ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 24-04-2007 19:17:41

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3297

Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Hors ligne

 

#2 25-04-2007 10:50:21

Rand
Membre Actif
Lieu: Gif sur Yvette
Date d'inscription: 22-11-2006
Messages: 124

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Il me semble que cette histoire est décrite un peu plus en détail dans le livre de Ahmed ( éditions demi-lune :p ).

Voici une tite traduction de la page donnée par RajOr :

TRAD :

Emad A. Salem est un ex officier de l'armée égyptienne devenu informateur pour le FBI, qui fut un témoin-clé lors du procès de Ramzi Yousef, Abdul Hakim Murad et Wali Khan Amin Shah, condamnés pour l'attentat à la bombe sur le WTC le 26 février 1993. Après l'attentat, Salem prétendit que le FBI savait à propos du projet d'attentat, et accepta de le déjouer en lui fournissant des faux-explosifs. Salem a enregistré ses conversations téléphoniques avec des agents du FBI.
Ces cassettes furent fournies aux avocats de la défense, bien qu'elles ne furent pas utilisées pendant le procès.
En décembre 1993, James M. Fox, le chef de la cellule du FBI de NY, démentissait toute connaissance préalable des attentats par ses services.

Ci dessous, une transcription d'une partie d'une conversation téléphonique que Emad A. Salem a entretenue avec l'un de ses contacts du FBI, l'agent spécial John Anticev :

"- Agent spécial du FBI John Anticev : Mais, euh, globalement rien n'a changé. Je vous dit juste que ce n'est rien,
ce n'est pas un salaire, c'est -- vous savez. Mais vous avez régulièrement été payé pour de bonnes info. Enfin, les dépenses
sortaient pas mal de l'ordinaire et il y a eu des questions. Ne dites pas à Nancy que je vous ai dit ca. ( Nancy Floyd est
un autre agent spécial du FBI qui travaillait également avec Emad A. Salem comme informateur ).
- Agent infiltré Emad A. Salem : Bah, je vais devoir lui dire, évidemment.
- Anticev : Si il le faut, il le faut.
- Salem : Ouais, je veux dire, parce que la femme était honnête et moi j'étais honnête, et tout a été envoyé avec un recus
et maintenant on se pose des questions?
- Anticev : c'est pas qu'on se pose des questions, c'est juste que ca sort un peu de l'ordinaire.
- Salem : okay, très bien. Je ne pense pas que ce soit le cas. Si c'est ce que vous pensez, très bien, mais j'en doute car
nous avons construit la bombe qui a explosée dans le WTC. Elle a été construite par vos soins sous le controle du Bureau ( FBI)
et du D.A ( district attorney = procureur ). Tout le monde était au courant et nous savions que la construction de la bombe avait démarré. Par qui? par votre informateur confidentiel. Quelle affaire fabuleuse !
- Anticev : Bon..
- Salem : Et ensuite il se cache la tête dans le sable et dit :"Oh, non, non ce n'est pas vrai, c'est un fils de p***".
Okay, elle se construit d'une manière différente et à un autre endroit.
- Anticev : Non, ne prenez pas de décisions hatives. j'essaye simplement d'être aussi honnête que possible avec vous.
- Salem : Bien sur, et j'apprécie.
- Anticev : Et en ce qui concerne les payements, et tout ce qui va avec, ils sont là. je vous garantie qu'ils sont là."

Salem mentionne également l'opération Bojinka dans son témoignage, un complot du "Sheikh aveugle" Omar Abdul-Rahman et de son neveu, Ramzi Yousef, visant, entre autre, à faire s'écraser une douzaine d'avions piratés dans d'importants batiments US.
Ils furent effectivement condamné pour "complot sédicieux" en relation avec l'opération Bojinka.

FIN TRAD

La transcription manque de clartée, j'avoue avoir du mal à comprendre le sens réel de la plupart des phrases de Salem.

Hors ligne

 

#3 25-04-2007 12:17:38

Marc
Membre Actif
Date d'inscription: 22-04-2006
Messages: 1065

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Article de William Reymond
http://www.williamreymond.com/911.htm

6 février 1993. Le World Trade Center est secoué par une explosion. Aujourd’hui, il est impossible de ne pas y voir une tragique répétition des événements du 11 septembre. Mais c’est pour une toute autre raison qu’il faut revenir sur le premier attentat contre les Twins Towers. En 1993, le FBI avait une taupe au sein de l’équipe des terroristes. Un informateur si proche du sommet du réseau que le Bureau à pu suivre la fabrication de la bombe. Mais, paralysés par une lourdeur administrative et la peur du risque, les agents du FBI n’ont pas réussi à stopper une opération dont ils connaissaient l’objectif en avance.
 
Alors que l’Amérique s’étonne de l’échec de ses services de renseignements à prévenir le 11 septembre, elle ignore les véritables raisons d’une autre faillite : l’attentat contre le World Trade Center du 26 février 1993. La première incursion des terroristes d’Al Quaeda sur le territoire américain fait six victimes, plus d’un millier de blessés et un demi-milliard de dollars de dégâts. Oussama Ben Laden avait rêvé d’un bilan plus lourd, espérant faire chuter au moins un tour. Il attendra huit ans pour voir dans toute son horreur sa vision se réaliser.
 
Quelques semaines après l’attentat, les agents du FBI capturent un réseau de terroristes agissant sous la tutelle du Sheik Rahman, un des guide spirituel du Jihad islamiste égyptien et du réseau Al-Quaeda. Les hommes du religieux aveugle préparaient une vague d’attaques contre New-York. Le plan était ambitieux. Il s’agissait de détruire le siège des Nations-Unies, s’attaquer aux symboles de la ville telle la Statue de la Liberté et de créer une série d’explosions mortelles dans les tunnels de la ville passant sous l’Hudson River. Au cœur de ce coup de filet sans précédent, Emad Salem, une taupe du Bureau. Salem, la quarantaine, est un ancien officier égyptien convertit dans la fructueuse chasse aux terroristes. Pour un million de dollars et son admission dans le programme de protection des témoins, Salem a permis au FBI de se donner l’illusion de pouvoir peser sur les cellules terroristes.
 
La collaboration d’Emad Salem avec le FBI New-York est en réalité à deux volets. Alors que lors du procès du réseau Rahman, il n’est quasiment question que de la deuxième partie, c’est la première, celle d’avant la traque, qui est la plus troublante. En effet, Salem avait réussi à gagner la confiance des terroristes et, en liaison avec ses agents traitants à supervisé la fabrication de la bombe destinée au World Trade Center. Et pire encore, confronté à une pression administrative en désaccord avec la réalité du terrain, Salem a du renoncer à son plan initial qui était de changer les composants de la bombe afin d’en limiter les dégâts.
 
Le 24 juin 1993, alors qu’il vient juste d’être admis dans le Programme de protection des témoins, Emad Salem se confie aux US Marshalls chargé de sa sécurité. Depuis 1991, fatigué par les incessants changements de cap de ses contacts au FBI, il a systématiquement enregistré ses conversations. Avec certains des terroristes mais aussi, c’est plus gênant, avec ses deux agents traitants au FBI New-York : John Anticev et Nancy Floyd. Au total ce sont plus de mille conversations que l’ancien officier égyptien a conservé sur bandes magnétiques. Plus d’une centaine d’heures d’enregistrements dont la lecture des transcriptions est édifiante. Car elle permet d’affirmer que le FBI connaissait en avance les mortels projets du réseau Rahman. En effet, dès le 6 mai 1992, Emad Salem informe John Anticev de l’intention des terroristes de s’attaquer prochainement à New-York. Plus troublant encore, dans l’étrange jeu du chat et de la souris que se livrent limiers et malfaiteurs, la transcription de cette conversation nous apprend que l’option attentat à la bombe a été choisie après une suggestion de la taupe du FBI. En effet, alors que les terroristes hésitent entre une vague d’assassinats et des opérations spectaculaires contre la communauté juive de la ville, c’est Salem qui suggère de s’attaquer à des lieux symboliques de Big Apple. Placée hors contexte, cette information peut prêter à confusion et amener injustement à croire qu’in fine, c’est le FBI qui a choisi le premier objectif d’Al-Quaeda. En fait, Salem avait réussi à infiltrer le réseau avec succès et à devenir le responsable de la sécurité du Sheik Rahman. Dès lors, il ne peut faire autrement que de participer à ces conversations préliminaires et à donner son opinion lorsque un de ses “complices” la lui demande. Mais le plus important à retenir, c’est que plus de neuf mois avant l’attentat contre les Twin Towers, le FBI sait.
 
Mais il y a pire encore. Une des conversations, dont nous avons réussi à nous procurer un enregistrement, entre Emad Salem et John Anticev au lendemain de l’explosion du 26 février 1993 révèle le jeu dangereux joué par le FBI. Ce jour-là, Salem, visiblement en colère, revient sur la gestion de l’opération d’infiltration. Quelques semaines avant le 26 février, un supérieur de John Anticev a décidé de mettre fin à l’opération. Le terrorisme n’est pas une priorité du FBI et il estime que les moyens investi dans le projet sont trop important. Revenant sur l’avancée de l’opération au moment de son soudain arrêt, Salem déclare sans qu’Anticev le corrige : “ Nous avions déjà commencé à construire la bombe qui a explosé plus tard au World Trade Center. Elle a été construite sous supervision du Bureau et du District Attorney ( NDLR : l’équivalent américain du Procureur de la République). Et nous étions tous informé de cela, nous savions tous qu’ils avaient commencé à construire la bombe. Et par qui ? Par votre serviteur et informateur confidentiel”.
 
Les révélations de Salem sont graves. Non seulement le FBI savait en avance de la préparation d’un attentat mais grâce à son informateur, n’ignore pas non plus que le projet n’a rien de théorique et qu’une bombe est en fabrication dans un garage du New-Jersey. Et comme si cela ne suffisait pas, un autre enregistrement, dévoile le plan original du FBI : “ C’est votre supérieur qui a tout foutu en l’air. (S’il n’était pas intervenu), nous aurions construit la bombe avec des faux explosifs et ensuite nous aurions capturé les personnes impliquées dans tout cela. Mais ce n’est pas ce que nous avons fait. Et nous en connaissons tous le résultat”.
 
En fait ce que révèle Salem est terrifiant. Le FBI New York, clairement informé des projets des terroristes, n’avait pas l’intention de prévenir l’attentat. Mais d’altérer la formule de la bombe, laisse faire l’attentat et ensuite réaliser un spectaculaire coup de filet. Une stratégie dangereuse qui s’est avérée suicidaire et qui rappelle les dessous d’un autre attentat : celui d’Oklahoma City. Là encore, le FBI avait un informateur au cœur de la conspiration et là encore, dans son soucis de contrôler l’opération depuis l’intérieur, à été dépassé par les événements. Avec, là encore, la mort d’innocentes victimes.
 
Même si le FBI est extrêmement discret sur l’incroyable gâchis de l’opération Salem, même si au moment du procès du réseau Rahman, le Bureau a utilisé ses réseaux dans les médias pour éviter de revenir sur les mois précédents le 26 février 1993, il existe deux enregistrements qui prouvent que le FBI New-York a mesuré pleinement l’étendue de sa bavure.
 
Le premier est, une nouvelle fois, une conversation entre Emad Salem et John Anticev. deux jours après l’attentat. Salem, indigné, annonce son intention de prévenir le quartier général du FBI à Washington des erreurs du bureau de New-York. Le Spécial Agent l’en dissuade d’un : “ je ne pense pas que les gars de New-York souhaiteraient que cela sorte du bureau de New-York pour aller jusqu’à Washington.”.
La deuxième, cette fois-ci entre Salem et Nancy Floyd, son autre contact au FBI, est la preuve indéniable de la responsabilité des agents de New-York dans le premier attentat contre le World Trade Center. Alors que son informateur lui raconte qu’Anticev ne souhaite pas qu’il prévienne Washington, l’agent Floyd répond : “ Bien sur que non. Ils ne veulent pas avoir leur têtes coupées”.


"The pure and simple truth is rarely pure and never simple"
~Oscar Wilde

Hors ligne

 

#4 25-04-2007 15:12:36

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3297

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Merci pour la trad Rand, je peux maintenant le déplacer dans général smile .

Hors ligne

 

#5 25-04-2007 15:15:42

Coubiac
Membre Actif
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 17-05-2006
Messages: 5432

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Merci Rand, une fois de plus (pas la dernière j'espère wink) !

Hors ligne

 

#6 26-04-2007 04:53:06

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3297

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

C'est marrant, Khalid Cheikh Mohammed a avoué l'attentat de 1993 au WCT ....

Responsable de l'attentat contre le World Trade Center en 1993

Src : http://fr.wikipedia.org/wiki/Khalid_Cheikh_Mohammed


Marc

Mais, paralysés par une lourdeur administrative et la peur du risque, les agents du FBI n’ont pas réussi à stopper une opération dont ils connaissaient l’objectif en avance.

C'est du foutage de gueule l'article .... Genre le FBi n'a pas pu stoper un attentat à cause de la peur et d'une lourdeur administrative ?
Qui peut croire ça ? Non mais sérieux.

Hors ligne

 

#7 27-04-2007 03:36:34

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Je pense que cette vidéo d'un extrait de JT américain de l'époque va vous intéresser  wink :



(j'ai du mal à tout saisir...je sens que je rate des trucs)

Dernière modification par Zorg (03-05-2008 00:55:31)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#8 27-04-2007 13:10:35

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Lire la transcription de la conversation audio nous plonge directement dans ces romans d'espionnage à l'intrigue exeptionnelle. Vraiment, les romans sont en dessous de la réalité. La preuve est faite que le FBI a construit la bombe et aucun média n'a osé en parler. Je suis curieu de voir le procès des 3 arabes condamnés...


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#9 27-04-2007 13:17:39

Raj0r
Membre Actif
Lieu: Paris
Date d'inscription: 08-05-2006
Messages: 3297

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Mangifique ta vidéo Zorg !

Meme les médias le disent. Le FBI savait.

Hors ligne

 

#10 27-04-2007 13:24:09

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Le 26 février 1993, à midi, une voiture piégée explose dans le sous-sol du World Trade Center, à New York, tuant six personnes. La bombe fait trembler les immeubles qui ne tombent pas. Un témoin dira : « J’ai cru qu’un avion avait frappé les tours », tandis que le gouverneur Mario Cuomo déclare à la télévision : « Nous avons le sentiment d’avoir été violés ; nul peuple n’a jamais osé nous faire cela, nous pensions être invulnérables. » Des milliers d’employés sont prisonniers des bâtiments envahis par la fumée et dont l’électricité est coupée. En 1995, sheikh Omar Abdel Rahman, qui vivait tranquillement à Brooklynn sous la protection du FBI, sera condamné à perpétuité pour avoir « inspiré » l’attentat. Il avait également suscité l’assassinat du rabbin d’extrême droite Meir Kahane et entretenait des rapports avec Oussama Ben Laden, au vu et au su de la CIA. Le 26 février 1993, la voiture était garée dans la partie réservée au Secret Service du parking souterrain du World Trade Center.

http://www.voltairenet.org/article12535.html


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#11 27-04-2007 21:48:12

yvesduc
Membre de Soutien
Lieu: Paris (sud)
Date d'inscription: 18-11-2006
Messages: 1072
Site web

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Rand a écrit:

Il me semble que cette histoire est décrite un peu plus en détail dans le livre de Ahmed (éditions Demi-Lune

Tarpley en parle aussi dans sa "Terreur fabriquée" (aux mêmes éditions wink).

Hors ligne

 

#12 28-04-2007 21:23:59

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Andreas Von Bulow (ex-secrétaire d'Etat à la Défense et ancien ministre de la Recherche scientifique dans le cabinet Helmut Schmidt dans les années 1970-80) aborde le sujet au cours d'une interview au "Der Tagesspiegel" le 13 janvier 2002 :

- Comment vous est venue l'idée d'associer les services secrets américains aux attentats ?

- Vous vous souvenez du premier attentat contre le World Trade Center, en 1993 ?

-Un attentat à la bombe qui a fait six morts et un millier de blessés...

-Eh bien, au centre du groupe terroriste, il y avait un ancien officier égyptien; c'est lui qui a bricolé la bombe. Pour perpétrer l'attentat, il a rassemblé autour de lui quelques musulmans: des gens à qui le State Department [ministère des Affaires étrangères] avait refusé le visa d'entrée, mais que la CIA a fait passer clandestinement aux Etats-Unis. Il se trouve que le chef de la bande était en même temps un indicateur du FBI. Celui-ci, mis au courant, lui a demandé de faire comme si de rien n'était, lui promettant de remplacer, au dernier moment, l'explosif de la bombe par une poudre inoffensive. Le FBI n'a pas tenu sa promesse; c'est en connaissance de cause qu'il a laissé exploser la bombe. La version officielle fut très vite trouvée: les coupables étaient tous des musulmans intégristes.

-Vous étiez membre du gouvernement Helmut Schmidt lorsque les soldats soviétiques sont entrés en Afghanistan. Que s'est-il passé à l'époque ?

(...)

http://membres.lycos.fr/wotraceafg/buelow.htm

Comme vous voyez le journaliste préfère changer de sujet !!!

PS : lisez cette interview : elle est très intéressante (le journaliste est un vrai bouffon, s'en est consternant)
ahurissant...


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#13 26-06-2007 23:31:14

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Merci RajOr,trés intéressant !!!

Pour ce coup là,c'était de laisser faire les méchants formés par la cia...Ils ont juste cherché à rendre la bombe moins dangereuse et ils savaient 9 mois avant...EDIFIANT

Dernière modification par Schumi75 (26-06-2007 23:36:54)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#14 27-06-2007 00:53:26

yak
Invité

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

 

#15 27-09-2007 08:40:29

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

On pourrait traduire et sous titrer le journal TV c'est trop important .
Cela devrait figurer en première page du site.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#16 27-09-2007 10:10:14

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Il y'a un dossier pdf sur Northwoods,il serait intéressant d'en faire un sur cet attentat de 93 à partir des articles de ce topic.

Dernière modification par Schumi75 (28-09-2007 07:17:43)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#17 27-09-2007 14:06:33

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Clairement !


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#18 15-12-2007 12:00:56

mjk
Date d'inscription: 22-12-2006
Messages: 1205

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

1993-26-2 : 1er attentat au World Trade Center (un commando gare un minibus rempli d'une demi-tonne d'explosifs dans un parking ; responsable Ramzi Yousef, dit "About-Basit Balochi", né au Koweït et lié au cheik aveugle Omar Abdel Rahman, dirigeant d'une mosquée extrémiste dans le New Jersey), soupçons sur l'implication Ben Laden (alors membre CIA donc pas inquiété).

http://www.quid.fr/zoom/index.php/2007/ … -public-n1


Exclu pour cause d'associabilité avérée, et revendiquée.

Hors ligne

 

#19 20-12-2007 01:39:13

Mecanopolis
Nouveau membre du forum
Lieu: Genève
Date d'inscription: 20-12-2007
Messages: 45
Site web

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Partout présente autour de nous, la propagande modifie les images mentales que nous avons du monde. Elle ne prend pas simplement en compte l’individu, ou même l’opinion publique en tant que telle, mais aussi et surtout l’anatomie de la société, avec l’imbrication de ses formations collectives et leurs allégeances diverses. Elle considère l’individu non seulement comme une cellule de l’organisme social, mais aussi comme une cellule organisée au sein d’un dispositif social. Excitez un nerf à un endroit sensible et vous déclencherez automatiquement la réaction d’un membre ou d’un organe précis.


L’éternité, ce n’est pas une succession de temps sans fin, mais l’instant présent, immobile.

Hors ligne

 

#20 03-05-2008 00:53:59

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Article du New York Times – 3 août 1993 (3 pages):

http://query.nytimes.com/gst/fullpage.h … A965958260


Très, très instructif...

La vidéo (très courte) du post 7 vaut son pesant de cacahouètes : ne mériterait-elle pas d'être traduite ?

Il s'agit ni plus ni moins de l'implication du FBI dans l'attentat de 1993 du WTC !!!

On est en plein LIHOP : ils avaient un informateur au sein même de la cellule terroriste qui les tenait au courant des moindres détails, et ... ils n'ont rien fait...



J'en profite pour placer ici un ancien post sur ce sujet :


Zorg a écrit:

A la page 215 de ce même document (livre de Jürgen Elsässer " Comment le Djihad est arrivé en Europe"), un chapître intitulé : Un homme du FBI au coeur de l’attaque de 1993 contre le WTC

J'avais déjà entendu parler de cette histoire, ce serait intéressant de creuser plus : ça montrerait bien aux sceptiques comment les services secrets manipulent  les terroristes.

" À part Al Zawahiri et Ali Mohammed, il y a d’autres terroristes
du plus haut niveau qui ont, pour parler poliment, un
rapport étroit et peu clair avec les services secrets US.
Dans ce contexte, Emad Sli Salem est particulièrement
révélateur. Emad Sli Salem est l’auteur du premier attentat
contre le World Trade Center, en 1993."

" Au cours de ses interrogatoires, Salem a parlé d’un « superviseur
du FBI » qui aurait fait pression sur lui, peu avant l’attaque,
pour qu’il « introduise dans la bombe un pseudo-explosif et
ensuite de lui livrer les gens qui auraient été impliqués dans
la conspiration. » Salem avait l’intention de « se plaindre au
quartier général du FBI à Washington des erreurs commises
par le service qui n’avait pas su empêcher l’explosion
de la bombe, mais un agent du nom de John Anticev l’en a
dissuadé. »21 Au cours de son procès, la défense a fait valoir
des bandes sonores à l’appui des affirmations de Salem, afin
de le disculper. Le cas de Salem est encore plus clairement
exposé dans un autre article du New York Times : « le rapport
sur l’implication du FBI dans l’attentat à la bombe contre le
WTC étaye cette situation, en vérité, qu’on le veuille ou non
[…] On peut entendre le mouchard du FBI, Emad Salem, sur
une bande magnétique : il affirme qu’il a construit la bombe
même qui a explosé dans le WTC. » La parole est encore à la
défense, Me Ron Kuby : « Le cerveau de cette attaque, c’est le
gouvernement des États-Unis."

Il me semble d'aileurs qu'il existe un film américain relatant cette manipulation.

http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 5816#p5816

http://www.communautarisme.net/photo/396357-486758.jpg?v=1150928067

A propos de ce livre de Jürgen Elsässer, lisez sa préface écrite par un certain Jean-Pierre Chevènement  :
http://www.communautarisme.net/Comment- … _a780.html

Dernière modification par Zorg (03-05-2008 01:08:16)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#21 22-09-2008 12:48:31

vigilant guardian
Membre du forum
Lieu: Tlse
Date d'inscription: 08-08-2007
Messages: 195

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Là j'ai trouvé une autre version de ce 26 février 1993 au wtc.

Laurie Mylroie est docteur en sciences politiques de l'Université de Harvard, avec spécialisation sur le Moyen Orient.

Elle a enseigné à Harvard au sein du Government Department /

Elle voyage régulièrement au Moyen Orient a étudié l'arabe à l'Université américaine du Caire /

Elle a été professeur associée au US Naval War College /

Elle a travaillé pour le Washington Institute for Near East Policy /

Laurie Mylroie a été la conseillère du Président Bill Clinton sur l'Irak lors des présidentielles de 1992 /

Aujourd'hui, Laurie Mylroie est adjunct fellow à l'American Enterprise Institute, le très influent institut néoconservateur de Washington DC /



Son interview me déstabilise car elle conteste les versions officielles d'événements comme wtc 1993 et le 11 septembre tout en restant dans le scénario "correct" des pnac-iens-neoconservatueurs se disant attaqués par les méchants arabes.
Sa version me fait plutôt fait penser à des querelles politiques sans importances destinées à occuper notre temps de cerveau disponible, une opposition tolérée au sein  de la majorité pour que le vernis démocratique apparaisse toujours.
Diantre, je suis devenu bien suspicieux:D

http://leblogdrzz.over-blog.com/article-15242266.html

Dernière modification par vigilant guardian (22-09-2008 12:49:52)


Notre ennemi a deux visages: celui de la subversion et de l'assassinat de masse par les attentats et la guerre, mais aussi  le visage  officiel et respectable de la  finance internationale qui fréquente les  ambassades et les grands hôtels internationaux.

Hors ligne

 

#22 22-09-2008 14:56:26

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Elle conteste quoi, au juste ? Pour elle, non seulement KSM est bien derrière les attentats 93 et de 2001... mais c'est Sadam qui les aurait commandités !

Laurie Mylroie a écrit:

Malheureusement, les officiels américains ont brossé un faux portrait lorsqu'ils se sont interrogés sur les liens entre l'Irak et Al-Qaeda. Ils auraient dû se pencher au contraire sur les liens entre l'Irak et le terrorisme, et auraient réalisé alors que les liens entre l'Irak et Al-Qaeda révélaient seulement une partie d'un réseau beaucoup plus développé.

Du bourrage de mou XXL, trop gros même pour la section "Version Officielle" du forum tongue


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#23 22-09-2008 20:39:26

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

La lourdeur du système administratif a bon dos !! Il faut stopper ce mensonge !!

Un article en première page, ça serait le top !

"Ils l'on fait une fois, pourquoi pas une deuxième ?"


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#24 22-09-2008 23:55:51

vigilant guardian
Membre du forum
Lieu: Tlse
Date d'inscription: 08-08-2007
Messages: 195

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

C'est vrai Fedup, elle conteste que dalle et enfonce même le clou niveau "terrorisme=Irak".
Ce que je retiens c'est que leurs pédales se mélangent selon qui raconte le scénario.
Et quand bien même, si c'était la faute des démocrates sous Clinton de ne pas avoir su faire le lien "terrorisme=Irak", les républicains (neocons)n'ont pas été meilleurs dès leur arrivée à la maison blanche.

Il y a aussi des contradictions évidentes pour des français laïques comme nous mais peut-être pas pour beaucoup d'américains.

MYLROIE :
"Vous avez tout à fait raison : dire que le régime de Saddam Hussein était laïc n'a aucun sens. Une alliance entre différents partis très différents l'un de l'autre est une récurrence dans l'histoire. De plus, comme l'a écrit Bernard Lewis, il n'existe pas de division entre l'Eglise et l'Etat en Islam. Cette division - plutôt notre besoin d'en bâtir une - est presque uniquement le résultat des années Clinton.

Quand on connait la place de "god" dans l'empire US, pensez à balayer devant votre porte, chère madame.

MYLROIE :
"Il y a un autre facteur, toutefois. Quelques américains ont pensé qu'ils pouvaient utiliser le 11 septembre pour transformer le Moyen Orient. Ils n'avaient pas conscience de la complexité de cette région et utilisaient des modèles datant d'une guerre précédente, de la guerre froide. Ils ne sont pas souciés de connaître les détails de l'implication irakienne dans le 11 septembre parce qu'ils tenaient à entreprendre bien plus que seulement punir l'Irak. Malheureusement, cette stratégie ambitieuse a négligé l'étude la plus basique et les Etats-Unis ont fini par mener une guerre en violation de l'axiome de Sun Tzu : "connais ton ennemi"."

Là on a de l'aveu de PNAC, décomplexé. Oui, en effet, certains voulaient se farcir le Moyen-Orient... Mais ça n'a pas marché, bon, soyons philosophes après tout et paye ta citation.


Notre ennemi a deux visages: celui de la subversion et de l'assassinat de masse par les attentats et la guerre, mais aussi  le visage  officiel et respectable de la  finance internationale qui fréquente les  ambassades et les grands hôtels internationaux.

Hors ligne

 

#25 13-02-2010 16:53:17

bluerider1
Lieu: Europe
Date d'inscription: 01-05-2007
Messages: 1725
Site web

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

aujourd'hui, cynthia mac kinney , bloquée à Atlanta avec la neige, ne peut se rendre à washington pour assister à un séminaire sur les prisons américaines.... elle regrette et dit que ralph schoenman a des révelations à faire sur l'attentat de 93, et l'implication du FBI et du MOSSAD. A suivre......

"Ralph Schoenman just introduced me to material pointing to Mossad and the FBI as likely culprits in the 1993 World Trade Center bombing for which a Muslim cleric is now imprisoned and I wanted to broach this at the Seminar because attorney Lynne Stewart now sits in prison for representing that cleric.  How many government lies and government-inspired travesties must be uncovered before the American people act to save the soul of this country?"


"Presque toujours, nos contradicteurs ne répondent pas aux objections que nous leur avons opposées, mais aux sottises qu'ils nous prêtent." François MAURIAC (tout le monde est concerné, y compris les "alternativistes") Bluerider / groupes locaux, reopennews, évenements

Hors ligne

 

#26 23-06-2014 17:18:44

Moltensteel
Membre du forum
Date d'inscription: 03-07-2010
Messages: 870

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Buzz a écrit:

Comme déjà dit, après une brouille avec le responsable du FBI qui voulait lui faire porter un micro contre sa volonté, Salem quitta l'opération et c'est Ramzi Yousef qui viendra finir le travail. Emad Salem n'était pas en poste au moment de l'attentat de 93

Ca, c'est toujours la version du FBI, qui a eu un peu de mal à trouver quelque chose pour se dédouaner.
A qui veut on faire croire qu'un informateur ne veut soudain plus se faire mettre un micro, alors que c'est son boulot et qu'il avait déjà fourni aux pauvres terroristes un hangar truffé de micros et de caméras dans lequel on les voit tous, y compris Salem, assembler toutes sortes de bombes... mais finalement et apparemment, les mensonges du FBI, ça passe même chez certains truthers.

Franchement, qu'est ce que tu imagines ? Que le FBI allait reconnaître en plein procès qu'ils ont manipulé de pauvres patsies jusqu'au bout ? Ce procès n'est qu'une mascarade de plus.
Le fait que Fabrizio Calvi abonde dans le sens de cette mascarade ne m'étonne pas du tout. S'il veut garder pignon sur rue et ramasser des thunes avec son livre de bon aloi, c'est le mieux qu'il puisse faire.

Quoiqu'il en soit, d'après la vidéo, Salem savait très bien que cette bombe allait exploser et a plaidé pour que le FBI ne fournisse pas de vrais explosifs... ce qui prouve que le FBI savait tout jusqu'à la réalisation de l'attentat, c'est tout le propos et c'est bien montré dans la vidéo de Mazzuco, d'après les enregistrements de Salem :

Le reportage télé :
"Les agent du FBI auraient pu empêcher l'explosion mortelle au WTC. Ils ont discuté de l'opportunité de remplacer l'explosif par une poudre inerte, mais ils ne l'ont pas fait. ..."

Salem dans les enregistrements :
"Depuis que la bombe a explosé, je me sens mal,..."
L'agent répond :
"Hey, ce n'est pas comme si, toi et moi, on avait pas essayé. Tu ne peux pas forcer les gens à faire les choses de manière juste."

.

Buzz a écrit:

Emad Salem ne dit pas que c'est lui qui a construit la bombe, mais qu'il avait commencé à construire la bombe. Pourquoi déformer ainsi ses propos ?

Oh non, il n'a pas soudé le dernier fil... roll et c'est pour ça que la vidéo de GV est "légère" ?

Hors ligne

 

#27 23-06-2014 23:09:08

Buzz l'éclair
Invité

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

As-tu lu le livre de Calvi ? As-tu regardé son documentaire ? Qu'as-tu réellement lu ou regardé sur cet événement ? Je répondrai juste à ta première assertion, [cordialité]

Moltensteel a écrit:

A qui veut on faire croire qu'un informateur ne veut soudain plus se faire mettre un micro, alors que c'est son boulot et qu'il avait déjà fourni aux pauvres terroristes un hangar truffé de micros et de caméras dans lequel on les voit tous, y compris Salem, assembler toutes sortes de bombes...

Emad Salem a effectivement refusé de porter un micro au début de son infiltration pour le FBI. Il craignait pour sa famille en Egypte et ne voulait prendre aucun risque. C'est quand l'affaire est devenue plus sérieuse avec les projets de bombes que le responsable du FBI a voulu forcer Emad Salem à en porter un, ce qui se termina par l'arrêt de la collaboration, début juillet 92, presque 8 mois avant l'attentat. Ce n'est qu'après l'attentat de février 93 au WTC qu'Emad Salem acceptera de faire des enregistrement, grâce à un micro planqué dans un attaché-case. La cellule veut alors faire sauter à nouveau d'autres objectifs et le FBI propose à Salem de fournir un entrepôt truffé de micros et de caméras. Les vidéos où l'on voit Salem ne montrent pas les préparations de l'attentat de 93, mais le projet de faire sauter plusieurs bâtiments et tunnels à New York, ce qui n'aura jamais lieu vu que le FBI déboulera dans l'entrepôt et arrêtera tout le monde en juin 93, puis Omar Abdel Rahman quelques jours plus tard, grâce aux enregistrements de Salem.

 

#28 23-06-2014 23:31:48

Supedro
Invité

Re: Attentat au WTC de 93, FBI complice, preuve à l'appui

Tiens y a la meme conversation chez hardware, mais plus axée sur les 1 million de $ touché par Salem

Explication de Titie qui est quand meme une sacrée tanche roll

Après l'attentat contre le WTC (en 1993),  le FBI a pris un peu plus au sérieux les anciennes infos de Salem, et l'a réembauché pour 1 million de $ ...car ils se sont aperçus qu'un mec qui pouvait être dans l'entourage de Rahman, en portant des micros, c'était plutôt rare car très dangereux ...et d'ailleurs, ça leur a permis d'arrêter tout le monde en juin 1993 et d'éviter toute une série d'attentats à NY qui auraient coûté plusieurs millions de $ !

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr