ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 04-09-2009 17:58:13

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

Calixte a écrit:

Bonsoir et bienvenue Badcow,

Badcow a écrit:

1- ne mélange pas tout, tu indique toi même qu'il y avait un "service d'ordre sur pied de guerre pour chercher des explosifs plantés dans les tours, des bruits d'explosions, des bombes, des explosifs secondaires". Lorsque le NIST a commencé sont enquête, ils n'ont pas exploré cette voie probablement parce que tout ce "service d'ordre sur le pieds de guerre" n'avait rien trouvé de probant ?

Sauf que ce n'est pas tout à fait l'explication avancée par le NIST apparemment pour cette "non-exploration" d'hypothèse.

Badcow a écrit:

Et pour les vidéo que tu avais posté, je suis encore au regret de te dire qu'il s'agit bien de "bruit d'explosion", mais pas d'une détonation caractéristique d'un explosif... je te l'avais déjà dit à l'époque, je le répète maintenant, une onde de choc ce n'est pas "un bruit", même fort.

Quid des témoignages de pompiers qui parlent, d'après mes souvenirs, de flashs voire carrément d'anneau de démolition ?

Merci,

Qu'est-ce qu'un "anneau de démolition" ?

Hors ligne

 

#42 04-09-2009 18:14:07

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

Il faut être réaliste Badcow. Une boule de feu même de 70 m de diamètre n'aura pas suffit à faire fondre l'acier puisque vous le reconnaissez vous même, elle n'aura duré que quelques secondes.

La température n'a donc pu atteindre les 1800 degrés C. par l'action de combustion du kérosène. Enfin je pense que si vous arriviez non seulement à prouver mais surtout à reproduire le phénomène que vous avancez, vous devriez certainement devenir quelqu'un de très riche.

Mais pour le moment, jusqu'à preuve du contraire, vous ne vendez que la peau de l'ours.

Dernière modification par kézako (04-09-2009 18:16:04)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#43 04-09-2009 18:31:17

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

charmord a écrit:

Légèreté, quand tu nous tiens...

1. En attendant le chef des pompiers a quand même précisé au moment des faits que ces explosions secondaires rapportées par divers autres témoins antérieurement à l'effondrement ont fait de nombreux blessés et morts parmi ses pompiers. Il appartenait au Nist de déterminer quelles ont été ces explosions rapportées, si elles ont existé (je sais bien que nos amis les hardwariens aiment à dire que l'on peut être victime d'hallucination dus au choc  - mais attention, pas ceux qui ont vu les visages apeurés des passagers du vol AA77 juste avant qu'il ne fonde dans le Pentagone, à travers le hublot, ceux là ils ont tout bien vu et leurs sens n'a pas été altéré par le choc de ce qu'ils vécurent)-, effectivement ravagé les tours indépendamment du crash des avions et des effondrements et quels en ont été les causes. Au lieu de cela, ce fut silence radio! Enterré le mauvais rêve! et enterrés ceux qui comme B. Jennings en ont réanimé la réalité... Quand à la signature sonore des explosifs, ne fais pas comme si je n'avais répondu à cette argumentation que tu as royalement ignorée : http://forum.hardware.fr/hfr/Discussion … #t18684596 http://forum.hardware.fr/hfr/Discussion … #t18684762

2. J'ose pas trop espérer que le coup du "ils savaient pas modéliser l'effondrement parce que c'était trop compliqué" comme raison de l'autolimitation de la tâche assignée au nist est sérieux. Tu l'as péché où sinon dans ton imagination débridée. Peut-être que le Nist aurait pu aussi intégrer à son analyse le pourquoi du comment de la ruine totale des tours, aussi. C'était pet un aspect pas si secondaire que cela finalement, quand on est chargé de donner une explication cohérente de ce qui s'est produit. et sache à ce propos que le ratrapage de Bazant ne convainc pas tout le monde..; Et puis, tu n'as pas été très disert par rapport au standard imposant aux enquêteurs dans un événement de high order damage de rechercher les explosifs... La raison pour laquelle ils n'en ont pas recherché est qu'il y en avait pas, o on a compris.


In fine, tu as évité à nouveau une quantité invraisemblable de questions que je t'ai posées. Ta position constituant à soutenir le dogme de la théorie officielle heurte définitivement le bon sens et la bonne science. Si tu avais été au bout de la discussion, nulle doute que j'aurais te reposé la question que j'avais posée dans votre site mal famé :

J'ai bien peur que tu fasse une confusion sur les responsabilités du NIST vis à vis de l'enquête...

"What is NIST?
The National Institute of Standards and Technology (NIST) is an agency of the Commerce Department’s Technology Administration. NIST promotes U.S. innovation and industrial competitiveness by advancing measurement science, standards, and technology in ways that enhance economic security and improve our quality of life.

What are the goals of NIST’s investigation of the World Trade Center disaster?
The goals are to investigate the building construction, the materials used, and the technical conditions that contributed to the outcome of the World Trade Center (WTC) disaster following the terrorist attacks of Sept. 11, 2001. The investigation will serve as the basis for:

    * improvements in the way buildings are designed, constructed, maintained, and used;
    * improved tools and guidance for industry and safety officials;
    * revisions to building and fire codes, standards, and practices; and
    * improved public safety.

What are the main objectives of the investigation?
The primary objectives of the NIST-led technical investigation of the WTC disaster are to determine:

    * why and how the WTC 1 and 2 (the WTC towers) collapsed after the initial impact of the aircraft, and why and how WTC 7 collapsed;
    * why the injuries and fatalities were so low or high depending on location (by studying all technical aspects of fire protection, evacuation, and occupant behavior and emergency response);
    * the procedures and practices that were used in the design, construction, operation, and maintenance of the WTC Buildings; and
    * which building and fire codes, standards, and practices warrant revision and are still in use.

Why is NIST doing this investigation?
NIST scientists and engineers are world-renowned experts in analyzing a building’s failure and determining the most probable technical cause. Since NIST is not a regulatory agency and does not issue building standards or codes, the institute is viewed as a neutral, “third party” investigator.

Additionally, under the National Construction Safety Team (NCST) Act, signed into law in October 2002, NIST is authorized to investigate major building failures in the United States. The NIST investigations will establish the likely technical causes of the building failure and evaluate the technical aspects of emergency response and evacuation procedures in the wake of such failures. The goal is to recommend improvements to the way in which buildings are designed, constructed, maintained, and used.

When did the investigation begin and when will it be completed?
The investigation officially began on Aug. 21, 2002. When the NCST Act was passed in October of that year, the WTC investigation was moved under its authorities. The final report on the collapses of WTC 1 and 2 was issued on Oct. 26, 2005. The investigation of the collapse of WTC 7 will be completed in 2008.

In addition to the investigation into the collapse of the WTC buildings, is NIST conducting related research or programs?
The investigation is part of a broader NIST response plan to the WTC disaster. In addition to the investigation, NIST also is concurrently conducting two related programs:

    * a multiyear research and development program to provide the technical basis for improved building and fire codes, standards, and practices; and
    * an industry-led dissemination and technical assistance program that will provide practical guidance and tools to better prepare facility owners, contractors, designers, and emergency personnel to respond to future disasters."

L'enquête du NIST a commencée 11 mois après l'attentat et pas "le lendemain", et durant ces 11 mois je pense que tout ce qui touche à la recherche d'explosifs devait être du ressort du FBI ou d'une autre agence de "sécurité".

Mais de toute façon, ton post indique bien que quel que soit l'agence qui aurait fait l'enquête, aucune n'aurait trouvée grâce à tes yeux car toutes auraient été taggées "US gov".

L'enquête du NIST est une expertise technique destinée à faire évoluer les techniques de construction, son but n'a jamais été de fournir des preuves devant un tribunal, lieu où tu veux toujours ramener le débat.

En ce qui concerne le "bruit des explosions", je n'avais pas relevé car tu avais fait la démonstration que tu ne comprenais pas la différence fondamentale entre une onde sonore (un bruit) et la signature d'une détonation (explosifs) malgré tous les indices que je t'avais mis sous le nez, ça ne valait donc pas la peine de continuer.

Pour le reste, je vais arrêter de mettre un pièce dans la machine, les "forum de pseudo-scientifiques", "site si mal famé", et autres, ça commence à me lasser.

Hors ligne

 

#44 04-09-2009 18:53:58

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Badcow et la science du Nist

Cet acharnement de Badcow a le mérite de nous faire débattre mais soyons réalistes, de TOUTE façon, même si le kérosène avait fait bruler les 20 (soyons fous) étages du haut, ça n'éxplique pas pourquoi aucun des 70 étages en dessous n'a opposé de résistance physique lors de la chutte. 10secondes de chutte, bas de la tour indemne, tout est dit avec ce chiffre. Et nous ramène pas l'histoire du pankake magique merci !


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#45 04-09-2009 21:07:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

Badcow,


Donc, pour toi le mandat du nist ne comprenait que la fonction technique destinée à faire évoluer les techniques de construction et n'était pas destinée à servir de preuves.

Bien, est-ce que ceci correspondait alors au mandat fourni par le Congrès us?

http://www.tms.org/pubs/journals/JOM/07 … -0711.html

Citation :

Within three weeks of the collapse of the World Trade Center (WTC) towers, the Federal Emergency Management Agency (FEMA) and the American Society of Civil Engineers (ASCE) established a Building Performance Assessment Team, composed mainly of volunteers, to investigate the structural engineering and fire aspects of the collapse. This team completed and issued its report in May 2002.

Congress directed the National Institute of Standards and Technology (NIST) to conduct a more in-depth analysis and on August 21, 2002, NIST initiated its investigation.

The charge to the investigation team comprised four major parts.

“Determine why and how WTC 1 and WTC 2 collapsed following the initial impacts of the aircraft and why and how WTC 7 collapsed.

Determine why the injuries and fatalities were high or low depending on location including all technical aspects of fire protection, occupant behavior, evacuation, and emergency response.

Determine what procedures and practices were used in the design, construction, operation, and maintenance of WTC 1, 2, and 7.

Identify, as specifically as possible, areas in current building and fire codes, standards, and practices that warrant revision.”

Au lieu de cela, le Nist n'a travaillé que sur un scénario, validé la destruction préalable systématique de la scène du crime moyennant l'évacuation à jamais en un temps record de 99% de l'acier des tours, en laissant de côté tous les indices de l'utilisation d'explosifs (ignorance systématique des témoignages parlant d'explosifs, d'explosions, de bombes, de "like in a controlled demolition, de bang bang bang, ... ignoré aussi les indices d'une vaporisation de l'acier très précocement notée par le Professeur Barnett http://www.tms.org/pubs/journals/JOM/01 … -0112.html , brillé par son absence d'analyse métallurgique des 1% restant des sections d'acier, malgré l'invitation de la Fema à le faire, compte tenu des phénomènes inexpliqués qu'elle avait constaté ...) et a laissé de côté les caractéristiques de l'effondrement proprement dit, à compter de son initiation, en prenant pour acquis que l'effondrement subséquent à la rupture était une formalité, ce qui très discuté et figurait en toute hypothèse dans son mandat initial, à moins que tu ne lises le contraire dans la généralité des termes du mandat du Congrès et ne sache pas la distinction entre le why et le how... Ou lis-tu dans le mandat parlementaire que l'examen doit s'arrêter au moment du commencement de l'initiation de l'effondrement?

Bref, si ce travail te paraît suffisant à la lumière du mandat parlementaire très large dont était investi le Nist, grand bien te fasse mais ne viens plus t'autoproclamer grand scientifique rigoureux parce que avant la théorie il y a la méthodologie et celle-là, tu t'assieds royalement dessus. Et ne crois pas que je vise les scientifiques du Nist, je vise plutôt ceux qui les encadraient, comme responsables du cover up... Le Docteur Quintière, ingénieur du Nist non conspi mais mécontent quand même, n'a-t-il pas souligné lui-même que les informations disponibles étaient bloquées par les juristes encadrant le travail des ingénieurs?

Pour le surplus, je n'ai jamais soutenu que le rapport du Nist devait servire de preuve en justice. J'ai simplement noté qu'en confiant l'explication officielle au Nist dont le rapport ne pouvait pas être produit en justice, on s'empêchait de disposer de toute preuve permettant d'établir le lien causal entre les crashes et l'effondrement... le résultat c'est que là où on en a pas pour le moment parce que tout n'est que controverse!

PS relis tes post et ceux de tes compagnons à l'égard de Reopen sur le forum hardware avant de jouer les offusqués

Dernière modification par charmord (04-09-2009 21:30:35)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#46 04-09-2009 21:46:19

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow,

Le fait que les nombreux témoignages d'explosions, explosifs, bombes,... n'ait pas été pris en considération dans le récit officiel est évidemment inacceptable parce qu'ils décrivent des phénomènes convordants qui ne trouvent aucune explication dans les rapports de la commission911, de la Fema et du Nist.

C'est est d'autant plus affolant que le Nist a classifié plus de 750 témoignages des événements qui se sont produits dans les tours selon 24 critères dans le rapport Nist 1-7. C'est dire qu'ils avaient pleine connaissance du caractère convergent de ces témoignages.

Encore une fois, je ne dis pas que ces témoignages prouvent que des explosifs secondaires ont été utilisés mais il me paraît être évident que le fait d'en ignorer la substance ne plaide pas en faveur du sérieux du travail du Nist ni davantage en faveur de l'analyse factuelle de la commission qui ne mentionne pas une seule fois le mot explosin alors même que de nombreux témoignages indiquent que ces grosses explosions préalables à l'effondrement ont fait des morts et des blessés nombreux...

Les ingénieurs du Nist - ou plus vraisemblablement les juristes ou avocats qui supervisaient leur travail - n'ont du reste pas cru nécessaires d'annexer les témoignages sur lesquels ils se sont basés pour classifier les récits, ni d'y renvoyer ou de les mentionner. Ils n'ont pas non plus réinterrogé les témoins pour leur demander de préciser à nouveau leur récit et ont uniquement, par une méthodologie dont ils ont le secret, décrété, que ceux qui avaient décrit l'explosion de bombes, avaient une compréhension "moyenne" de ce qui leur arrivait...

http://wtc.nist.gov/NCSTAR1/PDF/NCSTAR%201-7A.pdf
Point 5.17, p. 21.

Donc, ce témoin là, un sauveteur interrogé le 12 septembre à la télé sur C-Span, qui était dans le lobby des tours pour sauver des vies et a fait de nombreux aller retour sur place n'était pas assez bien placé pour savoir ce qui s'est passé et avait une connaissance "moyenne" de la situation sous prétexte qu'il a rapporté avoir entendu une énorme bombe juste après être sorti de la tour et avant de voir l'immeuble s'effondrer.
Tant pis, s'il avait interrogé auparavant le FBI et des gens de la Bombsquad (il est bien connu qu'on dépêche ces gens là au moindre prétexte) pour qu'ils leurs confirment que les tours allaient disparaître; tant pis s'il était profondément persuadé que des explosifs secondaires étaient utilisés pour mettre fin aux tours quand il était en opération et en dépit du fait qu'il ait décrit les deux crashs d'avions dsitinctement, tant pis s'il a décrit avoir entendu l'explosion de la plus formidable bombe juste après être sorti et avant que l'immeuble ne s'effondre (comme de multiples témoins, qui ne parlent pas du bruit d'une structure qui lâche mais de "big explosion" avant l'initiation de l'effondrement; mais c'est la même chose évidemment, ou ai-je donc la tête? Ceci à titre d'exemple non représentatif de la situation qu'il a vécue, c'est à l'évidence un bruit que l'on pourrait qualifier indifféremment d'explosion et de structure qui lâche : http://www.youtube.com/watch?v=0YvrKfWkxdw; Tant pis s'il affirme avoir recueilli l'information que la tour dans laquelle il était de même que sa jumelle, allaient s'effondrer, de la bouche même d'un agent du FBI,...



Oui, c'est vrai ce type, visiblement sous le choc au moment de parler, est forcément un type qui n'avait qu'une connaissance approximative ou modérée de la situation!

Et ce n'est q'un exemple parmi des centaines!

Boum, déflagration?

Dernière modification par charmord (04-09-2009 23:51:07)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#47 04-09-2009 22:43:14

Calixte
Invité

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

Qu'est-ce qu'un "anneau de démolition" ?

Éléments de réponse:

Karin Deshore, 9110192

North Tower:

....Somewhere around the middle of the World Trade Center, there was this orange and red flash coming out. Initially it was just one flash. Then this flash just kept popping all the way around the building and that building had started to explode. The popping sound, and with each popping sound it was initially an orange and then red flash came out of the building and then it would just go all around the building on both sides as far as I could see. These popping sounds and the explosions were getting bigger, going both up and down and then all around the building.....

Stephen Gregory, 9110008


...I thought that when I looked in the direction of the Trade Center before it came down, before No. 2 came down, that I saw low-level flashes.
In my conversation with Lieutenant Evangelista, never mentioning this to him, he questioned me and asked me if I saw low-level flashes in front of the building, and I agreed with him because I thought -- at that time I didn't know what it was. I mean, it could have been as a result of the
building collapsing, things exploding, but I saw a flash flash flash and then it looked like the building came down.

Q. Was that on the lower level of the building or up where the fire was?
A. No, the lower level of the building. You know like when they demolish a building, how when they blow up a building, when it falls down? That's what I thought I saw. And I didn't broach the topic to him,but he asked me. He said I don't know if I'm crazy, but I just wanted to ask you because you were standing right next to me. He said did you see anything by the building? And I said what do you mean by see anything? He said did you see any flashes? I said, yes, well, I thought it was just me. He said no, I saw them, too.

I don't know if that means anything. I mean, I equate it to the building coming down and pushing things down, it could have been electrical explosions, it could have been whatever. But it's just strange that two people sort of say the same thing and neither one of us talked to each other
about it. I mean, I don't know this guy from a hole in the wall. I was just standing next to him...

Q. On the television pictures it appeared as well, before the first collapse, that there was an explosion up on the upper floors.
A. I know about the explosion on the upper floors. This was like eye level. I didn't have to go like this. Because I was looking this way. I'm not going to say it was on the first floor or the second floor, but somewhere in that area I saw to me what appeared to be flashes. [pp. 14-16]

Richard Banaciski, 9110253

South Tower:

We were there I don't know, maybe 10, 15 minutes and then I just remember there was just an explosion. It seemed like on television they blow up these buildings. It seemed like it was going all the way around like a belt, all these explosions...Not thinking that this building is coming
down. We just thought there was going to be a big explosion, stuff was going to come down. [pp.3-4]

Brian Dixon, 9110166

South Tower:

I was watching the fire, watching the people jump and hearing a noise and looking up and seeing-- it actually looked -- the lowest floor of fire in the south tower actually looked like someone had planted explosives around it because the whole bottom I could see -- I could see two sides of
it and the other side -- it just looked like that floor blew out. I looked up and you could actually see everything blew out on the one floor. I thought, geez, this looks like an explosion up there, it blew out. Then I guess in some sense of time we looked at it and realized, no, actually it just collapsed. That's what blew out the windows, not that there was an explosion there but that windows blew out. [p. 15]
...

Autre comparaison directe avec une DC:

Daniel Rivera, 9110035

South Tower: [This witness is very close to ST when it collapses.]

Then that’s when I kept on walking close to the south tower and that’s when that building collapsed.

Q. How did you know that it was coming down?
A. That noise. It was a noise.
Q. What did you hear? What did you see?
A. It was a frigging noise. At first I thought it was--do you ever see professional demolition where they set the charges on certain floors and then you hear ‘pop, pop, pop, pop, pop’? That’s exactly what--because I thought it was that. When I heard that frigging noise, that’s when I saw
the building coming down. [p. 9]

Voir les autres témoignages ici http://journalof911studies.com/articles … Center.pdf .

 

#48 04-09-2009 23:41:29

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow,

Si vous arrivez à mettre de l'air au cœur d'un liquide vous créerez... une bulle.

J'admets qu'il est devenu hélas terriblement courant et banal aujourd'hui de prendre des vessies pour des lanternes, c'est même je rajouterais, La Question Critique pour nous tous en ce début de millénaire, n'est ce pas ?

Badcow a écrit:

Pour le reste, je vais arrêter de mettre un pièce dans la machine, les "forum de pseudo-scientifiques", "site si mal famé", et autres, ça commence à me lasser.

Subiriez-vous quelques pressions négatives qui vous forceraient à fréquenter le forum d'HardWare.fr ?! (humour)
Ici en tous les cas vous pouvez (presque) tout dire sans vous faire insulter. C'est une base simple certes mais très précieuse y compris chez les ignorants, savez-vous Badcow ?

Maintenant je vais vous poser une seule et unique question;

À la condition que je vous prouve immédiatement d'une manière totalement irréfutable que vous vous trompiez vis à vis de ce que vous avanciez, à savoir " la température de combustion d'un mélange stœchiométrique air + kérosène est de l'ordre de 1800°C" , accepteriez-vous de nous reconsidérer alors autrement que comme des "imbéciles", "pseudo-scientifiques" sur un "site mal famé" ? D'une façon alors certainement moins réductrice et si peu flatteuse ?

Cette preuve que je suis en mesure de vous fournir contiendra dans un seul et unique post réduit à son plus strict minimum certainement parce qu'elle vous est proposée par un non-scientifique avoué qui est bien loin de posséder toutes les qualités immenses que détiennent chacun des autres membres sur un site dédié à une démarche aussi dure qu'elle semble si juste et primordiale à tous ?

Accepterez-vous ce petit "défi" Badcow ? ( défi dans le sens "noble" du terme, c'est fun, et ça me fait un peu penser aux Mousquetaires à moi ...hé hé...on se refait pas wink )


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#49 04-09-2009 23:54:21

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Badcow et la science du Nist

Toujours nos courageux truthers disponibles pour déployer tant d'énergie à discuter avec des gens qui nous expliquent que la combustion stoechiométrique du kérosène se fait à 1800°C.

C'est à dire que le gars, au lieu de s'intéresser à la donnée qui compte vraiment, à savoir que combustion du kérosène entraîne température < 800°C aux alentours, il faut qu'il aille chercher un chiffre dont on a strictement rien à carrer, puisque les conditions stoechiométriques, possibles pour une certaine proportion de l'explosion, ne sont évidemment pas du tout réalisées par un heureux hasard dans le chaos de la fournaise. Y une explosion, et après le truc qui dure, c'est à dire le truc qui compte pour évaluer l'impact sur la rigidité de la structure, c'est l'incendie, et un incendie de kérosène, c'est pas à 1800°C. Et puisque tu cites le rapport du NIST, tu dois savoir que d'après ce rapport, quasiment aucune partie de la structure n'a atteint une température supérieure à 600°C, alors arrête donc avec tes âneries.

L'autre avec ses arbalètes magiques et son immeuble qui se transforme en concasseur de compétition, lui avec son immeuble générateur de conditions stoechiométriques pour le kérozène... c'est déprimant. Etes vous décidément incapables de considérer que des faits peuvent remettre en cause votre vision du monde ? Ou bien votre vision du monde est mieux fondée que les sciences dures ?

Bientôt ils vont nous expliquer que le collier de diamant, a disparu non pas parce que quelqu'un l'a volé, mais parce que c'était, du point de vue de la mécanique quantique, une probabilité parmi les autres, et que ceux qui ont des soupçons sur les intentions d'un éventuel voleur sont des paranoïaques.

Alala...

Dernière modification par galactic swan (04-09-2009 23:56:48)


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#50 04-09-2009 23:58:56

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Badcow et la science du Nist

Il y maldonne kezako, c'est moi qui ait prononcé les termes que tu dénonces pour décrire les scientifiques qui traitent les sceptiques comme des sous-idiots chez ceux d'en face... Badcow s'est plutôt bien comporté sur ce forum mais je ne pousserai pas jusqu'à identifier les posts montrant tout le mépris qu'il a affiché à l'égard de notre site et des truthers en général.

Le fait est que visiblement, quand ils sont mis en minorité ey ne peuvent plus s'aider de leurs armées de trolls, les sommités scientifiques anonymes de hardware n'ont plus aussi fière allure big_smile Je termine en disant que j'ai pas le moindre scrupule à utiliser ce language compte tenu du traitement qui est réservé aux dissidents du premier post!

Dernière modification par charmord (05-09-2009 00:02:40)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#51 05-09-2009 00:54:21

BJKB
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 17-04-2008
Messages: 677

Re: Badcow et la science du Nist

galactic swan a écrit:

Toujours nos courageux truthers disponibles pour déployer tant d'énergie à discuter avec des gens qui nous expliquent que la combustion stoechiométrique du kérosène se fait à 1800°C.

C'est à dire que le gars, au lieu de s'intéresser à la donnée qui compte vraiment, à savoir que combustion du kérosène entraîne température < 800°C aux alentours, il faut qu'il aille chercher un chiffre dont on a strictement rien à carrer, puisque les conditions stoechiométriques, possibles pour une certaine proportion de l'explosion, ne sont évidemment pas du tout réalisées par un heureux hasard dans le chaos de la fournaise. Y une explosion, et après le truc qui dure, c'est à dire le truc qui compte pour évaluer l'impact sur la rigidité de la structure, c'est l'incendie, et un incendie de kérosène, c'est pas à 1800°C. Et puisque tu cites le rapport du NIST, tu dois savoir que d'après ce rapport, quasiment aucune partie de la structure n'a atteint une température supérieure à 600°C, alors arrête donc avec tes âneries.

L'autre avec ses arbalètes magiques et son immeuble qui se transforme en concasseur de compétition, lui avec son immeuble générateur de conditions stoechiométriques pour le kérozène... c'est déprimant. Etes vous décidément incapables de considérer que des faits peuvent remettre en cause votre vision du monde ? Ou bien votre vision du monde est mieux fondée que les sciences dures ?

Bientôt ils vont nous expliquer que le collier de diamant, a disparu non pas parce que quelqu'un l'a volé, mais parce que c'était, du point de vue de la mécanique quantique, une probabilité parmi les autres, et que ceux qui ont des soupçons sur les intentions d'un éventuel voleur sont des paranoïaques.

Alala...

Sans oublier, la fameuse histoire de la boule de feu sélective qui a descendu les étages pour ne dévaster que le hall d'accueil de la tour. Grand moment de foutage de gueule orchestré par Dieu Moorea lol
Et dire qu'il a des adeptes, des disciples et des fans (ce mot va lui plaire, il se la pète comme une star ce grand malade lol) pour gober ses inepties roll   

Keske je me marre de lire des conneries pareilles. Dommage que Gourio ne donne pas dans la brève de comptoir scientifique parce que là, il y a matière...   

Une autre ! une autre ! une autre !

Dernière modification par BJKB (05-09-2009 01:00:37)

Hors ligne

 

#52 05-09-2009 09:04:36

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Badcow et la science du Nist

Et dire qu'il a des adeptes, des disciples et des fans
Une autre ! une autre ! une autre !

Doucement en voilà une. y'en aura d'autres
http://img30.imageshack.us/img30/2994/36913276.jpg

Dernière modification par ragondin (05-09-2009 09:05:08)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#53 05-09-2009 09:20:50

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Badcow et la science du Nist

galactic swan a écrit:

Toujours nos courageux truthers disponibles pour déployer tant d'énergie à discuter avec des gens qui nous expliquent que la combustion stoechiométrique du kérosène se fait à 1800°C.

C'est à dire que le gars, au lieu de s'intéresser à la donnée qui compte vraiment, à savoir que combustion du kérosène entraîne température < 800°C aux alentours, il faut qu'il aille chercher un chiffre dont on a strictement rien à carrer, puisque les conditions stoechiométriques, possibles pour une certaine proportion de l'explosion, ne sont évidemment pas du tout réalisées par un heureux hasard dans le chaos de la fournaise. Y une explosion, et après le truc qui dure, c'est à dire le truc qui compte pour évaluer l'impact sur la rigidité de la structure, c'est l'incendie, et un incendie de kérosène, c'est pas à 1800°C. Et puisque tu cites le rapport du NIST, tu dois savoir que d'après ce rapport, quasiment aucune partie de la structure n'a atteint une température supérieure à 600°C, alors arrête donc avec tes âneries.

L'autre avec ses arbalètes magiques et son immeuble qui se transforme en concasseur de compétition, lui avec son immeuble générateur de conditions stoechiométriques pour le kérozène... c'est déprimant. Etes vous décidément incapables de considérer que des faits peuvent remettre en cause votre vision du monde ? Ou bien votre vision du monde est mieux fondée que les sciences dures ?

Bientôt ils vont nous expliquer que le collier de diamant, a disparu non pas parce que quelqu'un l'a volé, mais parce que c'était, du point de vue de la mécanique quantique, une probabilité parmi les autres, et que ceux qui ont des soupçons sur les intentions d'un éventuel voleur sont des paranoïaques.

Alala...

+1000
Semaine prochaine, je vais même être obligé de lui montrer comment c'est fabriqué une chambre de combustion, c'est tout dire ... Des inserts au molybdène ( sur la chambre, y'en a pas ...j'ai beau chercher) qui fondent pour expliquer les chute des tours...fallait oser je trouve !!!
Il veut nous faire croire que durant 50 minutes, à l'intérieur des tours 1.2 et 3, la chaleur n'est pas descendue en dessous de 1800 degrés ...
Mooréa sait s'entourer de gens manifestement aussi ..."calés" que lui ...lollol

Dernière modification par samaouste (05-09-2009 09:21:47)


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#54 05-09-2009 09:23:53

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Badcow et la science du Nist

ragondin a écrit:

Et dire qu'il a des adeptes, des disciples et des fans
Une autre ! une autre ! une autre !

Doucement en voilà une. y'en aura d'autres
http://img30.imageshack.us/img30/2994/36913276.jpg

Il aurait pu le nettoyer son balai Moorea....
Moi, à sa place, je consulterais ... la couleur grise...pas bon signe tout ça ...lollollol


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#55 05-09-2009 11:24:01

Calixte
Invité

Re: Badcow et la science du Nist

Si vous voulez causer de Moorea34, c'est pas ici roll.

 

#56 07-09-2009 22:22:37

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

Counter 911 a écrit:

------------------------------------------------------------------------------

Badcow,

Je crois ici que nous jouons sur les mots en ce qui concerne le Kérozene peut faire fondre l’acier ou autre métal !

Bien sur qu’il doit pouvoir faire fondre les métaux mais à certaine condition je crois, non !

En effet si on effectue le mélange adéquat il n’y aura aucun problème pour porter la température du métal jusqu’à la fusion, mais car il y a un mais !

Il faut que ce mélange soit :

1/ Constant dans sa durée, j’ajouterai également que cette duré soit conséquente (temps minimal auquel cet acier sera soumis à cette constante fournaise).

2/ Ensuite ce mélange Kero/Air doit-être obligatoirement réglé sur une homogénéité et puissance absolue dans le rendement (puissance ou chaleur de la flamme).

Ceci ne s’obtient que grâce à un réglage des moteurs utilisant ce combustible, c’est d’ailleurs par ce principe que les avions obtiennent plus de puissance dans leurs réacteurs si je ne me trompe.

Les avions de chasse obtiennent encore un supplément de cette puissance grâce à la Post-Combustion qui va encore compresser ou comprimer ce mélange.

Tout ceci n’est obtenu que par et grâce aux réglages des moteur fait par le pilote (manette des gaz), rien d’autre, sinon tout aéronef deviendrait immédiatement incontrôlable dés l’allumage de ces moteurs s’il suffisait d’allumer le Kerozéne.

Or dans les tours WTC nous n’avons plus ces paramètres obligatoires de (puissance ou chaleur de flamme) comme je le décris plus haut.

Ici dans les WTC nous nous retrouvons avec une masse de Kéro répandue dans l’air instantanément, cette masse de Kero prend feu d’accord, mais à aucun moment celui-ci n’a les conditions (mélange Air/Kéro) adéquat pour exercer une quelconque fusion sur quoi que ce soit, même pas une personne humaine, oh bien sur cette personne sera bel et bien brulé à X degré, mais en aucun cas elle aura fondu.

Si nous aurions voulu avoir un mélange Air/ Kéro capable de fondre l’acier ou autre, il aurait fallu contrôler et surtout COMPRESSER ce mélange AIR /KERO, car un réacteur compresse ou comprime ce mélange pour avoir cette belle flamme vive (bleue) révélatrice de puissance de chaleur.

Or dans le WTC, rien ne permet le réglage de cette flamme, c’est juste un Kérozéne qui s’enflamme, aucune compression, aucun réglage Air /Kero, rien NADA !!!

C’est juste un feu banal en quelque sorte, la couleur des flammes et la durée le démontre.


Exemple ludique :

Un haut fourneau qui vient d’être mis en route est incapable de fondre quoi que ce soit, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils restent en permanence (24/24) en fonction afin de pouvoir effectuer leurs boulots (faire fondre l’Acier) et ceci et encore grâce à leur mélange constant et adéquat (réglage)

Autre exemple bien que sur celui-ci on ne trouve pas de liquide (essence, Kero ou autre…)

Prenez un chalumeau, lorsque vous allumez ce chalumeau tel quel, arriverez-vous à fondre un petit bout d’acier ? NON

Il vous faudra d’abord obtenir la flamme bleu par le truchement des réglages (Oxygène /acétylène), ce qui démontre qu’une quantité  trop importante ou trop faible d’un composant (air ou oxygène pour cet exemple) par rapport à l’autre composant (Essence, Kéro ou acétylène pour cet exemple) ne sera nullement capable de faire fondre l’acier.

Juste un point rapide, la compression n'a strictement aucun rôle dans le rendement de combustion, au contraire, plus la compression est forte et plus le rendement de combustion tend à se dégrader.

J'ai bien conscience que la combustion des quelques dizaines de tonnes de kérosène dans le WTC s'est fait dans des conditions probablement assez éloignées des conditions idéales, mais en insistant (et j'insiste) sur la température de combustion d'un mélange "idéal" air + kérosène, j'entends surtout rétablir un fait technique connu et non contestable.

La température maximale d'un feu de kérosène N'EST PAS de 800°C, elle est beaucoup plus élevée... c'est comme cela, que ça plaise ou non.

Une fois ce fait posé, on peut effectivement commencer par s'interroger sur la façon dont ce kérosène a brûlé, le temps qu'il a mis pour le faire et éventuellement une idée de la température atteinte, mais dire "la fumée est noire patati patata" ou bien "la température d'un feu de kérosène ne peut pas dépasser les 800°C" (parce que quelqu'un a confondu K et °F, et que depuis tout le monde répète cette bêtise sans la vérifier), ce n'est pas une façon de poser les bases d'une analyse des faits.

L'université de Purdue a réalisée une très bonne simulation du crash contre le WTC-1, et (de mémoire) ils ont trouvé que le carburant pouvait avoir brûlé durant un peu plus d'une trentaine de secondes, avec des températures localement supérieures à 1000°C, et que ceci avait servit "d'allumette" pour démarrer l'incendie qui a prit la suite, ce qui est un tout petit peu différent de ce qu'on peut lire par ici où là.

Hors ligne

 

#57 07-09-2009 22:32:37

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

charmord a écrit:

Badcow a écrit:

Badcow,


Donc, pour toi le mandat du nist ne comprenait que la fonction technique destinée à faire évoluer les techniques de construction et n'était pas destinée à servir de preuves.

Bien, est-ce que ceci correspondait alors au mandat fourni par le Congrès us?

http://www.tms.org/pubs/journals/JOM/07 … -0711.html

PS relis tes post et ceux de tes compagnons à l'égard de Reopen sur le forum hardware avant de jouer les offusqués

1- Oui, et c'est bien ce que demandais le congrès, sinon ils auraient demandés une recherche de responsabilités ce qui n'entre pas dans les prérogatives du NIST qui est rattaché au ministère du commerce et pas à ce lui de la justice.
Si tu es aussi persuadé que cela que l'enquête (globale) a été bâclée, et puisque le domaine juridique ne t'es pas inconnu, je ne peux que te conseiller de t'inscrire au barreau de NY, d'aller voir quelques familles et de leur demander de porter plainte contre le gouvernement US.

2- Je note simplement que si tu ne perds pas une occasion pour souligner "ici tu ne te fera pas bannir pour vouloir discuter", les attaques personnelles et les injures volent avec beaucoup d'entrain, sans aucun "rappel à la charte". Don acte.

Hors ligne

 

#58 07-09-2009 22:40:30

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

samaouste a écrit:

galactic swan a écrit:

Toujours nos courageux truthers disponibles pour déployer tant d'énergie à discuter avec des gens qui nous expliquent que la combustion stoechiométrique du kérosène se fait à 1800°C.

C'est à dire que le gars, au lieu de s'intéresser à la donnée qui compte vraiment, à savoir que combustion du kérosène entraîne température < 800°C aux alentours, il faut qu'il aille chercher un chiffre dont on a strictement rien à carrer, puisque les conditions stoechiométriques, possibles pour une certaine proportion de l'explosion, ne sont évidemment pas du tout réalisées par un heureux hasard dans le chaos de la fournaise. Y une explosion, et après le truc qui dure, c'est à dire le truc qui compte pour évaluer l'impact sur la rigidité de la structure, c'est l'incendie, et un incendie de kérosène, c'est pas à 1800°C. Et puisque tu cites le rapport du NIST, tu dois savoir que d'après ce rapport, quasiment aucune partie de la structure n'a atteint une température supérieure à 600°C, alors arrête donc avec tes âneries.

L'autre avec ses arbalètes magiques et son immeuble qui se transforme en concasseur de compétition, lui avec son immeuble générateur de conditions stoechiométriques pour le kérozène... c'est déprimant. Etes vous décidément incapables de considérer que des faits peuvent remettre en cause votre vision du monde ? Ou bien votre vision du monde est mieux fondée que les sciences dures ?

Bientôt ils vont nous expliquer que le collier de diamant, a disparu non pas parce que quelqu'un l'a volé, mais parce que c'était, du point de vue de la mécanique quantique, une probabilité parmi les autres, et que ceux qui ont des soupçons sur les intentions d'un éventuel voleur sont des paranoïaques.

Alala...

+1000
Semaine prochaine, je vais même être obligé de lui montrer comment c'est fabriqué une chambre de combustion, c'est tout dire ... Des inserts au molybdène ( sur la chambre, y'en a pas ...j'ai beau chercher) qui fondent pour expliquer les chute des tours...fallait oser je trouve !!!
Il veut nous faire croire que durant 50 minutes, à l'intérieur des tours 1.2 et 3, la chaleur n'est pas descendue en dessous de 1800 degrés ...
Mooréa sait s'entourer de gens manifestement aussi ..."calés" que lui ...lollol

Mais montre, montre... et moi je t'expliquerais comment ça fonctionne, et ce que sont des artifices de combustion et le "film cooling".

Il ne t'es pas venu à l'esprit que "ma" chambre de combustion pouvait être "un peu" différente de "ta" chambre de combustion ? Parce que si tu penses qu'il n'existe qu'un seul type de chambre de combustion, je ne peux vraiment rien pour toi. En 30 ans, personne ne t'a expliqué comment fonctionnait un turboréacteur ?

Et si tu pouvais éviter de déformer mes propos ("durant 50 minutes, la chaleur n'est pas descendue en dessous de 1800 degrés..." j'aimerai bien savoir où j'ai écrit cela), ce ne serait pas mal non plus.

Hors ligne

 

#59 07-09-2009 22:45:09

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

kézako a écrit:

Badcow,

Si vous arrivez à mettre de l'air au cœur d'un liquide vous créerez... une bulle.

J'admets qu'il est devenu hélas terriblement courant et banal aujourd'hui de prendre des vessies pour des lanternes, c'est même je rajouterais, La Question Critique pour nous tous en ce début de millénaire, n'est ce pas ?

Et si un liquide le répand à grande vitesse, cela fait... un brouillard, aussi connu sous le nom "spray" ou aérosol... un peu comme ce qui se passe lorsqu'un réservoir de kérosène en aluminium impacte une structure métallique à plus de 200 m/s... un peu comme ce qui s'est passé lorsqu'un avion s'est crashé dans le WTC-1 & 2...

Et c'est moi qui "prends des vessies pour des lanternes" ?

n'uff said.

Hors ligne

 

#60 07-09-2009 22:57:15

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

charmord a écrit:

Badcow a écrit:

Badcow,


Donc, pour toi le mandat du nist ne comprenait que la fonction technique destinée à faire évoluer les techniques de construction et n'était pas destinée à servir de preuves.

Bien, est-ce que ceci correspondait alors au mandat fourni par le Congrès us?

http://www.tms.org/pubs/journals/JOM/07 … -0711.html

PS relis tes post et ceux de tes compagnons à l'égard de Reopen sur le forum hardware avant de jouer les offusqués

1- Oui, et c'est bien ce que demandais le congrès, sinon ils auraient demandés une recherche de responsabilités ce qui n'entre pas dans les prérogatives du NIST qui est rattaché au ministère du commerce et pas à ce lui de la justice.
Si tu es aussi persuadé que cela que l'enquête (globale) a été bâclée, et puisque le domaine juridique ne t'es pas inconnu, je ne peux que te conseiller de t'inscrire au barreau de NY, d'aller voir quelques familles et de leur demander de porter plainte contre le gouvernement US.

2- Je note simplement que si tu ne perds pas une occasion pour souligner "ici tu ne te fera pas bannir pour vouloir discuter", les attaques personnelles et les injures volent avec beaucoup d'entrain, sans aucun "rappel à la charte". Don acte.

je ne sais pas si tu as laissé quelques jours pour mieux dissimuler le fait que tu ne savais pas répondre au quart du tiers des arguments qui figurent dans mes précédents posts, mais si c'est le cas, sache que loupé wink

Quant à tes appels au règlement, je te suggérerais de comparer le troll qui accable systématiquement la personne faisant part de ses doutes dans le forum hardware par rapport à l'accueil qui t'a été réservé par la grande majorité des membres ici (tous sauf moi sans doute)... IL n'y a pas exactement photos! Alors, les leçons et les plaintes ne sont pas exactement les bienvenues.

J'ai bien compris que tu ne répondrais jamais aux questions que je t'ai posées. C'est dommage, j'espérais des réponses plus originales et intelligentes de la part d'un scientifique au palmares impresionnant si l'on en croit sa propre description, quand il s'agit de faire la roue chez ses petits copains... Tu peux contnier à dire que tu te barres tous les posts, pour ma part, je ne crois plus devoir échanger avec toi, compte tenu de la fermeture d'esprit dont tu fais montre!

J'aimerais toutefois te faire remarquer gentiment avant de mettre un terme à notre conversation à sens unique que ce n'est pas parce qu'une enquête est technique qu'elle nest pas assujettie à des règles. IL n'y a pas cette stupide dichotomie entre le droit et la science, comme tu essayes vainement de le soutenir. tous ces domaines s'interpénètrent évidemment. En l'espèce, les règles découlant du code standard NFPA étaient bel et bien d'application pour le Nist, ce qui supposait de mener une investigation complète envisageant toutes les pistes, en ce compris et même surtout, la piste de l'utilisation des explosifs. Le site firefor911 regoupant des professionnels a démontré cela parfaitement ici : http://firefightersfor911truth.org/, surtout ici : http://firefightersfor911truth.org/?p=288 et ici http://firefightersfor911truth.org/?p=238 .

A toutes fins utiles, je te signale encore que dans les tout premiers rapports préliminaires de 2002, le Nist annonçait qu'il allait recueillir les témoignages et les analyser au peigne fin et procéder à une analyse de l'acier... http://wtc.nist.gov/media/sunderremarks.htm Que reste-t-il de cela dans le rapport final? Rien nada, une courte jusitification disant que le Nist n'a pas cherché de traces d'explosifs parce qu'il n'y en avait pas... et le scientifique que tu es d'accepter benoitement une telle énormité, en essayant de faire passer ceux qui demandent à ce qu'une enquête correcte sur le plan méthodologique ait lieu, pour des demis débiles mentaux, sous prétexte qu'ils ne trouvent pas que les témoins ayant parlé de bombes, d'explosions secondaires puissantes, loin de l'endroit du crash et parfois meurtrières, doivent être passés sous silence dans une enquête qui poursuit comme objectif de déterminer la mortalité des événements en fonction de la localisation des personnes...

Dernière modification par charmord (08-09-2009 00:47:16)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#61 07-09-2009 23:09:14

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

n'uff said

Qui c'est ce Said ?

Badcow,

Vous êtes sur un forum français, je vous le rappelle, où l'usage est d'employer le français. Merci.

Je lis votre réponse et elle ne m'apporte rien. Strictement rien et à la condition évidemment que vous daignez faire l'effort de lire mon dernier post dans son intégralité, vous comprendrez, du moins j'ose l'espérer, pourquoi. Faisant cela, vous échapperez aussi très difficilement au fait que je vous ai lancé un défi.

Dernière modification par kézako (07-09-2009 23:09:55)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#62 07-09-2009 23:10:58

Calixte
Invité

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

2- Je note simplement que si tu ne perds pas une occasion pour souligner "ici tu ne te fera pas bannir pour vouloir discuter", les attaques personnelles et les injures volent avec beaucoup d'entrain, sans aucun "rappel à la charte". Don acte.

Badcow, tu sais comment çà marche un forum ? Sinon, tu cliques sur le bouton "Signaler" en rouge à droite du post qui te convient pas et tu le signales ainsi à la modération. Pas plus compliqué que çà.

 

#63 07-09-2009 23:16:51

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Badcow et la science du Nist

Pole a écrit:

Je remets mes questions qui ont l'air d'être oubliées :

Es-tu en train de dire qu'un échauffement ne peut ralentir une chute ?
J'ai pas vu ça dans les articles de Bazant. Peux-tu me montrer où ?
Et reste à trouver la proportion et la température qui correspond à la "haute température" pour voir si ça colle.

http://forum.reopen911.info/p198994-auj … ml#p198994

Troisième rappel...
Si tu continues à royalement ignorer ces questions, je risque de les donner au premier pro-VO que je trouverais. Et ça ne sera pas très sympa pour lui wink .


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#64 08-09-2009 00:33:44

Caton
Date d'inscription: 08-02-2009
Messages: 126

Re: Badcow et la science du Nist

kézako,

"nuff said" = "enough said", que l'on pourrait traduire par "tout est dit".

Très en vogue actuellement chez les adolescents acnéiques agressifs qui jouent à Counter-Strike... ainsi que chez les non moins agressifs trentenaires qui défendent bec et ongles depuis des années la fable officielle du 11/09 sur HardWare.fr (faut-il y voir un signe ?).

Avec un peu de chance tu auras bientôt droit à un "epic fail" (en majuscules de préférence).

Tout est dit.


« Deux haruspices ne peuvent se regarder sans rire. »

Hors ligne

 

#65 08-09-2009 01:10:06

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

Merci Caton pour ces précision. Tout va être dit alors.

Badcow,

J'en ai assez, vous faites perdre du temps à tout le monde et vous n'êtes même plus amusant.

Je vais donc vous donner raison ici dans ce post et je demande à chaque membre d'exiger une réponse de la part de Badcow à la question qui va en résulter.

Badcow a écrit:

A part cela, on en revient au fait que la température de combustion d'un mélange stœchiométrique air + kérosène est de l'ordre de 1800°C, on peut tortiller la physique dans tous les sens, ça reste une donnée de base, que ça plaise ou non.

Même jour, même type d'avion, même vitesse, même carburant et même "théorie d'après Badcow":

(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://911review.org/Wget/investigate911.batcave.net/facade-intacte-s.jpg


(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://physics911.net/images/pentpic4.jpg


(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/illustrations/gazon_intact.jpg


QUESTION:

Badcow, niez-vous le fait qu'un avion ait réellement frappé le Pentagone le 11 septembre 2001 ?


                                                                __________________________________________________________

Dernière modification par kézako (08-09-2009 01:10:51)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#66 09-09-2009 21:40:58

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

kézako a écrit:

Merci Caton pour ces précision. Tout va être dit alors.

Badcow,

J'en ai assez, vous faites perdre du temps à tout le monde et vous n'êtes même plus amusant.

Je vais donc vous donner raison ici dans ce post et je demande à chaque membre d'exiger une réponse de la part de Badcow à la question qui va en résulter.

Badcow a écrit:

A part cela, on en revient au fait que la température de combustion d'un mélange stœchiométrique air + kérosène est de l'ordre de 1800°C, on peut tortiller la physique dans tous les sens, ça reste une donnée de base, que ça plaise ou non.

Même jour, même type d'avion, même vitesse, même carburant et même "théorie d'après Badcow":

(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://911review.org/Wget/investigate91 … acte-s.jpg


(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://physics911.net/images/pentpic4.jpg


(* Rappel: Une boule de feu géante à 1800° Celsius d'après la théorie de Badcow ) La pelouse n'est pas brulée.
http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGAT … intact.jpg


QUESTION:

Badcow, niez-vous le fait qu'un avion ait réellement frappé le Pentagone le 11 septembre 2001 ?


                                                                __________________________________________________________

1- Je ne te dois rien,

2- J'ignorais qu'un avion s'était crashé sur la pelouse du pentagone, il me semblait qu'il avait impacté la façade du bâtiment, et c'est bien ce qui semble se dégager de "tes" photos (sur lesquelles tu pourra au passage remarquer la couleur rousse du bout de pelouse située juste en face de l'impact, sur la photo n°3),

3- Soit tu déformes en toute connaissance de cause mes propos, et c'est juste de la mauvaise foi, soit tu n'a pas compris ce que j'avais écris, et je peux ré-expliquer encore... c'est la notion de "gradient de richesse d'un mélange" que tu ne comprends pas ?

Hors ligne

 

#67 09-09-2009 21:45:55

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

Caton a écrit:

kézako,

"nuff said" = "enough said", que l'on pourrait traduire par "tout est dit".

Très en vogue actuellement chez les adolescents acnéiques agressifs qui jouent à Counter-Strike... ainsi que chez les non moins agressifs trentenaires qui défendent bec et ongles depuis des années la fable officielle du 11/09 sur HardWare.fr (faut-il y voir un signe ?).

Avec un peu de chance tu auras bientôt droit à un "epic fail" (en majuscules de préférence).

Tout est dit.

Pour compléter (et puisque je n'ai pas eu l'occasion d'être un adolescent acnéique jouant à CS), c'est aussi l'une des expressions favorite d'un auteur Anglo-Saxon (certes mineur, mais ayant eu une grande influence dans son domaine), décédé il y a quelques années... mais ça, je ne pouvais pas espérer que tu le saches.

Hors ligne

 

#68 09-09-2009 21:55:38

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

Pole a écrit:

Pole a écrit:

Je remets mes questions qui ont l'air d'être oubliées :

Es-tu en train de dire qu'un échauffement ne peut ralentir une chute ?
J'ai pas vu ça dans les articles de Bazant. Peux-tu me montrer où ?
Et reste à trouver la proportion et la température qui correspond à la "haute température" pour voir si ça colle.

http://forum.reopen911.info/p198994-auj … ml#p198994

Troisième rappel...
Si tu continues à royalement ignorer ces questions, je risque de les donner au premier pro-VO que je trouverais. Et ça ne sera pas très sympa pour lui wink .

Il me semblait avoir été clair, une déformation telle qu'un effondrement d'une structure métallique ne peut se faire sans échauffer très fortement, mais très localement (sur les points de rupture) cette structure.

Vu que de toutes façons, l'incertitude sur l'énergie dégagée par chaque effondrement est de quelques centaines de milliards de joules (ce qui est suffisant pour faire fondre plusieurs centaines de kg d'acier), c'est une question qui relève de l'épiphénomène.

Hors ligne

 

#69 09-09-2009 22:07:29

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

kézako a écrit:

Badcow a écrit:

n'uff said

Qui c'est ce Said ?

Badcow,

Vous êtes sur un forum français, je vous le rappelle, où l'usage est d'employer le français. Merci.

Je lis votre réponse et elle ne m'apporte rien. Strictement rien et à la condition évidemment que vous daignez faire l'effort de lire mon dernier post dans son intégralité, vous comprendrez, du moins j'ose l'espérer, pourquoi. Faisant cela, vous échapperez aussi très difficilement au fait que je vous ai lancé un défi.

Et pourtant, elle indique que pour faire un mélange entre un liquide et un gaz, il ne faut pas forcément "mettre le gaz dans un liquide" comme vous semblez l'entendre, mais simplement diviser finement le liquide au milieu du gaz... (exactement ce qui s'est passé lors de la rupture des réservoirs des avions).

Hors ligne

 

#70 09-09-2009 22:21:55

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

charmord a écrit:

J'ai bien compris que tu ne répondrais jamais aux questions que je t'ai posées. C'est dommage, j'espérais des réponses plus originales et intelligentes de la part d'un scientifique au palmares impresionnant si l'on en croit sa propre description, quand il s'agit de faire la roue chez ses petits copains... Tu peux contnier à dire que tu te barres tous les posts, pour ma part, je ne crois plus devoir échanger avec toi, compte tenu de la fermeture d'esprit dont tu fais montre!

Que les choses soient claires... je me suis inscrit sur ce site pour traiter du problème de la modélisation proposée par Silver Surfer qui tentait de "démontrer" qu'un avion n'avait pas pu traverser la façade du pentagone.

Les questions que tu voulais "poser" pouvaient se traiter tranquillement par MP mais tu a décidé de créer ce topic sans me demander mon avis, pourquoi devrais-je faire des efforts pour te répondre, sans compter que le contenu de tes questions ne s'occupe pas de "science", mais de "pourquoi le NIST a fait ceci", ou "pourquoi il n'a pas fait cela"...

Je ne suis pas le porte-parole du NIST, je t'invite donc à aller leur poser directement  la question, voire à demander le déclassement de certains de leurs dossiers en justifiant du "freedom of information act".

Hors ligne

 

#71 09-09-2009 22:22:22

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

Vu que de toutes façons, l'incertitude sur l'énergie dégagée par chaque effondrement est de quelques centaines de milliards de joules (ce qui est suffisant pour faire fondre plusieurs centaines de kg d'acier), c'est une question qui relève de l'épiphénomène.

550 MJ (cf Bazant) sur 47 colonnes centrales (j'oublie l'extérieur), ça fait 11 MJ/colonne soit l'équivalent de chauffer 15.6 kg de fer à 1500 °C sur chaque colonne.
Est-ce que la rupture des colonnes est capable d'en produire plus ? Ou moins (10 fois moins ? 100 fois ?)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#72 10-09-2009 00:02:15

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow,

Je n'avais pas l'intention de vous vexer et laissez moi vous dire que votre changement de ton caractéristique évoque davantage une faiblesse que le contraire.

Je vous cite;

Badcow a écrit:

1- Je ne te dois rien,

Certes, personnellement, vous ne me devez rien. En revanche je vous conseille de ne surtout pas perdre de vue que vous vous adressez à un collectif qui lutte pour l'ouverture d'une enquête indépendante concernant les attentats du 11 septembre 2001 à New York. Que ce collectif a entrepris cette démarche à la demande des familles ainsi que des proches des victimes de ces attentats. À cet égard, à moins que vous ne considériez cette action déplacée, et dans ce cas vous n'auriez strictement rien à faire ici, vous conviendrez aisément qu'il ne faille pas prendre les membres de ReOpen.info pour des idiots.

"La main dans le sac";

Badcow a écrit:

2- J'ignorais qu'un avion s'était crashé sur la pelouse du pentagone, il me semblait qu'il avait impacté la façade du bâtiment, et c'est bien ce qui semble se dégager de "tes" photos (sur lesquelles tu pourra au passage remarquer la couleur rousse du bout de pelouse située juste en face de l'impact, sur la photo n°3),

Tout d'abord il faut rendre à César ce qui lui appartient. Ce ne sont certainement pas mes photos puisque ce n'est pas moi qui en suis l'auteur. Ensuite, et là vous commencez tout juste, à peine, à user de ma patiente, avec ici votre "réponse" qui évoque maintenant une malhonnêteté certaine de votre part.

Vous ignoriez réellement qu'un avion s'était écrasé sur la pelouse du pentagone ? Sans blague ?

Et bien, écoutez, je vous l'apprends donc. Le 11 septembre 2001 un Boeing 757-200, d'après les sources officielles du moins, se serait écrasé à 70 cm à peine au dessus de la pelouse du Pentagone, ( 70 cm environ, mais libre à vous de chipoter avec les officiels si vous en ressentez le besoin ). De plus, en citant toujours ces mêmes sources officielles, "l'avion" en question filait à une vitesse estimée de 850 km/h juste avant l'impact.

D'après ce que vous nous dites, une boule de feu géante de 70 m de diamètre aura suffit à faire fondre de l'acier des tours du WTC avec une température que vous estimez à... 1800 °, rien que ça, mais par contre n'aura pas suffit à faire bruler de l'herbe à une distance inférieure à un mètre ?!

Non décidément ce n'est pas la notion de "gradient de richesse d'un mélange" parmi vos propos qui m'échappe. C'est votre logique à sens unique. En conséquence de quoi je doute bien sûr fortement du caractère sincère de votre démarche.

Vous êtes tout à fait libre, si vous le désirez, à continuer de persévérer dans ce sens et même à vous forger l'opinion que tous les gens ici soient dupes, si vous pensez que cela est vrai.

Dernière modification par kézako (10-09-2009 00:03:43)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#73 10-09-2009 00:40:33

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Badcow et la science du Nist

juste comme ca en passant : entre 17 et 20 tonnes de kerozene au moment de l'impact  ( je n'ai plus le chiffre precis ) : y a de quoi faire cramer quand même un sacré morceau de la pelouse en toute logique non ! les murs du pentagone sont en bob l'éponge aussi ?

Hors ligne

 

#74 10-09-2009 01:23:17

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8290

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

Que les choses soient claires... je me suis inscrit sur ce site pour traiter du problème de la modélisation proposée par Silver Surfer qui tentait de "démontrer" qu'un avion n'avait pas pu traverser la façade du pentagone.

Les questions que tu voulais "poser" pouvaient se traiter tranquillement par MP mais tu a décidé de créer ce topic sans me demander mon avis, pourquoi devrais-je faire des efforts pour te répondre, sans compter que le contenu de tes questions ne s'occupe pas de "science", mais de "pourquoi le NIST a fait ceci", ou "pourquoi il n'a pas fait cela"...

Je ne suis pas le porte-parole du NIST, je t'invite donc à aller leur poser directement  la question, voire à demander le déclassement de certains de leurs dossiers en justifiant du "freedom of information act".

La puissance de tes arguments est simplement RENVERSANTE wink

La question sous-jacente à toutes celles que je t'ai posées et auxquelles tu n'as jamais répondu était : comment un scientifique peut-il soutenir et même défendre le travail du Nist sur un forum public quand il est obligé de constater que celui-ci est affecté par des failles méthodologiques majeures?

Je déduis de ta dernière réponse que tu t'obstines bel et bien à défendre ce rapport. Quant au pourquoi de l'avalisation de toutes les failles méthodogiques relevées, nous en concluerons, à défaut de réponse sur ce point, que cela se joue entre toi et ta conscience...

Adios Mr Badcow


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#75 10-09-2009 05:58:31

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

Winston a écrit:

Il me semble qu'il avait été démontré de toute façon que les feux de kérozène n'avaient pas pu dépasser les 400 ou 500 °.
Et comme dit pole, les particules soufrées et sphériques ferreuses ne trouvent pas d'autre explication que  la pose d'explosifs de démolition controlée.
Enfin, si aujourd'hui en 2009 quelqu'un (qui en plus s'est interessé au sujet) croit encore que la version officielle du NIST est la bonne, je crois que même une nouvelle enquête indépendante qui prouverait la démolition controlée ne pourra rien faire pour leur faire changer d'avis !!

1- La température de combustion d'un mélange stœchiométrique air / kérosène est de 1800°C, comment fais-tu pour "démontrer" que la température "n'a pas pu dépasser 400 ou 500°C" ?


Bonjour la Noiraude,
Le mélange stœchiométrique air / kérosène ne peut se produire qu'a l'interieur d'un moteur regle au 1/4 de poil.
En spray a l'exterieur ca n'est pas le cas.
Dans un interieur confine, ca n'est pas le cas non plus : pour preuve, la fumee noire.
Par consequent, adieu aux ultras hautes temperatures dans l'immeuble ou ca manquait d'air, et encore plus d'oxygene.
Question mélange stœchiométrique air / kérosène, on repassera.
On va revenir a ma vieille lampe a kerdane avec des temperatures maxi autour de 400 a 500°C.

Kérosène
Général
No CAS     8008-20-6
No EINECS     232-366-4
Propriétés physiques
T° fusion     -48 °C à -26 °C[1]
T° ébullition     150 °C à 300 °C[1]
Solubilité     pratiquement insoluble (eau)[1]
Masse volumique     0,8 g∙cm-3 à 15 °C[1]
T° d'auto-inflammation     220 °C[1]
Limites d'explosivité dans l'air     inférieure : 0,6 Vol.-%
supérieure : 6,5 Vol.-%[1


Gazole
Général
No CAS     68476-34-6
No EINECS     270-676-1
Apparence     liquide incolore à jaune
Propriétés physiques
T° ébullition     170 à 390 °C[1]
Solubilité     pratiquement insoluble dans l'eau[1]
Masse volumique     820 à 860 kg/m³ à 15 °C[1]
T° d'auto-inflammation     220 °C[1]
Point d'éclair     > 55 °C ISO 2719 (contient de l'essence en hiver, donc le point d'éclair est plus bas.)[1]
Limites d'explosivité dans l'air     inférieure : 0,6%vol
supérieure : 6,5%vol[1]
Pression de vapeur saturante     1 mbar à 20 °C
Viscosité dynamique     32,6 SUS - 40,1 SUS (à 37,7 °C)[1


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#76 10-09-2009 09:34:11

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Badcow et la science du Nist

Et surtout, comment peut-on prétendre que la démolition de la tour a permit l'échauffement de l'acier, alors même que c'est de la démolition de la tour que l'on parle... Sans explosifs elle ne serait pas tombée.


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#77 11-09-2009 21:55:07

Badcow
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-08-2009
Messages: 87

Re: Badcow et la science du Nist

Juste pour ceux qui veulent "démontrer" que la température de combustion d'un hydrocarbure ne peut pas dépasser les 900°C, et que la température de combustion d'un mélange stoechiométrique ne peux pas atteindre 1800°C...

J'ai choisi un code disponible facilement sur internet (CEA GUI sur le site de la NASA), et voici le résultat :

http://upload4pict.free.fr/img.php?u=110909090907combustion_k-ro.jpg

Pour une richesse comprise entre (à la grosse) 0,7 et 1,7, la température de combustion du "Jet A" (le kérosène civil) dépasse la température de fusion du fer, et dépasse même les 2000°C à richesse 1,05.

Pour le reste, je vais vous laisser avec vos convictions et votre monde simpliste, où un feu d'hydrocarbure initialement projeté à plus de 200 m/s est identique à la combustion d'une nappe d'hydrocarbure stationnaire (comment ça, il existe une différence entre une flamme de pré-mélange et une flamme de diffusion ? mais non, bien sûr), où on juge de la température de combustion d'un hydrocarbure en regardant la couleur du panache de fumée situé à plus de 40 m de l'incendie, et où le kérosène projeté par le crash d'un avion devrait (probablement) rebondir sur la façade pour brûler la pelouse située à l'opposée de la direction de l'impact...

et surtout, continuez à ne surtout pas remettre en question toutes les inepties trouvées à droite où à gauche, et allez signaler vite fait à la NASA qu'ils font erreur depuis 40 ans, la température de combustion d'un hydrocarbure ne peut pas dépasser les 900°C !

Sur ce, toutes mes salutations !

Hors ligne

 

#78 11-09-2009 22:23:01

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Badcow et la science du Nist

Et bien adieu et merci de modéliser ces infos avec la réalité.
Moralité les gars de chez hard ouaire ont les boules de voir que notre mouvement n'est pas le copié collé de leur post 1 et aussi de ce que l'on a dit à leur oreille.
Pour le magma qui fait un trou parfait dans le Pentagone comme vous dîtes c'est du foutage de gueule. Et je suis poli.
La débacle est annoncée soyons patient la VO est morte ce jour merci Raynaud et tous ceux qui luttent chaque jour contre l'incommensurable qu'est le terrorisme d'Etat.
Sinon avant de me faire rare pendant un temps (obligations) je maintiens que la CIA investit le net comme pour la modération de certain forum comme Co*ci**leo.
Ils vont se développer à Miami toute une histoire qui rapporte à Northwood.
http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13089

Dernière modification par ragondin (11-09-2009 22:25:26)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#79 11-09-2009 22:25:08

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Badcow et la science du Nist

Badcow a écrit:

kérosène projeté par le crash d'un avion devrait (probablement) rebondir sur la façade pour brûler la pelouse située à l'opposée de la direction de l'impact...

La boule de feu, par définition, elle est dans toutes les directions.
En tout cas, c'est vrai pour les tours jumelles.

Bon ok, c'est pas tout à fait isotrope. De là à dire qu'il n'y a rien vers l'arrière, il y a pas que je ne franchirais pas.

Dernière chose : tu n'as (toujours) pas répondu à la question qui était : quelle quantité d'énergie est dissipée par les frottements quand une colonne se brise. L'autre étant : Bazant a-t-il compté cette énergie ?
Tu peux donc prévenir moorea (si tu en as envie, bien entendu) que le prochain débunker avec qui je discuterais se prendra ces questions et qu'il vaut mieux préparer les réponses. (je dis moorea parce qu'il est probable que ce soit lui)

Edit : j'oubliais... La vitesse de propagation d'une combustion dans un "prémélange" (je suis d'ailleurs étonné que tu utilises ce terme alors qu'on voit de grand panache noires... Sûrement du CO2, tu vas me dire...) est de l'ordre d'une dizaine de km/h. Et là, paf, on atteint la vitesse du son.
Pourquoi ?

Dernière modification par Pole (11-09-2009 23:42:34)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#80 12-09-2009 00:11:55

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Badcow et la science du Nist

http://www.waarheid911.nl/woman_wtc.jpg

Il y a 8 ans déjà.

Lorsque les cons voleront l'escadrille d'hard ouaire recevra les ailes d'or

(PS cette photo n'est pas ma photo)

Dernière modification par kézako (12-09-2009 00:15:23)


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr