ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 06-01-2013 12:25:36

GTO
Lieu: Paris
Date d'inscription: 09-09-2008
Messages: 4775

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

[]

MMF a écrit:

Si tu prends trois estimations de vitesse par des témoins, tu as Morin, qui l'a vu passer à 30m au-dessus de lui: Environ 650 km/h, Hemphill qui l'a vu passer un peu au-dessus et de côté, en virage, et jusqu'à l'impact, 600 km/h, et enfin Probst, qui l'a vu foncer dans sa direction, 480 km/.

J'ai toujours été impressionné dans les diners en ville par ces mecs qui étaient capables de fixer des vitesses GS ou IAS à vue d’œil.

[Modéré]

Dernière modification par GTO (06-01-2013 12:34:14)


"Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence." de Arthur Schopenhauer

Membre du Club des 5 big_smile

Hors ligne

 

#82 06-01-2013 12:41:24

pierresaintgermain
Membre du forum
Date d'inscription: 07-01-2010
Messages: 430
Site web

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

C'est pourtant facile : ce 757 fait un passage à 633,82 km/h de vitesse sol .     http://www.youtube.com/watch?v=cdLLTLrw2ds

Hors ligne

 

#83 06-01-2013 14:26:47

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je suis peut être béotien mais j'ai vu plusieurs pilote expliquer qu'à trop grande vitesse, se crasher au niveau du sol devient physiquement impossible sur une trajectoire longiligne (telle qu'impliquée par les lampadaires) à cause d'un "effet de sol" très violent qui va faire "rebondir" l'avion. C'est expliqué à la fin de cette vidéo:



Dans le cas qui nous occupe, one wingspan c'est déjà bien au dessus des lampadaires. En fait la vidéo de PSG rappelle les vidéos des avions russes spécialisés dans l'usage de cet effet pour voler à peine au dessus de l'eau. Bref, de ce que j'en comprends, un boeing à plus de 400km/h sur une trajectoire longiligne va 'flotter' pas mal plus haut que le point d'impact. En imaginant (je ne suis même pas sur que ce soit possible) qu'on fasse piquer l'avion pour frapper au RdC, on rentre la par contre dans l'impossibilité des réflexes engagés puisque ce n'est plus une visée préparée sur des kilomètres mais un coup d'aileron à la milliseconde parfaite pour taper le sol sans toucher la pelouse.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#84 06-01-2013 14:54:34

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MagicalMysteryFlights a écrit:

Si on parle de l'approche d'un B757, les témoignages ne convergent PAS vers une très faible vitesse qui est de toute façon impossible à tenir notamment en courbe pour ce type d'avion.

Si tu prends trois estimations de vitesse par des témoins, tu as Morin, qui l'a vu passer à 30m au-dessus de lui: Environ 650 km/h, Hemphill qui l'a vu passer un peu au-dessus et de côté, en virage, et jusqu'à l'impact, 600 km/h, et enfin Probst, qui l'a vu foncer dans sa direction, 480 km/.

REvoyez la video du CIT:
- Morin n'a vu l'avion que pendant une fraction de seconde lorsqu'il est passé  au dessus de lui, dans une enfractuosité de l'annexe de la Navy
il est ridicule qu'il ait pu estimer une vitesse à partir de cette vision fugitive seulement, par contre il y a une façon de mesurer les vitesses qui peut être convaincante: celle qui consiste à estimer le temps de vol entre l'instant ou il est survolé et  l'explosion puisque Morin etait à exactement 1000 mètres du point d'impact et il estime à entre 13 et 18 secondes le temps de vol: y a plus qu'a diviser , on trouve entre 200 et 280 km/h.

- William Middletown: 10 à 13sec distance entre 800 et 1000m

- Sean Boger: 8 à 15sec pour parcourir la distance depuis la Navy Annex

Ces trois témoignages aboutissent à une vitesse ~ deux fois plus faible que les 600 km/h dont vous parlez!

600 km/h est une vitesse tres rapide par rapport aux vitesses d'avion en phase d'aterissage auxquelles on a l'habitude  : tous ces témoins n'auraient pas décrit un avion particulièrement lent comme ils l'ont fait s'il allait à 600 km/h

Hors ligne

 

#85 06-01-2013 15:24:01

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

« henryco »

Un essai sur simulateur de vol de Boeing 757 a déjà été réalisé par deux membres de l'association  « pilotsfor911truth.org » et aurait démontré l’impossibilité de l'attaque sur le pentagone, en tenant des données officielles pour l'expérience. Voyez :

http://pilotsfor911truth.org/forum/inde … opic=20969

L'un deux le capitaine Capitaine Ross "Rusty" Aimer est un ancien pilote professionnel qui a piloté notamment le Boeing 757 dans le cadre de son activité professionnelle. Par ailleurs si vous cherchez à vous documenter sur l'attaque du pentagone, je vous conseille d'être attentif aux nombres élevés de témoins se trouvant au pentagone au moment du prétendu impact d'un Boeing 757  qui ont été certains qu'ils s'agissait en fait de détonations d'explosifs. Il n'y a pas qu'April Gallop qui en a été persuadé. Consultez notamment ces trois liens :

http://www.historycommons.org/context.j … atofficers

http://www.historycommons.org/context.j … bsexploded

http://www.historycommons.org/context.j … 8thinkbomb

Dernière modification par questionneur (06-01-2013 15:25:38)

Hors ligne

 

#86 06-01-2013 15:54:36

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

questionneur a écrit:

« henryco »

Un essai sur simulateur de vol de Boeing 757 a déjà été réalisé par deux membres de l'association  « pilotsfor911truth.org » et aurait démontré l’impossibilité de l'attaque sur le pentagone, en tenant des données officielles pour l'expérience. Voyez :

http://pilotsfor911truth.org/forum/inde … opic=20969

L'un deux le capitaine Capitaine Ross "Rusty" Aimer est un ancien pilote professionnel qui a piloté notamment le Boeing 757 dans le cadre de son activité professionnelle. Par ailleurs si vous cherchez à vous documenter sur l'attaque du pentagone, je vous conseille d'être attentif aux nombres élevés de témoins se trouvant au pentagone au moment du prétendu impact d'un Boeing 757  qui ont été certains qu'ils s'agissait en fait de détonations d'explosifs. Il n'y a pas qu'April Gallop qui en a été persuadé. Consultez notamment ces trois liens :

http://www.historycommons.org/context.j … atofficers

http://www.historycommons.org/context.j … bsexploded

http://www.historycommons.org/context.j … 8thinkbomb

Mais je me tue à vous dire que l'impossibilité du crash avec la trajectoire officielle je m'en fous. Ce qui m'interesse c'est la possibilité ou non du crash avec la trajectoire réelle !! la stratégie de communication des officiels c'est que vous perdiez votre temps sur les données officielles qu'ils ont le droit de bidoner à souhait pour raison de sécurité nationale ... et vous vous tombez dans ce panneau !!! incroyable.

1) Il y a eu plusieurs témoignages de double booms! le premier était probablement celui de l'explosion d'un drône largué depuis le C130, donc explosif je veux bien le croire, la question est de savoir si le deuxième boom tres rapproché ou presque confondu avec le premier a pu inclure celui d'un véritable crash d'avion , parceque moi contrairement à beaucoup de monde je vois bien la forme d'un avion compatible avec le B757 sur la facade détruite !
2) les témoignages de gens qui travaillent pour l'armée n'ont aucun poids pour des raisons évidentes : le plus probable c'est qu'à la plupart on a interdit de parler sauf certains triés sur le volet  auxquels on a donné l'autorisation de raconter la fable du Pentagone!

Hors ligne

 

#87 06-01-2013 18:00:50

pierresaintgermain
Membre du forum
Date d'inscription: 07-01-2010
Messages: 430
Site web

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Redford a écrit:

Je suis peut être béotien mais j'ai vu plusieurs pilote expliquer qu'à trop grande vitesse, se crasher au niveau du sol devient physiquement impossible sur une trajectoire longiligne (telle qu'impliquée par les lampadaires) à cause d'un "effet de sol" très violent qui va faire "rebondir" l'avion. C'est expliqué à la fin de cette vidéo:

hOFlHF9YPtQ

Dans le cas qui nous occupe, one wingspan c'est déjà bien au dessus des lampadaires. En fait la vidéo de PSG rappelle les vidéos des avions russes spécialisés dans l'usage de cet effet pour voler à peine au dessus de l'eau. Bref, de ce que j'en comprends, un boeing à plus de 400km/h sur une trajectoire longiligne va 'flotter' pas mal plus haut que le point d'impact. En imaginant (je ne suis même pas sur que ce soit possible) qu'on fasse piquer l'avion pour frapper au RdC, on rentre la par contre dans l'impossibilité des réflexes engagés puisque ce n'est plus une visée préparée sur des kilomètres mais un coup d'aileron à la milliseconde parfaite pour taper le sol sans toucher la pelouse.

Redford

J'avais déjà expliqué il y a un an ou deux que l'effet de sol ou les vortex marginaux ou la trainée induite (tout ça c'est la meme chose !) dépendent de l'angle d'attaque de l'aile : grand angle d'attaque = faible vitesse = beaucoup de vortex ,faible angle d'attaque = grande vitesse = tres peu de vortex.
Donc la trainée induite diminue avec la vitesse et à haute vitesse tu ne ressens plus l'effet de sol .Le cas le plus favorable pour avoir beaucoup d'effet de sol c'est donc l'atterrissage avec les flaps et les becs déployés. Plus un avion va vite plus il veut descendre,pour l'empécher de descendre on augmente la poussée des moteurs.
C'est pour ça que les espacements entre avions en approche sont augmentés quand il y a des gros porteurs (light,medium,heavy) devant. (la turbulence de sillage est tres dangereuse)

Dernière modification par pierresaintgermain (06-01-2013 18:03:46)

Hors ligne

 

#88 06-01-2013 18:01:51

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Effectivement « henryco » je n'avais pas lu attentivement vos précédents messages ! Donc effectivement faites l'expérience avec la trajectoire que vous considérez comme réelle et tenez nous au courant. Je pense qu'il y a des chances pour qu'elle soit faisable contrairement à la trajectoire officielle. Dans les dégâts du pentagone il me semble aussi voir la forme d'un avion, mais de caractère suspect s'il s'agit d'un Boeing 757. Perforations de façade présentent surtout sur la  longueur du rez-de-chaussée  du pentagone dont la hauteur est de seulement 14 ft 1 in ( 4m30).  Ça a peu débordé au dessus (ni en dessous puisqu'il n'y a pas de cratère d'impact). Il y a une étude que je signale souvent qui aborde notamment ce point (conclusion 5) pour considérer qu'effectivement il pose problème.

http://www.kolumbus.fi/sy-k/pentagon/asce_en.htm

Dernière modification par questionneur (06-01-2013 18:20:08)

Hors ligne

 

#89 06-01-2013 19:15:13

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

...Mais je me tue à vous dire que l'impossibilité du crash avec la trajectoire officielle je m'en fous. Ce qui m'interesse c'est la possibilité ou non du crash avec la trajectoire réelle !! la stratégie de communication des officiels c'est que vous perdiez votre temps sur les données officielles qu'ils ont le droit de bidoner à souhait pour raison de sécurité nationale ... et vous vous tombez dans ce panneau !!! incroyable...

Où on va !, le point crucial est précisément les mensonges de la version officielle sinon, autant dire qu'il n'y a pas d’affaire 11 septembre et basta... C'est quoi cette énormité ?

Mais pour répondre tt de même :

En effet si tu arrives à la bonne vitesse (inférieure à 450 km/h pour ce genre de manip et non 850 VO NTSB,), sur la bonne pente de descente (inférieure à 5 % pour ce type d'avion et non à une altitude trop élevée version NTSB) et sur le bonne axe (celui des lampadaires de préférence et non à côté version NTSB).
Alors c'est 'techniquement' possible... Je voudrais souligner cependant qu'évaluer la distance avec le sol va être plutôt difficile. Les données de la sonde d'altitude ne sont pas très utiles sur un terrain en dénivelé et de toute façon il y trop d'immeubles  et autres à survoler pour qu'elle soit lisible...  Dans ce cas...  Rien ne remplace le pilotage humain seul capable d'anticiper les manœuvres en fonction de l'évaluation d'une situation de pilotage complexe.  Mais bon... on ne peut pas dire que c'est impossible. Cependant même en rectifiant toutes les données "officielles" ça reste très aléatoire.
-Enfin, il n'existe pas de système de pilotage automatique qui permette de faire ce genre de chose.
> Même un atterrissage classique en automatique demande un avion et un aéroport équipés et du personnel formé (pilotes et contrôleurs).
Bien entendu on pourrait imaginer une vitesse encore plus basse,  mais dans ce cas on perd encore plus le pouvoir de perforation à l'impacte.

Enfin, théoriquement, sur une pente inférieure à 5% le rebond et l'éparpillement des débris est logiquement  caractéristique de l'impacte.


Pour une foi je vais rappeler ce que Jacques Rolland à déclaré à Dasquié sur ce sujet :

" En général, ce que l’on retrouve d’aisément identifiable, ce sont les moteurs de l’avion, le plus souvent au fond du cratère.
L’énergie qu’ils développent les laisses dans l’axe de l’avion après l’impact, et leur extrême densité leur permet de résister à la désintégration provoquée par l’onde de choc, et à la combustion qui l’accompagne. "
Pour cet expert, le choc du Boeing AA 77 contre le Pentagone, tel que le décrivent les témoins, relève de ces cas singuliers.
Théoriquement, ces appareils ne peuvent pas être victimes d’un choc en piqué, car leurs instruments, leur poids et leur maniabilité les empêchent d’accuser des pentes supérieures à 4 % ou 5 %.
Ces spécificités expliquent que, dans la plupart des cas, les accidents impliquant de tels appareils laissent de nombreux débris au sol
(éparpillement des fragments de la carlingue et des ailes parfois sur plusieurs kilomètres) ; car, même en cas d’explosion à bord et de perte totale de contrôle de l’appareil, son angle d’inclinaison avec le sol, au moment de l’impact, excède rarement 8° ou 10°."

Dernière modification par Armageddon (06-01-2013 19:21:19)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#90 06-01-2013 20:39:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

1) Il y a eu plusieurs témoignages de double booms! le premier était probablement celui de l'explosion d'un drône largué depuis le C130, donc explosif je veux bien le croire, la question est de savoir si le deuxième boom tres rapproché ou presque confondu avec le premier a pu inclure celui d'un véritable crash d'avion , parceque moi contrairement à beaucoup de monde je vois bien la forme d'un avion compatible avec le B757 sur la facade détruite !

Salut Fred,

J'ai pas mal étudié le sujet du Pentagone et les témoignages en particulier mais je n'ai pas été frappé par ce double boom très rapproché. A ma connaissance, il y a certes eu une deuxième grosse explosion au Pentagone et des traces vidéos de cette deuxième explosion existent mais elle se situe plutôt juste avant l'effondrement de la façade du ring E, soit pas loin d'une demi-heure après.

Mais bon, j'ai mené cette étude il y a fort longtemps et peut-être que je ne me souviens pas de tout.

Pour le reste, je ne vois vraiment pas la forme d'un avion compatible avec un B757 sur la façade détruite et les seuls témoins qui ont décrit l'ouverture de cette façade allaient plutôt dans ce sens (largeur d'une porte de garage; 5-6 mètres max). D'ailleurs sur quelle photo te base-tu pour faire un tel constat?

Je pense que tu ne dois pas croire que c'est faute d'avoir essayé des hypothèses convaincantes que reopen a du se résoudre, de guère lasse, à faire le constat de l'impossibilité de savoir ce qui a bien pu se produire au Pentagone. En ce sens, le cover up qui suivit l'attaque, fut bien plus efficace pour le Pentagone que pour les WTC, même si le caractère changeant et particulièrement incohérent des réponses apportées par la VO aux questions des truthers sur ce volet aussi ne peut que mener au constat de l'inanité de cette version.

Mais, ne soyons pas dupes, les coupables de ce cover up se foutent assez bien que leur mythe soit bancal du moment qu'ils n'ont pas laissé de preuves exploitables en justice permettant de confondre les vrais coupables. On peut penser que pour le Pentagone, ils sont arrivés à leurs fins.

Dernière modification par charmord (06-01-2013 20:44:26)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#91 06-01-2013 21:21:58

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Mr Moutmout a écrit:

Henryco a écrit:

Les photos des facades qui a l'évidence sont compatibles avec un crash à angle droit mais pas suivant la trajectoire des lampadaires qui produirait une envergure projetée beaucoup plus grande

Je ne partage pas ce point de vue, mais il est vrai que certains détails peuvent faire illusion, si on y regarde pas de trop près.
Il y a quand même plusieurs gros soucis.
Il n'y a aucune empreinte de la queue de l'avion sur la façade, pas la moindre, pas même une égratignure.

Je croyais aussi qu'il y avait anomalie flagrante avant mais plus depuis depuis que j'ai vu cette presentation
http://911research.wtc7.net/talks/noplane/claims.html
et notamment ce slide en ce qui concerne les dégats à la facade
http://911research.wtc7.net/talks/nopla … amage.html
ce sont les arguments de cette présentation qui expliquent pourquoi la majorité des truthers aux USAs n'adherent plus aux théories no plane

Hors ligne

 

#92 06-01-2013 22:08:18

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Ce lien d'analyse des dommages sur le pentagone provient  aussi du site  "911research.wtc7.net" (jim hoffman)

http://911research.wtc7.net/pentagon/an … amage.html

Je le cite : « The lack of impressions of the plane's extremities is perhaps the strongest single piece of evidence adduced by supporters of no-Boeing theories. However, this is not evidence that no 757 crashed at the Pentagon. Rather it is evidence that no intact 757 crashed into the Pentagon's facade. If the extremities of a 757 were shredded just before impact, they would have failed to make impressions in the facade. A similar scenario is explored by French researcher Eric Bart, who suggests that explosives in the plane's fuselage just prior to impact caused the wings to rotate and impact the facade in a trajectory different from that expected in a simple crash. Bart's theory also accounts for elements of eyewitness accounts not explained by the simple 757 crash described by the official story. »

Les extrémités du Boeing 757 auraient été déchiquetés juste avant l'impact par des explosifs, ce qui expliquerait l'absence de dégâts de ces extrémités sur la façade. OK pourquoi pas !

Autre citation :

« A visual comparison of the damage to the Pentagon and the Twin Towers suggests a problem with the absence of impressions on the Pentagon's facade of the wings or vertical tail section. However, there are some limitations to this comparison.
First, while the impact impressions in the towers extended to the ends of the wings, the steel columns were not severed by outermost portions of the wings. Rather the thin aluminum cladding was scored. Second, the curtain walls of the towers are hardly comparable to the heavy masonry walls of the Pentagon. While it can be argued whether the towers' walls were stronger, the mass of the walls is a very important factor in such a high-speed collision.
Despite uncertainties regarding the construction and reinforcement of the Pentagon's facade, it does seem peculiar that there is intact facing (limestone?) in areas where the wings and tail apparently would have impacted. If the impact speed was over 400 mph, as the ACSE report suggests, it would seem reasonable to assume that the wings and tail could have folded back and thereby avoided impacting those areas."

J'essaye de traduire la dernière phrase : « Si la vitesse d'impact était de plus de 400 mph, comme le suggère le rapport ACSE, il semble raisonnable de supposer que les ailes et la queue se sont replié et ont ainsi évité un impact dans les zones concernées.

Sauf erreur de ma part le repli des ailes et de la queue à l'impact, sans dégâts sur les zones d'impact, c'est de la pataphysique.

Dernière modification par questionneur (06-01-2013 22:53:43)

Hors ligne

 

#93 06-01-2013 22:34:03

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

questionneur a écrit:

Sauf erreur de ma part le repli des ailes et de la queue à l'impact, sans dégâts sur les zones d'impact, c'est de la pataphysique.

oui ca me semble tout a fait délirant c'est pourquoi en ce qui concerne l'absence d'empreinte laissée par les extrêmités je préfère suivre la piste d'un crash à angle droit, donc une fois de plus envergure projettée nettement moindre et surtout faible vitesse : qui peut dire avec certitude qu'un bout d'aile ou de queue en aluminium la heurtant à 250 km/h devait nécessairement faire un trou bien visible dans la facade renforcée ..!!?

Hors ligne

 

#94 07-01-2013 10:22:37

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

questionneur a écrit:

Sauf erreur de ma part le repli des ailes et de la queue à l'impact, sans dégâts sur les zones d'impact, c'est de la pataphysique.

DE plus les parties arrières de l'avion qui rentrent en collision avec la facade doivent déja le faire à une bien moindre vitesse que celles de la partie avant étant donné l'amortissement ralentissement subit  important que produit le choc de tout la partie avant sur l'ensemble de l'avion

Hors ligne

 

#95 07-01-2013 14:21:34

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Cette théorie de missile ou de moyens explosifs embarqué (version MMF) pour perforé la façade du Pentagone se heurtent à une question :
En quoi était t il besoin de s'assurer que l'avion pénétrerait bien à fond ?
Même à basse vitesse,cet avion aurait casser la façade, c'est certain.
Après on peu s'interroger sur ce que j’appellerais l'effet passe muraille de ces avions du 11/9 : le manque  de retro projections... là on a un os... C'est là où on nous a expliqué que c'était à cause des super vitesses de crash. C'est là ou on nous a collé des vitesses qui ne sont même pas dans le domaine de vol des appareils.

Enfin :
Au Pentagone, l'explosion est nettement à l'extérieur...
Le point curieux et de voir la boule de feu se déportée instantanément par dessus le toit...

J'ai regardé dans leur intégralité les vidéos du pseudo crash... Elles durent longtemps avant et longtemps après...
Aucune autre explosion n'est visible. Aucun avion non plus...
Juste une trace de fumée que j’identifierais comme la trace d'un petit missile  qui aurait pu être tiré à partir de la navy annex. En revanche, la boule de feu qui se déporte par dessus le bâtiment me fait plutôt pensé à un gaz de type air - fuel qui aurait été répandu juste avant l'arrivée du missile...
(C'est là ou je regarde de travers le rôle du One Titan crash truck et de ses servants. l'histoire de Wallas  m'a toujours semblé étrange)
http://www.leparisien.fr/images/2011/09 … 35-pih.jpg
Ce nuage se serait élevé tout en se déportant  légèrement par dessus le bâtiment.
Quand le missile a traversé ce nuage de gaz, il l'a fait explosé causant un incendie qui s'est aussi propagé par les toits en matériaux goudronné imitation ardoise.
http://www.jmrr.com/penta17.jpg

Dernière modification par Armageddon (07-01-2013 14:23:02)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#96 07-01-2013 16:20:35

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je dois dire que pour ma part je concentre mon attention sur les éléments officiels de l’attaque sur le pentagone, pas forcément sur des théories alternatives qui tendraient à prouver que le pentagone a été percuté par un Boeing 757 à une vitesse beaucoup moins élevée que la vitesse officielle de 530 miles à l’heure (plus de 850Km/h). Néanmoins je vais rappeler quelques faits qui ne vont pas forcément dans le sens de cette hypothèse.

On a un constat physique le matin du crash. Certains témoins sont surpris par le manque de débris ou la présence de petits débris d’avion sur le lieu du crash. Pour rappel, voir encore une fois le site “historycommons.org” : « After 9:37 a.m. September 11, 2001: Some Witnesses Surprised by Lack of Plane Debris at the Pentagon”:

http://www.historycommons.org/context.j … ckofdebris

Qu’à cela ne tienne, Jim Hoffman nous donne une explication, pour ce constat, dans sa célèbre étude : « The Pentagon Attack: What the Physical Evidence Shows ». Je cite un titre de cette étude : « High-Speed Crashes Reduce Aircraft to Small Pieces ». Donc il faudrait une vitesse élevée à l’impact du pentagone pour expliquer le constat des témoins sur le manque de débris ou la présence de petits débris au pentagone, le matin du crash.

http://911research.wtc7.net/essays/pentagon/index.html

En outre pourquoi certains témoins se trouvant au pentagone au moment de l’impact  dont April Gallop n’ont pas entendu le bruit d’approche de l’avion avant le bruit des explosions. Si le 757 se déplace au ras du sol à des vitesses très inférieures à celles du son (la vitesse du son au niveau de la mer = 340,29 m / s) le bruit des moteurs auraient dû être entendus par elle et par les autres témoins qui ont été certains que le moment présumé de l’impact était celui de détonation d’explosifs. Ce n’est pas la première fois que je fais cette remarque. On m’a répondu, une fois, que les bureaux au pentagone étaient peut-être insonorisés, ce qui expliquerait que ces témoins n’aient pas entendu le bruit d’approche de l’avion.

Comme il y a une vitesse officielle d’impact il y a aussi un angle officiel d’impact. L’avion se serait rapproché du pentagone suivant un angle de 42º selon le « Pentagon building performance report » et  était  incliné sur la gauche au moment de l’impact. Voir notamment la page 34 du rapport que j’ai retrouvé sur ce lien :

http://www.hybrideb.com/documents/paper … rmance.pdf

Selon la critique ci-dessous de ce rapport, si cet angle d’approche était exact l’avion aurait heurté diverses « bricoles » notamment un lampadaire supplémentaire, au moins, aurait dû être abattu lors de l’approche du Boeing 757 et surtout ça ne résout pas certains constats liés aux dégâts de façades qui ne paraissent toujours pas compatibles avec l’impact d’un 757.

http://www.kolumbus.fi/sy-k/pentagon/asce_en.htm

Dernière modification par questionneur (07-01-2013 16:45:51)

Hors ligne

 

#97 07-01-2013 17:29:10

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Armageddon a écrit:

Cette théorie de missile ou de moyens explosifs embarqué (version MMF) pour perforé la façade du Pentagone se heurtent à une question :
En quoi était t il besoin de s'assurer que l'avion pénétrerait bien à fond ?
Même à basse vitesse,cet avion aurait casser la façade, c'est certain.
Après on peu s'interroger sur ce que j’appellerais l'effet passe muraille de ces avions du 11/9 : le manque  de retro projections... là on a un os...

Il faut se rappeler de ce qu'est essentiellement un avion : une espace de canette de soda géante et volante, un truc en alu si fin que même une collision au ralenti ca donne ca :

http://www.jp-petit.org/science_fiction … rlines.htm

donc l'objectif premier du missile devait être d'assurer la destruction de touta la zone ciblée surtout si elle était renforcée.

Pourquoi si peu de débris ? justement parcequ'ils sont tous à l'interieur ce qui cadre encore mieux avec l'idee qu'un missile a ouvert la voie.

Hors ligne

 

#98 07-01-2013 19:40:54

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

A t-on signalé à l'intérieur de la zone d'impact des débris d'avions de grande taille. Pas à ma connaissance. Si un missile ouvre la voie à Un 757 se déplacant à vitesse peu élevée quelque chose à l'intérieur du bâtiment dont les « portes » auraient été ouvertes par le missile va bien arrêter la course du 757 et s'il se déplace lentement il y aura des gros débris au moment où il va arrêter sa course. Où sont ces gros débris du 757? Aucun des témoins qui sont arrivés sur les lieux avant l'effondrement de la façade ne les a remarqué. En outre pour atteindre le rez de chaussée du pentagone dont la hauteur est seulement de 4m30 l'avion devrait s'approcher dangereusement du sol avec des moteurs pratiquement au ras du sol. Un scénario catastrophe où un missile était tiré sur le bâtiment et où l'avion s'écrasait à 100 mètres du but ne pouvait pas être écarté par les comploteurs. Je n'imagine pas une seconde qu'ils aient pris un tel risque.

Dernière modification par questionneur (07-01-2013 21:09:13)

Hors ligne

 

#99 07-01-2013 21:29:42

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je suis étonnée de ne pas voir débattue la thèse d'explosifs à l'intérieur du bâtiment.


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#100 07-01-2013 21:55:42

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Questionneur,


J'ai consacré un fil aux témoignages recueillis après coup des médecins et sauveteurs. Il y avait pas mal d'anomalie d'ailleurs mais sauf erreur, on doit à la vérité que l'un ou l'autre mentionnaient avoir vu une pièce d'avion. Je pense qu'il s'agissait de la jante de la roue retrouvée juste devant le fameux trou de l'anneau C et qui en fut ensuite sortie par le trou dans le fameux petits tas de débris dans l'AE Drive.

Mais, ayant bien analysé la question des débris, j'avais résumé les choses ici à propos des anomalies de la théorie officielle qui a substantiellement évolué sur la question des débris :

(...) Ensuite, il est capital de noter que les autorités ont fourni des explications qui ont fortement varié dans le temps, pour expliquer le manque de preuves visibles de l’avion et c’est précisément un point capital permettant de mettre en défaut la théorie officielle.

Les premiers témoignages des pompiers, sauveteurs et journalistes semblent plutôt avoir insisté sur le fait que l’avion avait complètement disparu à l’impact ou dans les incendies en résultant, et que très peu de débris étaient visibles, outre qu’ils étaient minuscules.

L’hypothèse officielle initiale était donc bien que l’avion avait été pulvérisé à l’impact et que la majorité des morceaux de l’avion résultant du choc avait disparu dans les incendies d’hydrocarbures.

Par la suite, lorsque Th. Meyssan a démontré l’inanité de cette thèse qui avait été pitoyablement défendue par C. Moniquet sur hoaxbuster, les autorités ont ressorti des nouveaux éléments dont on on avait jamais entendu parler dans les rapports initiaux à propos de pièces aéronautiques, sous forme de témoignages de personnes ayant vu le Boeing et de nouvelles photos de débris, ce qui contredisait assez fondamentalement la théorie initiale.

L’arsenal des "preuves" s’est ainsi enrichi au fur et à mesure que le temps passait et les debunkers ont eu beau jeu d’essayer de ridiculiser Meyssan et les tenant de la thèse no plane en montrant ces photos et en invoquant les témoignages de centaines de témoins ayant vu le Boeing arriver dans le Pentagone, en omettant toutefois deux faits indiscutables :

1. La contradiction patente des témoignages et photos tardives par rapport aux témoignages initiaux en ce compris des médias (bombes, petit avion, ...), mais aussi par rapport à la "première théorie officielle" de la volatisation de l’avion (permettant d’expliquer l’absence de débris significatifs) et d’autre part,

2. Le caractère très majoritairement non sourcé et non authentifiable des éléments de preuve avancés. A l’exception de certaines photos prises le 11 septembre (on ne sait pas à quelle heure précise) à proximité du trou de sortie et montrant le fameux rotor par exemple.

Finalement, outre ces deux raisons permettant de douter des preuves de la théorie officielle, les truthers ont soulevé de nouvelles incohérences et questionnements à propos de ces nouveaux documents à charge, ce qui a eu pour effet de perpétuer au moins en partie les thèses no plane ou en tout cas "no Boeing 757 AA" sur la toile et auprès de très nombreux experts et pilotes. L’une des plus importantes de ces questions est de savoir par quelle magie on a retrouvé ces quelques morceaux mécaniques et de la carlingue mais pas davantage de ceux-ci et aussi pourquoi ils étaient concentrés à des endroits aussi bizarres que là où on est censé les avoir retrouvés : à plus de 100 mètres du trou d’entrée, soit à quelques mètres de l’anneau C mais à l’intérieur du Pentagone (voir rapport de l’ASCE), ou encore sur l’autoroute ou à proximité immédiate.

Dans ce contexte de persistance de la tendance no plane ou no Boeing 757 est apparue très récemment une toute nouvelle version qui contredit radicalement les versions antérieures, elles mêmes déjà contradictoires : En fait, selon un témoignage très récent d’un pompier qui s’exprime dans un livre coécrit avec un journaliste, certaines personnes auraient volé des pièces de l’avion près de l’autoroute et par ailleurs, le NSTB aurait pris le 12 septembre et de commun accord avec le FBI la décision de ne pas photographier et collecter tous les débris nombreux qu’ils étaient censés avoir localisés à l’intérieur et l’extérieur du Pentagone. Motif invoqué : ne plus perdre de temps et en plus, on (lisez les enquêteurs) dispose déjà de certains morceaux et il suffit de montrer le numéro d’identification des pièces que l’on a pour démontrer sans aucun doute possible l’authenticité des preuves et la véracité de la théorie officielle qui veut que le Boeing AA 77 s’est bien crashé dans le Pentagone.

Problèmes : L’administration a refusé de divulguer ces numéros de série suite à une requête FOIA. Motif invoqué : cela risque de porter atteinte à l’enquête en cours... Pire, suite à une FOIA de A. Monaghan qui demandait se voir communiquer tout document relatif à la méthode utilisée par les enquêteurs pour identifier les débris qu’ils ont leur possession, ces derniers ont répondu qu’ils ne disposaient d’aucun document par lesquels ils ont identifié la provenance des débris.

On est donc pas plus avancé et on peut déduire de ce refus de divulguation que la théorie officielle à propos du Pentagone n’est absolument pas prouvée à ce jour par des preuves légalement admissibles, du moins telles qu’elles sont connues du grand publique. De manière générale, il n’a pas été porté la moindre attention aux éléments nombreux troublant la cohérence de la théorie officielle. Quant aux photos, elles n’ont aucune force probante à défaut d’authentification.

Au contraire, et ceci n’engage que moi car il s’agit d’une impression et pas de factuel, on peut considérer que les thèses successives et contradictoires invoquées par l’administration pour justifier ce manque de preuves, jettent la plus grande suspicion et sont destinées à cacher quel est l’objet qui a détruit le Pentagone. L’identité de cet objet est une toute autre histoire... (...)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#101 08-01-2013 07:36:49

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

11 ans apres les evenements, ni le pays de Tuetue-panpan ni le monde n'ont admis que le 11 septembre 2001 s'etait produit un coup d'etat militaro industriel.
Ce coup d'etat avait pour but de lancer la federation de Tuetue-panpan dans une guerre d'agression generalisee afin d'accroitre les moyens des agences de renseignement et de relancer l'egemonie Tuetue-panpanesque en perte de vitesse.
Bien sur, il y a eu quelques victimes collaterales, des petits coups de canifs on ete donne a la constitution, on a du faire disparaitre quelques documents comptables ( Pentagone et WTC7); mais pour l'essentiel l'operation n'a pas trop mal fonctionne.
Effroyable, certes, mais  Merdier, pas vraiment.

Dernière modification par pierre60 (08-01-2013 07:39:32)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#102 08-01-2013 10:57:45

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Problèmes : L’administration a refusé de divulguer ces numéros de série suite à une requête FOIA. Motif invoqué : cela risque de porter atteinte à l’enquête en cours... Pire, suite à une FOIA de A. Monaghan qui demandait se voir communiquer tout document relatif à la méthode utilisée par les enquêteurs pour identifier les débris qu’ils ont leur possession, ces derniers ont répondu qu’ils ne disposaient d’aucun document par lesquels ils ont identifié la provenance des débris.

Ah oui quand même.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#103 08-01-2013 11:22:54

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Et oui. C'est dans les aspects protéiformes du cover up que l'on trouve souvent la preuve la plus définitive de l'arnaque au Pentagone.

Pour cela, une lecture complète de l'effroyable merdier s'impose vraiment au minimum avant de parler en connaissance de cause sur ce sujet et, partant, de s'essayer à des hypothèses alternatives.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#104 09-01-2013 14:08:27

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord a écrit:

Et oui. C'est dans les aspects protéiformes du cover up que l'on trouve souvent la preuve la plus définitive de l'arnaque au Pentagone.

Pour cela, une lecture complète de l'effroyable merdier s'impose vraiment au minimum avant de parler en connaissance de cause sur ce sujet et, partant, de s'essayer à des hypothèses alternatives.

A partir du moment où il y a consensus pour juger que le cover up du Pentagone est protéiforme, une attitude rationnelle et ouverte doit mettre en oeuvre un doute systématique.

Ce doute doit aussi inclure dans les "hypothèses alternatives":
1-Celle de Meyssan (missile)
2-Celle du CIT (trajectoire nord et Flyover),
ainsi que celles:
3-D'un autre avion plus petit (charmord),
4-Uniquement des explosifs,
5-Un missile portable tiré depuis la R27 dans un aérosol fuel-air émis depuis le camion des pompiers par Wallace (Armageddon)

Il va de soi que l'hypothèse qui consiste à dire que la grande majorité des témoins de l'impact sont des acteurs du complot car ils mentent sur de nombreux points clés fait aussi partie de cette liste.

Est-ce explicitement ta position?


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#105 09-01-2013 14:13:43

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MagicalMysteryFlights a écrit:

3-D'un autre avion plus petit (charmord),

Non, si tu relis mes interventions, je ne me suis pas prononcé en faveur de cette hypothèse. Tu ne peux pas me faire tenir une thèse que je ne défends pas.

J'ai juste souligné qu'elle était possible et aussi (peu) vraisemblable que la thèse du Boeing 757.

A ce compte là, j'ai tout autant défendu la thèse des explosifs in situ, soit ton point 4 mais ce n'est absolument pas le cas et TU LE SAIS TRES BIEN!

3 et 4 peuvent également se combiner mais là encore, je n'ai jamais soutenu que cette hypothèse bénéficiait du moindre degré probant.

Je pense sincèrement qu'il est impossible de fournir une hypothèse plausible et un tant soi peu appuyée par des faits suffisamment établis pour le Pentagone vu le chaos des infos contradictoires et insuffisamment vérifiables. Et je suis certain que c'est également le cas de la théorie officielle qui n'est, dans l'état actuel des connaissances, qu'une hyporthèse parmi d'autres et parmi les moins plausibles.

Dernière modification par charmord (09-01-2013 14:25:18)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#106 09-01-2013 14:18:34

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Est-ce explicitement ta position?

Pour une fois je lis et je ne comprends pas la question. La "position", c'est la dernière phrase seulement (qui sort un peu de nulle part) ou tout ton billet ?


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#107 09-01-2013 19:03:44

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

Armageddon a écrit:

Cette théorie de missile ou de moyens explosifs embarqué (version MMF) pour perforé la façade du Pentagone se heurtent à une question :
En quoi était t il besoin de s'assurer que l'avion pénétrerait bien à fond ?
Même à basse vitesse,cet avion aurait casser la façade, c'est certain.
Après on peu s'interroger sur ce que j’appellerais l'effet passe muraille de ces avions du 11/9 : le manque  de retro projections... là on a un os...

Il faut se rappeler de ce qu'est essentiellement un avion : une espace de canette de soda géante et volante, un truc en alu si fin que même une collision au ralenti ça donne ça :

http://www.jp-petit.org/science_fiction … rlines.htm

donc l'objectif premier du missile devait être d'assurer la destruction de touta la zone ciblée surtout si elle était renforcée.

Pourquoi si peu de débris ? justement parce qu’ils sont tous à l'interieur ce qui cadre encore mieux avec l'idee qu'un missile a ouvert la voie.

Mouais, as tu une idée de ce que représenteraient les dégâts causés par l'impacte d'une "canette de bière" de plus de 100 tonnes lancée à plus 200 km/h   (avec peut-être 10 tonnes de fuel à la place de la bière...)

Et si tu as bien vu les vidéos, Ça explose à l'impacte, pas à l'intérieur, n'est-ce pas
Donc, c'est au moment de l'explosion que les débris sont supposés être éparpillés dans toutes les directions...

Il n'y a aucune chance que les retro-projections fassent demi tour pour aller se précipiter par un trou de missile...
Histoire d'aller se cacher.

Dernière modification par Armageddon (10-01-2013 13:57:17)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#108 09-01-2013 21:28:02

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Redford a écrit:

Est-ce explicitement ta position?

Pour une fois je lis et je ne comprends pas la question. La "position", c'est la dernière phrase seulement (qui sort un peu de nulle part) ou tout ton billet ?

Pour une garantie d'honnêteté intellectuelle, j'aimerais bien lire sous une plume incontestée de ce forum, et exprimé de façon claire et irrévocable, qu'en l'état du dossier, l'opinion largement exprimée et partagée qu'il n'y a eu aucun crash de Boeing 757 au Pentagone, et que l'ensemble des témoignages et traces de crash, ainsi que les explosions et incendies, ne que sont le résultat d'une vaste mise en scène, qu'en l'état du dossier, donc, cette opinion n'est en aucun cas une certitude absolue servant de base à tout jugement, mais n'est qu'une simple hypothèse parmi d'autres, lesquelles autres hypothèses n'étant de ce fait pas plus alternatives que celle de la grande mise en scène.

C'est une longue phrase, mais si on la lit tranquillement et pas en diagonale tout le monde peut la comprendre.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#109 09-01-2013 21:42:55

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

questionneur a écrit:

Sauf erreur de ma part le repli des ailes et de la queue à l'impact, sans dégâts sur les zones d'impact, c'est de la pataphysique.

oui ca me semble tout a fait délirant c'est pourquoi en ce qui concerne l'absence d'empreinte laissée par les extrêmités je préfère suivre la piste d'un crash à angle droit, donc une fois de plus envergure projettée nettement moindre et surtout faible vitesse : qui peut dire avec certitude qu'un bout d'aile ou de queue en aluminium la heurtant à 250 km/h devait nécessairement faire un trou bien visible dans la facade renforcée ..!!?

Et tu expliquera comment il n'y a toujours pas de trace d'impact de la dérive? Tout avion a une dérive?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-01-2013 23:15:12)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#110 09-01-2013 21:46:38

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

questionneur a écrit:

A t-on signalé à l'intérieur de la zone d'impact des débris d'avions de grande taille. Pas à ma connaissance. Si un missile ouvre la voie à Un 757 se déplacant à vitesse peu élevée quelque chose à l'intérieur du bâtiment dont les « portes » auraient été ouvertes par le missile va bien arrêter la course du 757 et s'il se déplace lentement il y aura des gros débris au moment où il va arrêter sa course. Où sont ces gros débris du 757? Aucun des témoins qui sont arrivés sur les lieux avant l'effondrement de la façade ne les a remarqué. En outre pour atteindre le rez de chaussée du pentagone dont la hauteur est seulement de 4m30 l'avion devrait s'approcher dangereusement du sol avec des moteurs pratiquement au ras du sol. Un scénario catastrophe où un missile était tiré sur le bâtiment et où l'avion s'écrasait à 100 mètres du but ne pouvait pas être écarté par les comploteurs. Je n'imagine pas une seconde qu'ils aient pris un tel risque.

Un scenario sans missile avec un avion guidé qui s'écrase à 100m du but permet de dire que le terroriste a loupé sa cible.
Un peu de cover up permet dans ce cas de retirer les traces de systemes de guidage.
On nous a sorti sans PB une boite noire trouvée avant la date du code, et tout au fond du batiment, alors qu'elle était censée être en queue de l'avion. Peut être est-ce la vraie qu'ils cherchaient en rangs serrés sur la pelouse?

Et si ca ce passe bien, un avion guidé comme un missile de croisière peut arriver avec une bonne précision à placer son nez à 4m du sol, surtout en arrivant en légère descente.

Et survoler au ras des toits est encore plus difficile et risqué que d'impacter.

Pourquoi les témoins du missile si il y en a eu un sont-ils tous restés aussi silencieux depuis dix ans?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-01-2013 23:12:23)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#111 09-01-2013 21:55:24

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Armageddon a écrit:

Cette théorie de missile ou de moyens explosifs embarqué (version MMF) pour perforé la façade du Pentagone se heurtent à une question :
En quoi était t il besoin de s'assurer que l'avion pénétrerait bien à fond ?
Même à basse vitesse,cet avion aurait casser la façade, c'est certain.

Comme au WTC, il faut justifier que c'est l'avion qui effondre le bâtiment et crée un max de morts et de dégâts, et des débris majoritairement dedans et soumis à incendie et effondrement ne ressemblent plus à grand chose. On ne peut plus gère enquêter avec ce qu'il reste, aucun risque de prouver le complot.

Armageddon a écrit:

Après on peu s'interroger sur ce que j’appellerais l'effet passe muraille de ces avions du 11/9 : le manque  de retro projections... là on a un os... C'est là où on nous a expliqué que c'était à cause des super vitesses de crash. C'est là ou on nous a collé des vitesses qui ne sont même pas dans le domaine de vol des appareils.

A basse vitesse, l'avion est finalement assez peu manoeuvrant, plus soumis à effet de sol, et logiquement moins destructeur.
A haute vitesse, il n'est plus manoeuvrant du tout.
A moyenne vitesse, il reste manoeuvrant, subit moins l'effet de sol, et produit pas mal de dégâts. Logique simple et efficace....

Armageddon a écrit:

Enfin :
Au Pentagone, l'explosion est nettement à l'extérieur...
Le point curieux et de voir la boule de feu se déportée instantanément par dessus le toit...

J'ai regardé dans leur intégralité les vidéos du pseudo crash... Elles durent longtemps avant et longtemps après...
Aucune autre explosion n'est visible. Aucun avion non plus...
Juste une trace de fumée que j’identifierais comme la trace d'un petit missile  qui aurait pu être tiré à partir de la navy annex. En revanche, la boule de feu qui se déporte par dessus le bâtiment me fait plutôt pensé à un gaz de type air - fuel qui aurait été répandu juste avant l'arrivée du missile...
(C'est là ou je regarde de travers le rôle du One Titan crash truck et de ses servants. l'histoire de Wallas  m'a toujours semblé étrange)
http://www.leparisien.fr/images/2011/09 … 35-pih.jpg
Ce nuage se serait élevé tout en se déportant  légèrement par dessus le bâtiment.
Quand le missile a traversé ce nuage de gaz, il l'a fait explosé causant un incendie qui s'est aussi propagé par les toits en matériaux goudronné imitation ardoise.
http://www.jmrr.com/penta17.jpg

Si la boule de feu est le résultat d'une bombe fuel-air en queue, cela explique le mouvement vers l'avant par inertie, les débris vus dans le nuage, les multiples petits débris au sol, l'absence de trace d'impact, le flash et l'onde de choc, les odeurs de fuel et d'explosifs, ça s'appelle une hypothèse cohérente simple et efficace.

Par ailleurs, un missile de croisière fore d'abord un trou dans le mur puis explose au-dedans, pas contre le mur. N'est-ce pas Henryco?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (09-01-2013 23:12:55)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#112 10-01-2013 10:53:21

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 706

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MagicalMysteryFlights a écrit:

questionneur a écrit:

A t-on signalé à l'intérieur de la zone d'impact des débris d'avions de grande taille. Pas à ma connaissance. Si un missile ouvre la voie à Un 757 se déplacant à vitesse peu élevée quelque chose à l'intérieur du bâtiment dont les « portes » auraient été ouvertes par le missile va bien arrêter la course du 757 et s'il se déplace lentement il y aura des gros débris au moment où il va arrêter sa course. Où sont ces gros débris du 757? Aucun des témoins qui sont arrivés sur les lieux avant l'effondrement de la façade ne les a remarqué. En outre pour atteindre le rez de chaussée du pentagone dont la hauteur est seulement de 4m30 l'avion devrait s'approcher dangereusement du sol avec des moteurs pratiquement au ras du sol. Un scénario catastrophe où un missile était tiré sur le bâtiment et où l'avion s'écrasait à 100 mètres du but ne pouvait pas être écarté par les comploteurs. Je n'imagine pas une seconde qu'ils aient pris un tel risque.

Un scenario sans missile avec un avion guidé qui s'écrase à 100m du but permet de dire que le terroriste a loupé sa cible.
Un peu de cover up permet dans ce cas de retirer les traces de systemes de guidage.
On nous a sorti sans PB une boite noire trouvée avant la date du code, et tout au fond du batiment, alors qu'elle était censée être en queue de l'avion. Peut être est-ce la vraie qu'ils cherchaient en rangs serrés sur la pelouse?

Et si ca ce passe bien, un avion guidé comme un missile de croisière peut arriver avec une bonne précision à placer son nez à 4m du sol, surtout en arrivant en légère descente.

Et survoler au ras des toits est encore plus difficile et risqué que d'impacter.

Pourquoi les témoins du missile si il y en a eu un sont-ils tous restés aussi silencieux depuis dix ans?

Je cite cette info du site :

http://www.reopen911.info/News/2012/08/ … -du-crime/

« Si, le 11 septembre 2001, seul le Pentagone avait été touché par une attaque détruisant l’équipe comptable et les données financières du Département de la Défense, cette unique catastrophe aurait été perçue comme un fait historique retentissant au coeur du système politique des États-Unis. Eventuellement, au lieu d’une vaste guerre internationale contre le terrorisme, une enquête criminelle appropriée aurait-elle permis de déterminer les circonstances exactes du drame. Eventuellement, les médias se seraient-ils interrogés sur l’enjeu que représentaient les détournements de fonds massifs mis en lumière par cette même équipe anéantie ».

S’il convenait de faire en sorte que l’attentat au pentagone permette d’étouffer un scandale financier, il fallait que la fiabilité dans la mise en œuvre de cet attentat soit pratiquement de 100% du moment qu'il était jugé impératif d'assassiner les membres de l'équipe de comptables enquêtant sur les détournements de fonds au pentagone. Autrement dit si l’avion risquait de s’écraser avant l’impact sur le pentagone, il valait mieux utiliser un autre moyen qui ne présentait pas de risque d’échec. Outre les liens que j’ai déjà cité plus haut du site «historycommons.org» portant, d’une part, sur les témoins qui se sont rendus immédiatement sur les lieux de l’attaque du pentagone et qui ont été surpris par le manque de débris d’avions et, d’autre part, sur ceux qui ont pensé  à des explosions de bombes au moment de l’attaque, je rappellerais aussi ce paragraphe de la plainte d’April Gallop qui me permet aussi de croire  qu’effectivement une méthode fiable à 100% a été réalisée pour « l’attaque contre le pentagone ».

http://www.centerfor911justice.org/complaint.htm

« Her desk was roughly 40 feet from the point where the plane allegedly hit the outside wall.  As she sat down to work there was an explosion, then another; walls collapsed and the ceiling fell in.  Hit in the head, she was able to grab the baby and make her way towards the daylight showing through a blasted opening in the outside wall.  There was no airplane wreckage and no burning airplane fuel anywhere; only rubble and dust”

« Son bureau était approximativement à 40 pieds du point où l'avion prétendument percuté le mur extérieur. Quand elle s'est assise pour travailler il y a eu une explosion, puis une autre ; les murs se sont effondrés et le plafond s'est effondré. Frappée à la tête, elle a été capable de saisir le bébé et de trouver son chemin à travers l'exposition d’une lumière du jour par le biais d'une ouverture créé par l’explosion dans le mur extérieur. Il n'y avait, nulle part, d’épave d'avion et ou de carburant d'avion en train de brûler. Seulement des décombres et de la poussière ».

Bien entendu si des explosifs et éventuellement un missile devaient être utilisés, il fallait aussi songer à fabriquer des « preuves », dont celle-ci-dessous, qui allaient permettre de soutenir l’assertion officielle que le vol 77 avait percuté le pentagone.

http://911review.com/errors/pentagon/imgs/debrisHR.jpg

Dernière modification par questionneur (10-01-2013 15:12:36)

Hors ligne

 

#113 10-01-2013 11:10:32

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MagicalMysteryFlights a écrit:

Redford a écrit:

Est-ce explicitement ta position?

Pour une fois je lis et je ne comprends pas la question. La "position", c'est la dernière phrase seulement (qui sort un peu de nulle part) ou tout ton billet ?

Pour une garantie d'honnêteté intellectuelle, j'aimerais bien lire sous une plume incontestée de ce forum, et exprimé de façon claire et irrévocable, qu'en l'état du dossier, l'opinion largement exprimée et partagée qu'il n'y a eu aucun crash de Boeing 757 au Pentagone, et que l'ensemble des témoignages et traces de crash, ainsi que les explosions et incendies, ne que sont le résultat d'une vaste mise en scène, qu'en l'état du dossier, donc, cette opinion n'est en aucun cas une certitude absolue servant de base à tout jugement, mais n'est qu'une simple hypothèse parmi d'autres, lesquelles autres hypothèses n'étant de ce fait pas plus alternatives que celle de la grande mise en scène.

C'est une longue phrase, mais si on la lit tranquillement et pas en diagonale tout le monde peut la comprendre.

De ce que j'ai vu il n'y a tout simplement aucun consensus sur le point que tu soulèves, mis à part peut être que le point est nébuleux et qu'il semble que seul des investigations supplémentaires l'éclairciront. Et encore je dis ça parce que je suppose que c'est l'avis de la majorité silencieuse sur ce point mais je n'en sais rien.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#114 10-01-2013 11:29:34

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Redford a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Redford a écrit:


Pour une fois je lis et je ne comprends pas la question. La "position", c'est la dernière phrase seulement (qui sort un peu de nulle part) ou tout ton billet ?

Pour une garantie d'honnêteté intellectuelle, j'aimerais bien lire sous une plume incontestée de ce forum, et exprimé de façon claire et irrévocable, qu'en l'état du dossier, l'opinion largement exprimée et partagée qu'il n'y a eu aucun crash de Boeing 757 au Pentagone, et que l'ensemble des témoignages et traces de crash, ainsi que les explosions et incendies, ne que sont le résultat d'une vaste mise en scène, qu'en l'état du dossier, donc, cette opinion n'est en aucun cas une certitude absolue servant de base à tout jugement, mais n'est qu'une simple hypothèse parmi d'autres, lesquelles autres hypothèses n'étant de ce fait pas plus alternatives que celle de la grande mise en scène.

C'est une longue phrase, mais si on la lit tranquillement et pas en diagonale tout le monde peut la comprendre.

De ce que j'ai vu il n'y a tout simplement aucun consensus sur le point que tu soulèves, mis à part peut être que le point est nébuleux et qu'il semble que seul des investigations supplémentaires l'éclairciront. Et encore je dis ça parce que je suppose que c'est l'avis de la majorité silencieuse sur ce point mais je n'en sais rien.

Oui, peut être, faut voir, on sait pas, mais, enfin, bon......

Est-ce que oui ou non le forum ET l'asso sont enfin prêts à écrire et déclarer explicitement qu'en l'état du dossier l'idée qu'il n'y a pas eu de crash d'avion de ligne au Pentagone et que tout ce que nous avons comme témoignages, images, traces et débris ne sont que le résultat d'un grande mise en scène n'est qu'une hypothèse parmi les autres et que cette hypotèse ne peut en aucun cas se prévaloir d'une quelconque préséance ou priorité sur les autres hypothèses?


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#115 10-01-2013 12:40:34

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6540

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Le forum et l'asso, c'est différent.
Chacun est libre de théoriser et d'argumenter sur le forum sachant que ses propos n'engagent que lui et pas l’association.
Et que je sache, l'association ne défend pas de théorie mais montre que, avec l'ensemble des données à disposition, la version officielle est bancale et ne tient pas la route.
Je n'ai jamais vu l'association écrire qu'il n'y avait jamais eu d'avion dans le pentagone, ni qu'il y en avait eu. Je me trompe ?
Mettre en évidence que c'est un effroyable merdier et qu'une véritable et nouvelle enquête est nécessaire en l'état est la meilleure démarche qui soit.

Hors ligne

 

#116 10-01-2013 14:14:26

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Larez a écrit:

Le forum et l'asso, c'est différent.
Chacun est libre de théoriser et d'argumenter sur le forum sachant que ses propos n'engagent que lui et pas l’association.
Et que je sache, l'association ne défend pas de théorie mais montre que, avec l'ensemble des données à disposition, la version officielle est bancale et ne tient pas la route.
Je n'ai jamais vu l'association écrire qu'il n'y avait jamais eu d'avion dans le pentagone, ni qu'il y en avait eu. Je me trompe ?
Mettre en évidence que c'est un effroyable merdier et qu'une véritable et nouvelle enquête est nécessaire en l'état est la meilleure démarche qui soit.

MMF ne recherche t il pas ici une effroyable zizanie ? comme d'hab...

Dernière modification par Armageddon (10-01-2013 14:19:16)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#117 10-01-2013 15:07:48

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Armageddon a écrit:

Larez a écrit:

Le forum et l'asso, c'est différent.
Chacun est libre de théoriser et d'argumenter sur le forum sachant que ses propos n'engagent que lui et pas l’association.
Et que je sache, l'association ne défend pas de théorie mais montre que, avec l'ensemble des données à disposition, la version officielle est bancale et ne tient pas la route.
Je n'ai jamais vu l'association écrire qu'il n'y avait jamais eu d'avion dans le pentagone, ni qu'il y en avait eu. Je me trompe ?
Mettre en évidence que c'est un effroyable merdier et qu'une véritable et nouvelle enquête est nécessaire en l'état est la meilleure démarche qui soit.

MMF ne recherche t il pas ici une effroyable zizanie ? comme d'hab...

Non, je cherche simplement à obtenir une fois pour toutes que les tenants des hypothèses Meyssan et CIT cessent définitivement de se poser en propriétaires d'une vérité définitivement établie:
No Boeing, tous les témoins du crash sont dans le complot, toutes les traces, tous les débris sont des fakes, les videos du portique montrent un véritable sillage de missile, les vrais avions ont été échangés, etc, etc.....

Non messieurs, vous ne détenez aucune vérité, aucune preuve de non-crash, aucune preuve que les témoins mentent, aucune preuve que les débris soient des faux rapportés.

Vous êtes comme tout le monde dans le domaine des hypothèses. J'attends des responsables de reopen, forum ET asso, qu'ils admettent clairement que les opinions Meyssan et CIT n'ont PAS à ce jour et dans l'état du dossier, apporté de preuve indiscutable de la véracité de la grande mise en scène et que cette idée de grande mise en scène (sans avion, avec missile, avec survol, etc) n'est à ce jour qu'une hypothèse parmi d'autres, et pas plus validée.

Si exiger cette claire honnêteté intellectuelle c'est semer la zizanie, alors que claironner partout et tout le temps comme toi que tes amis américains du CIT ont définitivement prouvé la réalité de la mise en scène et que ceux qui ne sont pas d'accord sont des trolls, si ça ce n'est pas semer une division qui mène inévitablement à la zizanie, alors nous ne partageons pas les mêmes valeurs!

Quand à l'asso, si elle ne se démarque pas clairement des hypothèses Meyssan et CIT en affichant explicitement l'opinion que ce ne sont que des hypothèses, le mouvement pour la vérité court un vrai risque: En dépit de la qualité du travail accompli sur le WTC par reopen, l'aspect propagande irrationnelle que ces deux hypothèses offrent au grand public sur la question du Pentagone ne peut que nuire à l'émergence et au bon déroulement d'une enquête impartiale.
La différence d'approche entre WTC et Pentagone saute aux yeux: Scientifique et rationnelle d'un côté, partiale et militante de l'autre. Pourquoi? On cherche la vérité d'un côté, on veut en imposer une complètement partiale et préfabriquée de l'autre. Pourquoi?

Voudrait-on découvrir les coupables du WTC et protéger ceux du Pentagone?

Je commence à me le demander tout haut.....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (10-01-2013 15:27:47)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#118 10-01-2013 15:50:49

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6540

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MMF a écrit:

La différence d'approche entre WTC et Pentagone saute aux yeux: Scientifique et rationnelle d'un côté, partiale et militante de l'autre. Pourquoi? On cherche la vérité d'un côté, on veut en imposer une complètement partiale et préfabriquée de l'autre. Pourquoi?

Ah bon ?
Il faudrait dans ce cas lister les positions écrites par l'asso qui te gênent dans ce sens pour voir où est précisément la partialité et le militantisme dont tu parles.

Hors ligne

 

#119 10-01-2013 17:07:53

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Est-ce que oui ou non le forum ET l'asso sont enfin prêts à écrire et déclarer explicitement qu'en l'état du dossier

La position de l'assiociation est 100% non spéculative, et en particulier elle ne présente aucune version. Elle pointe simplement que la VO est invalide des faits et l'enquête manifestement insuffisante, et réclame la réouverture du dossier.

Le forum (qui n'est pas, je répète, pas, la voix de l'asso) n'a pas d'opinion arrêtée qu'on pourrait établir ni qu'il serait pertinent d'exprimer, bien entendu. On peut constater là où se situent la moyenne des propos tenus (et encore, c'est du boulot et ça reste subjectif). Mais pourquoi faire ? Ce n'est qu'un forum.

Non, je cherche simplement à obtenir une fois pour toutes que les tenants des hypothèses Meyssan et CIT cessent définitivement de se poser en propriétaires d'une vérité définitivement établie:

Déjà Meyssan et CIT sont différentes.
Ensuite beaucoup de gens ici sont opposées à ces versions. Et beaucoup de gens ne concluent à rien.
Je ne comprends pas bien ce que tu cherches à obtenir.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#120 10-01-2013 22:47:39

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je cherche à obtenir:

De tous les intervenants

1-Une véritable  neutralité vis-à-vis des dire de Meyssan et du CIT, ce n'est pas une Bible dont on peut se prévaloir pour expliquer les faits.
Une neutralité qui se prouve dans les faits et les discussions, et pas seulement affichée juste pour faire bien.

2-Que ces dires soient explicitement admis par tous les intervenants de ce forum comme des hypothèses et rien de plus, et que ceux qui ne sont pas d'accord avec ne soient plus considérés comme des trolls ou des debunkers pro-VO.

3-Qu'il soit explicitement admis par tous les intervenants que le fonds culturel d'une majorité de truthers, à savoir la grande mise en scène sans crash de Boeing, n'est pas un fait établi et prouvé hors duquel il ne peut y avoir de vérité.
C'est seulement une idée discutable et soumise à contestation comme les autres, et ce sans se faire traiter de troll ou debunker pro-VO.

Si cela est obtenu et adopté comme code de bonne conduite, dans les faits et la dans réalité, et pas en seulement en paroles et préambules théatraux, alors il n'y aura plus de PB.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (10-01-2013 22:57:04)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr