ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 28-05-2009 08:48:39

Dominique LW
Membre de Soutien
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 29-11-2006
Messages: 382

On peut garder un secret à 130000

Hier soir sur Arte, dans le documentaire sur les secrets de la zone 51, extraits :

....

Le projet demeure un secret absolu, même si 3000 personnes sont au courant, les services de renseignements savent s'y prendre pour obtenir le secret total.

L'US Air Force avait son propre service de renseignements, l'OSI, qui recrutait des mouchards. Ils étaient chargés de prendre sur le fait les bavards qui parlaient de ces projets top-secrets. Ca leur valait de graves ennuis.

Il est en principe difficile de garder le secret de programmes militaires d'une telle envergure. Dans le Nevada, ce fut pourtant le cas à plusieurs reprises. Même le projet Manhattan, celui de la première bombe atomique, est resté top-secret, alors même que 130000 personnes étaient au courant.

.....

La vidéo :

Hors ligne

 

#2 28-05-2009 09:20:09

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: On peut garder un secret à 130000

Si même Arte verse dans le délire conspirationniste maintenant, où va t-on ? roll

Merci, DLW wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#3 28-05-2009 10:50:11

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: On peut garder un secret à 130000

Merci DLW.
Ce petit film d'ARTE va permettre de raccourcir bien des discussions steriles.


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#4 28-05-2009 11:23:00

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: On peut garder un secret à 130000

Philippe Val, à Arte !
Philippe Val, à Arte !
Philippe Val, à Arte !
Philippe Val, à Arte !
Jean-Luc Hees, à Arte !
Jean-Luc Hees, à Arte !
Jean-Luc Hees, à Arte !
Daniel Leconte, à Arte !
(Ah zut,  ça c'est déjà fait big_smile)


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#5 28-05-2009 12:43:19

psycho-lvlantis
Date d'inscription: 04-09-2006
Messages: 1813

Re: On peut garder un secret à 130000

merci arte belgique d'avoir diffusé le concours de musique classique à la place mad


sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde, les entraînent aux combats et manipuler les bombes. Le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.    Akhenathon, la fin de leur monde

Hors ligne

 

#6 28-05-2009 13:24:18

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: On peut garder un secret à 130000

Merci Dominique pour la vidéo !

Le documentaire repasse samedi sur Arte à 14h55. Quelqu'un peut-il l'enregistrer ?



Hier soir j'ai noté quelques points intéressants dans le documentaire en rapport avec le 9/11

1. Comme DLW  l'a remarqué, de nombreux programmes militaires américains ont pu être conservé dans un secret relatif tout en y faisant participer des milliers de personne, exemple avec le projet atomique Manhattan en temps de guerre, exemple avec le projet des test de Mig soviétique au Nevada en temps de paix/guerre froide.

2. La mise en oeuvre de ces projets secrets est simple : Les participants ne connaissent que le miminum permettant d'assurer leur mission. Seules les personnes ayant besoin de savoir savent(sic). Ainsi même avec la participation de milliers de personnes, le secret est plus ou moins bien gardé. Exemple, lors du transport d'un avion de chasse roumain, récupérés par la Yougoslavie, vers les Etats-Unis, les pilotes de l'avion transporteur n'étaient au courant de rien.

3. Un autre cas de False Flag. Dans les années 50, selon le documentaire, les soviétiques ont tenté de recruter un pilote libanais et son avion de chasse Mirage pour lancer une attaque sur l'Irak, en ayant pris soin de repeindre le Mirage au couleur d'Israel, (qui possédait à l'époque des Mirages) et faire accuser Israel de cette attaque.

4. Accessoirement, d'après le documentaire, les USA et Israel travaillent militairement main dans la main depuis les années 50-60(?). Il n'y a donc rien de choquant pour la chaîne ARTE, qui n'est pas réputée pour son antisionisme, de parler d'un axe militaire américano-israélien menant des opérations militaires secrètes.

Hors ligne

 

#7 28-05-2009 17:54:16

SHA GUA DAN
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Voici un article publié aujourd'hui sur Rue89 qui apportera, je pense, de l'eau au moulin de ceux qui pensent que plusieurs centaines de personnes peuvent garder un secret durant des décennies.

J'ai mis en gras les passages particulièrement intéressants.


37 mètres sous terre, ma visite du bunker de Staline à Samara

Par Jean-Pierre Thibaudat

(De Samara, Russie) Au bord de la Volga, le paysage semble immuable. L'imposant théâtre dramatique toise le fleuve au bord duquel se dresse une brasserie ancestrale. Deux beaux édifices.

Près du théâtre, une modeste datcha où Lénine séjourna porte une plaque. Mais, à deux pas de là, dans une rue adjacente, peu de gens savent ce qui se cache derrière une porte anodine.

C'est pourtant l'une des deux entrées d'un impressionnant édifice souterrain : le bunker de Staline.

Par moins 37 mètres de béton

C'était pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans cette ville que le pouvoir soviétique avait rebaptisé Kouibitchev (un héros rouge), loin du front et de Moscou que les Nazis lorgnaient, on y déménagea de nombreuses usines (187) ainsi que le comité central du Parti et on édifia à la hâte un bunker pour le jour où le maître du Kremlin devrait se replier sur la Volga.

Redevenue Samara, Kouibitchev, ville aux industries sensibles (construction d'avions, de spoutniks) resta une ville fermée jusqu'en 1992.

L'homme qui fait visiter les lieux (il faut demander l'autorisation, ce n'est pas -encore- un site touristique) est né en 1942. Il a l'âge du bunker, il semble même être né dedans, tant il semble conservé dans le formol soviétique.

Tout chez lui respire cette époque révolue. Son regard, ses vêtements ternes, la petite badine chère aux guides soviétiques pour commenter le plan de l'édifice, et d'abord son langage coulé dans le béton :

    « 597 personnes ont travaillé ici, des ouvriers de l'institut du métro de Moscou, entre février et novembre 1942. Moins de neuf mois, un record. »

Litanie de chiffres, débitée d'un ton assurée :

    « 37 mètres de profondeur, l'équivalent d'un immeuble de 12 étages. 10 000 tonnes de béton, 5 000 tonnes d'armatures métalliques. Et personne n'en a jamais rien su. »

On s'étonne. Il explique : « On a édifié au dessus un immeuble de quatre étages pour accueillir le comité central du Parti. » (Aujourd'hui, il abrite l'institut de la culture de Samara.)

On descend dans le vaste puits circulaire en faisant résonner les marches d'un escalier métallique. Mais les sons s'étouffent.

Au dessus-de nous, une chape : six mètres d'épaisseur de béton, avec au milieu une large couche de sable fin, autour un mur circulaire d'un mètre d'épaisseur et plus.

On en profite pour poser des questions. Que sont devenus les ouvriers ?

    « Tous sont restés vivants mais aucun n'a jamais rien dit : ils savaient signé un document où ils s'engageaient à ne rien dire jusqu'à leur mort. »


N'y a-t-il pas eu de fuite, de gens qui ont fini par savoir ?

    « On ne pouvait pas être curieux et vivant. »


Le guide tourne les talons et poursuit la descente : « Je vous invite à la profondeur. » On s'enfonce. « Vous remarquerez la température constante : 19°C. ». Deux énormes porte en fer à moins 20 mètres.

Dans un renfoncement du puits, une salle transformée aujourd'hui en salle d'exposition. On y raconte en images cette capitale bis que fut Kouibichev pendant la guerre, avec ses ambassades étrangères, ses usines d'où sortaient des avions de combat, son opéra rapatrié de Moscou avec à l'affiche « Carmen » ou « Faust », comme l'atteste une affichette.

A moins 37 mètres, on parvient au saint des saints : le bureau de Staline fort de six portes, comme son bureau du Kremlin, à cette différence près qu'ici que quatre d'entre elles sont fausses. « Une arme psychologique », explique le guide qui souligne que le bunker de Staline était bien plus profond que celui d'Hitler (16 petits mètres).

Un bureau avec un téléphone sous le plafond rose pale et vert pisseux comme au Kremlin. Pas de lit. « Staline préférait les canapés », dit le guide. « Comme Maïakovski », remarque le metteur en scène Matthias Langhoff qui est de la visite.


A deux pas, une vaste salle de réunion avec des places pour les sténos et au mur des portraits de Marx, Engels et Lénine. Mais aussi quatre fausses cheminées. « Cent quinze personnes pouvaient vivre et tenir cinq jours sans contact avec l'extérieur », martèle le guide qui finit son exposé avec une pointe de lyrisme :

    « Ce bunker c'est un monument aux ouvriers soviétiques. On a eu des hommes talentueux, on en a, on en aura. »

188 marches et nous voici à la surface. On sort par l'autre porte, tout aussi discrète, situé dans le hall de ex-comité central. Fin de la visite. Ce que le guide ne dit pas, ou finit par reconnaître en laissant planer un (faux) doute : Staline n'a jamais mis les pieds dans son bunker.

http://www.rue89.com/balagan/2009/05/28 … e-a-samara

Je pense qu'il serait intéressant de poster dans ce fil des infos inédites sur de tels secrets longtemps gardés.
Dans cette optique, j'ai modifié le titre du topic en supprimant simplement la mention d'Arte.

 

#8 30-05-2009 01:23:35

psycho-lvlantis
Date d'inscription: 04-09-2006
Messages: 1813

Re: On peut garder un secret à 130000

le documentaire est disponible sur les NG


sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde, les entraînent aux combats et manipuler les bombes. Le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.    Akhenathon, la fin de leur monde

Hors ligne

 

#9 30-05-2009 09:33:50

Spaceeman
Membre du forum
Lieu: Braine-le-Comte
Date d'inscription: 13-04-2007
Messages: 1003
Site web

Re: On peut garder un secret à 130000

psycho-lvlantis a écrit:

le documentaire est disponible sur les NG

Il y a également sur le réseau eDonkey/Kad l'identifiant d'un fichier dont les noms attribués semblent vouloir faire référence à ce documentaire...

ed2k://|file|Doc.Arte-Zone51,Nevada,USA(27-05-2009).avi|524531816|6DAEF23B664FD53717E076D4A6C95C74|/

Dernière modification par Spaceeman (30-05-2009 09:34:19)


• Si Internet est le moyen de faire entendre la voix du peuple ? Alors apprenons à en utiliser ses outils ! → Histoire d'Internet
Michel Collon : Décodage des médias et analyse de la mondialisation
• « Mes pauvres enfants, si nous arrivons à sauver la terre, ce sera plus folklorique qu'autre chose ! » (une vielle tarte)

Hors ligne

 

#10 30-05-2009 13:56:06

SHA GUA DAN
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Topic nettoyé.

Merci de n'indiquer sur ce fil que des liens menant vers des sources crédibles .
Pour les sujets borderline, il y a des sites spécialisés.

Merci.

 

#11 30-05-2009 15:09:43

Calixte
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Au titre des secrets qui impliquent un paquet de monde et qui n'ont été révélés que des dizaine d'années plus tard et non sans difficultés, c'est le secret qui a régné autour du réseau stay-behind de l'OTAN dont le réseau italien Gladio fait partie roll http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=107 .

 

#12 30-05-2009 19:22:56

Edward
Membre du forum
Lieu: France
Date d'inscription: 22-08-2007
Messages: 2442

Re: On peut garder un secret à 130000

Concernant le False Flag évoqué dans le documentaire, voici des précisions.


http://img6.imageshack.us/img6/7045/arte01.jpg
http://img40.imageshack.us/img40/1130/15828952.jpg




Transcription du documentaire à 20:50

Les américains passent un marché avec Israel. La jeune nation vient de perdre son fournisseur d'armes attitré, la France, Il lui faut remplacer ses Mirages par des jets de combat ultramodernes, les meilleurs qui soient.

Steve Davies (auteur de Red Eagles) :  La DIA (Defence Intelligence Agency) - l'agence militaire de renseignement a conclu un arrangement avec Israel. En échange des MIG 21, le pays serait autorisé à acquérir le Phantom II dans sa version la plus redoutable le F-4E.

Quand les soviétiques ont vent de ce marché, ils sont fous de rage. Ils décident de suivre l'exemple du Mossad. Le KGB tente alors de soudoyer un pilote de Mirage libanais.

Mahmoud Mattar se voit proposer deux millions de dollar pour attérir en Irak avec son Mirage. Le lieutenant Mattar feint d'être intéressé, mais s'empresse d'informer les services secrets de son pays. La tentative de recrutement se termine par un échange de coup de feu.

Le Mirage aux couleurs d'Israel devait bombarder Beyrouth marquant le début d'un putsch pro-soviétique.

Cette affaire date en fait du 30 septembre 1969 (date de l'échange et de l'arrestation des agents soviétiques). L'objectif était de voler un Mirage III-E libanais.

Un résumé de cette affaire se trouve ici:


Sep 1970 -  Interestingly, in September 1970 Soviets initiated an operation with the task of hijacking one of Lebanese Air Force Mirage IIIELs. The Soviets contacted Lt. Mahmoud Mattar of the Lebanese Air Force, offering him $2 million for simulating an engine problem .


Interestingly, in September 1970 Soviets initiated an operation with the task of hijacking one of Lebanese Air Force Mirage IIIELs. The Soviets contacted Lt. Mahmoud Mattar of the Lebanese Air Force, offering him $2 million for simulating an engine problem during a training flight, and then flying his aircraft at a very low level over Syria and Iraq to Baku. Lt. Mattar made the Soviets to believe that he accepted the offer, but revealed the affair to the Lebanese secret service, and within the following 15 days a trap was set up for the two Soviet officials, Vladimir Vassiliev (an engineer at the commercial mission of the Soviet embassy in Beirut), and Alexander Komiakov (first secretary at the same embassy and a Colonel of the GRU). In order to get some proof for his revelation, Lt. Mattar asked to get $200.000 in advance, paid by cheque (which is very unusual in such cases), three days in advance from the planned flight.

On 30 September 1969 Mattar and the two Russians met at Mattar's home in order to negotiate the last details, but then the agents of the Lebanese secret service intervenned. In the ensuing gun-fight the two Russians were both wounded. The subsequent investigation revealed that the Soviets intended to evaluate the Mirage in simulated air combats as their forces were at the time engaging the type flown by the Israelis during the War of Attrition.

Les autorités libanaises ont révélé l'affaire à la presse le 1er octobre. Les soviétiques ont protesté et le 2 octobre les deux membres de l'Ambassade soviétique sont libres.

False Flag ou simple espionnage technologique ?

L'affaire de vol est donc certaine, mais l'objectif n'est pas clair. Selon le documentaire et selon un article de l'époque, cette opération se serait inscrite dans une vaste conspiration communiste pour renverser le gouvernement libanais. (« Lebanese Leftists Linked to Jet Case », The New York Times, October 5, 1969)

Mais selon le site précédent, les Soviétiques voulaient seulement s'emparer du MIRAGE et le transférer à Bakou (Azerbaïdjan) pour l'étudier, comme les américains avec les MIG. Selon une autre source, le but était aussi de faire voler le MIRAGE jusqu'en Union soviétique (Journal of Intelligence History Vol. 4, No. 1 Summer 2004)

Dernière modification par Edward (30-05-2009 19:24:35)

Hors ligne

 

#13 31-05-2009 16:40:40

Calixte
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

@ tous:

Juste pour mémoire, je requote ce qu'a dit SHA GUA DAN plus haut:


Merci de n'indiquer sur ce fil que des liens menant vers des sources crédibles .
Pour les sujets borderline, il y a des sites spécialisés.

Je rajoute que tout ce qui est encore au stade de la spéculation n'a pas sa place ici: donc secrets découverts aujourd'hui avérés et étayés par des sources crédibles.

Si vous voulez en discuter, ce sera en mp: merci wink.

Fin du HS.

 

#14 01-06-2009 14:27:57

el spirito
Membre du forum
Date d'inscription: 25-11-2007
Messages: 304

Re: On peut garder un secret à 130000

Mais vous croyez que Staline n'etait pas au courant pour Manhattan????...la commission chargé du projet atomique soviétique date de 1941 et le premier rapport de 1940...Les ricains n'étaient pas les seuls a s'intéresser à la bombe,les allemands aussi....c'est d'ailleurs les travaux de ces derniers qui ont été rafler par les russes!!!


Le WTC est une perle à rebours!

Hors ligne

 

#15 01-06-2009 14:37:34

el spirito
Membre du forum
Date d'inscription: 25-11-2007
Messages: 304

Re: On peut garder un secret à 130000

Je connais bien l'hypothèse services secrets de l'affaire Dreyfus...elle date de 1972!
extremement interressante...intoxication et desinformation pour savoir où en etait le programme allemand dans ce domaine...y'à même un des protagonistes de l'affaire qui a essayé de vendre ses secrets à mathieu Dreyfus (le frangin)!

Au depart,les allemands avaient un doute sur un agent double (Esterhazy) et avaient concocter un faux bordereau à peine déchirer avec son ecriture pour en savoir plus....on l'a mit sur le compte de Dreyfus qui avait presque la même....mais tout cela n'etait il pas une mise en scène?


Le WTC est une perle à rebours!

Hors ligne

 

#16 01-06-2009 14:58:02

SHA GUA DAN
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Merci el spirito. Toutefois, le sujet du fil n'est pas les faux-semblants de l'affaire Dreyfus, mais les secrets d'Etat gardés durant un temps plus ou moins considérable.

Prière donc de revenir au sujet.

 

#17 09-06-2009 23:08:07

whynot_20052003
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-09-2008
Messages: 36

Re: On peut garder un secret à 130000

Je pense perso que cette argumentation ne tient pas tout à fait la route

Sous Staline aucun ouvrier n'aurait parlé sous peine de mort ! Car Staline savait y faire avec les bavards, tout l'empire soviétique a été basé sur l'espionnage des camarades par les camarades, c'est le système qui a permis le secret et non l'engagement des ouvriers à le faire

D'autre part quand dans un service secret on tient sa langue c'est d'abord parce que l'on est assermenté en y entrant Deuxio parce que toute action est vécue au service d'un bien supérieur qui le justifie

Maintenant une part de vérité ou d'action partielle qui produirait un événement inique pourrait pousser un certain nombre de ses membres à comprendre la part qu'il y a prise
Alors reste la peur que la fuite soit localisable et donc d'être soi même en danger dans le contenu d'une révélation

Enfin dans le cas du 9/11 ils sont plusieurs dizaines d'agents de la CIA qui ont révélés des actions douteuses et des disfonctionnement Donc il n'est pas vrai que les témoins se taisent , en tout cas pas tous

Hors ligne

 

#18 12-08-2009 11:42:37

el spirito
Membre du forum
Date d'inscription: 25-11-2007
Messages: 304

Re: On peut garder un secret à 130000

Dominique LW a écrit:

Hier soir sur Arte, dans le documentaire sur les secrets de la zone 51, extraits :

....

Le projet demeure un secret absolu, même si 3000 personnes sont au courant, les services de renseignements savent s'y prendre pour obtenir le secret total.

L'US Air Force avait son propre service de renseignements, l'OSI, qui recrutait des mouchards. Ils étaient chargés de prendre sur le fait les bavards qui parlaient de ces projets top-secrets. Ca leur valait de graves ennuis.

Il est en principe difficile de garder le secret de programmes militaires d'une telle envergure. Dans le Nevada, ce fut pourtant le cas à plusieurs reprises. Même le projet Manhattan, celui de la première bombe atomique, est resté top-secret, alors même que 130000 personnes étaient au courant.

]

Le secret du projet Manhattan etait plus relatif qu'absolu...Staline etait parfaitement au courant..Du reste, les services spéciaux de Béria empilait la documentation et préparait une rafle des ingénieurs allemands ds la fin des hostilités...là,par contre,c'etait le grand secret qui a pris tout le monde par surprise en 1949


Le WTC est une perle à rebours!

Hors ligne

 

#19 12-08-2009 12:02:58

el spirito
Membre du forum
Date d'inscription: 25-11-2007
Messages: 304

Re: On peut garder un secret à 130000

Pour garder un secret,il faut que les protagonistes n'aient pas une vue d'ensemble..chacun sa tâche précise sans qu'il soit possible de recouper avec d'autres!...On peut,aussi le camoufler comme avec le débarquement du 6 juin 44 et l'opération Fortitude qui fît croire à un débarquement imminent en baie de somme et dans le sud(ce qui bloqua les divisions Panzer).
Ou,plus près de nous,l'attaque egyptienne en 73 sur le canal de Suez que les Israèliens attendaient à un certain endroit et qui fût réalisé plus bas grâce à une formidable intox militaire!

Dans le cas du WTC,il faut partir de preuves matérielles pour remonter aux témoins et comme celles ci ont été détruites...et puis,il semble que les "incapables" du NORAD n'eyant rien vu ni rien tenter ont obtenu,non pas un blâme mais une promotion...!!!!!


Le WTC est une perle à rebours!

Hors ligne

 

#20 13-08-2009 01:59:31

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: On peut garder un secret à 130000

ce reportage de quel siecle.?
depuis, l internet à fait son apparition.

Qu est ce qui empeche quelqu un d aller poster des infos top secret.?.. surement pas la peur du gendarme, ni les IP :p

En 2009, on ne peut plus garder un secret à 13 000, et à 3000, c est juste une question de temp.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#21 14-08-2009 02:25:19

phiphi94400
Membre du forum
Date d'inscription: 19-06-2007
Messages: 672

Re: On peut garder un secret à 130000

je ne sais pas si 130 000 personnes peuvent garder un secret hmm

par contre, Benjamin Franklin disait que "Trois personnes peuvent garder un secret - si deux d'entre elles sont mortes" roll


"Seule l’erreur a besoin du soutien du gouvernement. La vérité peut se débrouiller toute seule." — Thomas Jefferson, Notes on Virginia

"To err is human, but to preserve an error is diabolic" — Etienne de Harven

Hors ligne

 

#22 19-12-2009 21:27:56

Agulhon
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 92

Re: On peut garder un secret à 130000

Un article passionnant dans le Figaro, qui rappelle le projet Manhattan par son ampleur.

"Les dirigeants de la Chine communiste tiennent enfin leur Grande Muraille, invisible pour les yeux celle-là. La presse officielle chinoise vient en effet de rendre compte d'une incroyable nouvelle, tant par l'ampleur de l'ouvrage que par sa divulgation elle-même.

Selon le Journal de la Défense nationale, l'Armée populaire de libération (APL) aurait terminé le creusement d'un gigantesque tunnel de 5.000 kilomètres de long destiné à abriter ses missiles nucléaires. En Chine, rien n'est jamais petit, mais la longueur d'un tel ouvrage souterrain laisse pantois. D'autant qu'il est précisé que sa profondeur peut atteindre 1.000 mètres. Il se situerait dans les zones montagneuses du nord du pays."

http://www.lefigaro.fr/international/20 … ecret-.php

Le projet, commencé en 1995, n'a peut-être pas la dimension évoquée par la propagande chinoise mais il doit tout de même être considérable : des dizaines de milliers de personnes directement et indirectement impliquées.

ça démontre, à ceux qui n'en seraient pas convaincus, qu'il est possible de maintenir secrets des projets titanesques, sans que le grand public n'en sache rien.

Pour ma part, je ferais le rapprochement entre le risque qu'aurait pris un militaire chinois en révélant ce projet et la peine de mort que risquerait un militaire américain en divulgant son implication dans le 11 septembre.

Dernière modification par Agulhon (19-12-2009 21:32:39)


"La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil." René Char

Hors ligne

 

#23 19-12-2009 23:13:44

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: On peut garder un secret à 130000

Depuis quand Le Figaro est-il une source sûre ? lollollol


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#24 19-12-2009 23:47:27

SHA GUA DAN
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Dufada a écrit:

Depuis quand Le Figaro est-il une source sûre ? lollollol

La première source, c'est celle-ci :

Selon le Journal de la Défense nationale

Le Figaro ne fait que relayer.

Donc si tu doutes de la véracité de cette info, vois avec les Chinois big_smile .

 

#25 20-12-2009 16:40:42

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: On peut garder un secret à 130000

SHA GUA DAN a écrit:

Dufada a écrit:

Depuis quand Le Figaro est-il une source sûre ? lollollol

La première source, c'est celle-ci :

Selon le Journal de la Défense nationale

Le Figaro ne fait que relayer.
Donc si tu doutes de la véracité de cette info, vois avec les Chinois big_smile

J'ai pris ça comme un défi à relever et j'ai vu avec les Chinois... wink

Rien trouvé sur le site "National Defense of the People's Republic of China", que ce soit en anglais : http://eng.mod.gov.cn/  ou en chinois  http://www.mod.gov.cn/  malgré l'utilisation de différents mots clés dans le moteur de recherche du site. On trouve les mots clés en chinois en passant le curseur sur les paragraphes de l'article mentionné dans le paragraphe ci-dessous.

J'ai passé deux heures à explorer le web, et n'ai trouvé que ça pour corroborer l'article du Figaro.
http://wuxinghongqi.blogspot.com/2009/1 … idden.html
Rien d'autre. Un simple article sur un blog qui semble plus ou moins bidon (voir les autres articles...), sans aucun lien, même pas vers la supposée source en chinois pour justifier de l' "info". 
Si Le Figaro ne se base que sur ça, c'est "un peu léger" pour accorder un quelconque crédit à ce digne journal français qui selon moi, n'est qu'un élément de la "matrice".

Maintenant, si quelqu'un fait mieux que moi sur le site de l'armée chinoise, même en se faisant aider par un copain chinois, je lui dois une bouteille !  smile

Merci de me signaler l'éventuelle trouvaille aussi par MP, car je ne suis pas sûr de revenir sur ce fil.


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#26 20-12-2009 17:13:32

SHA GUA DAN
Invité

Re: On peut garder un secret à 130000

Dufada a écrit:

Merci de me signaler l'éventuelle trouvaille aussi par MP, car je ne suis pas sûr de revenir sur ce fil.

Et un café aussi ? lol

 

#27 20-12-2009 18:50:51

Agulhon
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 92

Re: On peut garder un secret à 130000

Dufada a écrit:

Maintenant, si quelqu'un fait mieux que moi sur le site de l'armée chinoise, même en se faisant aider par un copain chinois, je lui dois une bouteille !  smile

Ouais !!! J'ai gagné une (bonne wink ) bouteille ! Noël avant l'heure...

Voici l'article de la fameuse Jamestown Foundation, avec toutes les sources chinoises inside.

http://www.jamestown.org/single/?no_cac … 35abe95bdd

A partir de là, ça a été relayé par toutes les sources un peu sérieuses qui s'intéressent de près  à l'armée populaire de Chine.


"La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil." René Char

Hors ligne

 

#28 21-12-2009 03:16:20

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: On peut garder un secret à 130000

Agulhon a écrit:

Ouais !!! J'ai gagné une (bonne wink ) bouteille ! Noël avant l'heure...

Tsss tsss tsss, j'avais écrit :

Dufada a écrit:

Maintenant, si quelqu'un fait mieux que moi sur le site de l'armée chinoise, même en se faisant aider par un copain chinois, je lui dois une bouteille !  smile

Je maintiens : Sur le site de l'armée chinoise. wink
Quelqu'un a bien un copain, un voisin, un collègue chinois ou lisant le chinois, non ?

Agulhon a écrit:

Voici l'article de la fameuse Jamestown Foundation, avec toutes les sources chinoises inside.
http://www.jamestown.org/single/?no_cac … 35abe95bdd
A partir de là, ça a été relayé par toutes les sources un peu sérieuses qui s'intéressent de près à l'armée populaire de Chine.

Merci pour ce site que je ne connaissais pas et cette page que je n'avais pas trouvée, je le reconnais. Mais...
La Jamestown Foundation, site d' "informations dans arrière pensées politiques sur l'Eurasie, la Chine et le monde du terrorisme" (voir bannière) ne te semble pas louche ?

- La fondation est basée à Washington.

- Ses articles/pages transmettent les poncifs éculés de la "guerre au terrorisme" que l'on trouve dans les médias "alignés".
Deux exemples parmi d'autres:"Baitullah Mehsud Threatens to Strike Washington" sur : http://www.jamestown.org/programs/hotissues/ 

et " The Changing Strategic Gravity of Al Qaeda" :
http://www.jamestown.org/media/events/s … db556cb0c9

- Il y a même un interview avec un des fondateurs des Talibans (!) :
"The Father of the Taliban: An Interview with Maulana Sami ul-Haq"
http://www.jamestown.org/programs/gta/s … 2feb32fe98

On dirait du Paris Match. lol

Par ailleurs, tout ou presque sur ce site semble contraire à ce que dit Webster Tarpley qui est abondament cité par Reopen911 (en gros, et n'hésitez pas à me reprendre si je me trompe : "la guerre au terrorisme est du pipeau, si certains attentats sont bien perpétrés par des fanatiques islamistes, ceux-ci sont de toutes manières manipulés et armés par les Services Secrets américains ou anglais pour servir les intérets de Washington ou de Londres").
Webster Tarpley n'est pas cité une seule fois sur le site de la Jamestown Foundation. (faire une recherche avec son nom avec le moteur de recherche intégré).

La Jamestown Foundation n'est pour moi qu'un élément de plus de la "matrice", de la réalité virtuelle habituelle servie par les administrations et les médias. lol

Je maintiens donc : Sur le site de l'armée chinoise. wink
Le Figaro citant comme source l'armée chinoise et la presse officielle chinoise, c'est là qu'il faut aller chercher confirmation, et pas sur un site apparemment désinformateur d'une fondation basée à Washington... Si l'info n'est pas (même en chinois) sur les sources citées, c'est que l'article du Figaro est du pipeau. wink 
La Jamestown Foundation pourrait aussi être la réelle source du Figaro...

Pour ce qui est d'aller vérifier sur les sites de la presse officielle chinoise cités dans l'article de la Jamestown Foundation, je baisse les bras...sad


SHA GUA DAN a écrit:

Et un café aussi ? lol

Mea Culpa, je viens de découvrir la fonction "S'abonner à cette discussion" du forum et m'en servirai.
Dicton chinois : Même les vieux singes tombent des arbres...

Dernière modification par Dufada (21-12-2009 03:24:04)


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#29 21-12-2009 10:52:07

Agulhon
Membre du forum
Date d'inscription: 01-10-2009
Messages: 92

Re: On peut garder un secret à 130000

Dufada a écrit:

- La fondation est basée à Washington.

- Ses articles/pages transmettent les poncifs éculés de la "guerre au terrorisme" que l'on trouve dans les médias "alignés".
Deux exemples parmi d'autres:"Baitullah Mehsud Threatens to Strike Washington" sur : http://www.jamestown.org/programs/hotissues/ 

et " The Changing Strategic Gravity of Al Qaeda" :
http://www.jamestown.org/media/events/s … db556cb0c9

- Il y a même un interview avec un des fondateurs des Talibans (!) :
"The Father of the Taliban: An Interview with Maulana Sami ul-Haq"
http://www.jamestown.org/programs/gta/s … 2feb32fe98

On dirait du Paris Match. lol

Par ailleurs, tout ou presque sur ce site semble contraire à ce que dit Webster Tarpley qui est abondament cité par Reopen911 (en gros, et n'hésitez pas à me reprendre si je me trompe : "la guerre au terrorisme est du pipeau, si certains attentats sont bien perpétrés par des fanatiques islamistes, ceux-ci sont de toutes manières manipulés et armés par les Services Secrets américains ou anglais pour servir les intérets de Washington ou de Londres").
Webster Tarpley n'est pas cité une seule fois sur le site de la Jamestown Foundation. (faire une recherche avec son nom avec le moteur de recherche intégré).

La Jamestown Foundation n'est pour moi qu'un élément de plus de la "matrice", de la réalité virtuelle habituelle servie par les administrations et les médias. lol

Je maintiens donc : Sur le site de l'armée chinoise. wink
Le Figaro citant comme source l'armée chinoise et la presse officielle chinoise, c'est là qu'il faut aller chercher confirmation, et pas sur un site apparemment désinformateur d'une fondation basée à Washington... Si l'info n'est pas (même en chinois) sur les sources citées, c'est que l'article du Figaro est du pipeau. wink 
La Jamestown Foundation pourrait aussi être la réelle source du Figaro...

Pour ce qui est d'aller vérifier sur les sites de la presse officielle chinoise cités dans l'article de la Jamestown Foundation, je baisse les bras...sad


SHA GUA DAN a écrit:

Et un café aussi ? lol

Mea Culpa, je viens de découvrir la fonction "S'abonner à cette discussion" du forum et m'en servirai.
Dicton chinois : Même les vieux singes tombent des arbres...

La Jamestown Foundation est un site néo-conservateur qui se donne pour mission d'étudier le fonctionnement des régimes dictatoriaux (particulièrement communistes), très bien renseigné et précis. L'interprétation qu'ils en font, c'est autre chose. http://en.wikipedia.org/wiki/The_Jamestown_Foundation

Qu'ils ne parlent pas de Webster Tarpley n'est franchement pas une surprise smile

La première info. en anglais a dû partir d'un des trois principaux quotidiens sud-coréens : http://english.chosun.com/site/data/htm … 0292.html,  puis être relayée là http://www.inteldaily.com/news/178/ARTI … 12-14.html

En Chinois, l'info. a été révélée le 11 décembre au grand public par le plus vieux journal chinois, le Ta Kung Pao daily, à Hong Kong. Il relayait une info. parue dans le PLA Daily, la newsletter de l'armée chinoise. Un documentaire de CCTV sur le Second Artillery Corps avait déjà préparé en 2008 cette révélation officielle (cf. http://www.youtube.com/watch?v=jXqqt6bC … re=related )

Dernière modification par Agulhon (21-12-2009 10:54:02)


"La lucidité est la blessure la plus rapprochée du soleil." René Char

Hors ligne

 

#30 21-12-2009 13:07:24

Dufada
Membre du forum
Date d'inscription: 17-02-2009
Messages: 386

Re: On peut garder un secret à 130000

Agulhon a écrit:

La Jamestown Foundation est un site néo-conservateur qui se donne pour mission d'étudier le fonctionnement des régimes dictatoriaux (particulièrement communistes), très bien renseigné et précis. L'interprétation qu'ils en font, c'est autre chose. http://en.wikipedia.org/wiki/The_Jamestown_Foundation

Un site néo-con...  C'est vrai qu'on fait mieux pour rechercher la vérité.  Il n'y a pas que l'interprétation qui doit être mise en doute, mais le choix des sujets et leurs dessous, ceux dont ils ne parlent pas, etc. Sinon, autant se fier les yeux fermés à Cheney, Rumfeld, Rove et toute la clique Néo-con ...  Je ne crois pas me tromper en pensant qu'un tel site n'a pour but que de faire avancer l'agenda néo-con.

Agulhon a écrit:

La première info. en anglais a dû partir d'un des trois principaux quotidiens sud-coréens : http://english.chosun.com/site/data/htm … 0292.html,  puis être relayée là http://www.inteldaily.com/news/178/ARTI … 12-14.html

Ok, l'info du Figaro était donc bonne. sad Ceci dit, ça ne remonte pas vraiment l'estime que j'ai pour les médias français, quels qu'ils soient. Elle ne remontera (un tout petit peu) que lorsqu'ils traiteront correctement le sujet du 11/9, du climateGate, etc.

De mon coté, j'avais trouvé ce forum http://bbs.news.163.com/bbs/mil/156192734.html  avec des images qui semblent être de la "grande muraille souterraine", 地下长城 mot clé utilisé pour chercher à partir de http://home.sina.com/

Bon, on passe à autre chose ?


"Il faut agiter le peuple avant de s'en servir" 
TALLEYRAND (1754-1838)

"Il en va de la responsabilité de chaque citoyen de questionner l’Autorité" 
Benjamin FRANKLIN (1706-1790)

Hors ligne

 

#31 21-12-2009 14:36:23

lolozeunic
Membre de Soutien
Date d'inscription: 25-09-2009
Messages: 658

Re: On peut garder un secret à 130000

je rappelle qu'une immense majorité de personne ne sait pas ce qu'est ce projet

http://afp.google.com/article/ALeqM5jXv … 9j4O4B9XEA



10 sept. 2008

GENEVE (AFP) — Le plus grand instrument de physique au monde, le Grand collisionneur (LHC), a été mis en route mercredi, avec pour mission de recréer les conditions d'énergie intense des premiers instants de l'univers.

Un premier jet de particules a fait mercredi matin un tour complet dans l'anneau de 27 km enfoui à 100 mètres sous terre de part et d'autre de la frontière franco-suisse.

Le directeur général du Cern Robert Aymar a qualifié l'événement de "jour historique" pour l'humanité qui "veut savoir d'où elle vient et où elle va, et si l'univers a une fin".

Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) doit faire se fracasser des protons circulant en sens inverse, faisant jaillir des particules élémentaires encore jamais observées.

Il recréera, durant une fraction de microseconde, les conditions qui prévalaient dans l'univers juste après le Big Bang, avant que les particules élémentaires ne s'associent pour former les noyaux d'atomes.

Il pourrait mettre en évidence des particules dites "supersymétriques" qui composeraient la matière noire, dont on ne sait pratiquement rien, sinon qu'elle compte pour 23% de l'univers, contre seulement 4% pour la matière ordinaire, les 73% restants étant de l'énergie noire responsable de l'expansion de l'univers.

Il devrait également permettre de repérer de l'antimatière, générée en quantité égale avec la matière au moment du Big Bang il y a 13,7 milliards d'années, mais qui a pour l'essentiel disparu depuis.

Ces expériences seront réalisées par quatre grands détecteurs installés autour de l'anneau.

Juste après 07H30 GMT mercredi matin, un premier faisceau de protons, des particules composites de la famille des hadrons, a été injecté dans l'accélérateur.

Un peu moins d'une heure après, le faisceau réalisait un premier tour complet de l'anneau, sous les applaudissements des scientifiques.

Ce démarrage a été suivi en début d'après-midi par la mise en route d'un second faisceau tournant en sens inverse.

Guidés par des aimants supraconducteurs refroidis à 271,3°C, près du zéro absolu, les faisceaux seront progressivement accélérés jusqu'à une vitesse proche de celle de la lumière.

Les premières collisions de protons - dans quelques semaines- seront produites à des énergies de 450 gigaélectronvolts (Gev), soit un peu moins de la moitié de la puissance du Fermilab de Chicago, jusqu'ici le plus grand accélérateur du monde.

Si tout va bien, les collisions devraient atteindre fin octobre une puissance cinq fois plus importante que celles du Fermilab.

Après une période de fermeture de plusieurs mois cet hiver, les aimants auront finalement été préparés pour atteindre à plein régime 7 téraélectronvolts.

La mise en route est "un tour de force technologique" pour Daniel Denegri, un physicien travaillant sur l'expérience CMS, qui "s'attend à des découvertes plus ou moins spectaculaires".

Les chocs de protons dégageront brièvement une chaleur 100.000 fois supérieure à celle du coeur du Soleil et devraient permettre de détecter notamment le boson de Higgs, une mystérieuse particule qui donnerait sa masse à toutes les autres dans la théorie du "Modèle standard".

Les collisions pourraient créer des mini trous noirs dont les physiciens du Cern assurent qu'ils seront sans danger, tant leur présence sera éphémère. Quelques scientifiques ont craint qu'ils absorbent toute la matière autour d'eux, provoquant la fin du monde.

Le projet de 3,76 milliards d'euros a connu bien des retards. Il remonte à 1983 pour sa conception et à 1996 pour le début des travaux et a mobilisé des milliers de physiciens et d'ingénieurs du monde entier.










Un premier jet de particules a fait mercredi matin un tour complet dans l'anneau de 27 km enfoui à 100 mètres sous terre de part et d'autre de la frontière franco-suisse.


Ca ne parle à personne ?



C'est un poil HS mais cela demontre les chantiers de grande ampleur que l'homme est capable de mettre en oeuvre


Le projet de 3,76 milliards d'euros a connu bien des retards. Il remonte à 1983 pour sa conception et à 1996 pour le début des travaux et a mobilisé des milliers de physiciens et d'ingénieurs du monde entier.

Sur Internet :
Large Hadron Rap: http://www.youtube.com/watch?v=j50ZssEojtM
CERN: http://lhc2008.web.cern.ch/lhc2008/index-F.html



EDIT

http://cdsweb.cern.ch/journal/CERNBulle … 8529?ln=fr


Au cours des deux dernières semaines, les six expériences LHC ont enregistré plus d’un million de collisions de particules, dont les données ont été réparties dans le monde entier, via la grille de calcul LHC, en vue de leur analyse. Le LHC a maintenant été mis au repos. Il redémarrera en février 2010 après un court arrêt technique en vue de collisions à plus haute énergie et du lancement du programme de recherche principal.






On parle donc de 25 ans sans que la masse soit informée...

Dernière modification par lolozeunic (21-12-2009 14:41:59)


Le seul mauvais choix est l'absence de choix

Les moyens de développer l'intelligence ont augmenté le nombre des imbéciles

Hors ligne

 

#32 21-12-2009 16:17:30

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: On peut garder un secret à 130000

lolozeunic a écrit:

Ca ne parle à personne ?

Pas à moi en tout cas : 2 570 000 réponses de Google pour l'occurrence "LHC CERN", ce n'est pas précisément ce que j'appelle un secret bien gardé lol

Si la "masse", comme tu dis, n'est pas informée, dans ce cas précis j'ai bien peur que l'explication soit plus simple et bien plus triviale : elle s'en tamponne la prostate, la masse, du grand collisionneur de particules !

Si encore il y avait réellement eu le risque de provoquer un trou noir, comme certains ont tenté de le faire croire... A la rigueur, je dis pas... Mais non, même pas sad

La main de Thierry Henry, voilà un sujet autrement plus passionnant, tu ne trouves pas ? smile


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#33 21-12-2009 16:22:42

lolozeunic
Membre de Soutien
Date d'inscription: 25-09-2009
Messages: 658

Re: On peut garder un secret à 130000

fedup a écrit:

lolozeunic a écrit:

Ca ne parle à personne ?

Pas à moi en tout cas : 2 570 000 réponses de Google pour l'occurrence "LHC CERN", ce n'est pas précisément ce que j'appelle un secret bien gardé lol

Si la "masse", comme tu dis, n'est pas informée, dans ce cas précis j'ai bien peur que l'explication soit plus simple et bien plus triviale : elle s'en tamponne la prostate, la masse, du grand collisionneur de particules !

Si encore il y avait réellement eu le risque de provoquer un trou noir, comme certains ont tenté de le faire croire... A la rigueur, je dis pas... Mais non, même pas sad

La main de Thierry Henry, voilà un sujet autrement plus passionnant, tu ne trouves pas ? smile

Disons que peu de personnes sont informées via les mainstream !

Le projet date de 1983. je voulais juste établir le lien entre 130 000 personnes, les milliers de personnes pour la zone 51, et les milliers de scientifiques qui travaillent 100m sous terre en l'espèce dans le cas de l'accélérateur, et démontrer que beaucoup de personnes ne vivent pas dans la réalité. Nous sommes en 2010 ! l'homme est capable de tellement de choses, qu'il a aussi été capable d'un inside job le 11/09

Voilà pour les explications

Mais pose autour de toi la question " connaissez vous l'accélérateur de particule ? "

Tu auras la même réponse qu'à la question " combien de tours se sont effondrées le 11/09 ? "

Dont acte


Le seul mauvais choix est l'absence de choix

Les moyens de développer l'intelligence ont augmenté le nombre des imbéciles

Hors ligne

 

#34 21-12-2009 18:12:53

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2757

Re: On peut garder un secret à 130000

Personne n'a une liste des témoins gênants qui sont morts mystérieusement (comme Barry Jennings... ) ? (j'avais déjà posé cette question il y a un ou deux mois)

Hors ligne

 

#35 21-12-2009 18:27:05

AtMOH
Membre du C.A.
Lieu: PARIS, FRA
Date d'inscription: 19-03-2006
Messages: 1335

Re: On peut garder un secret à 130000

LE témoin le plus gênant est John O'Neil!

http://en.wikipedia.org/wiki/John_P._O%27Neill

Hors ligne

 

#36 21-12-2009 18:51:02

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: On peut garder un secret à 130000

On peut garder un secret à 130000,certainement........mais - … On peut tromper mille fois une personne mais on ne peut pas tromp… Si, on peut tromper une fois une…euh ? Non ! On ne peut pas tromper une fois mille personnes, mais on peut tromper une fois mille personnes ! big_smile lol

Non sinon l'info chinoise est très impressionnante et tout a fait plausible de leurs part,en tout cas plus plausible que leur voyage spatial hmm


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#37 28-12-2009 05:28:09

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: On peut garder un secret à 130000

c est surtout qu on est a l heure de l internet

Tous le monde peut poster anonyment n importe quoi.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#38 28-12-2009 10:21:00

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Re: On peut garder un secret à 130000

Tree-Tree a écrit:

Personne n'a une liste des témoins gênants qui sont morts mystérieusement (comme Barry Jennings... ) ? (j'avais déjà posé cette question il y a un ou deux mois)

Paraitrait que le gars qui avait fait cette liste est mort... tongue

Sinon, on peut s'interroger sur certaines coincidences :

2300 milliards de dollars qui manquent dans le budget du Pentagone (annoncé par Rumsfeld le 10 septembre 2001)...et des analystes du budget qui meurent par dizaines le jour du crash, mais tous n’étaient pas dans leurs bureaux du Pentagone ce jour-là :


http://www.stanfordalumni.org/news/magazine/2001/novdec/images/memorial/jack.jpg  Bryan Creed Jack


USA Today – 17 septembre 2001 :

“But in a cruel twist of fate, Jack was headed to California to give a lecture at the Naval Postgraduate School in Monterey. He was aboard American Airlines Flight 77 when it slammed into the Pentagon at 9:40 a.m. »
“Colleagues like Pentagon economist Carla Tighe say Jack, 48, was a brilliant mathematician. As head of programming and fiscal economics in the Office of the Secretary of Defense, he was a top budget analyst. He had worked at the Pentagon 23 years. »

http://www.usatoday.com/news/nation/2001/09/17/jack.htm


Quelle était-il exactement sa fonction ?

Dr. Bryan Creed Jack, 48, was director of the programming and fiscal economics division in the Office of Program Analysis and Evaluation in the U.S. Department of Defense. He was responsible for designing and maintaining the Future Years Defense Program and developing the fiscal guidance by which the Secretary of Defense allocates funding to the military and defense agencies.

http://www.defendamerica.mil/remember/remember_j.html

Dernière modification par Zorg (28-12-2009 10:29:22)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#39 28-12-2009 13:44:05

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: On peut garder un secret à 130000

Excellent, merci Zorg ! smile

Cette info aurait cependant davantage sa place dans ce topic, amha : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4453 wink


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#40 28-12-2009 17:17:16

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2757

Re: On peut garder un secret à 130000

Pas mal de gens du vol du Pentagone ont une présence assez troublante dans ce vol... Il y a une liste détaillée sur le site Killtown je crois...

Je n'arrive plus à me souvenir d'un témoin mort dans un étrange accident de voiture.

Mais bref, dans le (pas très bon) film "2012", quand le cinglé dit "A votre avis, comment on garde un tel secret aussi longtemps ? (celui de la fin du monde)" Sa réponse est en gros "En assassinant les personnes-clé qui savent."

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr