ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 13-05-2011 12:25:49

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8296

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Frenchie a écrit:

C'est parti. L'opération déstabilisation du Pakistan a commencé. 80 morts dans un attentat.
Les Etats-Unis cherchaient bien à déstabiliser le Pakistan avec cette fumisterie Ben Laden.

80 morts dans un attentat, alors que personne ne croit à la réalité de l'assassinat de Ben Laden ?

Plus la ficelle est grossse, plus les gens vont l'avaler.

De mes 3 hypothèses, c'était donc la dernière qui était la bonne, le scénario pessimiste. La fuite en avant des Etats-Unis est claire.

Désolé pour ceux qui croient encore qu'Obama est mieux que Bush.

PS : J'étais hier après-midi à l'aéroport Pôle Caraïbe, à Pointe-à-Pitre, le déploiement de policiers-douaniers était du jamais vu pour un vol provenant de Paris. Ce n'était pas un contrôle de bagages, mais d'identités des passagers : 3 contrôles avant de sortir de l'aérogare. Habituellement, il n'y a aucun contrôle, puisque les passagers ont été contrôlés au départ d'Orly. Ils avaient donc des consignes.

Frenchie, c'est un peu rapide de dire que Obama est derrière ces attentats?

Il n'y a pas lieu de tomber dans les extrêmes en sous-entendant que les jihadistes n'existent pas et ne commettent pas d'attentats.

Cela me semble pour le moins léger...

Il est hautement probable que le jihadisme ait été et soit encore instrumentalisé à certaines occasions pour poursuivre des objectifs propres aux grandes puissances.

Cette instrumentalisation peut revêtir différentes formes mais il est des cas où il n'est pas nécessaire de rajouter une couche aux attentats commis par des factions extrêmes.

Je ne serais pas étonné qu'il en aille ainsi de ces attentats revendiqués apparemment par les talibans.

Il faut éviter de tirer des conclusions trop vite. Tout cela est tellement complexe.

Dernière modification par charmord (13-05-2011 12:27:05)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#42 13-05-2011 12:46:45

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

@ Analis (#31)

Des points sensés également même si je ne suis pas d'accord avec certains. Ceci dit je ne peux répondre sans quitter le terrain purement spéculatif dans lequel ce type de sujet emmène en attendant plus d'informations, donc je reste sur un wait&see.

Par rapport à la discussion, je peux juste dire que mon sentiment est que l'élite pakistanaise n'est pas faite d'un bloc et s'entredéchire et s'agite beaucoup. Cette situation est probablement très dangereuse pour les USA car des choses pourraient sortir. Pour l'instant aucune mesure de rétorsion ne semble sérieuse dans ses conséquences, c'est peut être donc toujours pour la galerie. Mais certains responsables semblent réellement très remontés. Toujours wait & see, attentivement.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#43 13-05-2011 22:22:03

Frenchie
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

La grand-mère kenyane d'Obama, 88 ans, est menacée par la branche africaine d'Al Quaëda.

Barack Obama's Kenyan grandmother threatened by African al-Qaeda branch
yesterday at 6:42 pm

Barack Obama's 88-year-old Kenyan step-grandmother Susan Obama has been threatened by Al-Shabaab, considered the African branch of al-Qaeda.

http://www.joe.ie/uploads/story/12177/12177-xlarge.jpg
Source : http://www.joe.ie/news-politics/world-a … -0012177-1

 

#44 13-05-2011 22:33:42

indyiv
Membre du forum
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 461

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Frenchie a écrit:

PS : J'étais hier après-midi à l'aéroport Pôle Caraïbe, à Pointe-à-Pitre, le déploiement de policiers-douaniers était du jamais vu pour un vol provenant de Paris. Ce n'était pas un contrôle de bagages, mais d'identités des passagers : 3 contrôles avant de sortir de l'aérogare. Habituellement, il n'y a aucun contrôle, puisque les passagers ont été contrôlés au départ d'Orly. Ils avaient donc des consignes.

Ah bon?
A la Réunion, on a systématiquement un contrôle d'identité quand on y arrive, bien qu'on ait déjà été controlé au départ (et d'ailleurs assez souvent c la longue file d'attente ...)

Hors ligne

 

#45 13-05-2011 23:02:10

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Pakistan : un attentat des talibans fait au moins 80 morts

http://lci.tf1.fr/monde/asie/attentat-a … 71619.html

Vendredi à l'aube, à Shabqadar, une bourgade du district de Charsadda au nord-ouest du Pakistan, un homme à moto a fait exploser la bombe qu'il portait sur lui au moment où des cadets de l'académie paramilitaire, qui avaient revêtu leurs habits civils, s'apprêtaient à monter dans les bus qui les ramenaient chez eux pour 10 jours de permission.



L'attentat visait un centre d'entraînement de la Frontier Constabulary, une unité paramilitaire de la police chargé de surveiller les frontières. Puis une seconde bombe, dissimulée, a secoué les autobus et minibus qui attendaient les jeunes recrues.    "Au moins 80 personnes ont péri, 69 membres de la Frontier Constabulary, et 11 civils", indique Bashir Ahmed Bilour, ministre de la province où s'est produit le drame. Plus de 140 autres personnes ont été blessées, dont une quarantaine sont entre la vie et la mort, selon des sources médicales.

"Attendez-vous à des actions plus massives"

"J'étais assis dans un minibus et j'attendais mes collègues", raconte Ahmad Ali, un cadet blessé. "On était content d'aller voir nos familles et j'ai entendu quelqu'un crier 'Allah Akbar' (Dieu est le plus grand) avant une puissante explosion", se souvient-il. "J'ai été touché par quelque chose au dos et puis j'ai entendu une deuxième explosion, alors j'ai sauté du bus, j'étais en sang", se rappelle encore Ahmad Ali.

Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier de cette année au Pakistan. "C'est une première action pour venger le martyr d'Oussama", a revendiqué à l'AFP Ehsanullah Ehsan, porte-parole du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), depuis un lieu inconnu."Attendez-vous à des attaques plus massives au Pakistan et en Afghanistan", a-t-il menacé.

Le TTP, qui a fait allégeance à Al-Qaïda en 2007, est le principal responsable de la vague de plus de 450 attentats, suicide pour la plupart, qui ont fait plus de 4.300 morts dans tout le pays en près de quatre ans. A l'été 2007, juste après Ben Laden en personne, le TTP avait décrété le jihad, la "guerre sainte" à Islamabad pour son soutien à Washington dans sa "guerre contre le terrorisme". Shabqadar est située aux portes des zones tribales frontalières de l'Afghanistan, bastion des talibans pakistanais et principal sanctuaire dans le monde d'Al-Qaïda. Ces zones sont aussi la base arrière des talibans afghans, notamment du réseau Haqqani, bête noire des soldats américains qui composent les deux tiers des forces internationales en Afghanistan. Trois "insurgés islamistes" ont à cet égard été tués vendredi par les missiles d'un drone américain dans le district tribal du Waziristan du Nord, où ces avions sans pilote de la CIA visent régulièrement Al-Qaïda et les talibans, ont fait savoir des responsables militaires pakistanais.

Après la mort d'Oussama ben Laden, abattu par un commando américain dans sa résidence près d'Islamabad, le 2 mai dernier, le TTP avait immédiatement  juré de le venger en s'attaquant aux intérêts américains et au gouvernement pakistanais et ses forces de sécurité, qu'ils accusent de complicité dans l'opération.

Vives tensions entre Islamabad et Washington

Pourtant la situation est tendue au plus haut point entre les autorités américaines et pakistanaises depuis la mort du cerveau d'Al-Qaïda. Dernier preuve de la rapide dégradation des relations bilatérales : le numéro deux de l'armée pakistanaise, le général Khalid Shameem Wynne,  a annulé vendredi une visite prévue aux Etats-Unis "en raison du climat qui prévaut" entre les deux pays, confie une source proche du haut gradé.

Sous la pression grandissante de son opinion publique, qui réclame que Washington soit puni pour l'opération commando du 2 mai, menée sans avoir prévenu Islamabad selon les deux parties, le Pakistan a menacé Washington de revoir sa coopération antiterroriste avec les Etats-Unis.

Washington a admis n'avoir pas informé Islamabad de l'opération éclair menée par un commando des forces spéciales à bord de quatre hélicoptères contre la maison où se cachait le chef d'Al-Qaïda dans la ville-garnison d'Abbottabad.   Les Pakistanais ont été choqués par l'apparente impunité de ce raid unilatéral au coeur de leur territoire, se demandant si leur armée, souvent vue comme l'institution la plus solide du pays, était incompétente au point de ne pas savoir que Ben Laden vivait à moins de deux kilomètres d'une de ses plus grandes académies militaires ou, pire, avait conspiré pour le protéger.


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#46 14-05-2011 16:10:02

Frenchie
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Le Parlement pakistanais demande une commission d'enquête indépendante sur le raid américain qui a tué Oussama ben Laden le 2 mai dernier, à Abbottabad, et réclame l'arrêt des attaques de drone menées par la CIA sur son territoire contre les talibans.

Les parlementaires pakistanais se disent prêts à agir pour obtenir satisfaction.

Après plusieurs heures de débats, ils ont adopté une résolution qualifiant les attaques de drone américaines d'« inacceptables ». Si elles ne cessent pas, le gouvernement étudiera les « mesures nécessaires » pour les faire stopper.

La résolution cite notamment la possibilité de couper les lignes d'approvisionnement des forces de l'OTAN déployées en Afghanistan. Une grande partie du matériel utilisé par les forces internationales en Afghanistan transite par le nord-ouest du Pakistan. Ces convois sont souvent attaqués par les insurgés.

Le Parlement se dit aussi prêt à prendre des mesures pour s'assurer qu'un incident comme celui du raid américain qui a tué Ben Laden ne se reproduise plus sur son sol.

Le Parlement [...] condamne l'initiative unilatérale d'Abbottabad, qui constitue une violation de la souveraineté pakistanaise.

— Extrait du communiqué publié samedi par le Parlement pakistanais

Le président du Pakistan, Asif Ali Zardari, a confirmé au lendemain de la mort d'Oussama ben Laden que son administration n'avait pas été informée de l'opération des forces spéciales de la marine américaine.

Source : Radio Canada http://www.radio-canada.ca/nouvelles/In … inte.shtml

 

#47 14-05-2011 19:14:21

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Frenchie a écrit:

Le Parlement pakistanais demande une commission d'enquête indépendante sur le raid américain qui a tué Oussama ben Laden le 2 mai dernier, à Abbottabad, et réclame l'arrêt des attaques de drone menées par la CIA sur son territoire contre les talibans.

Le président du Pakistan, Asif Ali Zardari, a confirmé au lendemain de la mort d'Oussama ben Laden que son administration n'avait pas été informée de l'opération des forces spéciales de la marine américaine.

Source : Radio Canada http://www.radio-canada.ca/nouvelles/In … inte.shtml

Au Pakistan comme ailleurs il y a les postures officielles des institutions et les actions de l'ombre, il n'est pas difficile d'imaginer que les services de l'ISI et les militaires, qui ont un pouvoir considérable dans la politique de ce pays aient fait partie du dispositif à l'insu du parlement et d'une partie du gouvernement pour l'opération "OBL"...

Le Pakistan a connu plusieurs coup d'état militaire , récemment encore dans l'affaire de la libération de l'assassin de la CIA Raymond Davies les militaires et l'ISI auraient joués un rôle essentiel pour satisfaire aux exigences US, contre la volonté de la justice et des pakistanais.


http://www.lefigaro.fr/international/20 … -davis.php


Le figaro a écrit:

L'agent de la CIA était emprisonné pour un double meurtre.

Après avoir traîné en longueur, tenu en haleine l'opinion publique pakistanaise et empoisonné les relations entre Washington et Islamabad, l'«affaire Davis» s'est conclue à la hâte et en faveur des États-Unis: le contractuel de la CIA, qui avait tué deux jeunes Pakistanais le 27 janvier dernier, a été acquitté ce mercredi par la Haute Cour de Lahore. Il a aussitôt été libéré et, dans les minutes qui ont suivi, il s'est envolé pour Londres. Une compensation financière de l'ordre de 2,4 millions de dollars a été versée aux familles des victimes, a affirmé un avocat proche du dossier. Le suspense aura été entretenu jusqu'au bout, donnant toute la mesure du dilemme dans lequel cette affaire a plongé le gouvernement d'Islamabad. Deux heures avant de prononcer l'acquittement, les juges avaient inculpé Raymond Davis pour double meurtre. Faisant craindre le pire: il était tout simplement passible de la peine de mort. Un châtiment que réclamaient les partis religieux, les militants islamistes et l'opinion publique pakistanaise. Il semblait pourtant impensable, ne serait-ce que parce que le Pakistan est sous perfusion financière américaine, que Davis soit pendu.

«Le prix du sang»

Le gouvernement du Pendjab, qui est aux mains de la PML-N, le principal parti d'opposition emmené par l'ex-premier ministre Nawaz Sharif, ne s'y est pas trompé. Il a aussitôt pris ses distances devant ce qui risque de déboucher au pire sur une nouvelle vague d'attentats, au mieux sur des manifestations monstres. «Nous ne sommes pour rien dans le deal qui est intervenu», a déclaré un porte-parole de la PML-N.

Depuis longtemps on faisait état, dans certains milieux du pouvoir à Islamabad, de la possibilité de payer «le prix du sang», la diyya, une pratique reconnue par la charia (la loi islamique). Pour autant, les partis religieux n'ont eu de cesse de demander aux familles des victimes de ne pas céder aux offres alléchantes des Américains. Ceci explique-t-il cela? Mercredi, Ayesha, la belle-sœur de l'une des victimes, affirmait que les parents des deux hommes abattus par Davis avaient été «enfermés quatre heures durant» dans la prison où se tenait le procès, sous très haute sécurité. «Nous ne sommes au courant d'aucun accord, nous voulons la justice», ajoutait-elle. Contredisant ces propos, l'avocat des familles, Raja Irshad, a affirmé que ces dernières avaient accepté la diyya «sans subir aucune pression» et qu'elles n'étaient pas opposées à un acquittement.

Ce dénouement pourrait avoir le mérite de raccommoder l'ISI, les services secrets pakistanais, et la CIA. Une collaboration entre les deux agences de renseignements est indispensable pour en finir avec les rebelles islamistes, au Pakistan et en Afghanistan. Un signe? Les tirs de drones sur les zones tribales pakistanaises ont repris ces derniers jours après une longue pause.


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#48 17-05-2011 15:01:33

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1313

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Redford a écrit:

@ Analis (#31)
Des points sensés également même si je ne suis pas d'accord avec certains. Ceci dit je ne peux répondre sans quitter le terrain purement spéculatif dans lequel ce type de sujet emmène en attendant plus d'informations, donc je reste sur un wait&see.

Par rapport à la discussion, je peux juste dire que mon sentiment est que l'élite pakistanaise n'est pas faite d'un bloc et s'entredéchire et s'agite beaucoup. Cette situation est probablement très dangereuse pour les USA car des choses pourraient sortir. Pour l'instant aucune mesure de rétorsion ne semble sérieuse dans ses conséquences, c'est peut être donc toujours pour la galerie. Mais certains responsables semblent réellement très remontés. Toujours wait & see, attentivement.

Je suis d'accord sur ces déchirements du Pakistan, comme aux USA d'ailleurs. Je ne pense pas par exemple que Obama soit un G. W. Bush bis, ni qu'il soit forcément derrière les attentats récents, ce qui ne l'empêche pas d'être un farouche ennemi de la vérité.
    Du côté pakistanais, nombre d'hommes politiques sont certainement ulcérés du raid, y compris parmi les ennemis acharnés des djihadistes.
    Après, qu'au sein de l'ISI, qu'il y ait des factions diverses, certes. Mais je ne pense pas que cela puisse jouer sur des choses trop essentielles. Il ne serait pas faisable à mon avis que coexistent durablement de tels ennemis qu'un camp viscéralement "laïque" et pro-occidental, et un farouchement pro-islamiste. L'affaire Raymond Davis confirme qu'au sein des services de sécurité et du gouvernement pakistanais, on est prêt à aller loin pour soutenir l'alliance avec les USA.

Hors ligne

 

#49 19-05-2011 06:00:22

Supedro
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

http://www.europe1.fr/International/Ben … er-547599/

Par Europe1.fr avec AFP Publié le 18 mai 2011 à 21h04

Le président russe Dmitri Medvedev a semblé mettre en doute mercredi la version officielle selon laquelle Oussama Ben Laden a été tué lors d'un raid des forces spéciales américaines au Pakistan le 1er mai dernier. Le président russe, qui tenait mercredi une grande conférence de presse près de Moscou, s'est tourné vers un correspondant de la chaîne publique Pervyi Kanal qui avait diffusé la veille un sujet sur un homme, interviewé en Turquie, prétendant être un ancien agent de la CIA.

Cet homme, présenté comme un Turc d'origine tchétchène, affirmait que Ben Laden était en fait mort de maladie en 2006 et que les forces américaines avaient simplement retrouvé sa tombe secrète. "J'ai vu aujourd'hui sur internet une partie de votre interview avec une personne qui racontait une histoire très intéressante sur Ben Laden. C'est la vérité ou non ?", a demandé Dmitri Medvedev, apparemment sans ironie.

 

#50 19-05-2011 06:24:19

f6
Lieu: le gosier
Date d'inscription: 07-02-2008
Messages: 4177

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Nous y voila !
Un peu de psychose a entretenir! Et peut etre de vrais/faux attentats pour bientôt?
---------------------------
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualit … laden.html
Les djihadistes vont-ils venger la mort de Ben Laden ?
S'ils s'en tiennent au respect strict du deuil dans l’Islam, qui dure quarante jours, on peut s'attendre à ce que des attentats soient commis au quarante-et-unième jour. Par Farid Aïchoune
Les services de renseignements des capitales occidentales et arabes, de Washington à Paris en passant par Alger, en sont persuadés. Les djihadistes de la nébuleuse d’Al-Qaïda vont essayer de perpétrer de très gros attentats pour venger la mort de Ben Laden, abattu le 2 mai à Abbottabad, une ville-garnison proche de la capitale pakistanaise Islamabad, par les forces spéciales américaines, sur un tuyau de la CIA qui avait localisé la cache de l’ennemi public numéro 1 des Etats Unis.

Si les salafistes- djihadistes s’en tiennent au respect strict du deuil dans l’Islam, qui dure quarante jours – ponctués par des prières au troisième et au septième jour –, on peut s’attendre à ce qu'au lendemain de la fin du deuil, soit le 12 juin (jour de Pentecôte) des bombes explosent un peu partout : aux USA, en Europe, au Maghreb, au Pakistan ou en Afghanistan.

L’annonce de la mort du "chef" d'Al-Qaïda n’a pas donné lieu à des vagues de déchaînements dans les pays musulmans ; à l’exception du Pakistan, où quelques centaines de fanatiques ont manifesté leur "indignation". "Ce qui est un bon signe", relève un homme de l’ombre.

Cependant, Paris pourrait être une cible choix, en raison de son engagement militaire en Afghanistan et du soutien qu'elle apporte au régime d’Alger. Autre inquiétude pour le gouvernement français, quel sort va être réservé à nos six otages – les deux journalistes entre les mains des Talibans et les quatre autres prisonniers d’AQMI au Sahel ?

Farid Aïchoune – Le Nouvel Observateur

Dernière modification par f6 (19-05-2011 08:39:34)


N'oublions jamais la force de conviction d'un petit homme aux pieds nus, qui sut se défaire de tout un empire...
Propos d'un juif "conspira antisionistes" du début du XXI eme siècle.

Hors ligne

 

#51 08-06-2011 01:43:01

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

M. Craig Roberts Paul a été secrétaire adjoint du Trésor américain dans l’administration Reagan, rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, Senior Research Fellow




Quelle est la solution de Washington pour contrer la montée en puissance de la Chine?

La réponse pourrait être d’impliquer la Chine dans une guerre nucléaire avec l’Inde.

La mise en scène de la mort d’un faux Ben Laden dans un raid avec des commandos qui ont violé la souveraineté du Pakistan a été vendue au président Obama par le complexe de sécurité et militaires comme un moyen de restaurer la réputation d’Obama dans les sondages.

Le raid a réussi à élever les taux d’approbation de M. Obama. Mais son véritable objectif était de cibler le Pakistan pour montrer que les Etats-Unis envisagent de l’envahir afin de faire payer au Pakistan le fait d’avoir prétendument caché ben Laden à côté de l’Académie militaire du Pakistan. Les néo-conservateurs, et de plus les Etats-Unis adoptent une position militaire claire, les talibans ne peuvent être vaincus que si l’OTAN élargit le conflit au Pakistan, là où les talibans ont soit disant des sanctuaires protégés par le gouvernement pakistanais qui prend de l’argent américain, mais ne fait pas d’appel d’offres à Washington.

Le Pakistan a reçu le message de la menace et s’est tourné vers la Chine. Le premier ministre du Pakistan Yousaf Raza Gilani, a déclaré le 17 mai alors qu’il partait pour la Chine, que la Chine était le « meilleur ami et le plus fiable » du Pakistan. La Chine a construit un port pour le Pakistan à Gwadar, qui est proche de l’entrée du détroit d’Ormuz . Le port pourrait devenir une base navale chinoise sur la mer d’Oman.

Raza Rumi a rapporté dans la Tribune du Pakistan (édition du 4 Juin) que lors d’une récente conférence sur la défense à l’Université nationale du Pakistan, Husain Haqqani, ambassadeur du Pakistan aux États-Unis, a demandé à des officiers militaires de savoir si la plus grande menace pour le Pakistan venait de l’intérieur, de l’Inde, ou à partir des États-Unis. La majorité des agents ont indiqué que les États-Unis étaient la plus grande menace pour le Pakistan.

La Chine, remplie de craintes tout comme l’Inde, l’autre géant asiatique qui est en hausse, est prêt à s’allier avec le Pakistan. En outre, la Chine ne veut pas des Américains sur sa frontière, zone stratégique  si le Pakistan devenait un autre champ de bataille américain.

Par conséquent, la Chine a montré son mécontentement face à la menace des Etats-Unis vis à vis du Pakistan, et a informé Washington de respecter la souveraineté du Pakistan, ajoutant que toute attaque contre le Pakistan serait considérée comme une attaque sur la Chine.

Je ne pense pas que l’ultimatum de la Chine ait été rapporté dans la presse américaine, mais il a été largement rapporté dans la presse indienne. L’Inde craint que la Chine ait augmenté à la défense du Pakistan.

L’ultimatum chinois est important, car c’est un niveau similaire à l’ultimatum à celui de la Première Guerre mondiale ou la Seconde Guerre mondiale. Avec ce niveau d’engagement de la Chine au Pakistan, Washington va maintenant chercher un moyen d’esquiver la confrontation, et de substituer l’Inde.

Les États-Unis ont été servile dans toute l’Inde, utilisant l’Inde dans les moyens les plus honteux, y compris le sacrifice des emplois d’américains. Récemment, il ya eu une vente massive d’armes des États-Unis à l’Inde, des accords américano-indiens de coopération militaire, et des exercices militaires conjoints.

Sic…

Comme les Britanniques et Sarkozy en France, les dirigeants politiques indiens vont se retrouver à faire ce que voudra Washington. Au moment où l’Inde et la Chine se rendront compte qu’ils ont été manipulés dans la destruction mutuelle par les Américains, il sera trop tard pour faire marche arrière.

Avec la Chine et l’Inde d’éliminés, il ne restera que la Russie, qui est déjà entouré de bases de missiles américaines et isolée de l’Europe par l’OTAN, qui comprend maintenant les éléments constitutifs de l’ancien empire soviétique. Un grand pourcentage de la jeunesse russe est crédules et admire les Etats-Unis pour sa «liberté» (ils ne savent pas) et déteste les « autoritaires », comprendre l’état russe, qu’ils considèrent comme une continuation de l’ancien état soviétique. Ces «internationalisés Russes » se rangeront du côté de Washington, contraignant plus ou moins Moscou à la reddition.

Comme le reste du monde, à l’exception de certaines parties de l’Amérique du Sud, fait déjà partie de l’empire américain, la remise de la Russie permettra aux États-Unis de se concentrer sur sa puissance militaire du Sud
L’Amérique. Chavez sera renversé, et si d’autres ne tombent pas dans la ligne, d’autres exemples seront faits.

La seule façon pour arrêter l’empire américain, c’est peut être que la Chine et la Russie réalisent le danger et de former une alliance indissoluble qui rassurera l’Inde, et que l’Allemagne se détache de l’OTAN et défende l’Iran.

Sinon, l’empire américain l’emportera sur le monde entier. Le dollar américain va devenir la seule monnaie, et donc être épargné par les dépréciation du taux de change de la monétisation de la dette.

Or et l’argent vont devenir des possessions interdites, de même que des fusils et un certain nombre de livres, y compris la Constitution des États-Unis.

M. Craig Roberts Paul a été secrétaire adjoint du Trésor américain dans l’administration Reagan, rédacteur en chef adjoint du Wall Street Journal, Senior Research Fellow

Traduit par Benji, source infowars.com

Hors ligne

 

#52 08-06-2011 11:06:43

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

La mise en scène de l'assassinat de Ben Laden me fait un effet étrange dans la mesure où tout le monde peut croire ou ne pas croire à ce scénario.
C'est à prendre ou à laisser => point/barre.

Un effet étrange donc sur le citoyen "lambda" que je suis... Mais, quelque part, suis-je concerné, est-ce que ça change ma vie ?

Je me demandais comment ce scénario rocambolesque est perçu par des citoyens non-lambda, je veux parler des intellectuels, des élus, des ténors des médias ?
Tous ces citoyennes et citoyens qui ont reçu le privilège de pouvoir exprimer leur opinion personnelle voir de parler au nom de leurs électeurs ?
Que dire dans le micro ?
Les plus hardis ont fait des sous-entendus comme JLM, d'autres en ont parlé avec des sourires un peu entendu, style, "c'est les us qui le disent"...

En fin de compte, c'est comme si l'administration us avait voulu mettre le dernier clou au cercueil de la Vérité sur le 11 septembre en faisant exprès de taper bien fort et bruyamment histoire de montrer que dans le scénario
la vedette, ce n'est ni le clou ni le cercueil mais le marteau et surtout celui qui le tient en main.
C'est comme si on avait voulu que les "élites" se mouillent d'avantage, s'humilient d'avantage, se rendent complices d'avantage.

Ce qui fait étrange peut-être, c'est ce  décalage entre l'incrédulité du citoyen lambda et le consensus d'apparence complice des "élites".


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#53 08-06-2011 14:07:50

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Mais, quelque part, suis-je concerné, est-ce que ça change ma vie ?

Ce qui change ta vie en profondeur, ce n'est pas ce qui s'est passé ou pas là bas, mais la manière dont la société qui t'entoure le gère, et ce que ça implique pour toi. Par exemple, l'acceptation des versions gouvernementales est une donnée. Ca signifie que le premier pouvoir (exectutif) n'est pas suffisament controlé par le quatrième (presse) et qu'en conséquence il peut commettre, et il commet des abus pas seulement en politique internationale, mais en général - par exemple sur les passes droits aux puissances de l'argent, à la surveillance des citoyens, etc. Si les populations n'acceptaient pas ce manque de critique et de pression, demandaient des comptes avec plus d'insistance et montraient un plus grand soucis d'humanisme et d'empathie, l'exercice du pouvoir en serait affecté, comme il l'a déjà été au fur et à mesure de la libéralisation de nos sociétés.

Voilà pourquoi le 11 septembre est toujours crucial pour moi : c'est la porte qu'on a laissé s'ouvrir le plus en grand. Si on veut mettre le hola, il faut commencer par refermer celle là. Sinon le message sera "vous pouvez toujours abuser de nous sans limite, il faut juste pas qu'on le voit".


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#54 09-06-2011 10:08:52

Armageddon
Membre du forum
Date d'inscription: 02-08-2007
Messages: 3870

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

@ Redford, entièrement d'accord... du coup, je ne peux que renvoyer au message (n° 72) que j'ai laissé sur le fil "pourquoi nous combattons".
http://forum.reopen911.info/viewtopic.p … 19#p257319

Au-delà de toute cette affaire, j'ai réalisé que ce sont nos institutions qui sont malades. Je veux dire –même en France– où on a l'impression que nos élus sont réduits au silence.
Je ne peux pas croire qu'ils soient "tous pourris". Il y a une chape de plomb qui pèse sur nos institutions, c'est à cela qu'il faudrait s'attaquer.


"Oculos habent et non videbunt, aures habent et non audient"

Hors ligne

 

#55 23-06-2011 22:48:00

Redford
Membre du forum
Date d'inscription: 11-09-2007
Messages: 5701

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Pour qu'elles soient malades, ces institutions, il faudrait prouver qu'elles ont un jour sensiblement mieux fonctionner. Ce qui reste à montrer, mais sortons du HS car...

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/ar … id=1191850

Ayé, on sait la raison de la "fin" de Ben Laden, et finalement le plus con et le plus évident était bien ce sur quoi il fallait spéculer : c'était pour se calter ASAP d'Afghanistan vu que y a vraiment plus les moyens. Un bon point pour Percy Kempf, qui l'avait pronostiqué chez Taddeï.


"Croire l’histoire officielle consiste à croire des meurtriers sur parole"  Simone Weil

Hors ligne

 

#56 24-06-2011 04:26:38

pierre60
Membre du forum
Lieu: Saigon
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 1681

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Parmi les consequences de la"mort" de Ben Laden, la premiere est que les USA (et leurs allies) vont pouvoir retirer leurs pattes du bourbier Afghan sans (trop) perdre la face.
Quand a l'arret de la guerre contre (ou plutot pour) le terrorisme, ca semble demander un delai.
Reparer les degats causes par coups de canifs Bushiens dans la "constitution Americaine" ne semble pas encore a l'ordre du jour.


testimonium unum, testimonium nullum

Hors ligne

 

#57 11-07-2011 01:03:17

Supedro
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Les États-Unis sont sur le point de démanteler Al-Qaida
   
9.07.2011, 20:52
   
Les États-Unis sont sur le point de mettre Al-Qaida en défaite, a déclaré devant les journalistes  le nouveau ministre de la défense Leon Panetta à bord d’un avion en route vers l’Afghanistan. Panetta a relevé qu’Al-Qaida n’était plus en mesure de monter les attentats terroristes comme ceux du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

« Nous devons persévérer pour en finir avec Al-Qaida qui ne peut plus se remettre après l’élimination le 2 mai de son leader Oussama Ben Laden par les forces spéciales américaines » - a dit Panetta. Selon lui, le nouveau chef de file d’Al- Qaïda Aiman az-Zavakhiri se cache quelque part à l’ouest du Pakistan. Sa tête a été évaluée à 25 millions de dollars par Washington.


http://french.ruvr.ru/2011/07/09/53006975.html

 

#58 12-07-2011 01:09:39

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

La CIA a organisé une fausse campagne de vaccination pour obtenir l'ADN  de la famille de ben Laden. Le médecin pakistanais qui a organisé le programme de vaccination à Abbottabad a été arrêté par l'ISI pour avoir travaillé pour des agents US :

http://www.guardian.co.uk/world/2011/ju … ladens-dna

Dernière modification par apetimedia (12-07-2011 01:13:14)

Hors ligne

 

#59 12-07-2011 12:58:59

jfk
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

apetimedia a écrit:

La CIA a organisé une fausse campagne de vaccination pour obtenir l'ADN  de la famille de ben Laden. Le médecin pakistanais qui a organisé le programme de vaccination à Abbottabad a été arrêté par l'ISI pour avoir travaillé pour des agents US :

http://www.guardian.co.uk/world/2011/ju … ladens-dna

c'est incroyable cette affaire hmm

 

#60 12-07-2011 23:21:13

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Arturo Saw6 a écrit:

Nouvelles révélations sur l'approche de Ben Laden par la CIA

Publié le 12.07.2011, 15h24 | Mise à jour : 20h48

Archives. La CIA avait mis en place une campagne de vaccination contre l'hépatite B afin de rentrer dans la résidence de Ben Laden et de prélever son ADN ou celui de ses enfants.

La CIA avait organisé en mars dernier une campagne de vaccination contre l'hépatite B au Pakistan. L'Agence centrale américaine de renseignement n'a pas troqué ses missions d'espionnage pour jouer les ONG médicales, mais ciblé la ville d'Abbottabad, où Oussama ben Laden, l'homme le plus recherché par l'Occident,a été tué le 2 mai 2011.

Les services de Washington ont trouvé ce subterfuge pour approcher la famille Ben Laden et s'assurer, ADN à l'appui, que la personne qu'ils surveillaient était bien le n°1 d'Al-Qaïda.
C'est ce que révèle ce mardi le quotidien britannique «The Guardian», qui cite des sources proches de responsables américains et pakistanais ainsi que des habitants de cette ville située au nord d'Islamabad.

Après avoir pisté un homme supposé être le messager de Ben Laden, la CIA avait découvert l'été dernier ce qu'elle supposait être la maison de Ben Laden à Abbottabad. Pour surveiller la propriété, les espions américains avaient même loué un bâtiment voisin. Mais l'Agence souhaitait davantage de renseignements, avant de monter une opération qui ne pouvait être que risquée.

La CIA disposait de l'ADN de la sœur du terroriste

Les services secrets américains étaient en possession de l'ADN de la sœur de l'islamiste, décédée à Boston en 2010. La campagne de vaccination, pour laquelle un médecin pakistanais, Shakil Afridi, avait été recruté au préalable, était financée soit-disant par de riches donateurs. Elle a débuté dans un quartier pauvre de la ville. En avril, une infirmière, qui n'était pas dans la confidence, a été chargée de pénétrer à l'intérieur de la résidence de Ben Laden pour y administrer le vaccin. Elle aurait été équipée d'un appareil permettant de prélever quelques gouttes de sang.

L'histoire s'arrête là, ou presque. The Guardian ne sait pas si du sang a pu être prélevé. Le médecin, lui, a été arrêté par les services secrets pakistanais et est emprisonné depuis.

http://www.leparisien.fr/mort-ben-laden … 530162.php

Tous les témoins sensibles dans l'affaire Ben Laden sont emprisonnés et au Pakistan, ça veut dire disparaitre ? Il y avait beaucoup d'enfants et des femmes (deux ? dont une est morte ?)

Tout cela ne tient pas plus debout que le reste...

Il y a toujours ce genre de pseudo-révélations débilisantes et manipulatoires dans ce genre d'affaires de story telling, histoire d'embobiner les chercheurs de Vérité, en leur lançant des os à ronger, ici la vaccination.

Cela se passe toujours selon le même schéma, et plus c'est gros, plus ça passe comme diraient les Maitres à penser de ces gens-là...


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#61 12-07-2011 23:50:26

apetimedia
Membre du forum
Lieu: dans ce monde
Date d'inscription: 05-09-2008
Messages: 1595

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Sur ce terrain (d'enjeux économiques et stratégiques, et surtout selon la logique du scenario servi), ben Laden était donc toujours vivant en 2011. Finalement, la campagne de vaccination justifie amplement l'offensive des Navy Seals tout comme un ben Laden en vie terré dans un lieu, qui avait tout d'un squat, au Pakistan, et depuis x années (au niveau crédibilité des infos relâchées, faire la comparaison avec la rapide capture de S. Hussein vraiment "wanted" pour l'urgence de la cause, récupéré dans un trou, photographié lors de son extirpation, brièvement jugé puis pendu, force d'images à l'appui.) Quelques années plus tard, pour ben Laden, plus besoin d'images, mais d'une acceptation immédiate du public, via les infos issues des médias, basée sur une simili logique de la preuve "parfaite" fournie par l'ADN, mais dont personne  d'ailleurs ne sera à même de vérifier la véracité.)
Sur ce même terrain d'enjeux, le Pakistan, une nation qui aurait donc protégé la retraite de ben Laden soit l'ennemi public n° 1 du point de vue US pour avoir fomenté les attentats du 11/09, aura mérité d'être puni. Amnésie aidant, personne n'y trouvera rien à redire. 
Cahin, caha, de ci, de là, en opérant par saut de puce, c'est maintenant au tour du Pakistan de se tenir prêt à subir les "fappes chirurgicales" à la mode U.S. Les attaques fortuites de drones, ayant été jusque là  considérées comme "accidentelles" sur le territoire pakistanais, mais qui ont tout de même fait des morts parmi les civils, n'auraient été qu'un préambule. 
Afghanistan, Irak, et sous peu le Pakistan ... Via l'Iran, l'Inde et la Chine sont sans doute la réelle ligne de mire.
Quoiqu'il arrive, cette région du monde et tous les humains qui y vivent sont ou seront pris sous la pluie des offensives aériennes.
Mais les finances, que les US dédient à l'entretien des troupes occupantes et au financement de l'armement, auront sans doute du mal à soutenir la cadence offensive car une grave crise économique est en cours dans ces mêmes U.S.
A souhaiter que le jeu de dupe soit rapidement  enraillé et qu'un maximum de familles vivant sur les territoires déjà investis ou convoités soient épargnées des pluies de bombes à l'uranium appauvri.

Dernière modification par apetimedia (13-07-2011 00:11:02)

Hors ligne

 

#62 13-07-2011 18:14:42

toldo33
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 02-11-2008
Messages: 1627

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Laurent Fendt reçoit Alexis Kropotkine : « Après Ben Laden ? », & « La dérive totalitaire après le 11 septembre 2001″ – mercredi 13 juillet 2011.

http://rimsave.com/

Hors ligne

 

#63 14-03-2014 20:43:38

Frenchie
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

http://rue89.nouvelobs.com/sites/news/files/assets/image/2014/03/063_emmanuel_adely950.jpg
« La Très Bouleversante Confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté »
Emmanuel Adely, éd. Inculte, janvier 2014.

Le ridicule ne tue pas, heureusement. roll

 

#64 14-03-2014 20:48:46

Catherine
Membre Actif Asso
Lieu: bordeaux
Date d'inscription: 21-02-2009
Messages: 598

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

C'est un suicide donc.


Ni dieu, ni maître...

Hors ligne

 

#65 14-03-2014 21:17:34

MARTGOL
Membre du forum
Lieu: FRANCE
Date d'inscription: 13-08-2007
Messages: 4943

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Catherine a écrit:

C'est un suicide donc.

c'est surtout une revue......
http://revuedecapage.blogspot.fr/p/comp … apage.html


"Quand les drapeaux sont déployés, toute l'intelligence est dans la trompette".Stefan Zweig.
http://soundcloud.com/le-principia

Hors ligne

 

#66 14-03-2014 21:31:59

franck33
Invité

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

[Modéré : par MP]

 

#67 08-01-2021 05:16:04

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 760

Re: Mort de Ben Laden : les conséquences

Belle photo de Ben Laden https://twitter.com/shawn26707219/statu … 5522875392 Çà sent le montage.Ben Laden mesurait 6'5''

Dernière modification par kidkodak (08-01-2021 05:26:21)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr