ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#401 27-01-2019 15:15:57

Reisinger
Membre du forum
Date d'inscription: 22-11-2018
Messages: 67

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

kidkodak a écrit:

Larez a écrit:

Je ne suis pas absolument pas convaincu que ce principe scientifique puisse s'appliquer à l'élaboration du scénario d'un complot qui est justement fait pour brouiller les pistes et imposer un scénario simpliste qui puisse même se passer de preuves auprès de la majorité des médias et donc d'une grande partie de la population.

Bien dit.

Je répète alors:

Ce principe s'applique à toute démarche rationnelle.
Il faut commencer par l'hypothèse la plus simple en tenant compte de tous les faits.
Le défaut du rapport de la Commission est qu'il se débarrasse de tous les faits gênant son hypothèse unique (complot extérieur).
Ca c'est de la simplification.

Hors ligne

 

#402 27-01-2019 17:50:44

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6648

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Mariflo a écrit:

As-tu trouvé le temps de lire en entier le livre de Straugof ?

Bonjour Mariflo,
L'oeil du modérateur traîne toujours sur le forum mais j'ai eu bien peu de temps ces derniers mois.
Je n'ai malheureusement toujours pas eu le temps nécessaire pour m'impliquer sur ce sujet et donc lire l'ouvrage de Straugof. D'où ma discrétion actuelle dans ces discussions.

Hors ligne

 

#403 27-01-2019 18:39:13

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6648

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Reisinger a écrit:

Ce principe s'applique à toute démarche rationnelle.
Il faut commencer par l'hypothèse la plus simple en tenant compte de tous les faits.

C'est pour ça que je ne suis pas spécialement fan de théories.
Je suis bien d'accord qu'il faut avoir une démarche rationnelle dans l'étude des faits.

Sauf qu'en absence de faits probants étayant une théorie (d'un autre complot, autre que celui élaboré par Ben Laden), cette théorie restera non rationnelle.
Et c'est bien là la finalité d'un complot : une version officielle suffisamment simple et martelée ad nauseam (qu'il ne sera même pas nécessaire de prouver du coup) face à la possible réalité d'un autre complot au scénario forcément plus tordu celui-là (et donc le moins rationnel des deux pour le commun des mortels).

Après, est-ce plus simple de faire monter à bord des avions des lampistes ou pas ? Le choix retenu est forcément celui qui optimise la réussite de l'opération. Je ne suis pas sûr que l'on ait sous la main les données nécessaires pour apprécier cette optimisation là.

Mais ce qui est assez troublant depuis le départ, c'est qu'il n'y ait effectivement aucune image d'embarquement des pirates. Si elles existent, autant les montrer puisque ça va dans le sens de la version officielle.
C'est un point qui pèse lourd dans le camp de ceux qui pensent qu'il n'y a pas eu d'embarquement.
Et si ce scénario devait être avéré un jour, cela voudrait dire que l'optimisation de la réussite de l'opération passait par l'élimination des pirates avant embarquement.

N'étant pas dans la tête des tordus capables d'imaginer pareil scénario, dans un sens comme dans l'autre, il m'est assez difficile de me convaincre d'une version (sachant que je n'ai pas lu la théorie de Straugof).

Pour bien mesurer le degré de perversion de ceux capables d'elaborer des scénarios tordus, je conseille de relire le projet Northwood.
Si ce complot avait été réalisé sans qu'on n'ait jamais connaissance de son scénario réel mais avec la seule connaissance de la version officielle simple qui aurait été vendue avec, tout autre scénario proposé par de vilains complotistes aurait été tout sauf rationnel.
Ça n'aurait jamais dépassé le filtre du rasoir d'Ockham des zététiciens.

Hors ligne

 

#404 27-01-2019 18:57:17

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Larez a écrit:

Mais ce qui est assez troublant depuis le départ, c'est qu'il n'y ait effectivement aucune image d'embarquement des pirates. Si elles existent, autant les montrer puisque ça va dans le sens de la version officielle.

j'anticipe un des arguments de Reisenger !

Reisenger a écrit au post 302à plusieurs reprise dans ce fil

Il me semble qu'une des thèses de Straugof (avec laquelle je suis aussi d'accord) est que les débris de l'avion du Pentagone ont été traités avec discrétion pour laisser courir la fausse piste du missile.
En tout cas il affirme que beaucoup de gens se sont trompés là-dessus.
L'absence d'images des pirates arabes embarquant dans les avions pourrait relever de la même manoeuvre: laisser courir le bruit qu'ils n'ont jamais embarqué (la preuve on en discute encore 17 ans plus tard).

Dernière modification par Mariflo (27-01-2019 18:58:48)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#405 27-01-2019 19:56:37

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1680

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

"Donc ils vont jusqu'à Boston le matin du 11 Septembre, et là on les élimine brusquement AVANT qu'ils montent dans l'avion détourné..."

Les zozos arrivèrent à Boston le 10 au soir(et non pas le 11 au matin) et descendirent dans un hôtel. De là, Atta, soi-disant chef du commando selon le FBI et un comparse, partent en voiture de location faire la bamboche à Portland, en gros 200 km plus loin, à mon avis sans prévenir les autres.
Pour être sur de se faire parfaitement remarquer, ils réglèrent leurs dépenses avec des cartes de crédit nominative, dans des lieux où les Étasuniens payent plutôt en liquide avant de l'ingurgiter tongue. Ils dégagent tellement tard qu'ils sont obligé de prendre la navette aérienne Portland/Boston en abandonnant leur voiture de location.

Entre temps, les autres "terroristes" devaient, très tôt, quitter leur hôtel pour rejoindre l'aéroport. Est-ce si compliqué d'imaginer un minibus ou similaire les emmenant en groupe... pas forcément à l'endroit prévu. Si c'est le cas, j'imagine l'impatience avec laquelle les 2 fêtards devaient être attendus à Logan, ils auraient pu faire capoter le plan !
Je pense qu'il fallait, jusqu'à H-2 ou moins , faire croire au plus grand nombre,  à ce groupe de pirates, ce qui expliquerait que Able Danger n'ait jamais été autorisé à informer le FBI, imaginez que ces rigolos les arrêtent avant, ils foutaient le plan par terre.

Pour que le scénario de Straugof soit bon, et je crois qu'il l'est, ce groupe de 19 était encadré, sans doute par les artistes peintres du Mossad, pour les 15 qui étaient en Floride au moins. Je suis persuadé que ces gaillards n'étaient pas du tout informé de cette histoire de black-program, même si je ne sais pas quel bobard on leur a raconté. Ils savaient juste que depuis qu'ils sont aux USA, leur vie c'est glandage et plaisir, aucun être humain au monde ne serait insensible à cette promesse, surtout quand ça dure dans le temps.
Leurs "copains" du Mossad durent leur promettre de nouvelles péripéties sympas à Boston et ils ont suivi et ce sont sans doute les mêmes Mossadiens qui les récupérèrent au pied de leur hôtel le 11 au matin pour maintenir la confiance qui n'aurait peut-être pas été là avec des têtes inconnues.
Je ne comprends pas qu'on puisse discourir aussi longtemps sur ce fait, sans le moindre élément en faveur d'une remise en cause alors que :
- pas un nom arabe sur les listes de passagers
- pas une image de terroriste arabe dans aucun des aéroports
- pas une analyse ADN prouvant l'existence de ces idiots utiles dans les avions

Toutes ces preuves n'auraient pu que renforcer le dossier officiel qui est d'un creux lamentable et ils s'en privent ? Si vous y réfléchissez, ils étaient les SEULS éléments concrets de la présence des terroristes arabes durant les attaques.

Dernière modification par nanard (27-01-2019 19:59:55)

Hors ligne

 

#406 27-01-2019 22:15:42

Reisinger
Membre du forum
Date d'inscription: 22-11-2018
Messages: 67

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Mariflo a écrit:

Larez a écrit:

Mais ce qui est assez troublant depuis le départ, c'est qu'il n'y ait effectivement aucune image d'embarquement des pirates. Si elles existent, autant les montrer puisque ça va dans le sens de la version officielle.

j'anticipe un des arguments de Reisenger !

Reisenger a écrit au post 302à plusieurs reprise dans ce fil

Il me semble qu'une des thèses de Straugof (avec laquelle je suis aussi d'accord) est que les débris de l'avion du Pentagone ont été traités avec discrétion pour laisser courir la fausse piste du missile.
En tout cas il affirme que beaucoup de gens se sont trompés là-dessus.
L'absence d'images des pirates arabes embarquant dans les avions pourrait relever de la même manoeuvre: laisser courir le bruit qu'ils n'ont jamais embarqué (la preuve on en discute encore 17 ans plus tard).

Excellente réponse big_smile

Hors ligne

 

#407 27-01-2019 22:20:47

Reisinger
Membre du forum
Date d'inscription: 22-11-2018
Messages: 67

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Larez a écrit

en absence de faits probants étayant une théorie (d'un autre complot, autre que celui élaboré par Ben Laden), cette théorie restera non rationnelle.

J'ai essayé d'exposer de manière rationnelle les grandes lignes d'un autre complot dans mon livre.
L'établissement des preuves relèvent évidemment de la Justice...

Straugof aligne aussi pas mal de points (qui concordent).

Dernière modification par Reisinger (27-01-2019 23:03:23)

Hors ligne

 

#408 27-01-2019 23:17:46

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Cette discussion a de l'importance puisqu'elle concerne tout le 11/9 et pas seulement le Pentagone.
Quelques petites remarques méthodologiques :

Comme Larez je crois qu'il faut être prudent sur le principe du ''rasoir d'Ockam'' dans les choses humaines.

J'ai l'impression qu'une confusion s'introduit par endroit, en matière de simplicité, entre action et connaissance.
Faire monter les pirates est-il plus simple que les éliminer avant ? Cette simplicité-là concerne l'action des conspirateurs, donc leur projet.
L'hypothèse que les pirates sont montés à bord est-elle plus simple que l'hypothèse contraire ? Cette simplicité-ci concerne notre pensée, notre recherche.
Sans affirmer mordicus qu'il faille séparer ces deux questions, je suggère seulement d'y réfléchir.

En outre :

Reisinger en #401 a écrit:

Ce principe s'applique à toute démarche rationnelle.
Il faut commencer par l'hypothèse la plus simple en tenant compte de tous les faits.
Le défaut du rapport de la Commission est qu'il se débarrasse de tous les faits gênant son hypothèse unique (complot extérieur).
Ca c'est de la simplification.

« Toute démarche rationnelle », c'est vaste. D'où cela sort-il donc ?
Le rapport de la Commission ayant éliminé des faits, ce n'est pas l'hypothèse qui a été choisie la plus simple pour en rendre compte : les faits ont été adaptés à une hypothèse et non l'inverse.

Hors ligne

 

#409 28-01-2019 08:10:46

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Le directeur de l'ANSSI craint – entre autres – que dans dix ans, des cyber-terroristes ne puissent provoquer des attentats avec des avions.
https://www.bfmtv.com/economie/le-genda … 20341.html

Hors ligne

 

#410 28-01-2019 08:53:04

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Ça m’inspire que les Américains sont très souvent en avance sur nous et là en l’occurrence 18 ans !
En plus cette info vient de sources « autorisées » ce qui doit augmenter sa portée !

Dernière modification par Mariflo (28-01-2019 09:04:38)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#411 28-01-2019 10:53:18

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

http://m.leparisien.fr/high-tech/tout-e … 996986.php

« Nous avons depuis détecté des attaques d’acteurs étatiques, privés ou terroristes qui ne visent pas encore à détruire mais à s’installer et surtout à étudier les systèmes informatiques de trois secteurs critiques pour nous : l’énergie, les télécoms et les transports. Il faut par exemple anticiper les attentats terroristes qui impliqueraient dans 10 ans un avion dont le système a été piraté

Le scénario de Straugof aurait 28 ans d’avance !?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#412 28-01-2019 11:04:37

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 585

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Tant qu'on y est : Où est passé le 20e pirate ? Il y avait officiellement 5 pirates par avion sauf le vol 93 où ils n'étaient que 4. S'ils avaient éliminé les 20 pirates d'avance, pourquoi prétendre qu'il n'y en avait que 19 ?

Hors ligne

 

#413 28-01-2019 14:22:50

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1680

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Là Ronny, je ne peux te suivre, ce ne sont que des délires de pisse-papiers et comme ils sont prêts à tout... Le soir du 11/9, ils étaient 19 pour relancer la trouille il fallut en inventer un 20ème, toujours pareil, récit mensonger, la seule chose dont on soit sur c'est que le rapport ait encore menti en lui faisant suivre des cours  sur simulateur de 747 sur un lieu où il n'y en a jamais eu.
J'ai vérifié les déclarations de Straugof, pas de simulateur 747 dans la banlieue de Minneapolis !

NON Mariflo, c'est cet étron de Parisien qui a beaucoup de retard. Pour justifier ce qualificatif, reprends à qui appartient cette feuille de chou tu auras de suite une idée de la validité de ce qu'il raconte (dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es). leçon de morale à l'époque où ça voulait encore dire quelque chose dans l'EN.

Hors ligne

 

#414 28-01-2019 15:17:04

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 585

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

nanard, la question se posait surtout dans l'hypothèse de l'élimination d'avance : pourquoi n'avaient-ils pas inventé le même nombre de faux pirates dans chaque avion ? Aucun avion n'était plein. Ils manquaient d'hommes de paille ?

Hors ligne

 

#415 28-01-2019 15:47:46

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1680

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Je te livre mon avis pour ce qu'il vaut, mais correspondant avec le "niveau" intellectuel en vigueur du côté de Washington à ce moment, ils ont du voir, effectivement qu'il y avait un déséquilibre au niveau "terroriste", pourquoi 4 dans un avion (avec les réserves précédentes) et 5 dans les autres.
Ça va bien avec le niveau général des benêts étasuniens, la réflexion bouffée par une TV auprès de laquelle BFM pourrait passer pour une chaîne intellectuelle délivrant juste la vérité révélée et une multitude de pseudos religions dont les VRP leur vendent (le mot est juste) le salut de leur âme contre une croyance immodérée dans les conneries qu'ils peuvent raconter.

Hors ligne

 

#416 28-01-2019 19:14:01

Reisinger
Membre du forum
Date d'inscription: 22-11-2018
Messages: 67

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Noisse a écrit:

Reisinger en #401 a écrit:

Ce principe s'applique à toute démarche rationnelle.
Il faut commencer par l'hypothèse la plus simple en tenant compte de tous les faits.
Le défaut du rapport de la Commission est qu'il se débarrasse de tous les faits gênant son hypothèse unique (complot extérieur).
Ca c'est de la simplification.

« Toute démarche rationnelle », c'est vaste. D'où cela sort-il donc ?
Le rapport de la Commission ayant éliminé des faits, ce n'est pas l'hypothèse qui a été choisie la plus simple pour en rendre compte : les faits ont été adaptés à une hypothèse et non l'inverse.

C'est un principe de base en science et dans toute démarche rationnelle. En médecine, par exemple, lorsque plusieurs symptômes sont présents en même temps, il faut d'abord rechercher une cause unique (donc simple). Si on ne trouve pas un diagnostic unique, on recherchera plusieurs causes.
Ca s'applique à tous les problèmes, même aux complots: c'est celui qu'applique Straugof à l'attaque du Pentagone. Lorsqu'un avion disparaît et qu'on trouve des débris de cet avion dans et autour du Pentagone, vous pouvez raisonnablement supposer que l'avion s'est écrasé sur le Pentagone, au lieu de penser à un missile et à un avion escamoté ainsi que ses passagers.

Effectivement la Commission n'a pas choisi l'hypothèse la plus simple expliquant l'ensemble des faits, elle a simplifié les faits, ce qui n'est pas la même chose.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham

Hors ligne

 

#417 29-01-2019 22:03:47

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Reisenger a écrit il y a longtemps au post#336 

Pour tenter de mettre au clair le scénario de Straugof:...4) Le Gulfstream est contrôlé par les vrais comploteurs du 11 Septembre, qui contrôlent aussi les Vols 11, 175 et 93 directement, sans Gulfstream intermédiaire je suppose.

Ce scénario suppose que les gens de la base d'Andrews font partie du black program mais pas des comploteurs.
Ils ne peuvent pas ne pas s'être rendu compte que leurs communications avec le Vol 77 étaient brouillées. Ceci ne peut pas être réalisé par des pirates arabes amateurs.
Ils constatent aussi que deux autres jets ont pu être contrôlés pour se jeter sur le WTC (sans doute à l'aide du dispositif prévu par le black program).

Ils deviennent donc des témoins aussi gênants que ceux qui étaient censés se trouver dans le Vol 77, et il serait très étonnant qu'aucun n'aie parlé alors qu'ils se sont fait rouler dans la farine

Mariflo a approuvé au post suivant

oui alors là tu soulèves un point intéressant. Il faut poser la question à Straugof. Jai vu que Straugof a renoué le dialogue dans la partie commentaire au Saker. Sinon, mon avis: on peut penser que très peu de techniciens à Andrews étaient au courant du black program et que ceux là dans un premier temps à cause du secret défense et du chaos engendré par ces attentats, n'auraient pas oser parler. Parmi ces témoins gênants certains ont peut-être déjà été éliminés et d'autres se taisent toujours ou alors ont parlé mais on ne les a pas cru ou bien on n'a pas tenu compte de leurs déclarations, ou ça été bloqué ?

J'ai ensuite posé la question à Straugof

Dans le cadre d’un black program, les techniciens de la base militaire d’Andrews ne sont pas n’importe qui: ils ont été choisi pour participer et mener à bien ce test du vol77 (là je laisse de côté l’hypothèse que les 3 autres vols faisait aussi parti du test), ils sont, j’imagine, rompus aux matériels servant pour ce test. Ils ont été débriefés, Ils sont aussi évidemment au courant pour ce test spécial soit qu’il n’y a pas de pirate à bord ou bien s’il y en avait, les techniciens savent qu’il serait impossible pour les pirates d’intervenir sur le logiciel...Dans ces conditions, comment ne pas imaginer leur désarroi lorsque ils ont vu leur avion leur échapper ? M Straugof,vous écrivez:
“Outre qu’au vu de la complexité de l’étude d’un pareil logiciel pouvant amener des bavures…”
Une “bavure” oui mais pas n’importe quelle erreur ! Un crash en plein dans le Pentagone, pas de chance pour une erreur de logiciel qui aurait pu avoir des conséquences moins désastreuses. Quelles sont les probabilités qu’une imperfection du programme aboutisse à cela ? De plus, à postériori, cette bévue remise dans le contexte général des attentats, rendent cette bavure encore plus louche !
Nos techniciens de ce black program ne sont pas des citoyens comme les autres, ils ont été des témoins privilégiés du détournement du vol77 et ont dans leurs têtes des informations classées secret défense.
Comment en effet ne pas penser qu’ils aient compris le piège au bout d’un certain moment ? Quel choc psychologique cela leur a-til fait de s’apercevoir qu’il ont été doublés !? Au fur et à mesure des révélations des versions officielles, ils ont du bien rire jaune nos techniciens du black program. Et vous pouvez être sur qu’ils n’ont rien oublié, eux, après toutes ces années.

Et Straugof de répondre

Ça devient quelque peu horripilant Mariflo...

hmm


Reisenger et moi (les autres n'ont pas donné leur avis là dessus), nous pensons que le rôle et le sort des techniciens d'Andrews ne sont pas compatibles avec l'hypothèse de Straugof. Et bien je pense qu'il y a une solution à ce problème !! C'est tout bête..... à votre avis, pas d'idée ? cool

Dernière modification par Mariflo (29-01-2019 22:05:37)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#418 30-01-2019 22:20:51

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Donc Straugof dans son hypothèse a choisi la base militaire d'Andrews pour surveiller et mener à bien le black program.
Page 456

Pourquoi Andrews ?...Pour le contrôle de ce test, obligatoirement
militaire, comme pour tous les « black program », il fallait une base
militaire par zone d’essais. Pour Washington, la base d’émission du
programme anti-détournement et de réception de l’avion, est vite
trouvée sur une carte.
Il n’y en a qu’une répondant aux besoins, Andrews AFB, à
quelques kilomètres de la capitale, énorme base de l’US Air Force
où sont logés Air Force One et Two, ainsi que, de temps en temps,
les Boeing E-4B dits de l’apocalypse. Il était hors de question,
dans les conditions de cet ultime test, pour d’élémentaires raisons
de sécurité, de faire atterrir le vol 77 sur Dulles ou Reagan, le vol de
retour se faisant totalement en automatique, atterrissage compris.
De plus, ce vol devait garder une certaine confidentialité du fait
des commercialisations envisagées. Dans ce cas, rien ne vaut un
aérodrome militaire.

Nous venons de voir au post précédent que finalement les techniciens d'Andrews se sont rendus compte que leur black program a été piégé et que ce ne sont pas les pirates "officiels" qui sont à l'origine de ces dysfonctionnements. Cela ne peut pas être non plus une "bavure" comme le disait Straugof dans sa réponse à ma question, car 3 bavures le même jour pile dans des bâtiments symbole, cela défi l'entendement ! Donc ces techniciens militaires superviseurs deviennent des témoins gênants car forcément, un jour ou l'autre, dans un avenir plus ou moins proche, quand la bonne conscience aura pris le dessus ou plus tard, par exemple au moment de la retraite en ne risquant plus leur carrière, ils pourront révéler ce dont ils ont pu assister involontairement et avec impuissance remettant la version officielle au placard !
Pour un complot aussi machiavélique il aurait été fort étonnant que les conspirateurs n'aient pas pensé à éviter cela. Il fallait absolument que dans le plan, les techniciens superviseurs disparaissent à la manière de ceux du vol 77.  Pour cela, une solution simple et radicale auraient été que ces techniciens œuvrent non pas de la base militaire d'Andrews mais des bureaux neufs de l'aile ouest du pentagone et soient parmi les cent vingt cinq victimes !!

A votre avis, est-ce possible ? Si oui, alors un point noir du livre de Straugof disparaitrait et renforcerait son hypothèse. Si non, quelle(s) autre solution(s) pour résoudre ce problème des techniciens superviseurs du black program piégé ?

Dernière modification par Mariflo (30-01-2019 22:28:33)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#419 31-01-2019 01:32:41

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 502

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Mariflo : '' A votre avis, est-ce possible ? ''

En tout cas,lorsque cette histoire sera sur grand écran,elle fera le plus grand thriller de l'histoire du cinéma.tongue

Mais épeurant aussi, puisque le monstre courre toujours.yikes

Hors ligne

 

#420 31-01-2019 21:50:08

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Y aurait-il parmi les 125 morts du personnel du Pentagone des militaires qui auraient pu s'occuper du black program ? Sur ce lien de CNN   on recense toutes les victimes décédées des attentats du 11.9. On peut y voir leur employeur mais pas leur fonction.  Il s'agit d'un mémorial. En cliquant sur les colonnes interactives, on peut sélectionner les listes en fonction d'un des 4 vol ou bien le lieu. Ainsi on peut obtenir un résultat seulement pour le Pentagone et non pas le vol 77. Mais je ne suis pas plus avancé quant à savoir si dans cette liste certains auraient été les techniciens superviseurs ? 

Une Reopen news sur "la parenthèse enchantée" me donne des liens peut-être plus détaillés sur les victimes des effectifs du Pentagone.

• Le Pentagon Memorial : La liste officielle des 125 victimes employées au Pentagone est largement publiée dans les médias ou sur des sites qui rendent hommage aux morts du 11-Septembre, mais la profession des victimes n’est pas indiquée sur la liste elle-même, dans sa version officielle. Nous avons donc examiné en détail les biographies des victimes, consultables sur le site internet du Pentagon Memorial  parrainé par le Département de la Défense [16]. Le mémorial permet d’obtenir de façon parcellaire les renseignements nécessaires concernant l’activité professionnelle de la plupart des employés du Département de la Défense et démontre, là encore, qu’au moins 46 comptables, analystes budgétaires ou personnels du RSW ou de la DIA ont bien été tués le 11-Septembre, soit plus d’un tiers des victimes dénombrées sur les effectifs du Pentagone.

Du travail pour essayer de trouver si parmi ces 125 victimes certaines pourraient être membres du black program ?

Dernière modification par Mariflo (31-01-2019 22:42:52)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#421 01-02-2019 22:03:35

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Beaucoup de victimes faisaient partie de la Navy. qu’est-ce que la Navy ? Aussi, peut-on raisonnablement chercher parmi les militaires décédés au Pentagone, des femmes et des hommes avec des compétences dans les domaines de l’aviation, des radars, de la communication, de l’électronique, travaillant discrètement pour un programme secret et ayant eu leur local fortement impacté par le crash du vol77 ? Dans le schéma ci-dessous, on remarque que la Navy n’est pas le seul secteur de l’armée à avoir subi des destructions majeures, il y a aussi l’Air force, l’armée de l’air qui partage des bureaux au Pentagone.  C’est tout à fait normal, l’aviation et la marine au sien de l’armée sont amenés à collaborer étroitement, c’est l’aéronavale.  https://nsm09.casimages.com/img/2019/02/01//19020109110324289816101716.jpg. On trouve aussi  la D.I.A. (Defense Intelligence Agency). Quelles sont donc les missions de cette DIA ? Faut-il rechercher du côté des renseignements militaires ? Dans l’image ci-dessus, issue d’une animation flash (qui apparemment ne fonctionne plus, où peut-on trouver un lien fonctionnel) nous aurions pu avoir plus rapidement des détails sur l’identité des victimes en fonction de leur localisation (pirates en noir, les passagers en jaune cerclé bleu, les salariés du Pentagone en orange cerclé rouge). On y voit que la DIA a subi des pertes humaines.

Je parcours au hasard la bibliographie des victimes du personnel dans le mémorial du Pentagone ( lien de CNN donné au post précédent).
Par exemples (traduction Google):   
-Marvin Roger Woods, fils de marin, s’est enrôlé dans la marine... Lorsqu'il a pris sa retraite de la Marine en 1984,... a poursuivi ses fonctions de directeur des communications, mais en tant que civil. ....
..."Il avait vu le pire, alors il a choisi de regarder le meilleur", a déclaré Jane Tennyson, un fonctionnaire de la marine qui travaillait avec lui à la base aéronavale de la rivière Patunxent.
La communication et l’aéronavale voilà les 2 domaines de compétences recherchés.

-Donald McArthur Young, 41 ans,   technicien en systèmes d’information pour les opérations navales,...
  Parmi ses récompenses méritoires...    spécialiste de la guerre de l'aviation enrôlé,...

-Le Lieutenant Commander Dave Williams... a occupé le poste d’ agent des matériels électroniques et de navigateur ....il a obtenu une maîtrise ès arts en questions de sécurité nationale en décembre 1996...

-Gregg H. Smallwood...Il a été promu au rang de premier maître en 2000 au Pentagone au bureau du technicien en chef des systèmes d’information...Sa carrière dans la marine américaine comprenait les lieux d'affectation suivants: États-Unis Henry B. Wilson (DDG 7), novembre 1976 à mai 1977; Station aéronavale de Kingsville, Texas, de septembre 1977 à septembre 1979; Station principale de la zone de communications de la marine, WESTPAC Guam, octobre 1979 à octobre 1981; États-Unis Reasoner, avril 1988 à janvier 1992; Station navale de télécommunications informatiques, San Diego, Californie, février 1992 à septembre 1994; Station aéronavale de North Island, Californie, septembre 1994 à janvier 1995; Station navale de télécommunications informatiques, Diego Garcia, avril 1995 à mai 1996; États-Unis Harry W. Hill (DD 986), juillet 1996 à mars 1998; et chef des opérations navales, Washington, DC, juillet 1998 à septembre 2001.

Ce sont de possibles exemples de personnel au sol ayant pu participer au black program dans une des zones dévastées du Pentagone. En fouillant d’avantage on devrait en trouver d’autres.

Je me pose aussi la question à propos du matériel nécessaire pour superviser efficacement et discrètement le black program de prise de contrôle à distance des avions en cas de piratage ? Pourrait-on disposer au Pentagone du même matos que l’on trouve dans une base militaire aérienne comme celle d’Andrews pour faire ce travail de supervision comme suggéré par Straugof à part bien sûr une piste d’atterrissage ? Car, rappelons-nous la nécessité de faire atterrir au retour l’avion contrôlé par les techniciens du test sur une base militaire.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#422 01-02-2019 23:19:06

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 502

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Beau travail Mariflo.

Hors ligne

 

#423 02-02-2019 14:59:32

mao31140
Membre du forum
Date d'inscription: 04-01-2019
Messages: 50

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

En effet, il est tout à fait envisageable que du personnel très spécialisé puisse travailler au Pentagone dans les locaux du DIA .

*

Mariflo, je souhaite revenir sur un point de ton message précédent .

Il me semble que la localisation des victimes n'est pas forcément très exhaustive sur le lien que tu nous as transmis .

Pourquoi ?
Car l'ouverture qui a été pratiqué dans l'AEdrive par " les pompiers spécialisés"
dans le but de désenfumer ou encore d'évacuer la chaleur résiduelle ( et non d'attiser l'incendie comme interprété par Straugof p.561  )
a également eu l'action de relâcher " l'inondation" successive à plusieurs heures de lutte contre le feu,
ce qui a pu charrier de nombreux débris léger, y compris organiques qui ont été identifiés
par la suite autour de la sortie d'anneau intérieur .

En tout cas cette interprétation me semble possible à la vue des images suivantes

https://youtu.be/zuxnoFwml80?t=2680

*

Et puis ce lien que tu nous proposes est également assez étonnant,
en ce sens que l'adn (ou tout autre moyen d'identification) des pirates présumés ait été retrouvé
plus proche de l'entrée du projectile que de la brèche faite par les présumés secouristes dans l'AEdrive .
(sujet déjà évoqué il y a quelques années ) .

Qu'en penses-tu ?

Dernière modification par mao31140 (02-02-2019 16:56:13)

Hors ligne

 

#424 02-02-2019 19:11:58

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

mao a écrit:

Il me semble que la localisation des victimes n'est pas forcément très exhaustive sur le lien que tu nous as transmis...l'ouverture qui a été pratiqué dans l'AEdrive...a pu charrier de nombreux débris léger, y compris organiques qui ont été identifiés
par la suite autour de la sortie d'anneau intérieur...
...l'adn (ou tout autre moyen d'identification) des pirates présumés ait été retrouvé plus proche de l'entrée du projectile que de la brèche faite par les présumés secouristes dans l'AEdrive

Ce que tu décris, c'est ce qu'on voit sur le plan ! Mais bon, dans cette discussion sur le livre de Straugof, ces points ne sont pas importants dans le sens que cela ne remet pas en cause son l'hypothèse. Je ne souhaite pas discuter sur ces "détails" ici.


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#425 03-02-2019 16:46:04

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Toujours dans le cadre de ma recherche de techniciens victimes au Pentagone ayant pu participer au black program :

Mariflo a écrit au post 414

Reisenger et moi (les autres n'ont pas donné leur avis là dessus),  pensons que le rôle et le sort des techniciens d'Andrews ne sont pas compatibles avec l'hypothèse de Straugof. Et bien je crois qu'il y a une solution à ce problème !! C'est tout bête..... à votre avis, pas d'idée ?

Je rappelle que cette idée énoncée dans mes posts précédents est que les techniciens au sol qui supervisent le black program ne sont pas à la base militaire d'Andrews mais dans le Pentagone, exactement dans les zones dévastées où a eu lieu le crash du vol 77 !  Et bien cette réflexion ne vient pas de moi ! Elle fait partie d'un scénario possible parmi d'autres exposés sur un site en 2005 ! Son auteur est un ingénieur électricien et pilote privé. Il s'agit de J-P DESMOULINS. C’est une personnalité célèbre du mouvement pour la recherche de la vérité des événements du 11.9. En 2007, le forum a ouvert un sujet à propos de son site ici. Au cours de cette très instructive discussion, dans ce post JPDesm affirme à propos de ceux qui se trouvaient dans les espaces dévastés à l'intérieur du pentagone au moment de l'attentat:

- Les services comptables qui travaillent sur des détournements de fonds importants par certaines sociétés du lobby militaro industriel, et en particulier parait il la société de M. Dov Zakheim, spécialiste du contrôle à distance d'avions

- Le centre opérationnel de la navy (grande salle pleine d'écrans, de calculateurs, de consoles... Peut être bien qu'il était l'animateur de certains des exercices de ce jour là. Peut être aussi que la réputation d'indépendance de la Navy vis à vis des neo cons les désignait comme des cibles

- Une salle de réunion, tout près du trou "punch out" dans le mur de l'anneau C, dans laquelle on venait de réunir un certain nombre de spécialistes pour traiter de l'attaque contre le WTC. Spécialistes de quoi ??? Les gens qui auraient du normalement analyser l'événement et prendre les décisions importantes.
Si vous y ajoutez le fait que cette section venait justement d'être renforcée et que les députés et sénateurs se faisaient tirer l'oreille pour filer le budget pour renforcer ainsi tout le Pentagone, donc une démo grandeur nature de la qualité du travail s'imposait, cela fait beaucoup de bonnes raisons. Et cela fait autant de bonnes raisons de choisir cette trajectoire aussi difficile qu'apparemment inutile.

JPDesm donne ses sources 3 posts plus loin (#67)

Dans le livre "pentagon 9/11" des services historiques de l'armée. Mais je l'avais déjà relevée dans l'éloge funèbre d'une des victimes (une femme officier) dans un journal local. Le papier disait bien qu'elle venait à l'instant de rentrer dans une salle de réunion où plusieurs personnes devaient travailler sur les événements du wtc lorsqu'elle a été tuée.

Tout ceci pourrait être compatible avec la présence des techniciens superviseurs du black program et renforce la faisabilité de cette idée.

Voici, parmi les différents scénarios étudiés par J-P DESMOULINS, celui qui nous concerne: (en gras les points importants et en rouge mes commentaires) 
Option 3 (HIHOP) : Le scenario de "l'exercice anti-détournement"
1 Les autorités US, averties du détournement multiple planifié par Al Qaeda, décident d'expérimenter une nouvelle technologie qui permet de prendre le contrôle à distance d'un avion détourné et de le ramener au sol en toute sécurité. Straugof a greffé à ce plan un cheval de troie pour détourner ce black program des autorites US. C'est pour moi une idée fondamentale qui change tout ! (p 408 et 412-418)
2 Les pilotes des vols sont avertis de l'opération. Charles Burlingame, le pilote du vol 77, est choisi pour avoir participé à quelques opérations secrètes, et pour avoir participé en tant qu'expert à l'analyse du scénario du crash d'un avion de ligne sur un bâtiment cible.ok
3 Quelques huiles et certains experts des des sociétés qui ont travaillé sur les technologies anti-détournement s'enregistrent sur les vols, probablement poussés à le faire pour montrer qu'ils croient dans leur technologie.ok
4 Charles Burlingame, qui avait projeté d'assister à un match de baseball à Anaheim, en Californie, avec son épouse Sheri, lui dit de ne pas embarquer avec lui sur le vol 77. Son frère Brad, qui rapporte ce fait, dit qu'il a expliqué qu'il n'avait pas pu obtenir une bonne place pour le match.ok
5 Hani Hanjour et son équipe détournent le vol 77. Peut être de manière soft, puisque le commandant de bord et quelques passagers savent que cela va se produire. Peut être de manière hard, si certains gros bras de l'équipe de pirates perdent leurs nerfs et veulent faire couler du sang pour contrôler les passagers par la terreur. Pour supprimer tout risque d’aléas ou d’imprévu, Straugof a choisi l’option sans pirates. (P 278)
6 Le scénario se continue, l'avion (comme les deux autres des vols 11 et 175) est mis sous contrôle électronique. Un C130 de la Navy, Straugof choisi un Gulfstream C-20 (p467) embarque les équipements de contrôle à distance et le "pilote". L'opération est supervisée par une équipe du renseignement de la Navy, depuis un local situé au rez de chaussée de l'aile Ouest du Pentagone. Straugof pense que la base militaire d’Andrews est plus discrète (p 456) mais dans son scénario les techniciens superviseurs piégés deviennent des témoins gênants ce qui est, à notre avis (Reisinger et moi), illogique par rapport à l’élimination des membres du black program dans le vol77 !
7 Le système de défense aérien est mis délibérément en stand-down, probablement en simulant un disfonctionnement bureaucratique, à moins que cela ne fasse partie d'un exercice planifié à l'avance, et cela pour que l'expérience puisse se dérouler. le scénario Straugof justifie mieux la non-réaction du système de défense aérienne (p 408)
8 A bord de l'avion, Hani Hanjour découvre que l'avion n'est plus sous son contrôle, et se voit probablement informer par le commandant que l'avion est maintenant sous contrôle à distance, et qu'ils n'ont plus qu'à attendre que l'avion soit au sol pour discuter, calmement, avec les autorités, qui seront indulgentes avec les pirates si aucun mal n'est fait aux passagers. Ce point 8 (un peu trop soft, naïf à mon gout) n’existe pas dans l’hypothèse Straugof et pour cause, pas de pirates à bord (p 278) et cela simplifie beaucoup le complot dans l'esprit du principe du rasoir d'Occam dont nous avons parlé ici dans les posts précedents !
9 Charles Burlingame et Hani Hanjour, peut être tous deux dans le cockpit, et ne comprenant ni l'un ni l'autre ce qui se passe, voient leur avion foncer sur le Pentagone pour s'y écraser. L’hypothèse Straugof dit que tous les occupants du vol 77 ont été tués par hypoxie au cours du vol (p 423-424).
10 La bombe embarquée dans l'avion explose. L'équipe du renseignement de la Navy, dans le Pentagone, est détruite par l'explosion de la charge creuse, le pénétrateur à uranium apauvri, les débris de l'avion et l'incendie du bâtiment. Voilà, c'est fait, plus de témoins gênants qui se seraient rendu compte que le black program a été piégé !
11 Puisque l'opération est un plein succès pour les trois premières frappes, dans des scénarios identiques, il est décidé de stopper le vol 93 (qui devait s'écraser sur le Capitole), et il est descendu. Cela pourrait être par un missile tiré par avion (un jet d'affaires banalisé) qui le suivait, ou bien, ainsi que le rapporte le Col. Donn de Grand-Pre, par deux missiles "sidewinders" tiré par un chasseur des "Happy Hooligans", une patrouille de chasse sur F 16 de la "North Dakota Air Guard".
12 Le crime est presque parfait, puisque les "acteurs innocents" (ceux qui ont développé la technologie et étaient engagés dans l'expérience, à bord de l'avion ou à l'intérieur du Pentagone) sont tués en même temps que les victimes des attaques, et ne viendront donc pas expliquer qu'il s'agissait d'une expérience détournée. Nous trouvons là une solution possible à l'incohérence importante du scénario de Straugof que nous avons  Reisenger et moi signalée à l'auteur !.

(J'écris de nouveau en  noir)
Pourquoi donc Straugof n’a pas suivi cette voie ? Peut-être à cause de la piste d'atterrissage au retour du vol 77 qui devait être une piste militaire pour le côté pratique, de sécurité et de confidentialité, selon le scénario de Straugof (p456) ? Mais les conspirateurs dans leur plan diabolique n'auraient pas manqué, s'ils avaient étudié cette possibilité d'utiliser la base d'Andrews, d'éliminer cette option en préférant nettement celle du Pentagone pour se débarrasser du plus grand nombre de témoins gênants du black program afin d’assurer  le succès de l'opération à long terme.
C’est la raison pour laquelle je pense que pour donner d’avantage de crédit au très bon scénario de Straugof, il faudrait que l’auteur reconsidère ce point final du programme secret de la base d’Andrews.

Dernière modification par Mariflo (03-02-2019 20:46:34)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#426 04-02-2019 00:30:50

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

La théorie de Straugof est très séduisante, il vaut la peine de la développer et de l'exploiter à fond ; l'hypothèse principale en est celle du piratage d'un exercice secret de contre-détournement. Tel est le socle à maintenir le plus possible.
Le prolongement par l'hypothèse secondaire d'une équipe de piratage installée dans le Pentagone, et anéantie par l'attentat, est une piste de recherche intéressante. Mais n'y a-t-il pas un danger à s'enfermer dans la problématique du seul Pentagone, celui de « simplifier les faits » ?

Un regard d'ensemble sur la journée du 11/09/01 invite à concevoir une opération combinée. Comment les quatre détournements et leur quadruple piratage auraient-ils été réalisés ? Quatre équipes techniques ou une seule ? Quatre avions accompagnateurs ? Etc. Le chantier théorique doit viser à comprendre tout le 11/9.
Revoyons déjà la chronologie des enchaînements mise en évidence (par moutmout ?), avec schéma (sur quel fil ?) : chacun des trois derniers détournements apparaît proche de l'écrasement de l'avion précédemment détourné.

Hors ligne

 

#427 04-02-2019 22:26:18

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Noisse a écrit:

Un regard d'ensemble sur la journée du 11/09/01 invite à concevoir une opération combinée. Comment les quatre détournements et leur quadruple piratage auraient-ils été réalisés ? Quatre équipes techniques ou une seule ? Quatre avions accompagnateurs ? Etc. Le chantier théorique doit viser à comprendre tout le 11/9

C'est un secret de polichinelle que Straugof est MMF dans ce forum. Aussi je t'invite dans un premier temps à aller sur ce post de MMf, tu auras des réponses à tes questions. Ensuite et surtout pour les détails de chaque avion détourné il faut se rendre sur cet instructif sujet de MMF "Hypothèse Synthétique sur les avions du 09-11" ça commence au post#80. Là, nous pouvons trouver matière à réflexion et en même temps nous avons des réponses à pas mal de questions posées à Straugof sur le Saker lors des commentaires des lecteurs. C'est assez long mais passionnant.

Noisse a écrit:

Revoyons déjà la chronologie des enchaînements mise en évidence (par moutmout ?), avec schéma (sur quel fil ?) : chacun des trois derniers détournements apparaît proche de l'écrasement de l'avion précédemment détourné.

Je vois de quel schéma tu parles. Dans le fil signalé au dessus, MMF détaille cette chronologie pour chaque avion et fait les corrélations avec les autres détournements. On peut aussi trouver un schéma simplifié et synthétique d'après RUPPERT et GRIFFIN sur une Reopen news du 4 avril 2010 tirée d'un article d'Yves Ducourneau.

Je ne résiste pas à mettre ce schéma ici
https://nsm09.casimages.com/img/2019/02/04//19020410202624289816107737.png

Bonne lecture


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#428 05-02-2019 00:46:32

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 706

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Merci pour ces liens, Mariflo. Effectivement il convient de se plonger dans ces fils où, déjà, la vision des détournements était globale. Mais alors pourquoi Straugof l'a-t-il restreinte au seul Pentagone ?

Hors ligne

 

#429 05-02-2019 06:57:37

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1710

Re: Pentagone, théorie d'UN complot en 11 chapitres

Noisse à écrit:

pourquoi Straugof l'a-t-il restreinte au seul Pentagone ?

Parce justement, il a plongé dans l’ensemble mais il est en train de s’y noyer ! Ou alors il patauge !?
Quand on lit toute sa synthèse de l’époque (2011-2012) on s’aperçoit qu’il reste encore beaucoup de zones d’ombre, surtout pour le vol93.  Les a-t-il éclaircies aujourd’hui ? De plus, rien que pour le sujet du Pentagone, il y 648 pages ! J’imagine qu’il faut répartir les écrits.

Dernière modification par Mariflo (05-02-2019 06:59:55)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr