ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-01-2011 16:13:44

florian
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2008
Messages: 841

Arrestation de George W. Bush ?

je sais plus vraiment ou donner de la tete ici, si cette article est au mauvaise endroit. merci de le déplacer. désolé.

Nous demandons son arrestations

Associations et partis politiques encouragent la population à déposer plainte contre l’ancien président américain invité par une association sioniste à un gala en faveur de l’État d’Israël.

Les armes commencent à s’aiguiser et les voix à s’élever pour être peut-être enfin entendues. Vendredi, le collectif «pour le respect des conventions de Genève, contre l’impunité des criminels de guerre» a révélé sa tactique pour contrer la venue de George W. Bush, prévue le 12 février prochain à Genève. «Le principal criminel de guerre du 21e siècle qui a mis le feu au Moyen-Orient et qui a inventé Guantanamo va parler dans le cadre d’une soirée de gala pour récolter des fonds destinés à Israël, un état qui viole systématiquement les conventions de Genève et le droit international», lâche Paolo Gilardi, le responsable de la gauche anticapitaliste.

Le collectif a donc adressé une plainte à la Confédération, ainsi qu’au procureur général genevois Daniel Zappelli pour que George W. Bush soit interpellé dès son arrivée sur le sol helvétique.

Les citoyens appelés à déposer plainte

Depuis le 1er janvier 2011, l’entrée en vigueur de l’art. 264B du code pénal suisse permet en effet de lever l’immunité des criminels de guerre et d’entreprendre des actions en justice contre eux.

«Nous encourageons tous les citoyens à déposer également plainte», a renchérit Paolo Gilardi. Des formulaires juridiques sont ainsi mis à disposition des personnes qui désirent emboîter le pas du comité. Le représentant des associations irakiennes, l’avocat Naji Haraj, va déposer plainte dans le courant de la semaine prochaine. Des familles irako-suisses feront de même.

Interpellation de Micheline Calmy-Rey

Lundi, une lettre signée du collectif va demander à la présidente de la Confédération de prendre position sur le sujet. Les membres des associations y rappellent toutes les exactions commises sous l’égide de George W. Bush et qui contreviennent aux
Conventions de Genève, dont la Suisse est garante. Le comité demande, entre autres, «à ce que la présence de l’ancien président des États-Unis ne soit pas cautionnée d’aucune manière que ce soit par notre gouvernement, ce qui implique au minimum d’exclure tout contact diplomatique avec lui et de refuser de lui assurer une protection policière engageant les deniers publics».

Prise de position du Conseil administratif

Les membres du collectif invitent également la Ville à prendre position contre la venue de George W. Bush. «Le Conseil administratif ne peut pas accepter de voir celui qui a violé les Conventions de Genève souiller le lieu où elles sont nées». Et de rappeler que la mairie a célébré l’année dernière les 60 ans de la charte genevoise.

La manifestation

Après discussions avec la police, le rassemblement, qui se veut pacifique, se tiendra à 14h30 devant la poste du Mont-Blanc en ce 12 février. Musique et discours sont au programme. Les manifestants sont invités à venir avec une vieille chaussure à la main. Une poupée en papier à l’effigie de l’ex-président US ramassera les savates sur la tête en fin de défilé. Celui-ci devrait aboutir à l’hôtel Président Wilson où se tiendra le gala dans la soirée. « Enfin si tout se passe bien», souligne un membre du comité. Un service d’ordre encadrera le cortège en plus des forces de l’ordre qui seront certainement dépêchées en nombre.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/stor … --23643035

Hors ligne

 

#2 22-01-2011 23:49:32

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Arrestation de George W. Bush ?

intéressant Florian
à suivre...

Hors ligne

 

#3 03-02-2011 18:46:22

florian
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2008
Messages: 841

Re: Arrestation de George W. Bush ?

L'OMCT demande à la Suisse d'agir
L'Organisation mondiale contre la torture (OMCT) a souhaité jeudi que la Suisse agisse contre l'ex-président américain George W. Bush.

La visite privée de George W. Bush à Genève, annoncée pour le 12 février, n'en finit pas de faire des vagues. Dans une lettre, l'OMCT en appelle à la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey.

Pour Eric Sottas, secrétaire général de l'OMCT, «il ne saurait y avoir le moindre doute quant à l'obligation pour la Suisse d'ouvrir une enquête pour torture contre toute personne se trouvant sur le territoire national et qui aurait autorisé, participé ou se serait fait complice, sous qu'elle que forme que ce soit, d'actes constitutifs d'un tel crime».

Aucune loi spécifique ne peut être invoquée à ce propos concernant une exception en faveur d'anciens chefs d'Etat, a souligné le responsable.

La lettre a été envoyée mardi à la cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE), avec copies à la cheffe du Département fédéral de la Justice Simonetta Sommaruga, au procureur général du canton de Genève Daniel Zappelli et au procureur général de la Confédération Erwin Beyeler.

Ensemble de preuves

Le texte rappelle «qu'il existe un ensemble convaincant de preuves d'une politique de recours à la torture et aux mauvais traitements sous l'administration Bush. Ces politiques sont solidement documentées et - dans une large mesure - ont fait l'objet d'une diffusion publique, y compris par l'administration Bush elle- même, reconnaissant avoir autorisé des techniques d'interrogatoires constituant des actes de torture».

«Ce cas ne vise pas spécifiquement un ancien président américain», a ajouté Eric Sottas, «mais tend à faire respecter les règles régissant l'Etat de droit».

La torture est un crime sanctionné par le droit international quel que soit l'auteur qui s'en rende coupable et pour l'OMCT, la loi ne doit pas faire de distinction entre les auteurs de ce crime, ni en fonction de leur statut, ni en raison de leur origine.

Selon l'OMCT, les Etats-Unis n'ont adopté aucune mesure pour assumer leurs responsabilités, les obligeant à ouvrir des enquêtes exhaustives et indépendantes en vue d'amener les responsables d'actes de torture, de disparitions forcées et d'autres crimes de droit international devant la justice. Pas plus qu'ils n'ont entrepris de réparer et de compenser les victimes pour les dédommager, quand bien même ces violations étaient solidement documentées.

Aussi en Suisse

En Suisse aussi, la venue de Georges W. Bush a donné lieu à quelques interventions dans ce sens, en particulier de la part de l'UDC et de l'extrême gauche. Le premier à mettre le feu aux poudres fut le conseiller national Dominique Baettig.

Dans une lettre au Conseil fédéral il y a une quinzaine de jours, l'UDC jurassien réclame l'arrestation de l'ex-président américain pour crimes de guerre et contre l'humanité. M. Baettig a dit ne pas se faire d'illusions quant au succès de sa démarche. Il est cependant curieux de lire la réponse du gouvernement.

Dans la foulée, l'UDC et l'extrême gauche genevoises attendent aussi une réaction des autorités suisses face à la venue de M.Bush. Un collectif d'extrême gauche genevois a même annoncé cette semaine au téléjournal de la TSR qu'il porterait plainte contre le Ministère public de la Confédération (MPC) auprès du Tribunal fédéral si le MPC n'intervenait pas.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/stor … r-21541019

Hors ligne

 

#4 03-02-2011 19:33:31

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 920

Re: Arrestation de George W. Bush ?

smile mince ! t'as été plus rapide que moi. J'ai aussi posté ce lien !


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#5 04-02-2011 11:16:21

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 920

Re: Arrestation de George W. Bush ?

neutralJ'ai écrit à plusieurs quotidiens pour leur demander d'écrire sur ce sujet. Mais jusqu'à présent personne n'en parle.
Il faudrait peut-être s'y mettre à plusieur pour demander un article et montrer ainsi que ce sujet intéresse quelques français ?


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#6 04-02-2011 19:27:45

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 920

Re: Arrestation de George W. Bush ?

smile J'ai mis le lien sur lepost.fr: Bush en Suisse ?

http://www.lepost.fr/tag/politique/index_2.html#tout


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#7 05-02-2011 08:46:47

Parmelan
Membre du forum
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 16-06-2009
Messages: 523

Re: Arrestation de George W. Bush ?

1ère victoire.....!
George Bush ne viendra pas à Genève
Polémique | L’organisation caritative juive Keren Hayessod renonce à faire venir l’ancien président américain

Alain Jourdan | 04.02.2011 | 20:00

George Bush ne viendra pas à Genève. Le Keren Hayessod qui avait invité l’ancien président des Etats-Unis à présider son dîner de gala annuel organisé dans les salons de l’hôtel Président Wilson, le 12 février prochain, a préféré faire marche arrière. La décision a été prise jeudi soir. C'est le spectre d’incidents comparables à ceux qui avaient émaillé la tenue du G8 à Evian qui a poussé les organisateurs à annuler la venue de l’ancien président américain. Le porte-parole du Keren Hayessod, Robert Equey explique cette décision dans la Tribune de Genève de ce samedi.


http://www.tdg.ch/geneve/actu-geneve/ge … 2011-02-04

Hors ligne

 

#8 05-02-2011 09:11:56

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 920

Re: Arrestation de George W. Bush ?

sad DE toute façon tous le monde, ou presque, s'en fout:

Sur mon post sur lepost.fr: 857 vus et 1 réaction !


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#9 05-02-2011 12:03:14

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 920

Re: Arrestation de George W. Bush ?

neutral On en parle un peu sur i télé, mais dans le bandeau en bas de l'écran.
Il est juste raconté que sa venue est annulée par crainte de débordements !


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#10 05-02-2011 16:46:21

florian
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2008
Messages: 841

Re: Arrestation de George W. Bush ?

cheu nous il a pris peur !!

«George Bush a pris peur»
L'ancien président américain George W. Bush ne se rendra finalement pas en visite privée samedi prochain à Genève.

L'organisation caritative juive qui avait invité George W. Bush a renoncé à le faire venir. Une plainte d'un ex-prisonnier de Guantanamo devait être déposée lundi.

L'organisation juive Keren Hayessod a dénoncé dans un communiqué «un coup grave porté aux libertés» et une «campagne calomnieuse» qui l'a obligée à annuler l'invitation lancée à l'ancien président américain. Il devait participer le 12 février à un dîner de gala destiné à collecter des fonds pour des projets sociaux en Israël.

Keren Hayessod a justifié cette annulation par des risques de débordements lors de manifestations. Dans un entretien publié samedi par la «Tribune de Genève», l'avocat de l'organisation Robert Equey a expliqué qu'»il n'était pas question de jouer avec la sécurité des biens et des personnes à Genève». Selon l'avocat «les plaintes n'ont pas pesé dans la balance».

Un avis que ne partage pas la représentante de la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH) à Genève, Julie Gromelon. Selon elle, les risques pour la sécurité de George W. Bush étaient négligeables.

Par contre, l'ex-président a voulu éviter d'être confronté aux victimes. «La peur a changé de camp», a-t-elle déclaré samedi à l'ATS. «George Bush a annulé sa visite par crainte des recours juridiques des victimes directes des tortures.»

Ex-prisonnier de Guantanamo
Elle a révélé que l'ex-prisonnier du camp de Guantanamo Sami El Haj devait déposer lundi au bureau du procureur de Genève une plainte étayée par les tortures subies pendant sa détention dans le camp américain de décembre 2001 au 1er mai 2008. L'avocate américaine Kathrin Gallagher, spécialiste des cas de détenus à Guantanamo, devait venir à Genève présenter cette plainte appuyée par une documentation d'une centaine de pages.

«La plainte avec constitution de partie civile ne pouvait pas être classée», a affirmé Julie Gromelon. Une arrestation sur sol helvétique de l'ex-président était «fort improbable», mais le procureur du canton de Genève aurait dû se prononcer sur le fond, a- t-elle expliqué.

La FIDH comme l'Organisation mondiale contre la torture (OMCT) ont rappelé ces derniers jours que la Convention de l'ONU contre la torture, ratifiée par la Suisse, l'oblige à poursuivre tous les auteurs de tortures, quels qu'ils soient. L'OMCT avait écrit mardi à la conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey pour lui demander d'agir.

George Bush a reconnu dans ses Mémoires avoir autorisé diverses pratiques d'interrogatoires considérées comme des tortures en droit international. Ceci afin d'extorquer des aveux aux présumés terroristes.

Déception
Le déplacement de Sami El Haj, qui devait arriver dimanche à Genève, a été annulé. «Nous sommes déçus, mais la plainte sera déposée une autre fois devant d'autres juridictions. Elle est prête», a indiqué Julie Gromelon. Elle n'exclut pas que «la Suisse ait fait pression», afin que Bush renonce à son déplacement, sans pouvoir en fournir de preuves.

Le conseiller national Dominique Baettig (UDC/JU), l'UDC ou encore un collectif de gauche genevois, notamment, avaient demandé que l'ex-président américain soit arrêté pour crimes de guerre et contre l'humanité. Dans la foulée, plusieurs particuliers avaient aussi écrit au Conseil fédéral.

Au total, 17 plaintes avaient été déposées ces derniers jours, mais sans constitution de partie civile, ce qui en amoindrissait la portée juridique. La manifestation anti-Bush, annoncée pour samedi prochain, a été annulée.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/stor … --29309342

Hors ligne

 

#11 04-08-2011 04:26:09

Supedro
Invité

Re: Arrestation de George W. Bush ?

Je ne savais pas bien ou le placer, c'est sur rumsfeld, je le mets là

http://www.cyberpresse.ca/international … cueil_POS1   


Publié le 03 août 2011 à 20h56

Un civil américain autorisé à poursuivre Donald Rumsfeld


Nedra Pickler Associated Press Washington

Un juge fédéral américain a statué que l'ancien secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld pouvait être poursuivi personnellement en dommages et intérêts par un ancien sous-traitant de l'armée américaine qui affirme avoir été torturé pendant son emprisonnement de neuf mois en Irak.

Les documents judiciaires révèlent l'histoire dramatique de la disparition de cet entrepreneur civil, un vétéran de l'armée américaine âgé dans la cinquantaine, dont l'identité n'est pas mentionnée dans les documents par crainte de représailles.

Les avocats de l'homme, qui parle cinq langues et qui avait auparavant travaillé comme traducteur pour les Marines en Irak, affirment qu'il se préparait à rentrer aux États-Unis pour son congé annuel quand il a été enlevé par l'armée américaine. L'homme affirme avoir été détenu sans justification alors que sa famille ne savait pas où il se trouvait, ni même s'il était encore vivant.

Selon le gouvernement américain, il était soupçonné d'avoir contribué à transmettre des informations classifiées à l'ennemi et d'avoir aidé des forces insurgées à s'établir en Irak. Mais il n'a jamais été accusé d'aucun crime. L'homme assure n'avoir jamais transgressé la loi et affirme qu'il a risqué sa vie pour aider son pays.

Les documents judiciaires déposés en son nom affirment qu'il a subi de multiples abus alors qu'il était détenu à Camp Crooper, une installation militaire américaine près de l'aéroport de Bagdad qui logeait des détenus de «haute valeur», avant d'être libéré sans explication en août 2006.

Deux ans plus tard, il a déposé une plainte à Washington, affirmant que Donald Rumsfeld avait personnellement approuvé des techniques d'interrogatoire cruelles et contrôlé sa détention sans accès aux tribunaux, en violation des ses droits constitutionnels.

Selon l'avocat Mike Kanovitz, qui représente le plaignant, il semble que l'armée ait voulu maintenir son client derrière les barreaux pour qu'il ne puisse parler à personne d'un important contrat qu'il avait conclu avec un dignitaire irakien.

«Le gouvernement américain n'était pas prêt à ce que le reste du monde le sache, alors ils l'ont tout simplement mis sur la glace», a dit Me Kanovitz lors d'une entrevue téléphonique. «Si vous avez un pouvoir incontrôlé sur vos citoyens, pourquoi ne pas l'utiliser?»

L'administration Obama a représenté Donald Rumsfeld par le biais du département de la Justice et a fait valoir que l'ancien secrétaire à la Défense ne pouvait être poursuivi personnellement pour ses actes officiels.


Le département de la Justice a aussi plaidé qu'un juge ne pouvait revenir sur les décisions prises en temps de guerre, qui sont la responsabilité constitutionnelle du Congrès et du président.

Mais le juge James Gwin a rejeté ces arguments mardi, affirmant que les citoyens américains étaient protégés par la Constitution des États-Unis, tant au pays qu'à l'étranger, même en temps de guerre.

Dans plusieurs autres cas semblables soumis par des détenus étrangers, les juges avaient rejeté les allégations de torture faites contre des responsables américains pour leur implication personnelle dans les décisions sur le traitement des prisonniers. Mais c'est la deuxième fois qu'un juge fédéral autorise un citoyen américain à poursuivre Donald Rumsfeld personnellement. Le premier jugement a été porté en appel par M. Rumsfeld.

 

#12 15-07-2015 22:24:00

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6548

Re: Arrestation de George W. Bush ?

En attendant son arrestation...

George Bush choque l’Amérique
L’ex-président George Bush a réclamé 100.000 dollars pour un discours donné à une collecte de fonds destinée aux anciens combattants blessés durant la guerre d’Irak et d’Afghanistan.

http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis … 136400.php

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr