ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 20-10-2013 12:13:49

franky464
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 14-03-2010
Messages: 10

Une petite Théorie sur la conspiration ...

Conspirationistes:

C'est quoi un conspirationniste ?
=> si j'en crois la définition de Wikitionnaire http://fr.wiktionary.org/wiki/conspirationniste

"Personne qui soupçonne ou soutient un ou plusieurs thèses de conspiration."

C'est quoi une conspiration ?
=> si j'en crois toujours la définition de Wikitionnaire http://fr.wiktionary.org/wiki/conspiration

"Entente secrète entre plusieurs personnes".

On parle aussi de théorie du complot, C'est quoi un complot ?
=> si j'en crois encore la définition de Wikitionnaire  http://fr.wiktionary.org/wiki/complot

"Entreprise formée secrètement entre deux ou plusieurs personnes contre la sûreté de l’état ou contre quelqu’un."

Donc là on constate de façon assez claire que la version officielle est bien Une théorie conspirationniste (ou du complot), le rapport officiel nous dit bien qu'une entente entre plusieurs personnes à été monté contre la sûreté de l'état.

C'est déjà assez drole de voir que les gens qui montrent du doigt les dit "conspirationnistes" sont eux même de purs conspirationnistes..... (Du genre "Non c'est toi le menteur !!!")
Alors mettre en question une théorie du complot serait donc ça qui serait MAL !? En tout cas ça ne colle pas à la définition du mot utilisé.

Plus sérieusement ce qui est sous-entendu être un conspirationniste, ce serait en réalité le fait de mettre en cause le pouvoir tout simplement....

Donc la question qui se pose alors, le pouvoir de manière générale est il digne de confiance ?

=> Eh bien je crois que l'on peut affirmer que NON, je dirais même par définition, c'est toute la constitution même d'une démocratie qui repose sur ce principe, celui ou ceux qui ont le pouvoir ne veulent pas le perdre c'est logique.
La constitution française, américaine, celle du monde dit "Libre" est basée sur des garde-fous en tout genre pour se prémunir du risque que le pouvoir d'un pays ne puisse se transformer en dictature, on a quand même fait une révolution pour ça..

Quel "Debunker" est prêt a me soutenir que l'on peut avoir une confiance aveugle dans un gouvernement (même le notre) !?
=> Ceci reviendrait à renoncer à la démocratie au droit de regard sur les décisions d'un pays, comment peut on défendre ça ?

Alors il y a peut être une explication, les autres ne peuvent pas faire confiance à leur gouvernement évidement, mais bon il y a une hiérarchie plus ces autorités sont loin de nous et de nos "principes" moins elles sont dignes de confiance, celle qui nous touche directement serait ainsi par définition au dessus de tout soupçons..

Je crois que la boucle est bouclée, le pouvoir "condamne" (du moins verbalement) ceux qui la mette en cause, (normal) mais ça fait peur, plus facile de ne pas réfléchir et de se placer de ce coté quand même plus facile à assumer..

Le problème (à mon sens) c'est qu'il est un devoir de comprendre dès lors que l'on est a même de pouvoir réfléchir, c'est ce qui différencie l'homme de l'animal, le fait pouvoir savoir, ce qui implique une responsabilité, il a toujours été difficile d'assumer une responsabilité, c'est ce qui défini la liberté.

"Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libre".....écrivait on

Dernière modification par franky464 (02-02-2015 21:38:45)

Hors ligne

 

#2 11-12-2013 23:58:22

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Une petite Théorie sur la conspiration ...

L’influence des francs maçons sur la Révolution française avec Alain Benajam et Thierry Meyssan

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/ar … -sur-42174

Hors ligne

 

#3 12-12-2013 21:57:47

Moltensteel
Membre du forum
Date d'inscription: 03-07-2010
Messages: 870

Re: Une petite Théorie sur la conspiration ...

franky464 a écrit:

Plus sérieusement ce qui est sous-entendu être un conspirationniste, ce serait en réalité le fait de mettre en cause le pouvoir tout simplement....

Et c'est surtout mettre en cause le discours des medias en place. Malheureusement, on a affaire à forte partie.

On sous estime souvent l'influence rampante d'une espèce d'effet de mode qu'impose les talk shows du soir.
Simple exemple. Pendant un moment on entendait tout le monde répéter "quelque part" à n'importe quel propos : "parce que, quelque part, il y a des gens qui... !"  Ca faisait bien, c'était tendance et on marquait des points, vis à vis d'un interlocuteur.

Maintenant, donner du "conspirationniste", ça claque chez les neuneus.
J'ai un beau-frère, sympa au demeurant, très ouvert à la discussion il y a encore 3 ou 4 ans, il n'a rien trouvé de mieux à me rétorquer dernièrement que "si le 11 septembre est une arnaque, alors l'homme sur la lune aussi et finalement, je me demande si l'assassinat de Kennedy n'est pas aussi une invention des conspirationnistes !"

J'étais étonné de son changement de discours, mais à moitié seulement. Les temps changent.

Il a dit ça d'une manière détachée, automatique, comme quelqu'un à qui on ne la fait pas. Était ce parce qu'il s'était penché sur ces sujets ? Pas du tout, il s'en fout complètement, il a juste entendu la comparaison avec la lune et il la régurgite sans aucune analyse, parce que ça fait bien.

La propagande est en marche. Il est juste contaminé par l'ambiance générale... dénoncer ces zozos de "conspirationnistes", ça en jette à l'heure actuelle.
Evidemment, il ne se doute à aucun moment que son comportement lui est dicté. Tout ça se joue au niveau inconscient chez lui... et chez une multitude de gens, c'est évidemment ça qui m'attriste le plus.

Hors ligne

 

#4 28-03-2014 22:24:10

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1645

Re: Une petite Théorie sur la conspiration ...

Pour info:


http://www.acrimed.org/article4296.html
Journalisme contre complotisme : des imprécateurs qui se prennent pour des pédagogues

par Henri Maler, le 24 mars 2014

Nous publions ci-dessous, en avant première, un article inédit extrait du dossier « Médias et complots » à paraître dans le n°11 du magazine trimestriel d’Acrimed. Pour ne rien manquer de ce dossier, et s’en délecter confortablement, un bon conseil : commander ce numéro, ou mieux, s’abonner.



* * *



Qu’il s’agisse de la vision conspirationniste globale de la société et de l’histoire ou du micro-complotisme qui se répand à l’occasion d’événements particuliers, nombreux, très nombreux sont les ouvrages de science sociale, mais aussi de journalistes qui s’attachent à les démonter, à expliquer leur invention et leur propagation. Il n’entre pas dans notre propos de les discuter ici.



Mais rares, trop rares sont les enquêtes journalistiques qui, non dans des livres, mais dans les grands médias, ne se bornent pas à dénoncer des « cerveaux malades » et tentent de répondre à des arguments réputés « conspirationnistes » en s’adressant à de vastes publics qui doutent. Les explications journalistiques, quand elles existent, sont diffusées par des médias dont l’audience reste limitée [1].


Le complot des incrédules

Or, dans nombre de pays, de larges secteurs de l’opinion publique – du moins celle que les sondages prétendent refléter – avouent leur incrédulité à l’égard des explications fournies ou accréditées par les médias dominants : de l’attaque de Pearl Harbour en décembre 1941 aux attentats du 11 septembre 2001, de l’assassinat de Kennedy à la mort de Lady Di, pour ne mentionner que quelques exemples.

Cette opinion publique-là est une construction artificielle des sondages eux-mêmes qui agrègent des réponses disparates : une opinion qui ne manifeste guère en tant que telle en dehors de ces sondages, qui ne fournissent donc, dans l’hypothèse qui leur est la plus favorable, que des indices. Mais de quoi ?

- L’incrédulité se nourrit d’abord d’une défiance généralisée à l’égard des informations fournies par les institutions publiques et les médias eux-mêmes : une défiance à l’égard des médias, des journalistes et des informations qu’ils diffusent, une défiance dont ils font les frais, même si ces médias et ces journalistes n’en sont pas tous indifféremment responsables et, en tout cas, les seuls responsables.

- L’incrédulité repose ensuite sur le sentiment que c’est derrière les apparences qu’il convient de chercher la vérité, quitte à attribuer à des actions concertées d’individus ou d’institutions ce qui relève de logiques sociales et politiques sans lesquelles ces actions, quand elles existent, seraient inefficaces.

- L’incrédulité peut enfin trouver aussi sa source dans le souvenir de précédents fâcheux : des « machinations » en tous genres que les médias ont très inégalement combattues quand elles existaient quand ils ne les ont pas accréditées alors qu’elles étaient inventées. Qu’il s’agisse, donc, de « complots imaginaires » : les prétendus « massacres » de Timisoara, le prétendu « Plan Fer à cheval », prêté à Milosevic, destiné à « nettoyer » le Kosovo de sa population albanophone, la campagne d’intoxication sur l’existence d’armes de destruction massive enterrées dans le désert irakien par Saddam Hussein, etc. Ou qu’il s’agisse de machinations bien réelles, fomentées ou soutenues par la CIA notamment : le coup d’État en Iran en 1953, le coup d’État au Chili en 1973, le programme d’armement des talibans en Afghanistan à partir de 1979, le financement illégal des contras nicaraguayens aux cours des années 1980, etc.

La défaite du journalisme

Que font les médias pour combattre l’incrédulité qui les frappent et qui frappent, du même coup, les informations qu’ils diffusent, même quand elles sont vérifiées ?

- Condamner la défiance à l’égard des grands médias sans la comprendre, répondre aux doutes, même les plus mal fondés, en assénant des certitudes, disqualifier tout critique des médias en l’assimilant à une paranoïa conspirationniste : tels sont les pires services que l’on puisse rendre au journalisme lui-même.

- Traiter l’inquiétude insatisfaite des publics à l’égard des apparences comme une ignorance coupable, lui prêter des penchants conspirationnistes assimilables à des théories et les jauger de toute la hauteur dont sont capables des pédagogues qui ne parlent qu’à eux-mêmes et méprisent le peuple qu’ils prétendent instruire : ces postures relèvent d’une conception du journalisme dont l’arrogance égale son impuissance quand il traite des publics suspicieux en peuple de conspirationnistes.

- Passer par pertes et profits l’existence de conspirations réelles ou la diffusion des « complots imaginaires » inventés par des institutions politiques et leurs services, alors que ces exactions ou ces mensonges d’État nourrissent une suspicion légitime, c’est alimenter ce que l’on condamne : la quête de complots cachés qui sont souvent imaginaires.



***



Il existe bel et bien, en effet, des visions conspirationnistes globales et des micro-théories conspirationnistes. Encore convient-il d’identifier clairement et distinctement chacune de ces théories, même si on peut les reconnaître à quelques traits rhétoriques relativement invariants.

Quand ils existent, les « obsédés du complot » – pour reprendre une expression de Caroline Fourest [2] – le sont généralement d’un complot particulier qu’il est vain d’englober dans un « complotisme » généralisé. Aux « obsédés du complot », répondent trop souvent, dans l’espace médiatique, des « obsédés du complotisme » qui non seulement en amalgament toutes les formes, mais l’attribuent généreusement à des positions qui ne sont en rien conspirationnistes. Or voir du conspirationnisme partout interdit aux journalistes de lui faire face quand il est avéré. Et si l’on ajoute que la détection d’un conspirationnisme sous-jacent ne suffit pas à lui répondre (comme le montre le cas d’Alain Soral), les prétendues enquêtes monolithiques sur le conspirationnisme (comme celle de Daniel Leconte flanqué de Philippe Val [3]), consomme la défaite du journalisme d’enquête.

À ces défaites du journalisme, un seul remède : un peu moins d’imprécations et un plus de journalisme !

Henri Maler


Notes

[1] On citera par exemple les quatre articles que Nicolas Chevassus-au-Louis a publiés, en août 2012 sur le site de Médiapart, sous le titre « Enquêtes sur les théories du complot », ainsi que le n° 47 de la revue Agone, paru en 2012 et intitulé « Théories du complot », il comprend une version modifiée d’un article publié sur notre site.

[2] Selon le titre d’un épisode de la série « Les réseaux de l’extrême » (singulier singulier…), diffusé sur France 5 le 5 février 2013. Un épisode qui mériterait une analyse détaillée.

[3] Voir notre analyse en deux parties de l’émission : « Arte et la théorie du complot : une émission de propagande de Daniel Leconte », et « Arte et la théorie du complot (suite et fin) : un « débat » à sens unique ».

http://www.acrimed.org/article4292.html
Médiacritique(s) n°11 (avril-juillet 2014), le magazine imprimé d’Acrimed : « Médias et complots »

par Acrimed, le 23 mars 2014

Le n°11 du magazine trimestriel d’Acrimed, sortira de l’imprimerie le lundi 24 mars 2014. À compter du 19 mars 2014, les nouvelles commandes et les nouveaux abonnements concernent ce numéro.
Comme les précédents, ce numéro ne sera pas diffusé dans les kiosques et ne sera disponible que dans quelques librairies. Par La Poste et par nos soins, chaque numéro isolé ne vous coûtera que 5 euros, frais de port inclus. L’abonnement pour un an et 4 numéros ? 15 euros tout compris. Commandes et abonnements : c’est ici.


http://img15.hostingpics.net/pics/532207No11Une07732.jpg

http://img15.hostingpics.net/pics/700446No11Sommairef2f65.jpg

Dernière modification par Mariflo (28-03-2014 22:27:33)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr