ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 24-02-2011 23:35:58

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Un article de Rue89 qui dénonce l'amalgame conspirationniste = antisémitisme


Rue89 - 24 02 2011 :

Page 1 :

« Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Dans un livre événement, Bruno Fay décortique les mécanismes qui génèrent les théories du complot. Bonnes feuilles exclusives.

Journaliste indépendant, Bruno Fay est le co-auteur de deux enquêtes remarquées : « Le Casier judiciaire de la République, abécédaire des hommes politiques mis en examen » (2002), et « No Low Cost » (2009), sur les coulisses et ravages de l'économie à bas coût.

http://asset.rue89.com/files/imagecache/asset_wizard_vignette/files/EmmanuelleBonneau/2402_Complocratie_vignette.jpg

Dans « Complocratie » (paru ce 24 février aux éditions du Moment), il se penche sur « les sources du nouveau conspirationnisme ». En plus d'une recherche documentaire très fouillée, il a rencontré des acteurs de premier plan, mais aussi quelques conspirationnistes, pour de longs entretiens. A noter, des interviews chocs de Michel Rocard et du président du groupe Bilderberg.

Il explore son sujet dans toutes ses dimensions : la psychologie, le poids d'Internet, évidemment, qui accélère la circulation de la rumeur et de l'information. Mais aussi la stigmatisation du doute par le discours dominant, les manipulations d'officines « barbuzzardes » (des barbouzes lançant des buzz) ou le mensonge des hommes politiques, qui alimente la méfiance. Secrets d'Etat ou propagande politique.


Un mensonge de Sarkozy, copié sur celui de Reagan

Avant d'explorer la stigmatisation du doute et des secrets d'Etat, deux rapides exemples.

Un mensonge de l'actuel président de la République, « construit de main de maître », même si « ce n'est malheureusement pas l'apanage du quinquennat de Nicolas Sarkozy ».

Le 16 mai 2008, il visite un Pôle emploi à Melun. Dans son discours, il cite un exemple concret de chômeur ayant refusé 67 offres d'emploi en un an, exemple venu de « l'un de vous », parmi les gens qui l'écoutent.

Un journaliste a vérifié : c'était totalement faux. « Une pure invention destinée à frapper les esprits », écrit Fay. Copiée sur un mensonge similaire imaginé par le candidat républicain Ronald Reagan pour justifier la fin de l'Etat-providence.

A la fin de son livre, Bruno Fay aborde la surveillance (caméras, téléphones, puces électroniques) et son pendant psychologique, une pathologie nouvelle : le syndrome de Truman. En anglais, « Truman Show Delusion », du nom de ce film de 1998 où Jim Carrey vit filmé et regardé par des millions de téléspectateurs depuis sa naissance.


Le syndrome de Truman (comme le film)

Dix ans plus tard, des scientifiques rapportent « le nombre croissant de patients convaincus que chacun de leurs gestes est filmé secrètement ».

Même si des pathologies existent, le grand intérêt du livre de Bruno Fay est de montrer que le discours dominant présente les adeptes des théories conspirationnistes pour dérangés.

L'auteur passe en revue toutes les études scientifiques sur les complots. Parmi les tendances dérangeantes, l'une consiste, pour beaucoup de « chercheurs en vue », à évacuer d'emblée la véracité de certaines théories. « 100% des illuminés seraient fous », ironise Bruno Fay.


C'est le cas aussi de la plupart des télés et de certains journalistes, comme Daniel Leconte. Fay se demande avec malice ce qu'il se passerait si, dans les reportages de celui qui est aussi un producteur télé influent, il usait de la même rhétorique pour les juifs, les chrétiens ou les musulmans que pour les conspirationnistes :

    « Daniel Leconte serait renvoyé sur-le-champ. »


Amalgame conspirationniste = antisémitisme

Un « autre travers », écrit-il, « qui caractérise la plupart des ouvrages consacrés au conspirationnisme consiste […] à tout voir à travers le prisme de l'antisémitisme ». Parmi ces chercheurs spécialistes de l'amalgame, Pierre-André Taguieff :

    « Laisser entendre que les mouvements conspirationnistes post-11-Septembre sont essentiellement animés par l'antisémitisme, c'est une fois encore confondre la partie et le tout.

    C'est procéder à un amalgame entre une minorité d'extrémistes, obsédés depuis longtemps par la haine des juifs, et des centaines de millions de personnes, aux Etats-Unis et en Europe, troublées par l'attitude du gouvernement américain et les liens avérés entre la famille Bush, l'Arabie Saoudite et le clan Ben Laden. […]

    Au cours de mes entretiens, j'ai même entendu l'un des adeptes de Pierre-André Taguieff me dire que, si les militants de ReOpen911 n'évoquent jamais la thèse du complot juif, c'est qu'ils avancent masqués pour mieux dissimuler leur antisémitisme profond. C'est le complot dans le complot. »


Les services secrets alimentent la paranoïa

Relevant notamment que de nombreux Terriens pensent que les Américains ont eux-mêmes piloté les attentats du 11-Septembre (11% des Français), Fay s'interroge :

    « Des centaines de millions de personnes dans le monde entier auraient-elles perdu la tête ?

    En défendant la thèse d'un complot mondial politico-scientifique destiné à surestimer le réchauffement climatique, qui serait selon lui une imposture, Claude Allègre a-t-il lui aussi perdu la boule ?

    En doutant de la version officielle sur le 11-Septembre, Mathieu Kassovitz, que l'on peut difficilement qualifier d'antisémite, mérite-t-il d'être placé d'office en hôpital psychiatrique ?

    En 2009, 55 millions de Français ont refusé de se faire vacciner contre la grippe A, malgré les recommandations explicites de l'Organisation mondiale de la santé et de la ministre de la Santé Roselyne Bachelot qui exhortait nos concitoyens à se protéger de toute urgence. Ils n'ont pas cru la parole officielle.

    Imaginer que l'on nous ment sur les attentats de New York ou sur la réalité de l'épidémie de grippe A relève d'un même schéma de pensée. Le terreau psychologique de chaque individu ne suffisant pas à l'expliquer, cela révèle, dans les deux cas, une profonde crise des autorités.

    Au lieu de partir de théories fantaisistes pour analyser les racines du conspirationnisme, intéressons-nous plutôt à l'impact produit sur l'opinion publique par la révélation de complots avérés. »

A ce propos, Bruno Fay pointe « le cynisme et le double jeu des agences de renseignement qui alimentent la paranoïa ».


Les faux et les vrais complots

Concernant le 11-Septembre, que l'auteur décrypte sur soixante pages, renvoyons vers le blog de Rue89 ou à cette citation du chercheur Eric Denécé :

    « La version officielle n'est pas vraie, mais celle de Thierry Meyssan non plus. »

Il y a aussi de vrais complots, comme l'entrée en guerre des Etats-Unis en Irak en 2003, ou le projet secret Mkultra mené pendant trente ans par la CIA pour expérimenter « des techniques de contrôle du comportement sur des citoyens américains », à leur insu, bien sûr.

Ou encore des complots très probablement vrais, comme l'assassinat, en 1961, du secrétaire général de l'ONU Dag Hammarskjöld, dans un « accident » d'avion commandité par la CIA américaine, le MI5 britannique et les services secrets sud-africains (dont des documents révélés par Desmond Tutu étayent fortement cette thèse).

En rencontrant l'ancien Premier ministre Michel Rocard, Bruno Fay a obtenu deux scoops : la confirmation que le mercenaire Bob Denard était bien missionné par la DGSE lors de ses coups d'Etat aux Comores (on s'en doutait depuis 1999). Et l'aveu qu'avant l'affaire du Rainbow Warrior, la France avait déjà saboté des bateaux de Greenpeace, en 1973.

C'est un des deux extraits que propose Rue89. L'autre est un entretien avec Etienne Davignon, le président du groupe Bilderberg. Autrement dit, « le chef des maîtres du monde », selon les conspirationnistes, que Bruno Fay est le premier journaliste à avoir interviewé.

http://www.rue89.com/2011/02/24/comploc … ons-192002


Page 2 :

L'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard, qui évoque les mensonges justifiés par la raison d'Etat, vient d'expliquer comment il a négocié avec les indépendantistes kanaks, dont certains étaient recherchés par la justice française.

Michel Rocard s'interrompt soudain puis me regarde fixement en plissant les yeux.

– Vous vous souvenez de Bob Denard ? Son nom vous dit quelque chose ? me demande-t-il de but en blanc.

– Oui, bien sûr. C'est le fameux mercenaire français qui a été de tous les coups tordus en Afrique pendant près de trente ans…

Plongé dans son fauteuil, l'ancien Premier ministre tire longuement sur sa Gauloise avant de reprendre la parole.

– Quelquefois, vous inventez de beaux mensonges pour faire diversion. Quelquefois, vous êtes obligé de mentir pour couvrir des agents en opération, reprend-il en se redressant, sur le ton de Lino Ventura dans « Les Tontons flingueurs ». Bob Denard a fait à lui tout seul trois ou quatre coups d'Etat aux Comores. Il avait sévi beaucoup. Il y avait eu des combats. Il était parti puis il était revenu pour monter un dernier coup d'Etat en 1989, réussi cette fois-ci. Tout ça s'est terminé par son exfiltration lente par nos services secrets sans que personne ne voie rien, ni ne sache rien. Il y a des gens qui savent travailler…

– Voulez-vous dire qu'il était en opération commandée à ce moment-là ?

– Oui, oui. La DGSE n'est pas le genre de maison qui prend ses décisions toute seule. Nous avons la chance d'avoir des services très honorablement conduits en matière de discipline.

Bob Denard, toujours présenté comme un électron libre, se retournerait probablement dans sa tombe en entendant un Premier ministre reconnaître pour la première fois la complicité de l'Etat français dans ce complot destiné à renverser Ahmed Abdallah, président de la République fédérale islamique des Comores, qui fut assassiné ce jour-là dans son bureau.

Je profite de cette confession inattendue pour interroger Michel Rocard, apparemment très en verve, sur l'affaire du Rainbow Warrior.

Le 10 juillet 1985, une équipe d'agents de la DGSE coule un navire de l'organisation écologiste Greenpeace dans le port d'Auckland, à l'aide de deux bombes magnétiques, tuant accidentellement un photographe portugais à bord au moment de l'explosion. Le bateau est en route pour Mururoa afin de protester contre les essais nucléaires français.

Le scandale éclate, le 8 août 1985, dans les colonnes de L'Evénement du Jeudi et de VSD. Ces deux hebdomadaires sont les premiers à évoquer l'implication des services français dans cette opération clandestine.

Jean-Marie Pontaut, qui apporte huit jours plus tard de nouveaux éléments dans L'Express, raconte très bien dans son livre « Investigation, passion » les diverses tentatives de désinformation du gouvernement de l'époque pour étouffer l'affaire. Le 25 août, le conseiller d'Etat Bernard Tricot remet ainsi au président de la République un rapport commandé par le Premier ministre Laurent Fabius, censé dénouer les fils de cette obscure affaire.

Les conclusions du conseiller d'Etat paraissent effarantes à la lumière de ce que nous apprendrons par la suite. Officiellement, l'enquête établit que l'attentat serait l'oeuvre d'hommes isolés, « mus notamment par la passion politique » ou bien d'« autres services secrets ». Bernard Tricot laisse entendre qu'il pourrait s'agir d'un acte isolé, façon Lee Harvey Oswald, ou d'un complot de la CIA ou du KGB contre la France. […]

Quelques journaux reprendront ces thèses exotiques jusqu'à ce que l'évidence s'impose finalement à tous. Les révélations de la presse française aboutissent, le 20 septembre, à la démission du ministre de la Défense, Charles Hernu, et au limogeage de l'amiral Pierre Lacoste.

À l'époque, Michel Rocard est un poids lourd du Parti socialiste et songe à se présenter à la prochaine élection présidentielle. Comme tous les caciques de la rue de Solférino, il est en première ligne et assiste, impuissant, à l'impact catastrophique auprès de l'opinion publique du premier scandale d'État de l'ère Mitterrand.

– Monsieur le Premier ministre, vingt-cinq ans après, diriez-vous que le sabotage du Rainbow Warrior relève aussi de la raison d'Etat ?

– Naturellement, oui. Il y avait raison d'Etat dans le fait d'empêcher Greenpeace d'arriver à ses fins puisqu'il y avait une menace explicite et rendue publique sur la possibilité de dérouler tranquillement, sereinement et pacifiquement une activité qui consistait à faire des essais nucléaires. Mais le drame, là, c'est la maladresse de l'exécution. Le drame du Rainbow Warrior, c'est la connerie de l'exécution.

Je note scrupuleusement ses déclarations.

– Vous voulez que je vous raconte une histoire ? me demande-t-il alors.

– Allez-y…, lui dis-je en vérifiant que le dictaphone tourne toujours.

– Dans ma longue vie publique, j'avais noué des relations avec Alexandre de Marenches, le chef de nos services spéciaux, nommé en 1970 patron du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage [SDECE]. Nous étions devenus amis, si bien que je l'ai revu pendant l'affaire du Rainbow Warrior.

Il me dit : « Quelle sottise, quelle sottise ! » Je lui réponds : « Oui, mais c'était embêtant de voir Greenpeace essayer d'empêcher le déroulement des essais nucléaires et par conséquent on ne pouvait pas laisser faire. » Il me répond : « Bien entendu, mais tout est dans la manière. D'autant plus que ce n'est pas la première fois que l'Etat français s'en prend à Greenpeace ! »

Il me révèle alors qu'en 1973 Greenpeace avait déjà tenté de nous empêcher de mener nos essais nucléaires. Une quinzaine de petits bateaux, dont pas mal de voiliers, et quelques vedettes à moteur étaient partis d'un peu partout dans le Pacifique pour rejoindre Mururoa et essayer de s'interposer pour nous rendre les essais impossibles.

En se tapant sur les cuisses de rire, Alexandre de Marenches m'explique : « C'est fou, la malchance ! Il y a au moins deux bateaux qui ont perdu leur hélice en mer, il y en a trois autres qui n'ont jamais pu démarrer, on avait trouvé du sucre dans l'essence, quatre autres ont cassé… bref, aucun n'est arrivé ! »

Rien, pas d'accident, pas de blessure, pas d'explosion. C'est une opération qui a été menée sous la raison d'Etat et personne ne s'en est aperçu. Ça, c'est du beau travail !

http://www.rue89.com/2011/02/24/comploc … age=0%2C1#


Page 3 :

Avant d'interviewer Etienne Davignon, le président du groupe Bilderberg, dans son bureau bruxellois, Bruno Fay revient sur les théories conspirationnistes que suscite ce club très fermé et très élitiste.

Plus encore que la société secrète des Skull and Bones, qui recrute l'élite des étudiants de l'université Yale aux Etats-Unis, les réunions annuelles du club Bilderberg sont présentées comme les rendez-vous secrets des vrais maîtres du monde, l'organe principal au service de la création d'un « Nouvel Ordre mondial », selon l'expression usitée.

Tous les conspirationnistes que j'ai rencontrés au cours de mon enquête ont fini par m'en parler d'une manière ou d'une autre. Les tenants de la théorie du complot ont leurs têtes d'affiche. Tony Gosling est l'une d'entre elles, la plus mesurée sans doute.

L'ancien journaliste de la BBC, que j'ai appelé au téléphone, m'a raconté comment il avait découvert l'existence du club : « Un activiste écolo m'a un jour parlé de Bilderberg, j'ai d'abord pensé que ce type était complètement fou. Puis la question a commencé à m'intriguer et j'ai acheté le nom de domaine www.bilderberg.org pour créer un site Web citoyen aussi complet que possible. »

Il se rend à deux rencontres de Bilderberg et parvient à décrocher quelques rares confidences de participants. « Ils disent que c'est une réunion privée entre personnes privées, mais c'est étrange car ils ont tous de lourdes responsabilités dans les affaires publiques et parlent de l'avenir du FMI ou de la Banque mondiale en présence de leur président respectif, de la libéralisation de l'Europe en présence des commissaires européens. Il est évident que les débats permettent d'aboutir à un consensus, de créer la toile de fond des politiques et des décisions qui seront prises par la suite au FMI, au G8 ou ailleurs. »

Les deux autres hérauts de la théorie du complot mondial s'appellent Alex Jones, un animateur de radio américain, à la fois réalisateur et producteur de nombreux films conspirationnistes, dont Loose Change : Final Cut, et Daniel Estulin, un personnage pour le moins fantasque, « réfugié » en Espagne, se présentant comme l'ennemi public numéro un du gouvernement mondial et, accessoirement, de la CIA.

Ce dernier est surtout l'auteur d'un très gros best-seller sur le club Bilderberg édité dans quarante-deux langues. Ce livre est un ramassis, n'ayons pas peur de le dire, de bêtises et de délires paranoïaques qui traduisent une méconnaissance complète du monde politique et du fonctionnement des affaires internatio- nales : François Mitterrand aurait subi un lavage de cerveau de la part des Bilderbergers, le club ferait implanter en secret des puces électroniques sous la peau des enfants afin de contrôler la population mondiale, les milices fascistes américaines seraient notre seul espoir de salut en s'opposant au souhait des Bilderbergers de désarmer les citoyens, le réalisateur indépendant Michael Moore serait un disciple des maîtres du monde, chargé de manipuler les masses, le club commanditerait régulièrement des génocides pour réduire le nombre d'habitants sur la planète, etc.

J'en passe et des meilleurs. Alex Jones et Daniel Estulin étant convaincus – ou feignant de l'être pour des raisons commerciales, c'est du moins ce que je leur souhaite – que les membres du Bilderberg seraient en réalité de dangereux communistes, déguisés en capitalistes, engagés dans un combat sans merci pour instaurer une dictature marxiste mondiale.

Les centaines de patrons des plus grands groupes financiers ou industriels du monde invités à participer aux réunions du Bilderberg doivent bien rire en lisant leurs « enquêtes ».

J'ai contacté Daniel Estulin pour préparer ce livre. Ses propos étaient si décalés avec la réalité que j'ai préféré renoncer à aller plus loin. […]

La porte s'ouvre derrière moi. Etienne Davignon est disposé à me rencontrer. […] Je lui présente l'objet de mon livre. Il sourit en m'écoutant parler des théories du complot.

Ma première question porte sur l'organisation du club qu'il préside depuis maintenant une dizaine d'années. Il me répond d'une voix posée.

– Le Bilderberg n'a pas de membres à proprement parler. Il a ce qu'on appelle un « Steering Committee » avec des membres permanents qui se relaient. C'est ce « comité de direction » qui définit le programme de l'année suivante et qui choisit le nom des personnes que l'on va inviter en fonction de l'ordre du jour arrêté. Grosso modo, les réunions du Bilderberg sont composées de trois quarts de personnes, y compris les membres du Steering Committee, qui ont déjà participé à une réunion du Bilderberg et d'un quart de personnes qui ne sont jamais venues. C'est très informel, il n'y a pas de protocole. C'est très important, comme dans une classe, que les nouveaux se sentent à l'aise avec les anciens. En cela, le Bilderberg se distingue de la Commission trilatérale qui, elle, a des membres permanents.

La Commission trilatérale, créée en 1973 à l'initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg pour intégrer l'Asie-Pacifique, agite également les milieux conspirationnistes qui lui attribuent un rôle important dans l'instauration d'un gouvernement mondial occulte. La Commission trilatérale regroupe entre trois cents et quatre cents personnalités parmi les plus influentes de la planète. Elle est une émanation du Bilderberg.

« La création de cette organisation opaque, où se côtoient à huis clos et à l'abri de toute compromission médiatique des dirigeants de multinationales, des banquiers, des hommes politiques, des experts de la politique internationale, ou encore des universitaires, coïncide à ce moment avec une période d'incertitude et de turbulence dans la politique mondiale. La gouvernance de l'économie internationale semble échapper aux élites des pays riches, les forces de gauche paraissent de plus en plus actives, en particulier en Europe, et l'interconnexion croissante des enjeux économiques appelle une coopération plus étroite entre les grandes puissances. La Trilatérale va rapidement s'imposer comme un des principaux instruments de cette concertation, soucieuse à la fois de protéger les intérêts des multina- tionales et d'“éclairer” par ses analyses les décisions des dirigeants politiques, écrit Olivier Boiral, professeur à l'université Laval (Canada). Loin d'être un “vieux serpent de mer” qui referait surface au ravissement de quelques adeptes d'ésotérisme et de “théorie du complot”, la Commission trilatérale est une institution bien établie, dont la discrétion facilite la collusion entre responsables politiques et grandes entreprises. »

Je poursuis mon interview. […]

– Comment se déroule précisément la conférence annuelle ?

– C'est un lieu de rencontre interactif en ce sens que nous avons à peu près douze ou treize sessions au cours de notre réunion. Ce sont des sessions avec un, deux ou trois présentateurs compétents qui ont environ dix minutes pour présenter le sujet, par exemple l'évolution de la médecine et ce que ça signifie du point de vue scientifique et du point de vue de la sécurité sociale. Pour la session sur la faim, on a invité quelqu'un de la FAO. Pour la session sur l'impact des réseaux sociaux, on a invité le fondateur de Facebook. […]

– La règle de Chatham House, la loi du silence, est-elle si nécessaire ?

– Le fait que ce soit confidentiel permet aux gens de parler sachant qu'ils ne vont pas être cités comme tels. C'est à la fois important pour monsieur Tout-le-monde mais aussi pour les officiels qui peuvent sortir du discours convenu. C'est totalement anti-langue de bois.

J'ai malgré tout réussi à recueillir les confidences de quelques participants français.

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89
Le blog Désintox : 11 Septembre de Rue89

http://www.rue89.com/2011/02/24/comploc … age=0%2C2#


C'est un grand pas que cet article qui nous reconnait le droit à douter sur la thèse officielle su 11 septembre s'en être des illuminés ou des antisémites.

Pour rappel, Reopen911 a démonté certaines parties du dossier "désintox - 11 septembre" de Rue89 :

Debunking du debunking de Rue89 - introduction :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … septembre/

Debunking du debunking de Rue89 sur le WTC :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … septembre/

Debunking du debunking de Rue89 sur le WTC7 :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … ue89-wtc7/

Debunking du debunking de Rue89 sur le vol 93 :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … e89-vol93/

Dernière modification par Zorg (24-02-2011 23:38:50)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#2 25-02-2011 00:12:58

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Il y a des avancées  , notamment ce paragraphe


Amalgame conspirationniste = antisémitisme

Un « autre travers », écrit-il, « qui caractérise la plupart des ouvrages consacrés au conspirationnisme consiste […] à tout voir à travers le prisme de l'antisémitisme ». Parmi ces chercheurs spécialistes de l'amalgame, Pierre-André Taguieff :

    « Laisser entendre que les mouvements conspirationnistes post-11-Septembre sont essentiellement animés par l'antisémitisme, c'est une fois encore confondre la partie et le tout.

    C'est procéder à un amalgame entre une minorité d'extrémistes, obsédés depuis longtemps par la haine des juifs, et des centaines de millions de personnes, aux Etats-Unis et en Europe, troublées par l'attitude du gouvernement américain et les liens avérés entre la famille Bush, l'Arabie Saoudite et le clan Ben Laden. […]

    Au cours de mes entretiens, j'ai même entendu l'un des adeptes de Pierre-André Taguieff me dire que, si les militants de ReOpen911 n'évoquent jamais la thèse du complot juif, c'est qu'ils avancent masqués pour mieux dissimuler leur antisémitisme profond. C'est le complot dans le complot. »


Les services secrets alimentent la paranoïa

Relevant notamment que de nombreux Terriens pensent que les Américains ont eux-mêmes piloté les attentats du 11-Septembre (11% des Français), Fay s'interroge :

    « Des centaines de millions de personnes dans le monde entier auraient-elles perdu la tête ?

Hors ligne

 

#3 25-02-2011 14:02:15

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

...extrait du premier post de Zorg

« Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Dans un livre événement, Bruno Fay décortique les mécanismes qui génèrent les théories du complot. Bonnes feuilles exclusives.

Concernant le 11-Septembre, que l'auteur décrypte sur soixante pages, renvoyons vers le blog de Rue89 ou à cette citation du chercheur Eric Denécé :

« La version officielle n'est pas vraie, mais celle de Thierry Meyssan non plus. »

Il y a aussi de vrais complots...

Zorg, tu fais bien de renvoyer au debunking!
Tiens, Denécé a dit ça? Quel complotiste!

Dernière modification par Red Cloud (25-02-2011 14:03:46)


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#4 27-02-2011 10:19:35

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Pas grand chose d'intéressant dans ces papiers, rien qu'on ne sache déjà (hormis des anecdotes, Bob Dénard était par exemple soupçonné fortement d'être un barbouze de la Françafrique), et un article assez déconnecté des réalités concernant le Bilderberg Groupe : On dirait à lire Fay que les élites se réunissent pour boire le thé, c'est pas sérieux, et si elles trouvent le moyen de se réunir chaque année de la sorte, c'est qu'elles en ont le besoin.

S'ils s'échangent des informations cruciales en dehors de tout contrôle démocratique, c'est pour renforcer leur Pouvoir et leurs stratégies, et certainement pas pour donner plus de Pouvoir aux peuples...

Simplement dans ce cas, "le travail est bien fait" comme disent les grands comploteurs de l'ombre.

Bref, un livre pour rien, mais nul doute que le business anti-conspirationniste a de beaux jours devant lui : pondre un livre anti-conspirationniste, c'est excellent pour marquer des points auprès des élites pro-NWO et se faire un nom, ce qui n'est sans doute pas mauvais commercialement parlant, ni pour le déroulement de carrière.

Car j'imagine que s'attaquer de la sorte au Mouvement pour la Vérité, qui ne fait que mettre en avant les mensonges et les crimes des élites de notre monde, cela doit être pour des raisons de ce genre (?!) lol neutral

Je plaisante, mais c'est pour reprendre la rhétorique un peu caricaturale de l'auteur et l'appliquer à sa propre démarche...

Il y a malgré tout une petite note positive dans ce livre, c'est la reconnaissance par l'auteur, a posteriori, de complots importants, mais on voit bien que les questions qui touchent à l'actualité brûlante restent taboues.

Dernière modification par josew (27-02-2011 10:28:42)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#5 27-02-2011 14:29:15

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

J'ai l'impression à vous lire que vous avez déjà lu son ouvrage. Est-ce le cas?
Je l'ai commandé personnellement, il devrait me parvenir lundi.


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#6 02-03-2011 01:29:19

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Moorea a écrit:

J’ai eu une longue discussion avec l'auteur sur le sujet du 11-Septembre, dont il fait état dans le chapitre qui est consacré aux attentats. Sa présentation est équilibrée ; il souhaite qu’un débat s’instaure.
Malheureusement, aucun des membres de Reopen n’a souhaité répondre à ses questions. Pourtant, sa démarche était plutôt neutre. Comme l’écrit Bruno Fay, pour une fois qu’un journaliste indépendant essaye de leur donner la parole et alors qu’ils réclament à cor et à cri un débat public, c’est "plutôt étonnant" ! Voire même... troublant.

C'est vrai ça ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#7 02-03-2011 05:27:27

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

kikujitoh a écrit:

Moorea a écrit:

J’ai eu une longue discussion avec l'auteur sur le sujet du 11-Septembre, dont il fait état dans le chapitre qui est consacré aux attentats. Sa présentation est équilibrée ; il souhaite qu’un débat s’instaure.
Malheureusement, aucun des membres de Reopen n’a souhaité répondre à ses questions. Pourtant, sa démarche était plutôt neutre. Comme l’écrit Bruno Fay, pour une fois qu’un journaliste indépendant essaye de leur donner la parole et alors qu’ils réclament à cor et à cri un débat public, c’est "plutôt étonnant" ! Voire même... troublant.

C'est vrai ça ?

Tout ce que dit Quirant ne peut pas être remis en cause aussi facilement. Oui, ce Bruno Fay a fait dix mille kilomètres pour venir, s'est donné un mal de chien pour me trouver, mais je lui ai claqué la porte au nez. Ça a dû être pareil pour tous les autres membres de l'association, si Quirant le dit.

Aroya a écrit:

J'ai l'impression à vous lire que vous avez déjà lu son ouvrage. Est-ce le cas?
Je l'ai commandé personnellement, il devrait me parvenir lundi.

Je n'ai pas lu ce livre, et je ne souhaite pas l'acheter. Mais si ton intention est d'en faire une lecture critique (comme je l'imagine), tu as parfaitement raison! Travail très utile...

Dernière modification par Red Cloud (02-03-2011 05:34:18)


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#8 02-03-2011 16:23:24

Buzz l'éclair
Invité

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Moorea a écrit:

Malheureusement, aucun des membres de ReOpen911 n’a souhaité répondre à ses questions.

Combien de personnes ont été contactées au sein de l'asso ? Red Cloud est-il le seul, et de quelle manière ?

Je vais en tout cas poser la question au CA.

Dernière modification par Buzz l'éclair (02-03-2011 16:33:16)

 

#9 02-03-2011 16:33:47

Francky la Hache
Membre du forum
Date d'inscription: 07-08-2008
Messages: 984

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Y avait-il une pointe d'humour chez Red Cloud en plus ?
Le compteur est-il à zéro en fait ?

Hors ligne

 

#10 02-03-2011 18:48:05

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

@Franky, le compteur est bien à zéro. Je suis en train de dévorer l'ouvrage de Bruno Fay. Je vous transmettrai mes impressions après ma lecture. En attendant, voici les précisions qu'il donne P68-69 concernant ses tentatives de contacte avec l'association comme les mouvements de vérité. Je cite:

Note (1) de bas de page 67: "Thierry Meyssan, aujourd'hui domicilié à Beyrouth, n'a pas voulu répondre à mes demandes d'interview, ni par téléphone, ni par e-mail."

Page 68: (...) Aux Etats-Unis comme en Europe, les militants du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre forment une communauté à part, hermétique, difficile à pénétrer si l'on ne montre pas patte blanche. Echaudés par de nombreux reportages qui les présentent comme des illuminés ou de dangereux extrémistes, ils sont devenus méfiants avec les journalistes. Mes premiers e-mails adressés via le formulaire de contact de l'association Reopen911, la branche française du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre, sont restées lettres mortes. L'association ne disposant d'aucun numéro de téléphone, je n'avais d'autres choix que d'insister. En vain. J'ai fini par trouver l'adresse personnelle du président de Reopen, [Modéré], alias "atMOH" pour les connaisseurs. Là non plus, pas de réponses malgré plusieurs relances. Une réaction plutôt étonnante de la part d'une association qui revendique, dans ses statuts, oeuvrer pour l'établissement d'un vaste débat sur le sujet dans la société et les médias. Mes contacts avec l'Observatoire francophone du 11 septembre et du Nouvel Ordre Mondial (http://911nwo.info), un autre mouvement qui conteste également la version officielle, se sont révélées tout aussi difficiles. Suite à mes demandes insistantes pour les rencontrer, j'ai cependant fini par recevoir un message de "JoseW", m'expliquant que l'association préférait décliner ma proposition:

Page 69: "Autant vous dire qu'après avoir pris l'avis express ces derniers jours d'autres personnes intervenant dans le développement de l'Observatoire Francophone du Nouvel Ordre Mondial, c'est le scepticisme et la prudence qui règnent concernant votre proposition... [...] Sachez que nous refusons généralement de répondre aux médias alignés et les renvoyons à nos publications, car nous avons malheureusement pu constater systématiquement que les interviews accordées par ailleurs étaient trop souvent manipulées honteusement et servaient à nuire au Mouvement pour la Vérité."

Dommage, je n'avais pas l'intention de les piéger, et encore moins de les insulter. Je voulais simplement écouter leurs arguments et, comble de l'ironie, recueillir leurs sentiments à l'égard des médias qui ont généralement tendance, j'en conviens, à les prendre pour des fous. Leur réponse illustre mieux que n'importe quelle démonstration le fossé qui s'est creusé au fil des ans entre les conspirationnistes, qui ont tendance à imaginer des vérités cachées, et les journalistes traditionnels. Le degré d'incompréhension réciproque, aussi.

(...) Le simple fait pour l'enquêteur de ne pas partager pleinement leurs convictions le met dans une situation embarassante. Il est au mieux vu comme un naif manipulé à son insu par des puissances supérieures, au pire soupçonné d'être complice du complot. Dans sa réponse, l'Observatoire du Nouvel Ordre Mondial me laisse clairement entendre que je ne suis pour ses membres qu'un pion aux mains de patron de presse, eux-mêmes aux ordres du Nouvel Ordre Mondial. M'être présenté comme journaliste encarté me place aussitôt dans le camp de leurs ennemis".

Finalement Bruno Fay a obtenu une interview avec l'un des fondateurs de la branche parisienne du mouvement We Are Change. Je trouve le manque de réponse de la part de Reopen bien dommage car cet auteur, pour ce que je viens de lire, fait vraiment un travail objectif et sincère...

Ce qui explique la remarque de J. Quirant:

Malheureusement, aucun des membres de Reopen n’a souhaité répondre à ses questions. Pourtant, sa démarche était plutôt neutre.

Une absence de réponse ne veut pas dire "ne pas souhaiter répondre", mais c'est clairement une occasion en or ratée. Ce livre est présent en FNAC et reçoit me semble-t-il une large couverture... ce que je peux comprendre.

Dernière modification par Aroya (02-03-2011 18:51:36)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#11 02-03-2011 18:59:32

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

C'est étrange cette histoire de contact impossible avec les membres du mouvement hmm

Je n'ai jamais eu ce problème pour entrer en contact, même avant d'être membre actif de l'asso. Cette histoire nous fait passer pour des paranos sad

Est ce un refus pour ne pas se faire avoir une fois de plus comme avec Arte et Fr2 ?? Vu comme ça cela semble légitime et justifiable.


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#12 02-03-2011 19:09:04

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Ce serait une immense faute de goût de la part de l'association mais j'attends vraiment d'avoir la version du principal intéressé.
Je crois que si c'est du bullshit, il va falloir demander des explications.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#13 02-03-2011 22:22:12

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Page 83, Frédéric Taddeï alors interviewé par Bruno Fay, donne son avis sur ceux qu'il appel "les agents de la circulation médiatique":

J'ai la réputation d'être l'un des rares animateurs de télévision qui laissent parler ses invités. C'était une manière de dire [en réaction à son émission avec Mathieu Kassovitz]: "Voyez où ça mène quand on laisse trop parler les invités! Ils disent n'importe quoi!". Mais il y a aussi beaucoup de conformisme là dedans. Le conformisme, aujourd'hui, c'est faire croire qu'on lutte contre le conspirationnisme. Si, demain, c'est le contraire, si le conspirationnisme devient la norme, les mêmes qui ont traité Kassovitz de négationniste et ont voulu faire de moi son complice deviendront les pourfendeurs de la thèse officielle. Car ils n'ont aucune conviction dans ce domaine. Ils n'ont pas étudié le sujet, ils n'ont rien lu, ils ne savent rien. Je suis à peu près certain qu'ils n'y avaient pas réfléchi avant d'entendre Kassovitz en parler.

Il explique un peu plus loin ce qu'il en est de la tenue d'un débat, en précisant néanmoins qu'il n'a pas de sympathie pour les thèses conspirationnistes:

- Sur le forum de Ce Soir (ou Jamais!), on me demande très souvent un débat sur le sujet [attentats du 11 septembre 2001]. Je ne l'ai jamais fais.  (...) Une chose dont je suis sûr en revanche, c'est que, si un débat a lieu, il doit se dérouler entre des gens qui ont vraiment travaillé sur le sujet et sans avantager un camp au détriment de l'autre.
(...)
- Vous inviteriez Thierry Meyssan dans votre emission?
- Si je faisais un débat là-dessus, ce serait normal. Tout cela, je crois, est parti de son livre. Face à lui, j'inviterais probablement Marc-Edouard Nabe qui, dans L'Homme arrêta d'écrire, réfute la plupart des arguments conspirationnistes, Mohamed Mohamedou, l'auteur de Understanding Al-Qaeda, qui est l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de la question. Il faudrait aussi Noam Chomsky (...).

On apprend un peu plus loin que, comme Josew, Guillaume Durand a lui aussi refusé un entretient avec l'auteur:

Je souhaitais évoquer son émission L'objet du Scandale du 28 octobre 2009 qui mettait face à face, d'un côté Mathieu Kassovitz et l'humoriste Jean Marie Bigard pour défendre la thèse conspirationniste et, de l'autre, les journalistes Hervé Gattegno et Frederic Bonnard pour leur donner la réplique. Sur le portable, la voix de Guillaume Durand est tranchante: "Le sujet ne m'interesse vraiment pas. J'ai organisé le débat avec les deux amis qui étaient passablement énervés. Nous n'avons pas pu parler de ce sujet d'une manière tranquille, et je ne souhaite vraiment pas en reparler."

Le journaliste fait alors une analyse du débat en question sur deux pages, (sans les commentaires du principal intéressé) où il conclu:

Dans cette émission, les deux invités faisaient part de leurs doutes, demandaient des réponses à leurs réponses. Ils n'ont "dérapés" à aucun moment, ni dans la thèse du complot, ni dans l'antisémitisme. Ils étaient passionnés, oui, mais ils sont restés dans les clous du début à la fin. Je ne connais pas personnellement Jean-Marie Bigard. (...) En revanche, je sais que Mathieu Kassovitz est tout sauf antisémite ou extrémiste. Clore le débat sur ce type d'accusation [rapprochement à l'antisémitisme et à l'extrême droite] était à la fois déplacé et erroné.

Ces attaques répétées, que je ne crois pas un seul instant concertées mais simplement dictées par un schéma de pensée dépassé, justifient la méfiance des conspirationnistes à l'égard des médias. (...)

Vous pourrez apprécier la neutralité effective de Bruno Fay, qui fait preuve d'un bel esprit d'analyse et s'emploie à démonter les préjugés et accusations tenaces auxquels doivent faire face les nommés "conspirationnistes".


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#14 02-03-2011 23:33:33

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Dans cette émission, les deux invités faisaient part de leurs doutes, demandaient des réponses à leurs réponses. Ils n'ont "dérapés" à aucun moment, ni dans la thèse du complot, ni dans l'antisémitisme. Ils étaient passionnés, oui, mais ils sont restés dans les clous du début à la fin. Je ne connais pas personnellement Jean-Marie Bigard. (...) En revanche, je sais que Mathieu Kassovitz est tout sauf antisémite ou extrémiste. Clore le débat sur ce type d'accusation [rapprochement à l'antisémitisme et à l'extrême droite] était à la fois déplacé et erroné.

Ces attaques répétées, que je ne crois pas un seul instant concertées mais simplement dictées par un schéma de pensée dépassé, justifient la méfiance des conspirationnistes à l'égard des médias.
(...)

Effectivement correct comme commentaire, le passage sur Taddei permet de remarquer que ça le démange de faire un débat sur le sujet, 'il a même réfléchi à la liste des invités....

Il est lucide et sévère sur les postures de ses confrères....

Taddei a écrit:

Mais il y a aussi beaucoup de conformisme là dedans. Le conformisme, aujourd'hui, c'est faire croire qu'on lutte contre le conspirationnisme. Si, demain, c'est le contraire, si le conspirationnisme devient la norme, les mêmes qui ont traité Kassovitz de négationniste et ont voulu faire de moi son complice deviendront les pourfendeurs de la thèse officielle. Car ils n'ont aucune conviction dans ce domaine. Ils n'ont pas étudié le sujet, ils n'ont rien lu, ils ne savent rien. Je suis à peu près certain qu'ils n'y avaient pas réfléchi avant d'entendre Kassovitz en parler.

Merci pour cette lecture Aroya, je retiens que Bruno Fay comme la plupart des journalistes ne semble pas connaitre les arguments , les articles et les vidéos qui prouvent la démolition intentionnelle des tours....

Ce sont  ces arguments que nous devons diffuser fortement pour cette dixième commémoration.

La science fonde le politique ... bien plus que l'art et les convictions des artistes ...


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#15 03-03-2011 02:30:59

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

f6 a écrit:

Taddei a écrit:

Mais il y a aussi beaucoup de conformisme là dedans. Le conformisme, aujourd'hui, c'est faire croire qu'on lutte contre le conspirationnisme. Si, demain, c'est le contraire, si le conspirationnisme devient la norme, les mêmes qui ont traité Kassovitz de négationniste et ont voulu faire de moi son complice deviendront les pourfendeurs de la thèse officielle. Car ils n'ont aucune conviction dans ce domaine. Ils n'ont pas étudié le sujet, ils n'ont rien lu, ils ne savent rien. Je suis à peu près certain qu'ils n'y avaient pas réfléchi avant d'entendre Kassovitz en parler.

Merci pour cette lecture Aroya, je retiens que Bruno Fay comme la plupart des journalistes ne semble pas connaitre les arguments , les articles et les vidéos qui prouvent la démolition intentionnelle des tours...

Détrompes-toi, je ne voudrais pas trop en dévoiler mais il a bien approfondi le sujet. Il aborde d'autres questions plus loin, comme celle de l'effondrement au WTC de la page 105 à la page 115. Il évoque la thèse de la démolition contrôlée, ainsi que la vitesse d'effondrement, les témoignages d'explosion et les traces de nanothermite dont il décrit l'usage. Il rappel que des équipes scientifiques ont été chargées d'apporter des explications précises à l'effondrement, puis énumère la FEMA, le BPAT, le NIST et - en précisant "On peut parler de consensus au sein de la communauté scientifique, malgré quelques voix dissidentes dont celle de Niels Harrit (...)" - apporte la liste de publications suivantes en note de bas de page:

Zdenek P. Bazant, Jia-Liang Le, Frank R. Greening, David B. Benson What Did and Did not Cause Collapse of WTC Twin Towers in New York Journal of Engineering Mechanics v. 134 2008
Abboud, N., M. Levy, D. Tennant, J. Mould, H. Levine, S. King, C. Ekwueme, A. Jain, G. Hart. Anatomy of a Disaster: A Structural Investigation of the World Trade Center Collapses
Quintiere, J.G.; di Marzo, M.; Becker, R. A suggested cause of the fire-induced collapse of the World Trade Towers, Fire Safety Journal v. 37 Issue 7 2002
Usmani, A. S.; Chung, Y. C.; Torero, J. L How did the WTC towers collapse ? A new theory Fire Safety Journal v. 38 2003

Là, évidemment, on pressent notre J. Quirant national qui n'est pas bien loin puisqu'il se fait présenter au paragraphe suivant. L'auteur y cite la teneur de son appel téléphonique avec LE spécialiste, qui répond à la question de savoir pourquoi les médias refusent ses invitations au débat. A savoir que:

(...) il s'agit d'un débat extrêmement technique et qu'il leur manque [aux médias] les notions essentielles pour entrer dans le sujet sans se faire avoir par les théoriciens du complot, sans se faire balader. [Et] qu'ils ont sans doute peur de se faire harceler par les conspirationnistes.

Bruno Fay fait ensuite un break pour citer le reportage de Stéphane Malterre, préciser sa réception auprès de la blogosphère et donner le ressenti de son réalisateur après coup (qui aurait reçu des centaines de mails d'insultes et de menaces de mort). De même avec Tristan Mandès France. Il redonne ensuite la parole à J. Quirant où celui-ci lui explique avec son jargon habituel (sur plusieurs pages!) les raisons naturelles de la chute des tours. L'auteur prend ensuite du recul:

L'entretien me laisse perplexe. Les arguments sont ciselés, scientifiques. A l'écouter, l'effondrement des deux tours ne souffre d'aucun doute. Les explications paraissent logiques. Elles ne satisfont cependant pas les militants de Reopen911 qui, dans une vidéo en ligne sur leur site, s'attachent à démonter son point de vue en dissociant l'amorce de l'effondrement de l'effondrement lui-même (...).

Il s'agit de cette vidéo, dont il cite le passage en réponse à l'intervention de J. Quirant dans l’émission l'Objet du Scandale, avec note de bas de page. Puis, revient à Jérome Quirant avec ces nouvelles informations où ce dernier lui explique qu'il n'y a pas de chute libre (30% en dessous en moyenne), que la nanothermite n'est pas un explosif et que ce qu'à découvert l'équipe de Niels Harrit n'est que de la peinture. L'auteur conclue alors temporairement:

Traces de peinture ou traces d'explosifs? Nous sommes typiquement au coeur d'un inextricable débat d'experts.

Je regrette qu'il n'y ait pas eu d'autres contradicteurs scientifiques cités en réponse aux prétendues objections de Quirant. Mais je salue, malgré la volonté affichée et bien connue de celui-ci à vouloir refermer le débat en faisant croire que tout va bien et en dépit de la technicité des arguments, l'effort du journaliste à neutraliser une nouvelle fois le dossier. Il se consacre dans la partie suivante au Vol d'United Airlines 93, où encore une fois, on devine le temps qu'il a dû passer sur ce site lors de ses recherches.

Dernière modification par Aroya (03-03-2011 02:42:23)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#16 03-03-2011 02:54:17

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Mouais ça m'a tout de même l'air très léger. Une vidéo ReOpen et une interview de Quirant ? Pourquoi ne pas avoir téléphoné à André Rousseau et à Niels Harrit ? Pourquoi ne pas avoir parlé de la contradiction complète relative aux documents d'Atta retrouvés à la fois dans la voiture de location puis dans les bagages non embarqués de l'aéroport ? Pourquoi ne pas parler de la transformation d'Atta le buveur de vodka en Atta buveur de jus de myrtilles ? Qu'en est-il d'Able Danger et du rapport Gimble ?
Il est là le vrai problème, à blablater sur des conneries autour du "conspirationnisme" et pourquoi on accuse untel d'antisémite alors qu'il n'y est pas et pourquoi Taddei ceci et Malterre dit cela... On s'en fou complètement de ces gars-là. On parle d'une enquête fédérale américaine, pas des pseudo-journalistes à la solde des grands groupes. On s'appuie sur des sources primaires, des documents officiels et on les met à l'épreuve des faits. Parler de Malterre ou de Taddei ou de Bigard ou de je-ne-sais-qui de franco-français qui n'a rien à voir avec les éléments empiriques à examiner et dont on s'en contre-fou. Ce bouquin m'a tout l'air de tourner autour de ce genre de blabla intellectuel au lieu de se demander pourquoi tout le monde continue à avaler la théorie de Bazant alors qu'on voit clairement et indiscutablement le bloc supérieur de la tour nord se désintégrer avant que le front d'effondrement ne commence à descendre sur le bloc inférieur.

Dernière modification par kikujitoh (03-03-2011 02:54:54)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#17 03-03-2011 03:08:43

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

@kikujitoh, mes citations sont anecdotiques, je ne prétends pas résumer le livre ni vous citer l'ensemble (ce que je ne ferais pas pour des raisons évidentes). Il y a un travail d'approfondissement intéressant, peut-être pas sur l'aspect scientifique de l'effondrement des tours que le journaliste ne maîtrise que superficiellement (et on ne peut pas lui en vouloir), mais sur d'autres questions plus globales sur lesquelles il a déjà enquêtées. Des recherches ont été faites sur le PNAC (avec des informations que je ne connaissais pas), la stratégie du gouvernement américain, sur les liens entre les familles Bush-Ben Laden, une interviews d'Eric Laurent également, ultérieure à la déclaration hostile aux théories de la conspiration qu'il avait publiée sur son blog. Il revient sur cela et permet une mise en perspective avec d'autres informations.

Je trouve très hâtif et injustifiée la manière qu'ont certains intervenants depuis le début de ce fil à critiquer un livre que manifestement, ils n'ont pas lu. Je préfère lire l'ensemble avant de donner mon sentiment général, mais il me parait pour l'instant très satisfaisant...

Edit: Et je me permet de (re)préciser, tout de même, qu'il n'a pas eu de réponses de l'association. Si un contact avait eu lieu, vous auriez pu lui conseiller des références, documents, auteurs à contacter ou arguments intéressant à traiter. Cela n'a pas été fait, malgré sa volonté. Il ne me parait pas très honnête en conséquence, de lui renvoyer ça à la figure en lui reprochant de ne pas avoir traité ceci ou cela (sachant qu'il ne peut de toute façon pas tout traiter puisque son livre n'est pas entièrement dédié à ce dossier, mais s'inscrit dans une réflexion plus large sur le conspirationnisme).

Dernière modification par Aroya (03-03-2011 03:25:37)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#18 03-03-2011 06:08:44

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Aroya a écrit:

f6 a écrit:

Taddei a écrit:

Mais il y a aussi beaucoup de conformisme là dedans. Le conformisme, aujourd'hui, c'est faire croire qu'on lutte contre le conspirationnisme. Si, demain, c'est le contraire, si le conspirationnisme devient la norme, les mêmes qui ont traité Kassovitz de négationniste et ont voulu faire de moi son complice deviendront les pourfendeurs de la thèse officielle. Car ils n'ont aucune conviction dans ce domaine. Ils n'ont pas étudié le sujet, ils n'ont rien lu, ils ne savent rien. Je suis à peu près certain qu'ils n'y avaient pas réfléchi avant d'entendre Kassovitz en parler.

Merci pour cette lecture Aroya, je retiens que Bruno Fay comme la plupart des journalistes ne semble pas connaitre les arguments , les articles et les vidéos qui prouvent la démolition intentionnelle des tours...

Détrompes-toi, je ne voudrais pas trop en dévoiler mais il a bien approfondi le sujet. Il aborde d'autres questions plus loin, comme celle de l'effondrement au WTC de la page 105 à la page 115. Il évoque la thèse de la démolition contrôlée, ainsi que la vitesse d'effondrement, les témoignages d'explosion et les traces de nanothermite dont il décrit l'usage. Il rappel que des équipes scientifiques ont été chargées d'apporter des explications précises à l'effondrement, puis énumère la FEMA, le BPAT, le NIST et - en précisant "On peut parler de consensus au sein de la communauté scientifique, malgré quelques voix dissidentes dont celle de Niels Harrit (...)" - apporte la liste de publications suivantes en note de bas de page:

Zdenek P. Bazant, Jia-Liang Le, Frank R. Greening, David B. Benson What Did and Did not Cause Collapse of WTC Twin Towers in New York Journal of Engineering Mechanics v. 134 2008
Abboud, N., M. Levy, D. Tennant, J. Mould, H. Levine, S. King, C. Ekwueme, A. Jain, G. Hart. Anatomy of a Disaster: A Structural Investigation of the World Trade Center Collapses
Quintiere, J.G.; di Marzo, M.; Becker, R. A suggested cause of the fire-induced collapse of the World Trade Towers, Fire Safety Journal v. 37 Issue 7 2002
Usmani, A. S.; Chung, Y. C.; Torero, J. L How did the WTC towers collapse ? A new theory Fire Safety Journal v. 38 2003

Là, évidemment, on pressent notre J. Quirant national qui n'est pas bien loin puisqu'il se fait présenter au paragraphe suivant. L'auteur y cite la teneur de son appel téléphonique avec LE spécialiste, qui répond à la question de savoir pourquoi les médias refusent ses invitations au débat. A savoir que:

(...) il s'agit d'un débat extrêmement technique et qu'il leur manque [aux médias] les notions essentielles pour entrer dans le sujet sans se faire avoir par les théoriciens du complot, sans se faire balader. [Et] qu'ils ont sans doute peur de se faire harceler par les conspirationnistes.

Bruno Fay fait ensuite un break pour citer le reportage de Stéphane Malterre, préciser sa réception auprès de la blogosphère et donner le ressenti de son réalisateur après coup (qui aurait reçu des centaines de mails d'insultes et de menaces de mort). De même avec Tristan Mandès France. Il redonne ensuite la parole à J. Quirant où celui-ci lui explique avec son jargon habituel (sur plusieurs pages!) les raisons naturelles de la chute des tours. L'auteur prend ensuite du recul:

L'entretien me laisse perplexe. Les arguments sont ciselés, scientifiques. A l'écouter, l'effondrement des deux tours ne souffre d'aucun doute. Les explications paraissent logiques. Elles ne satisfont cependant pas les militants de Reopen911 qui, dans une vidéo en ligne sur leur site, s'attachent à démonter son point de vue en dissociant l'amorce de l'effondrement de l'effondrement lui-même (...).

Il s'agit de cette vidéo, dont il cite le passage en réponse à l'intervention de J. Quirant dans l’émission l'Objet du Scandale, avec note de bas de page. Puis, revient à Jérome Quirant avec ces nouvelles informations où ce dernier lui explique qu'il n'y a pas de chute libre (30% en dessous en moyenne), que la nanothermite n'est pas un explosif et que ce qu'à découvert l'équipe de Niels Harrit n'est que de la peinture. L'auteur conclue alors temporairement:

Traces de peinture ou traces d'explosifs? Nous sommes typiquement au coeur d'un inextricable débat d'experts.

Je regrette qu'il n'y ait pas eu d'autres contradicteurs scientifiques cités en réponse aux prétendues objections de Quirant. Mais je salue, malgré la volonté affichée et bien connue de celui-ci à vouloir refermer le débat en faisant croire que tout va bien et en dépit de la technicité des arguments, l'effort du journaliste à neutraliser une nouvelle fois le dossier. Il se consacre dans la partie suivante au Vol d'United Airlines 93, où encore une fois, on devine le temps qu'il a dû passer sur ce site lors de ses recherches.

Il faudrait saisir l'occasion pour ouvrir le dialogue avec lui et revenir sur le WTC en lui exposant tous les arguments evidence de demolition intentionnelle et lui faire un debunking en règle des méthodes et des arguments Quirant.
Il me semble que Buzz (je suis pas sur) parlait d'une interview??? de cet auteur.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#19 03-03-2011 09:11:12

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

L'expression de Quirant "aucun membre" est malhonnête. Evidemment que ce Fay n'est pas venu au Japon.

Aroya a écrit:

Edit: Et je me permet de (re)préciser, tout de même, qu'il n'a pas eu de réponses de l'association. Si un contact avait eu lieu, vous auriez pu lui conseiller des références, documents, auteurs à contacter ou arguments intéressant à traiter. Cela n'a pas été fait, malgré sa volonté. Il ne me parait pas très honnête en conséquence, de lui renvoyer ça à la figure en lui reprochant de ne pas avoir traité ceci ou cela (sachant qu'il ne peut de toute façon pas tout traiter puisque son livre n'est pas entièrement dédié à ce dossier, mais s'inscrit dans une réflexion plus large sur le conspirationnisme).

Comme Fay le dit, il comprend qu'un malentendu (euphémisme) existe entre les médias et les "conspirationnistes".

kikujitoh a écrit:

Ce bouquin m'a tout l'air de tourner autour de ce genre de blabla intellectuel au lieu de se demander pourquoi tout le monde continue à avaler la théorie de Bazant

... de qui? Des personnes ne savent même plus en quelle année se sont produits les attentats. Ce genre de blabla sur le "conspirationnisme" est une voie d'entrée. Ce bouquin en est une preuve (inattendue)!


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#20 03-03-2011 09:48:11

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Aroya a écrit:

Bruno Fay fait ensuite un break pour citer le reportage de Stéphane Malterre, préciser sa réception auprès de la blogosphère et donner le ressenti de son réalisateur après coup (qui aurait reçu des centaines de mails d'insultes et de menaces de mort).

Il ne parle pas de d'Un Jeudi Noir de l'Information qui démonte le reportage de Stéphane Malterre ?

Aroya a écrit:

Edit: Et je me permet de (re)préciser, tout de même, qu'il n'a pas eu de réponses de l'association. Si un contact avait eu lieu, vous auriez pu lui conseiller des références, documents, auteurs à contacter ou arguments intéressant à traiter. Cela n'a pas été fait, malgré sa volonté. Il ne me parait pas très honnête en conséquence, de lui renvoyer ça à la figure en lui reprochant de ne pas avoir traité ceci ou cela (sachant qu'il ne peut de toute façon pas tout traiter puisque son livre n'est pas entièrement dédié à ce dossier, mais s'inscrit dans une réflexion plus large sur le conspirationnisme).

+1

Oui, la faute nous incombe.
Ce qui est fait est fait (ou plutôt ce qui n'a pas été fait, n'a pas été fait), lisons donc son livre et préparons de bonnes questions pour le projet d'interview de Bruno Fay...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#21 03-03-2011 09:53:54

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Buzz l'éclair a écrit:

Moorea a écrit:

Malheureusement, aucun des membres de ReOpen911 n’a souhaité répondre à ses questions.

Combien de personnes ont été contactées au sein de l'asso ? Red Cloud est-il le seul, et de quelle manière ?

Je vais en tout cas poser la question au CA.

Personne n'est venu!


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#22 03-03-2011 09:55:57

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Zorg a écrit:

Ce qui est fait est fait (ou plutôt ce qui n'a pas été fait, n'a pas été fait), lisons donc son livre et préparons de bonnes questions pour le projet d'interview de Bruno Fay...

Très bonne idée... qui impose en effet de lire son livre.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#23 03-03-2011 10:26:52

Buzz l'éclair
Invité

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Le CA a pris contact avec lui (à suivre), mais pour ce qui est des contacts refusés plus avant par quiconque à ReOpen911, je n'ai pas reçu d'éclaircissement sur ce point pour le moment. Ce sera un point à aborder avec lui si quelque chose se fait.

 

#24 03-03-2011 10:49:27

fyoul
Administrateur
Lieu: Tours
Date d'inscription: 01-12-2008
Messages: 790

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Mes premiers e-mails adressés via le formulaire de contact de l'association Reopen911, la branche française du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre, sont restées lettres mortes. L'association ne disposant d'aucun numéro de téléphone, je n'avais d'autres choix que d'insister. En vain. J'ai fini par trouver l'adresse personnelle du président de ReOpen911, [Modéré], alias "atMOH" pour les connaisseurs. Là non plus, pas de réponses malgré plusieurs relances

Je n'ai aucune traces de contacts par B. Fay vers l'asso ReOpen911 et / ou de discussions sur Fay. Visiblement, si contacts il y a eu , ceux-ci ont été directement adressés à AtMOH, et les échanges n'ont pas dépassé cette sphère restreinte.

Vu le contexte, ça peut clairement se comprendre. Mais c'est une occasion manquée. hmm

EDIT : je ne suis pas non plus dans le secret des dieux smile


Administrateur du forum
Groupe local Tours

Hors ligne

 

#25 03-03-2011 10:58:25

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

AtMOH confirme-t-il qu'un contact a été pris avec lui?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#26 03-03-2011 13:31:32

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Mr Fay si vous nous  lisez ?
Je suis à votre disposition pour parler du WTC et des preuves de démolition intentionnelle.
Les mises en évidence  ne manquent pas.
Nous pourrions également parler des méthodes et manquements du NIST et de Bazant.

Dernière modification par f6 (03-03-2011 15:08:09)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#27 03-03-2011 13:45:08

Francky la Hache
Membre du forum
Date d'inscription: 07-08-2008
Messages: 984

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Je suis à disposition pour témoigner en simple utilisateur du forum et habitant d'un bled paumé en campagne, que
1) les gens de ReOpen sont plus "ouverts" que la moyenne.
2) En rase campagne*, il y a un taux non négligeable de gens non dupes qui soutiennent le doute fort sur la VO.
(ce n'est donc pas un phénomène bobo ou sectaire, mais large et
il faut le reconnaître, qui touche les populations les plus cultivées principalement)
----
*Je ne fais pas de ma région une généralité, mais le contraire m'étonnerait, vu les réactions claires partout sur le net.
Le mouvement est net.

Hors ligne

 

#28 03-03-2011 13:49:08

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Je confirme qu'effectivement, comme le précise Bruno Fay, j'ai décliné son invitation lorsqu'il m'a contacté lors de la rédaction de son livre, bien qu'il m'était apparu très sérieux et plutôt sincère dans sa démarche, et j'aurai l'occasion de m'expliquer sur ce choix prochainement, un choix que je ne regrette évidemment pas.

D'ici là, je précise que Frédéric Taddéi résume bien la situation actuelle concernant les rapports entre Mouvement pour la Vérité et les Médias et journalistes. La réaction compréhensible de Guillaume Durand va également dans ce sens.

Le moment n'est pas encore venu de débats sereins...

Rien que le terme de "conspirationnistes" en lieu et place de "Mouvement pour la Vérité" démontre que les esprits ne sont pas suffisamment mûrs, que la démarche même si elle se veut honnête n'est pas aboutie.

Mais gageons que les choses évoluent, pas aussi vite que nous l'espérons mais sans doute plus rapidement que certains le croient !

Dernière modification par josew (03-03-2011 13:53:18)


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#29 03-03-2011 15:08:16

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

josew a écrit:

Rien que le terme de "conspirationnistes" en lieu et place de "Mouvement pour la Vérité" démontre que les esprits ne sont pas suffisamment mûrs, que la démarche même si elle se veut honnête n'est pas aboutie.

Il utilise les deux termes. Voici quelques citations qui permettront de mieux saisir sa pensée là dessus:

Quels qu'en soient les auteurs et les cibles, les attentats du 11 septembre à New York ou l'affaire Clearstream, qui sera prochainement jugée en cours d'appel, sont des complots avérés.

Les coups tordus et les manipulations nourissent quotidiennement l'actualité. Les complots sont une réalité que nous aurions tort de ne pas prendre en considération.

Réduire les conspirationnistes à des marginaux, des illuminés ou des extremistes constitue une erreur d'appréciation héritée d'un schéma de pensée dépassé

En matière de conspirationnisme, les préjugés et la pensée unique ont la vie dure. Les spécialistes du sujet, baignés à longueur de journée dans les thèses les plus folles, ont souvent du mal à échapper à cette tendance, bien compréhensible au demeurant, à force de lire des histoires d'hommes-lezards vivant sous Terre (théorie de la Terre creuse), qui consiste à ne plus accorder aucun crédit aux soupçons de complot. Du coup, ils donnent parfois l'impression d'évoluer dans un monde enchanté où les réglements de compte, les manipulations secrètes et les coups tordus relèvent de l'affabulation. Peu d'entre-eux échappent à cette dérive. A force de vouloir démonter à tout prix les arguments conspirationnistes, ils finissent par nier de véritables scandales. (...) [Exemples]. Ces scandales ne seraient que le fruit de fantasmes conspirationnistes propagés par des illuminés, de dangeureux extremistes ou de profonds névrosés réfugiés dans l'angoisse du lendemain.

D'une certaine manière, en refusant tous à une très large majorité de nous faire vacciner contre la grippe A, convaincus que la ministre de la Santé serait de mèche avec l'OMS et les laboratoires pharmaceutiques, en doutant de la version officielle des attentats de Karachi, du naufrage du Bugaled Breizh, en nous interrogeant sur les véritables intentions du gouvernement américain en Irak et en Afghanistan, nous nous inscrivons tous dans une vision conspirationniste de la marche du monde. Le doute cartésien, sain et légitime, laisse place peu à peu à une remise en question systématique de l'actualité. Le succès des théories du complot traduit la naissance d'un nouveau conspirationnisme, un conspirationnisme ordinaire, de masse, qui se nourrit de nos sociétés. (...)

Comment en sommes-nous arrivés là? Quel est l'impact de la multiplication des théories du complot sur notre perception des évènements? Sommes nous tous devenus paranoiaques ou au contraire, serions nous beaucoup plus lucide qu'auparavant?

Zorg a écrit:

Il ne parle pas de d'Un Jeudi Noir de l'Information qui démonte le reportage de Stéphane Malterre ?

Non. Il dit juste que "Le documentaire avait passablement énervé les conspirationnistes, qui y étaient présentés comme des doux dingues ou des extrémistes" puis cite les commentaires au lendemain de Stéphane Malterre. Je ne sais pas s'il a vu le droit de réponse (qui a été publié bien plus tard).

Il faudrait saisir l'occasion pour ouvrir le dialogue avec lui et revenir sur le WTC en lui exposant tous les arguments evidence de demolition intentionnelle et lui faire un debunking en règle des méthodes et des arguments Quirant.

Ce ne serait pas de refus car Quirant utilise de très grosses ficelles qu'il impose comme étant la réalité des faits. Explosions dans les sous-sols? Voici sa réponse:

Avec des avions chargés de près de trente mètres cubes de kérosène, les incendies ont connu une amorce très rapide et se sont propagés à plusieurs étages des tours. D'après les calculs des scientifiques spécialisés dans l'étude des combustibles, par manque d'oxygène, seulement 25% du kérosène contenu dans les réservoirs des avions s'est consumé dans l'explosion initiale. Dans le cas de la tour Nord, pour laquelle l'avion est arrivé exactement dans l'axe de la tour, précisément à l'endroit du passage des cages d'ascenseurs et d'escaliers, ce kérosène s'est répandu dans toutes les circulations verticales. Il a provoqué des boules de feu qui ont été décrites par les témoins sur toute la hauteur de la tour.

CQFD. Problème des explosions résolues par Dieu Quirant, qui enchaîne sur la rupture de la structure carambar:

(...) il est évident que les protections contre les incendies, (...) ont du être sévèrement endommagées. Ces protections sont indispensables car, de la même façon qu'un Carambar se ramollit lorsqu'il est tenu dans la main, l'acier voit ses caractéristiques mécaniques chuter de 80% entre 400°C et 800°C. Comme les feux d'hydrocarbures et de bureaux sont les pires en termes d'énergie dégagée, la température dans les étages est montée rapidement au delà de 1000°C, réduisant quasiment à néant la résistance des poteaux mis à nu

On ne peut que rester bouche ouverte face à cette sublime démonstration pataphysique! En résumé, le feu chauffe le carambar qui se ramollit jusqu'à ce que tout s'écroule. Encore une fois, rien ne résiste au grand détective Quirant. Je regrette que son influence soit suffisamment grande pour déstabiliser l'objectivité du journaliste qui en viendra à conclure plusieurs dizaines de pages plus loin, après une suite d'interviews et de références qui viendront conforter ses réticences, que "la thèse du complot intérieur, de l'insid job (qu'il requalifiera de bad job) ne tient pas la route", au profit d'une autre lecture plus favorable au laisser faire, qu'il juge toutefois non prouvée. L'auteur se range donc finalement aux cotés de Noam Chomsky et de Noami Klein, avec la stratégie du choc et quelques raisonnements par l'absurde, et vient à privilégier l'idée d'une succession de petites manipulations et de mensonges plutôt qu'une seule grande manipulation. Il propose en fin du chapitre consacré aux attentats du 11 septembre, que les militants pour la vérité s'attachent à la critique des complots établis plutôt qu'à celle de théories incertaines:

Plutôt que de se consacrer toute leur énergie à l'analyse du 11 septembre et de s'enfermer dans des débats techniques sans fin, les militants du Mouvement pour la Vérité seraient sans doute mieux avisés de dénoncer les manipulations et les dérives avérées du pouvoir.

Comme si l'un empêchait l'autre: je pense justement qu'il s'agit du contraire, que le 11 septembre est un moteur d'éveil et que cela incite les citoyens à enquêter par eux-même rationnellement sans attendre qu'on leur serve la prétendue vérité sur un plateau, ce qui mène donc naturellement à des combats et dénonciations plus larges. Je suis profondément déçu qu'il ne suive pas la ligne logique qui me paraissait évidente en le lisant, celle d'une demande de réouverture de l'enquête. Il n'en fait pas mention (jusqu'à la page 135 où j'en suis actuellement) ce qui biaise me semble-t-il une partie de son raisonnement sur le conspirationnisme. Mais encore une fois je ne voudrais pas me prononcer trop rapidement et préfère donc avoir les conclusions de son enquête pour analyser l'ensemble.

Dernière modification par Aroya (03-03-2011 15:13:15)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#30 03-03-2011 16:07:34

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Traces de peinture ou traces d'explosifs? Nous sommes typiquement au coeur d'un inextricable débat d'experts.

Le pôvre. Il donne de la crédibilité à la thèse de la peinture-qui-fait-fondre-du-fer-quand-elle-est-chauffée-à-440°C.

Mes premiers e-mails adressés via le formulaire de contact de l'association Reopen911, la branche française du mouvement pour la vérité sur le 11 septembre, sont restées lettres mortes. L'association ne disposant d'aucun numéro de téléphone, je n'avais d'autres choix que d'insister. En vain. J'ai fini par trouver l'adresse personnelle du président de ReOpen911, [Modéré], alias "atMOH" pour les connaisseurs. Là non plus, pas de réponses malgré plusieurs relances.

Il n'a pas trouvé le forum ? neutral


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#31 03-03-2011 16:21:49

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

L'auteur serait bien avisé de lire ce livre : http://www.amazon.fr/11-Contradictions- … amp;sr=8-1

25 contradictions aussi grosses que le nez au milieu de la figure et qui prouvent les mensonges sur des faits primordiaux du récit officiel.

PS : l'auteur n'a pas du se donner beaucoup de mal pour contacter l'association ou ses membres. Ne serais-ce que sur le forum il aurait pu contacter les plus gros posteurs : Armaggedon, Charmord, Pole, F6 ou moi-même pour leur poser quelques questions. Je pense que chacun d'entre nous aurions pu lui répondre assez clairement et succinctement. Mais non, personne...

Dernière modification par kikujitoh (03-03-2011 16:27:01)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#32 03-03-2011 17:34:29

fyoul
Administrateur
Lieu: Tours
Date d'inscription: 01-12-2008
Messages: 790

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

@kiku : le forum n'est certainement pas un endroit qu'un journaliste va aller farfouiller ... A la place de Fay, j'aurais contacté directement l'asso, qui aurait alors redirigée vers les personnes compétentes ... mais visiblement, il y a eu un net stop dès la première étape.

Attendons d'en savoir plus, et essayons de contacter / répondre à ce Bruno Fay avant de lui tirer dessus à boulets rouges ... wink


Administrateur du forum
Groupe local Tours

Hors ligne

 

#33 03-03-2011 17:52:41

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

kikujitoh a écrit:

L'auteur serait bien avisé de lire ce livre : http://www.amazon.fr/11-Contradictions- … amp;sr=8-1

Il cite en note de bas de page (1) un autre ouvrage de David Ray Griffin, Omissions et manipulations de la commission d'enquête sur le 11 septembre, dans le passage suivant page 94:

De nombreux livres ont été publiés depuis [le rapport de la commission d'enquête] pour souligner les incohérences de la version officielle (1). L'un d'entre eux retient plus particulièrement mon attention, celui d'Eric Laurent, grand reporter et spécialiste de politique internationale (...)

pole a écrit:

Le pôvre. Il donne de la crédibilité à la thèse de la peinture-qui-fait-fondre-du-fer-quand-elle-est-chauffée-à-440°C.

Il faut dire qu'il n'a laissé s'exprimer que notre grand Quirant sur la question, qui lui expliquât brillamment la chose suivante (extrait P.114):

Lorsque les spécialistes ont regardé de plus près les tests pratiqués, des erreurs grossières de méthodologie ont été pointées, débouchant finalement sur une conclusion totalement fallacieuse. A l'échelle macroscopique, les résidus trouvés ne ressemblent pas à de la nanothermite mais plutôt, et de manière assez flagrante, à des écailles de peinture. A l'échelle microscopique, les cristaux observés amènent à supposer la présence de l'oxyde ferrique et de kaolinite, deux éléments utilisés de manière récurrente dans la composition des peintures. D'autres éléments vont dans le même sens et il est bien plus probable que les auteurs ont testé de simples écailles de peinture plutôt qu'un explosif high-tech à base de nanothermite, totalement inconnu ou expérimental, même encore de nos jours.

Nanothermite dont il précisait à la page précédente (P.113) que:

La nanothermite a été présentée comme un explosif super-puissant, mais c'est une supercherie tout aussi puissante! La réaction entre l'aluminium et l'oxyde ferrique étant une réaction sans gaz, la thermite, même nano, ne peut avoir l'effet d'un explosif. Elle est d'ailleurs inconnue des artificiers qui font de la démolition contrôlée.

Vous noterez qu'il ne s'exprime que dans son domaine. roll

fyoul a écrit:

Attendons d'en savoir plus, et essayons de contacter / répondre à ce Bruno Fay avant de lui tirer dessus à boulets rouges ...

Ceux qui le souhaitent peuvent le contacter depuis son blog dans la rubrique à gauche (Ecrivez-moi): http://investigation.blog.lemonde.fr/

Dernière modification par Aroya (03-03-2011 17:54:31)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#34 03-03-2011 18:10:10

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

J'ai posté le 27 février dernier deux messages sous l'article de Rue89 à l'attention de Augustin Scalbert, l'auteur de cet article.
Je n'ai pour l'instant reçu aucune réponse de sa part.

Voici donc mes deux posts :




1er post :


Bonjour Augustin,

Les remarques de Loki sont intéressantes mais dans le sans où elles montrent que les "arguments" de Bruno Fay n'étaient pas les plus forts.
Il est certes vrai qu'un sondage ne suffit pas à déterminer si une opinion est fondée ou non, si les tenants de cette opinion sont sains d'esprit ou non.

Ma principale critique vient du fait que jamais vous ne définissez ce qu'est un "conspirationniste".


Par exemple, si une personne remet en question la thèse officielle sur les attentats du 11 septembre, s'interroge sur ses nombreuses incohérences mais sans s'aventurer à proposer des scénarios explicatifs alternatifs : peut-on alors la traiter de "conspirationniste" ?

Bruno Fay donne le sondage avec ces 11% de français qui pensent que les Américains ont eux-mêmes organisés les attentats du 11-Septembre.
Or la question du sondage est biaisée car elle ne laisse de choix qu'entre deux options (soit c'est Al Qaida soit ce sont les américains).
Que peuvent répondre ceux qui pensent qu'il est possible que certains membres de l'administration Bush aient pu délibérément laissés arriver les attentats sur le sol américains ?

Cette thèse du laissé faire est pourtant une thèse très répandue au sein de la population.
Un sondage plus représentatif de la réalité est celui effectué en août 2007 aux Etats-Unis par l'institut Zogby (remarquez la question est cette fois-ci plus pertinente) :

Certaines personnes disent que de nombreuses questions sur le 11 septembre restent sans réponse et que la nation a besoin d’une nouvelle enquête sur les attentats, incluant la question de savoir si des officiels ont consciemment autorisé ou facilité leur perpétration. D’autres personnes disent que les attentats ont été suffisamment étudiés et que toute spéculation sur l’implication du gouvernement US est absurde. Pensez-vous que
• Il faut rouvrir l’enquête : 36,7 %
• L’enquête était suffisante : 56,8 %
• Sans opinion 6,5 % »
36,7% des sondés américains estiment qu'il faut rouvrir l'enquête.
Une autre question de ce sondage permet de mieux cerner la réalité de la remise en question de la thèse officielle :
« Il y a trois principales écoles de pensée à propos des attentats du 11 septembre. La première théorie, est la théorie gouvernementale. Elle soutient que 19 arabes fondamentalistes ont exécuté une attaque surprise qui prit en défaut les services de renseignement et l’armée US. La seconde théorie connue comme « Ils ont laissé faire » affirme que certains éléments du gouvernement US savaient que les attaques surviendraient, mais délibérément les laissa se dérouler pour divers motifs politiques, militaires et économiques. Et la troisième théorie, connue comme « Ils l’ont fait » prétend que certains éléments du gouvernement US ont activement planifié et aidé certains aspects des attentats. Selon votre connaissance des évènements du 11 septembre et de leurs conséquences, avec laquelle de ces théories êtes-vous d’accord ?
• La théorie officielle : 63,6 ‰
• « Ils ont laissé faire » : 26,4 %
• « Ils l’ont fait » : 4,6 %
• Sans opinion : 5,4 %

Pourtant les médias font passer tous ceux qui remettent en question la thèse officielle pour des "conspirationnistes" ou des adeptes de Meyssan.
Cette thèse du laissé faire est donc bien une thèse répandue au sein de la population, et ce y compris parmi des personnalités assez bien placés pour savoir de quoi ils parlent :

Robert David Steele, ancien officier des opérations clandestines au sein de la CIA :

« Je suis forcé d'admettre, qu'au minimum, on a laissé se produire le 11 septembre afin de servir de prétexte de guerre »

Un avis que, bien n'étant pas un expert en opérations clandestines comme Robert David Steele, je dois admettre partage également.
Le mot clé étant ici "au minimum".
Pour autant, je ne n'ai aucune théorie alternative à proposer à la thèse officielle, je constate simplement qu'elle est bancale : cela ne suffit-il pas à rendre légitime sa remise en question ?

Sinon, remarquons que si Fay avait préféré ce sondage Zogby à celui du Nouvel Obs, cela nous aurait peut-être éviter ce genre de remarque de Loki :
"Soit dit en passant, certaines maladies mentales ont une prévalence proche de 11%"

Alors plutôt que les sondages qui reflètent les avis de citoyens lambda n'aurait-il pas été plus opportun de rappeler que des centaines de spécialistes à travers le monde remettent en question les différents rapports officiels parus sur le 11 septembre ?

Par exemple, pourquoi ne pas avoir signalé aux riverains que 1450 architectes et ingénieurs ont signé une pétition exigeant du congrès américain une enquête véritablement indépendante sur les effondrements des trois tours :
http://ae911truth.org/

Pourquoi ne pas avoir donné dans votre article le lien de PatriotsQuestion911 qui met en avant toutes les personnalités (chercheurs, scientifiques, journalistes, parents de victimes, architectes et ingénieurs, pilotes, hauts fonctionnaires, militaires...) qui remettent en question la thèse officielle ?
http://patriotsquestion911.com/

Je recommande à tous ceux qui se contentent de traiter les sceptiques d'idiots, d'imbéciles ou de "conspirationnistes" de lire cet article "41 citoyens américains, anciens du Contre-terrorisme et de l'Agence du Renseignement remettent en cause le rapport officiel sur le 11 Septembre" :
http://patriotsquestion911.com/Countert … French.pdf

Bref, toute personne dotée d'un minimum d'honnêteté intellectuelle ne peut qu'admettre qu'il existe aujourd'hui une controverse scientifique au sujet du 11 septembre, et qu'il n'y a pas que des artistes (Cotillard, Bigard, kassovitz...) à remettre en question la thèse officielle.
Mais curieusement la plupart des articles consacrés à la remise en question de la TO se contentent de mentionner seulement les artistes sceptiques, ce qui permet alors de les dénigrer en se moquant d'eux au motif qu'ils ne savent pas de quoi ils parlent vu qu'ils ne sont pas experts...

Maintenant le fait qu'il y a une controverse entre experts ne prouve évidemment pas que la TO est fausse mais elle démontre que la remise en question n'est pas le fait de détraqués comme certains aimeraient à le penser.

Votre manquement à définir à ce qu'était un "conspirationniste" a permi à Loki d'écrire :
"enfin, et sur le dernier point concernant les complots réels, la logique sous jacente me fascine. "Parce que certains complots étaient réels, ça signifie qu'il faut prendre les conspirationnistes au sérieux"."

Comment déterminer ce qui relève du doute, du questionnement, de la paranoïa, du "conspirationnisme" ?

Pour ma part, un "conspirationniste" serait celui ou celle qui voudrait tout expliquer par le biais des complots : tout évènement historique serait alors le fait de comploteurs. Le monde entier serait dirigé en sous-mains par une petite élite qui déciderait de tout, contrôlerait tout.
Voilà ce qui selon moi pourrait être qualifié de vision "conspirationniste".
Remettre en question n'implique évidemment pas qu'on adhère à ce genre de fantasme !!!
Donc remettre en question la thèse officielle du 11 septembre ne justifie pas l'étiquette infamante de "théoricien du complot" ou de "conspirationniste".

La réalité des complots qui parsèment l'histoire montre bien qu'il ne suffit pas à priori de rejeter les questions de ceux qui doutent d'une vérité officielle au motif que cela relèverait de la "théorie du complot".

Et quand bien même, leurs doutes paraîtraient ridicules ou relever de la paranoïa la plus totale, là encore l'étude de complots historiquement avérés devrait inciter les moqueurs à écouter quand même les arguments de ceux qui traitent de tarés.
L'étude de l'opération secrète MK Ultra menée sur des décennies par la CIA pour expérimenter « des techniques de contrôle du comportement sur des citoyens américains » (comme le rappelle Fay) est à cet égard bien instructive et montre bien que parfois la réalité dépasse la fiction...

2ème post :

Je tenais à présent vous remercier pour avoir dénoncé l'amalgame conspirationnisme = antisémitisme.

Certes, comme mon précédant message vous l'aura montré, j'aurai préféré que vous dénonciez au préalable l'amalgame remise en question de la thèse officielle du 11 septembre = conspirationnisme.


Car, finalement, vous écartez l'hypothèse que la thèse officielle puisse être contestée en raison de ses incohérences, de ses omissions, de ses coïncidences.
Vous reprenez l'argumentaire de Fay sans aucune distanciation : les sceptiques sont catalogués comme "conspirationnistes" et si il y a autant de "conspirationnistes" cela ne peut certes  s'expliquer par un quelconque trouble psychologique mais plutôt par "l'impact produit sur l'opinion publique par la révélation de complots avérés".

En effet, vous avez écrit dans votre article :

"Relevant notamment que de nombreux Terriens pensent que les Américains ont eux-mêmes piloté les attentats du 11-Septembre (11% des Français), Fay s'interroge :
(...)
« Le terreau psychologique de chaque individu ne suffisant pas à l'expliquer, cela révèle, dans les deux cas, une profonde crise des autorités.
Au lieu de partir de théories fantaisistes pour analyser les racines du conspirationnisme, intéressons-nous plutôt à l'impact produit sur l'opinion publique par la révélation de complots avérés.»
A ce propos, Bruno Fay pointe « le cynisme et le double jeu des agences de renseignement qui alimentent la paranoïa »."

On en revient finalement à la paranoïa...

Pourtant vous reconnaissez assez clairement qu'on peut critiquer la thèse officielle sans être un de ces "conspirationnistes" lorsque vous renvoyez à cette citation du chercheur Eric Denécé (qu'on peut d'ailleurs difficilement qualifier d'incompétent, ce dernier ayant été (entre autres) analyste à la direction de l'Evaluation et de la Documentation Stratégique du Secrétariat Général de la Défense Nationale) :
« La version officielle n'est pas vraie, mais celle de Thierry Meyssan non plus. »

Voilà qui est intéressant, non ?
Nombreux sont les journalistes à reconnaitre qu’il y a effectivement ça et là des points troublants dans la thèse officielle mais pourtant cela ne les incite pas à enquêter dessus (sauf cas exceptionnel) et bien souvent ils continuent de dénigrer les sceptiques en les cataloguant de « conspirationnistes » alors qu’ils admettent eux-mêmes que certaines questions restent sans réponses !

Vous-même dans votre article vous continuez d'utiliser ce terme dénigrant de "conspirationnistes" (en gros tous les sceptiques partageraient la thèse du missile de Meyssan) sous-entendant que les arguments de ces personnes ne seraient pas recevables.

Pour étayer ce non-dit vous renvoyez d'ailleurs vers le dossier "11 septembre : désintox" (titre assez révélateur...) du blog de Rue89 censé démonter les arguments des "conspirationnistes"...

Voici donc le démontage réalisé par Reopen911 de ce pseudo dossier concocté pour Rue89 en quelques jours (ce n'est pas une blague) par une trentaine d'étudiants de seconde année du Centre de formation des journalistes (CFJ) :

Debunking du debunking de Rue89 - introduction :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … septembre/
Debunking du debunking de Rue89 sur le WTC :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … septembre/
Debunking du debunking de Rue89 sur le WTC7 :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … ue89-wtc7/
Debunking du debunking de Rue89 sur le vol 93 :
http://www.reopen911.info/11-septembre/ … e89-vol93/

Vous aurez noté que toutes les parties de ce dossier de Rue89 n'ont pas été démontées par Reopen (plus par manque de temps et d'effectifs que faute d'arguments).
Par exemple, en ce qui concerne la partie sur le Pentagone, je vous invite à lire mes critiques publiées sous les différents articles consacrés au Pentagone.
ça commence là : http://www.rue89.com/desintox-11-septem … mmentaires

Au début de ce post, je vous ai remercié pour avoir dénoncer l'amalgame conspirationnisme = antisémitisme.

Une variante de ce type d'amalgame consiste à faire passer les sceptiques pour des négationnistes (ceux qui nient la Shoah) ou à des révisionnistes (dans sa connotation péjorative).

Rappelons en effet les différences entre révisionnisme et négationnisme :


À l'origine, le terme de révisionnisme désignait le mouvement demandant la révision du procès Dreyfus. Le sens de ce terme s'est ensuite étendu, et désigne aujourd'hui un courant de pensée tendant à remettre en cause et modifier plus ou moins profondément, selon les cas, un système idéologique ou politique établi, un traité international ou un texte de loi majeur, ou encore des faits considérés comme historiques.

Son utilisation au sujet de la Seconde Guerre mondiale a restreint dans le grand public l'usage du terme à ce seul sujet, souvent avec une connotation péjorative dans ce contexte. Le terme de négationnisme a été créé pour distinguer le révisionnisme historique au sens large du discours tendant spécifiquement à contester la réalité de crimes contre l'humanité, s'agissant tout particulièrement de la négation de la Shoah.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9visionnisme

Vous avez cité (à juste titre) comme spécialiste de l'amalgame, le chercheur Pierre-André Taguieff mais :

- n'est-il pas alors curieux que ce dernier soit cité dans le dossier de Rue89 sur le 11 septembre ?
http://www.rue89.com/desintox-11-septem … -de-succes

- enfin et surtout il ne s'agirait pas d'oublier que les journalistes depuis des années pratiquent également ce genre d'amalgames abjectes :

TF1 – JT de 20H – 11 septembre 2008 :

Alors Gilles une étude publiée récemment montre que les thèses négationnistes se propagent dans le monde entier. Il y a vraiment des personnes qui doutent qu’Al Qaida soit responsable de ces attentats ?
(...) Le syllogisme ou le raisonnement de ces négationnistes est simple : G. Bush a tellement menti à propos de l’Irak, tellement menti à propos des ADM, que peut-être aussi, a-t-il menti à propos du 11 septembre.

Figaro – 25 01 2010 (article d’Isabelle Lasserre) :

Titre : "L’Amérique, cible de choix du révisionnisme"
L’Effroyable Imposture, traduit en vingt-huit langues, le chef de file des révisionnistes français sur le 11 Septembre, Thierry Meyssan… "
"Depuis neuf ans, les zones d’influence des thèses négationnistes sont plus ou moins les mêmes : le monde musulman en général, la Russie, d’anciens pays communistes, l’Amérique latine et quelques pays isolés comme la France et l’Allemagne.

http://www.lefigaro.fr/international/20 … nisme-.php

Reconnaissons le mérite aux journalistes de Rue89 de n'être jamais tombé aussi bas dans leurs articles même s'il est vrai que par ailleurs Guillaume Dasquié qui a supervisé le dossier réalisé par les étudiants de deuxième année du CFJ a déclaré dans le Parisien le 29 octobre 2009 :

S’agit-il de révisionnisme ?
Guillaume Dasquié : Le révisionnisme est une démarche intellectuelle qui consiste à manipuler des événements factuels pour remettre en cause une vérité historique. Or sur le 11 Septembre, c’est dur de parler de vérité historique puisqu’il y a encore des zones d’ombre. Donc révisionnisme non, mais négationnisme, oui.

http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spe … 690784.php

Conclusion (toute personnelle) :

Bravo pour avoir dénoncé ce genre d'attaques perpétrées sur les "conspirationnistes" (qui seraient atteint de troubles psychiatriques ou antisémites).
Dommage cependant que vous n'ayez pas donné de définition au terme de "conspirationniste" ce qui vous aurait peut-être permis d'éviter à votre tour quelques amalgames (involontaires j'en suis sûr).
J'espère que vous prendrez le temps de lire le démontage par Reopen du dossier de Rue89 que vous avez donné en lien dans votre article et qu'ainsi puissiez juger de la pertinence (ou non) des uns et des autres.

Dernière question : avez-vous vu (vous ou Bruno Fay) le documentaire «11 septembre : un Jeudi Noir de l’Information » réalisé par Reopen et qui justement démonte notamment les amalgames contenues dans le reportage de Stéphane Malterre diffusé en avril 2008 sur canal+ dans le cadre de l'émission Jeudi Investigation ?

Vous pouvez voir ce documentaire de Reopen «11 septembre : un Jeudi Noir de l’Information » sur Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/video/xag646 … linfo_news

Merci

http://www.rue89.com/2011/02/24/comploc … 002?page=1

Dernière modification par Zorg (04-09-2012 01:26:37)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#35 03-03-2011 18:12:27

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

Aroya a écrit:

Je regrette que son influence soit suffisamment grande pour déstabiliser l'objectivité du journaliste qui en viendra à conclure plusieurs dizaines de pages plus loin, après une suite d'interviews et de références qui viendront conforter ses réticences, que "la thèse du complot intérieur, de l'insid job (qu'il requalifiera de bad job) ne tient pas la route", au profit d'une autre lecture plus favorable au laisser faire, qu'il juge toutefois non prouvée. L'auteur se range donc finalement aux cotés de Noam Chomsky et de Noami Klein, avec la stratégie du choc et quelques raisonnements par l'absurde, et vient à privilégier l'idée d'une succession de petites manipulations et de mensonges plutôt qu'une seule grande manipulation.

Cette situation est trés dommageable au mouvement.
Nous sommes en 2011, les meilleurs arguments et les meilleurs études qui prouvent la fraude ont toutes moins de trois ans. Elles ont commencé à apparaitre après le rapport du NIST sur le WTC 7.
Les naomi klein, Chomsky ou Bruno Fay n'ont qu'une connaissance médiocre et parcellaire de ces arguments et démonstrations, c'est en diffusant largement ces arguments et les preuves de démolition intentionnelle que ces gens basculeront.
Ça vient...

Aroya a écrit:

Comme si l'un empêchait l'autre: je pense justement qu'il s'agit du contraire, que le 11 septembre est un moteur d'éveil et que cela incite les citoyens à enquêter par eux-même rationnellement sans attendre qu'on leur serve la prétendue vérité sur un plateau, ce qui mène donc naturellement à des combats et dénonciations plus larges. Je suis profondément déçu qu'il ne suive pas la ligne logique qui me paraissait évidente en le lisant, celle d'une demande de réouverture de l'enquête. Il n'en fait pas mention (jusqu'à la page 135 où j'en suis actuellement) ce qui biaise me semble-t-il une partie de son raisonnement sur le conspirationnisme. Mais encore une fois je ne voudrais pas me prononcer trop rapidement et préfère donc avoir les conclusions de son enquête pour analyser l'ensemble.

911 Moteur d'éveil, je dirais même "électro choc" ...
Je pense qu'il sait à quelle sauce il se ferait lyncher si son livre était un plaidoyer pour une nouvelle enquête....
Ceci explique peut être cela.

@ Mr Fay :
Prenez le temps de visionner les vidéos de Chandler.
http://911speakout.org/?page_id=8
Des preuves techniquement accessibles au plus grand nombre, nul besoin d'être un expert pour comprendre ses démonstrations.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#36 03-03-2011 18:27:55

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

je relis ce fil...

cristof / +1

c'est étrange aussi, ce fil ouvert sans un mot envoyé au CA de reopen qui de son côté ne semble même pas au courant....

Dernière modification par Corto (03-03-2011 18:34:51)


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#37 03-03-2011 18:31:00

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

M. FAY a-t-il oui ou non envoyé un mail au CA ou à quelqu'un de l'association?

J'EN DOUTE !!!!

Cette assos n'arrrête pas de voulioir communiquer !!!! TOUS ses articles en blog ACTU ASSO le prouvent, même si elle est exigeante sur les conditions. Ou alors il a envoyé à un membre qui n'a pas cru bon de relayer au CA !!!! En d'autres termes, un simplet.....

Quel complot se cache derrière cette situation ubuesque, il n'y a pas d'autre constat à faire, désolé si ce constat trempe lui-même dans la complocratie !!!!

franchement je trouve cette situation décrite ici, et le comportement de ceux qui alimentent ce fil, étranges....

Pourquoi les membres de ce fil ne cherchent-ils pas à demander des comptes au CA de l'association? Il y va de leur réputation à eux tout autant que de celle de cette association, et j'ai bien l'impression que les membres du CA ne sont pas au courant, un comble !!!!!

Dernière modification par Corto (03-03-2011 18:33:31)


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#38 03-03-2011 18:35:35

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

de toute façon le livre est publié, et il est trop tard......

no comment.....


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

#39 03-03-2011 18:36:05

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

fyoul a écrit:

@kiku : le forum n'est certainement pas un endroit qu'un journaliste va aller farfouiller ... A la place de Fay, j'aurais contacté directement l'asso, qui aurait alors redirigée vers les personnes compétentes ... mais visiblement, il y a eu un net stop dès la première étape.

Attendons d'en savoir plus, et essayons de contacter / répondre à ce Bruno Fay avant de lui tirer dessus à boulets rouges ... wink

Tout à fait, mais en cas de non réponse, il aurait pu venir ici...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#40 03-03-2011 18:37:47

Corto
Membre Actif Asso
Lieu: Europe
Date d'inscription: 11-11-2010
Messages: 1311
Site web

Re: Rue89 - « Complocratie » : plongée dans un monde de conspirations

pour ma part, je trouve que reopen911 a au moins autant tort que ce Bruno Fay, dans tous les cas de figure et de réponses....

car il est trop tard.


les projets ReOpen911 en 2014: DIFFUSION DU DOCUMENTAIRE CHOC DE MASSIMO MAZUCCO. ReOpen911 recherche en permanence des traducteurs pour ses NEWS ainsi que des bénévoles capables de réaliser du - sous titrage - sourcing - des conférences nécessitant des chargés de communication -

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr