ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 29-11-2010 15:04:27

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4834

Steve O'Brien

Grille d'évaluation :

1. Témoignage sourcé? Si oui, indication de la source.

Le premier témoignage de Steve O’Brien fut retranscrit le 11 septembre 2002 dans un article du journaliste Bob Von Sternberg, pour le journal « The Minnesota Star-Tribune »:
http://s3.amazonaws.com/911timeline/200 … 91102.html

Dans le rapport de la Commission d'enquête, on y explique qu’un pilote confirme le fait que c’est un Boeing 757 qui a frappé le Pentagon. « A 09h32, (…) plusieurs contrôleurs [aériens de l'aéroport] de Dulles ont observé « sur les radars primaires une cible en direction de l’est volant à haute vitesse. » » Toutefois, « l'identité de l’aéronef ou le type d’appareil dont il s’agissait étaient incunnus. » La Commission explique dans son rapport que par conséquent : « Les contrôleurs de l’aéroport Reagan ont envoyé un avion cargo C-130 H de la Garde nationale, sans-armes, (…) afin d’identifier et de suivre la cible suspecte. Le pilote du C-130 H a repéré l’appareil et l’a identifié comme étant un Boeing 757. » Rapport Final de la Commission p. 25–26.

En septembre 2006, O'Brien donna une deuxième interview aux journalistes de la CBC dans le cadre du documentaire « The Secret History of  9/11 » :


Steve O’Brien fut de nouveau interrogé à l’occasion de la réalisation du documentaire « 9/11–The Conspiracy Files », produit en 2007 par la BBC :


2. L'identité du témoin est-elle connue et démontrée?

L’identité du témoin a été démontrée à plusieurs reprises par les médias et par la Commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre 2001.

3. Témoignage direct ou indirect?

Direct, principalement.

4. Fonction ou métier du témoin?

En 2001, Steve O’Brien était membre de la 133ème escadre de transport aérien de la Garde Nationale du Minnesota, où il jouissait du grade de Lieutenant Colonel.
http://www.dma.state.mn.us/press_room/e … hp?item=75
Steve O’Brien est aujourd’hui retraité.

5. Date du/des témoignage?

Non précisé.

6. Date de publication du témoignage?

2002, 2006 et 2007.

7. Localisation du témoin?

Au moment de l’attentat au Pentagone, Steve O’Brien était aux commandes d’un C-130 Hercules de la Garde Nationale du Minnesota.
Il était accompagné du Major Robert Schumacher et de l’ingénieur de vol Jeffrey Rosenthal:

http://jonas61.unblog.fr/files/2011/09/images.jpg

Après avoir acheminé des provisions militaires dans la région des Caraïbes, ils quittèrent la base aérienne d’Andrews pour prendre la direction de Saint Paul (la capitale du Minnesota).
Le C-130 décolla très exactement à 9h32mn21s.

Aux alentours de 9h36, selon les données publiées en 2007 par le 84 RADES (84th Radar Evaluation Squadron), il croisa la route du vol AA77 au moment où celui-ci amorçait la phase finale de sa boucle descendante et se dirigeait droit sur le Pentagone:



http://img254.imageshack.us/img254/9576 … t77ku1.jpg

8. A-t-il vu un aéronef?

Oui.

9. Quel type d’aéronef?

Steve O’Brien rapporta au contrôleur aérien avec lequel il était en communication que l’appareil en question devait être un 757 ou un 767.
Eu égard à son fuselage argenté, il précisa en outre qu’il devait probablement s’agir d’un avion appartenant à la compagnie American Airlines.

10. A-t-il identifié un Boeing 757 de la compagnie AA?

Oui.

11. Description visuelle d'un autre aéronef à l'approche du Pentagone?

Non.

12. Donne-t-il des indications relatives à la présence d'un second aéronef?

Non.

13. Donne-t-il des indications sonores en rapport avec l'approche de l’aéronef?

Non.

14. Donne-t-il des indications relatives à la trajectoire de l’aéronef?

Lorsque Steve O’Brien aperçu le vol 77 pour la première fois, celui-ci était situé à environ 4 miles (6,5 km) de son appareil.
L’avion apparu à gauche de son cockpit (à 10h) et décrivait un virage serré à un angle de 45 degrés.
http://jonas61.unblog.fr/files/2011/09/images1.jpg  http://jonas61.unblog.fr/files/2011/09/images2.jpg
                               
Bientôt, les deux appareils ne se trouvèrent plus qu’à un demi mile l’un de l’autre (800 m).
La distance entre les deux avions était si faible que le vol 77 semblait remplir la quasi-totalité du pare-brise du C-130.
L’avion poursuivi son virage agressif, progressa de 10h à 12h par rapport au cockpit du C-130 et continua sa course en direction de Washington.
A la demande du contrôleur aérien, le C-130 entama lui aussi un virage afin de suivre l’appareil.
A cause de la brume de la Côte Est, Steve O’Brien avait des difficultés à le distinguer.
Il vit cependant une énorme boule de feu dans le secteur du Potomac.
Il prévint alors les contrôleurs de Washington que l’avion s’était écrasé.
Cependant, ce n’est qu’en apercevant enfin le contour du Pentagone que Steve O’Brien réalisa que le crash avait eu lieu sur ce dernier bâtiment et qu’il en informa Washington.

Le C-130 arriva au niveau du Pentagone à un peu plus de 9h39mn, soit 1mn40s après le crash du vol 77 qui eu lieu précisément à 9h37mn28s.
Le C-130 acheva son virage vers l’ouest à 9h39mn27s.
Ce timing semble par ailleurs confirmé par la vidéo suivante, filmée dans les premiers instants ayant suivi le crash du vol 77 (on peut y voir le C-130 effectuer son virage au bout de 1mn50s environ) :



15. A-t-il vu un impact de l’aéronef? si oui, description visuelle?

De là où il se trouvait, seule la boule de feu générée par l’explosion fut visible pour le témoin.

16. Impact direct dans la façade ou impact antérieur au sol?

Non précisé.

17. Donne-t-il une description sonore ou autre de l'impact?

Non.

18. Donne-t-il une description des dégâts à l’aéronef ou au bâtiment?

Non.

19. A-t-il vu l’aéronef heurter les lampadaires? Dans l'affirmative, nombre de lampadaires + localisation +description physique?

Non.

20. A-t-il entendu une ou plusieurs explosions postérieures à l'explosion initiale?

Non.

21. Le témoin peut-il être considéré comme indépendant de l'accusation?

Dans la mesure où il appartenait à la force de réserve de l’Armée des Etats-Unis, Steve O’Brien ne peut être considéré comme indépendant de l’accusation.

22. Le témoin a-t-il donné plusieurs versions de son témoignage? Ces versions sont-elles compatibles?

Non.

23. Le témoignage présente-t-il des indices objectifs de fabrication ou d'invraisemblance?

Première incohérence:

Certains sceptiques ont tout d'abord relevé ce qui, selon eux, constitue une contradiction avec la trajectoire du C-130 telle que définie par les données radars.

Il existerait en effet une incompatibilité entre cette trajectoire et celle qui a été décrite par Steve O’Brien en 2002 et en 2006.

Selon le témoin, après avoir décollé de la base aérienne d’Andrews, le C-130 prit la direction du nord et de l’ouest, ce qui permis à l’équipage de jouir d’une magnifique vue du Mall.

2002:
“When we took off, we headed north and west and had a beautiful view of the Mall”
“Lorsque nous avions décollé, nous nous dirigeâmes au nord et à l’ouest et nous avions une magnifique vue du Mall »

2006:
"We departed out of Andrews, climbed to 3000 ft which took us by the south side of the Mall"
« Nous sommes partis d'Andrews, nous avons grimpé jusqu'à 3000 ft, ce qui nous a mené par le côté sud du Mall »

La confusion est encore renforcée par les commentaires tenus en voix off par le journaliste de la BBC, immédiatement après cette dernière précision de Steve O’Brien :

"Lt. Col. O'Brien was on a routine flight, but as he flew over Central Washington air traffic control reported an unidentified jet fast approaching on his left hand side."
"O'Brien était sur un vol de routine, mais tandis qu'il survolait le Centre de Washington, le contrôle du trafic aérien a raporta l'approche rapide d'un avion non identifié sur sa gauche"

La contradiction résiderait ici dans le fait que la trajectoire « officielle » du C-130 devait le tenir très éloigné du Mall, rendant ainsi improbable toute visualisation de ce monument par l’équipage:

http://jonas61.unblog.fr/files/2010/10/staticmap.png
http://jonas61.unblog.fr/files/2010/10/140746dcthecapitolthemallwashingtonmemorialwashingtondc.jpg
http://jonas61.unblog.fr/files/2010/10/northandwest.jpg

Intrigué, l’un des membres de l’association Pilotsfor9/11Truth, Rob Balsamo, a contacté Steve O’Brien par courriel pour lui demander des précisions sur cette controverse.
L’intéressé lui a fait parvenir la réponse suivante :

“Our first sighting of the AA flight was just after we had gone by the mall westbound.”
“Notre premier contact avec le vol d’American Airlines eu lieu après que nous ayons passé le côté est du Mall. »

A noter que :

Plusieurs témoins du Arlington National Cemetery, interrogés par le CIT, ont confirmé que le C-130 venait du nord-ouest.

http://i14.photobucket.com/albums/a327/lytetrip/Pentagon/gifs/c-130approach.gif

Le témoin Erik Dihle, intérrogé lui aussi par le CIT par téléphone, a confirmé que le C-130 venait du nord-ouest : http://www.thepentacon.com/ErikDihle.WMA

Voici une carte du CIT montrant la probable approche du Pentagone par le C-130 d'après les témoignages :

http://i14.photobucket.com/albums/a327/lytetrip/Pentagon/flight%20path/c-130comparison.jpg

Steve Chaconas, témoin de la scène, a expliqué que le présumé vol 77 arrivait par l'est du fleuve, mais n'a pas vu le C-130 :



En 2007, le CIT a tenté de joindre Steve O'Brien pour lui poser des questions quant à la trajectoire de son avion. Après que celui-ci ait accepté, ils lui ont fait parvenir une série de questions relatives à son plan de vol ainsi que le lieu exact où il se trouvait au moment où le Pentagone fut frappé. Après avoir répondu que finalement il avait trop de travail et qu'il répondrait plus tard, le CIT lui a fait parvenir des questions plus courtes ainsi que des images. Cependant O'Brien répondit alors qu'il ne pouvait pas ouvrir d'images. Enfin, lorsque le CIT lui fit parvenir des liens vers lesdites images, O'Brien n'a plus voulu répondre, ni à leurs email, ni par téléphone malgré les tentatives du CIT pour le joindre.

http://pilotsfor911truth.org/forum/lofi … 16569.html

Autres recherches du CIT : http://z3.invisionfree.com/CIT/index.ph … 6&st=0

A noter également d'après le CIT, le témoignage de Belger et Mineta, plaçant le "vol 77" près du bâtiment d'USA Today, ne serait compatible qu'avec le C-130 passant par le Mall :

http://i40.photobucket.com/albums/e207/Mercury2/MinetaBelger3D.jpg

D'après le CIT, les témoignages de Joe Hurst, Joseph Candelario, Gen Clyde Vaughn, Stuart Artman ne seraient compatibles qu'avec le C-130 passant par le Mall.

Ari Fleischer a déclaré que le "vol 77" se dirigeait vers la Maison Blanche, ce qui appuierait le C-130 passant par le Mall.

Sources say the hijacked jet continued east at a high speed toward the city, but flew several miles south of the restricted airspace around the White House.
[...]
At the White House Friday, spokesman Ari Fleischer saw it a different way.
"That is not the radar data that we have seen," Fleischer said, adding, "The plane was headed toward the White House."

http://www.cbsnews.com/stories/2001/09/ … 0721.shtml

L'aiguilleuse du ciel Danielle O'Brien pensait que le "vol 77" avait loupé la Maison Blanche, ce pourquoi il aurait alors dévié pour frapper le Pentagone, qu'elle pensait être une cible secondaire, ce qui appuierait le C-130 passant par le Mall.

O'Brien went to the Pentagon to see what happened for herself, making her ever more certain that the Pentagon was a secondary target, and that the hijackers overshot or missed the White House.

"I've been down to the Pentagon and stood on the hillside and imagined where, according to what I saw on the radar, that flight would have come from," she says. "And I think that they came eastbound and because sun was in their eyes that morning, and because the White House was beyond a grove of trees, I think they couldn't see it. It was too fast. They came over that Pentagon or saw it just in front of them. You can't miss the Pentagon. It's so telltale by its shape and its size, and they said, 'Look, there it is. Take that. Get that.' They certainly could have had the White House if they had seen it."

http://abcnews.go.com/2020/Story?id=124266&page=3
http://abcnews.go.com/2020/story?id=123822&page=1

Le colonel Deskins affirme que les radars indiquaient que le "vol 77" serait passé au dessus de Washington, ce qui appuierait le C-130 passant par le Mall.

we caught, on the radar scope, a few blips, maybe 7 or 8 (hands showing the spiral maneuver motion in correspondence with these radar dots), just enough to kinda go around in a half circle and then fade, eh - losing radar contact - RIGHT OVER um, WASHINGTON.

http://video.google.com/videoplay?docid … 3922671798

Un autre témoignage, d'un inconnu, datant de 2002, rapporte que le "vol 77" se trouvait à l'est du Potomac : http://forum.reopen911.info/t15283-inconnu-1.html

Deuxième incohérence:

La deuxième incohérence ressort directement du documentaire réalisé en 2007 par la BBC.

En effet, dans la vidéo précitée (voir question 1), il est possible d’entendre un extrait de l’échange radio tenu le 11 septembre 2001 entre le Centre de Boston de la FAA et l’ATC (Air Traffic Control), lorsque le C-130 aborda pour la première fois le vol AA77. Colin Scoggins et Kevin Nesapany placent le "vol 77" au sud-est de la Maison Blanche, ce qui appuierait le C-130 passant par le Mall.
Le passage est audible à partir 0 :30 :

Scoggins: Just to report, be advised the aircraft is 4-6 miles SE (southeast) of the White House.

ATC: 6 miles southeast of the White House?

Scoggins: Yep

ATC: He's moving away?

Cette indication quant à la localisation du vol 77 ne correspond absolument pas à la trajectoire officielle de cet appareil.
En effet, en vertu de cette trajectoire, celui-ci ne se serait jamais trouvé à 6 miles au sud est de la Maison-Blanche.

Toutefois, cette indication fut également transmise au NEADS par le Centre de contrôle de Boston à 9h36.

Scoggins aurait reçu cette information suite à un témoignage visuel du Q.G de la FAA à Washington:

I was on a TELCON and there were people who were actually looking at their window and saw the plane, they were speaking it verbatim on the phone to the TELCON. So it was a visual encounter, I assume they were in FAA HQ on Independence AVE. I know one persons name who was there and according to a USA article on around 9/20/01 I have an idea who said it on the phone, and he is the same person that I received the Phantom 11 call on.(...) I don't know what office window they were looking from, I've always felt it was FAA HQ […] I am 99 % sure that the statement was made by visual...

Dans ce documentaire de la BBC, le narrateur explique également :

Flight AA77 descended in a wide turn over the Capitol and lined up with it's target there was a military C-130...flying above Washington DC"

Scoggins explique également : "and as he moved to our 11 o' clock position he started his turn and by the time he got to our 12 O'clock position, right out the front of the aircraft, uh he was rolled up into 30-40 degrees of bank which is considerable for a commercial airliner," alors que d'après les données du NTSB, le "vol 77" a toujours été en virage.

Le Lt. Col Kenneth, porte-parole du Pentagone, explique quant à elle qu'on lui a rapporté que le "vol 77" se dirigeait vers Washington avec un fort rouli :

A C-130 cargo plane had departed Andrews Air Force Base en route to Minnesota that morning and reported seeing an airliner heading into Washington"at an unusual angle," said Lt. Col. Kenneth McClellan, a Pentagon spokesman.

Dernière modification par kikujitoh (14-09-2011 23:04:20)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#2 14-09-2011 21:42:40

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4834

Re: Steve O'Brien

Témoignages complété, j'ai ajouté plusieurs choses aussi.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#3 15-09-2011 10:54:04

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Steve O'Brien

kikujitoh a écrit:

Témoignages complété, j'ai ajouté plusieurs choses aussi.

Merci pour toutes ces précisions!

Concernant Scoggins, il n'est pas impossible qu'il y ait eu une confusion quant à la localisation qu'il donne du vol AA77.
Si on se réfère à la conversation suivante, il semble qu'il y ait une certaine ambiguïté puisque Scoggins indique d'abord une position sud est avant finalement de parler d'une position sud ouest (plus conforme à la trajectoire officielle):
http://www.rutgerslawreview.com/2011/fu … ranscript/

ID Tech: Huntress ID, Sgt (indistinct) how can I help you?
Scoggins: Our latest report the aircraft VFR six miles southeast of the White House.
ID Tech: Six miles southeast of the White House?
Scoggins: Yep. East. He’s moving away.
ID Tech: Southeast of the White House?
Scoggins: Aircraft is moving away.
ID Tech: He’s moving away from the White House?
Scoggins: Yeah.
ID Tech: Ok, but, what, he was a DVFR?
Scoggins: We believe just, we just know it’s a VFR aircraft, we’re not sure who he is, ah, if you want to hold on a second. We got—
ID Tech: Ok, copy.
Scoggins: We have people down there lookin’.
ID Tech: Ok, copy.
Scoggins: Where was that position?
Scoggins: Six, six southwest, six southwest of the White House deviating away.
ID Tech: Deviating away, you don’t have a type aircraft, you don’t know who he is?
Scoggins: Nothing, nothing.
ID Tech: It’s a DVFR?
Scoggins: We’re in Boston, so I have no clue. Hopefully someone in Washington would have a better, information for you.
ID Tech: Ok.
Scoggins: Is this a good number to keep calling?
ID Tech: Yeah. This is a great number to keep calling.
Scoggins: Ok, all right.
ID Tech: Washington, Ok. So it’s six miles. You guys have him primary target only?
Scoggins: We just have a telcon. We don’t have any target at all up here, we’re just on a telcon. We just heard that and wanted to make sure you got that information.
ID Tech: Ok, can you do me a favor and go ahead and fill, uh, Bo— umm Washington in on this?
Scoggins: I’ll try and give ‘em a call. I don’t have a number for them.
ID Tech: Ok, I’ll give you a good number, then. Washington’s number is, nine
Scoggins: What is it?
ID Tech: Ok, the number DSN is xxx-xx
Scoggins: And what was New York’s?
ID Tech: New York number that we’ve got for them is ah, x-xxx
Scoggins: Oh, so you don’t have a DSN?
ID Tech: No, I don’t have a DSN for New York, we have a shout line.
Scoggins: Ok, I have that already.
ID Tech: Ok.
Scoggins: They do have a DSN, I just don’t (indistinct).
ID Tech: (Indistinct) on the DVFR, sir, that was six miles?
Scoggins: No, no information at all. You would be better talking with Washington.
ID Tech: I’m sorry, sir, is it a deviating aircraft or is it a DVFR?
Scoggins: Ok, that’s what you have?
ID Tech: No, no sir, on the one that was six miles southeast of the White House?
Scoggins: Yeah, southwest.
ID Tech: Southwest?
Scoggins: Yeah, southwest.
ID Tech: Ok, southwest of the White House. Was he a DVFR? Or you don’t have any codes on it, but was he an actual deviating aircraft?
Scoggins: We believe, he, I guess, yes, they believe now he was a deviating aircraft.
ID Tech: (Indistinct) believe that he is a deviating aircraft.
Scoggins: Yeah.
ID Tech: Ok, copy.
Scoggins: You’d get more out of Washington than you would from me.
ID Tech: Ok, copy.
Scoggins: Ok.
ID Tech: Copy.
Scoggins: I’m just passing information.
ID Tech: Ok.

Dernière modification par Jonas061 (15-09-2011 10:55:23)


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr