ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 17-03-2009 21:46:12

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Topic ré-exposé à partir du Post #80: http://forum.reopen911.info/p264858-18- … html#p264858

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (24-02-2012 20:22:56)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#2 17-03-2009 22:01:02

sap
Membre de Soutien
Date d'inscription: 05-12-2008
Messages: 250

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Il y a de l'idée, et la plupart des infos tiennent la route.

Bon, j'ai pas dit que c'était vrai hein, j'ai dit que c'était moins improbable que la VO ! lol

Du bon boulot MMM ! Merci big_smile


Forget everything you know, and open your eyes.

Hors ligne

 

#3 17-03-2009 22:09:01

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

"des explosifs brisants et incendiaires, pour simuler les incendies de kérosène"
Qui libèrent 30 t de kérosène ?
Et les passagers qui n'ont rien dit à leurs familles ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#4 17-03-2009 22:42:11

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

J'aime, en même temps je ne suis qu'un vil conspirationniste !

Si tu pouvais mettre des mininukes dans les cul des tours, ça serait le top !

Hors ligne

 

#5 18-03-2009 12:36:41

lolaweb
Membre du forum
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 14-09-2008
Messages: 2068

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Pour les passagers des avions, je travaille actuellement sur le sujet, et dans mon post sur les appels des hôtesses Betty Ong et CeeCee Lyles, Atmoh envisageait que les appels aient pu avoir été enregistrés lors d'exercices de simulation de détournement ( ce qui expliquerait le peu d'implication émotionnelle dans les appels enregistrés ) et ensuite présentés comme de réelles discussion s'étant tenues lors des détournements.

Hors ligne

 

#6 18-03-2009 14:08:03

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Avant le 11-09, le système a été légèrement modifié avec un cheval de Troie dans les logiciels et un programme de suivi de trajectoire bis ajouté à l’existant.
Il suffit d’un avion de guerre électronique, lequel va s’interposer entre le Boeing et McGuire, brouiller les communications et lancer le programme bis qui prend le pas sur le système initial. Les communications entre le 767 et le monde extérieures sont coupées par le même système.

Bien sur, le centre de contrôle de McGuire doit s’inquiéter de cette déviation de route, de même que les contrôleurs FAA et les personnels d’American Airlines dans le coup. Mais le secret et le cloisonnement de ce type de mission va tout bloquer.
Le Centre de commande FAA de Hendon en Virginie transmet des infos sur AA11 à la direction centrale. Pas au NORAD.

Pourquoi personne ne parle de ce brouillage ?
Y a-t-il eu des problèmes sur une longueur d'onde ? (un brouillage n'est pas discret)
Meyssan avait parlé de balises au WTC...

MagicalMysteryFlights a écrit:

La FAA demandera de façon très bizarre à l’équipage d’UA 175 d’éviter AA11.

C'est à dire ?

MagicalMysteryFlights a écrit:

A ce stade, les responsables de la mission ne semblent pas avoir pris la mesure de l’incroyable attaque et interprètent la déviation de route comme un incident inquiétant mais pas comme une catastrophe potentielle, on pense surtout aux conséquences d’un échec technique.

Tu crois qu'ils vont plutôt s'inquiéter du matériel que les personnes dedans ?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Le Boeing 767 N612UA de United Airlines Décolle de Logan Airport 20 minutes après son compagnon de mission, à 8h14, et atteint son altitude nominale à 8h33, au moment où l’autre Boeing 767 est réellement détourné électroniquement et fort discrètement par les comploteurs.
A 8h37, la FAA demande à l’équipage de contrôler visuellement l’autre Boeing, visiblement sans autre commentaire. Cloisonnement des éxécutants de missions secrètes ?

Pourquoi les testeurs ont-ils continué alors que leur truc avait un problème mettant en danger la vie des personnes ?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Le mystère des flashes remarqués juste avant impact pourrait s’expliquer par un tir au contact de têtes de missile à charge creuse.
Installés en soute avant dans des containers anti-souffle, ces tirs peuvent avoir eu pour objet de défoncer toute dalle de béton pouvant faire obstacle à la pénétration complète du fuselage dans la structure, afin d’éviter que de l’électronique de guidage non std puisse se retrouver dans la rue et ne pas être détruite dans le crash des avions puis l’effondrement des tours.
Le même souci sera résolu en partie comme cela au Pentagone.

Pourquoi ne pas faire exploser les dispositifs ?
Comment poser ces charges discrètement ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#7 18-03-2009 16:11:47

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pole a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Avant le 11-09, le système a été légèrement modifié avec un cheval de Troie dans les logiciels et un programme de suivi de trajectoire bis ajouté à l’existant.
Il suffit d’un avion de guerre électronique, lequel va s’interposer entre le Boeing et McGuire, brouiller les communications et lancer le programme bis qui prend le pas sur le système initial. Les communications entre le 767 et le monde extérieures sont coupées par le même système.

Bien sur, le centre de contrôle de McGuire doit s’inquiéter de cette déviation de route, de même que les contrôleurs FAA et les personnels d’American Airlines dans le coup. Mais le secret et le cloisonnement de ce type de mission va tout bloquer.
Le Centre de commande FAA de Hendon en Virginie transmet des infos sur AA11 à la direction centrale. Pas au NORAD.

Pourquoi personne ne parle de ce brouillage ?
Y a-t-il eu des problèmes sur une longueur d'onde ? (un brouillage n'est pas discret)
Meyssan avait parlé de balises au WTC...

les responsables et participants à la mission secrète anti-pirates étaient et sont tenus au secret, et les comploteurs ne vont pas venir nous dire comment ils ont fait.
L'air Force n'est pas un monolithe fasciste et il doit y avoir de terribles lignes de fracture interne depuis dix ans. Mais c'est la grande muette, et si beaucoup doivent savoir ou avoir compris, tous se taisent.

Je veux dire qu'un brouillage n'est pas discret car le principe est d'émettre plus fortement que la base.
Donc sur une fréquence bien précise, le 11 septembre, l'amplitude des ondes ont dues être x10 et je pense qu'un truc comme ça se repère (même par un radio-amateur bien que je doute qu'ils travaillent sur une fréquence proche).

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pole a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

La FAA demandera de façon très bizarre à l’équipage d’UA 175 d’éviter AA11.

C'est à dire ?.

Les contrôleurs remarquent tous les symptômes d'un détournement et ne contactent pas le Norad, puis ils demandent à un autre vol (UA175) d'identifier et localiser AA11, tout en lui intimant l'ordre étrange de ne pas se dérouter ni s'en approcher. C'est tout de même assez bizarre comme procédure, non?

Certes.
Mais comment l'interpréter dans ton scénario ?

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pole a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

A ce stade, les responsables de la mission ne semblent pas avoir pris la mesure de l’incroyable attaque et interprètent la déviation de route comme un incident inquiétant mais pas comme une catastrophe potentielle, on pense surtout aux conséquences d’un échec technique.

Tu crois qu'ils vont plutôt s'inquiéter du matériel que les personnes dedans ?

Pole a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

Le Boeing 767 N612UA de United Airlines Décolle de Logan Airport 20 minutes après son compagnon de mission, à 8h14, et atteint son altitude nominale à 8h33, au moment où l’autre Boeing 767 est réellement détourné électroniquement et fort discrètement par les comploteurs.
A 8h37, la FAA demande à l’équipage de contrôler visuellement l’autre Boeing, visiblement sans autre commentaire. Cloisonnement des éxécutants de missions secrètes ?

Pourquoi les testeurs ont-ils continué alors que leur truc avait un problème mettant en danger la vie des personnes ?

Visblement, le secret du Black Program primait sur la sécurité des personnes, et aux USA, la sécurité des biens passe le plus souvent avant celle des gens, voir la Nouvelle Orléans.

Imagine un premier système ne marche pas, es-ce que tu attendrais ou pas d'avoir réglé le problème avant d'essayer une 2ème fois ?
Ca me paraît très illogique de se dire : mon premier essai ne marche pas et risque de détruire le prototype ? C'est pas grave, on recommence. Et encore (Pentagone). Et encore (Shanksville) [tu as peut-être d'autres hypothèses pour les 2 autres vols ?]


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#8 18-03-2009 18:14:13

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Tes questions et critiques sont pertinentes et méritent d'être approfondies, bien que je ne peux pas prétendre ni détenir la vérité absolue, ni avoir réponse à tout. J'expose juste un canevas.

Je sais, je ne te reproche rien.

MagicalMysteryFlights a écrit:

1-Le brouillage: je ne suis pas expert en contre-mesures électroniques. Je me dis juste que si l'avion brouilleur s'interpose entre la base émettrice et l'avion brouillé, et se trouve non loin de lui, et l'accompagne, au moins pour lancer son systeme qui va bloquer l'autre et prendre sa place, il n'aura peut être pas besoin d'une forte puissance?

Si le signal est à la même puissance du point de vu du récepteur, il recevra un mix des 2 signaux et ne comprendra donc rien.
Ou alors une activation à distance d'un plan de route prédéfini, qui lui peut se faire sur une fréquence différente et pendant un temps court.

MagicalMysteryFlights a écrit:

3-Essais de prototype, sécurité des gens, échecs, logique de gestion?

D'abord, il ne s'est pas écoulé beaucoup de temps entre la première anomalie et le premier crash, 15mn. Ca ne leur a même pas laissé le temps de comprendre exactement ce qui se passait.

Ensuite, le lancement du deuxième détournement simulé a eu lieu au moment même du premier crash, donc avant que les responsables puissent confirmer le crash et évaluer le désastre.

Puis, au moment du deuxième crash, après 9h03, tout le monde a compris la nature et l'ampleur de l'attaque. Les responsables de la mission eux-aussi ont compris le désastre, sinon dans le détail technique opératoire, du moins dans ses grandes lignes et dans ses conséquences.

Alors que va-t-il se passer entre le 2ème crash WTC et le crash Pentagone, pendant ces 40 minutes critiques?
Il faut comprendre que les promoteurs du Black Program sont complètement piégés.

Ils savaient dès le début du détournement que quelque chose de grave clochait (à savoir : une commande a un problème, l'antenne, ...), prendrais-tu le risque d'envoyer une deuxième avion, dont le système est identique et donc le bug risque fort de s'y reproduire (et donc, ça fait 2 avions dans la nature).
Perso, j'aurais tout annulé et essayé de régler le problème du premier vol.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Imagines:
Tu es un cadre supérieur de la CIA, de la FAA, de Raytheon ou Boeing, d'American Airlines, ou United Airlines, ou un officier supérieur de l'Air Force, et co-responsable du projet.
Tu comprends que tu t'es fait doubler par des gens qui ne sont pas des gentils petits Mickeys, que ta mission a mené à un désastre national, et que tu as sous-estimé les risques de sabotage du systéme.
Tu peux aller devant le Congrès, tout déballer et plaider coupable avec circonstances atténuantes. Tu sera broyé, viré, déshonoré, et tu a de grandes chances d'avoir une crise cardiaque, un accident, une maladie des rayons, ou de te suicider en prison avant que toute la lumière soit faite.
Ou tu te fais tout petit, tu te fais oublier, tu la ferme sur tout. La grande machine de propagande d'Etat va entériner la thèse des attentats terroristes pour ne pas réveler le Black program, le complot fasciste et risquer de mener l'Armée à une fracture totale et la nation à une guerre civile.
Avec un peu de bol, tu pourras même être promu.
Tu as 40 mn pour en parler avec quelques personnes et obtenir des garanties si tu te tais.
La décision est à ce stade vite prise, personne ne va donner l'ordre d'interrompre la mission du Vol 77 qui est d'ores et déjà condammné.
Tu as sauvé ta peau et ta carrière, tu es prisonnier de ton silence et devenu un complice involontaire mais objectif du complot.
Personne ne sauras jamais jusqu'à ton lit de mort.

Donc tu supposes que des taupes menacent les cadres du Black Program pour qu'ils se taisent dès le début des détournements.

Une petite hypothèse sur le Vol 93 ? Cible manquée ? Crash prévu ? Quel intérêt ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#9 19-03-2009 21:52:07

sap
Membre de Soutien
Date d'inscription: 05-12-2008
Messages: 250

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Vraiment très intéressant tout ça smile Merci MMM

Tes suppositions pourraient être en partie correctes MMM, mais elles contiennent aussi certainement des erreurs (normal, ce ne sont que des suppositions big_smile)

Bien que ça ne soit pas forcément le sujet de discussion de ce topic et que ce n'est pas ici qu'on va en (re)discuter, j'ai vraiment du mal à accepter que ce soit un 757 (corrigé, j'avais écrit 737) qui ait touché le Pentagone.

Sinon tes hypothèses me paraissent très intéressantes.

Dernière modification par sap (19-03-2009 22:56:36)


Forget everything you know, and open your eyes.

Hors ligne

 

#10 19-03-2009 22:22:49

sap
Membre de Soutien
Date d'inscription: 05-12-2008
Messages: 250

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

oups... MMF big_smile lol

Autre érreur de ma part aussi : Je voulais dire le soit disant 757 sur le pentagone et non pas d'un 737 roll

Dernière modification par sap (19-03-2009 22:57:55)


Forget everything you know, and open your eyes.

Hors ligne

 

#11 20-03-2009 16:01:35

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Hypothèses tout à fait intéressantes pour ce qui est des luttes internes au sein de l'appareil d'état voire en dehors de celui ci.
Maintenant, sur un plan purement technique, si l'hypothèse de MMF peut tenir la route en ce qui concerne les Twins towers, elle se heurte malheureusement  à la logique et aux observations d'après crash  pour ce qui est du pentagone. Mais on ne va pas refaire le débat ici, il y a un post ouvert là dessus. Même si je pense qu'il n'y a certainement eu aucun avion de ligne sur le pentagone, il n'en reste pas moins probable que cette lutte interne peut en plus être corroborée par cette vieille histoire entendue il y a longtemps sur les codes d'accès des missiles US ... ( je ne me rappelle plus des liens, désolé ...)


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#12 20-03-2009 18:21:21

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

J'aime pas trop l'idée de l'avion sur le pentagone, ni l'idée du missile sur les avions du WTC, mais ton travail est remarquable, notamment sur l'hypothèse concernant la substitution des avions originaux ! smile

Hors ligne

 

#13 21-03-2009 11:55:42

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

C'est bien beau tout ça, mais est-il aérodynamiquement possible de faire voler un 767-200 civil à 240 m/s suivant la trajectoire
constatée et à une altitude de 400 m au-dessus du niveau de la mer sans opérer de modifications autres que logicielles?

Dernière modification par hydrbyz (21-03-2009 11:56:30)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#14 21-03-2009 15:09:38

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

"The VNE speed(Velocity Never Exceed) on the 767 is 360 KTS. which is 414 MPH at sealevel on a standard day (59 degress). You can exceed the VNE, just click off the autothrottles and push the thrust levers forward. You could easily go to 500 mph. The plane would be very controllable."
La Vitesse Maxi à ne pas Dépasser du 767 est 360 noeuds (1880m/h) soit 414 Miles/h (666 km/h) au niveau de la mer un jour standard (59 d° Fahrenheit, =15° Celsius). Pour dépasser la vitesse limite, il suffit de débrancher l'automatisme sur la puissance et pousser les gaz à fond. On peux facilement atteindre 500 M/h (800 km/h) avec un avion encore contrôlable.

Un noeud, ce n'est pas un miles / h ? Ou alors un autre miles ?
Et un 767 qui vole à 1880 m/h, il se crashe wink (1.880 km/h < 2 km/h)

MagicalMysteryFlights a écrit:

Mais en quoi cela remet-il en cause ma théorie du programme anti-pirates secret électroniquement détourné par le complot, que les 767 aient heurté les tours à 700, 800, voire 900 km/h?
C'est juste une question de guidage d'avions. Veux-tu dire que ça ne pouvait pas être des avions de ligne standards et qu'il faut obligatoirement penser à un échange d'avions?

Si l'avion est censé se désagréger à cette vitesse, c'est que s'en est un autre ou alors qu'il a été renforcé ...
Surtout s'il passe le mur du son :


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#15 21-03-2009 15:20:11

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Quel est le sens de la vidéo postée ? neutral

Hors ligne

 

#16 21-03-2009 15:22:16

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Que l'avion passe le mur du son wink .
Regarde à un moment, l'avion (le petit point blanc) s'échappe sur la gauche à toute allure.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#17 21-03-2009 16:10:03

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Mais en quoi cela remet-il en cause ma théorie du programme
anti-pirates secret électroniquement détourné par le
complot, que les 767 aient heurté les tours à 700, 800,
voire 900 km/h?  C'est juste une question de guidage
d'avions. Veux-tu dire que ça ne pouvait pas être des avions
de ligne standards et qu'il faut obligatoirement penser à un
échange d'avions?

Bin oui, si un 767-200 ne peut physiquement pas
effectuer la manoeuvre, c'est que ce n'est pas un 767-200,
donc que ce n'est pas le vol annoncé et probablement pas un
avion de ligne, mais au mieux un avion militaire modifié
type K767 boosté avec un pilote militaire à bord ou à
distance avec un système de pilotage sophistiqué. Ce qui est
incompatible avec une hypothèse de piratage de système
anti-détournement.

Des participants pilotes de ligne au forum pilotsfor911truth
sont très sceptiques à ce sujet.  Et c'est difficile à
savoir, car Boeing reste très discret sur ces sujets et
notamment les données des essais en soufflerie des limites
d'intégrité structurelle pour les avions commerciaux ne sont
apparemment pas disponibles.

Car même si on suppose qu'un 767-200 en mission "terminale"
serait capable physiquement d'atteindre cette vitesse, on ne
sait pas combien de temps il pourra voler - si c'est une
seconde, une minute ou dix minutes, et si le résultat est
une désintégration, un pare-brise qui se fissure, ou une
instabilité en vol qui interdirait par exemple le virage
descendant effectué.  Toutes ces possibilités conduisent à
des implications différentes.

Ce qui me semble clair c'est que le pilotage de l'UA 175
par quelqu'un d'autre qu'un as du vol ou un pilote
automatique augmenté est impensable.

Mais surtout, même si c'est possible, pourquoi choisir une
telle vitesse et une telle trajectoire hyper-risquées?
Pourquoi ne pas envoyer tranquillement le 767 à une
vitesse raisonnable dans la tour suivant une trajectoire
droite et miniser tout risque?
  On n'a pas envie de
mettre en péril le délicat dispositif de démolition
contrôlée, ou de rater la tour, ou d'aterrir dans un imeuble
non "câblé".

Celui qui trouvera la réponse à cette question dénouera
probablement le mystère du 11 septembre.  Quant à moi, après
7 années d'arrachage de cheveux, je commence à me dire qu'il
y a des choses que je ne pourrai pas savoir sans dépenser
une énergie incommensurable avec le gain attendu.  Car je
sais que c'est plus ou moins un "inside job"; qu'est-ce que
ça m'apporterait de plus de savoir que c'était tel ou tel
avion?  Il est clair que quel que soit le scénario envisagé,
l'appareil militaire a été corrompu ou détourné, et les
médias sont plus ou moins intégrés à celui-ci (on l'avait
déjà vu avec la guerre du Golfe).

J'encourage donc les gens qui sont encore motivés à étudier
de très près les avions (la destruction assistée des tours
étant à mon avis établie au-delà de tout soupçon) et leur
trajectoire, ainsi que le comportement des médias, en
particulier en direct.

pole a écrit:

Regarde à un moment, l'avion (le petit point blanc)
s'échappe sur la gauche à toute allure.

Le souci c'est qu'on va dire qu'on ne voit pas très bien.
C'est vrai.  En tout cas on peut considérer que cette
accélération et la vitesse résultante sont physiquement
impossibles sauf hypothèses "roswelliennes".  Du coup soit
c'est une erreur d'interprétation/bizarrerie de signal
vidéo/artefact de compression/mouche dans l'optique, soit il
y a un problème avec la constitution de ces images... mais
là ça m'amène à encore plus de questions, du coup je donne
ma langue au chat.

Dernière modification par hydrbyz (21-03-2009 16:11:18)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#18 21-03-2009 16:19:34

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

hydrbyz a écrit:

Mais surtout, même si c'est possible, pourquoi choisir une
telle vitesse et une telle trajectoire hyper-risquées?
Pourquoi ne pas envoyer tranquillement le 767 à une
vitesse raisonnable dans la tour suivant une trajectoire
droite et miniser tout risque?
  On n'a pas envie de
mettre en péril le délicat dispositif de démolition
contrôlée, ou de rater la tour, ou d'aterrir dans un imeuble
non "câblé".

Dans l'hypothèse de MMF, c'est pour détruire au maximum tous les dispositifs.
Mais ça veut dire qu'il n'y a pas eu d'explosifs sur ces dispositifs, donc la modification a juste été logicielle (et donc très simple à faire).

hydrbyz a écrit:

du coup je donne ma langue au chat.

Je doute qu'un chat puisse te répondre.
Sauf (peut-être) le chat aux longues oreilles qui traine sur ce forum. smile


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#19 21-03-2009 17:44:47

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Merci pour l'explication Pole.

Pourtant je trouve le montage un peu suspect, genre soucoupiste...

La trajectoire de l'avion semble suivre une courbe, elle part d'un coup vers la gauche sans suivre de courbe et reprend une courbe avant de percuter la tour ?

Le montage est tel que moi je n'arrive pas à penser à autre chose...  sad

Hors ligne

 

#20 21-03-2009 19:09:24

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Un avion de ligne est souvent plus résistant en vol qu'on ne
le pense, car il existe une notion de coefficient de
sécurité qui guide toute la conception. Un 747 de Korean
Airlines a réussi, voici 20 ans à sortir d'une vrille de
8000m, et je crois que quelque chose de similaire est arrivé
à un 757 voici dix ans.

D'accord, mais qu'est-ce qui a nécessité de pousser les
avions au-delà de leurs limites raisonnables?  Jusqu'à
impact leur intérêt était d'avoir un engin stable et
maniable.

Je n'arrive pas à imaginer de contrainte technique (hors
théories "farfelues") qui nécessite de faire voler le 767
à une telle vitesse aussi déraisonnable.  Quoique... s'ils
ont adapté un système de guidage de missile... celui-ci
avait peut-être une vitesse minimum.

D'ailleurs la vitesse d'un Tomahawk est donné comme étant
de l'ordre de 880 km/h ce qui est très proche de la vitesse
d'impact de l'UA175 (environ 865 km/h).

Je suppose donc que c'étaient des avions de ligne Boeing , sans terroristes à bords, mais attention, 4 avions très particuliers, déjà équipés d'équipements de guidage automatiques relativement sophistiqués, correspondant au système anti-pirates en cours d'élaboration.
Cela permet de postuler qu'ils n'étaient déjà plus tout-à-fait standards, et sans doute équipés de commandes de vol permettant la mise en oeuvre du systeme anti-pirates.

D'accord donc on a, dans le cadre d'un projet de défense,
prêt d'avions de ligne authentiques pour le prototypage
d'un système anti-détournement.  Et le 11 septembre, un
vol d'essai avec passagers volontaires qui simulent
également des "conversations" avec leur famille "oh
mon dieu je vois New York je vois la mer, lol".

Par ailleurs, il me parait plausible et plus simple qu'après
la prise de contrôle de chacun des avions par les conjurés,
équipage et passagers soient endormis ou tués, tout
simplement à l'aide du système de ventilation.

Oui mais il faudrait désactiver les masques, etc.  Je pense
plutôt à un truc du genre fentanyl qui dégomme tout le monde
à bord en une seconde.  Étant donné qu'une bonne moitié des
sièges devaient avoir été enlevés pour laisser place à de
l'équipement technique, rien de plus facile que de rajouter
une bonbonne.

Je sais bien qu'à cause des ravages de la VO, une majorité
de truthers est hostile à l'idée que les avions du 09-11
aient été de vrais avions de ligne...

Sur ce point il y a plus ou moins consensus, puisque tu nous
dis que ce n'étaient pas vraiment des vrais avions de ligne,
puisqu'ils étaient modifiés et que ce n'était pas un vrai
vol.  Ce qui d'ailleurs colle avec les apparitions d'un
avion ayant le même matricule que celui de l'UA175 du 11
septembre après les attentats.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#21 21-03-2009 19:23:12

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Je commence à mieux apprécier ta théorie.

L'idée d'utiliser un module de guidage destiné à un
missile de Tomahawk permettrait peut-être d'expliquer
pourquoi le Boeing volait à une vitesse aussi élevée
et pourquoi il avait une trajectoire aussi bizarre.

Je suppose que les personnes qui ont détourné le système
étaient des ingénieurs qui développaient justement ce
système de guidage.

Problème : viser un bâtiment avec une précision suffisante
ce n'est pas de la tarte. 

Mode spéculation activé.

Ce n'était pas nécessairement faisable par GPS, même en
version militaire, ou pas suffisamment fiable.

Ils ont donc adapté un système existant, par exemple un
module "DSMAC" de Tomahawk obtenu en cachette.  Le DSMAC
semble être un guidage final par vision artificielle:

  http://en.wikipedia.org/wiki/TERCOM

En raison du secret et des ressources limitées (surtout
humaines) ils n'avaient pas trop le temps d'adapter
parfaitement ce module aux caractéristiques de vol du Boeing.
Ils ont donc fait un compromis en faisant voler le Boeing
très vite.  Comme ils étaient ingénieurs en aéronautique
et qu'ils avaient accès à tous les rapports d'essais
de Boeing, ils savaient que l'avion tiendrait les quelques
secondes nécessaires, chose qu'un outsider n'aurait pas pu
savoir.

Le jour dit, l'avion a alors été amené près de la tour sud
(je me concentre sur l'UA 175) mais en haute altitude à
l'aide du système de navigation classique anti-détournement
reprogrammé.  L'avion a alors été commuté en mode
"Tomahawk".  Ce mode nécessitait une approche assez
particulière, ce qui explique la plongée, et le virage au
dernier moment.

Car force est de constater que sauf "truc extravagant" l'UA
175 volait à la vitesse d'un Tomahawk.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#22 21-03-2009 19:27:15

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Remarque supplémentaire...  peut-être que la vitesse de vol était due non pas au système
de navigation, mais à la nécessité d'utiliser un module IFF de missile pour percer d'éventuelles
défenses aériennes automatiques ou cacher la trace radar.

En effet, on peut imaginer qu'un signal IFF de Tomahawk qui vole à une vitesse trop basse pour
un Tomahawk pourrait être rejeté par le système.  D'où les 240 m/s.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#23 21-03-2009 23:43:43

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pour le mur du son, je n'ai pas l'impression que les témoins des crashes du WTC aient entendu le moindre Boum sonique. De toute façon, la vitesse était largement subsonique.
La video, peux-tu nous préciser son message?

Suis le petit point blanc, et tu verras à un moment qu'il double sa vitesse environ.
Soit ~1600 km/h ...
Bien entendu, il n'est jamais allé à cette vitesse là, mais on est en manque d'explications...
Si tu en as une -> GZ .


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#24 22-03-2009 00:56:03

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Pole a écrit:

Que l'avion passe le mur du son wink .
Regarde à un moment, l'avion (le petit point blanc) s'échappe sur la gauche à toute allure.

Perso, je ne vois rien partir à toute allure. L'avion (si c'est lui), a l'air de suivre une trajectoire à une vitesse régulière. Il y a bien par ci par là quelques points blancs qui sautent ci et là, mais je pense que ce sont des images parasites, rien de plus ...


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#25 22-03-2009 02:10:10

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

hydrbyz a écrit:

Remarque
supplémentaire...  peut-être que la vitesse de vol était due
non pas au système de navigation, mais à la nécessité
d'utiliser un module IFF de missile pour percer
d'éventuelles défenses aériennes automatiques ou cacher la
trace radar.

En effet, on peut imaginer qu'un signal IFF de Tomahawk qui
vole à une vitesse trop basse pour un Tomahawk pourrait être
rejeté par le système.  D'où les 240 m/s.

On est
quasiment en phase à quelques détails près.

En fait je pense que le système de guidage automatique
"anti-pirates" qui devait ramener un avion piraté en mode
autoguidé à une base militaire pré-désignée avait surtout
besoin d'une navigation précise longue distance puis d'un
atterrissage tous-temps. Il serait logique de penser qu'il
empruntait une technologie similaire à celle du Global Hawk.

En revanche, pour assurer des frappes basse altitude, avec
approche acrobatique et grande précision d'impact, alors la
technologie des Tomahawks, avec son Tercom et son recalage
visuel sur cible est en effet nécessaire.

Mais justement le recalage visuel pose un petit problème car
il nécessite la pose d'une caméra (apparemment infra-rouge
pour le Tomahawk).  On peut supposer que la caméra nécessite
une vue dégagée dans l'axe de l'avion. Je vois quelques
possibilités mais je ne m'y connais pas en avion, il y a
peut-être un moyen plus adéquat :

1) Le radome de l'avion est modifié pour y placer une
caméra.  Très hasardeux (le radome percé/modifié va-t-il
tenir au vent?) et pas très discret, mais efficace.

2) La caméra est placée dans le cockpit.  Facile mais pas
discret, sauf si l'avion est déjà rempli d'équipement
technique.  Par contre, problèmes possibles de fixation et
d'alignement, et problème d'opacité infra-rouge du
pare-brise.  (Mais la caméra IR devrait pouvoir être
remplacée par une caméra visible, puisque l'opération
s'effectue de jour dans de bonnes conditions de visibilité.)

3) La caméra est placée à l'extérieur de l'appareil dans un
"pod".  Coûteux, pas du tout discret, mais efficace.
Les "pod people" auraient-ils raison?

4) L'avion a de toute façon un emplacement pour une caméra
pour les besoins normaux du système anti-détournement ou
pour son prototypage.  Cette caméra est soit utilisée
directement pour le DSMAC, soit remplacée par une caméra
DSMAC (qui peut nécessiter une optique spéciale ou une
résolution ou un taux de rafraîchissement supérieur).

Dans tous les cas, la "missilisation" des avions ne
s'improvise pas et nécessite une belle petite équipe de
salopards...  à moins que cette technique de missilisation
ait été développée "légalement" au sein d'un black program
quelconque (prévu pour une opération sans victimes à la
Northwoods) puis ait été intégrée par un ou deux
ingénieurs-voyous.

Par ailleurs, je pense en effet que les avions n'avaient pas
tous leurs sièges pour laisser de la place à l'équipement
technique, un peu comme dans le proto du Concorde, ce qui
explique en partie le faible taux de remplissage des 4
avions.

Oui le sous-remplissage est logique pour un exercice ou un
prototypage.  Et même s'il y avait de la place, bien remplir
l'avion aurait-il été vraiment utile à l'exercice?

Pour ma part je pense que les charges explosives ont
été placées dans les bâtiments et non dans l'avion,
afin de permettre la pénétration de ceux-ci dans
les bâtiments avec un trou en forme d'avion.

La réticence du gouvernement à fournir des images du
Pentagone et l'absence manifeste d'avion sur les images de
vidéo-surveillance du Pentagone et au moment de
l'explosion
l s'expliquerait alors par une simple erreur
de synchronisation entre l'explosion et l'arrivée de
l'avion.  Ça a pété sans doute avant l'arrivée de l'avion
(d'où les rapports dans les médias concernant une explosion
au Pentagone) ce qui empêche la publication des vidéos
de l'évènement... bon maintenant j'ai pas trop étudié
le Pentagone, donc je n'ai pas d'opinion ferme à ce sujet.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#26 22-03-2009 14:28:24

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Ben c'est vachement pas discret...
Et pourquoi illuminer depuis le Sheraton et non n'importe quelle voiture/batiment/... ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#27 22-03-2009 18:00:39

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Tu m'excuseras mais tout le monde peut voir ça :
http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/22//090322020152599093353486.jpg


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#28 22-03-2009 18:22:44

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Il y a plusieurs vidéos du WTC qui montrent ce qui pourrait être un spot laser, donc je n'exclurais pas le
laser comme ça.  Ceci dit, ce n'est pas très important.

Ce qui me semble plus important, c'est que dans ce scénario d'essai détourné de système anti-piratage,
on pourrait vraiment avoir un Mohammed Atta dans l'avion... sauf qu'il aurait été recruté pour jouer
les faux terroristes.  Ce qui expliquerait son comportement hédoniste.  Imaginons qu'un type de Raytheon
contacte Atta et lui dit

Voilà bon on voit que vous n'avez rien d'un islamiste
mais vous êtes d'origine arabe et vous n'êtes pas pilote
mais suivez une formation technique.  Votre profil convient
pour une mission spéciale bien rémunérée où on va vous
mettre temporairement aux commandes d'un Boeing pour tester
un système de pilote automatique anti-détournement.  Ne vous
en faites pas ça reste bon enfant et des vrais pilotes
seront dans l'avion pour intervenir en cas de problème.  On
cherche quelqu'un d'un peu "arabe" pour jouer les
terroristes mais il ne s'agit pas là de racisme - c'est
juste pour rendre le système plus vendeur, vous comprenez on
va faire des petites vidéos de démonstration pour pouvoir
refourguer le système partout dans le monde.  Donc on vous
filmera en train de passer les portiques dans l'aéroport,
vous ferez le méchant terroriste dans l'avion avec un cutter
et on vous filmera, les hôtesses feront semblant d'avoir
peur, puis on vous met aux commandes et on regarde comment
vous vous débrouillez.  Ce sera un avion spécial avec plein
de représentants des compagnies aériennes etc. et vous
pourrez vous faire des contacts au sein de grandes sociétés
ce qui pourra être très utile à votre carrière.

Ah oui vous suivrez une petite formation rapide de pilote
dans une école d'aviation.  C'est une simple formalité et
vous êtes de toute façon censé être un très très mauvais
pilote novice de petit avion.  On a juste besoin de savoir
ce qu'une telle personne fera dans le cockpit, quels boutons
elle tripatouillera, etc. pour affiner le système.

Dernière modification par hydrbyz (22-03-2009 18:25:57)


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#29 25-03-2009 21:31:27

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Un autre scénario possible, synthèse:


1-Avant le 11 Septembre, plusieurs  avions de ligne ont été discrètement équipés d'un système anti-pirates et ont été régulièrement employés à des vols "spéciaux" de mise au point du système avec la collaboration discrète d'un certain nombre de gens de l'industrie aérospatiale, des dites compagnies, de la FAA, de la CIA, et du Pentagone.
Le système consiste en un ensemble de dispositifs électroniques et logiciels permettant, en cas de tentative de détournement d’un avion de ligne par des terroristes, à une base au sol pré-désignée de prendre un contrôle total de l’avion à distance, sur signal de l’équipage ou suite à l’établissement objectif d’une situation de détournement par une série de capteurs et signaux automatiques divers.
Une fois enclenché, ce système ne peut pas être débrayé à partir de l’avion, seule la base d’accueil vers laquelle l’avion revient atterrir automatiquement le peut. Les communications de l’avion sont également contrôlées par la base de monitoring.
Pour mémoire, Boeing a déposé en 2006 un brevet décrivant exactement ce système.
http://www.flightglobal.com/articles/20 … acked.html

2-Comme tout « Black Program » aérospatial secret aux USA, le monitoring des vols est assuré par des bases aériennes militaires, et les contrôleurs aériens de la FAA concernés par leurs parcours de mission sont dument formés pour ne pas tenir compte ni divulguer leurs observations de ces avions, et sont bien sûr tenus au secret total. Nous avons des exemples connus de cet état de fait commun aux USA, notamment lors des essais de l’avion-espion tri-sonique A11 Oxcart autour de la base de Groom Lake, Nevada, et de ceux, opérationnels, des missiles de croisière Tomahawk de la Navy sur la côte du Golfe du Mexique. Il va de soi que les employés des compagnies aériennes AA et UA impliquées dans le projet, ainsi que ceux des sociétés aérospatiales fournisseurs sont également tenus au plus grand secret.

3-Il semble donc que chaque compagnie ait affecté deux avions au projet, un 767 et un 757, comme avions type de validation du système. l’Air Force fournissait une assistance technique, des bases et du personnel de monitoring des missions notamment. Pour l’exercice du 11 Septembre, nous avions clairement deux zones, New York et Washington,  les deux 767 en première zone et les deux 757 en seconde zone. Il est remarquable de constater que les chasseurs des deux bases les plus proches, McGuire à New York et Andrews à Washington, n’ont absolument pas réagi. Comme les deux 767 et le 757 du vol 77 se dirigeaient vers ces bases avant de plonger vers leurs objectifs, on peut se demander si elles n’étaient pas les bases d’accueil et de contrôle lors des exercices du 09-11.

4-Un groupe fascisant au sein des "élites", connaissant ce projet, désireux de monter un vrai-faux attentat sur le sol US, décide de l'utiliser à son profit pour simuler des détournements d'avions de ligne. Il s'agit de les écraser contre des objectifs au sol. Pour les objectifs, décidant de simuler une attaque terroriste islamique contre les USA, on choisit en gros le WTC à New York comme symbole de la puissance économique, et le Pentagone à Washington comme symbole de la puissance militaire.

5-En réalité, les attaques visent aussi à éliminer des factions de gens légalistes constitutionnels opposés à la mainmise fascisante et impériale des neo-cons et de leurs alliés sur l'Amérique (FBI, CIA, Armée, services d'enquêtes, d'analyse, de budget et d'archives). Cela explique les zones particulières touchées dans les tours et au Pentagone et le WTC7.

6-Pour donner de la réalité et de la profondeur à un vrai-faux attentat, une vaste opération d’intox est lancée à travers le monde, qui va propager des bruits d’une menace d’attentat aux USA à l’aide d’avions de ligne détournés par des commandos islamistes. Ces bruits vont s’appuyer sur des agissements de réseaux simulés par des agents jouant le rôle de futurs terroristes, qui vont en particulier beaucoup se faire remarquer dans des écoles de pilotage. Il me parait possible que ces agents aient été fournis ou prêtés par le Mossad ou l’ISI Pakistanais. Bien évidemment, pour simuler l’incompétence et la négligence notoire des services concernés, on fera semblant de ne pas prêter une oreille attentive aux divers avertissements qui vont venir d’un peu partout.

7-Pour les attaques, on va s'inspirer de ce qui a été fait à Belgrade en 1999 contre les immeubles de la télévision, du Parti communiste et de l'état-major de l'armée.
Il est décidé d'employer des explosifs de démolition pour assurer l'écroulement des tours visées et de la zone du Pentagone visée, et pour simuler de violents incendies.
Le tout afin d'être sûr qu'il ne subsistera pas de restes des systèmes de contrôle et guidage ni d'éléments permettant d'identifier avec certitude les numéros de série des avions employés, en raison des fraudes sur les numéros de queues et de vols qui ont eu lieu lors des vols d'essai précédents.

8-Pour permettre à ces appareils d'atteindre leur objectif sans être interceptés, on fait en sorte que le jour de l'attaque, les cieux et les radars soient encombrés de simulations d'attaques contre les USA et de détournements d'avions, pour brouiller les pistes et incapaciter les contrôleurs aériens et les avions d'interception. Ce sont les exercices Vigilant Guardian du NORAD, et aussi l'alerte nucléaire Global Guardian de l'US Strategic Command, et Apollo Guardian de l'US Space Command. C'est surtout Vigilant Guardian qui va mobiliser et tromper les contrôleurs et les intercepteurs.

9-Juste avant le jour dit, les logiciels de contrôle des avions sont modifiés par les comploteurs de façon à les contrôler finement et pouvoir les guider avec précision sur leurs cibles. Ils y ajoutent des charges creuse à l'avant pour tir au contact et des explosifs en zone arrière. Tout cela à l'insu des participants aux 4 missions d'essai du système prévues lors des exercices Vigilant Guardian.

10-Dans les bâtiments visés, des équipes d'artificiers disposent des explosifs brisants et incendiaires, pour simuler les incendies de kérosène, d'une part, pour écrouler les bâtiments d'autre part, et, dans le cas du Pentagone, pour créer l'orifice d'entrée de l'avion et lui permettre de pénétrer quasi entier alors que ce raffinement est inutile au WTC. Des dispositifs de visée et mesure laser in-situ et embarqués permettront une synchronisation parfaite des explosifs avec l'impact des avions, et une démolition programmée. Le WTC 7 est un cas à part, déclenchement manuel après l'élimination du vol93?

11-Le 11 Septembre, les équipages des 4 avions s'embarquent avec des passagers en nombre limité, dont on peut penser qu'une grande partie était volontaire, voir partie prenante dans les essais des systèmes anti-terroristes. Les vols étaient planifiés pour retourner vers leur zone de départ et atterrir automatiquement sur des aérodromes militaires après l'expérience, simulant 4 détournements dans des zones d'ombre des radars de la FAA, mission décidée comme devant faire partie des exercices en cours pour tester l'ensemble du système anti-pirates en environnement "hostile" simulé.
Les avions sont allégés en carburant, n'étant pas destinés à voler loin, sans bagages et peut-être sans sièges, mais embarquent des systèmes de mesure et validation. Ce qui explique leur grande maniabilité et la faiblesse des incendies initiaux, au WTC comme au Pentagone.

12-Lors des missions précédentes, des messages de détournements simulés ont été enregistrés par les participants, qui seront diffusés par les E4-B de contrôle le 11 Sept. Les "terroristes" eux ont pour mission depuis un certain temps de se montrer, de semer des indices, puis de disparaitre de la circulation. Ils n'étaient très probablement pas dans les avions. On peut facilement imaginer un "vrai-faux" passage en zone d'enregistrement devant des caméras suivi d'un départ discret hors aéroports organisé par les comploteurs.

13_Si tous ces gens, passagers volontaires et vrais-faux terroristes, ont participé à des briefings préparatoires suite à leur volontariat, il était possible à des agents de services secrets de tracer tout le monde et de récupérer discrètement des éléments permettant d'enregistrer leur ADN comme des cheveux (motel) ou de la salive (restaurant).
Quand on considère le niveau de fraude opéré à l'hôpital Bethesda de la Navy lors de l'autopsie de Kennedy en 1963, cette histoire d'ADN est parfaitement envisageable.

14-Le matin du 11 Septembre, 4 avions de ligne très particuliers décollent. Suite à la prochaine note.


Pour mémoire, Boeing a déposé en 2006 un brevet décrivant exactement ce système.
http://www.flightglobal.com/articles/20 … acked.html

1-Avant le 11 Septembre, plusieurs  avions de ligne ont été discrètement équipés d'un système anti-pirates et ont été régulièrement employés à des vols "spéciaux" de mise au point du système avec la collaboration discrète d'un certain nombre de gens de l'industrie aérospatiale, des dites compagnies, de la FAA, de la CIA, et du Pentagone.

Le système consiste en un ensemble de dispositifs électroniques et logiciels permettant, en cas de tentative de détournement d’un avion de ligne par des terroristes, à une base au sol pré-désignée de prendre un contrôle total de l’avion à distance, sur signal de l’équipage ou suite à l’établissement objectif d’une situation de détournement par une série de capteurs et signaux automatiques divers.
Une fois enclenché, ce système ne peut pas être débrayé à partir de l’avion, seule la base d’accueil vers laquelle l’avion revient atterrir automatiquement le peut. Les communications de l’avion sont également contrôlées par la base de monitoring.


Bien réfléchi smile,et ça colle plutôt bien.

A noter que la Lufthansa,a porté plaint en 2006 contre le fait que certains avions Boieng avait était livré avec ce système, là Lufthansa  ne remettait pas en cause le système mais suis de Boieng lui même,en un mot,là Lufthansa veut sont propre système .

Dernière modification par MARTGOL (25-03-2009 22:00:43)


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#30 25-03-2009 21:43:37

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Ce qui reste à développer, c'est le post-11 septembre.
Autant ça colle très bien avec le 11 septembre, autant je vois mal une faction fascisante faire 2 guerres, restreindre les libertés, payer des experts, torturer les gens, faire des captures dans le monde entier, etc., etc. .


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#31 26-03-2009 16:42:46

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pole a écrit:

Ce qui reste à développer, c'est le post-11 septembre.
Autant ça colle très bien avec le 11 septembre, autant je vois mal une faction fascisante faire 2 guerres, restreindre les libertés, payer des experts, torturer les gens, faire des captures dans le monde entier, etc., etc. .

C'est comme ça que se comportent les fascistes en général, et quand ils ont pris le pouvoir cachés derrière des hommes de paille, on ne voit rien, sauf quelques "dérives" ou "éxagérations".....

En plus, nous ne sommes plus à l'époque de Adolf et Joseph, les dictateurs exercent maintenant un pouvoir collégial, ils ont des têtes de cadres supérieurs et de hauts fonctionnaires, avec costume 3 pièces, lunettes chic et tempes argentées.

"When fascism comes to America it will be wrapped in the flag and carrying a cross." - Sinclair Lewis, prix nobel de littérature 1930.

médite ça aussi: http://www.alternet.org/story/14399/

Le problème c'est que je doute que 5 personnes (mêmes en costume 3 pièces) puissent déclencher 2 guerres, en préparer une troisième, passent des renseignements faux à Colin Powell, réduisent les libertés un peu partout dans le monde, écrivent le PNAC, payent des experts pour dire que tout va bien en Irak, montent 3 DC en plein New-York, manipulent le FBI sur leurs enquêtes, envoient de l'anthrax, etc.
Il me paraît évident qu'il y a une grosse partie du gouvernement/état-major/sioniste/banquiers/cequevousvoulez qui y participe.
Je me trompe ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#32 26-03-2009 19:10:50

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

MagicalMysteryFlights a écrit:

Puisqu'on parle de films dans ce forum, voir absolument "Les 3 Jours du Condor", "Le Lion et le Vent", et "Des Hommes d'Influence". C'est édifiant.

J'avais vu "Three Days of the Condor" récemment, et ce filme parle exactement d'une sorte d'"inside job" que la CIA prépare
depuis longtemps pour pouvoir conserver la mainmise sur le pétrole.  Et devinez quoi.... une partie du film se passe au WTC,
qui contient d'ailleurs des bureaux de la CIA!  Ça m'avait tellement choqué que j'avais fait des captures d'écran, je les
ressort pour votre bon plaisir.
http://gravitydidntdoit.nfshost.com/3dc.png


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#33 26-03-2009 23:10:06

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Je ne peux pas faire de commentaires sur l'aspect trajectoire près du Pentagone, mais d'après ce que tu dis,
une telle trajectoire n'aurait pu être prédéterminée que par des "insiders" qui connaissaient parfaitement les
défenses éventuelles du Pentagone, les caractéristiques de pilotage du Boeing en mode "Tomahawk",
les réactions de la FAA et du NORAD et évidemment le système anti-détournement.

Mais alors, ce détournement de système anti-détournement a mis en évidence une faille dans le système
anti-détournement, ce qui semble contraire aux intérêts militaro-industriels liés à ce système.  C'est étrange
car un tel détournement semble nécessiter des soutiens puissants au sein même de ces intérêts.
De plus nombre de personnes travaillant dans ces sociétés en ont donc été les victimes.

Remarque supplémentaire.  On peut penser que le système anti-détournement était conçu de façon à ce qu'à
partir du moment où l'avion est sous contrôle électronique, elle devienne un véhicule "militaire" transmettant
une IFF "amie" afin de permettre le maximum de flexibilité dans son guidage en lui permettant de circuler
sans restriction et avec priorité par rapport au trafic civil normal, tout en évitant des bavures potentielles
par les intercepteurs.  Dans ce cas, peut-être que le petit tour tordu en zone restreinte était prévu justement
pour vérifier que les défenses anti-aériennes ne s'activaient pas (avec vraisemblablement intervention
manuelle en cas d'activation).  La trajectoire aurait alors été modifiée au tout dernier moment.


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#34 26-03-2009 23:11:35

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Plus de 80 caméras alentours du Pentagone ... il est où ton avion hein? big_smile big_smile big_smile
Même maquillé, ils l'auraient montré, au minimum flou de manière à ce qu'on ne puisse pas vraiment voir qu'il était trafiqué. Pourquoi se sont-ils empressé de confisquer les quelques vidéos qui ne leur appartenaient pas à ton avis? Tous simplement parce qu'elles ne montraient aucun avion certainement!
Où sont les morceaux? Est ce ce qu'on nous présente communément? big_smile
etc etc ....
Missile ou drone vraisemblablement sur le Pentagone. Boeing ...? Non, certainement pas. Coup monté, lampadaires arrangés et faux témoignages. Le reste, c'est le traumatisme des évènements arrivés plus tot aux twins qui l'assure ...


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#35 27-03-2009 00:05:26

hydrbyz
Membre de Soutien
Date d'inscription: 16-06-2008
Messages: 721

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

samaouste a écrit:

Plus de 80 caméras alentours du Pentagone ... il est où ton avion hein? big_smile big_smile big_smile
Même maquillé, ils l'auraient montré, au minimum flou de manière à ce qu'on ne puisse pas vraiment voir qu'il était trafiqué.

Je pense que la réticence à fournir les images du crash ne saurait constituer une preuve de son absence, parce qu'on peut facilement imaginer de très bonnes raisons de ne pas vouloir publier ces images même s'il y a un crash de Boeing.

Si des explosifs ont été placés pour exploser en même temps que l'impact, et que ceux-ci n'ont pas explosé au bon moment,
notamment s'ils ont explosé AVANT l'impact, on peut comprendre qu'il ne saurait être question de dévoiler les images qui montrent
un avion se crashant sur un immeuble DÉJÀ endommagé.

Juste une hypothèse hein!


GZ piégé: ce que vous écrivez n'est pas forcément ce que les autres vont lire.

Hors ligne

 

#36 27-03-2009 00:22:15

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Au risque de fâcher MMF, il n'y a pas que les caméras qui mènent une partie non négligeable du truth movement à penser qu'il n'y eut pas de Boeing 757 AA dans le Pentagone. Il ne s'agit pas ici de reprendre un débat séculaire mais de souligner que, ne serait-ce que par la fragilité des preuves soutenant la présence d'un tel Boeing dans les ruines du Pentagone, la thèse ici développée par MMF, intéressante à quelques égards, est une hypothèse parmi d'autres.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#37 27-03-2009 20:39:12

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

J'ai rien compris sur la spirale.
A un moment tu dis que c'est impossible et donc qu'il y a 2 avions et à la fin, tu dis que c'est tout à fait possible. neutral


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#38 27-03-2009 21:49:51

Le Bordelleur
Membre du forum
Date d'inscription: 19-02-2009
Messages: 313

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Elle est quand même bien chaude la trajectoire, même pour avion télécommandé...

Hors ligne

 

#39 28-03-2009 11:43:58

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Ok.
Quelqu'un l'a vu ce 2ème avion ?
Quelle altitude ?
Pourquoi une spirale ?


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#40 29-03-2009 19:13:24

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: hypothèse synthétique sur les avions du 09-11_Part1

Bonne analyse, MMF. Je suis d'accord sur la vitesse : l'avion ne pouvait pas voler à 800 km/h dans cette zone et effectuer les manoeuvres décrites par les témoins. Pour moi, 500 à 550 km/h. Les données de la boite noire, en supposant qu'elles proviennent bien de cet avion, ne peuvent pas être celles de la dernière partie de la trajectoire, mais par contre ressemblent bien à la fin du virage en spirale.

Je pense fortement, aujourd'hui, que le "pilote" de cet avion, s'il ne s'agissait pas effectivement d'une trajectoire programmée, était sur le toit de l'hotel Sheraton : dernière étage réservé par des "hommes en noir" selon un témoin et interdit d'accès ce jour là.

On peut se poser évidemment beaucoup de questions sur le pourquoi d'une telle trajectoire. Mais pour n'importe quel crash aérien on s'en pose. Un crash sur l'Obiou (limite Hautes-Alpes / Isère) a eu lieu en 1952. L'avion a frappé la montagne à dix mètres sous le sommet. Que ne pourrait on pas écrire sur la précision de la trajectoire... Plus bizarre encore, la carlingue est passée entre deux pitons rocheux dans un intervalle d'une dizaine de mètres. Alors que la trajectoire était du sud au nord, la plupart des débris se sont retrouvés dans la face nord de la montagne. Un auteur en mal d'imagination a donc écrit un bouquin dans lequel il défendait que l'avion volait du nord au sud, donc qu'il avait été détourné. Malheureusement pour lui, des témoins de l'époque ont vu un des deux moteurs coincé dans la roche coté sud aavec une grosse tache d'huile...

Idem pour beaucoup d'éléments du crash du Pentagone. En l'absence de tous les éléments, volontairement escamotés, on peut imaginer tout ce qu'on veut. Qu'il n'y avait pas d'avion, que c'était un missile, que... Et se faire prendre par des idiots par les habitants du coin qui eux connaissent tous quelqu'un (ou quelqu'un qui connait quelqu'un) qui avait le nez dehors et a vu l'avion.

J'ai vu il y a peu "Zéro enquête sur le 11/9". Passage intéressant, le sympathique narrateur italien se fout de la théorie du repliement des ailes de l'avion avec une pirouette : "certains prétendent que l'avion aurait replié ses ailes comme une libellule" et cela après avoir montré le trou au 1er étage (6 m de large) et prétendu que tout l'avion était rentré par ce trou. Réactions de deux types dans la salle : ceux qui n'ont pas étudié le dossier et rient de bon coeur avec le narrateur, et ceux qui l'ont étudié et savent que le trou ne fait pas six mètres, et que le repliement des ailes n'a rien avoir avec celui d'une libellule mais résulte des forces d'inergie à l'impact.

[Message modéré]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr