ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 19-08-2008 04:08:16

onegus
Membre Actif
Date d'inscription: 23-06-2007
Messages: 1203
Site web

Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Le Nist va présenter son rapport sur le WTC7 le 21 aout prochain, en webcast... C'est Shyam Sunder, le directeur du NIST qui va s'en charger et répondre en direct sur le net aux journalistes...
http://www.911blogger.com/node/17211

J'ai bien aimé le premier commentaire sur 911blogger :

I'll bring the popcorn.....
....but I usually prefer documentaries over science fiction.

big_smile


"Listen to many, speak to a few." - William Shakespeare
------------------------------------
http://www.myspace.com/tour7
http://onegus.blogspot.com/

Hors ligne

 

#2 21-08-2008 16:58:39

maximer999
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-08-2008
Messages: 4

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Conclusion du NIST sur le WTC7
"Take Away Messages
●The reason for the collapse of World Trade Center 7 is no longer a mystery
●WTC 7 collapsed because of fires, fueled by office furnishings
●It did not collapse from explosives or from fuel oil fires"

Hors ligne

 

#3 21-08-2008 17:38:47

maximer999
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-08-2008
Messages: 4

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Je pourrais bientot travailler à la BBC : je publie les conclusions 1 minute et 21 secondes avant le début de la conférence. smile

Hors ligne

 

#4 21-08-2008 17:47:16

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

lol

Welcome maximer999 wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#5 21-08-2008 17:56:30

maximer999
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-08-2008
Messages: 4

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Welcome : j'ai bien aimé le passage "y'a un rapport de mille pages à lire. Si vous n'êtes pas d'accord avec moi, vous le lisez, vous le comprenez et ensuite on discutera" (traduction libre de mémoire). Comment être tranquille pour 2 ans !
Une petite question : pourquoi quand un phénomène nouveau apparait c'est toujours dans les bureaux de la "cob américaine" et jamais  dans les bureaux qui abritent mon découvert bancaire ?

Dernière modification par maximer999 (21-08-2008 18:05:23)

Hors ligne

 

#6 21-08-2008 18:07:18

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

tant qu'à faire, voilà "la bête" en direct

on peut dire qu'ils ne se sont pas cassé le f...

NIST WTC 7 Investigation Finds Building Fires Caused Collapse
Report and Recommendations for Improving Building Safety Released for Comment

August 21, 2008
CONTACT: Ben Stein, NIST
(301) 975-3097
ben.stein@nist.gov

Michael Newman , NIST
(301) 975-3025
mnewman@nist.gov


GAITHERSBURG, Md.—The fall of the 47-story World Trade Center building 7 (WTC 7) in New York City late in the afternoon of Sept. 11, 2001, was primarily due to fires, the Commerce Department’s National Institute of Standards and Technology (NIST) announced today following an extensive, three-year scientific and technical building and fire safety investigation. This was the first [et le dernier à aujourd'hui] known instance of fire causing the total collapse [c'est bien là le problème: total = jusqu'en bas, alors que les autres WTC et immeubles adjecants étaient toujours debout et bien debout] of a tall building, the agency stated as it released for public comment its WTC investigation report and 13 recommendations for improving building and fire safety.

“Our study found that the fires in WTC 7, which were uncontrolled but otherwise similar to fires experienced in other tall buildings, caused an extraordinary [comme tout le reste du dossier dui 11 septembre, demander à Mindy Kleinberg ce qu'elle en pense, de tous ces évenements extraordinaires mis bout à bout] event,” said NIST WTC Lead Investigator Shyam Sunder. “Heating of floor beams and girders caused a critical support column to fail [mais encore?], initiating a fire-induced progressive collapse that brought the building down.”

“Video and photographic evidence [apparemment on n'a pas les mêmes sources] combined with detailed computer simulations [c'est vrai qu'aux US, les computers sont plus intelligents que leurs maitres] show that neither explosives nor fuel oil fires played a role in the collapse of WTC 7,” Sunder said. The NIST investigation team also determined that other elements of the building’s construction—namely trusses, girders and cantilever overhangs that were used to transfer loads from the building superstructure to the columns of the electric substation (over which WTC 7 was constructed) and foundation below—did not play a significant role in the collapse [terrain dangereux, en fait on dirait qu'ils bordent leur réponse au mm en fonction des allégations de Jones et gage de décembre 2007].

According to the report, a key factor leading to the eventual collapse of WTC 7 was thermal expansion of long-span floor systems at temperatures “hundreds of degrees below those typically considered in current practice for fire resistance ratings." [extraordinaire effectivement: la structure des planchers a fondu plusieurs centaines de degrés plus tôt que d'ahabitude... et moi je fond de rire, messieurs les architectes, vous êtes des fous dangereux et des nuls en mathématiques] WTC 7 used a structural system design in widespread use [quand je vous le disais].

Citing its one new recommendation (the other 12 are reiterated from the previously completed investigation of the World Trade Center towers, WTC 1 and 2), the NIST investigation team said that “while the partial or total collapse of a tall building due to fires is a rare event [tellement rare que cela n'arrive JAMAIS sauf WTC127], we strongly urge building owners, operators and designers to evaluate buildings to ensure the adequate fire performance of the structural system [ce que ces ingénieurs ne font jamais bien sûr, trop occupés à faire... à faire quoi d'autre au fait?....]. Of particular concern are the effects of thermal expansion in buildings with one or more of the following features: long-span floor systems, connections not designed for thermal effects, asymmetric floor framing and/or composite floor systems.” Engineers, the team said, should be able to design cost-effective fixes to address any areas of concern identified by such evaluations [va falloir comparer les fixations des poutres et planchers de la tour de Madrid 2005, ou des autres qui ont brulées ici et là dans le monde... qui qui s'y colle?... Gage, au boulot!].

The investigators also reported that if the city water main had not been cut by the collapse of World Trade Center towers 1 and 2 (WTC 1 and WTC 2), operating sprinklers in WTC 7 would likely have prevented its collapse [c'est la faute à pas de chance, t'as raison, les sprincklers de la tour de madrid n'ont pas fonctionnés non plus, ils n'étaient pas encore installés!!! mais la tour est toujours là, et plus loin il est dit que le fioul supposé contenu dans les cuves et les débris des WTC12 n'y sont pour rien, donc quid des vraies raisons?]. “Nevertheless,” Sunder said, “we recommend that building standards and codes be strengthened beyond their current intent to achieve life safety by preventing structural collapse even during severe fires like this one, when sprinklers do not function, do not exist or are overwhelmed by fire.”

Sunder identified several existing, emerging or even anticipated capabilities that could have helped prevent WTC 7’s collapse. He cautioned that the degree to which these capabilities improve performance remains to be evaluated [le délire pur continue: il y a des solutions préventives, mais il faudra les analyser, ou encore comment bâtir du mythe, ou du vide, ce même vide qu ecelui rencongtré par les matériaux qui sont arrivés au sol sans résistance. Autrement dit, c'est du foutage de gueule hallucinant, je ne croyais pas ces gens capables de tels sophismes ou boucles sémantiques]. Possible options for developing cost-effective fixes include:

More robust connections and framing systems to better resist effects of thermal expansion on the structural system.[quelle recommandation! le degré zero de la pensée scientifique, même s'il s'agit d'un résumé de 1000 pages à se colter pour avoir la paix pour 2 ans de plus au moins]

Structural systems expressly designed to prevent progressive collapse, which is the spread of local damage from a single initiating event [alors comme cela un seul évenement, même pas mentionné dans ce résumé, à savoir la rupture -où quand comment- de la colonne 79, aura causé tout ce bazar? ce ne sont pas des architectes, ce sont les héritiers du TITANIC, des fous dangereux emportés par leur appât du gain, qui ont rogné sur tout, d'ailleurs cette éventuialité n'est pas citée, donc tout le monde a fait son boulot, donc les archi ont obéi aux normes en vigueur, et qui édicte ces normes? le NIST... qui n'est pas responsable puisque c'est lui qui cherche les responsables... comment faire du plein avec du vide voir plus haut], from element to element, eventually resulting in the collapse of an entire structure or a disproportionately large part of it [extraordinaire, rare, unique à vrai dire, et maintenant disproportionné, tout ce vocabulaire est TOUT sauf scientifique, et laisse donc la porte ouverte à de longues années de recherches qui n'aboutiront que si un jour l'un de ces salopards qui a participé à ce cover-up lâche le morceau]. Current model building codes do not require that buildings be designed to resist progressive collapse.[vu que cela ne se produit JAMAIS, faut croire que c'est justement prévu!!!!]

Better thermal insulation (i.e., reduced conductivity and/or increased thickness) to limit heating of structural steel and to minimize both thermal expansion and weakening effects. Insulation has been used to protect steel strength, but it could be used to maintain a lower temperature in the steel framing to limit thermal expansion.[j'ai une autre expression pour cette partie de la démonstration: mettre du plâtre sur une jambe de bois, ca aide à cacher le bois qui cache la forêt]

Improved compartmentation in tenant areas to limit the spread of fires. [parce qu ece n'était pas le cas déjà? P... mais c'est ce que Rodriguez n'arrêtes pas de dire pour les WTC12 / blocage automatique d'un étage sur 2... et cela fait belle lurette que la technique du compartimentage des feux est maitrisée par les architectes!!!]

Thermally resistant window assemblies to limit breakage, reduce air supply and retard fire growth.

The 12 recommendations reiterated from the WTC towers investigation address several areas, including specific improvements to building standards, codes and practices; changes to, or the establishment of, evacuation and emergency response procedures [parlons en justrement, des circonstances de l'évacuation du WTC7... et des discussions dans les talkies des NYPD ... c'est dans TOUS les documentaires sur le sujet]; and research and other appropriate actions needed to help prevent future building failures.

Determining the probable collapse sequence for WTC 7, NIST found that the impact of debris from the collapse of WTC 1 ignited fires on at least 10 floors of WTC 7, and the fires burned out of control on six lower floors. The heat from these uncontrolled fires caused thermal expansion of the steel beams on the lower floors of the east side of WTC 7, damaging the floor framing on multiple floors. Eventually, a girder on Floor 13 lost its connection to a critical interior column that provided support for the long floor spans on the east side of the building. The displaced girder and other local fire-induced damage caused Floor 13 to collapse, beginning a cascade of floor failures down to the fifth floor. Many of these floors had already been at least partially weakened by the fires in the vicinity of the critical column. This collapse of floors left the critical column unsupported over nine stories.

“When this critical column buckled due to lack of floor supports, it was the first domino in the chain,” Sunder explained. “What followed in rapid succession was a progression of structural failures. Failure first occurred all the way to the roof line—involving all three interior columns on the most eastern side of the building. Then, progressing from east to west across WTC 7, all of the columns in the core of the building failed. Finally, the entire façade collapsed.”[description parfaite de ce qui s'est passé, sauf des causes du démarrage de ce qui s'est passé... on tourne en rond, rien de nouveau. en fait ce qui est génial, c'est qu'avant on a eu TOUT jusqu'à la chute, et maintenant on a TOUT depuis la chute. mais LA CHUTE ELLE MEME, on l'a toujours pas!!! ]


Diagram 1—Typical WTC 7 floor showing locations of columns (numbered). The buckling of Column 79 was the initiating event that led to the collapse of WTC 7. The buckling resulted from fire-induced damage to floors around Column 79, failure of the girder between Columns 44 and 79, and cascading floor failures. [Download high-res version]

The investigation team considered the possibility of other factors playing a role in the collapse of WTC 7, including the possible use of explosives, fires fed by the fuel supply tanks in and under the building, and damage from the falling debris of WTC 1.

The team said that the smallest blast event capable of crippling the critical column would have produced a “sound level of 130 to 140 decibels at a distance of half a mile,” yet no noise this loud was reported by witnesses or recorded on videos [ce qui est FAUX. Par ailleurs on ne peut déduire le niveau sonore d'une explosion d'après une vidéo, encore moins d'après des témoignages, l'occurence suffit, les recoupements doivent constituer une accumulation de faits caractèristiques de la constitution d'une preuve de primo facie recevable et opposable en droit anglo-saxon. L'autre problème posé par cette affirmation est la nature de la rupture par compression... lors d'un stage chez DORNIER gmbh, j'ai fait des essais sur une presse aéronautique avec des échantillons d'alu minuscules de section inférieure à 1 cm et la rupture produit un bruit assourdissant... un claquement sec qui vous siffle dans les oreilles si vous ne vous protégez pas, trés différent  d'une explosion longue et progressive... il a dû y avoir , selon ce rapport, forcément un bruit de rupture assourdissant... donc par démonstration contraire, on retombe sur les mêmes invraisemblances que tout ce qui précède]

As for fuel fires, the team found that they could not have been sustained long enough, could not have generated sufficient heat to fail a critical column, and/or would have produced “large amounts of visible smoke” from Floors 5 and 6, which was not observed. [ravi df'apprendre que sur cela vous confirmez ce que disent Jones et Gage depuis longtemps, cf supra pour ce que j'en pense]

Finally, the report notes that “while debris impact from the collapse of WTC 1 initiated fires in WTC 7, the resulting structural damage had little effect in causing the collapse of WTC 7.” [idem]

The investigation team found that the design of WTC 7 was generally consistent with the New York City building code in effect at the time. The estimated 4,000 occupants of WTC 7 on the morning of Sept. 11 were evacuated without any fatalities or serious injuries.[à creuser, mais là c'est vrfai: pas de morts / pas d'enquête / circulez, y a rien à voir.... ah si, y a à voir: un vrai scandale]
To reach the conclusions in its report, NIST complemented its in-house expertise with private-sector technical experts; accumulated an extensive collection of documents, photographs and videos related to the WTC events of 9/11; conducted first-person interviews of WTC 7 occupants [à éplucher d'urgence, dans les annexes du rapport complet???] and emergency responders; analyzed the evacuation and emergency response operations [idem, car là est une grande partie du scandale du WTC7] in and around WTC 7; and performed the most complex computer simulations ever conducted to model a building’s response behavior and determine its collapse sequence due to a combination of debris impact damage, fires and a progression of structural failures from local fire-induced damage to collapse initiation, and, ultimately, to global collapse.

NIST welcomes comments on the draft report and recommendations—available online at http://wtc.nist.gov—received by noon Eastern Daylight Time on Sept.15, 2008. Comments (instructions for submission are available at http://wtc.nist.gov) may be submitted via:

e-mail to wtc@nist.gov;
fax to (301) 869-6275; or
surface mail to WTC Technical Information Repository, Attn: Stephen Cauffman, NIST, 100 Bureau Dr., Stop 8611, Gaithersburg, Md. 20899-8610.
The NIST investigation of WTC 7 was conducted under the National Construction Safety Team (NCST) Act, as part of its overall building and fire safety investigation of the World Trade Center disaster. The act gives NIST the responsibility for conducting fact-finding investigations of building failures that resulted in substantial loss of life or that posed significant potential of substantial loss of life. NIST has no regulatory authority under the NCST Act. [autrement dit si j'ai bien compris ils ne font qu'analyser et donner des conseils, mais pas édicter des réglementations, encore heureux car sinon toute la profession leur tomberait dessus. A noter que le périmètre de leur action a été légiféré en 2002, avec la signature de Cheney... quand je vous dis circulez y a rien à lire, je suis en deçà de la réalité]
As an agency of the U.S. Department of Commerce, NIST promotes U.S. innovation and industrial competitiveness by advancing measurement science, standards and technology in ways that enhance economic security and improve our quality of life. [t'as raison Gaston]

Dernière modification par bluerider1 (21-08-2008 19:31:07)


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#7 21-08-2008 19:04:21

Calixte
Invité

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Un petit résumé en français serait le bienvenu à défaut de traduction complète, merci wink.

 

#8 21-08-2008 19:57:25

milongal
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 14-03-2007
Messages: 123

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Eh voilà. Mr. SHAM Sunder, oh pardon, Shyam nous a confirmé que des bureaux, ordinateurs, moquettes et dossiers qui brûlent sont capables de faire effondrer un gratte-ciel de 47 étages. Il a même beaucoup insisté sur ce fait qu'il a qualifié d'un "nouveau phénomène, un critère que jusqu'alors, les architectes ne considéraient même pas lorsqu'ils projetaient de nouvelles tours". Or, comme NIST a bien constaté que ce nouveau phénomène --un incendie dans des bureaux -- peut donc provoquer un effondrement total de l'immeuble --il a rappelé que c'était pareil pour les Tours WTC 1 & 2, "donc voyez, ça arrive" -- il conseille vivement que tous les architectes prennent dorénavant en compte cette éventualité lors de l'élaboration de futurs dessins architecturaux. Le comble. Je plains les gens qui bossent dans des tours...surtout ceux qui travaillent dans le nouveau WTC7 car ils l'ont fait AVANT de savoir tout ça!!

Mais le plus grossier de tout, c'est que SHAM a clairement dit qu'en cherchant "qu'est-ce qu'on va étudier?" parmi les 4 pistes possibles, ils ont décidé que "étudier le cas d'une démolition controllée n'aurait pas été crédible pour nous". Ce faisant, il vient de détruire toute sa propre crédibilité, si un jour lui et son organisme en possédaient....hmm

Pour avoir vu la conf en direct, et entendu les questions des journalistes ensuite, je peux vous assurer que peu de gens semblaient prêts à accepter ce "dernier mot". Ce n'est tout simplement pas crédible.

Pour ce qui ne maîtrise pas bien l'anglais "SHAM" veut dire entre autres "faux", "imposteur", "feint", "dissimulé", "une comédie".....


There are none so blind as those who will not see.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Hors ligne

 

#9 21-08-2008 21:02:41

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

L'isolation anti-incendie du World Trade Center était défaillante
www.lemoniteur.fr/btp/techniques_applic … _trade.htm

Selon un rapport du très officiel Institut national des normes et de la technologie (NIST), les tours jumelles du World Trade Center ne se seraient pas effondrées après avoir été percutées par les avions kamikazes le 11 septembre 2001 s'il n'y avait pas eu des défaillances au niveau du système d'isolation anti-incendie.

Les conclusions du NIST – un institut dépendant du département du Commerce américain qui a lancé une enquête présentée comme la plus précise sur l'analyse des défaillances dans la construction des tours jumelles - n'accablent pas les architectes ni les bâtisseurs du World Trade Center.
Selon ce rapport, l'impact structurel des avions et les multiples incendies qui ont suivi, provoqués par le kérosène qui s'est échappé des appareils, n'expliquent pas à eux seuls l'effondrement des tours.
"Malgré l'impact des avions et les incendies sur plusieurs étages causés par le kérosène (...), les tours ne se seraient certainement pas effondrées si le système anti-incendie ne s'était pas disloqué en certains endroits", a expliqué Shyam Sunder, un enquêteur du NIST. "Les deux tours se sont effondrées parce que le système de protection anti-incendie a été défaillant" a-t-il ajouté.
Si le système d'isolation anti-incendie avait résisté, les incendies n'auraient pas fragilisé les éléments principaux des constructions qui ont fini par s'écrouler, a-t-il expliqué. De nouveaux systèmes de protection anti-incendie devront être mis au point, a ajouté Shyam Sunder.
Rappelons que comme pour tous les ouvrages de cette époque, la protection incendie était constituée d’un flocage fibreux qui n’a pas résisté au souffle causé par la déflagration. Des enduits projetés ou des peintures intumescentes auraient sans doute été plus efficaces.

Ces conclusions font suite à celles de plusieurs autres rapports officiels qui affirmaient que les tours auraient pu résister à l'impact des avions, mais que l'intense chaleur née de la combustion du kérosène avait affaibli et tordu les poutres de structure en acier.
Il y plusieurs mois, le directeur du NIST, Arden Bement, avait déclaré à la suite des premiers éléments d’enquête que son institut allait émettre des recommandations afin de faire évoluer les normes anti-incendie.

L'enquête conclut également qu'il a fallu environ deux fois plus de temps que prévu aux survivants pour descendre les escaliers d'urgence des tours en feu. Si près de 2.750 personnes ont péri dans les attentats contre le World Trade Center perpétrés par le réseau terroriste Al-Qaïda, le bilan aurait pu être encore plus dramatique. Environ 17.400 personnes se trouvaient dans les tours au moment des attentats qui ont eu lieu le matin et le NIST estime que le bilan des victimes aurait été plus proche des 14.000 si les 50.000 personnes travaillant habituellement dans les deux bâtiments s'y étaient trouvés à ce moment-là. ?????????????????????????

Le NIST, qui a déjà publié trois rapports sur les attentats du 11 septembre 2001, doit encore rendre publiques ses recommandations finales en juin. Au terme de près de quatre années de recherches exhaustives et de tests, tous les éléments de cette enquête seront publiés en septembre dans un rapport de quelque 10.000 pages.

J-P Defawe (avec AFP)


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#10 21-08-2008 21:17:05

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#11 21-08-2008 21:24:04

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#12 21-08-2008 22:51:37

maximer999
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-08-2008
Messages: 4

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

C'est bizarre le nombre de nouveautés arrivées le 11 septembre 2001. Jamais un immeuble de s'etait effondré selon un tel scénario. Le plus remarquable c'est que ce nouveau phénomène arrive pour la première fois dans un incendie allumé indirectement par un attentat terroriste ! De plus dans un batiment contenant des bureaux de la sec et du fisc. Et en plus, il est annoncé par erreur par la BBC 20 minutes avant qu'il ne se produise.

Hors ligne

 

#13 21-08-2008 23:14:03

milongal
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 14-03-2007
Messages: 123

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Pour ce qui concerne les explications fournies aujourd'hui, Mr. SHyAM Sunder a indiqué que, si le réseau des diffuseurs d'eau (le sprinkler system) avait été en état de marche, WTC7 serait probablement encore debout. Il a dit que, suite aux chutes des tours WTC 1&2, la canalisation s'est cassée, donc plus d'acheminement d'eau jusqu'au WTC7, donc impossible d'éteindre les feux.


There are none so blind as those who will not see.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Hors ligne

 

#14 21-08-2008 23:30:30

Spotless Mind
Membre Actif Asso
Lieu: Houilles
Date d'inscription: 26-03-2007
Messages: 88

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Dépêche AFP reprise par Le Monde:

L'effondrement du bâtiment N.7 du World Trade Center le 11 septembre 2001 est dû à des incendies qui s'y sont déclarés après que les tours jumelles eurent été touchées par les attentats, a annoncé jeudi l'Institut américain de surveillance des normes techniques.

Cet immeuble de 47 étages situé à proximité immédiate des tours 1 et 2 du WTC a été soumis à des feux successifs qui ont ravagé près de 10 de ses étages pendant sept heures d'affilée, et les extincteurs à eau n'ont pas fonctionné, ce qui a provoqué la fusion de structures portantes centrales et l'effondrement, a conclu le National Institute of Standards and Technology (NIST) au terme de trois ans d'enquête, dans un rapport posté sur son site internet.

Ce rapport met un point final aux controverses sur les raisons de l'effondrement du bâtiment qui n'avait pas été directement touché par les attaques.


"Les témoignages vidéo et photographiques que nous avons analysés ainsi que les simulations détaillées réalisées sur nos ordinateurs montrent qu'aucun explosif ni carburant n'a joué de rôle dans l'effondrement du bâtiment N.7", a déclaré jeudi le directeur de l'enquête, Syam Sunder, au cours d'une conférence de presse au siège du NIST à Gaitherburg (Maryland, est) et également publiée sur le site.

"Des débris incandescents tombant de la tour 1 ont allumé des incendies sur les façades sud et ouest du bâtiment, et certains étages --du 7e au 9e et du 11e au 13e-- sont devenus totalement incontrôlables, d'autant que les extincteurs étaient reliés à des pompes à eau qui n'ont pas fonctionné parce que le système de pompage d'eau de la ville avait été endommagé par l'effondrement des deux tours (...) Les sols et plafonds ont alors fondu, et les incendies se sont propagés à la partie nord-est du bâtiment, où le processus d'effondrement a commencé", précise le document.

L'enquête a été menée par une équipe de 50 experts dans des secteurs divers, des explosifs à l'ingéniérie et la construction en général.

Les attentats du 11 septembre 2001 à New York, parmi les plus meurtriers de l'Histoire, ont fait près de 3.000 morts.

Ouf pendant un instant on avait pensé à une démolition contrôlée!! Bon maintenant qu'on a la réponse on va pouvoir dissoudre ReOpen911 lol

Dernière modification par Spotless Mind (21-08-2008 23:31:19)


Responsable de la section ReOpenNews
Pour proposer une news ou signaler un article à reprendre en news :
http://forum.reopen911.info/t9218-vos-p … -news.html

Hors ligne

 

#15 22-08-2008 00:49:52

Kyja70
Membre Actif Asso
Lieu: Budapest
Date d'inscription: 04-03-2007
Messages: 1164

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

L'effondrement du bâtiment N.7 du World Trade Center le 11 septembre 2001 est dû à des incendies qui s'y sont déclarés après que les tours jumelles eurent été touchées par les attentats, a annoncé jeudi l'Institut américain de surveillance des normes techniques.

Cet immeuble de 47 étages situé à proximité immédiate des tours 1 et 2 du WTC a été soumis à des feux successifs qui ont ravagé près de 10 de ses étages pendant sept heures d'affilée, et les extincteurs à eau n'ont pas fonctionné, ce qui a provoqué la fusion de structures portantes centrales et l'effondrement, a conclu le National Institute of Standards and Technology (NIST) au terme de trois ans d'enquête, dans un rapport posté sur son site internet.

Ce rapport met un point final aux controverses sur les raisons de l'effondrement du bâtiment qui n'avait pas été directement touché par les attaques.


"Les témoignages vidéo et photographiques que nous avons analysés ainsi que les simulations détaillées réalisées sur nos ordinateurs montrent qu'aucun explosif ni carburant n'a joué de rôle dans l'effondrement du bâtiment N.7", a déclaré jeudi le directeur de l'enquête, Syam Sunder, au cours d'une conférence de presse au siège du NIST à Gaitherburg (Maryland, est) et également publiée sur le site.

"Des débris incandescents tombant de la tour 1 ont allumé des incendies sur les façades sud et ouest du bâtiment, et certains étages --du 7e au 9e et du 11e au 13e-- sont devenus totalement incontrôlables, d'autant que les extincteurs étaient reliés à des pompes à eau qui n'ont pas fonctionné parce que le système de pompage d'eau de la ville avait été endommagé par l'effondrement des deux tours (...) Les sols et plafonds ont alors fondu, et les incendies se sont propagés à la partie nord-est du bâtiment, où le processus d'effondrement a commencé", précise le document.

L'enquête a été menée par une équipe de 50 experts dans des secteurs divers, des explosifs à l'ingéniérie et la construction en général.

Les attentats du 11 septembre 2001 à New York, parmi les plus meurtriers de l'Histoire, ont fait près de 3.000 morts.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14 … -37,0.html

PATHETIQUE ! Du grand n'importe quoi !!!!

"Des débris incandescents tombant de la tour 1 ont allumé des incendies sur les façades sud et ouest du bâtiment" => mettre le feu à des façades en métal et en verre !!!!!! big_smilebig_smilebig_smilebig_smilebig_smile

"Les sols et plafonds ont alors fondu" => à quelle température ?! hmm


"A ce jour, je n'entre pas dans les théories du complot, sauf celles qui sont vraies !" Michael Moore cité par Pr. David Ray Griffin dans un livre que tout le monde doit lire : La faillite des médias
Sinon écoutez Serge Latouche et Jacques Grinevald sur Nicholas Georgescu-Roegen !
http://ocparis.canalblog.com/

Hors ligne

 

#16 22-08-2008 00:59:12

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Tout ça est historique puisque le NIST vient de découvrir un nouveau phénomène capable de coucher un gratte ciel. Étonnant que ça fasse pas plus de bruit que ça dans le monde parce que quand même, c'est une sacrée news !

Trouvé sur 911blogger :

http://www.sciencecartoonsplus.com/images/miracle3.gif

Ca résume bien la situation en effet...

Au passage, quelques simulations ici : http://www.nist.gov/public_affairs/rele … ideos.html
Sur celle d'en bas à droite je trouve ça quand même très peu ressemblant avec la réalité, pas vous ? Et comme par hasard, on ne voit pas la totalité de l'immeuble s'effondrer, ça s'arrête avant roll

Hors ligne

 

#17 22-08-2008 01:50:38

Maet
Membre du forum
Date d'inscription: 08-12-2007
Messages: 94

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, le NIST a publié hier - jeudi 21 août 2008 - ses rapports concernant l'effondrement du WTC7.
J'aimerais dès lors vous communiquer mes premières impressions associées de quelques explications sur la théorie qu'il développe.

Ma première lecture du volume 1 (http://wtc.nist.gov/media/NIST_NCSTAR_1 … omment.pdf), comprenant les chapitres 1 à 9 de son étude, me permet de vous informer qu'elle se trouve relativement rigoureuse. Cette première partie s'attèle principalement à l'observation du bâtiment avant destruction. De nombreux clichés mis à disposition par la mairie de New-York confirment la présence de dégâts important sur la face sud, ainsi que dans l'angle sud-ouest, du WTC7. Il fut un temps où ces dégâts étaient minimisés, si ce n'est ignorés, par les chercheurs de vérité. Moi même fut prudent avant d'en accepter la description faite par les démystificateurs. Mais je pense que les dommages structurels peuvent à l'issue de cette étude, être raisonnablement acceptés. Le NIST a établi un plan appréciable des différents points d'enregistrements vidéo utilisés pour l'analyse de l'effondrement. Comme vous pouvez le constater, l'ensemble des cameras tournées vers le WTC7 lors sa chute se trouvaient au nord de celui-ci :

http://apu.mabul.org/up/apu/2008/08/21/img-233059rk4lx.png

Dans la même continuité, les photographies de la face sud du WTC7 prisent dans l'après midi sont rares. Nous pouvons en comptabiliser une dizaine sous des angles la plupart du temps non dégagés, et ne laissant que peu de visibilité sur la façade la plus endommagée. En voici l'exemple d'une prise aux environs de 16h45, sur laquelle la marque d'une projection structurelle du WTC1 est visible à l'angle sud-ouest au niveau du 42ème et 44ème étage :

http://apu.mabul.org/up/apu/2008/08/21/img-2330236dcpl.png

Une source lumineuse, non relevée dans le rapport, est visible à hauteur du 45ème étage, à proximité de la 18ème colonne. Aucun éclairage ni incendie n'étant à priori présent au 45ème étage à 16h45, l'origine de cette émission lumineuse s'en trouve inexpliquée.

Profitons de cette anomalie pour aborder l'hypothèse de la démolition contrôlée, que le NIST évoque dans la FAQ ici accessible : http://www.nist.gov/public_affairs/fact … 82108.html

Selon les arguments qu'il apporte : "aucun son d'explosion n'a été entendu sur les pistes audio des enregistrements vidéo au cours de l'effondrement du World Trade Center 7 ou signalés par des témoins." De plus, "Selon les calculs effectués par l'équipe d'enquête, la plus petite explosion capable d'endommager de manière critique l'immeuble par ses colonnes aurait abouti à un niveau sonore de 130 décibels (dB) à 140 dB, sur une distance d'au moins 800 mètres aux alentours du bâtiment". La question qui me parvient naturellement est ; sur quelle base d'explosifs, et fixés à quel endroit, leurs calculs ont-ils été effectué ? Ce résultat est d'évidence variable selon les conditions d'utilisation et le type de dispositifs choisi pour mener à bien une démolition.

D'autres arguments sont développés à l'encontre de l'hypothèse d'une démolition contrôlée, tels que ceux-ci : "Pour l'édification intentionnelle d'une démolition, les protections ignifuges des murs et/ou des colonnes jointes devaient être enlevés et remplacés sans être détecté." et "Une démolition intentionnelle nécessite généralement l'application de charges explosives sur la plupart, sinon la totalité, des colonnes intérieures, pas seulement un nombre limité de colonnes dans un bâtiment."

Cette dernière remarque me parait d'autant plus chancelante qu'elle suggère la destruction de l'ensemble des colonnes porteuses pour mener la mise en ruine par effondrement symétrique au succès. Or, le NIST a réalisé des simulations visant à approfondir cette hypothèse - dont une image fut exposée au briefing du professeur Sunder - et dans laquelle seule la colonne 79 est soumise à une explosion :

http://apu.mabul.org/up/apu/2008/08/21/img-233245vf2j8.png

Selon ce modèle, le pic de pression engendré par l'explosion supposée de 4 kg d'explosifs, provoque une surpression de 18 kPa, soit 0,175 fois la pression atmosphérique. Quels types d'explosifs sont utilisés ? Encore une fois non précisé. Et pourquoi ne pas étendre cette simulation à la démolition d'une majorité des colonnes internes ? Mystère !

En outre, le NIST se serait également penché sur l'hypothèse d'une destruction par utilisation de thermite, et a estimé qu'environ 0,286 kg de thermite serait nécessaire pour fondre 1 kg d'acier. Il conclu ouvertement : "Étant donné que les incendies ont été observés ce jour-là, et que la réponse structurelle à ces derniers a été démontrée, le NIST ne croit pas que la thermite fut utilisé pour rompre l'ensemble des colonnes du WTC 7. Les composés métalliques étaient également présents dans les matériaux de construction qui composent les bâtiments du World Trade Center, et du soufre était présent dans les panneaux de revêtement en gypse utilisé pour l'intérieur des parois."

La présence de soufre est indiquée car la transformation du thermite en thermate requièrt un apport d'environ 2% de soufre. Le thermate peut-alors abaisser jusqu'à 1000°C la température de fusion de l'acier. Mais préciser que ce soufre est présent sous forme de SO2 dans les composants du WTC ne répond pas au fait qu'il se soit mélangé au fer pour former l'eutectique responsable de l'attaque corrosive à haute température, combinant oxydation et sulfuration, ainsi que la température d'environ 1000°C nécessairement atteinte par l'acier. La présence de chips rouges ou de matériaux fondu à très hautes températures ne sont évidemment pas évoqués.

Résumons dès lors la théorie du NIST, que je n'ai pas encore pris le temps d'approfondir :

1) Tout d'abord, l'effondrement du WTC1&2 provoque de sevères dommages sur la façade sud, réduisant l'équilibre structurel.
2) Des incendies se développent, puis ravagent plusieurs étages en échauffant les planchers et l'acier des colonnes.
3) Puis, et c'est une nouveauté, la dilatation thermique provoquée par l'augmentation des températures force les boulons des jonctions aux extrémités des planchers, jusqu'à leur fissuration puis rupture.
4) S'en suivrait un décrochage des planchers entre le 7ème et le 14ème étage, dans les régions situées directement sous le penthouse, puis un effondrement progressif tel que présenté dans la simulation publiée sur le site du NIST.

Nous sommes dans la situation contraire à celle du WTC1&2, où les boulons sont justement suffisamment résistant pour supporter les déformations des planchers, provoquant le gauchissement des colonnes en façade. Je vais étudier plus en profondeur ces aspects, car il y a là encore quelques apparentes insuffisances.

Le NIST a précisé que l'influence des fondations basées sur une ancienne centrale éléctrique n'a eu aucune influence dans le déroulement de l'effondrement, et n'a pas contribué à propager les incendies. Il a ajouté que le WTC7, même sans dégâts, n'aurait pas résisté à l'influence dévastatrice des flammes. D'autre part, il explique l'effondrement symétrique par le fait que le cadre structurel d'enceinte serait suffisamment rigide pour ne pas subir de grandes déformations.

Nous pouvons souligner, à la différence des études précédentes, que l'acier du WTC7 ne fut pas marqué avant l'entrée du NIST, et donc, qu'aucune analyse de l'acier ne fut effectuée par manque d'échantillons. Les supports de vue (vidéo et photo) sont plus rares, et la banque de donnée s'en est trouvée plus mince que pour le WTC1&2.

Cordialement.

Dernière modification par Maet (22-08-2008 01:58:11)

Hors ligne

 

#18 22-08-2008 01:58:23

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Bravo Maet pour cette première analyse, j'ai commencé la lecture : je suis pas couché cool

Hors ligne

 

#19 22-08-2008 03:25:07

Maet
Membre du forum
Date d'inscription: 08-12-2007
Messages: 94

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Cet immeuble de 47 étages situé à proximité immédiate des tours 1 et 2 du WTC a été soumis à des feux successifs qui ont ravagé près de 10 de ses étages pendant sept heures d'affilée, et les extincteurs à eau n'ont pas fonctionné, ce qui a provoqué la fusion de structures portantes centrales et l'effondrement, a conclu le National Institute of Standards and Technology (NIST) au terme de trois ans d'enquête, dans un rapport posté sur son site internet.

Les journalistes sont véritablement envoutés par l'hypothèse de la fusion. Mais la structure portante centrale n'est pas entrée en fusion, de même qu'au WTC1&2. Ces messieurs n'ont pas compris le processus développé par le NIST, et se reprennent en boucle sans vérifications !

Bravo Maet pour cette première analyse, j'ai commencé la lecture : je suis pas couché

Le premier volume est interessant dans le sens qu'il expose l'ensemble des observations relatives au WTC7 (projections, dégats, incendies). Le NIST y exploite correctement les preuves photographiques disponibles, et parfois inédites. Cela peut être utilisé comme base de débat sur la suite de sa théorie, qu'il détail à l'appuie de simulations, calculs et analyses structurelles par éléments finis. La première moitié du second volume est principalement consacrée au modèle simulant l'évolution des températures de l'air et de l'acier ; s'en suit l'analyse structurelle, le développement de la théorie, puis les annexes où sont notamment examinées les preuves sismographiques, ainsi que l'hypothèse de la démolition contrôlée.

De nombreuses pages sont consacrées au comportement dynamique des boulons et aux structures jacentes, à un niveau de détail non atteint au WTC1&2. C'est encore un aspect plutôt inédit, de même que la simulation de l'effondrement. Je trouve à première vue cette dernière peu confortable au volume 1, et donc aux observations. Constatez l'élasticité de la structure, suite à l'initiation globale de l'effondrement :

http://apu.mabul.org/up/apu/2008/08/22/img-023440sng72.png

Celle-ci s'écrase notamment par la face nord, celle exclusivement filmée lors de la chute, et subie de lourdes déformations latérales. Cette vision du modèle est approchée sur la fin de la vidéo exposée sur le site du NIST, qui est coupée avant l'apparition de ces grandes déformations. Or on ne constate pas ce type de distorsion, qui ne manquerait pas de détruire la verrerie de façade, depuis l'angle nord. Le NIST joue également sur les étages de la façade nord dissimulés par les autres bâtiments, et donc, laisse libre cours aux déformations dans les angles morts. D'autre part, son modèle demande un effondrement interne totale de la partie ouest du WTC7 avant le début de la chute de l'enceinte structurelle. Si tel avait-été le cas, cela aurait été plus que visible depuis l'extérieur, et la grande majorité des vitres aurait là aussi, dû être éclatée.

Sa modélisation des dégâts sur la façade sud conserve pourtant son approche à l'observation. Les dégâts si difficilement visible peuvent être estimés comme suit :

http://apu.mabul.org/up/apu/2008/08/22/img-0304388cpsm.png

En d'autres termes, ils n'ont pas été décisifs dans l'effondrement de l'ensemble.

Pour ce qui est de l'hypothèse de la démolition contrôlée, de nombreux détails et scénarios sont développés à partir de la page 683 du second volume. Le type d'explosifs employé dans l'image présentée par le professeur Sunder, et montrée plus haut, est le RDX. D'autres types d'explosifs, tel que le C4, ou les charges de découpe orientées, sont testés suivant différents profils de colonnes. Ont été retennus individuellement pour les simulations, la colonne 79 de l'étage 14, la colonne 79 de l'étage 5, la colonne 80 et 76 de l'étage 14, 2 liaisons de traverse, la colonne 81 de l'étage 14, et la colonne 77 de l'étage 14. Seront estimés les quantités d'explosifs nécéssaires pour cisailler ces éléments de différente section, la compression atmosphérique propagée, et la fréquence ainsi que l'intensité du son en résultant.

Je note qu'ils ne cherchent pas à placer ces explosifs sur les plaques boulonnées les plus fragiles, ce qui réduirait considérablement la quantité d'explosifs utilisés, et donc le son propagé. Je poursuis toutefois mon analyse du rapport, et vais débuter une phase de vérifications approfondie des aspects les plus décisifs.

Maet.

Dernière modification par Maet (22-08-2008 04:14:20)

Hors ligne

 

#20 22-08-2008 04:36:37

zoc
Membre Actif Asso
Lieu: paris
Date d'inscription: 22-02-2008
Messages: 135

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Bon courage et merci pour tes analyses Maet smile, moi j'ai un boulot monstrueux depuis que je suis rentré de vacances, ça ne va pas etre de suite que je vais pouvoir y jeter un coup d'oeil ...
En attendant, je suivrai du mieux que je pourrai tes investigations wink

Hors ligne

 

#21 22-08-2008 05:40:32

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

http://www.ae911truth.org/

AE911Truth Press Conference
Thursday 8/21/08 9am PDT / 12pm EDT
Critical Response to NIST Final Report
on the Mysterious Collapse of WTC Building 7
Join the 430 Architects & Engineers for 9/11 Truth for an important live (audio) Press Conference. The subject is the collapse of World Trade Center Building 7 which was a 47-story, steel-framed, fire-proofed high-rise — the 3rd tower to fall straight down symmetrically at nearly free-fall speed on 9/11/01 with numerous reports of explosions and several tons of molten metal found in the basement carrying the "thermite fingerprint".

The AE911Truth tele-conference will follow immediately after the NIST (National Institute for Standards & Technology) slide presentation and Q&A of their WTC 7 Final Report which will be Webcast beginning at 8am PDT / 11am EDT. See the NIST webcast announcement & details here.

In our AE911Truth response we will be documenting major flaws in the NIST report as well as the most serious omissions such as the collapse features of WTC 7 and the scientific forensic evidence of its explosive controlled demolition.

Listeners:
The Tele-Conference Dial-in # for listeners is (712) 432-1001
and the access code is: 442-618-649#
Call in at 12pm EDT
(Note that you will not be able to speak during the call)

(Panelists — you have been given a different access code)

You may also listen live to both press conferences at NoLiesRadio.com and possibly at WBAI Radio — NY.

http://www.noliesradio.com/

AE911Truth News Conference is now archived -- Use Player -


http://www.ae911truth.org/actionalerts/

Dernière modification par kidkodak (22-08-2008 05:49:11)

Hors ligne

 

#22 22-08-2008 05:49:40

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Les USA sont en majeure partie batis avec des immeubles en charpente acier.
Cette enquete du NIST revele au grand jour une verite bien cruelle.
Nul n'est besoin de depenser d'enormes sommes en preparation et pose d'explosif.
Des incendies de moquettes et de mobiliers suffisent a produire des effondrements bien propres sous eux (cf WTC 1, 2 & 7).
Au vu des resultats de l'enquete, il faut s'attendre a des faillites en cascades dans les entreprises de Demolitions (controlees ou non).
Si les actions de ces compagnies ne sont pas en chute libre des aujourd'hui a Wall Street, c'est que les courtiers de la bourse ne croient pas a ce rapport d'enquete du NIST.
A partir de la, ... moi, non plus je n'y croirais pas.

Dernière modification par pierre60 (22-08-2008 05:51:55)


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#23 22-08-2008 06:51:50

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Et bien on dirait que Mr Gage va se faire plein de nouveaux copains avec un rapport comme ça hmm

Maet a écrit:

Je note qu'ils ne cherchent pas à placer ces explosifs sur les plaques boulonnées les plus fragiles, ce qui réduirait considérablement la quantité d'explosifs utilisés, et donc le son propagé.

Il me semble qu'en démolition, ce sont souvent  les parties les plus résistantes qu'il faut casser en priorité non ? c'est peut être pour ça ?

Pour ce qui est de la maitrise du volume sonore et des quantitées d'explosif, il faut se rappeler le considérable apport technologique que représente une séquence de tir avec les nouveaux systèmes d'amorçage électronique.
j'avais commencé à en parler ici http://forum.reopen911.info/t10640-nouv … e-wtc.html je ne sait pas si tu l'as vu ?

Dernière modification par cristof (22-08-2008 06:57:45)


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#24 22-08-2008 08:38:25

milongal
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 14-03-2007
Messages: 123

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Il est intéressant à noter que l'explication de la chute fournie par NIST cette fois semblait se focaliser sur une seule poutre en acier qui aurait cédé tout simplement, entraînant la chute de tout l'immeuble. Donc pas besoin d'explosifs. Lors de la session Questions/Réponses, un journaliste a demandé s'ils avaient étudié la question d'une éventuelle utilisation d'explosifs. Sa réponse était pour le moins très curieuse car selon eux, bien sûr ils y avaient pensé et calculé que la quantité d'explosifs nécessaire aurait été des centaines de kilos à fixer sur CETTE POUTRE et que cela aurait été très difficile de les maintenir bien plaqués contre celle-ci et que le bruit généré lors de la détonation d'une telle quantié d'explosifs attachés à cette seule poutre se serait entendu à un km ou plus du site et qu' "aucun témoin que nous avons interrogé n'a entendu un telle bruit". Ok, déjà, c'est étrange. Puis le journaliste continue, "Mais puisque vous venez de dire qu'en réalité l'immeuble a chuté tout seul à cause du feu, n'est-il donc pas possible que même une petite quantité d'explosifs aurait pu provoquer l'effondrement?" Visiblement gêné, il a répondu à côté et basta, au suivant.


There are none so blind as those who will not see.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Hors ligne

 

#25 22-08-2008 14:25:04

Spotless Mind
Membre Actif Asso
Lieu: Houilles
Date d'inscription: 26-03-2007
Messages: 88

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

C'est le point qui s'y met maintenant :
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/ … 8/0/268418

Le NIST tord le cou aux théories conspirationnistes sur le 11-Septembre

par Jean Guisnel

L'institut officiel de normalisation américain, le NIST (National Institute of Standards and Technology) , vient de rendre publique et de mettre en ligne une considérable enquête sur la destruction, le 11 septembre 2001, du bâtiment 7 du World Trade Center (WTC 7), qui présentait la particularité de s'être effondré très rapidement alors qu'il n'avait été frappé par aucun avion. Pour cette raison, les théoriciens de la conspiration se sont focalisés sur cet effondrement. On trouvera ici un résumé succinct de ces théories, qui prétendent que des explosifs avaient été intentionnellement placés dans cette tour par l'administration américaine.

En fait, affirme le NIST après une enquête de trois années qui a mobilisé cinquante spécialistes, ce sont les incendies qui ont fait s'effondrer la tour, en raison de problèmes sérieux dans la conception du bâtiment : la chaleur des flammes s'est propagée par la structure dans l'ensemble de l'immeuble. Qui ne s'est en aucun cas effondré en raison d'explosion d'explosifs ou de carburants. Tous les arguments des conspirationnistes sont scientifiquement contestés un à un. Comme dans la plupart des catastrophes, une série de causes se sont cumulées pour aggraver la situation. Par exemple, l'approvisionnement en eau des systèmes de lutte contre l'incendie avait été coupé par l'effondrement des tours jumelles voisines, ce qui a empêché le refroidissement des structures métalliques du bâtiment. Pour cette raison, les douze recommandations destinées aux concepteurs de nouveaux immeubles, que le NIST avait publiées après l'effondrement des tours jumelles, se voient aujourd'hui augmentées d'une treizième, concernant spécifiquement la structure des étages, la protection contre les effets thermiques de l'incendie, et la nature des matériaux employés.

Le problème des théories de la conspiration, c'est que chaque assertion exige pour la réfuter une enquête sérieuse auprès de sources compétentes et reconnues. On mesure avec l'enquête du NIST ce que représente ce travail et les moyens qu'il a fallu y consacrer. La documentation de plusieurs milliers de pages, de documents vidéo, de reconstitutions sur ordinateurs se trouvent sur le site du NIST, et les textes intégraux des diverses publications se trouvent ici .

Il est possible de réagir à cet article ridicule. Ne vous privez pas, mais argumentez et restez courtois wink


Responsable de la section ReOpenNews
Pour proposer une news ou signaler un article à reprendre en news :
http://forum.reopen911.info/t9218-vos-p … -news.html

Hors ligne

 

#26 22-08-2008 15:18:07

Spaceeman
Membre du forum
Lieu: Braine-le-Comte
Date d'inscription: 13-04-2007
Messages: 1003
Site web

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Spotless Mind a écrit:

C'est le point qui s'y met maintenant :
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/ … 8/0/268418

...

Il est possible de réagir à cet article ridicule. Ne vous privez pas, mais argumentez et restez courtois wink

Et bien voila :(je mets en rouge les passages censurés)

Je suis très étonné du ton employé par "Le Point" lorsque vous écrivez "Le NIST tord le cou aux théories conspirationnistes sur le 11-Septembre".

Le NIST à beau briller de par son titre pompeux, il n'en reste pas moins que ces arguments ne sont pas convainquant du tout !... Ça donne justement de l'eau au moulin des chercheurs de vérité (Truthers).

Le cas du WTC-7 est très différent des deux premières tours... On en parle pas beaucoup d'ailleurs... Et peu de gens savent qu'une troisième tour s'est effondrée sur elle-même se jour-là...

Il faut voir la conférence de presse donnée récemment à Bruxelles www.vigli.org qui démontre de manière scientifique qu'il s'agit "très probablement" d'une démolition contrôlée...

Il faut aussi lire les 500 Architectes et Ingénieurs qui remettent en cause le rapport de la Commission sur le 11 septembre, toujours sur www.vigli.org

Et il faut finalement regarder l'interview de Richard GAGE par Alex JONES à ce sujet : video.google.com/videoplay?docid=2284299481923871668

Vraiment, je suis déçus, et de voir de tels articles me fait vraiment peur !... Pourquoi vous sentez-vous obligé d'être autant de mauvaise fois ? Pourquoi tant de aine ? Êtes-vous donc à ce point "obligé" de mentir ? Où traiteriez-vous avec trop de légèreté un sujet si grave ?!.

Passera, passera pas... ? smile Passé donc, mais fort diminué sad et ils n'ont même pas corrigé mes horribles fautes d'orthographe...

Dernière modification par Spaceeman (22-08-2008 15:48:14)


• Si Internet est le moyen de faire entendre la voix du peuple ? Alors apprenons à en utiliser ses outils ! → Histoire d'Internet
Michel Collon : Décodage des médias et analyse de la mondialisation
• « Mes pauvres enfants, si nous arrivons à sauver la terre, ce sera plus folklorique qu'autre chose ! » (une vielle tarte)

Hors ligne

 

#27 22-08-2008 15:29:48

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

tiens!!!! Jean Guisnel !!! co auteur avec Dasquié : L´effroyable mensonge : thèse et foutaises sur les attentats du 11 septembre, avec Guillaume Dasquié, éd. La Découverte, Collection Cahiers libres, 2002

Hors ligne

 

#28 22-08-2008 15:30:12

Spotless Mind
Membre Actif Asso
Lieu: Houilles
Date d'inscription: 26-03-2007
Messages: 88

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Ah oui, attention également à l'orthographe wink


Responsable de la section ReOpenNews
Pour proposer une news ou signaler un article à reprendre en news :
http://forum.reopen911.info/t9218-vos-p … -news.html

Hors ligne

 

#29 22-08-2008 17:51:09

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

mon post effroyable mensonge n'a pas l'air d'etre apprécié par la modération du point
3000 caractères en fumée mad (pourtant assez correct dans l'ensemble : pas d'insulte respect de la netiquette selon le point) : c'était bien pourtant :du Jones, de la moquette qui met en fusion l'acier etc
ca doit etre le mot Meyssan qui bloque tout : crise d'urticaire instantanée ??

Hors ligne

 

#30 22-08-2008 19:10:45

Spotless Mind
Membre Actif Asso
Lieu: Houilles
Date d'inscription: 26-03-2007
Messages: 88

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

La modération du Point ne travaille pas le week-end. Leur journée du vendredi s'est peut-être terminée tôt. Dans ce cas pas la peine d'espérer une publication avant lundi.


Responsable de la section ReOpenNews
Pour proposer une news ou signaler un article à reprendre en news :
http://forum.reopen911.info/t9218-vos-p … -news.html

Hors ligne

 

#31 22-08-2008 20:20:59

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

yes je viens de voir ca : je leur es envoyé mail pour me dire le why du refus: wait donc!
et sur la page du point : Cet été les commentaires sont fermés tous les week end d'août. Vous pourrez de nouveau réagir à cet article dès lundi matin.
bon week end les truthers auraient ils pu rajouter tongue

Hors ligne

 

#32 23-08-2008 15:09:51

milongal
Membre Actif Asso
Lieu: Paris
Date d'inscription: 14-03-2007
Messages: 123

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

MEAT a dit:

Selon ce modèle, le pic de pression engendré par l'explosion supposée de 4 kg d'explosifs, provoque une surpression de 18 kPa, soit 0,175 fois la pression atmosphérique. Quels types d'explosifs sont utilisés ? Encore une fois non précisé. Et pourquoi ne pas étendre cette simulation à la démolition d'une majorité des colonnes internes ? Mystère !

Non, c'est normal qu'il n'utilise qu'une seule colonne car toute leur téorie est basée sur le fait que la colonne 79 a cédé. Combien d'explosifs aurait-il fallu pour produire cette défaillance? Je ne comprends pas pourquoi ils mettent 9lbs (4kg) dans la ppt parce que Sunder a bien dit qu'il aurait fallu des "centaines" d'explosifs. Et pourquoi juste cette colonne 79? Parce que c'est elle qui se trouve juste en dessous de la zone sur le toit qui tombe le premier, ainsi montrant que les structures la soutenant ne faisaient plus leur boulot. Donc, ils ont bêtement chercher quelle colonne ça aurait été et voilà "La colonne 79 a cédé entraînant la défaillance générale."


There are none so blind as those who will not see.
Il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Hors ligne

 

#33 23-08-2008 17:10:59

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Au plan tactique si certains d'entre nous vont poster des commentaires techniques je pense que pour éviter la censure il vaut mieux (compte tenude la situation ) ne pas citer Meyssan....

S'appuyer sur les plus de 400 archis et ingénieurs qui ont signés la pétition de Gage, est beaucoup plus efficace au plan tactique .

Idem avec les preuves de Jones et des autres scientifiques

Renvoyer sur l'étude de Couannier qui est maitre conférence à Luminy (marseille) est également préferable pour appuyer notre argumentaire en France!


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#34 23-08-2008 21:47:52

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

milongal a écrit:

Pour ce qui concerne les explications fournies aujourd'hui, Mr. SHyAM Sunder a indiqué que, si le réseau des diffuseurs d'eau (le sprinkler system) avait été en état de marche, WTC7 serait probablement encore debout. Il a dit que, suite aux chutes des tours WTC 1&2, la canalisation s'est cassée, donc plus d'acheminement d'eau jusqu'au WTC7, donc impossible d'éteindre les feux.

Il a dit ça Mr SHyAM ?

C'est étrange ...
Il parle de la canalisation d'eau de la ville qui aurait été rompue ? Mais les systèmes sprinklers des tours ne sont pas simplement raccordés à ce réseau, les règlements en vigueur pour ce type d'édifice imposent que l'eau des systèmes anti-incendies soit stoquée dans des réservoirs. Par exemple à l'intérieur du WTC1 30 000 Gallons d'eau étaient en permanence disponibles y compris en cas de coupure d'alimentation en eau:
http://killtown.911review.org/images/wtc-gallery/nist1d/5-2_wtc-sprinkler-system.jpg

Forcément les moquettes ainsi que les mobiliers gorgés d'eau ont tendance à ne plus vouloir bruler ce qui est embêtant voir carrément impossible à soutenir lorsqu'une nouvelle théorie fumeuse est présentée par le NIST.


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#35 23-08-2008 22:12:44

Fabrice
Membre du forum
Lieu: Bretagne
Date d'inscription: 31-03-2007
Messages: 806

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

kézako a écrit:

milongal a écrit:

Pour ce qui concerne les explications fournies aujourd'hui, Mr. SHyAM Sunder a indiqué que, si le réseau des diffuseurs d'eau (le sprinkler system) avait été en état de marche, WTC7 serait probablement encore debout. Il a dit que, suite aux chutes des tours WTC 1&2, la canalisation s'est cassée, donc plus d'acheminement d'eau jusqu'au WTC7, donc impossible d'éteindre les feux.

Il a dit ça Mr SHyAM ?

C'est étrange ...
Il parle de la canalisation d'eau de la ville qui aurait été rompue ? Mais les systèmes sprinklers des tours ne sont pas simplement raccordés à ce réseau, les règlements en vigueur pour ce type d'édifice imposent que l'eau des systèmes anti-incendies soit stoquée dans des réservoirs. Par exemple à l'intérieur du WTC1 30 000 Gallons d'eau étaient en permanence disponibles y compris en cas de coupure d'alimentation en eau:

Forcément les moquettes ainsi que les mobiliers gorgés d'eau ont tendance à ne plus vouloir bruler ce qui est embêtant voir carrément impossible à soutenir lorsqu'une nouvelle théorie fumeuse est présentée par le NIST.

Il faut que je retrouve la source exacte, mais David Ray Griffin indique dans "La faillite des médias" que la thèse selon laquelle les pompiers n'auraient pas pu éteindre les incendies du WTC7 en raison des canalisations d'eau cassées,  n'est pas une crédible car même si cela pourrait être vrai, des sources fiables précisent que les pompiers avaient mis en place un système de pompage de l'eau dans l'Hudson River permettant d'alimenter les lances incendies.
Ce matériel, de mémoire, fournit par l'autorité portuaire de New York, permettait en plus d'avoir un débit d'eau largement suffisant aux besoins. L'éventuelle rupture des canalisations n'étant donc pas irrémédiable.

Dernière modification par Fabrice (23-08-2008 22:40:40)


Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! (Coluche)

Hors ligne

 

#36 23-08-2008 22:26:31

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Ok Fabrice smile

Il faudrait aussi trouver les plans situant les réservoirs d'eau à l'intérieur du WTC7... Je cherche en attendant voici deux "simples et petites photos" à propos desquelles il serait très intéressant de connaitre l'avis du NIST:
http://killtown.911review.org/images/wtc7/barry.jennings.wtc7.jpg
http://killtown.911review.org/images/wtc7/wtc7_squibs.jpg


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#37 23-08-2008 22:45:17

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Kézako a écrit:

Il a dit ça Mr SHyAM ?

C'est étrange ...
Il parle de la canalisation d'eau de la ville qui aurait été rompue ? Mais les systèmes sprinklers des tours ne sont pas simplement raccordés à ce réseau, les règlements en vigueur pour ce type d'édifice imposent que l'eau des systèmes anti-incendies soit stoquée dans des réservoirs. Par exemple à l'intérieur du WTC1 30 000 Gallons d'eau étaient en permanence disponibles y compris en cas de coupure d'alimentation en eau:

Oui sauf que pour éteindre des incendies d'hydrocarbures (fuel) la flotte c'est pas top efficace, je doute que les pompiers aient besoin de cours pour savoir ça...

Le mensonge imbécile et la force de leur capacité de propagande est bien tout ce qu'il leur reste...

Dernière modification par f6 (23-08-2008 22:47:14)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#38 23-08-2008 22:48:19

franck33
Invité

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Et là aussi l'isolation thermique n'a pas résistée au choc?

 

#39 23-08-2008 23:31:35

BJKB
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 17-04-2008
Messages: 677

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Un titre pour le rapport du NIST :
"La démolition pour les nuls"
ou "Comment devenir un pro en destruction de bâtiments à structure acier avec une boite d'allumettes". 
Encore une NISToire à dormir debout lol

Hors ligne

 

#40 23-08-2008 23:50:26

Fabrice
Membre du forum
Lieu: Bretagne
Date d'inscription: 31-03-2007
Messages: 806

Re: Le NIST présente son rapport sur le WTC7 le 21 aout 2008

Fabrice a écrit:

Il faut que je retrouve la source exacte, mais David Ray Griffin indique dans "La faillite des médias" que la thèse selon laquelle les pompiers n'auraient pas pu éteindre les incendies du WTC7 en raison des canalisations d'eau cassées,  n'est pas une crédible car même si cela pourrait être vrai, des sources fiables précisent que les pompiers avaient mis en place un système de pompage de l'eau dans l'Hudson River permettant d'alimenter les lances incendies.
Ce matériel, de mémoire, fournit par l'autorité portuaire de New York, permettait en plus d'avoir un débit d'eau largement suffisant aux besoins. L'éventuelle rupture des canalisations n'étant donc pas irrémédiable.

J'ai modifié mon post, j'avais initialement indiqué par erreur que l'eau avait été pompée dans l'East River, il fallait bien entendu comprendre qu'il s'agissait de l'Hudson River (désolé pour ce petit lapsus).

Je reprend ici le texte de Griffin dans 'La faillite des médias" :

Comme l'on indiqué des articles parus peu après le 11 Septembre, trois bateaux-pompes d'incendie ont puisé de l'eau dans l'Hudson pour l'envoyer au site du World Trade Center. L'un de ces bateaux, le John J. Harvey était, dit-on, "capable de pomper entre 73 et 90 m3 à la minute" ce qui est "l'équivalent de 15 camions pompes". De toute façon, le NIST, citant "des interviews de hautes autorités du Service Incendie de New York" dit ceci : "L'eau n'a jamais été un problème pour l'immeuble n°7 du WTC, vu qu'on y a jamais commencé la lutte contre l'incendie".

http://img293.imageshack.us/img293/9177/johnjharvey1kg7.jpg

Sources :

Article sur l'utilisation des bateaux pompes
http://web.archive.org/web/200110311353 … t.box.html

The little fireboat that did

When duty called, nothing could keep the John J. Harvey from its mission—not even retirement

By Sharon Seitz

Seven years after being put out to pasture by the New York City Fire Department, the John J. Harvey fireboat was enjoying a cushy second life as a little-known museum docked at Pier 63 in Chelsea. But when the terrorist attacks decimated the World Trade Center on September 11, the boat proved she still was one of New York's Bravest.


Responding to a Coast Guard call for help, the Harvey ferried 150 people north to safety at Pier 40. Then the fire department—thwarted by the lack of working fire hydrants at ground zero—asked the grande dame if she could once more face the roaring flames. "Everyone was happy to see her out there squirting water again," says John Doswell, a co-owner of the retired fireboat. "They were in tears to see her
back working and saving lives. And we are pleased that the boat was so valuable."
For three days, the John J. Harvey and her volunteer crew assisted the department's two active fireboats, the McKean and the Fire Fighter, funneling what they believe was the only source of water, the Hudson River, to the disaster for the first 36 hours. The Harvey can pump 16,000 to 20,000 gallons of water a minute. "That's the equivalent of 15 [fire] engines drafting water," explained 65-year-old FDNY retiree Bob Lenney, who spent 25 years piloting the Harvey.

Indeed, lower Manhattan's entire waterfront was crucial to the search and rescue. It not only provided water but also offered a safe avenue along which people could be evacuated and supplies could be delivered to the area. "It was kind of like New York was going back to her origins," says another Harvey co-owner, Huntley Gill.

The second-most powerful fireboat to ever serve on the East Coast, the Harvey was launched from Brooklyn's Todd Shipyard in 1931, and she will celebrate her 70th birthday on October 6. She served the Fire Department for 63 years, retiring in 1994. Five years later, eight people bought her at auction for $28,000, restoring the proud vessel and having her successfully placed on the National Register of Historic Places in 2000. She is maintained by volunteers who offer tours and hold private parties from her berth at the end of West 23rd Street.

For the past year, Lenney has been one of those volunteers, but he hadn't worked a fire with the Harvey in a long time. That changed last week when his firefighter son told him the Harvey had been called back into service; he quickly volunteered to be at the helm of his old friend. "I've always called it my boat," says Lenney, who lives on Long Island. "It was good to see it working."

But with hundreds of firefighters missing and presumed dead, Lenney's reunion has been bittersweet. "It's been some ten days," he says, barely getting the words out. "And it's going to be a long, long time before we get back to any semblance of normalcy. Usually, we have a lot of fun with the boat," he adds, "but this was not fun. This was work."

To volunteer or learn more aboutthe John J. Harvey, log onto www.fireboat.org

Autre article (New-York Times)

http://img382.imageshack.us/img382/723/johnjharvey2rq8.jpg

Article du New-York Times
http://query.nytimes.com/gst/fullpage.h … A9659C8B63

On Its Last Sea Legs, a Storied Harbor Hero Seeks Help

By ERIN CHAN
Published: August 7, 2003

A fireboat that pumped water to firefighters for 80 hours at the World Trade Center during and after Sept. 11, and became the focus of a children's book, is now itself in need of help.

.
.
.

Une autre source
http://www.firehouse.com/terrorist/17_Pharvey.html

Retired Fireboat Harvey Helps With World Trade Center Disaster

HUNTLEY GILL
NYFD.Com

On the morning of Tuesday the 11th, Chase Welles, Chief Engineer Tim Ivory, Tomas Cavallaro, Andrew Furber and I met spontaneously at John J. Harvey and took her south from Pier 63 to help at the World Trade Center.

We joined tugs and ferries evacuating a trapped crowd from the sea wall near the Battery, taking some 150 people north to Pier 40.

En route, the Fire Department radioed a request that we drop our passengers as quickly as possible and tie up adjacent to the site to provide pumping capacity since hydrants were not working.

http://www.firehouse.com/terrorist/images/17_Pharvey.jpg

http://www.firehouse.com/terrorist/images/17_Pharvey2.jpg

http://www.firehouse.com/terrorist/images/17_Pharvey4.jpg

.
.
.

La déclaration originale du NIST (page 110 du document, ce qui correspond à la page 164 du pdf)

http://wtc.nist.gov/NISTNCSTAR1-8.pdf

There was no water coming out of the hydrant system. One FDNY Chief Officer that entered WTC 7 indicated that he opened a standpipe  on the 4th floor of one stairway and found no water in the standpipe system. A FDNY fire boat and the retired FDNY fire boat "Harvey" were located at the shore on the Hudson River near the site. They were starting to stretch lines up to the WTC. According to the FDNY first-person interviews, water was never an issue at the WTC 7 since firefighting was never starting in the building.

Il n'y avait pas d'eau sortant de la bouche à incendie. Un officier des pompiers de New York est entré dans le WTC 7 a précisé qu'il a ouvert une vanne au 4ème étage dans une cage d'escalier, et que l'eau n'a pas coulé. Un bateau incendie des pompiers de New York et un ancien bateau de lutte contre les incendies, le "Harvey", se sont positionnés sur les berges de l'Hudson River près du site. Ils ont commencé à installer des tuyaux pour relier le WTC. Selon un pompier de NY interrogé, l'eau n'a jamais été un problème pour le WTC 7, vu qu'on y a jamais commencé la lutte contre l'incendie

Dernière modification par Fabrice (23-08-2008 23:55:15)


Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! (Coluche)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr