ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#561 10-12-2010 02:41:54

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Oui, d'ailleurs comme c'est curieux : Quirant disait dans les commentaires d'un article du site qu'il passait beaucoup de temps au téléphone (ou mails) avec divers spécialistes, mais bizarrement il ne contacte jamais de scientifiques truthers ou sceptiques pour leur demander ce qu'ils pensent de son travail ou débattre avec eux..................... roll .........................
Quirant n'est intéressé que par les gens dont il sait déjà qu'ils iront dans son sens. smile
Faut avouer que c'est une bien drôle de façon de chercher la vérité.

Hors ligne

 

#562 10-12-2010 11:05:40

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Le doute s’est insinué lorsque, sur le forum de ReOpen911, un des intervenants truther, en faisant référence à un tout autre article (!) a suggéré que des ‘gels organiques’ étaient présents dans les échantillons de Tillotson. Cet article n’avait rien à voir avec celui cité en référence (un travers conspirationniste courant de tout mélanger), mais cela a eu comme effet bénéfique de me faire lire de manière plus approfondie l’article utilisé par Niels Harrit et Steven Jones pour leur comparaison.

Aujourd'hui, je viens de me rappeler de cette histoire...
Donc revenons dans le temps :
Post de Hawking : http://forum.reopen911.info/p240399-26- … ml#p240399
Qui donne un lien vers : http://www.abovetopsecret.com/forum/thread469438/pg1
Il s'agit d'un post d'un débunker :

[...]

Jones a écrit:

[...]
We used air in the studies to match conditions used by Tillotson et al., so we could compare with their results for known nanothermite -- see Fig. 29 in our paper.
[...]

This is the paper Jones is referring to:

Tillotson TM, Simpson RL, Hrubesh LW (1999), Nanostructure High Explosives Using Sol-gel Chemistry, 98-ERD-048, LLNL Laboratory Directed Research and Development, Annual Report FY1999

Je suggère donc à M. Quirant la correction suivante :

Le doute s’est insinué lorsque, sur le forum de ReOpen911, un des intervenants truther, en répondant à un débunker qui a donné un lien vers un autre débunker qui fait référence à un tout autre article (!) a suggéré avec raison* (alors que son contradicteur pensait le contraire) que des ‘gels organiques’ étaient présents dans les échantillons de Tillotson. Cet article n’avait rien à voir avec celui cité en référence (un travers débunkiste courant de tout mélanger), mais cela a eu comme effet bénéfique de me faire lire de manière plus approfondie l’article utilisé par Niels Harrit et Steven Jones pour leur comparaison.
[...]
Quand j’ai fait part de mes doutes à l’un des intervenants du forum de Reopen qui essaye, en vain, de tromper les truthers, nous avons convenu qu’une information irréfutable sur ce point s’avérait nécessaire. N’ayant pas réussi à trouver l’e-mail de Tillotson, il s’est proposé de trouver l’information à partir d’une autre source, elle aussi de première main.

* : il faut encore que je vérifie, maintenant que j'ai les papiers.

Quirant et Hawking sont toujours aussi marrants yikes
Quand décideront-ils d'arrêter de nous faire rire ?

PS : J'ai contacté S. Jones.

Edit : Glups, mal lu, le type sur abovetopsecret est un truther. J'ai mal compris le "It turns out that our GL's know nothing about this DSC testing and are simply blowing smoke. 24 knot smoke at that" (toujours pas compris ce que voulait dire GL, d'ailleurs).

Le doute s’est insinué lorsque, sur le forum de ReOpen911, un des intervenants truther, en répondant à un débunker qui a donné un lien vers un truther qui fait référence à un tout autre article (!) a suggéré avec raison* (alors que son contradicteur pensait le contraire) que des ‘gels organiques’ étaient présents dans les échantillons de Tillotson. Cet article n’avait rien à voir avec celui cité en référence, mais cela a eu comme effet bénéfique de me faire lire de manière plus approfondie l’article utilisé par Niels Harrit et Steven Jones pour leur comparaison.
[...]
Quand j’ai fait part de mes doutes à l’un des intervenants du forum de Reopen qui essaye, en vain, de tromper les truthers, nous avons convenu qu’une information irréfutable sur ce point s’avérait nécessaire. N’ayant pas réussi à trouver l’e-mail de Tillotson, il s’est proposé de trouver l’information à partir d’une autre source, elle aussi de première main.

Mes excuses à Quirant et Hawking  !

Dernière modification par Pole (10-12-2010 17:33:49)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#563 10-12-2010 18:25:59

Hawking
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 03-11-2010
Messages: 55

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

@ Pole :

Au moins, c'est honnête de ta part d'avoir reconnu que tu t'étais trompé.

Il te suffisait pourtant de lire les Références dans l'article de Harrit et Jones pour comprendre qu'il s'agissait de Tillotson et al 2001.

L'article de Tillotson écrit en 1999 n'a strictement rien à voir, contrairement à ce que tu as essayé de nous faire croire dans tes précédents posts.

Hors ligne

 

#564 10-12-2010 19:21:50

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Et il serait honnête de ta part de reconnaître que c'est toi qui m'a envoyé un post où la personne en question s'est trompée sans prévenir.
Et je maintiens que l'article de Tillotson écrit en 1999 n'a pas strictement rien à voir : les 2 parlent de gels de nanothermites.

Nanostructured High Explosives using Sol-gel Chemistry par T. M. Tillotson, R. L. Simpson, L. W. Hrubesh
Au lieu de :
Tillotson TM, Gash AE, Simpson RL, Hrubesh LW, Satcher JH, Jr, Poco JF. Nanostructured energetic materials using sol-gel methodologies.

Mais bon, puisque ton jugement a décidé que l'un parle de nanothermite et l'autre de la fabrication d'éclairs, pas de problème, hein.

En parlant d'honnêteté, tu pourrais admettre que ceci :
http://forum.reopen911.info/p240399-26- … ml#p240399

Hawking a écrit:

Je vois que la question de la justification par les auteurs de leur utilisation de l'air ambiant pour leur test DSC te tourmente...

Pour rigoler 5 minutes, je te la donne : parce que Tillotson a utilisé de l'air ambiant !!!
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread469438/pg1
]
"We used air in the studies to match conditions used by Tillotson et al., so we could compare with their results for known nanothermite -- see Fig. 29 in our paper. "

E-N-O-R-M-E !!!!  lol lol lol lol

Bien sur, si Tillotson a utilisé de l'air c'est parce qu'il avait des échantillons purs (en tout cas, pas contaminés à x% par du carbone !!)
Il n'avait donc aucun risque de foirer lamentablement son test comme l'ont fait les deux pieds nickelés...


Pour sortir un tel argument, il faut vraiment que Jones et Harrit n'aient rien compris (mais alors rien de rien) à ce qu'ils faisaient...
Ou alors ils nous prennent vraiment pour des c*** pour croire qu'on va gober de telles sottises !

Je vous laisse mettre les lettres *** (o, n et s) dans le bon ordre...

Est une énorme bêtise (je reste poli).
Non ?
Et que tes rires répétes ainsi que tes insultes te rendent encore plus ridicule.

Dernière modification par Pole (10-12-2010 19:25:46)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#565 16-12-2010 17:14:27

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Steven Jones m'a répondu, et m'a autorisé à poster sa réponse :

Second, Quirant needs to substantiate/document his claims -- Dr Farrer asked Dr. Tillotson in what atmosphere the LLNL tests were conducted, and Dr. Tillotson replied that these were done in air, not in ultra-pure nitrogen and not in an O2 atmosphere.  We performed our tests in the same way, air, in order to make direct and fair comparisons with the Tillotson data.

Je l'ai questionné sur les expériences qu'il devait faire :

Of these, the TEM studies are closest to nearing completion.  We have verified that the aluminum resides in the thin platelets shown in the paper. We have also determined that the iron oxide grains are made up of Fe2O3.  These and other results will be published in due time, but the fact is that I have been reporting early results in my talks already as is common practice in science.  These results to date confirm the results presented in the paper.

TEM=Microscope Électronique à Transmission

The editors chose D. Griscom as a reviewer and they did not explain why.  I do not know who the second reviewer is.

Dernière modification par Pole (16-12-2010 17:22:01)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#566 16-12-2010 19:15:17

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6667

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Quel dommage que S. Jones ne puisse directement répondre en français ... wink

Hors ligne

 

#567 17-12-2010 11:13:46

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Tout à fait.
Mais comme je lui ai posé pas mal de questions, je ne pense pas que je vais tout traduire (sauf si l'on me supplie évidemment).

Steven Jones a écrit:

Dr. Farrer did the the DSC runs; others inspected the machine and helped.  He ran a run in argon as a test using a mixture of ultrafine aluminum-powder mixed with ultrafine iron oxide, that is, an ultrafine  thermite mixture, to a temperature beyond 650 C, that is, well beyond the temp at which the red chips ignited (and Tillotson's nano-thermite).  Interestingly, the described mixture did NOT ignite.  He suggested this may relate to Dr. Tillotson's decision to run the LLNL tests in air.  In any case, that was the result.

As I think I indicated previously, we are still working on the TEM analysis.  Further results will be discussed when Dr. Farrer and the other authors are ready to announce the results (probably in a publication for the aluminum diffraction pattern).  I agree that Fig. 15 proves that, as does the formation of reduced-iron spheres on ignition.

(gras ajouté par moi)
Autrement dit, les données extraites du microscope seront probablement capables de prouver que l'aluminium est sous forme métallique et non dans de la kaolinite.
http://web.pdx.edu/~pmoeck/phy381/Topic5a-XRD.pdf

Although Bragg's law was used to explain the interference pattern
of X-rays scattered by crystals, diffraction has been developed to
study the structure of all states of matter with any beam, e.g., ions,
electrons, neutrons, and protons, with a wavelength similar to the
distance between the atomic or molecular structures of interest.

On aura une analyse comparable à celle d'une XRD.

Quirant a écrit:

Conclure autrement sur ces 4 premiers échantillons serait totalement ridicule, sauf à mener des tests
complémentaires :
• DSC en atmosphère neutre
• Analyse XRD qui permettrait de détecter la présence éventuelle d’aluminium élémentaire.
Pourquoi Jones et ses coauteurs ne les ont pas réalisés ? Ce n’était pas plus compliqué que ce qu’ils ont
déjà proposé et pourtant des centaines de fois plus probant.
Avaient-ils peur des résultats ?

Quirant a écrit:

La procédure est très simple et rapide : il suffit de réaliser une étude par diffractométrie de rayons-X (DRX ou XRD en anglais). Si l'aluminium est bien sous forme élémentaire (mais alors on peut se demander où il se cache sur les images au MEB !), l'hypothèse kaolinite tombera d'elle même, sinon, il se dit que le ridicule ne tue pas...

Le fera-t-il ? That is the question !

smile

Dernière modification par Pole (17-12-2010 11:14:08)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#568 17-12-2010 11:31:52

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

C'est une excellente nouvelle, Pole.

Pressens-tu la faute de méthodologie que Quirant et les debunkers anonymes qui le conseillent lui reprocheront après ces nouveaux tests?

Ne va-t-il pas s'engouffrer dans le "comparable à une XRD"

Note bien que pour moi, XRD cela fait bagnole, hein, donc reste terre à terre dans tes explications wink


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#569 17-12-2010 12:02:00

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

Ne va-t-il pas s'engouffrer dans le "comparable à une XRD"

Peut-être ;)
L'important est "diffraction". La seule différence est que l'on fait une diffraction à l'aide d'électrons et non de rayons X.

charmord a écrit:

Note bien que pour moi, XRD cela fait bagnole, hein, donc reste terre à terre dans tes explications ;)

Désolé mais ce genre de choses ne se vulgarise pas bien. ;)
En gros : un cristal est périodique, et la diffraction permet d'avoir quelque chose proche de la transformée de Fourier du cristal, et ça permet d'avoir le type de cristal (la forme et la distance entre les atomes).
Or, cela est très caractéristique pour chaque cristal : si le TEM donne une figure de diffraction d'aluminium métallique, c'est de l'aluminium métallique et point final.

Steven Jones a écrit:

"« Even the presence of molten iron after the completion of the test can be explained by this energy, since if the
Thermite (whose energy is bounded) arrives to do it, why not a material equally or even more
energetic ? » "

NO-- because again we observe REDUCED iron spheres, not iron-oxide spheres.  That is, there is iron oxide, Fe2O3, only observed in the red material, but the ash shows metallic iron.   So how could metallic iron spheres form from the burning of paint containing iron oxide?

I believe this is not possible, but I await your answer.  On the other hand, in the thermite reaction, iron oxide is reduced to form molten metallic iron (as evidenced in the red-material ash) while the aluminum is in turn oxidized in the thermite reaction.  Indeed, the appearance of reduced iron spheres in the ash is proof of the thermite reaction, UNLESS you can explain how burning paint which contains iron oxide can produce reduced-iron spheres -- and for that I would need actual experimental data, not a mere hand-waving statement as the debunker gives, with no experiments at all -- so typical of debunkers.

Devinez de qui est la citation.

Dernière modification par Pole (17-12-2010 16:59:16)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#570 18-12-2010 14:37:20

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Hawking a écrit:

Mais un problème se pose, et de taille : la puissance des chips est très faible (10 W/g dans le test DSC), dès lors, il va bien falloir expliquer la présence de ces microsphères. Attendu que les auteurs Jones et Harrit, accompagnés de sept autres personnes, ont fait des erreurs de débutant (DSC à l'air libre, entre autres), il est possible que les microsphères aient été présentes dans les échantillons avant le test, et dans ce cas, leur présence n'est pas mystérieuse. Ou tout simplement ont-ils fait monter la température bien au-delà de 700°C. Vu qu'ils ne connaissent rien des DSC (Greening l'a démontré : ils ne savent pas à quoi elles servent), une telle erreur de leur part est possible, envisageable.

Steven Jones a écrit:

1.  There were NO microspheres present in the red material tested in the DSC, prior to heating in the DSC.  The chips were examined diligently, and electron microscope images are provided in the paper which show NO microspheres present.
2.  Where does this anonymous debunker, hiding behind anonymity -- where is his calculation or data that the power of the chips is only 10W/g?  And over what time?  Or is this number pulled out of the air?
3.   How would simply raising the temperature beyond 700 ° C produce reduced-iron microspheres? 

4.  This fellow is hand-waving, he provides no justification for his statement:  " Or they simply raised the temperature beyond 700 ° C."  How would this produce iron microspheres?  Iron melts well above 1000  ° C , even at the sizes shown in the microspheres observed and photographed in the ash after the DSC testing -- unless the debunker can provide hard evidence for his remarks rather than hand-waving nonsense. 
5.  And where did the metallic iron come from to form these observed spheres, without the occurrence of the thermitic reaction, which produces metallic iron as a product?
6.  What evidence does the debunker provide that the temperature of the DSC was raised "beyond 700 ° C" anyway?
7.  Dr. Farrer learned via direct communication with Dr. Tillotson that Tillotson's DSC run using known nanothermite -- for the data shown in Fig. 29 in our paper (Tillotson reference, 2001) -- was run in air.  What, did Dr. Tillotson make a "rookie error"?
Dr. Tillotson may have run in other gases at other times, but we were comparing with his published data as shown in Fig. 29 (red trace), and we likewise ran in air to follow the example set by Dr. Tillotson for these particular data so that we could make a direct comparison (blue trace).

(je lui ai donné une traduction de Google, à peine retouchée)

Je lui ai aussi donné une citation de Badcow, je lui ai dis qu'il ne répondra probablement pas, mais il a du comprendre qu'Hawking-la-galaxie ne répondra pas.

Pole says that there is no hope for a response to my questions from the debunker, nor from anyone on his forum evidently.  Most unfortunate.  If there are any responses from anyone on the forum, please let me know!  I feel like I’m doing all the work here and it seems that if the debunker is not willing to respond, that is not in his/her favor.  Nevertheless, I continue to Pole’s next question:

“do you have XRD ? If yes, what is the result ?”

This is an active area of research for us, and I include in my response some writing of co-author Dr. Farrer as well as my own writing.

X-ray diffraction seemed like an obvious solution to the authors as well. Unfortunately the red-chip sizes make this technique very difficult to do.  Without easy access to an instrument in our own facility we were forced to rely on other operators' attempts at acquiring the data. This front is still being pursued. 

When this was attempted,  there was in fact an Al peak clearly observed, but due to the miniscule sample size and the penetration depth of the X-rays (X-rays penetrate the material much further than the electrons in the SEM) artifact Al and sample Al could not be deconvoluted.  So we are asking that the experiments be performed with no aluminum in the environment at all.

Once again, the fact that we did not include X-ray diffraction in the paper does not diminish the paper's findings as they stand   If someone feels that the paper would be stronger with X-ray diffraction data, I could not agree more.  But getting those data is very difficult due to the small sample sizes remaining the dust, and the fact that we do not have access to XRD equipment at BYU at this time -- yet the effort continues.

Note that the white smoke (plume) produced by the thermite reaction contains a great deal of aluminum oxide particles. We actually confirmed this with a very difficult experiment in which a portion of the plume was deposited onto a TEM grid and the presence of Al2O3 in the smoke was confirmed.

Résumé en français : les auteurs sont d'accord que le papier serait encore plus convaincant avec une XRD (c'était aussi évident pour eux), qu'ils ont essayé d'en faire une mais que la taille des chips a empêché d'avoir des données de bonne qualité. Ils essayent encore d'en faire une, mais ils ont des difficultés à cause de la taille des chips et qu'ils n'en ont pas au BYU.
Enfin, si j'interprète bien le dernier paragraphe, ils vont essayer de prouver que les chips produisent de l'alumine, caractéristique d'une réaction thermitique et totalement impossible avec de la kaolinite.

Dernière modification par Pole (18-12-2010 16:17:05)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#571 18-12-2010 19:13:03

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Bien vu Pole!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#572 15-01-2011 01:53:56

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Hawking a écrit:

Extraits :
(Tillotson) It is likely that the impurities are due to residual solvent and/or epoxyde or epoxyde by-products from the synthesis. All of these facts undoubtedly contribute to a reduction in the total energy measure.
(Jones) We observe that the total energy released from some of the red chips exceeds the theoretical limit for thermite alone (3.9 kJ/g). One possibility is that the organic material in the red layer is itself energetic.
 
En résumé :   
Tillotson sait ce qu'il teste, donc une atmosphère oxygénée lui permet de savoir comment sa substance va réagir dans des conditions "normales" d'utilisation. Il reste étonnant que ses produits carbonés ne réagissent pas... C’est à se demander s’il a réellement réalisé tout ça sous air ambiant (affirmation de Jones et Harrit).
Jones et Harrit ne savent pas ce qu'ils testent, donc ils spéculent totalement quand ils disent qu'ils peuvent en conclure que les résultats DSC "prouvent" que les deux substances sont comparables : on ne peut rien conclure du tout.

Je ne sais pas ce que dit l'article de Tillotson, et peut être que la partie "en résumé" le synthétise correctement. Toutefois dans cette présentation cette partie est censée résumer celle intitulée "extraits". Hors ce n'est pas ce qu'elle fait. L'extrait dit que pour Tillotson, les impuretés contribuent certainement à réduire les mesures d'énergies. L'extrait ne dit pas quelles sont ces mesures. Jones dit pour sa part que ses mesures dépassent la limite théorique pour des thermites seules, et suppose la présence de matériaux énergétiques.

Présenté comme tel, on a donc Tillotson, apparemment certains de ne pas avoir d'éléments énergétique dans ses impuretés (ce que ses mesures doivent lui confirmer), qui en conclut qu'étant non énergétique celles ci tire les mesures globales d'énergie vers le bas. Et Jones, dont les mesures indiquent au contraire la présence de matériaux énergétique.

Le fait de vous voir copier coller cet argumentaire au mieux incompréhensible et au pire complètement fantaisiste m'indique assez clairement ce que vous entravez au sujet : que pouic.

Je vous rappelle que Niels Harrit a des dizaines de publications dans le domaine, dont beaucoup très prestigieuse, tandis que J. Quirant qui vous souffle ces arguments n'en a aucune, c'est à dire exactement autant que celui dont il reprend les arguments, le métallurgiste Sunstealer. Sans verser dans l'argument d'autorité (après tout, un simple béotien comme moi peut tout de suite voir ce qui ne va pas dans l'argument de Quirant ci dessus en se grattant un peu la tête), je pense que ça devrait vous inciter à réfléchir. La probabilité d'erreurs grossières sur ce sujet n'est à priori pas du côté d'Harrit.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#573 04-02-2011 07:23:51

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

VIDEO: AE911Truth -- Preuves d'explosifs le 11 septembre

par Steven Jones

http://mondialisation.ca/index.php?cont … ;aid=23072

Hors ligne

 

#574 04-02-2011 11:05:07

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

L'assurance de Steven Jones fait plaisir à voir.
Cette assurance semble être celle du scientifique qui est arrivé au bout de sa démonstration.
Il semble même avoir hâte de confronter définitivement ses contradicteurs.


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#575 04-02-2011 11:16:35

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4833

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Quirant aussi est plein d'assurance. Mais lui il refuse de "confronter définitivement ses contradicteurs."


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#576 04-02-2011 12:17:14

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je n'en reviens pas du faible nombre de vues d'une interview comme celle-ci :









Il faut buzzer cela tous azimuths. En plus, ils répondent à bien des intoxications debunkantes et les invitent sur un ton calme à fournir le fruit de leur recherches quand ils auront trouvé une autre explication que celle ayant conclu leurs recherches.

C'est vraiment exemplaire!

Dernière modification par charmord (04-02-2011 12:19:10)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#577 04-02-2011 12:52:32

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Les compteurs de ces vidéos semblent figés


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#578 04-02-2011 12:58:57

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

Les compteurs de ces vidéos semblent figés

04 02 2011 à 12h58 :

1ère vidéo : 409
2ème vidéo : 362
3ème vidéo : 341
4ème vidéo : 135


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#579 04-02-2011 13:00:13

GeantVert
Membre Actif Asso
Lieu: Meylan (F-38240)
Date d'inscription: 19-12-2007
Messages: 551

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Il faut surtout les mettre sur nos  comptes YouTube et DailyMotion. Ae911Truth n'a aucune force de buzz, et nous sommes en contact avec leurs traducteurs, ça ne devrait pas poser de problème. Voir avec Arnaud911 et DjDaveMark qui sont au courant.
A+
--GV


Géant Vert
Ne restez pas spectateurs. Diffusez l'information. Proposez vos articles, écrivez à redaction-news (at) reopen911.info

Hors ligne

 

#580 04-02-2011 15:41:06

Flos
Membre du forum
Date d'inscription: 30-11-2010
Messages: 142

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Intéressant

Hors ligne

 

#581 04-02-2011 17:35:51

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Vous débarquez les gens. Ca fait un moment que c'est sur la chaine Reopen de dailymotion. Mark Basile a 8000 vues, ce qui peut sembler peu mais n'est pas si mal pour un truc austère, technique, et complètement dépourvu de communication.

Pour le buzz, j'attendrai le film complet d'AE911FT avant de puber.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#582 08-02-2011 09:00:05

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Mondialisation.ca, Le 7 février 2011

VIDEO: AE911Truth -- Jeff Farrer -- Preuves d'explosifs le 11 septembre

http://mondialisation.ca/index.php?cont … ;aid=23133

[on parle de cette vidéo dans le poste 461 de ce même fil : http://forum.reopen911.info/p237644-22- … ml#p237644]

Hors ligne

 

#583 30-03-2011 23:15:45

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je suis tombé par hasard sur une publication de la correspondance échangée entre N. Harrit, D. Griscom et l'un de leur plus fervent pourfendeur, D. Rancourt, truther en apparence qui déploie toute son énergie pour ridiculiser les auteurs de l'article, comme on en déjà parlé sur ce forum.

Un débat très technique entre ces scientifiques apparaît de la correspondance e-mails ayant suivi le débat en radio très chahuté par un agressif D. Rencour. Ce débat est repris apparemment in extenso dans ce pdf :

http://rancourt.academicfreedom.ca/Data … g=post.pdf
http://rancourt.academicfreedom.ca/Data … g=post.pdf

Je ne sais pas si c'est rancourt qui l'a publié ou un autre mais il me semble que le premier nommé n'en sort pas grandi dans les critiques et thèses alternatives qu'il défend. Pour rappel, selon D. Rencourt, les chips ne seraient pas de la bête peinture mais de la bête rouille qui a réagi...

EDIT : Apparemment, c'est Rancourt qui l'a publié et il estime avoir triomphé dans sa joute écrite. Il est assez comparable dans son complexe de supériorité avec votre Quirant national...

A noter aussi une réfutation par N. Harrit de l'argument de D. Rancourt pour qui les forces en présence lors de l'effondrement étaient plus qu'amplement suffisantes pour provoquer l'effondrement et les dégâts observés.

Par ailleurs, outre cet échange de mails, N. Harrit a posté une réponse assez complète aux critiques de D. Rencourt sur le site de K. Barrett qui avait organisé le débat entre les deux :

http://www.truthjihad.com/nanothermite.htm

Je pense que c'est le même contenu que le mail précité, au moins en partie.

A lire et commenter sans modération par les scientifiques du forum. Il se pourrait bien que parmi ces réponses, certaines concernent l'illustre J. Quirant!

Dernière modification par charmord (31-03-2011 00:20:06)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#584 13-04-2011 14:41:09

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Hawking a écrit:

Récapitulons, Jones dit qu'il veut se rapprocher au mieux des conditions de Tillotson :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread469438/pg1

FHC affirme :

"Because the authors was surprised that the paper by Tillotson was not clear on the conditions of the Tillotson DSC trace,
it was necessary to contact him directly. Dr. Farrer contacted Tillotson directly ! : the red curve was registered in the air!"

http://forums.randi.org/showpost.php?p= … tcount=182


Déjà, Moorea34 avait souligné combien l'utilisation d'une atmosphère d'air ambiant était problématique, voire incohérente avec les résultats fournis par Tillotson (voir plus haut)...

En effet, dans l'article de Tillotson, comment se fait-il que les impuretés organiques présentes dans le xérogel aient contribué à réduire l'énergie totale dégagée ?
Si le test DSC avait été réalisé dans l'air ambiant, ce serait incompréhensible car les impuretés en question auraient dû accroître cette énergie, au lieu de la diminuer, pour la simple raison
que le carbone réagit avec le dioxygène.

Or, il se trouve que je viens d'avoir la preuve (je vais voir comment la rendre publique) que Tillotson a travaillé "in ultra pure nitrogen".
Cela démontre donc, de manière irréfutable, que les auteurs nous mènent par le bout du nez.

De la lecture de ce topic où un intervenant anonyme qui porte le pseudo de turbofan répond patiemment à tous les arguments des debunkers (trois Hawking style y sévissent) - donc tous ceux qui figurent dans la littérature de Quirant -, il semble résulter que le dernier argument de Hawking et Quirant selon lequel la DSC aurait été faite dans une atmosphère d'azote, soi disant tiré d'une correspondance avec l'un des auteurs de l'article de TILLOTSON et Al, est une supercherie, là encore.

La discussion commence ici :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread636841/pg1

Elle reprend sur ce fil :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread626682/pg1

Il va vraiment falloir que Hawking ou Quirant produise la correspondance de cet auteur car, selon Turbofan - qui semble travailler dans la matière considérée, il résulte sans aucun doute de la lecture de l'article de Tillotson et al, qu'ils ont expérimenté la DSC à l'air libre!!!

Il est assez symptomatique de constater que les debunkers qui lui répondent refusent obstinément de poster le lien menant à l'article de Tillotson et ne contestent pas le fait que la DSC du gel nanotherrmitique ait été experimentée à l'air libre.

Ce Turbofan est aussi convainquant que patient! Je présume que Pole s'est inspiré de lui pour produire la réponse à Quirant?

A noter aussi les fils suivants qui répondent également à un certain nombre d'objections des debunkers :

Pourquoi n'a-t-on pas retrouvé du fil des détonateurs? Comment est-il possible que le nanothermite n'ait pas explosé au moment de l'impact?

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread626682/pg1

Sur le peer-reviewing de Griscom : http://www.abovetopsecret.com/forum/thread636341/pg1

Sur la faiblesse des debunkers et de leurs arguments en général :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread636341/pg1

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread619773/pg2

Sur la nécessité de rechercher le thermite selon le protocole NFPA :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread636341/pg1

Réfutation de la théorie du marteau :

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread480929/pg1

Les enseignements de l'expérience faite par J. Cole : le thermate peut couper des poutres

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread619773/pg2

Dernière modification par charmord (14-04-2011 12:16:09)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#585 13-04-2011 16:55:14

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Non, pas du tout, je ne le connais absolument pas.
Le pauvre, assailli par 2 trolls : "La rédox prouve la présence de matériau thermitique", "Tu n'expliques pas le surplus de chaleur", "Sauf qu'on s'en fout, personne n'a dit que c'était que de la thermite", "Tu n'expliques pas le surplus de chaleur", "roll".
Ça me rappelle nos deux compères. Au moins, ce n'est pas une spécialité française.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#586 31-05-2011 13:06:40

andre404
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 223

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

charmord a écrit:

Je suis tombé par hasard sur une publication de la correspondance échangée entre N. Harrit, D. Griscom et l'un de leur plus fervent pourfendeur, D. Rancourt, truther en apparence qui déploie toute son énergie pour ridiculiser les auteurs de l'article, comme on en déjà parlé sur ce forum.

Un débat très technique entre ces scientifiques apparaît de la correspondance e-mails ayant suivi le débat en radio très chahuté par un agressif D. Rencour. Ce débat est repris apparemment in extenso dans ce pdf :

http://rancourt.academicfreedom.ca/Data … g=post.pdf
http://rancourt.academicfreedom.ca/Data … g=post.pdf

Je ne sais pas si c'est rancourt qui l'a publié ou un autre mais il me semble que le premier nommé n'en sort pas grandi dans les critiques et thèses alternatives qu'il défend. Pour rappel, selon D. Rencourt, les chips ne seraient pas de la bête peinture mais de la bête rouille qui a réagi...

EDIT : Apparemment, c'est Rancourt qui l'a publié et il estime avoir triomphé dans sa joute écrite. Il est assez comparable dans son complexe de supériorité avec votre Quirant national...

A noter aussi une réfutation par N. Harrit de l'argument de D. Rancourt pour qui les forces en présence lors de l'effondrement étaient plus qu'amplement suffisantes pour provoquer l'effondrement et les dégâts observés.

Par ailleurs, outre cet échange de mails, N. Harrit a posté une réponse assez complète aux critiques de D. Rencourt sur le site de K. Barrett qui avait organisé le débat entre les deux :

http://www.truthjihad.com/nanothermite.htm

Je pense que c'est le même contenu que le mail précité, au moins en partie.

A lire et commenter sans modération par les scientifiques du forum. Il se pourrait bien que parmi ces réponses, certaines concernent l'illustre J. Quirant!

Concernant ce débat également sur le blog de Kevin Barrett, l'organisateur dudit débat, un article intitulé :

"Harrit-Rancourt Debate: My Take, then Graeme MacQueen's"

http://truthjihad.blogspot.com/2010/11/ … -then.html

Il y donne son avis sur le débat, puis ensuite il poste une réponse de Graeme MacQueen à D. Rancourt ("Graeme MacQueen writes to Denis Rancourt (posted with Professor MacQueen's permission):")

Intéressant !

Hors ligne

 

#587 02-06-2011 19:00:03

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

News chez FHC :

30/5/2011

Voilà un article que quiconque soutenant la thèse de la nanothermite pour la destruction des tours du WTC aurait tout intérêt à lire. Il se peut que je n'ai pas assez insisté sur ce point dans mes documents mais un des principaux problèmes avec la nanothermite est qu'elle ne projette pas des gaz à grande vitesse et donc ne pouvait accomplir le travail mécanique destructeur requis pour expliquer le taux de destruction atteint au WTC.


>>>   http://www.darksideofgravity.com/NanoCo … 110501.pdf

Hors ligne

 

#588 02-06-2011 23:05:34

andre404
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 223

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Il paraît relativement raisonnable de considérer, au vu du taux de destruction des tours, qu'on a couplé incendiaire et explosifs.

Cependant, je ne comprends pas le point qui consiste à dire que la nanothermite aurait été utilisée lors du nettoyage du site. Comment aurait-elle pu se retrouver  en grande quantité dans les poussières ?

Hors ligne

 

#589 03-06-2011 20:00:20

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

C'est d'ailleurs la thèse de Harrit, qui a d'emblée dit qu'il ne pensait que seul de la nanothermite avait été utilisée. La vraie divergence, c'est que FHC dans ses échantillons n'a tout simplement pas eu de Red Chips.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#590 03-06-2011 23:13:07

andre404
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 223

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Il me semble qu'il n'avait qu'un seul chip gris-rouge, qui a été détruit par les analyses préliminaires.

Lorsqu'il a voulu effectuer le test d'ignition, il s'est aperçu qu'il n'y avait que des chips rouge-rouge.

Après, la conclusion qu'il en tire...

Hors ligne

 

#591 04-06-2011 00:43:22

pepette
Membre du forum
Date d'inscription: 22-05-2011
Messages: 100

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Redford a écrit:

C'est d'ailleurs la thèse de Harrit, qui a d'emblée dit qu'il ne pensait que seul de la nanothermite avait été utilisée. La vraie divergence, c'est que FHC dans ses échantillons n'a tout simplement pas eu de Red Chips.

C'est dommage que FHC ne trouve pas de Red Chips. Je me rappelle d'un documentaire passé sur la télévision danoise, où une journaliste interview Harrit dans son labo de Copenhague. Harrit étale un échantillon de poussière du WTC sur une lame, utilise un aimant, passe dans une autre pièce et voilà qu'apparaît au microscope ces fameux Red Chips. ça a pris 5 minutes chrono.
Le problème semble avoir une solution simple. Envoyer à FHC un échantillon que Harrit and co possèdent.


Pull it or not pull it : this is the question

Hors ligne

 

#592 19-06-2011 18:46:26

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Dr Jones répond à ceux qui questionnent l'article de Niels Haritt et al :

http://www.911truth.org/article.php?sto … 3085907274

May 10, 2011
Dr. Steven Jones
Blog at 911blogger.com

Here I field questions that come to me fairly often, to help get the facts out and to counter misrepresentations and misunderstandings. I expect to make edits for a while and welcome comments.

1. Can nanothermites (also called superthermites) be explosive?

The definition of "explosive" can lead to endless debates. Is a flash of light required? Is a loud sound required? How loud? What rate of energy generation is required for a material to be called an explosive? Where is the line between low explosives and high explosives? Rather than getting mired into ad nauseum debates, I will use the term "explosive" in conjunction with superthermites/nanothermites IF the national defense laboratories which developed these materials use the term. Here we go.

"Researchers can greatly increase the power of weapons by adding materials known as superthermites that combine nanometals such as nanoaluminum with metal oxides such as iron oxide, according to Steven Son, a project leader in the Explosives Science and Technology group at Los Alamos. "The advantage (of using nanometals) is in how fast you can get their energy out," Son says. Son says that the chemical reactions of superthermites are faster and therefore release greater amounts of energy more rapidly... Son, who has been working on nanoenergetics for more than three years, says that scientists can engineer nanoaluminum powders with different particle sizes to vary the energy release rates. This enables the material to be used in many applications, including underwater explosive devices... However, researchers aren't permitted to discuss what practical military applications may come from this research." (Gartner, John (2005). "Military Reloads with Nanotech," Technology Review, January 21, 2005; http://www.technologyreview.com/read_ar … h=nanotech)

I wish to emphasize that nanothermites can be "engineered" or tailored to burn more slowly or more quickly, even as "explosive devices" as the above article from Los Alamos National Laboratory states clearly.

Next a reference to "explosives" based on nanocomposites involving aluminum and iron oxide from the large US Defense Laboratory at Livermore, California:

"We have developed a new method of making nanostructured energetic materials, specifically explosives, propellants, and pyrotechnics, using sol-gel chemistry. A novel sol-gel approach has proven successful in preparing metal oxide/silicon oxide nanocomposites in which the metal oxide is the major component. By introducing a fuel metal, such as aluminum, into the metal oxide/silicon oxide matrix, energetic materials based on thermite reactions can be fabricated. Two of the metal oxides are tungsten trioxide and iron(III) oxide, both of which are of interest in the field of energetic materials. In addition, due to the large availability of organically functionalized silanes, the silicon oxide phase can be used as a unique way of introducing organic additives into the bulk metal oxide materials. These organic additives can cause the generation of gas upon ignition of the materials, therefore resulting in a composite material that can perform pressure/volume work. Furthermore, the desired organic functionality is well dispersed throughout the composite material on the nanoscale with the other components, and is therefore subject to the same increased reaction kinetics. The resulting nanoscale distribution of all the ingredients displays energetic properties not seen in its microscale counterparts due to the expected increase of mass transport rates between the reactants. The synthesis and characterization of iron(III) oxide/organosilicon oxide nanocomposites and their performance as energetic materials will be discussed." (Clapsaddle BJ, Zhao L, Gash AE, et al. Synthesis and characterization of mixed metal oxide nanocomposite energetic materials. UCRL-PROC- 204118, Lawrence Livermore National Laboratory: Livermore, Ca; 12 May 2004)
Note in particular that Dr. Clapsaddle states that nano-thermite with organics can indeed perform pressure/volume work, key to their explosive capabilities. I understand that the organics are part of the production process and integral components of these types of nanothermites. One final corroborating quote from the same author:

"We have previously prepared pyrotechnic and explosive composites based on thermite reactions whose fuel and oxidizer constituents are intimately mixed on the nanometer-sized scale [...]" B. J. Clapsaddle et al., "Formulation and Performance of Novel Energetic Nanocomposites and Gas Generators Prepared by Sol-Gel Methods," 2005.

2. What is the difference between ordinary thermite and nano-thermite?

There are major differences, although the basic thermitic reaction is involved in each: Aluminum powder + Iron-oxide powder ? (ignited) ? Aluminum-oxide + Molten Iron

Enormous energy is released as molten iron is formed, and this typically ends up either as flowing molten metal or, if ejected into the air, as metallic-iron spheres (which are found in the WTC dust in great abundance: Jones SE, Farrer J, Jenkins GS, et al. Extremely high temperatures during the World Trade Center destruction. J 9/11 Studies 2008; 19: 1-11. http://www.journalof911studies.com/arti … hTemp2.pdf ). Technical point: other fuels can be substituted for aluminum, and other oxidizers for iron-oxide. Here's a summary of major differences:

THERMITE Starts with larger particles of aluminum and iron-oxide (bigger than about 100 nanometers) Incendiary (non-explosive) Sulfur added (typically called thermate) forms a eutectic with molten iron product, staying liquid at lower temperatures (red-orange-hot) when ordinary iron and steel would be solid.

NANOTHERMITE Starts with particles of aluminum and iron-oxide smaller than about 100 nanometers; hence "nano" Often mixed with organic material so as to generate gas Can be tailored to be explosive (see point 1 above), or used as a trigger material --for explosives used for demolitions.

Recent experiments by Jon Cole demonstrate that thermite with sulfur added ("thermate") can indeed cut through steel and do pressure-volume work; sulfur makes a huge difference (as I also pointed out in my first 9/11-research paper)! Very exciting work, especially starting around the 11-minute mark: http://www.youtube.com/watch?v=Qamecech9m4.

3. Are you now saying that nanothermite was used instead of thermate, or was the only explosive material in the operations?

No, never said that. On the contrary, I have consistently noted that more conventional explosives may very well have also been used in the destruction of the WTC skyscrapers. And the presence of orange-colored molten metal flowing from the South Tower just minutes before its complete fall along with a bright white fire (both admitted by NIST) strongly indicates the presence of pyrotechnic thermite plus sulfur. (Thermite when ignites generates white-hot molten iron; sulfur keeps the iron liquid to lower orange-hot temperatures and allows the liquid iron to attack steel much more vigorously.)

In recorded remarks given publicly in Australia, I noted that a Dept. of Defense journal Amptiac showed the use of nanointermetallic material such as nanothermite as a fuse or initiator, in conjunction with a shaped charge of more conventional explosive. (Miziolek AW. Nanoenergetics: an emerging technology area of national importance. Amptiac Q 2002; 6(1): 43-48.) (See also my videotaped presentation here: http://www.youtube.com/watch?v=m6ey5i0U … e=related.) Consistent with this, a publication from Los Alamos National Lab noted that "superthermite... applications include triggering explosives for... demolition" (http://awards.lanl.gov/PDFfiles/Super-T … s_2003.pdf). I personally think that this triggering is the most likely reason for the presence of the red thermitic material observed in the WTC dust; but further investigation with subpoena power would be needed to verify this point.

4. Do you agree that "Jones is putting 'superthermite' in the same category of explosiveness as HMX and RDX" as claimed by Mark Hightower? (Email to Jones and numerous others from Mark Hightower, 8 May 2011).

No, I do not. While the Los Alamos developers note that superthermite can be tailored for use in "explosive devices" as cited above, specifics are not given, evidently because of "military" applications.

5. Could the red nano-thermitic material found in the WTC dust have been the result of clean-up operations after 9/11?

No. As noted in our peer-reviewed paper on the discovery of this material in the WTC dust, a sample was collected on 9/11 about ten minutes after the destruction of the second tower, long before clean-up operations began. "The earliest-collected sample came from Mr. Frank Delessio who, according to his videotaped testimony [17], was on the Manhattan side of the Brooklyn Bridge about the time the second tower, the North Tower, fell to the ground. He saw the tower fall and was enveloped by the resulting thick dust which settled throughout the area. He swept a handful of the dust from a rail on the pedestrian walkway near the end of the bridge, about ten minutes after the fall of the North Tower. He then went to visit his friend, Mr. Tom Breidenbach, carrying the dust in his hand, and the two of them discussed the dust and decided to save it in a plastic bag. On 11/15/2007, Breidenbach sent a portion of this dust to Dr. Jones for analysis. Breidenbach has also recorded his testimony about the collection of this dust sample on video- tape [17]. Thus, the Delessio/Breidenbach sample was col- lected about ten minutes after the second tower collapsed. It was, therefore, definitely not contaminated by the steel- cutting or clean-up operations at Ground Zero, which began later." ( http://www.bentham-open.org/pages/conte … 7TOCPJ.SGM)

6. Could the red nano-thermitic material found in the WTC dust have been the result of iron oxide from the building combining with aluminum from the building, during the collapses?

You left out the significant presence of organic material found in the red chips -- where did that come from? Not so easy. You also need to explain how the aluminum can end up on 40-nanometer thin platelets as observed in our electron-microscope studies of the material from the WTC dust. Get serious. The observed mix has nano-components which do not organize themselves into a highly active form (including organics) from larger objects in violation of the laws of physics. (Needless to say, I disagree with Judy Wood's explanation; see several related papers in the Journalof911Studies, e.g., http://journalof911studies.com/volume/2 … ted-Ene...)

7. Could the red nano-thermitic material found in the WTC dust have been primer paint used on the WTC?

No. We obtained asample of primer paint from a 9/11 monument at Clarkson College in New York with the help of a colleague there, and the paint proved to have a distinctly different chemical composition from that observed in the red/gray chips. In particular, the primer paint used on the WTC shows significant zinc content, absent when the interior of a red-material sample is exposed (see our paper (http://www.bentham-open.org/pages/conte … 7TOCPJ.SGM) and Australia talk, http://www.youtube.com/watch?v=oPSSyDnQkR0). See attached XEDX graphs showing distinct elemental contents of the red chips and the primer paint (both from the WTC). Even under a good optical microscope, one can see the difference between the primer paint and the red/gray chips; see for example, recent photomicrographs by Jon Cole. While both are present in the WTC dust, the primer paint is rather flexible and non-glossy whereas the red thermitic material is rigid and rather brittle and glossy under white light illumination. It is the observed brittleness that evidently led to the fracturing of the red material into small fragments during the destruction of the buildings. Further, after soaking in MEK, the red/gray chips (still wet with MEK) remained very hard, easy to pick up with forceps without deforming. OTOH, primer paint chips became very flexible and limp after soaking and still wet with MEK. There can be no mistaking the distinction.

8. Figure 14 in your paper shows zinc. Doesn't this mean that this sample (which later was soaked in MEK) was a primer-paint sample?

It is unfortunate that we did not first fracture the chip which was later soaked in MEK and measure the fresh surface -- a procedure we followed (thanks to Dr. Jeff Farrer) on the FOUR chips thoroughly analyzed in the paper. I am certain that if we had done this, there would have been no zinc on the inside of the chip-later-soaked, because after soaking there was NO ZINC (as we showed in our paper, Figures 16, 17 and 18). Clearly, soaking and agitating in MEK removed surface contamination. The Zn seen in Figure 14 was before soaking, as we said in the paper, and was very likely due to surface contamination, but we could have stated that more clearly. A lot of Zn was present in the dust (a fact recorded also in the USGS data set for the WTC dust). The fact that no Zinc or Ca show up in the XEDS spectra post-MEK, Figs 16, 17 and 18 is crucially important as demonstration that this is NOT primer paint.

9. What is the main evidence you have that the red material undergoes a thermitic reaction when ignited?

I would say the main evidence is the formation of reduced-iron spheres in the ash as the red material is heated to ignition, as described in some detail in our paper. "That thermitic reactions from the red/gray chips have indeed occurred in the DSC (rising temperature method of ignition) is confirmed by the combined observation of 1) highly energetic reactions occurring at approximately 430 �C, 2) iron-rich sphere formation so that the product must have been sufficiently hot to be molten (over 1400 �C for iron and iron oxide), 3) spheres, spheroids and non- spheroidal residues in which the iron content exceeds the oxygen content. Significant elemental iron is now present as expected from the thermitic reduction-oxidation reaction of aluminum and iron oxide. The evidence for active, highly energetic thermitic material in the WTC dust is compelling."

10. What would be the motivation to place pyrotechnic material in the Towers and WTC 7 so as to cause the observed accelerated fall of these skyscrapers? Who would do such a thing?

These questions go beyond what we can learn by direct scientific methods such as use of electron-microscopy coupled with EDX probing and analysis of the accelerated fall of these buildings. We have done our part as scientists and engineers to demonstrate holes in the "official 9/11 story", that no explosives were also involved that day. We believe that to get answers to the "who" and "why" questions will require a determined investigation with subpoena power. It is the same in most criminal cases where the evidence is not destroyed -- scientific/forensic study is followed by a criminal investigation and trial. The presence of pyrotechnic material in the WTC dust -- along with other compelling evidences such as the free-fall acceleration of WTC7 -- means that such an investigation and trial are necessary in order for justice to be served. The rubble of WTC7 was observed in a rubble pile on the footprint of the building; classic controlled-demolition style -- certainly not "dustified". Pushed by a few of us, NIST finally admits that WTC 7 fell with "free-fall acceleration" for over 100 feet, which requires that hundreds of tons of steel and concrete had to be moved out of the way via explosives.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#593 19-06-2011 21:33:50

GeantVert
Membre Actif Asso
Lieu: Meylan (F-38240)
Date d'inscription: 19-12-2007
Messages: 551

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Oui, j'ai commence' a le traduire, je pense que C un bon ensemble de questions/reponses, car il appuie son argumentation sur la documentation "officielle" et notamment celle relative a la recherche militaire sur ces materiaux.
Merci
--GV


Géant Vert
Ne restez pas spectateurs. Diffusez l'information. Proposez vos articles, écrivez à redaction-news (at) reopen911.info

Hors ligne

 

#594 20-06-2011 10:54:37

Buzz l'éclair
Invité

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Article de Kevin Ryan sur la nature explosive de la nanothermite :

http://digwithin.net/2011/06/19/the-exp … othermite/

In the last few years, a series of peer-reviewed scientific articles has been published that establish the presence of thermitic materials at the World Trade Center (WTC).  [A-D]

Although we know that nanothermite has been found in the WTC dust, we do not know what purpose it served in the deceptive demolition of the WTC buildings.  It could be that the nanothermite was used simply to drive fires in the impact zones and elevator areas – fires which would otherwise have gone out too early or not been present at all – and thereby create the deception that jet fuel-induced fires could wreak the havoc seen.  Nanothermite might also have been used to produce the explosions necessary to destroy the structural integrity of the buildings.

Nanothermite, also called superthermite, is the common name for a subset of metastable intermolecular composites (MICs) characterized by a highly exothermic reaction after ignition. Nanothermites contain an oxidizer and a reducing agent that are intimately mixed on the nanometer scale. Such nano-energetics are produced for various applications including propellants, explosives, and pyrotechnics.

There are various ways to make nanothermites. They can be made as solid mixtures of aluminum and metal oxides which are typically produced using techniques like dynamic vapor phase condensation and arrested reactive milling. These mixtures are much like typical thermite mixtures, but with the components introduced on a much smaller scale. Alternatively, nanothermites can be made in a liquid solution that later gels, capturing the reactive components in an intimately mixed composite which is dried before it can be ignited. These are called sol-gel nanothermites, also known more generally as energetic nanocomposites.

Sol-gel nanothermites often contain other components such as fluorinated silanes, and therefore carbon and silicon. The nanothermite found in World Trade Center (WTC) dust samples contains carbon and silicon as well. Ignition of such a nanothermite results in the production of gas which rapidly expands and does pressure-volume work.  One of the primary products of the thermite reaction, aluminum oxide, is also a gas at the temperatures produced by the thermite reaction.

Below are ten references to the fact that nanothermites can be made to be explosive.

1.  This 2004 paper from Lawrence Livermore Labs is quite clear about nanothermites being –

“explosive composites based on thermite reactions.”

It begins: “We have developed a new method of making nanostructured energetic materials, specifically explosives…using sol-gel chemistry.”

https://e-reports-ext.llnl.gov/pdf/307362.pdf

2.  This online article entitled “NanoScale Chemistry Yields Better Explosives” discusses the procedure by which sol-gel nanothermites are made and gives a nice TEM image of a nanothermite.  https://www.llnl.gov/str/RSimpson.html

3.  This US Department of Defense journal from Spring, 2002 describes how:

“All of the military services and some DOE and academic laboratories have active R&D programs aimed at exploiting the unique properties of nanomaterials that have potential to be used in energetic formulations for advanced explosives.”

It clarifies that –

[Nanothermite properties] “include energy output that is 2x that of high explosives” and “As sol-gel materials and methodology advances, there are a number of possible application areas that are envisioned [including] high-power, high-energy composite explosives.

http://ammtiac.alionscience.com/pdf/AMPQ6_1ART06.pdf

4.  A high explosive creates a shockwave that always travels at high, supersonic velocity from the point of origin.  This paper describes how –

“the reaction of the low density nanothermite composite leads to a fast propagating combustion, generating shock waves with Mach numbers up to 3.”
http://apl.aip.org/applab/v91/i24/p2431 … ized=no%20

5.  In this paper, former NIST employee Michael Zachariah discusses –

“developing an oxidizer matrix for reaction with nano-aluminum [i.e. nanothermite] for energy intensive applications involving explosives and propellants…”.
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/cm034740t

6.  This article helps us understand how the military has been leveraging the potential explosive power of nanoenergetic compounds, specifically nanothermites. It describes a –

“new class of weaponry that uses energy-packed nanometals to create powerful, compact bombs.”  Purdue professor Steven Son, who has become a leading expert on nanothermites, goes on to say that “Superthermites can increase the (chemical) reaction time by a thousand times…resulting in a very rapid reactive wave…used in many applications, including…explosive devices.”  The article says that such nanoenergetics enable “building more lethal weapons such as cave-buster bombs that have several times the detonation force of conventional bombs.”
http://www.technologyreview.com/NanoTech/14105/?a=f

7.  Unlike some energetic materials, nanothermites are “tunable”, meaning the “ignition sensitivity thresholds, reaction rate, and pressure generation can be tailored to have a wide range of values.”  Explosives generate pressure, as do nanothermites tuned to do just that.
http://aiche.confex.com/aiche/2008/tech … 128319.HTM

8.  This conference paper states that –

“Nanoenergetic thermite materials release energy much faster than conventional energetic materials and have various potential military applications such as… explosives. They are likely to become the next-generation explosive materials.”

http://aiche.confex.com/aiche/2008/tech … 131370.HTM
9.  This paper from the US Army describes how:

“These tunable nanoenergetic materials will be useful for various applications such as high-temperature non-detonable gas generators, adaptable flares, green primers for propellants and explosives, high power/energy explosives.

http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD … tTRDoc.pdf
10. Even Wikipedia knows that nanothermite is used for explosive applications.

Nanothermites “are generally developed for military use, propellants, explosives, and pyrotechnics. Because of their highly increased reaction rate, nanosized thermitic materials are being researched by the U.S. military with the aim of developing new types of bombs that are several times more powerful than conventional explosives.”

http://en.wikipedia.org/wiki/Nano-thermite

Of course, many more such references exist in the literature and it doesn’t take much effort to discover them.  Anyone who is interested in truth and justice can find these and more.

Future analytical work on WTC dust and other samples will help us understand what exact kind(s) of nanothermite was used at the WTC and, perhaps, for what purposes it was used.  Until then, the simple fact that nanothermite has been found throughout the WTC dust is itself explosive.  And it is an incendiary fact that official investigators and mainstream media have ignored that explosive fact for more than two years.

[A] Steven E. Jones, et al, Fourteen Points of Agreement with Official Government Reports on the World Trade Center Destruction, The Open Civil Engineering Journal Volume 2, 2008

[b] Steven E. Jones, et al, Extremely high temperatures during the World Trade Center destruction, Journal of 9/11 Studies, Volume 19, January 2008,

[C] Kevin R. Ryan, et al, Environmental anomalies at the World Trade Center: evidence for energetic materials, The Environmentalist, Volume 29, Number 1 / March, 2009,

[D] Niels H. Harrit, et al, Active Thermitic Material Discovered in Dust from the 9/11 World Trade Center Catastrophe, The Open Chemical Physics Journal, Volume 2, 2009

 

#595 26-07-2011 12:23:39

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Vidéo de l'omniprésent K. Ryan où il fabrique de la nanothermite comparable à celle qu'il estime avoir retrouvée dans les chips rouges :



http://911blogger.com/news/2011-07-24/e … ryan-kevin


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#596 28-07-2011 17:06:18

pepette
Membre du forum
Date d'inscription: 22-05-2011
Messages: 100

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je viens de voir la vidéo de Mark Basile dans la news.
A propos de ses compétences : Il dit avoir été formé à "Worcester Polytechnic Institute" (WPI), et dit que l'analyse métallurgique faite par la FEMA vient de chimites de cette école. Donc ce n'est pas un chimiste du dimanche comme certains voudraient nous faire croire.

Il dit s'être intéressé au 11/9 lorsqu'il a lu l'appendix C de la FEMA, qui correspond à l'analyse métallurgique d'échantillons du WTC1 et WTC7.
Cette analyse est assez surprenante même pour des non chimistes
http://wtc.nist.gov/media/AppendixC-fema403_apc.pdf

1."Evidence of severe high temperature corrosion attack on the steel, including oxidation and sulfidation with subsequent intergranular melting"
La "thermite reaction" est une réaction d'oxido-réduction, comme l'explique Basile, l'aluminium est l'agent réducteur et est très réactif. Certains disaient que l'aluminium pouvaient provenir des avions... Mais cet échantillon analysé par la FEMA est celui du WTC7, non touché par un avion, et pourtant son acier, comme celui du WTC1, aurait subi les mêmes réactions chimiques, oxydation and sulfidation... (Lire le Summary of sample 2 : oxidation and sulfidation !)

2. "A liquid eutetic mixture containing primarily iron, oxygen, and sulfur formed during this hot corrosion attack on the steel" Commentaire de Basile dans la vidéo : "c'est ce que la thermite produit"
"This sulfur-rich liquid penetrated preferentially down grain boundaries of the steel severely weakening the beam".
Donc la poutre en acier a été très fragilisée par un mélange eutetic (ressemblant fortement à la thermate selon Basile), il faudrait nous expliquer ce que c'est, et d'où ça vient. Ca fait très conspirationniste, malgré eux.

3. "The eutetic temperature of this mixture strongly suggests that the temperatures in this region of the steel beam approached 1000°, which is substantially lower than would be expected for melting the steel (1500°)"
Fantastique, selon Basile la thermate est de la thermite + du souffre, forme un eutectique, abaissant le point de fusion de l'acier à 1000°, ce qui correspond à l'observation de la FEMA.

4. La conclusion est édifiante
" Les sévères corrosion et érosion des échantillons 1 (WTC7) et 2 (WTC1) sont des évènements très inhabituels". "Aucune explication sur l'origine du souffre n'a été trouvée"

Si des évènements très inhabituels sont survenus ce jour là.
Si un chimiste aussi qualifié que ceux qui ont menés cette enquête arrive à la conclusion avec d'autres qu'il s'agit de nanothermite.
Une nouvelle enquête est indispensable.


Pull it or not pull it : this is the question

Hors ligne

 

#597 18-09-2011 10:49:12

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Transfert de posts d'Arturo Saw6 depuis un autre fil ici
_________________________________________________________________________________________



Arturo Saw6 a écrit:

Les gens mélangent "microsphères", "nano-aluminium" et "nanothermite". Ce qui est facile à trouver est le fabriquant de "nano-aluminium".

La nanothermite est le produit fini, utilisable dans l'armée. Comment réagit ce produit réel à la chaleur ?


Dispersion de Nanopowder d'oxyde d'aluminium (Al2O3, alpha, 20 % poids, 30 nanomètre)

Détails sur le produit
Détails rapides
Classification:     Alumina     CAS No.:     1344-28-1
Purity:     99.99%
Spécifications

Alpha dispersion de l'eau de nano-alumine avec la stabilité de phase, la dureté élevée, et la bonne stabilité dimensionnelle.

Pour le prix et plus d'informations sur le produit, visitez svp la recherche Nanomaterials, site Web des USA de fonctionnaire d'inc. Nous offrons plus de trois cents nanoparticles, dispersions de nanoparticle et produits de nanotubes

-- Qualité imbattable avec le prix imbattable ! Énorme sauf pour votre recherche et coût de production !

http://french.alibaba.com/product-free/ … 20905.html

Nom de l'entreprise:     US Research Nanomaterials, Inc.   
Type d'Affaires:     Fabricant
Produit/Service
(Nous Vendons):     les nanotubes Simple-murés, longueur courte Simple-ont muré des nanotubes, nanotubes à double paroi de carbone, nanotubes Multi-murés de carbone, carbone Multi-Muré par catégorie industrielle Nanotubes (traduction automatique)  
Adresse:     ruelle de feuille de 3302 brindilles 
URL du Site de la Société:     http://www.us-nano.com

http://french.alibaba.com/free-suppliers_us116981066

100$ les 5 grammes. = et quel prix en 2001 lorsque la technologie balbutiait et n'était pas industrialisée ? Il y a un anachronisme ou il s'agit de projets pilotes et militaires.

Aluminum (Al) Nanopowder / Nanoparticles (Al, 99.9%, 18 nm, metal basis, laser synthesized )

$99/5g

$222/25g

$482/100g

Please contact us for quotes on larger quantities.
Stock#: US1052

http://www.us-nano.com/inc/sdetail/132

http://www.us-nano.com/micro_powders

55$ les 5 grammes si 100nm.

*Aluminum (Al) Nanoparticles / Nanopowder (Al, 99.9+%, 100nm, metal basis)

Unbeatable quality with unbeatable price! Huge save for your research cost!
$55/5g  Aluminum Nanopowder / Nanoparticle (Al),Aluminum Nanopowder / Nanoparticles (Al)
$98/25g Aluminum Nanopowder / Nanoparticle (Al),Aluminum Nanopowder / Nanoparticles (Al)
$166/50g Aluminum Nanopowder / Nanoparticle (Al),Aluminum Nanopowder / Nanoparticles (Al)
$256/100g Aluminum Nanopowder / Nanoparticle (Al),Aluminum Nanopowder / Nanoparticles (Al)
$552/250g Aluminum Nanopowder / Nanoparticle (Al),Aluminum Nanopowder / Nanoparticles (Al)
$980/500g
Please contact us for quotes on larger quantities.
Stock#: US1043

http://www.us-nano.com/inc/sdetail/466

Et c'est le produit brut. Il faudra le transformer en "nanothermite" stable, utilisable en situation réelle. La fameuse haute technologie qui maitrise l'utilisation de la nanoalumine en la combinant à d'autres produits (dans les vidéos d'amateurs, il y a toute une préparation compliquée)

.... en soutenant la nanothermite, vous traversez le miroir. Vous êtes dans le monde des théories alternatives (comme en ufologie) où toutes les références changent. On remet tout en cause y compris la gravité, le coût des matériaux, etc. Tout est balayé dans ce nouveau monde. On peut parler de 10 ou 100 tonnes. Pourquoi pas 200 ? ça n'a pas d'importance.

Encore une fois, si c'est trop cher, écrivez  "thermite", "thermate". ou "super-thermate" Ce que vous voulez. ça n'a pas d'importance. Le référentiel change avec les théories alternatives et tout le fond du problème est résolu ailleurs par la fusion froide. Le principal est que vous acceptiez au moins une théorie alternative que personne ne défend "traditionnellement" ailleurs.

Les producteurs de nano-aluminium étaient rares en 2001 et des quantités d'achat en centaines de kilos seront détectées immédiatement. Même l'achat d'engrais est surveillé.

Les études sur les nano-poudres explosives d'aluminium sont russes.

Il y a surtout des études d'explosion en dispersion dans l'air de nano-poudre d'aluminium.

Title
    Reactivity of Aluminum Powders
Authors

        A.P. Il'in
        A.A. Gromov
        G.V. Yablunovskii

Author Affiliations

        Tomsk Polytechnical University

DOI
    10.1023/A:1017997911181
SpringerLink Date
    Wednesday, November 03, 2004

Abstract

The reactivity of aluminum powders is determined using the following parameters: the temperature of the onset of oxidation, maximum oxidation rate, degree of conversion (degree of oxidation) of aluminum, reduced (conditional) ratio of the thermal effect to the weight increment. These parameters for estimating the activity of aluminum powders were chosen from the results of nonisothermal oxidation of powders of various particle sizes under conditions of programmed heating (oxidizer–air). In accordance with the testing method proposed, the most reactive powder studied was STPAdash4 ultrafine aluminum powder produced by electrical explosion of conductors.

http://www.springerlink.com/content/v25m0546731x4260/

CORROSIVE CHARACTERISTICS OF ALUMINUM NANOPOWDERS

Young–Soon Kwon a, Alexander Ilyin b, Anna Godimchuk b, Anna Astankova b

http://www.nanocon.cz/data/metal2005/sb … rs/215.pdf

References

1. PETRUNIN V.F. Tendencies of nanotechnology direction. In the Proceedings from the conference “Fisico–chemictry of ultrodisoersed (nano–) systems”. Russia: Tomsk, 2002, pages 19–23.
2. ILYIN A.P., GROMOV A.A., YABLUNOVSKY G.V. About Activity of Aluminum Nanopowders. Combustion, Explosion and Shock Waves, 2001, volume 37, number 4, pages 58–62.
3. IVANOV V.G., GAVRIL’UK O.V. Regularity of electroexplosive metal nanopowders oxidation and self–ignition. Combustion, Explosion and Shock Waves, 1999, volume 35, number 6, pages 53–60.
4. L’ASHKO A.P. Features of water influence on submicron aluminum nanopowders and their structure. Ph.D. thesis –Russia, Tomsk, 1988. – 178 pages.
5. IVANOV V.G., SAFONOV M.N., GAVRIL’UK O.V. Macrokinetic oxidation of ultradispersed aluminum in liquid water. Combustion, Explosion and Shock Waves, 2001, volume 37, number 2. pages 57–61.
6. ILYIN A.P., PROSKUROVSKAYA L.T. Two-phase burning of ultradispersed aluminum nanopowder. Combustion, Explosion and Shock Waves, 1990, volume 26, number 2, pages 71–74.
7. TIKHONOV D.V. Electroexplosive production of ultradispersed powders of complicate composition. Ph.D. thesis –Russia, Tomsk, 2000. –237pages.
8. BURTSEV V.А., KALININ N.V., LUTSCHINKY А.V Wire electrical explosion and its application in electro physical equipment – М.: Энергоатомиздат, 1990. – 289 с.
9. BULANOV V.Ya., KVATER L.I. Diagnostics of metallic powders. Moscow: Nauka, 1983, 278 pages.
10. UENDLANT U. Thermal methods of analysis. – Moscow: Mir, 1978, 526 pages.
11. KOTOV Yu.А., YAVOROVSKY N.A. Study of particles, formed at wire electrical explosion. Fizika I himia obrabotki materialov, 1978, number 4, pages 24–28.

Sunday, May 1, 2011

La nanothermite a-t-elle été survendue à la communauté 9 / 11 Truth ?

Has nanothermite been oversold to the 9/11 Truth community?

Harrit suggère l'utilisation d'un "matériau moderne militaire qui est inconnu du grand public» comme une explication pour les pièces manquantes du "puzzle nanothermite 9 / 11".

Harrit suggests the use of “a modern military material which is unknown to the general public” as an explanation for the missing pieces to the 9/11 nanothermite puzzle. He urges a new investigation, whereby NIST will test WTC dust samples for remaining explosives and thermitic material. But he also seems to be saying that he and his fellow 9/11 researchers do not consider it worthwhile to pursue further analysis beyond their current findings.

http://jamesfetzer.blogspot.com/2011/05 … o-911.html

Vous êtes dans le grand mystère avec la nanothermite.

"Survendue" ? : c'est déjà très cher en 2011. En 2001, ça devait coûter le prix de l'or en lingot mais ça n'a pas d'importance car c'est purement théorique. On laisse notre imagination nous guider.


Aluminium = 2346 $/tonne ; Nano aluminium = $980/500g ( 1 tonne = 1000 kilogrammes )

Cotation

Métaux     Leitaluminium     Aluminium LME    

Jour de commerce     €/t     US$/t     €/t    
2011-09-16    2021.00    2346.00    1704.94   

http://www.ems-power.com/ems-metallkurs … e.fr.shtml

... et les métaux sont chers de nos jours.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#598 06-01-2012 14:49:17

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Pour les spécialistes, à lire le PS n°4 ajouté par J. Quirant à son article de réfutation de l'articled de Harrit et al.

http://www.bastison.net/RESSOURCES/Crit … Harrit.pdf

En gros, Quirant prétend que la preuve absolue est désormais rapportée que les chips rouges sont de la bête peinture.

Il apporte deux nouveaux éléments :

(1) Concernant la chip (e) :

Pour nier l’évidence, il en était réduit à mentir, en affirmant qu’il n’avait jamais été trouvé de magnésium dans leurs échantillons. Dans la version originale :
http://michaelfury.wordpress.com/2009/0 … ls-harrit/
« Magnesium was never observed, which is another element characteristic of the primer paint »
En effet, d’après un document fourni par le NIST, la peinture primaire supposée être appliquée sur les poteaux devait contenir du magnésium puisque le pigment utilisé était à base de talc.
Malheureusement, l’affirmation péremptoire de Harrit est un mensonge. Un GROS mensonge. Un de plus dirais-je... En effet, et nous l’avions déjà expliqué dans le post-scriptum précédent, non seulement les spectres XEDS sont parfaitement concordants et font apparaître sur la peinture prélevée exactement les mêmes pics que pour la ‘chip’ (e), mais en plus, le pic de magnésium est parfaitement visible. La valeur de 1,3 keV est celle du magnésium : http://csrri.iit.edu/cgi-bin/period-for … mp;name=Mg

(2) Concernant les chips (a) à (d)

L’origine de la ‘chip’ (e) ne faisant plus guère de doute, il restait donc le cas des ‘chips’ (a) à (d), présentant des compositions identiques entre-elles mais très différentes de (e). Si on faisait l’hypothèse que c’étaient, elles aussi, de la simple peinture anticorrosion, il fallait trouver une source suffisamment importante pour que ces écailles se retrouvent en quantité non négligeable dans les poussières. Si c’était la peinture des éléments verticaux qui donnait les écailles telles que (e), il ne restait plus guère que les poutres-treillis soutenant les planchers comme autre source potentielle.
C’est l’un des intervenants sur le forum JREF qui a découvert la pépite parmi les 12000 pages du rapport du NIST : il a trouvé, dans le chapitre sur l’étude des planchers, la composition de la peinture primaire appliquée sur les membrures des poutres-treillis (NIST NCSTAR 1-6B Annexe B).

Les deux principaux composés du pigment de la peinture primaire sont : « Iron Oxyde » (55%) et « Aluminum Silicate » (41 %)... Autrement dit oxyde ferrique et kaolinite, exactement les deux éléments précédemment suspectés d’être mélangés à la matrice carbonée des écailles (a) à (d) !!!
End of Game.

Bon voilà, le style est toujours aussi déplaisant, outrancier et diffamatoire mais il y a clairement de nouveaux arguments qu'il faudrait adresser, même si à mon sens, on a pas encore la réponse principale, étant celle de comprendre comment de la peinture primaire pourrait provoquer une réaction thermitique capable d'atteindre en une très court intervalle de temps des températures capables de fondre le fer et l'aluminium.

Pour rappel, parmi les nombreux points avancés par N. Harrit pour justifier que les chips ne sont pas de la peinture primaire, il y a ce point : http://www.reopen911.info/News/2010/02/ … -peinture/

STABILITÉ THERMIQUE DE LA PEINTURE PRIMAIRE.

Le NIST s’est intéressé à la réaction thermique de la peinture primaire, puisque l’ examen des poutres en acier récupérées pourrait indiquer les températures qu’elles avaient subies.
Le NIST mena des études de température sur certaines poutres sélectionnées et fit les observations suivantes.[2]
La peinture n’est pas affectée par des températures jusqu’à 250°C (Figure 7a). Au-dessus, la peinture commence à montrer des signes de craquelures (”mud-cracks”) comme le montre la Figure 7b (à gauche). Ce fractionnement est dû aux coefficients d’expansion qui sont différents pour l’acier et pour la peinture. Ca empire à 650°C (Figure 7, à droite), température à partie de laquelle commencent à se former des écailles noires entre la peinture et l’acier (Figure 8). Le NIST a porté les échantillons à 800°C, et à cette température prévalent la formation d’écailles et le détachement de la peinture vis-à-vis de l’acier. Certains pourraient avancer l’hypothèse que la formation d’écailles noires est due à la carbonisation du liant organique.
Notez que la peinture – étant à la base un matériau céramique – est chimiquement stable à des températures allant jusqu’à 800°C.

COMPARAISON AVEC LA STABILITÉ THERMIQUE DES PARTICULES ROUGES/GRISES
À l’inverse de la peinture primaire, les particules rouges/grises réagissent violemment, s’enflammant aux environs de 430°C. La réaction produit des températures supérieures à 1500°C, puisque des résidus de fer fondu sont clairement visibles dans le microscope optique (Figure 9).

Cette réaction là est établie par des observations faites par Harrit et al (via une DSC) (contestées par les debunkers) mais confirmées via une autre méthode par M. Basile.

C'est cette réaction-ci que l'on voit se produire ici avec la méthode de M. Basile :



Je ne comprends vraiment pas l'animosité des debunkers par rapport à cette question! Même s'ils devaient avoir raison (c'est de la peinture primaire), le fait que de la peinture puisse produire une telle réaction capable de faire fondre du fer lorsqu'elle est chauffée à 430° est de toute façon digne d'intérêt, non? wink, ne serait qu'en soulignant l'existence d'une réaction que le Nist n'aurait pas aperçue...

Dernière modification par charmord (06-01-2012 14:59:39)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#599 06-01-2012 17:46:08

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Je viens de passer un peu de temps sur la partie "échantillon = peinture primaire". Il a clairement raison sur un point, les courbes correspondent et Harrit se trompe en disant "pas de Mg" : il y en a, aucun doute. Par contre l'omission de Quirant est de tailler et assez fabuleuse : c'est le paragraphe juste avant dans l'article de Reopen/Harrit :

Pendant l’une des expériences, les particules devaient être plongées dans le Méthyle Éthyl Kétone (MEK) et n’ont pas pu – pour des raisons évidentes – être cassées au préalable. Les résultats de XEDS pour ces particules (Figure 6 ci-dessous) montrent de petites bosses indiquant la présence de Chrome et de Zinc. Elles disparaissent après que les particules ont été plongées dans le solvant organique. Par conséquent, on en déduit qu’elles dérivent de la contamination de surface, qui pourrait très bien être due à la peinture primaire (!)

Il s'agit dont précisément d'un échantillon non nettoyé. Harrit a ce stade a déjà montré que les quatre red chips nettoyés ne peuvent être de la primer paint. Là dessus il fait un test sur un échantillon sale pour voir si la contamination pourrait être de la primer paint. Il conclue (à tort, manifestement) que non, mais le cas échéant, si c'en est (et c'en est probablement) on a juste démontré que les red chips sont contaminés avec de la primer paint.

Again : si les arguments de Quirant étaient tenables, il n'y a aucune raison dans l'univers qu'il n'envoie pas une réponse à Bentham et que celle ci ne soit pas publiée. Soit Bentham ne fait pas de peer review sérieuse comme il le prétend et il passe, soit il est solide et il passe, soit il ment, il n'est pas solide, il ne passe pas et la situation ressemble comme deux gouttes d'eau à ce qu'elle est dans les faits.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#600 06-01-2012 20:07:15

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Nouvel article peer reviewed sur l'utilisation des nanothermites!!!

Il s'agit dont précisément d'un échantillon non nettoyé. Harrit a ce stade a déjà montré que les quatre red chips nettoyés ne peuvent être de la primer paint. Là dessus il fait un test sur un échantillon sale pour voir si la contamination pourrait être de la primer paint. Il conclue (à tort, manifestement) que non, mais le cas échéant, si c'en est (et c'en est probablement) on a juste démontré que les red chips sont contaminés avec de la primer paint.

Comment ça ? Harrit dit que le contraire est tout à faire possible : « Par conséquent, on en déduit qu’elles dérivent de la contamination de surface, qui pourrait très bien être due à la peinture primaire (!) ».

Ce qui est magnifique, c'est que Quirant a rendu ses arguments falsifiables (il a donné la peinture qui est censé faire fondre du fer) et donc, s'il existe encore ce type de peinture, on devrait pouvoir faire de très beaux feux d'artifices à la peinture (ou alors la peinture n'est qu'un artifice pour cacher de la thermite…).  Comme il y a peu de doute sur le résultat de cette expérience, on va enfin pouvoir démontrer que Quirant a dit des propositions inexactes. smile


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr