ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 30-12-2008 18:56:21

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Contenu retiré, en attente d'un débat plus constructif que précédemment.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (18-09-2011 22:37:32)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#2 31-12-2008 07:55:10

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Je crois me souvenir que les boites noires soi-disant retrouvées montrent également quelques petites choses très bizarres et une qui n'est pas des moindres : le passage de l'avion au dessus du Pentagone et non le percutant ...
Il faudrait savoir ce que disaient exactement ces pseudo boites noires ...


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#3 31-12-2008 08:15:57

Keussèje
Membre du forum
Date d'inscription: 20-08-2008
Messages: 946

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Beau travail de traduction et, surtout, de présentation. Grâce à lui on réalise la complexité du problème. Pensez, MMF, que ceux qui cherchent à suivre vos exposés ne possèdent pas tous les bases qui, pour certains peut-être, vont de soi.

La recherche de la vérité ne peut pas faire l'économie d'un rassemblement des faits de toute sorte, et des témoignages en particulier.  Il est aussi absurde de rejeter ces derniers en bloc, a priori, sous prétexte que tous seraient incertains, que d'en accepter une partie en bloc en vertu de préjugés favorables à telle ou telle catégorie de personnes. Il va de soi qu'il importe de les passer au peigne fin de la critique. Il devrait aller de soi également que l'exhaustivité est souhaitable avant toute élaboration de théorie. Le travail de longue haleine entrepris ces derniers temps par plusieurs d'entre vous doit donc être salué.

Avant observations et questions, une petite proposition de codage. Puisque nous sommes conduits à supposer qu'il y eut deux avions, et puisque les premières conclusions sont empreintes d'une grande prudence quant à leur nature, pourquoi ne pas les appeler le Bleu (le présumé B757) et le Jaune (le présumé accompagnateur) ?

La télécommande d'un avion est chose acquise. On l'imagine se faisant à partir du sol. Est-il établi qu'elle se pratique à partir d'un poste en mouvement ? Pourquoi le Jaune ne serait-il pas pas un chasseur accompagnant le Bleu à fin de surveillance ou d'interception ?

La boucle du Bleu paraît justifiée par la nécessité de perdre 2000 mètres d'altitude. Comment comprendre que la manœuvre n'ait pas comporté une simple descente en approche directe ?

La boucle bleue est-elle confirmée par des témoignages ? Pour la jaune, il serait intéressant de connaître le témoignage de Steve Chaconas (les liens vers la controverse sur le Potomac ne donnent rien).

Le NTSB donne 9:37:45 comme heure de l'impact ; et le rapport ne dit pas « approximativement », contrairement à ce qu'il en est pour les écrasements sur les Tours jumelles. Dispose-t-on de confirmations, ou d'infirmations, à ce sujet ? On peut rapprocher ce point de ce qui a été noté à l'occasion de l'étude sismologique. La commission Kean prétend avoir analysé les données radars de la FAA, ce qui l'amène à situer les impacts sur les Tours environ 10 secondes plus tard que ne le fait le NIST. Pour la Tour sud, ce dernier s'est appuyé sur les enregistrements télévisuels, tenus pour précis et sûrs (pour la Tour nord, voir sa méthode de l'échelle relative). Quelle est la part des mensonges dans l'établissement de ces différentes données ? Quelle est celle des défaillances, techniques ou humaines ?

Hors ligne

 

#4 31-12-2008 17:46:07

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Gros travail. Bravo

(On se demande pourquoi son propre responsable et les autres contrôleurs n'ont pas été autorisés à s'exprimer librement.)
mais est-ce bien la procédure normale ?
En effet, en cas de problème, ce sont les contrôleurs militaires qui prennent immédiatement le relais, notamment à partir des avions radars.
Un seul avion radar, type Awacs, contrôle une zone de 300 Kms de rayon, il peut repérer 3000 cibles et en suivre environs 400.
Enfin, c'est à partir de ces avions que peut être commandé et dirigé un missile pour détruire ce genre de cible.
Ils sont capables de reconnaitre un avion militaire d'un autre type de cible et quel que soit son altitude.

Il est donc –de mon point de vue– invraisemblable que la procédure ait été de passer un coup de fil à la Maison Blanche, puis de compter les miles qui le séparait d'une cible potentielle. D'autant que prétendre d'amblé que sa cible était la Maison Blanche parait assez surréaliste.

Quoi qu'il en soit, ce témoignage est en effet important même si, à l'arrivée, il faudra peut-être lire entre ses lignes.


Toute la défense Aérienne des pays occidentaux est basée sur un réseau de satellites et d'avions radars (missile anti missiles, guerre des étoiles). Ca suppose d'être capable de repérer les cibles et de diriger le tir à partir d'une base de commandement qu'il convient de mettre en alerte immédiatement.

On aurait du mal à croire que les USA fasse exception.

Dernière modification par Armageddon (02-01-2009 18:02:31)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#5 02-01-2009 12:53:27

Keussèje
Membre du forum
Date d'inscription: 20-08-2008
Messages: 946

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Si j'interprète bien cette réponse de Counter 911, le radar dont il analyse les données ne révèle aucune boucle, ni bleue ni jaune

Non, pas du tout, LOOK ou "S" et l'objet qui se crash sur le Pentagon, ou qui passe dessus pour peut-être se pose sur l'aéroport !!!

Nous voilà en pleine contradiction, apparemment, à propos de faits essentiels.

Hors ligne

 

#6 02-01-2009 17:39:11

DbleTrble
Membre du forum
Date d'inscription: 24-11-2008
Messages: 149

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Très beau travail MMF, merci.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Le témoignage d'Obrien et de ses collègues est en lui-même porteur de grosses anomalies de procédures, comme tu le signales, et ce qu'il décrit n'est pas la trajectoire diffusée par le NTSB.

L'appel à la Maison-Blanche est d'ailleurs extrêmement tardif, car 8 miles parcourus à 800 km/h, cela représente un préavis d'alerte d'une minute seulement! C'est peu vraisemblable. Et aucun Awacs n'aurait averti les responsables militaires et politiques des USA avec un meilleur délai? Comment croire ça?

Ensuite, ce qu'on en déduit peut bien sûr différer suivant les infos dont on dispose et l'intime conviction de chacun.

Comme le signalait un ancien controleur du ciel de Boston ici http://www.communitycurrency.org/robin.html, les contrôleurs disposent d'un bouton à portée de main, le bouton NEADS (Northeast Air Defense Sector). La procédure qu'ils sont sensés respecter à la lettre stipule que dès qu'une cible est perdue (transpondeur off) ils doivent presser ce bouton pour signaler la perte d'une cible et préciser les dernières coordonnées et la direction de celle-ci. Dans ce cas, des jets chasseurs peuvent décoller pour vérifier. Il précise que dans sa carrière, 2 à 3 exercices annuels se produisaient : simulation de perte de target, et décollage des chasseurs... pas le 9/11

Au lieu de ça on a un controleur qui appelle directement la maison blanche pour la tenir informer de la progression d'un avion inconnu se dirigeant vers la Maison Blanche. C'est quoi cette procédure ?????

Hors ligne

 

#7 27-02-2009 00:24:02

jpdesm
Membre du forum
Date d'inscription: 10-05-2008
Messages: 235

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Excellent travail, MMF. Je n'avais pas l'inteview intégral de Danielle O Brien, qui confirme bien le virage en spirale vers la droite, et non vers la gauche comme je l'avais écris dans un premier temps sur mon site.

A mon avis, il ne faut pas introduire les données du NTSB dans le raisonnement. En admettant qu'il s'agisse bien de données enregistres sur le vol 77, elles ne représentent pas les dernières secondes du vol. La ressource finale de l'avion d'après cet enregistrement est absolument incompatible avec tous les témoignages des gens qui ont vu passer l'avion en vol horizontal pendant des kilomètres au dessus de Columbia Pike et, comme tu le soulignes, avec la topographie du terrain. Par contre, c'est tout à fait compatible avec la fin de la descente en spirale, et se serait donc produit au dessus de "Bayley's crossroads". Il se pourrait donc bien que le NTSB n'ai pas menti, que les données soient réelles, proviennent du vol 77 sauf que... c'était une minute et quelques avant le crash !

La manip de désinfo est claire. On coupe la fin des données, au besoin on bidouille un peu pour faire plus crédible, et on refile à Pilots for the truth. Evidemment, en professionnels, ils analysent et disent "ça colle pas", par contre "ça collerait avec un survol du Pentagone au lieu d'un crash". Et si ma tante en avait...

Je ne vois pas bien la nécessité d'introduire un second avion au moment du crash. Les divers témoignages invoqués à cet effet ont plutôt tendance à parler d'un avion qui est arrivé des minutes après. Reste qu'il y a eu au dessus de la ville deux survols en zone interdite : l'un d'un avion de transport militaire auquel "on avait demandé d'aller voir ce qui se passait", procédure complètement délirante, et un Boeing militaire (sorte de PC volant avec une bosse de radome derrière la cabine) qui a été photographié ce matin là dans le ciel de Washington. Pourquoi ??? Mais aucun de ces deux avions n'est allé se ballader à basse altitude au dessus du Pentagone : seuls des chasseurs l'ont fait, ce qui a même fait dire à certains "la cavalerie arrive toujours après la bataille".

Donc je suis tenté de dire arrêtons de gamberger sur ces données de boites noires, manifestement non représentatives des dernières secondes avant l'impact, et qui n'ont d'autre but que de tenter d'accréditer la piste "survol" et "north path" : le pur délire de Dick Eastman, repris et poussé par les pros de la désinfo pour brouiller les pistes, avec faux témoignage du sergent Lagasse, etc...

Pour le reste, je suis assez d'accord. On peut émettre l'hypothèse que le dernier virage à 360° a été fait par Hanjour, parce qu'il est arrivé trop haut (soleil dans les yeux face à l'est) au dessus de Washington, et quand il a vu qu'il ne pouvait pas plonger sur le Pentagone, a décidé de faire un tour pour revenir à plus basse altitude. Hummm ça cadre pas bien avec la description de ses capacités auparavant. Mais bon, il aurait pu avoir la baraka. Sinon, je penche plutôt pour l'hypotyhèse "prise de controle à distance" de l'avion. A quel moment le contrôle a t'il été repris au pilote dans l'avion ? Mystère total évidemment, mais la boucle à droite de 360°, exécutée de manière aussi élégante et efficace, fait supposer que le contrôle électronique (ou par un pro en télécommande) était effectif à ce moment là.

Hors ligne

 

#8 27-02-2009 08:42:51

marco218
Membre du forum
Date d'inscription: 13-12-2008
Messages: 365

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

En 2006, Boeing a publié la prise de brevet d'un système de contrôle de vol des avions de ligne extrêmement sophistiqué. Ce systême consiste à permettre à une station au sol pré-désignée de prendre entièrement le contrôle d'un avion piraté, sur signal de l'équipage ou après qu'un système complexe de capteurs ait déterminé une situation d'urgence.
Cette prise de contrôle totale n'est pas débrayable depuis l'avion et permet de le ramener au sol sur un aérodrome où les pirates pourront être neutralisés.

Je suis convaincu que les quatre avions du 11 Septembre étaient dotés d'un tel système en cours de validation secrète à l'époque, ce qui implique une totale intégration entre la CIA, la FAA, les compagnies aériennes concernées et leurs équipages volontaires, et les firmes aérospatiales concernées. Les manoeuvres du 11 Septembre étaient un cadre idéal pour une telle mission.
Un type comme Burlingame avait le profil idéal pour être le leader de cette mission. Il embarquait en prime une bonne partie des membres de l'équipe qui avait conçu le système. A mon avis, les détournement devaient être simulés et les avions revenir tranquillement à McGuire et Andrews. Le tout sans être inquiétés par les radars de la FAA et de l'AirForce qui étaient dans le secret de cette mission, et se sont tous fait doubler par les conjurés.
Maintenant, ils sont contraints au silence comme complices involontaires.


je penche aussi fortement pour cette thèse

joli boulot ..

Hors ligne

 

#9 27-02-2009 10:21:19

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Vous continuerez donc messieurs dans la même veine de votre logique indiscutable basée...sur des suppositions ... pour nous expliquer et nous montrer :

1) Pour le Pentagone ...montrez nous les preuves d'un crash aérien sur le facade ( fuselage, débris évidents d'avion, brulure de la pelouse et j'en passe ...) ainsi que les vidéos qui montrent bien entendu ce crash
2) Pour le crash de Shanksville ...là, c'est encore plus facile puisque d'avion ...il n'y a quasi aucune trace à cet endroit présumé du crash, ce qui pour le moins est carrément du domaine de la magie pure !

Pour moi, pas d'avion au pentagone, une arme de type missile ou drone. Shanksville. Vraisemblablement une destruction en vol par l'armée ( débris retrouvés à 13 km à la ronde semblant confirmer cette thèse mais à vérifier une fois encore)

Mais je suis comme vous : En fait, je n'en sais rien  à part que la version officielle est une jolie fable.

Pour le témoignage d'Obrien, d'ailleurs relevé dans le film Zéro, il me semble qu'elle dit que la manœuvre l'étonnait de la part d'un 757 ... si c'en était un ...*
Elle n'est pas affirmative pour dire que c'en était pas un, elle dit seulement que c'était dangereux dans ce cas de le piloter ainsi ...
* Je parle bien entendu du témoignage de O'brien ...pas de mon avis ...big_smile


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#10 27-02-2009 11:19:22

zig
Membre du forum
Date d'inscription: 24-09-2008
Messages: 716

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

suppositions , suppositoire , supo de Satan lol
tout est très proche tongue d ailleurs celons la 1 er vidéo neo con ses bien un supo qu ont voit , ses surement pour sa que des gens insistes bien pour que ceux supo finisse en 757  tongue


"La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout."            

Coluche

Hors ligne

 

#11 27-02-2009 12:44:22

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

zig a écrit:

suppositions , suppositoire , supo de Satan lol
tout est très proche tongue d ailleurs celons la 1 er vidéo neo con ses bien un supo qu ont voit , ses surement pour sa que des gens insistes bien pour que ceux supo finisse en 757  tongue

Ce que tu veux dire, c'est que de toute façon, on l'a dans le c** ? big_smile big_smile


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#12 27-02-2009 15:05:45

marco218
Membre du forum
Date d'inscription: 13-12-2008
Messages: 365

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

samaouste :
je dis que je suis d'accord pour un aéronef téléguider de là à en faire un 757 y a des limites!!.....


ce qui a percuter le pentagone? aucune idée mais "si" cela devait être un missile (propulsion à poudre pas de turboréacteur)  c'est une jolie bête vu les dégats... mais connaissons nous toutes les armes qui pourraient faire ce genre de degats? surement pas..

Hors ligne

 

#13 27-02-2009 17:04:51

sap
Membre de Soutien
Date d'inscription: 05-12-2008
Messages: 250

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Pour ma part, je suis d'accord pour dire que les dégats ne correspondent ni à un missile classique, ni à un avion de la taille d'un 757.

Peut être serait-ce un missile spécial (inconnu?) ou alors un avion plus petit qu'un 757 (genre jet privé, etc).


Forget everything you know, and open your eyes.

Hors ligne

 

#14 27-02-2009 22:03:26

samaouste
Date d'inscription: 22-02-2007
Messages: 2429

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

J'aimerais ...MMF que tu sois un peu moins méprisant car si tu veux, je sais faire aussi ce genre de chose ok?
Dans les deux cas, à toi d'expliquer ce que sont devenus les avions et surtout le vol77 Là, je crois que tu te trompes lourdement justement. C'est bien aux américains de nous montrer les débris de ces avions de manière formelle et indiscutable non? C'est justement entre autre parce qu'on ne voit rien qu'on est en droit de se poser des questions.
Pour ma part, si des films avaient été rendus publics sur le crash du pentagone où l'on y verrait le 757 s'y crasher, ce ne serait pas un blem pour moi.
Idem pour Shanksville ou rien ne démontre un crash sur les lieux
tenté de dire etc etc ...
Maintenant MMF, c'est la dernière fois que je prends des gants avec toi, donc tu mets ton mépris dans ta poche si tu veux continuer à débattre sinon je viendrais sur le même terrain et je n'y suis pas du tout manchot  crois moi!


"Ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant de votre propre vie, souffrant des mêmes maux. Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; ils ne consultent que leur propre intérêt et finissent toujours par se considérer comme indispensables"(...)  Déclaration Commune de Paris 1871

Hors ligne

 

#15 28-02-2009 11:39:23

Calixte
Invité

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Merci de revenir au sujet de ce fil sur le témoignage et la trajectoire en question  roll.

 

#16 14-11-2009 18:20:07

jp
Membre du forum
Date d'inscription: 15-04-2007
Messages: 140

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

je trouve ce fil très intéressant....tout colle mieux avec cette éventuelle prise à distance de l'avion....les témoins ont vus l'avion, le vol est bien parti avec ces pirates et passagers qui ont péris dans le crash, les simulations d'attentat ce jour là prennent sens....
j'aimerai savoir si cette version des faits est compatible avec la force que l'avion à du se coltiner pour se redresser sur le final, garder suffisement sa vitesse pour pénétrer/se consumer/disparaitre en quasi totalité dans le batiment...
le film des CIT et leur enquête sur les témoins, dont le dernier qui a vu un avion poursuivre son chemin au dessus du pentagone, serait une entreprise d'enfumage ?? il semble qu'il y ait une faille dans ce film, que les pro vo reprennent à coeur joie.....hmm , à propos d'un témoin situé à l'intérieur du batiment de la navy coté sud, qui aurait vu l'avion coté nord....
je dois dire que j'ai un peu de mal à suivre...

Hors ligne

 

#17 14-11-2009 23:52:19

SHA GUA DAN
Invité

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

@ MagicalMysteryFlights : tes hypothèses m'intéressent. Tu peux donc poursuivre... si le cœur t'en dit wink .

 

#18 15-11-2009 11:56:08

Winston
Membre Actif
Lieu: Annecy
Date d'inscription: 17-09-2006
Messages: 2083

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Samaouste, tu pourrais retrouver les sources de la "boite noire qui donnait mystérieusement un vol qui passe au dessus du pentagone" ????


"Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir." Albert Einstein

Hors ligne

 

#19 15-11-2009 12:16:05

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Samaouste est banni, d'après ce que j'ai lu hier.

Hors ligne

 

#20 15-11-2009 12:30:05

Tuff-Gong
Membre de Soutien
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 26-09-2009
Messages: 153

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

sap a écrit:

Pour ma part, je suis d'accord pour dire que les dégâts ne correspondent ni à un missile classique, ni à un avion de la taille d'un 757.

Peut être serait-ce un missile spécial (inconnu?) ou alors un avion plus petit qu'un 757 (genre jet privé, etc).

Que penser alors du témoignage du Général Subblenine , Commandant Muga , et les autres ?  Qui sont tous unanimes , a savoir .... ce n'est pas un Boeing qui a percuter le pentagone .

Sans l'affirmer , ils sous-entendent tous qu'un missile doit être la cause des dégâts .

Je tiens a félicité tous les membres du forum qui se décarcasse pour trouver LA véritable version des faits , je suis même en admiration devant le boulot qu'on fait certains d'entre vous .

Apres , je pense qu'au stade ou nous en sommes , avec toutes les "preuves" de toutes les inepties de la VO que les truthers ont mis en évidence , ce n'est pas une preuve (ou version) différente en plus qui feras avancer les choses .

Vous pouvait  faire les recherches que vous voulez , prouver par A+B qu'il n'y a pas eu de 757 sur le pentagone (c'est de toute façon évident) , et apres ...... ça change quoi ???

Tant qu'il ne se passera pas quelque chose d'inattendu , et tant que les médias feront corps avec les élites mondial , nous ne seront pas qu'est qui a frappé le pentagone !

Et toutes les enquêtes , toutes les hypothèses seront toujours contredite par une autre version , par un autre témoignage etc etc ....

Je crois en fait que , il est vain de vouloir absolument savoir se qui c'est réellement crashé sur le pentagone (et a Shanksville) , car çà ne changeras rien au problème .

L'important c'est "juste" de savoir que la VO est fausse .

Nous seront se qu'il c'est passer EXACTEMENT seulement le jour ou les auteurs seront démasquer et qu'ils avouerons les faits !

J'espère que vous ne m'en voudrez pas , a aucun moment je ne veut dénigrer votre boulot (énorme) , vous avez beaucoup de mérite , mais j'ai l'impression qu'on tourne en rond là .

Dernière modification par Tuff-Gong (15-11-2009 12:35:35)


" Seuls les plus petits secrets ont besoin d'etre protégés , les plus gros sont gardés par l'incrédulité publique "

Hors ligne

 

#21 15-11-2009 17:37:44

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Winston a écrit:

Samaouste, tu pourrais retrouver les sources de la "boite noire qui donnait mystérieusement un vol qui passe au dessus du pentagone" ????

http://pilotsfor911truth.org/pentagon.html


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#22 17-11-2009 01:23:05

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Merci pour ce travail assez pointu MMF.

J'ai peut-être loupé un truc, mais j'ai l'impression qu'il y a un biais dans les hypothèse de la deuxième trajectoire (celle du NTSB étant la première).

MMF part du principe que le point et l'angle d'arrivée sur le pentagone sont les mêmes que ceux du NTSB (tu reposes cette hypothèse sur les lampadaires ?).

Or les témoignages de la station service (enquête du CIT) très proches de l'avion qu'ils ont vu passer au nord de la station, sont formels et absolument convergents : il s'agit d'un boeing, et il est passé à basse altitude et vitesse modérée, au nord de la station, sans doute possible (de leur part).

En considérant ces témoignages, il est naturel d'envisager une autre "trajectoire d'arrivée" pour le deuxième objet volant (le boeing d'après les témoignages du CIT). Cette deuxième trajectoire (par le nord de la station service) induit alors une boucle beaucoup plus ample, plus compatible avec une manoeuvre de 757 (d'autre part, pilote automatique, ou téléguidé, ou manuel, la manoeuvre n'en reste pas moins chaotique si on considère le virage de la trajectoire supposée par MMF : le pilote automatique/télécommandé n'annule ni les limites structurelles de l'avion ni les contraintes et risques inhérents à la manoeuvre de haute volée dont il s'agit. Est-il concevable qu'un tel risque ait été pris ?*).

Ce que je suis en train de développer va bien sûr dans le sens de la théorie du fly over, donc de la trajectoire du NTSB représentant ce qui a percuté le pentagone (compatibles avec la nature directionnelle des dégâts internes des cercles extérieurs du pentagone), c'est pourquoi je dois répondre à l'objection naturelle : ce qui a percuté le pentagone aurait du être repéré par plus de témoins, et quid des lampadaires ?

1/ Les lampadaires. Je dois avouer que je suis assez surpris par le manque d'imagination à propos des lampadaires. Pourquoi faudrait-il que des équipes viennent les saboter fissa en venant sur place au même moment ? Non, des lampadaires ça se sabote à distance si on a fait ce qu'il fallait à l'avance (ça fait longtemps que ça se fait à Hollywood en tous cas). De plus l'histoire du taximan et du lampadaire indique qu'il faut se méfier de cette "preuve" de trajectoire constituée par les lampadaires.

2/ Les témoins. Là, j'avoue que je ne suis moi-même pas absolument convaincu par la possibilité de ce que je vais avancer, mais cela ne me paraît pas moins plausible qu'un avion télécommandé ou non qui effectue la manoeuvre nécessaire à la percussion du pentagone à cette vitesse étant donnée la faible hauteur de l'impact et la topologie du terrain sous la trajectoire finale :

Imaginez que vous êtes dans les environs, et qu'un petit projectile (disons de l'ordre de 10 mètres de long, maquillé de couleurs furtives et spécialement habillé en pseudo jet privé/avion militaire pour l'occasion) fait la manoeuvre indiquée par le NTSB à 800 km. Et que dans ces mêmes environs, et exactement au même moment, un énorme boeing 757 effectue une manoeuvre extraordinaire à basse altitude. Votre attention se porte sur quel projectile ? Je pense que le bruit du 757 et sa visibilité pourraient peut-être éclipser la manoeuvre du petit projectile, sauf pour les quelques témoins qui inévitablement ont pu voir un avion plus petit. Je vous invite aussi à vous remémorer la réaction des gens à new-york cet été quand un espèce de air force one a fait n'importe quoi à basse altitude.

D'autre part :

La boucle aurait eu pour fonction de permettre une synchronisation entre le pilotage du boeing (grande boucle), et le réglage en temps réel de la trajectoire/vitesse projectile destiné à percuter le pentagone (je veux dire qu'en ligne droite, le seul paramètre est la vitesse, alors qu'avec une boucle, on peut aussi ajuster la courbure, ce qui renforce l'adaptabilité de la manoeuvre, qui doit pouvoir gérer tout décalage de circonstance).
D'autre part dans cette hypothèse le boeing est la grosse diversion, donc ne doit pas apparaître trop près du missile**, d'où le décalage important entre les deux trajectoire, avec direction d'impact divergente à la clé (Nord-Est NTSB, Sud-Est boeing), mais simultanéité entre fly-over et impact.


Mais en plus de tout ça, je voudrais insister sur un point pour être certain de bien comprendre : MMF, tu est bien obligé d'ignorer complètement les témoignages de la station service et des autres témoins de l'enquête du CIT pour maintenir ton hypothèse, right ?

Enfin, MMF, plutôt que ton hypothèse, n'aurait-il pas été plus simple de niquer le personnel avec des bombes placées dans le pentagone et de percuter l'avion sur le dessus du pentagone, et à une vitesse inférieure, étant donnée la difficulté extrême de la manoeuvre nécessaire pour percuter à hauteur du sol (quasiment), et à cette vitesse, le pentagone avec un avion aussi gros ?***

Tout ce que je viens de dire comporte sûrement plein de conneries monumentales mais j'aimerais savoir ce que les plus informés en pensent. Merci.

*La question du risque est pertinente à mon avis, dans notre approche. Car nous sommes partagés par le fait que nous n'accordons pas la même plausibilité aux mêmes choses. Alors on peut se demander si le plus gros risque est que certains témoins aient vu le petit avion tandis que la majorité des témoins ont focalisé sur le plus gros, ou si le plus gros risque est que la manoeuvre imposée au boeing soit trop périlleuse et puisse mettre le plan en échec ? Je rappelle que l'aile frappée semble un objectif majeur de l'opération du 11 septembre, puisque les enquêteurs des 2000 milliards et leurs dossiers ont disparu suite à cette attaque, et que des bombes ont explosé au même moment à l'intérieur du pentagone. Il me semble (mais je ne suis sûr de rien), que cet objectif devait absolument être atteint par le projectile, pour intégrer harmonieusement l'opération pentagone dans cette folle journée d'avions tueurs.

**j'emploie le terme de missile pour faire simple, mais je n'y connais rien en technologie militaire. Je suppose ici que ce projectile non identifié est semblable à un avion susceptible de ne pas attirer l'attention. Couleurs furtives (genre bleu métalique ?), forme de jet ou d'avion militaire. En tous cas je n'exclue pas un projectile spécialement customisé (j'ai pas dit conçu) pour l'occasion, et dont la forme précise est donc potentiellement absente des manuels disponibles.

***Si on me demande pourquoi une telle diversion dans mon hypothèse au lieu de placer des explosifs directement dans les parties à faire sauter, je dirais que convaincre que des gens armés de cutters sont entrés dans le pentagone et ont posé des bombes auraient été un peu osé (si j'ose dire). De plus c'était une spéciale avions le 11 septembre, le menu du jour quoi. Cette diversion permettait donc d'intégrer le pentagone dans le thème du jour et faire passer ça plus facilement. Sauf que mon hypothèse ne nécessite pas une manoeuvre quasi irréalisable, voire irréalisable selon certains, pour un boein, entre autres pour des raisons de résistance de la structure même  de l'avion. Enfin il me paraît probable que cette manoeuvre a aussi servit à faire disparaître et passer pour morts certaines personnes de l'armée ou ex- ayant participé à l'opération (et se trouvant justement dans le AA77).

Dernière modification par galactic swan (17-11-2009 01:27:09)


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#23 17-11-2009 04:37:21

entada
Membre Actif Asso
Lieu: Les Abymes:Guadeloupe
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 3583

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

tu as tord MMF : on t'apprecie : et la "contreverse" est bien utile pour nous replonger dans les petits details comme tu le fais pour nous amener vers la vérité : c'est le but

Hors ligne

 

#24 17-11-2009 09:20:02

jp
Membre du forum
Date d'inscription: 15-04-2007
Messages: 140

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

dans l'hypothèse ou il s'agit bien d'une prise de commande à distance, avec avion qui rentre dans le pentagone....
aors le CIT et pilotfortruth s'entendent bien pour enfumer et compliquer l'affaire....tous deux concluent que l'avion n'est pas passé au dessus des lampadaires..... l'un à partir d'une nouvelle enquête sur des témoignages, et l'autre à partir de l'étude des données de la boite noire.....
à cette question de la boite noire, je me suis entendu répondre par des partisans de la vo que les piltots n'ont pas eu les mêmes fichiers que les "officiels" pour étudier les données de la boite noire.....
quelqu'un a t il des données la dessus ?

Hors ligne

 

#25 17-11-2009 09:26:23

jp
Membre du forum
Date d'inscription: 15-04-2007
Messages: 140

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

je précise que c'est j quirant qui prétend que les pilotsfortruth n'ont pas étudier les bons fichiers, eux disent que c'est le NTSB qui leur ont fourni les données....hmm

Hors ligne

 

#26 17-11-2009 12:01:22

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

entada a écrit:

tu as tord MMF : on t'apprecie : et la "contreverse" est bien utile pour nous replonger dans les petits details comme tu le fais pour nous amener vers la vérité : c'est le but

Désolé Entada mais je n'ai apprécié que moyennement le fait que MMF ait quasi systématiquement déformé mes propos lorsque nous nous sommes livrés à nos joutes. Cette faculté de faire dire à ses interlocuteurs ce qu'ils ne disent pas est une technique largement éprouvée par des auto-proclamés spécialistes qui sévissent sur des forums comme hardware.

Pour ma part, son petit numéro : ils font que de m'embêter et de mentir, donc, je ne viens plus sur le forum, cela ne m'amuse qu'un temps.

Donc, si MMF n'est pas capable de soutenir la contradiction de ses arguments, s'il ne peut pas, sans s'énerver, souffrir qu'on lui demande les sources et les gages d'authenticité de celles sur lesquelles il base sa théorie alternative ni qu'on le corrige quand il détourne les propos des témoins, comme ce fut le cas, alors effectivement, il est préférable qu'il ne fréquente plus ce forum. Il sera beaucoup plus en paix en développant sa théorie de son côté quitte à la soumettre après au forum ou à l'association, pour examen critique.

J'aimerais profiter de cette occasion pour demander à MMF quels témoignages parmi la centaine sur laquelle la théorie officielle se fonde infirme la trajectoire Nord soutenue par la dizaine de témoins du CIT? Tout en lui précisant directement que je ne suis pas nécessairement partisan de la thèse du survol développée par le CIT et Kropotkine dans son article http://www.reopen911.info/News/2009/11/ … imposture/


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#27 17-11-2009 12:15:09

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

charmord a écrit:

Pour ma part, son petit numéro : ils font que de m'embêter et de mentir, donc, je ne viens plus sur le forum, cela ne m'amuse qu'un temps.

Pour ma part, j'avais préparé une jolie réponse point par point à MMF, mais... je me suis ravisé, je l'ai supprimée de peur de me sentir coupable de son prochain état dépressif.

Dernière modification par Armageddon (17-11-2009 13:25:22)


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#28 17-11-2009 13:08:25

Calixte
Invité

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

charmord a écrit:

J'aimerais profiter de cette occasion pour demander à MMF quels témoignages parmi la centaine sur laquelle la théorie officielle se fonde infirme la trajectoire Nord soutenue par la dizaine de témoins du CIT? Tout en lui précisant directement que je ne suis pas nécessairement partisan de la thèse du survol développée par le CIT et Kropotkine dans son article http://www.reopen911.info/News/2009/11/ … imposture/

Merci d'en discuter sur le fil adéquat.

 

#29 17-11-2009 14:38:00

Tree-Tree
Membre du forum
Date d'inscription: 10-09-2008
Messages: 2760

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Les gens du CIT ont aussi pris en compte les autres témoignages dans leur analyse il me semble...

Hors ligne

 

#30 17-11-2009 15:28:52

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Personne ne se sent de répondre à mes interrogations dans mon long post précédents ? J'ai pensé que ce développement était intéressant, mais j'ai peut-être loupé trop d'éléments.

MMF, j'arrive assez tardivement pour ne pas avoir souffert les empoignades, aussi mon post est-il totalement dénué d'agressivité, et j'aurai aimé te lire en réponse. Sauf si tu trouves que je suis trop à côté de la plaque mais bon, je crois avoir su rester simple et faire preuve de bon sens.

Alors ?


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#31 17-11-2009 17:18:14

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

galactic swan a écrit:

1/ Les lampadaires. Je dois avouer que je suis assez surpris par le manque d'imagination à propos des lampadaires. Pourquoi faudrait-il que des équipes viennent les saboter fissa en venant sur place au même moment ? Non, des lampadaires ça se sabote à distance si on a fait ce qu'il fallait à l'avance (ça fait longtemps que ça se fait à Hollywood en tous cas). De plus l'histoire du taximan et du lampadaire indique qu'il faut se méfier de cette "preuve" de trajectoire constituée par les lampadaires.

Moi de même je me suis longtemps demandé ce qui a bien pu arrivé aux lampadaires. Mais... si jamais de la thermite a été activée à distance pour deux immeubles de 400 mètres, est-il possible que de la thermite ait été utilisée sur quelques poteaux aussi ? Je n'ai jamais vu cette hypothèse, mais pour moi elle tient debout.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#32 17-11-2009 18:02:39

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

kikujitoh a écrit:

galactic swan a écrit:

1/ Les lampadaires. Je dois avouer que je suis assez surpris par le manque d'imagination à propos des lampadaires. Pourquoi faudrait-il que des équipes viennent les saboter fissa en venant sur place au même moment ? Non, des lampadaires ça se sabote à distance si on a fait ce qu'il fallait à l'avance (ça fait longtemps que ça se fait à Hollywood en tous cas). De plus l'histoire du taximan et du lampadaire indique qu'il faut se méfier de cette "preuve" de trajectoire constituée par les lampadaires.

Moi de même je me suis longtemps demandé ce qui a bien pu arrivé aux lampadaires. Mais... si jamais de la thermite a été activée à distance pour deux immeubles de 400 mètres, est-il possible que de la thermite ait été utilisée sur quelques poteaux aussi ? Je n'ai jamais vu cette hypothèse, mais pour moi elle tient debout.

De le thermite ? trop visible...  pour les lampadaires, juste un peu de detcord. wink


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#33 17-11-2009 19:07:39

galactic swan
Membre du forum
Date d'inscription: 28-01-2009
Messages: 1056

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

C'est clair, pas besoin de thermite, mais faire tomber des lampadaires à distance en les ayant sabotés à l'avance, y a vraiment rien de sorcier là dedans, surtout quand on est en train de parler d'attaquer le pentagone. lol


"Il y aura toujours assez de lumière pour ceux qui désirent voir, et assez d'obscurité pour ceux ont une disposition contraire" Pascal
"Tout a des révolutions réglées, et l'obscurité se terminera par un nouveau siècle des lumières" Jean Le Rond D'Alembert.

Hors ligne

 

#34 17-11-2009 19:35:04

Calixte
Invité

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Si vous voulez parler des lampadaires roll, c'est ici http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4129 : merci.

 

#35 16-11-2013 18:11:21

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Remise en ligne de l'analyse du témoignage de Danielle O'brien

Ca ne concerne PAS les lampadaires....

http://s3.amazonaws.com/911timeline/200 … 02401.html
Interviews with Air Traffic Controllers Working During the September 11th Terrorist Attacks
Interviews des contrôleurs aériens en activité pendant les attaques terroristes du 11 Septembre

by Brian Ross and Tom Jarriel, ABC News - 20/20_October 24, 2001 _[transcript]
Par Brian Ross et Tom Jarriel (transcription)

(……) BRIAN ROSS reporting:(VO)
It has taken six weeks, but air traffic controller Danielle O'Brien is now ready to talk about her September 11th.
Cela a demandé six semaines, mais la contrôleuse de trafic aérien Danielle O’Brien est maintenant prête à parler de « son » 11 Septembre.

Ms. O'BRIEN: And that particular day I was assigned to the radar room.
Et pile ce jour-là j’étais de service dans la salle radar.

(…….)ROSS: (VO) At the Dulles tower, Danielle O'Brien also saw the TV pictures from New York and headed back to her post, now to help other planes quickly land.
A la Tour de Dulles, Danielle O’Brien aussi a regardé les images de TV de New York,  puis elle regagna son poste pour aider les autres avions à atterrir rapidement.


Ms. O'BRIEN: We started moving the planes in as quickly as we could. Then I noticed the aircraft. It was an unidentified plane to the southwest of Dulles moving at a very high rate of speed. I had literally a blip and nothing more. I slid over to the controller on my left, Tom Howell, and I asked him, 'Do you see an unidentified plane there southwest of Dulles?' And his response was, 'Yes. Oh, my gosh, yes! Look how fast he is.'
Nous commencions à router les avions aussi rapidement que possible. Et à ce moment j’ai remarqué l’avion. C’était un avion non-identifié au sud-ouest de Dulles, se déplaçant à très haute vitesse. J’avais littéralement un Bip et rien de plus. Je me suis tournée vers le contrôleur à ma gauche, Tom Howell, et je lui ai demandé : « Est-ce que tu aperçois un avion non-identifié par là, au sud-ouest de Dulles ? », et il m’a répondu : « Oui, oh bon sang oui ! Regarde comme il va vite. »


Mr. TOM HOWELL: And then I said, 'Oh, my, god. It looks like he's headed to the White House.' I started yelling, 'John! John! We've got a target headed right for the White House.'
Et là j’ai dit : « Oh mon Dieu ! On dirait qu’il se dirige vers la Maison Blanche. J’ai commencé à crier : “John ! John ! (John Carr, superviseur, patron de la Tour de Dulles) Nous avons un contact qui se dirige droit vers la Maison Blanche! »

ROSS: (VO) A representation of the FAA radar scope, based on information obtained by 20/20, shows the plane headed straight for what is known as P-56, Prohibited Air Space 56, which covers the White House and the Capitol, at a speed of about 500 miles an hour with no radio contact whatsoever.
Une image du scope radar de la FAA, basé sur des informations obtenues par 20/20 (émission ABC), montre que l’avion se dirigeait droit vers ce qui est connu comme P-56, l’espace aérien interdit 56, qui couvre la Maison-Blanche et le Capitole, et à une vitesse d’environ 500 miles par heure (800 km/h), sans contact radio d’aucune sorte.

NOTA:  Ce commentaire célèbre de Danielle O’Brien est cité partout mais pas sur ce transcript, il se situe en général entre la déclaration de Tom Howell et l’estimation de distance à 12 Miles:

“The speed, the maneuverability, the way that he turned, we all thought in the radar room, all of us experienced air traffic controllers, that that was a military plane. You don't fly a 757 in that manner. It's unsafe."
« La vitesse, la manoeuvrabilité, la façon dont il virait, nous pensions tous dans la salle radar, tous étant des contrôleurs aériens expérimentés, que c’était un avion militaire. On ne pilote pas un 757 de cette façon. C’est dangereux. »

(OC) Was he on a normal flight approach of any kind?
Suivait-il une quelconque approche normale de vol?

Ms. O'BRIEN: Not at all.
Pas du tout.

ROSS: Full throttle?
Plein gaz ?

Ms. O'BRIEN: Full out.
Totalement

ROSS: How far out was that plane?
De combien était-il éloigné ?

Ms. O'BRIEN: Between 12 and 14 miles. John, our supervisor, relayed verbatim. 'OK, he's 12 miles west, he's moving very fast eastbound. OK guys, where he is now? Eleven miles west.'
Entre 12 et 14 Miles (19 à 22,5 km), notre superviseur, John, pris la parole : « OK, il est à 20 km à l’ouest et se dirige rapidement vers l’est. OK les gars, où est-il maintenant ?  11 miles ouest (17,5 km). »

And it was just a countdown. Ten miles west, nine miles west. Somewhere right in this vicin--in this time frame, our supervisor picked up our line to the White House and started relaying to them the information. 'We have unidentified very fast-moving aircraft inbound toward your vicinity, 8 miles west.'
Et ce fut le décompte : » 10 miles ouest (16km), 9 Miles ouest (14,5 km) ». A peu près à cette distance, à ce moment-là, notre superviseur pris la ligne avec la Maison-Blanche et commença à leur transmettre l’information.
« Nous avons un avion non-identifié se déplaçant très rapidement à l’intérieur de votre voisinage, 8 Miles ouest (12,8 km).


ROSS: (VO) Vice President Cheney was rushed to a special basement bunker.
Le Vice-Président Cheney fut alors pressé vers un bunker spécial en sous-sol.

Ms. O'BRIEN: Seven miles west.
7 Miles ouest (11,2 km)

ROSS: White House staff members were told to run away from the building.Unidentified Police Officer: (From news footage) You guys please, all the way Eighth Street, please.
Le personnel de la Maison Blanche se voit ordonné d’évacuer le bâtiment. Un officier de police non-identifié leur dit (d’après une video de news) : « S’il vous plait, tout le monde en direction de la Huitième Rue »

Ms. O'BRIEN: And it went six, five, four, and I had it in my mouth to say three and all of a sudden the plane turned away. In the room it was almost a sense of relief. 'This must be a fighter. This must be one of our guys sent in--scrambled to patrol our Capitol and to protect our president.' And we sat back in our chairs and breathed for just a second. In the meantime, all of the rest of the planes are still flying and we're taking care of everything else. And the plane turned back. He continued in the right-hand turn, made a 360 degree maneuver.

Et ça a continué : Six (9,6 km), cinq (8 km), quatre (6,4 km), et j’allais dire trois(5 km) quand soudainement l’avion a tourné en s’éloignant (de la Maison-Blanche, NdT). Dans la pièce, c’a a été comme un soulagement. « Ca doit être un chasseur, ça doit être un de nos gars envoyé en alerte pour patrouiller vers le Capitole et protéger notre Président ».
Nous nous somme rassis sur nos sièges et avons respiré une petite seconde.
Pendant ce temps, nos avions poursuivaient leurs vols et nous avions à tout surveiller. Et l’avion s’en retournait. Il continua son virage à droite en effectuant une manœuvre de 360°.


ROSS: A big loop?
Une grande boucle ?

Ms. O'BRIEN: Correct. And we're telling the supervisor, 'He's turning back in, he's turning back eastbound.'
Exactement. Et nous avons dit au superviseur : « Il retourne vers l’est !».

Mr. HOWELL: Then the turn kept going. And that's when I think I yelled to John. I said, 'Oh, my God, John, he's coming back.
Alors, il continua son virage. Et c’est là que je pense avoir crié à John : « Oh mon Dieu ! Il revient ! ».

Ms. O'BRIEN: We lost radar contact with that aircraft. And we waited, and we waited. And your heart's just beating out of your chest. And then the Washington National controllers came over our speakers in our room and said, 'Dulles, hold all of our inbound traffic, the Pentagon's been hit.' I remember seeing folks gasping. I think I remember a couple expletives.
Nous perdimes le contact radar avec cet avion. Puis nous avons attendu, attendu. Avec le cœur battant dans la poitrine. Et ensuite,  les contrôleurs de l’aéroport National de Washington (Reagan) on communiqué dans nos hauts-parleurs de la pièce pour nous dire : « Dulles, interrompez tout votre trafic entrant, le Pentagone a été frappé ! ».
Je me rappelle avoir vu des collègues le souffle coupé, et deux proférer des jurons.

(…)

Note du traducteur:
Ici nous avons 3 phrases clés pour comprendre la trajectoire:
1- « Il retourne vers l’est !"
2-"Oh mon Dieu ! Il revient !"
3-"Nous perdimes le contact radar avec cet avion"
Après avoir viré vers le Potomac (Ce qui n'est pas dit explicitement dans le témoignage, mais l'hypothèse de virer à droite pour éviter le centre de Washington en suivant le Potomac parait logique), l'avion effectue une boucle puisque les contrôleurs constatent qu'il "retourne vers l'est" puis qu'il "revient".
Il revient vers sa direction initiale qui était la zone P56.
Suivant une telle boucle à rayon "raisonnable" à haute vitesse, l'avion retrouve sa direction initiale vers la Zone P56 vers Bailey Crossroads, comme la trajectoire NTSB du vol77, ce qui me fait conclure à une convergence des deux trajectoires dans cette zone.
C'est  également dans cette zone qu'ils perdent le contact radar. Ce qui me conduit à penser qu'il suivait une trajectoire proche de celle du vol 77 en sortie de boucle, et à une altitude suffisamment basse pour être perdu par le radar de Dulles.

Copyright 2001 American Broadcasting Companies, Inc.
FAIR USE NOTICE: This site contains copyrighted material the use of which has not always been specifically authorized by the copyright owner. We are making such material available in our efforts to advance understanding of criminal justice, political, human rights, economic, democracy, scientific, and social justice issues, etc. We believe this constitutes a 'fair use' of any such copyrighted material as provided for in section 107 of the US Copyright Law. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, the material on this site is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes. For more information go to: http://www.law.cornell.edu/uscode/17/107.shtml. If you wish to use copyrighted material from this site for purposes of your own that go beyond 'fair use', you must obtain permission from the copyright owner.


Commentaires MMF:
La première question que je me pose est: Quelle était la trajectoire exacte de cet avion?
Elle ne semble pas coller avec celle du vol 77 telle que rapportée par le NTSB. Voyons voir plus en détails. On peut donner un début de réponse en pointant des détails importants du témoignage, et en effectuant une analyse sur les distances évoquées, leur décompte et l'origine géographoique de ce décompte:

Quelle est l’origine du décompte des distances dans le témoignage ? Dulles Airport et/ou la Maison-Blanche ?

_L’avion est d’abord remarqué au sud-ouest de Dulles. O’Brien précise une distance de 12 à 14 miles, soit une vingtaine de kilomètres. Est-ce par rapport à Dulles ? Ce serait logique, car à ce moment, personne n’a encore dit qu’il allait droit sur la Maison-Blanche.
_Par la suite, après la remarque de Tom Howell, la distance de l’avion est clairement décomptée par rapport à la Maison-Blanche au furs-et-à-mesure qu’il s’en rapproche.

_Cependant, la chronologie employée laisse penser que les distances ont été « traduites » en distance/Maison-Blanche depuis le début de l’observation, et ce pour les besoins du témoignage :
Il n’y a pas de discontinuité entre la première estimation de Danielle O’Brien (12-14 Miles), puis la déclaration du superviseur John Carr (11 Miles), le décompte commun (10, 9), l’appel d’avertissement de Carr à la Maison Blanche (8 Miles, celle-là est clairement décomptée depuis ce point), et enfin le décompte final de Danielle O’Brien (7,6,5, 4).

Il est donc intéressant d’estimer à quelles distance de Dulles se trouvait l’avion lors de la première observation. Et également de comparer avec les trajectoires fournies par le NTSB.
_Le point F de la trajectoire NTSB pourrait correspondre, car il est au sud-ouest de Dulles.

Trajectoire NTSB :http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308084619599093282230.jpg

J’ai tracé sur une carte de la région la portion finale de la trajectoire NTSB depuis le point F jusqu’au crash sur le Pentagone.C’est la courbe bleue.

MAP1 : http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085018599093282255.jpg

Mais si on examine les distances entre le point F et Dulles, puis avec la Maison-Blanche, on s’aperçoit vite que ce point apparemment bien placé au sud-ouest de Dulles se situe bien plus loin que les distances annoncées dans le témoignage :
Point F <-> Dulles :             22 Miles et non pas de 12 à 14.
Point F <-> Maison-Blanche :    40 Miles
En outre, cette trajectoire n’est jamais en direction de la Maison-Blanche, sauf au point marqué Point Tangent, lequel se situe de toute façon à 17 Miles de la Maison-Blanche.

MAP2: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085123599093282259.jpg

On peut légitimement se demander si le témoignage de Danielle O’Brien et de ses collègues Howell et Carr décrit le même avion que la trajectoire publiée par le NTSB. Visiblement pas.
Alors, quelle aurait du être la trajectoire de l’avion que décrit le témoignage ? De façon générale, il s’agit d’un avion filant droit sur la zone P56, et ce depuis le début de l’observation

"Une image du scope radar de la FAA, basé sur des informations obtenues par 20/20 (émission ABC), montre que l’avion se dirigeait droit vers ce qui est connu comme P-56, l’espace aérien interdit 56, qui couvre la Maison-Blanche et le Capitole, et à une vitesse d’environ 500 miles par heure (800 km/h), sans contact radio d’aucune sorte."

Admettons que l’avion ait été détecté effectivement au sud-ouest de Dulles, à environ 14 miles de la tour. Ce sera notre Point Zéro. Il se situe à 32 miles de la Maison-Blanche.
"ROSS: De combien cet avion était-il éloigné ? Ms. O'BRIEN: Entre 12 and 14 miles. (..)"

MAP3: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085240599093282286.jpg

Ensuite, admettons qu’il passe aux environs de notre Point Tangent et se dirige vers la Maison Blanche. Mesurons à quel endroit se situe la distance maxi de 14 miles à la Maison-Blanche.

MAP4: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085451599093282303.jpg

Cela nous donnera un temps entre la première détection et ce qu’on peut estimer être la prise de conscience qu’il va droit sur la Maison-Blanche et le début du décompte des distances par rapport à cette référence.
On notera que ce « Point 14M » est déjà au sud-est de Dulles, au niveau de Fairfax, et que la trajectoire observée commence clairement à diverger d’avec celle du NTSB.

"Entre 12 et 14 Miles (19 à 22,5 km), notre superviseur, John, pris la parole : « OK, il est à 20 km à l’ouest et se dirige rapidement vers l’est. OK les gars, où est-il maintenant ?  11 miles ouest (17,5 km). »"

Par la suite, cette divergence s’accentue : Si on observe les points de distance du décompte de distance du témoignage, plus rien ne colle avec la trajectoire NTSB. En particulier, le point à 8 miles où Carr avertit la Maison-Blanche (Falls Chuch) est clairement en dehors de la courbe.

MAP5: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085557599093282311.jpg


"Et ce fut le décompte : » 10 miles ouest (16km), 9 Miles ouest (14,5 km) ». A peu près à cette distance, à ce moment-là, notre superviseur pris la ligne avec la Maison-Blanche et commença à leur transmettre l’information.
« Nous avons un avion non-identifié se déplaçant très rapidement à l’intérieur de votre voisinage, 8 Miles ouest (12,8 km)".

"Et ça a continué : Six (9,6 km), cinq (8 km), quatre (6,4 km), et j’allais dire trois(5 km) quand soudainement l’avion a tourné en s’éloignant (de la Maison-Blanche, NdT)."

On remarque aussi que le point de départ du virage décrit par le témoignage, à 3 miles de la Maison-Blanche, n’a rien à voir avec la zone de Bailey Crossroads, où débute la trajectoire en boucle du NTSB.
Ce départ en virage à droite, qui a tant soulagé les contrôleurs FAA de Dulles, se situe à Arlington, au nord du cimetière, et du coup, la courbe qui s'ensuit s’éloigne de la Maison-Blanche plonge plein sud vers le Potomac.

Nota: Cette courbe est en tireté blanc sur l'image au-dessus, et est la spirale en trait plein jaune sur l'image ci-dessous.

"Nous nous somme rassis sur nos sièges et avons respiré une petite seconde. Pendant ce temps, nos avions poursuivaient leurs vols et nous avions à tout surveiller. Et l’avion s’en retournait. Il continua son virage à droite en effectuant une manœuvre de 360°.
ROSS: Une grande boucle ?
Ms. O'BRIEN: Exactement. Et nous avons dit au superviseur : « Il retourne vers l’est !».
Mr. HOWELL: Alors, il continua son virage. Et c’est là que je pense avoir crié à John : « Oh mon Dieu ! Il revient ! »."


Après son virage surprise, l'avion mystère va donc revenir vers Washington, en décrivant une boucle, orientée vers sa droite, comme celle de la trajectoire NTSB, mais notablement décalée vers l’est.

MAP6: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308085640599093282318.jpg

Mais il ne s’agit pas du tout du même avion qu'un paisible avion de ligne: Le virage à droite nécessaire pour dégager des environs de la Maison-Blanche est ici une courbe de 3500 m de rayon, ce qui parait un minimum à 800 km/h, où l’avion sera incliné à 55° avec un facteur de charge de 1,8. C'est à mon avis ce genre de virage qui a motivé le célèbre jugement de Danielle O'Brien sur le fait qu'on ne pilote pas un B757 comme ça. On est bien de son avis.

Cet « autre avion », plus rapide et plus maniable qu’un B757, est-il celui qu’aurait aperçu, sans l’identifier, le pêcheur Steve Chaconas ? Ne serions-nous pas en présence d'un second avion effectuant une autre trajectoire?
Après avoir traversé le Potomac, l'avion "qui revient" doit nécessairement repasser non loin de la trajectoire "NTSB" du premier avion (mon opinion: Le B757 du "vrai-faux vol77), et la couper vers le sud tout en perdant de l'altitude.

"Nous perdimes le contact radar avec cet avion. Puis nous avons attendu, attendu. Avec le cœur battant dans la poitrine. Et ensuite,  les contrôleurs de l’aéroport National de Washington (Reagan) on communiqué dans nos hauts-parleurs de la pièce pour nous dire : « Dulles, interrompez tout votre trafic entrant, le Pentagone a été frappé !".

Un point de rencontre possible serait l'étonnant centre secret de Huntley Meadows et ses antennes de communication. serait-ce un "Waypoint", une dernière balise du système de contrôle des conjurés avant la trajectoire finale?

Ensuite les deux avions sont assez bas pour échapper aux radars, mais nous savons qu'ils "revenaient". De concert?
Mon opinion est que ce second avion mystère a joué un rôle très important dans la prise de contrôle du B757 par les conjurés, et que le témoignage de Danielle O'Brien est une tentative d'évocation de cet avion, car les contrôleurs de Dulles n'avaient manifestement pas le droit de parler du B757 en mission "confidentielle défense".

MAP7: http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308091130599093282436.jpg

Une importante controverse existe depuis le début sur l’existence de cette spirale passant par Washington et le Potomac.
Un second avion qui aurait d'abord piqué droit sur la zone P-56 avant de virer à 3 miles de la Maison-Blance, pour finalement rejoindre le premier, celui qui avait tourné brutalement à Bailey Crossroads? Ce dernier, à priori le vol77 (mon opinion), si il avait continué sur sa grande courbe, semblait se diriger vers la zone d'Andrews AFB. Curieux comme destination .......sauf si le B757 devait rejoindre Andrews AFB en mode automatique pour y achever sa mission de vrai-faux détournement.

http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/08//090308091200599093282456.jpg

En jaune la trajectoire du second avion, inattendu, inconnu, la trajectoire décrite par O'Brien.
En bleu la trajectoire NTSB, qui pourrait correspondre au vol77, après le détournement par les comploteurs de sa trajectoire en automatique vers Andrews AFB. Il me parait possible que le second avion jaune ait manoeuvré pour isoler en permanence le bleu de son contrôle de mission d'Andrews AFB (mon hypothèse).

Nous sommes donc en présence de plusieurs trajectoires distinctes. Nous en connaissons au moins deux:

1-L'une, la plus connue, celle du NTSB, se dirige vers le sud de Washington le long d'une grande courbe à droite, et soudainement, au niveau de Bailey Crossroads, en vue du Pentagone, tourne à droite et réalise une boucle fermée qui passe par Alexandria (son point le plus au sud étant à Huntley Meadows Park ), et revient au même point (Bailey Crossroads) environ 2000 mètres plus bas.

http://www.rense.com/1.imagesH/gafbmap.jpg

2-La seconde, souvent évoquée dans diverses enquêtes privées http://www.rense.com/general76/wdb.htm, par exemple), se dirige vers le centre de Washington, tourne très sec à droite un peu avant la Maison Blanche, suit le Potomac vers le sud, le traverse,  et continue la boucle à droite, rejoignant la première aux environs de Huntley Meadows Park pour se confondre avec elle en se rapprochant du Pentagone.

http://www.rense.com/1.imagesH/gafmap.jpg

Egalement cette étrange déclaration du porte-parole de la Maison-Blanche, Ari Fleisher, commentant la trajectoire de la V.O., dans un article de CBS News du 21 Septembre 2001 :

"That is not the radar data that we have seen," Fleischer said, adding, "The plane was headed toward the White House."
Ce ne sont pas les données radar que nous avons vu, l’avion se dirigeait vers la Maison-Blanche.”

Les données radar dont parle Fleisher seraient-elles celles qui correspondraient au témoignage de Danielle O’Brien, et non pas à la boucle publiée par le NTSB, une indication de plus que la trajectoire NTSB montre « autre chose ».

Si il y a bien eu un Boeing 757 passant par la trajectoire 1 du NTSB, une série de questions émergent :

1-Si un B757 AA vol 77 est bien passé par ce chemin, quel était ce second avion plus rapide et plus maniable, et quel était son rôle ?

2-Pourquoi a-t-il tant effrayé les contrôleurs de Dulles, alors que le comportement du vol77, tout aussi anormal, n’est absolument pas mentionné. Pourtant, ils ne peuvent pas ne pas l’avoir repéré, lui-aussi. Qui ment ?

3-La remarque de Danielle O’Brien, « La vitesse, la manoeuvrabilité, la façon dont il virait, nous pensions tous dans la salle radar, tous étant des contrôleurs aériens expérimentés, que c’était un avion militaire. On ne pilote pas un 757 de cette façon. C’est dangereux. », qui a été citée à l’infini hors de son contexte pour prouver que la spirale effectuée par le Boeing 757 était impossible, se trouve en fait décrire le comportement de ce second avion. Comment se fait-il que personne n’ait remarqué cette contradiction depuis 2001 ?

Et là, nous avons deux remarques :

1-Pourquoi les premières contestations de la version officielle ont-elles tenté de prouver qu'il n'y avait pas d'avion lors de cette attaque du Pentagone en alléguant que cette spirale du NTSB était impossible pour un 757 alors que nous savons aujourd'hui qu'elle est techniquement possible pour cet avion? Serait-ce une désinformation maligne injectée dans le mouvement contestataire?

2-L'allusion de Danielle O'Brien sur le comportement de vol dangereux pour un 757 est ambigüe:
_Comment un avion allant tout droit vers la Maison-Blanche peut-il en même temps décrire des virages jugés dangereux ? La réponse plausible est que le virage effectué au dernier moment avant la Maison Blanche est brutal et doit nécessairement dégager la zone rapidement: A 800 km/h, ça représente une inclinaison à plus de 50° et plus de 2G. La suite de la spirale semble également très rapide et ne convient pas en effet à un B757.
_De plus, cette remarque, toujours attribuée à la spirale du B757, se situe chronologiquement entre la remarque de Howell sur le cap vers la Maison-Blanche et le début du décompte des distances, donc bien avant le virage à droite de Bailey Crossroads et la spirale.
L'avion qu'elle décrit tourne bien plus près de la Maison Blanche, et n'est pas celui de la trajectoire "NTSB".

Alors, quelle est la vraie trajectoire du Boeing 757 ? Il n’existe aucune preuve pour ou contre la réalité de cet avion et de sa trajectoire.
Que représente cette seconde trajectoire décrite par le témoignage des contrôleurs de Dulles ?
Il n’existe aucune preuve du passage d’un second avion, mais un certain nombre d’indices suggèrent sa réalité, comme le témoignage de Steve Chaconas.
Et le fait que plusieurs témoins de la scène du Pentagone disent avoir vu passer un avion du genre business jet, et plutôt du côté du cimetière d'Arlington, au moment ou la grande majorité des témoins a vu passer un avion de ligne, près de l'Annexe de la Navy et du côté de Columbia Pike.

C'est ce second avion et non pas le vol77, qui a effrayé les contrôleurs.
Parce qu'il allait vers la Maison Blanche, et pas vers le Pentagone.
Parce qu'il volait de façon évoquant plus un avion militaire qu'un avion de ligne.
Parce que visiblement il n'était pas prévu dans les exercices.

Ce qui donne à penser que le vol 77 était prévu dans les exercices, lui, et que c'est pour cela qu'il a pu, comme ses 3 autres congénères, passer à travers les mailles du filet.

"Do the orders still stand? Of course!"

Le second avion, lui,était visiblement inattendu et très inquiètant. Il aurait pu à mon sens être l'avion pirate de guidage du vol77, mené par les comploteurs, et qui semble s'interposer entre la base d'Andrews et le vol 77: Brouillage des communications, pour un pilotage à distance ou une modification à distance du programme automatique de vol? C'est mon hypothèse.

Si les deux trajectoires se sont possiblement rejoint vers le centre de Huntley Meadows, ce ne serait peut être pas un hasard, c'était voici quelques années un centre très secret sur lequel il n'était pratiquement pas possible d'avoir des infos.
[img]http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/22//1311220902385990911757286.jpg[/img]

Aujourd'hui c'est officiellement un centre USCG Navigation Center (US Coast Guards), ce qui n'était pas indiqué voici trois ou quatre ans.
[img]http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/22//1311220856085990911757281.jpg[/img]

C'est un centre des Coast Guards qui participe au programme NAVCEN. Ce programme s'occupe de navigation par satellite (tiens tiens) avec comme centre de gravité le GPS (tiens donc! Un autre hasard?).
[img]http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/22//1311220905205990911757299.jpg
[/img].

Si NAVCEN était (volontairement ou pas) dans le coup, ces gens devaient bosser avec l'organisme SPAWAR de la Navy à SanDiego (Organisme qui s'occupe de communications et contrôle de traffic par satellite, dont GPS, à San Diego, où s'est trouvé un moment Hanjour....) sur lequel j'ai vainement tenté d'attirer l'attention sur ce forum. Par contre, si SPAWAR a trempé dans le complot, ça a pu ainsi attirer l'attention de l'ONI (Office of Naval Intelligence) qui avait du flairer quelque chose de louche.

D'où l'élimination bizarre de ce service de renseignements de la Navy lors de l'attaque sur le Pentagone. Sans doute une urgence, liée aux découvertes des analystes du budget. On tient peut être là le vrai mobile de l'attaque dans cette zone du bâtiment.
[img]http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/22//1311220911565990911757312.jpg[/img]

Retour maintenant à notre analyse du témoignage:

Est-ce là, au-dessus de ce centre, que l'avion "jaune" a injecté (au sens électronique et informatique) au "bleu" les coordonnées et instructions finales nécessaires à l'approche finale, comme un programme de vol pour impact "façon Tomahawk"? C'est mon opinion.
Le programme WAAS avec augmented GPS était sous essais "civils" non-publics avec Raytheon comme responsable entre 2000 et 2003.
Un tel centre NAVCEN participant au programme GPS, pile sur la trajectoire du vol77 détourné, où l'autre avion qui a fait si peur aux contrôleurs de Dulles pourrait bien avoir rejoint le premier. Quelle imagination MMF, tout de même! On croirait de la science-fiction. Les USA sont le pays par excellence de la science-fiction. smile

Cet avion à la trajectoire "jaune-bis" a-t-il suivi le vol 77 jusqu'au Pentagone en tant que "Chase Plane" de contrôle? Je pense que oui.
Alors est-il l'avion de type business jet aperçu par quelques témoins, passant par le cimetière d'Arlington et fuyant au ras des toits au moment de l'impact du B757? Une question que je me pose...je pense que oui (mon opinion). Ressemblait-il à ceci (Gulfstream GIII)?

http://www.airplane-pictures.net/images/uploaded-images/2008-3/20/12121.jpg
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/92/Gulfstream_C-20H_USAF_00300.jpg

Ce type d'avion parfois utilisé déjà à l'époque comme plate-forme de contrôle électronique était l'ancêtre de celui-ci, l'Astor de Raytheon (toujours les mêmes noms dans cette histoire, il faudrait ajouter NAVCEN et surtout SPAWAR):
http://www.airforce-technology.com/projects/astor/images/astor_10.jpg

La high-tech est la clé de ces évènements , sans elle on ne peut rien y comprendre.

Refs Citations:
Washington flight controllers are watching Flight 77’s radar blip. Just before radar contact is lost, FAA headquarters is told: “The aircraft is circling. It’s turning away from the White House.” [USA TODAY, 8/13/2002] Then the blip disappears (see 9:34 a.m. - 9:37 a.m. September 11, 2001). Its last known position is six miles from the Pentagon and four miles from the White House. The plane is said to be traveling at around 500 mph, or a mile every seven seconds. [CBS NEWS, 9/21/2001; NEWHOUSE NEWS SERVICE, 1/25/2002; USA TODAY, 8/13/2002; ABC NEWS, 9/11/2002]

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (27-04-2014 16:36:27)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#36 23-11-2013 16:51:42

Gwem0n
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-11-2013
Messages: 4

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Très intéressant MMF, cet avion à la trajectoire en jaune a pu décoller de Tri State Walker Long Field au moment ou le vol 77 passait juste au dessus de lui et le suivre comme un fantôme pour échapper aux radars. Ce tout droit sur la maison blanche suivi du virage serré n'était peut être qu'une diversion pour attirer l'attention sur lui au moment un le vol 77 déviait de sa trajectoire officieuse. Et c'est peut être de lui dont parle le sergent Lagasse dans la célèbre enquête du CIT.

Hors ligne

 

#37 23-11-2013 18:21:29

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Gwem0n a écrit:

Très intéressant MMF, cet avion à la trajectoire en jaune a pu décoller de Tri State Walker Long Field au moment ou le vol 77 passait juste au dessus de lui et le suivre comme un fantôme pour échapper aux radars. Ce tout droit sur la maison blanche suivi du virage serré n'était peut être qu'une diversion pour attirer l'attention sur lui au moment un le vol 77 déviait de sa trajectoire officieuse. Et c'est peut être de lui dont parle le sergent Lagasse dans la célèbre enquête du CIT.

Il peut avoir décollé de plein d'endroits, et de façon très discrète au sein du grand maelstrom des exercices aériens de ce jour-là. Il avait peut-être même une mission dans les exercices, qui lui servait de couverture, les conspirateurs en avaient les moyens.

Je pense que le passage du vol77 au-dessus de Tri-State, pile aligné sur la piste, n'était pas fait pour camoufler un quelconque décollage d'un autre avion, mais que cet aéroport a simplement servi de "waypoint" , ou balise, au système de retour en automatique de la mission "Home Run" que le B757 était en train d'accomplir.

Ce système de retour en automatique (mon hypothèse), lancé suite au vrai-faux détournement (le virage à 180° avec transpondeur off et silence radio), et basé sur le système WAAS de Raytheon, avait certainement besoin d'un référentiel spatial (point de départ, altitude, vitesse, cap) pour calculer le chemin de retour vers la base de contrôle (Andrews, mon opinion).

EDIT
Sinon, ce second avion avait peut être une mission de diversion, c'est à envisager en effet. Avait-il besoin du camouflage du B757 jusqu'au point où il se serait dévoilé aux contrôleurs de Dulles?
C'est bien ainsi que tu vois les choses, n'est-ce pas? C'est vrai qu'un tel avion " bizjet gris souris" sur un aéroport régional n'attirerait guère l'attention, et pourrait ainsi se synchroniser avec le B757. D'un autre côté, il valait mieux qu'il ne se montre à personne, et aux USA, on peut décoller de plein de pistes privées. Et même d'un aérodrome militaire avec une bonne "vrai-fausse" mission comme couverture.


Il me semble quand même, qu'il pouvait avoir pour rôle le déclenchement du programme pirate, puis le monitoring du détournement électronique, faut voir. Là on spécule.

Et en effet, je pense que c'était le petit avion vu par des témoins.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (23-11-2013 22:31:29)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#38 23-11-2013 20:30:15

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Très interessante analyse MMF. Dommage que cela reste sur le forum, tu devrais créer un petit site sur lequel tu référencerais tes différentes analyses.

MMF a écrit:

Il n’existe aucune preuve du passage d’un second avion, mais un certain nombre d’indices suggèrent sa réalité, comme le témoignage de Steve Chaconas.
Et le fait que plusieurs témoins de la scène du Pentagone disent avoir vu passer un avion du genre business jet, et plutôt du côté du cimetière d'Arlington, au moment ou la grande majorité des témoins a vu passer un avion de ligne, près de l'Annexe de la Navy et du côté de Columbia Pike.

J'avais répertorié plusieurs éléments dignes d'intérêt (que je dois toujours terminer d'analyser) qui peuvent alimenter cette interessante piste du second avion, à savoir :

Des témoignages indiquant un plan de vol différent de l'aéronef : http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 49#p264449

Des témoignages indiquant la présence d'un second aéronef : http://forum.reopen911.info/t15462-des- … ronef.html

Des témoignages indiquant un avion de petite taille : http://forum.reopen911.info/t15463-des- … aille.html

A noter que le vol 77 est semble-t-il le seul à avoir eu le droit à un "lockout" :

9:05 a.m. September 11, 2001: American Airlines Begins ‘Lockout’ of Flight 77 Information

American Airlines initiates the “lockout” procedure to protect information about Flight 77. This standard procedure acknowledges an emergency on the flight and isolates information about it, so the airline’s top leadership can manage the case. A lockout safeguards information against being altered or released, and protects the identities of the plane’s passengers and crew.

http://www.historycommons.org/context.j … 05aabegins

Dernière modification par kikujitoh (23-11-2013 20:46:29)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#39 23-11-2013 22:23:41

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

Merci de ces précisions kikujitoh, on va creuser tout ça, je ne connaissais pas ce fait de lockout, et c'est vrai qu'une synthèse sur l'idée d'un second aéronef (pour moi distinct du C-130 qui a suivi le 757) est à examiner.
Je suis bien conscient que nous n'avons pas de témoignage d'une visu simultanée du B757 et d'un business Jet, par exemple.
Le pilote du C-130 aurait-il pu les voir ensemble, par exemple? Je ne sais pas.
Tout ça est à creuser, tout ce qui peut aider à y voir plus clair est bienvenu.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#40 23-11-2013 22:50:34

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4814

Re: Contradictions entre témoignage Danielle O'Brien & trajectoire NTSB

On a quand même ça :

Kelly Knowles : http://forum.reopen911.info/t14786-kelly-knowles.html

Kelly Knowles a déclaré qu'au moment où un premier avion plongeait sur le Pentagone, elle a également assisté au passage d’un deuxième appareil. Après l'impact du premier appareil, le second aurait changé de trajectoire après l'explosion sur le Pentagone. Quelques secondes après avoir aperçu le premier avion qui se dirigeait vers Washington D.C, le deuxième appareil serait apparu et aurait donné l’impression d’être à sa poursuite mais à un angle différent.

Keith Wheelhouse : http://forum.reopen911.info/t14785-keit … house.html

Keith Wheelhouse affirme avoir vu un autre avion juste au dessus du vol AA77 au moment que celui-ci est apparu dans son champ de vision.
Selon la description du témoin, le second appareil, similaire à un C-130, était positionné comme s'il était en train de guider le premier avion qu'il suivait comme son ombre. Alors que le vol 77 s'est dirigé en descente dans la direction du Pentagone, le deuxième avion aurait viré à l'ouest. Wheelhouse pense que le deuxième avion volait directement au-dessus du vol American Airlines, comme pour empêcher deux avions d'apparaître sur les radars et en même temps guider l'avion sur le Pentagone.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr