ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 12-05-2014 00:42:35

Supedro
Invité

Restes des victimes inconnues au Musée

Pas trouvé de fil adéquat

Les victimes inconnues du 11 Septembre à Ground Zero

Par Maurin Picard          Publié le 11/05/2014 à 22:03

http://www.lefigaro.fr/medias/2014/05/11/PHO63af4946-d8f4-11e3-a336-0fc73b02cadf-805x453.jpg

Manifestation, samedi à New York, contre le Musée des victimes du 11 Septembre.

Les restes des morts non identifiés ont été placés dans un mausolée sur le site, contre l'avis de certaines familles qui protestent.

Un foulard noir sur la bouche, en guise de protestation muette, ils n'étaient qu'une douzaine à braver l'aube samedi à Manhattan. Une poignée d'anonymes brandissant des portraits jaunis par le temps, ceux de jeunes pompiers new-yorkais tout sourire nommés George Cain ou Michael Brennan, morts comme 343 soldats du feu dans l'effondrement des tours le 11 septembre 2001. Cain et Brennan font partie des 1115 victimes (sur un total de 2743) dont les restes n'ont jamais été identifiés, malgré les tests ADN incessants pratiqués sur 22.000 fragments, lambeaux de vêtements et poussières d'os.

Sur décision du nouveau maire de New York, Bill de Blasio, ces encombrants débris ont été extraits de l'institut médico-légal où ils étaient stockés, dans l'East Side, pour être inhumés solennellement sur le site même du mémorial du 11 Septembre. Samedi, un camion rouge du NYFD (département du feu), gyrophare branché mais sirène muette, a relié les sept kilomètres séparant la morgue de «Ground Zero», emportant trois cercueils drapés d'une bannière étoilée. En leurs flancs, 7915 sacs contenant les restes des victimes et destinés à un mausolée construit là où se dressaient jadis les deux impressionnantes Twin Towers.

La question se posait depuis le début des travaux d'excavation entamés quelques jours après la tragédie: que faire de cet émouvant magma, décombres et restes organiques étroitement mêlés, afin d'honorer la mémoire des disparus? Le choix du mausolée, sur le site même devenu un gigantesque chantier à ciel ouvert et que visitent plusieurs centaines de milliers de touristes, aurait pu satisfaire la majorité, si le transfert ne s'était opéré à quelques jours de l'inauguration solennelle du Musée national du 11 Septembre prévue le 15 mai à quelques pas de là.
Musée pour touristes

«Un musée n'est pas un cimetière», pouvait-on lire samedi matin sur un écriteau brandi au passage du convoi, malgré les dénégations de l'institut médico-légal qui assure que le mausolée demeurera inaccessible au grand public. En outre, les tentatives d'identification pourront se poursuivre, à raison de prélèvements discrets et réguliers sur le site.

«De nombreux parents ont donné leur approbation à ce qu'ils estimaient être la bonne approche», a insisté Bill de Blasio. C'est un tout autre son de cloche du côté des familles, qui n'apprécient guère le mélange des genres, ni l'attitude cavalière du City Hall (mairie): «d'après mes propres investigations, 94,6 % d'entre elles désapprouvent catégoriquement la décision de la ville», assure Norman Siegel, avocat représentant les intérêts de certains des proches. «Ils n'auraient pas dû agir sans nous demander notre consentement, soupire Sally Regenhard, mère d'un pompier. C'est horrible. Je veux que mon fils, et tout ce qui reste de lui, repose dans un monument digne de ce nom, et pas au sous-sol d'un musée pour touristes.»


http://www.lefigaro.fr/international/20 … d-zero.php

 

#2 28-05-2014 14:03:24

Frenchie2
Lieu: N'importe où
Date d'inscription: 10-05-2014
Messages: 741

Re: Restes des victimes inconnues au Musée

Ce musée a une boutique souvenir.
On y vend les bêtises habituelles (mugs, sweat à capuche, chiens en peluche...).
On y vend aussi un drapeau. Cela ressemble au logo de l'Association, sauf qu'il manque la troisième tour, qui n'a jamais existé.
L'image ne peut s'afficher sur le forum, elle est trop grande.
http://www.911memorial.org/sites/all/fi … newv14.jpg

On y vend aussi des DVDs et des livres. Celui-ci a retenu mon attention :

Real Enemies: Conspiracy Theories and American Democracy, World War I to 9/11

Price: $29.95
https://global.oup.com/academic/covers/pdp/9780195183535
Description

Many Americans believe that their own government is guilty of shocking crimes. Government agents shot the president. They faked the moon landing. They stood by and allowed the murders of 2,400 servicemen in Hawaii. Although paranoia has been a feature of the American scene since the birth of the Republic, in Real Enemies Kathryn Olmsted shows that it was only in the twentieth century that strange and unlikely conspiracy theories became central to American politics. In particular, she posits World War I as a critical turning point and shows that as the federal bureaucracy expanded, Americans grew more fearful of the government itself--the military, the intelligence community, and even the President. Analyzing the wide-spread suspicions surrounding such events as Pearl Harbor, the JFK assassination, Watergate, and 9/11, Olmsted sheds light on why so many Americans believe that their government conspires against them, why more people believe these theories over time, and how real conspiracies--such as the infamous Northwoods plan--have fueled our paranoia about the governments we ourselves elect. Pages: 336 Product Dimensions: 9.3 x 6.2 x 1.2 inches

Nous sommes les vrais ennemis (donc, ce n'est pas Al Quaëda, on s'en doutait) et ce livre nous explique pourquoi. Je vais essayer de le trouver en ebook "gratuit", pas question de payer pour ça. Mais cela doit être bien intéressant. Connaitre ses ennemis.

Dernière modification par Westgate (28-05-2014 14:16:26)


Membre du club des 5 au regard de taupe tongue

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr