ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 12-07-2007 09:52:27

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Suite à une conversation dans les commentaires de ce site entre un dénommé André et un certain Gem qui ne cache pas son scepticisme à l'égard de nos théories qu'il prétend "consiprationnistes", le premier nommé a cru bon développer une théorie originale assez complexe.

http://www.reopen911.info/11-septembre/ … ment-13047

Je reproduis son explication et la soumets à votre analyse. J'ai bien évidemment invité André à se joindre à la conversation qui pourrait suivre.
Quant à Gem, il est également le bienvenu mais pas si c'est pour nous resservir les arguments de 911myths à chaque post parce qu'il devrait bien piger une bonne fois pour toutes, c'est que ces sites, on les a lus pour voir s'il répondaient à nos questions et dans la majorité des cas, c'était plutôt un nicht catégorique...

Après avoir vertement critiqué le speach de WR auquel il a participé dans un post précédent (dans des termes qui me semblent personnellement peu acceptables : la force de détail du témoignage de WR, le fait qu'il ait été rapporté dans les instants suivants l'effondrement des tours à CNN et une certaine intuition que ce gars est tout simplement un type bien m'amènent à penser que le qualifier de manipulateur est proche du scandal), André a dit :

Pour rompre avec cette conversation de concierges, je pense avoir compris votre problème. Vous ne possedez pas la science mécanique sur le bout des doigts, et cela vous pose un problème pour comprendre comment on peut faire s’effondrer par le haut un immeuble en l’explosant à sa base.

Vous dites en effet :

“Incidemment, je profite de cette métaphore pour observer comme cela a été dit à plusieurs reprises que les tours du wtc tombent avec les parties hautes qui écrasent au fur et à mesure les parties basses.
Tout l’inverse d’une démolition contrôlée ! Dans ces cas là on fait exploser à la base et l’immeuble tombe en s’écrasant au fur et à mesure sur le sol ( tout en étant bien sûr fragilisé par d’autres explosions en hauteur ). Dans le cas du wtc, au fur et à mesure de la chute, le bas est intact. C’est tout l’inverse.”

Laissez moi donc vous dire que vous tombez bien et que vous avez une chance de cocu. Il se trouve que j’ai récemment publié l’analyse de ce bien grand mystère…

Ce n’est pas que je me flatte d’une telle analyse, mais disons qu’à force de tourner autour du pot on n’entre jamais vraiment dans le vif du sujet. La preuve de l’imposture réside dans l’architecture même des tours du WTC, et quelques paranoïacs pourraient même en déduire que ces tours ont été construites pour être détruites un jour…

Sans entrer dans ce “débat colatéral”, je puis affirmer qu’il vous sera difficile de trouver une explication technique aussi courte et aussi objective, du principe méthodologique général de destruction des tours.

Effondrement des WTC1 & WTC2

… les tours de Gérard Majax (en pas drôle)

Résumé du propos :

Principe d’effondrement des deux tours : en sectionnant la colonne interne à sa base par des explosions au sous sol, la totalité du poids de la colonne se trouvait reportée sur le toit de la tour dont les pans étaient en appui sur la grille périphérique (la structure métallique en façade). La rupture finale se produit au niveau des faiblesses de cette grille provoquées par le crash.

Bonjour à tous,

Après avoir descendu en flamme le film 911EYEWITNESS dans le topic.http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=16061.. pour ses multiples erreurs grossières d’interprétation, il me semble aujourd’hui opportun d’apporter quelques éléments d’analyse solides permettant d’ébaucher un scénario plausible de l’effondrement des tours WTC1 et WTC2.

Deux théories s’opposent aujourd’hui, la première faisant l’hypothèse d’un effondrement “naturel” dû au seul impact de l’avion, la seconde faisant l’hypothèse d’un effondrement “assisté”. La toute première remarque que nous pourrions faire est que si l’effondrement a été provoqué par un emploi supplémentaire d’explosif, l’apparence générale de l’effondrement reste celle d’un effondrement naturel (rupture des édifices au niveau du point d’impact des avions). Nous réhabiliterons aussi partiellement le film EYEWITNESS pour ces judicieuses observations de fumées au sol qui apparaissent quelques secondes avant que les tours ne s’effondre, ainsi que pour la bande son qui met en évidence des explosions de forte puissance (ce dont de multiples personnes, y compris des pompiers, avaient déjà pu témoigner). Il va de soi, que ces éléments à charge (bande sonore, fumées apparentes, témoignages) ne peuvent être arbitrairement écarté au prétexte qu’ils ne collent pas avec la version officielle des faits (ou au prétexte qu’ils conduisent à des scénarios abérrants…), néanmoins, nous n’écarterons pas non plus la version officielle des faits au prétexte qu’elle ne colle pas avec une version conspirationiste des faits.

L’analyse qui suit aura eu pour point d’entrée la question suivante : en quoi des explosions au sol auraient pu être utiles, puisque de toute façon l’effondrement s’est déroulé de manière bien visible à plus de 300 mètres du sol (les tours faisaient 415 et 417 mètres) ?

Pour schématiser l’architecture des tours du WTC, nous pourrions dire que celles-ci étaient constituées d’une colonne interne très solide se terminant au sommet par un toit plat très large dont les pans venaient s’appuyer un grillage périphérique. Ainsi la structure que l’on voit de l’extérieur était porteuse (pour moitié) des planchers de chaque étage, mais restait également souple et flottante de manière indépendante des planchers. Le journal la recherche d’avril 2006 nous dit plus précisément : “Reliant le coeur et la façade, les planchers étaient constitués d’une charpente métallique recouverte de béton. Un système d’amortisseur permettait de réduire l’inconfort provoqué par l’oscillation naturelle d’un immeuble de grande taille. Enfin, des armatures métalliques coiffaient chacune des deux tours. Elles avaient été construite pour supporter deux antennes hautes d’une centaine de mètres, mais elles connectaient aussi le coeur des tours à leurs façades. Une redistribution des charges était ainsi assurée, et nous verrons le rôle que cette configuration joua dans l’effondrement des tours.”

Dans le scénario officiel décrit par le journal la recherche, reprenant l’étude du NIST (ttp://wtc.nist.gov), la colonne interne se serait “tassée” sous l’effet de la chaleur au niveau des points d’impact des avions, si bien que le poids des étages supérieurs auraient finis par peser sur la structure externe, qui à son tour aurait cédé. Le journal la recherche dit exactement : “Redistribution des charges : les évènements se sont déroulés de la façon suivante. Par les connexions de l’armature du toit, l’affaiblissement des colonnes du coeur a entraîné la redistribution des charges vers les colonnes périphériques. Cela eut pour conséquence d’accroître le fléchissement des façades. A un moment donné, ces colonnes sont devenues incapables de supporter la charge de la partie supérieure. Et à mesure que cette dernière a basculé, ni le coeur ni les façades ne soutenaient plus aucune charge. L’énergie libérée par le mouvement de la partie supérieure était alors telle que même la partie inférieure, intacte, n’a pu résister.”

Ce scénario est plausible. Il l’est d’autant plus que WTC1 a mis deux fois plus de temps à s’effondrer que WTC2. Le journal évoque l’idée du point d’impact des avions plus excentrés et donc plus “fragilisant” sur le WTC2, en oubliant de mentionner la hauteur d’impact qui était plus grande sur le WTC1 que sur le WTC2. Plus bas sur le WTC2 la structure affaiblie avait une charge bien plus importante à tenir !

A contrario, deux éléments permettent de contredire cette version des faits. Le premier concerne, la question de la fragilisation de la colonne centrale, qui après échauffement se serait tassée. Une colonne en acier bien isolée n’atteint les 300°C que quarante cinq minutes après le départ de l’incendie (réalisé en test). A supposer que l’isolement ait été endommagé par le crash… (scénario possible???), la température atteint 500°C dans le même laps de temps. La recherche écrit alors : “A 500°C, les colonnes du coeur du WTC commencent à se racourcir dans un processus appelé “fluage”, qui entraîne leur fléchissement”. En oubliant de préciser qu’il faut aussi que cela se passe sur les 40 colonnes d’acier que compte le coeur, et que toutes aient perdu leur protection ignifuge. (Probabilité du scénario en 56 minutes ???). Ce qu’il faut voir ici, c’est que même prises au milieu d’un incendie, les barres d’acier ne sont pas comme celles que l’on plongerait dans des braises de charbon de bois. Le journal la recherche ne donne pas non plus le diamètre de ces colonnes, qui somme toute devait être assez conséquent pour un édifice de cette taille, pas plus qu’il ne montre de photo d’une colonne d’acier provenant du WTC présentant des indices flagrants de fluage… drôle d’expertise n’est-ce pas ? M’est avis qu’on ne retrouvera jamais de telles preuves dans les débris du WTC.

Le second élément est bien plus clair. Il n’aura échappé à personne (j’espère) que la phrase du journal la recherche : “L’énergie libérée par le mouvement de la partie supérieure était alors telle que même la partie inférieure, intacte, n’a pu résister” est une contrevérité pure, pour ne pas dire un mensonge, puisque les images le prouvent, la partie inférieure a commencé à s’effondrer AVANT que la partie supérieure n’esquisse le moindre mouvement. Elle n’était donc plus intacte !. (revoir les images du film EYEWITNESS).

C’est ici, qu’il faut bien se rendre à l’évidence, la théorie du “fluage”, ne colle pas avec un effondrement des étages inférieurs à la zone en feu, qui dure deux ou trois secondes, avant que le sommet ne vascille. Comment en effet expliquer que si la colonne se tasse au niveau de la zone d’incendie, cela puisse avoir des “effets antérieurs” d’effondrement aux étages inférieurs. C’est tout simplement IMPOSSIBLE. Même un film de fumistes comme EYEWITNESS n’a pas tenté pareil démonstration, et c’est pas peu dire ! La théorie de ce film, rappelons le ici est celle d’une série d’explosions “en cascade”… qui présente l’avantage d’être très conspirationiste, à défaut d’être vraiment réaliste.

Nous en arrivons donc maintenant à l’évaluation des autres hypothèses. Les experts n’ayant pas trouvé mieux comme hypothèse “naturelle” que ce que nous venons de voir, nous leur laisserons le soin d’étudier d’autres hypothèses naturelles qui pourront coller aux observations ci-dessus mentionnées, pour nous interesser directement aux hypothèses “non naturelles” qui aussi ont l’avantage de coller aux différents témoignages que l’on peut réunir sur le sujet.

Reprenons donc la question : en quoi des explosions au sol auraient pu être utiles, puisque de toute façon l’effondrement s’est déroulé de manière bien visible à plus de 300 mètres du sol ? Et rappelons la donnée architecturale de base : les tours étaient constituées d’une colonne interne très solide se terminant au sommet par un toit plat très large dont les pans venaient s’appuyer un grillage périphérique.

La solution coule de source : en sectionnant la colonne interne à sa base par des explosions au sous sol, la totalité du poids de la colonne se trouvait reportée sur le toit de la tour dont les pans étaient en appui sur la grille phériphérique. La rupture finale se produit au niveau des faiblesses de cette grille provoquées par le crash.

En détaillant un peu plus, tout se passe comme si la colonne interne était un immeuble à lui-seul. En sectionnant cet immeuble à sa base, on procède bien à un effondrement contrôlé comme cela se pratique habituellement. Or il se trouve que cet immeuble est en appui par son toit (redistribution des charges) sur un autre immeuble creux et périphérique (la grille de façade). La volonté d’effondrement du premier immeuble, entraîne nécessairement la fracture du second au niveau de sa faiblesse. Ainsi l’illusion est parfaite. On a l’impression que la tour se fracture à l’endroit du crash, alors qu’en réalité la véritable fracture se situe en sous-sol, et “l’effondrement par le bas” attendu comme dans tous les effondrements contrôlés reste totalement invisible vu de l’extérieur ! Diabolique, non ?

Tous les éléments architecturaux étaient réunis pour créer un effondrement absolument bluffant et spectaculaire ! En vérité nous avons assisté à un tour de magie…

Un tel tour de magie présentait cependant des risques. Le premier était que que le toit cède et parte “en entonnoir” à l’intérieur de la grille (le tour de magie aurait alors complètement foiré, il y aurait eu un effondrement intérieur suivi d’un éclatement de la grille extérieure à une hauteur médiane de la tour). Voilà sans doute pourquoi, les hélicoptères étaient si préoccupés par ce toit… (cf. le film EYEWITNESS)

L’autre risque était que la colonne intérieure, sectionnée à sa base, se rompe au deux tiers de sa hauteur sous l’effet de son propre poids et des planchers qui s’appuyaient sur elle. C’est “malheureusement” ce qui s’est sans doute passé : une rupture de cette colonne au niveau de la zone d’incendie à entrainé la chute en cascade sur plusieurs étages (une bonne dizaine au moins) de tous les planchers entrainés par la perte de l’appui que leur procurait la colonne. Cela a duré en tout et pour tout 2,5 à 3 secondes, avant que “heureusement” la structure externe ne vascille à son tour. Voilà comment s’explique la “cascade d’explosions” (cf. le film EYEWITNESS) située sous la zone d’incendie, juste avant que le sommet de la tour ne bouge. Une partie de “l’immeuble interne” était tout simplement en train de commencer à s’effondrer de manière interne.

Il est à noter que la rupture au niveau de la zone d’incendie ne s’est sans doute pas faite en même temps sur les 40 colonnes d’acier. Par ailleurs, toute la structure de cette colonne centrale avait été conçu pour travailler en compression. En sectionnant la colonne à sa base, cette colonne commençait à travailler en étirement… Enfin, on peut supposer, vu le nombre d’explosions enregistrées (cf. le film), que le sectionnement à la base s’est fait petit à petit, afin de provoquer la rupture sur l’autre partie déjà endommagée de l’immeuble (comme cela se pratique pour provoquer une rupture sur le maillon faible d’une chaîne). Bref, cette analyse pourra encore être affinée, et je laisse aux experts le soin de le faire, si ce n’est déjà fait, ou d’y trouver des failles, ce qui est encore possible.

Quant au “tour de magie”, ça ne s’est pas exactement passé comme prévu, mais presque… Il faudrait vraiment être tatillon pour émettre quelques critiques sur la qualité du travail effectué ce jour là… Rappelons seulement que ce travail à coûté la vie à 2800 personnes, et qu’il est à l’origine du déclenchement d’une guerre dimensionnée pour durer 30 ans (dixit Cheney).

J’ajouterais que le titre “les tours de Gérard Majax” fait écho à notre magicien de concierge, le possesseur du cinquième élément permettant d’ouvrir toutes les portes, mais ce hasard est, je vous l’assure, totalement fortuit…



Que pensez-vous de cette théorie que personnellement je découvre?

Essayons d'éviter les sarcasmes que l'on réservera aux pourfendeurs de notre travail, même si vous n'êtes pas d'accord. Je n'ai pas le bagage scientfique pour juger de la validité de cette thèse.

Je note pourtant que le flanchement progressif des colonnes centrales du noyau permetttait peut-être d'expliquer pas mal de phénomènes constatés, en ce compris ceux rapportés par WR.

Cela mérite par conséquent une rélexion - essentiellement scientifique - de notre part, je pense.

A+,

Dernière modification par charmord (12-07-2007 10:14:35)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#2 12-07-2007 10:57:41

SmartMac
Membre Actif Asso
Lieu: Marly le Roi
Date d'inscription: 09-09-2006
Messages: 1230
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Je trouve pathétique le mal que certains "debunkers" se donnent pour expliquer l'inexplicable.

La version dite "officielle" me fait penser à un vieux "blue jean" troué de partout :
à chaque ravaudage un trou plus grand s'ouvre à côté.

IL FAUDRA BIEN LE JETER UN JOUR, CE "BLUE JEAN".

D'ailleurs, (je n'ai lu qu'en diagonale l'hypothèse de ce monsieur) il semble qu'il admette que les tours aient été sectionnées à la base ?
Par quoi ?
Les avions ?
…ou un métro en folie ? (Hypothèse que nous n'avons pas encore rencontrée)

Quand au manque de respect vis à vis de William, cela ne mérite que le mépris.

Pour info : je l'ai trimbalé dans ma petite 106 kid avec Annie Machon (ex "whistleblower" du MI 6) hier après midi; extra tous les deux, adorables, et pas la tête enflée.

Dernière modification par SmartMac (12-07-2007 11:01:42)


Nous reviendrons vivants du Mordor, car nous le valons bien !!!  cool

Hors ligne

 

#3 12-07-2007 11:27:39

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

SmartMac a écrit:

Je trouve pathétique le mal que certains "debunkers" se donnent pour expliquer l'inexplicable.

La version dite "officielle" me fait penser à un vieux "blue jean" troué de partout :
à chaque ravaudage un trou plus grand s'ouvre à côté.

IL FAUDRA BIEN LE JETER UN JOUR, CE "BLUE JEAN".

D'ailleurs, (je n'ai lu qu'en diagonale l'hypothèse de ce monsieur) il semble qu'il admette que les tours aient été sectionnées à la base ?
Par quoi ?
Les avions ?
…ou un métro en folie ? (Hypothèse que nous n'avons pas encore rencontrée)

Quand au manque de respect vis à vis de William, cela ne mérite que le mépris.

Pour info : je l'ai trimbalé dans ma petite 106 kid avec Annie Machon (ex "whistleblower" du MI 6) hier après midi; extra tous les deux, adorables, et pas la tête enflée.

D'accord avec toi Smart sur le manque de respect vis-à-vis de William Rogriguez. C'est proprement inacceptable.

N'empêche, je pense qu'il faut vérifier ce que vaut scientifiquement ce que nous raconte André sans même se poser la question de savoir si c'est ou non pro ou anti vo. D'après moi, il ne se prononce pas sur cette question, d'ailleurs.

Je suis conscient que l'on pourrait craindre un coup fourré (élaboration d'une théorie de rechange à la to vu qu'elle prend l'eau de toutes parts) avec ses multiples indices que l'on ressort et qui comfortent l'hypothèses de fortes explosions en sous-sols.

Toutefois, je crois utile de préciser qu'attribuer finalement ces explosions à al quaida me semble impossible et à tout le moins très difficilement crédible compte tenu du fait notamment que :

- les prétendus aveux de Ben Laden et ses ouailles ne parlent que de l'avion et pas des explosions en sous-sols dont ils seraient par hypothèse coupables également... Or, quel serait l'intérêt de OBL (à supposer que ce soit lui dans les vidéos) de cacher ces explosions souterraines. Au contraire, il aurait eu beau jeu de montrer à la face du monde le scandaleux état d'impréparation des services de sécurité et du gouvernement, en portant un coup encore un peu plus fatal à l'administration qui n'aurait pas pu se réfugier derrière le caractère prétendument imprévisible des attaques aériennes. Si l'on se place de l'angle de la to, il est par conséquent particulièrement difficile de faire marche arrière et d'attribuer ces explosions à des bombes placées par al quaida...

- Le témoignage d'un van bourré d'explosifs qui provient d'un policier fait état d'une illustration murale sur la portière d'avions télécommandés fonçant sur les grattes-ciels... On peut penser que OBL n'avait pas la faculté du fond de grotte de Bora Bora (blague pas lapsus) de télécommander des avions civils ou militaires...

Reste à voir si le fait de couper par des explosifs le noyau à la base peut expliquer les effondrements des tours WTC 1 et 2 tel que l'on a pu l'observer, compte tenu de du sectionnage partiel de la structure extérieure par l'impact des avions?

C'est là que je fais appel à l'équipe...

Dernière modification par charmord (12-07-2007 18:09:59)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#4 12-07-2007 11:42:14

Sylvio
Admin Technique
Lieu: Avignon
Date d'inscription: 24-07-2006
Messages: 4986
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Je trouve cette théorie intéressante quand même et elle n'est pas pro-vo (qu'elle le soit ou non ne change rien à sa crédibilité de toute façon) puisque elle admet qu'il y'ait eu une destruction complète du noyau à sa base par explosif.

Je suis d'accord sur le fait que le noyau a DU être détruit à la base avec des explosifs mais je ne pense pas que cela suffise à rendre la destruction propre. ça suffit à détruire le bâtiment et à le faire s'effondrer mais ce pourrait être une effondrement bien trop chaotique, il a donc fallu je pense en même temps le détruire de l'intérieur tous les 5 étages (voir tous les étages) par exemple en partant du haut.

Maintenant, je n'ai pas poussé ce raisonnement assez loin pour dire si oui ou non c'est la théorie qui répond le mieux à tous les témoignages, à tous les faits avérés, sur le plan scientifique, aux images vidéos, etc.

Dans tous les cas, je pense comme Jimmy Walter qu'il y'a eu forcément utilisation d'explosifs d'une façon ou d'une autre sinon les tours serait resté debout ou au pire on aurait eu un effondrement à priori partiel et dans tous les cas bien plus long et moins régulier et "propre".


Secrétaire de l'association ReOpen911 et Responsable technique
En cas de problème technique sur le forum, contactez moi par MP.

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." Albert Einstein

Hors ligne

 

#5 12-07-2007 11:57:27

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Sylvio a écrit:

Je trouve cette théorie intéressante quand même et elle n'est pas pro-vo (qu'elle le soit ou non ne change rien à sa crédibilité de toute façon) puisque elle admet qu'il y'ait eu une destruction complète du noyau à sa base par explosif.

Je suis d'accord sur le fait que le noyau a DU être détruit à la base avec des explosifs mais je ne pense pas que cela suffise à rendre la destruction propre. ça suffit à détruire le bâtiment et à le faire s'effondrer mais ce pourrait être une effondrement bien trop chaotique, il a donc fallu je pense en même temps le détruire de l'intérieur tous les 5 étages (voir tous les étages) par exemple en partant du haut.

Maintenant, je n'ai pas poussé ce raisonnement assez loin pour dire si oui ou non c'est la théorie qui répond le mieux à tous les témoignages, à tous les faits avérés, sur le plan scientifique, aux images vidéos, etc.

Dans tous les cas, je pense comme Jimmy Walter qu'il y'a eu forcément utilisation d'explosifs d'une façon ou d'une autre sinon les tours serait resté debout ou au pire on aurait eu un effondrement à priori partiel et dans tous les cas bien plus long et moins régulier et "propre".

Je ne suis pas certain par exemple que cette théorie D'andré réponde par exemple à la question des squibs visibles sur diverses vidéos ni davantage à l'explosion du sommet de la tour (au dessus du point d'impact) antérieure et contemporaine au moment de l'initiation des effondrements des tours. Voy. fil de Jota JV abondamment cité.

Qu'en pensent les spécialistes?


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#6 12-07-2007 12:06:23

Foogaz
Membre du forum
Lieu: Bouches-du-Rhône
Date d'inscription: 11-12-2006
Messages: 354

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

J'avoue avoir lu tout ceci en diagonale aussi...

Mais quid de la poussière micrométrique ?
Un effondrement "simple" est-il à même de pulvériser le béton et le contenu des étages ?

Hors ligne

 

#7 12-07-2007 15:14:02

AtMOH
Membre du C.A.
Lieu: PARIS, FRA
Date d'inscription: 19-03-2006
Messages: 1335

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Je trouve son hypothèe plutot interressante, mais son ton sarcastique est très fatiguant.
Surtout qu'il a le culot de critiquer tout le monde, Rick Siegel (YesWitness) et William Rodriguez.  Alors qu'il ne fait que présenter une thèse opposée à la VO donc qui sera qualifiée de "conspirationniste"

Après pour ce qui est de la possibilité d'une explosion sous terraine effectivement c'est importnant de comprendre pourquoi cela aurait été necessaire. En ce sens cet essai d'explication est une piste.
Reste à avoir l'avis un expert en démolition de buildings...

Hors ligne

 

#8 12-07-2007 18:02:22

yak
Invité

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Sa théorie est intéressante comme base de départ pour expliquer la façon particulière de cette démolition controlée.

Force nous est de constater que contrairement au WTC7 qui ressemble à ce que l'on connait des démolitions controlées (l'ensemble de l'immeuble est attiré vers le bas et l'on peut voir le toit du début à la fin) dans le cas des 2 tours, pour moi, qui ne suis pas expert, cela ne ressemble en rien à ce que l'on connais, je m'explique pour ceux que cela intéresse et je rappel que je crache sur la TO tout autant que vous et qu'il s'agit bien pour moi d'un inside job, ceci afin que les habituels ne lisent pas ce qui suit en ayant directement des appréhensions négative :

WTC1 : le début de l'effondrement a toutes les caractéristiques visuelles d'une Démolition controlée, on voit clairement le toit et son antenne glisser vers le bas, ensuite le phénomène s'inverse à partir du point d'impact de l'avion.

Il y a plusieurs images et photos qui montrent la base des tours après effondrement et l'on peut voir qu'il reste des pans de structures externes qui sont encore debout, je ne parle que de la structure.


WTC2 : Idem sauf que le fait que l'impact de l'avion soit plus excentré le haut de la tour bascule mais disparait en poussière pour on ne sait qu'elles raisons.

Il se pourrait très bien qu'il y ai eu plusieurs techniques de destructions utilisées :

Destrcutions strandard pour la partie sub-impact et quelque chose qui se rapproche de la théorie que l'on nous expose ici.

D'ailleurs la projection de quantitées non négligeables de matières et autres poutres jusqu'à des distances de près de 200 mètres, avec un force permettant que ces poutrelles éjectées s'enfoncent dans des batiments témoignes d'une force qui part de l'intérieur vers l'extérieur.

Je comprends ce qu'il veut dire par "tour de magie" car effectivement cela donne l'impression que c'est à cause de l'impact que le toit tombe et donc sous le poids entraine la destruction et non l'effondrement des tour. Il n'y a pas effondrement, il a au pire ecrasement.

Pendant une heure on fait péter des explosifs léger sur les structures externes en des points précis, ce qui explique les flash d'avant destruction. dans les derniers instants on procède à la destruction controlée de la partie sub-impact de la tour relayée par une explosion simultanée du noyau centrale et des derniers points de structures externes ce qui donne l'impression d'effondrements avec ses projections de matières et certaines prises de vues qui montrent des partie du noyau qui tient quelques instant avant de tomber également.

Quand à la synchro n'importe quel petit programme informatique peut le faire.

Il y a deux ans un ami architecte m'a dit qu'il avait mélangé les procédés de destructions en travaillant en destruction controlée sur les partie haute et en explosion du coeur sur les partie basses. Je vais lui faire lire cette hypothèse et vous transmettrait son avis.

 

#9 12-07-2007 18:37:53

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

yak a écrit:

Il y a deux ans un ami architecte m'a dit qu'il avait mélangé les procédés de destructions en travaillant en destruction controlée sur les partie haute et en explosion du coeur sur les partie basses. Je vais lui faire lire cette hypothèse et vous transmettrait son avis.

Très intéressant ! Est-ce que l'opération a fait l'objet d'une publication, et si oui, celle-ci est-elle disponible ?

Merci wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#10 12-07-2007 18:44:34

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 711

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Le fait qu'il y ait eu des explosions massives (et pas seulement une) dans les sous-sols des bâtiments du World Trade Center, bien avant que ceux-ci ne s'effondrent, est un fait avéré par une évidence testimoniale énorme et qui ne repose donc pas que sur le seul témoignage de William Rodriguez.

Cette évidence apparaît dans des reportages télévisés, la plupart du temps en direct au moment des faits. Voir par exemple la vidéo: "911_The_explosive_reality"

http://video.google.com/videoplay?docid … 2632193840

10minutes et 17 secondes après le début de cette vidéo débute un chapitre éloquent intitulé:

"Subway, basement and lobby level explosions at WTC Buildings (Explosions au niveau du métro, sous-sol et entrée des bâtiments du W.T.C.)

Et cette cette vidéo: (A WTC worker hints at a pre-collapse explosion in the basement of Tower 1). Les deux tours sont encore debout au moment où ce témoignage d'explosion au niveau du sous-sol de la tour 1 est donné:

http://video.google.fr/videoplay?docid= … ;plindex=1

Et celle-ci:

http://video.google.fr/videoplay?docid= … ;plindex=0

qui dit: "On 9/12/2001, Peter Jennings interviews Marlene Cruz, a carpenter injured in one of the pre-collapse explosions in the WTC sub-basement level B long before the planes hit the towers. The first casualty of 9/11 admitted at Bellevue Hospital, Cruz is a living witness who proves that pre-planted explosives were used to weaken the foundations"

Traduction:

le 12 septembre 2001, Peter Jennings interview  Marlene Cruz, un charpentier blessé dans une des explosions ayant précédé les effondrements des bâtiments, au niveau du sous-sol inférieur B du WTC,  longtemps avant que les avions heurtent les tours. Étant le premier blessé du 9/11 admis à l'hôpital de Bellevue, Cruz est un témoin vivant qui prouve que des explosifs pré-positionnés ont été employés pour affaiblir les fondations"

Et enfin cet extrait connu de la vidéo: "911 Eyewitness"

http://video.google.fr/videoplay?docid= … ;plindex=2

Je pourrais en rajoutrer au niveau des témoignages. Ces explosions ne sont donc pas qu'une simple hypothèse mais un fait établi, mais il y aura toujours ici où là quelques "experts" (en désinformation) pour prétendre le contraire.

Maintenant il y a la question du pourquoi de ces explosions ayant précédés l'effondrement des bâtiments. Voir l'étude de Steven Jones: "Pourquoi en fait les bâtiments du World Trade Center se sont-ils complètement effondrés ?"

http://www.journalof911studies.com/arti … 201-11.pdf

http://www.mondialisation.ca/index.php? … cleId=3288

Extrait du point 10 de cette étude:

"Une personne qu'une enquête minutieuse devra interroger est l'expert en démolition Mark Loizeaux, président de Controlled Demolition, Inc. s’exprimant sur la manière dont les bâtiments du WTC se sont écroulés, il déclare dans une interview : « Si je devais provoquer l’écroulement des tours, je mettrais des explosifs dans le sous-sol pour que le poids du bâtiment permette à la structure de s'effondrer. » (Bollyn, 2002 )

Exactement, les « explosifs dans le sous-sol » sont conformes aux rapports du témoin oculaire sur des explosions en bas des bâtiments avant l'effondrement"

Voir aussi la vidéo: 911 Mysteries - Sous-titré français

http://video.google.fr/videoplay?docid= … 0102614532

Extrait des sous-titres de cette vidéo:

"Les affaiblissements en vue d'une démolition sont faits bien avant l'explosion finale. Mais pour le WTC ce travail a dû s'effectuer dans un court laps de temps, durant la période de panique provoquée par la frappe des avions."

Dernière modification par questionneur (12-07-2007 20:35:53)

Hors ligne

 

#11 13-07-2007 00:23:42

amlt91
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-02-2007
Messages: 40

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

La thermite  ,disposée à l’intérieur ou à l’extérieur des poutres du sous sol , en ramollissant un certain nombre de celles ci , a mis la colonne sous tension sans la faire s’effondrer ce qui a augmenter l’efficacité des explosifs .C ‘est peut être une explication à la grande quantité de fer fondue retrouvée en sous sol dans les décombres
La structure en se tassant a sûrement été  a l’origine  des phénomènes décrit par Rodriguez  ( 911Mysteris  0h.33mn.10 sec )  En montant les escaliers il avait l’impression que la cage tremblait  et craquait et que les murs se fendaient en explosant . La même technique de mise sous tension du noyau a peut être été utilisé plus haut .Les poutres creuses montaient jusqu’au 85 ème étage. L’avion a percuté la tour sud  au 81 ème étage c’est peut être une ou plusieurs poutres abîmées qui sont à l’origine de la fuite de fer en fusion observée à l’un des coins de la tour. Les gens ,dans la partie supérieur de la tour ,ont entendu des explosions pouvant correspondre aux murs en béton de la cage centrale  qui éclataient sous la pression.

Hors ligne

 

#12 13-07-2007 07:03:32

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

quelques paranoïacs pourraient même en déduire que ces tours ont été construites pour être détruites un jour…

roll Renseignez vous, mon ami : l'aménagement de "chambres de mine" lors de la construction d'immeubles est une pratique des plus courantes !
(dans les grandes villes US du moins, à ma connaissance )


>> Rien à voir avec du sabotage occulte , il ne s'agit que d'anticiper sur les coûts d'une future démolition, prévisible sinon inéluctable.

Dernière modification par jv911f (13-07-2007 07:04:43)

Hors ligne

 

#13 19-07-2007 22:54:14

_steph1964
Membre du forum
Date d'inscription: 19-07-2007
Messages: 81

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

amlt91 a écrit:

La thermite  ,disposée à l’intérieur ou à l’extérieur des poutres du sous sol , en ramollissant un certain nombre de celles ci , a mis la colonne sous tension sans la faire s’effondrer ce qui a augmenter l’efficacité des explosifs .C ‘est peut être une explication à la grande quantité de fer fondue retrouvée en sous sol dans les décombres
La structure en se tassant a sûrement été  a l’origine  des phénomènes décrit par Rodriguez  ( 911Mysteris  0h.33mn.10 sec )  En montant les escaliers il avait l’impression que la cage tremblait  et craquait et que les murs se fendaient en explosant . La même technique de mise sous tension du noyau a peut être été utilisé plus haut .Les poutres creuses montaient jusqu’au 85 ème étage. L’avion a percuté la tour sud  au 81 ème étage c’est peut être une ou plusieurs poutres abîmées qui sont à l’origine de la fuite de fer en fusion observée à l’un des coins de la tour. Les gens ,dans la partie supérieur de la tour ,ont entendu des explosions pouvant correspondre aux murs en béton de la cage centrale  qui éclataient sous la pression.

enfin des contributions interessantes , avec celle de André (à moins que ce ne soit la meme personne sic !!!)

je suis sur le sujet depuis hier soir, je ne me suis pas arrété un minute.

est-on on est bien d'accord que l'hypothese de "911 Demolitions", d'une desintegration de la tour par des centaines d'explosifs placés dedans, ne tient pas ? 

par contre , des charges au sous-sol et qq autres dans la tour, c'est faisable.


"Ton cerveau est plus intelligent que toi"

Hors ligne

 

#14 19-07-2007 23:01:33

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

SmartMac a écrit:

Je trouve pathétique le mal que certains "debunkers" se donnent pour expliquer l'inexplicable.

La version dite "officielle" me fait penser à un vieux "blue jean" troué de partout :
à chaque ravaudage un trou plus grand s'ouvre à côté.

IL FAUDRA BIEN LE JETER UN JOUR, CE "BLUE JEAN".

D'ailleurs, (je n'ai lu qu'en diagonale l'hypothèse de ce monsieur) il semble qu'il admette que les tours aient été sectionnées à la base ?
Par quoi ?
Les avions ?
…ou un métro en folie ? (Hypothèse que nous n'avons pas encore rencontrée)

Quand au manque de respect vis à vis de William, cela ne mérite que le mépris.

Pour info : je l'ai trimbalé dans ma petite 106 kid avec Annie Machon (ex "whistleblower" du MI 6) hier après midi; extra tous les deux, adorables, et pas la tête enflée.

Un vieux sage vaut mieux qu'un jeune singe
Proverbe Ragondin


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#15 19-07-2007 23:33:30

amlt91
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-02-2007
Messages: 40

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Pour steph1964

Si ça t’intéresse va voir mon post sur la démolition par explosifs du WTC dans http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 56&p=4  post 97 et 110 . Bien sur il ne s’agit que d’une hypothèse . De plus il ne faut pas tenir compte de l’énergie dégager après l’effondrement des tours et  transformer en tonnes d’explosifs : c’est un sujet qui fâche et qui n’est jamais aborder dans le forum

Hors ligne

 

#16 23-07-2007 19:44:07

Hasturian
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2007
Messages: 2

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Bonjour,

Il me semble avoir lu ou vu que les sous-sols du WTC abritaient des réserves d'or de plusieurs banques et plusieurs auraient été "vidés" avant l'effondrement (sous réserve). Les explosions en sous-sol pourraient avoir également servies à masquer se "manque" ?


C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieur à la vitesse du son, que certains paraissent brillants avant d'être con ...

Hors ligne

 

#17 10-08-2007 23:22:28

gabdelabed
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2007
Messages: 20

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Salut,

Tout d'abord je suis heureux de voir que "jv911f" confirme l'existence de fourneaux de mines originellement prévus dans les Immeubles de Grande Hauteur aux USA. J'avais posé la question dans un post, sachant, (en tant qu'artificier militaire), que les ouvrages d'art en France, (Viaducs, ponts, tunnels, barrages hydrauliques, et depuis un certain temps les gares de péages autoroutières), comportent de telles installations pour des raisons stratégiques évidentes.

Il est évident que contrairement à une démolition contrôlée normale chaque étage n'a pas fait l'objet d'un traitement pyrotechnique, pour des raisons évidentes de maintien du secret.

Cependant la structure même des deux bâtiments fait qu'on pouvait éviter d'avoir recours au minage systématique par étage.

En effet le "coeur" formé par les colonnes centrales était "assis" sur un sol renforcé par des "pieux" qui prolongeaient profondément ces colonnes jusqu'au sol compact et stable. A l'origine il y avait une zone humide à cet endroit. Et le sous-sol était truffé de locaux techniques non-accessibles à la majorité des utilisateurs des tours. Il a certainement été facile d'y placer la quantité de thermite nécéssaire. En se rappellant que l'utilisation de la thermite n'implique pas qu'il y ait explosion. Une mise à feu suffit et ça peut brûler plusieurs dizaine de minutes en toute discrétion.

C'est ici que la fameuse thermite peut avoir joué un rôle essentiel en affaiblissant la structure centrale par le bas bien avant l'impact des avions sur les tours. Et surtout, sans bruit.
Les énormes masses de métal fondu vues dans les fondations ne peuvent que confirmer.

Les charges concentrées se contentant de "centrer" l'effondrement en pulvérisant le béton, et  les ruptures en biseaux des charges coupantes servant de guide.

Avec un bon logiciel de mise à feu aucun problème. Y a même pas besoin de liaisons câbles en propre ou de radiocommande. On peut utiliser des transmetteurs sur le propre réseau d'énergie électrique AC/DC des bâtiments.

Pour ce qui est des coulures de métal, visibles sur les profilés coupés en biseaux des photos, ce ne sont probablement pas  des traces de thermite, (Trop net et trop "propre"), mais l'aspect "normal" d'une rupture par une charge coupante réalisée avec un explosif supersonique. Lors de la mise en oeuvre la zone est soumise à une température de plusieurs milliers de degrés par les charges en opposition.

Autre chose. Les bâtiments ont bien "implosé" même si des projections ont été vues à plusieurs centaines de mètres. La structure longiligne des bâtiments fait que contrairement au "Bt 7" les charges concentrées intérieures entraient en opposition en raison de leur promiscuité, créant une réaction extérieure. Pour éviter ça, en DC en zone urbaine, on place des bâches tout autour des emplacements minés pour protèger les autres bâtiments.

Mais ça n'est qu'une tentative d'affiner les recherches parmi d'autres.

Amicalement.

Gabriel.

Hors ligne

 

#18 11-08-2007 00:56:35

Jackk
Membre Actif
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 797
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Est ce que la chute ne pourrait pas ressembler à ça (bon j'ai simplifié à l'extrême !!!)

http://img403.imageshack.us/img403/7448/wtcscenario1we0.jpg

Hors ligne

 

#19 11-08-2007 01:01:01

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

je pense qu il a fallu d'autres explosions ( que l'on entend sur quelques videos) au dessus des niveaux de changement des ascenseurs).
donc 3


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#20 11-08-2007 01:02:42

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Ca l'air bien cette démo. Bravo


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#21 11-08-2007 01:29:44

Jackk
Membre Actif
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 797
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

neon121 a écrit:

je pense qu il a fallut dautre explosions ( que l ont entend sur quelques videos) au dessu des niveaux de changement des ascensseurs).
donc 3

je t'ai dit que c'était sommaire 'suis fatigué !) je sais aussi que les points de ruptures sont pas les vrais tongue  c'est un départ de théorie sur la rupture de charge centrale, qui provoque la chute du toit (apparemment solidaire du noyaux central) venant plier la peau extérieure au niveau affaibli, les planchers se désolidarisent, peut être un peu aidés par des charges, et vu que l'intérieur se casse la figure, on a bien un aspiration qu'on voit au niveau de la poussière. Cette théorie permet de se passer de beaucoup d'explosifs, il ne font qu'aider la chute, c'est l'amorçage par rupture de la base qui est interressant, maintenant,........hmm  je ne suis pas physicien !!!!

Hors ligne

 

#22 11-08-2007 13:36:46

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Jackk
c etait aussi une question. genre 3 grosses explosion auraient donc pu suffir .?


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#23 11-08-2007 13:45:26

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

neon121 a écrit:

Jackk
c etait aussi une question. genre 3 grosses explosion auraient donc pu suffir .?

Cela pouyrrait tenir la route mais pour moi ce qui tue tous les scénarios réalistes, c'est la rupture sur toute leur hauteur du noyau et la violence des éjections de poutrelles telles qu'elles ont été constatées dès les premières secondes de l'effondrement ou plutôt de la désintégration des tours.
Il y a quelque chose de parfaitement inexplicable et non conventionnel dans ces phénomènes, j'ai l'impression...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#24 11-08-2007 15:00:46

Jackk
Membre Actif
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 03-03-2007
Messages: 797
Site web

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Je repete, mon schéma est THE O RIQUE, je n'ai évidemment pas le nombre de charges, il devait y en avoir pour accompagner la chute et briser suffisament le noyaux pour s'assurer que la chute soit rectiligne (si on fait pêter des charges dans un séquencement précis, on guide la chute en créant du vide la où on veut que ça tombe, c'est le chemin de moindre résistance !)
Ce que je trouve interressant dans ce que j'ai lu, c'est comment la base affaiblie peut profiter du point de faiblesse créé par les trous en façade pour que le "chapeau"  parraisse céder naturellement, son cisaillement à la base désolidarise les planchers à l'intérieur pour préparer la chute, les blocs supérieurs eux ne sont que l'amorce visible du processus ! ça explique l'écrasement du niveau en feu, les explosions au sous sol (avec peut être de la thermite qui ne l'oublions pas n'explose pas mais accélère le processus de fusion du métal de manière impressionnante).
ça expliquerait aussi la chandelle centrale qui s'écroule à la fin puisqu'elle n'est plus solidaire des fondations
Par contre il reste ensuite a expliquer le mode opératoir des charges pour le dynamitage descendant, sans doute aidé par la pression de tout ce qui déboule au dessus, et / ou inversement.

@ Neon : stp arrête de compter les explosions sur mon schéma, si tu veux je t'en refais un rien que pour toi avec 200 000 étoiles rouges, mais j'ai peur de bugger la fonction copier/coller, et qu'ensuite tu me dise que 200 000 c'est beaucoup trop, etc... tongue

Dernière modification par Jackk (11-08-2007 15:02:17)

Hors ligne

 

#25 22-08-2007 10:44:35

kyubi_59
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 16

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

je pense que le principe de base est cohérent tout d'abord detruire le noyaux centrale pour redistribuer les charges et donc affaiblir l'edifice puis ensuite faire crashé un avion pour destabilisé cette redistribution des charges et donné un motif pour l'effondrement et ensuite pendant l'effondrement de la tour faire explosé plusieur charge pour permettre un effondrement complet et verticale en mettant des explosifs a des points clés

Hors ligne

 

#26 24-01-2008 03:26:54

TOLITE
Membre du forum
Date d'inscription: 18-01-2008
Messages: 69

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

ça rejoins un peu m'a pensée une demolition controlée inversée!

Par le haut!


Thése, anti-thése, contre-thése, méga-thése, giga-thése etc...etc...Une thése en chasse une autre!

Hors ligne

 

#27 24-01-2008 06:34:07

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Par le haut oui, mais ils ont commencé par mettre des coups dans les sous sols avant.

En supprimant les supports du noyau central en partie basse, l'ensemble du noyau se met
en tension vers le bas, au lieu de renvoyer une force opposée à la compression.

C'est sans doute pour çà que William RODRIGUEZ décrit des escaliers instables.

A un moment, Ce sont les tubes porteurs en façade qui tienne tous l'immeuble.

De cette façon au moment des tirs de découpe du noyau et des planchers, presque tout s'effondre vers l'intérieur.

Evidement, par sécurité, il faut découper le tout en partant du haut, sinon il y a un risque de voir se coucher l'immeuble.

Le dessin de jakk n° 18 ci dessus décrit bien ce phénoméne.

Dernière modification par cristof (24-01-2008 16:34:57)


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#28 15-10-2008 16:21:04

Keussèje
Membre du forum
Date d'inscription: 20-08-2008
Messages: 946

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Charmord a placé en #1 le texte d'André. Ce sont des extraits de celui-ci qui sont reproduits ici en italiques.

André semble dire que, contrairement à nous autres, il possède la science mécanique grâce à laquelle on parvient à comprendre comment on peut faire s’effondrer par le haut un immeuble en l’explosant à sa base. Que Mmes et MM. les Concierges veillent bien retourner causer dans leurs escaliers : ce savant homme daigne nous instruire, et c'est même pour nous une chance de cocu. En effet, nous dit Sa Savante Suffisance : je puis affirmer qu’il vous sera difficile de trouver une explication technique aussi courte et aussi objective, du principe méthodologique général de destruction des tours. Dans tout ce que j'ai eu l'occasion de connaître de l'histoire des sciences, je crois que pas une fois ce genre de discours n'a été le préambule à une théorie satisfaisante, et celui-ci ne fait pas exception, même s'il n'est pas dépourvu de qualités. On doit en effet reconnaître, tout d'abord et dans l'ensemble, la clarté et la précision de l'exposition. En outre il fait place à des points de vue autres ainsi qu'à des amorces de discussion. Bref, oublions le style initial et examinons les idées puisqu'elles le méritent.

L'essentiel est formulé d'emblée. Principe d’effondrement des deux tours : en sectionnant la colonne interne à sa base par des explosions au sous sol, la totalité du poids de la colonne se trouvait reportée sur le toit de la tour dont les pans étaient en appui sur la grille périphérique (la structure métallique en façade). La rupture finale se produit au niveau des faiblesses de cette grille provoquées par le crash. Le propre de cette théorie est en effet de reconnaître des attaques dans les explosions en sous-sol, mais pas dans les explosions en étages, qui pourraient s'expliquer comme étant des conséquences mécaniques d'un effondrement interne.

Avant de porter un jugement, relevons une étrangeté concernant les faits constatables. Il n’aura échappé à personne (j’espère) que la phrase du journal la recherche : “L’énergie libérée par le mouvement de la partie supérieure était alors telle que même la partie inférieure, intacte, n’a pu résister” est une contrevérité pure, pour ne pas dire un mensonge, puisque les images le prouvent, la partie inférieure a commencé à s’effondrer AVANT que la partie supérieure n’esquisse le moindre mouvement. Elle n’était donc plus intacte !. (revoir les images du film EYEWITNESS). Cette affirmation est si contraire à ce que nous avons tous constaté que, si son auteur ne vient pas à se manifester, nous devrons peut-être rester sur un mystère à ce sujet. Cela nous rappelle combien il est nécessaire, afin de discuter utilement d'une théorie, qu'ait été établie préalablement la liste des faits qu'elle entend prendre en compte et qu'il y ait accord à leur sujet.

Sans plus entrer dans les détails, voici ce qui me semble faire la principale faiblesse de cette esquisse de théorie : elle explique le début de la destruction de la structure, tant en périphérie qu'au centre, mais guère plus. Une fois que les colonnes centrales, sectionnées en sous-sol, ont commencé de descendre, elles en viennent à rencontrer le sol. Imaginons qu'elles résistent entièrement au choc : elles cessent alors de tirer la coiffe vers le bas et la périphérie doit cesser d'être écrasée par le haut. Imaginons qu'au contraire la structure centrale se brise contre le sol au fur et à mesure qu'elle vient le heurter : sa partie intègre, étant progressivement raccourcie, pèse de moins en moins sur la coiffe, donc sur la périphérie ; et cette dernière en devient plus capable de retenir le centre dans sa descente, ce d'autant que lui-même s'allège progressivement. Ces objections sont sûrement discutables mais je crois qu'elles suffisent à montrer que la prétendue théorie est beaucoup trop sommaire du seul point de vue mécanique pour être jugée satisfaisante en l'état.

Il y aurait d'ailleurs d'autres objections à faire; par exemple que le devenir du haut de la Tour sud n'a guère de chance de trouver une explication. Tout cela n'empêche pas que la lecture complète du texte, même si elle n'apporte rien de décisif, puisse suggérer des pistes de réflexion utiles.

Hors ligne

 

#29 15-10-2008 18:28:59

Nicolas911
Date d'inscription: 07-10-2008
Messages: 428

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Ca ne peut pas etre l'incendie qui provoque un effondrement surtout sur un délai aussi court

la tour tombe tellement vite sur elle meme


POUR TROUVER LE COUPABLE REGARDE A QUI PROFITE LE CRIME

LE SAVOIR EST UNE ARME POUR QUI SAIT S' EN SERVIR
http://fr.youtube.com/watch?v=XlNlPan4-Ls

Hors ligne

 

#30 22-08-2011 23:02:07

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Théorie très intéressante car elle est réalisable et plausible. Elle a aussi l'avantage de répondre a beaucoup de questions :

- éjections de morceaux de colonnes externes dans les immeubles du voisinage sous la pression, comme le ferait le ressort d'un stylo bille que vous serrez entre vos doigts.

-  mise en poussière des dalles: la meilleure façon de réduire en poudre un béton armé est de tirer dessus c'est ce qui se passe avec les planchers.

- début de la ruine apparente aux endroits des frappes des avions: conforme au principe de moindre résistance, la structure externe commence par céder là où elle est endommagée.

- explication de l'état du hall des tours, vitres explosées, garnitures arrachées, cages d'ascenseurs explosées...

- démolition relativement discrète et progressive laissant croire à une destruction accidentelle.

Mais ce monsieur André n'a aucun mérite, il n'a fait qu'appliquer au WTC 1 et 2 la version proposée par le NIST de la destruction du WTC 7. Quel manque d'imagination de la part du NIST donner la clé de l'énigme pour tenter de cacher la démolition contrôlée du WTC 7.

Dommage que je ne sache pas faire de montage vidéo, car je commence à avoir une bonne idée de l'ensemble des événements de cette journée grâce à  tout ce que j'ai pu apprendre sur ce forum.

Hors ligne

 

#31 23-08-2011 03:44:36

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: La théorie d'André sur l'effondrement des tours

Voir deux vidéos très intéressantes qui se penchent sur le flambement des colonnes externes et qui apportent une explication alternative à celle avancée par le NIST (selon la thèse du NIST, le flambement est  la conséquence de la déformation des planchers sous la chaleur : ces derniers ont alors exercés une force de tirage telle qu'ils ont arrachés les colonnes externes).

NIST PART1 :

NISTPART2 :


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr