ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 16-09-2014 18:10:15

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Roche fondue ???

http://www.veteranstoday.com/wp-content/uploads/2014/09/1-14-38-Tower-4-Site-September-2008.jpg

C'est quoi, ça ? De la boue durcie ? De la roche fondue ?
La légende de la photo parle de "granite fondu", je reste dubitatif.
Il y aurait un rapport de Sandia de 2003 évoquant l'hypothèse dune mini-explosion nucléaire, mais bien sûr personne ne peut montrer le soi-disant rapport.
Si vous pouvez débunker/expliquer la photo, ce serait pas mal.

L'hypothèse, c'est l'usage d'une mini-bombe A. Ce genre de système avait été développé dans les années 60 et testé. Un homme pouvait transporter la bombe (W54 Davy Crockett, poids de l'ensemble, 23 kg). Mais c'était une bombe A, donc une émission importante de rayonnements, non constatée le 11 septembre.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ea/SADM_container_H-912.jpg/220px-SADM_container_H-912.jpg

C'est un peu du déterrage des théories de Judy Wood, je sais.

Dernière modification par Westgate (16-09-2014 18:25:49)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#2 16-09-2014 19:31:34

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1226

Re: Roche fondue ???

Bonjour Frenchie2,

Tu as écris:

Il y aurait un rapport de Sandia de 2003 évoquant l'hypothèse dune mini-explosion nucléaire, mais bien sûr personne ne peut montrer le soi-disant rapport.

Dans le 1er article traduit par "resistance 71"  de veteran today il est demandé: "Nous vous demandons de travailler avec nous et de traquer ces personnes et de faire en sorte que les armes encore à leur disposition soient neutralisées avant qu’ils ne s’en servent encore. La première des choses à faire est de déclencher une demande publique de masse pour que le rapport de Sandia Labs soit rendu public et que soient aussi rendus publics tous les dossiers accumulés et classifiés sur l’espionnage d’Israël aux Etats-Unis, dont nos amis membres du FBI nous disent qu’ils seraient largement suffisants pour expliquer toute l’affaire"..


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#3 16-09-2014 20:37:38

selassie
Membre de Soutien
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 826

Re: Roche fondue ???

Les armes nucléaires tactiques de faible puissance (mini nuke) et quasiment sans émissions radioactives sont plausiblement développées (l'idée avait déjà été soulevée pour l’effondrement des tours il y a quelques années) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Arme_nucl% … e_tactique

De là a parvenir à des conclusions...


L'information est une arme

En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire (G. Orwell)

Hors ligne

 

#4 16-09-2014 22:39:29

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Roche fondue ???

Le problème, c'est que Judy Wood est une "crackpot", une personne un peu dérangée. L'article de Veteran Today certes ne fait pas référence à Judy Wood, mais il reste vague, vague, vague...
Et la photo montrée de "granite fondu" me laisse perplexe :
Une recherche sur Internet montre que Manhattan est un millefeuille géologique. Il y a du granite, des schistes, des marnes ...
Si quelqu'un de COMPETENT en matière de géologie passe par ici, ce serait bien qu'il donne son avis sur la photo. Si c'est de l'argile ou autre, l'article est débunké.
Sinon, la question reste ouverte.

De toute façon, entre les "no plane", les "mininuke", il y a de quoi se perdre. La présence d'explosifs de la famille des thermites dans les résidus a été analysée. Le reste n'est que supputation, qu'il serait malsain pourtant de rayer d'un trait de plume, sous prétexte de crédibilité.

A mon avis, la situation mondiale est explosive, tous les germes d'un conflit majeur ont été posés, et certains s'offusquent encore des théories comme le "no-plane" au nom de l'orthodoxie...  C'est pathétique.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#5 17-09-2014 07:56:16

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Roche fondue ???

Ce n'est pas du granite, le granite ne ressemble pas à ça, c'est plus l'apparence d'une roche sédimentaire métamorphique dont les strates sont on ne peu plus visible.

Les roches sédimentaires métamorphiques forment en partie le socle géologique de New York. Pas de granite sous Manhattan.

Ce sont des roches qui ont subit, de la pression ou de la température ou les deux en même temps, car elles n’ont pas été tout le temps près de la surface en fonction des périodes géologique.

La pression et la température sur la roche peuvent donner localement une impression de "fusion". Il y a des endroits où ça chauffe fort en profondeur.

Les strates de cette roche sont en position quasi verticale suite aux mouvements tectoniques.

Le sous-sol, ça presse, ça chauffe, ça bouge, ça se mélange à l'échelle des millions voir des milliards d'années.

Cette photo géologique de chantier ressemble tout simplement à un creux de dissolution comme il y en a un peu partout dans les parties tendres des roches sédimentaires qui ont été corrodé.

Ces creux peuvent être créés avec le temps, une fois la roche remontée en surface, par corrosion chimique, corrosion mécanique ou l'action de la gélifraction.

Ils peuvent être aussi le résultat de la vidange d'une poche d'argile disparue ou d'une géode minérale plus dure qui est partie en laissant une empreinte.

Dernière modification par cristof (17-09-2014 13:14:56)


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#6 17-09-2014 11:52:45

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Roche fondue ???

Merci. Sujet clos grâce à toi. smile


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#7 17-09-2014 13:26:13

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Roche fondue ???

De rien Frenchie wink

Mais c'était assez facile de vérifier qu'il n'y a pas de granite à NY à part celui emmené pour l'architecture de certaines constructions. Quelques bases de géologie ont fait le reste.

Ce fil peut-être inclus dans celui-là http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 69#p316569

Les sujets sont plus que très proches non ?


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#8 25-09-2014 09:33:19

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: Roche fondue ???

Pour ceux qui connaissent un peu la physique il y a cette analyse :

http://donaldfox.wordpress.com/2013/04/ … ed-on-911/

J'y ai vu une erreur mais que j'attribue à une mauvaise relecture (il s'emmêle les pinceaux entre hélium et thorium à un moment, les deux mots étant présents à plusieurs endroits dans la phrase).

Oui il y a bien eu réaction nucléaire, c'est la seule façon d'expliquer plein de choses, dont le refroidissement particulièrement lent des ruines et ces roches (ou quoi que ce soit d'autre, béton par exemple) fondues. Le propriétaire des tours Larry Silverstein a eu le culot de les présenter comme une formation géologique glaciaire datant de centaines de millions d'années. La preuve ici :

http://www.liveleak.com/view?i=a01_1226984195

(vidéo de la société immobilière Silverstein Properties...) Question naïve : on a donc construit les tours jumelles sur un grand trou rempli de merveilles géologiques et on ne s'était rendu compte de rien ?

Il est vrai que cet homme ne recule devant rien :

http://www.lefigaro.fr/international/20 … iennes.php

Sinon pour une approche plus "ludique" de la chose (et même complètement décalée, mais sérieuse) il y a ça en américain :

https://www.youtube.com/playlist?list=P … 93EC843D80

et en particulier le chapitre 4 "phenomena" pour l'aspect nucléaire.

Et il est aussi question de Judy Wood, qui même si elle dit des choses intéressantes semble avoir pour fonction de discréditer les chercheurs de vérité par son côté pseudo-sciences assez marqué.

Dernière modification par WTC7 (25-09-2014 09:44:35)


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#9 08-10-2014 21:52:48

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1226

Re: Roche fondue ???

cristof a écrit:

Ce n'est pas du granite, le granite ne ressemble pas à ça, c'est plus l'apparence d'une roche sédimentaire métamorphique dont les strates sont on ne peu plus visible.

Les roches sédimentaires métamorphiques forment en partie le socle géologique de New York. Pas de granite sous Manhattan.

Ce sont des roches qui ont subit, de la pression ou de la température ou les deux en même temps, car elles n’ont pas été tout le temps près de la surface en fonction des périodes géologique.

La pression et la température sur la roche peuvent donner localement une impression de "fusion". Il y a des endroits où ça chauffe fort en profondeur.

Les strates de cette roche sont en position quasi verticale suite aux mouvements tectoniques.

Le sous-sol, ça presse, ça chauffe, ça bouge, ça se mélange à l'échelle des millions voir des milliards d'années.

Cette photo géologique de chantier ressemble tout simplement à un creux de dissolution comme il y en a un peu partout dans les parties tendres des roches sédimentaires qui ont été corrodé.

Ces creux peuvent être créés avec le temps, une fois la roche remontée en surface, par corrosion chimique, corrosion mécanique ou l'action de la gélifraction.

Ils peuvent être aussi le résultat de la vidange d'une poche d'argile disparue ou d'une géode minérale plus dure qui est partie en laissant une empreinte.

Je relance ce sujet avec cette série de 16 photos   et je demande à cristof s'il est toujours autant affirmatif ? Pour ma part, visuellement, on dirait bien du granit surtout la 2,11 et 12.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#10 08-10-2014 22:17:30

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Roche fondue ???

Mariflo a écrit:

Pour ma part, visuellement, on dirait bien du granit surtout la 2,11 et 12.

Beaucoup de strates pour du granite, semble-t-il. La 11 pourrait même faire penser à du schiste. Qu'en pensent nos amis géologues ?

WTC7 a écrit:

Oui il y a bien eu réaction nucléaire, c'est la seule façon d'expliquer plein de choses, dont le refroidissement particulièrement lent des ruines et ces roches (ou quoi que ce soit d'autre, béton par exemple) fondues.

Comment décider de la cause de ce long maintien de hautes températures ? Sont sur les rangs : le kérosène, une accumulation d'énergie provenant de la seule chute, un excès de thermite, une explosion nucléaire.

La piste géologique est à suivre ; il faudrait trouver des photos du site, ou des rapports, antérieurs à la construction du WTC. A côté de cela, ne pourrait-on pas envisager des calculs de dégagement d'énergie sur la base des photos montrant les foyers ? Cela a-t-il été tenté sur le forum ?

Hors ligne

 

#11 09-10-2014 22:45:30

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1226

Re: Roche fondue ???

cristof a écrit:

De rien Frenchie wink

Mais c'était assez facile de vérifier qu'il n'y a pas de granite à NY à part celui emmené pour l'architecture de certaines constructions. Quelques bases de géologie ont fait le reste.

Ce fil peut-être inclus dans celui-là http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 69#p316569

Les sujets sont plus que très proches non ?

En faisant une recherche Google avec  Manhattan AND "sol granitique" je tombe sur ces pages:

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89douard_Utudjian
À l'étranger, il a conçu (entre autres ?) pour une banque 7 niveaux en souterrain dans le sous-sol granitique de Manhattan

ou bien celle-ci sur le forum hardware: http://forum.hardware.fr/hfr/Discussion … 8_1759.htm

J'exagère effectivement, mais il me semble qu'il y a une raison "géologique" au fait qu'on ne peut pas construire des tours élevées à Paris, comme on peut par exemple le faire à Manhattan (sous-sol granitique).


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#12 10-10-2014 09:10:55

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Roche fondue ???

J'exagère effectivement, mais il me semble qu'il y a une raison "géologique" au fait qu'on ne peut pas construire des tours élevées à Paris, comme on peut par exemple le faire à Manhattan (sous-sol granitique).

Celui qui a écrit ça n'y connait rien en construction et encore moins en géologie. Paris est situé sur un bassin de roches sédimentaire de type calcaire.

Le calcaire est un très bon support de construction et il y a pas mal de grands immeubles qui ont poussé sur Paris depuis la tour Montparnasse hmm

En faisant des recherches sur Google avec les mots clés " géologie Manhattan " ....

Le wiki ne disant pas que des bêtises http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9ogr … e_New_York

Les cinq arrondissements de New York (Manhattan, Bronx, Brooklyn, Queens et Staten Island) se trouvent à cheval sur la frontière entre deux provinces géologiques de l'Est de l'Amérique du Nord.

Au large de Long Island s'étend le plateau continental peu profond et entaillé par le canyon sous-marin de l'Hudson.

Brooklyn et Queens, situés sur Long Island, font partie de la plaine côtière atlantique, un ensemble géophysique allant de la baie de New York à la Floride. Il s'agit d'une région peu élevée (généralement moins de trente mètres avec un point culminant à environ 120 mètres au-dessus du niveau de la mer5). Long Island est une île-barrière constituée d'un socle de roches sédimentaires du Crétacé6. Des couches de sédiments se sont déposées lors de la Glaciation du Wisconsin, il y a entre 85 000 et 9 000 ans7. À cette époque, le niveau de la mer était plus bas qu'aujourd'hui et l'inlandsis laurentide recouvrait une grande partie du nord-est des États-Unis8. À cette époque, l'Hudson River se jetait dans l'Atlantique plus au sud, en suivant le parcours de l'actuelle Raritan River. La région de New York se trouvait alors sur le bord de cette immense couverture de glace9 de 300 mètres d'épaisseur. Le niveau de la mer était inférieur d'environ 100 mètres à celui d'aujourd'hui5 et le rivage était en retrait de 160 km. Le glacier a laissé plusieurs moraines frontales5. Entre 17 000 et 13 000 Av JC, à la fonte des glaciers, la moraine frontale joua le rôle de digue et les vallées creusées par la glaciation (Hudson Est et Harlem River) se remplirent d'eau. Par la suite, la rupture du goulet de la moraine frontale ouvrit les lacs à la mer. The Narrows se sont également formés à la fin de la période glaciAIre. Auparavant, Staten Island et Long Island n'étaient pas séparés et ne formaient alors qu'une seule île.

Le Bronx et Manhattan appartiennent au « Manhattan Prong » ou « Manhattan Hills », une section de la province géologique de Nouvelle-Angleterre5. L'altitude de ce secteur est généralement inférieure à 100 mètres ; le point culminant de l'île de Manhattan (80 mètres) se trouve au nord dans le Fort Tryon Park5. Les roches métamorphiques (gneiss, schistes, marbres, quartzites6,10, fournissant un appui solide pour ses nombreux gratte-ciel. Ce substrat rocheux correspond à une très ancienne chaîne de montagnes érodée et affleure à Central Park et en divers endroits du nord de Manhattan11. Il est le produit de l'Orogenèse taconienne. La géologie de Staten Island est plus complexe : le socle rocheux se compose de roches sédimentaires du Crétacé au sud-est et de roches du Trias au nord-ouest6. On y trouve également de la serpentinite5. Des couches sédimentaires de type morainiques se sont déposées au cours de la dernière glaciation11.

Le territoire new-yorkais a été considérablement aménagé par les Hommes qui ont modifié la topographie, particulièrement à Manhattan12. Ainsi, au début du XIXe siècle, du remblai fut utilisé afin d'agrandir le quartier de Lower Manhattan au niveau de la pointe sud de l'île, entre les limites naturelles de l'Hudson River sur Greenwich Street jusqu'à West Street13. Plus récemment, lors de la construction du World Trade Center, quelque 917 000 m3 de terre14 ont été excavés, puis réutilisés afin de construire Battery Park City15. L'extension de 210 mètres sur le fleuve couvre 37 hectares, fournit 1,9 km de côte et environ 12 hectares de parcs

Il est où le Granite dans ce descriptif géologique ??

Il y a peut être confusion entre " granit et granite "
http://fr.wikipedia.org/wiki/Granit

Il ne faut pas confondre « granit » et « granite » : en géologie, ce dernier terme désigne une roche magmatique plutonique ayant une composition minéralogique et chimique spécifique1.

Des granites stricto sensu mais aussi des gneiss, des grès, des brèches, des calcaires ou autres conglomérats peuvent être utilisés en tant que granit, appellation devenue commerciale et générique chez les marbriers. Le petit granit des Ardennes, par exemple, est un calcaire.

Le terme « granit » est utilisé en France au moins depuis l'époque de Louis XIII - Louis XIV2, avec l'arrivée de décorateurs et d'architectes italiens affectés aux « grands travaux » de l'époque (Palais du Luxembourg, châteaux de Marly et de Versailles). Jusqu'au début du XXe siècle, il n'y avait pas de distinction orthographique explicite entre les deux sens, hors de la sphère des géologues, ce qui renforce les confusions.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Granite


Le granite est une roche plutonique magmatique à texture grenue, cette texture étant à l'origine de son nom dérivé du latin granum, grain. Le granite est le résultat du refroidissement lent, en profondeur, de grandes masses de magma intrusif qui formeront le plus souvent des plutons, ces derniers affleurant actuellement en surface grâce au jeu de l'érosion qui a décapé les roches sus-jacentes. Ces magmas acides (c'est-à-dire relativement riches en silice) sont essentiellement le résultat de la fusion partielle de la croûte terrestre continentale. Certains granites (plagiogranites) rencontrés en petits plutons dans la croûte océanique sont, quant à eux, le résultat de la différenciation ultime de magmas basiques. Ses minéraux constitutifs sont principalement du quartz, des micas (biotite et/ou muscovite), des feldspaths potassiques (orthoses) et des plagioclases. Ils peuvent contenir également de la hornblende, de la magnétite, du grenat, du zircon et de l'apatite. En tout, on dénombre aujourd'hui plus de 500 couleurs de granites différentes

Une roche métamorphique est un type de roches dont la formation a pour origine la transformation à l'état solide des roches sédimentaires, magmatiques ou encore métamorphiques, en raison des modifications des paramètres physico-chimiques du milieu dans lequel elles évoluent (notamment la pression et la température). Cette transformation, désignée sous le terme de métamorphisme, se traduit par une modification de la texture, de l'assemblage minéralogique à l'équilibre ou de la composition chimique de la roche. La roche originelle d'une roche métamorphique est appelée le protolithe.

En raison de leur diversité et de la complexité pour déterminer leur origine, la classification des roches métamorphiques n'est pas clairement définie et se base sur différents critères qui amènent à plusieurs types de classification.

Il peut-être facile de confondre un granite avec une roche métamorphique, les veines d'inclusions que l'on trouve parfois dans les granites peuvent être confondues avec des strates sédimentaire.

Voilà le problème du granite étant éclaircie, il reste à se prononcer sur le fait que cette poche en roche métamorphiques est du ou non à une explosion de type fusion froide, tiède ou super chaude ...

Est-ce notre rôle de faire des recherches la dessus sans avoir plus d'élément de preuves palpable, physicochimique par analyse de terrain. Je dirais que l'on manque de bille pour ça.

Au bout de 7 ans à tenter d'expliquer à certaines relations, qu'il y a des choses qui clochent sérieusement dans ces effondrements.

Je n'ai utilisé que des éléments concrets du dossier, vitesse, direction de la chute, poussières, gerbes des matériaux, squibs, chaleur persistante en gravas, coulée métallique, micro-billes, et le fatal WTC 7.

Bien présenté c'est amplement suffisant pour faire germer le questionnement.

Par contre, je suis certain de larguer ce questionnement et de décrédibiliser mes explications si je commence à parler no plane, mini bombes atomiques et fusion froide.

Je suis convaincu que nous sommes plus utiles à communiquer les questions judicieuses qu'à chercher à tout expliquer. C'est d'ailleurs l'un des piège qui nous est tendu par les débunckers.

Ces histoires d'utilisation de matériel à réaction atomique me font penser à de grosses peaux de bananes bien glissantes en l'état des éléments factuels à notre disposition.

Dernière modification par cristof (10-10-2014 20:02:02)


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#13 10-10-2014 16:21:08

Moltensteel
Membre du forum
Date d'inscription: 03-07-2010
Messages: 870

Re: Roche fondue ???

cristof a écrit:

Par contre, je suis certain de larguer ce questionnement et de décrédibiliser mes explications si je commence à parler no plane, mini bombes atomiques et fusion froide.

Je suis convaincu que nous sommes plus utiles à communiquer les questions judicieuses qu'à chercher à tout expliquer. C'est d'ailleurs l'un des piège qui nous est tendu par les débunckers.

Ces histoires d'utilisation de matériel à réaction atomique me font penser à de grosses peaux de bananes bien glissantes en l'état des éléments factuels à notre disposition.

C'est sans compter avec la jeune génération qui arrive et qui sait que quelque chose n'est pas clair en ce qui concerne les nouvelles technologies d'armement... technologies qu'ils verront à l'œuvre, eux, au cours de leur vie.

Le public du web sait que la NASA expérimente les LERN, la dissimulation par ridiculisation de la fusion froide (ou quelque soit le phénomène repris sous cette appellation) craque de partout. On a aussi la discrétion des recherches sur la Z machine, sur HAARP... voilà autant de sujet que les gens du web connaissent.

L'important, ce n'est plus d'essayer d'avoir l'air politiquement correct, scientifiquement parlant. De toutes façons, tu ne l'es pas pour les officialistes, qui ironiserons de la même manière, que tu présentes les choses sur base de thermobariques/thermates ou bien sur base de fusion froide. L'important maintenant, c'est de ne pas rebuter une masse de plus en plus importante du public qui sait que le 911 n'avait rien de classique. C'est fini le temps où on se faisait railler, puis censurer sur Reopen, quand on abordait de tels sujets.
Reopen, c'est mieux mainnntenant !

Il faut aborder ces sujet (comme on le fait pour le moment sur ce fil). A ce propos, le travail de henryco est une bonne base et lui même se rend bien compte qu'il ne connait pas tout sur les effets de ces armes. Il est possible que les révélations de Vétérans Today, qui sembles bizarres si on se réfère à ce que l'on sait de la technologie nucléaire classique, pourraient s'expliquer par l'utilisation d'une forme nouvelle de fusion.

Je me rend bien compte qu'on a pas beaucoup d'éléments factuels à notre disposition, mais il ne faut pas s'interdire d'en discuter quand l'occasion se présente

Dernière modification par Moltensteel (10-10-2014 18:55:11)

Hors ligne

 

#14 10-10-2014 16:33:12

inam56
Membre du forum
Lieu: Kreiz Breizh
Date d'inscription: 07-11-2013
Messages: 2156

Re: Roche fondue ???

Moltensteel a écrit:

L'important, ce n'est plus d'essayer d'avoir l'air politiquement correct, scientifiquement parlant.

Cela se résume à "ne plus essayer d'avoir l'air scientifiquement correct" ce qui est le dérapage "peau de banane" dénoncé par cristof dans son message.

Le discours de cristof est bien plus simple et productif, essayons d'être scientifiquement correct sur les quelques éléments les plus simples et simplement explicable à nos relations. Cela suffit pour convaincre sur les mensonges de la VO, vouloir trouver l'explication totale et la prouver est de toute façon irréalisable.


Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés, les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. Marshall Mc Luhan.

Hors ligne

 

#15 10-10-2014 17:34:16

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1226

Re: Roche fondue ???

Moltensteel a écrit:

cristof a écrit:

Par contre, je suis certain de larguer ce questionnement et de décrédibiliser mes explications si je commence à parler no plane, mini bombes atomiques et fusion froide.

Je suis convaincu que nous sommes plus utiles à communiquer les questions judicieuses qu'à chercher à tout expliquer. C'est d'ailleurs l'un des piège qui nous est tendu par les débunckers.

Ces histoires d'utilisation de matériel à réaction atomique me font penser à de grosses peaux de bananes bien glissantes en l'état des éléments factuels à notre disposition.

C'est sans compter avec la jeune génération qui arrive et qui sait que quelque chose n'est pas clair en ce qui concerne les nouvelles technologies d'armement... technologies qu'ils verront à l'œuvre, eux, au cours de leur vie.

Le public du web sait que la NASA expérimente les LERN, la dissimulation par ridiculisation de la fusion froide (ou quelque soit le phénomène repris sous cette appellation) craque de partout. On a aussi la discrétion des recherches sur la Z machine, sur HAARP... voilà autant de sujet que les gens du web connaissent.

L'important, ce n'est plus d'essayer d'avoir l'air politiquement correct, scientifiquement parlant. De toutes façons, tu ne l'es pas pour les officialistes, qui ironiserons de la même manière, que tu présentes les choses sur base de thermobariques/thermates ou bien sur base de fusion froide. L'important maintenant, c'est de ne pas rebuter une masse de plus en plus importante du public qui sait que le 911 n'avait rien de classique. C'est fini le temps où on se faisait railler, puis censurer sur Reopen, quand on abordait de tels sujets.
Reopen, c'est mieux mainnntenant !

Il faut aborder ces sujet (comme on le fait pour le moment sur ce fil). A ce propos, le travail de henryco est une bonne base et lui même se rend bien compte qu'il ne connait pas tout sur les effets de ces armes. Il est possible que les révélations de Vétérans Today, qui sembles bizarres si on se réfère à ce que l'on sait de la technologie nucléaire classique, ne pourraient pas s'expliquer par l'utilisation d'une forme nouvelle de fusion.

Je me rend bien compte qu'on a pas beaucoup d'éléments factuels à notre disposition, mais il ne faut pas s'interdire d'en discuter quand l'occasion se présente

Je suis tout à fait d'accord avec toi Moltensteel. Et d'ailleurs, on en a une magnifique illustration d'actualité ici:  C'est l'E-Cat de Andrea Rossi où on constate "le fait que ces réactions nucléaires n’émettent pas de radioactivité pendant la réaction, et que la poudre métallique n’est pas radioactive après 32 jours (pas de déchets radioactifs). C’est donc une énergie extrêmement propre dont les carburants sont très abondants et bon marché. Avec 1 kg de nickel on peut chauffer une maison unifamiliale pendant 200 ans!"

Nous aurions affaire à un sorte de fusion froide et celle-ci a toujours été rejeté par la science officielle ! Donc, pour moi, si certains scientifiques civils réussissent à obtenir des réactions nucléaires sans radioctivité (on ne l'explique pas encore mais apparemment c'est bien le cas) et bien il n'est pas imprudent d'imaginer que les scientifiques travaillant pour l'armée et l'industrie d'armement secrète l'ont déjà fait depuis un bon moment !
Aussi, les peaux de banane de cristof sont sèches depuis bien longtemps, allons-y marchons dessus, elles ne glissent plus !smilewinktongue


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#16 10-10-2014 18:21:58

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1226

Re: Roche fondue ???

cristof a écrit après son petit exposé sur le sous-sol de Manhattan:

Il peut-être facile de confondre un granite avec une roche métamorphique, les veines d'inclusions que l'on trouve parfois dans les granites peuvent être confondues avec des strates sédimentaire.

Voilà le problème du granite étant éclaircie, il reste à se prononcer sur le fait que cette poche en roche métamorphiques est du ou non à une explosion de type fusion froide, tiède ou super chaude ...

Merci beaucoup pour toutes ces explications. Et effectivement, pourquoi ce trou énorme et quelle est la composition exacte du sol à cet endroit sont des questions toujours sans réponses.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#17 10-10-2014 19:59:39

cristof
Membre Actif Asso
Lieu: Poitou-Charentes
Date d'inscription: 13-02-2007
Messages: 1457

Re: Roche fondue ???

Mariflo a écrit:

Aussi, les peaux de banane de cristof sont sèches depuis bien longtemps, allons-y marchons dessus, elles ne glissent plus

Tu fais comme tu le sens avec les risques de glissades en argumentation big_smile

Elle sont sèches dans certaines parties de l'internet mais restent complétement fraiches et casse gueule pour convaincre la majeur partie de la population gavée aux grands médias de masse.

Dernière modification par cristof (10-10-2014 20:02:55)


Membre du GT Edition Vidéos   
Pour soumettre une vidéo à traduire pour publication sur Reopen911, rendez-vous sur ce fil http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=13262
Pour soumettre une vidéo en français ou déjà traduite, utilisez notre formulaire en ligne http://www.reopen911.info/videos/soumet … video.html

Hors ligne

 

#18 10-10-2014 21:58:56

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6551

Re: Roche fondue ???

Fil nettoyé des récents HS

Hors ligne

 

#19 07-11-2014 20:05:36

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Roche fondue ???

Ce jour Bing met en image de fond une vue des marbres du lac General Carrera.

Un bel ensemble de photos permet des comparaisons avec la photo initiale du fil.
Un exemple

Elles peuvent donner à réfléchir plus largement à la question des grands trous (dits potholes) de Ground Zero, officiellement attribués aux glaciations d'antan (requête ''wtc pothole'' sur Google Images).

Dernière modification par Noisse (07-11-2014 20:14:25)

Hors ligne

 

#20 09-12-2014 08:29:17

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Roche fondue ???

Frenchie2,

Sur le fil ''Les attentats du 11.9: une attaque nucléaire ?'' tu as dit ne pas vouloir débattre de la thèse nucléaire, ce qui se conçoit compte-tenu de ta position sur le sujet, confirmée de façon dépourvue de toute ambigüité sur ''Stephen Jones et la thèse nucléaire''. Autant l'avoir (re)formulée avec cette netteté, parce que l'ouverture du présent ''Roches fondues ???'' m'avait laissé sur une impression différente.

Comme tu sais, je souhaite que la thèse thermitique soit défendue mieux qu'elle ne l'est par ses partisans et, avant tout, qu'elle reçoive une formulation. Si telle est bien ta propre position, accepterais-tu de t'en faire le champion (ici ou ailleurs) pendant que continuera en parallèle le patient travail sur Steven Jones ?

À mon sens les deux débats sont complémentaires dans la mesure où, en dehors de version officielle, seules ces deux thèses sont en course. D'où les calculs sur la thermate, qui t'ont surpris, dans le fil  Attaque nucléaire : dans le cadre de cette alternative, affaiblir l'une des deux thèses revient à renforcer l'autre.

Nous aurions bien besoin, je crois, que la thèse thermitique soit présentée, schématiquement pour commencer, mais toute de même sans la réduire à la simple affirmation qu'un explosif thermitique a constitué l'arme principale. Il faudrait que nous puissions confronter ladite thèse aux faits établis et, pour ce faire, quelques calculs grossiers s'imposeront (énergie, températures et je ne sais quoi d'autre).

Si personne ne s'y mettait – ne fût-ce qu'en présentant un texte (une traduction) qui remplirait déjà cette fonction – les sceptiques seraient en droit de s'interroger sur la valeur de l'adhésion des uns ou des autres aux idées thermitiques.

Bien cordialement.

Dernière modification par Noisse (09-12-2014 08:31:55)

Hors ligne

 

#21 09-12-2014 13:18:52

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Roche fondue ???

Noisse, lorsque je lis quelque chose d'inhabituel, je relaie. Ces "roches fondues" m'avaient interpellé, et comme je ne suis pas géologue, j'avais lancé le sujet. Je pense qu'il a été répondu clairement par Cristof, des roches métamorphiques, mais pas du granite au sens où nous l'entendons. Même en n'ayant pas de connaissances spécifiques, il me semblait que les photos ne montraient pas du granite.

Pour les explosions nucléaires, si je ne suis pas physicien atomiste, j'ai quand même travaillé au CEA avant d'enseigner et j'ai quelques rudiments de génie atomique. J'ai cru bon de rappeler des évidences.

Pour de nouvelles armes inconnues, je ne dis pas non, mais nous sommes en 2001, et personne n'aurait pensé démolir quelque chose avec une arme non testée, inconnue de tous. Quand aux LENR, ma position est simple, depuis Pons et Fleishmann, je suis persuadé qu'il y a un phénomène non chimique qui fut très mal labellisé "fusion froide" par des électrochimistes, ce qui a eu pour conséquence de marginaliser le domaine pendant 25 ans. Au stade actuel, on n'a encore que des embryons de réacteurs au fonctionnement incompréhensible et en tout cas pas du tout un mécanisme explosif. Ceux qui croient aux armes inconnues type explosion atomique sans radioactivité, rayons de la mort ou autres sont de fervents lecteurs de BD rétrofuturistes genre Gordon Cooper. Sérieux s'abstenir. Le net étant ce qu'il est, on ne pourra jamais les empêcher de délirer plein pot, et je ne sais pas comment les convaincre du caractère surréaliste de leurs bombes A de 150 kt enfouies sous les WTC (et même de plus petites bombes sous les autres WTC). Je n'ai malheureusement aucun talent, aucune compétence en matière de psychologie humaine. Les sciences dites "dures" sont en fin de compte bien plus compréhensibles que l'intellect humain. roll


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

#22 09-12-2014 14:20:29

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 595

Re: Roche fondue ???

Merci pour cette mise au point bien claire au sujet des thèses autres que la thermitique.
Pour cette dernière, es-tu porté à dire qu'elle ne surnage que par défaut, ou bien penses-tu qu'elle se tient ? Et si c'est le cas, te sens-tu d'attaque pour en exposer une variante ?

Hors ligne

 

#23 09-12-2014 14:30:58

WTC7
Membre du forum
Date d'inscription: 12-07-2014
Messages: 257

Re: Roche fondue ???

Frenchie2 a écrit:

Noisse, lorsque je lis quelque chose d'inhabituel, je relaie. Ces "roches fondues" m'avaient interpellé, et comme je ne suis pas géologue, j'avais lancé le sujet. Je pense qu'il a été répondu clairement par Cristof, des roches métamorphiques, mais pas du granite au sens où nous l'entendons. Même en n'ayant pas de connaissances spécifiques, il me semblait que les photos ne montraient pas du granite.

Des roches métamorphiques sont des roches ayant subi des transformations à l'état solide, comme l'indique l'étymologie ; ce n'est en rien une caractérisation chimique. Et de toute façon, la question n'est pas de savoir de quel type de roche il s'agit, mais si de telles roches pouvaient exister naturellement avec de tels faciès sans l'aide d'un phénomène violemment exothermique.

Malgré la mémorable chutzpah de Silverstein, aidé par quelques géologues complaisants ou très naïfs (qui ne se sont pas demandé comment les architectes avaient pu construire les tours jumelles sur un trou aussi baroque sans le remarquer...) il n'a de toute évidence pas été répondu de manière satisfaisante à cette question.

Pour les explosions nucléaires, si je ne suis pas physicien atomiste, j'ai quand même travaillé au CEA avant d'enseigner et j'ai quelques rudiments de génie atomique. J'ai cru bon de rappeler des évidences.

Pour de nouvelles armes inconnues, je ne dis pas non, mais nous sommes en 2001, et personne n'aurait pensé démolir quelque chose avec une arme non testée, inconnue de tous. Quand aux LENR, ma position est simple, depuis Pons et Fleishmann, je suis persuadé qu'il y a un phénomène non chimique qui fut très mal labellisé "fusion froide" par des électrochimistes, ce qui a eu pour conséquence de marginaliser le domaine pendant 25 ans. Au stade actuel, on n'a encore que des embryons de réacteurs au fonctionnement incompréhensible et en tout cas pas du tout un mécanisme explosif. Ceux qui croient aux armes inconnues type explosion atomique sans radioactivité, rayons de la mort ou autres sont de fervents lecteurs de BD rétrofuturistes genre Gordon Cooper. Sérieux s'abstenir. Le net étant ce qu'il est, on ne pourra jamais les empêcher de délirer plein pot, et je ne sais pas comment les convaincre du caractère surréaliste de leurs bombes A de 150 kt enfouies sous les WTC (et même de plus petites bombes sous les autres WTC). Je n'ai malheureusement aucun talent, aucune compétence en matière de psychologie humaine. Les sciences dites "dures" sont en fin de compte bien plus compréhensibles que l'intellect humain. roll

Personne ne peut aujourd'hui affirmer sérieusement que les explosions des tours ont eu lieu "sans radioactivité" : bien au contraire, de très nombreux indices prouvent qu'elle existait et que les autorités ont fait le maximum pour la minimiser : organisation méticuleuse de la décontamination, aspersion copieuse des ruines et pas uniquement pour les incendies, rotation rapide des équipes de secours, compteurs Geiger en alarme sur certaines vidéos, et bien sûr, hélas, grosse épidémie de cancers non attribuables à l'amiante.

De plus, il est évident que les militaires ne publient pas à grand renfort de publicité leurs derniers jokers, que ce soit en matière nucléaire ou aéronautique. Ou s'ils le font, c'est généralement par inadvertance et ils corrigent rapidement.

Je suggère donc à tous ceux qui pensent qu'une bombe nucléaire est nécessairement très sale en matière de retombées radioactives de prendre connaissance des articles signalés par Noisse, l'un de 2002 et l'autre de 2008.


En général, les complices ne t'expliquent rien et n'essaient pas de s'occuper des problèmes difficiles. Leur modus operandi typique est de poser des questions, d'exiger des explications et de ne jamais écouter tes propres questions.
Dmitri Khalezov, 911thology, p. 421
Vive Newton et Fourier.

Hors ligne

 

#24 09-12-2014 22:07:49

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Roche fondue ???

WTC7, tu es atteint de conspirationnite délirante à tendance nucléaire. La CIA pourrait t'en guérir. Ils ont d'excellentes méthodes, d'après le rapport sénatorial qui vient de sortir.


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr