ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 27-01-2011 17:14:23

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

J'ouvre un nouveau fil en vue de de faire la compilation à compter de ce jour (n'allons pas chercher dans le passé, ce serait trop fastidieux) de toutes les cas de censure ou de restrictions injustifiées à l'utilisation de la liberté d'expression sur divers sites, blogs et forums envisageant la question du 11 septembre. Peut-êtee cela va-t-il inciter les bloggeurs et responsables des sites qui abordent le sujet à être plus prudent et respectueux de la liberté d'expression!

Dans la mesure où ces cas tendent à se multiplier, je crois utile de laisser une trace de ces glorieux défenseurs de la démocratie!

Toute personne étant victime de censure sera soucieuse de garder une trace (via un copy page ou autrement) lui permettant de prouver ses allégations, au cas où le censeur aurait l'idée saugrenue et à ce jour peu fréquente de la demander!

Dernière modification par charmord (27-01-2011 17:24:30)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#2 27-01-2011 17:22:34

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

Alors, sans surprise, honneur à Monsieur Harpon et Questiaux qui portent haut l'étendard du PCF. 4 messages postés, 4 cas de censure :http://socio13.wordpress.com/2011/01/25 … questiaux/

Bachir Nanooch
26 janvier 2011 à 1:51
Monsieur Questiaux,

Juste par curiosité, qu’entendez-vous par hypothèse de reopen911, pour permettre au lecteur de juger de la contradiction que vous y voyez?

De façon générale, je trouve que vous restez fort éloigné des questions de fond sur la problématique des attentats du 11 septembre, celles qui sont envisagées par le site de l’association précitée.

Vous êtes parfaitement fondé à estimer qu’un complot n’est pas possible mais avant de poser ce jugement, il serait préférable de se demander si les questions posées par ceux qui doutent de la véracité de la théorie officielle de ces attentats, dont Monsieur Dumas et, accessoirement 90% des allemands, selon un dernier sondage (!), sont ou non justifiées.

Or, sachez que c’est bien à ce stade que l’association reopen911 s’est arrêté, même si des membres estiment à titre individuel et sans engager les autres, poser des hypothèses, voire soutenir des théories alternatives…

Serait-ce de celles-ci dont vous parlez en évoquant les hypothèses contradictoires de l’association reopen? Si tel était le cas, il serait bon de faire la différence entre les positions de l’association – qui ne soutiennent aucune thèse alternative – et celles de ses membres…

**********

Pour rappel,

2. Quels sont les objectifs de l’association ?

L’association ReOpen911 se donne cinq objectifs principaux :
Porter à la connaissance d’un large public les informations majeures relatives aux attentats du 11 Septembre.

Pallier la déficience des médias qui, de manière générale, ne relaient ces informations que sous forme erronée et partiale, quand ils ne les omettent pas.

Oeuvrer pour l’établissement d’un vrai débat public sur les attentats du 11 Septembre dans la société et les médias, sans parti pris et en prenant en compte l’ensemble des informations factuelles aujourd’hui disponibles sur ces événements.

Mener une investigation avec un souci constant d’objectivité, afin de mettre en évidence les faits survenus lors des attentats du 11 Septembre.

Militer pour l’ouverture d’une enquête indépendante, disposant de moyens suffisants et du pouvoir d’assigner en justice.

5. Quelle est la version des attentats du 11-Septembre de ReOpen911 ?

Après plusieurs années d’étude et de réflexion collective, nous sommes parvenus à la conclusion que la version officielle – l’attaque surprise de 19 pirates de l’air dirigés par Oussama ben Laden déjouant toutes les défenses américaines – est en totale contradiction avec les faits et les très nombreux témoignages. Des milliers d’experts ayant étudié le sujet – parmi lesquels des officiers militaires et du renseignement, des architectes, des ingénieurs du génie civil – remettent publiquement en cause la version officielle des attentats, et nous nous rallions à leur expertise.

En revanche, nous ne pouvons nous substituer à la Justice, d’où la nécessité d’une nouvelle enquête avec pouvoir d’assignation. Même s’il peut être tentant pour beaucoup de nos membres et sympathisants d’élaborer sa propre version des attentats du 11 Septembre, il faut réfréner cette envie, et ce pour au moins 3 raisons :

Trop peu de documents et d’éléments irréfutables sont à la disposition du grand public pour avoir une vision exacte de ce qui s’est passé. Seule une commission d’enquête internationale pouvant assigner à comparaître et exiger l’accès aux preuves classées secret-défense pourra faire la lumière sur les événements du 11 Septembre.

Définir notre version des faits nous poserait comme experts. Or, nous demandons justement une expertise indépendante !

Il serait illogique d’exiger une nouvelle enquête en ayant préalablement désigné les coupables ou responsables.

Pour toutes ces raisons, nous nous bornons à exposer l’inexactitude de la version officielle du 11 Septembre en lui opposant les faits qui l’invalident avec un souci constant d’objectivité et sans parti pris ou a priori.

***************

La dernière phrase me semble particulièrement claire non?

A vous lire!

Votre commentaire est en attente de validation.

Bachir Nanooch
27 janvier 2011 à 10:41
Monsieur Questiaux,

Quand on est en présence d’éléments incohérents et contradictoires, il est simplement impossible de construire un récit des faits tels qu’ils se sont réellement passés et encore moins à accuser tel ou tel d’avoir commis ou commandité les attentats.

La seule circonstance avérée celle-ci que le récit des faits tel qu’il émane de ce qui n’est pour l’heure qu’une « théorie officielle », comme justement remarqué par A. Dumas, contredit et ignore un nombre incalculable de faits et témoignages ayant été passé sous silence et postule un nombre très important de contrevérités et coïncidences, est suffisante pour légitimer le mouvement de plus en plus massif demandant à ce que la lumière soit faite sur ces événements fondateurs d’un nouveau siècle dans lesquelles d’aucun voit germer toutes les pires atrocités d’un système exsangue et voué à devoir se renouveler.

Que vous n’accordiez pas d’importance à la résolution des incohérences de cette théorie officielle pour l’action politique est une chose; que vous vous permettiez de juger de façon incroyablement triviale la capacité des « adeptes du 11 septembre » à « organiser quelque chose de leur vie, pas même un pique-nique » (sic) en est une autre, qui achève d’enlever toute crédibilité à vos prises de position qui fleurent bon une naphtaline passée, impuissante hélas à éloigner les mythes…

A vous lire, en espérant que Monsieur Harpon vous transmettra ce message, à défaut de le publier… Car la liberté d’expression, finalement…

Votre commentaire est en attente de validation.

Bachir Nanooch
27 janvier 2011 à 10:00
Votre raisonnement n’est pas complexe, Monsieur Harpon. Il est uniquement tronqué comme l’a démontré l’intervenant précédent.

Même un opposant à la théorie du complot, comme N. Chomsky, reconnaît que les éléments avancés par le Gouvernement américain ne permettent pas d’établir la culpabilité d’Al Quaida pour ces attentats.

http://www.reopen911.info/News/2010/11/ … septembre/

A partir de là, il n’est pas question à ce stade d’accuser quiconque d’autre – dont le Gouvernement américain ou, comme vous dites de façon volontairement triviale, Georges Bush, mais bien, comme déjà expliqué dans un message que vous n’avez pas jugez digne de publier sans la moindre raison acceptable, de faire le catalogue des innombrables éléments justifiant que cette enquête soit menée à son terme, conformément à ce que l’on peut attendre dans une démocratie, compte tenu des implications fondamentales de ces événements qui ont façonné ce début de millénaire d’une bien sinistre façon.

Et c’est bien cette façon de faire qui fait qu’aujourd’hui, près de 90% des allemands estiment que les attentats du 11 septembre ont fait l’objet d’un cover up et qu’un nombre considérable de spécialistes dans les matières impliquées par ces attentats s’élèvent également en ce sens et demandent un approfondissement de l’enquête!

http://www.reopen911.info/temoignages.html

C’est également cette méthodologie irréprochable et parfaitement légitime qui n’est inspirée d’aucun préjugé politique (je note que vous avez placé votre article dans la rubrique extrême droite, cela donne tout de suite la couleur quant aux préjugés de l’auteur sur le sujet qu’il a choisi) qu’a choisi l’association reopen911 que vous accusez, sans le moindre commencement de preuves, d’adopter des hypothèses contradictoires, sans tenir compte évidemment des nécessaires précautions donnée par cette association ici :

http://www.reopen911.info/reopen911.html#a2
http://www.reopen911.info/reopen911.html#a6

En espérant que cette fois mon message soit publié!

Bien à vous,

Votre commentaire est en attente de validation.

Bachir Nanooch
27 janvier 2011 à 11:25
Monsieur Harpon, quand on manie le rasoir d’ockham, encore faut-il le faire à bon escient, comme le rappelait un regretté membre du forum de cette association que vous ne semblez pas porter dans votre coeur. Je le cite donc in extenso :

« Le principe de parcimonie est souvent décrit à l’aide de la métaphore du rasoir d’Occam qui enlèverait les hypothèses inutiles. La maxime « Pluralitas non est ponenda sine neccesitate » se paraphrase bien en « Il ne faut pas multiplier les entités sans nécessité ». Pour autant, il ne s’agit pas d’un outil permettant de déboulonner rapidement les hétérodoxies, comme les thuriféraires du « circulez y a rien à voir » voudraient nous le faire croire.

Un complot politique est une action concertée, secrète, planifiée à l’avance et souvent déguisée visant à influencer les affaires publiques. Les attentats du 11 septembre constituent donc manifestement un complot. Mais quand on évoque les « théories du complot » à propos de ce qui est déjà communément admis comme un complot, on veut en général signifier que le complot n’est pas tel qu’il apparaît, mais qu’il est plus profond et qu’il implique plus d’entités.

Dans une telle situation, les tenants de l’orthodoxie se précipitent sur le rasoir d’Occam en espérant s’en servir pour éliminer ces entités superflues pour ramener le complot à sa version officielle.

Imaginons que nous nous demandions tout simplement comment trois tours ont pu s’effondrer ainsi, en quelques secondes, sans crier gare, après avoir tenu longtemps (d’une demi heure à plusieurs heures) sans signe d’affaiblissement manifeste. On évoque alors l’hypothèse d’une destruction assistée. Un déboulonneur typique nous aurait sans doute dit quelque chose comme:

Mais pensez-vous! Un tel complot nécessiterait de miner ces tours, d’y installer des explosifs, des câbles pour les relier, de pratiquer des trous et des perforations, et de soudoyer ou d’éliminer les personnes qui ont réalisé ces tâches. C’est trop compliqué. En vertu du rasoir d’Occam, nous devons accepter l’explication la plus simple : celle d’un effondrement accidentel suite aux dégâts et incendies.

Nous avons ici un procédé (fallacieux) qui consiste, étant donné une hypothèse (p : destruction assistée), à postuler des hypothèses annexes (q : placement d’explosifs, câblage, perforations et travaux lourds peu discrets, élimination d’opérateurs) qui en découleraient (p → q), à constater que l’ensemble (p, q) est plus complexe que le discours existant, et à invoquer le rasoir d’Occam pour réfuter les hypothèses annexes (q) et l’hypothèse d’origine (p).

Bien que dans ce cas précis on puisse critiquer l’implication p → q (un procédé de démolition conventionnelle avec travaux lourds et peu discrets est-il réellement nécessaire?), portons notre attention sur l’invocation du rasoir d’Occam.

Effectivement la version « complot » (minage des tours) semble plus « compliquée » (par exemple discursivement plus longue ou nécessitant plus d’entités) que la version officielle (effondrement accidentel).

Mais le rasoir d’Occam ce n’est pas éliminer toute hypothèse plus compliquée que l’ »hypothèse la plus simple ». C’est préférer, parmi les hypothèses qui ont le même pouvoir explicatif, celles qui sont les plus simples.

Il nous faut donc comparer les hypothèses « effondrement accidentel » (EA) et « destruction assistée » suivant leur pouvoir explicatif et leur complexité.

Précisons donc l’hypothèse « destruction assistée » en précisant que des explosifs et des matériaux type thermite ont été utilisés. Les phénomènes suivants, familiers des réopénistes, en découlent alors facilement: le déclenchement brusque, la rapidité et la symétrie de chacune des trois destructions (1), les explosions perçues par les témoins et enregistrés (2), les coulées de métal filmés et vus (3), les débris lourds projetés à haute vitesse (4), le métal fondu sous les débris (5), le non-respect des procédures standard d’enquête (destruction des preuves, pas de tests pour les explosifs) (6), la présence de composés thermitiques dans les poussières (6) (liste non exhaustive).

Du point de vue de la complexité, il faut imaginer un scénario où les tours auraient été minées à l’insu de leurs occupants. Même si ce n’est pas trivial, c’est parfaitement dans le domaine du possible et à la portée de certains suspects.

Pour l’hypothèse « effondrement accidentel », concoctons une histoire basée sur un effondrement brusque dû à la « rupture subite des structures porteuses par affaiblissement dû au feu et aux impacts d’avion. » Comme il s’agit d’un processus involontaire, on peut se croire dispensé de devoir expliquer le processus en détail; supposons donc que l’ »effondrement accidentel » est discursivement moins complexe.

Mais les points (1) à (6) ne sont pas expliqués par l’hypothèse accidentelle, qu’il faut donc augmenter par des explications ad hoc, alors que l’hypothèse de destruction assistée fournit des explications naturelles à ces points.

En attendant de voir une formulation de l’hypothèse « effondrement accidentel » qui explique les points (1) à (6) de façon satisfaisante tout en étant plus simple que l’hypothèse « destruction assistée », en vertu du principe de parcimonie, on préférera donc l’hypothèse de « destruction assistée ».

N’est-ce pas cela la logique?

Votre commentaire est en attente de validation.

Aucune raison à mon sens de modérer ces interventions sous prétexte d'un abus de liberté d'expression. Cela s'appelle de la censure!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 27-01-2011 17:53:16

Buzz l'éclair
Invité

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

Ca ne tombera plus dans l'oreille d'un sourd... et en cas de censure, il serait bon de leur renvoyer le lien pour ce fil afin qu'ils le constatent !

 

#4 27-01-2011 18:23:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

C'est fait mais mon message est en attente de modération lol


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#5 03-02-2011 12:19:32

Buzz l'éclair
Invité

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

Toujours pas de publication à ma réponse sur le blog de Monsieur Jo : http://monsieurjo.com/2010/10/26/quand- … reopen911/

Buzz l'éclair lien permanent
30/01/2011 7:56
A noter : votre commentaire est en attente de modération.

Relativement à l’article de Kurt Nimmo paru sur ReOpen911 au sujet de l’attentat de Mumbai, l’auteur du blog a formuler toute une série d’accusations qui s’étenderont à d’autres articles.

Voici mes réponses :

Monsieur Jo a écrit:

« Et le site de « ceux qui ne posent que des questions » n’y va pas par quatre chemins quand il s’agit de trouver des réponses:

« En effet, le terrorisme s’est de plus en plus « américanisé », car en réalité une grande partie du terrorisme islamique est une création du renseignement US, britannique et israélien, avec l’aide de certains alliés comme l’Allemagne« .

Cette affirmation, sans lien ni référence, n’est plus dans le domaine du questionnement, mais dans l’avis pur et dur du rédacteur. »

C’est complètement faux : cela ne provient pas du chapeau de l’article, mais de l’article de Kurt Nimmo, ce sont ses mots, pas celui du rédacteur. Pris hors contexte de l’article néanmoins, je comprends que ça puisse choquer, mais si on regarde mieux l’article ou si on s’en donne la peine, on trouve juste au-dessus :

« Kean et Hamilton s’étaient à l’époque efforcés de faire porter le chapeau des attentats du 11-Septembre à des musulmans vivant dans des cavernes. « La direction des groupes islamistes radicaux, dont al-Qaida fait partie, s’est américanisée à travers des personnages comme le chef religieux radical Anwar al-Awlaki, qui a grandi à Mexico, ou encore David Headley de Chicago, qui a contribué à la planification des attentats terroristes de Mumbai en 2008 » peut-on lire dans le New York Post paru à l’occasion du neuvième anniversaire du 11-Septembre. »

On comprend alors que Kurt Nimmo ne fait que reprendre à son compte la déclaration du New York Post en ajoutant, que selon lui, c’est une création des renseignements occidentaux et pas seulement une simple américanisation. On sait d’ailleurs maintenant que Al-Awlaki avait déjeuné juste quelques temps après le 11/9 avec des personnages haut-placés du Pentagone, alors même qu’il avait fait l’objet de plusieurs interrogatoires pour ses liens avec certains des pirates présumés du 11/9. Il est important de noter que ce n’est pas une accusation gratuite et que Nimmo en fait l’exemple à travers l’attentat de Mumbai, et à l’appui de sources qui ne sont pas aussi douteuses que l’auteur souhaite le faire croire… On va y revenir.

Monsieur Jo a écrit:

« Mais le plus inquiétant, c’est l’usage d’une des sources de cet article, qui sert à l’argumentation de ce point de vue quand on peut lire:

« Le groupe Lashkar-i-Taiba était programmé pour mener des opérations secrêtes. Il s’agissait d’une création des services de renseignements pakistanais, l’ISI, et « il a reçu des financements considérables, du matériel et de l’aide sous diverses formes de la part du gouvernement pakistanais, essentiellement à travers l’ISI. L’Inter-Services Intelligence est la principale source de financement de Lashkar-i-Taiba. L’Arabie Saoudite, elle aussi, alimente ses fonds, » selon le portail South Asia Terrorism. »

Ce qu’il est utile de savoir ici est que cette source, le site SATP (South Asia Terrorism Portal), est dirigé par un certain Dr. Ajai Sahni, ancien activiste de l’ABVP, branche étudiante du parti politique RSS, que beaucoup considère comme fascisant. Le site est présidé par K.P.S. Gill, ancien directeur de la police régionale du Punjab. Il est surnommé « le boucher du Punjab » par ses détracteurs, du fait de ses méthodes « musclés », notamment pour faits de tortures et de meurtres d’activistes politiques: (vidéo) »

Ce n’est toujours pas le point de vue du rédacteur qui est exprimé ici. D’ailleurs, cela n’a rien à voir avec la partie évoquée plus haut : quand on coupe à un endroit et colle à un autre, à l’inverse de la chronologie de l’article qui plus est, et qu’on zappe ce qu’il y a au milieu, on ne peut pas dire honnêtement que l’auteur a dit quelque chose en (1) pour justifier le (2), c’est ridicule. C’est un raccourci argumentatif en prenant 2 parties distinctes et non-associées pour essayer de prouver quelque chose qu’on met ensuite dans la bouche d’un autre… super intégrité journalistique, et c’est lui qui donne des leçons !

Monsieur Jo a écrit:

« Les administrateurs du site Reopen911 ont toujours déclaré n’être que dans le questionnement. Il est évident qu’en lisant cet article, ils sont clairement dans l’opinion et la prise de position politique, sans parler d’un manquement à l’éthique journalistique qui consiste à décrire aux lecteurs les sources citées: quand on cite une source aussi contestable qu’un site qui s’en prend constamment aux musulmans indiens, dans un contexte de pogrom permanent des musulmans chi’ites indiens, on se doit de reflechir sérieusement à son avenir journalistique. Mais peut-être que les fans de ReOpen911 n’en ont que faire de leur propres connaissances historiques et culturelles: l’ivresse est si agréable. »

Assimilation, amalgamme, c’est du journalisme ? Si on ne devait citer que les sources qui partagent notre propre opinion, on ferait des raisonnements cycliques totalement idiots. Quand on cite les paroles d’un criminel pour allèguer une information, ça ne signifie pas qu’on est un criminel soi-même, n’est-ce pas ? On donne une source, mais j’aimerais savoir où il a déjà vu les médias donner le pédigré de leurs sources avant de les citer : si on doit se fier à la BBC ou à CNN en tout cas, l’Irak avait des armes de destructions massives, c’est ça la vérité qu’il faut suivre ? En outre, cette source vient en complèter une autre que l’auteur ne cite pas, celle de Sebastian Rotella dans son article sur ProPublica, et qu’il n’a pas pu louper vu qu’il s’agit de la source citée juste au-dessus de celle qui lui pose problème. Qui est Sebastian Rotella ? Regardons alors son profil sur ProPublica :

http://www.propublica.org/site/author/sebastian_rotella

« An award-winning foreign correspondent and investigative reporter, Sebastian worked for almost 23 years for the Los Angeles Times, covering everything from terrorism to arts to the Mexican border. He served most recently as a national security correspondent in Washington, D.C., and his previous posts include international investigative correspondent and bureau chief in Paris and Buenos Aires, with assignments in the Middle East and North Africa.

In 2006, he was named a Pulitzer finalist for international reporting for his coverage of terrorism and Muslim communities in Europe. He won the German Marshall Fund’s senior award for excellence in European reporting the same year. He was part of a team whose coverage of al-Qaida received an award from the Overseas Press Club and finalist honors for Harvard University’s Goldsmith Prize for Investigative Reporting in 2002. In 2001, he won Columbia University’s Maria Moors Cabot Prize for his career coverage of Latin America. His work in Latin America also won honors from the Overseas Press Club, the Inter-American Press Association and the American Society of Newspaper Editors. He is the author of Twilight on the Line: Underworlds and Politics at the U.S.-Mexico Border, which was named a New York Times Notable Book in 1998. He speaks Spanish, French and Italian. He is a graduate of the University of Michigan and was born in Chicago. »

Ca me paraît un bon candidat pour recouper positivement la source qui pose un souci à l’auteur, non ? Il a écrit un paquet d’article sur le sujet si on consulte ses derniers travaux, dont un très très gros travail de synthèse sur l’attentat de Mumbai le 26 janvier, d’où est tiré le passage suivant :

« The question of Pakistani government involvement drives a high-stakes debate about whether the ISI participates in terrorist activity.

« For the first time you have an American talking about this agency not just being aware of, but involved in, a terrorist plot, » said Gohel, the London security consultant. « What have the last nine years since 9/11 been about? And all the money from the U.S. taxpayers to fund and stabilize Pakistan? Is that money being used for terrorism? »  »

http://www.propublica.org/article/pakis … told-story

Monsieur Jo a écrit:

« Ils ne se contentent plus de poser des questions « dérangeantes » (oulala, attention!), car depuis peu, on peut lire une sorte de soutien timide (mais qui visiblement prend le chemin d’un soutien total) envers le Président Iranien, Mahmoud Ahmadinejad. Grand démocrate devant l’éternel, celui qui veut rayer l’entité sioniste des pages du temps, et qui déclare fièrement qu’il n’y a pas d’homosexuels en Iran (alors que le régime les pends publiquement), peut dormir tranquille: du moment qu’il est dans la ligne de Reopen911 à propos du 11 septembre, les administrateurs prendront subtilement sa défense, et fermeront les yeux sur les opposants politiques iraniens pourrissant en prison, quand ils ne sont pas torturés ou éliminés. »

Dans l’article de ReOpen911 auquel il fait référence par le lien qui est censé justifier que « les administrateurs prendront subtilement sa défense » [d'Ahmadinejad], il n’y a aucune défense du personnage, aucunement, mais de la déontologie journalistique lorsque les médias lui avaient prêté des déclarations qu’il n’avait pas faites. Extrait du chapeau de l’article :

« Quel que soit le personnage politique et l’État qu’il dirige, qu’ils soient impopulaires et diabolisés en Occident, retranscrire fallacieusement des propos ne peut en rien éclairer une situation déjà si tendue. Alors pourquoi notre appareil médiatique se fait-il unanime dans ce qui apparaît comme un besoin irrépressible de dénaturer les propos de M. Ahmadinejad ? »

En ce qui concerne la politique intérieure de l’Iran, cela ne fait pas partie des buts de l’asso, mais cela ne veut pas dire bien évidemment que nous l’approuvons, et l’insinuer est aussi calomnieux que diffamatoire. De plus, nous ne relayons pas Ahmadinejad parce que nous le défendons ou parce que cela nous ravi et nous fait plaisir, il est aussi stupide de l’insinuer qu’il le serait de penser que cela améliore notre image, mais nous avions décider de le faire car comme préciser dans le chapeau du même article :

« Il ne s’agit pas d’un simple fait divers sans importance, mais bien du discours d’un chef d’État au siège des Nations unies, seul forum où les 192 États Membres peuvent exprimer leur opinion. »

Monsieur Jo a écrit:

« Même Wikileaks, pourtant pas très favorable envers l’administration US, a du subir les foudres des portes drapeaux de la vérité absolue. Julian Assange avait fait l’erreur de critiquer la paranoïa des conspirationnistes du 11 septembre. Mais le plus drôle, c’est que Reopen911 sponsorisait jusque là Wikileaks. Du coup, Wikileaks n’était plus dans leur coeur, et forcément, Julian Assange travaillait (mon dieu, lui aussi?!) pour la CIA. »

C’est faux encore une fois ! Nous n’avons jamais critiqué Wikileaks et ne l’avons jamais assimilé à la CIA. Nous avons exposé au contraire différents avis contradictoires sur la question sans jamais renier notre soutien à leur combat pour la liberté d’expression. Et d’ailleurs, si on prend la peine de suivre les liens que l’auteur donne pour se justifier en pensant que cela suffira à convaincre et donner l’impression que ce qu’il dit est vrai sans aller vérifier, on peut lire par exemple :

« Quels que soient dorénavant les « scoops » publiés par Wikileaks, poser la question de la crédibilité de ce site Web sera comme essayer d’y voir clair dans le monde du Renseignement et d’y démêler le vrai du faux. Autant dire, peine perdue.

Pourtant une chose est sûre : si Wikileaks s’intéressait au 11-Septembre – ce qui n’est pas le cas à ce jour – et révélait certains documents classifiés sur ces attaques terroristes, ses détracteurs auraient beaucoup plus de difficultés à argumenter sur sa possible « manipulation ». »

…et également ceci :

« Nous sommes confiants dans l’intégrité de l’équipe restreinte de Julian Assange, mais aimerions aussi que le 11 Septembre figure dans ses dossiers prioritaires, ce qui est loin d’être gagné. »

Cela soutient-il les propos que l’auteur prête à ReOpen911 ? Non. C’est de la diffamation, tout juste.

Monsieur Jo a écrit:

« On ne s’improvise pas journaliste, c’est avant tout un métier. Et quand on affirme que les médias sont biaisés, la moindre des corrections est de tenter de ne pas reproduire ce qu’on reproche aux autres, à savoir, une presse subjective et malhonnête. Evidement, je n’affirme rien, moi, à propos de Reopen911. Notamment sur leur financements, pour qui roulent-ils, etc. Je me pose seulement des questions… »

Ah ! Je laisse ces derniers mots de l’auteur se reflèter dans son travail. Y’a t-il quelque chose à croire finalement dans son papier ? S’il n’a rien à affirmer de plus, c’est qu’il n’a rien pour le prouver. Déjà qu’il n’est pas capable de prouver ce de quoi il nous accuse, je ne me fais donc pas de souci sur ce dont il ne nous accuse pas… !!!!

Je lui envoie le lien à la suite... A savoir également que Arnaud911 lui a demandé un mail sur lequel lui répondre (à ma connaissance, sans réponses).

 

#6 04-02-2011 08:55:10

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

C'est une bonne idée. En fait je pensais à faire ça à une échelle beaucoup plus large : un site qui rendrait compte des modérations abusives. Tu rentres un nom de domaine et tu peux faire un rapport dessus, lire ceux que les autres ont fait... etc.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#7 04-02-2011 10:56:06

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

Censure sur Conspiracy Watch :
http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 91#p245291  (post 53)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#8 04-02-2011 21:44:20

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Censures à gogo - Le tabou du 11 septembre dans les blogs et forums

charmord a écrit:

J'ouvre un nouveau fil en vue de de faire la compilation à compter de ce jour ...de toutes les cas de censure ou de restrictions injustifiées à l'utilisation de la liberté d'expression sur divers sites, blogs et forums envisageant la question du 11 septembre.

Charmord
peut-être serait-il bon aussi, de répertorier les sites et blogs traitant du 11 septembre.
Cela permettrait à chacun d'aller y mettre sa touche de temps en temps...
qu'en pense-tu?
un exemple...:

http://www.tv8montblanc.com/forum/viewtopic.php?t=693

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr