ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 01-04-2007 11:48:02

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 742

La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Une vidéo qui ne manque pas d'intérêt sur le 11 septembre 2001 intitulée: "9/11 timeline":

http://video.google.com/videoplay?docid … 1+timeline

Dont l’intérêt réside notamment dans l’emploi du temps de George Bush ce matin du 11 septembre 2001.

Pou la lecture (entre les lignes du contenu de cette vidéo) il faut avoir à l’esprit non seulement les horaires auxquels les avions ont atteint leurs cibles mais aussi les horaires auxquels les avions détournés ont donné des signes patents de détournement. A cet effet, voir par exemple « Les trois versions officielles des détournements d’avion du 11 Septembre par David Ray Griffin »:

http://www.voltairenet.org/article127833.html

et le rapport officiel:

http://www.9-11commission.gov/report/911Report_Ch1.htm

La version officielle indique par exemple que, pour la tour nord percutée à 8h46, l’avion qui l’a percutée a commencé à donner un indice de détournement à 8h19.

La tour sud a été percutée à 9h03, l’avion qui l’a percutée (le vol AA175) a donné des indices d’un détournement à 08h47:  (Termes du  rapport officiel: The first operational evidence that something was abnormal on United 175 came at 8:47, when the aircraft changed beacon codes twice within a minute. At 8:51, the flight deviated from its assigned altitude, and a minute later New York air traffic controllers began repeatedly and unsuccessfully trying to contact it.)

Et à 08h52 un passager informe son père par téléphone du détournement du vol 175, ce dernier informe la police immédiatement. A 8h52 un autre passager informe également l’extérieur par téléphone du détournement du vol 175.

Pour ce qui concerne le vol AA 77 qui frappe le pentagone à 9h38, les indices de détournement commencent vers 8h54, à 8h56 son transpondeur s'éteint et le contact radar avec l'avion est perdu (Rappot officiel: "At 8:54, the aircraft deviated from its assigned course, turning south. Two minutes later the transponder was turned off and even primary radar contact with the aircraft was lost. The Indianapolis Air Traffic Control Center repeatedly tried and failed to contact the aircraft. American Airlines dispatchers also tried, without success.")

En tout état de cause lorsque à 8h58 la maison blanche (Karl Rove) indique que les causes du Crash d'avion sur la tour nord ne sont pas clair, celui-ci ne devrait pourtant pas ignorer qu’il y a au moins un autre avion détourné, le vol 175, et bien entendu lorsque Bush rentre à l’école qu’il visite ce matin là, il est 9h01 environ, il sait ce que tout le monde sait déjà, à savoir qu’un avion a percuté la tour nord à 8h46 (et se pose la question aussi du pourquoi un évènement aussi grave même s'il ne s'était agit que d'un accident n'a pas incité George Bush à modifier son emploi du temps prévu pour ce matin là: la visite d'une école) , mais il devrait aussi savoir en tant que Président des USA, commandant en chef des armées, qu’il y a au moins un autre avion détourné, le vol 175 qui percute la tour sud à 9h03, et un autre avion le vol 77 sur lequel il y a des soupçons forts de détournement depuis 8h54 - 8h56

Il est 9h05 environ lorsqu’un quelqu’un vient annoncer à l’oreille de George Bush qu’un deuxième avion a percuté la tour sud, que le pays est attaqué par conséquent, et on peut constater que celui-ci n’éprouve même pas la nécessité de se lever de son siège pour s’informer de ce qui est en train de se passer et se met à lire un livre peu de temps après !

Ensuite il est entre 9h11 et 9h12 lorsque Bush est interrogé par un reporter sur les évènements qui viennent d’avoir lieu à New York (les deux tours percutées par des avions) et il répond qu’il parlera de cela mais plus tard! (donc il n'y a pas urgence à en parler tout de suite!)  Déclaration également relatée dans cette vidéo:

http://www.youtube.com/watch?v=aCTQTigO-8E

Qui signale aussi que la visite de cette école par George Bush a été annoncée dans les journaux plusieurs jour à l'avance. Par conséquent les terroristes auraient pu très bien savoir que M. Bush s'y trouvait ce matin là et tentez de le tuer.

Plus tard c’est à dire environ à 9h29 minutes et 45 secondes, il annonce que le pays fait l’objet d’une attaque terroriste. Lorsque il termine son discours vers 9h31, on n’est plus qu’à quelques minutes de la frappe sur le pentagone (9h38) et à une demi-heure environ du soi-disant crash d’united 93 à Shanksville:

http://killtown.911review.org/flight93.html

http://img462.imageshack.us/img462/1604 … erxwr1.jpg

Entre temps (avant son discours) si j’en crois ce site:

http://www.whatreallyhappened.com/schoolvideo.html

Extrait:

"I remember once the Secret Service thought they had another threat and tried to get the president to leave,” [Karen Hughes, a senior counselor to George W. Bush] said. “And he insisted that he wasn’t leaving. I'll never forget, he said: ‘In fact, I’m hungry. I want a hamburger.’ [MSNBC]

President Bush knew the twin towers had been hit by commercial airliners. An unknown number of people were dead or injured, and some were jumping from the towers, but the main concern of the US forces commander-in-chief was getting a hamburger. How did he know it was safe to stick around and ask for a burger? How did he know he was not making targets of the school staff and students by staying with them?"

Le service secret essayait de convaincre Georges Bush de quitter les lieux pour des raisons évidentes de sécurité. Si on se place, en effet, dans l'hypothèse que les USA faisaient l'objet ce jour là d'une réelle attaque de terroristes, ceux-ci pourraient aussi chercher à tuer le Président des Etats Unis, mais ce dernier a signalé qu’il avait faim et à demandé un hamburger !

Commentaire du site whatreallyhappened.com:

"Le Président Bush savait que les tours jumelles avaient été heurtées par des avions de ligne commerciaux. Un nombre inconnu de personnes étaient mortes ou blessées, et d’autres sautaient des tours, mais le souci principal du commandant en chef des forces des USA était de se procurer hamburger. Comment a t-il su qu’il pouvait demeurer en ces lieux et demander un hamburger ? Comment savait-il qu’il ne pouvait pas être la cible du personnel et des étudiants de l’école en demeurant avec eux ?"

Dernière modification par questionneur (03-04-2007 13:07:07)

Hors ligne

 

#2 01-04-2007 12:19:04

franck33
Invité

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

questionneur a écrit:

Plus tard c’est à dire environ à 9h29 minutes et 45 secondes, il annonce que le pays fait l’objet d’une attaque terroriste. Lorsque il termine son discours vers 9h31,

Un discours ecris d'avance et par qui?
On le vois tres bien lire son discours!

 

#3 01-04-2007 12:35:44

max
Membre Archi & Ingé ReOpen911
Lieu: Aquitaine
Date d'inscription: 31-08-2006
Messages: 577

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

questionneur a écrit:

"Le Président Bush savait que les tours jumelles avaient été heurtées par des avions de ligne commerciaux. Un nombre inconnu de personnes étaient mortes ou blessées, et d’autres sautaient des tours, mais le souci principal du commandant en chef des forces des USA était de se procurer hamburger. Comment a t-il su qu’il pouvait demeurer en ces lieux et demander un hamburger ? Comment savait-il qu’il ne pouvait pas être la cible du personnel et des étudiants de l’école en demeurant avec eux ?"

Parce que tout simplement le président des USA n'est pas une femmelette, qu'il en a et que rien ne lui fait peur tongue.... euh non ?

Je sors.

Dernière modification par max (01-04-2007 12:36:13)

Hors ligne

 

#4 01-04-2007 15:43:09

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Fermes bien  la porte derrière toi big_smile

Intéressant cet article,merci questionneur.

Quelle réaction du président alors que le pays était attaquée et que lui meme était en danger...

Je connaissais le coup du mauvais pilote,mais pas le coup du  hamburger lol

Trop fort W big_smile

Dernière modification par Schumi75 (01-04-2007 15:44:45)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#5 01-04-2007 17:16:55

Lotus
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-03-2007
Messages: 46

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Cette histoire m'amène encore plus à penser que W ne savait quasiement rien, que ce n'est qu'un pantin.

Il est 9h05 environ lorsqu’un quelqu’un vient annoncer à l’oreille de George Bush qu’un deuxième avion a percuté la tour sud, que le pays est attaqué par conséquent, et on peut constater que celui-ci n’éprouve même pas la nécessité de se lever de son siège pour s’informer de ce qui est en train de se passer et se met à lire un livre peu de temps après !

Pour moi on a a du lui dire que, quoi qu'il arrive, il devait la boucler et rester à l'école. Il ne sait pas quoi faire alors il continu de lire. Dans son expression, on voit qu'il ne semble pas vraiment surpris (aucune agitation, aucune convocation de gens qui pourraient le mettre mieu au courant), mais par contre il semble vraiment pensif ... Je pense qu'il comprend à ce moment là la teneur exacte d'un plan dont il a vaguement entendu parler (lorsqu'il n'était pas en vacance) et qu'il ne doit pas être particulièrement rassuré, se demandant où tout celà va bien pouvoir le mener.

Peu de temps après, il est entre 9h11 et 9h12 lorsque Bush est interrogé par un reporter sur les évènements qui viennent d’avoir lieu à New York (les deux tours percutées par des avions) et il répond qu’il parlera de cela mais plus tard! (donc il n'y a pas urgence à en parler tout de suite!)

Là il n'a toujours rien à dire ... il attend son discour, il continue à la boucler.

Le service secret essayait de convaincre Georges Bush de quitter les lieux pour des raisons évidentes de sécurité. Si on se place, en effet, dans l'hypothèse que les USA faisaient l'objet ce jour là d'une réelle attaque de terroristes, ceux-ci pourraient aussi chercher à tuer le Président des Etats Unis, mais ce dernier a signalé qu’il avait faim et à demandé un hamburger !

Il continu à faire ce qu'on lui a demandé, c'est à dire ... rien car il sait qu'il ne lui arrivera rien s'il ne fait pas de conneries. Pour paraître moins passif il demande un hamburger (^^).

questionneur a écrit:
Plus tard c’est à dire environ à 9h29 minutes et 45 secondes, il annonce que le pays fait l’objet d’une attaque terroriste. Lorsque il termine son discours vers 9h31,

Un discours ecris d'avance et par qui?
On le vois tres bien lire son discours!

Ca y est il a reçu son discour ... W sait enfin quoi dire !! big_smile

Un bouffon ... ce type n'est qu'un bouffon. Son inculture l'oblige à voir le monde à travers le prisme de ses conseillés et subalternes qui eux, sont suffisemment  intelligents et ont les pouvoirs nécessaires pour monter ce genre de coup ...

Hors ligne

 

#6 01-04-2007 19:39:34

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 742

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Lotus: 

Il y a tout de même une autre lecture possible.

D'abord, n'importe qui de sensé  qui a un minimum de sens des responsabilités et qui se trouverait être Président USA chef suprême des armées, et qui théoriquement ne serait au courant de rien ce matin là:

1) Déjà aurait annulé la visite à l'école prévue à 9h après qu'un avion a percuté la tour nord à 8h46,

2) Surtout se serait levé de son siège lorsqu'on lui apprend que le pays est attaqué après le crash d'un autre avion  pour au moins s'informer de ce qui est en train de se passer . A moins d'être une poule mouillée au dernier degré, un être humain normalement constitué chef suprème du pays et chef des armées dudit pays ne pourrait pas tolérer qu'on massacre des concitoyens dans son dos sans réagir le moins du monde.

3) le coup du Hamburger c'est le comble!

Donc l'autre lecture possible est la suivante:

Bush est parfaitement au courant de ce qui se passe, ça fait partie d'un coup monté auquel il a donné son accord mais il se trahit plus ou moins, en ne faisant pas semblant de s'alarmer lorqu'on vient lui annoncer que le pays est attaqué, en disant bêtement à un journaliste qui l'interroge sur les crashs d'avions sur les tours qu'il en parlera mais plus tard, ce qui peut signifier qu'il a déjà en tête au moment où il fait cette réponse l'heure à laquelle il va en parler et ce qu'il va dire, ce qui pourrait signifier  aussi que ce qu'il va dire il le connaissait déjà en rentrant dans cette école. D'ailleurs à 9h30 environ son discours est prononcé à la perfection, sans aucune bourde,  plus ou moins comme s'il le connaissait par coeur.

Si Bush est dans le coup monté du 11 septembre 2001, se pose alors une question, quelle peut-être la finalité de sa visite à l'école ce matin là. Réponse possible: il y a eu des "erreurs catastrophiques" dans la défense aérienne des USA - Le président des USA, chef suprème des armées et premier responsable de la sécurité des USA et de ses  habitants par la suite avait moins d'explications à fournir sur le pourquoi  de ces  "erreurs catastrophiques". Ce matin là il visitait une école.

Dernière modification par questionneur (01-04-2007 19:40:48)

Hors ligne

 

#7 01-04-2007 19:56:09

franck33
Invité

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Questionneur a écrit:

D'ailleurs à 9h30 environ son discours est prononcé à la perfection, sans aucune bourde,  plus ou moins comme s'il le connaissait par coeur.

Il as du repeter cent fois les gestes a faire, comme quand il mais son coude en avant et le pose sur le pupitre signe qui ne trompe pas, j'ai d'ailleur souvant remarqué ce geste.
Mais se jour là il aurait du tout oublier de se qu'il a appris ( geste a faire ) tellement l'evenement etait gravisime.
Il n'es pas naturel, comme si tout etait prévu d'avance!

 

#8 04-04-2007 12:45:09

ragondin
Membre de Soutien
Date d'inscription: 29-03-2007
Messages: 7349

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Je pense que cet attentat était un entrainement abouti car la coordination fut spectaculaire.
Question de quels moyens doit on disposer pour faire cela?
Mais le commun des mortels ne peut y penser. Voila leur surprise.
Mais a qui profite ce crime?
Les attentats sont ignobles on est dans l'affectif mais les détournement d'argent les delis d'initiés et les contrats d'armement...
Pourquoi la COB n'intervient pas avec les spéculations sur les compagnies aérienes?
Pourquoi tous les intervenants du gouvernement n'ont pas été interrogés sur les profits de leurs entreprises?
Pourquoi les Nations Unies n'ont rien fait pour arreter ce processus car l'acte final en conclusion étaitla guerre?
Pourquoi l'Etat américains promulgue des lois aux Etats Unis et non pas à l'echelle mondiale ?

Leur boulot est en cours et ils ont tout cloisonné pour moi la vraie investigation vient de ces sociétés et de leur liens avec les pays tirant un profit dans ce conflit.
Pakistan
Arabie Saoudie
AngleterreVoir le doc  www.infoguerre.com/fichiers/carlyle_group.pdf
Quelqu'un a dit sur le forum suivez l'argent et vous aurez le coupable.
Si un des membres travaille en bourse ou bien dans le commerce extérieur qu'il nous explique les règles des accords à l'international.


« La stratégie militaire doit désormais être pensée en fonction de la couverture télévisuelle [car] si l’opinion publique est avec vous, rien ne peut vous résister ; sans elle, le pouvoir est impuissant. »
M. Michael K. Deaver

Hors ligne

 

#9 04-04-2007 16:51:41

olivier
Membre Actif Asso
Lieu: avignon
Date d'inscription: 19-03-2007
Messages: 1436
Site web

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Dans les pays qui tirent profit de ce crime tu peux ajouter Israel.


"L'interdit donne de la saveur, la censure du talent"
Marc Vilrouge

Hors ligne

 

#10 05-04-2007 08:14:18

jv911f
Membre Actif Asso
Lieu: Quimper
Date d'inscription: 08-04-2006
Messages: 2236

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Je recopie un commentaire intéressant de l'article Nous Avons Besoin de Vous!.
( en page d'accueil de notre site : http://www.reopen911.info/?p=250#comments )

UnderGround A dit:
28/3/2007 à 3:11
Je peux vous faire part de mes idées mais
J’ai aussi besoin de vous pour m’aider a répondre a quelques questions.

Questions à réflexion :

J’habite un pays ou à ma connaissance les représentants des différents paliers du Gouvernement en aucun temps ne rendent visite et n’ont rendu visite pour quelques raisons que ce soit à une école du niveau Primaire ou Secondaire.

Même pas ou rarement à des niveaux supérieurs d’institution d’enseignement. Ce pays est un pays dit démocratique et même bien vue de par le reste du monde selon les dires.

Bien qu’anodin pensons y bien.
En aucun temps aussi je n’ai entendu dire qu’un Président quelconque des Etat-Unis se soit rendu dans des écoles du primaire ou du secondaire pour visiter et renconter les élèves.

À mon avis il s’agit d’une première de la part d’un Président des E.U. À moins que je ne me trompe.

Y a t’il quelqu’un qui est au courant qu’antérieurement que le président des Etats-Unis a fait de telles sorties.
Roosevelt Clinton Kennedy Jonhson Nixon Ford Carter ?

Pour ce qui en ait du Président 43.
Cette sortie annoncée des semaines à l’avance dans cette école, était-elle la première visite dans un école primaire dans l’histoire de la présidence américaine à se produire.

Si NON dans quelles circonstances se sont fait ces visites ?

George Bush avait-il d’autres écoles primaires à visiter dans le même ordre d’idée ?

Y a t’il quelque choses de particulier dans le choix de l’école Emma Booker ?
Sa location géographique ou quoi d’autres ?

Si effectivement cette visite bien qu’inhabituelle est une première, pas besoin d’analyser le comportement de Bush à savoir s’il ment à cause de telle ou telle expression de son
visage ou de telles ou telles paroles sortant de sa bouche.

Pourquoi, parce qu’à mon avis c’est sa visite dans cette école qui ment.

A quoi je veux en venir ?

Saddam Hussen durant la dite Guerre du Golf a utilisé un procédé se rapprochant de très près à ce que Bush a employé cette journée là.

Ce procédé parfois est aussi utilisé par d’autres hommes politiques pour redorer leur images. Quoi exactement ?

Ils se font filmés en compagnie des jeunes enfants en laissant croire qu’ils veulent s’occuper d’eux ou en laissant croire que l’avenir des enfants les préoccuppe.

Ce matin là es-t-il un hazard que George Bush se retrouve dans un endroit ou il pouvait être filmé, et que du même coup que cet endroit soit un endroit oû on pouvait voir le Président des Etats-unis s’occupper de jeunes enfants ?

L’Amérique est attaquée ça c’est pas grave ne nous précipitons surtout pas. Continuons a lire ou faisons semblant.

Malheureusement George Bush dans son jeu est incohérent et est un bien mauvais acteur.
Peut-être aurait-il fallu un autre Ronald Reagan ?

La visite à cette école d’après moi est une ruse.
Voila un autre évidence qui semble nous avoir passée en dessous du nez.
Pas une preuve en soi mais un sujet a questionnement.

Parce que d’habitude le Président joue au Golf comme le dit Mickael Moore.

Depuis novembre 2001 le même Président a visiter combien d’école Primaire ?

Bye !

.

Hors ligne

 

#11 05-04-2007 10:36:40

mjk
Date d'inscription: 22-12-2006
Messages: 1205

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

questionneur a écrit:

Bush est parfaitement au courant de ce qui se passe, ça fait partie d'un coup monté auquel il a donné son accord mais il se trahit plus ou moins, en ne faisant pas semblant de s'alarmer lorqu'on vient lui annoncer que le pays est attaqué

Ou en ne feignant pas de se soucier au minimum de sa propre sécurité en quittant les lieux sur le champ, par exemple. Il s'agit là d'un "aveu", je le pense également.

N'oublions pas que le 11 septembre était une énorme psyop diffusée en mondiovision, les "organisateurs" ont du penser qu'un président qui fait face seul et s'en va déclarer la guerre au terrorisme depuis une école primaire était un symbole qui valait davantage que les éventuels inconvénients qu'il pouvait engendrer chez certains.


Exclu pour cause d'associabilité avérée, et revendiquée.

Hors ligne

 

#12 05-04-2007 10:47:10

franck33
Invité

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

mjk a écrit:

Ou en ne feignant pas de se soucier au minimum de sa propre sécurité en quittant les lieux sur le champ, par exemple. Il s'agit là d'un "aveu", je le pense également.

Et de la sécurité des enfants surtout! wink

 

#13 04-06-2008 17:16:29

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 742

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Début d’un article intitulé : «Dawdler in chief: The suspicious behavior of George W. Bush during the 9/11 attacks”. Citation:

“Sandy Kress, Bush's unpaid education advisor, was puzzled. Bush was always on time. But on the morning of Tuesday, September 11, he seemed to want to linger, talking about politics and mutual friends in Texas." [1] So wrote Ronald Kessler in his account of the Bush presidency, A Matter of Character. The time in question was around 8:30 a.m., a quarter of an hour after American Airlines Flight 11 had broken communication with air traffic controllers. The 9/11 attacks were now underway. While many odd things took place that morning, Kress's observation highlights another curious detail: On September 11, 2001, President Bush was running late.
This would be of little significance were it not for the fact that this behavior was completely out of character for the president. Bush is not known for dawdling”.

Sandy Kress, conseiller à l'éducation de Bush, a été déconcertée. Bush était toujours à l'heure. Mais le matin du mardi 11 septembre, il a semblé vouloir s'attarder, parlant de la politique et des amis commun au  Texas. » [1] Ainsi précise Ronald Kessler dans son compte rendu de la présidence de Bush, une question de caractère. Le temps en question était vers 8:30 heure du matin, un quart d'heure après que le vol 11 d'American Airlines ait eu la communication coupée avec des contrôleurs de la navigation aérienne. Les attaques de 9/11 étaient maintenant en cours. Tandis que beaucoup de choses impaires avaient lieu ce matin là, l'observation de Kress accentue un autre détail curieux : Le 11 septembre 2001, le Président Bush prenait du retard. Cela serait de peu d'importance si ce n'était le fait  que ce comportement n’est pas dans le caractère du président. Bush n'est pas connu pour lambiner».

Suite de l’article ici :

http://www.911blogger.com/node/11291

Il y a néanmoins quelques éléments qui n'ont pas été vus par cette analyse sur les retards successifs pris par Georges Bush ce matin du 11 septembre 2001. Quand Georges Bush entre dans cette école qu'il visite à partir de 90h01, cela fait déjà 15 minutes environ que la tour nord a été percutée par un avion et officiellement l'idée que cela pourrait être un attentat terroriste n'a pas effleuré l'esprit du  Président.

Citation de l'article ci-dessus : "A White House staffer had informed them that the president had an important call to take from Condoleezza Rice. According to Putnam, they had been told: "When he arrives, and he'll be here in a minute, he's going to walk past you. He's not being rude; he's just got to take this phone call." Yet in spite of apparently having already been informed of the crash at the WTC (by Loewer), Bush seemed far from eager to take the call. According to Putnam: "Well, he comes up and does not go past us. He stops and talks with us, having a good chat with the teacher of the year." (This was Edwina Oliver, who was also part of the greeting committee.) Andrew Card said: "Mr. President. You have a phone call from National Security Advisor Rice you need to take." According to Putnam, Bush "says OK. [But he] goes on talking with the teacher of the year. 'I'll be right there.' Card comes back to him, grabs him by the arm and says, 'Mr. President, you need to take this call right now"

Résumé: Lors de son déplacement vers cette école Georges Bush apprend que la tour nord a été percutée et, un peu plus tard, que Condoleezza Rice veut le joindre par téléphone, mais il prend son temps pour prendre l'appel de celle-ci, bien qu'il sache que la tour nord a été percutée. Le comportement de Georges Bush ne peut se comprendre et encore! que s'il est absolument certain que le crash de cet avion sur la tour nord s'explique par un accident et non par un attentat, ce qui l'obligerait alors à assumer immédiatement ses fonctions de chef suprême des armées pour défendre le pays attaqué. C'est du reste ce qu'il dit :" Based on what he was initially told about the crash, the president has claimed he'd thought it was due to "pilot error." He'd said to Andrew Card that the pilot "must have had a heart attack.  "Sur la base de ce qu'il a d'abord été informé de l'accident, le président a affirmé qu'il avait pensé que c'était en raison de "l'erreur du pilote. Il avait dit à Andrew Card que le pilote "doit avoir eu une crise cardiaque".

Comment se fait-il que l'idée que le crash sur la tour nord pourrait néanmoins être le fait d'un attentat n'ait pas effleuré l'esprit du Président Georges Bush? Pourtant un peu plus d’un mois avant les attaques, le 6 août 2001, Georges Bush alors qu’il était en vacances s’est vu remettre une note intitulée "Bin Laden determined to strike in US" (Ben Laden déterminé à frapper aux Etats-Unis) disant notamment que Ben Laden envisageait des détournements d’avions et signalant des activités suspectes comme la surveillance récente de bâtiments administratifs à New York qui étaient susceptibles d'être la cible d'attentats. Cette note est consultable ici:

http://en.wikipedia.org/wiki/Bin_Laden_ … ke_in_U.S.

Extrait: "Bin Ladin wanted to hijack a US aircraft to gain the release of "Blind Shaykh" 'Umar 'Abd al-Rahman and other US-held extremists. Nevertheless, FBI information since that time indicates patterns of suspicious activity in this country consistent with preparations for hijackings or other types of attacks, including recent surveillance of federal buildings in New York."

Se peut-il que 36 jours plus tard, le 11 septembre 2001, Georges Bush ait oublié la teneur de cette note qui aurait du normalement l'alarmer sur des risques d'attentats aux Etats Unis et plus précisément à New York ? De plus, c'est connu, plusieurs gouvernements de pays étrangers avaient prévenus le gouvernement de risques d'attaques sur leur sol, voir notamment :

http://en.wikipedia.org/wiki/9/11_advan … dge_debate

Citation: "There are also questions about how much was known by other governments and intelligence agencies in countries such as France, the UK, Germany, Italy, Morocco, Jordan and Egypt, which all warned the United States of an imminent attack."

Se peut-il que le président des Etats Unis n'ait été tenu au courant d'aucun de ces avertissements de pays étrangers sur des risques d'attentats imminents aux Etats Unis ?

Enfin lorsqu'il visite l'école à partir de 9h01, cela fait déjà un moment que la FAA sait que l'avion qui a percuté la tour nord a été détourné, qu'il ne s'agit donc pas d'un accident. la Federal Aviation Administration (FAA) le savait avant 8h30. Citation du rapport officiel:

http://www.9-11commission.gov/report/911Report_Ch1.htm

"At 8:21, one of the American employees receiving Ong's call in North Carolina, Nydia Gonzalez, alerted the American Airlines operations center in Fort Worth, Texas, reaching Craig Marquis, the manager on duty. Marquis soon realized this was an emergency and instructed the airline's dispatcher responsible for the flight to contact the cockpit. At 8:23, the dispatcher tried unsuccessfully to contact the aircraft. Six minutes later, the air traffic control specialist in American's operations center contacted the FAA's Boston Air Traffic Control Center about the flight. The center was already aware of the problem"

Ce lien pose la question de savoir pourquoi cette information n'a pas été communiquée au Président qui a maintenu la visite prévue de cette école.

http://www.whatreallyhappened.com/booker_time.html

Il indique: "The Secret Service has an arrangement with the FAA. They had open lines after the World Trade Center was..."

Entre le moment où on a su que le vol 11 a été détourné et le moment où le président visite cette école à partir de 9h01, il y avait pourtant largement le temps, plus d'une demi heure, de la faire et à 9h01, la FAA savait aussi que le vol 175 qui a officiellement percuté la tour sud à 9hh03  et le vol 77 qui a officiellement percuté le pentagone vers 9h38 avaient également été détournés, mais inexpliquablement le Président des Etas Unis qui, du fait de ses fonctions et de ses responsabilités, auraient du être informés quasiment en temps réel de ces détournements ne l'a pas été.

A 90h05 lorsqu’un quelqu'un vient annoncer à l’oreille de George Bush qu’un deuxième avion a percuté la tour sud, que le pays est attaqué par conséquent, on peut constater que celui-ci n’éprouve même pas la nécessité de se lever de son siège pour s’informer de ce qui est en train de se passer et se met à lire un livre peu de temps après ! l'explication officielle est qu'il ne voulait pas effrayer les enfants. Donc il faut croire qu'il était plus logique pour le Président des Etats Unis de ne pas effrayer les enfants par le fait de se lever calmement de son siège pour s'informer immédiatement de ce qui se passe et d'agir en conséquence, que de tenter de défendre le pays et de sauver sans tarder la vie de ses concitoyens victimes d'une attaque venant de l'extérieur.

Entre sauver des vies, défendre le pays et ne pas effrayer des enfants en se levant d'un siège, il était logique de choisir la deuxième solution! Officiellement c'est ce qu'il est demandé de croire!

Si Georges Bush s'était trouvé à la maison blanche ce matin là il aurait eu la charge de défendre en temps réel, en tant que chef des armées, le pays attaqué. Cela n'aurait posé aucun problème pour lui si son but avait alors été de faire échouer les attaques, mais si son but était en fait qu'elles réussissent, il aurait eu à s'expliquer personnellement sur les erreurs catastrophiques dans la défense aérienne des Etats Unis qui auraient permis aux dites  attaques de réussir, ce qui permet de comprendre la finalité de la visite de cette école et des retards successifs pris par Georges Bush ce matin là. Faire en sorte que des circonstances "hasardeuses" de son emploi du temps ne lui aient pas permis de défendre personnellement le pays comme il aurait du le faire, d'assumer ses obligations de chef suprême des armées.

Personne  n'a été ensuite sanctionné pour ces erreurs catastrophiques car il ne s'agissait sans doute pas d'erreurs, et le gouvernement américain a retardé ensuite  autant que possible la constitution d'une commission d'enquête sur ces attentats. Ce n'est que le 27 novembre 2002 que la direction d'une commission d'enquête fut confiée à Henry Kissinger qui devait refuser cette tâche par la suite:

http://www.voltairenet.org/article8780.html

Georges Bush était probablement dans le coup, impliqué personnellement dans le meurtre de masse du 11 septembre 2001 de même probablement que Dick Cheney et Donald Rumsfeld. Voir pour notamment pour ces derniers:

Donald Rumsfeld on 9/11: An enemy within

http://911blogger.com/node/15967

http://forum.reopen911.info/t5518-donal … ithin.html

Le témoignage de Norman Mineta:

http://www.dailymotion.com/relevance/se … -comm_news

http://forum.reopen911.info/p133477-28- … ml#p133477

The Three Amigos on 9/11 (Bush, Cheney, Rumsfeld)

http://911blogger.com/node/15959

Dernière modification par questionneur (08-06-2008 14:39:04)

Hors ligne

 

#14 29-07-2011 12:14:19

ALIBABA25
Membre de Soutien
Date d'inscription: 08-12-2006
Messages: 1318

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/ … eographic/

Le visage hébété de Bush le 11-Septembre ? « Un leader qui projette une image de calme » (National Geographic)

Hors ligne

 

#15 29-07-2011 13:41:27

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

jv911f a écrit:

Je recopie un commentaire intéressant de l'article Nous Avons Besoin de Vous!.
( en page d'accueil de notre site : http://www.reopen911.info/?p=250#comments )

UnderGround A dit:
A quoi je veux en venir ?

Saddam Hussen durant la dite Guerre du Golf a utilisé un procédé se rapprochant de très près à ce que Bush a employé cette journée là.

Ce procédé parfois est aussi utilisé par d’autres hommes politiques pour redorer leur images. Quoi exactement ?

Ils se font filmer en compagnie des jeunes enfants en laissant croire qu’ils veulent s’occuper d’eux ou en laissant croire que l’avenir des enfants les préoccuppe.

.

Bien vu. Ceci dit, ça arrive à l'occasion :
http://www.theonion.com/articles/obama- … -me,17036/

Mais ça ne change pas le fait que c'est rare, et peut être pas anodin.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#16 29-07-2011 21:33:44

Supedro
Invité

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

ALIBABA25 a écrit:

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/07/29/apres-coup-le-visage-hebete-de-bush-le-11-septembre-un-leader-qui-projette-une-image-de-calme-national-geographic/

Le visage hébété de Bush le 11-Septembre ? « Un leader qui projette une image de calme » (National Geographic)

Purée trop fort.
Ce que c'est que l'interprétation quand même, je suis convaincu, c'est bien de calme qu'il s'agit cool

 

#17 30-07-2011 06:20:26

Gonzague
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2010
Messages: 51

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Redford a écrit:

jv911f a écrit:

Je recopie un commentaire intéressant de l'article Nous Avons Besoin de Vous!.
( en page d'accueil de notre site : http://www.reopen911.info/?p=250#comments )

UnderGround A dit:
A quoi je veux en venir ?

Saddam Hussen durant la dite Guerre du Golf a utilisé un procédé se rapprochant de très près à ce que Bush a employé cette journée là.

Ce procédé parfois est aussi utilisé par d’autres hommes politiques pour redorer leur images. Quoi exactement ?

Ils se font filmer en compagnie des jeunes enfants en laissant croire qu’ils veulent s’occuper d’eux ou en laissant croire que l’avenir des enfants les préoccuppe.

.

Bien vu. Ceci dit, ça arrive à l'occasion :
http://www.theonion.com/articles/obama- … -me,17036/

Mais ça ne change pas le fait que c'est rare, et peut être pas anodin.

Redford, "The onion" est un journal satirique (hilarant soit-dit en passant). Lisez l'article. "Can everyone see this diagram here on page two showing projected excise taxes on high-cost insurance over a 10-year period?" [Obama says] Sources said several of the children, while supporting the plan in principle, remained unsure how the tax base would be able to support the full scope of Obama's proposed measure"

ahahaha

Hors ligne

 

#18 02-08-2011 22:08:33

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 742

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Il y a un article sur wikipedia qui n'est pas inintéressant, intitulé : « September 11 attacks advance-knowledge debate » qui indique en particulier :

« Immediately following the attacks, President George W. Bush stated that "nobody in our government at least, and I don't the think the prior government, could envisage flying air planes into buildings" and National Security Advisor Condoleezza Rice claimed no-one "could have predicted that they would try to use an airplane as a missile".

Immédiatement après les attentats, le président George W. Bush a déclaré que «personne dans notre gouvernement au moins, et je  pense dans le gouvernement précédent, ne pouvait envisager que des avions soient dirigés dans les bâtiments" et la conseillère à la sécurité nationale , Condoleezza Rice a affirmé que personne n'aurait pu prédire qu'ils tenteraient d'utiliser un avion comme un missile.

http://en.wikipedia.org/wiki/September_ … dge_debate

Si vous lisez, dans le même article, l'actualité du mois d’août 2001,  donc le mois précédent celui des attaques, on y lit par exemple ceci :

August 2001 - The United Kingdom is warned three times of an imminent al Qaeda attack in the United States, the third specifying multiple airplane hijackings. According to the Sunday Herald, the report is passed on to President Bush a short time later.

Août 2001 - Le Royaume-Uni est averti à trois reprises d'une attaque imminente d'al-Qaïda aux Etats-Unis, le troisième avertissement précisant plusieurs détournements d'avions. Selon le Sunday Herald, le rapport est transmis au président Bush un peu plus tard.

Le 6 août 2001 un mémo présidentiel intitulé « Bin Laden determined to strike in US » (Ben Laden déterminé à frapper aux Etats-Unis) informait aussi le président George Bush qu'Oussama Ben Laden voulait détourner des avions et s'attaquer à des bâtiments administratifs à New York. Il ne manquait que la date où ça ce ferait, mais à mon avis George Bush la connaissait peut-être déjà !

http://articles.cnn.com/2004-04-10/poli … LLPOLITICS

Dernière modification par questionneur (02-08-2011 22:11:04)

Hors ligne

 

#19 02-09-2011 12:04:10

pepette
Membre du forum
Date d'inscription: 22-05-2011
Messages: 100

Re: La visite d'une école par George Bush le 11 septembre 2001.

Désolé si ceci a déjà été posté, mais dans 9 jours on nous ressortira cette sauce de VO qui est, dans le moins pire des cas, un très haut niveau d'incompétence.
La VO est "Il est 9h05 environ lorsqu’un quelqu’un vient annoncer à l’oreille de George Bush qu’un deuxième avion a percuté la tour sud, que le pays est attaqué"

Reprenons la chronologie des évènements pour comprendre que le président aurait du savoir (savait) que le pays est attaqué AVANT de rentrer dans la salle de classe vers 9h00.

La chronologie précise est écrite sur wiki
http://en.wikipedia.org/wiki/Timeline_f … 11_attacks

Le résumé en anglais de Paul Thompson :
http://www.historycommons.org/essay.jsp … restingday
"At approximately 8:48 a.m. on the morning of September 11, 2001, the first pictures of the burning World Trade Center were broadcast on live television. The news anchors, reporters, and viewers had little idea what had happened in lower Manhattan, but there were some people who did know. By that time, the Federal Aviation Administration (FAA), the North American Aerospace Defense Command (NORAD), the National Military Command Center, the Pentagon, the White House, the Secret Service, and Canada’s Strategic Command all knew that three commercial airplanes had been hijacked. They knew that one plane had been flown deliberately into the World Trade Center’s North Tower; a second plane was wildly off course and also heading toward Manhattan; and a third plane had abruptly turned around over Ohio and was flying back toward Washington, DC."

Mon résumé :
Beaucoup d'agences de renseignements savaient avant que Bush rentre dans la classe que :
1. Le 1er avion a été détourné par des terroristes et a été volontairement percuter le WTC1.
Ils savent que l'avion est détourné vers 8h24, puis il percute la tour à 8h46. Le président était entouré d'agents des services secrets, en communication avec les agences de renseignements. Comme est ce possible que personne n'ait pu lui dire que cet avion a été détourné ? Comment peut il penser que c'est un accident alors que les autres savent que c'est une attaque terroriste ?
2. Pire encore, avant de rentrer dans la salle, 2 autres avions sont en cours de détournement, dont un se dirigeant vers Manhattan. Encore là, personne ne lui dit rien.
3. Aujourd'hui on sait que les voyants étaient au rouge, les services secrets savaient qu'Al Quaeda était près à frapper les USA, pouvait détourner des avions commericales. Ils n'ont pas réussi à connecter 2 neurones pour avertir le président. (Sans parler de l'exercice en cours ce jour même qui consistait à détourner un avion commerciale pour le crasher sur un building)

La VO est qu'il a fallu qu'un 2ème avion se crash pour que le président soit informé qu'il s'agit d'une attaque terroriste. Incroyable

Dernière modification par pepette (02-09-2011 12:15:28)


Pull it or not pull it : this is the question

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr