ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#121 29-03-2019 10:24:48

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mariflo a écrit:

Voilà la réponse de AE911truth sous forme d'article

Beau travail Mariflo:) Ce sera une course à obstacles continue et seule une foi absolue permettra de garder le cap.

Dernière modification par kidkodak (29-03-2019 10:29:26)

Hors ligne

 

#122 29-03-2019 18:55:10

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Maintenant en première page du AE911Truth :
Courthouse News yanks article for its woefully fair and accurate coverage of 9/11 lawsuit
https://www.ae911truth.org/news/516-cou … 11-lawsuit

( Le site de nouvelles Courthouse News retire d'un coup sec un article pourtant très bien étayée traitant de la poursuite  déposée récemment au sujet des attentats du 11 septembre.)

Hors ligne

 

#123 29-03-2019 19:38:22

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

On a l'habitude de cette censure en ce qui concerne le 11.9, mais celle-ci est flagrante !  Il serait intéressant d'avoir la réponse du site de CNS à la question de TED Walter dans son mail. "We discovered yesterday evening that the article is no longer available on the CNS website. We are writing to ask if you know why that may be ? If it was un-published for an editorial reason, we would ask that CNS provide an explanation. "

Traduction
Nous avons découvert hier soir que l'article n'était plus disponible sur le site Web du CNS. Nous vous écrivons pour vous demander si vous savez pourquoi ? Si cette publication n’était pas publiée pour une raison éditoriale, nous demanderions à CNS de fournir une explication.

CNS va-t-il ignorer le mail ? Y répondre ? À surveiller sur les nouvelles du site de AE911truth


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#124 29-03-2019 22:47:30

Veni Vidi
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 19-01-2019
Messages: 11

Re: Action en justice du Comité des Juristes

questionneur a écrit:

(...) Cela fait deux plaintes distinctes maintenant mais portant largement sur le même objet. Se pose la question de savoir comment elles seront traitées.

Dans cette affaire, au vu des pièces, l'action en responsabilité pénale à minima pour faute ou négligence est plus qu'une évidence.

En effet, l'élément matériel (actus reus), l'élément psychologique (mens rea), les éventuels faits justificatifs (defense) et le lien de causalité entre le dommage et l'acte de l'accusé(e) sont les éléments fondamentaux du droit pénal américain.

Il est ainsi généralement fait la distinction entre quatre possibilités : le cas dans lequel l'acte est réfléchi voire désiré et l'acteur conscient du résultat (purposeful), celui dans lequel l'acte est connu (knowing) et l'acteur conscient de la haute probabilité des conséquences, celui dans lequel la prise de risque est consciente et injustifiable (reckless) et enfin celui dans lequel la violation des règles de prudence élémentaires sont violées sans que cela soit perçu comme risqué par l'acteur (negligence).

Si dans une affaire, la victime n'est pas celle que le présumé coupable avait visé, la doctrine de l'intention transférée (transfered intent) permet de poursuivre le criminel.

L'intention n'est pas requise pour toutes les infractions, il existe en droit américain des cas de responsabilité sans faute (strict liability). La Cour suprême a cependant souligné que cette responsabilité ne peut être utilisée que de façon restrictive, dans les cas d'infractions qui mettent en danger la société et non pour les infractions ordinaires. (Morissette v. United states, 342 US 246)

Il est inutile de rappeler, je pense, l'incroyable liste de soi-disant « erreurs » et autres « négligences » (cf. notamment la théorie de l'incompétence) des différents acteurs de l'ordre public de cette tragédie du 11-septembre.

Par ailleurs, la jurisprudence étatsunienne ne comporte aucune décision d'un grand jury spécial saisi en l'espèce pour crimes fédéraux et n'ayant donné lieu à aucune inculpation.

En d'autres termes, si la présente action en justice n'est pas suivie d'un procès, ce serait une première dans l'histoire des procédures judiciaires américaines.

Étrange que des personnes doutent encore sur l'issue de cette requête initiée par le LCfor9/11...


Vici...

Hors ligne

 

#125 30-03-2019 06:31:49

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Merci Veni Vidi pour ces précisions.

Veni vidi a écrit:

En d'autres termes, si la présente action en justice n'est pas suivie d'un procès, ce serait une première dans l'histoire des procédures judiciaires américaines.
Étrange que des personnes doutent encore sur l'issue de cette requête initiée par le LCfor9/11...

Il y a tellement de 1ères fois fois dans cette affaire...!


En effet, l'élément matériel (actus reus), l'élément psychologique (mens rea), les éventuels faits justificatifs (defense) et le lien de causalité entre le dommage et l'acte de l'accusé(e) sont les éléments fondamentaux du droit pénal américain.
Il est ainsi généralement fait la distinction entre quatre possibilités : le cas dans lequel l'acte est réfléchi voire désiré et l'acteur conscient du résultat (purposeful), celui dans lequel l'acte est connu (knowing) et l'acteur conscient de la haute probabilité des conséquences, celui dans lequel la prise de risque est consciente et injustifiable (reckless) et enfin celui dans lequel la violation des règles de prudence élémentaires sont violées sans que cela soit perçu comme risqué par l'acteur (negligence).

J'ai bien l'impression que l'ensemble des attentats du 11.9 regroupe ces 4 possibilités

Par ailleurs, Veni Vidi, voudrais-tu nous traduire précisément cette phrase importante dans la 1ère page de l'action en justice  du comité des juristes (comité des avocats ?) ? Nous dire son sens, sa raison d'être ?

« 1. This is an action for declaratory and injunctive relief under the Administrative »

Vini Vidi a écrit:

Il est inutile de rappeler, je pense, l'incroyable liste de soi-disant « erreurs » et autres « négligences » (cf. notamment la théorie de l'incompétence) des différents acteurs de l'ordre public de cette tragédie du 11-septembre.

On a ouvert un sujet ici à propos d'incompétence.

Est-ce cette théorie dont tu parles ? Par exemple, lorsque des "spécialistes" donnent comme excuses aux responsables "c’est non pas des calculs machiavéliques et soigneusement orchestrés mais des suites de sottises, d’opportunismes politiques de court terme..." ou bien Berruyer d'affirmer dans son dossier sur le 11.9:"il est erroné d’en conclure directement que le gouvernement est complice et à souhaité ces évènements.9 fois sur 10, il cherche juste à masquer sa lourde incompétence ou celle de ses agences – qui est parfois dantesque"

Merci pour tes réponses de spécialiste en droit.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#126 01-04-2019 11:55:14

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Le 31.03.2019 à 23h37

Courthouse News Service est un service californien de nouvelles auquel ont souscrit les cabinets d'avocats.

Mardi 26 mars, le site a publié puis dépublié AUSSITÔT et sans explication un article faisant état d'une information factuellement étayée et politiquement explosive : pour la première fois, un collectif de citoyens (juristes, scientifiques, architectes, ingénieurs, familles de victimes tel le courageux Bob McIlvaine) attaque le FBI et le ministère de la Justice pour avoir écarté/dissimulé des éléments troublants (tels les indices de l'usage d'explosifs pré-installés dans le World Trade Center) sur l'enquête du 11-Septembre.  http://www.panamza.com/310319-fbi-11septembre-israel/

Hors ligne

 

#127 01-04-2019 17:33:59

Veni Vidi
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 19-01-2019
Messages: 11

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mariflo a écrit:

(...) Par ailleurs, Veni Vidi, voudrais-tu nous traduire précisément cette phrase importante dans la 1ère page de l'action en justice  du comité des juristes (comité des avocats ?) ? Nous dire son sens, sa raison d'être ?

« 1. This is an action for declaratory and injunctive relief under the Administrative »

Une action en justice est dite « déclaratoire » (action for declaratory) quand elle ne cherche pas à obtenir des condamnations dans un premier temps (grand jury).

L'injonction sous le régime administratif (injunctive relief under the Administrative) est relative aux lois de procédure administrative en la renonciation partielle à la défense de l’immunité souveraine en ce qui concerne le contrôle juridictionnel (il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une action à l'encontre de l'État).

La « raison d'être » de cet alinéa introductif est soumise à la loi 18 U.S.C. § 3332 invoquée, obligeant (injunctive) ainsi le Procureur à se soumettre (une réponse négative de sa part se serait retournée contre lui) ce qui constitue le caractère « spécial » du grand jury en plus du fait qu'il se cantonne à la juridiction de New York (les saisines de grand jury sont monnaie courante, il fallait une saisine extraordinaire pour éviter une réponse du style : « il y a trop d'affaires portées devant le grand jury »).


Mariflo a écrit:

Vini Vidi a écrit:

Il est inutile de rappeler, je pense, l'incroyable liste de soi-disant « erreurs » et autres « négligences » (cf. notamment la théorie de l'incompétence) des différents acteurs de l'ordre public de cette tragédie du 11-septembre.

On a ouvert un sujet ici à propos d'incompétence.

Est-ce cette théorie dont tu parles ?

Oui, je faisais allusion à cette théorie.

(...)


Vici...

Hors ligne

 

#128 01-04-2019 19:14:28

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Merci Veni Vidi.

Tu as écrit:

L'injonction sous le régime administratif (injunctive relief under the Administrative) est relative aux lois de procédure administrative en la renonciation partielle à la défense de l’immunité souveraine en ce qui concerne le contrôle juridictionnel (il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit d'une action à l'encontre de l'État).

Cela suffira-t-il à garantir une justice sereine, sans influence de la part de l'Etat puisque tu évoques "une renonciation partielle" (et non pas totale) ? Si la réponse est négative, je rejoindrais Kidkodak lorsqu'il écrit au post 121: 

Ce sera une course à obstacles continue et seule une foi absolue permettra de garder le cap.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#129 02-04-2019 09:20:18

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 987

Re: Action en justice du Comité des Juristes

smile Ce serait peut-être le moment, pour récupérer des preuves, de faire un "Wanted" avec récompense en cas de preuve avérée !


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#130 02-04-2019 09:39:21

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

« Preuves avérées »!
Mais dans notre cas, et pour que les preuves soient reconnues officiellement comme « vraies »  , il n’y a que la justice et le grand Jury spécial qui peuvent juger si une preuve est « avérée » ! Seulement à ce moment là, les preuves auront du poids auprès du grand public et des médias principaux. Donc pas avant 18mois.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#131 03-04-2019 08:56:06

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

À votre avis, le comité des Juristes a-t-il en sa possession au moins une partie des documents piratés dernièrement ?
Voir ici ou .
Je pense que oui, ils pourraient s’en servir...


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#132 03-04-2019 17:51:11

Veni Vidi
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 19-01-2019
Messages: 11

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mariflo a écrit:

À votre avis, le comité des Juristes a-t-il en sa possession au moins une partie des documents piratés dernièrement ?
Voir ici ou .
Je pense que oui, ils pourraient s’en servir...

Les hackers sont des mômes qui perdent leur temps et leur avenir sur internet.

La plupart des documents originaux compromettants ont nul doute été détruits.

Je rappelle que tout recours auprès du procureur nécessite obligatoirement la production de pièces en tant que preuves à charge.

Dernière modification par Veni Vidi (03-04-2019 18:42:29)


Vici...

Hors ligne

 

#133 03-04-2019 18:51:37

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Je pense que le comité des Juristes pourrait retirer « bénéfices » d’analyser ces documents au minimum pour conforter ou orienter leurs recherches. En dehors de cette optique, c’est sûr que des pièces piratées n’auront aucune valeur juridique.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#134 22-04-2019 14:10:45

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

La piste israélienne sera examinée dans cette nouvelle enquête sur les attentats du 11 septembre 2001.
La poursuite cherche à obtenir des informations sur les 5 Israéliens arrêtées,informations n'ayant jamais été relayées aux membres de la Commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001

Ils étaient parmi les rares individus que nous connaissons à avoir été arrêtés le 11 septembre 2001. Cinq hommes ont été arrêtés dans une fourgonnette Chevrolet blanche dans l'après-midi du 11 septembre 2001, après avoir été vus en train de célébrer les attaques du World Trade Center depuis un parking situé de l'autre côté du fleuve Hudson dans le New Jersey.

Le FBI avait alerté les services de police locaux pour qu'ils recherchent la camionnette, qui avait été arrêtée à East Rutherford (New Jersey) par la police du comté de Bergen. La camionnette a été fouillée par un chien renifleur de bombes, ce qui a permis de détecter la présence de traces d'explosifs, et des échantillons ont été prélevés pour analyse, mais le public n'a jamais été informé de la présence éventuelle de résidus explosifs réels.

Les hommes ont été détenus pendant 71 jours, selon ABC News, avant d'être déportés vers leur pays d'origine, Israël, sans être inculpés. La plupart des conclusions de l'enquête du FBI ont été expurgées et n'ont pas encore été rendues publiques.

Bien que l'article ait fait l'objet d'une couverture médiatique considérable, ni le FBI ni le département de la Justice des États-Unis n'ont jamais suffisamment expliqué au public pourquoi les cinq hommes ont été libérés sans qu'aucune accusation criminelle ne soit portée. La Commission 9/11 ne s'est pas penchée sur les éléments de preuve recueillis au cours de l'enquête du FBI sur les cinq hommes.

FBI Newark 9 23 01 Report p2 768

Aujourd'hui, près de 18 ans plus tard, les familles et les défenseurs des victimes cherchent à mettre un terme à ce mystère. Le 25 mars dernier, Architects & Engineers for 9/11 Truth, le Lawyers' Committee for 9/11 Inquiry et Bob McIlvaine, membre de sa famille, ont intenté une poursuite pour forcer le FBI à évaluer et à rapporter les preuves recueillies pendant la détention des cinq hommes. La poursuite demande également que le FBI se penche sur les preuves de la démolition explosive du World Trade Center ainsi que sur quatre autres éléments de preuve non déclarés du 11 septembre 2001.

AE911Truth n'est pas lié aux quatre derniers chefs d'accusation du procès, puisqu'ils ne sont pas liés à notre mission de recherche et d'éducation du public sur la démolition explosive du World Trade Center. Cependant, nous sommes vivement intéressés à obliger le FBI à se pencher sur les preuves concernant les cinq hommes arrêtés dans le New Jersey Jersey en raison de la possibilité que des traces d'explosifs soient présentes dans la camionnette. Notre objectif est que le FBI communique les résultats de tous les tests de détection de résidus d'explosifs qui ont été effectués, car ces résultats pourraient nous éclairer davantage sur la façon dont les tours jumelles du World Trade Center et le bâtiment 7 ont été détruits.

D'autres types de preuves pourraient également être pertinents. Par exemple, un rapport du FBI indique qu'une carte de visiteur pour le WTC 1 (ou peut-être le WTC 7) a été trouvée dans le van blanc. Selon un autre rapport du FBI, l'un des hommes a déclaré que l'un de ses codétenus lui avait dit le matin du 11 septembre 2001 qu'ils démolissaient le deuxième bâtiment et qu'ils allaient regarder du toit. L'homme a ajouté qu'à l'époque, il pensait que la deuxième tour avait été démolie pour l'empêcher de basculer.

Quoi que le FBI ait trouvé au cours de son enquête sur ces cinq hommes, rien de tout cela n'a été inclus dans le rapport de la Commission du 11 septembre ni dans le rapport de 2015 de la Commission de révision du 11 septembre, qui a été mandatée par le Congrès pour effectuer une évaluation des preuves connues du FBI dont la Commission du 11 septembre ne s'est pas occupée. Nous travaillons maintenant à faire respecter le mandat du Congrès parce que le peuple américain et toutes les personnes touchées par le 11 septembre méritent de connaître la vérité.

Ces hommes ont été arrêtés et détenus pendant 71 jours. Quelles preuves le FBI a-t-il rassemblées à leur sujet et pourquoi tant d'informations ont-elles été expurgées ? Pourquoi ont-ils été expulsés sans avoir été inculpés ? Et pourquoi les détails ont-ils été gardés secrets toutes ces années ? Avec ce procès, AE911Truth, le Comité des avocats et Bob McIlvaine espèrent enfin obtenir des réponses à toutes ces questions.

Le texte intégral du chef d'accusation dans la plainte du FBI concernant l'arrestation et l'enquête de ces cinq individus est présenté ci-dessous. Lire la plainte > Lire la plainte
CHEF II.A. : DEMANDE DE REDRESSEMENT DÉCLARATOIRE ET INJONCTIF EN VERTU DE LA LOI SUR LA PROCÉDURE ADMINISTRATIVE RELATIVE AU NON-RESPECT PAR LES DÉFENDEURS DU MANDAT DU CONGRÈS SELON LEQUEL LES DÉFENDEURS DOIVENT PROCÉDER À UNE ÉVALUATION DE TOUT ÉLÉMENT DE PREUVE CONNU DU FBI QUI N'A PAS ÉTÉ EXAMINÉ PAR LA COMMISSION DU 11 SEPTEMBRE 2001 CONCERNANT DES FACTEURS AYANT CONTRIBUÉ DE QUELQUE MANIÈRE QUE CE SOIT AUX ATTAQUES TERRORISTES DU 11 SEPTEMBRE 2001, NOTAMMENT LES ÉLÉMENTS CONCERNANT L'ARRESTATION ET LES ENQUÊTES DES " CINQ PLUS HAUTS " OBSERVÉS ET AUTOGRAPHIÉS QUI CÉLÈBRENT LES ATTAQUES DU WORLD TRADE CENTER LE 9/11

50. Il s'agit d'une action intentée en vertu de la Loi sur les procédures administratives en vue d'obliger un organisme à ne pas donner suite à une demande d'intervention ; d'ordonner l'annulation d'une demande d'intervention jugée arbitraire, capricieuse et abusive ; d'ordonner l'annulation ou l'illégalité d'une telle demande, jugée non conforme à la loi ; d'ordonner l'annulation ou l'interdiction d'une telle demande ou la suspension de la demande, ou la violation des droits que la loi autorise ou impose la loi.

51. Tous les paragraphes qui précèdent et les paragraphes suivants sont intégrés aux présentes par renvoi.

52. Une autre catégorie de preuve liée aux attaques du 11 septembre ignorées dans le rapport de la Commission d'examen du 11 septembre 2001 du FBI est la preuve concernant cinq individus qui ont été arrêtés le 11 septembre après que des témoins ont rapporté qu'au moins trois individus dans une camionnette blanche (numéro de permis enregistré) ont été vus célébrant et filmant l'attaque WTC tôt le matin du 11 septembre, 2001.

53. Le FBI a les noms des cinq individus arrêtés et les plaignants sont en possession de plusieurs longs rapports d'enquête rédigés par le FBI concernant l'arrestation, l'interrogatoire et l'enquête de ces individus.

54. La police du New Jersey a arrêté et arrêté ces individus à la suite d'un bulletin publié le 11 septembre 2001 par le FBI concernant la camionnette blanche, et ces individus ont été transportés par la police du New Jersey vers un endroit où le FBI a pris en charge ces personnes arrêtées.

55. Selon les rapports détaillés du FBI, selon deux témoins oculaires distincts (et un troisième témoin qui a vu leur fourgonnette arriver dans l'immeuble en question à 8 h 15 le 11 septembre 2001), trois individus ont été témoins de la célébration (le terme du FBI était "high-fiving") et du tournage du WTC pendant les attaques terroristes du matin du 11 septembre 2001 dès que le premier avion a frappé le WTC, avant que la deuxième tour soit heurtée par un avion. Le FBI a détenu et interrogé les cinq personnes arrêtées pendant un certain temps (semaines).

56. Ces personnes arrêtées se sont identifiées comme étant des Israéliens, qui ont finalement été déportés sans inculpation ni poursuite.

57. L'un de ces individus arrêtés aurait fait une déclaration publique après son retour en Israël à l'effet que ces Israéliens ont été envoyés aux États-Unis pour "documenter l'événement" (indiquant une connaissance préalable du 11 septembre).

58. Un journal étranger a rapporté, sur la base d'une interview avec un membre de la famille de l'une des personnes arrêtées, que ces individus avaient filmé l'effondrement des deux tours du WTC.

59. Les cinq individus arrêtés le 11 septembre 2001 dans cet incident auraient tous travaillé pour une compagnie de déménagement spécifique à l'époque, mais le FBI a obtenu des preuves indiquant que cette compagnie n'était peut-être pas une compagnie de déménagement légitime.

60. Les enquêtes de la police et du FBI liées à l'arrestation de ces individus le 11 septembre 2001 auraient inclus, en plus de l'élaboration du film confisqué aux personnes arrêtées et de la création d'empreintes agrandies montrant certains des personnes arrêtées souriant en voyant une ou les deux tours du WTC brûler, un test de résidus d'explosifs sur un échantillon de tissu trouvé dans une couverture de leur camion et des prélèvements pour analyse de résidus d'explosifs.

61. La camionnette blanche conduite par ces personnes arrêtées a été fouillée par un chien renifleur de bombes entraîné, ce qui a donné un résultat positif pour la présence de traces explosives.

62. Au moins une carte de visiteur WTC1 a été trouvée dans le van de ces personnes arrêtées. Un numéro de téléphone a également été trouvé en la possession de l'une des personnes arrêtées, qui correspondait à une autre entreprise de déménagement que le bureau du FBI à Miami croyait avoir été utilisée par l'un des présumés pirates de l'air du 11 septembre.

63. L'un des personnes arrêtées a déclaré au FBI qu'un de ses collègues lui avait dit le matin du 11 septembre qu'ils étaient en train de démolir le deuxième bâtiment et que lui et quelques-uns de ses collègues étaient montés sur le toit du bâtiment de l'entreprise pour observer le WTC et prendre des photos, et au moment où il a déclaré que la deuxième tour du WTC avait été démolie volontairement pour l'empêcher de se renverser.

64. Dans le cadre de son enquête, le FBI a compilé les adresses utilisées par les pirates de l'air présumés, les adresses utilisées par les associés présumés des pirates de l'air présumés et les adresses utilisées par les cinq personnes arrêtées. Un rapport du FBI indique qu'un ou plusieurs de ces personnes arrêtées étaient peut-être liées à un suspect dans les attentats terroristes du WTC.

65. Le directeur de l'entreprise qui employait les cinq personnes arrêtées, dont le nom est également connu du FBI, aurait fui le pays après l'arrestation de ses cinq employés.

66. Certains des agents du FBI impliqués dans la détention et les interrogatoires de ces " high-fivers " auraient tiré la conclusion que ces personnes arrêtées étaient en quelque sorte impliquées dans les attentats terroristes du 11 septembre 2001.

67. Ces personnes arrêtées ont finalement été relâchées et expulsées, apparemment contre le meilleur jugement de certains agents du FBI impliqués dans l'enquête.

68. Les éléments de preuve susmentionnés concernant ces " hauts cinq " n'ont pas été pris en compte par la Commission initiale du 11 septembre et n'ont pas été évalués dans le rapport ultérieur de la Commission d'examen du 11 septembre.

69. Bien que tous les faits mentionnés ci-dessus et tous les rapports d'enquête du FBI concernant ces "high-fivers" étaient (évidemment) en la possession du FBI pendant le travail de la commission de révision du 11 septembre du FBI, aucune de ces preuves n'a été évaluée par la commission de révision du 11 septembre ou rapportée au Congrès par la commission de révision du 11 septembre, en violation du mandat du Congrès.

70. Les actions des défendeurs contestés dans le présent chef de la plainte sont des actions finales de l'organisme pour lesquelles il n'existe pas d'autre recours adéquat devant un tribunal que la loi fédérale 28 U.S.C. § 1361 sur le mandamus (traitée dans le chef II.B ci-dessous).

71. Pour toutes les raisons énoncées dans les présentes, les demandeurs ont droit à des mesures déclaratoires et injonctives pour remédier au manquement des défendeurs à leur devoir non discrétionnaire imposé par le Congrès exigeant des défendeurs qu'ils aient préparé une évaluation externe indépendante de toute preuve connue du FBI qui n'a pas été considérée par la Commission 9/11 liée aux facteurs qui ont contribué de quelque façon aux attaques terroristes du 11 septembre 2001, en particulier les preuves susmentionnées de l'arrestation et l'enquête des " High-Fivers ".
CHEF II.B. : DEMANDE DE DISPENSE DE MANDAMUS

72. Tous les paragraphes qui précèdent et les paragraphes suivants sont intégrés aux présentes par renvoi, y compris les paragraphes du compte II.A.

73. Les actions des défendeurs contestés dans le présent chef de la plainte sont des actions finales de l'organisme pour lesquelles il n'existe aucun autre recours adéquat devant un tribunal, autre que l'APP (dont il est question dans le chef II.A. ci-dessus).

74. Pour tous les motifs énoncés aux présentes, les demandeurs ont droit à une mesure injonctive en vertu de la loi fédérale 28 U.S.C. sur le mandamus. § 1361 pour remédier au manquement des défendeurs à leur devoir non discrétionnaire imposé par le Congrès exigeant des défendeurs qu'ils aient préparé une évaluation externe indépendante de tout élément de preuve connu du FBI qui n'a pas été examiné par la Commission 9/11 concernant des facteurs ayant contribué de quelque manière que ce soit aux attaques terroristes du 11 septembre 2001, notamment en ce qui concerne les preuves précitées de l'arrestation, l'interrogatoire et l'enquête des "High-Fiver" 9/11.
https://www.ae911truth.org/news/519-law … ed-on-9-11

Hors ligne

 

#135 24-04-2019 15:02:41

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 987

Re: Action en justice du Comité des Juristes

https://madhousenews.com/2019/04/fbi-su … to-report/
https://www.collective-evolution.com/20 … -congress/

Au moins, quelques journaux en parlent.

Dernière modification par tournesol01 (24-04-2019 15:36:13)


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#136 24-04-2019 19:58:03

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6652

Re: Action en justice du Comité des Juristes

J'ai cru un court instant qu'il s'agissait de journaux français !lol

Hors ligne

 

#137 04-05-2019 17:21:09

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Entrevue intéressante (en anglais:rolleyes:) sur le site de Guns & Butter avec comme invités David Meiswinkle, Mick Harrison, Barbara Honegger etRichard Gage,traitant de la poursuite contre le FBI,celui-ci ayant caché des preuves aux membres de la Commission d'enquête sur les Attentats du 11 septembre 2001.
Guns & Butter |  FBI Sued for Failure to Provide 9/11 Evidence to Congress https://www.youtube.com/watch?v=DhI7Kttbn7g

Hors ligne

 

#138 13-05-2019 00:21:34

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Suite à une demande d'accès à l'information, le FBI a dû transmettre 10 photos des Israéliens dansant au matin du 11 septembre 2001, photos cependant très caviardées. Je trouvais çà étrange puisqu'il me semblait que le Comité des avocats avait dit que le FBI avait détruit ces photos??? De plus, il resterait 66 non transmises.

(En anglais)

Dancing Israelis FOIA Photos REVEALED!!!
https://www.youtube.com/watch?v=FuQz6ej7hT4

Dancing Israelies Photos,analysis with Ryan Dawson
https://www.youtube.com/watch?v=z20YzvRIU2M

Dernière modification par kidkodak (13-05-2019 00:24:24)

Hors ligne

 

#139 13-05-2019 01:44:50

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Panamza vient de reprendre la nouvelle:
Israël et le 11-Septembre : le FBI divulgue des photos choc http://www.panamza.com/120519-israel-11septembre-fbi/

Hors ligne

 

#140 15-05-2019 09:06:34

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 987

Re: Action en justice du Comité des Juristes


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#141 15-05-2019 12:39:50

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Merci tournesol.Cependant je me méfie de ces avocats qui à leur façon refont la promotion de la version officielle et des ''pirates de l'air''' au même moment où le FBI publie un début de photos des Israéliens dansant célébrant la démolition contrôlée des 3 tours du WTC, démolition n'ayant aucun rapport ni avec les avions ni avec les présumés pirates.On essaie d'attirer mon attention ailleurs.

Hors ligne

 

#142 18-05-2019 16:51:40

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Ici une rencontre de point de vue  intéressante entre une des demandes du Comité des juristes,c'est-à-dire d'exiger la présentation de toutes les pièces à conviction ayant servi à relier les avions mentionnées dans la fable officielle, et le point de vue de cet auteur que je ne connaissais pas,Anthony Lawson,où il affirme : ''Ce n'est pas une théorie, mais un fait bien connu dans le mouvement de vérité du 11 septembre 2001, que la Commission sur le 11 septembre 2001 n'a pas réussi à s'assurer qu'au moins un des organismes gouvernementaux appropriés, le NTSB, le FBI ou la FAA, avait été chargé d'identifier avec certitude les aéronefs qui auraient été impliqués dans le meurtre de presque 3 000 personnes, le 11 septembre 2001.''
J'ai passé son texte dans la moulinette du traducteur du NET et voici ce que çà donne.

Un fait peu connu sur les avions 9/11

Anthony Lawson pour Salem-News.com http://www.salem-news.com/articles/marc … nes-al.php

Une autre faille indéniable dans l'histoire " officielle " du 11 septembre.
(BANGKOK) - Extrait : ....Ce serait une ironie remarquable, et très probablement une circonstance unique dans les annales de la jurisprudence américaine, si les hypothèses utilisées comme raisons pour lancer des guerres contre deux nations souveraines, ainsi que la " guerre contre le terrorisme " plus généralisée ne pouvaient servir de preuve dans une poursuite criminelle ou une poursuite en dommages civils devant une cour américaine.
Ce n'est pas une théorie, mais un fait bien connu dans le mouvement de vérité du 11 septembre 2001, que la Commission sur le 11 septembre 2001 n'a pas réussi à s'assurer qu'au moins un des organismes gouvernementaux appropriés, le NTSB, le FBI ou la FAA, avait été chargé d'identifier avec certitude les aéronefs qui auraient été impliqués dans le meurtre de presque 3 000 personnes, le 11 septembre 2001.
Il n'est pas nécessaire d'être diplômé de la faculté de droit de Harvard pour savoir que la première et la plus importante exigence dans toute enquête sur un meurtre est de déterminer la cause du décès, ce qui mène souvent à l'obligation d'identifier une arme du crime ou, dans le cas du 11 septembre 2001 : les armes. Et il ne fait aucun doute que chacun des quatre avions qui auraient été détournés le matin du 11 septembre a été présenté comme une arme du crime par l'administration américaine et la Commission du 11 septembre, mais il n'y a absolument rien qui relie fermement les quatre avions qui auraient été détournés à l'un des sites du crash du 11 septembre.
En fait, il n'est pas fantaisiste de dire que si un avocat, même d'un calibre bien inférieur à celui d'Alan Dershowitz, était engagé pour défendre les compagnies de sécurité aéroportuaire qui auraient permis à 19 Arabes porteurs de boîtes de pénétrer dans ces avions, il demanderait immédiatement le rejet d'une telle action au motif que les avions qui auraient heurté les tours jumelles du World Trade Center, le Pentagone, et celui qui s'est écrasé près de Shanksville n'avaient jamais été identifiés comme étant les avions qui auraient été détournés le matin même.
Et une telle motion ne pourrait pas être rejetée, comme je vais l'expliquer.
Les avions en question étaient présumés l'avoir été : Vol 11 d'American Airlines (numéro de queue : N334AA), tour nord ; vol 175 d'United Airlines (N612UA), tour sud ; vol 77 d'American Airlines (N644AA), Pentagone, et vol 93 d'United Airlines (N591UA), qui aurait eu un accident près de Shanksville, Pennsylvanie. Mais la vérité, c'est qu'il aurait très bien pu s'agir d'avions différents arrivés sur les lieux en provenance d'endroits très différents, car les débris récupérés sur ces quatre sites n'ont jamais été liés aux avions qui auraient décollé de Logan International à Boston, Dulles International à Washington et Newark International au New Jersey, et qui auraient été détournés peu après. Elles ne peuvent donc pas être liées, sans un doute raisonnable, à des manquements à la sûreté dans ces aéroports.
Ce serait donc une ironie remarquable, et très probablement une circonstance unique dans les annales de la jurisprudence américaine, si les hypothèses utilisées pour justifier le déclenchement de guerres contre deux nations souveraines, ainsi que la "guerre contre le terrorisme" plus généralisée, ne pouvaient servir de preuve dans une poursuite pénale ou dans une action en dommages civils devant un tribunal américain.
Aux États-Unis, les enquêtes sur les accidents d'avion sont normalement menées par la division des enquêtes sur les accidents d'avion du NTSB, et il existe plusieurs séries télévisées documentaires sur l'approche minutieuse de cet organisme gouvernemental dans les enquêtes sur les causes des accidents d'avion. Au cours de nombreuses enquêtes de ce genre, les numéros de série des pièces récupérées font l'objet d'une contre-vérification avec les dossiers d'achat et d'entretien de la compagnie aérienne en question, pour tenter d'identifier la cause d'un accident, lorsqu'on soupçonne qu'une défaillance mécanique pourrait en être la cause.
Toutefois, le NTSB a confirmé qu'il n'a pris part à aucune enquête sur les accidents d'aviation survenus le 11 septembre 2001, et ce, pour la première fois depuis sa création, en 1967, alors qu'il avait enquêté sur plus de 124 000 autres accidents d'aviation. On a donc demandé au monde entier de croire et de croire que les quatre avions en cause étaient des vols réguliers normaux qui ont été détournés par des terroristes arabes, dont certains seraient encore en vie.
Ce qui est encore plus troublant, c'est le fait qu'il existe de la documentation et qu'elle est disponible sur Internet, ce qui indique que le FBI, appuyé par une lettre distincte du ministère de la Justice, a refusé de divulguer toute information, en vertu de la Freedom of Information Act, concernant tout débris retrouvé sur les lieux de l'accident, notamment le numéro de série du "Black Box" Cockpit Flight Data Recorder qui serait trouvé près du site de l'accident du vol 93 des United Airlines. Rappelons qu'une transcription tirée de cet enregistreur a servi de base à plusieurs dramatiques télévisées et un long métrage primé par l'Académie.
Enfin, le noyau d'un moteur d'avion, qui a été vu dans plusieurs vidéos du 11 septembre 2001 tombant de la face nord de la tour sud du WTC, et qui a heurté un bâtiment en descendant, a été photographié et filmé en présence du personnel du FBI et d'au moins un véhicule du FBI, où il s'est arrêté au croisement des rues Church et Murray, puis a été pris, avant son enfouissement dans une terre à Staten Island, en compagnie d'autres personnes. Voilà pour ce qui préoccupe les enquêteurs sur les meurtres : La chaîne de possession et la préservation des éléments de preuve importants, en attendant leur identification.
Les événements du 11 septembre 2001 ont eu des conséquences bien au-delà de la destruction de vies et de biens aux États-Unis ; ils ont été à l'origine du déclenchement de trois guerres. Pourtant, il est évident qu'un rédacteur en chef d'un journal influent, le Washington Post, n'a pas eu le temps d'examiner une question aussi sérieuse - une question que les gens qui ont beaucoup moins de ressources que ce à quoi il a accès - avant de lancer une attaque cinglante contre un membre du parlement japonais et le mouvement mondial du 11 septembre, en général.
Ce n'est pas parce que la Commission 9/11 n'a pas fait son travail correctement que les journalistes n'ont pas d'excuse pour ne pas faire le leur. À moins, bien sûr, que des journaux comme le New York Times, le Wall Street Journal, le Washington Post et le Los Angeles Times ne jouent un rôle conscient dans une conspiration visant à empêcher que la vérité sur ces événements ne fasse surface. Dans ce cas, leurs rédacteurs en chef et leurs propriétaires seraient presque certainement coupables d'une erreur de jugement.
Je voudrais souligner que l'identité des avions n'est pas la seule raison pour laquelle les conclusions de la Commission 9/11 devraient être considérées comme invalides, et ses membres reconnus coupables, à tout le moins, d'omissions grossières dans la collecte des preuves qui ont servi à la rédaction de son rapport final. Même un coup d'œil rapide aux preuves visuelles de l'effondrement des tours jumelles du World Trade Center et du WTC 7 devrait avoir suscité de sérieux doutes quant aux conclusions de certains experts du National Institute of Standards and Technology, NIST.
Mais, pour mon argent, les vraies armes à feu fumantes étaient, et sont toujours, les quatre avions qui ont servi d'armes ce jour-là, et le fait qu'elles n'aient pas été identifiées enfreint toutes les règles de tout livre qui cherche à enseigner l'art de résoudre des crimes.

Anthony Lawson est un directeur de publicité, caméraman, directeur de la création et directeur de la voix hors champ à la retraite, lauréat d'un prix international. Il était connu pour avoir tourné des publicités humoristiques, mais il ne trouve pas grand-chose à rire, vu la façon dont le monde se passe ces jours-ci.
Après m'être remis du choc d'avoir vu les tours jumelles s'effondrer, j'ai eu l'impression que ce que je voyais et ce qu'on me disait étaient des choses bien différentes lors des séances suivantes. L'effondrement de deux de ces bâtiments, comme ils l'ont fait, uniquement parce qu'ils avaient été touchés par de gros avions, n'avait pas de sens. Les effondrements étaient trop uniformes. Si les impacts d'avions en étaient la cause, au moins un des bâtiments aurait dû tomber. J'ai par la suite fait une vidéo intitulée "WTC7 -- This is an orange" pour exprimer mon inquiétude que le public ne soit pas dit la vérité sur le 11 septembre 2001 http://www.salem-news.com/articles/marc … nes-al.php
Traduit avec www.DeepL.com/Translator
Que la lumière soit faite au plus vite!
18 ans c'est déjà une éternité pour supporter tant de non-sens.

Dernière modification par kidkodak (18-05-2019 17:15:48)

Hors ligne

 

#143 18-05-2019 21:59:00

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

merci beaucoup kidkodak pour la traduction et de cet article du 18 mars 2010.

Anthony Lawson a écrit:

En fait, il n'est pas fantaisiste de dire que si un avocat, même d'un calibre bien inférieur à celui d'Alan Dershowitz, était engagé pour défendre les compagnies de sécurité aéroportuaire qui auraient permis à 19 Arabes porteurs de cutters de pénétrer dans ces avions, il demanderait immédiatement le rejet d'une telle action au motif que les avions qui auraient heurté les tours jumelles du World Trade Center, le Pentagone, et celui qui s'est écrasé près de Shanksville n'avaient jamais été identifiés comme étant les avions qui auraient été détournés le matin même.
Et une telle motion ne pourrait pas être rejetée, comme je vais l'expliquer.

C'est vrai, on a du mal à imaginer qu'il n'y a aucune preuve présentée au public des "armes officielles" des crimes du 11.9 ! Il faut croire sur paroles, images et vidéos les autorités officielles. Et aucun grand média ne s'intéresse à cela !?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#144 19-05-2019 20:32:52

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

David R. Meiswinkle,avocat pour le Comité, donne plus de détails sur les 5 Israéliens dansant et aussi sur Shanksville.J'ai lu en quelque part que les photos libérées récemment suite à une demande d'accès à l'information d'un particulier,proviendraient de photocopies et que les originaux auraient été détruits en 2014. À suivre...
Ce vidéo a été tourné avant d'avoir l'autorisation de faire défiler devant grand jury les personnes désignées.
9/11 Lawyers' Committee on Dancing Israelis Urban Moving Systems https://www.youtube.com/watch?v=m74Gtkl69i4
Ben oui,encore en anglais roll

Hors ligne

 

#145 19-05-2019 20:50:57

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mariflo a écrit:

C'est vrai, on a du mal à imaginer qu'il n'y a aucune preuve présentée au public des "armes officielles" des crimes du 11.9 ! Il faut croire sur paroles, images et vidéos les autorités officielles. Et aucun grand média ne s'intéresse à cela !?

Je dirais même que c'en est épeurant pour l'avenir de l'humanité.

Hors ligne

 

#146 19-05-2019 21:07:18

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 987

Re: Action en justice du Comité des Juristes


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#147 19-05-2019 22:36:01

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

tournesol01 a écrit:

Toujours en grand breton:
http://www.informationclearinghouse.info/51631.htm

Après s'en être sauvé avec le USS Liberty,réussiront-ils à en faire autant avec les attentats du 11 septembre?
Lorsque ton plus gros corps policier au pays a depuis 18 ans en sa possession  des documents aussi compromettants et que rien n'est fait, peut-on encore garder espoir de voir la lumière scintiller au bout du tunnel,ne serait-ce que pour les familles des victimes? Quelles sont les forces en présence paralysant l’exorcise de la Justice la plus élémentaire?

Hors ligne

 

#148 22-05-2019 10:27:23

tournesol01
Membre du forum
Date d'inscription: 08-03-2010
Messages: 987

Re: Action en justice du Comité des Juristes

neutral Et encore:
https://americanfreepress.net/foia-requ … otographs/
https://www.islamtimes.org/en/article/7 … 11-attacks

Au moins, il y toujours des articles pour informer les américains.

Dernière modification par tournesol01 (22-05-2019 10:29:56)


Retraité, intéressé, motivé, estomaqué, écoeuré....

Hors ligne

 

#149 02-06-2019 19:15:09

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

En attendant un développement dans leur poursuite contre le FBI,le Commité des juristes a posté aujourd'hui 02-06-2019,ce vidéo illustrant la construction du WTC dans les années 60.Des images fantastiques.Surement que ces images d'archives seront soumises au grand jury.L'épaisseur des poutres maitresses est impressionnante de même que celle des poutres placées en périphérie des tours. Cela pèsera surement dans la balance lorsqu'il sera question d'évaluer la justesse de la VO sur la question de la chute libre ainsi que la disparition de la grande majorité de ces matériaux appartenant aux 3 tours, soi-disant détruites par 2 avions de commerciaux et des feux de bureau...hmm
Un beau moment à envisager.  https://www.lawyerscommitteefor9-11inquiry.org/

M. Koenig1985
Ajoutée le 2 juin 2019
Construction du complexe du World Trade Center entre 1965 et 1973 à partir d'un film d'images réalisé en 1983 par la Port Authority of New York and New Jersey (PANYNJ).Source : https://www.pbs.org/video/american-ex...Fichier : World Trade Center Construction Footage American Experience .mp4 (58 MB)
La taille de l'image a été augmentée à 1440 x 1080 px et la vidéo a été affinée, la fréquence d'image a doublé (15 à 30 ips). L'audio en mono a été converti en stéréo et le gain audio, augmenté.Ceci est un téléchargement de remplacement pour la vidéo précédemment publiée par "WTCClips" le 20 décembre 2013, parce que YouTube a gâché la qualité vidéo par une recompression supplémentaire au cours des dernières années. Il y a maintenant de méchants artefacts de blocs tout au long de la vidéo. Lien : https://youtu.be/aPxqR8SNSCU

-C'est vrai que la compression faite par Youtube avait boussillé le vidéo original:https://youtu.be/aPxqR8SNSCU

Dernière modification par kidkodak (03-06-2019 22:53:44)

Hors ligne

 

#150 03-06-2019 09:10:39

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1715

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mon bon Tournesol, tu as tort et raison à la fois.
Bien sur, les sites que tu signales donnent un son de cloche plus proche de ce que nous pensons, mais ils sont vu par combien d’Étasuniens ?

Pour avoir un peu traîné là-bas, "l'alimentation" intellectuelle de base, c'est la télé et à côté nos chaînes feraient presque office de révolutionnaires tandis que la lecture, c'est New-York Times ou Washington Post, aussi menteurs l'un que l'autre, surtout depuis le 11/9 et dont, hormis la 1ère page, il faut avoir vraiment envie d lire les autres articles, souvent noyés dans des torrents de pub !

La triste vérité c'est que moins de 1% des Étasuniens s'occupe de americanfreepress !

Hors ligne

 

#151 12-06-2019 04:29:54

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Ouais,il ne se passe pas grand chose.Me semble entendre des criquets...

Hors ligne

 

#152 15-06-2019 16:15:55

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

En regardant le video plus haut sur la construction du WTC je ne pu m'empêcher de me demander comment se faisait-il que les ailes des avions de 25 pieds de long chacune ne furent pas arrachées en entrant en collision avec les multiples poutres d'acier placées à l'extérieur des bâtiments:rolleyes:

Hors ligne

 

#153 16-06-2019 12:07:12

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1715

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Euh, Kidkodak, tu es sur de tes dimensions pour les ailes des Boeing 767 qui impactèrent les tours ? 25 pieds fait, à la louche, 7,5 m de long, très loin de l'envergure réelle de cet avion.
Cela dit, ça ne retire rien à la justesse de ton interrogation.
Comme pour le Pentagone, il est évident que la confrontation façade/aile ne peut se conclure que par la victoire de la première nommée ! Pour compléter, je pense que le mix arrachage/écrasement est encore plus près de la vérité, parce que l'arrachage ne peut se comprendre que comme la suite d'un contact violent déclenchant un écrasement dans un premier temps !

Hors ligne

 

#154 16-06-2019 16:50:33

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

'' l'arrachage ne peut se comprendre que comme la suite d'un contact violent déclenchant un écrasement dans un premier temps''

À première vu j'aurais cru que du à la fragilité des composantes des avions, le choc des ailes sur la façade renforcée de poutres d'acier du WTC aurait provoqué soit une brisure visible des ailes aux endroits où il y a des poutres d'acier verticales en périphérie du WTC, soit une force t-elle que les ailes entières se seraient arrachées sous l'impact pour ensuite tomber au sol en morceaux.Ce que j'ai plutôt vu ce sont des avions qui s'engouffre parfaitement dans les bâtiments sans laisser de morceaux à l'extérieur. Je ne sais pas s'il existe d'autres exemples de ce genre d'impact dans l'histoire de l'aviation ou nous pourrions comparer les effets sur les ailes?

Hors ligne

 

#155 16-06-2019 18:37:46

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6652

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Vous êtes hors-sujet là. Donc stop !
Ce sujet a déjà été plusieurs fois abordé dans des discussions dédiées.

Hors ligne

 

#156 02-07-2019 03:43:52

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Bon,on est pas plus avancé pour le moment mais c'est de bonne guerre de mettre de la pression pour que çà bouge.

Déposé dans la traductrice électronique:cool:,voici le résultat :

Le comité d'avocats va déposer une requête en mandamus alors que le procureur américain refuse de divulguer l'état d'avancement de la procédure du Grand Jury du 11 septembre 2001

David Meiswinkle (à droite), directeur exécutif du comité des avocats chargé de l'enquête sur le 11/9, et Mick Harrison (à gauche), directeur du contentieux du comité des avocats, ont eu un entretien téléphonique le mois dernier avec Michael Ferrara, chef de l'unité anti-terrorisme de le bureau du procureur des États-Unis pour le district sud de New York. M. Ferrara est l’un des deux responsables qui ont signé la lettre du 7 novembre 2018 au Comité des avocats, au nom de Geoffrey S. Berman, procureur des États-Unis pour le district sud de New York.

Au cours de cette conversation téléphonique, M. Ferrara a confirmé que la lettre du 7 novembre 2018 qu'il avait signée avait été envoyée avec l'intention de faire savoir au comité des avocats que le bureau du procureur américain avait reçu la pétition de ce dernier et sa requête modifiée (les deux crimes fédéraux rapportés et preuves relatives à l'utilisation d'explosifs au World Trade Center le 9/11) et que le procureur américain se conformerait à la loi fédérale concernant les grands jurys spéciaux en ce qui concerne les deux pétitions. Toutefois, il a déclaré qu’il ne pouvait divulguer aucune information concernant le statut de la requête du Comité des avocats et de sa requête modifiée en raison du secret que la procédure de grand jury fédéral imposait en vertu de la règle de procédure pénale 6 e). Les avocats Meiswinkle et Harrison ont remercié M. Ferrara d'avoir répondu à l'appel.

La règle 6 e) impose effectivement des exigences substantielles en matière de secret lors des procédures devant un grand jury fédéral, bien que les tribunaux fédéraux puissent ordonner la divulgation dans certaines circonstances. Étant donné que le bureau du procureur américain interprète cette règle comme empêchant toute divulgation au Comité des avocats (et à tous les pétitionnaires) concernant le statut de la requête du Comité des avocats et de la requête modifiée, le Comité des avocats s'apprête à déposer une requête en mandamus et une requête en divulgation devant un tribunal fédéral avant le prochain anniversaire du 11 septembre.

L’objectif de ce dépôt auprès de la Cour fédérale sera de faire confirmer aux tribunaux que le bureau du procureur américain a agi de bonne foi en présentant à un grand jury spécial fédéral la pétition, la pétition modifiée et les suppléments de la pétition accompagnés des preuves accompagnant la preuve. que cela ne se soit pas produit - et, si ce dernier moyen, d'obtenir une ordonnance du tribunal obligeant le procureur des États-Unis à présenter la requête, la requête modifiée et les suppléments de requête avec la preuve d'accompagnement à un grand jury spécial fédéral.
https://www.lawyerscommitteefor9-11inqu … roceeding/

Hors ligne

 

#157 02-07-2019 12:06:38

questionneur
Membre Actif
Date d'inscription: 04-04-2006
Messages: 712

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Si quelqu’un dépose une plainte comportant des accusations criminelles devant un tribunal, il serait logique que le « quelqu’un » en question soit présent ou représenté au moment où le tribunal doit se prononcer sur ladite plainte. En l’occurrence çà ne serait  pas forcément le cas de cette plainte devant le grand jury. Là ils en sont mêmes à se demander si la plainte a été présentée ou pas et qu’elle décision aurait été prise par le grand jury à la suite de cette présentation (The goal of this federal court filing will be to have the court confirm that the U.S. Attorney’s Office has acted in good faith by presenting the Lawyers’ Committee’s petition, amended petition, and petition supplements with accompanying evidence to a federal Special Grand Jury or to confirm that this has not occurred).

https://www.lawyerscommitteefor9-11inqu … roceeding/

C’est une procédure qui semble faciliter vraiment l’enterrement de la plainte en question en toute discrétion.

Pour info : Niels Harrit Discusses NanoThermite and Activism  (Article intéressant accompagné de vidéos particulièrement « parlantes » connues  de ceux qui s’intéressent au sujet depuis longtemps mais que des personnes parcourant ce forum pourrait découvrir ) :

https://www.911tap.org/557-news-release … d-activism

Hors ligne

 

#158 02-07-2019 15:46:58

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

J'espère que non.

Hors ligne

 

#159 15-07-2019 12:32:00

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 554

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Mise à jour -ref: Grand Jury 9/11: Le Procureur demeure muet sur l'avancement des travaux visant à mettre sur pied un Grand Jury chargé d'étudier les nouvelles preuves qui lui seront présentées,reliées aux Attentats du 11 septembre 2001.

Andy Steele est accompagné de Mick Harrison et de David Meiswinkle, du comité des avocats pour l'enquête sur le 11/9, dans le cadre de l'épisode de cette semaine consacré à la chute libre du 11 septembre.
Le but de cette action en justice est de confirmer si le procureur américain a présenté la pétition de 2018 rapportant des crimes fédéraux non poursuivis au World Trade Center à un grand jury spécial, conformément à la loi fédérale.
9/11 Grand Jury Update: U.S. Attorney’s Lips Sealed, Lawyers’ Committee to File Mandamus
https://www.youtube.com/watch?v=334sSqnU570

Dernière modification par kidkodak (23-07-2019 00:51:04)

Hors ligne

 

#160 27-07-2019 22:27:09

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1786

Re: Action en justice du Comité des Juristes

Des organisations de pompiers étant intervenues le 11 septembre et les jours suivants soutiennent le comité des Juristes dans leur action en justice pour la réouverture de l’enquête. Ces pompiers espèrent que la résolution qu’ils ont élaborée fasse « boule de neige » auprès des autres pompiers du 11.9 et deviennent ainsi une force assez puissante pour obliger la justice à réouvrir une enquête.

https://www.ae911truth.org/news/540-new … estigation

Les commissaires aux incendies de la région de New York font l'histoire et lancent un appel pour une nouvelle enquête sur le 11 septembre

Ted Walter 27 juillet 2019
Ils ont commencé par dire le serment d'allégeance.  Dix minutes plus tard, ils lisaient le texte d’une résolution affirmant l’existence «d’éléments de preuve accablants» selon lesquels «des explosifs pré-plantés.  .  .  la destruction des trois bâtiments du World Trade Center. "

Le 24 juillet 2019, près de 18 ans après les horribles attaques qui ont traumatisé une nation et transformé le monde, le Franklin Square et le Munson Fire District, qui supervise un service de pompiers volontaires desservant un hameau de 30 000 habitants juste à l'extérieur  du Queens, à New York, est devenu le premier organe législatif du pays à soutenir officiellement une nouvelle enquête sur les événements du 11 septembre.

La résolution, rédigée et présentée par le commissaire Christopher Gioia, a été approuvée à l’unanimité par les cinq commissaires.  Les membres de l'audience - y compris les familles des pompiers décédés, Thomas J. Hetzel et Robert Evans, tous deux originaires de Franklin Square - se sont joints à des applaudissements solennels mais festifs après le cinquième «oui».


Résolution du 11 septembre sur le Franklin Square et le quartier des pompiers de Munson

Attendu que les attentats du 11 septembre 2001 sont inextricablement et toujours liés au service d'incendie de Franklin Square et de Munson;

Attendu que, le 11 septembre 2001, alors qu'il était au World Trade Center de New York, le pompier Thomas J. Hetzel, l'insigne n ° 290 de la société Hook and Ladder Company n ° 1 de Franklin Square et du service d'incendie de Munson à New York, a été tué  dans l’exercice de ses fonctions, avec 2 976 autres intervenants d’urgence et civils;

Attendu que des membres des services d'incendie de Franklin Square et de Munson ont été appelés à participer aux opérations de sauvetage, de récupération et de nettoyage du site du World Trade Center, affaiblissant nombre d'entre eux souffrant de maladies potentiellement mortelles résultant de la respiration des toxines mortelles présentes  sur le site;

Attendu que les membres de la Commission des incendies de Franklin Square et du Munson Fire District reconnaissent le caractère important et convaincant de la requête devant le procureur des États-Unis pour le district sud de New York faisant état de crimes fédéraux non poursuivis au World Trade Center le 11 septembre  , 2001, et appelant l’avocat des États-Unis à présenter cette requête à un grand jury spécial conformément à la Constitution des États-Unis  SS 3332 (A);

Considérant que la preuve accablante présentée dans ladite pétition démontre sans l'ombre d'un doute que les explosifs et / ou les incendiaires pré-implantés - pas seulement les avions et les incendies qui ont suivi - ont causé la destruction des trois bâtiments du World Trade Center, tuant la grande majorité des victimes  a péri ce jour-là;

Attendu que les victimes du 11 septembre, leurs familles, la population de New York et notre nation méritent que tous les crimes liés aux attentats du 11 septembre 2001 fassent l'objet d'enquêtes approfondies et que tous les responsables soient jugés devant la justice  ;

POUR CES MOTIFS, IL EST RÉSOLU QUE les commissaires de la commission des incendies de Franklin Square et du district d'incendies de Munson appuient pleinement une enquête fédérale exhaustive sur le grand jury et la poursuite de tous les crimes liés aux attentats du 11 septembre 2001, ainsi que tous les efforts déployés  par d'autres entités gouvernementales pour enquêter et découvrir la vérité sur les événements de ce jour horrible.

Dernière modification par Mariflo (28-07-2019 07:58:54)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr