ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 11-05-2010 05:05:33

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

L'aluminum en fusion change de couleur suivant sa temperature.
Plus il est chaud, plus il vire au clair: comme la plupart des metaux.
Les couleurs que l'on voit sur les photos, orange clair a rose pale, indiquent des temperatures entre 930°C  et 1100°C (si c'est bien de l'alu).
Ce sont la des temperatures difficiles a obtenir avec du kerosene a l'air (plus ou moins) libre.
Pour rappel, aluminium commence a fondre a 660,32 °C (couleur rouge sang).

http://img404.imageshack.us/img404/8743/moltenstreamthermate.jpg

http://img219.imageshack.us/img219/4208/moltenal.jpg


http://img72.imageshack.us/img72/9340/htchar1.png

http://www.scholarsfor911truth.org/Arti … Mar06.html

Dernière modification par pierre60 (11-05-2010 05:19:12)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#42 11-05-2010 16:06:31

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: théorie coulée tour sud

mwai mais bon je suis quasi sur que c'est de l'acier... a cause des mouches (étincelles) qu'il y a pendant la chute sur la seconde photo, c'est typique de l'acier. Je ne sais pas si l'aluminium se comporte ainsi aussi à 900-1000°c, j'en ai jamais vu coulé... mais pour moi c'est encore trop froid pour que ces mouches apparaissent. La fonte explose à l'air qud elle atteind les + 1500°c... Généralement quand ca arrive on fait la gueule car ca veut dire que le fourneau est malade.

Les bloques appelées météorite sont des boules d'acier fondu qui ont été retrouvé dans les décombres... Pour faire fondre de l'acier c'est plus de 1300°c... Et je pense que le témoignage des pompiers est claire à ce sujet.
La photo des métorites retrouver dans les décombres ne sont pas gris comme de l'aluminium. La fonte s'oxyde en 2-3 heures rien qu'avec l'humidité contenue dans l'air, on le voit bien sur les photos que ses bloques sont en fonte et pas en aluminium.

En plein jour, tu peux ajouter 200°c facilement avec la couleur... Le spectre se regarde dans une zone sombre.
Un métal qui coule jaune dans une zone sombre, devient orange/rouge à la lumière. L'idéal reste une sonde.
Regardez les photos de volcan de jour et de nuit... Vous verez la différence. Jamais vous aurez un orange vif avec la photo de lave d'un volcan prise en plein jour.

Quoi qu'il en soit, comme tu dis, des qu'un métal atteind les 900°c et plus, il faut d'autres conditions réuni qu'un simple feu de joie au kérozène. Et il faut surtout de l'energie et du temps! plus 2h30 pour atteindre une premiere
coulé!



Sinon l'aluminium coule a 660°c couleur gris... et pas rouge. ca commence a rougir (rouge sombre) à 780°C-800°C.

Généralement ceux qui travaillent avec l'aluminium le font monter à 740°c pour purifier le métal des impurtées.


La fonte se fluidifi à 1042°c, mais on la coule parfois à 1700°c... on pas toujours le contrôle des températures.

Dernière modification par paladin33 (11-05-2010 16:17:25)

Hors ligne

 

#43 12-05-2010 04:17:12

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

paladin33 a écrit:

mwai mais bon je suis quasi sur que c'est de l'acier... a cause des mouches (étincelles) qu'il y a pendant la chute sur la seconde photo, c'est typique de l'acier. Je ne sais pas si l'aluminium se comporte ainsi aussi à 900-1000°c, j'en ai jamais vu coulé... mais pour moi c'est encore trop froid pour que ces mouches apparaissent. La fonte explose à l'air qud elle atteind les + 1500°c...


Le "temperature chart" est presque la meme pour l'acier que pour l'alu.
Sauf que l'alu a 1000°c est fluide et peut couler. Pas l'acier!

http://img198.imageshack.us/img198/4308/assab1.jpg

Dernière modification par pierre60 (12-05-2010 04:19:50)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#44 12-05-2010 22:16:51

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: théorie coulée tour sud

oui je sais, mais la réaction de ses mouches sont dû à un choc termique avec l'air.

De la fonte qui dépasse les 1450°c commence à exploser naturellement en surface dans les coulants. (donc pas de chute mais des mouches en surface)
Alors qu'entre 1050° et 1400°c il ne se passe rien.

Il faut ensuite faire chuter la fonte pour qu'elle explose en étincelle... mais une fonte trop froide 1050-1250 n'explose pas dans la chute.


Ca a mon avis ca depend de la structure chimique du métal.

Hors ligne

 

#45 13-05-2010 02:06:53

b_dav
Membre de Soutien
Date d'inscription: 11-09-2009
Messages: 98

Re: théorie coulée tour sud

Même s'il s'agit de l'aluminium où d'un alliage de l'avion, (je suis daltonien:)),le kérosène ne peut pas en être responsable, pour en faire fondre jusqu'a cette couleur il faut un fourneau avec un apport d'oxygène élevé (un excès d'air), et des conditions particulières que nous n'avons pas .

Il faudrait comparer le PCI du kérosène au PCI de la Coke. Et demander quelle est la quantité nécessaire de combustible (dans une fonderie moderne) néccessaire à la fonte d'1kg de métal. Je ne suis pas fondeur mais je pense que même dans les hauts fourneaux le rendement combustion + transfert thermique doit être minable.

Une spectometrie précise peut être fiable sur des photos?

Hors ligne

 

#46 13-05-2010 02:18:07

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: théorie coulée tour sud

absolument b_dav.. ce n'est pas pour rien qu'ils ont quasiment occulté l'acier fondu et les témoignages dans les rapports et les médias.

C'est pour ca que je trouverais intelligent que reopen créer un journal complet sur toutes les informations que nous avons!

Comme les médias se refusent de les médiatisées, on pourra en informaer la popuplation et s'orienté chez des proffessionnels en leurs présentant ses éléments.

Leurs réponses risquent d'enfoncer le clou une bonne fois pour toute.

Dernière modification par paladin33 (13-05-2010 02:20:23)

Hors ligne

 

#47 13-05-2010 05:57:00

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

b_dav a écrit:

Même s'il s'agit de l'aluminium où d'un alliage de l'avion, (je suis daltonien:)),le kérosène ne peut pas en être responsable, pour en faire fondre jusqu'a cette couleur il faut un fourneau avec un apport d'oxygène élevé (un excès d'air), et des conditions particulières que nous n'avons pas .

Il faut une apport d'oxygene. On est bien tous d'accord la-dessus.
A part des bouteille d'oxygene ou (mieux) de peroxyde d'azote (facilement reperables), le thermite et le nano thermite sont des hypotheses vraisemblables pour expliquer ces coulees miraculeuses.
Enfin, vraisemblables si on ne part pas du seul pre-suppose raid aeronautique islamiste.

Dernière modification par pierre60 (13-05-2010 09:08:38)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#48 13-05-2010 15:17:01

Toto75
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-04-2010
Messages: 18

Re: théorie coulée tour sud

excusez-moi, vous m'avez l'air bien calé, mais que dire à quelqu'un qui me parle de flambement des poutres?

Hors ligne

 

#49 13-05-2010 15:43:27

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4797

Re: théorie coulée tour sud

Toto75 a écrit:

excusez-moi, vous m'avez l'air bien calé, mais que dire à quelqu'un qui me parle de flambement des poutres?

Que dire à propos de quoi ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#50 13-05-2010 16:34:43

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2757

Re: théorie coulée tour sud

Je pense qu'il demande ce qu'il faut répondre à des gens qui disent qu'un "brasier infernal" a fait fondre l'acier des structures.

Dernière modification par Tree-Tree (13-05-2010 16:35:13)

Hors ligne

 

#51 13-05-2010 17:31:45

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: théorie coulée tour sud

Toto75 a écrit:

excusez-moi, vous m'avez l'air bien calé, mais que dire à quelqu'un qui me parle de flambement des poutres?

Tu parles des poutrelles qu'on a retrouvées plié en forme de fer à cheval ? c'est ça ?

Dernière modification par paladin33 (13-05-2010 17:31:59)

Hors ligne

 

#52 18-05-2010 04:00:45

Toto75
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-04-2010
Messages: 18

Re: théorie coulée tour sud

Salut! Voilà ce que mon contradicteur m'a sorti lors d'un échange peu fructueux vu que le procès d'intention est de mise quand on parle de thruters

/* reopen 911 et ae911truth ?
oui je connais, c'est marrant.
Enfin non c'est triste. Que des architectes (ayant un faible connaissance en batiment) y aillent passe encore, mais que des ingénieurs leur embrayent le pas, ca me fait pleurer.
Ah, j'ai oublié de préciser : ingénieur calculateur en construction métallique, c'est mon vrai métier (vraiment).

Je vais citer l'interview donnée sur reopen911

1) il se concentre sur le coeur des tours. Hors les tours du WTC n'étaient PAS des structures a noyau central. Incomplet, certes juste sur ce qu'il aborde mais incomplet. Il se focalise sur un point sans prendre en compte la globalité de la structure

2) en effet l'acier ne fond pas facilement. Mais un incendie prolongé fera s'écrouler un batiment car un feu monte en température. En France on a eu le célèbre (tristement) exemple du lycée Pailleron. Des essais ont été conduits par le CTICM la dessus, et passé 600°C, l'acier ne tient tout simplement plus. Un poteau de façade devient souvent instable sous son propre poids (on dit qu'il flambe, mais cela n'a aucun rapport avec la température, pour un exemple, prenez un reglet. Tenez le verticalement. Appuyez dessus. Au début rien et tout a coup, il se plie en arc, et se dérobe totalement sous votre appui. C'est une instabilité de compression nommée flambement).
Bref il s'agit là de malhonnêteté intellectuelle puisque ce scientifique connait évidemment ce phénomène et connait évidemment la diminution de la limite élastique de l'acier avec la température (et non la chaleur en effet).

3) je lui concède clairement que la question est d'une connerie sans nom et qu'elle part sur une hypothèse fausse. Néanmoins la "démolition controlée" est abondamment invalidée par le document et les intervenants (scientifiques aussi, mais différents et nombreux) de rue89.
Vous voulez un autre exemple ? Prenez 3 reglets. Arrangez vous pour les faire tenir bien droit au sol plantez les dans la terre sur une bonne hauteur, de manière a former un triangle. Puis prenez un poids de 10 kilo, une planche, n'importe quoi. Posez la planche sur les 3 reglets. Après quelques essais vous devriez pouvoir la faire tenir sur les trois réglets. Voila une tour en fonctionnement normal.
Maintenant, enlevez la planche, montez sur un escabeau et lachez là sur les reglets depuis une hauteur d'1m50 ou 2m. Il la ralentiront a peine, si ce n'est pas du tout (la ça dépend de votre jardin en partie) et vous aurez foutu en l'air au moins 2 des 3 reglets.
Vous avez compris où je veux en venir ?

7) ils sont experts de quoi ????
8) on appelle ça une cloison
9) le BA est utilisé pour des tours bien plus grande que le WTC (couplé souvent au béton précontraint, qui est un BA amélioré)
10) non, il y a meme des chances qu'une structure en BA se soit effondré au moment de l'impact. Mais ca on le saura jamais.

Je finirais par un mot : Niels Harrit est chimiste. Il parle de résistance des matériaux et de physique.
Joel Kruppa (dans le reportage de rue89) est spécialiste incendie et Construction Métalilque. Il parle incendie et Construction métallique. */

/*Ecoute depuis le début de cette conversation, tu répètes la meme chose en boucle sans jamais rien citer. Tu connais le flambement ? Soit, je te crois, tu as probablement été voir sur wikipedia mais meme ainsi, je te crois, puisque leur article n'est pas mal. Ca ne suffit pas a tout expliquer. Certes également. Seulement le fait que ca n'explique pas TOUT ne veut pas dire que ca n'explique RIEN. le flambement et la dynamique des chocs expliquent la vitesse de la chute. que tu le veuilles ou non, ca ne change rien, la physique ne changera pas pour toi.*/


Voilà, moi qui suis plutôt convaincu par la convergence des preuves de notre incertitude (et donc la nécessité de réouvrir une enquête), j'avoue que je n'ai pas su argumenter suffisamment.

Si vous pouviez m'éclairer, peut-être cela sera-t-il profitable à tous.

Dernière modification par Toto75 (18-05-2010 04:06:55)

Hors ligne

 

#53 18-05-2010 09:49:57

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6551

Re: théorie coulée tour sud

J'ai un peu de mal à suivre. Et il y a quoi entre 3) et 7) ?
Pas sûr que le bien fondé de la réouverture d'une enquête puisse se démontrer à partir d'une discussion technique sur le flambement des WTC.
Et puis il y a des personnes avec qui il n'est pas possible d'avoir la moindre discussion argumentée et ouverte sur le sujet. Qu'un non-croyant aille essayer de convaincre un prêtre que Dieu n'existe pas (et réciproquement) ! Pas sûr que les deux se rejoignent pour se déclarer agnostiques !
Si quelqu'un est ouvert, il s'informera le plus largement possible et se forgera son opinion face à toutes les omissions de l'enquête officielle sur le sujet.
L'idéal comme entrée en matière selon moi est "Press for truth", simplement pour montrer que cette enquête n'était pas souhaitée de la part de l'administration Bush. Et après on peut se demander pourquoi un tel frein à l'enquête, si peu de moyens, si peu de temps, tant de partialité, tant d'omissions, etc ...
Ensuite, il y a les mensonges avérés de cette administration pour faire 2 guerres avec leurs centaines de milliers de morts civiles. Y a t'il un consensus pour la condamnation de ces guerres illégitimes ? Si on ne s'interroge pas déjà sur ces faits, on ne s'interrogera sur rien.
Qui a t'il a craindre de la demande d'ouverture d'une nouvelle enquête (tout le monde admet qu'il y a des zones d'ombre maintenant) ? Cela permettrait de clarifier tout ça et si la vérité correspond vraiment aux conclusions de la commission d'enquête, aux conclusions du NIST, etc ... ce serait une formidable victoire pour tous ! Je dis bien tous ! Les pro-Vo et leur foi inébranlable envers les "vérités officielles" malgré les zones d'ombres et les truthers avec leur légitimité d'exiger une totale transparence dans ce genre d'enquête compte-tenu des conséquences que ça engendre.
Après il y a les gens qui pensent que tout est parfaitement clair et qui s'en foutent et ceux, j'en connais, qui pensent que tout est manipulé et qui s'en foutent aussi.
Et puis il y a ceux qui s'interrogent, posent des questions et essaient tant bien que mal d'obtenir quelques réponses.
Et vue l'énergie que l'on déploie pour éviter de devoir répondre à ces questions officiellement, il est assez légitime de penser que la vérité ne correspond pas exactement à ce que l'on aimerait bien que l'on gobe sans broncher !

... et désolé pour le HS

Dernière modification par larez (18-05-2010 12:52:00)

Hors ligne

 

#54 18-05-2010 10:05:59

Calixte
Invité

Re: théorie coulée tour sud

Et merci de revenir au sujet de ce fil.

 

#55 18-05-2010 11:47:49

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4797

Re: théorie coulée tour sud

Quel est le rapport avec la coulée de du WTC2 ?

Toto75 a écrit:

Salut! Voilà ce que mon contradicteur m'a sorti lors d'un échange peu fructueux vu que le procès d'intention est de mise quand on parle de thruters

/* reopen 911 et ae911truth ? oui je connais, c'est marrant. Enfin non c'est triste. (...) 1) les tours du WTC n'étaient PAS des structures a noyau central. (...) un incendie prolongé fera s'écrouler un batiment car un feu monte en température. (...)

Voilà, moi qui suis plutôt convaincu par la convergence des preuves de notre incertitude (et donc la nécessité de réouvrir une enquête), j'avoue que je n'ai pas su argumenter suffisamment.

Si vous pouviez m'éclairer, peut-être cela sera-t-il profitable à tous.

Bah déjà quand quelqu'un me sort ça, ingénieur ou pas, c'est pas la peine de discuter très longtemps.

Discuter de la chute de Rome avec un historien qui n'a jamais lu un seul livre sur le sujet, je ne vois pas l'intérêt, c'est pareil avec tout ce qui touche au 11 Septembre, y compris avec des ingénieurs qui n'ont jamais lu le rapport du NIST.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#56 18-05-2010 11:50:31

Toto75
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-04-2010
Messages: 18

Re: théorie coulée tour sud

Amen smile
j'aime bien ta comparaison avec "l'agnocicité"; il y a ceux qui savent qu'ils ne savent pas, et ceux qui croient qu'ils savent...

j'arrête de pourrir ce fil désolé ^^

Hors ligne

 

#57 18-05-2010 16:45:20

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: théorie coulée tour sud

Tree-Tree a écrit:

Je pense qu'il demande ce qu'il faut répondre à des gens qui disent qu'un "brasier infernal" a fait fondre l'acier des structures.

Tu peux lire ça
http://forum.reopen911.info/p205602-08- … ml#p205602

C'est un argumentaire solide pour invalider Bazant et la VO.

Même EN IMAGINANT une température HOMOGENE de 1500 ° pendant toute la durée des incendies, il est IMPOSSIBLE d'obtenir une RUPTURE SIMULTANÉE DE TOUS LES APPUIS DU BLOC D'ETAGES AU DESSUS DES IMPACTS AU MEME INSTANT t=0

De par leurs sections différentes , la perte de module d'élasticité (ramollissement) des colonnes sera différente dans le temps.

Elles se ramolliront différemment car elles se réchaufferont à cœur différemment, si bien que les voir TOUTES CÉDER au même instant est impossible sans l'apport d'énergie sectionnante.

Les images vidéos de l'effondrement de la tour Nord permettent  d'affirmer que TOUS LES APPUIS DU BLOC DISPARAISSENT AU MEME INSTANT.

Un incendie n'est pas capable de produire ce qui est observable.

Dernière modification par f6 (18-05-2010 16:46:54)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#58 18-05-2010 18:38:51

Shrykull
Membre du forum
Date d'inscription: 11-12-2009
Messages: 508

Re: théorie coulée tour sud

Nan mais même les PROVOC, y compris celui cité par Toto, admettent qu'un incendie ne peut pas faire fondre l'acier… le problème c'est qu'au lieu de s'en interroger sur la fonte de l'acier des tours, ils «oublient» que l'acier a fondu quand ils répondent, et repartent sur la théorie des touillettes…

Dernière modification par Shrykull (18-05-2010 18:39:28)


Pour le capitalisme, dégager un profit suffisant est une condition de l'accumulation, qui n'a elle-même comme fin que la réalisation d'un profit encore plus grand. La fin et les moyens sont ici interchangeables. (Serge Latouche)

L'enjeu n'est pas de remettre l'économie sous le contrôle de la politique : elle n'a jamais cessé de l'être. L'enjeu est de remettre la politique sous le contrôle des citoyens. (Jacques Généreux)

Hors ligne

 

#59 19-05-2010 05:24:40

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

Toto75 a écrit:

Enfin non c'est triste. Que des architectes (ayant un faible connaissance en batiment) y aillent passe encore, mais que des ingénieurs leur embrayent le pas, ca me fait pleurer.
Ah, j'ai oublié de préciser : ingénieur calculateur en construction métallique, c'est mon vrai métier (vraiment).


Les architectes n’ont pas une faible connaissance en bâtiment.
Vous pouvez peut-être expliquer pourquoi vos structures se cassent la gueule alors que nous ne pouvons pas toujours vous démontrer pourquoi les nôtres tiennent debout, mais cela ne fait pas de vous un spécialiste de la tenue au feu des IGH a structures métalliques
J’ai assez fréquenté les Services Incendie pour en savoir autant, sinon plus, sur les problèmes de tenue au feu d’un bâtiment qu’un calculateur en construction métallique.
Je n’ai pas pour habitude de dénigrer les ingénieurs structures (gens que je respecte et avec qui je travaille régulièrement), mais puisque vous dénigrez ma profession, je me dois de réagir vertement.
Puisque vous évoquer les CES Pailleron, il faut se rappeler qu’i l s’agissait de « light steel framing» et que les WTC 1.2 et 7, n’employaient pas du tout les mêmes types de profiles métalliques.

De plus, les CES Pailleron ne se sont pas évaporés façon puzzle (malgré leur structure de type allumettes).
Les WTC 1.2  & 7, si.
Uniquement les WTC 1.2  & 7, d’ailleurs: et pas les autres autour qui se sont comportes normallement, eux.
http://img28.imageshack.us/img28/4953/fil1116.jpg

http://img29.imageshack.us/img29/3576/11b27801jpg.jpg

http://img40.imageshack.us/img40/7711/pailleron.jpg

http://img52.imageshack.us/img52/976/2611150.jpg



Avez-vous besoin d’un projecteur encore plus puissant?

Dernière modification par pierre60 (19-05-2010 05:47:03)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#60 20-05-2010 02:01:36

Toto75
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 25-04-2010
Messages: 18

Re: théorie coulée tour sud

heu il y a comme un malentendu professeur ^^
moi je suis un ingénieur au chômage lol
je ne faisais que rapporter les arguments d'un de mes contradicteurs (l'ingénieur en construction métallique) car je ne savais pas quoi lui répondre
mais merci pierre, c'est enrichissant

Hors ligne

 

#61 20-05-2010 05:55:43

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

Toto75 a écrit:

heu il y a comme un malentendu professeur ^^
moi je suis un ingénieur au chômage lol
je ne faisais que rapporter les arguments d'un de mes contradicteurs (l'ingénieur en construction métallique) car je ne savais pas quoi lui répondre
mais merci pierre, c'est enrichissant


Quand tu reprends des affirmations qui ne sont pas les tiennes, cite tes sources.
Sinon, tu auras droit a des volees de bois vert qui sont destinees a d'autres.
Le mieux etant toujours de donner SON avis personnel et de s'en tenir au sujet.
Le sujet, c'est la coulee sur la tour Sud.

Dernière modification par pierre60 (21-05-2010 09:58:45)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#62 28-07-2010 10:33:58

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud



Selon l'auteur de cette vidéo, un collaborateur du Nist, en la personne de M. Ware, aurait tenté de reproduire la théorie nistienne de la coulée d'aluminium ayant des reflets jaunes en raison du mélange opéré avec d'autres matières lors de la fusion.

Cette expérience fut un échec retentissant... pour le Nist et confirme celles faites par d'autres dont Jones.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#63 28-07-2010 12:29:18

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: théorie coulée tour sud

Pour mémoire, le NIST concluait son Appendix C Limited Metallurgical Examination par:

C.6, Suggestions for Future Research. Federal Emergency Management Agency. –
"The severe corrosion and subsequent erosion of Samples 1 (WTC7) and 2 (WTC 1 & 2) are a very unusual event.
No clear explanation for the source of the sulfur has been identified. The rate of corrosion is also unknown.
It is possible that this is the result of long-term heating in the ground following the collapse of the buildings.
It is also possible that the phenomenon started prior to collapse and accelerated the weakening of the steel structure.
A detailed study into the mechanisms of this phenomenon is needed to determine what risk, if any, is presented to existing steel structures exposed to severe and long-burning fires."
http://wtc.nist.gov/media/AppendixC-fema403_apc.pdf

C.6, Suggestions pour des recherches futures. FEMA –
L'importante corrosion  et la dégradation qui s'en est suivie sur les exemples 1 (WTC7) et 2 (WTC 1 & 2) sont des cas très inhabituels.
On n'a pas trouve d'explication claire au sujet de l'origine du soufre. Le rythme de la corrosion est également inconnu.
Il se peut que cela provienne d'un échauffement prolongé dans le sol suite à l'effondrement des bâtiments.
Il se peut également que le phénomène ait démarré avant l'effondrement et ait accéléré l'affaiblissement de la structure en acier.
Une étude détaillée des mécanismes de ce phénomène est nécessaire pour déterminer quel risque il y a, le cas échéant, à exposer une structure acier à un incendie important et de longue durée.



Je ne retiendrais que cette hypothèse (obligeamment proposée par le NIST).
Il se peut également que le phénomène ait démarré avant l'effondrement et ait accéléré l'affaiblissement de la structure en acier.
Qu'en termes élégants, ces choses la sont dites


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#64 28-07-2010 13:05:53

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud

Pierre 60, le Nist s'est complètement désintéressé des examens métallurgiques de l'acier.
C'est la Fema qui a constaté les anomalies et a invité le Nist à les expliquer, ce qu'il n'a pas fait.
J'avais fait un post là dessus sur le forum de france 2, en réponse à une attaque de trolls :

Ceci étant dit, pour en revenir à l'acier en fusion dont l'existence ne fait plus aucun doute, même auprès des debunkers (on avance...), il apparartenait très précisément au Nist de déterminer quand avait pu se produire le phénomène de fusion de l'acier, pour s'assurer que cette fusion n'avait pas pu jouer un rôle lors de la destruction des tours, en provoquant son affaiblissement. 

C'était d'autant plus indispensable que certaines images montraient les fameuses coulées de métal incandescent en fusion, juste avant l'effondrement de la tour Sud et que les témoignages nombreux de personnes ayant eu accès à Ground Zero indiquaient que des quantités importantes d'acier en fusion se trouvaient sous les gravats dans les sous-sols.

Or, le Nist n'a pas réalisé cet examen.

Circonstance aggravante, des experts avaient constaté des anomalies importantes et inexplicables sur ce point en relevant des phénomènes qu'ils qualifiaient en ces termes : "réactions eutectiques qui ont causé une fusion intergranulaire capable de transformer uner solide poutre en acier en fromage suisse". Appendix C du rapport de la Fema.

A one-inch column has been reduced to half-inch thickness. Its edges--which are curled like a paper scroll--have been thinned to almost razor sharpness. Gaping holes--some larger than a silver dollar--let light shine through a formerly solid steel flange. This Swiss cheese appearance shocked all of the fire-wise professors, who expected to see distortion and bending--but not holes.


Evidence of a severe high temperature corrosion attack on the steel, including oxidation and sulfidation with subsequent intergranular melting, was readily visible in the near-surface microstructure. A liquid eutectic mixture containing primarily iron, oxygen, and sulfur formed during this hot corrosion attack on the steel. 
... 
The thinning of the steel occurred by high temperature corrosion due to a combination of oxidation and sulfidation. 
... 
The unusual thinning of the member is most likely due to an attack of the steel by grain boundary penetration of sulfur forming sulfides that contain both iron and copper. 
... 
liquid eutectic mixture containing primarily iron, oxygen, and sulfur formed during this hot corrosion attack on the steel. 
... 
The severe corrosion and subsequent erosion of Samples 1 and 2 are a very unusual event. No clear explanation for the source of the sulfur has been identified. The rate of corrosion is also unknown. It is possible that this is the result of long-term heating in the ground following the collapse of the buildings. It is also possible that the phenomenon started prior to collapse and accelerated the weakening of the steel structure. A detailed study into the mechanisms of this phenomenon is needed to determine what risk, if any, is presented to existing steel structures exposed to severe and long-burning fires.



http://wtc.nist.gov/media/AppendixC-fema403_apc.pdf

On voit donc qu"une étude détaillée permettant de mieux expliquer le phénomène était directement demandée, une des hypothèses étant que le phénomène de corrosion très inhabituel constaté par les scentifiques s'était produit avant l'effondrement et ait accéléré l'affaiblissement de la structure... Ce ne sont donc pas les conspirationnistes qui appellent uniquement de leur voeux une analyse complémentaire de ce qui a pu produire les observations des poussières et de l'acier indicatives de phénomène de très haute châleur relevés mais bien des scientifiques et experts, et ce, bien avant que l'on ait commencé à douter de l'explication officielle!

Tu en veux une autre preuve : voici un article du printemps 2002 : http://www.wpi.edu/News/Transforma [...] steel.html

Là encore, d'autres scientifiques ont constaté ce phénomène de réaction eutectique et n'ont pu élever que des hypothèses pour en fournir l'explication, plusieurs hypothèses (polluants atmosphériques, pluies acides, ...) devant être explorées, via des expériences sur l'acier! Là encore, les scientifiques se disaient incapables de répondre à la question de savoir quand s'est produit la réaction eutectique ayant produit l'intergranular melting...

Citation :

From a building-safety point of view, the critical question is: Did the eutectic mixture form before the buildings collapsed, or later, as the remains smoldered on the ground. "We have no idea," admits Sisson. "To answer that, we would need to recreate those fires in the FPE labs, and burn fresh steel of known composition for the right time period, with the right environment." He hopes to have the opportunity to collaborate on thermodynamically controlled studies, and to observe the effects of adding sulfur, copper and other elements. The most important lesson, Sisson and Biederman stress, is that fail-safe sprinkler systems are essential to prevent steel from reaching even 1,000 degrees Fahrenheit, because phase changes at the 1,300-degree mark compromise a structure's load-bearing capacity.

The FEMA report calls for further metallurgic investigations, and Barnett, Biederman and Sisson hope that WPI will obtain NIST funding and access to more samples. They are continuing their microscopic studies on the samples prepared by graduate student Jeremy Bernier and Marco Fontecchio, the 2001–02 Helen E. Stoddard Materials Science and Engineering Fellow. (Next year's Stoddard Fellow, Erin Sullivan, will take up this work as part of her graduate studies.) Publication of their results may clear up some mysteries that have confounded the scientific community.


Les liens sont cassés mais tu les trouveras sur ce lien-ci : http://forums.france2.fr/france2/L-obje … htm#t91888


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#65 21-08-2010 15:49:43

paladin33
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-05-2010
Messages: 44

Re: théorie coulée tour sud

Toto75 a écrit:

Salut! Voilà ce que mon contradicteur m'a sorti lors d'un échange peu fructueux vu que le procès d'intention est de mise quand on parle de thruters

/* reopen 911 et ae911truth ?
oui je connais, c'est marrant.
Enfin non c'est triste. Que des architectes (ayant un faible connaissance en batiment) y aillent passe encore, mais que des ingénieurs leur embrayent le pas, ca me fait pleurer.
Ah, j'ai oublié de préciser : ingénieur calculateur en construction métallique, c'est mon vrai métier (vraiment).

Je vais citer l'interview donnée sur reopen911

1) il se concentre sur le coeur des tours. Hors les tours du WTC n'étaient PAS des structures a noyau central. Incomplet, certes juste sur ce qu'il aborde mais incomplet. Il se focalise sur un point sans prendre en compte la globalité de la structure

2) en effet l'acier ne fond pas facilement. Mais un incendie prolongé fera s'écrouler un batiment car un feu monte en température. En France on a eu le célèbre (tristement) exemple du lycée Pailleron. Des essais ont été conduits par le CTICM la dessus, et passé 600°C, l'acier ne tient tout simplement plus. Un poteau de façade devient souvent instable sous son propre poids (on dit qu'il flambe, mais cela n'a aucun rapport avec la température, pour un exemple, prenez un reglet. Tenez le verticalement. Appuyez dessus. Au début rien et tout a coup, il se plie en arc, et se dérobe totalement sous votre appui. C'est une instabilité de compression nommée flambement).
Bref il s'agit là de malhonnêteté intellectuelle puisque ce scientifique connait évidemment ce phénomène et connait évidemment la diminution de la limite élastique de l'acier avec la température (et non la chaleur en effet).

3) je lui concède clairement que la question est d'une connerie sans nom et qu'elle part sur une hypothèse fausse. Néanmoins la "démolition controlée" est abondamment invalidée par le document et les intervenants (scientifiques aussi, mais différents et nombreux) de rue89.
Vous voulez un autre exemple ? Prenez 3 reglets. Arrangez vous pour les faire tenir bien droit au sol plantez les dans la terre sur une bonne hauteur, de manière a former un triangle. Puis prenez un poids de 10 kilo, une planche, n'importe quoi. Posez la planche sur les 3 reglets. Après quelques essais vous devriez pouvoir la faire tenir sur les trois réglets. Voila une tour en fonctionnement normal.
Maintenant, enlevez la planche, montez sur un escabeau et lachez là sur les reglets depuis une hauteur d'1m50 ou 2m. Il la ralentiront a peine, si ce n'est pas du tout (la ça dépend de votre jardin en partie) et vous aurez foutu en l'air au moins 2 des 3 reglets.
Vous avez compris où je veux en venir ?

7) ils sont experts de quoi ????
8) on appelle ça une cloison
9) le BA est utilisé pour des tours bien plus grande que le WTC (couplé souvent au béton précontraint, qui est un BA amélioré)
10) non, il y a meme des chances qu'une structure en BA se soit effondré au moment de l'impact. Mais ca on le saura jamais.

Je finirais par un mot : Niels Harrit est chimiste. Il parle de résistance des matériaux et de physique.
Joel Kruppa (dans le reportage de rue89) est spécialiste incendie et Construction Métalilque. Il parle incendie et Construction métallique. */

/*Ecoute depuis le début de cette conversation, tu répètes la meme chose en boucle sans jamais rien citer. Tu connais le flambement ? Soit, je te crois, tu as probablement été voir sur wikipedia mais meme ainsi, je te crois, puisque leur article n'est pas mal. Ca ne suffit pas a tout expliquer. Certes également. Seulement le fait que ca n'explique pas TOUT ne veut pas dire que ca n'explique RIEN. le flambement et la dynamique des chocs expliquent la vitesse de la chute. que tu le veuilles ou non, ca ne change rien, la physique ne changera pas pour toi.*/


Voilà, moi qui suis plutôt convaincu par la convergence des preuves de notre incertitude (et donc la nécessité de réouvrir une enquête), j'avoue que je n'ai pas su argumenter suffisamment.

Si vous pouviez m'éclairer, peut-être cela sera-t-il profitable à tous.

Wai en gros le mec explique qu'en plantant 3 spaguetti dans un morceau de camenber celui-ci va tenir sauf si on appuis trop dessus ca va s'écrouler ^^.


J'ai vu la même video d'un exemple sur ce sujet. La vidéo a eu le mérite d'avoir 2 étoiles et on comprend pourquoi.
C'est vraiment plein de malhonnété intellectuelle ce genre de discour.

Je rappel que:
-les poutrelles étaient recouverte de béton anti-incendie.
-les poutrelles central des twin tower étaient prévu pour resister à l'impact d'un boeing.
-Ensuite 10% des poutrelles de la twin tower suffisaient a faire tenir la tour debout (coeff 10 du constructeur)

Est ce que la globalité des poutrelles ont perdu le protection anti feu au moment de limpact?
Est ce que l'incendie a touché l'intégralité des poutrelles?

Ensuite ca n'explique pas:
-pourquoi les tours ont été completement détruite de haut en bas.
-pourquoi on a retrouvé des métaux fondu à + de 1300°c alors que c'est impossible à réalisé avec un fourneau de 30mettres de haut avec toutes les meilleurs condition réuni en 2h30.

Sans parlé du WTC 7 qui s'est pris aucun avion, et qui avait un incendie mineur. Le WTC7 s'est écroulé et on a retrouvé de l'acier fondu alors qu'il n'y avait pas de kérozène...

Hors ligne

 

#66 21-08-2010 15:54:42

Calixte
Invité

Re: théorie coulée tour sud

Merci de revenir au sujet du fil.

 

#67 23-11-2010 21:38:07

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4797

Re: théorie coulée tour sud

http://11-settembre.blogspot.com/2007/0 … -wtc2.html

A lire, ça vaut le coup, le gars pense avoir trouvé la solution à la coulée de métal fondu.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#68 23-11-2010 23:25:32

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: théorie coulée tour sud

On a un bon gros mix de tout et n'importe quoi qui suggèrent plein de choses (acide sulfurique -> explosif, court-circuit -> acier fondu, ...) et au final :

Given these facts, it is very likely that the flow was due to light-alloy aluminum but also to the lead of the batteries, combined with other materials originating from the contents of the 81st floor. This combination of materials, after the failure of the floor, poured onto the 80th floor and from there flowed out from the building face. In my opinion, the weight of the batteries and the weakening caused by the fire on the 80th floor (which compromised the structural capacity of the overlying floor trusses) had an important role in the failure of the 81st floor.

Et au final, dans la conclusion, un mixte aluminium/plomb.
Quelle température ? Ça, ils n'en savent rien. Peut-être 1000 °C, peut-être 1500 °C, peut-être plus.
Donc, retour à la case initiale : qu'est-ce qui a chauffé ça.
Pour les pro-VO, il ne reste que des court-circuits qui se seraient produits dans tous les sens, y compris dans du métal liquide (combien dure une batterie dans du métal liquide ? hmm) et qui auraient chauffé une quantité relativement importante de plomb et d'aluminium hmm
Ça tient à peine la route, mais c'est déjà mieux que le NIST...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#69 24-11-2010 00:20:49

RebeuTech
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 14-11-2010
Messages: 37

Re: théorie coulée tour sud

Ca fait peur de voir que les scientifiques ne se mettent pas d'accord

Hors ligne

 

#70 27-02-2011 18:08:16

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: théorie coulée tour sud

Je me permets aussi de rappeler que l'avion représentait des dizaines de tonnes d'aluminium (ou alliages), que son crash a allumé un incendie, que le kérozène qui brûle dégage de la vapeur d'eau, que les sprinklers de l'immeuble n'ont pas dû se priver d'arroser tout ça d'eau, et que l'eau, qu'elle soit en vapeur ou liquide, projetée sur de l'aluminium porté à température de fusion produit une réaction exothermique violente. Dans les fonderies d'alu, quand par hasard on coule trop vite et qu'on perce la couche d'aluminium solidifié, l'eau projetée sur le lingot ou la billette réagit de manière explosive. Plusieurs fonderies d'alu ont ainsi explosé.
Pour moi, arroser les restes d'avion (plus tout le reste) dans les étages du wtc a pu conduire très vite à avoir des masses d'alu importantes portées à température de fusion, lesquelles lorsqu'elles ont trouvé un chemin vers l'extérieur par une façade endommagée ont créé une belle cascade de métal en fusion.

Et qu'on ne me dise pas que je suis un défenseurs de la VO : je suis juste un pourfendeur des mauvais arguments utilisés contre la VO.

Dernière modification par jpdesm (27-02-2011 18:10:45)

Hors ligne

 

#71 27-02-2011 18:19:14

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud

Donc, la coulée aurait mis 90' pour trouver son chemin vers l'extérieur et comme par hasard, juste avant que la tour sud ne s'effondre.

Mais alors, quand les pompiers ont arrosé et les sprinklers giclé sur les flammes qui faisaient rage dans le Pentagone, il a dû y avoir aussi ces masses d'aluminium portées à température de fusion?

J'ai pas mal lu les récits de personnes qui étaient ou se sont rendues dans le Pentagone juste après l'explosion initiale et je n'ai rien vu qui aille en ce sens


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#72 27-02-2011 18:39:42

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: théorie coulée tour sud

charmord a écrit:

Donc, la coulée aurait mis 90' pour trouver son chemin vers l'extérieur et comme par hasard, juste avant que la tour sud ne s'effondre.

Mais alors, quand les pompiers ont arrosé et les sprinklers giclé sur les flammes qui faisaient rage dans le Pentagone, il a dû y avoir aussi ces masses d'aluminium portées à température de fusion?

J'ai pas mal lu les récits de personnes qui étaient ou se sont rendues dans le Pentagone juste après l'explosion initiale et je n'ai rien vu qui aille en ce sens

Le crash du pentagone s'est produit sur le wedge 1, très près de la limite wedge 1 / wedge 2. Le wedge 1 avait été rénové et équipé de sprinklers. le Wedge 2 n'était pas équipé de sprinklers. Et selon les lois de la physique, une bonne partie des débris du crash s'est retrouvée finalement dans la zone sans sprinklers. Cela dit, les pompiers ont abondamment arrosé d'eau, et j'ai écrit (je maintiens) que cela a pu être la cause de certaines températures très élevées constatées dans le batiment (vitres fondues).  Quand aux personnes qui se sont rendues dans le bâtiment après le crash, elles ne sont sans doute pas allé partout. Il y a d'autres témoins qui ont dit qu'ils avaient essayé de pénétrer dans telle ou telle zone et qu'ils ont du faire demi tour devant la chaleur.

Hors ligne

 

#73 27-02-2011 18:43:11

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud

J'arrête là parce c'est HS. Jpdsm, vous ne convaincrez que Moorea :http://forum.hardware.fr/hfr/Discussion … #t25660261

PS : Vous aurez remarqué que je ne vous appelle plus Monsieur Desmoulins. Je suppose que vous devinerez pourquoi wink

Dernière modification par charmord (27-02-2011 19:19:39)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#74 27-02-2011 19:16:23

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4797

Re: théorie coulée tour sud

JP, selon vous, la coulée d'acier fondu de la tour sud serait due au "kérozène qui brûle [qui] dégage de la vapeur d'eau," et aux "sprinklers de l'immeuble [qui] n'ont pas dû se priver d'arroser tout ça d'eau" ?
Jones a fait plusieurs tests (3 il me semble) pour vérifier si l'alu en fusion pouvait couler orange. Personne n'a réussi à le faire.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#75 27-02-2011 19:26:34

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: théorie coulée tour sud

J'ai travaillé dans des usines d'aluminium, et je sais ce qui se passe lorsqu'on envoie de l'eau sur de l'aluminium fondu. Point barre. Si vous ne me croyez pas, allez dans une telle usine, par exemple St Jean de Maurienne, et discutez en un peu avec l'ingénieur responsable de la fonderie. Et ne me dites pas que M. Untel n'a pas réussi à obtenir cette réaction avec quelques grammes d'aluminium sur une hotte. On m'a même rétorqué que les casserolles en alu ne réagissaient pas avec l'eau qu'elles contiennent ! Certes, il manque juste 500°C pour démarrer la réaction !

Idem si vous ignorez qu'un carburant avion qui se consumme dégage du CO2 et de la vapeur d'eau, je ne peux pas faire grand chose pour vous. Mettez un bout de métal ou de verre froid à la sortie du pot d'échappement de votre voiture et regardez ce qui se passe.

Quand à la couleur, ça je n'en sais rien et je n'ai jamais rien écrit là dessus, bien que j'ai eu l'occasion de voir de près des mètres cubes d'alu en fusion. Pour moi ça dépend de la température, et il est logique que ça soit plus jaune au début de la coulée et plus rouge à la fin.

Hors ligne

 

#76 27-02-2011 20:58:58

Aroya
Membre du forum
Date d'inscription: 30-08-2007
Messages: 353

Re: théorie coulée tour sud

jpdesm a écrit:

J'ai travaillé dans des usines d'aluminium, et je sais ce qui se passe lorsqu'on envoie de l'eau sur de l'aluminium fondu. Point barre

Vous n'êtes pas seul dans ce cas, ce qui ne valide pas définitivement votre hypothèse. Avez vous seulement vérifié qu'aux étages concernés, les sprinklers étaient bien actifs?

un carburant avion qui se consumme dégage du CO2 et de la vapeur d'eau

Le carburant s'est consumé en moins d'un quart d'heure.

Quand à la couleur, ça je n'en sais rien et je n'ai jamais rien écrit là dessus, bien que j'ai eu l'occasion de voir de près des mètres cubes d'alu en fusion. Pour moi ça dépend de la température, et il est logique que ça soit plus jaune au début de la coulée et plus rouge à la fin.

"La brillance, la couleur et l'homogénéité de l'écoulement (à l'ombre) de la tour Sud laissent peu de doute sur le fait qu'il s'agit d'un rayonnement de corps noir i.e. indépendant du matériau qui l'émet mais seulement fonction de sa température (l'homogénéité montre que ce ne sont pas des matériaux organiques en feu transportés par le flot de métal qui rayonnent car des expériences de S Jones ont montré que l'Aluminium ne se mélange pas aux fragments de matière organique). La couleur jaune-blanc sur la video originale dont est tirée la photo est compatible avec celle du fer fondu de réaction de thermite qui est produit à plus de 2500°C et se refroidit très vite en s'écoulant dans l'air. 1400°C est donc un minimum pour l'écoulement observé, température beaucoup trop élevée et impossible à atteindre dans les incendies du WTC.

Il a été objecté que des fuites de conteneurs d'oxygène de l'avion ont pu attiser localement le feu à une température extrême permettant de chauffer le métal à 1200°C. Mais pour porter du métal localement à une telle température il aurait fallu que le feu soit extrêmement plus chaud que 1500°C pour l'emporter sur les phénomènes de dissipation thermique ce qui est impossible même en présence d'oxygène. Par ailleurs les feux du WTC étaient déjà parfaitement oxygénés et proches du maximum de température atteignable dans un feu de bureau. On sait qu'au delà d'un certain seuil correspondant aux proportions stoechiométiques entre le carburant (gaz inflammable) et le comburant (oxygène) il est inutile et même nuisible de tenter d'améliorer le facteur d'ouverture des feux de bureaux. Sur http://www.darksideofgravity.com/Chapter_Fire.pdf la courbe Fig 3 montre qu'au de là du pic de 1100°C la température diminue quand on augmente l'oxygénation. Un apport d'oxygène ne pouvait donc globalement pas changer la donne. Par ailleurs, il est peu probable que le métal fondu qui s'écoule soit de l'Aluminium, car l'Aluminium fond à 660°C et peut fuir la source de chaleur (plus hautes températures au plafond ) en s'écoulant  vers le bas. Difficile donc de le chauffer très au delà de 660°C au WTC

Enfin, des réactions de type thermitique mais spontanées (non intentionnelles) peuvent être complètement exclues au WTC car elles ne s'initient qu'à très haute température (1600°C) et qu'elles nécessitent un mélange homogène et pulvérisation des réactifs pour être efficaces. Les expériences avec Aluminum fondu versé sur de la rouille, du gypse ou du béton en présence d'eau ont confirmé ce qui était évident: pas de réactions hautement exothermiques ou explosives en l'absence du véritable incendiaire (thermite, thermate ou superthermite).
http://www.scholarsfor911truth.org/ExptAlMelt.doc

- FHC."

Dernière modification par Aroya (27-02-2011 21:03:41)


"Il vaut mieux la variété dans la recherche de la vérité que l'unité dans l'affirmation de l'erreur."
Edouard Herriot.

Hors ligne

 

#77 27-02-2011 21:06:23

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud

Je venais de retrouver ce doc, Aroya :

TEST 4, Molten Aluminum on water-slurry of crushed gypsum, concrete, plastic on rusty iron 


The mix described in test 3 was repeated, this time mixed as a slurry in water. Greening suggested that molten aluminum plus water might generate hydrogen, perhaps to get reactions started. And there could have been water in the WTC.

Again, the experiment showed no violent or even visible reactions, except that some steam was generated. No flame or strongly exothermic reaction was detectable in any of these tests.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#78 28-02-2011 01:15:06

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4797

Re: théorie coulée tour sud

jpdesm a écrit:

J'ai travaillé dans des usines d'aluminium, et je sais ce qui se passe lorsqu'on envoie de l'eau sur de l'aluminium fondu. Point barre. Si vous ne me croyez pas, allez dans une telle usine, par exemple St Jean de Maurienne, et discutez en un peu avec l'ingénieur responsable de la fonderie. Et ne me dites pas que M. Untel n'a pas réussi à obtenir cette réaction avec quelques grammes d'aluminium sur une hotte. On m'a même rétorqué que les casserolles en alu ne réagissaient pas avec l'eau qu'elles contiennent ! Certes, il manque juste 500°C pour démarrer la réaction !

Idem si vous ignorez qu'un carburant avion qui se consumme dégage du CO2 et de la vapeur d'eau, je ne peux pas faire grand chose pour vous. Mettez un bout de métal ou de verre froid à la sortie du pot d'échappement de votre voiture et regardez ce qui se passe.

Quand à la couleur, ça je n'en sais rien et je n'ai jamais rien écrit là dessus, bien que j'ai eu l'occasion de voir de près des mètres cubes d'alu en fusion. Pour moi ça dépend de la température, et il est logique que ça soit plus jaune au début de la coulée et plus rouge à la fin.

Certes il peut y avoir réaction entre eau et alu, personne ne le nie. Cependant, cela n'explique en rien une réaction, comme par hasard juste avant l'effondrement - et aussi juste avant que le sol de Manhattan ne vibre quelques secondes avant l'effondrement comme l'a remarqué le Docteur Rousseau - 56 minutes plus tard. Le combustible des étages impactés - et avant tout au niveau de la zone de crash - était parti en fumée depuis un long moment, et ajoutons que les débris de l'avion ne devaient probablement pas vraiment se trouver dans la zone de la coulée, et que d'après le MIT presque l'entièreté de l'avion s'est trouvé déchiqueté avant d'atteindre les colonnes centrales, autrement dit, ce qui restait n'était autre que des milliers de débris minuscules éparpillés. Comment expliquer alors cette coulée de plusieurs dizaines voire centaines de kg de métal à vue couler de la façade ?
En outre se pose le problème de la nature de ce métal, tout porte à croire, après plusieurs expériences, qu'il s'agit bien d'acier et non d'alu. De l'alu fondu ne coule jamais orange.

Dernière modification par kikujitoh (28-02-2011 12:35:43)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#79 28-02-2011 08:27:26

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: théorie coulée tour sud

Aroya a écrit:

Avez vous seulement vérifié qu'aux étages concernés, les sprinklers étaient bien actifs?

S'ils avaient été inactifs, cela constituerait une anomalie qui mériterait d'être retenue et analysée. Je vous retourne la question : avez vous vérifié que des conditions particulières ce jour là avaient conduit à désactiver les sprinklers ?

Aroya a écrit:

La couleur jaune-blanc sur la video originale dont est tirée la photo est compatible avec celle du fer fondu de réaction de thermite qui est produit à plus de 2500°C et se refroidit très vite en s'écoulant dans l'air.

Compatible, comme vous dites. Cela laisse l'hypothèse qu'il ne s'agit pas de fer mais d'aluminium, ou encore qu'il s'agit de fer fondu par une autre source de chaleur que de la thermite. Vu l'ampleur de cette cascade de métal fondu, cela impliquerait, si la source était de la thermite, une grosse quantité qui réagisse en réaction lente. Or la nanothermite trouvée par Jones réagit en quelques millisecondes pour couper, non pour fondre. De la nanothermite peut elle faire long feu si le détonateur est mal adapté ou mal positionné ? Je ne sais pas répondre, mais dans ce cas, par exemple autour d'un pilier, on aurait quelques litres de fer fondu, et ça me parait pas suffisant pour créer le phénomène observé.

Aroya a écrit:

Il a été objecté que des fuites de conteneurs d'oxygène de l'avion ont pu attiser localement le feu à une température extrême permettant de chauffer le métal à 1200°C.

Je ne crois pas à cette hypothèse. Il n'y a que quelques bouteilles d'oxygène, de type "médical" dans les avions, pour les passagers qui feraient un malaise, et des réserves en petite quantité pour alimenter les masques utilisables quelques minutes seulement en cas de dépressurisation accidentelle. Ce que respirent habituellement les passagers et l'équipage est de l'air extérieur comprimé à une pression équivalente à 2000 m d'altitude.

Aroya a écrit:

Par ailleurs, il est peu probable que le métal fondu qui s'écoule soit de l'Aluminium, car l'Aluminium fond à 660°C et peut fuir la source de chaleur (plus hautes températures au plafond ) en s'écoulant  vers le bas. Difficile donc de le chauffer très au delà de 660°C au WTC.

Si vous avez une grande masse d'alumium et qu'une petite zone de cette masse est chauffée aux alentours de 660°C, il suffit d'envoyer un peu d'eau dessus pour provoquer une réaction exothermique qui va d'une part produire de l'alumine et d'autre part de la chaleur qui va réchauffer et fondre de l'aluminium au voisinage de la zone concernée. Et ainsi de suite. C'est comme un feu, une fois démarré ça s'autoentretient.

Aroya a écrit:

Enfin, des réactions de type thermitique mais spontanées (non intentionnelles) peuvent être complètement exclues au WTC car elles ne s'initient qu'à très haute température (1600°C) et qu'elles nécessitent un mélange homogène et pulvérisation des réactifs pour être efficaces. Les expériences avec Aluminum fondu versé sur de la rouille, du gypse ou du béton en présence d'eau ont confirmé ce qui était évident: pas de réactions hautement exothermiques ou explosives en l'absence du véritable incendiaire (thermite, thermate ou superthermite).
http://www.scholarsfor911truth.org/ExptAlMelt.doc

D'accord avec ça. On peut sans problème utiliser des outils en fer plus ou moins rouillés dans de l'aluminium fondu.

Hors ligne

 

#80 28-02-2011 11:25:52

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8287

Re: théorie coulée tour sud

Pour mettre fin à cette hypothèse de jpdsm :

8. We know that the sprinkler systems were activated because survivors reported water in the stairwells.  If the sprinklers were working, how could there be a 'raging inferno' in the WTC towers?

Both the NIST calculations and interviews with survivors and firefighters indicated that the aircraft impacts severed the water pipes that carried the water to the sprinkler systems.  The sprinklers were not operating on the principal fire floors.

http://wtc.nist.gov/pubs/factsheets/faqs_8_2006.htm

Les sprinkers étaient donc désactivés suite au choc des avions.

Revenons à des choses plus sérieuses

Dernière modification par charmord (28-02-2011 11:26:27)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr