Rhône, René Balme. Voilà qu’aux yeux et sous le clavier d’Ornella Guyet, René Balme devient une tache rouge-brune ! Il est clair que celui qui est visé, aussi, à travers cet article au titre injurieux, est Jean-Luc Mélenchon qui porte le fer contre Marine Le Pen à Hennin Beaumont.

La journaliste de Rue89 n’est pas à son coup d’essai pour ce qui concerne la théorie du : « je vois du brun-rouge partout ! ». Elle s’est illustrée, aussi en direction de nos camarades du journal en ligne Le Grand Soir, animé, notamment, par Maxime Vivas. Ce même Maxime Vivas qui, devant participer au Salon du livre "L’autre Salon" de Grigny 69 avait eu les horreurs d’un site internet Lyonnais proche des milieux anar qui, dans un article enflammé le traitaient, lui aussi, de conspirationniste et d’autres jolis noms d’oiseaux exotiques. Le courage ayant manqué à l’auteur du site en question, puisqu’il ne s’était pas déplacé le jour du vernissage pour affronter Maxime Vivas et le maire de Grigny... qui l’attendaient. Viktor Dedaj, animateur du grand Soir, lui aussi, a eu droit au qualificatif d’antisémite. Ceux qui connaissent Maxime et Viktor apprécieront et savent la crédibilité que l’on peut, désormais, apporter aux propos de Madame Guyet.

Streetpress. Com est aussi de la partie ce 30 mai puisqu’il publie, également, un article incendiaire et pas plus documenté que celui de Rue89, concernant René Balme et le traitant de conspirationniste. Ça ressemble à un tir groupé !

Chacun notera que le vocabulaire de ces Zorro de la bien-pensance n’est guère riche et évolué. Ils connaissent trois mots : conspirationnistes, négationnistes et accessoirement, rouges-bruns.

La perle de la violence revient donc à Ornella Guyet qui titre : « Une tache rouge-brun dans la campagne du Front de gauche ». Affirmation péremptoire qui ne souffre, à ses yeux, aucune contestation bien qu’elle s’appuie sur une démonstration hasardeuse qui consiste à extraire quelques articles (une dizaine, tout au plus) d’un site qui en compte 5 655 à ce jour et 1 928 brèves. Faites le ratio et vous comprendrez l’objectivité dont fait preuve cette chasseresse du négationnisme et du conspirationniste.

Le travail de 30 années de mandat au service de la population et un militantisme à gauche depuis une quarantaine d’années, ne sauraient être salis par l’analyse bâclée et à charge de Madame Guyet. René Balme a toujours combattu les idées Front National et ne cessera de le faire. C’est la raison pour laquelle, René Balme a saisi son avocat dès ce matin, bien décidé à déposer plainte pour injure publique et à demander à Rue89 un droit de réponse.

Ceux qui connaissent René Balme, son engagement pour la cause palestinienne, pour la démocratie participative, pour la décroissance, contre le sionisme (qui n’a rien à voir avec l’antisémitisme) contre les expulsions locatives, pour toutes les causes humanitaires etc. savent que la description qui en est faite par Ornella Guyet est outrageusement mensongère et diffamante.

Comme à son habitude, madame Guyet use de méthodes « journalistiques » douteuses, à savoir : erreurs factuelles, amalgames confusionnistes, extrapolations et généralisations abusives.

La journaliste de Rue89 dans un délire surréaliste, et sans rien prouver, extrait un lien qui pointe vers un article publié par Untel dont elle affirme que le site est un ramassis d’extrémistes de droite. Un autre lien qui pointe vers un écrit ou qui fait référence à Unautre qui serait conspirationniste, etc. À ce petit jeu là, il est aisé de faire passer le plus modéré des rédacteurs pour un dangereux terroriste puisant ses sources dans la fange des réseaux de la droite extrême.

Madame Guyet s’est fixé, par ailleurs, des noms propres tabous dont il ne faut jamais parler et encore moins faire référence sous peine, là encore de tomber sous ses foudres. Et peu importe si les références ou les citations datent de 2002 ou 2003..., période au cours de laquelle les bannis du jour étaient encore en odeur de sainteté.

J’oubliais une précision, et de taille : le site Oulala.net, créé en 2001 a conservé tous les articles publiés depuis, de telle sorte que certains font effectivement référence à des personnages qui étaient respectables à l’époque, mais qui, depuis ont emprunté une voie plus que condamnable et desquels Oulala s’est détaché depuis longtemps.

Ce que n’a pas compris, ou ne veut pas comprendre Madame Guyet – parce qu’elle n’écrit qu’à charge ! - c’est que le parti pris d’Oulala de vouloir conserver et rendre disponibles toutes ses archives mérite de la part du lecteur l’effort, insupportable pour plumitive, de se mettre dans le contexte de l’époque.

Notons aussi, que si l’on en croit l’attaque en règle menée contre René Balme – et qui n’est pas la première – il est inconcevable pour un certain nombre de journalistes qu’un élu du peuple puisse, en dehors de son mandat se comporter comme un citoyen engagé dans le journalisme indépendant, dans l’analyse critique de la marche du monde, dans le développement des usages de l’Internet, donner son point de vue, le publier et participer à donner la parole à des auteurs, dont certains, mis en cause par la journaliste de Rue89, publient dans des sites tels que Le nouvel Obs’, Agoravox, Mediapart, etc. - sans être nullement inquiétés sur ces médias-là !

Cette courte analyse, à chaud, qui sera complétée plus tard, en fonction de la tournure que vont prendre les choses, permet au lecteur d’Oulala, de comprendre la manipulation et la machination portée à l’encontre d’un des animateurs de ce site historique, au prétexte qu’il est candidat front de Gauche aux élections législatives dans le Rhône, et qu’il a de sérieuses chances d’être au deuxième tour.
Ce qui ressemble singulièrement à une tentative d’assassinat politique qui ne dit pas son nom.

Ce comportement donne raison à la presse alternative qui ne se laisse pas et ne se laissera pas intimider par les Ornella Guyet et autres purificateurs de la toile.

Nous sommes dans une République où le mot liberté, surtout quand il est suivi de celui d’expression reste encore a défendre au risque de se mettre a dos, tout ce que la presse bienpensante compte de journalistes ou de supposés tels.
Une carte de presse ne rend pas intelligent, c’est confirmé.

René Balme a tout notre soutien.

La rédaction

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article5656


Un commentaire laissé par un internaute sous cet article d'Oulala.net :

Rue89 découvre l’existence de notre site, présent sur la toile depuis 2001... et de René BALME 31 mai 14:58, par Jean Serien

Tiens revoilà Ornella Guyet dans ses basses oeuvres, ça faisait longtemps. De toute évidence son fonds de commerce est resté le même, bien qu’elle ait changé de crémerie. Donc madame Guyet, dont le job consiste à tenter de salir les gens qui ne pensent pas comme elle, s’en prend cette fois-ci à René Balme. C’est tout sauf une surprise. On perdrait son temps à démonter ses âneries. Rappelons simplement son odieuse méthode, dénoncée en juillet 2011 par ACRIMED, association dont Ornella Guyet alias Marie-Anne Boutoleau était membre à l’époque.
« C’est pourquoi nous récusons les accusations de complaisances négationnistes ou antisémites portées contre Le Grand Soir dans l’article signé Marie-Anne Boutoleau (ainsi que dans ses réponses sur le forum d’Article 11), notamment et précisément parce qu’elles sont fondées sur des pratiques journalistiques que nous critiquons régulièrement : erreurs factuelles et amalgames confusionnistes, extrapolations et généralisations abusives, etc. » ;http://www.legrandsoir.info/droit-d...
Pour terminer je rappellerais à madame Guyet et à Rue 89 qui publie ses cochoneriesun article fondamental de la Charte des devoirs professionnels des journalistes, charte adoptée en 1918 par le Syndicat national des journalistes, puis révisée en janvier 1938
« Un journaliste digne de ce nom tient la calomnie, les accusations sans preuve, l’altération des documents, la déformation des faits, le mensonge, pour les plus graves fautes professionnelles. » Principes repris en 1971 dans la déclaration des devoirs et des droits des journalistes et adoptée par la Fédération internationale des journalistes : « S’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation et les accusations sans fondement... »
Sur la base de quoi je considère que madame Guyet n’est PAS journaliste et que Rue 89 n’est PAS un site d’information.

Dernière modification par Zorg (01-06-2012 14:32:12)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#77 01-06-2012 12:13:03

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

L'info sur René Balme est reprise par les médias mainstreams :


Figaro - 31 05 2012 :

Mis à jour le 31/05/2012 à 14:34 | publié le 31/05/2012 à 14:31

Un candidat conspirationniste investi par le Front de gauche

Le maire de Grigny, René Balme, se présente dans la 11e circonscription du Rhône. Le parti de Jean-Luc Mélenchon semble toutefois ignorer que son candidat est le fondateur et l'administrateur du site Oulala.

Le Front de gauche se serait bien passé de cette publicité. Le site Rue89 a révélé mercredi que son candidat dans le 11e circonscription du Rhône, René Balme, aussi maire de Grigny, était le fondateur et l'administrateur du site Oulala.net qui soutient ouvertement des thèses conspirationnistes. L'intéressé reconnait volontiers auprès du site d'informations son implication dans ce projet tout en soulignant qu'il s'agit d'un «collectif très ouvert» et que «tout peut être publié à condition que ça puisse être débattu». «La règle, c'est pas de propos racistes, antisémites ni d'injures.»

Deux papiers récents invitent toutefois clairement à lire le dernier livre d'Alain Soral ou à regarder le premier film de Dieudonné, L'Antisémite. Devant l'apologie qui est faite de ces deux personnalités ouvertement antisionistes et proches de l'extrême droite, René Balme, mal à l'aise, botte en touche: «Ce sont les contributeurs qui doivent assumer leurs écrits», explique-t-il. Parmi eux, des antisionistes virulents dont le discours confine à l'antisémitisme et des défenseurs convaincus de dirigeants autoritaires (Kadhafi , Poutine , Ahmadinejad , etc .)

Il lui est toutefois plus difficile de nier sa propre incrédulité devant les attentats du 11-Septembre. Au site d'informations Street Press, il confesse: «Les attentats tels qu'on nous les raconte sont quasi-impossibles. Autre chose s'est passé ce jour-là, avec un certain nombre de complicités qui restent à déterminer.» Le maire donne d'ailleurs longuement la parole à Thierry Meyssan, chantre de cette théorie du complot, sur son site personnel.

Un candidat déjà sanctionné pour des faits similaires

Et l'effondrement des Twin Towers n'est pas son seul sujet de «réflexion». Sur Oulala.net, il rédige lui-même deux articles dans lesquels il remet en question la mort de Ben Laden et développe sa propre théorie sur l'arrestation de DSK, organisée selon lui par les Américains pour protéger leur monnaie. «Je suis quasi-persuadé que c'est un coup des Américains», résume-t-il auprès de Street Press. «L'affaire Strauss-Kahn est tombée dans une période où les Etats-Unis avaient interêt à se débarrasser de lui. Il gênait. Il y avait des tentatives de créations de monnaies pour concurrencer le dollar, notamment avec Kadhafi, qui avait mis en place une monnaie pour remplacer le dollar et rayonner sur toute l'Afrique du Nord.»

Au Front de gauche, on semble tout juste découvrir cette facette du candidat investi. Ancien communiste, René Balme a pourtant rejoint le parti en 2009. Jean-Luc Mélenchon lui-même aurait assisté à sa conférence de presse de ralliement, selon Street Press. Alexis Corbière, conseiller de Jean-Luc Mélenchon dans la riposte contre l'extrême droite et le Front national, a promis auprès de Rue89 qu'il allait se pencher sur ce cas. Rappelon que le Front de gauche avait déjà retiré en février son investiture à un candidat, Philippe Marx, pour avoir fait la promotion en 2009 et 2011 sur son site de l'essayiste Alain Soral.

http://elections.lefigaro.fr/presidenti … gauche.php


L'Express - 31 05 2012 :

Par LEXPRESS.fr, publié le 31/05/2012 à 15:46

René Balme, membre du Parti de gauche dirigé Jean-Luc Mélenchon, anime un site Internet Oulala.net qui est accusé de flirter avec l'extrême droite.

René Balme, maire de Grigny dans le Rhône et candidat du Front de gauche dans la 11e circonscription, a rejeté jeudi toute accusation d'antisémitisme, après que des médias l'ont accusé d'animer le site internet Oulala.net cautionnant de tels points de vue. 

Sur ce site collaboratif qu'il a fondé en 2001, "la ligne éditoriale est qu'il n'y ait pas d'injure raciste et pas d'antisémitisme... mais il se peut que des choses passent au travers", a-t-il déclaré, alors que Rue89 et StreetPress ont pointé la participation de chroniqueurs antisémites, des textes homophobes ou encore l'éloge de dictatures. 

Réné Balme, accusé sur ces sites de flirter avec l'extrême droite, menace de porter plainte pour "injures publiques". "C'est une attaque en règle alors qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat", selon lui. 

L'élu a appelé ce jeudi le Parti de gauche dont il est membre ainsi que son dirigeant Jean-Luc Mélenchon pour s'en expliquer. 

Amateur des théories conspirationniste

Alexis Corbière, secrétaire national du PG et spécialiste du Front National auprès de Jean-Luc Mélenchon, a indiqué que si René Balme était complaisant vis-à-vis des thèses antisémites, "ce serait incompatible avec l'appartenance à des forces comme les nôtres" car "nous sommes intransigeants sur l'antisémitisme".

Il peut aussi y avoir un "manque de vigilance" de la part de ce candidat, ce qui amènerait "un rappel à l'ordre", d'après lui. La commission de contrôle du PG sera "sans doute saisie", après un "petit travail de recherche" sur Réné Balme qui pourrait prendre quelques semaines, soit après les législatives, a-t-il précisé, assurant ne pas connaître oulala.net. 

Sur ce site figurent aussi plusieurs références ou entretiens avec des auteurs adeptes des théories de la conspiration, tel Thierry Meyssan. "Je me pose des questions sur des événements" comme le 11 septembre 2011 et l'affaire DSK, a confirmé M. Balme à l'AFP, ajoutant: "On ne peut se contenter d'une version des faits, sinon on est béni-oui-oui". 

Avec  AFP.

http://www.lexpress.fr/actualite/politi … 20959.html


Libération - 01 06 0212 :

11h20. L’ancien directeur de campagne de Jean-Luc Mélenchon, François Delapierre, a promis une décision rapide au sujet de René Balme, candidat du Front de gauche aux législatives dans le Rhône, mis en cause pour avoir animé le site Oulala.net, à teneur antisémite. René Balme, maire de Grigny dans le Rhône animerait ce site depuis 2001. «Laissez-nous 24 heures pour regarder la situation et puis pour prendre une décision en fonction de ce que nous aurons constaté. Mais pour nous, tout cela est une grosse surprise», a reconnu Delapierre.

http://www.liberation.fr/politiques/201 … ger_822905

Oulala.net nest plus ici accusé de "flirter avec l'extrême droite" mais carrément d'être à "teneur antisémite"...

Et d'après un post sur Rue89 :

Pascale Clarke accuse Oulala.net de publier des « textes à relents antisémites et homophobes » en citant Rue89.

http://www.rue89.com/comment/3104559#comment-3104559

Dernière modification par Zorg (01-06-2012 15:37:32)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#78 01-06-2012 12:29:31

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Quand CQFD censure...

(L'info sur René Balme est reprise par les médias mainstreams)

Ce n'est pas plus mal , sûrement le meilleur moyen de faire corps .

A qui appartiennent les médias ?


http://gold-up.blogspot.fr/2012/05/apre … llite.html

Hors ligne

 

#79 01-06-2012 12:43:29

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Quand CQFD censure...

France 3 - 01 06 2012 :

Un candidat Front de Gauche accusé d'antisionisme

Par Philippe Bette

Le maire de Grigny, candidat du Front de gauche, est accusé d'antisionisme par le site en ligne Rue 89

Dans un article mis en ligne jeudi soir (30 mai), le site Rue89 met en cause le maire de Grigny et candidat dans la  11e circonscription du Rhône sous le titre «Une tâche rouge brune dans la campagne du Front de gauche».

http://medias.francetv.fr/cpbibl/url_images/2012/05/31/image_74169866.jpg

Fondateur et animateur du site politique Oulala.net, René Balme est accusé de défendre, à travers ses textes, des positions antisionistes «dont le contenu paraît pour le moins très éloigné des valeurs qu’entend défendre le Front de Jean Luc Mélenchon».

Selon Ornella Guyet, la journaliste de Rue 89 qui a parcouru les textes mis en ligne, le site est marqué par sa ligne éditoriale complotiste, sur lequel on retrouve nombre d’écrits dignes de l’extrême droite la plus crasse" .

Dans une première réaction, René Balme réfute cette accusation en déclarant à l’AFP que « a ligne éditoriale est qu’il n’ y ait pas d’injure raciste ou d’antisémitisme» mais «il se peut, dit –il, que des choses passent au travers".

Il  menace néanmoins de porter plainte pour «injures publiques" et va demander à Rue89 un droit de réponse.

[ Deux vidéos (dont une interview de René Balme de 9'00) à voir sur le site de France 3 :
http://rhone-alpes.france3.fr/info/un-c … et=videos]

Le site Oulala.net met à son tour en cause le site internet Rue89 en l’accusant de devenir «le porte flingue de ceux qui ne veulent pas voir un député du front de gauche à l’Assemblée». Il dénonce une machination qui «ressemble singuliérement à une tentative d’assassinat politique qui ne dit pas son nom". 

Le Front de Gauche a réagi de son côté par la voix de son secrétaire national Alexis Corbiére : La commission de contrôle sera «sans doute saisie» et René Balme pourrait être l’objet «d’un rappel à l’ordre» si le candidat avait manqué de vigilance. Ce que devra établir l’examen du site, mais pas avant les élections .

http://rhone-alpes.france3.fr/info/un-c … 67238.html

Dans son interview sur France 3, René Balme déclare :

3'00 : Journaliste : "En étant très précis vraiment et en étant très concret : qu'est-ce que vous voulez dire qui n'est pas dit ?"
René Balme : "Le site a été créé, on va être clair, le site a été créé 2001 après les attentats du 11-Septembre. On ne partage pas tous la même vision de ce qui s'est passé le 11 septembre à New-York.  On peut mettre ça en débat sans être un négationniste, sans être traité de tous les noms d'oiseau. Voilà c'est un exemple mais il peut y en avoir d'autres.
Journaliste : "Quoi ? Quel autre exemple ?"
René Balme : "il peut y avoir toutes les guerres coloniales qui ont été menées soit par les Etats-Unis d'Amérique soit par l'OTAN et il y en a eut récemment. On peut avoir un avis différent et on peut le mettre en débat sans pour autant être traité de négationniste."

Important : il faut absolument récupérer ces deux vidéos sur France 3 !

Dernière modification par Zorg (01-06-2012 13:02:20)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#80 01-06-2012 12:59:07

Bobby
Membre du forum
Date d'inscription: 19-10-2008
Messages: 99

Re: Quand CQFD censure...

Rue89 et Le Figaro lancent la chasse au "conspirationniste" René Balme sur AgoraVox

http://www.agoravox.fr/actualites/media … -la-117761

Les journalistes seraient censés être les plus acharnés défenseurs de la liberté de l'esprit. Ils en sont aujourd'hui les plus accomplis fossoyeurs

Dernière modification par Bobby (01-06-2012 12:59:23)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr