ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 09-06-2008 18:32:18

momotech
Membre du forum
Date d'inscription: 20-05-2007
Messages: 212

le gros pipeau de mike walter

je ne sais pas si c'est un doublon mais c'est un de mes mensonges préféré chez les défenseurs de la vo:

mike walter témoin du crash du vol 77 qui explique que si le trou est trop petit, c'est parce que les ailes se sont repliées(lol).

a déplacer peut être dans le fil humour:
http://fr.youtube.com/watch?v=Qouaq9GFtOk

son témoignage a souvent été pris comme référence pour debunker meyssan.

Hors ligne

 

#2 09-06-2008 20:01:24

momotech
Membre du forum
Date d'inscription: 20-05-2007
Messages: 212

Re: le gros pipeau de mike walter

les ailes ne se sont pas repliée lors des impacts sur les tours. on en voit parfaitement l empreinte.
pour se seraient elles mysterieusement repliées lors du crash sur le pentagone?
de plus de là ou il etait, et etant donné qu il n a jamais evoqué ce detail lors de l interview initiale, mais apres avoir recu un gros paquet de  mail le questionnant sur des "detail du crash", je pense, peut etre a mal , que c'est un gros pipeau.

je ne pense pas que la désinformation soit planifiée, mais plutôt qu elle réagit au coup par coup.
sans meyssan on aurait pas eu acces a la petite vidéo ou on ne voit rien, et ce faisant le pentagone s'est parjuré puisque leur déclaration initiale ne faisait état d'aucune vidéo en leur possession.

la le journaliste tente une réponse pour expliquer le trou trop petit, avec une explication surréaliste puisque les ailes et les moteurs conservent leur propre énergie cinétique et rien ne saurait expliquer quelle s arrêtent d un seul coup pour simplement etre tirées par la partie fixée a l avion( d'ailleurs si elles se replient elles ne sont plus fixées non).

putain c'est tellement tiré par les cheveux qu on dirait la theorie de la balle magique!!!

moi je vote gros pipeau et j assume!!
d'ailleurs :Le 21 mars 2001, sur LCI, Mike Walter avait une autre version des faits : l’avion « s’est plié comme un accordéon ». « J’ai vu le jet s’écraser sur le bâtiment. Il s’est plié comme un accordéon. Il y a eu l’explosion, une boule de feu. Je suis sorti de ma voiture. Je me suis avancé. Il y avait des débris au sol. Je les ai vus de mes propres yeux. Je ne peux pas croire qu’on peut écrire un livre affirmant le contraire. Il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’un avion a foncé sur le Pentagone. Je l’ai vu. »

http://www.pentagate.info/article26.html#nb1

Dernière modification par momotech (09-06-2008 20:10:03)

Hors ligne

 

#3 09-12-2009 04:49:34

Universalité
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 01-12-2009
Messages: 38

Re: le gros pipeau de mike walter

Il dit aussi qu'il a vu l avion de couleur gris (sous le ventre) et le AA sur la derive...
alors que l'avion vole à 850 Km/h????
Et alors qu'il est juste devant lui???? essayer de regarder passer un TGV devant vous quand il est a vitesse max et vous comprendrez alors meme que l'avion allait plus de deux fois plus vite.
Et alors qu'il est en voiture et en retard????
Et en plus il a eu le temps de voir les ailes se plier alors qu'il y a l'explosion au meme moment???
C'est XMEN.

Je crois que c'est le mec le moins credible de tous les temoins. Bravo mike et en plus il aime passer a la tv pour aider les pro vo. Il est trop c.n pour faire parti de la vo en tout cas. Je pense qu'il s agit d un temoin isolé qui a bien du aider la theorie officielle mais a bien du leur faire peur avec toutes les betises qu il dit

Hors ligne

 

#4 17-11-2010 15:26:02

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Contrairement à la foule crédule des "no-planes", "pro-missiles" et autres "fly-over", suite à mes analyses 3D de la situation, et à mon rejet rationnel et non pas mystico-politique de la VO, il me semble que le témoignage de Mike Walter n'est pas du bidon.

Il a d'abord été volontairement tronqué par les fans du missile, qui ont isolé sa phrase "It was like a cruise missile with wings" et tronqué son témoignage pour lui faire dire qu'il avait vu un missile.
Ensuite, quand il a fait une mise au point sur cette situation, il a simplement répété ce qu'il avait vu, l'impact d'un avion de ligne, et la foule des no-planes a aussitôt affirmé qu'il se contredisait et mentait.

Etant donné que son témoignage contredisait la théorie Meyssanique du missile, tout le monde a entrepris de le démolir. Maintenant, comme il gêne aussi la théorie du fly-over, qui demande expréssément aux fans du missile d'abjurer leur foi dans le missile, les amis de Craig et Aldo font également tout pour le discréditer.

Toutes ces attitudes fanatiques oublient la raison et le bon sens.
Par exemple, on nous dit qu'il ne pouvait pas voir l'impact parce que des arbres obstruaient la vue. Cette obstruction est partielle, Walter a vu la fin de trajectoire depuis sa gauche jusqu'à sa droite, et les arbres ont masqué l'avion juste avant l'impact sur une courte distance, impact qu'il a observé très bas sur le bâtiment et en ligne droite, sur ce point il ne s'est jamais contredit.

Ensuite, tout le monde juge son observation à partir de l'absurde vitesse de 850 km/h qui est proposée par un rapport officiel que tout le monde dénigre et combat, à juste titre, sauf très bizarrement sur ce point précis. Walter est journaliste et pas pilote, et il n'a pas été en mesure d'évaluer cette vitesse. Il dit simplement que l'avion était en descente rapide. Si comme je le pense, et je ne suis pas seul, qu'un Boeing 757 ne peut pas voler à 850 km/h à très basse altitude, alors cet avion volait à la vitesse maxi possible à 10-20m du sol, c'est à dire dans les 600 km/h.
Là, on peut voir certains détails comme le logo AA, par exemple.
Je me demande combien de truthers "no-plane" ont réellement vu de vrais avions, soit en volant dedans, soit de près en meeting aériens, pour dire toutes les âneries qu'on peut lire à longueur de posts.

D'autre part, l'argument qui consiste à dire que le fait qu'il y avait plusieurs journalistes du groupe Gannet dans la zone à ce moment-là est la preuve d'un complot et que ces gens sont tous de faux-témoins placés là pour ça est absurde. A contrario, le fait que la plupart des témoins-clé d'Aldo et Craig soient des policiers du Pentagone n'interpelle personne...deux poids, deux mesures, smile

Edit: "témoins-du crash"
Cette attitude constante de dénigrement des témoins du crash suppose qu'avant toute enquête on part de l'idée préconcue qu'il n'y a pas eu impact d'un avion de ligne et que tout est une gigantesque mise en scène. On n'a aucune preuve de l'un comme de l'autre, on n'a pas le droit de partir d'une idée préconcue qui pose comme principe que tous les témoins mentent ou ont été abusés par une hallucination de masse.

Les bureaux de Gannet sont à Arlington à 9mn du Pentagone et la R27 est un important point de passage vers les bureaux d'Arlington à partir de l'Interstate chaque matin. C'est tout.
Walter est resté sur les lieux, alors que d'après son témoignage, plein de témoins apeurés ont quitté immédiatement les lieux dans une indescriptible débandade, et n'ont pas témoigné. Lui est resté pour témoigner. Il est donc éminemment suspect, bien sûr.

D'autant plus qu'il dit avoir aussi vu les ailes se replier. Kolossale rigolade des "truthers" qui, refusant par avance toute idée d'un crash contre le pentagone, et manifestement peu familiers des choses de l'aéronautique n'ont pas compris qu'ils avaient affaire à un avion guidé vers un crash truqué et que le complot était là, dans la high-tech militaire de guidage d'avion et de synchro d'explosifs variés, et pas ailleurs, pas dans les témoignages, pas massivement en tous cas.

La trajectoire qu'il décrit est cohérente avec une approche en virage à gauche depuis Columbia Pike, en descente à vitesse élevée, mise à plat au passage de la R27 et finale en ligne droite à accélération maxi.
J'ai étudié cette trajectoire finale en 3D et elle est techniquement possible pour un Boeing 757.
Ce n'est pas celle de la VO "ligne au sud", ce n'est pas celle de la VO "video par le nord", ce n'est pas celle du CIT.
D'où il est il voit l'avion décrire un large virage très lisse et régulier, et il voit le ventre de l'avion: C'est un virage à gauche. Un avion en trajectoire nord aurait effectué un virage à droite, et ne lui aurait pas montré son ventre.
Cette vision est cohérente avec celle de Albert Hemphill, placé à l'Annexe en face du Pentagone, et qui a aussi observé un avion incliné sur la gauche arrivant par son épaule droite.
Manifestement, ces deux témoiganges dérangent beaucoup de monde....

Mike Walter voit aussi l'avion osciller avec de multiples corrections en trajectoire finale, dans la fameuse zone des lampadaires.
Lagasse évoque aussi ce même type de corrections brutales juste avant l'impact.
Bien sûr, comme tout lampadaire de 200kg est réputé pouvoir instantanément couper l'aile d'un avion de 100 tonnes et le mettre au tapis à la seconde même, ces détails révèlent une tendance au délire des témoins...Y-a-t-il eu calcul et analyse scientifique de ce type de collision? Non. Pas grave, tout est déjà jugé chez nos truthers "rationnels" et "impartiaux"!

Et pourtant, comme beaucoup d'autres témoins du crash, il s'étonne de la pauvreté objective des débris, de la petitesse relative du trou d'entrée, etc...
Mais comme la foule crédule des no-planes ne comprend pas ce qu'il a décrit et préfère l'explication par le missile, elle hurle en choeur à l'hallucination et au mensonge de ce témoin qu'il faut à tout prix discréditer.
Maintenant, ayant renié leur foi dans le missile, et devenus fans des idées de Craig et Aldo, les mêmes mais pour d'autres raisons, continuent leur démolition aveugle et bornée du témoignage de Mike Walter qu'ils n'ont jamais ni compris, ni vraiment soupesé.
Ca doit jubiler dans les cercles du pouvoir aux USA et ailleurs............On est parti vers dix ans d'étouffement de la vérité, et ça n'est pas parti pour changer.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (03-11-2014 18:45:55)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#5 17-11-2010 18:17:00

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

Contrairement à la foule crédule des "no-planes", "pro-missiles" et autres "fly-over", suite à mes analyses 3D de la situation, et à mon rejet rationnel et non pas mystico-politique de la VO, il me semble que le témoignage de Mike Walter n'est pas du bidon.

Il a d'abord été volontairement tronqué par les fans du missile, qui ont isolé sa phrase "It was like a cruise missile with wings" et tronqué son témoignage pour lui faire dire qu'il avait vu un missile.
Ensuite, quand il a fait une mise au point sur cette situation, il a simplement répété ce qu'il avait vu, l'impact d'un avion de ligne, et la foule des no-planes a aussitôt affirmé qu'il se contredisait et mentait.

Etant donné que son témoignage contredisait la théorie Meyssanique du missile, tout le monde a entrepris de le démolir. Maintenant, comme il gêne aussi la théorie du fly-over, qui demande expréssément aux fans du missile d'abjurer leur foi, les amis de Craig et Aldo font également tout pour le discréditer.

Toutes ces attitudes fanatiques oublient la raison et le bon sens.
Par exemple, on nous dit qu'il ne pouvait pas voir l'impact parceque des arbres obstruaient la vue. Cette obstruction est partielle, Walter a vu la fin de trajectoire depuis sa gauche jusqu'à sa droite, et les arbres ont masqué l'avion juste avant l'impact sur une courte distance, impact qu'il a observé très bas sur le bâtiment et en ligne droite, sur ce point il ne s'est jamais contredit.

Ensuite, tout le monde juge son observation à partir de l'absurde vitesse de 850 km/h qui est proposée par un rapport officiel que tout le monde dénigre et combat, à juste titre, sauf très bizarrement sur ce point précis. Walter est journaliste et pas pilote, et il n'a pas été en mesure d'évaluer cette vitesse. Il dit simplement que l'avion était en descente rapide. Si comme je le pense, et je ne suis pas seul, qu'un Boeing 757 ne peut pas voler à 850 km/h à très basse altitude, alors cet avion volait à la vitesse maxi possible à 10-20m du sol, c'est à dire dans les 600 km/h.
Là, on peut voir certains détails comme le logo AA, par exemple. Je me demande combien de truthers "no-plane" ont réellement vu de vrais avions, soit en volant dedans, soit de près en meeting aériens, pour dire toutes les âneries qu'on peut lire à longueur de posts.

D'autre part, l'argument qui consiste à dire que le fait qu'il y avait plusieurs journalistes du groupe Gannet dans la zone à ce moment-là est la preuve d'un complot et que ces gens sont tous de faux-témoins placés là pour ça est absurde. A contrario, le fait que la plupart des témoins-clé d'Aldo et Craig soient des policiers du Pentagone n'interpelle personne...deux poids, deux mesures, smile
Cela suppose avant toute enquête que l'on part de l'idée préconcue qu'il n'y a pas eu impact d'un avion de ligne et que tout est une gigantesque mise en scène.
On n'a aucune preuve de l'un comme de l'autre, on n'a pas le droit de partir d'une idée préconcue qui part du principe que tous les témoins mentent ou ont été abusés par une hallucination de masse.
Les bureaux de Gannet sont à Arlington à 9mn du Pentagone et la R27 est un important point de passage vers les bureaux d'Arlington à partir de l'Interstate chaque matin. C'est tout.
Walter est resté sur les lieux, alors que d'après son témoignage, plein de témoins apeurés ont quitté immédiatement les lieux dans une indescriptible débandade, et n'ont pas témoigné. Lui est resté pour témoigner. Il est donc éminemment suspect, bien sûr.
D'autant plus qu'il dit avoir aussi vu les ailes se replier. Kolossale rigolade des "truthers" qui, refusant par avance toute idée d'un crash contre le pentagone, et manifestement peu familiers des choses de l'aéronautique n'ont pas compris qu'ils avaient affaire à un avion guidé vers un crash truqué et que le complot était là, dans la high-tech militaire de guidage d'avion et de synchro d'explosifs variés, et pas ailleurs, pas dans les témoignages, pas massivement en tous cas.

La trajectoire qu'il décrit est cohérente avec une approche en virage à gauche depuis Columbia Pike, en descente à vitesse élevée, mise à plat au passage de la R27 et finale en ligne droite à accélération maxi.
J'ai étudié cette trajectoire finale en 3D et elle est techniquement possible pour un Boeing 757.
Ce n'est pas celle de la VO "ligne au sud", ce n'est pas celle de la VO "video par le nord", ce n'est pas celle du CIT.
D'où il est il voit l'avion décrire un large virage très lisse et régulier, et il voit le ventre de l'avion: C'est un virage à gauche. Un avion en trajectoire nord aurait effectué un virage à droite, et ne lui aurait pas montré son ventre.
Cette vision est cohérente avec celle de Albert Hemphill, placé à l'Annexe en face du Pentagone, et qui a aussi observé un avion incliné sur la gauche arrivant par son épaule droite.
Manifestement, ces deux témoiganges dérangent beaucoup de monde....
Mike Walter voit aussi l'avion osciller avec de multiples corrections en trajectoire finale, dans la fameuse zone des lampadaires.
Lagasse évoque aussi ce même type de corrections brutales juste avant l'impact.
Bien sûr, comme tout lampadaire de 200kg est réputé pouvoir instantanément couper l'aile d'un avion de 100 tonnes et le mettre au tapis à la seconde même, ces détails révèlent une tendance au délire des témoins...Y-a-t-il eu calcul et analyse de ce type de collision? Non. Tout est déjà jugé chez nos truthers "rationnels" et "impartiaux"!
Et pourtant, comme beaucoup d'autres témoins du crash, il s'étonne de la pauvreté objective des débris, de la petitesse relative du trou d'entrée, etc...
Mais comme la foule crédule des no-planes ne comprend pas ce qu'il a décrit et préfère l'explication par le missile, elle hurle en choeur à l'hallucination et au mensonge de ce témoin qu'il faut à tout prix discréditer.
Maintenant, ayant aburé leur foi dans le missile, et devenus fans des idées de Craig et Aldo, les mêmes mais pour d'autres raisons, continuent leur démolition aveugle et bornée du témoignage de Mike Walter qu'ils n'ont jamais ni compris, ni vraiment soupesé.
Ca doit jubiler dans les cercles du pouvoir aux USA et ailleurs............On est parti vers dix ans d'étouffement de la vérité, et ça n'est pas parti pour changer.

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/walterofficialpath.jpg

1)Mike Walter, dans ses propos initiaux:

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/walterclippedpole.gif

Remarquez qu'il pointe du doigt le premier lampadaire à être frappé par le vol 77.

Question: pourquoi Mike Walter n'a t-il pas parlé du deuxième lampadaire, celui qui s'est encastré dans le pare-brise de Lloyd England?

____________________________________________________________________________

2) Un peu plus tard, il affirme ceci:

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/walterbankgif.gif

Question: en quoi un tel virage vers la droite est-il contradictoire avec les témoignages du CIT?

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/10/allgroupsmap.jpg

____________________________________________________________________________

3)Mike Walter a affirmé sur LCI qu'il avait vu l'avion "s'écraser en accordéon" sur la façade:



Dans une autre interview, il dit ceci:

GUMBEL: Did you see it hit the Pentagon? Was the plane coming in horizontally or did it, in fact, go on its wing as--as it impacted the building?

Mr. WALTER: You know, the--the--the--there were trees there that kind of obstructed it, so I kind of--I saw it go in. I'm not sure if it turned at an angle. I've heard some people say that's what it did. All I know is it--it created a huge explosion and massive fireball and--and you knew instantaneously that--that everybody on that plane was dead. It was completely eviscerated.

And from the same show

GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?

Mr. WALTER: Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away. I mean, some people were going on the emergency lanes, and they were going forward while others were trying to back up. But one woman in front of me was in a panic and waving everyone back, saying, 'Back up. Back up. They've just hit the Pentagon.' It was--it was total chaos.

Question: Mike Walter a t'il vu ou non l'avion s'écraser?

________________________________________________________________________________

4) Dernièrement, Mike Walter, dans une interview réalisée à gauche de la station Citgo, affirme ceci:



Question: Mike Walter soutient-il la trajectoire sud ou la trajectoire nord?

Dernière modification par Jonas061 (17-11-2010 18:33:08)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#6 17-11-2010 19:05:31

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

1-Parce qu'il n'a pas tout vu:
Tu vois arriver un avion par ta gauche, il passe devant toi à au moins 600km/h et s'écrase sur le Pentagone.
La scène dure moins de 3 secondes, tu suis l'avion des yeux, tu peux le voir couper le premier lampadaire, et l'instant d'après tes yeux sont loins de la scène. Cette question n'est pas franchement critique, stop aux noeuds au cerveau svp!

2-Il a fait un geste de virage vers la droite, il ne dit jamais si le virage était à droite ou à gauche, mais il dit que d'où il était placé il a vu l'avion en virage et il a vu le ventre de l'avion: Description d'un virage à gauche, pas à droite.

3-Il y a un doute en effet, mais il a répété plusieurs fois qu'il a vu l'impact, même si des arbres on masqué une partie de la trajectoire finale:
Il faut arrêter de finasser: Tu es à 100m-200m d'un avion de ligne de 45m de long en trajectoire d'impact, même si cet impact t'est masqué à 50%, tu ne peux pas confondre avec une ressource et un survol!
Encore une fois, est-ce que vous avez vu de vrais avions en vol en meeting?
EDIT DU 18-11:
Par ailleurs, la question du journaliste qui semble le troubler est pour le moins étrange:
"GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?"
"Dites moi, si vous le pouvez, à propos de la façon dont le_l'avion a frappé le bâtiment. Je vous demande ça parce que, dans les images que nous avons vu, il semble y avoir une entaille sur le côté du Pentagone comme si l'avion était entré verticalement au lieu d'entrer horizontalement. Pouvez-vous me dire quelque chose à ce propos?"
Moi, à une question pareille, je dirais simplement: Verticalement? Ah bon? Vous suggérez quoi comme aéronef? Lui il a été pas mal destabilisé par cette question absurde et inattendue. Mais OK, comme il fait partie du complot, etc, etc.....

4-Conclusion carrément malhonnête: Il est interviewé à la station Citgo, mais raconte ce qu'il a vu depuis la R27, alors on traduit ses gestes comme si il avait vu l'avion de la Station elle même. Donc passage par le nord. Hallucinant! C'est surréaliste de c..n...rie ou de malhonnêteté!

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-11-2010 10:28:33)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#7 17-11-2010 19:40:33

SHA GUA DAN
Invité

Re: le gros pipeau de mike walter

Jonas061 a écrit:

Dans une autre interview, il dit ceci:

GUMBEL: Did you see it hit the Pentagon? Was the plane coming in horizontally or did it, in fact, go on its wing as--as it impacted the building?

Mr. WALTER: You know, the--the--the--there were trees there that kind of obstructed it, so I kind of--I saw it go in. I'm not sure if it turned at an angle. I've heard some people say that's what it did. All I know is it--it created a huge explosion and massive fireball and--and you knew instantaneously that--that everybody on that plane was dead. It was completely eviscerated.

And from the same show

GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?

Mr. WALTER: Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away. I mean, some people were going on the emergency lanes, and they were going forward while others were trying to back up. But one woman in front of me was in a panic and waving everyone back, saying, 'Back up. Back up. They've just hit the Pentagon.' It was--it was total chaos.


Une traduction stp.

 

#8 17-11-2010 19:42:40

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

4-Conclusion carrément malhonnête: Il est interviewé à la station Citgo, mais raconte ce qu'il a vu depuis la R27, alors on traduit ses gestes.. Bla bala bala

les "lapsus" gestuels valent tous les lapsus révélateurs... 
En plus, le journaliste qui fait l'interview emmène son témoin sur les lieus... Comme le ferait un enquêteur consciencieux genre :
Vous étiez où , vous faisiez quoi ? qu'est ce que vous avez vu ? ...
Et paf ! le mec se tourne dans le mauvais sens !

Avec une vraie enquête, l'ami Micke aurait  perdu la confiance de l'enquêteur ici...
Ce qui lui aurait valu d'être interrogé ensuite beaucoup moins aimablement...

Dernière modification par Armageddon (19-11-2010 12:58:01)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#9 18-11-2010 10:13:47

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Armageddon a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

4-Conclusion carrément malhonnête: Il est interviewé à la station Citgo, mais raconte ce qu'il a vu depuis la R27, alors on traduit ses gestes.. Bla bala bala

les "lapsus" gestuelles valent tous les lapsus révélateurs... 
En plus, le journaliste qui fait l'interview emmène son témoin sur les lieus... Comme le ferait un enquêteur consciencieux genre :
Vous étiez où , vous faisiez quoi ? qu'est ce que vous avez vu ? ...
Et paf ! le mec se tourne dans le mauvais sens !

Avec une vraie enquête, l'ami Micke aurait  perdu la confiance de l'enquêteur ici...
Ce qui lui aurait valu d'être interrogé ensuite beaucoup moins aimablement...

C'est pas du lapsus gestuel, ça c'est ton interprétation.
Il décrit ce qu'il a vu depuis son emplacement sur la R27, point barre.

D'ailleurs on peut se poser la question: "Pourquoi l'interviewer a-t-il filmé l'interview de Walter à un  emplacement comme le côté nord de la station Citgo au lieu de le faire dans la zone de son observation"?

Intention maligne? je me le demande tout haut quand je constate que ça ouvre le chemin à des interprétations comme celle que tu défends...


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#10 18-11-2010 10:24:42

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

SHA GUA DAN a écrit:

Jonas061 a écrit:

Dans une autre interview, il dit ceci:

GUMBEL: Did you see it hit the Pentagon? Was the plane coming in horizontally or did it, in fact, go on its wing as--as it impacted the building?

Mr. WALTER: You know, the--the--the--there were trees there that kind of obstructed it, so I kind of--I saw it go in. I'm not sure if it turned at an angle. I've heard some people say that's what it did. All I know is it--it created a huge explosion and massive fireball and--and you knew instantaneously that--that everybody on that plane was dead. It was completely eviscerated.

And from the same show

GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?

Mr. WALTER: Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away. I mean, some people were going on the emergency lanes, and they were going forward while others were trying to back up. But one woman in front of me was in a panic and waving everyone back, saying, 'Back up. Back up. They've just hit the Pentagon.' It was--it was total chaos.


Une traduction stp.

J'en ai traduit un bout, la question du journaliste précedant la réponse embarassée en gras, ca me parait intéressant: Voir le post précédent, ici:
http://forum.reopen911.info/p239590-hie … ml#p239590

Par ailleurs, la question du journaliste qui semble le troubler est pour le moins étrange:

"GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?"

"Dites moi, si vous le pouvez, à propos de la façon dont le_l'avion a frappé le bâtiment. Je vous demande ça parce que, dans les images que nous avons vu, il semble y avoir une entaille sur le côté du Pentagone comme si l'avion était entré verticalement au lieu d'entrer horizontalement. Pouvez-vous me dire quelque chose à ce propos?"

Moi, à une question pareille, je dirais simplement: Verticalement? Ah bon? Vous suggérez quoi comme aéronef? Lui il a été pas mal destabilisé par cette question absurde et inattendue. Mais OK, comme il fait partie du complot, etc, etc.....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-11-2010 10:30:06)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#11 18-11-2010 17:12:05

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

SHA GUA DAN a écrit:

Jonas061 a écrit:

Dans une autre interview, il dit ceci:


Une traduction stp.

J'en ai traduit un bout, la question du journaliste précedant la réponse embarassée en gras, ca me parait intéressant: Voir le post précédent, ici:
http://forum.reopen911.info/p239590-hie … ml#p239590

Par ailleurs, la question du journaliste qui semble le troubler est pour le moins étrange:

"GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?"

"Dites moi, si vous le pouvez, à propos de la façon dont le_l'avion a frappé le bâtiment. Je vous demande ça parce que, dans les images que nous avons vu, il semble y avoir une entaille sur le côté du Pentagone comme si l'avion était entré verticalement au lieu d'entrer horizontalement. Pouvez-vous me dire quelque chose à ce propos?"

Moi, à une question pareille, je dirais simplement: Verticalement? Ah bon? Vous suggérez quoi comme aéronef? Lui il a été pas mal destabilisé par cette question absurde et inattendue. Mais OK, comme il fait partie du complot, etc, etc.....

Je ne suis pas en train de prétendre que Mike Walter "fait partie du complot".
Je voulait juste faire remaquer qu'il n'y avait aucune raison de faire de ses déclarations paroles d'évangile.
Lors de son interview avec Gumble, il a déclaré ne pas avoir vu véritablement l'impact à cause des arbres qui obstruaient sa vue.
Plus tard, sur LCI, il affirme avoir vu l'avion s'écraser comme un accordéon sur la façade.
Si on considère ces déclarations initiales à propos de ces arbres qui ont obstrué sa vue, on ne peut que conclure qu'il a délibéremment menti à la chaîne française, non pas parce qu'il est de connivence avec les comploteurs mais probablement pour avoir la préseance auprès des médias étrangers en tant que témoin direct du crash sur le Pentagone.
N'oublions pas que Mike Walter fut sans aucun doute le témoin le plus sollicité par les médias US au lendemain des attentats.
Les interviews qu'il a donné à propos de cette attaque sont pléthore.


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#12 18-11-2010 22:54:09

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Jonas061 a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

SHA GUA DAN a écrit:


Une traduction stp.

J'en ai traduit un bout, la question du journaliste précedant la réponse embarassée en gras, ca me parait intéressant: Voir le post précédent, ici:
http://forum.reopen911.info/p239590-hie … ml#p239590

Par ailleurs, la question du journaliste qui semble le troubler est pour le moins étrange:

"GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?"

"Dites moi, si vous le pouvez, à propos de la façon dont le_l'avion a frappé le bâtiment. Je vous demande ça parce que, dans les images que nous avons vu, il semble y avoir une entaille sur le côté du Pentagone comme si l'avion était entré verticalement au lieu d'entrer horizontalement. Pouvez-vous me dire quelque chose à ce propos?"

Moi, à une question pareille, je dirais simplement: Verticalement? Ah bon? Vous suggérez quoi comme aéronef? Lui il a été pas mal destabilisé par cette question absurde et inattendue. Mais OK, comme il fait partie du complot, etc, etc.....

Je ne suis pas en train de prétendre que Mike Walter "fait partie du complot".
Je voulait juste faire remaquer qu'il n'y avait aucune raison de faire de ses déclarations paroles d'évangile.
Lors de son interview avec Gumble, il a déclaré ne pas avoir vu véritablement l'impact à cause des arbres qui obstruaient sa vue.
Plus tard, sur LCI, il affirme avoir vu l'avion s'écraser comme un accordéon sur la façade.
Si on considère ces déclarations initiales à propos de ces arbres qui ont obstrué sa vue, on ne peut que conclure qu'il a délibéremment menti à la chaîne française, non pas parce qu'il est de connivence avec les comploteurs mais probablement pour avoir la préseance auprès des médias étrangers en tant que témoin direct du crash sur le Pentagone.
N'oublions pas que Mike Walter fut sans aucun doute le témoin le plus sollicité par les médias US au lendemain des attentats.
Les interviews qu'il a donné à propos de cette attaque sont pléthore.

_Sa réponse aux critiques multiples a été que les arbres ont obstrué sa vue sur une petite partie de la trajectoire finale après la traversée de la R27 mais pas au point d'impact: "There are some trees that are adjacent to 27 the road I was stuck on, so the jet went out of sight momentarily. Then I picked it up as it struck very low into the Pentagon. ".
"Il y a quelques arbres sur le bord de la R27, la route où j'étais à l'arrêt, ce qui fait que le jet a été momentanément hors de vue. Puis je l'ai revu quand il a impacté très bas dans le Pentagone."
On sait de source sure qu'il ment et l'affaire a déjà été jugée, n'est-ce pas?

_La question tout-a-fait incongrue et surréaliste de ce Mr Gumble, et qui a provoqué la "non-réponse" reprochée à Walter ne semble pas t'avoir marqué particulièrement. Un commentaire là-dessus?
Tu répondrais quoi si on te disait qu'il semble, d'après les images qui ont été vues, que le trou ait été fait par un avion arrivant verticalement et qu'on te demande ton sentiment là-dessus?

_Quand on est placé comme Walter sur la R27 et que l'on observe de profil un avion de ligne en descente et en virage à au moins 600 km/h qui passe vers Citgo (N ou S) à 20-25m de haut, et rase la R27 à environ 80m devant soi, on ne peut pas confondre une trajectoire d'impact avec une trajectoire de survol, les deux courbes doivent obligatoirement diverger depuis un point entre Citgo et la R27, avec une différence de 30m de haut minimum au niveau de la façade.
La physique de vol a des lois, même si Craig et Aldo s'en moquent éperdument.
L'illusion du fly-over est inopérante sous cet angle de vue. Que l'avion soit passé au nord ou au sud de Citgo n'y change rien.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-11-2010 23:07:02)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#13 19-11-2010 12:54:47

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

Jonas061 a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

J'en ai traduit un bout, la question du journaliste précedant la réponse embarassée en gras, ca me parait intéressant: Voir le post précédent, ici:
http://forum.reopen911.info/p239590-hie … ml#p239590

Par ailleurs, la question du journaliste qui semble le troubler est pour le moins étrange:

"GUMBEL: Tell me, if you could, about the manner in which the--the plane struck the building. I ask that because, in the pictures we have seen, it appears to be a gash in the side of the Pentagon as if the plane went in vertically as opposed to horizontally. Can you tell me anything about that?"

"Dites moi, si vous le pouvez, à propos de la façon dont le_l'avion a frappé le bâtiment. Je vous demande ça parce que, dans les images que nous avons vu, il semble y avoir une entaille sur le côté du Pentagone comme si l'avion était entré verticalement au lieu d'entrer horizontalement. Pouvez-vous me dire quelque chose à ce propos?"

Moi, à une question pareille, je dirais simplement: Verticalement? Ah bon? Vous suggérez quoi comme aéronef? Lui il a été pas mal destabilisé par cette question absurde et inattendue. Mais OK, comme il fait partie du complot, etc, etc.....

Je ne suis pas en train de prétendre que Mike Walter "fait partie du complot".
Je voulait juste faire remaquer qu'il n'y avait aucune raison de faire de ses déclarations paroles d'évangile.
Lors de son interview avec Gumble, il a déclaré ne pas avoir vu véritablement l'impact à cause des arbres qui obstruaient sa vue.
Plus tard, sur LCI, il affirme avoir vu l'avion s'écraser comme un accordéon sur la façade.
Si on considère ces déclarations initiales à propos de ces arbres qui ont obstrué sa vue, on ne peut que conclure qu'il a délibéremment menti à la chaîne française, non pas parce qu'il est de connivence avec les comploteurs mais probablement pour avoir la préseance auprès des médias étrangers en tant que témoin direct du crash sur le Pentagone.
N'oublions pas que Mike Walter fut sans aucun doute le témoin le plus sollicité par les médias US au lendemain des attentats.
Les interviews qu'il a donné à propos de cette attaque sont pléthore.

_Sa réponse aux critiques multiples a été que les arbres ont obstrué sa vue sur une petite partie de la trajectoire finale après la traversée de la R27 mais pas au point d'impact: "There are some trees that are adjacent to 27 the road I was stuck on, so the jet went out of sight momentarily. Then I picked it up as it struck very low into the Pentagon. ".
"Il y a quelques arbres sur le bord de la R27, la route où j'étais à l'arrêt, ce qui fait que le jet a été momentanément hors de vue. Puis je l'ai revu quand il a impacté très bas dans le Pentagone."
On sait de source sure qu'il ment et l'affaire a déjà été jugée, n'est-ce pas?

_La question tout-a-fait incongrue et surréaliste de ce Mr Gumble, et qui a provoqué la "non-réponse" reprochée à Walter ne semble pas t'avoir marqué particulièrement. Un commentaire là-dessus?
Tu répondrais quoi si on te disait qu'il semble, d'après les images qui ont été vues, que le trou ait été fait par un avion arrivant verticalement et qu'on te demande ton sentiment là-dessus?

_Quand on est placé comme Walter sur la R27 et que l'on observe de profil un avion de ligne en descente et en virage à au moins 600 km/h qui passe vers Citgo (N ou S) à 20-25m de haut, et rase la R27 à environ 80m devant soi, on ne peut pas confondre une trajectoire d'impact avec une trajectoire de survol, les deux courbes doivent obligatoirement diverger depuis un point entre Citgo et la R27, avec une différence de 30m de haut minimum au niveau de la façade.
La physique de vol a des lois, même si Craig et Aldo s'en moquent éperdument.
L'illusion du fly-over est inopérante sous cet angle de vue. Que l'avion soit passé au nord ou au sud de Citgo n'y change rien.

Pour ce qui est de son véritable champ de vision au moment de l'impact, j'ai plutôt tendance à privilégier celles de ses déclarations qui ont directement fait suite aux évènements.
Le premier témoignage de Mike Walter fait état de ceci:

"Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away."

"Bien, comme je le disais, vous savez, ils y avaient des arbres qui obstruaient ma vue, donc je l'ai vu approcher, ensuite les arbres, et ensuite j'ai vu la boule de feu et la fumée. Plusieurs personnes ont dit que l'avion est en réalité venu sur son côté, de cette façon. Mais je ne peux pas vous dire Bryant. Je sais juste que ce que j'ai vu était une boule de feu massive, une puissante explosion et une épaisse colonne de fumée et un désordre absolu pendant que les gens essayaient de fuire."


Pour moi, ce commentaire est sans ambiguïté: Mike Walter affirme ne pas avoir été en mesure de voir l'impact en lui-même.
Il a simplement vu l'avion arriver, puis la boule de feu, mais pas l'impact à cause des arbres qui se trouvaient sur sa route.

La question de Gumble peut certes paraître saugrenue, mais si Mike Walter avait effectivement vu l'impact, il lui aurait simplement certifié que l'avion s'était écrasé horizontalement et non pas verticalement.
L'hésitation qui ressort de sa réponse et en parfaite contradiction avec la pleine certitude dont il a fait preuve dans ses interviews ultérieures.

L'interview que tu cites, dans laquelle il affirme avoir finalement vu cet impact, date de 2005.
Juste après le passage que tu as souligné, il déclare également que les ailes de l'avion se sont repliées.
"The wings folded back and it was like watching someone slam an empty aluminum can into a wall."
Je trouve quand même assez étonnant qu'il ait pu opérer un tel revirement 4 ans plus tard, et surtout qu'il se soit soudainement mis à corroborer une théorie qui était alors en pleine expension chez les défenseurs de la version officielle qui s'étaient fait forts d'expliquer les dimensions relativement faibles du trou d'entrée.

Du reste, on l'a vu, le trou d'entrée était situé très bas au niveau de la façade.
Si on se réfère à la localisation de Walter au moment de l'attaque (il se trouvait au milieu d'une belle brochette de journalistes de USA Today), et de la topographie des lieux (en prenant notamment en compte ces fameux arbres qui ont obstrué sa vue), il paraît évident qu'il n'était effectivement pas en mesure, comme il l'a lui même affirmé à l'origine, de voir l'avion impacter la façade.

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/262a.jpg

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/tpentagontreescloseup.jpg

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/route27lie10.jpg

Dernière modification par Jonas061 (19-11-2010 15:53:02)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#14 19-11-2010 13:12:18

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6648

Re: le gros pipeau de mike walter

Qu'est-ce qu'il foutait sur le lampadaire Pole ? lol

Hors ligne

 

#15 19-11-2010 13:21:33

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

La question de Gumble peut certes paraître saugrenue, mais si Mike Walter avait effectivement vu l'impact, il lui aurait simplement certifié que l'avion s'était écrasé horizontalement et non pas verticalement.
L'hésitation qui ressort de sa réponse et en parfaite contradiction avec la pleine certitude dont il a fait preuve dans ses interviews ultérieures.

D'une part, la question de Gumble n'a rien de saurgrenue puisque l'impacte à la verticale est une éventalité aui a taraudée, entre autres, les experts interrogés par Dasquié.
http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13752

En tout cas, la question de Gumble est sans ambiguité et celle de Mike aurait pu l'être tout autant. Si Mike Walter a vu l'avion lui passer sous le nez du point où il est supposé l'avoir vu.
Comment pourrait-il avoir un doute entre une trajectoire verticale ou horizontale ?

Dernière modification par Armageddon (19-11-2010 13:22:03)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#16 19-11-2010 13:26:25

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

larez a écrit:

Qu'est-ce qu'il foutait sur le lampadaire Pole ? lol

C'est juste un jour où il faisait beau...


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#17 19-11-2010 13:27:12

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: le gros pipeau de mike walter

larez : j'admirais le paysage.
Et je photographiais les avions wink


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#18 20-11-2010 19:33:18

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

@ Jonas061

Tu dis ceci:
"Pour ce qui est de son véritable champ de vision au moment de l'impact, j'ai plutôt tendance à privilégier celles de ses déclarations qui ont directement fait suite aux évènements.
Le premier témoignage de Mike Walter fait état de ceci:

"Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away."

"Bien, comme je le disais, vous savez, ils y avaient des arbres qui obstruaient ma vue, donc je l'ai vu approcher, ensuite les arbres, et ensuite j'ai vu la boule de feu et la fumée. Plusieurs personnes ont dit que l'avion est en réalité venu sur son côté, de cette façon. Mais je ne peux pas vous dire Bryant. Je sais juste que ce que j'ai vu était une boule de feu massive, une puissante explosion et une épaisse colonne de fumée et un désordre absolu pendant que les gens essayaient de fuir."

Pour moi, ce commentaire est sans ambiguïté: Mike Walter affirme ne pas avoir été en mesure de voir l'impact en lui-même.
Il a simplement vu l'avion arriver, puis la boule de feu, mais pas l'impact à cause des arbres qui se trouvaient sur sa route."


Est-ce vraiment le premier témoignage, ou une réponse ultérieure à la polémique sur la restriction de son champ de vision par le bouquet d'arbres?
Cette interview par Bryant Gumbel de CBS est du 12 Septembre, ce n'est pas le premier témoignage de Mike Walter. Les premières déclarations de Mike Walter sont peut-être ambigues sur sa vision ou non du crash, mais elle ne font pas mention d'une obstruction précise du champ de vision par des arbres.

Ces 3 arbres semblent avoir été d'assez petite taille et ne constituaient pas une barrière totalement opaque. On dirait de jeunes pins. Un avion de 45m de long peut très bien ne pas avoir été totalement masqué.
Par exemple, dans cette video, on ne voit pas l'avion tout le temps mais on comprend bien la manoeuvre: http://www.liveleak.com/view?i=2f7_1278948365
On voit l'avion en légère descente, il atteint son point le plus bas au moment où il passe derrière la tribune, on le voit ressurgir en ressource, l'interruption n'empêche pas la compréhension de ce qui s'est passé. Si il avait percuté la piste et explosé au lieu de remonter, personne ne douterait d'un crash.

De toute façon, on se trouve avec une alternative simple au plan logique si tout le monde admet qu'il a vu ce B757 AA franchir la R27:

Quelque soit la vision finale de Mike Walter, ce qui est décrit est un avion en descente fonçant vers le Pentagone en trajectoire de collision. Si l'avion était derrière ces arbres au moment de l'explosion, il peut avoir été masqué totalement ou partiellement, et son témoignage de l'impact peut être sujet à discussion sur les détails de ce point particulier, mais.....
Si il s'agissait d'un avion destiné à  survoler le Pentagone, alors il aurait été en montée dès le passage de la R27, au-dessus du niveau des lampadaires et au-dessus du niveau des arbres, donc tout le temps visible jusqu'à l'explosion.
SVP revoir encore ça pour piger:

Aucun témoignage ne dit ça, et celui de Walter non plus.
Alors si un avion est passé au-dessus de la R27, ce que tout le monde a vu, que ce soit N ou S Citgo peu importe, et s'il n'a pas impacté, ce que les détracteurs de Walter affirment, sachant que personne placé en vue de profil ne l'a vu survoler les toits au moment de l'explosion (Dihle et Roberts n'étaient pas dehors et n'ont pas vu l'explosion), alors qu'est-il devenu cet avion? Instantanément téléporté dans le Triangle des Bermudes au moment de l'explosion?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (03-11-2014 18:54:29)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#19 20-11-2010 19:40:42

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Armageddon a écrit:

La question de Gumble peut certes paraître saugrenue, mais si Mike Walter avait effectivement vu l'impact, il lui aurait simplement certifié que l'avion s'était écrasé horizontalement et non pas verticalement.
L'hésitation qui ressort de sa réponse et en parfaite contradiction avec la pleine certitude dont il a fait preuve dans ses interviews ultérieures.

D'une part, la question de Gumble n'a rien de saurgrenue puisque l'impacte à la verticale est une éventalité aui a taraudée, entre autres, les experts interrogés par Dasquié.
http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13752

En tout cas, la question de Gumble est sans ambiguité et celle de Mike aurait pu l'être tout autant. Si Mike Walter a vu l'avion lui passer sous le nez du point où il est supposé l'avoir vu.
Comment pourrait-il avoir un doute entre une trajectoire verticale ou horizontale ?

Cette façon de voir les chose est pour le moins curieuse, car admettre qu'une évocation d'un impact par un avion de ligne à la verticale est tout-à-fait normale, c'est ta logique, plutôt singulière et très tordue, et appeler Dasquié à la rescousse est de ta responsabilité et ne t'honore pas.
Je ne descendrais pas à ce niveau de débat, désolé...........


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#20 22-11-2010 19:18:08

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

@ Jonas061

Tu dis ceci:
"Pour ce qui est de son véritable champ de vision au moment de l'impact, j'ai plutôt tendance à privilégier celles de ses déclarations qui ont directement fait suite aux évènements.
Le premier témoignage de Mike Walter fait état de ceci:

"Well, as I said, you know, there were trees obstructing my view, so I saw it as it went--and then the--then the trees, and then I saw the--the fireball and the smoke. Some people have said that the plane actually sent on its side and in that way. But I can't tell you, Bryant. I just know that what I saw was this massive fireball, a huge explosion and--and a--the thick column of smoke and then an absolute bedlam on those roads as people were trying to get away."

"Bien, comme je le disais, vous savez, ils y avaient des arbres qui obstruaient ma vue, donc je l'ai vu approcher, ensuite les arbres, et ensuite j'ai vu la boule de feu et la fumée. Plusieurs personnes ont dit que l'avion est en réalité venu sur son côté, de cette façon. Mais je ne peux pas vous dire Bryant. Je sais juste que ce que j'ai vu était une boule de feu massive, une puissante explosion et une épaisse colonne de fumée et un désordre absolu pendant que les gens essayaient de fuir."

Pour moi, ce commentaire est sans ambiguïté: Mike Walter affirme ne pas avoir été en mesure de voir l'impact en lui-même.
Il a simplement vu l'avion arriver, puis la boule de feu, mais pas l'impact à cause des arbres qui se trouvaient sur sa route."


Est-ce vraiment le premier témoignage, ou une réponse ultérieure à la polémique sur la restriction de son champ de vision par le bouquet d'arbres?
Cette interview par Bryant Gumbel de CBS est du 12 Septembre, ce n'est pas le premier témoignage de Mike Walter. Les premières déclarations de Mike Walter sont peut-être ambigues sur sa vision ou non du crash, mais elle ne font pas mention d'une obstruction précise du champ de vision par des arbres.

Ces 3 arbres semblent avoir été d'assez petite taille et ne constituaient pas une barrière totalement opaque. On dirait de jeunes pins. Un avion de 45m de long peut très bien ne pas avoir été totalement masqué.
Par exemple, dans cette video, on ne voit pas l'avion tout le temps mais on comprend bien la manoeuvre: http://www.liveleak.com/view?i=2f7_1278948365
On voit l'avion en légère descente, il atteint son point le plus bas au moment où il passe derrière la tribune, on le voit ressurgir en ressource, l'interruption n'empêche pas la compréhension de ce qui s'est passé. Si il avait percuté la piste et explosé au lieu de remonter, personne ne douterait d'un crash.

De toute façon, on se trouve avec une alternative simple au plan logique si tout le monde admet qu'il a vu ce B757 AA franchir la R27:

Quelque soit la vision finale de Mike Walter, ce qui est décrit est un avion en descente fonçant vers le Pentagone en trajectoire de collision. Si l'avion était derrière ces arbres au moment de l'explosion, il peut avoir été masqué totalement ou partiellement, et son témoignage de l'impact peut être sujet à discussion sur les détails de ce point particulier, mais.....
Si il s'agissait d'un avion destiné à  survoler le Pentagone, alors il aurait été en montée dès le passage de la R27, au-dessus du niveau des lampadaires et au-dessus du niveau des arbres, donc tout le temps visible jusqu'à l'explosion.

Aucun témoignage ne dit ça, et celui de Walter non plus.
Alors si un avion est passé au-dessus de la R27, ce que tout le monde a vu, que ce soit N ou S Citgo peu importe, et s'il n'a pas impacté, ce que les détracteurs de Walter affirment, sachant que personne placé en vue de profil ne l'a vu survoler les toits au moment de l'explosion (Dihle et Roberts n'étaient pas dehors et n'ont pas vu l'explosion), alors qu'est-il devenu cet avion? Instantanément téléporté dans le Triangle des Bermudes au moment de l'explosion?

En ce qui concerne tout d'abord le témoignage de Mike Walter, rien n'indique qu'il ait prétendu avoir vu l'impact en lui-même à l’occasion d’un témoignage qu’il aurait pu donner avant d'être interrogé par Bryant Gumble sur CBS.
Par exemple, dans cet article de CNN, en date du 11 septembre, il n'est pas question d'impact ni d'ailes repliées :
http://edition.cnn.com/2001/US/09/11/at … eir.words/

Pour ce qui est des arbres qui auraient obstrué sa vue, en voici une image plus précise:
http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/arbrespentagon.jpg

Ma conviction, au regard de tous ces éléments, est que Mike Walter n’a pas pu être un témoin direct de l’impact.
La description détaillée du crash qu’il donna en 2005 est tellement à l’opposée de la vague incertitude qui transpirait de ses déclarations initiales sur CBS que je ne peux m’empêcher d’y voir un cas assez pathétique de mégalomanie.
Ses interventions répétées auprès des médias US et étrangers, dont il se félicite lui-même, me confortent d’ailleurs dans cette opinion :
http://www.waltermedia.tv/about.php?bio=mike

Pour ce qui touche maintenant aux incidences du reste du témoignage de Mike Walter sur la crédibilité de la théorie du flyover, je te concède volontiers que si Walter était effectivement positionné devant ce bouquet d’arbres au moment du crash, il aurait certainement remarquer le survol.

Cependant, pour rappel, la théorie du flyover n’engage que le CIT.
Le fait que l’on fasse remarquer la qualité de leur travail d’investigation ne signifie pas pour autant que l’on adhère sans réserve à leurs conclusions.
A plusieurs reprises, j’ai exprimé mes doutes quant à la possibilité que le vol AA77 ait pu survoler le toit du Pentagone.
J’ai n’ai pas hésité à évoquer ce que je continue à considérer comme un argument majeur en faveur de la trajectoire sud, à savoir les dégâts causés au générateur placé devant la façade impactée.
Il serait extrêmement difficile d’expliquer ces dégâts s’il on devait ne retenir que la trajectoire nord.
D’ailleurs, à ma connaissance, ni le CIT ni aucun membre de ce forum n’est parvenu à solutionner ce problème de façon pertinente.
Très franchement, pour qui voudrait défendre la trajectoire sud, la seule mention de ce générateur pourrait presque suffire selon moi à emporter la conviction d’autrui.
Inutile, par conséquent, de brandir les déclarations fort controversées de l’omniscient et omniprésent Mike Walter…

Mon objectif est ici de te convaincre (le bien grand mot), que le groupe de témoins dont fait partie Mike Walter n’est pas plus crédible que ceux qui ont décrit une trajectoire nord.

J’aurai pu ne pas m’arrêter à Mike Walter.

Deux autres exemples parmi les journalistes de USA Today :

Mary An Owens:

Once it passed, I raised slightly and grimaced as the left wing dipped and scraped the helicopter area just before the nose crashed into the southwest wall of the Pentagon.Still gripping the wheel, I could feel both the car and my heart jolt at the moment of impact. An instant inferno blazed about 125 yards from me.
"J'ai monté légèrement et j'ai grimacé au moment où l'aile gauche cassa et racla la piste d'hélicoptère juste avant que le nez ne s'écrase sur la façade sud-ouest su Pentagone".
"The fuselage hit the ground and blew up".
"Le fuselage a frappé le sol et a explosé".
http://www.911review.com/articles/bart/ … OwensMary2


Vin Narayan :At 9:35 a.m., I pulled alongside the Pentagon. With traffic at a standstill, my eyes wandered around the road, looking for the cause of the traffic jam. Then I looked up to my left and saw an American Airlines jet flying right at me. The jet roared over my head, clearing my car by about 25 feet. The tail of the plane clipped the overhanging exit sign above me as it headed straight at the Pentagon.
"A 9h35 du matin, je roulai le long du Pentagone. Avec le trafic au point mort, mes yeux ont erré autour de la route, cherchant la cause de l'embouteillage. Ensuite, j’ai regardé à ma gauche et j’ai vu un avion d’American Airlines venir droit à moi. L’avion a hurlé au dessus de ma tête, purifiant ma voiture à environ 25 pieds. La queue de l'avion a coupé le panneau de sortie au dessus de moi au moment où il se dirigeait droit sur le Pentagone"
http://www.usatoday.com/news/nation/200 … person.htm

Deux éléments me dérangent à propos de ce dernier témoignage :

1)Le fait qu’il évoque des dégâts sur un panneau de sortie, lequel ressemble en principe à ça :

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/i395nbexit008b02.jpg

Le seul panneau semblable aux abords du Pentagone :

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/panneau.jpg

Il s’agit du panneau qui jouxte le bouquet d’arbres qui ont empêché Mike Walter d’être témoin de l’impact.

C’est ce détail qui a notamment permis de localiser Vin Narayanan au moment du crash :

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/11/262a.jpg


2)Le fait qu’il n’ai pas parlé de la chute des lampadaires ni du taxi de Lloyd England

Comme Vin Narayan l’a lui-même affirmé, le traffic était au point mort.
A ce moment là, son véhicule se trouvait très exactement en dessous du panneau de sortie.

Comment Vin Narayan a t-il pu ne pas voir le premier lampadaire à avoir été percuté par l’avion avant de s’encastrer dans le pare-brise de Lloyd ?
Il était pourtant idéalement placé, le lampadaire en question étant situé à seulement quelques mètres de lui au moment du passage de l’appareil.
Cela est parfaitement visible sur les photos ci-dessus ainsi que sur l’animation suivante :



Qui plus est, il avait tout le temps de remarquer ce qui est tout sauf un point de détail, puisqu’il a affirmé être sorti juste après l’explosion, comme à peu près tous les conducteurs qui étaient de toute façon coincés dans l’embouteillage :
I hopped out of my car after the jet exploded, nearly oblivious to a second jet hovering in the skies”

Notons que Mike Walter a également affirmé ne pas avoir vu le taxi endommagé de Lloyd England, alors qu’il ne devait être qu’à quelques mètres derrière Vin Narayan et qu’il devait nécessairement être lui aussi coincé dans l’embouteillage.

Je sais le peu de considération que tu portes à cet argument, mais je pense qu’il est légitime de s’interroger sur les incohérences de tous ces témoignages, surtout dans le climat de suspicion qui entoure le crash du vol AA77, ou il est très difficile de distinguer l’information de la désinformation…

Dernière modification par Jonas061 (22-11-2010 21:46:24)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#21 22-11-2010 22:09:46

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

J'aime le ton de ta réponse, on discute sérieusement .

Je ne suis pas pleinement convaincu, mais il faut admettre qu'il n'est pas impossible qu'il y ait une dose de mytho chez Walter. Pour moi, il a voulu en rajouter un peu, puis c'est une spirale...peut-être. Je me garderai bien de juger définitivement.

Il me semble que sa première interview rapportait ceci:
"(... ) and I saw this plane, this jet, an American Airlines jet, coming. And I thought, 'This doesn't add up, it's really low.' "And I saw it. I mean it was like a cruise missile with wings. It went right there and slammed right into the Pentagon. "Huge explosion, great ball of fire" (....)
It went right there and slammed right into the Pentagon, "il est arrivé là tout droit et a frappé pile dans le Pentagone"...
Ce n'est pas précis comme description, mais c'est clairement un impact. Bien sur on peut toujours discuter, mais de là à affirmer qu'il n'a rien vu et tout inventé, non.

Cela dit, tu ne trouveras jamais un témoignage parfait. Même chez un témoin tout-à-fait sincère, tu trouveras des incohérences.
Face à un évènement aussi énorme, soudain, traumatisant, il y aura autant de perceptions et de mémorisations différentes que d'individus. Nous ne percevons pas les mêmes choses de la même façon, ni ne les mémorisons à l'identique. Peut-on être sur à 100% de sa mémoire, sommes-nous tous identiquement capables de décrire correctement ce qu'elle renferme?

Ensuite, certains vont enjoliver. Puis se retrouver prisonnier de cela, c'est peut-être le cas de Walter pour l'impact. N'a-t-il pour autant rien vu du tout de cet impact? Je ne suis pas sûr....
D'autres peuvent sincèrement ré-interpréter leurs souvenirs d'une autre façon. Comme Mary-Ann Owens et l'impression que l'aile a raclé le sol, nous savons que ça n'a pas pu être le cas, ou le panneau arraché par la queue de l'avion tel que rapporté par Naranayan, la-aussi une impression fausse mais sincère a pu s'implanter comme une quasi-certitude.
Un évènement si rapide peut laisser des images flash désordonnées, d'autres ont un souvenir quasi-photographique comme au ralenti, nous sommes plus auditifs ou visuels. Je pense que tout cela est réel et possible. Ces phénomènes de témoignages partiellement conformes et partiellement impossibles sont connus et il faut en tenir compte. Faut-il pour autant disqualifier les témoins en bloc?

Sur la non-observation du taxi et de son lampadaire, c'est un détail, le coeur de la scène c'est l'avion et la boule de feu, tes yeux vont là, pas ailleurs, quand tu es témoin d'une telle scène!
De plus, (dans l'hypothèse où l'avion a coupé les lampadaires et l'histoire du taxi n'est pas un fake, hypothèse tout-à-fait hérétique) l'avion est déjà largement au-delà de la R27 quand le lampadaire tombe sur le taxi. L'ensemble des lampadaires mis au sol s'étend sur environ 100m, l'avion à 600 km/h parcourt cette distance en 6/10 de seconde, quand il quitte la zone des lampadaires, la plupart ne sont même pas encore tombés au sol! Il me parait normal que les témoins n'aient pas pu les compter avec exactitude.

Et c'est pareil pour un passage N ou S Citgo: Le cadet de tes soucis quand tu vois arriver un avion droit sur toi, qui déboule à 170m à la seconde! Après si on te demande de préciser, il sera très facile de t'influencer tant l'incertitude de ta mémoire sera grande sur ce type de point.

En conclusion, il me parait plus productif de comparer les témoignages et dégager des constantes d'observation similaires, des observations qui se complètent, et analyser les incohérences avec un esprit ouvert, et sans être naif, car la désinformation existe, mais je pense qu'elle n'est pas aussi grossière que l'imaginent les anti-Boeing.
Sans demeurer non plus agressivement fanatique d'une explication que l'on a reçu comme une révélation quasi mystique et qu'il faut défendre comme une cause sacrée....pas de gourous, les gourous sont les ornières de l'intelligence!
J'ai fait mon opinion seul, et je l'ai fait évoluer constamment. Je l'ai défendue vigoureusement certes, mais j'intègre régulièrement de nouveaux éléments si je les juge utiles, rien de monolithique. Tous ne peuvent pas en dire autant.

Sur la question du générateur, ça fait maintenant deux ans que je mets les anti-crash d'avion de ligne au défi de m'expliquer rationellement comment a été réalisée la mise en scène si c'en est une.
Zéro réponse, la foule "no-plane"-"missile"-Global Hawk"-Fly-Over" croise prudemment au large de cette question-clé! Pas très glorieux! Rêvent-ils qu'une enquête indépendante pourra négliger ce point ou trouvera miraculeusement une solution innovante sans collision avec un avion de ligne?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (23-11-2010 14:59:26)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#22 25-11-2010 22:51:14

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

J'aime le ton de ta réponse, on discute sérieusement .

Je ne suis pas pleinement convaincu, mais il faut admettre qu'il n'est pas impossible qu'il y ait une dose de mytho chez Walter. Pour moi, il a voulu en rajouter un peu, puis c'est une spirale...peut-être. Je me garderai bien de juger définitivement.

Il me semble que sa première interview rapportait ceci:
"(... ) and I saw this plane, this jet, an American Airlines jet, coming. And I thought, 'This doesn't add up, it's really low.' "And I saw it. I mean it was like a cruise missile with wings. It went right there and slammed right into the Pentagon. "Huge explosion, great ball of fire" (....)
It went right there and slammed right into the Pentagon, "il est arrivé là tout droit et a frappé pile dans le Pentagone"...
Ce n'est pas précis comme description, mais c'est clairement un impact. Bien sur on peut toujours discuter, mais de là à affirmer qu'il n'a rien vu et tout inventé, non.

Cela dit, tu ne trouveras jamais un témoignage parfait. Même chez un témoin tout-à-fait sincère, tu trouveras des incohérences.
Face à un évènement aussi énorme, soudain, traumatisant, il y aura autant de perceptions et de mémorisations différentes que d'individus. Nous ne percevons pas les mêmes choses de la même façon, ni ne les mémorisons à l'identique. Peut-on être sur à 100% de sa mémoire, sommes-nous tous identiquement capables de décrire correctement ce qu'elle renferme?

Ensuite, certains vont enjoliver. Puis se retrouver prisonnier de cela, c'est peut-être le cas de Walter pour l'impact. N'a-t-il pour autant rien vu du tout de cet impact? Je ne suis pas sûr....
D'autres peuvent sincèrement ré-interpréter leurs souvenirs d'une autre façon. Comme Mary-Ann Owens et l'impression que l'aile a raclé le sol, nous savons que ça n'a pas pu être le cas, ou le panneau arraché par la queue de l'avion tel que rapporté par Naranayan, la-aussi une impression fausse mais sincère a pu s'implanter comme une quasi-certitude.
Un évènement si rapide peut laisser des images flash désordonnées, d'autres ont un souvenir quasi-photographique comme au ralenti, nous sommes plus auditifs ou visuels. Je pense que tout cela est réel et possible. Ces phénomènes de témoignages partiellement conformes et partiellement impossibles sont connus et il faut en tenir compte. Faut-il pour autant disqualifier les témoins en bloc?

Sur la non-observation du taxi et de son lampadaire, c'est un détail, le coeur de la scène c'est l'avion et la boule de feu, tes yeux vont là, pas ailleurs, quand tu es témoin d'une telle scène!
De plus, (dans l'hypothèse où l'avion a coupé les lampadaires et l'histoire du taxi n'est pas un fake, hypothèse tout-à-fait hérétique) l'avion est déjà largement au-delà de la R27 quand le lampadaire tombe sur le taxi. L'ensemble des lampadaires mis au sol s'étend sur environ 100m, l'avion à 600 km/h parcourt cette distance en 6/10 de seconde, quand il quitte la zone des lampadaires, la plupart ne sont même pas encore tombés au sol! Il me parait normal que les témoins n'aient pas pu les compter avec exactitude.

Et c'est pareil pour un passage N ou S Citgo: Le cadet de tes soucis quand tu vois arriver un avion droit sur toi, qui déboule à 170m à la seconde! Après si on te demande de préciser, il sera très facile de t'influencer tant l'incertitude de ta mémoire sera grande sur ce type de point.

En conclusion, il me parait plus productif de comparer les témoignages et dégager des constantes d'observation similaires, des observations qui se complètent, et analyser les incohérences avec un esprit ouvert, et sans être naif, car la désinformation existe, mais je pense qu'elle n'est pas aussi grossière que l'imaginent les anti-Boeing.
Sans demeurer non plus agressivement fanatique d'une explication que l'on a reçu comme une révélation quasi mystique et qu'il faut défendre comme une cause sacrée....pas de gourous, les gourous sont les ornières de l'intelligence!
J'ai fait mon opinion seul, et je l'ai fait évoluer constamment. Je l'ai défendue vigoureusement certes, mais j'intègre régulièrement de nouveaux éléments si je les juge utiles, rien de monolithique. Tous ne peuvent pas en dire autant.

Sur la question du générateur, ça fait maintenant deux ans que je mets les anti-crash d'avion de ligne au défi de m'expliquer rationellement comment a été réalisée la mise en scène si c'en est une.
Zéro réponse, la foule "no-plane"-"missile"-Global Hawk"-Fly-Over" croise prudemment au large de cette question-clé! Pas très glorieux! Rêvent-ils qu'une enquête indépendante pourra négliger ce point ou trouvera miraculeusement une solution innovante sans collision avec un avion de ligne?

Je ne partage pas tout-à-fait ton point de vue pour ce qui touche aux dégâts causés aux lampadaires et de ce que cela représente pour la VO.
La chute de ces derniers, tout comme les avaries visibles sur le générateur diesel, fait partie des éléments qui ont permis de reconstituer de façon très précise les derniers instants du vol AA77.
C’est une des principales garanties à l’appui la trajectoire officielle.

On a rapidement soupçonné qu’il ait pu s’agir d’une mise en scène.
Certains ont notamment estimé que ces 5 lampadaires auraient été retrouvés trop près de leurs bases pour admettre l’idée qu’il aient pu être percutés par les ailes d’un 757 lancé à 600 km/h.
Pour ma part, j’avoue ne pas avoir d’avis tranché sur cette question.

Il existe cependant un élément de preuve de nature à démontrer le caractère spontané de la chute de ces lampadaires comme conséquence du passage du vol 77 : le taxi de Llod England.
Le trou béant constaté sur le pare-brise de ce taxi fait échec, à lui seul, aux théories qui consistent à dire que les lampadaires auraient été mis en scène soit avant le crash, soit durant les premiers instants qui lui ont fait suite.
Le hasard qui a fait que ce taxi se soit retrouvé, au moment de sa chute, juste en dessous du premier lampadaire à avoir été percuté par l’avion est un argument de plus en faveur la version officielle.
Cet incident collatéral et de nature purement fortuite parachève la reconstitution des évènements et force le citoyen lambda à accepter l’idée que le vol 77 est bien passé à cet endroit et qu’il s’est donc nécessairement écrasé sur la façade du Pentagone.

Oui, mais voila.
La seule preuve que l’on ait que le premier des cinq lampadaires s'est encastré dans le pare-brise de Lloyd, c’est une petite série de photo montrant le trou censé résulter de la chute de ce lampadaire sur le taxi ainsi que ce même lampadaire jonché sur l’asphalte à proximité du véhicule endommagé.
Il n’existe aucune photo ni aucun témoignage, hormis celui de Lloyd England, décrivant cet incident à l'instant où il est arrivé.
On sait juste que ce lampadaire fut retiré par Lloyd avec l’aide d’un inconnu qu'il qulifiera lui même comme « étonnamment silencieux », dans les premières minutes qui suivirent le crash.

N’eut été le climat de suspicion qui règne autour de l’attaque contre le Pentagone, et notamment les incohérences concernant la trajectoire officielle, j’aurai pu me contenter de ce simple constat pour admettre le passage à basse altitude d’un avion de ligne au niveau du panneau de sortie de la R27.
Malheureusement ce n’est pas le cas.
Au risque de paraître excessif dans mon incrédulité, je suis très étonné qu’il n’y ait eu personne parmi les témoins présents sur cette portion de voie pour faire état de cet évènement auprès des médias.
Je suis d’accord avec toi pour dire que lorsqu’un avion déboule au dessus de ta tête à très grande vitesse et s’explose contre la façade d’un bâtiment gouvernemental, il est naturel que tes yeux suivent la course folle de cet appareil et soient momentanément aveugles à tout ce qui peut se passer autour.
Cependant, le choc passé, il y a toujours un moment où l’esprit retrouve sa lucidité.
Vin Narayan, par exemple, qui était coincé dans un embouteillage, est sortie de son véhicule après le crash et a eu suffisamment de raison pour passer plusieurs coups de téléphone.
Qui plus est, il était situé juste à côté du taxi de Lloyd, lequel a bien failli être empalé vivant.
Ce doit être quelque chose d’assez traumatisant à voir qu’un lampadaire de 12 mètres de haut planté comme un piqué dans le pare-brise d’un taxi, à seulement quelques centimètres de celui qui le conduisait.
Cela a du nécessairement faire du bruit et créer un sentiment d’assistance chez les autres conducteurs.
Il devait y avoir du monde autour de ce miraculé.
Comment des témoins comme Vin Narayan ou encore Mike Walter, journalistes de profession, qui étaient situés juste à côté de cette scène, ont-ils pu ne pas remarquer ce qu’il venait de se passer ?
Ils n’avaient qu’à tourner la tête.
Je ne peux pas croire qu’ils aient été à ce point obnubilés par le crash, aussi spectaculaire fut-il, pour être resté dans l’ignorance du drame qui avait bien failli se produire à quelques pas de leurs véhicules…

Quoi qu’il en soit, il est important que soit précisée la véracité de la trajectoire sud, car ce n’est pas avec les données radars transmises par le NTSB et la FAA qui, comme tu le sais, situent le vol 77 à 130 mètres au dessus du sol une seconde avant l’impact, quand elles ne le font pas carrément passer au nord ouest du Citgo, que l’on va éclaircir cette histoire :

FAA :


NTSB (analyse de Pilots for Truth) :


En ce qui concerne enfin la question des dégâts occasionnés au générateur, tu connais ma position.
Il n’y a pas plus problématique pour les partisans de la trajectoire nord.
Certains d’entre eux estiment cependant qu’il était possible d’effectuer à l’avance les préparatifs d’une mise en scène à ce sujet.
Parmi le peu d’informations dont ils disposent, il existe un témoignage émanant d’un ouvrier qui travaillait à la rénovation de la façade ouest du Pentagone :

« We were in the process right prior to september 11 clearing out the area. We just—we moved all the trailers. Nous étions dans la procédure de rangement du secteur juste avant le 11 septembre. Nous avons déplacé toutes les caravanes. Actually, on the tenth we had some other trailers that were just leaving because we were getting ready to turn it back over the building”.
http://www.thepentacon.com/neit204.pdf (page 11)

Nous savons également que le 10 septembre des agents des services secrets se sont rendu sur les lieux du Pentagone, du côté de la façade ouest, pour sécuriser la zone en vue de l’arrivée du président Bush le jour même des attentats.
Cela a été notamment rapporté par Sean Boger.

Enfin, certains n’ont pas manqué de signaler que l’exercice du NRO qui devait se dérouler 4 minutes avant le crash sur le Pentagone, devait mettre en scène « un  générateur de fumée pour simuler la combustion du carburéacteur ».

Là s’arrête la spéculation au sujet de ce générateur.
Ce n'est pas très concluant, je te l’accorde, mais on ne peut guère faire mieux avec les quelques bribes d’informations qui ont pu être récoltées ici et là…

Dernière modification par Jonas061 (26-11-2010 13:50:47)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#23 27-11-2010 15:56:18

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

"Je ne partage pas tout-à-fait ton point de vue pour ce qui touche aux dégâts causés aux lampadaires et de ce que cela représente pour la VO.
La chute de ces derniers, tout comme les avaries visibles sur le générateur diesel, fait partie des éléments qui ont permis de reconstituer de façon très précise les derniers instants du vol AA77.
C’est une des principales garanties à l’appui la trajectoire officielle."


Non, pas toute la trajectoire, les 300 derniers mètres seulement. Le reste n'est que contradictions embarassées et pas crédibles.
Tout le reste de la trajectoire VO est suspect et contradictoire, car on a d'un côté une trace radar de descente dans un plan qui passe par l'antenne VDOT au sud de l'annexe et fait débat sur sa faisabilité, de l'autre une video qui passe au nord de l'annexe et se termine à 100m d'altitude au niveau de la station Citgo, et puis on a "l'allée des lampadaires et des colonnes du bâtiment" comme traces.
C'est pour ça que je me suis lancé il y a deux ans dans l'étude d'une trajectoire en virage à gauche au-dessus de Columbia Pike, le plus possible compatible avec une grande partie des témoignages, dont celui de Mike Walter justement, et avec la physique du vol d'un 757.
Edit du 28-11-2010:
"I will never forget that day, trapped in traffic and then I rolled down the window and heard the sound of the jet overhead. (..). But for some reason I looked up and saw the underbelly of the jet as it gracefully banked, then I watched in shock as the jet basically lined up the Pentagon in its sights and began to scream towards the mammoth structure. I watched as it continued to dip from the sky, diving towards the Pentagon."
Le terme "gracefully" a fait encore plus rigoler les anti-Boeing, mais lors de cette interview supplémentaire, il me semble que Walter, fouillant sa mémoire, et qui n'avait guère décrit le vol de l'avion, a essayé de caractériser l'impression qu'il lui a donné: Voici une définition de "gracefully" en langue anglaise: "Someone or something that is graceful moves in a smooth and controlled way which is attractive to watch.", qui se déplace d'une façon lisse et contrôlée, ce qu'on dit plusieurs autres témoins, et ce qui est caractéristique d'une trajectoire en auto-pilotage.
Autre  chose, quand il dit "J'ai levé les yeux et vis le ventre du jet en train de tourner gracieusement", ça veut dire que par rapport à son emplacement, si il voit le ventre de l'avion en virage, alors c'est un virage à gauche, et une trajectoire sud, car une trajectoire nord implique un virage à droite et il aurait au contraire vu le dos de l'avion.
Et cette notion d'approche initiale en virage, terminée par une trajectoire finale rectiligne et en pente ne correspond pas à la VO, c'est autre chose. En dépit des critiques réelles que l'on peut adresser à ce témoignage, je pense que certains de ses aspects mériteraient plus d'attention que les innombrables quolibets répétés mécaniquement en boucle, ou les incessantes accusations de complicité lancées plus dans un but polémique que pour contribuer à une véritable enquête.
Fin Edit.

"On a rapidement soupçonné qu’il ait pu s’agir d’une mise en scène.
Certains ont notamment estimé que ces 5 lampadaires auraient été retrouvés trop près de leurs bases pour admettre l’idée qu’il aient pu être percutés par les ailes d’un 757 lancé à 600 km/h.
Pour ma part, j’avoue ne pas avoir d’avis tranché sur cette question."


Les partisans de la mise en scène sont trop fanatiquement surs d'eux.
Aucune analyse scientifique sérieuse n'a été faite sur ce sujet qui démontrerait sans contestation que ce type de collision déboucherait sur la mise au tapis instantanée de l'avion en 1 seconde. Les tenants du missile se sont appuyés sur les conclusions minimalistes et trop hâtives du physicien et ingénieur aero JP Petit, qui mentionnait entre autre les essais de crash au sol effectués en 1964-65 sur un vieux DC7 et un vieux Constellation, avec images au ralenti.
Ces deux avions entrent en collision avec des poteaux de bois encastrés dans le sol, et au moment où le train étant fauché, l'avion se disloque au sol, il semble que les ailes sont coupées par les poteaux. C'est en fait une illusion en vision de loin.
J'ai retrouvé plus d'images de ces tests dont certaines embarquées à bord du DC7 semble-t-il, et on voit bien que si le poteau défonce instantanément le fragile bord d'attaque, il est tout aussi instantanément cisaillé par le longeron principal, tout en restant droit comme un I à sa place, pendant que l'avion continue sa course. J'ai posté ces images commentées sur ce forum, sans aucun effet rationnel hélas.

Pourtant ces images peuvent donner à penser que le même phénomène du karateka s'applique aux lampadaires du Pentagone: Un avion de 80 tonnes lancé à 600 km/h, avec une aile en flèche moderne à la structure de bord d'attaque mécaniquement complexe et solide, contre un lampadaire de 200 kg qui n'est qu'un tube métallique relativement fin à faible encastrement à la base. Si l'on n'est pas fanatiquement formaté contre l'évidence, on peut intuitivement comprendre ce qui s'est passé.
Certes cela n'a pas été démontré non plus de manière scientifique, il faudrait d'assez gros moyens et compétences que je n'ai pas.

"Je ne peux pas croire qu’ils aient été à ce point obnubilés par le crash, aussi spectaculaire fut-il, pour être resté dans l’ignorance du drame qui avait bien failli se produire à quelques pas de leurs véhicules…"
Moi je pense que si...il y avait une véritable panique alentours à ce moment, puis les pompiers, puis la police et le FBI, etc....Les gens avaient autre chose en tête qu'une future analyse contradictoire de la scène.

Quand au générateur, quand on connait la taille, le poids, les dégâts, son orientation vers le bâtiment, l'abscence de débris d'explosion sur la pelouse dans ce coin, etc, etc, .....mise en scène, ah! Comment s'il vous plait? On attend une réponse depuis que la contestation a commencé, où sont donc messieurs Meyssan, Holmgren, Ranke et consorts sur ce point?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (29-11-2010 13:21:05)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#24 30-11-2010 16:06:52

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: le gros pipeau de mike walter

Combien de témoignages MW a-t-il donné ?


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#25 30-11-2010 16:58:46

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

.....mise en scène, ah! Comment s'il vous plait? On attend une réponse depuis que la contestation a commencé, où sont donc messieurs Meyssan, Holmgren, Ranke et consorts sur ce point?

ici par exemple :
http://s3.invisionfree.com/CIT/ar/t6.htm

La question posée par Ranke n'est pas sur la réalité des dégâts mais sur la réalité de la trajectoire.
Tu es gentil MMF de te dévouer,  mais nos amis américains de PFT ou de Citizen investigation team attendent des réponses des autorités compétentes - pas les tiennes-
A par cela, ils ont l'avantage d'avoir enquêté sur place et de compter plus de 200 pilotes et professionnels de l'aviation parmi leurs membres.
http://www.pilotsfor911truth.org/core.html
Si tu te situes encore dans le camps des truthers, le ton sarcastique que tu prends à leur sujet est difficile à interpréter..


Une bizarrerie parmi d'autres :
Comment expliquer que le réacteur ait labouré le sol au niveau de ce muret sans endommager les lampes de signalisation juste à côté ?
http://qcpzra.blu.livefilestore.com/y1pbehHcLwX4SXlWZ0d-4v3HjmbPVaHpejtFUxhtPF0fhmD3Xd1ZhtS1LLLodQxr7OZprxPzgQF_gfCfxw0SIjX9w/MuretCU.jpg


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#26 30-11-2010 22:16:19

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Toute leur argumentation consiste à dire que l'entaille supérieure n'est pas compatible avec un choc d'avion et que donc c'est une mise en scène par explosifs.
Aucune reconstitution sérieuse n'est esquissée. On n'a même pas idée comment cette remorque s'est retrouvée orientée comme ça.

L'entaille dans le muret et les lampes? Une photo zoomée sur un angle particulier prouverait quoi?
C'est tout-à-fait dans le style de la photo de la pelouse immaculée, prise au zoom écrasant la perspective, à droite de la zone d'impact, là où il n'y avait pratiquement pas de débris.
Montre moi un bon 3D de cette zone du muret, ou d'autres photos avec images multi-angles et vue de dessus, et vue suivant l'approche avion, après on pourra discuter.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (01-12-2010 09:44:54)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#27 01-12-2010 15:28:04

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

Toute leur argumentation consiste à dire que l'entaille supérieure n'est pas compatible avec un choc d'avion et que donc c'est une mise en scène par explosifs.
Aucune reconstitution sérieuse n'est esquissée. On n'a même pas idée comment cette remorque s'est retrouvée orientée comme ça.

L'entaille dans le muret et les lampes? Une photo zoomée sur un angle particulier prouverait quoi?
C'est tout-à-fait dans le style de la photo de la pelouse immaculée, prise au zoom écrasant la perspective, à droite de la zone d'impact, là où il n'y avait pratiquement pas de débris.
Montre moi un bon 3D de cette zone du muret, ou d'autres photos avec images multi-angles et vue de dessus, et vue suivant l'approche avion, après on pourra discuter.

Les lampes de signalisation épargnées par l'aile qui traine au sol... (je ne vois pas la traces de l'aile sur le sol...), les rouleaux de cable qui se baladent sur la trajectoire, le tronc de l'arbre sectionné au moin à 1m 20 du sol...
Tout cela ne sont d'après toi que des illusions d'optiques... roll

Quant aux 3 D dont tu parles : Est-ce que la vidéo qui a été postée un peu plus haut par Joanes est aussi une illusion d'optique ?
Je suppose que tu n'as pas cliquer...
Si le sujet t'intéresses (tout de même), tu peux acheter les DVD du CIt et/ou de PFT, sinon, tu devras te contenter d'extraits en basse def. 
Joanes avait posté une 3D de PfT,  mais je crois comprendre que tu te contentes d'asséner tes ressentis sans vraiment les éclairer avec les documents qui te sont soumis  :
mébon... je la re-poste, je ne crois pas que tu la regardes, mais au minimum, tu ne pourras plus dire qu'ils n'existent pas sans passer définitivement pour un gros menteur :


Contrairement à ce que tu colportes, un peu imprudemment, PFT et le CIT ont très abonnement documentés leurs arguments :
avec des témoins dont ils ont pu recueillir eux-mêmes les propos, des professionnels de l'aviation qui les soutiennent quand ils ne sont pas eux-mêmes impliqués dans les travaux
et des 3D, mettant en scène les différentes trajectoires étudiées.

Dernière modification par Armageddon (06-12-2010 10:36:21)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#28 01-12-2010 18:37:02

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Ce n'est pas l'aile qui a trainé sur le sol, il y aurait d'autres traces.

Certains témoins ont cru voir ça, ils ne mentent pas, c'était une impression possible suivant l'angle de vue.

Mais ils ont observé quelque chose qui leur a fait penser à ça: L'aile étant très basse, on peut penser que c'est la nacelle moteur qui a frappé le sol et sans doute le muret juste au moment de l'impact du nez contre la façade.

Si c'est le cas, la poussière et les débris plus la dislocation consécutive et logique du moteur gauche ont pu renforcer cette impression. Juste une opinion.

Tu peux refuser cette interprétation, comme le CIT la refuse, mais il faut alors avoir une idée précise, concrète, logique, cohérente de la cause des dégâts observés, et là c'est très pauvre.

En outre, la video que tu cites montre un avion incliné à droite juste avant l'impact alors que les témoins disent à gauche.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#29 01-12-2010 20:02:17

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

Ce n'est pas l'aile qui a trainé sur le sol, il y aurait d'autres traces.

Certains témoins ont cru voir ça, ils ne mentent pas, c'était une impression possible suivant l'angle de vue.

Oui... l'aile qui traine au sol et l'autre qui rape le toit de la remorque de chantier...
C'est ce que prétendent certains témoins qui sont au minimum logique. Si ils disent que l'avion est incliné... ça parait logique
Mais peut-être qu'un seule aile était inclinée et l'autre était à l'horizontale au dessus du sol...big_smile
Juste avant que le tout ne se repli comme un couteau suisse..
C'est MW qui le le dit, ça tombe bien, on parle de lui.

Mais, tu as raison, c'est une question de point de vue big_smile

Dernière modification par Armageddon (01-12-2010 22:55:47)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#30 02-12-2010 09:32:34

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

En dépit des critiques que l'on peut adresser au témoignage et au personnage de Mike Walter, il me semble qu'il décrit un avion dans une approche en virage qui n'est pas celle de la VO. Dans la version points radar du sud comme dans celle video au nord, l'avion de la VO va tout droit. C'est un point qu'on oublie trop fréquemment.
Ensuite, Mike Walter ne parle pas d'aile qui racle le sol.

Sinon, ce qui me dérange beaucoup avec les sieurs Craig et Aldo, c'est qu'après leur passage, le sud est devenu le nord, la gauche est devenue la droite, et même le bas est devenu le haut.
On est donc prié de croire à une étonnante hallucination de masse dont les témoins se réveillent miraculeusement plusieurs années après grâce à ces bons "docteurs vérité". Finalement, j'ai peut être des troubles de positionnement spatial et d'orientation?
EDIT:  Comme tous ces témoins.......

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (05-12-2010 16:02:44)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#31 02-12-2010 11:54:34

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

....Finalement, j'ai peut être des troubles de positionnement spatial et d'orientation?

J'opterais pour un problème de lageur de champs de vision...


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#32 05-12-2010 16:05:41

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Tu veux sans doute dire qu'un champ de vision exceptionellement large permet de voir passer un missile là où personne d'autre n'en voit, effectivement c'est une caractéristique rare.
Mike Walter avait aparemment un champ de vision ordinaire......


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#33 05-12-2010 18:06:54

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: le gros pipeau de mike walter

MagicalMysteryFlights a écrit:

Tu veux sans doute dire qu'un champ de vision exceptionellement large permet de voir passer un missile là où personne d'autre n'en voit, effectivement c'est une caractéristique rare.
Mike Walter avait aparemment un champ de vision ordinaire......

Une vision normale ? lol
La langue de Mike Walter a salement  fourché quand il a été le premier a parler de "Cruise missile with wings" oops ! lol
Il voulait dire un commecial jet... Lapsus révélateur ?

Mais si tu dis que sa vision va bien... (on n'est pas rassuré)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#34 06-12-2010 18:16:36

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Armageddon a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Tu veux sans doute dire qu'un champ de vision exceptionellement large permet de voir passer un missile là où personne d'autre n'en voit, effectivement c'est une caractéristique rare.
Mike Walter avait aparemment un champ de vision ordinaire......

Une vision normale ? lol
La langue de Mike Walter a salement  fourché quand il a été le premier a parler de "Cruise missile with wings" oops ! lol
Il voulait dire un commecial jet... Lapsus révélateur ?

Mais si tu dis que sa vision va bien... (on n'est pas rassuré)

Tu ignorais donc, jusqu'à maintenant, que son témoignage, qui décrivait explicitement un avion, et comportait aussi une métaphore de comparaison avec un cruise missile, a été tronqué par les fanatiques du missile de façon à faire croire aux foules crédules qu'il avait dit avoir vu un missile?
C'est ce qui ressort de l'ensemble des interviews et ce n'est pas vraiment à la gloire du mouvement contestataire, hélas!
Maintenant tu peux continuer à ignorer les faits, ou faire semblant, ça te regardes.......

Et quand on examine cette interview initiale (1ère par CBS, le matin 10h47)on comprend qu'il est absolument explicite sur le passage d'un jet AA passant très bas, donc en descente et pas en montée, mais, (pur hasard?) pas de bol, la video coupe une fraction de seconde quand il décrit l'impact, comme ça on peut l'accuser de n'importe quoi!

http://www.youtube.com/watch?v=-X1lBYOEP3c

Même témoignage Dans cette 2ème interview, par CNN l'après-midi à 17h14, il décrit l'avion, puis il fait sa fameuse métaphore qui vient juste immédiatement après sa description.

http://www.youtube.com/watch?v=7PTRsuRa … mp;index=1

On ne peut pas dire que ce qu'il dit là a été rajouté longtemps après les faits, c'est le jour même, le Pentagone fume encore. Cette histoire de missile n'est rien d'autre que de la propagande pour lancer une polémique, c'est bullshit, nothing else, man!
Continuer à propager ce genre de chose ne peut que discréditer les chercheurs de vérité. Ca n'est pas à l'honneur et au crédit du mouvement contestataire!

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (07-12-2010 21:51:51)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#35 16-09-2011 06:28:39

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: le gros pipeau de mike walter

Cette histoire de missile c'est un contre-feu, ça sert à détourner l'attention. Tant qu'on psychotera à spéculer ce qui a frappé le pentagone on ne se posera pas les bonnes questions qui sont comment et pourquoi. C'est un 757 et rien d'autre qui a frappé le pentagone car si 1 seul élément prouvait de manière irréfutable que ce soit autre chose c'est l'ensemble des faits de ce jour là qui seraient discrédité. Pour être efficace une conspiration doit être au plus près de sa couverture et les faits doivent être corroboré par un max de témoin.

Maintenant si c'est bien un 757 je ne dis pas qu'il s'agit de l'avion de AA qui fait la liaison régulière et qui serait piloté par Hanjour mais plutôt un autre appareil équipé spécialement pour l’occasion et décoré aux couleurs de AA ( c'est pourquoi le lettrage notamment le C serait de taille différente de l'original ). J'ai longtemps imaginé un scénario permettant l'échange en vol de l'appareil ( transpondeur coupé on crashe l'original dans le désert et on le remplace par l'avion préparé ) mais je me suis rendu compte que le plus simple était de changer l'appareil à l'aéroport. Les membres d'équipage sont au courant, ils pensent participer à un exercice de détournement. Cette thèse de l'exercice détourné me séduit car elle s'accorde avec les faits et justifie quelques détails par ex: certains ce sont étonnés de ne pas trouver de valises sur le lieu d'accident. Déjà c'est une vision typiquement Française d'associer avion à voyage touristique, mais en plus si on savait à l'avance que l'avion n'irait pas à destination pour cause d'exercice ne trouveriez vous pas logique que les bagages eux soit directement acheminé par fret à destination. On devait déjà réacheminer les passagers de Washington à San Francisco, inutile de s'encombrer de leur valise.

MMF, il semble que la trajectoire réelle passe au dessus de la Navy avant de faire un S pour s'aligner sur le Pentagone, c'est ce qui a été décrit par les témoins mais je ne comprends pas l'intérêt de falsifier traces radars et Boites Noires dans le but de masquer le S et le remplacer par une ligne droite.

Hors ligne

 

#36 16-09-2011 07:56:18

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: le gros pipeau de mike walter

Gwenon, toute théorie doit expliquer tous les faits. Le 757 a bien été vu mais sur une trajectoire incompatible avec celle des dégats, confirmés par 20 témoignages, c'est à dire une écrasante majorité si l'on enlève militaires et journalistes. Je comprends bien ton raisonnement mais il est spéculatif, c'est à dire qu'il se valide sur la vraisemblance qu'il attribue à des hypothèses plutôt que sur la capacité à expliquer les faits. Pour moi cette approche est un faux ami : ça a l'air valable et rationnel et ça donne ce qu'il faut d'assurance pour se tromper lourdement. Donc pour moi tout explication commençant par "un boeing a fait le trou" pose un problème explicatif qu'il faut résoudre avant d'extrapoler dessus.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#37 16-09-2011 12:08:32

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: le gros pipeau de mike walter

Et surtout, la majorité des premiers témoins ont parlé de bombes, de petits avions, d'hélicoptère mais pas de Boeing.

En clair, les premiers témoignages étaient complètement discordants. Au fur et à mesure que le temps a passé, les discordances se sont effacées pour ne plus laisser place qu'un discours unique quant à l'objet ayant percuté le Pentagone, acquis dès le lendemain, provenant de témoins dont une grande partie ne peut être qualifié d'indépendant de l'accusation...

Quand on analyse les témoignages conformes à la théorie officielle de l'attaque au Pentagone qui ont été donné le jour même, on est confronté à quelques surprises...

Témoignage d'I. James vers 10h, hautement douteux, qui se fait passer pour une anonyme alors qu'on la voit avec un walkie-talkie organiser la manoeuvre au Pentagone. Elle est sûr d'avoir vu un gros porteur (contrairement aux témoins antérieurs) et certaine que les explosions secondaires entendues par la journaliste postée à Columbia Pike sont des explosions de gaz...

Développements exhaustifs ici : http://forums.france2.fr/france2/jtfran … m#t1768351

Témoignage de Aziz Elhannan ou Elhallou, selon les versions, qui pue la fabrication à plein nez. Ce type a tout vu du crash sur l'autoroute (sauf le heurt des lampadaires) a constaté que l'avion avait été comme aspiré par la façade, sans dégât apparent autre qu'un morceau d'aile qu'il a piqué au nez et la barbe du FBI pour le montrer à la téloche à 16h devant un journaliste qui trouvait cela "almost macabre", comme hypnotisé par le récit, décliné comme un écolier une dissertation et ponctué à diverses reprises d'un fabuleux "It xas like in a holywood movie"... Un Aziz Elhannan qui dit qu'il est resté bloqué sur la route dans l'embouteillage avec sa compagne mais qu'on voit sur une photo à un kilomètre de là au même moment, à côté de l'annexe de la Navy.

Développements exhaustifs ici : http://forums.france2.fr/france2/jtfran … m#t1767081

Ma question demeure éternellement sans réponse de la part de ceux qui défendent la théorie officielle : Pourquoi fabriquer des témoignages (Dans ces deux cas, c'est vraiment hautement probable) si c'est pour dire la vérité? Cette question n'est vraiment pas anodine.

Par ailleurs, étant donné la très vraisemblance que certains témoignages aient été fabriqués (un peu à la va vite, on dirait), n,'est-il pas impérieux d'authentifier les autres témoignages en provenance majoritaire de témoins ayant des liens avec l'accusation et d'en vérifier, de premier abord, la vraisemblance, comme ce forum le propose dans la section ad hoc? La réponse devrait être pour toute personne douée de raison et non guettée par le déni : Affirmatif mon capitaine big_smile ***

*** Cherchez le jeu de mots tout pourris! Une vidéo gratuite de l'interview d'El Hannan pour le gagnant!

Dernière modification par charmord (16-09-2011 12:33:05)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#38 16-09-2011 21:41:23

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: le gros pipeau de mike walter

Redford a écrit:

Gwenon, toute théorie doit expliquer tous les faits.

Les théories No-Boeing au Pentagone ne parviennent pas à expliquer la provenance des multiples petits débris, l'abscence de débris de missile, l'abscence de débris de la façade sur la pelouse. Et pour expliquer la disparition du vol77, de son équipage et de ses passagers, on a recours à des spéculations totales sans aucun indice qui font intervenir des échanges d'avions, des bases secrètes où le vol 77 est détruits et ses passagers assasinés en mass. SI ce n'est pas de la spéculation, c'est quoi?

Redford a écrit:

Le 757 a bien été vu mais sur une trajectoire incompatible avec celle des dégats, confirmés par 20 témoignages, c'est à dire une écrasante majorité si l'on enlève militaires et journalistes.

Le 757 a été vu par beaucoup de témoins sur une trajectoire qui suit Columbia Pike et débouche au sud de la Station Citgo en virage à gauche descendant lequel se termine par une remise à plat au passage de la R27 et ensuite l'avion parcourt 300m en légère descente en ligne droite juqu'à l'impact. Cela aussi a été décrit.

Redford a écrit:

Je comprends bien ton raisonnement mais il est spéculatif, c'est à dire qu'il se valide sur la vraisemblance qu'il attribue à des hypothèses plutôt que sur la capacité à expliquer les faits. Pour moi cette approche est un faux ami : ça a l'air valable et rationnel et ça donne ce qu'il faut d'assurance pour se tromper lourdement.

On peut dire exactement la même chose de toutes les autres théories en lice, à commencer par celle du missile que personne n'a vu.

Redford a écrit:

Donc pour moi tout explication commençant par "un boeing a fait le trou" pose un problème explicatif qu'il faut résoudre avant d'extrapoler dessus.

On peut te retourner exactement le même argument avec une phrase: "toute explication commençant par "ce n'est pas un Boeing qui a fait le trou pose un problème excplicatif qu'il faut résoudre avant d'extrapoler dessus".
Imaginer que des gens ont introduit de faux débris de 757 dont certains pèsent 200 kg, manipulé devant témoins de vrai-faux lampadaires coupés et tordus pesant 100 à 200 kg, et réussi à défoncer , déplacer et incendier aussi devant témoins une remorque générateur de plusieurs dizaines de tonnes, ce n'est pas une extrapolation?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (16-09-2011 21:42:09)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#39 16-09-2011 22:01:47

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: le gros pipeau de mike walter

@ Redford Comme je l'ai déjà expliquer ici et sur d'autre topic, ma théorie sur le vol 77 est proche de celles de MMF et JPDesm : détournement par ordinateur, impact d'un 757 piloté à distance par tech WAAS et explosion dans le batiment. Ce qui est nouveau et représente ma touche personnelle c'est que le détournement à eut lieu dans le cadre d'un exercice de détournement.

C'est peut être pas parfait mais ça explique :
   Le black out de la FAA et du Norad qui prétendent avoir perdu la trace du vol 77 entre 8h54 et 9h32.
   L'inaction de l'US Air Force.
   Les paroles de Dick Cheney rapportée par Norman Minetta.
   L'inaptitude de Hanjour à faire les manoeuvres.
   Le fait que la porte du cockpit est restée fermée.
   L'évacuation en catastrophe de la Maison Blanche à 9h32.
   Les explosions au Pentagone à 9h32 pendant que l'avion faisait diversion en sortant du plan de vol de l'exercice.
   La relative faisabilité de l'affaire avec un nombre restreint de personne impliquée. ( La plupart pensait travailler sur ou participer à un projet militaire confidentiel et certains sont mort dans l'explosion.
   
Concernant les témoins :
     Madelyn Zakhem, Deb Anlauf, Albert Hemphill, David Marra, Terry Morin ont tous les 5 vus un avion de ligne longer columbia Pikes survoler l'annexe de la Navy et se diriger vers le Pentagone.
     Linda Plaisted, Penny Elgas, Steeve Storti décrivent les dernières secondes de vol juste avant le crash.
     William Lagasse, Steve Riskus, Noel Sepulveda, Vin Narayanan, Carla Thompson ont vu l'avion faucher les lampadaires et se crasher dans le bâtiment.
     Juddy Biggert, T. Carter,Terry Mitchell, ont vu et identifié des pièces de l'avion (dont des cadres de  hublots à la forme caractéristique sur les 757).
avec tout ça on a une bonne idée de la trajectoire et des faits.

Dernière modification par gwemon (17-09-2011 12:21:36)

Hors ligne

 

#40 16-09-2011 23:19:32

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: le gros pipeau de mike walter

Actuellement  je n'ai vraiment pas le temps, mais il faudra bien que je la fasse cette vidéo du petit balais des hélicops et autre (surtout celui qui se pose au Penta au niveau des lampadaires) mais également celui qui se positionne en face du Pentagon dans l'axe de la trajectoire, mais à l'opposé de l'aile frappé comme pour observer une trajectoire.

Trajectoire de quoi, de qui ?, dedans, dessus ?
En tous cas cet hélicop qui était en stationnaire se barre au top près pour revenir sur Andrews, pourtant il venait d'Andrews quelques minutes avant. Ce trajet aller fut fait d'un trait l’amenant à ce vol stationnaire à attendre l'impact ou en tout cas l'explosion.

Car lire que je cite "Imaginer que des gens ont introduit de faux débris de 757 dont certains pèsent 200 kg, manipulé devant témoins de vrai-faux lampadaires coupés et tordus pesant 100 à 200 kg, et réussi à défoncer , déplacer et incendier aussi devant témoins une remorque générateur de plusieurs dizaines de tonnes, ce n'est pas une extrapolation?"

ou encore ça "Cette histoire de missile c'est un contre-feu, ça sert à détourner l'attention. Tant qu'on psychotera à spéculer ce qui a frappé le pentagone on ne se posera pas les bonnes questions qui sont comment et pourquoi. C'est un 757 et rien d'autre qui a frappé le pentagone car si 1 seul élément prouvait de manière irréfutable que ce soit autre chose c'est l'ensemble des faits de ce jour là qui seraient discrédité. Pour être efficace une conspiration doit être au plus près de sa couverture et les faits doivent être corroboré par un max de témoin."


Je me dis qu'il est temps que je la fasse cette vidéo.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr