ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 12-02-2011 13:04:33

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord a écrit:

En revanche, je ne pense pas que cette différence puisse légitimer Legge et d'autres à "bypasser" la première étape en ordre et en importance de toute démarche truthiste consistant à vérifier la validité du discours officiel dans tous ses aspects et versants, ce qui suppose d'en vérifier la solidité des preuves qu'elle allègue.

Il a dû considérer que cette étape était déjà faite (on est en 2011 ! les rapports sont plus vieux qu'au WTC, et pas grand chose ne sort depuis) et donc qu'il pouvait passer à autre chose.

charmord a écrit:

Legge n'a aucune raison valable d'ajouter à la séquence que tu as reprise : 4) Puisque les théories alternatives ne résistent pas à l'analyse, je préfère ne pas mettre en doute la version dominante quant à l'objet même ayant mangé le Pentagone et les preuves qu'elle avance.

Mais non !
Il dit qu'il est probable que ça soit un Boeing. Pas que c'est un Boeing, comme montré par les divers rapports !

charmord a écrit:

Un autre point de désaccord avec ta précédente intervention est la ta pétition selon laquelle les témoignages ne sont pas importants en science.

Non : peu importants.

charmord a écrit:

Evidemment quand les témoignages partent dans tous les sens et ne sont pas authentifiés, comme celle le cas dans le versant Pentagone, cette démarche devient beaucoup plus compliquée et ouvre grand la porte aux préjugés et autres intuitions de chacun qui s'essaye à les décrypter. C'est pourquoi j'ai recommandé aux reopenistes la démarche comparative fondé sur des critères objectifs pour essayer d'y voir plus clair sur les convergences, divergences, incohérences et invraisemblances objectives des uns et des autres.

Mais tu te doutes bien que si personne ici ne l'a fait (y compris des avocats wink ), Legge ne va pas le faire.
C'est un travail monstrueux.

f6 a écrit:

Attention de ne pas tomber dans :"De toute façon c'est "indemelable"

C'est indémêlable tant qu'il n'y aura pas une vrai enquête.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#42 12-02-2011 19:42:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Pole a écrit:

charmord a écrit:

En revanche, je ne pense pas que cette différence puisse légitimer Legge et d'autres à "bypasser" la première étape en ordre et en importance de toute démarche truthiste consistant à vérifier la validité du discours officiel dans tous ses aspects et versants, ce qui suppose d'en vérifier la solidité des preuves qu'elle allègue.

Il a dû considérer que cette étape était déjà faite (on est en 2011 ! les rapports sont plus vieux qu'au WTC, et pas grand chose ne sort depuis) et donc qu'il pouvait passer à autre chose.

charmord a écrit:

Legge n'a aucune raison valable d'ajouter à la séquence que tu as reprise : 4) Puisque les théories alternatives ne résistent pas à l'analyse, je préfère ne pas mettre en doute la version dominante quant à l'objet même ayant mangé le Pentagone et les preuves qu'elle avance.

Mais non !
Il dit qu'il est probable que ça soit un Boeing. Pas que c'est un Boeing, comme montré par les divers rapports !

charmord a écrit:

Un autre point de désaccord avec ta précédente intervention est la ta pétition selon laquelle les témoignages ne sont pas importants en science.

Non : peu importants.

charmord a écrit:

Evidemment quand les témoignages partent dans tous les sens et ne sont pas authentifiés, comme celle le cas dans le versant Pentagone, cette démarche devient beaucoup plus compliquée et ouvre grand la porte aux préjugés et autres intuitions de chacun qui s'essaye à les décrypter. C'est pourquoi j'ai recommandé aux reopenistes la démarche comparative fondé sur des critères objectifs pour essayer d'y voir plus clair sur les convergences, divergences, incohérences et invraisemblances objectives des uns et des autres.

Mais tu te doutes bien que si personne ici ne l'a fait (y compris des avocats wink ), Legge ne va pas le faire.
C'est un travail monstrueux.

f6 a écrit:

Attention de ne pas tomber dans :"De toute façon c'est "indemelable"

C'est indémêlable tant qu'il n'y aura pas une vrai enquête.

Bon, ceci est ma dernière partie de ping pong sur ce sujet, Pole.

1. Il a considéré que cette étape de la vérification des preuves de la TO était déjà faite mais visiblement il n'en a retenu aucune leçon car il se fie à des données non fiables, comme les témoignages mais pas uniquement!

2. Je ne lui ai pas imputé de dire "C'est un Boeing". Relis-moi. J'ai dit qu'il partait du principe que la version du Boeing était probable et impossible à remettre en doute, après avoir constaté que les autres théories n'étaient pas plausibles mais sans avoir procédé à la démarche de vérification des preuves qui lui incombait en premier lieu...

Ce faisant, il ne met pas en oeuvre la démarche scientifique qu'il s'est imposée pour l'étude de la problématique de la destruction des tours. A mon avis du moins.

3. La démarche de vérification des témoignages sur le versant Pentagone est en cours. C'est une tâche colossale à laquelle chacun est le bienvenu de participer, y compris toi car il n'est nul besoin d'être avocat pour participer à cette oeuvre collective importante.

Idéalement, il faudrait faire la même chose avec les centaines de témoignages d'explosions disponibles en les passant au grill d'une batteries de questions bien choisies, pour retrouver les concordances, discordances et en tirer les pleins enseignements.

Voilà

Dernière modification par charmord (12-02-2011 19:57:16)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#43 12-02-2011 21:26:38

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord a écrit:

2. Je ne lui ai pas imputé de dire "C'est un Boeing". Relis-moi. J'ai dit qu'il partait du principe que la version du Boeing était probable et impossible à remettre en doute, après avoir constaté que les autres théories n'étaient pas plausibles mais sans avoir procédé à la démarche de vérification des preuves qui lui incombait en premier lieu...

À partir du moment où tu dis que quelque chose est probable tu remets en cause sa certitude...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#44 13-02-2011 00:49:51

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je persiste à penser qu'une analyse soignée des vidéos tournées par les journalistes après le crash est susceptible d'apporter des enseignements :



Un conseil, coupez le son car cette interview téléphonique de l'homme qui est censé avoir interpellé D. Chesney à propos de l'avion en approche du Pentagone est totalement dénué d'intérêt.

En revanche, certaines images d'archives tournées juste après le crash/explosion méritent notre attention car pour ma part, je ne les avais jamais vues, notamment une où on voit des feux violents à l'endroit qui est censé avoir absorbé l'avion AA77 (à partir de 3'25") mais aussi à 4'26", où l'on voit pendant quelques secondes une partie du rez-de-chaussée de la façade impactée (Serait-ce à cet endroit que l'on devrait avoir un trou en lieu et place d'une fenêtre exposée?). Peu après, des images brèves mais très claires de la façade proche de là où elle est censée avoir pris l'impact du Boeing et là encore, des fenêtres disparues, des dégâts mais de trou large de 30 mètres, je n'en vois pas. Enfin, la divergence entre les fumées noires crachées par le générateur en feu et les voitures carbonisées et les fumées beaucoup plus claires qui s'échappent des incendies à l'intérieur du Pentagone me paraît confirmée par ces images.

Désolé, je suis sans doute naïf mais ce n'est pas ainsi que j'imagine la scène d'un impact à 850 km/H d'un Boeing 757 contre un mur de béton et de l'incendie qui s'ensuit.

Dernière modification par charmord (13-02-2011 01:14:16)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#45 14-02-2011 00:38:11

theytellulies
Membre du forum
Date d'inscription: 11-04-2008
Messages: 182

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

sur cette dernière vidéo, est-ce que vous voyez des débris d'avions ??
moi en tout cas, je n'en vois pas ...............

Hors ligne

 

#46 14-02-2011 12:28:11

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Il y a plein de débris blancs sur et à proximité immédiate de l'héliport mais ceux-ci ne paraissent pas provenir de la carlingue d'un AA.

Rien ne dit qu'ils proviennent d'un avion d'ailleurs. C'est vraiment trop imprécis pour en juger.

Ce qui est sûr ces débris se trouvent fortement sur la droite du site d'implantation du crash.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#47 14-02-2011 12:41:17

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4796

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

N'est-t-il pas étrange que l'on retrouve des débris qui semblent provenir d'un avion dans la seule zone presque vide et en rénovation du Pentagone ? N'oublions pas que la veille, un responsable des secours appelait le FBI pour parler de l'organisation des secours en cas de MASCAL. Franchement, un morceau de train d’atterrissage, une roue, une petite hélice de chambre de réacteur, et quelques morceaux de métal, comme si tout cela ne pouvait pas faire partie d'une mise en scène. Il suffisait de mettre le tout dans une caisse en bois avec une petite bombe au milieu du rez-de-chaussée et de la faire péter au moment opportun.
Malgré tout je pense qu'il y a bien eu un avion quand même, certainement plus petit qu'un 757.

Dernière modification par kikujitoh (14-02-2011 12:43:32)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#48 14-02-2011 13:19:40

IKAR
Membre du forum
Date d'inscription: 28-10-2010
Messages: 99

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

kikujitoh: en effet, j'ai d'ailleurs toujours trouvé curieuse la manière dont était posé le morceau de fuselage sur la pelouse, bien isolé et bien en évidence, et à distance du lieu ou presque tout le reste s'est "vaporisé".

Hors ligne

 

#49 14-02-2011 18:48:50

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Il est visible quelque part, le document cité dans le premier post de Tanguy ?

Hors ligne

 

#50 14-02-2011 19:38:31

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6547

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Le document, n'est plus en ligne effectivement.
A t-il fait l'objet d'une mise à jour depuis le 5/01?
Sinon, je peux tenter de remettre en ligne la version que j'ai récupérée.

Hors ligne

 

#51 14-02-2011 20:44:12

heavy
Membre du forum
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 10-02-2009
Messages: 786

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

larez a écrit:

Le document, n'est plus en ligne effectivement.
A t-il fait l'objet d'une mise à jour depuis le 5/01?
Sinon, je peux tenter de remettre en ligne la version que j'ai récupérée.

Je dois voir tanguy ce soir, je lui dirais soit de remettre sa version en ligne soit je lui prendrais son dossier et je le mettrai en ligne.

Hors ligne

 

#52 17-02-2011 09:29:26

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Merci bien smile


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#53 02-03-2011 21:54:00

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord a écrit:

Je persiste à penser qu'une analyse soignée des vidéos tournées par les journalistes après le crash est susceptible d'apporter des enseignements :

-O0TP_7UWok

Un conseil, coupez le son car cette interview téléphonique de l'homme qui est censé avoir interpellé D. Chesney à propos de l'avion en approche du Pentagone est totalement dénué d'intérêt.

En revanche, certaines images d'archives tournées juste après le crash/explosion méritent notre attention car pour ma part, je ne les avais jamais vues, notamment une où on voit des feux violents à l'endroit qui est censé avoir absorbé l'avion AA77 (à partir de 3'25") mais aussi à 4'26", où l'on voit pendant quelques secondes une partie du rez-de-chaussée de la façade impactée (Serait-ce à cet endroit que l'on devrait avoir un trou en lieu et place d'une fenêtre exposée?). Peu après, des images brèves mais très claires de la façade proche de là où elle est censée avoir pris l'impact du Boeing et là encore, des fenêtres disparues, des dégâts mais de trou large de 30 mètres, je n'en vois pas. Enfin, la divergence entre les fumées noires crachées par le générateur en feu et les voitures carbonisées et les fumées beaucoup plus claires qui s'échappent des incendies à l'intérieur du Pentagone me paraît confirmée par ces images.

Désolé, je suis sans doute naïf mais ce n'est pas ainsi que j'imagine la scène d'un impact à 850 km/H d'un Boeing 757 contre un mur de béton et de l'incendie qui s'ensuit.

Une bonne âme mieux inspirée que moi en informatique pourrait-elle faire des captures d'écran des images de la façade qui apparaissent entre 4'45 et 5'15 de la vidéo ci-dessus?
Grand merci


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#54 02-03-2011 22:30:59

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord,

Je te ferai la capture d'écran image par image entre les temps que tu veux.

A plus


Counter911

Hors ligne

 

#55 02-03-2011 22:46:00

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Thanks


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#56 03-03-2011 23:14:10

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

charmord,

Voici les captures (par ordre de diffusion):

http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/93111_Dca_test010000.jpeg



http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/17933_Dca_test010053.jpeg


http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/93253_Dca_test010074.jpeg


http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/58140_Dca_test010409.jpeg


http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/74962_Dca_test010525.jpeg



http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/45098_Dca_test010576.jpeg


http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/59505_Dca_test010630.jpeg



http://www.heberger-image.fr/data/vignettes/50463_Dca_test010969.jpeg

Hors ligne

 

#57 03-03-2011 23:38:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Tu es un chou, Counter. Vais regarder cela.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#58 03-03-2011 23:45:13

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Lol,

C'est pas des captures d'écran c'est carrément les images secondes des frames vidéo.

Pour te situer un peu, pour 30 secondes de scènes, j'ai 1022 images

A plus

Hors ligne

 

#59 25-11-2012 00:43:10

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Quelle est l'adresse du site ?

PS : la page des liens de ReOpen est HS depuis pas mal de temps déjà...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#60 25-11-2012 10:16:48

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6547

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Zorg a écrit:

Quelle est l'adresse du site ?

http://www.pentagone.info/

Maintenance en cours ...

Hors ligne

 

#61 25-11-2012 21:41:29

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Merci Larez   smile


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#62 26-11-2012 23:35:35

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6547

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

http://www.pentagone.info/

De nouveau accessible wink

Hors ligne

 

#63 13-12-2012 21:32:12

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Euh ... et pourquoi pas un missile d'abord (trajectoire des lampadaires bien déblayée à l'avance) et une fraction de seconde plus tard, l'avion (suivant la trajectoire des plus nombreux temoins)?, donc crash à 90° dans le trou fait par le missile ? Quelqu'un a t'il défendu cette thèse dans  ce forum dédié au Pentagone ?

f henry-couannier

Hors ligne

 

#64 13-12-2012 22:56:36

Versus911
Date d'inscription: 15-10-2009
Messages: 21

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

Euh ... et pourquoi pas un missile d'abord (trajectoire des lampadaires bien déblayée à l'avance) et une fraction de seconde plus tard, l'avion (suivant la trajectoire des plus nombreux temoins)?, donc crash à 90° dans le trou fait par le missile ? Quelqu'un a t'il défendu cette thèse dans  ce forum dédié au Pentagone ?

f henry-couannier

[modéré cordialité] une nouvelle "théorie" !!! trajectoire des lampadaires bien déblayée à l'avance + missile + avion à 90 degrés...

Parce que les dégats dans le batiment sont compatibles avec un avion arrivant sous un angle similaire à celui de l'approche-lampadaires ( 40aine de degrés avec la façade )...  idem pour les dégats à la remorque-générateur.
Parce que personne n'a vu de Men In Black couper les lampadaires  ....
Et personne n'a vu de missile, et on n'en a trouvé aucune trace dans les décombres.. 
Et il viendrait de quel stock, tiré par qui ( l'armée ? ) et pourquoi ?
exit le missile.

PS: sur ce forum, la doxa est "no-plane" ( sauf MMF et un ou deux autres intervenants ).

Hors ligne

 

#65 14-12-2012 01:21:42

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

Quelqu'un a t'il défendu cette thèse dans  ce forum dédié au Pentagone ?

Pas à ma connaissance. Le défaut de celle ci qui me saute aux yeux est qu'elle ne résout rien sur la question des débris manquants, notamment des réacteurs, et puis parce que même pour ceux qui pensent que les dégâts de l'impact sont incompatibles d'un avion (ce qui semble-t-il est le point de vue de pas mal d'experts, et là je ne parle pas que de Bunel) n'iraient pas jusqu'à dire qu'un avion ne ferait aucun dégats dans l'immeuble et qu'on s'attendrait donc à ce que ça se voit. En outre je peine à voir la logique qui prédisposerait à une tel plan.

Versus911 a écrit:

Parce que les dégats dans le batiment sont compatibles avec un avion arrivant sous un angle similaire à celui de l'approche-lampadaires ( 40aine de degrés avec la façade )...  idem pour les dégats à la remorque-générateur.

Le problème c'est que depuis le travail  du CIT, on sait que la trajectoire des lampadaires est incompatible avec les témoignages. Au lieu de devenir une preuve de la VO, elle devient un élément soutenant l'accusation de manipulation. (à la question : comment serait il tombé, la réponse est : imaginez qu'on veuille le faire au cinéma, on prendrait un expert en effet spéciaux pyrotechniques... vous avez peut être déjà vu des documentaires sur comment ça marche : la technique est maintenant bien rodée).


PS: sur ce forum, la doxa est "no-plane" ( sauf MMF et un ou deux autres intervenants ).

Si vous êtes aussi sagace à analyser la position médiane sur ce forum que dans votre étude du 11 septembre, on ne s'étonnera plus que vous soyez où vous en êtes.
La majeur partie des intervenants estiment que les témoignages concordent sur la présence d'au moins un avion, il me semble. Pour ma part je pense que la version du CIT est la plus plausible mais je me suis pas plongé dans le dossier.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#66 14-12-2012 15:14:24

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Redford a écrit:

Le problème c'est que depuis le travail  du CIT, on sait que la trajectoire des lampadaires est incompatible avec les témoignages.

Faut-il rappeler que la reconstitution du vol 77  à partir des éléments boites noirs et radar a été faite par l'organisme officiel habilité : le NTSB
En 2006, après avoir y avoir réfléchi pendant 5 ans  le NTSB a publié la vidéo de le reconstitution du vol 77... Et alors ?
=> la trajectoire ne passe pas par celle des lampadaires mais entre la navy annexe et la station CITGO.

Ainsi, le très officiel NTSB a devancé le CIT, sauf que le Le CIT prétend avoir des témoins qui ont vu un avion passer encore plus au sud, au-delà de la station CITGO.

Bien entendu, Pilot for truth avait interrogé le NTSB sur les "originalités" de sa reconstitution...
D'autant que la trajectoire n'était pas le seul élément "troublant". l'altitude indiquée aurait fait passé l'avion au-dessus du Pentagone et la vitesse était hors du domaine de vol de l'appareil...

Une chose est vraiment fiable dans une reconstitution à partir des boites noires, c'est la trajectoire de l'avion.

On attend toujours les explication...
Non pas celle des MMF, PSDG et autres snipers déguisés en truthers, non , une réponse officielle argumentée.



Il faut insisté qu'en matière de reconstitution de vol :  à très basse altitude, et très haute vitesse, pour des raisons techniques, la lecture de la sonde d'altitude est assez aléatoire... (survol de collines, d'immeubles, de levée de terre, trop de données défilent en temps réelle... les tops d'enregistrements sont trop espacés (4 secondes) pour être fiables. à 630 km/h qui correspond à la VMo de ce type d'avion, il parcourt une distance de 700 m en 4 secondes.. une seule altitude sera enregistrée... Le NTSB nous dit qu'il volait à l'incroyable vitesse de 850 km/h, alors... c'est encore pire. (entre parenthèse un exploit jamais tenté, ni avant, ni depuis...  )

En revanche l'incroyable vitesse explique d'après la VO l'incroyable évaporation de l'avion à l'impacte...
Car enfin, les vidéos officielles du" pseudo crash" (ou des" pseudo vidéos car il faut choisir)" nous montrent un avion qui passe (parait-il)  tellement vite qu'on ne le voit pas hmm Mais, Mais, on voit l'explosion à l'impacte... C'est très clair sur les vidéos, l'explosion de l’appareil (invisible) se produit en effet sur la façade, à l'extérieur du bâtiment...
Mais, mais les débris  sont eux à l'intérieur du bâtiment, en tout cas c'est la version que nous sommes sommés de croire.

Dernière modification par Armageddon (15-12-2012 14:27:58)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#67 15-12-2012 18:10:31

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Mr Moutmout a écrit:

Armageddon a écrit:

Une chose est vraiment fiable dans une reconstitution à partir des boites noires, c'est la trajectoire de l'avion.

Pour avoir analysé les données de la boîte noire, je ne peux pas laisser écrire ça.
D'après la boîte noire, l'avion termine sa course à 30 km à l'ouest du Pentagone et décolle depuis un champ situé à 30 km de l'aéroport. C'est toute la trajectoire qui est décalée.

ok, tu as surement fait un sujet sur ce scoop? Si c'est ce cas, désolé, je ne l'ai pas vu...
En tout cas, concernant la réponse que tu fais à cette partie de mon message :
>>>>" ton intervention" n'a aucun rapport avec le  contenu du message auquel tu prétend apporter la contradiction
Résultat  : >>> Voila comment en rend une discussion illisible<<<


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#68 16-12-2012 19:32:34

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Mr Moutmout a écrit:

Armageddon, c'est ni scoop ni une contradiction. Juste une correction sur un point.
Sujet déjà longuement débattu chez Pilots for truth.

Ce n'est pas non plus une correction, la,reconstitution NTSB 2006 est ainsi > point/barre

MAIS, bien entendu, la reconstitution du NTSB est surréaliste dans tous les cas... Ce que je voulais souligner c'était à que le NTSB était le premier à avoir fourni une trajectoire qui passait largement à coté de celle des lampadaires...

APRES on peut s'interroger sur ce qui s'est réellement passé.
Et là se pose la question : existe t il des données fiables ? non truquées ?

Et que peuvent nous révéler celles qui ont été fournies étant entendu qu'elles présentent des 'invraisemblances qui discréditent voir qui disqualifient totalement la VO.

Dernière modification par Armageddon (16-12-2012 19:34:08)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#69 17-12-2012 10:45:43

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Sur cette page http://www.pentagone.info/?page_id=200, on lit ceci à propos des boîtes noires :

Il existe de nombreuses raisons de questionner les données fournies par les boîtes noires.

En premier lieu parce que les circonstances dans lesquelles elles ont été retrouvées ne sont pas claires : un ingénieur prétendit les avoir trouvées le jour même alors qu’elles ne furent officiellement retrouvées que le 14 septembre 2011 à 4 heures du matin. Fait étrange, la date de création du fichier d’enregistrement remonte au 13 à 23h45 soit 4 heures après qu’elles aient été manipulées pour la première fois.

A mon avis, ce n'est pas juste : il aurait fallu écrire :

Il existe de nombreuses raisons de questionner les données fournies par les boîtes noires.

Fait étrange, la date de création du fichier d’enregistrement remonte au 13 à 23h45 soit 4 heures avant l'heure à laquelle elles sont censées avoir été retrouvées et non 4 heures après qu’elles aient été manipulées pour la première fois

C'est d'ailleurs bien plus étrange!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#70 24-12-2012 18:41:55

Versus911
Date d'inscription: 15-10-2009
Messages: 21

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Mr Moutmout a écrit:

une boîte noire à coté du trou de sortie (N.B. boîte noire située dans la queue de l'avion).

Mr Moutmout, jamais à une incohérence près...
La boite noire avait l'énergie cinétique de l'avion : pourquoi voulez-vous qu'elle s'arrête à l'entrée ?  Pour s"essuyer les pieds sur le paillasson ?
Elle a continué sur sa lancée comme nombre d'autres éléments en piéces cisaillées, déchiquetées mais toujours animées d'une énergie cinétique considérable.

Autre "trouvaille" de Mr Moutmout : sur un autre topic, prétendre qu'un lampadaire a été scié après coup, tout simplement parce qu'on voit un lampadaire encore debout sur une photo et que d'après lui, il ne devrait plus en avoir, alors qu'il s'agit d'un effet d'optique et que ce lampadaire est plus loin derriére.

Et il faut oser dire que le lampadaire a été scié APRES. 
Première fois que j'entends une telle "hypothèse" ébouriffante !!!!
D'ailleurs reprise par personne !!!
(c'est dur d'avoir "raison" tout seul, Mr Moutmout ?)wink

Dernière modification par Versus911 (24-12-2012 18:45:39)

Hors ligne

 

#71 25-12-2012 12:06:11

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Mr Moutmout a écrit:

Armageddon a écrit:

Ce n'est pas non plus une correction, la,reconstitution NTSB 2006 est ainsi > point/barre

Oui, probablement.
Mais il faut rappeler que pour les reconstitutions du NTSB ou autres, on part du prérequis que l'avion a tapé dans le Pentagone et on part de cette position finale pour reconstituer la trajectoire de l'avion en occultant toutes les données de la boîte noire qui sont faussées.

Justement non, la reconstitution du vol 77 estampillée NTSB 2006 s'arrête à 1 seconde avant le pseudo impact.
Cette dernière position (1 seconde avant impact) place l'avion entre la navy annex et la station CITGO.
Dans cette position, il est impossible à l'avion de s'aligner ensuite sur la trajectoire des réverbères. d'autant que son altitude est également trop élevé. En fin, il avait franchi la Vmo (630 km/h) depuis 20 secondes et sa dernière vitesse enregistrée était de 850 km/h (vitesse très largement  hors de son domaine de vol à cette altitude.

Les ingénieurs aéronautiques du NTSB (des pros ulta compétents) savent évidement que toutes ces données sont incompatibles avec les conditions du pseudo crash du vol 77. pas plus qu'avec les performances d'un avion de ligne.
D'après moi, si le NTSB avait voulu faire une reconstitution "bidonnée", Ils auraient été capables de faire un boulot nickel, parfaitement compatible avec le type de l'appareil et les conditions du crash.

Si j'avais un scénario
pour expliquer cet "ovni", je dirais que la reconstitution du vol 77 2006 a été faite par un service incompétent mais "on" a estampillé cette reconstitution NTSB pour lui donné un caractère sérieux.
Quant au NTSB on lui a collé le secret défense dans les pattes de sorte qu'ils n'a pas pu désavouer cette reconstitution. je répète, c'est un scénario, mais il me semble plausible.

Dernière modification par Armageddon (25-12-2012 19:03:04)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#72 04-01-2013 00:48:03

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Versus911 a écrit:

henryco a écrit:

Euh ... et pourquoi pas un missile d'abord (trajectoire des lampadaires bien déblayée à l'avance) et une fraction de seconde plus tard, l'avion (suivant la trajectoire des plus nombreux temoins)?, donc crash à 90° dans le trou fait par le missile ? Quelqu'un a t'il défendu cette thèse dans  ce forum dédié au Pentagone ?

f henry-couannier

[modéré cordialité] une nouvelle "théorie" !!! trajectoire des lampadaires bien déblayée à l'avance + missile + avion à 90 degrés...

Parce que les dégats dans le batiment sont compatibles avec un avion arrivant sous un angle similaire à celui de l'approche-lampadaires ( 40aine de degrés avec la façade )...  idem pour les dégats à la remorque-générateur.
Parce que personne n'a vu de Men In Black couper les lampadaires  ....
Et personne n'a vu de missile, et on n'en a trouvé aucune trace dans les décombres.. 
Et il viendrait de quel stock, tiré par qui ( l'armée ? ) et pourquoi ?
exit le missile.

PS: sur ce forum, la doxa est "no-plane" ( sauf MMF et un ou deux autres intervenants ).

Toute analyse prenant pour point de départ la boite noire aboutit certainement à des incohérences donc à l'effroyable merdier.
Mais moi ce qui m'interesse c'est d'essayer de comprendre et de reconstituer (un scénario plausible en tout cas) ce qui a pu se passer par delà ce merdier, écran de fumée manifestement entretenu. Etaler toute cette confusion n'est pas difficile et en plus cela fait le jeu des autorités puisque justement cette confusion , ce sont surement eux qui l'entretiennent... et même si un jour on les somme de s'expliquer sur cette boite noire ils seront capables de nous en filer une autre et de nous expliquer qu'ils s'etaient trompés de boite noire ;-) (les versions officielles qui se succèdent et se contredisent ca ne leur fait pas peur!)

Bref, c'est pourquoi j'ai préféré eviter le pentagone car il y a peu de donnés fiables et indépendantes:

- boite noire: exit car de source officielle
- video des trois images du machin qui arrive et provoque une explosion : exit pour la même raison
- photos de débris à l'interieur : exit aussi pour la même raison

quoi que l'on puisse dire à partir de ces données ou sur l'absence de données, ils pourront toujours le moment venu nous ressortir d'autres docs avec des photos de macab ou des débris d'avions et on l'aura dans l'os!

Il y a pourtant quelques données plus fiables (photos des facades difficile à manipuler car offertes à la vue de tous et témoignages qui peuvent etre une source robuste s'ils sont nombreux et se corroborent) donc interessantes:

- D'assez nombreux témoignages concordants pour la plupart selon lesquels un avion compatible avec un avion de ligne est descendu sur le Pentagone (sur une pente douce de type atterissage) , à tres basse vitesse et selon une trajectoire à angle droit, pas celle des lampadaires!

- Notre logique qui nous dit qu'à l'evidence cet avion a bien percuté le Pentagone car s'il l'avait survolé ca aurait pu se voir par de nombreux témoins de multiples points de vue possible: et quoi de plus ridicule comme plan de risquer à faire survoler le Pentagone par un avion alors qu'on peut le faire se crasher dedans facilement et avec précision à faible vitesse et que justement c'est ce qu'on veut que les gens voient: quelque chose ressemblant à un crash-attentat suicide.

- Les photos des facades qui a l'évidence sont compatibles avec un crash à angle droit mais pas suivant la trajectoire des lampadaires qui produirait une envergure projetée beaucoup plus grande (multipliée par 1/cos(teta) pour les experts en trigo ;-) teta étant l'angle d'incidence par rapport à la normale)

- Des lampadaires couchés sur une trajectoire qui ne semble correspondre à rien mais qui pourtant doit bien correspondre à quelque chose car les autorités auraient tres bien pu nous servir un scénario de crash à angle droit pour éviter d' avoir à saboter les lampadaires lampadaires

- A nouveau notre cerveau qui nous donne la solution: les lampadaires ont été déquillés à l'avance pour permettre à un frêle missile de venir détruire la facade en s'assurant qu'il ne rencontrerait pas d'obstacle, ceci juste avant l'avion pour faire le trou et s'assurer que ce dernier s'engouffre bien totalement à l'interieur d'ou la quasi absence de débris sur la pelouse ( probablement comme pour les tours jumelles : une explosion juste avant l'impact de l'avion ca ne coute rien et c'est plus sur)

- Objectif: cette facade du Pentagone avait été récemment fortifiée, l'avion s'est presque que de l'Aluminium, et il fallait bien s'assurer que tout le beau monde qui etait en train d'inspecter les comptes du Pentagone dans cette zone soit bien éliminé.
De plus c'est mieux d'avoir tous les débris à l'abris des regards: ca peut permettre par exemple ensuite de diffuser des photos de débris bidons, d'attendre que les gens s'excitent dessus puis si un jour ils commencent à faire trop de bruit , hop on sort toutes les photos véritables dans un grand fracas médiatique et on peut résumer brillamment: quelles bandes de cons ces conspirationistes. ... d'ou l'interet de ne travailler qu'à partir de données de sources aussi indépendantes que possibles.

- Cerises sur le gateau: il y a eu au moins un témoignage du petit objet à grande vitesse qualifié de missile (distinct de l'avion) donc difficile à voir; il y a eu au moins un témoignage de deux explosions distinctes espacées dans le temps, et il a été vu dans le ciel un petit avion de description correspondant parfaitement à un lanceur de drônes (missiles avec des ailes)... mais même ces cerises on aurait pu s'en passer!

Donc tout ca n'est peut être pas aussi merdique que ca en a l'air!

pour plus de détails et sources voir mes news du 11-13 novembre et 14 novembre 2009 sur ma page
http://www.darksideofgravity.com/11%20S … 02001.html
il y a même les trajectoires en couleurs bleue et rouge , trop beau!
Cela fait longtemps qu'on avait réglé cette histoire non ? j'en avais déjà discuté dans un de ces forums!
Je m'etonne qu'il y ait encore cet effroyable merdier!

enjoy!

Fred

Hors ligne

 

#73 04-01-2013 13:32:45

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

Je me permets d'insister sur un point qui me semble crucial:

Une fois que le Patriot Act est en place, les officiels peuvent mentir et se contredire autant qu'ils le veulent du moment qu'ils ont la loi pour eux qui leur permet de dire : toutes les informations sur le 11/9 relèvent de la sécurité de la nation et de la lutte anti-terroriste par conséquent la décision a été prise de ne diffuser que des faux témoignages et faux documents. La seule chose importante pour ces criminels est de pouvoir au cas ou ils y seraient acculés, faire ressortir tous les authentiques documents: videos de crash au pentagone, photos des débris et victimes, vraies boites noires du WTC et PEntagone, videos de tous les pirates embarquant dans les avions etcetera

Conclusion: toutes les analyses ne portant que sur les documents bidons fournis par les autorités, n'apportent pas du tout la preuve que celles-ci sont criminelles, mais seulement la preuve qu'elles ont décidé de désinformer ... le seul problème c'est qu'elles ont le droit de le faire au nom d la sécuité nationale ... donc toutes ces analyses sont non seulement nulles et non avenues mais en plus elles peuvent être utilisées en définitive contre nous en dévoilant au compte gouttes certaines informations vraies et authentifiables pour complètement discréditer les conspirationistes (y compris les gens comme moi qui ne sont pas tombés dans le panneau, par amalgame).
C'est un truc que reopen911 ferait bien de mieux prendre en compte en consacrant moins d' efforts à cibler les incohérences de la VO et beaucoup plus aux analyses n'utilisant que des données obtenues par d'autres voies que les canaux officiels.

Fred

Hors ligne

 

#74 04-01-2013 14:29:18

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

J'ai lu plus attentivement que d'hab ce type de spéculation vu qui écrit, mais sur ce point je suis très peu convaincu par l'argument "il fallait missile + avion". Un avion de cette taille à cette vitesse, de ce que j'ai vu, ça fait toujours une grosse destruction. On en trouve, des images d'immeubles de 5 à 7 étages rasés suite à l'impact.

L'argument central c'est de dire que si le plan était d'éviter l'impact, c'était trop risqué. A première vue c'est sensé sauf que voilà : en enlevant les témoins USA today et armée, il semble qu'il n'en reste qu'un qui a vu l'impact, et encore son témoignage est il incertain. De fait, il y a des raisons précises qui expliquent cette rareté : le renfoncement du lieu de l'impact, la très basse altitude) mais surtout l'effet de vitesse : à moins d'être situé dans l'axe de l'impact, ou suffisamment loin, vous devez tourner la tête tellement vite que vous allez vous péter la nuque. Hors le suffisamment loin et l'alignement de la trajectoire sont souvent bloqués question ligne de vue - ce n'est pas de la spéculation de ma part mais ce qu'on constate en lisant les témoignages.

Mon cerveau me dit autre chose :

1) l'impact est très bas sur la façade et implique une trajectoire impossiblement rasante pour un avion de ligne. Le smoking gun, c'est cette hauteur d'impact, parce qu'à cette vitesse avec la portance des ailes beaucoup de pilotes (et franchement, le bon sens), estiment hors des possibilités physiques de faire cet impact avec un avion de ligne (il faudrait qu'il aille beaucoup, beaucoup moins vite que ce que les boites noires, les radars et les témoins racontent, et notamment qu'il ait les aérofreins et les trains sortis).

2) cette impossibilité de faire se crasher un avion de ligne à l'étage cible (pour des raisons comptables, effectivement) est une motiviation bien plus crédible à mes yeux pour "doubler" avec un missile.

3) la nécessité de trucage des lampadaires (qui est avéré par l'incompatibilité radicale de cette "preuve" avec les témoignages) s'explique par ce missile, qui allair produire des dégâts indiquant une trajectoire à l'interieur du batiment qu'il faudrait mettre en cohérence des preuves exterieures.

La thèse du CIT ne me semble en tous cas pas impossible. A mois d'être situé au dessus du Pentagone, vous avez vraiment très peu de temps pour voir l'avion passer au dessus du bâtiment. Et puis le CIT produit bien le témoignage de gens qui ont vu un avion de ligne à l'autre bout. C'est numériquement insuffisant, mais tout de même, le fait que ce témoignage existe pose question.

Regardons tout de même un peu la manière de faire sur d'autres point : un passport trouvé  miraculeusement dans l'heure suivant l'impact à New York et transmis anonymement à un policier, les affaires de Mohammed Atta miraculeusement emporté par ce dernier puis miraculeusement oubliée dans un transit. Bref, une partie du plan s'appelle "planted evidence" et une fois ça bien en tête, c'est ce qu'on doit s'attendre à trouver au pentagone également. Dans ce contexte, le témoignage du chauffeur de taxi en dit long. 

Mais après, personnellement, je m'arrête là: le dossier du pentagone ne donne pas les mêmes prises que celui du WTC pour comprendre ce qui s'est passé à mon sens. Et déjà pour le WTC il est incertain d'aller au delà de l'invalidation de l'effondrement des suites du crash et des incendies.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#75 04-01-2013 19:18:26

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

on n'est pas si en désaccord que ca à deux choses pres:

je pense qu'un avion de ligne à très basse vitesse ( typiquement vitesse d'aterissage ~100km/h compatible avec celle de tous les témoins qui ont vu l'avion passer sur la trajectoire au nord de citgo) peut piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible: j'arrive à le faire sur mon simulateur de vol microsoft flight alors je vois pas ce qui empecherait un logiciel de pilotage automatique de le faire à coup sur.

Et c'est justement parcequ' à cette faible vitesse (faible énergie cinétique) et suivant la trajectoire adoptée la destruction totale de toute la zone ciblée n'etait pas garantie (surtout du fait que la facade était renforcée) que le missile s'imposait également , pour perforer en profondeur et sur une autre trajectoire que celle de l'avion permettant d'atteindre des bureaux plus en profondeur dans la structure du PEntagone

Hors ligne

 

#76 05-01-2013 00:19:45

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

je pense qu'un avion de ligne à très basse vitesse ( typiquement vitesse d'aterissage ~100km/h compatible avec celle de tous les témoins qui ont vu l'avion passer sur la trajectoire au nord de citgo) peut piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible: j'arrive à le faire sur mon simulateur de vol microsoft flight alors je vois pas ce qui empecherait un logiciel de pilotage automatique de le faire à coup sur.

C'est peut être possible (encore que pour modéliser ce type de cas limite, je ne compterait vraiment pas sur FS, qui au passage n'est pas nécessairement un point oublié de la propagande - en tous cas, les simulateurs pour obtenir un brevet valable, ce n'est pas FS et il y a une raison), mais note bien que dans ce cas, si c'est fait 20 mètres trop tôt ca fait un troup dan la pelouse qui n'y est pas, n'importe quand trop tard et l'impact n'a pas lieu là ou il est. 20 mètres, même en imaginant une vitesse complètement différente de tous les relevés, ca reste des réflexes surhumain.

Et c'est justement parcequ' à cette faible vitesse (faible énergie cinétique) et suivant la trajectoire adoptée la destruction totale de toute la zone ciblée n'etait pas garantie

Je ne prétends pas avoir fait une étude exhaustive mais je pense que c'est un peu comme les petites tours autour du WTC1&2 : elles ne vont pas s'effondrer, mais elles seront ravagées. Les pompiers vont arriver, balancer des milliers de litre de flotte là dessus et tout sera détruit à coup sûr. En tous cas tout crash de gros avion de ligne que j'ai vu documenté impliquant un batiment a vu celui ci détruit assez rapidement, si pas par le crash par les humains derrière.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#77 05-01-2013 14:47:10

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

on n'est pas si en désaccord que ca à deux choses pres:

je pense qu'un avion de ligne à très basse vitesse ( typiquement vitesse d'aterissage ~100km/h compatible avec celle de tous les témoins qui ont vu l'avion passer sur la trajectoire au nord de citgo) peut piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible: j'arrive à le faire sur mon simulateur de vol microsoft flight alors je vois pas ce qui empecherait un logiciel de pilotage automatique de le faire à coup sur.

Et c'est justement parcequ' à cette faible vitesse (faible énergie cinétique) et suivant la trajectoire adoptée la destruction totale de toute la zone ciblée n'etait pas garantie (surtout du fait que la facade était renforcée) que le missile s'imposait également , pour perforer en profondeur et sur une autre trajectoire que celle de l'avion permettant d'atteindre des bureaux plus en profondeur dans la structure du PEntagone

L'opinion que tu développes ici ne tient pas la route car la vitesse minimum d'approche d'un B757-200 avec volets sortis est de 137 knots soit 250 km/h, aucun Boeing ne vole à 100 km/h!!!

C'est quoi tes compétences en aéronautique?

En outre, à cette vitesse un avion de ligne de 100 tonnes ne peut que suivre une trajectoire régulière en descente et ne peut en aucun cas piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible. Il existe en dynamique un phénomène physique qui s'appelle l'inertie.

Ajoutons deux ou trois remarques:

1-La très grande majorité des témoins qui ont vu passer un avion de ligne ont dit deux choses: L'avion était lisse tout rentré, il faisait un bruit terrible, moteurs à fond.

2-Un B757 tout rentré moteurs à fond, en légère descente, même en attitude cabrée, doit obligatoirement voler à plus de 300 km/h.

3-Un missile de croisière type Tomahawk, c'est fait pour voler à 850 km/h à 15m du sol avec une précision de +-1m. Il n'y a absolument aucun besoin de mettre des lampadaires au sol pour lui dégager le passage afin d'atteindre sa cible si c'était la zone du trou carré au 1er étage. En tant que raison explicative d'un éventuel sabotage des lampadaires, c'est techniquement absurde.

4-Tout comme il est absurde de proclamer qu'un Tomahawk maquillé AA peut être confondu avec un B757. A 850 km/h on va voir une petite silhouette indistincte et rien de plus. Rien à voir avec un avion de 45m de long.
Même si tu peins une souris en rose, on ne la confondra pas avec un éléphant de la même couleur, sauf à être un militant inconditionnel des théories de Monsieur Meyssan.

Je reviendrais dans pas mal de temps pour voir si tu as été capable de cpmprendre à quel point ce que tu viens de développer est totalement inconsistant car basé sur de profondes absurdités techniques. A bon entendeur salut.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (05-01-2013 14:49:08)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#78 05-01-2013 18:44:18

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

on n'est pas si en désaccord que ca à deux choses pres:

je pense qu'un avion de ligne à très basse vitesse ( typiquement vitesse d'aterissage ~100km/h compatible avec celle de tous les témoins qui ont vu l'avion passer sur la trajectoire au nord de citgo) peut piquer au ...

à 100 km/h !
Franchement venant de toi je suis "un peu" étonné, quoi que....
=>>> 100 km/h C'est à peu près la vitesse d'atterrissage d'un planeur.
Oubli ton flight simulator SVP roll


Soyons sérieux, la vitesse d'atterrissage d'un 757 c'est autour de 160 KIAS, soit 291 km/h
cela dit, un bon pilote pourrait certainement se crasher avec une assez grande précision aux alentours de 450 km/h en lisse... L'avion serait parfaitement manœuvrable, il faut juste le pilote adéquat.

Le problème n'est pas là... Le problème vient de plusieurs interrogations dont l'une et non l'une des moindres est  :  pourquoi les données officielles du pseudo crash sont archi impossibles...
Pourquoi le personnel ultra compétent du NTSB les a couvertes  ?

Encore une chose : les piqués ne sont pas non plus dans le domaine de vol de ce type d'avion: l'assiette à piquer est ultra faible.


_______________________________
911
Quelques notions pour un 757-200 (les valeurs sont assez proches pour les avions de mêmes types) :
Il s'agit toujours de vitesses par rapport à l'air
1 kt  (knot) = 1,852 km/h = 1,151 mph (mile par heure)
Rappel : Vmo 350 KIAS (vitesse maximale en KIAS quelque soit l'altitude)
_  Pour comprendre différence entre vitesse IAS et TAS, voir mes messages ici
http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 24&p=5
(éviter les tirs du sniper PSG )

Décollage ( V1) :  130 kt
En prise d'altitude jusqu'à 10 000 pieds : rester en-dessous de  250 KIAS - au-dessus de 10 000 pieds vitesse entre 0.43 mach et 0.47 mach TAS. Au-dessus de 16 000 pieds rester en dessous de 0,82. TAS
Ne jamais dépasser 0,86 Mach (Mmo) TAS
Vitesse de croisière : entre 0,75 et 0,82 TAS
Descente : 250 KIAS en dessousde 16 000 pieds.
approche : 220 KIAS

Sortir le train - flaps  réglés pour atterrissage

Atterrissage : 160  KIAS
Dès que le train est entièrement posé => poussée inverse, puis, freinage => arrivé à 30 kt (suivant conditions) désengager la poussée inverse.
Sur la piste en ligne droite : 25 Kt, en virage : 15 kt =>  à l'approche du parking : 10 kt.

Dernière modification par Armageddon (05-01-2013 18:54:09)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#79 06-01-2013 01:20:27

henryco
Membre du forum
Date d'inscription: 10-10-2007
Messages: 282

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

MagicalMysteryFlights a écrit:

henryco a écrit:

on n'est pas si en désaccord que ca à deux choses pres:

je pense qu'un avion de ligne à très basse vitesse ( typiquement vitesse d'aterissage ~100km/h compatible avec celle de tous les témoins qui ont vu l'avion passer sur la trajectoire au nord de citgo) peut piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible: j'arrive à le faire sur mon simulateur de vol microsoft flight alors je vois pas ce qui empecherait un logiciel de pilotage automatique de le faire à coup sur.

Et c'est justement parcequ' à cette faible vitesse (faible énergie cinétique) et suivant la trajectoire adoptée la destruction totale de toute la zone ciblée n'etait pas garantie (surtout du fait que la facade était renforcée) que le missile s'imposait également , pour perforer en profondeur et sur une autre trajectoire que celle de l'avion permettant d'atteindre des bureaux plus en profondeur dans la structure du PEntagone

L'opinion que tu développes ici ne tient pas la route car la vitesse minimum d'approche d'un B757-200 avec volets sortis est de 137 knots soit 250 km/h, aucun Boeing ne vole à 100 km/h!!!

C'est quoi tes compétences en aéronautique?

En outre, à cette vitesse un avion de ligne de 100 tonnes ne peut que suivre une trajectoire régulière en descente et ne peut en aucun cas piquer au dernier moment sur n'importe quelle cible. Il existe en dynamique un phénomène physique qui s'appelle l'inertie.

Ajoutons deux ou trois remarques:

1-La très grande majorité des témoins qui ont vu passer un avion de ligne ont dit deux choses: L'avion était lisse tout rentré, il faisait un bruit terrible, moteurs à fond.

2-Un B757 tout rentré moteurs à fond, en légère descente, même en attitude cabrée, doit obligatoirement voler à plus de 300 km/h.

3-Un missile de croisière type Tomahawk, c'est fait pour voler à 850 km/h à 15m du sol avec une précision de +-1m. Il n'y a absolument aucun besoin de mettre des lampadaires au sol pour lui dégager le passage afin d'atteindre sa cible si c'était la zone du trou carré au 1er étage. En tant que raison explicative d'un éventuel sabotage des lampadaires, c'est techniquement absurde.

4-Tout comme il est absurde de proclamer qu'un Tomahawk maquillé AA peut être confondu avec un B757. A 850 km/h on va voir une petite silhouette indistincte et rien de plus. Rien à voir avec un avion de 45m de long.
Même si tu peins une souris en rose, on ne la confondra pas avec un éléphant de la même couleur, sauf à être un militant inconditionnel des théories de Monsieur Meyssan.

Je reviendrais dans pas mal de temps pour voir si tu as été capable de cpmprendre à quel point ce que tu viens de développer est totalement inconsistant car basé sur de profondes absurdités techniques. A bon entendeur salut.

1) on peut remettre les gaz au dernier moment si la descente est trop rapide!
Les témoins interrogés par le CIT parlent de très basse vitesse , de virage de l'avion et entre 10 et 15 secondes
avant l'explosion. AU lieu de 3 secondes et quelques attendues si l'avion etait allé à 850km/h comme d'après la VO (chiffres donnés dans la video de l'enquête du CIT).
Par conséquent tout semble converger vers un scénario d'avion en approche très lente : 3 à quatre fois moins rapide que d'apres la VO: donc effectivement entre 210 et 280 km/h. Mon chiffre de 100km/h etait effectivement irréaliste (je me suis basé au pifomètre sur un petit avion que je fais atterir à 50kts avec microsoft flight et l'extrapolation ne me choquait pas parceque j'ai habité longtemps pres d'un aéroport (Raizet à Pointe à Pitre) et j'ai toujours eu l'impression que les boeings etaient invraisemblablement lents à l'atterissage quand ils passaient juste au dessus de la route ) mais Mais ce chiffre est sans importance pour l'argument puisque l'énergie cinétique serait entre 9 et 16 fois moindre que dans la VO pour un tel crash à vitesse typique d'atterissage et qu'il n'y a plus d'incompatibilité avec le vol en rase motte.

La question est de savoir si un avion en vitesse typique d'atterissage aurait pu se crasher à angle droit sur le Pentagone suffisemment à plat pour ne pas toucher la pelouse, question à laquelle il est extrêmement important de répondre étant donné que tous les témoins interrogés par le CIT croyaient effectivement que le boeing s'était crashé sur le Pentagone et que même celui qui dit avoir vu un avion de ligne de l'autre coté pensait que c'etait un autre avion (et qu'il y a un aeroport juste à coté)!!
Il est d'autant plus important de répondre à cette question que s'il etait possible à l'avion de se crasher ainsi à basse vitesse, alors la trajectoire des lampadaires couchés ne s'explique pas : pourquoi materialiser cette trajectoire s'il y a des dizaines de témoins potentiels qui pourront dire qi'ils ont bien vu un avion descendre doucement en direction du Pentagone jusqu'à la déflagration? c'est d'une absurdité totale.

3)
Or un avion militaire type C130 a été vu juste au dessus du Pentagone peu après. Or, je cite:
The Lockheed DC-130 was a variant of the C-130 Hercules, designed for drone control
http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_DC-130
voyez sous ses ailes les drônes auxquels je fais allusion. Que de tels drones puissent atteindre une cible au mètre pres OK mais que de tels drônes puissent contourner des obstacles potentiels aussi près de leurs cibles surtout s'ils sont rapides ne me semble pas évident et pour plus de sureté un nettoyage de l'espace ne me semble pas absurde à defaut d'une explication plus plausible car sinon la pure mise en scène desz lampadaires serait tout simplement  inutile !!... DANGEREUSEMENT et RIDICULEMENT INUTILE !!
En effet , si le point d'impact et l'angle d'arrivée sur le Pentagone etaient imposés par la cible à détruire et la topologie des lieux, alors la fin de la trajectoire du drône l'était aussi et c'est la qu'ils se sont rendus compte qu'il devait passer au ras du sol dans la zone des lampadaires ... oups!

4) Justement le témoin qui a parlé d'un missile avec des ailes ne déclare pas l'avoir confondu avec un avion civil

Je vais tester en simulation avec un 757 puisque personne ne semble avoir essayé l'exercice dans le seul cas plausible : celui de la trajectoire et vitesse soutenues par les témoins (invraisemblable : tout le monde perd son temps à essayer de montrer que la trajectoire de la VO est impossible mais personne n'essaye la trajectoire des témoins)

Hors ligne

 

#80 06-01-2013 12:15:00

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Document de synthèse sur le Pentagone : l'Effroyable Merdier

henryco a écrit:

1) on peut remettre les gaz au dernier moment si la descente est trop rapide!
Les témoins interrogés par le CIT parlent de très basse vitesse , de virage de l'avion et entre 10 et 15 secondes
avant l'explosion. AU lieu de 3 secondes et quelques attendues si l'avion etait allé à 850km/h comme d'après la VO (chiffres donnés dans la video de l'enquête du CIT).
Par conséquent tout semble converger vers un scénario d'avion en approche très lente : 3 à quatre fois moins rapide que d'apres la VO: donc effectivement entre 210 et 280 km/h. Mon chiffre de 100km/h etait effectivement irréaliste (je me suis basé au pifomètre sur un petit avion que je fais atterir à 50kts avec microsoft flight et l'extrapolation ne me choquait pas parceque j'ai habité longtemps pres d'un aéroport (Raizet à Pointe à Pitre) et j'ai toujours eu l'impression que les boeings etaient invraisemblablement lents à l'atterissage quand ils passaient juste au dessus de la route ) mais Mais ce chiffre est sans importance pour l'argument puisque l'énergie cinétique serait entre 9 et 16 fois moindre que dans la VO pour un tel crash à vitesse typique d'atterissage et qu'il n'y a plus d'incompatibilité avec le vol en rase motte.

La question est de savoir si un avion en vitesse typique d'atterissage aurait pu se crasher à angle droit sur le Pentagone suffisemment à plat pour ne pas toucher la pelouse, question à laquelle il est extrêmement important de répondre étant donné que tous les témoins interrogés par le CIT croyaient effectivement que le boeing s'était crashé sur le Pentagone et que même celui qui dit avoir vu un avion de ligne de l'autre coté pensait que c'etait un autre avion (et qu'il y a un aeroport juste à coté)!!
Il est d'autant plus important de répondre à cette question que s'il etait possible à l'avion de se crasher ainsi à basse vitesse, alors la trajectoire des lampadaires couchés ne s'explique pas : pourquoi materialiser cette trajectoire s'il y a des dizaines de témoins potentiels qui pourront dire qi'ils ont bien vu un avion descendre doucement en direction du Pentagone jusqu'à la déflagration? c'est d'une absurdité totale.

3)
Or un avion militaire type C130 a été vu juste au dessus du Pentagone peu après. Or, je cite:
The Lockheed DC-130 was a variant of the C-130 Hercules, designed for drone control
http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_DC-130
voyez sous ses ailes les drônes auxquels je fais allusion. Que de tels drones puissent atteindre une cible au mètre pres OK mais que de tels drônes puissent contourner des obstacles potentiels aussi prets de leurs cibles surtout s'ils sont rapides ne me semble pas évident et pour plus de sureté un nettoyage de l'espace ne me semble pas absurde à defaut d'une explication plus plausible car sinon la pure mise en scène desz lampadaires serait tout simplement  inutile !!... DANGEREUSEMENT et RIDICULEMENT INUTILE !!
En effet , si le point d'impact et l'angle d'arrivée sur le Pentagone etaient imposés par la cible à détruire et la topologie des lieux, alors la fin de la trajectoire du drône l'était aussi et c'est la qu'ils se sont rendus compte qu'il devait passer au ras du sol dans la zone des lampadaires ... oups!

4) Justement le témoin qui a parlé d'un missile avec des ailes ne déclare pas l'avoir confondu avec un avion civil

Je vais tester en simulation avec un 757 puisque personne ne semble avoir essayé l'exercice dans le seul cas plausible : celui de la trajectoire et vitesse soutenues par les témoins (invraisemblable : tout le monde perd son temps à essayer de montrer que la trajectoire de la VO est impossible mais personne n'essaye la trajectoire des témoins)

La confusion entre le C130 qui a cerclé au-dessus du Pentagone et l'avion de ligne rapide et bruyant arrivant bas et en légère descente est évidente, il s'agit de deux avions qui n'ont rien à voir en matière de domaine et capacités de vol.

Si on parle de l'approche d'un B757, les témoignages ne convergent PAS vers une très faible vitesse qui est de toute façon impossible à tenir notamment en courbe pour ce type d'avion.

Si tu prends trois estimations de vitesse par des témoins, tu as Morin, qui l'a vu passer à 30m au-dessus de lui: Environ 650 km/h, Hemphill qui l'a vu passer un peu au-dessus et de côté, en virage, et jusqu'à l'impact, 600 km/h, et enfin Probst, qui l'a vu foncer dans sa direction, 480 km/.
Ces différences d'appréciation s'expliquent rationnellement:
Probst le voit arriver de face, pas facile d'évaluer, et il va minimiser la vitesse, Morin le voit brièvement au-dessus de lui, et très près, il va au contraire surévaluer, Hemphill le voit à distance moyenne, 3/4 arrière, à son niveau et ainsi réussir la meilleure évaluation, une valeur moyenne de 600 km/h.

Il est très possible de réussir ce crash en arrivant au-dessus de Columbia Pike à 500 km/h au niveau du Sheraton (40m au-dessus du sol), puis descendre plein gaz sur une pente moyenne de 3° en virage à gauche de rayon 3000m incliné à 40°, avec un poil de cabré.
La seule difficulté est de redresser et de sortir du virage entre la station Citgo et la R27 pour survoler celle-ci à 10m sol minimum et terminer par une ligne droite à 600 km/h jusqu'à l'impact sur un plan à 3°. L'avion est très bas mais n'est à aucun moment au ras de la pelouse, qui est derrière lui quand il impacte (zone bétonnée) toujours en descente de 3°, nez bas à 4m du sol et queue haute.

Essaie, tu verras!

Si tu abats quelques lampadaires c'est que tu es arrivé un poil trop bas, pas volontaire.

Mon opinion sur le pilote, c'est qu'il avait été incapacité peu avant la spirale descendante et qu'un système automatique a pris sa place jusqu'à l'impact, la ligne droite finale étant possiblement guidée avec une précision métrique depuis le Pentagone.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (06-01-2013 12:23:31)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr