ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#161 10-02-2010 02:11:07

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Franchement pas terrible ce documentaire de Ted Anspach, je veux dire même pas terrible dans ses manipulations...
Il n'arrive pas à la cheville de son confrère Malterre qui au moins a du bosser dur pour arriver à ses fins et donner à son reportage l'apparence  d'un travail journalistique honnête et intègre...

Excepté un "debunking" du WTC7 qui en dit long sur son travail d'investigation (voir le post de Pole), Ted Anspach se contente de laisser parler les "complotistes" et de dire en gros que ces informations sont fausses sans jamais le démontrer !!!!

Bref, niveau argumentation : NADA, rien de rien, le néant total.

En tout cas une chose est sûre : il a vu Jeudi Noir :

48'30 : "Fin de ce documentaire mais on se retrouvera : vous risquez bientôt de tomber sur sa version revu et corrigé à la sauce complotiste sur Internet."

Shrykull a écrit:

Je n'ai pas vu le docu (je n'ai apparemment pas raté grand chose) mais quand j'entends cette histoire de tour 7…  si ça se trouve c'est un message subliminal visant à nous soutenir en fait ? yikes

Franchement, c'est à se demander...
D'ailleurs on voit la vignette de Jeudi Noir dans le documentaire d'Arte à 12'40...tongue

Questions :

- Certains ici ont parlé de la comparaison entre la simulation du NIST sur l'effondrement de la tour n°7 :  Ted Anspach l'a montrée dans son docu ? (j'ai pas le courage de me retaper le docu pour l'instant)

-Dans son article dans Marianne Bénédicte Charles écrit :

Plus cocasse en apparence, mais tout aussi inquiétant en réalité, le groupe de rap allemand die Bandbreite, premier groupe de hip-hop complotiste (et d’extrême-droite).

Je ne me souviens pas que ce groupe de rap allemand fut étiqueté de la sorte... C'est le cas ?


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#162 10-02-2010 02:20:33

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

vues les paroles du groupe, et son style rugueux, OUI, ils sont NPD.


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#163 10-02-2010 02:34:12

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4834

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Malgré tout on parle de nous. En bien ou en mal on en parle de plus en plus. ReOpen911 dérange les journalistes bien pensants c'est un fait. Reste à en trouver la raison.

Vous savez je n'y croyais pas trop au départ au schéma de Schopenhauer... Mais tout compte fait...

Toute vérité franchit trois étapes :

   1. D’abord elle est ridiculisée.
   2. Ensuite, elle subit une forte opposition.
   3. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.

On est au moins à 2,1 non ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#164 10-02-2010 02:40:28

The_Dude
Membre du forum
Lieu: Champigny sur Marne
Date d'inscription: 01-11-2008
Messages: 341

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Zorg a écrit:

- Certains ici ont parlé de la comparaison entre la simulation du NIST sur l'effondrement de la tour n°7 :  Ted Anspach l'a montrée dans son docu ? (j'ai pas le courage de me retaper le docu pour l'instant)

Bah c'est à 12m30 à peu près... il montre la simulation mais pas en entier juste avant l'effondrement des flans du bâtiment vers le centre, l'image est remplacé en surimpression par la chute réel du WTC 7...

Il montre deux fois cette fameuse chute puisqu'il a filmé en gros plan la vidéo que Sha Gua Dan montrait sur son appareil photo  aux passants.

En fait Ted Anspach a surtout filmé le net, c'est la première fois que je vois un docu qui utilise autant d'image de cette manière.

Heureusement qu'il a limité les zoom et dé-zoom qu'on a pu voir au début parce que c'était pénible.


War by Deception 2013 de Ryan Dawson... en anglais uniquement hélas...  Une vidéo malgré tout immanquable sur le 11/09.

Hors ligne

 

#165 10-02-2010 02:40:36

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

L'article de Numerama a été mis à jour :

Mise à jour : Encore plus caricaturale que ce que l'on pouvait redouter, toute la soirée Théma d'Arte est disponible sur le site d'Arte. Nous pouvons résumer son propos en trois temps : 1. Internet c'est rien que de la désinformation dangeureuse manipulée par les complotistes, 2. l'information de qualité ne peut être communiquée que par de vrais journalistes dont c'est le métier, qui se remettent continuellement en question ; 3. faisons que cette information soit payante pour sauver la presse et donc la démocratie mis en danger par la gratuité d'Internet.

Nous pourrions nous lancer dans une analyse plus longue et détaillée, mais dites-nous plutôt ce que vous en avez pensé...


http://www.numerama.com/magazine/15035- … 5-maj.html

Hors ligne

 

#166 10-02-2010 02:44:07

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Figaro - 09 02 2010 :

Ils voient des complots partout
Muriel Frat
09/02/2010 | Mise à jour : 10:58 |

http://www.lefigaro.fr/medias/2010/02/09/1f537818-1561-11df-8e18-210e4d879037.jpg

Des «complotistes» se servent du Web pour alimenter leur théorie, notamment sur les attentats du 11 Septembre

Le documentaire décortique la façon dont les révisionnistes utilisent Internet et la télévision pour leur propagande.

D'Internet, il peut sortir le meilleur comme le pire. Le pire, ce sont ces lobbys et ces groupes de pression qui se font passer pour des médias d'information afin de répandre leur propagande sur le Web. Pendant un an, Ted Anspach a creusé le sujet, est entré en contact avec ces prétendus journalistes, les a filmés et a observé leurs sites à la loupe. Le résultat, le documentaire Les Effroyables Imposteurs diffusé ce soir sur Arte dans le cadre d'une Thema intitulée « Main basse sur l'info », fait froid dans le dos. « La présence, sur les plateaux de Frédéric Taddeï et de Guillaume Durand, d'individus qui débitent des idioties sur les attentats du 11 Septembre m'a incité à réaliser ce documentaire, explique le réalisateur. J'ai voulu comprendre comment ils se débrouillaient pour faire porter leur voix à ce point-là, comment ils parvenaient à intervenir dans des émissions de qualité.»

Ted Anspach a notamment suivi les animateurs d'un site qui croient dur comme fer que les Américains ont fomenté les attentats contre les Twin Towers, qu'aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone et que les enregistrements de Ben Laden revendiquant les attaques contre les États-Unis ont été trafiqués. En plus d'un blog visité chaque jour par quelques milliers d'internautes, ils animent un réseau de bénévoles destiné à développer leur théorie du complot : distribution de tracts dans les rues de Paris, en particulier auprès des jeunes, conférences et interventions dans les médias traditionnels. Car «pour concocter une rumeur qui pèse, précise Ted Anspach, Internet ne suffit pas. Il faut aussi infiltrer les médias de masse.»

«Les ennemis de la liberté»

C'est ainsi que les « complotistes » ont réussi à faire inviter l'un des leurs, un homme politique italien, Giulietto Chiesa, par TV7 Bordeaux, une chaîne appartenant au groupe Sud-Ouest sur laquelle il va développer ses convictions à l'envi et sans contradicteur. « Ce qui est étonnant, c'est que ces gens sont diplômés et éduqués. Ils ont réussi à attirer dans leurs filets des “people” comme Jean-Marie Bigard et Marion Cotillard qui donnent un vaste écho à leurs thèses. »

Mais, selon Ted Anspach, « la France est confrontée à une vague complotiste plus dangereuse, composée d'organisations avec un agenda politique précis. Elles ont trouvé dans l'information citoyenne une nouvelle brèche pour remporter la bataille de l'opinion. » Et de citer comme exemple Alterinfo, une « agence de presse associative » qui alimente son site avec d'autres agences et offre une tribune à Al-Manar, antenne télévisée du Hezbollah interdite en France pour incitation à la haine raciale. Des milliers d'internautes reprennent les informations de cette « agence » et les font circuler sans savoir qui se cache réellement derrière. « Les ennemis de la liberté, conclut Ted Anspach, ont compris tout le parti qu'ils pouvaient tirer d'Internet.»

http://www.lefigaro.fr/programmes-tele/ … rtout-.php


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#167 10-02-2010 02:52:16

The_Dude
Membre du forum
Lieu: Champigny sur Marne
Date d'inscription: 01-11-2008
Messages: 341

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Il y a du progrès Giuletto Chiesa est au moins homme politique italien pour le Figaro big_smile

D'ici deux ou trois ans il sera enfin ancien Eurodéputé. lol


War by Deception 2013 de Ryan Dawson... en anglais uniquement hélas...  Une vidéo malgré tout immanquable sur le 11/09.

Hors ligne

 

#168 10-02-2010 02:55:02

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4834

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Ce qui est étonnant, c'est que ces gens sont diplômés et éduqués. Ils ont réussi à attirer dans leurs filets des “people” comme Jean-Marie Bigard et Marion Cotillard qui donnent un vaste écho à leurs thèses. » Mais, selon Ted Anspach, « la France est confrontée à une vague complotiste plus dangereuse, composée d'organisations avec un agenda politique précis. Elles ont trouvé dans l'information citoyenne une nouvelle brèche pour remporter la bataille de l'opinion. »

Allez hop au goulag ReOpen !!!!


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#169 10-02-2010 03:19:14

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Ted Anspach a écrit:

«pour concocter une rumeur qui pèse, Internet ne suffit pas. Il faut aussi infiltrer les médias de masse.»

Ted Anspach a écrit:

"Ils ont réussi à attirer dans leurs filets des “people” comme Jean-Marie Bigard et Marion Cotillard qui donnent un vaste écho à leurs thèses"

Ted Anspach a écrit:

"La France est confrontée à une vague complotiste plus dangereuse, composée d'organisations avec un agenda politique précis. Elles ont trouvé dans l'information citoyenne une nouvelle brèche pour remporter la bataille de l'opinion."

Et bien voilà une jolie théorie du complot que nous concocte ce brave Ted Anspach : les "complotistes" issus des marais du Net sont en train d'infiltrer les médias de masse, pervertissant nos peoples et manipulant certains journalistes/animateur... La théorie du complot des "complotistes", quoi... lol

On atteint ici un rare niveau de ridicule, pas étonnant que le Figaro publie ces âneries...


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#170 10-02-2010 08:37:51

SHA GUA DAN
Invité

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Sky a écrit:

@SHAGADOU tu ressembles a rien! tu peux pas te sapper correctement quand tu passes a la TV?

Enfoiré ! lol

Ayant dormi 4 heures (bis repetita), j'ai enfilé les premières fringues qui me tombaient sous la main. T'as de la chance, t'as échappé au jogging informe et au velours côtelé tongue .

Sky a écrit:

Les joyeux Gignoles de Reopen noyé au milieux d'un Océan de perchés plus tarés les un que les autres...belle image...MERCI ARTE

Ouais, désolant. Naïvement, je pensais que cette chaîne "pour intellos" sortait du lot. Eh ben non. Amalgames et courte vue. Ce n'est pas demain que j'aurai la télé.

 

#171 10-02-2010 09:24:28

Blackwater
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2010
Messages: 108

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

j'ai regardé le reportage hier soir

ouai bah c'est pas terrible ils ignorent toute les preuves et font passé reopen911 pour des antisémite négationistes ect...

franchement ils me font de la peine ces pauvres journalistes pro bush


http://www.youtube.com/user/nikoandsam mon compte youtube pour plus d'infos

Le 11 septembre a un point positif il nous a ouvert les yeux

Hors ligne

 

#172 10-02-2010 11:46:19

emmy
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 30-01-2010
Messages: 43

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

j'ai regardé Arte tout comme vous et je suis tres etonnée que cette tele qui generalement "reflechi" un peu plus que ça, ose denigrer à ce point le net et les personnes qui travaillent sur le probleme que nous pose le 11septembre.

iL Y A CONTRADICTION: ils reconnaissent qu'ils agissent en "meutes" et repetent tous en coeur la même info, sans investiguer la dessus...MAIS par ailleurs ils ne reconnaissent pas le travail de longue haleine de ceux qui travaillent vraiment pour que la vérité eclate.

Je crois que ce qui les gene: c'est qu on est en train de leur "piquer" leur boulot en faisant mille fois qu'eux.
Voila pourquoi ils ne savent que denigrer et traiter de "complotistes, de vilains negationistes" tout ceux qui arrivent a avoir plus d'infos qu'eux sur un sujet donné.
La presse "classique" va tres mal: tans pis pour eux...c'est leur travail, voire leur independance qui est remise en cause!

Hors ligne

 

#173 10-02-2010 12:29:02

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Face à La Ferme Célébrités sur TF1, et NCIS sur M6, France 2 rediffusait un épisode de la série française "Le Tuteur" avec Roland Magdane. 3.413.000 de personnes ont répondu présentes, soit 13.1% de PDM. Une audience moyenne pour cette fiction.Le magazine "Thalassa" sur France 3 était consacré hier soir aux chasseurs de trésors. Et c'est un score décevant pour le magazine de la mer qui n'a attiré que 2.204.000 de téléspectateurs soit 8.8% de PDA.Quant à Arte, le téléfilm "Conspiration" de Frank Pierson a captivé 1.172.000 téléspectateurs soit une part d'audience de 4.5%. Un joli score pour la chaîne !

Hors ligne

 

#174 10-02-2010 13:19:03

AC
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 16-11-2007
Messages: 1319

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

J'ai regarder hier la théma, et je sors carément soulagé !smile

D'abord parceque le doc de Ted est de très mauvaise qualité. Il aura surement fait fuire la moitié des spectateurs au bout des 10 premieres minutes, qui sont les plus mal faites. Une mediocrité de réalisation à laquelle les telespectateurs ne sont pas habitués.

Ensuite parcequ'il entame son doc par la grippe A lol ... Là teddy finit de s'achever avant meme de rentrer dans le vif du sujet. la pandémie ET la vaccination sont 2 fiaskos avérés et ... grand public ! En fevrier 2010, venir faire la pub de la vaccination H1N1... c'est vraiment se tirer une roquette dans le pied !!

Enfin parceque ReOpen911 n'est pas une asso d'illuminé et que ca se voit !

Et en bonus on voit au moins 4 fois la tour 7 s'eccrouler cool

Et en Bonus Bonus : Leconte etait aussi mauvais en animateur de débat que peut l'etre Ted en réalisation de Documentaire lol Il bafouillait comme un bleu en presentant ses 2 invités c'etait ridicule.

Sa rangaine sur "moi je privilégie l'info sur l'opinion"... quelle rigolade.

Je suis sur qu'hier sur le million et demi a regarder arte il n'y avait que des militants de l'information citoyenne et des journalistes smile

apetimedia a écrit:

En tout cas, bisou aux tracteurs, au flouté, au boss, et au "journaliste" italien, car vous le valez bien.

OUi bien joué , Se retrouver face à une caméra est une experience extremement destabilisante qui plus est quand c'est face à quelqu'un qui a l'intention de vous descendre, et quand c'est en plus pour parler d'un sujet aussi difficile que le 11 septembre....Malgres tout ca, sur les images que diffuse Ted , (et il a du certainement choisir les pires...), on vous voit garder le controle et tenir le choc. COmme dit plus haut dans le topic impossible en prenant vos propos de dénigrer ReOpen911,  donc bravo pour votre self control a tous ! pour moi vous les avez sèché.

Coup de coeur pour le journaliste de TV7 Bordeaux !!!
lorsque Ted lui reproche de ne pas contredire Chiesa, il a vraiment un eclat de genie en lui repondant (dans l'esprit, j'ai pas les mots exactes) :

-> Chiesa est un journaliste, un grand journaliste qui a fait grand travail d'investgation et de recherche, je fais confiance a sa qualité de journaliste, et je ne fais absoluement rien de different  ou de pire que tous les journalistes de la planete qui se recopient entre eux dans les medias sans aller verifier le travail des autres !!

E X C E L L E N T !! smile

Dernière modification par AC (10-02-2010 13:21:28)

Hors ligne

 

#175 10-02-2010 13:19:27

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Quelqu'un a-t-il enregistré l'émission ?
Tout ce que me donne le lien vers Arte, c'est "Pour de raisons de droit, la consultation de cette vidéo depuis votre pays n'est pas possible"
hmm


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#176 10-02-2010 14:03:46

Calixte
Invité

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Oui, chapeau au journaliste bordelais qui a séché le Ted de bien belle manière wink !

Je ne suis pas certaine que ce soit bien joué également de la part de TA de tenter de stigmatiser les médias de province qui seraient moins responsables que les médias nationaux sur le sujet comme ARTE ! Allez zou, le journalisme citoyen et le journalisme de province dans le même sac !

C'est vrai qu'on a eu droit à des échos assez objectifs de la part des médias locaux dans pas mal de villes. Et là, le message dans le doc, c'est quand même un peu le journaliste qui descend de Paris avec derrière lui ARTE pour taper sur les doigts des blaireaux de province qui savent pas se tenir sur le sujet et leur donner quelques leçons de responsabilité journalistique lol

S'ils commencent maintenant à se foutre sur la gueule entre eux à ce propos, on a pas fini de rigoler ! Ils sont tellement acculés qu'ils en arrivent à tirer sur tout ce qui bouge y compris sur leurs propres pieds tongue. Et encore une fois, ils pensent très sincèrement creuser la tombe du journalisme citoyen en agissant ainsi alors qu'en réalité, ils creusent très très méthodiquement la leur.

Evolutions à noter: au niveau intello, nous avons gagné au passage, semble-t-il, quelques neurones mais de haute lutte ! Niveau psy, nous sommes passés d'illuminés bons à enfermer à frustrés. Mais jusqu'où iront-ils big_smile ?

 

#177 10-02-2010 14:06:45

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

@AC

pas vu tout le reportage, mais pour Leconte +1000, il est extrémement mauvais animateur. C'est pas pour dire, mais j'ai fait des 100aines de débats en salle, et là, on le voit couper la parole, plus ou moins bafouiller, imposer d'une voix un ton au dessus des orientations au débat, qui sont bien sûr biaisées... on est tout le temps dans la preuve de faits préetablis et cela se sent grave. Ils ne sont pas fins, c'est pitoyable.

Quant aux Allemands, ils m'ont déçus... je prépare une recension d'émissions allemandes et autres, de bien meilleure tenue (dont celle d'ORT2 Autriche, à la fin de laquelle Wisnevski a porté plainte quand même en septembre dernier.... polis mais fermes les allemands!

Le plateau de débat tournait en rond. Pas une seule idée lumineuse, pas une seule idée qui montre que le net évolue chaque jour trés vite, pas une seule idée, par exemple de proposer des assises citoyennes du journalisme ouvertes au public, avec filmage en direct, modération tournante, charte à la fin, parole en direct aux jeunes, dans 10 villes de france...

le sujet: les sources, d'où et de qui?
le sujet: les circuits, les reséaux, comment ca marche, et comment cela devrait marcher ?
le sujet: l'influence de l'Etat...
le sujet: le rôle du csa, de RSF, des syndicats de journalisme etc...
le sujet: les non alignés / comment avoir des infos fiables, alors que tout et son contraire circule sur vénézuéla, iran, corée, malaisie, sri lanka, soudan, darfour, kosovo, turquie, haïti, georgie etc...
le sujet: l'atlantisme / comment surmonter ce biais perceptuel pour atteindre une comprehension moderne du monde?
le sujet: les services de renseignement du monde entier / comment cohabiter avec eux? comment déjouer leurs intrigues?
le sujet: le terrorisme d'Etat / comment l'identifier mieux, et surmonter les menaces qu'il fait peser sur la profession
etc..
etc..

internet: les jeunes s'en sont emparés et le réinventent chaque jour, c'est à la profession de s'adapter et pas le contraire, le brider ne servira à rien car les échappatoires, comme les hackers, se multiplieront, tout consiste à mettre en oeuvre un modèle économique nouveau, mais surtout à rétablir la confiance en allant chercher/creuser là où le public veut savoir, pas seulement dans les salons de thé ou les brasseries en vue. Bref: On veut tout savoir, et on sait que c'est désormais possible. A la clé: la transformation des relations entre les hommes et les peuples , car l'élitisme était visible hier soir. Elkhabach était pathétique dans ses pleurnicheries qui arrivent 10 ans trop tard. Si ils touchent des salaires monstrueux, pourquoi ne font-ils pas mieux leur travail, pour anticiper tous les reproches que de plsu en plus de citoyens leur font avec des arguments ?

bla bla bla j'arrête c'est trop évident tout cela, ils faut qu'ils se bougent, basta, et qu'ils arrêtent de tondre le mouton au passage.


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#178 10-02-2010 14:08:06

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

dufada
le debat :
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3051902.html
et le reportage de meme sur le site : desolé  je fouille pas  je suis dessus : pas de deconnection !

Hors ligne

 

#179 10-02-2010 14:39:53

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Pour rappel, au passage : Petit flash-back sur une analyse très intéressante d'une émission d'Arte diffusée en 2004...

http://www.dailymotion.com/video/x9jo0k … e-1-2_news
http://www.dailymotion.com/video/x9jo66 … e-2-2_news

Dernière modification par Tree-Tree (10-02-2010 14:42:05)

Hors ligne

 

#180 10-02-2010 14:54:14

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Et c'est reparti pour un tour sur AVox... roll

"Les effroyables imposteurs", un documentaire de salut public

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/ar … s-un-69712

Extrait : "...nous ne pouvons que nous réjouir du travail accompli par Ted Anspach, à la fois salvateur et rassurant" lol

Article intéressant ? : 72% de "non" ! :Ouf... Mais les habituels Léon and co vont revenir à la charge...

Dernière modification par Tree-Tree (10-02-2010 14:55:15)

Hors ligne

 

#181 10-02-2010 14:57:08

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

« Soyezsympa.fr, le PS façon google, Arté braque le net», France Info, David Abiker, 10 février 2010


France Info : Et on termine avec les réactions négatives, c’est le moins qu’on puisse dire des usagers de Twitter après la soirée Théma d’Arté hier, consacré à l’information et à la désinformation...

Retranscription du passage radio

France Info : Un coup d'oeil également à la soiré thématique hier soir sur Arte . Il était question des rapports entre Internet et le journalisme

David Abiker : Cela commençait plutôt bien avec un documentaire sur le conspirationnisme et la désinformation et puis, et puis, et puis, patratas, avec huit stars du journalisme venus en substance expliquer à quel point Internet menace l'information en favorisant l'intox et la destruction du secteur de la presse. Cela rappelait un peu les lamentations des patrons de maison de disque face à l'arrive du ficher mp3. Et ce commentaire sur Twitter de Laurent Neyssensas: « On apprend plus de choses sur la télé en étant sur Internet, que de choses sur Internet en regardant la télé. »

France Info : David Abiker, empêcheur donc d'informer en rond, si j'ai bien suivi cette soirée thématique, en tout cas ce témoignage

Lol@Abiker qui après avoir vendu le génie de ce documentaire sent le vent tourné et se fend d'une attaque contre les vieux ringards. On dirait pas, mais il est rusé comme un sioux le Abiker.

Hors ligne

 

#182 10-02-2010 15:03:03

Christo
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-12-2007
Messages: 2236

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

A mon tour de donner mes impressions

Encore un reportage qui fustige les remises en question de la version officielle de manire caricaturale, sans jamais rien argumenter, ni démontrer. 

Néanmoins , je note un progrès notable par rapport aux précédents reportages / écrits de nos médias tradionnels, à savoir que celui-ci a au moins l’honnêteté de ne pas accuser fallacieusement ceux qui contestent la version officielle d’antisémitisme, mais ce faisant, comme le faisait remarqué Sky, il "noie" la contestation de la VO "au milieu d’un océan de tarés", procédé pour le moins douteux et bien éloigné de la déontologie journalistique.

Bravo à Sha (malgré son enveloppe vestimentaire wink ) et à YvesDuc (malgré son tee-shirt "Made by Bush"*)

* Yves: tu pourrais eviter de le porter lorsque tu représentes reopen, ce qui était le cas dans ce reportage.  smile

Dernière modification par Christo (10-02-2010 15:03:44)


Responsable Promotion et Image de Marque de l'association ReOpen911

« Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence ». Arthur Schopenhauer.

Hors ligne

 

#183 10-02-2010 15:50:04

Christo
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 01-12-2007
Messages: 2236

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Article de Pierre Haski sur Rue 89 suivi plus bas par un post très bien tourné d'un internaute en réaction au reportage d'Arte et à l'article de Haski :

Lien : www.rue89.com/tele89/2010/02/10/quand-a … ias-137649

Quand Arte se livre à une « effroyable imposture » sur la crise des medias

Il y a des jours où on a envie de casser son téléviseur, mais d'habitude, ce n'est pas en regardant Arte. Mardi soir, la Thema d'Arte sur les journalistes a eu ce mérite de mettre en colère non seulement les huit journalistes qui donnaient le titre de l'émission, mais aussi un certain nombre d'autres qui étaient devant l'écran.

L'objet du délit, c'est la deuxième partie de soirée, « huit journalistes en colère », qui a suscité de très nombreuses critiques sur le web, auxquelles j'apporte ma modeste pierre.

En cause, le format : une « carte blanche » donnée à huit vieux briscards de la presse. Carte blanche, c'est-à-dire sans possibilité de les lancer, de les questionner, de mettre en cause leurs affirmations. Résultat : des propos lénifiants, complaisants, déconnectés de la réalité, que l'intervieweur passif laisse passer sans sourciller.

Des exemples (je vais me faire quelques ennemis) ?

David Pujadas, le présentateur du 20h de France2, pas le pire des journalistes évidemment, mais qui met en cause dans sa « carte blanche », le « conformisme », le « mimétisme » des journalistes, le « bruit de fond médiatique ».

Le propos serait pertinent de la part d'un universitaire qui analyserait les médias de l'extérieur, mais pas d'un homme qui a les mains sur le deuxième journal télévisé de France. Que France2 rompe avec le « mimétisme » si tel est le problème ? Qu'est-ce qui l'en empêche ?
En filigrane le procès d'Internet

Deuxième exemple ? Jean-Pierre Elkabbach, longtemps patron d'Europe1, toujours chargé de sa grande interview du matin, et membre du comité stratégique du groupe Lagardère Médias. Il dénonce la « peopelisation » dans les médias.

« J'en ai assez », dit l'homme qui siège tous les jours face à Marc-Olivier Fogiel et qui fait partie du groupe publiant Paris Match. Au fait qui était à la « une » de l'hebdomadaire la semaine dernière ? Carla Bruni-Sarkozy…

Et en filigrane dans la plupart des interventions (sauf celles, qui relevaient le niveau, d'Edwy Plenel de Mediapart et d'Eric Fottorino du Monde), le procès d'Internet qui casse tout.

Quelle drôle d'idée ont donc eu les producteurs de Doc en Stock de Daniel Leconte ? Interroger ces journalistes qui ont tout fait, tout vu dans les médias, comme s'ils étaient de blanches colombes sans la moindre responsabilité dans ce qu'on appelle par facilité de langage la « crise de la presse » ! Tout au long de la soirée, on avait envie de leur dire : mais faites ce que vous professez face à la caméra !

Au mieux il s'agit d'une paresse intellectuelle qui cède au « star system », ou, pour reprendre le titre de l'émission de début de soirée, une « effroyable imposture » ? De toutes les manières, une occasion ratée de faire réfléchir et d'informer sur la crise, non pas de la presse, mais du journalisme et des journalistes.

Réaction de Tof83:

A n'en pas douter, cette soirée Arte spéciale sur les dérives de l'info était centrée sur la dénonciation des tenants de la théorie de l'opération interne, d'un "inside job" le 11/09. Mais comme c'est déjà expliqué dans un précédent post, les sites honorables ont été passés sous silence, au profit d'une dénonciation justifiée d'alter info et de ses dérives antisémites. Pourtant, ce ne sont pas les sujets qui manquent, intéressant à traiter au moins sur le plan sociologique : les ET vont débarquer, Nibiru et autres trucs exotiques, les illuminatis dominent le monde de leurs gros doigts crochus, B Obama est l'antéchrist pour l'extrême droite américaine, etc...

La bataille qui se livre essentiellement sur le net à propos du 11/09 et notamment aux USA (mais pour ça, encore faudrait-il que les journalistes français parlent un peu d'anglais), devrait interpeller l'ensemble des médias autrement que par une stigmatisation mécanique. L'incroyable buzz regroupant des centaines, que dis-je des milliers de sites, et surtout de très bons patriotes loyalistes américains, devrait à minima déclencher une enquête sérieuse de la presse d'investigation.

On sait aujourd'hui que l'Administration Bush a menti a dessein sur tous les points justifiant sa politique étrangère agressive. Et pas ou peu de retour en arrière, d'enquête sérieuse à posteriori sur l'enchaînement de l'Histoire depuis la fin de l'ère Clinton par les grands médias. Rien, nada!

Plus récemment, ne serait-il pas temps d'effectuer une enquête sérieuse sur H1N1 ? Comment est né ce virus ? Comment s'est-il propagé ? Relations OMS / laboratoires pharmaceutiques ? Combien de personnes effectivement contaminées ? Où est passée la grippe saisonnière ? Autant de questions citoyennes qui devraient faire le débat, et mériter un vrai sujet d'investigation.

Et si les tours jumelles ont été "dynamitées" ? J'imagine les sueurs froides des rédacs chefs qui ont compris qu'ils ont été bernés comme tout le monde, soutenu une histoire accréditant la théorie du complot islamiste contre le monde libre, justifié en meute la première guerre d'Afghanistan et la guerre d'Irak pour quelques autres, et finalement contribué à mettre au pilori 1,2 milliards de musulmans, les nouveaux barbares à civiliser d'urgence. July, Plenel et Khan viennent de sortir un livre sur les rapports entre journalistes et citoyens. Entre le nuage de Tchernobyl qui s'arrête aux frontières (thèse soutenue par tous les médias au début de la crise), le faux charnier de Timisoara, et Mazarine (dont tout le gratin parisien connaissait l'existence, mais chut, le populo n'a pas à savoir), on se demande encore comment certains peuvent être assez naïfs pour penser que les citoyens n'ont pas pris quelques distances avec les médias. Pour rapporter les propos de Royal sur Aubry et tout ce qui concerne "le microcosme politique", il faut reconnaître que la presse française n'a pas son pareil pour jeter de l'huile sur les feux de paille d'un spectacle storytellisé dont nous voyons tous les ficelles. Et nous leur faisons confiance pour tout cela, aucun problème.

Les journalistes et la science.

Le débat sur le 11/09 est emblématique : nous avons d'un côté des techniciens, des pilotes, des contrôleurs aériens, des pompiers, policiers, témoins directs, anciens militaires, agents de services, ... qui disent "c'est pas possible, physiquement, il y a trop de choses qui clochent dans ce dossier", et de l'autre des littéraires qui répondent "négationnistes, comploteurs paranoïaques, et au final antisémites". 1 point Godwin à zéro. Cela pose fondamentalement le problème du rapport des journalistes à la technologie en général, aux progrès éventuellement cachés, notamment par les militaires et qui aujourd'hui proposent en vrac dans leurs arsenaux, non seulement des armes classiques, mais aussi des techniques de manipulation des masses, des développements de projets visant au contrôle des populations et des foules par des moyens terrorisant mais non létaux, etc...

L'émergence des technologies issues de l'électromagnétisme va former le socle du nouveau paradigme des armes de destruction massive (et mettre au placard des bidules anecdotiques la bombinette iranienne, par exemple).

Qui en parle ?

Notre liberté aujourd'hui n'est plus mise à mal par les fascistes, les communistes, les islamistes ou tous les "istes" du moment, mais par le rapport quasi schizophrène que nous entretenons avec la technologie et le progrès. La machine à vapeur de grandpapa était de compréhension facile pour tous. Qui aujourd'hui est capable de se faire son opinion sur les sommes folles allouées à un projet comme ITER, sensé fournir de l'énergie pour tous ? Personne dans les rédactions en tout cas.

Cela pose forcément un problème aux journalistes : sur tous les sujets traitant ou incluant une problématique technologique, ils sont à la merci et à la remorque des experts, incapables d'apporter la moindre expertise personnelle. Aussi faciles à berner que le quidam moyen, ce qui pose inévitablement le problème de leur crédibilité. J'imagine la douleur narcissique de devoir reconnaître qu'ils sont manipulables comme tous, eux justement qui sont sensés nous éclairer dans la pénombre. Et si le 11/09 a été organisé comme un énorme accident de la route auquel l'humanité entière a assisté ? Oui, ce jour là, nous avons tous été traumatisés au sens médical du terme. Inutile de dire à quel point des moments comme ceux là restent durablement gravés dans les subconscients, au point très souvent de refuser à posteriori et de façon raisonnée de remettre en cause ce qu'à priori nous avons vécu avec nos sens et nos tripes.

Les journalistes en pleine schizophrénie.

La remise en cause de l'enquête officielle et de ses conclusions très insatisfaisantes sur le 11/09 suppose du côté journalistique de tout reprendre à zéro, aller enquêter sur le terrain, rencontrer les témoins, à mon sens les plus à même d'apporter des éclaircissements aux hommes de l'art qui ensuite pourront apporter des conclusions, la plupart des preuves et indices ayant disparu.

Vous voyez l'ampleur de la tâche. Qui dans le sérail habituel va aller se risquer sur un terrain pareil , miné par avance, car certains des partisans de la remise en cause de la thèse officielle sentent à la base plus que le souffre : Meyssan, Minute, l'extrême droite en général, bientôt rejointe par les islamo-gauchistes, et effectivement un bon paquet de conspirationnistes professionnels, souvent antisémites.

Imaginez vous l'élite de la presse et des médias français aller à Canossa devant Meyssan, Minute et j'en passe ? Que restera t-il de leur crédibilité après une affaire pareille ? Oui je pense que dans les rédactions on se pose bcp de questions, mais non personne n'est pressé d'ouvrir la boite de Pandore. Et sur quelle base ? Celle des scientifiques qui jurent la main sur le cœur que les avions ont fait tomber les tours ou les autres qui prêchent pour la nano-thermite ? Comment se fait-on une opinion de journaliste face à un débat d'experts dans un milieu où habituellement on a déjà du mal à brancher une machine à café ?

Et après ?

Admettons : les médias se concertent et décident conjointement d'ouvrir la cage aux fauves, mais pour dire quoi exactement ? La version officielle est fausse, les tours ont été dynamitées, pas d'avion sur le Pentagone, le vol 93 une foutaise ?

Et après ?

Etant donné qu'il faudra une longue et difficile enquête au sein de l'administration américaine, si celle-ci est jamais ouverte, il faudra d'urgence, après avoir fait le plus beau méa-culpa de l'histoire, trouver des coupables. Et c'est là que ça va se gâter. Le fait qu'un Mr Larry Silverstein ait racheté le complexe du WTC quelques semaines avant le drame risque de provoquer des raccourcis sommaires du côté des tenants du complot judéo-machintrucbidule et par voie de conséquence, une vague d'antisémitisme sans précédent qui parcourera la planète comme une traînée de poudre. On pourrait assister à un retournement de l'opinion contre l'état hébreux dans un contexte déjà très explosif. Je vous laisse imaginer la suite....

Réouvrir officiellement cette enquête sur le 11/09 risque de déboucher sur une vraie guerre, civile celle là. Pour autant, nous ne construirons rien de solide avec le monde musulman tant que ce problème continuera d'empoisonner les relations internationales. Si je comprends la position des politiques et médias en général, pour les raisons susditement évoquées, je n'en continuerai pas moins en tant que quidam de base à tout faire pour que la lumière soit faite, dès lors que l'énorme doute qui plane sur l'enquête officielle nous a fait perdre de fait à tous une bonne part de notre liberté. Le travail de fond des associations US va dans le bon sens, voilà un beau combat en perspective.

Quand Eric Laurent dénonce les incohérences de l'enquête officielle sur le 11/09, il est jeté dans les oubliettes des conspirationnistes et antisémites professionnels. En revanche, il est considéré comme un très bon journaliste d'investigation quand il vient parler d'autre chose à la TV (La face cachée des Banques). Et que dire du Sénateur Fujita, qui a longuement exposé ses doutes à propos du 11/09 en séance plénière de la Chambre Haute devant des membres du Gouvernement japonais et divers experts militaires ? Un dingo à enfermer d'urgence ?

Cette affaire commence à faire suffisamment de bruit pour que cela déborde un peu partout. Il est clair que les médias officiels ne pourront probablement pas la conserver sous voile encore des années. C'est toute la problématique que pose Internet aux médias. Pour la première fois, cette "affaire" portée par les vecteurs du web risque de déborder les médias officiels et durablement mettre à mal leur crédibilité. La course est lancée. Si les détracteurs de l'enquête officielle finissent par obtenir une preuve irréfutable d'un "inside job", s'en sera définitivement fini de tous les médias en général. C'est la raison pour laquelle toutes les émissions TV consacrées à ce sujet n'ont d'autres objectifs que de faire passer les détracteurs de l'enquête officielle pour des dingues ou des antisémites.

Jusqu'à quand ?

Dernière modification par Christo (10-02-2010 16:12:33)


Responsable Promotion et Image de Marque de l'association ReOpen911

« Toute vérité passe par trois étapes, d'abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combattue et enfin elle est acceptée comme une évidence ». Arthur Schopenhauer.

Hors ligne

 

#184 10-02-2010 16:17:36

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

bravo Tof83

mais je ne pense pas comme lui, qu'une révolution se cache derrière ces révelations latentes. au contraire, l'imertie dumonde est telle, que cette menace n'est qu'un épouvantail de plus agité dans l'inconscient de ceux qui doutent, gràce aux logiques de pouvoir qui nous ont formé / formaté l'esprit. Croire en l'homme suffit amplement à s'en rendre compte. Ce qui manque dans tous les discours des professionnels de la profession, c'est la CONFIANCE. Ils vivent tous comme des rats traqués qui manipulent les carnets d'adresse, les réseaux etc... et donc leur vision du monde est conforme à leur vécu, et lorsqu'ils crient au complot, ils ne se rendent pas compte que c'est leur grille de lecture qu'ils dénoncent, et non le travail de découverte de ceux qui crient au complot parce qu'ils sont bien obligés de se rendre compte que "quelque chose cloche!" Après, qu'en plus ces professionnels de la profession soient assez idiots pour amalgamer, fustiger, dénoncer tous les sceptiques, au motif de quelques uns trolls, débiles, extrémistes ou dérangés.. libre à eux. Comme dit Jean Luc Godard, "Dieu reconnaitra les siens".

ce qui leur fout les boules aussi, c'est que finalement, nous faisons avec ce que notre mère patrie nous a donné: une éducation, des valeurs, une constitution, des institutions démocratiques, la liberté d'expression.... sauf que tout ce que nous faisons avec va trop loin pour ceux qui nous l'on,t donné, ou qui en sont les gardiens....

internet est le dernier paradigme qui mondialise cette problématique. Le cyberpavé: là est leur peur, OK, alors que, encore une fois, rien de tout cela n'est à craindre car l'inertie des masses est totale, les ventres sont -encore- repus, et les esprits -encore- embués. la vérité sur le 11/9 sera tout au plus un éclair de lucidité qui durera 15 jours, puis le paysage politique et économique se recomposera comme avant, avec quelques nouvelles têtes, quelques manchettes et éventuellement quelques jugements, à peine. on fera des grands discours, on s'excusera mutuellement, et le lendemain chacun reprendra le metro ou son jet, c'est selon.

Les élites n'ont rien à craindre du 11/9. le faire croire est la meilleure stratégie in fine, pour juste éviter cette petite bombe au passage. rien de plus.

2 mondes se regardent en miroir. Barthe en rigolerait, et il nous serait bien utile en ce moment!

Le réacteur ITER réussira-t-il à les réunir au terme d'une collision frontale et fusionnelle?


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#185 10-02-2010 16:26:50

MAKAYA
Membre Actif Asso
Lieu: Trégor
Date d'inscription: 20-03-2007
Messages: 364

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

c'est là pour 6 jours..... faut sauvegarder ?


http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3051900.html
[video]###http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=3051900.html###[/video]

Les effroyables imposteurs

La Toile bruisse d'infos pas toujours fiables, parfois reprises dans les médias traditionnels. Décryptage d'une dérive.

Formidable révolution démocratique, l'explosion de l'info sur la Toile, qui permet aujourd'hui aux citoyens iraniens de nous informer de la situation de leur pays, comporte aussi son lot de dérives. Le parti pris du réalisateur Ted Anspach est d'explorer cette face sombre du Net. Aujourd'hui des milliers de sites, engagés dans une incroyable course de vitesse, relayent immédiatement des milliers d'infos plus ou moins vérifiées. Dans cette confusion générale, l'opinion d'un idéologue, d'un extrémiste, finit par avoir la même valeur que celle d'un scientifique reconnu. Ce documentaire, à partir de séquences de propagande étonnantes saisies sur le vif, décortique la mécanique qui permet de tels excès et raconte comment, volontairement ou non, certains médias se rendent complices de ces dérapages et de cette désinformation.

(France, 2009, 40mn)
ARTE F
Réalisateur: Ted Anspach

Dernière modification par MAKAYA (10-02-2010 16:30:22)

Hors ligne

 

#186 10-02-2010 17:04:10

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Quand Eric Laurent dénonce les incohérences de l'enquête officielle sur le 11/09, il est jeté dans les oubliettes des conspirationnistes et antisémites professionnels.

Il me semble bien que Laurent est le seul à ne pas avoir été cloué au pilori justement neutral

Et effectivement je ne pense pas que la révélation de la vérité quelle qu'elle soit déclenche une révolution instantanée. Les gens ne sont pas «en condition» pour ça, tout au plus ça peut faire un Mai 68 : on se révolte, on casse tout, et puis au final on ne fait que s'enfoncer un peu plus dans les sables mouvants desquels on voulait se libérer. hmm

Une vraie révolution ça se construit sur le long terme, par une réapropriation de l'espace politique et médiatique.

… désolé pour le HS. neutral

Dernière modification par Shrykull (10-02-2010 17:10:18)


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#187 10-02-2010 17:09:25

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Interview de Daniel Leconte par Danièle Ohayon  sur France Info (9 février 2010)

Info et intox, comment les départager ?
Danièle Ohayon - Hier, 18:43

http://www.france-info.com/chroniques-i … 1-168.html

Internet donne une ampleur et une vitesse de propagation nouvelle à la rumeur. On en parle ce soir sur Arte dans la théma "Main basse sur l’info". Deux documentaires : "Les effroyables imposteurs", de Ted Anspach et "8 journalistes en colère" de Denis Jeambar. Les documentaires seront suvis d’un débat, animé par Daniel Leconte.

Ecoutez l’interview de Daniel Leconte  (3'58")

Retranscription de l'interview de Daniel Leconte par Danièle Ohayon

Danièle Ohayon : Main basse sur l'info, c'est le titre de la soirée Théma sur Arte ce soir, et qui dit Théma, dit souvent Daniel Leconte, producteur de la société Doc En Stock et animateur du débat qui suivra les documentaires de ce soir, Bonjour.

Daniel Leconte : Bonjour.

Danièle Ohayon : Alors Main basse sur l'info, c'est un peut un titre de film, pourquoi l'avez-vous choisi ?

Daniel Leconte : C'était une façon d'attirer l'oeil. D'abord, il y a beaucoup de journaux qui disent pareil. Il y a beaucoup de journalistes qui se retrouvent sur le carreau. Et dans le même temps, paradoxalement si vous voulez, il n'y a jamais eu autant d'infos qu'aujourd'hui. C'est-à dire, que si on va sur le Net, on trouve un nombre incroyable d'informations tous les jours, avec des journalistes qui n'en sont pas.
 
Danièle Ohayon : Avec des journalistes qui n'en sont pas parfois et des journalistes qui d'autres fois en sont, mais...

Daniel Leconte : Oui mais beaucoup de journalistes qui n'en sont pas. L'info correspond si vous voulez à des critères, ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre  : on doit recouper ses sources, on doit vérifier ses informations, il y a toute une série de choses qui relèvent de la compétence du journalisme qui ne sont pas mis en oeuvre par un certain nombre de gens qui oeuvrent sur Internet. Par exemple aujourd'hui il n'y a jamais eu autant de complotisme, de conspirationnisme. C'est-à-dire de cet espèce d'information consistant à dire on vous cache on vous dit, donc nous on va vous dire la vérité

Danièle Ohayon : Les complotistes, c'est le sujet du premier documentaire qui sera diffusé sur Arte ce soir, le titre c'est Les Effroyables Imposteurs, qui sont-ils ?

Daniel Leconte : Les Effroyables Imposteurs, c'est le contre-pied du livre de Thierry Meyssan, qui s'appelait L'Effroyable Imposture, cet homme qui venait nous dire que en fait il n'y avait aucun avion qui s'était écrasé sur le Pentagone et doutait même de la responsabilité d'Al-Quaida dans les attentats du 11 septembre.

Danièle Ohayon : Mais il y a quelque chose qui m'a plus intéressé, c'est la grippe H1N1.

Daniel Leconte : C'est incroyable quand même, non, cette histoire. Vous savez au moment de la grippe H1N1 il y a eu toute cette suspicion qui a pesé sur la vaccination. Alors, moi, ce qui m'a frappé dans ce film, ce qui est absolument incroyable, c'est que quand vous interrogez le personnel hospitalier, c'est-à-dire des infirmières ou des infirmiers qui travaillent dans un service, qui sont chargés de vacciner, ils viennent vous dire que eux ils ne se feraient pas vacciner. A un étage, vous avez les infirmières qui vous disent ça, et à l'étage supérieure vous avez les médecin, c'est-à-dire le professeur qui vous dit : « Tout ça c'est du bidon, c'est pas vrai. »

Danièle Ohayon : C'est-à dire, il nous dit, ces fameux adjuvants, on les trouve dans les vaccins contre la diphtérie, contre le tétanos, donc on en a tout le temps. Pourquoi on a peur de cet adjuvant à ce moment là ?

Daniel Leconte : Ben on a peur de cet adjuvant, parce que, et c'est ca la suite de l'enquête, on est allé voir que sur Internet se déroulait, si vous voulez, une formidable intox orchestrée par un homme qu'on a retrouvé, qui est avocat, qui n'a rien à voir avec la médecine si vous voulez, et qui compile des informations abracadabrantes sur les vaccins. Donc cet homme qui dispose avec Internet d'un moyen, si vous voulez, incroyable de transmission de ses informations bidonnées, arrive, si vous voulez, à intoxiquer toute une série de gens qui ont envie d'y croire.

Danièle Ohayon : Oui, mais comment, comment ?

Daniel Leconte : On a envie de croire à ça.

Danièle Ohayon : Et pourquoi ?

Daniel Leconte : L'époque est comme ça. On a envie de croire que « on nous cache tout, on nous dit rien ». On a envie de croire qu'il y a des choses qui se déroulent en coulisses et avec des individus malfaisants qui agitent des marionnettes qui sont elles sur le devant de la scène. Et ca je trouve que c'est terrible. Parce que c'est un déni absolu de la démocratie. En démocratie, quand même, on a des sources d'informations avec des journalistes professionnelles qui sont chargés de vous informer sur tout ça. Et on nous dit : « Tout ça c'est du bidon ».  « Les politiques sont des gens qui se foutent de notre gueule, qui oeuvrent en coulisses. Et les journalistes sont des vendus et des pourris ». Parce que c'est ça que ça dit. Et en plus quand les journalistes se font intoxiqués par les informations qui sont sur Internet et les relaient sans les vérifier et sans les recouper, eux-mêmes seront les fourriers de ce genre d'intoxication. Donc la solution concernant les journalistes,  me semble-t-il, est de faire leur métier comme ils ne l'ont jamais fait auparavant, ou jamais autant d'une certaine

Danièle Ohayon : Les faits, les faits, les faits.

Daniel Leconte : Les faits, les faits, les faits.

Les faits, les faits, les faits. lol

Hors ligne

 

#188 10-02-2010 17:20:29

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

En ce moment sur France Info  : Opération Il faut sauver la presse sur Internet

Hors ligne

 

#189 10-02-2010 17:30:33

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Arte : l’effroyable caricature
La face sombre du journalisme télévisuel
mercredi 10 février 2010 à 12:30, par bombix
http://www.agitateur.org/spip.php?article1339

« Encore plus caricaturale que ce que l’on pouvait redouter. » Numérama donne le ton ce matin, dans un encart à l’article que le site consacrait lundi 8 février à l’enquête de Ted Anspach, « Les effroyables imposteurs ». Ce simple intitulé, référence explicite au titre du livre du très controversé Thierry Meyssan « L’effroyable imposture », qui fait donc l’amalgame entre l’information citoyenne et collaborative et les thèses complotistes et la désinformation organisée en dit déjà long sur les intentions du réalisateur. Diffusé hier soir sur Arte, le film et le débat qui a suivi confirment les attentes : « Les effroyables imposteurs » est une vile caricature du rôle d’internet dans la révolution de l’information, par une télévision aux ordres et une presse aux abois. Risible et lamentable.


« Tout ce qui est exagéré est insignifiant. » disait Talleyrand. En regardant le reportage [1] diffusé hier soir par Arte, on se demande vraiment, tellement le message : « internet est une immense poubelle, il faut au plus vite le contrôler ! » était outrancier et caricatural, si le but poursuivi n’est pas l’exact inverse de celui annoncé ! Car enfin, à défendre avec autant de maladresse, de grossièreté pataude une cause, ne travaille-t-on pas en réalité contre son camp ? Dans le match télé et presse contre internet, Arte a marqué hier un but contre elle-même.

Un procès instruit de façon partisane

Allons, Messieurs d’Arte, est-ce bien sérieux ? Certes, si on rencontre le meilleur on rencontre aussi le pire sur le net. Mais peut-on comme vous le faites réduire le problème de l’information citoyenne et collaborative 1) au combat obscur et obscurantiste de quelques illuminés qui luttent contre la vaccination – comme si au passage « l’affaire de la grippe A H1N1 » se réduisait à ce seul aspect des choses ? 2) Aux thèses complotistes de Thierry Meyssan [2] concernant le 11 septembre, relayées il est vrai sur internet, mais aussi dans les médias « mainstream » [3] comme vous-mêmes, ne craignant pas de vous contredire, le montrez ! 3) Au travail d’une agence pro-islamiste très organisée qui relaie des informations en provenance du Proche-Orient dans une optique anti-sioniste revendiquée ?
Que des sectes, des activistes, des groupes politiques organisés s’emparent d’internet, faut-il s’en étonner ? Une fois qu’on a dit ça, le sujet de l’information citoyenne et collaborative a-t-il seulement commencé à être traité ? En aucune façon.

Donc il est difficile de discuter, puisque le problème qui était censé être abordé, n’a pas reçu l’ombre d’un début de commencement de traitement. Vous épinglez Le Post.fr parce qu’il laisse passer un article tendancieux. Fort bien. Quelle conclusion en tirer ? Que la totalité des contenus du Post.fr sont de cet acabit ? Que le projet d’un site comme Le Post.fr [4] est nul et non avenu ? Le procès est un peu vite mené, non ? Une seule pièce au dossier, pas d’instruction, et interdiction à la défense de prendre la parole. Attention, on pourrait vous appliquer les mêmes méthodes. Arte avec ce reportage présente ce qu’il y a peut-être de plus mauvais à la télévision française : soumission veule aux pouvoirs (politiques et économiques) [5], aveuglement, bêtise crasse ... Faut-il cesser désormais de regarder Arte ?

Qui fait de la propagande ?

Bien. Que dire d’autre ? Peut-être ceci : ce reportage est de « la propagande », au sens étymologique du terme : propager la foi. Quels sont les articles de cette foi ? L’information est un métier. Il y a ceux qui savent, et ceux qui ne savent pas. Les premiers, professionnels, ont droit à la parole, les seconds, consommateurs, ont le droit d’écouter le discours autorisé qui tombe d’en haut, dûment estampillé, de le croire pieusement, et de se taire.

Mais dans quel monde vivez-vous pour raisonner encore ainsi ? Que vous le vouliez ou non, que vous continuiez de vous aveugler ou que vous décidiez de vous dessiller les yeux, plus personne n’accepte désormais ce schéma. Vous êtes les prêtres d’une religion disparue. La lecture des journaux n’est plus la prière du matin de personne. Tout est discuté. Tout est discutable. Personne n’a plus le privilège d’une position de surplomb, autorisée et inamovible. Et les journalistes moins que quiconque. Vous serez jugés, comme l’arbre, comme tout et comme tous, aux fruits que vous porterez.

Et ces fruits, les vôtres, sont parfois, sont souvent, passablement pourris. Vous parlez une larme dans la voix des liens consubstantiels qui lient notre bienheureuse démocratie et le sacro-saint devoir d’information. Faut-il vous rappeler le nombre de fois où la presse a manqué à ses devoirs les plus élémentaires ? Et les conséquences ? Cela ne date pas d’aujourd’hui ! Relisez Karl Krauss – qui ne cesse dans son oeuvre de vilipender une presse qui a menti sur les causes de la guerre de 14-18, sur son déroulement, sur les responsabilités dans la défaite allemande, une presse qui a préparé la matrice fictionnelle délirante dans laquelle le nazisme n’eut plus qu’à s’installer, relisez Benda, relisez Bourdieu et Halimi ...

Les français se méfient des médias, à qui la faute ?

On dit que les gens n’ont plus confiance en la presse ou la télévision ? A qui la faute ? Aux bloggeurs ou aux blagueurs qui signent dans de grands titres ou présentent le « JT » (au passage : Fotorino et Pujadas, même combat ! il fallait quand même oser) Qui a menti sur le nuage de Tchernobyl ? Qui a fait une fausse interview de Castro, sans en subir le moindre dommage dans la poursuite de sa carrière ? Qui a diffusé les fausses images de Timişoara ? Comment la guerre du Golfe de 1990 est-elle apparue dans les médias ? Ne vous rappelez-vous pas que ce sont les militaires eux-mêmes qui livraient les images et proposaient les commentaires ? De quel silence coupable la presse française n’a-t-elle pas couvert le génocide rwandais, pendant son déroulement, et aujourd’hui encore, alors que le devoir de mémoire exigerait que la lumière soit faite sur la nature et l’origine de cette ignominie. Etc. etc... Pour ne pas vous faire honte davantage, arrêtons ici la liste.
Un mouvement irréversible

De toutes façons, on ne va pas contre l’histoire [6]. Vous ne pourrez pas stopper un mouvement puissant et qui ne peut pas s’arrêter. Les gens informent sans demander la permission. Les gens s’informent et choisissent leurs sources, autorisées, ou non. Il ne faut pas en conclure que tout est merveilleux dans le monde d’internet, qu’une partie importante de ce qu’on y trouve n’est pas à interroger, voire à suspecter. Beaucoup de questions se posent et doivent être posées. Justement, vous aviez une occasion de le faire, hier soir. Vous l’avez manquée. Aux internautes qui s’expriment et ne se contentent pas de vous croire sur parole de reprendre le débat et de le traiter, avec un peu de sérieux, puisque les professionnels – ou ceux qui se prétendent tels — en semblent incapables.

Ironiquement, s’il fallait prouver qu’internet est désormais nécessaire à la démocratie et à l’exercice de la citoyenneté, « Les effroyables imposteurs » d’Arte, vile caricature d’une télévision aux ordres, en ont fait la démonstration mardi 09 février 2010.

L’information serait-elle chose trop sérieuse pour être confiée à des journalistes ?... [7]

[1] Les effroyables imposteurs, Ted Anspach, Arte 2009

[2] Journaliste de profession ...

[3] J’utilise ce mot à dessein, car je l’ai entendu hier soir dans le reportage discuté ici. « Mainstream » désigne chez les anglo-saxons la littérature académique, officielle, noble, reconnue, par opposition à ce qui est considéré comme de la sous-littérature : le fantastique ou la science-fiction particulièrement. Un écrivain comme P.K. Dick, auteur de science-fiction génial, a toujours souffert de cette non reconnaissance, et pourtant, il compte désormais davantage dans le paysage culturel américain que de nombreux auteurs de romans sérieux, ennuyeux et oubliés. Le public qui lisait de la science-fiction dans les années 50-60 ou les « pulp » avant guerre (qui publiaient un auteur aussi important que Lovecraft), n’attendait pas l’autorisation des professeurs d’Université et des critiques littéraires autorisés pour choisir ses lectures. Aujourd’hui, le public n’attend pas l’autorisation de M. Elkabach, de M. Val ou de M. Fotorino pour s’informer auprès de Maître Eolas. Et il a bien raison !

[4] Au passage, le reportage révèle que Le Monde est principal actionnaire de ce site. Sans relever la contradiction, et sans s’émouvoir ... La meilleure façon de résoudre un problème est encore de ne pas le poser

[5] La date de diffusion de ce reportage, la veille de la discussion de l’inique loi Loppsi2, n’aura échappé à personne

[6] Ce qu’a réaffirmé avec force Edwy Plenel, intervenant après le reportage avec d’autres ténors de la presse. Seule éclaircie d’intelligence dans le concert d’idioties entendues hier soir, Plenel qui dirige Mediapart, un pur « player » (site d’informations en ligne, sans support papier), pouvait il est vrai difficilement adopter une autre position. Au passage on remarquera en effet que, dans le débat qui a suivi le film, un seul point de vue était autorisé à s’exprimer. Arte pour un soir s’était transformé en Pravda.

[7] cf. Georges Clémenceau : « La guerre est une chose trop sérieuse pour être confiée à des militaires »

Hors ligne

 

#190 10-02-2010 17:40:12

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Le web est dans le collimateur. Ne pas oublier Loppsi2.

Hors ligne

 

#191 10-02-2010 19:14:47

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 834

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

C'est une émission qui ne prêche que pour les convaincus
Tous les autres doivent avoir envie d'aller mettre les doigts dans le pot de confiture du 11 septembre, d'en savoir plus

En tous cas c'est fascinant cette vindicte des médias, ils ont une technique nauséabonde mais efficace sur les esprits faibles : si vous doutez, vous serez ostracisés, mis au ban, soupconnés de folie et d'antisemitisme


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#192 10-02-2010 19:25:44

Onze
Date d'inscription: 09-11-2009
Messages: 125

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Délicieux ce dernier billet.

Merci Arte !

Hors ligne

 

#193 10-02-2010 19:41:41

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Message d'Eric Mettout, rédacteur en chef de L'Express :

Dingue: selon Arte, la méfiance à l'égard du vaccin antigrippe A est dûe à Internet! Pas à la com calamiteuse de Bachelot, évidemment... 

Il y a 41 minutes   
http://twitter.com/Mettout/status/8911640939

Hors ligne

 

#194 10-02-2010 19:47:29

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

« Effroyables imposteurs » sur Arte : le roi est nu
par Mona Chollet
mercredi 10 février 2010
http://blog.mondediplo.net/2010-02-10-E … roi-est-nu

Rarement le désarroi des caciques des médias devant le discrédit qui les frappe aura été aussi évident que lors de cette soirée sur Arte, mardi 9 février, intitulée « Main basse sur l’info » (et encore visible une semaine sur le site Arte+7). Le premier documentaire diffusé, « Les effroyables imposteurs » de Ted Anspach, consacré aux complotistes qui pullulent sur Internet, dépeint la Toile comme une boîte de Pandore moderne d’où s’échapperaient, au premier clic de souris, tous les fléaux de l’univers – histoire de ramener les téléspectateurs, ces brebis égarées, vers les bons bergers dont ils n’auraient jamais dû s’éloigner.

On a ensuite droit à une réalisation de Denis Jeambar, ancien directeur de L’Express, où interviennent « huit journalistes en colère » (Franz-Olivier Giesbert, Arlette Chabot, David Pujadas, Philippe Val, Jean-Pierre Elkabbach, Edwy Plenel, Eric Fottorino, Axel Ganz) filmés sur fond noir, à grands renforts d’images saccadées et de gros plans intimistes, dans un style qui évoque à la fois un film d’espionnage ringard et un clip publicitaire shooté par Karl Lagerfeld.

Les moyens mis en œuvre pour restaurer un prestige dont l’érosion a atteint le seuil critique sont particulièrement grossiers. Tentant de ranimer les braises de l’antique fascination suscitée par la profession de Tintin et d’Albert Londres, la voix off annonce une « sacrée brochette de journalistes » qui « connaissent de l’intérieur la folle machine des médias » et qui auront « carte blanche pour dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas, pour dire ce qu’on ne vous dit pas  ». Ici, l’audience retient son souffle, dans l’attente de sa becquée de savoir : les dieux vont l’admettre dans leur secret. « Ecoutez bien ! » intime encore la voix off.

Et on n’est pas déçu. Mieux vaut s’accrocher, en effet, pour ne pas tomber de son fauteuil lorsqu’on entend David Pujadas déclarer que le journalisme « souffre d’abord de conformisme et de mimétisme ». On retrouve cependant vite un discours plus familier lorsqu’il explicite ce qu’il veut dire par « conformisme » : « L’idée que par définition le faible a toujours raison contre le fort, le salarié contre l’entreprise, l’administré contre l’Etat, le pays pauvre contre le pays riche, la liberté individuelle contre la morale collective. »

Dans cet insupportable penchant gauchisant, libertaire et tiers-mondiste qui suinte des reportages des grandes chaînes françaises et des pages des journaux, il voit « une dérive mal digérée [sic] de la défense de la veuve et de l’orphelin, une posture qui valorise le journaliste et qui a l’apparence – l’apparence ! – du courage et de la révolte ». Où se situent, alors, le véritable courage, la véritable révolte ? C’est drôle : on a l’impression de deviner.

Comme pour mieux inciter à la révérence, Pujadas est présenté comme « une star de l’info » ; Arlette Chabot est « à la tête d’un bataillon de deux cents journalistes » ; Franz-Olivier Giesbert est « une des grandes figures du journalisme français ». Dans les plans de coupe, tous sont montrés en contexte, parés des attributs qui – faute de mieux ? – fondent leur autorité : menant une interview, le casque de radio sur la tête ; marchant d’un pas décidé dans les couloirs de rédactions affairées et cossues ; penchés à plusieurs, d’un air concentré, sur un écran d’ordinateur, en plein processus de production d’une information fiable et impartiale ; ou encore, dans le cas de Philippe Val – car le ridicule ne tue pas –, en pleine conversation téléphonique, le combiné collé à l’oreille. Lorsqu’ils parlent face caméra, ils comptent : « Quatre, trois, deux, un… », avant d’entamer leur discours (« Allez, on y va », lance gaillardement Arlette Chabot). Ils regardent le téléspectateur droit dans les yeux, tels des magnétiseurs hypnotisant leur patient.
« Chacun à sa place ! » Retour à la table des matières

Avant tout, bien sûr, il faut redire à tous ces inconscients combien Internet, c’est mal, et combien les grosses pointures journalistiques qui leur parlent sont indispensables à leur gouverne. Qu’on pouffe devant une émission d’Arlette Chabot ou à la lecture du « roman d’amour » que vient de publier Franz-Olivier Giesbert, en effet, et « c’est toute la démocratie qui est en danger ». Si Arte le dit… « Il faut cesser de faire croire, assène Elkabbach, que le citoyen journaliste va se substituer bientôt au journaliste citoyen : toutes les expériences citoyennes ont besoin de vrais journalistes pour sélectionner, vérifier et écrire. Alors, chacun à sa place ! » Axel Ganz, fondateur de Prisma Presse, dont les publications (Voici, Gala, Capital, VSD, Télé-Loisirs…) sont réputées pour leur contribution de haut vol à la vitalité de la démocratie, estime qu’à long terme Internet fera naître chez les jeunes « un scepticisme sur les valeurs de notre société »  : terrifiante perspective.

Arlette Chabot, presque racinienne, supplie : « Méfiez-vous des théories du complot selon lesquelles la vérité, les vérités de l’information seraient sur la Toile tandis que les médias traditionnels vous cacheraient la vérité. C’est vrai : grâce à Internet, plus aucune information ne pourra être enterrée ou dissimulée. Mais je vous demande d’être prudents, car un jour vous apprendrez que vous avez été manipulés, trompés. Sur Internet, la traçabilité des images n’est pas garantie. » Même la voix off s’y met : « Sur le Web, chacun crée son propre média et se croit journaliste. » La vieille histoire de la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf, en somme. Tout ça finira mal – mal pour les internautes, ces buses présomptueuses, cela s’entend. Philippe Val, qui poursuit le Net de sa vindicte depuis le jour où il a découvert que ce machin pouvait permettre à des cuistres de critiquer sa politique éditoriale à Charlie Hebdo [1], le dit avec fougue : « La presse écrite survivra à Internet, j’en suis sûr. »

Les casseroles que traînent certains de nos preux « journalistes en colère » étant trop pléthoriques pour que leur fracas ne parvienne pas à leurs propres oreilles, ils sont obligés d’en passer par l’exercice de l’autocritique – d’en passer rapidement, qu’on se rassure. Jean-Pierre Elkabbach, qui réclame à grands cris « la rigueur, la curiosité, la qualité », et qui s’exclame : « Marre de nous complaire dans la pipolisation, l’irrationnel et le voyeurisme, j’en peux plus ! », reconnaît à demi-mot : « Est-ce que moi, je me suis fait honte ? Peut-être pour une erreur que j’ai commise et assumée » – référence un brin sibylline à son annonce prématurée, sur Europe 1, en avril 2008, de la mort de l’animateur de télévision Pascal Sevran.

Et Philippe Val, avec une désinvolture qu’on s’en voudrait de prendre pour de la suffisance : « J’ai dû dire une connerie y a pas longtemps. Je ne me souviens plus ce que c’est, mais je me suis trompé, mais méchamment. Putain, c’était la honte. » Moins défaillante que la sienne, notre mémoire a l’embarras du choix. Peut-être pense-t-il à sa récente déclaration selon laquelle l’« actionnaire » de France Inter, Nicolas Sarkozy, ne serait « pas très bien traité » par les journalistes de la station – assertion qui lui donne une légitimité indiscutable pour réfléchir au redressement de la profession ?
« Partenariats » médiatico-idéologiques Retour à la table des matières

Passons sur les viriles amitiés qui nous valent régulièrement ce genre de grandes opérations médiatico-idéologiques : cette soirée d’Arte était produite par Doc en Stock, la société de Daniel Leconte, en partenariat avec France Inter. Daniel Leconte et Philippe Val sont de grands amis : le premier a réalisé un film sur l’affaire du procès de Charlie Hebdo pour les caricatures de Mahomet, le « coup » publicitaire qui a définitivement lancé la carrière du second ; bien souvent, lors de précédents « débats » sur Arte, ils ont fustigé de concert la chienlit gauchiste [2].

Tous deux partagent avec Denis Jeambar, réalisateur de « Huit journalistes en colère » et instigateur en son temps du virage néoconservateur de L’Express, de solides convictions atlantistes. Les incessantes professions de neutralité journalistique et politique, les invocations d’une information « ni de droite ni de gauche », qui auront émaillé cette soirée – y compris lors du débat animé ensuite par Daniel Leconte –, sont franchement désopilantes, tant les obsessions propagandistes de ses initiateurs ont la discrétion d’un éléphant au milieu d’un couloir. Leur cible principale : les contempteurs de la politique israélienne, qui seraient tous, de même que ceux qui trouvent à redire à la politique américaine, de fieffés antisémites.

« Le pire ennemi du journalisme, avance Philippe Val, c’est sa conviction d’être au service du bien et de la pureté. » Celui qui, du temps où il éditorialisait à Charlie Hebdo, maniait avec une égale aisance l’insulte, la diffamation décomplexée et le fantasme échevelé, met en garde contre la « tentation de faire primer la thèse sur les faits » : « Le nombre de journalistes qui sont tombés dans le piège du bien est suffisamment important pour que la profession en soit profondément malade. Le discours démagogique des uns marginalise le travail sérieux des autres. Ce n’est pas quand il exprime une opinion que le journaliste est libre et indépendant : c’est quand il pense d’abord contre son opinion pour ensuite livrer son analyse. (…) On ne discute pas de l’Amérique, on ne peut pas discuter d’Israël et de la Palestine : il y a des tas de sujets sur lesquels on ne peut pas discuter parce que c’est le Bien et le Mal. Il y a des rédactions qui sont malades de ça. »

Le documentaire évoque également un incident navrant, qui en dit long sur cette « poubelle de la démocratie » qu’est la télévision, et qui vit la rédaction de France 2 – sous l’influence méphitique, il est vrai, de l’Instrument de Satan – diffuser, en pleine offensive israélienne sur Gaza, « des images récupérées sur Internet et accablant Israël. Après vérification, Arlette Chabot s’excuse : c’était de l’intox ». Il est bien établi aujourd’hui, en effet, qu’à l’hiver 2008-2009, à Gaza, l’armée israélienne s’est comportée avec un humanisme extravagant [3]. Et dire qu’il est encore de dangereux désinformateurs, en liberté sur Internet, pour persuader les âmes crédules du contraire…

Notes

[1] Voir à ce sujet Les Editocrates, La Découverte, Paris, 2009.

[2] Voir aussi « Camus, Leconte et la mélancolie coloniale », par Alain Gresh, Nouvelles d’Orient, 10 janvier 2010.

[3] Voir « Gaza, crimes de guerre, crimes contre l’humanité », Nouvelles d’Orient, 16 septembre 2009.

Hors ligne

 

#195 10-02-2010 20:33:10

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Philippe Val : "J'ai dis une sacré connerie !"
Tout à fait d'accord !
Arlette Chabot est particulièrement amusante !
FOG dissipe le brouillard : oui, les journaleux sont corrompus.
Le directeur du Monde confirme : Nicolas Tsarkozy a la main mise sur la presse (ou essaye).
Ils sont clairs : un journal sans enquête disparaît ! Et bien on les attend : grippe A ou 11 septembre...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#196 10-02-2010 20:47:33

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Mathieu Géniole du Post se moque gentiment  :

On vous a pas trop entendu sur les audiences du doc d'Arte : 2,1% pour 570 000 téléspectateurs. PERSONNE ne l'a vu.
http://twitter.com/mathieuge/status/8912819234

big_smile

Hors ligne

 

#197 10-02-2010 21:12:58

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Mais quand arrêteront-ils de lyncher le Net?
Guy Birenbaum
10/02/2010
http://www.lepost.fr/article/2010/02/10 … e-net.html




Ma chronique du jour sur Europe 1, pour répondre aux "beaux esprits" qui pensent qu'internet a toujours, tous les torts...
Bon, j'ai peut-être un peu exagéré à propos des cabines téléphoniques..

Hors ligne

 

#198 10-02-2010 21:20:05

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Porno: le JT de Pujadas piégé par un animateur de Dorcel TV
Par La rédaction du Post
le 10/02/2010 à 19:09
http://www.lepost.fr/article/2010/02/10 … el-tv.html

Le 4 février, France 2 diffusait un reportage dédié à la sexualité des Français.

Un reportage tourné dans le Marc Dorcel Store à Nantes, un sex-shop du géant de l'industrie érotique, rapporte TéléObs.

Dans ce reportage, le journaliste présente un "couple de trentenaires", Pascal et Sophie, comme deux ingénieurs informatiques. "Ils sont ensemble depuis 10 ans et leur amour va de pair avec une sexualité assumée", commente le journaliste.

Seul hic, selon le Canard Enchaîné: Pascal est en fait un animateur de la chaîne porno Dorcel TV.



Contactée par Le Post, l'attachée de presse de Marc Dorcel confirme: "Oui, il présente certaines émissions sur notre chaîne TV. Mais à la base, ce fameux Pascal est un client de la boutique. Un client si fidèle qu'après on lui a demandé de travailler pour nous."

France 2 était-elle au courant que Pascal travaillait en fait pour le géant de l'industrie érotique? "Non", répond l'attachée de presse Marc Dorcel. France 2 nous a demandé des bons clients, et vu que ce sont des bons clients, on a pensé à eux. Vous savez, ce n'est pas si facile de trouver des gens qui veulent bien témoigner au JT".

(Source:  Télé Obs)

Dernière modification par Edward (10-02-2010 21:20:27)

Hors ligne

 

#199 10-02-2010 21:35:14

SHA GUA DAN
Invité

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Edward a écrit:

Dans ce reportage, le journaliste présente un "couple de trentenaires", Pascal et Sophie, comme deux ingénieurs informatiques. (...)

Seul hic, selon le Canard Enchaîné: Pascal est en fait un animateur de la chaîne porno Dorcel TV.

Ingénieurs informatiques comme les 2 membres de la "fine équipe de ReOpen", soit-disant lol . Nos valeureux journalistes n'ont donc que cette profession à faire endosser à leurs figurants non floutés ? Faudrait varier un peu, messieurs !

Merci à T.A. de m'avoir attribué cette casquette : au taf, l'on m'a servi du Monsieur l'ingénieur toute la journée lol .

PS. Au fait, Edward, ton dernier post est HS
wink

 

#200 10-02-2010 21:41:33

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: [Arte - Mardi 09.02.2010] Soirée Imposteurs de l'info + Débat...

Merci Edward pour ces échos/articles/billets intéressants.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr