ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 06-09-2009 18:45:01

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Massimo Berruti et les Kapos du Monde

http://img527.imageshack.us/img527/9937/massimoberrutiprix.jpg


Massimo Berruti est un photographe italien qui vient d'obtenir, vendredi 4 septembre 2009, le Prix du Jeune Reporter de la Ville de Perpignan 2009 lors du 21e festival de photojournalisme Visa pour l'Image pour son travail sur le Pakistan.

L'Exposition de Massimo Berruti

Le festival Visa pour l'Image [1], créé en 1989 et qui a lieu chaque année à Perpignan, est l'un des grand rendez-vous du photojournalisme mondial.[2] En 2008, le Festival a réuni 240.000 visiteurs, 3.200 professionnels, 316 agences et collectifs de 64 pays. [3]


L'Exposition « magistrale » [4] de Massimo Berruti, ouverte jusqu'au 13 septembre 2009, est intitulée « Pakistan - Vérité ou contre-vérité ? » [5]. Travaillant pour le compte de l'agence VU, Massimo Berruti a vécu plusieurs mois au Pakistan et a voulu réfléter dans ses photos la complexité de la situation politique et sociale de ce pays victime du terrorisme [6]. Massimo Berruti s'est concentré sur la transition démocratique au Pakistan, notamment sous l'angle des réformes judiciaires. Tout en dénonçant l'intrégrisme et le terrorisme aveugle qui frappe le peuple pakistanais, il souligne que les bavures répétées contre les civils par les forces occidentales ne font qu'empirer la situation. [7][8]

Le reportage de Massimo Berruti est tenu en grande considération par le directeur du festival Visa pour l'Image, Jean-François Leroy [9], et le Prix du Jeune Reporter de la Ville de Perpignan a été remis à Massimo Berruti par le maire et sénateur de Perpignan, Jean-Paul Alduy (UMP).








[1] http://www.visapourlimage.com

[2] Selon l'AFP, Visa our l'image est le plus grand festival annuel de photojournalism. - [« Is photojournalism dead? », AFP/Canada.com, 28 août 2009.] Pour Midi Libre, ce festival est le "rendez-vous le plus important de la profession"[« Visa pour l’image, à la fois témoin et victime d’un monde en crise », Midi libre, 27 août 2009]. Pour le Figaro, Visa pour l'Image est le « seul festival international du photojournalisme", [ « 'Visa pour l'image' veut conjurer la crise », Le Figaro, 31 août 2009]

[3] «  Le 21e Visa pour l'image de Perpignan invite à voir 'le monde tel qu'il est' », AFP/Les Echos, 29 août 2009

[4] « Par ailleurs, Visa continue son rôle de défricheur de talents avec les expositions magistrales de Massimo Berruti sur le Pakistan, ou celui de l'Afghan Zalmaï sur son pays. » [« 'Visa pour l'image'  veut conjurer la crise », Le Figaro, 31 août 2009]

[5] http://www.visapourlimage.com/exhibition/4139.do

[6]  « Massimo Berruti, prix jeune reporter Visa 2009, vendredi dans MediaVU », Mediapart, 3 septembre 2009

[7] « Le Pakistan sans cliché de Massimo Berruti », France 24, 06 septembre 2009 ,

[8] « Le Pakistan, miné par la propagande, et qui souffre tant », Midi Libre, 5 septembre 2009

[9] « Coup de cœur de l’édition 2009, l’Italien Massimo Berruti est « l’archétype du photojournaliste que je veux défendre. Il a dû partir à ses frais au Pakistan et est revenu avec un reportage éblouissant », s’enthousiasme le directeur du festival.» [« Visa pour l'image - La mort annoncée du grand reportage », France Soir, 28 août 2009] et « Ainsi, le superbe sujet de Massimo Berruti sur l’opposition des avocats au président pakistanais Pervez Musharraf, lauréat du Prix du jeune reporter de la Ville de Perpignan 2009...»  [« Visa pour l’image, à la fois témoin et victime d’un monde en crise »], Midi libre, 27 août 2009

Hors ligne

 

#2 06-09-2009 18:46:35

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Kapo Pas Content

L'exposition de Massimo Berruti au Pakistan qui a donc été largement saluée comme on peut le lire, a toutefois déplu à une « journaliste » du Monde, qui sur la base d'une citation, a pondu un article assassin dans l'édition du 6 septembre 2009. [10]

La théorie du complot s'invite à Visa pour l'image
Le Monde, Claire Guillot, n°20098, 06 septembre 2009, p.19

Massimo Berruti, 29 ans, est un photographe plein de promesses. Ce jeune italien, représenté par l'agence Vu, vient de remporter le prix du Jeune Reporter de la ville de Perpignan. Au festival Visa pour l'image, il expose en ce moment un travail sur le Pakistan, intitulé « Pakistan - vérité ou contre-vérité ». Les images, avec leur noirs très denses, sont léchées et maîtrisées. Le photographe s'est penché sur la société pakistanaise, montrant le mouvement des magistrats, mais aussi des partis politiques, des prisonniers, des habitants.

Pourtant, dans le texte d'introduction, quelque chose cloche. Revenant sur les attaques terroristes qui frappent le pays, Massimo Berrutti écrit : « Le général Hamid Gul, anciennement à la tête des services secrets pakistanais, a récemment déclaré sur CNN que les attentats du 11-septembre avaient clairement été un travail "fait de l'intérieur", conçu et fomenté aux Etats-Unis, du moins avec le soutien des services secrets et de l'armée de l'air américains ». Et il affirme « Dans cette guerre, rien n'est plus sûr, si ce n'est que la vérité est bien absente des déclarations officielles. »

Ces phrases un peu mystérieuses reprennent en fait les thèses des conspirationnistes, qui ne croient pas à la responsabilité d'Al-Qaida dans les attentats du 11-septembre, et accusent le gouvernement américain - ou la CIA - de les avoir lui-même fomenté. Le vocabulaire employé, « inside job », est directement tiré de Loose Change, le film best-seller qui rassemble tous les points d'ombre autour du 11-septembre. Une thèse pour le moins contestée, qu'aucun travail scientifique n'a jamais étayée. On ne peut qu'être surpris de la voir exposée dans un festival de photojournalisme, où les reportages sont censés avoir à coeur de vérifier leurs informations.

Rencontré, le jeune Massimo Berruti persiste et signe : « Je ne fais pas partie des médias de masse, je ne suis pas payé, donc je peux parler librement. Il y a des nombreuses raisons d'avoir des doutes sur ce que les médias disent depuis le début, c'est-à-dire depuis le 11 Septembre. »

« Moi, je n'interviens pas »

Selon Massimo Berruti, il existe de nombreuses « preuves » - toutes tirées du film Loose Change -, qui montrent que la version officielle du 11-septembre ne tient pas. Ainsi la vitesse « absurde » à laquelle ont chuté les tours, par exemple. Ou ces vidéos de témoins qui disent avoir vu des avions militaires dans les tours : et tant pis si la journaliste devant lui, qui était sur place le 11-Septembre, lui affirmer avoir vu le contraire. Le photographe explique avoir rencontré Giulietto Chiesa, député européen et grand militant de la réouverture de l'enquête sur le 11-Septembre.

Plus surprenant encore que le texte de l'exposition, la conférence de presse consacrée à Massimo Berruti n'abordera jamais le sujet. Ni l'animatrice du débat, Claire Baudéan, ni le public ni le maire de Perpignan, Jean-Paul Alduy, pourtant visiblement passioné par le sujet, ne lui poseront de question sur le 11-septembre. a croire que personne n'a lu le texte. Quant à Jean-François Leroy, directeyr du Festival, il se retranche derrière la défense de la liberté d'expression : « C'est lui qui écrit ça. Moi je n'interviens pas.»

Et c'est sans ciller, que vendredi 4 septembre, lors de la soirée de projection, le maire a remis au photographe son prix de 8 000 euros.

[10] « La théorie du complot s'invite à Visa pour l'image », Le Monde, Claire Guillot, n°20098, 06 septembre 2009, p.19

Dernière modification par Edward (06-09-2009 19:13:13)

Hors ligne

 

#3 06-09-2009 18:51:16

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Il y aurait beaucoup à dire sur cet « article » qui n'est en fait qu'une délation en bonne et due forme pour cause de déviance politique, comme au pas si bon vieux temps des « heures les plus sombres de notre histoire ». Trois exemples récents illustrent d'ailleurs cette technique du lynchage médiatique : Marion Cotillard, lynchée par Marianne, Aymeric Chauprade, lynché par le Point, et Van Jones, lynché par FOX.

On pourrait se demander si la rencontre entre un photographe italien et un eurodéputé italien est si exceptionnelle. On pourrait dire « Quid du WTC7 ?» . On pourrait citer Niels Harrit. Ou on pourrait égrener un à un à la face de cette « journaliste » les centaines de personnalités remettant en cause la fable américaine d'un complot d'arabes armés de cutter. [http://patriotsquestion911.com/] On pourrait remarquer que le directeur du festival Jean-François Leroy se plaint justement de ces journaux maintenant dirigés par des banquiers. Etc...

Cet article est si bête et méchant dans sa manière de sous-entendre des horreurs et de dénoncer des personnes, dont des hommes politiques qui ont reçu le mandat du peuple*, qu'il y aurait de multiples manière d'y répondre. (* On ressent parfaitement dans cet article l'élitisme et l'arrogance totalitaire des journalistes qui mieux que les élus du peuple savent ce qui est juste et bon.)

Mais peut-être le point le plus amusant est celui du jeu des citations tronquées à la base même de cette mise en accusation. Ainsi la « journaliste » du Monde s'indigne de deux phrases qu'elle a trouvées dans l'introduction de l'exposition :

« Le général Hamid Gul, anciennement à la tête des services secrets pakistanais, a récemment déclaré sur CNN que les attentats du 11-septembre avaient clairement été un travail "fait de l'intérieur", conçu et fomenté aux Etats-Unis, du moins avec le soutien des services secrets et de l'armée de l'air américains. »

« Dans cette guerre, rien n'est plus sûr, si ce n'est que la vérité est bien absente des déclarations officielles. »


La citation des propos du général Hamid Gul est parfaitement exacte. Il a effectivement tenu ces propos sur CNN, le 7 décembre 2008. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la vidéo de l'émission ou la transcription de l'interview [11][12].

Le général Hamid Gul est un ancien directeur de l'ISI , les services secret pakistanais, de 1987 à 1989, à l'époque grand ami des américains, et tout particulièrement de la CIA. Dans la mesure où ce que lui attribue la journaliste est vrai, Massimo Berruti n'a donc rien inventé.


Voilà.

Ajoutons que le sujet de reportage de Massimo Berruti  serait la transition démocratique du Pakistan, et que ce mouvement démocratique contre le régime militaire de Musharraf trouve son origine dans le mouvement des magistrats pour la réhabilitationdu juge Iftikhar Muhammad Chaudhry [13]. Manifestations en faveur de ce juge auxquelles a participé, entre autres, un certain général Hamid Gul [14][15] ...


Et enfin si Massimo Berruti préconise la méfiance face aux déclarations officielles des personnalités pakistanaises, n'est-ce pas là garantie d'une indépendance d'esprit, y compris vis-à-vis des déclarations officielles de ce général en particulier.


Indépendance et esprit, deux éléments qui font terriblement défaut à certains « journalistes » français.



[11] « FAREED ZAKARIA GPS - Mexican Crisis; India Terror Attacks », CNN, 7 décembre 2008

[12] http://www.youtube.com/watch?v=mSLgC4cTKcs

[13]  « Le Pakistan sans cliché de Massimo Berruti », France 24, 06 septembre 2009

[14] « Les accusations de Gul, ancien chef des services secrets », arrêté hier, Le Figaro, 8 novmebre 2007

[15] http://en.wikipedia.org/wiki/Hamid_Gul# … r_Chaudhry

Dernière modification par Edward (06-09-2009 19:13:55)

Hors ligne

 

#4 06-09-2009 19:23:25

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Très bonne analyse Edward, peux-tu mettre les liens du 1er article (post 1) et de celui du Monde (post 2) à moins qu'il ne s'agisse d'articles publiés sur papier ?


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#5 06-09-2009 19:23:26

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

La perle des perles...

Le Monde a écrit:

Une thèse pour le moins contestée, qu'aucun travail scientifique n'a jamais étayée. On ne peut qu'être surpris de la voir exposée dans un festival de photojournalisme, où les reportages sont censés avoir à coeur de vérifier leurs informations.

roll


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#6 06-09-2009 19:26:33

Calixte
Invité

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Merci Edward pour cette info wink.

Edward a écrit:

Mais peut-être le point le plus amusant est celui du jeu des citations tronquées à la base même de cette mise en accusation. Ainsi la « journaliste » du Monde s'indigne de deux phrases qu'elle a trouvées dans l'introduction de l'exposition :

« Le général Hamid Gul, anciennement à la tête des services secrets pakistanais, a récemment déclaré sur CNN que les attentats du 11-septembre avaient clairement été un travail "fait de l'intérieur", conçu et fomenté aux Etats-Unis, du moins avec le soutien des services secrets et de l'armée de l'air américains. »

« Dans cette guerre, rien n'est plus sûr, si ce n'est que la vérité est bien absente des déclarations officielles. »


La citation des propos du général Hamid Gul est parfaitement exacte. Il a effectivement tenu ces propos sur CNN, le 7 décembre 2008. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la vidéo de l'émission ou la transcription de l'interview [11][12].

Le général Hamid Gul est un ancien directeur de l'ISI , les services secret pakistanais, de 1987 à 1989, à l'époque grand ami des américains, et tout particulièrement de la CIA. Dans la mesure où ce que lui attribue la journaliste est vrai, Massimo Berruti n'a donc rien inventé.

Pour précision, on parle de cette info, que personnellement j'avais zappée, sur ce fil http://forum.reopen911.info/p176834-09- … ml#p176834 .

 

#7 06-09-2009 20:41:58

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Zorg a écrit:

peux-tu mettre les liens du 1er article (post 1) et de celui du Monde (post 2) à moins qu'il ne s'agisse d'articles publiés sur papier ?

Désolé, je n'ai pas trouvé sur le site du Monde la version web de l'article  « La théorie du complot s'invite à Visa pour l'image ».

Hors ligne

 

#8 06-09-2009 21:11:33

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

L'article n'est que dans l'édition papier... Ils ont sans doute eu peur du flot de commentaires qui n'aurait pas manqué d'assaillir ce torchon. La journaliste est à priori plutôt "culture" et pas du tout qualifiée pour s'exprimer comme elle le fait sur un sujet qu'elle ne connaît visiblement pas. Bref, sans doute un coup d'ego, à l'approche de l'anniversaire du 11/9, histoire de se faire mousser. Totalement pitoyable. On atteint avec ce truc le degré zéro du journalisme, hélas pour cette brave dame (et pour beaucoup d'autres) les écrits restent...


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#9 06-09-2009 23:07:20

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

onegus a écrit:

La journaliste est à priori plutôt "culture" et pas du tout qualifiée pour s'exprimer comme elle le fait sur un sujet qu'elle ne connaît visiblement pas.

Peut-être ou pas complètement. Elle semble branchée photo. Durant la guerre du Liban de 2006 (1 191 civils libanais morts, 4 409 civils libanais blessés d'après Wikipedia) , elle a en tout cas écrit un article, qui se veut plus ou moins équilibré, sur l'affaire des fausses photos Reuters, le Reutergates. Cette affaire, soulevée par les bloggeurs néoconservateurs américains, a servi à nier médiatiquement le martyr des libanais et à disculper l'Entité tongue de crimes de guerres. Cette affaire s'inscrit aussi dans le discours paranoïaque et antiarabes de certains fanatiques qui ont inventé, en bonne novlangue journalistique, une sorte de théorie du complot palestinien. (Et en bon français, on parle de rumeur, de fable, etc...)


- « Guerre du Liban et “fauxtographies” », Le Monde, 16.09.06


L'article, fruit d'une cyber-enquête très poussée roll, semble à première vue équilibré. Mais tout en critiquant les exagérations des bloggeurs sionistes américains, l'article reconnait le premier trucage et laisse planer le doute sur certaines pratiques honteuses, avec le grand renfort notamment du témoignage anonyme d'un photographe .roll

Les photographes admettent difficilement l'existence de petits arrangements. L'un d'eux avait affirmé sur le Net avoir vu des photographes, au Liban, demander à des sauveteurs de poser avec les victimes - en précisant que "les morts, eux, étaient bien vrais".


Bref, un bel article accréditant en partie l'idée que les photos de victimes libanaises sont fausses et surtout un bel article faisant la publicité pour une rumeur néoconservatrice si importante dans la guerre médiatique opposant les soldats israéliens aux résistants libanais.

Dernière modification par Edward (06-09-2009 23:39:55)

Hors ligne

 

#10 06-09-2009 23:31:00

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Info intéressante Edward, bravo et à relayer, bien évidemment...


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#11 07-09-2009 20:16:37

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Le Monde vient de publier cet article de Claire Guillot sur son site web :

http://www.lemonde.fr/culture/article/2 … _id=628863

Ce post est assez encourageant :

Alex Vital
07.09.09 | 13h28

Moi,c'est l'article du Monde qui me trouble. Massimo Berruti est-il un plus mauvais reporter-photographe parce qu'il a des doutes sur le 11 septembre? Et je trouve la dernière phrase de l'article proprement scandaleuse. Quelle police du politiquement correct a décidé que ce jeune homme n'aurait pas droit à son prix ? Je ne crois pas à la théorie du complot, mais cette chasse aux conspirationistes relayée par Le Monde est répugnante. C'est un nouveau Maccarthysme qui s'installe sournoisement.


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#12 09-09-2009 18:56:40

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Deux autres :


Jerome K. a écrit:

08.09.09 | 19h07
Claire Guillot ne connait, hélas, pas le dossier. C'est pourquoi elle nous parle encore de la sempiternelle théorie du complot. C'est pavlovien, dans les médias, dès que l'on questionne le récit qui nous a été fait de cette tragédie par l'administration Bush ? Car c'est cette version, entérinée par une commission d'enquête bidonnée, qui est transmise sans recul par les grands médias, au grand dam des proches de victimes qui se battent depuis 8 ans pour une véritable investigation. Informez-vous!

Chlorophylle a écrit:

08.09.09 | 13h05
Obama a hérité du plus "pourri" des dossiers commentpeut-il s'en sortir maintenant? Le Monde fait semblant de découvrir l'oeuf ;comme ça il y aurait des "conspirationnistes". pourtant la vérité est comme un diamant: indestructible.Les preuves sont accablantes et elles ont fait le tour du monde. Eh oui, désormais Internet est le meilleur vecteur de la vérité. Les médias ont perdu la partie...Les arguments des "conspirationnistes" sont indestructibles et s'affinent régulièrement. Ouvrez les yeux.

smile


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#13 21-09-2009 14:41:54

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Droit de Réponse de Jean-François Leroy, directeur du festival « Visa pour l'image »

Une lettre de Jean-François Leroy
LE MONDE | 12.09.09 | 15h10  •  Mis à jour le 12.09.09 | 15h10
Article paru dans l'édition du 13.09.09.
http://www.lemonde.fr/culture/article/2 … _3246.html

A la suite de l'article "La théorie du complot s'invite à Visa pour l'image" (Le Monde du 7 septembre), nous avons reçu de Jean-François Leroy, directeur de ce festival du photojournalisme, la lettre suivante :

Visa pour l'image n'invite aucun théoricien du complot du 11 septembre 2001, pas plus qu'il ne les soutient ou les encourage. La 21e édition de Visa pour l'image, dont la semaine professionnelle vient de s'achever, a prouvé une fois encore que nous sommes le point de rencontre des photojournalistes de terrain qui cherchent à raconter la vérité et à la montrer.

Le texte d'introduction de l'exposition du photographe Massimo Berruti comporte un passage qui est en effet particulièrement flou :

"Le général Hamid Gul, anciennement à la tête de l'ISI (services secrets pakistanais), a récemment déclaré sur CNN que les attentats du 11 septembre avaient clairement été un travail "fait de l'intérieur", conçu et fomenté aux Etats-Unis, du moins avec le soutien des services secrets et de l'armée de l'air américains."

Ce texte, écrit par le photographe (comme c'est le cas dans toutes les expositions), n'aurait pas dû être laissé en l'état. Mal rédigé, il peut laisser penser que l'auteur partage ce point de vue. Nous regrettons cette erreur, qui est de notre entière responsabilité.

En revanche, les propos tenus par Massimo Berruti au cours d'une interview au Monde ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Visa pour l'image. Nous sommes en désaccord total avec la remise en cause des attentats du 11- Septembre, fréquemment véhiculée au Pakistan, en Afghanistan et dans certains pays du Moyen-Orient.

Le jury du Prix du jeune reporter de la Ville de Perpignan, qui était composé de plus d'une trentaine de directeurs de la photo reconnus, a fait son choix sur des photos, pas sur des propos. Et ce jury, dans lequel l'équipe de Visa pour l'image n'est pas représentée, a estimé que le travail de Massimo Berruti méritait d'être primé.

Visa pour l'image ne peut pas être réduit ou assimilé à des propos tenus par un photographe qui exprime une opinion.

Hors ligne

 

#14 21-09-2009 14:45:23

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: Massimo Berruti et les Kapos du Monde

Post de Michel Puech sur Mediapart qui résume l'affaire :

- Massimo Berruti, "complot" sans "Visa", Mediapart, Michel Puech, 17 septembre 2009

Commentaire de Xavier Soule (PDG d'Abvent / Agence VU) dans ce post

Merci cher Michel pour cette synthèse,

cependant vous vous fourvoyez en imaginant une quelconque complaisance commerciale de ma part envers une journaliste qui serait par ailleurs une cliente...

Le chiffre d'affaires cumulé réalisé sur des achats ou des commandes passées par Claire Guillot auprès de l'agence ou de la galerie VU' sur les 20 dernières années ... est égal à zéro euro, et nous n'avons guère d'ambition pour le faire croître auprès d'elle!

Après avoir interrogé avec précision Massimo Berruti sur les suspicions formulées dans l'article du Monde, j'ai rassuré Claire Guillot lui expliquant que ses doutes ne reposaient que sur des incertitudes linguistiques, et nous en sommes resté là.

Par contre, l'insupportable légèreté journalistique des bandes annonces de l'émission de F-O Giesbert du vendredi suivant, flagornant le téléspectateur d'affirmations diffamantes ("Le révisionnisme ça paye: Massimo Berruti 8000 € à Perpignan"...) est totalement disqualifiante pour cette émission et devrait humilier son animateur s'il venait à être capable de lire son courrier.
18/09/2009 18:31Par Xavier Soule

Dernière modification par Edward (21-09-2009 14:45:52)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr