ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 16-04-2012 09:44:58

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

missile sur le pentagone,est ce possible?

doit on croire à la théorie du missile sur la façade du Pentagone?
Sachant qu'un missile de croisière ne peut pas faire les dégats du pentagone car la charge explosive est trop faible pour faire ce genre de dégats:
les missile type tomahawk "horizontal attack maneuver"ou un AGM-129 ACM ont une charge explosive de 450kg maximum(charge trop faible pour provoquer les dégats du pentagone)

tant dit qu'un missile balistique(charge explosive + grande)est programmé et ne peut que frapper le haut d'un batiment(pas les cotés)

Mais encore,en observant la vidéo du crash de la caméra de surveillance du pentagone on remarque une explosion et immédiatement un jaillissement de flammes de + de 40m...mais un missile n'explose pas avec un jaillissement de flammes aussi grand.
Un missile n'est pas chargé de kerosène,un missile est chargé d'explosif

Pour ceux qui croit en la thèse du missile sur le pentagone pouvez vous si vous le pouvez argumenter votre proposition en prenant en compte les analyses plus haut? Merci

Hors ligne

 

#2 16-04-2012 10:12:42

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Ces analyses sont complètement erronées et la thèse du missile en est une parmi d'autres, dont celle de l'explosion de bombes in situ. Pour rappel, il y eut là aussi plusieurs explosions.
La question de savoir si un objet a percuté ou non le Pentagone accompagnant ces éventuelles explosions ne peut être tranchée avec un matériau aussi peu probant que celui qui existe.
Seules des hypothèses peuvent être émises pour contrebalancer celle, hautement invraisemblable et à tout le moins non prouvée à suffisance, de la théorie officielle.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#3 16-04-2012 10:45:26

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

spartawww a écrit:

doit on croire à la théorie du missile sur la façade du Pentagone?
Sachant qu'un missile de croisière ne peut pas faire les dégats du pentagone car la charge explosive est trop faible pour faire ce genre de dégats:
les missile type tomahawk "horizontal attack maneuver"ou un AGM-129 ACM ont une charge explosive de 450kg maximum(charge trop faible pour provoquer les dégats du pentagone)

tant dit qu'un missile balistique(charge explosive + grande)est programmé et ne peut que frapper le haut d'un batiment(pas les cotés)

Mais encore,en observant la vidéo du crash de la caméra de surveillance du pentagone on remarque une explosion et immédiatement un jaillissement de flammes de + de 40m...mais un missile n'explose pas avec un jaillissement de flammes aussi grand.
Un missile n'est pas chargé de kerosène,un missile est chargé d'explosif

Pour ceux qui croit en la thèse du missile sur le pentagone pouvez vous si vous le pouvez argumenter votre proposition en prenant en compte les analyses plus haut? Merci

Pour ma part j'ai noté que la boule de feu s'est produite devant la façade du bâtiment et s'élève en passant par dessus le toit.
J'imagine mal comment la boule de feu d'une explosion peut ainsi être déportée par le souffle d'un petit vent très ordinaire.

Sauf si... Un nuage de type air fioul a été pulvérisé juste avant l'évènement explosif... => Dans ce cas, je pourrais comprendre que durant cette phase de pulvérisation, un petit vent ait légèrement déporté le nuage de gaz par dessus le toit. Du coup, n'importe quel missile ensuite aurait fait le boulot que l'on observe sur les deux vidéos des portillons.

Reste à savoir comment expliquer cette observation si on considère que c'est un avion de ligne qui a frappé le bâtiment... Contrairement aux impacts sur les tours de NY, où, curieusement l'avion pénètre dans la tour puis explose à l'intérieur.
Au pentagone, l'avion pénètre parait-il dans le bâtiment, bon... mais –encore plus curieusement– explose d'abord à l'extérieur.... hmm et pénètre ensuite... neutral ou le contraire... ?

Dernière modification par Armageddon (16-04-2012 17:49:10)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#4 16-04-2012 11:03:30

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

charmord a écrit:

Ces analyses sont complètement erronées et la thèse du missile en est une parmi d'autres, dont celle de l'explosion de bombes in situ. Pour rappel, il y eut là aussi plusieurs explosions.
La question de savoir si un objet a percuté ou non le Pentagone accompagnant ces éventuelles explosions ne peut être tranchée avec un matériau aussi peu probant que celui qui existe.
Seules des hypothèses peuvent être émises pour contrebalancer celle, hautement invraisemblable et à tout le moins non prouvée à suffisance, de la théorie officielle.

l'hypothèse du missile doit tout autant etre critiqué et évalué que la version du vol77...
Pour enfin ce prononcer que la thèse du missile n'est logiquement pas possible

Hors ligne

 

#5 16-04-2012 11:23:48

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Aussi, il faut prendre en compte les dégâts causés AVANT impact.
En particulier le générateur électrique que le boeing a touché et déplacé dans le sens de la trajectoire de l'avion.
Ce générateur était donc décalé et rapproché de quelques mètres de la façade.

Un missile peut-il faire des dégâts AVANT impact ?
Un missile peut-il aspirer ou attirer vers lui un générateur et autres structures lors de son explosion?

Le bon sens nous autorise à croire que l'idée du missile est irréalisable mais seulement imaginaire.

[Modération : Le règlement du forum exige un minimum d'effort côté orthographe. Merci d'en tenir compte]

Hors ligne

 

#6 16-04-2012 11:57:48

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Bonjour,

Contre la théorie du missile:

_Aucun témoignage visuel connu d'un missile (et encore moins de plusieurs). C'est un engin petit et très rapide, mais pas invisible...



_Un missile anti-bunker pénètre dans le bâtiment, puis explose à l'intérieur, ici l'explosion a clairement lieu contre la façade, alors qu'elle est moins résistante que celle d'un bunker..
http://thewebfairy.com/911/pentagon/voila/005.jpg


_La nature de l'explosion, d'après videos et témoignages, ne cadre pas avec celle d'un missile, elle ressemble plus à une bombe fuel-air (flash, souffle, bruit mat, odeurs de kérosène)
On peut comprendre qu'une telle bombe, disposée en queue de l'avion, ait pu la volatiliser en petits débris:
Voici un exemple d'essai de pulvérisation d'une voiture aux USA pour une cour pénale:



_Pas de débris de missile de croisière identifié
En général il y a des restes de la micro-turbine, voir le cas de l' attaque d'Al-Shifa au Soudan:http://ptaff.ca/al-shifa/m_moteurs1.jpg.

_Une très grande quantité de petits débris sur l'héliport, non imputables à un missile anti-bunker devant exploser au-dedans.
http://911research.wtc7.net/talks/noplane/docs/heliport_debris.jpg

_Aucun missile connu de petite taille ne peut faire autant de dégats à un bâtiment tout seul. Les exemples connus sont le résultat d'un impact multi-missiles en salve. (Belgrade, frappes de l'OTAN: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/9c/Belgrade_NATO_bombardment_damage1.JPG/450px-Belgrade_NATO_bombardment_damage1.JPG)

Et si on suppose l'emploi d'explosifs additionnels pour créer ces dégâts, alors pourquoi un missile?


Pour le missile:

_Ce qui peut s'interpréter comme un sillage de missile est visible sur les videos du portique d'entrée parking Nord. C'est très près du sol et quasiment supersonique.

Mais il est suspect, car les missiles de croisière anti-bunker connus terminent leur course propulsés par une micro-turbine qui n'a aucun sillage visible et ne fait que peu de bruit.
http://www.ausairpower.net/000-TLAM-600-029.jpg
Le moteur fusée produisant un tel sillage ne fonctionne qu'au lancement de l'engin, puis est largué.
http://www.seaforces.org/wpnsys/SURFACE/BGM-109-Tomahawk-Dateien/image017.jpg
Ou alors, ce n'est pas un missile de croisière. Dans ce cas d'autres missiles sont possibles, comme le SLAM, mais nettement plus petits, ils sont encore moins crédibles au regard des dégâts infligés au bâtiment.
http://www.ausairpower.net/AGM-84E-SLAM-Pylon-S.jpg
http://www.ausairpower.net/SLAM-Launch-S.jpg

_Témoignages d'odeurs d'explosifs

(Mais compatibles avec d'autres hypothèses)

On peut bien sûr invoquer l'emploi d'un missile secret de type inconnu, quasi-invisible, ultra-furtif, imitant le bruit de réacteurs à fond de puissance, et explosant contre les façades en détruisant tout à l'intérieur, en produisant une explosion de type bombe fuel-air, le tout sans laisser la moindre trace identifiable de sa technologie. Ca s'appelle de la spéculation sauvage.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-04-2012 16:32:53)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#7 16-04-2012 13:27:12

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

doit on croire à la théorie du missile sur la façade du Pentagone?

Oui, on le doit absolument. Ensuite il faut réciter 25 je vous salue marie en verlan et éviter d'utiliser un couteau à beurre, ainsi que du beurre, jusqu'au coucher du soleil.

Le onze septembre ? A mais c'est sur, c'est une affaire de croyance, absolument.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#8 16-04-2012 13:47:53

CCJ 147
Membre du forum
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 04-04-2007
Messages: 584

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Tiens notre REDFORD se lache lol wink


"Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre"

"Le Don de la Vérité Surpasse Tous les Dons" ou "Le Drone de la Vérité Surpasse tous les Drones"

Hors ligne

 

#9 16-04-2012 15:31:52

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

[modéré : compte en sursis, doit répondre à l'injonction ici avant de poster ailleurs]

Hors ligne

 

#10 16-04-2012 18:02:48

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Bonjour,

Contre la théorie du missile:
....

On peut bien sûr invoquer l'emploi d'un missile secret de type inconnu, .

Un missile inconnu ou...  bien connu au contraire et même très courant :
http://www.youtube.com/watch?v=ccLsAdO8tVA

Pourquoi vouloir faire compliqué... : Un petit missile comme celui-ci que l'on fait péter dans un petit nuage air-fuel...
=> Ce serait suffisant pour l'effet spécial boule de feu...
Et l'avion... ?
=> No problem... on pourrait faire ses courses chez le CIT, (à condition de ne pas parler au caissier car la-bas, justement, on ne veut pas entendre parler de missile... pfff...
Du coup, on a envie d'envoyer tout chi...er, non ?

Et puis... il  y a si longtemps maintenant...neutral

Dernière modification par Armageddon (17-04-2012 10:28:41)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#11 17-04-2012 10:21:46

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Et à moi de rajouter....

Il n'y a pas 1 missile de tiré mais 2.

Les deux tirés par les 2 hélicops jouant à cache cache à l'ouest du Penta (1 missile chacun à charge différente)

Hors ligne

 

#12 17-04-2012 13:53:54

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

magicalmysteryf:

l'explosion d'une bombe fuel-air n'aurait pas attiré vers elle une barrière grillagée et un générateur électrique;l'explosion les aurait plutôt repoussés.
l'odeur de kérosène provient de l'avion.

ce n'est pas le sillage d'un missile:
-un missile type tomahawk ne survole pas le sol à raz,même sur les 500 derniers mètres
-un missile dégage un sillage uniquement au lancement par son moteur fusée,ensuite il est relayé par un petit turbo réacteur Williams F107 et son sillage est invisible.

Je repose ma question,n'en déplaise à certains:

Pour ceux qui croient en la thèse du missile sur le pentagone pouvez-vous si vous le pouvez argumenter votre proposition en prenant en compte les analyses plus haut? Merci

Hors ligne

 

#13 17-04-2012 16:32:51

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Armageddon a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Bonjour,

Contre la théorie du missile:
....

On peut bien sûr invoquer l'emploi d'un missile secret de type inconnu, .

Un missile inconnu ou...  bien connu au contraire et même très courant :
http://www.youtube.com/watch?v=ccLsAdO8tVA

Pourquoi vouloir faire compliqué... : Un petit missile comme celui-ci que l'on fait péter dans un petit nuage air-fuel...
=> Ce serait suffisant pour l'effet spécial boule de feu...
Et l'avion... ?
=> No problem... on pourrait faire ses courses chez le CIT, (à condition de ne pas parler au caissier car la-bas, justement, on ne veut pas entendre parler de missile... pfff...
Du coup, on a envie d'envoyer tout chi...er, non ?

Et puis... il  y a si longtemps maintenant...neutral

Ta théorie décrit un bricolage improbable, car une bombe fuel-air même artisanale ou prototypée intègre deux charges, la première, faible, qui disperse le carburant suivant une forme pré-déterminée (sphère, cone, tore), et la seconde, plus costaud, qui allume le nuage.

Il n'y a aucun besoin d 'un tireur de missile pyromane, qui d'ailleurs aurait bien du mal à se coordonner avec le caractère quasi instantané de ce type d'explosion. Aucun réflexe humain ne permet la rapidité avec laquelle la seconde charge doit intervenir.

Si ce tir avait été automatique, on voit mal quel dispositif pourrait l'avoir synchronisé au quart de poil, en tenant compte de surcroit du temps de parcours du missile, même très bref.

Enfin, le flash de départ et la flamme de la tuyère de ton missile anti-char sont tellement visibles que l'absence totale de témoignage de ce genre d'évènement devrait suffire à écarter logiquement cette idée.
De façon statistique, même en tenant compte du cover-up et de la désinformation, inévitablement quelque chose aurait filtré, même un minimum. Or on n'a rien, nichts, nada, que dalle. Personne n'a vu ton missile. Pourtant, ta video prouve qu'il est très visible et même filmable, alors?

En fait, ta théorie est typiquement une théorie ad hoc, construite juste pour expliquer ce que l'on voit dans les videos de l'entrée parking nord.
Elle ne rend compte de rien d'autre dans les évènements du Pentagone. C'est incroyablement restrictif et étroit comme champ de pensée et d'investigation.
L'idée est clairement de trouver une explication technique de type no-plane à ces videos incompréhensibles, floues et visiblement truquées.

Pour tout le reste, cela implique une acceptation implicite des théories no-plane, no-crash, grande mise en scène, faux témoignages etc, etc.

Et ceci afin qu'aucune explication rationnelle mettant en oeuvre un crash de Boeing 757 AA sur le Pentagone ne puisse parvenir à maturité, ce qui serait gênant pour le consensus majoritaire no-crash et grande mise en scène qui règne ici à reopen sur le cas du Pentagone.

Ca ne mène pas bien loin. Peut-être est-ce la finalité de ce genre de "théorie", favoriser le statut-quo dans les hypothèses et bloquer le débat sur un point limité?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (17-04-2012 16:40:17)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#14 17-04-2012 16:54:03

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

spartawww a écrit:

magicalmysteryf:

l'explosion d'une bombe fuel-air n'aurait pas attiré vers elle une barrière grillagée et un générateur électrique;l'explosion les aurait plutôt repoussés.
l'odeur de kérosène provient de l'avion.

ce n'est pas le sillage d'un missile:
-un missile type tomahawk ne survole pas le sol à raz,même sur les 500 derniers mètres
-un missile dégage un sillage uniquement au lancement par son moteur fusée,ensuite il est relayé par un petit turbo réacteur Williams F107 et son sillage est invisible.

Je repose ma question,n'en déplaise à certains:

Pour ceux qui croient en la thèse du missile sur le pentagone pouvez-vous si vous le pouvez argumenter votre proposition en prenant en compte les analyses plus haut? Merci

Attention, je suis un adversaire déclaré des théories du missile et de la grande mise en scène sans crash d'avion, ou sans crash du B757 AA.

Je pense que le crash a eu lieu, avec un véritable avion avec pilotes et passagers.
Mais ce crash était truqué 100%:
1-Avion auto-guidé sur sa cible avec occupants incapacités ou tués, aucun terroriste à bord.
2-Utilisation d'explosifs in situ et embarqués pour faciliter la pénétration du fuselage et des ailes.
3-Comme plusieurs témoins l'on dit: "Quand il ne restait plus que la queue de l'avion au-dehors,celle-ci a disparu dans la boule de feu".
4-C'est là l'explication des innombrables petits débris.

En d'autres termes, une explosion surdimensionnée et taille et onde de choc est survenue après que les 3/4 de l'avion (dont la zone centrale des réservoirs) aient pénétré dans le bâtiment sans se disloquer sur la pelouse ni incendie majeur. Elle a pulvérisé la queue de l'avion.

Ca s'appelle un crash truqué.

http://forum.reopen911.info/p230934-05- … ml#p230934

Maintenant, concernant les allégations comme quoi les dégâts aux lampadaires et à la remorque générateur sont le résultat d'une grande mise en scène, incluant dépose de faux débris et mensonge généralisé des témoins sur le crash, ça n'est qu'une hypothèse, et rien d'autre qu'une hypothèse que je juge extravagante, car basée presque entièrement sur un ensemble très très spéculatif, et qui est malheureusement devenue ici un credo intangible, qui n'a donc aucun besoin d'être prouvé pour que l'on y croie.

Quand on écrit ça ici, la guerre atomique commence.

Pourtant, personne n'a pu répondre de façon acceptable à l'autre énigme que constitue la grande trace d'éraflure sur la façade, en haut et à droite au-dessus de la "zone d'impact".
Peut-être qu'une équipe spécialisée en mise en scène est allé graver cette trace à l'insu de tous?

http://forum.reopen911.info/p233047-26- … ml#p233047

Elle n'a pas été provoquée par les grues des travaux, car on la voit apparaître sous la mousse des jets des pompiers. Elle n'est pas un effet de cette mousse car elle est toujours là après nettoyage.
la conclusion est que quelque chose de bonne taille est venu heurter la façade à cette hauteur, quelque chose de plus gros qu'un bout de missile.
On voit des débris comme ça éjectés au-dessus du nuage de l'explosion.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-04-2012 14:53:22)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#15 17-04-2012 16:57:20

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6631

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MMF a écrit:

Et ceci afin qu'aucune explication rationnelle mettant en oeuvre un crash de Boeing 757 AA sur le Pentagone ne puisse parvenir à maturité, ce qui serait gênant pour le consensus majoritaire no-crash et grande mise en scène qui règne ici à ReOpen911 sur le cas du Pentagone.

Vieille rengaine encore et toujours ... C'est fatiguant cette obsession ! roll
ReOpen911 ne défend pas de théorie mais relève les incohérences de la VO (il y en a, n'est-ce pas ?) et milite pour une nouvelle enquête impartiale. Point barre.
Quant au forum, les propos et/ou théories avancées n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement. C'est écrit en gras plus haut !

Hors ligne

 

#16 17-04-2012 17:08:18

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Larez a écrit:

MMF a écrit:

Et ceci afin qu'aucune explication rationnelle mettant en oeuvre un crash de Boeing 757 AA sur le Pentagone ne puisse parvenir à maturité, ce qui serait gênant pour le consensus majoritaire no-crash et grande mise en scène qui règne ici à ReOpen911 sur le cas du Pentagone.

Vieille rengaine encore et toujours ... C'est fatiguant cette obsession ! roll
ReOpen911 ne défend pas de théorie mais relève les incohérences de la VO (il y en a, n'est-ce pas ?) et milite pour une nouvelle enquête impartiale. Point barre.
Quant au forum, les propos et/ou théories avancées n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement. C'est écrit en gras plus haut !

L'image de reopen repose en partie sur celle du forum Pentagone.
Celle du forum Pentagone dépend des positions exprimées et du consensus qui s'en dégage.
Le consensus qui s'en dégage est celui de la grande mise en scène no-crash du B757 AA.

Cette hypothèse peu crédible constitue un obstacle plus qu'une base pour obtenir la réouverture d'une enquête.

Et ceci en dépit de la grande qualité des travaux et idées présentés par reopen concernant le WTC et le 09/11 en général.
Le contraste étonnant entre le rationalisme appliqué au WTC et l'irrationalisme dominant les débats du Pentagone est flagrant et pose question.

La vérité est-elle variable et divisible?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (19-04-2012 15:09:47)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#17 17-04-2012 17:23:56

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6631

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MMF a écrit:

(...) Le consensus qui s'en dégage et celui de la grande mise en scène no-crash.

Ces propos n'engagent que toi naturellement. Je n'ai pas ce ressenti particulier.
Pour ma part, il y a l'association ReOpen911 d'un côté (sans théorie avancée, juste des faits en contradiction avec la VO ou des absences de preuves) et le forum de l'autre qui est un lieu d'échange (et dans le respect de la charte du forum) ou chacun a le droit d'exprimer ce qu'il pense de façon argumentée.
Pour "ton consensus", tu peux toujours proposer un Doodle ou assimilé pour savoir qui sur le forum soutient telles ou telles théories. Sans oublier la case "Je_n'ai_pas_de_théorie_à_avancer_mais_j'estime_que_la _VO_pose_problème _en_l'état". Je serais le premier à cocher une case, je te laisse deviner laquelle.

Hors ligne

 

#18 17-04-2012 18:11:51

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Je n'omettrai pas la case :"J'ai une théorie à avancer et face à la VO, elle pose de sérieuses questions et pourrait lui causer de graves problèmes" smile

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (17-04-2012 18:12:46)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#19 17-04-2012 18:34:11

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

très bien on avance...

MagicalMysteryFlights,
pour certains croyants il y aurait  une "grosse mise en scène" sur les dégats causés avant impact:barrière grillagé,lampadaire,générateur etc...
Mais quel est l'interret d'inclure des dégats si c'est un avion qui a percuté la façade??...peu importe(pour le moment)que l'avion soit autoguidé,ou bien avec pilotes et terroristes c'est UN AVION qui a frappé le Pentagone.
pourquoi rajouter des dégradations??
pourquoi avoir été si méticuleux à la soit disant mise en scène des dégats de lampadaires,générateur,grillage et ne pas avoir "provoqué" un trou plus grand dans la façade pour éliminer tout soupçon??

Hors ligne

 

#20 17-04-2012 19:01:45

Auriquet
Invité

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Est-ce que ta question est "Pourquoi n'ont-ils pas commis le crime parfait, si c'est un crime ?". La mienne serait plutôt "Comment un avion fait-il un trou aussi petit ?". Est-ce qu'on est capable de se répondre l'un et l'autre ? On avance, ou pas ?

Tu sais ce qui serait parfait pour que l'on en sache un peu plus ? Une enquête correcte. L'association Reopen 911 milite depuis quelques années pour cela. Il y a même une pétition de soutien, ici :

http://www.reopen911.info/petition.html

 

#21 17-04-2012 19:48:39

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

..."Comme plusieurs témoins l'on dit: "Quand il ne restait plus que la queue de l'avion au-dehors,celle-ci a disparu dans la boule de feu"....



Peut etre ai je mal compris,mais ce que je crois comprendre de cette phrase c'est qu'un avion a percuté une façade mais en suite la queue de l'appareil est resté intact à l'éxtèrieur du batiment.....

Un avion qui vole à 700kmh droit sur une structure en béton armé renforcé puis s'écrase contre elle c'est un choc inoui,ultra violent,ultra rapide,ultra bruyant...et c'est tout l'appareil qui ce pulvérise dans la structure.
la queue ne reste pas dehors parce que à cette vitesse le choc anéantis et incruste l'ensemble de l'appareil à l'intérieur de la structure en béton.


en suite des témoins ont vu la queue de l'appareil à l'exterieur du batiment au moment du crash....
Mais comment peut on voir de ses yeux un crash ultra rapide???
Je suppose que lorsque on assiste à un tel choc,suffisamment proche le reflex c'est de fermer les yeux,de ce courber ou s'allonger
mais certainement pas d'observer le crash et de remarquer que la queue est dehors....


Pour Auriquet,c'est seulement la taille d'un trou qui te fait penser que ce n'est pas un avion?
pour finalement déduire que cette journée était un complot?

Avec plaisir je t'expliquerai comment un avion peut provoquer un trou plus petit que son envergure...en suite libre à toi de me croire ou de croire qu'un missile a été tiré sur la façade du pentagone

Hors ligne

 

#22 17-04-2012 20:12:08

Auriquet
Invité

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Je serais ravi d'entendre ta théorie sur la manière dont un avion peut provoquer un trou plus petit que son envergure. Essaye de bien préciser les faits sur lesquels ta réflexion s'appuie, car c'est important dans ce genre de débats. Il y a malheureusement d'autres zones d'ombres concernant cet avion ( trajectoire presque impossible à réaliser d'après de nombreux pilotes, surtout avec le peu d'heures de vol du pirate aux commandes, témoignage du ministre des Transports, Norman Mineta  qui contredit la version officielle... Plus de détails réunis ici )

En revanche, tu ne pourras pas m'en vouloir si je demande à avoir des explications cohérentes de la part de ceux qui ont mené l'enquête officielle. Je crois que l'on s'entend tous les deux pour dire que ce qui s'est passé ce jour là est extrêmement important et que nous avons donc le droit de savoir tout ce qu'il s'est passé.

Dernière modification par Auriquet (17-04-2012 20:15:20)

 

#23 18-04-2012 10:12:17

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

[modéré : doit démontrer ses bonnes intentions en répondant à ceci avant de participer à d'autres débats.]

Hors ligne

 

#24 18-04-2012 10:18:45

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

spartawww a écrit:

..."Comme plusieurs témoins l'on dit: "Quand il ne restait plus que la queue de l'avion au-dehors,celle-ci a disparu dans la boule de feu"....


["Peut etre ai je mal compris,mais ce que je crois comprendre de cette phrase c'est qu'un avion a percuté une façade mais en suite la queue de l'appareil est resté intact à l'éxtèrieur du batiment.....
Un avion qui vole à 700kmh droit sur une structure en béton armé renforcé puis s'écrase contre elle c'est un choc inoui,ultra violent,ultra rapide,ultra bruyant...et c'est tout l'appareil qui ce pulvérise dans la structure.
la queue ne reste pas dehors parce que à cette vitesse le choc anéantis et incruste l'ensemble de l'appareil à l'intérieur de la structure en béton.
en suite des témoins ont vu la queue de l'appareil à l'exterieur du batiment au moment du crash....
Mais comment peut on voir de ses yeux un crash ultra rapide???
Je suppose que lorsque on assiste à un tel choc,suffisamment proche le reflex c'est de fermer les yeux,de ce courber ou s'allonger
mais certainement pas d'observer le crash et de remarquer que la queue est dehors....


Pour Auriquet,c'est seulement la taille d'un trou qui te fait penser que ce n'est pas un avion?
pour finalement déduire que cette journée était un complot?

Avec plaisir je t'expliquerai comment un avion peut provoquer un trou plus petit que son envergure...en suite libre à toi de me croire ou de croire qu'un missile a été tiré sur la façade du pentagone

."

Réponse1:

Je suis un adversaire de l'hypothèse de la mise en scène s'agissant des traces sur la trajectoire et des débris: Lampadaires, découpe en arc de cercle du sommet du petit arbre, remorque générateur défoncée, déplacée et incendiée, débris d'avion.
Je pense que tout cela est attribuable au passage et au crash de l'avion, mais qu'il y a eu quand même truquage de la scène:

En effet, je pense que ce crash a été truqué pour faire disparaitre toute trace des systèmes non std de guidage de l'avion, comme au WTC.
Pour ce faire on va aider l'avion a rentrer, aider à tout faire cramer à hautes températures, puis aider à effondrer le bâtiment, comme à New-York.

On a donc des explosifs et incendiaires in situ disposés dans le bâtiment, et d'autres embarqués dans l'avion: Charge creuse perforante dans le nez et bombe fuel-air dans la queue notamment.

Je pense que les videos ont été truquées en ajoutant le sillage de missile et en coupant les images d'approche et d'impact de l'avion. On a juste gardé l'explosion finale, qui est anormale parce que finale justement.....

Réponse 2:

Si tu relis bien les témoignages, (manifestement, tu n'as pas lus ceux cités dans le lien fourni) la plupart des témoins disent avoir pu observer l'avion avec précision, et l'ont vu approcher suivant une courbe descendante lisse et régulière.

Cela implique une vitesse inférieure aux 700/800 km/h allégués par la VO, qui doit se situer entre 500 et 600 km/h. Cest simplement de la physique de vol.
La vitesse maxi d'un 757 à basse altitude se situe aux alentours de 650 km/h.
Par ailleurs, la précision de la trajectoire (qui est très délicate à maintenir) et de l'impact, remarqués par plusieurs témoins, et le fait que cette trajectoire se déroule à contre-jour, soleil dans les yeux, avec le but hors de vue au départ de trajectoire, et de surcroit dans l'ombre du bâtiment, militent absolument contre l'hypothèse officielle du pilotage par un amateur qui n'avait jamais physiquement piloté cet avion.

Je ne sais pas si tu as assisté à des meetings aériens, mais quand un avion passe à 500-600 km/h, tu vois plein de détails.

Et si tu assiste à un crash à ces vitesses, suivant ton angle de vue et la distance, ton cerveau pourra enregistrer telle ou telle micro-phase de ce crash. Dénier cette capacité aux témoins est une distorsion de la réalité aussi pernicieuse que celle qui consiste à les accuser de mensonge systématique.

Un grand nombre de témoins ont eu la nette impression que l'avion ne s'est pas disloqué contre la façade, mais est au contraire rentré facilement, ce qui implique une décélération inférieure à celle que l'on devrait percevoir.
C'est un premier indice de crash truqué.

Le deuxième indice est l'explosion elle-même. Dans un crash d'avion, l'incendie qui se déclenche est du à la rupture de la structure et n'est vraiment pas de nature explosive (sauf à Holywwod!).

Dans le cas du Pentagone, la nature de la boule de feu pose questions: On voit sur les videos un nuage incandescent initié par un flash très intense, il est visiblement à très hautes températures, il monte et se déroule contre la façade à très haute vitesse.
Tous les témoignages concordent pour décrire une très forte onde de choc caractéristique d'une forte pression.
En outre, nous avons à la fois des témoignages d'odeurs de kérosène (carburant d'avion) et d'odeurs de cordite (explosifs).
Ces caractéristiques sont celles d'une bombe fuel-air.

Il n'y a pas que la nature de l'explosion, mais son timing: Les réservoirs d'un avion de ligne sont au centre, dans la structure complexe du raccord ailes-fuselage.

Bien que tu conteste aux témoins la capacité de percevoir des évènements très brefs, certains (voir les témoignages cités dans le lien fourni que je t'engage à lire avant de contester) ont perçu une autre étrangeté:
Il n'y a pas eu d'explosion ou d'incendie lors de l'impact et surtout lors de la pénétration de l'avion dans le bâtiment (étrange en elle-même à cause de la faible décélération et le fait que l'avion ne se disloque pas): Or c'est là que se trouve le carburant.

Ces gens disent qu'il y eu une fraction de seconde pendant laquelle la queue a émergé du bâtiment, et toujours pas de feu....Puis soudain la boule de feu, puis plus rien, plus de queue, plus d'avion.
Un témoin a exprimé l'impression que l'avion "a fait la roue " en rentrant dans le bâtiment. Témoignage rejeté comme absurde par les no-plane. Et pourtant ça concorde avec les précédents: D'abord l'avion rentre anormalement presque entier quasiment sans résistance ni feu, puis est brutalement freiné (un intervalle perceptible, donc). A ce moment, du au choc contre une façade abordée de biais, et au fait qu'un fuselage de 757-200 est long et étroit, il parait possible que le fuselage arrière ait commencé à se tordre.
Puis boum!
La suite on la connaît: Pluie de confettis et de petits débris, plein de petits débris sur le tarmac de l'héliport. Beaucoup trop de petits débris pour un petit missile.
En admettant, juste pour l'exemple, que cette explosion anormale et tardive ait quand même été celle des réservoirs, comment serait-il possible qu'elle puisse volatiliser la queue au-dehors de la façade alors qu'elle se produit quand la zone réservoirs est déjà au-dedans?
,
Si tu conteste ces témoignages et cette logique de bon sens, tu seras en compagnie des contestataires "no-plane"-"no-crash". C'est ton choix.
D'après tes commentaires sur le témoignage de Mineta, tu semble penser qu'il n'y a eu aucun complot ce jour-là, c'est une attitude qui admet que l'Histoire s'est toujours déroulée sans aucun complot. C'est très naïf ou très mal intentionné....

Enfin, concernant la taille du trou, le débat devient très vite houleux à reopen-Pentagone, et je te laisse le plaisir intense et spécial d'y participer à ton tour.

Je pense simplement que le trou d'entrée dans la façade est cohérent avec le crash truqué par explosifs d'un B757, et que le soit-disant "trou de sortie" circulaire en fond a été créé par explosifs de brèche (Comme dans le film "Anges et Démons").
Plusieurs colonnes portent des traces d'explosifs en couronne destinées à les affaiblir.

Tu trouveras matière à réflexion dans les posts que j'ai rédigé, notamment sur le fil "La trajectoire finale est impossible".


Quant à moi, je ne discuterais guère plus loin, essayer de faire boire des ânes qui n'ont pas soif est une activité usante. A bon entendeur.....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-04-2012 14:39:05)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#25 18-04-2012 14:42:09

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Counter 911 a écrit:

Et à moi de rajouter....

Il n'y a pas 1 missile de tiré mais 2.

Les deux tirés par les 2 hélicops jouant à cache cache à l'ouest du Penta (1 missile chacun à charge différente)

Tu as des témoins? Le passage de deux missiles à la queue-leu-leu, personne ne l'a remarqué, je crois....pourtant c'est pas banal!
Au moins un indice probant, ça serait bien...

Et quelle synchro, un qui fait crac et l'autre qui fait boum,le tout en 1/2 seconde, ça c'est de la high tech!
Quand on y regarde de plus près, on se demande comment le sillage du premier n'a pas gêné le guidage du second...ils sont forts les gars!

Penses-tu qu'ils puissent avoir contribué à allumer le nuage de kérosène émis depuis le camion des pompiers, qui étaient forcément des complices du complot? Une réponse positive comblerait d'aise plusieurs membres du forum.

En effet, un missile anti-char n'est pas fait pour créer une boule de feu géante, à moins que le coup ait été mis au point par des gens d'Holywood?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-04-2012 14:55:26)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#26 18-04-2012 14:58:53

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

[Pour la modération, c'est par MP]

Hors ligne

 

#27 18-04-2012 17:19:34

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Comment ce fil - pétri de [modéré courtoisie] et autres allégations erronées dites avec beaucoup d'aplomb par un MMF des grands jours - n'est pas encore un section VO est un mystère pour moi.
Il existe des tonnes de fils de discussion ouverts où l'on aborde éternellement les même questions sans réponse.
Les seuls fils un tant soi peu constructifs ayant été ouverts à propos du Pentagone sont ceux où l'on analyse dans le détail les témoignages.
Ils démontrant par exemple que cette affirmation-ci de MMF :

Si tu relis bien les témoignages, (manifestement, tu n'as pas lus ceux cités dans le lien fourni) la plupart des témoins disent avoir pu observer l'avion avec précision, et l'ont vu approcher suivant une courbe descendante lisse et régulière.

est totalement biaisée.

Mais j'ai déjà assez perdu de temps sur ce fil [modéré courtoisie] .


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#28 18-04-2012 18:05:58

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

"Les seuls fils un tant soi peu constructifs ayant été ouverts à propos du Pentagone sont ceux où l'on analyse dans le détail les témoignages.
Ils démontrant par exemple que cette affirmation-ci de MMF :
Si tu relis bien les témoignages, (manifestement, tu n'as pas lus ceux cités dans le lien fourni) la plupart des témoins disent avoir pu observer l'avion avec précision, et l'ont vu approcher suivant une courbe descendante lisse et régulière.
est totalement biaisée.

Je note ton opinion
Il va de soi que je désapprouve.
Par ailleurs ta neutralité bienveillante à l'égard de la théorie du missile est confirmée.
je n'envisage pas une seconde le moindre échange constructif sur ce fil et d'autres avec toi.
J'ai cessé de rêver que ce soit possible.

Pour amener un peu de culture technique dans ce procès juridico-militant, voici quelques précisions sur un missile possible, qui est anti-bunker, thermobarique et est tiré d'hélicoptère, en génétral de type Apache ou Cobra: L'AGM 114 N Hellfire.
Il est très puissant et tiré en salve, peut totalement détruire une maison.

http://www.globalsecurity.org/military/ … m-114n.htm


Tiré à plusieurs km par un hélico, sa trajectoire n'est pas celle d'un missile de croisière. Il effectue une descente parabolique qui commence à plusieurs centaines de mètres (300 à 500 m suivant la distance à la cible) et se termine suivant un angle d'environ 45°.

On n'est donc pas du tout dans le cas de figure des videos qui montrent un sillage au ras du sol.
De même, ce n'est pas un missile portable qui peut être tiré du sol avec un équipement léger. Ce qui pourrait exclure un tir discret depuis le talus de l'autoroute R27.

A priori, cette variante n'était pas en production en 2001, et la création du prototype de la charge thermobarique s'est déroulée en 2002. On ne peut pas totalement exclure qu'un tout premier proto ait pu être réalisé, essayé et validé avant cette date, mais il n'existe aucune précision à ce sujet.

Sauf ceci, qui montre que les britishs étaient sur le coup dès 2001:

http://powerbase.info/index.php/Hellfire_Missile
"UK Government investigates Thermobaric weapons in 2001

UK interest in thermobaric weaponse was first disclosed by BBC Radio Four's Today Programme on 4 January 2001. According to the Belfast Telegraph:

BBC Radio 4's Today programme claimed that the weapon was already in development by the Defence Evaluation and Research Agency in Kent and may be in service by 2005. However, a statement given to the programme by the Ministry of Defence suggested that Britain's plans may be less well-advanced. It read: "We are currently investigating the possibility. It is possible that this might involve a thermobaric solution. We would, of course, ensure that this is fully in accordance with international law."
But Today claimed that Major Ian Orr, commander of the Army Urban Warfare Training Team, had assured its reporter that development was already under way at DERA.[14]
The Guardian added more on the view from DERA:
Major Ian Orr, commander of the army's urban warfare training team, said yesterday the plan was to have the weapon available by 2005. "We are looking at two areas, offensive and defensive," he told BBC Radio 4's Today programme. "These things are out there, we've got to acknowledge that."
He added: "The lethality gradient is very abrupt. It is much more effective against structures than conventional high explosive. It can have serious effects on people."[15] "


Vous voyez que je peux discuter réellement sérieusement de l'hypothèse missile, alors que pas un des fanas de cette hypyhèse n'a été capable de lever ce lièvre!

On peut discuter techniquement sur ses capacités. Bien sur, quand on en viendra aux éventuels témoignages sur sa trajectoire et son impact éventuels, il est à craindre que nous quittions rapidement le domaine de l'objectivité technique et rationnelle.....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (19-04-2012 13:25:31)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#29 18-04-2012 19:29:04

spartawww
Date d'inscription: 02-08-2010
Messages: 53

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

[Modéré par Redford. Ban imminent si vous persistez à ne pas traiter ma requête de modération]

Hors ligne

 

#30 19-04-2012 11:21:20

antares
Nouveau membre du forum
Lieu: Finistère-Bretagne
Date d'inscription: 13-04-2012
Messages: 5

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Un Boeing 757 a une envergure de 38 mètres,  13 mètres de haut,fait 100 tonnes.questions concrètes : -Comment expliquer que l' "avion" crashé sur la façade du pentagone ait laissé un trou de sortie de 5m de diamètre(le meme qu'a l'entrée), a trois anneaux de distance de la façade (environs 3 mètres de béton armé) ? sachant que c'est le nez de l'avion la partie la plus faible de celui-ci (étant fait en carbone)
Comment des réacteurs d'avion en alliage acier-titane résistant a + de 1688°C se sont elles évaporées et pourquoi n'ont elles pas égratigné des vitres en double vitrage a droite et a gauche du trou (a hauteur des réacteurs?) De plus c'est la partie interne de la zone touchée par l explosion qui a été renforcée quelques semaines auparavant, pour éviter qu'un possible crash de crée des dégats supplémentaires dans le batiment. C'est bien d'etre visionaire !
Pourquoi a t on trouvé un turbo réacteur JT8D d' A3 Skywarrior de l'US Air Force parmis les débris (clairement identifiable par les spécialistes d'aéronautique)
Pourquoi a t on trouvé un morceau de fuselage non identifiable , proprement coupé et plié ,et non brulé ou rayé ?
Pourquoi a t on trouvé un diffuseur n'équipant pas un 757 ?
Tous les autres débris pouvaient etre facilement enlevés a la main. Antares.

Hors ligne

 

#31 19-04-2012 11:41:54

pierresaintgermain
Membre du forum
Date d'inscription: 07-01-2010
Messages: 430
Site web

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

"Pourquoi a t on trouvé un turbo réacteur JT8D d' A3 Skywarrior de l'US Air Force parmis les débris (clairement identifiable par les spécialistes d'aéronautique)"

Source ?

Hors ligne

 

#32 19-04-2012 12:37:14

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Plusieurs choses sont à préciser :

(1) Les exercices de simulation au Pentagone comportaient la mise en place de débris d'avion que l'on disposait sur un parking pour rendre les simulations plus réalistes : Cf. entretien de John Jester : http://www.911myths.com/images/2/25/200 … PS-145.pdf

John Jester a écrit:

We had a model of the Pentagon. A guy from Pennsylvania came down who does this kind work, and he basically puts you through the paces like it is a real event—what would you do in the event? He actually had a toy helicopter and a plane. He had pieces of a plane falling in the parking lot.

De plus, ces exercices sont très similaires à ce que l'on observe le 11-Septembre :

Dès fin octobre 2000, les militaires du Pentagone prévoyaient un exercice, Pentagon Mass Casualty [Nombreuses victimes au Pentagone], qui simulait le crash d’un avion commercial contre le Pentagone, totalisant 341 victimes. Cet exercice fut le premier à être évoqué dans une publication militaire, dans un article que le Daily Mirror a décrit comme « reflétant quasiment ce qui s’est réellement produit » le 11-Septembre.  Le deuxième exercice s’est déroulé en mai 2001. Un médecin a expliqué plus tard que la réaction du ministère de la Défense aux attaques du 11-Septembre « avait été facilitée grâce au fait que le personnel médical avait participé à un exercice en mai, qui se basait sur le crash d’un Boeing 757 détourné qui se serait crashé contre le Pentagone. »  La clinique DiLorenzo Tricare Health et la clinique Air Force Flight Medecine, toutes deux situées à l’intérieur même du Pentagone, ont participé à l’exercice. Les docteurs James Geiling et John Baxter ont plus tard expliqué que cet exercice les avait préparés à faire face à la tragédie le 11-Septembre.

http://www.reopen911.info/11-septembre/ … s-hasards/

(2) Il est fort possible qu'un exercice était en préparation au Pentagone le 11 septembre :

(1) le capitaine de vaisseau Charles Leidig Jr prit la place d’adjoint du chef des opérations de l’état-major seulement deux mois avant le 11-Septembre et le 10 Septembre, le général de Brigade aérienne W. Montague Winfield, chef des opérations du NMCC, demanda à Leidig de le remplacer le 11-Septembre.  Aucune explication ne fut donnée pour expliquer pourquoi cette situation s’était produite. Cependant, comme le suggère Everett, on pourrait émettre l’hypothèse (ou l’excuse donnée) que Leidig avait besoin de s’exercer en tant qu’adjoint du chef des opérations lors d’un exercice d’entraînement. (2) Les témoignages d’urgentistes du Pentagone laissent penser qu’un exercice MASCAL (Mass Causalty [lourdes pertes]) était préparé pour avoir lieu le 11-Septembre. Le sergent Matthew Rosenberg, médecin au Pentagone dans la clinique DiLorenzo Tricare Health, explique : « On avait presque terminé le MASCAL. Croyez-le ou non, la veille de la catastrophe, j’étais au téléphone avec le FBI et nous discutions de la manière de prendre les mesures nécessaires, de qui était responsable des interventions médicales, de qui fait ceci ou cela, nous avons parlé de tout cela pendant un long moment et il m’a bien aidé. Et le lendemain, pendant l’accident, je l’ai vu, il était là, sur les lieux de l’accident ce jour-là. »  D’après le commandant Lorie A. Borwn, infirmière en chef de la clinique DiLorenzo Tricare, le 11-Septembre au matin, « En fait, nous avions notre équipement pour les exercices MASCAL déjà en place car on effectuait un inventaire. Donc notre équipement était par hasard au bon endroit au bon moment ce jour-là. C’est juste une coïncidence. C’est juste incroyable que les choses arrivent comme ça des fois. »  Comme nous l’avons vu plus haut, trois précédents exercices du Pentagone comprenaient la simulation du crash d’un avion sur le bâtiment. Tôt le matin même de l’attaque, Matthew Rosenberg se serait trouvé « au fond du 8e couloir » au Pentagone, « par chance en train d’étudier pendant une heure entière un nouveau plan d’organisation du service médical pour faire face au crash d’un avion sur le bâtiment. »  Peut-être étudiait-il ce plan pour se préparer à un exercice qui devait avoir lieu plus tard dans la journée ? (3) Au moins deux bases militaires situées non loin du Pentagone menaient un exercice concernant des attaques terroristes ou des crashs d’avions le 11-Septembre au matin. A Fort Belvoir, à une vingtaine de kilomètres du Pentagone, les militaires organisaient un exercice de « contrôle de la garnison, » dont le but était de « tester la sécurité sur la base en cas d’une attaque terroriste. »  Au centre d’éducation de Fort Myer, une base située à un peu plus de 2 kilomètres au nord-ouest du Pentagone, des pompiers participaient à un « exercice d’entraînement se basant sur le crash d’un avion » et un « exercice d’entraînement d’une semaine sur les interventions en milieu extérieur. »  D’après le responsable Don Arias, officier chargé des Affaire Publiques, « C’est tout à fait habituel, lors des exercices, d’être en situation la plus réelle possible. C’est pourquoi, quelquefois, plusieurs organismes participent au même exercice pour des raisons différentes. »

http://www.reopen911.info/11-septembre/ … s-hasards/

(3) Encore de manière étonnante, cette fois au sujet de l'exercice du NRO, juste à côté... et dont le timing coïncide à cinq minutes près avec la frappe du Pentagone :

l’exercice comprenait de nombreux éléments « accessoires, » tels que des appels ou d’autres actions qui l’auraient rendu plus réaliste à ceux qui y participaient. Il était également prévu qu’un générateur de fumée soit mis en marche afin de simuler le feu résultant du crash. A 9h32, de nombreux appels téléphoniques devaient arriver de personnes rapportant des feux à divers endroits du bâtiment. A 9h34, après que quelqu’un ait rapporté qu’un petit avion civil s’était écrasé, le personnel du NRO avait pour instruction de quitter le bâtiment puis à 09h37 un premier camion de la caserne du comté de Fairfax doit arriver sur les lieux. Nous ne pouvons que nous étonner que l’exercice soit parfaitement parallèle au modus operandi de l’attentat du Pentagone jusqu’au générateur de fumée destiné à simuler le carburéacteur. La seule fumée noire caractéristique observée au Pentagone, le 11-Septembre, émanait justement d’un générateur diesel opportunément percuté par l’aile droite de l’appareil. l’ASCE et l’Arlington County soulignent dans leurs rapports qu’aucune trace de carburéacteur n’a été découverte dans l’enceinte du bâtiment. De plus, le début de cet exercice NRO coïncide avec l’apparition de l’écho radar non identifié, repéré par les contrôleurs de l’aéroport de Dulles cinq minutes avant le crash sur le Pentagone.

http://www.reopen911.info/11-septembre/ … s-hasards/

Arrêtons avec ces "preuves" de débris qui n'en sont pas. On ne connait ni leur provenance, ni leur numéro de série ni rien du tout, et on ne sait même pas si elles proviennent d'un B757-200 et encore moins de l'avion N644AA. Si un exercice était en préparation au Pentagone et qu'en plus ce genre d'exercice comporte la mise en place de débris de 757, on frôle le ridicule... On a même le générateur en feu décrit sur le papier comme faisant partie intégrante de l'exercice et que le réacteur du Boeign aurait frappé en volant à 70cm du sol.

Mais attention aussi à ne pas dire le contraire, ce n'est pas parce que tout cela coïncide étrangement que les morceaux retrouvés ne proviennent pas d'un appareil qui se serait écrasé là, c'est simplement que personne ne peut affirmer définitivement que les pièces retrouvées là ne faisaient pas partie d'une mise en scène. En fait aucun forumeur ni journaliste n'en sait rien.

Dernière modification par kikujitoh (20-04-2012 12:57:05)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#33 19-04-2012 13:15:01

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

antares a écrit:

Un Boeing 757 a une envergure de 38 mètres,  13 mètres de haut,fait 100 tonnes.questions concrètes : -Comment expliquer que l' "avion" crashé sur la façade du pentagone ait laissé un trou de sortie de 5m de diamètre(le meme qu'a l'entrée), a trois anneaux de distance de la façade (environs 3 mètres de béton armé) ? sachant que c'est le nez de l'avion la partie la plus faible de celui-ci (étant fait en carbone)

Il n'y a aucune preuve que ce soit l'avion lui-même qui ait fait le trou dit de sortie, ça ressemble beaucoup plus à un trou fait par explosifs de brèche. D'ailleurs c'est un cercle qui ne fait pas 5m.
Ta façon de penser est le raisonnement typique du militant standard anti-crash de B757:
" Le fait que l'on ait un trou qui ne peut pas avoir été fait par l'avion, ajouté au fait que la VO dit que ce trou a été fait par l'avion prouve qu'il n'y a pas eu d'avion", smile
Jamais il ne te viendrait à l'idée que, possiblement?:
1-Il y a eu crash d'avion, mais l'avion n'est pour rien dans ce trou.
2-Vu le fort soupçon de l'emploi d'explosifs au Pentagone, ce trou peut fort bien avoir été fabriqué, d'autant plus qu'il ressemble de façon troublante à un trou fait par explosifs de brèche.
3-Et dans le but de faire tourner les truthers en rond, la désinformation de la VO dit: "C'est l'avion qui l'a fait", et les truthers tournent en rond....bien gentils les truthers..smile

Il n'y a aucune preuve que le trou d'entrée faisait 5m, ni même 6m, c'est une affirmation Meyssanique qui n'a jamais été prouvée.
Ca repose sur une photo prise parmi d'autres et trois témoignages de gens qui n'étaient pas dehors ou même pas encore là lors de l'explosion, dont deux militaires, l'une ancienne de la NSA et l'autre théoriquement soumise au devoir de réserve, et un cinéaste qui ne l'a jamais cadré nettement, le fameux trou...
Maintenant, il y a des gens qui savent que c'est vraiment vrai cette histoire de trou de 5m, et que ceux qui comme moi disent le contraire sont des trolls, alors....

antares a écrit:

Comment des réacteurs d'avion en alliage acier-titane résistant a + de 1688°C se sont elles évaporées et pourquoi n'ont elles pas égratigné des vitres en double vitrage a droite et a gauche du trou (a hauteur des réacteurs?)

Arrête de réciter le catéchisme du parfait petit contestataire sans rien y compendre!
Les réacteurs ne se sont pas évaporés, un réacteur n'est pas un bloc monolithique de titane, c'est un assemblage de pièces: un réacteur en fonctionnement qui heurte un obstacle en dur à pleine vitesse éclate en morceaux. On a retrouvé des morceaux de moteur.
Ca ne prouve rien mais c'est cohérent, et ça ne prouve en tout cas pas qu'ils ont été déposés là, ça s'appelle de la spéculation sauvage.

antares a écrit:

De plus c'est la partie interne de la zone touchée par l explosion qui a été renforcée quelques semaines auparavant, pour éviter qu'un possible crash de crée des dégats supplémentaires dans le batiment. C'est bien d'etre visionaire !

Oui c'est bien, ça permet de sortir des ornières du catéchisme du parfait petit contestataire standard.

antares a écrit:

Pourquoi a t on trouvé un turbo réacteur JT8D d' A3 Skywarrior de l'US Air Force parmis les débris (clairement identifiable par les spécialistes d'aéronautique)

Vu sur un site unique avec photos floues et non sourcées, c'est du vent et ça pue la désinformation...pas mon rayon.
On ne devrait pas laisser se développer des hypothèses nuisibles à la cause à partir de photos floues et non sourcées...smile

antares a écrit:

Pourquoi a t on trouvé un morceau de fuselage non identifiable , proprement coupé et plié ,et non brulé ou rayé ?

:
Dans un crash tout n'est pas parfaitement identifiable, surtout si des explosifs sont intervenus.
Si tu veux parler des morceaux de fuselage avec portions de bandes couleur ou de lettrage, voilà le pourquoi à mon avis (opinion):
Ces morceaux qui ne sont pas du tout proprement coupés et pliés, mais déchirés de façon aléatoire, sont des parties de révêtement qui se trouvent dans la zone de fuselage avant juste au-dessus des hublots.
Il semble d'après certains témoignages (voir liste et contenu sur un lien dans un post récent) que l'explosion se soit produite en fin de crash, quand toute la partie avant était déjà rentrée dans le bâtiment.
Il me parait donc ainsi possible que ces morceaux aient été arrachés quand la façade a du scalper le haut du fuselage, sans explosion ni feu à ce moment-là, et qu'ils aient (certains d'entre eux) été propulsés vers la gauche (choc en biais sur la façade) s'étalant ainsi du point d'impact jusqu'à la zone de la tour de contrôle.

.

antares a écrit:

Pourquoi a t on trouvé un diffuseur n'équipant pas un 757 ?

Tu peux préciser et montrer tes sources? Il équipait quoi ce diffuseur, alors?

antares a écrit:

Tous les autres débris pouvaient etre facilement enlevés a la main. Antares.

Oui, une jambe de train d'aterrissage de Boeing, ça se manipule de la main gauche, mais bien sûr!


Au fait, le sujet du fil ici, c'est: "missile sur le pentagone,est ce possible?", tu t'es perdu? Tu dis quoi sur le missile?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (19-04-2012 15:00:05)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#34 19-04-2012 16:45:41

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MMF,

Les 2 missiles ne se suivent pas à la queue-leu-leu et ne sont pas tirés au même instant.

J'ai toujours dis que le premier (celui du Mur Penta) était un thermobarique.

Le second de plus petite charge pour la remorque.

Les 2 hélicops (que j'ai déjà mentionné et situé dans un de mes anciens post) sont à l'ouest du Penta.

Le premier se trouve dans l'axe de la trajectoire finale du soit disant AA77 (mais plus en arrière de la courbe), de mémoire le dernier echo de cet hélicop (militaire je précise, son calsign le certifie) se situe à 15Km (mais c'est de mémoire, j'ai la flemme de rebooter sur mon autre system d'exploitation).

Le second n'étant pas un missile de même type est quant à lui tiré beaucoup plus proche du Penta (remorque), 8 Km toujours de mémoire et toujours suite à sa perte d'écho radar et selon un angle différent (plus bas que l'axe de AA77) de travers en quelque sorte.
Cet hélicop est lui aussi militaire (Calsign qui l'affirme)

Les 2 missiles ne sont pas tirés en même temps à cause de leurs potentiels différents et propre à chacun (Charge, accélération, modèle, etc...)

Voili, Voilou


Counter911

Dernière modification par Counter 911 (19-04-2012 16:47:56)

Hors ligne

 

#35 19-04-2012 17:30:46

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Counter 911 a écrit:

MMF,

Les 2 missiles ne se suivent pas à la queue-leu-leu et ne sont pas tirés au même instant.

J'ai toujours dis que le premier (celui du Mur Penta) était un thermobarique.

Le second de plus petite charge pour la remorque.

Les 2 hélicops (que j'ai déjà mentionné et situé dans un de mes anciens post) sont à l'ouest du Penta.

Le premier se trouve dans l'axe de la trajectoire finale du soit disant AA77 (mais plus en arrière de la courbe), de mémoire le dernier echo de cet hélicop (militaire je précise, son calsign le certifie) se situe à 15Km (mais c'est de mémoire, j'ai la flemme de rebooter sur mon autre system d'exploitation).

Le second n'étant pas un missile de même type est quant à lui tiré beaucoup plus proche du Penta (remorque), 8 Km toujours de mémoire et toujours suite à sa perte d'écho radar et selon un angle différent (plus bas que l'axe de AA77) de travers en quelque sorte.
Cet hélicop est lui aussi militaire (Calsign qui l'affirme)

Les 2 missiles ne sont pas tirés en même temps à cause de leurs potentiels différents et propre à chacun (Charge, accélération, modèle, etc...)

Voili, Voilou


Counter911

OK, j'ai bien lu.

Alors tu as un problème de portée: les helicos étaient trop loin

Deux missiles possibles sous helico de combat Apache ou Cobra, tous deux anti-chars dans leurs premières versions, puis sont arrivées des versions anti-bunker, puis enfin thermobariques (pas en production série en 2001): TOW et Hellfire.

La portée maximale du TOW est de 3000m, limitée par son guidage à fil (on n'a pas retrouvé de fil de guidage sur les lieux)
La portée maximale du Hellfire est de 7km (par temps clair, OK pentagone le 09-11), si l'helico grimpe à 600m.

http://www.globalsecurity.org/military/systems/munitions/images/Image116.gif

Dans ce cas, l'arrivée du missile fait un angle avec le sol et ne peut en aucun cas se terminer à l'horizontale au ras du sol comme le suggèrent les videos du portique parking nord.

Les hélicos ne peuvent pas tirer des missiles plus grands et à plus longue portée comme le SLAM (dérivé du Harpoon marin), qui est réservé aux chasseurs-bombardiers, et encore moins les missiles de croisière type AGM que seuls des B52 ou B1 peuvent emmener.

Il existe des missiles anti navires de 15 km de portée assez gros tirés d'hélicoptères (comme l'Exocet français) mais c'est dans la marine française.
Etait-ce le cas ce jour-là aux USA? A ma connaissance, le seul candidat américain est le Harpoon, mais il n'est pas (en série connue du moins) embarquable sur hélicoptère. Et il n'y avait certainement pas de missile anti-navire thermobarique en 2001.

Alors je ne vois pas bien à quoi correspondent tes echos.
Et on a toujours le problème de l'abscence totale de témoin de missile(s). C'est un fait que je n'ai pas inventé.

Ou alors il faut imaginer de gros helicos tirant des gros missiles avec un montage prototype et des équipements non standard de tir, ce qui alourdit encore les moyens de réalisation technique et le nombre de complices actifs du complot.

Est-ce bien réaliste?

On peut aussi penser à une tentative non officielle et désepérée de descendre le vol77 dans les derniers kilomètres?
Mais si ils avaient touché leur cible on aurait eu un crash du vol77 avant le Pentagone, et ce n'est pas le cas.
Donc ils l'auraient raté, mais alors on aurait eu deux explosions de missile au sol dans les environs habités à l'ouest du Pentagone et on n'a rien eu de tout ça.

Alors?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (19-04-2012 18:30:03)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#36 20-04-2012 11:31:23

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MMF,

Négatif et désolé de te décevoir.

J'ai justement cherché (à l'époque) les portées des missiles afin de voir s'il y en avaient pour cette distance de 15 Km et justement il y en a, pas beaucoup mais il y en a.

Et bien sur tiré par hélicop, je le retrouve et je te dis lequel.

(Afin de préciser l'option Missile j'ajoute bien sùur qu'il faut un Fly-Over)

J'ajoute encore que ces 2 hélicops sont pratiquement les seuls à se trouver dans la partie Sud-Ouest du Penta, le premier donc dans l'axe du Pentagon que AA77 prend en Final (Bizare quand même) et le second plus bas qui correspond parfaitement avec l'ace de ripage de la remorque (encore bizare, enfin bon !)

Et que ces 2 hélicops ont comme par enchantement leurs clones (Numéro de vol ou Calsign) à l'opposé du Pentagon, c'est à dire au Nord-Est.

Et si on trace une ligne droite allant de l'hélicop de Gauche à son hélicop opposé (ou clone) de droite, et bien figurez-vous que celle-ci coupe le Pentagon à l'endroit de l'Impact.

Bizarre également que ces hélicop sont en stationnaire sur les Radars juste avant le Crash !
Bizarre encore une fois que celui de gauche ne donne plus signe de vie (invisible au radar, altitude sans doute) et que son Clone de droite lui s’échappe à grande pompe vers Andrews en trajectoire retrait ou arrière comme vous voulez.

Et ceci à l'instant précis de l'impact (pile poil, soit 10 secondes après le choc)

Et j'ajoute encore que ce clone de droite et venu se positionner ici en stationnaire 1 minute avant le crash en venant d'Andrews.

Si pour vous c'est normal alors la que puis-je rajouter.

Je persiste en mentionnant que ces hélicops sont responsables de ces tirs.

Counter911

Dernière modification par Counter 911 (20-04-2012 11:32:10)

Hors ligne

 

#37 20-04-2012 11:37:14

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

MagicalMysteryFlights a écrit:

antares a écrit:

Tous les autres débris pouvaient etre facilement enlevés a la main. Antares.

Oui, une jambe de train d'aterrissage de Boeing, ça se manipule de la main gauche, mais bien sûr!

Rappel d'une partie de l'intervention lumineuse de Kiku :

Arrêtons avec ces "preuves" de débris qui n'en sont pas. On ne connait ni leur provenance, ni leur numéro de série ni rien du tout, et on ne sait même pas si elles proviennent d'un B757-200 et encore moins de l'avion N644AA. Si un exercice était en préparation au Pentagone et qu'en plus ce genre d'exercice comporte la mise en place de débris de 757, on frôle le ridicule... On a même le générateur en feu décrit sur le papier comme faisant partie intégrante de l'exercice et que le réacteur du Boeign aurait frappé en volant à 70cm du sol.

Mais attention aussi à ne pas dire le contraire, ce n'est pas parce que tout cela coïncide étrangement que les morceaux retrouvés ne proviennent pas d'un appareil qui se serait écrasé là, c'est simplement que personne ne peut affirmer définitivement que les pièces retrouvées là ne faisaient pas partie d'une mise en scène. En fait aucun forumeur ni journaliste n'en sait rien.

Et s'agissant de cette pièce de jambe de train, on a assez souligné à quel point on manque d'infos sur la photo qui l'a prise et qui pourrait avoir été prise dans n'importe quel sous-sol à n'importe quel moment (puisqu'elle n'est pas datée et est apparue bien après le 11 septembre.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#38 20-04-2012 11:40:24

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Counter 911 a écrit:

Je persiste en mentionnant que ces hélicops sont responsables de ces tirs.

Counter911

Je persiste en t'engageant à faire une étude fouillée sur le sujet qui pourrait être publiée sur ce site smile


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#39 20-04-2012 12:50:19

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Je persiste en plussoyant charmord.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#40 20-04-2012 15:59:44

Counter 911
Membre du forum
Lieu: Avec les Ours Polaire
Date d'inscription: 02-09-2006
Messages: 1239

Re: missile sur le pentagone,est ce possible?

Pour les missiles possibles,

Celui-ci;

JCM (Joint Common Missile).   
Programme confié à Lockheed Martin pour remplacer missiles antichars tirés d'hélicoptères (Helfire à guidage laser)
ou Longbow (à autodirecteur millimétrique) et tiré d'avion (Maverick).

Possède autodirecteur trimode (laser semi-actif, imagerie infrarouge et millimétrique),
charge militaire multifonction [mode charge : traitement des blindages ; fragmentation : emploi contre des cibles variées (constructions, véhicules, petits navires)] ;
pouvant être déclenchée après un retard pour exploser à l'intérieur des bâtiments fortifiés.
Portée : 16 km (tiré d'hélicoptère) et 28 km (tiré d'avion).


http://www.defense-update.com/products/j/jcm.htm

http://www.spacewar.com/news/2005/milpl … 03-46.html

http://www.multilingualarchive.com/ma/e … on_Missile


Ou encore,

le fameux Maverick :
http://www.raytheon.com/newsroom/photog … ksh_01.htm


Ici les bienfait du Thermobaric;

http://defence.gov.au/health/infocentre … _03-06.pdf

http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/1854371.stm

http://www.nowpublic.com/world/agm-114n-hellfire-launch

http://artofwar.ru/img/l/lomachinskij_a … ndex.shtml

http://www.angelfire.com/zine/secondsig … baric.html



Concernant le second missile (remorque) de l'hélicop se trouvant à 8km je pense à celui-ci en autre, mais pour la remorque on a le choix.

http://en.wikipedia.org/wiki/AGM-114_Hellfire

Dernière modification par Counter 911 (20-04-2012 16:16:40)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr