ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 19-07-2007 18:30:52

darra38
Membre du forum
Date d'inscription: 24-04-2007
Messages: 146

reste d'avion pour le crash du Brésil

Bonjour,
Une question que les journalistes devraient se poser, pourquoi pour le crash de l'A320 au brésil on retrouve des moreaux de l'avion (train d'atterrissage, fuselage, boites noirs,...) alors que le feu est monté à 1000°C et qu'il a duré aussi longtemps que celui du pentagone.
Hypothèse maintenant, se pourrait-il que des personnes aient volontairement fait explosé une canalisation de vapeur au centre de New York afin de tourner l'attention des gens sur cette canalisation plutot que les moreaux retrouver dans se crash du Brésil?

Hors ligne

 

#2 19-07-2007 18:35:53

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: reste d'avion pour le crash du Brésil

Heureusement que c'est une hypothèse.

Hors ligne

 

#3 19-07-2007 18:38:48

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: reste d'avion pour le crash du Brésil

darra38 a écrit:

Bonjour,
Une question que les journalistes devraient se poser, pourquoi pour le crash de l'A320 au brésil on retrouve des moreaux de l'avion (train d'atterrissage, fuselage, boites noirs,...) alors que le feu est monté à 1000°C et qu'il a duré aussi longtemps que celui du pentagone.
Hypothèse maintenant, se pourrait-il que des personnes aient volontairement fait explosé une canalisation de vapeur au centre de New York afin de tourner l'attention des gens sur cette canalisation plutot que les moreaux retrouver dans se crash du Brésil?

Je n'y crois pas, je dois dire... à ta dernière hypothèse.

En plus, pour ce qui est de ton message, comparaison n'est pas raison. On ignore la vitesse à laquelle a eu lieu l'impact. On ignore le type de façade de l'entrepôt, certainement pas aussi résistante que celle du Pentagone.

Perso, je trouve que pour un avion qui ne devait sans doute pas rouler à vive allure sur le tarmac, les dégâts sont importants. Quelqu'un sait-il s'il y avait des substances explosives dans l'entrepôt. On a parlé de trois explosions secondaires, si je ne m'abuse?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#4 19-07-2007 18:52:04

darra38
Membre du forum
Date d'inscription: 24-04-2007
Messages: 146

Re: reste d'avion pour le crash du Brésil

oui mais les 1000°C de l'incendie n'ont pas fait évaporer les morceaux de l'avion au Brésil, alors qu'au pentagone si!!!!!   (surtout les acier haute résistance des trains d'atterrissage)

Hors ligne

 

#5 19-07-2007 23:23:28

Jackk
Membre Actif
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 797
Site web

Re: reste d'avion pour le crash du Brésil

darra38 a écrit:

oui mais les 1000°C de l'incendie n'ont pas fait évaporer les morceaux de l'avion au Brésil, alors qu'au pentagone si!!!!!   (surtout les acier haute résistance des trains d'atterrissage)

1000 degrés "de journalistes" pendant combien de temps, et localisé comment ? ça veut rien dire 1000 degrés, une flamme de briquet ou de bougie atteint déja ces températures, et quand on allume une cigarette, l'immeuble autour ne fonds pas ! Pourquoi ? parce qu'associé à la source de chaleur et à la quantité de carburant, s'ajoute un facteur important : le contexte, air libre, confiné, ventilé, etc.... exemple ce qui est arrivé sous le tunnel du Mont blanc, on appele ça un four, la même chose dehors et ça ne serait même pas passé au JT.

exemple pour une simple flamme de bougie...

Une flamme est tout d'abord, physiquement parlant, une enveloppe brûlante très fine et lumineuse qui constitue comme une frontière entre un intérieur où se trouvent un « carburant » gazeux chaud et l'extérieur où la flamme puise l'oxygène de l'air. C'est le mélange « carburant »-oxygène qui brûle et entretient la flamme. Elle a la forme d'un cône cylindrique creux à base arrondie qui rappelle la forme d'une larme.
Elle est bleue à sa base, blanche et jaune orangée au-dessus. La couleur bleue de la base vient du fait que cette partie de la flamme est mieux oxygénée, étant en contact direct avec l'air frais et n'est pas « polluée » par les produits de la combustion. La température y est d'environ 1 200 degrés. Au milieu de la flamme, la température atteint 1 500 degrés pour descendre à 700 degrés à son extrémité supérieure. La partie la plus lumineuse est située à un centimètre au-dessus du haut de la mèche, la moins lumineuse un centimètre en dessous.


http://www.lefigaro.fr/sciences/2006100 … _elle.html (excusez la source sad )

déja pas si simple, alors comment savoir 1 heure après le crash que la température est montée à 1000 degrés et combien de temps e où et comment ??? en faisant comme tous les journaleux, on invoque un vague avis d'expert issu d'avis autorisés qui doivent ressmbler au premier bruit qui court émis par un pompier local !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr