ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 11-11-2010 21:44:31

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

galactic swan a écrit:

Désolé Gonzague, je n'ai pas pris la peine de tout lire MAIS, j'ai une bonne raison : nous sommes d'accord !

Vous avez écrit à peu près "les américains la mauvaise histoire pour ne pas froisser les copains d'arabie et du pakistan".

COOL ! ça veut dire qu'il faut ouvrir une nouvelle enquête indépendante pour savoir ce qui s'est réellement passé, ce jour funeste où 3000 innocents ont été massacrés !

Reopen911 donc. Tu prends ta carte de membre quand tu veux.

PS : plus précisément, si tu as la naïveté de croire que l'ISI et l'arabie saoudite vont faire un enfant dans le dos des services secrets américains sans que ceux-ci soient un minimum au jus, pour mener une telle opération, sachant que l'arabie saoudite et les SS pakistanais n'ont strictement aucun intérêts à ces attentats, du moins beaucoup moins que l'apareil militaro industriel américain, intriqué avec les SS américains... comment dire... bah rien, ça se passe de commentaire !

Mais que ces deux acteurs aient joué un rôle, oh que oui. D'ailleurs, le procès qui visait le rôle de certains dignitaires saoudiens a été fermé par son excellence Obama l'année dernière. Non, les plus gros intérêts en jeu, c'est côté amerloc. Et l'ISI et l'arabie saoudite font partie de la sombre et complexe toile de cette affaire, qu'il s'agit de tirer au clair, pour foutre par terre toute cette merde qui fait la loi sur cette putain de planète.

Et c'est ça, l'objet du combat de beaucoup ici, et c'est parfaitement bien fondé, ne t'en déplaise.

Si ce n'est que le laisser-faire me semble aussi absurde que le grrrrand complot qui fait fondre du mobylette, ou quelque chose dans le genre, le nom m'échappe, tu demanderas à kikoojitoh. Les américains n'ont eu besoin que de 14 grammes de farine de froment dans une fiole en mélamine probablement fabriquée en chine et de quelques photocopies noir et blanc à la con pour déclarer la guerre à l'Irak. Ils n'ont jamais eu besoin de qui ou de quoi que ce soit pour envahir Grenade ou la République dominicaine. Ils ont bombardé le Soudan en permanence dans les années 90, comme ca, pour le fun et sont de fait à l'origine de la destruction d'entreprises pharmaceutiques et de la mort de plusieurs milliers de personnes, morts dus à l'absence itérative de médicaments classiques (le pays souffrait déjà d'un embargo à l'époque)
Le Golfe du Tonkin est également assez parlant. De la propagande, relayée massivement par les médias, aucun point de départ et pourtant, le résultat escompté est là. Pas besoin de raser Manhattan. Pas besoin d'attaquer le Pentagone. Pas besoin de labourer le champ du père MacFlanagan à Shanksville. Et concernant les lois liberticides ou les simples restrictions de libertés individuelles, rappelons que le maccarthysme et la paranoia l'accompagnant, allègrement saupoudrée de délationite aigue n'a pas eu besoin d'attaques soviétiques pour s'imposer.

Hors ligne

 

#82 11-11-2010 22:07:02

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Ora et Labora...

Pourquoi tu cites tout mon commentaire pour ne répondre qu'à la partie la moins importante ?

Je répète : on nous a raconté une fausse historie du crime du 3000 innocents. Nous voulons savoir ce qui s'est réellement passé, point.

Car du point de vue le plus naïf qui soit, si l'histoire est fausse, les enseignements tirés sont faux, et en tant que citoyens, pour nous protéger contre les auteurs de ces actes, nous avons besoin de les identifier clairement, ainsi que le processus réel qui leur a permis d'agir. Le GAP entre le vrai et la VO est trop grand sur des points importants pour être négligé.

Et nous en venons à l'essentiel. Vous ne comprenez ou ne voulez pas comprendre que le 11 Septembre n'est pas un prétexte pour une déclaration de guerre à l'afghanistan. Ca l'est entre autres, mais entre autres seulement. Le 11 septembre est une déclaration de guerre aux peuples du monde entier, car nous sommes tous des terroristes, et nous entrons tous, les américains les premiers mais nous pas loin, dans le cadre de législations anti-terroristes toujours plus vagues, et par là plus étendues.

Il y a là une pièce maîtresse d'un coup d'état de longue haleine perpétré par des intérêts complexes qui ne se sont pas consultés dans une cage d'escalier ou dans une anti-chambre. Le processus socio-politique qui a permis au totalitarisme de reconquérir nos démocraties et de saccager nos républiques est complexe, étendu, multifaces, contradictoire.

Le contrôle de la population est un enjeu majeur pour ceux qui détiennent le pouvoir, et je ne parle pas là des membres du congrès. Je parle d'un complexe militaro-industrialo-financier essentiellement, qui a ses pions et ses forces vives en partie en politique, mais surtout dans l'armée, les services secrets (lire l'enquête de 9 ans du Washington Post sur le renseignement hors contrôle de plus en plus privatisé), et bien entendu, dans l'économie.

La stratégie du choc est à son comble le 11 septembre. Il s'agit de contrôler, en d'atomisant la société de façon ultime : votre voisin est peut-être un terroriste.

A et pour cet aspect global se greffent de nombreux intérêts convergents.

Comment tout ceci a le culot de mettre au point un plan aussi machiavélique ?

1/ il s'agit de faire une enquête scientifique, qui n'a pas été faite. C'est là un fait objectif, et une demande rationnelle
2/ les services secrets sont là pour mettre au point des plans machiavéliques
3/ ce n'est pas parce que c'est inimaginable qu'il faut mettre la tête dans le sable

Sur ce, j'ai tout de même l'impression que vous avez du mal à regarder plus de 2 secondes en face les points importants qu'on vous met sous le nez, et préférez répéter un truc qui n'a aucune valeur logique :

"oui mais comment ce serait possible ? vous voyez bien que c'est improbable parce que [spéculation A, spéculation B et spéculations à l'infini]..."

Entre l'improbable et l'impossible, j'ai vite tranché : je réfute l'impossible, j'envisage l'improbable.

Dernière modification par galactic swan (11-11-2010 22:09:49)


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#83 11-11-2010 22:33:10

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Je m'inscris en faux ! Elles sont très drôles. Il peut m’arriver lors de crises de modestie nonobstant bien rares de me poser des questions quant à la présence permanente autour de mon corps robuste de ces essaims de femmes, créatures charmantes dont le regard lubrique semble avant tout être attiré par mes formes avenantes. Ma puissante carrure n’explique cependant pas à elle seule ce gynécée perpétuel, car "beaucoup sont appelées, mais peu sont élues (Matthieu, 22.1-14)". Je relis donc ma prose, en quête de causes, de raisons autres que cette attirance physique légitime et inéluctable, je comprends mieux alors et regrette subitement d’être moi-même attendu que je n’aurai jamais la possibilité de me rencontrer- même si mon hétérosexualité puissante m’incite à voir d’un assez bon oeil cet état de fait.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#84 11-11-2010 22:47:00

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

galactic swan a écrit:

Pourquoi tu cites tout mon commentaire pour ne répondre qu'à la partie la moins importante ?

Parce que je suis une buse qui ne parvient pas à stratifier un message. J'ai été obligé de reformater et ai presque perdu un de mes précédents commentaires du fait de l'invalidité (??? Je ne suis pas sûr du terme) de la balise bbcode (??? bis repetita mi corazon)


"Car du point de vue le plus naïf qui soit, si l'histoire est fausse, les enseignements tirés sont faux, et en tant que citoyens, pour nous protéger contre les auteurs de ces actes, nous avons besoin de les identifier clairement, ainsi que le processus réel qui leur a permis d'agir. Le GAP entre le vrai et la VO est trop grand sur des points importants pour être négligé.
Et nous en venons à l'essentiel. Vous ne comprenez ou ne voulez pas comprendre que le 11 Septembre n'est pas un prétexte pour une déclaration de guerre à l'afghanistan. Ca l'est entre autres, mais entre autres seulement. Le 11 septembre est une déclaration de guerre aux peuples du monde entier, car nous sommes tous des terroristes, et nous entrons tous, les américains les premiers mais nous pas loin, dans le cadre de législations anti-terroristes toujours plus vagues, et par là plus étendues."

Optons pour le tutoiement, cette alternance me perturbe un peu. Je te rejoins sur le "vague" de la menace envisagée et les législations bien précises en revanche que cet indéfini génère. Je suis toutefois moins convaincu par la "fausseté" de l'histoire que l'on nous a "vendue". Je pense vraiment que 19 pirates de l'air étaient dans les avions. Je pense que les américains se sont bien fait avoir ce jour là. Bien des choses en amont restent à éclaircir, bien sûr, notamment, comme tu le précises toi-même, les rôles du Pakistan et de l'Arabie Saoudite, et si Reopen911 ne s'éternisait pas sur un trou de 50 centimètres de large dans le Pentagone (c'est 50 ou 25 centimètres ? j'ai oublié, je m'fais vieux ma bonne dame...) ou de la nanothermite introuvable, sauf au Danemark, mais bien sur les préparatifs des attentats et sur les causes de ceux-ci, je ne pourrais que souscrire à l'entreprise. Il semble néanmoins que les vitesses de chute des corps et les bruits d'explosions soient pour les membres de l'organisation  bien plus essentielles que de saisir pourquoi ces attentats ont eu lieu.
Car il y a des causes. Il y a des raisons, qui sont précises et "fondées". Faire fi de ces causes en tentant de démontrer que ceux dont on nous a dit qu'ils avaient perpétré ces attaques n'avaient pas de raison ni les moyens ni la volonté de les mener à bien est en soi une falsification de l'Histoire. Tous les ingrédients étaient là. Il suffisait de trouver la bonne formule, ce qu'ils ont fait, de manière assez géniale, et avec un peu de chance, soyons honnêtes.

En ce sens je ne souscris pas à ta vision de l'histoire. "Cum hoc ergo propter hoc", mais la corrélation n'implique pas la causalité. Que des intérêts convergents se recoupent ou que des "chocs" soient les moteurs de nouvelles directions, si iniques soient-elles, n'est pas une preuve en soi que ceux qui en ont profité en furent les instigateurs.

Je repasserai demain, j'ai pris du retard sur mon travail, je m'arrête là pour ce soir, sauf crise d'insomnie assez improbable.

Dernière modification par Gonzague (11-11-2010 22:54:52)

Hors ligne

 

#85 11-11-2010 22:51:29

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Il peut m’arriver lors de crises de modestie nonobstant bien rares de me poser des questions

Dernière modification par charmord (11-11-2010 22:53:49)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#86 11-11-2010 23:08:55

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

Repassant vite fait je m'apercois que ma citation a marché cette fois-ci. Je m'améliore et n'en suis pas peu fier. Ok, fierté de comptoir, certes, mais bon.
Merci Charmord pour ta contribution au progrès humain. C'est grâce à des révolutionnaires 2.0 comme toi que nous vivrons des lendemains heureux et chantants dans des jardins où couleront le miel et le lait. Et c'est grâce à des gens de ton acabit, à la verve subtile et aux raisonnements sans failles qu'une "nouvelle enquête internationale indépendante" (Copyright, tous droits réservés) verra le jour

Hors ligne

 

#87 11-11-2010 23:57:07

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Combien de milliers de personnes ont dit la même chose avant qu'elles ne s'écroulent effectivement ? Mon voisin de l'époque. Est-il aussi membre du complot ? A-t-il gaffé lui aussi ?

J'imagine que votre voisin a dit que la tour sud allait s'effondrer et que deux minutes plus tard elle s'effondrait. Nous prenez-vous pour des imbéciles ?

Gonzague a écrit:

"Aucun gratte ciel à structure d'acier ne s'est jamais effondré"

Faux. Les lycées Pailleron par exemple. Ou encore la structure d'acier de la tour Windsor à Madrid. Et comparez le comparable. Combien parmi la kyrielle de bâtiments que vous me citerez probablement avaient une structure identique à celle du WTC7, sans coeur en béton par exemple ? Et combien étaient en équilibre sur une centrale électrique ?

Aucun gratte ciel à structure d'acier ne s'est effondré avant ou après le WTC, point final. Arrêtez vos blabla.

Gonzague a écrit:

Je vous sens nerveux. Le facteur humain, vous connaissez ? Vous partez du principe qu'il savait effectivement que les tours allaient s'effondrer. Ceci est votre certitude. Votre conviction. Vous le savez. Dès lors, vous analysez tous les faits et gestes à travers ce prisme.

Ceci est ma certitude ?

Quand quelqu'un dit "on nous a dit quel tour allait s'effondrer et avant que nous ne sortions elle s'est effectivement effondrée" c'est MA certitude ? Franchement...

Giuliani le savez, une flic également. Cette info provenait surement de l'OEM. Ils le savaient puisqu'ils affirment qu'ils le savaient. Mais vous semblez avoir un peu de mal avec cela car comme je viens de le montrer cela pose un sérieux problème à la version officielle.

Gonzague a écrit:

Le coup de fil dont vous me parlez a eu lieu selon vos dires à 17 heures et des endives.

Selon Foxnews pas moi.

Gonzague a écrit:

Non. Une démolition contrôlée aurait duré entre 6 et 8 secondes. La chute du bâtiment dure 18 secondes. Les sismographes ne mentent pas, eux.

Encore le coup usé jusque la moelle du 18 secondes... Sinon l'effondrement interne produisant un séisme vous allez me l'expliquer surement... Personne ne l'a expliqué jusqu'ici. PERSONNE, aucune étude, RIEN, NADA. Un effondrement d'une structure métallique ne peut pas produire de dirac. C'est un fait, que cela vous plaise ou non.

Gonzague a écrit:

molybdène? Qu'est ce que c'est que cette chose ? Je n'ai pas compris l'histoire avec Rudolf Hess et le NIST

...

Bref, Gonzague, Mmarvin, même combat.

Dernière modification par kikujitoh (12-11-2010 00:01:50)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#88 12-11-2010 00:52:58

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

kikujitoh a écrit:

[
Aucun gratte ciel à structure d'acier ne s'est effondré avant ou après le WTC, point final. Arrêtez vos blabla.

ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/ … ileron.pdf

ou encore, c'est peut-être plus simple pour vous :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A8 … -Pailleron

Certes, ce n'est pas un gratte-ciel. Mais le principe reste le même, les protections (de l'amiante, je suppose) déjà vieilles ont sauté du fait de l'impact de l'avion. Oui, vous avez tendance à oublier ce détail, mais deux boeings pleins de carburant (30000 litres tout de même) sont rentrés à très grande vitesse dans les tours. Deux Boeings. Pleins de carburant. Je répète un peu plus fort : DEUX BOEINGS. PLEINS DE CARBURANT.

Et en outre, vous rendez-vous compte de la bêtise à vouloir comparer 3 événements uniques (Deux gratte-ciel se prenant chacun un boeing dans la gueule et un troisième bâtiment faisant les frais de la chute de plusieurs centaines de tonnes de matériaux relativement consistants provenant des tours mitoyennes) avec quelque événement que ce soit ?  Vous êtes vraiment en train de me dire que, eu égard au fait que je-ne-sais quelle tour lambda/sigma/epsilon à structure d'acier par le passé ne s'est pas effondrée du fait d'un incendie, de quelque intensité qu'il fût, il n'est pas normal qu'une tour delta/gamma/iota se prenant un Boeing blindé de carburant lancé à plus de 800 km/h s'écroule ? Vous m'annoncez ainsi logiquement qu'un événement ne s'étant jamais produit par le passé ne peut pas se produire. Non mais c'est un sketch ? Vous êtes sérieux ?

Quant au reste, vous faiblissez apparemment et ne répondez qu'à certains points, ceux qui vous chantent. C'est de bonne guerre, je ne vous en tiens pas grief et  mets ceci sur le compte de l'heure tardive.

Dernière modification par Gonzague (12-11-2010 00:54:34)

Hors ligne

 

#89 12-11-2010 05:04:32

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Il est bien sûr bienheureux pour le mouvement ReOpen911 en fait que personne n'ait filmé ce côté de la tour, l'on y verrait peut-être (Oui, peut-être, la fumée provoquée par le brasier et les énormes incendies totalement incontrôlables qui avaient ruiné la tour auraient sans doute bloqué la vue) la chute de la structure et nous aurions en conséquence une explication visuelle de la seconde partie de l'effondrement, celle qui effectivement dure 6,5 secondes, du fait que plus rien ne tenait la facade que l'on voit s'effondrer. D'où d'ailleurs ces 2 secondes et des aubergines de logique chute libre, attendu que plus rien ne soutient le reste.

Alors, récapitulons. Le bâtiment commence à s'effondrer en cachette du côté qu'on ne voit pas, sans que strictement rien ne bouge sur les côtés visibles, ni sur le toit (à l'exception du penthouse), ni sur les façades, même pas une petite fenêtre qui casse ! puis finalement le reste se décide à suivre, non pas progressivement comme ça devrait être le cas selon ta théorie rocambolesque, mais bien d'un seul coup, et de manière parfaitement synchronisée, solidaire et brutale, au point que les deux premières secondes de chute de l'ensemble du bâtiment se font à la vitesse de la chute libre...
Gonzague, tu es décidément un grand comique qui ne craint pas le ridicule ! lol

Si tu veux comprendre à quoi pourrait correspondre l'effondrement du penthouse, regarde donc à 2'02 sur cette vidéo :



Tes arguments sont d'un ridicule et d'un caricatural dignes de ceux de l'expérience de Donald Forestier, à qui tu aurais pu servir de modèle dans son portrait du debunker bas de gamme qui est prêt à inventer n'importe quelle connerie pour continuer à nier l'évidence...
J'ai bien peur que tu ne finisses tout seul à soliloquer sur ton fil tant tes arguments relèvent de l'irrationnel le plus complet et trahissent l'absence totale de sincérité de ta démarche !


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#90 12-11-2010 10:58:35

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Quant au reste, vous faiblissez apparemment et ne répondez qu'à certains points, ceux qui vous chantent. C'est de bonne guerre, je ne vous en tiens pas grief et  mets ceci sur le compte de l'heure tardive.

Je ne vais quand même pas reprendre une à une toutes vos âneries, je vous parle de la connaissance anticipée de Giuliani et vous me parlez de Pailleron... Comme dirai votre ami 240-185, beau passage de la tomate à la carotte.

Ce n'était pas un risque dont parlait Giuliani et vous vous dissertez sur le risque d'effondrement, rien à voir quoi.

Vous n'avez pas réussi à émettre une hypothèse valable, fin de l'histoire. Si nous discutions des risques d'effondrement vos arguments pourraient être valables, mais la discussion ne porte pas sur ce point Gonzague, saisissez-vous la distinction ?

Dernière modification par kikujitoh (12-11-2010 11:08:11)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#91 12-11-2010 11:16:58

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

Onégus,
On ne sait pas qu'il s'est passé, puisqu'aucune caméra ni aucun Tony Montana n'a filmé cette partie du bâtiment au moment de l'effondrement. J'ai le choix entre plusieurs possibilités, pourquoi devrais-je forcément souscrire à la plus farfelue, à savoir celle que tu défends d'arrache-pieds, celle d'une démolition dont personne, dans le plus important centre économique des Etats-Unis, n'a remarqué la mise en place ? Tu fais dans la foi en notre Très Sainte Mère Nano-Thermite, ou Démolition Contrôlée, on ne sait pas trop, et cette nuance simple devrait déjà pousser les plus rétifs aux explications hasardeuses et cependant catégoriques à se poser des questions sur le bien-fondé de l'entreprise.
Je fais pour ma part dans le doute raisonnable, j'émets des hypothèses, qui relèvent du bon sens. Et si mes explications ne tiennent pas la route, ce qui est tout à fait concevable, je n'affirme rien, il n'empêche qu'elles se placent dans une démarche rationnelle. La probabilité que des dizaines d'ouvriers, complices de fait de la chose, aient placé à l'insu de tous les systèmes de sécurité, de milliers d'employés, des charges explosives dans un bâtiment de cette taille, pour le faire s'effondrer aussi proprement, est extêmement faible, voire nulle. La probabilité qu'à événement unique dans un bâtiment unique, répercussions et conséquences uniques est en revanche tout à fait possible, voire logique. En outre, ce n'est pas parce que quelque chose ressemble à quelque chose d'autre qu'il s'agit de la même chose.

Je le répète donc : je ne sais pas ce qu'il s'est produit, mais il me semble bien qu'une démolition contrôlée, en plus d'être inutile comme déjà mentionné dans une précédente contribution à la recherche de la vérité, est totalement improbable. La solution doit donc être autre. Quelle serait-elle? Des ingénieurs ont tranché et expliqué que les feux couplés aux énormes dégâts provoqués par la chute de la tour voisine  étaient responsables de l'effondrement. Du fait de la structure spéciale et de la localisation "en équilibre" de la bâtisse, du fait des incendies incontrôlables (dixit les pompiers) qui ont ruiné l'édifice.

Ces quelques phrases au dessus s'apparentent à c'est ce que l'on pourrait nommer "raison". Je vous laisse chercher l'opposé de ce terme, qui correspond à vos convictions.

"J'ai bien peur que tu ne finisses tout seul à soliloquer sur ton fil". Moi qui souhaitais soliloquer à plusieurs, me voilà bien embarassé.

Hors ligne

 

#92 12-11-2010 12:16:29

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

"Ce n'était pas un risque dont parlait Giuliani et vous vous dissertez sur le risque d'effondrement, rien à voir quoi"

Je viens de lire la phrase de Giuliani. "We were operating out of there when we were told that the World Trade Center was gonna collapse"

On a donc prévenu la cellule de crise mise en place par le maire de New-York que le bâtiment allait s'effondrer. On ne sait pas par qui. Et Giuliani n'était pas seul. "On" les a prévenus. Quels sont les enseignements à en tirer ?Je ne sais pas. Vous avez une explication autre que "les conspirateurs, la main sur le bouton, ayant mauvaise conscience et s'inquiétant soudain pour la vie du maire et des pompiers l'entourant, ont décidé de les prévenir" ?
Sinon, je modifie un peu mes messages précédents. Le facteur humain, que vous oubliez décidément toujours, a sans doute joué un rôle. Que lui a-t-on dit exactement ? Et jusqu'à quel point a-t-il interprété ces avertissements, les a retravaillés et a fini par dire qu'on lui avait dit quelque chose qui finalement n'était qu'une mise en garde ? A posteriori, les choses semblent bien différentes.Demander à un témoin des années plus tard ce qu'on lui a dit à tel moment n'est que peu concluant.
Vous savez, une information peut changer du tout au tout dans le temps, suivant les gens qui la recoivent, l'interprètent et ceux qui propagent par la suite non l'information en soi mais l'interprétation que celui qui la lui a transmise en a faite. J'ai souvenance d'un mien camarade, tout juste trentenaire, qui avait lancé à la cantonnade devant une assemblée féminine qu'il ne voyait pas de problèmes pour un garcon de son âge de coucher avec une jeune fille de 19 ans, pour une nuit, après une soirée bien arrosée. Certes, c'est bien jeune, mais pour une nuit, l'alcool aidant... Lorsque j'ai recu l'information au détour d'une de ces discussions bien ennuyeuses sur la vie personnelle et les petits tracas des autres, elle s'était transformée en " XXX a dit qu'il pourrait s'imaginer tromper YYY et entamer une relation avec une gamine de 19 ans". Il parlait dans l'absolu, donc pas de lui-même, implicitait en outre le facteur "alcool", les gens l'ont retranscrit dans le concret en conférant à mon tovaritch des intentions précises et sur le long terme qui n'étaient absolument pas les siennes. Cette information lui étant revenu, il s'en est expliqué mais avait bien du mal à se souvenir des détails. Forcément, il ne se rappelait plus très bien et les autres encore moins.

A un autre niveau, l'effondrement de la tour 7. Condamnée dès 15 heures, des dépêches se sont succédées jusqu'à 17 h20, les unes faisant état de l'effondrement imminent du bâtiment, d'autres affirmant qu'il s'était déjà écroulé. Les journaux sont à la recherche du scoop, il n'est pas étonnant qu'une nouvelle soit précipitamment annoncée, ou mal interprétée, ou surinterprétée. (L'annonce de la mort de Pascal Sevran est également un assez parlante)


Donnez-moi je vous prie maintenant votre explication. J'aimerais la connaître et savoir pourquoi les conspirateurs ont selon toute vraisemblance soudain eu mauvaise conscience.

Hors ligne

 

#93 12-11-2010 12:20:15

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Ora et Labora...

Tu me fais penser à un ami mathématicien, qui n'a jamais pris le temps de s'intéresser de près à ces événements et qui me dit ceci :

"Comme toi, je pense qu'il faut discriminer entre plusieurs hypothèses par les probabilités, puisque nous sommes dans un domaine d'incertitudes. D'après moi, la version officielle est plus probable que les versions alternatives car :
1/ le contexte géopolitique justifie l'aigreur et la haine envers les états-unis
2/ les régions frustrées (économiquement, culturellement même) comme le moyen-orient peuvent être un vivier de combattants, voire de kamikazes
3/ un complot intérieur impliquerait un cover-up bien trop large et bien trop strict pour être plausible"

Mais lui a le mérite d'ajouter : "mais j'ai conscience de ne pas avoir étudié le dossier, ce qui ne donne pas grande valeur à mon opinion. Ceci étant, c'est la mienne en l'état actuel de mes connaissances"

Et franchement Gonzague, tes réponses témoignent d'une connaissance superficielle du dossier, de même que les objections de mon pote, qui sont d'ailleurs je pense la structure générale de l'opposition à tout questionnement radical sur les événements du 11 Septembre, et le point 3 constituant carrément la pierre angulaire de l'édifice.

Or les points 1 et 2 sont insuffisants pour expliquer la plausibilité de la sophistication de l'opération, tandis que le point 3 est tout simplement faux.

L'argument probabiliste est donc inexistant pour les défenseurs de la VO, car la VO est tout sauf probable.

Effondrement du WTC 7 : la FEMA dit lui-même que son hypothèse, qu'il estime la moins mauvaise, n'a que, et même compte tenu des paramètres pris en compte (feux, dégâts, structure particulière...), une très faible probabilité d'occurrence. Le NIST quant à lui propose une hypothèse probable sans investiguer l'hypothèse qui doit légalement être posée, à savoir la recherche d'explosifs. Leur hypothèse est donc probable à condition d'occulter préalablement toute autre hypothèse, y compris celle que la loi impose d'envisager en cas de dommages importants sur un bâtiment.

La "chance" des pirates de l'air : c'est le niveau quantique qui est atteint. D'après la boîte noire du vol AA77, le cockpit n'a jamais été ouvert. Le pirate de l'air a donc traversé la porte du cockpit sans l'ouvrir. C'est effectivement possible...en toute rigueur quantique. Ceci est un exemple parmi une foule d'autres.

Le "cover up" : plusieurs aspects à distinguer. D'abord, une telle opération n'est pas monolithique, et n'implique pas des gens au même niveau de connaissance. Il y a ceux qui ont plutôt une vue d'ensemble de ce que leurs tâches induisaient ou de ce à quoi elles participaient, et il y a ceux qui avaient plutôt une vue inexistante ou trompeuse, biaisée. C'est ce qu'on appelle la compartimentation. Il ne s'agit pas pour moi de spéculer ici sur le pourquoi du comment précis, puisque ce doit être l'objet d'une enquête, mais la compartimentation d'un projet secret est une réalité, une technique de base pour empêcher tout acteur de connaître les tenants et aboutissants d'un projet secret, sauf quelques uns. Il y a même plusieurs projets secrets qui peuvent s'imbriquer de façon à ce que finalement aucun acteur ne connaisse le plan global constitué par le produit des deux projets secrets. C'est ce qu'on peut appeler la dualité d'une entreprise secrète. Et ça peut être encore plus complexe, et c'est toujours plus complexe, dans la réalité.

Donc attendre qu'un petit gars nous annonce : "ouais, en fait ça s'est passé comme ci ou comme ça, et l'objectif c'était ça", c'est juste absurde, ça n'a pas de sens. Donc faire de cette objection du "quelqu'un aurait parlé" le principal fond psychique du refus d'aborder rationnellement les faits qui mettent à terre la version officielle, en se contentant du coup toujours de la moindre objection capilotractée pour soulager son a priori du "quelqu'un aurait parlé", ça n'est pas fondé.

Mieux encore : supposons que quelqu'un parle. Il va dire quoi le mec ? Et qui va le croire ? Et qu'y gagne-t-il ou plutôt, que risque-t-il de perdre ? Sachant que s'il a participé sciemment à ça, c'est soit un gars sans scrupules, soit une belle ordure qui a certains idéaux bien loin du bien commun. Le jour où un repenti haut placé (s'il peut exister sur le petit nombre concerné) ayant participé sciemment à ça dira ce qu'il sait, voici ce qui arrivera : il sera traité de fou, et ses révélations n'auront qu'une portée limitée, noyée dans la masse. Et si jamais ce n'est pas le cas, et bien ma foi... il devra faire l'objet d'un sacré proçès non ?

C'est pourquoi jamais quelqu'un de haut placé, qui savait donc à peu près ce qu'il faisait, ne parlera. Parce que ça ne servirait à rien, et que si ça devait servir un tant soit peu, il finirait ses jours en taule, ou au bout d'une corde.

Donc cet argument bidon de "quelqu'un aurait parlé", taillez le en pointe et fourrez le dans le trou de balle de votre inconscient, parce que c'est de la merde. C'est ce qu'on appelle un préjugé, une fausse croyance, ça n'existe pas.

Personne de l'intérieur quasiment ne sait, et le peu qui savent ce qu'ils ont fait n'ont certainement pas intérêt à parler, ça n'a pas de sens.

Dernière modification par galactic swan (12-11-2010 12:52:24)


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#94 12-11-2010 12:28:50

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Demander à un témoin des années plus tard ce qu'on lui a dit à tel moment n'est que peu concluant.

Donnez-moi je vous prie maintenant votre explication. J'aimerais la connaître et savoir pourquoi les conspirateurs ont selon toute vraisemblance soudain eu mauvaise conscience.

Giuliani n'a pas dit ça plusieurs années plus tard mais bel et bien le jour même. Quant à votre ami qui a dit qu'après une nuit bien arrosée il pourrait très bien avoir une relation sexuelle avec une jeune femme je n'en ai rien à foutre. Une flic a elle-aussi dit que le bâtiment était sur le point de s'effondrer. Ce n'est pas un risque mais un avertissement.

Seul le pouvoir de citation à comparaitre permettrait d'avoir une explication claire.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#95 12-11-2010 12:43:03

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Ora et Labora...

galactic swan a écrit:

Effondrement du WTC 7 : le NIST dit lui-même que son hypothèse, qu'il estime la moins mauvaise, n'a que, et même compte tenu des paramètres pris en compte (feux, dégâts, structure particulière...), une très faible probabilité d'occurrence.

C'est la FEMA qui dit cela.
Le NIST donne un "scénario probable".

Gonzague a écrit:

La probabilité que des dizaines d'ouvriers, complices de fait de la chose, aient placé à l'insu de tous les systèmes de sécurité, de milliers d'employés, des charges explosives dans un bâtiment de cette taille, pour le faire s'effondrer aussi proprement, est extêmement faible, voire nulle.

Vraiment ?

240-185 a écrit:

Et ne résistent pas au fait que non, le WTC7 n'est pas ultra-protégé de l'extérieur étant donné qu'on peut très facilement en faire le tour étant donné le caractère touristique et économique du quartier.

Facile ! tongue

Onegus a écrit:

Alors, récapitulons. Le bâtiment commence à s'effondrer en cachette du côté qu'on ne voit pas, sans que strictement rien ne bouge sur les côtés visibles, ni sur le toit (à l'exception du penthouse), ni sur les façades, même pas une petite fenêtre qui casse ! puis finalement le reste se décide à suivre, non pas progressivement comme ça devrait être le cas selon ta théorie rocambolesque, mais bien d'un seul coup, et de manière parfaitement synchronisée, solidaire et brutale, au point que les deux premières secondes de chute de l'ensemble du bâtiment se font à la vitesse de la chute libre...

Attention, attention.
De mémoire, il y a quelques fenêtres qui pètent et dans une petite zone (en-dessous du penthouse), il semblerait que l'on puisse voir le ciel à travers le bâtiment.
C'est très étonnant si on soutient que toute la structure interne est tombée, mais il s'est clairement passé quelque chose...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#96 12-11-2010 12:50:04

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Ora et Labora...

Pardon, je m'a trompé, merci Pole.


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#97 12-11-2010 12:51:27

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

"Or les points 1 et 2 sont insuffisants pour expliquer la plausibilité de la sophistication de l'opération, tandis que le point 3 est tout simplement faux"

Là, nous ne sommes plus du tout d'accord. Quelle sophistication ? Prendre 4 avions, les détourner et les envoyer sur des cibles hautement symboliques du pouvoir américain, je ne vois pas la difficulté. Dans un monde post-11 septembre, il est évident qu'il serait très délicat de détourner un avion, ou plus précisément d'en prendre les commandes. Avant le 11 septembre en revanche, tous les détournements s'étaient soldés par un atterrissage forcé, demande de rancon ou libération d'otages. Les pilotes avaient même la consigne d'obéir aux injonctions des pirates de l'air, pour ne pas mettre l'équipage en danger. Il n'était donc pas si dur que cela de détourner les appareils, d'autant que les pirates avaient un formation paramilitaire et, étant condamnés, n'avaient rien à perdre. N'oublions pas enfin que l'on sait que sur trois des quatre avions une bombe était mentionnée, ce qui appelle à la réserve, et sur le quatrième également probablement, même si rien ne permet de le confirmer.
Et si des gens avaient déjà imaginé ce cas de figure, l'utilisation d'avions comme bombres volantes, dans les hautes sphères du pouvoir, il n'en était bien sûr pas de même à l'intérieur des aéronefs en ce charmant matin de septembre. Donc, quelle sophistication ?

Quant au point 3, il est tout ce qu'il y a de plus logique. Il y a toujours quelqu'un qui parle, quelqu'un qui écoute et quelqu'un qui transmet. Prétendre l'inverse c'est déshumaniser tes congénères en leur conférant des attributs barbares, cyniques, vénaux, amoraux, attributs dont l'auteur de ces accusations implicites est bien entendu dénué. Si, tu spécules sur la volonté, la connaissance et le poids que pourraient avoir les révélations faites par les petits couteaux. Après tout, le Watergate, hein... A l'origine, un simple agent de sécurité, puis de simples flics, puis de fil en aiguille le président Nixon. Et le Watergate, ce n'était rien qu'une pose de microphones chez les Démocrates, et non pas la mort de 3000 personnes

Etant donné nos divergences sur les trois points introductifs, tu comprendras que le reste de ton texte ne me convainc pas.

PS: Par exemple, la boîte noire montre que la porte du cockpit n'avait pas été ouverte depuis plusieurs vols. Ils 'agissait donc soit des mêmes pilotes qui n'avaient pas bougé, mangé, bu, fait caca pendant plusieurs semaines, soit d'une panne. J'opte étrangement pour la panne.

Hors ligne

 

#98 12-11-2010 12:54:05

marco218
Membre du forum
Date d'inscription: 13-12-2008
Messages: 365

Re: Ora et Labora...

gonzague a écrit:

DEUX BOEINGS. PLEINS DE CARBURANT.

Pas tout à fait juste 1/3
le 767 a une capacité de 90770 L

J'imagine même pas les dégats supplementaire avec des avions full Jet A1 ....
Tout ceci étant théorique car un 767 ou autre avion ne fait jamais full kero .. juste ce qu'il lui faut pour le tripp ( en fonction de la Payload et des Mettars)  et selon le calcul conso des Ops validé par le CDB ..
Mais ils n'étaient pas full kero .. ( 30 000 c'est déjà suffisant pour un bon feu )
Les 3/4 ( selon la boule de feu est juste à mon estimation ) s'étant "évaporé" juste après l'impact ..
reste 7500 L grosso merdo ( j'étais pas non plus là pour verifier les gauges )

Hors ligne

 

#99 12-11-2010 12:55:37

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

"Ce n'était pas un risque dont parlait Giuliani et vous vous dissertez sur le risque d'effondrement, rien à voir quoi"

Je viens de lire la phrase de Giuliani. "We were operating out of there when we were told that the World Trade Center was gonna collapse"

On a donc prévenu la cellule de crise mise en place par le maire de New-York que le bâtiment allait s'effondrer. On ne sait pas par qui. Et Giuliani n'était pas seul. "On" les a prévenus. Quels sont les enseignements à en tirer ?Je ne sais pas. Vous avez une explication autre que "les conspirateurs, la main sur le bouton, ayant mauvaise conscience et s'inquiétant soudain pour la vie du maire et des pompiers l'entourant, ont décidé de les prévenir" ?
Sinon, je modifie un peu mes messages précédents. Le facteur humain, que vous oubliez décidément toujours, a sans doute joué un rôle. Que lui a-t-on dit exactement ? Et jusqu'à quel point a-t-il interprété ces avertissements, les a retravaillés et a fini par dire qu'on lui avait dit quelque chose qui finalement n'était qu'une mise en garde ? A posteriori, les choses semblent bien différentes.Demander à un témoin des années plus tard ce qu'on lui a dit à tel moment n'est que peu concluant.
Vous savez, une information peut changer du tout au tout dans le temps, suivant les gens qui la recoivent, l'interprètent et ceux qui propagent par la suite non l'information en soi mais l'interprétation que celui qui la lui a transmise en a faite. J'ai souvenance d'un mien camarade, tout juste trentenaire, qui avait lancé à la cantonnade devant une assemblée féminine qu'il ne voyait pas de problèmes pour un garcon de son âge de coucher avec une jeune fille de 19 ans, pour une nuit, après une soirée bien arrosée. Certes, c'est bien jeune, mais pour une nuit, l'alcool aidant... Lorsque j'ai recu l'information au détour d'une de ces discussions bien ennuyeuses sur la vie personnelle et les petits tracas des autres, elle s'était transformée en " XXX a dit qu'il pourrait s'imaginer tromper YYY et entamer une relation avec une gamine de 19 ans". Il parlait dans l'absolu, donc pas de lui-même, implicitait en outre le facteur "alcool", les gens l'ont retranscrit dans le concret en conférant à mon tovaritch des intentions précises et sur le long terme qui n'étaient absolument pas les siennes. Cette information lui étant revenu, il s'en est expliqué mais avait bien du mal à se souvenir des détails. Forcément, il ne se rappelait plus très bien et les autres encore moins.

A un autre niveau, l'effondrement de la tour 7. Condamnée dès 15 heures, des dépêches se sont succédées jusqu'à 17 h20, les unes faisant état de l'effondrement imminent du bâtiment, d'autres affirmant qu'il s'était déjà écroulé.

Dès 11h, tu veux dire. La première dépêche faisant état de l'explosion ou de l'effondrement d'un immeuble de 50 étages, proche des WTC, date de 11h.
Marrant, hein, toutes les chaînes ont fait la même connerie à propos de cet immeuble, de 11h à 17h. Ils ont eu 6 h pour s'améliorer pourtant lol


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#100 12-11-2010 13:01:35

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Ora et Labora...

la panne ou la boîte noir d'un appreil qui n'a rien à voir avec le AA77 ?

"détourner un avion avant le 11 Septembre, facile !" Ah bon ? T'es un négationniste ou quoi ? C'est 4 avions en même temps là, et avec des dizaines de minutes, voire des heures, d'intervalles. Comment dire... arriver avec une mitrailleuse et dézinguer le garde de Westminster, c'est peut-être faisable. Mais dézinguer des londonniens pendant des heures sans se faire chopper par la police, j'ai comme un doute.

Quant au WaterGate et ma déshumanisation des acteurs... je crois que tu mélanges tout. Sur le Watergate, y a eu du whistle blowing, puis une enquête. Sur le 11 septembre, y a eu du whistle blowing, mais on attend toujours l'enquête. Et y a une petite différence d'échelle de cynisme au passage.


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#101 12-11-2010 13:02:58

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

kikujitoh a écrit:

Giuliani n'a pas dit ça plusieurs années plus tard mais bel et bien le jour même. Quant à votre ami qui a dit qu'après une nuit bien arrosée il pourrait très bien avoir une relation sexuelle avec une jeune femme je n'en ai rien à foutre. Une flic a elle-aussi dit que le bâtiment était sur le point de s'effondrer. Ce n'est pas un risque mais un avertissement.

D'accord. Sincèrement, puisqu'on est entre nous, je vous l'avoue, hein, j'en ai rien à carrer moi non plus. Cet exemple avait pour simple but de montrer comment une information pouvait changer du tout au tout au fil de son interprétation et de sa retransmission.
Et que Giuliani l'ait dit le jour même ou plusieurs années après change bien sûr certaines choses, la mémoire vive est encore là. Il n'empêche que le 11 septembre n'était pas un jour comme un autre. Bien des choses se sont produites, je vous le rappelle, en très peu de temps, la psychose était à son comble, chez tous les américains. Et une information du genre : "attention, Rudolf, la tour risque de s'effondrer, tu ferais mieux de tracer ta route" peut très facilement se transformer après une fuite désespérée, une panique sans nom, en "on m'a dit que la tour allait s'effondrer". On ne peut pas le savoir, surtout pas après 9 ans. Bref, cela ne prouve rien.

Hors ligne

 

#102 12-11-2010 13:53:05

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Tout s'est-il effondré, lentement, ne laissant quasiment rien comme résistance à ce qu'il restait de "structures" ? Si c'est le cas, considérez un moment un feu sous les tréteaux (on dira qu'ils sont en marbre, ou en granit si vous voulez, pour ne pas eux-mêmes se consumer) dont je vous ai entretenu pas plus tard que plus tôt. Entre les pieds en V inversé, la tige de métal assurément robuste sans incendiaire à sa portée joue son rôle, mais le feu la ramolissant, elle commence à plier et finit par rompre. En imaginant à présent que les feux soient également répartis sous les tréteaux, il n'est pas étonnant que les deux tiges métalliques cèdent simultanément.

Merci de votre réponse, Gonzague.

Je crois que dans le problème tel que vous le posez, il est possible d'être plus précis! Vous écrivez:

"Tout s'est-il effondré, lentement, ne laissant quasiment rien comme résistance à ce qu'il restait de "structures" ?

Pas "lentement" sur la trentaine de mètres (certainement cumulée) en chute libre! Pas "quasiment rien comme résistance", mais absolument rien sur cette durée de 2,25 s!

Aussi, dans la solution que vous apportez, en reprenant votre comparaison, j'entends bien que "la tige de métal" en V cède sous l'effet du feu. Elle cède si bien qu'elle n'offre aucune résistance pendant 2,25 s.
Quant aux tréteaux "en marbre, ou en granit", je dirais, pour compléter - car vous n'en parlez plus -, qu'ils ne resteraient pas debout mais seraient annihilés par le feu pour, notamment, ne plus offrir aucune résistance pendant 2,25 s.

Je souhaite comprendre l'explication que vous donnez à ces 2,25 s, et je crois que nous y sommes bientôt, mais je ne veux pas vous faire dire ce que vous ne dîtes pas! À ces endroits parcourus en chute libre par les parties supérieures du bâtiment, le feu avait donc fait disparaître la matière. Elle était devenue de l'air. Est-ce l'explication finale (pas de chiffre!) que vous donnez pour la chute libre? La matière est-elle devenue de l'air sous l'effet de l'incendie?

Merci d'avance de votre réponse!


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#103 12-11-2010 14:30:59

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Red Cloud, je pense que notre ami Gonzague veut dire que l'effondrement des colonnes à l'intérieur et des planchers qu'elles soutenaient s'est produit avant l'effondrement externe visible du WTC 7.

En fait, ce que l'on verrait s'effondrer durant les 6 à 7 secondes ce serait la coquille vide ou quasiment du WTC 7.

C'est une théorie piquée à Quirant qui s'est permis de donner son interprétation personnelle des explications - ou plutôt des pétitions de principe - du Nist n'a pas osé écrire clairement ce que Quirant lui impute et a, au contraire fourni une simulation informatique, invalidant assez radicalement ladite interprétation...

Enfin, comme je ne suis pas comme Gonzague, je lui demanderai de confirmer ou infirmer si mon interprétation de ses dires et pensées est correcte, avant d'être affirmatif wink

Le problème avec cette théorie est qu'elle ne se fonde que sur des pures conjectures et qu'en plus, elle n'est pas cohérente et contredite par quantité d'autres informations oubliées et négligées.

Dernière modification par charmord (12-11-2010 14:34:16)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#104 12-11-2010 14:47:04

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

Cahrmord, c'est correct, si ce n'est que je ne l'ai pas "piquée" à Quirant. C'est ma conclusion, à moi, tout seul, formulée comme un grand. J'ai très peu lu le site de Moorea pour tout dire.
Je trouve en revanche assez gonflé de ta part d'oser dire "Le problème avec cette théorie est qu'elle ne se fonde que sur des pures conjectures", alors que de ton côté, tu prétends qu'il s'agit d'une démolition contrôlée que rien ne démontre. Pas de témoins, pas d'explosions significatives, pas d'ouvriers placant des charges, rien. Tu te bases sur le fameux "on dirait une démolition contrôlée, c'est donc une démolition contrôlée" et dénigre ceux qui apportent une théorie alternatve sous prétexte qu'il ne s'agit que d'hypothèses. C'est cocasse.

@ Red Cloud, je repasserai dans l'après-midi et vous répondrai plus precisément.

Hors ligne

 

#105 12-11-2010 15:32:27

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Cahrmord, c'est correct, si ce n'est que je ne l'ai pas "piquée" à Quirant. C'est ma conclusion, à moi, tout seul, formulée comme un grand. J'ai très peu lu le site de Moorea pour tout dire.
Je trouve en revanche assez gonflé de ta part d'oser dire "Le problème avec cette théorie est qu'elle ne se fonde que sur des pures conjectures", alors que de ton côté, tu prétends qu'il s'agit d'une démolition contrôlée que rien ne démontre. Pas de témoins, pas d'explosions significatives, pas d'ouvriers placant des charges, rien. Tu te bases sur le fameux "on dirait une démolition contrôlée, c'est donc une démolition contrôlée" et dénigre ceux qui apportent une théorie alternatve sous prétexte qu'il ne s'agit que d'hypothèses. C'est cocasse.

@ Red Cloud, je repasserai dans l'après-midi et vous répondrai plus precisément.

En fait, mon cher précieux ridicule de prédilection,

1. Je considère à 95% que le WTC 7 a fait l'objet d'une démolition volontaire et je me fonde sur des témoignages d'explosions déformés ou oubliés dans les rapports officiels, des bruits d'explosions, des traces sismiques telles qu'interprétées par un spécialiste, des impossibilités ou improbabilités physiques telles qu'il faille l'envisager comme l'hypothèse la plus probable.

2. N'étant pas en charge de l'enquête, je n'ai pas à porter d'affirmations ni davantage à la prouver. Je peux me borner à constater que la théorie officielle telle qu'elle ressort du rapport du nist et de ceux qui la soutiennent n'est pas prouvée et fait, c'est le moins que l'on puisse dire, débat...

3. Tu renverses donc les choses, comme c'est l'habitude de tout debunker qui se respecte (l'association de ces 4 derniers mots étant en soi assez improbable). Il y a, en l'état, une théorie (celle du Nist) improbable, impossible pour certains scientifiques et par dessus tout non prouvée. Et, après, une hypothèse alternative qui est celle de la démolition contrôlée ou, à tout le moins, aidée par des explosifs, beaucoup plus probable et prenant en considération une série d'éléments connus négligés, niés ou "tordus" par les rapports officiels et leurs suiveurs.


Est-ce clair ainsi?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#106 12-11-2010 19:27:06

jfk
Invité

Re: Ora et Labora...

Aucune réaction à mon commentaire , du coup moi le gonzague je vais cordialement l'ignorer . Il est la juste par égo pour essayer de tenir tête à tout un forum avec par dessus le marché un ton sarcastique qui passe mal , franchement quel est le but de la démarche en s'inscrivant ici , si ce n'est par auto satisfaction , j'ai raison ils ont torts et je vais m'en foutre une bonne dose pour faire frétiller mon égo .

 

#107 12-11-2010 19:28:33

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

D'accord. Sincèrement, puisqu'on est entre nous, je vous l'avoue, hein, j'en ai rien à carrer moi non plus. Cet exemple avait pour simple but de montrer comment une information pouvait changer du tout au tout au fil de son interprétation et de sa retransmission.
Et que Giuliani l'ait dit le jour même ou plusieurs années après change bien sûr certaines choses, la mémoire vive est encore là. Il n'empêche que le 11 septembre n'était pas un jour comme un autre. Bien des choses se sont produites, je vous le rappelle, en très peu de temps, la psychose était à son comble, chez tous les américains. Et une information du genre : "attention, Rudolf, la tour risque de s'effondrer, tu ferais mieux de tracer ta route" peut très facilement se transformer après une fuite désespérée, une panique sans nom, en "on m'a dit que la tour allait s'effondrer". On ne peut pas le savoir, surtout pas après 9 ans. Bref, cela ne prouve rien.

Aucun signe annonciateur. Encore une fois, ni Giuliani, ni la flic ne parle de "risque d'effondrement" mais bel et bien "d'effondrement imminent." Au moins une flic et Giuliani ont déclaré "la tour va s'effondrer." Bien sûr que si cela prouve quelque chose, cela prouve qu'il y avait connaissance anticipée de la chose. Il serait intéressant de savoir qui a prévenu l'OEM de l'effondrement.

Dernière modification par kikujitoh (12-11-2010 19:29:55)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#108 12-11-2010 19:32:17

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Ora et Labora...

Gonzague, comment voulez-vous que des colonnes verticales s'effondrent toutes sur elles-mêmes en laissant intacte la structure du batiment ?
Gardez un minimum de logique avant de partir dans vos élans, même les simulations informatiques ne peuvent pas reproduire cette incohérence


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#109 12-11-2010 19:48:53

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

selassie a écrit:

Gonzague, comment voulez-vous que des colonnes verticales s'effondrent toutes sur elles-mêmes en laissant intacte la structure du batiment ?
Gardez un minimum de logique avant de partir dans vos élans, même les simulations informatiques ne peuvent pas reproduire cette incohérence

1. Il n’existe pas la moindre preuve recevable que l’effondrement de 7 secondes visible sur les vidéos n’ait porté que sur les façades.

2. Il n’existe d’ailleurs pas davantage de preuve recevable que l’effondrement interne à la hauteur de la colonne ou des 2 ou 3 colonnes soutenant le penthouse (portique) se soit étendu à toute la structure interne, de façon à dépouiller l’immeuble de son noyau, avant que la structure externe lâche... Cela ne résulte même pas de la modélisation du Nist (voir point 3).

3. La seule preuve est celle avancée par le Nist à partir de la modélisation informatique qu’il a conçue :



Mais depuis que le Directeur du Nist Gallagher a décidé que des informations essentielles relatives à la méthodologie utilisée pour la modélisation de l’effondrement ne pouvaient pas pas être divulguées au public, pour des raisons de sécurité publique, de nombreux scientifiques, pas spécialement conspirationnistes d’ailleurs, s’accordent à dire que cette modélisation n’est pas vérifiable et, partant, que l’on ne peut en accepter le caractère scientifique...

4. J’aimerais enfin savoir pourquoi la désolidarisation progressive au niveau des colonnes du noyau interne qui a été initiée à partir des colonnes soutenant le Penthouse n’a pas crée un report de charge sur la structure externe, simultanément à celle qui se serait selon le Nist produite sur les colonnes du noyau interne.

La question est d’autant plus pertinente que J. Quirant n’a eu de cesse d’affirmer que l’enveloppe externe était largement insuffisante pour cela, lorsqu’il était interrogé à ce sujet sur le forum de reopen. Ainsi, dès la perte de portance du portique est de la tour 7, la structure externe a subi un report de charge qu'elle était incapable de supporter... Pourquoi a-t-elle attendu que toute la structure des pilliers internes soit down pour céder, alors qu'elle avait été fortement affaiblie entre le 5ème et le 7ème étage, en raison des incendies?

5. Il n’existe dès lors pas la moindre preuve que ce soit la seule enveloppe externe du WTC 7 qui se soit effondré en 7 secondes dont 2,5 en chute libre.

6. D’après le Nist, non seulement les feux n’ont pas développé des chaleurs élevées mais les incendies ont migré durant les 7 heures (8 même pour certains ingénieurs, ce qui serait d’ailleurs plus conforme aux témoignages de Jennings et Hess) qu’il leur fut donner de ravager les tours à des étages toutefois très localisés.

Il n’existe par conséquent pas la moindre preuve que des incendies auraient chauffé en un endroit localisé une colonne pendant 3 heures ininterrompues.

Lorsqu’on lit les critiques qui ont été adressées au draft du rapport du Nist sur le WTC 7, on remarque que de nombreux scientifiques se sont émus des facteurs pris en compte dans l’explication du Nist, dont celui prêté aux effets des débris projetés suite aux effondrements et des chaleurs développées par les incendies, qui ne reposaient apparemment pas sur grand chose...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#110 12-11-2010 22:46:03

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Onégus,

Sans accent, le "e".

On ne sait pas qu'il s'est passé, puisqu'aucune caméra ni aucun Tony Montana n'a filmé cette partie du bâtiment au moment de l'effondrement. J'ai le choix entre plusieurs possibilités, pourquoi devrais-je forcément souscrire à la plus farfelue, à savoir celle que tu défends d'arrache-pieds, celle d'une démolition dont personne, dans le plus important centre économique des Etats-Unis, n'a remarqué la mise en place ?

Les caméras ont filmés deux faces du bâtiment sur lesquelles des signes de ce qui se passait sur la face cachée de la lune auraient inévitablement été vus si ta théorie débile s'approchait un tant soit peu de la réalité... Ton deuxième argument spéculatif n'a rien à faire dans un examen empirique des éléments observables, encore un des vieux marronniers de la rhétorique de debunking bas de gamme.

Tu fais dans la foi en notre Très Sainte Mère Nano-Thermite, ou Démolition Contrôlée, on ne sait pas trop, et cette nuance simple devrait déjà pousser les plus rétifs aux explications hasardeuses et cependant catégoriques à se poser des questions sur le bien-fondé de l'entreprise.

Je n'ai foi qu'en la logique, le bon sens et les bases de la physique. Je ne te retourne pas l'argument car tu n'es pas dans le registre de la foi mais dans celui de la désinformation délibérée.

Je fais pour ma part dans le doute raisonnable, j'émets des hypothèses, qui relèvent du bon sens.

Non, tu es dans la négation des éléments observables, la pseudo-science spéculative et la rhétorique de supermarché.

Et si mes explications ne tiennent pas la route, ce qui est tout à fait concevable, je n'affirme rien, il n'empêche qu'elles se placent dans une démarche rationnelle.

Un niveau de rationalité à peu près équivalent à celui de la scientologie... Et oui, je confirme, tes explications ne tiennent pas la route, elles confinent au ridicule, je pense que même les gens de HFR te les renverraient à la figure et t'accuseraient d'être un Donald Forestier bis...

La probabilité que des dizaines d'ouvriers,complices de fait de la chose, aient placé à l'insu de tous les systèmes de sécurité, de milliers d'employés, des charges explosives dans un bâtiment de cette taille, pour le faire s'effondrer aussi proprement, est extêmement faible, voire nulle.

Toujours l'argument rhétorique et spéculatif sans objet dans un examen empirique des éléments observables. Inutile de le répéter douze fois...

La probabilité qu'à événement unique dans un bâtiment unique, répercussions et conséquences uniques est en revanche tout à fait possible, voire logique.

La probabilité que ton "évènement unique" (effondrement d'un building à structure métallique sous l'effet d'incendies) se reproduise 3 fois le même jour au même endroit est proche de zéro et constitue une insulte à la logique.

En outre, ce n'est pas parce que quelque chose ressemble à quelque chose d'autre qu'il s'agit de la même chose.

Mais quand les points de ressemblance se comptent par dizaines, la probabilité qu'il s'agissent de la même chose l'emporte.

Je le répète donc : je ne sais pas ce qu'il s'est produit, mais il me semble bien qu'une démolition contrôlée, en plus d'être inutile comme déjà mentionné dans une précédente contribution à la recherche de la vérité, est totalement improbable.

Tu peux répéter autant que tu veux, ça ne changera rien au fait que tant qu'une explication plus sérieuse qu'un effondrement dû à des incendies de bureaux n'aura pas été fournie, celle d'une destruction programmée du bâtiment reste la plus vraisemblable au regard des éléments observables.

La solution doit donc être autre. Quelle serait-elle? Des ingénieurs ont tranché et expliqué que les feux couplés aux énormes dégâts provoqués par la chute de la tour voisine  étaient responsables de l'effondrement. Du fait de la structure spéciale et de la localisation "en équilibre" de la bâtisse, du fait des incendies incontrôlables (dixit les pompiers) qui ont ruiné l'édifice.

Oui, le WTC 7 en équilibre sur une centrale électrique, tu nous as déjà sorti cette connerie lamentable... Les explications de tes ingénieurs, qui ont travaillé sous le contrôle direct de l'administration Bush et n'ont aujourd'hui pas le droit de s'exprimer ni de débattre de leurs travaux, ont été invalidés par la confirmation des 2'25 secondes de chute libre à l'initiation de l'effondrement.

Ces quelques phrases au dessus s'apparentent à c'est ce que l'on pourrait nommer "raison". Je vous laisse chercher l'opposé de ce terme, qui correspond à vos convictions.

Non, ces quelques phrases s'apparentent à ce qu'on nomme baratin ou enfumage, au choix, ce qui correspond aux motivations véritables de ta démarche. Epargne-nous tes manifestations d'auto-satisfaction égotiques, c'est pathétique...

"J'ai bien peur que tu ne finisses tout seul à soliloquer sur ton fil". Moi qui souhaitais soliloquer à plusieurs, me voilà bien embarassé.

Bingo, j'étais à peu près certain que tu tomberais dans le piège de cette figure de style pour faire le malin :
Soliloquer: verbe. Se parler à soi-même, seul ou en présence d'autres personnes.
Effectivement, te voilà bien "embarrassé", et avec deux "r" en plus !

End of the story en ce qui me concerne, je ne vois pas l'intérêt de continuer à nourrir ce qui n'est de toute évidence qu'une entreprise de troll grossier.


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#111 12-11-2010 22:54:48

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: Ora et Labora...

@JFK, je suis à l'heure actuellle à un contre 4. Tu me pardonneras de ne pas prendre en considérations toutes les contreparties.

Et aux autres convaincus par les billevesées onzeseptembristes, le gouvernement US vous remercie de passer tant de temps à ne rien démontrer et à ne pas descendre dans la rue, à cogiter sur de la nanothermite introuvable et une chute libre improbable. Sympa, ludique, inefficace.
Merci.

Hors ligne

 

#112 12-11-2010 23:26:20

SHA GUA DAN
Invité

Re: Ora et Labora...

@ tous : merci de vous calmer.
Les divergences de vue ne doivent pas transformer ce fil en foire d'empoigne.
Inutile d'importer ici vos rancœurs passées.

 

#113 13-11-2010 00:01:31

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

@JFK, je suis à l'heure actuellle à un contre 4. Tu me pardonneras de ne pas prendre en considérations toutes les contreparties.

Risible; alors rions.

Allons, pour t'éviter le recours à cette diversion de bas-étage, chacune de tes 4 contreparties pourra choisir une question qui t'a été posée :

Ainsi, dès la perte de portance du portique est de la tour 7, la structure externe a subi un report de charge qu'elle était incapable de supporter, selon J. Quirant. Pourquoi a-t-il fallu attendre que tous les pilliers internes et, à leur suite, les planchers du WTC 7 s'effondrent avant que la structure externe, nettement moins résistante que les colonnes centrales auxquelles elles étaient reliées et prétendument fortement affaiblies entre le 5ème et le 7ème étage, en raison des incendies, s'effondre d'une pièce, dans un bel ensemble qui rappelle les scènes de démolitions présentes dans le fameux Koyaanisqatsi sur la musique de Ph. Glass ?



Pour ceux qui n'aiment pas la musique de Ph. Glass, passez directement à la 6'.

Ceux qui l'aiment regarderont toutes les séries de cette vidéo car dans mon souvenir (cela remonte au début des 80), il y avait plein d'images de démolition contrôlée! J'en avais été subjugué d'ailleurs! Ce film est d'ailleurs captivant mais à regarder sur un grand écran pour être pris par le vertige.

Dernière modification par charmord (13-11-2010 00:28:44)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#114 13-11-2010 09:32:03

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Et aux autres convaincus par les billevesées onzeseptembristes, le gouvernement US vous remercie de passer tant de temps à ne rien démontrer et à ne pas descendre dans la rue, à cogiter sur de la nanothermite introuvable et une chute libre improbable. Sympa, ludique, inefficace.
Merci.

Je suppose que tu nous écris là de ton i-phone en pleine manif !

Mais t'as raison, ceux qui posent les questions qui dérangent sont ceux qui ne dérangent pas. C'est tellement vrai que dès que certains s'y collent, ils sont vilipendés par tout l'establishment réuni.

Je te laisse donc là, avec ton i-phone et ta manif.

Bon vent.


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#115 14-11-2010 13:49:17

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Ora et Labora...

charmord a écrit:

Red Cloud, je pense que notre ami Gonzague veut dire que l'effondrement des colonnes à l'intérieur et des planchers qu'elles soutenaient s'est produit avant l'effondrement externe visible du WTC 7.

En fait, ce que l'on verrait s'effondrer durant les 6 à 7 secondes ce serait la coquille vide ou quasiment du WTC 7.

C'est une théorie piquée à Quirant qui s'est permis de donner son interprétation personnelle des explications - ou plutôt des pétitions de principe - du Nist n'a pas osé écrire clairement ce que Quirant lui impute et a, au contraire fourni une simulation informatique, invalidant assez radicalement ladite interprétation...

Enfin, comme je ne suis pas comme Gonzague, je lui demanderai de confirmer ou infirmer si mon interprétation de ses dires et pensées est correcte, avant d'être affirmatif wink

Le problème avec cette théorie est qu'elle ne se fonde que sur des pures conjectures et qu'en plus, elle n'est pas cohérente et contredite par quantité d'autres informations oubliées et négligées.

Merci bien, Charmord, de cet éclairage, mais Gonzague doit pouvoir répondre tout seul.

Je posais une question de non-spécialiste (voir les formulations ci-dessous!) à un non-spécialiste. Avant de, éventuellement, critiquer - mot qui a un sens neutre - les explications de Gonzague sur la chute libre, je souhaitais me faire le plus fidèlement possible une idée de ses explications justement. Sans doute que comme la majorité des gens d'un côté ou de l'autre de la contestation - en tout cas comme moi -, Gonzague lit ce qui a été écrit sur tel ou tel élément du dossier pour l'incorporer, mais à sa façon, et c'est cette façon qui compte.

Il a bien fait d'ouvrir un fil pour échanger ses points de vue, et dans cette mesure je ne vois pas trop l'intérêt de lui prêter une "théorie" et de deviner ce qu'il "veut dire" avant qu'il ne le dise clairement.

En particulier, je lui demandais ce qui a fait passer l'état de la matière de la trentaine de mètres parcourus en chute libre d'un niveau de résistance non-nul à un niveau parfaitement nul. Est-ce l'incendie qui a fait la matière se comporter exactement comme de l'air pendant 2,25 s?


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#116 23-11-2010 07:41:08

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Ora et Labora...

Tiens, Gonzague ! Impossible pour moi de ne pas laisser un petit message pour te dire que je trouve la présente tentative très sympathique. J'aurais peut être participé si tu étais parti sur un spectre plus serré - là ça me semble beaucoup trop large pour aller ou que ce soit. Ceci dit, en lisant de façon superficielle, j'ai l'impression que tu vas pouvoir au mieux justifier ton opinion ce qui laisse un fossé par rapport à justifier qu'on ne doit pas réouvrir l'enquête. Enfin, bienvenue ici, quoi qu'il en soit, et en espérant qu'à défaut de tout le restre tu ne te priveras pas des saillies drolatiques avec lesquelles tu égailles parfois le débat et que j'apprécie smile

Redford, aka Gregory sur Conspiracywatch.

PS

Et aux autres convaincus par les billevesées onzeseptembristes, le gouvernement US vous remercie de passer tant de temps à ne rien démontrer et à ne pas descendre dans la rue, à cogiter sur de la nanothermite introuvable et une chute libre improbable. Sympa, ludique, inefficace.

Main n'empêche pas but, Gonzague. J'étais dans la rue contre la réforme des retraite, qui me semble un chantier prioritaire au 11 septembre, tout simplement parce que le mal accompli au nom du 11 septembre a déjà été réalisé pour la plus grande part : massacre de plus d'un million d'arabe, pillage, tensions géopolitiques (je viens de voir que la Russie lance la construction rapide de 5000 abris anti atomiques à Moscou, ça donne quand même l'état de l'ambiance...) et affaiblissement tragique de l'occident.

Par ailleurs

- la nanothermite est trouvée et montrée. Tu peux contester la démonstration en produisant dans ton cas un avis scientifique contraire (je te préviens, le seul avis scientifique contraire basé sur l'étude d'échantillon est celui d'un type par ailleurs partisan de l'inside job...), mais tu ne peux pas dire que l'on ne t'a pas montré cette nanothermite.

- en comparant la simulation d'effondrement du NIST pour la tour WTC7 et les vidéos de ce qui s'est réellement passé, il me semble qu'il n'y a aucune ambiguité sur qui propose une explication "improbable". Sérieusement, ce simple écart titanesque devrait clore le débat : la modélisation du NIST est absolument impuissante à expliquer l'effondrement tel qu'il a eu lieu avec les seules causes qu'autorise une lecture VO des évènements.

Dernière modification par Redford (23-11-2010 07:56:38)


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#117 26-11-2010 13:49:36

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Ora et Labora...

Gonzague a écrit:

Cahrmord, c'est correct, si ce n'est que je ne l'ai pas "piquée" à Quirant. C'est ma conclusion, à moi, tout seul, formulée comme un grand. J'ai très peu lu le site de Moorea pour tout dire.
Je trouve en revanche assez gonflé de ta part d'oser dire "Le problème avec cette théorie est qu'elle ne se fonde que sur des pures conjectures", alors que de ton côté, tu prétends qu'il s'agit d'une démolition contrôlée que rien ne démontre. Pas de témoins, pas d'explosions significatives, pas d'ouvriers placant des charges, rien. Tu te bases sur le fameux "on dirait une démolition contrôlée, c'est donc une démolition contrôlée" et dénigre ceux qui apportent une théorie alternatve sous prétexte qu'il ne s'agit que d'hypothèses. C'est cocasse.

@ Red Cloud, je repasserai dans l'après-midi et vous répondrai plus precisément.

J'espère que rien de grave ne vous tient loin de votre clavier.

Expliquer comment pendant 2,25 s rien n'a amorti la chute d'éléments supérieurs du bâtiment sur des éléments inférieurs ne doit pourtant pas vous prendre trop de temps. Il suffit de montrer que pendant cette durée ces éléments inférieurs avaient en tout point une résistance nulle.

Dernière modification par Red Cloud (26-11-2010 13:51:30)


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#118 26-11-2010 14:12:38

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4799

Re: Ora et Labora...


Pourquoi voit-on de très nombreuses explosions sur la face si il n'y a pas d'explosifs ? Malheureusement pour vous, vous ne pouvez pas utiliser le pseudo-argument de l'air comprimé ici, à moins d'affirmer que la structure interne du bâtiment, effondrée 10 secondes plus tôt est ensuite remontée à toute vitesse sous l'effet d'un retournement de gravité, créant ainsi une surpression d'air localisée. Mais j’imagine qu'il n'y a que Mmarvin pour proférer une bêtise pareille, il en serait bien capable après l'air marin corrosif et le coup de pied sismique.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#119 26-11-2010 14:29:36

mmarvinbear2
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-11-2010
Messages: 19

Re: Ora et Labora...

Tu n'as pas remarqué que ces "squirbs" ne ressemblaient pas aux autres ? Qu'il n'y avait pas de jet horizontal en façade cette fois, mais juste un mouvement vers le haut qui se produit au moment de la chute de la façade ?

C'est simplement le signe qu'à cet endroit là, un groupe de fenêtres a cédé et a permis le passage de fumées et de poussières internes.

Mais bon, c'est déjà bien que vous ayez compris que la structure interne est tombée en premier. Cela atomise la thèse des explosifs et de la thermite, c'est un grand progrès (soit-dit en passant, je me demande d'ailleurs comment des explosifs auraient pu rester sur place après l'effondrement de la structure interne, à moins de les coller contre le mur. Je me demande aussi dans ce cas la pourquoi le faire ? Pour faire tomber la façade, à la rigueur, moi je les aurai mis en bas de l'immeuble, pas au dernier tiers avant le sommet).

Hors ligne

 

#120 26-11-2010 14:39:54

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: Ora et Labora...

L'effondrement interne qui ne provoque pas la moindre déformation externe c'est votre thèse à vous, et tout le monde ici considère qu'elle est absurde je vous rassure…


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr