ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#1 16-09-2016 09:47:57

Zorg
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 18-07-2006
Messages: 4903

Le DeBunKer des Etoiles

La chaîne Toutube Le DeBunKer des Etoiles a mis en ligne plusieurs vidéos pour debunker les conspis du 11-Septembre :


Debunker #1 - Ils nous mentent tous !


Debunker #2 - Vocabulaire complotiste & classification


Debunker #3 - 11 Septembre: le Pentagone, Crash du vol 77


Le 11 septembre : Debunk complet fr (1/3) - Debunker #5


Le 11 septembre : Debunk complet fr (2/3) - Debunker #6



Je n'ai eu le temps que de mater celle sur le Pentagone : le personnage du conspirationniste est assez insupportable à écouter (caricature à mort) et j'ai relevé quelques erreurs au passage sur le fond.

Après peut-être y a t-il des arguments pertinents dans les autres vidéos...

Dernière modification par Zorg (16-09-2016 09:48:36)


" La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures." (Noam Chomsky)

Un Jeudi Noir de l'Information : le documentaire qui démonte les manipulations de Canal+, Jeudi Investigation, Tac Presse...
ReOpen911 répond à Noam Chomsky et Jean Bricmont

Hors ligne

 

#2 16-09-2016 11:33:45

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4810

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Le seul point positif est la présence de la superbe OST de Legend of Dragoon en fond musical. Tout le reste est nul.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#3 17-08-2018 10:53:20

PNJ
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 17-08-2018
Messages: 1

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Wow...

Le debunker balance des heures de vidéos, avec des centaines de sources en description et tout ce que vous trouvez à répondre c'est : Tout le reste est nul

Wow, ça c'est de la réponse, ça m'en bouche un coin une telle répartie ^^

Hors ligne

 

#4 17-08-2018 16:39:58

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Ben PNJ, pour une arrivée, comme sur tous les forums il aurait été bien que tu te présentes, l'idéal allant même jusqu'à ce que tu dises bonjour... Maintenant, sur le problème du debunker, ce serait pas mal que tu expliques ton point de vue... et la critique  qui s'y rattache.
Que reproches-tu aux précédentes réponses et tout et tout tongue
A te lire

Hors ligne

 

#5 17-08-2018 23:35:21

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

nanard a écrit:

Ben PNJ, pour une arrivée, comme sur tous les forums il aurait été bien que tu te présentes, l'idéal allant même jusqu'à ce que tu dises bonjour... Maintenant, sur le problème du debunker, ce serait pas mal que tu expliques ton point de vue... et la critique  qui s'y rattache.
Que reproches-tu aux précédentes réponses et tout et tout tongue
A te lire

Bonsoir,

Il n'y a malheureusement pas grand chose à dire sur cet escroc patenté, qui sévit sur Twitter, Facebook, YouTube avec tout un tas d'autres soi-disant « débunkers », issus de la zététique (DEFAKATOR, M-GIGANTORAPTOR, ALDREIUS, MR SAM, etc.) si ce n'est du CERCLE DE L'ORATOIRE (Pierre-André Taguieff, Caroline Fourest, BHL et toute la clique des néocons). Des nouveaux venus, sortes de parasites, morpions du WEB 2.0.
De plus, le courage, ou la loyauté sont des concepts inconnus chez cet individu (des commentaires supprimés, des appels à des trolls zététiciens ou jeunes boutonneux pré-pubères à sa rescousse, etc.). D'ailleurs, lâche comme il est, il n'a même pas les burnes pour venir s'expliquer, ici même. 

Cordialement.

Hors ligne

 

#6 18-08-2018 08:49:34

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Bonjour Anti-Débunker,

lollollol Ben dis donc, tu en connais un rayon sur le sujet, sur le cul j'en suis ! C'est vrai que la journée d'hier fut rude. entre ton "ami" et le zozo qui nous a fait 4 lignes sur des développements bidons de la même expression, on a été gâté !!!
Bon WE

Hors ligne

 

#7 18-08-2018 12:54:55

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6596

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Je vois qu'on parle de Mr Sam. C'est tout chaud :


https://www.youtube.com/watch?v=2C6uAtrvxIE

Hors ligne

 

#8 29-08-2018 08:12:01

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Bonjour Nanard,

Et d'ajouter, également, que cet individu répondant au pseudonyme de « DéBunKer des Étoiles » n'a toujours pas compris que quelles que soient les théories envisagées sur le 9/11 (de la VO classique aux extraterrestres si l'on veut), le fondement même des attentats terroristes en question demeure un complot. Par ailleurs, les accusations portées par ce « débunker » des poubelles  à l'encontre de l'association ReOpen911 sont extrêmement graves : sectarisme, conspirationnisme, fascisme, néonazisme, antisémitisme, négationnisme, etc. de « -isme ». Si l'on accuse de quoi que ce soit l'association ReOpen911, ce sont aussi ses membres. Faut-il le rappeler ?

Cordialement.

Hors ligne

 

#9 29-08-2018 10:55:27

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Fort juste mon bon Anti-Debunker et cet intervenant mystérieux, pour ne pas quitter les "ismes" qu'il semble adorer, on pourrait lui accoler celui de crétinisme. Ça ne fait que 4 ans que je traîne par ici (putain 4 ans ! lol) et des invectives, j'en ai déjà vu fleurir un certain nombre !
Sans en négliger le côté sérieux, il faut laisser ces trublions pour ce qu'ils sont, des pauvres types dont les insultes s'épuisent plus vite que leur ombre...

Cordialement aussi

Dernière modification par nanard (29-08-2018 10:55:58)

Hors ligne

 

#10 01-10-2018 17:54:26

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Larez a écrit:

Je vois qu'on parle de Mr Sam. C'est tout chaud :

2C6uAtrvxIE
https://www.youtube.com/watch?v=2C6uAtrvxIE

Bonjour,


Les zététiciens sont à fuir comme la peste ou le choléra, y compris SAMUEL BUISSERET (alias Mr SAM) !

Je ne comprends pas où veut en venir l'association ReOpen911 avec cette discussion sur la chaîne YouTube de cet individu (S. BUISSERET) ?

Un exemple ?




RedDrumist
il y a 3 semaines
Honnêtement les attaques ad personam, j'en ai pas grand chose à faire, et je l'ai déjà dit je ne débattrais pas des arguments ici, car comme la plupart des 124 commentaires précédant le montre, l'espace commentaire youtube n'est pas du tout fait pour ça. Il n'y a pas ou peu de débat, des attaques directs, des insultes (d'un coté comme de l'autre), bref, c'est malheureusement assez lamentable...


wolf mn
wolf mn
il y a 3 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 1 jour (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Tas Amoha. Tu ne sembles pas bien avoir lu le rapport. La structure interne s'effondre en premier :

[...]

Et c'est bien de connaître un peu de physique et de résistance des matériaux, quand on lit et qu'on critique un truc aussi pointu. Je regarderai ta conférence à l'occasion. »


Vous croyez que si votre « réflexion » est correcte, le NIST ne se serait pas empressé de publier une simulation plus ou moins conforme à vos prétentions (et de tous les autres pro-VO) ?

Les ingénieurs du NIST ont dû procéder à des milliers d'essais de simulations informatiques se traduisant par autant d'échecs.

Voici la simulation informatique la « mieux aboutie » du NIST confrontée à la vidéo de l'effondrement réel du WTC 7 :

https://www.youtube.com/watch?v=FuyZJl9YleY

Continuez à prendre les gens pour des imbéciles, en particulier avec vos histoires de calcul des structures, de « physique et de résistance des matériaux » ou toute autre fumisterie. Mais vous sous-estimez l'intelligence de la majorité de ces personnes, et c'est cela qui causera votre perte.  Parole d'expert !


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
wolf mn. En tous les cas, voir une contradiction entre la cause de l'écroulement de la partie centrale et la description de la deuxième phase de l'écroulement de la partie externe montre que l'on n'a pas compris, volontairement ou non, ce que dit le rapport. Si c'est volontaire, c'est prendre les gens pour des imbéciles de penser qu'ils ne se rendront pas compte  de cette tentative de manipulation, par exemple  en lisant la source donnée (la page 48, en entier), ce que tu devrais faire. Si physique et résistance des matériaux sont des fumisteries (si on prend tous ceux qui en font pour des imbéciles et des escrocs), il aurait suffit de faire une jolie animation qui aurait parfaitement reproduit la chute réelle, avec des phrases creuses et des formules bidons à côté, et tout le monde aurait trouvé ça très bien.. Concernant la vidéo que tu mets en lien, je viens d'en discuter avec julxyz95 qui l'avait postée, dans le com de Tesla Ru, si ça t'intéresse


TheZaene AlHazif
TheZaene AlHazif
il y a 3 semaines
On va dégager immédiatement la credibilité de ce déplorable (qui tutoyes ses interlocuteurs sans que l'on sache pourquoi ... ah , si , parce qu'il tente de se donner une contenance ... comme le reste c'est raté) par un seul contre argument a une seule idiotie, essentiellement parce que la mauvaise foi systématique et confinant a la pathologie me fatigue.

Michael Callewaert
=> "au passage ceci est une annexe Le feu n' a jamais fait fondre les barres métalliques comme certains complotiste lobotomisé l' affirme... par contre le rapport précises bien qu' à partir de 400 degrés les barres perdaient déja 50% de leurs pouvoir porteur...hors l'incendie est monté à bien plus que cela.. elle ont juste infiniment plié, mais ça a suffit à les défaussé de leurs socle... "

Demonstration argumentée préalable a cette affirmation inepte : ==>> Concernant l'acier certifié donc ou "High-grade steel", oui elle est délirante, puisque cet acier n'est pas qualifié de "certifié" uniquement pour faire joli, mais bien car il répond a un ensemble de normes de résistances a toutes sortes de contraintes, en autre la chaleur; ces normes sont reprises sous l'acronyme : "ASTM E119" et certifie donc les caractéristiques spécifiques de l'acier de construction, de gratte-ciel notamment.

Le WTC 7 a été construit pour ses parties métaliques avec cette certification, c'est un premier fait.

Ensuite, les normes de ce type d'acier reposent , entre-autre sur ses caratéristiques calorifiques et ses températures de comportement, en gros cet acier "fond" , donc se liquéfie a partir de 1600-1700°C, cependant il commence a perdre de sa résistance a partir de 1200°c qui est la t° de "travail" de cet acier lorsqu'il doit l'être. c'est un second fait.

Par ailleurs, un incendie domestique ou de bureau présente des t° allant de +300° a 1000-1100°c au pire et on parle alors d'incendie trés bien alimenté en O² et a son paroxysme, sinon en moyenne les t° d'incendie de ce type se situe vers 500 a 600°c, c'est un troisième fait.

Les incendies présent dans le WTC7 étaient "épars", "peu violent", "mal alimenté en oxygène" selon le rapport ... pas du NIST ... mais des Pompiers de New-York ! Quatrieme fait.

Images a l'appui : https://www.iceberg911.net/wtc719-wtc-t … e-nord.jpg

https://www.iceberg911.net/wtc721-wtc-t … ce-est.jpg

L'ensemble des interventions n'ayant pas plus de pertinence il n'est pas nécéssaire pour moi de persister a repeter des FAITS face a leur contradiction non seulement inepte mais émaillée d'agressivité et d'ironie déplacée dans la piètre tentative de palier aux lacunes.

Fin.



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
The Zaene. Si je suis "le déplorable", mon tutoiement est bien plus respectueux que vos qualificatifs, eux mêmes un argument bien maigre pour évacuer mes réponses. Regardez la première courbe de ce document: http://ecoconstruction.rpn.univ-lorrain … T_163.html . Elle montre qu'à 600 °C, l'acier a perdu la moitié de sa rigidité  et plus de la moitié de sa résistance (il casse sous une charge deux fois moindre) par rapport à la température ambiante, je vous laisse lire la phrase juste en dessous de la courbe : "L'inconvénient majeur de l'acier est sa conductivité thermique, 45 W/m.K et la perte de ses propriétés mécaniques en cas d'incendie. "    Des témoins décrivent des feux épars, ce que corroborent vos photos, mais il y a aussi des vidéos qui donnent une toute autre impression  https://www.youtube.com/watch?v=0Fbcg1adZZY , où l'on voit qu'à certains endroits, l'incendie était bien plus violent. Tous les témoins n'étaient peut être pas exactement du même côté, mais en tout cas, il y a un coté (là, où, il me semble, les calculs montrent que ça commence à s'écrouler), où ce n'est pas le petit feu de bureau anodin que vous estimez, au doigt mouillé, à 600°C (le bout d'une cigarette est à 650°C).  Il me semble que c'est plutôt un gros feu domestique ou de bureau, genre 1000-1100°C et la courbe précédente montre que l'acier a déjà perdu 90% de sa résistance à 900°C. Ce sont des faits


TheZaene AlHazif
TheZaene AlHazif
il y a 3 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
Je vous ai cité a un instant ou un autre ?

Avant de vous offusquer comme une pintade , assurez-vous que c'est a vous que l'on s'adresse.

Pour le reste la demonstration est sans appel, je repete : ACIER CERTIFIE ! Je poste même la norme, elle est irrefragable



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
The zaene. Comme une pintade, c'est amusant. Votre commentaire porte à confusion, juste après le mien, et tant mieux si ça ne m'est pas adressé. L'astm décrit la méthode d'essai et la courbe de température d'essai , mais il faut connaître la classe de durée, qui est donnée pour chaque type de batiment (mais pas directement dans l'astm). Concernant les températures acceptables dans l'acier, elles sont de 700°C (voir https://www.technokontrol.com/pdf/walls … 9.2000.pdf  paragraphe 32.1.3).  On ne teste pas la structure totale dans l'astm, et on ne prend donc pas en compte la dilatation thermique (pour 10m de poutre, 7cm à 700°C, 10cm pour 1000°C) qui va tordre la poutre si elle ne peut  déformer la structure, bien molle à ces températures là. Bref, une norme ne dit pas tout, et il n'y a plus de norme pour ce type de gratte ciel tout acier, puisqu'il est interdit de nos jours. Comme quoi les normes peuvent évoluer lorsqu'elles ne garantissent pas la sécurité dans certains cas (dans le batiment comme dans la santé ou autres)


Novum Consilium II V II
Novum Consilium II V II
il y a 3 semaines
Il n'y a aucun effondrement gravitationnel comme ceux dont l'imposture scientifique du NIST fait honteusement état, qui pourrait de manière plausible pulvériser des squelettes humains en infimes particules et les disperser sur les toits des bâtiments avoisinants.
L'effondrement respectivement intégral et symétrique à une vitesse voisine de la chute libre des trois WTC (pour rappel bâties à partir d'une armature métallique et d'une structure d'acier précisément conçue pour résister aux incendies aux tremblements de terre et aux CRASH D'AVIONS) ne peut être raisonnablement expliquer par la chaleur des incendies et l'énergie cinétique supposément induite par les avions désintégrés.
La pulvérisation et la dispersion de la presque totalité du béton en un fin aérosol démontre l'étendue de l'improbabilité physique de l'effondrement gravitationnel et constitue une énième incohérence (ou preuve) conséquente omise par le récit des maîtres des évènements du 11 septembre.
Ce phénomène exceptionnel s’apparente aux coulées pyroclastiques des cheminées volcaniques, où des énergies colossales sont émises. Des scientifiques ont calculé que l’énergie nécessaire à un tel résultat excède de beaucoup celle transférée au béton par l’accélération terrestre (énergie potentielle convertie en énergie cinétique).
D’où venait donc cette énergie extraordinairement destructrice, capable de couper, de faire fondre et de réduire en fines poussières des centaines de tonnes de blocs d’acier et de béton armé ? 
Les buildings et les gens qui étaient dedans ont-ils été pulvérisés par des explosifs ?
C’est ce que pensent beaucoup d’experts indépendants et des familles de victimes du 11 septembre. Robert Mc lvaine, dont le fils Bobby a été assassiné dans les tours, affirme que la moitié des familles partagent sa suspicion et son avis sur le fait que les tours ont été détruites à l’explosif militaire dans une attaque sous fausse bannière. William Rodriguez, le célèbre héros du 11/9 qui a parlé à des centaines de milliers de personnes à travers le monde, est un autre représentant des survivants de ce jour néfaste et qui affirme que l'évidence pour une démolition contrôlée est un secret de polichinelle.
Le scientifique Carl Sagan a un jour stipulé que "l'absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence" ; mais parfois, l'absence de preuve - en plus surplombée d'incohérences et de faits troublants - EST l'arme fumante du du crime. L'absence de corps, du contenu des bureaux et de la moitié de la masse des tours est une arme encore fumante prouvant que les tours ont été démolies grâce un dispositif minutieux d'explosif high-tech ou / et conjugué par l'effet d'une AED (arme à énergie dirigée).

Avec un minimum d'observation, de questionnement, de bon sens et de renseignement, il est difficile de continuer de se leurrer dans la complaisance.
Pour l'intérêt général et l'éveil massif des consciences, il serait temps de nous libérer définitivement de la loi du mensonge et de l'illusion préalable à la fabrication du consentement.


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
Novum Consilium.

Pourquoi les corps et le mobilier ont-ils été à ce point
pulverisés ? Vous pensez à des coulées pyroclastiques comme lors d’éruptions
volcaniques. C’est ce qui s’est passé à Pompéi, où on a
pourtant trouvé beaucoup de corps quasiment intacts (bien que brûlés), alors
que ces coulées ont détruit par incendie des bateaux à plusieurs kilomètres du
rivage. C’est aussi ce que l’on retrouve lors de l’éruption de la Montagne
Pelée en 1902, qui a détruit St Pierre et les bateaux dans le port après avoir
brûlé tous les habitants (sauf 1). S’il s’agissait de coulées
pyroclastiques au WTC, les températures auraient, dans un grand périmètre
autour des tours, provoqué de très nombreux incendies et grillé tous les
témoins, sans forcément pulvériser les restes humains ou autres. La comparaison
des deux phénomènes est plutôt hasardeuse.


Vous écrivez: « L'effondrement (…) des trois WTC (pour
rappel bâties à partir d'une armature métallique et d'une structure d'acier
précisément conçue pour résister aux incendies aux tremblements de terre et aux
CRASH D'AVIONS) ne peut être raisonnablement expliquer… par la chaleur des
incendies et l'énergie cinétique supposément induite par les avions
désintégrés".   On ne fait plus
aujourd’hui de gratte ciel en structure purement métallique, justement parce
que cette catastrophe et d’autres incendies ultérieurs ont bien montré qu’on
avait largement surestimé la résistance au feu de ces structures dans les
normes de l’époque. C’est dommage, car ces constructions sont par ailleurs très
performantes face à des sollicitations purement mécaniques telles que seismes,
vent, impacts, et explosions (le WTC avait déjà résisté à un premier attentat à
la bombe), mais pas quand un gros incendie s’en mèle. C’est en tout cas ce qui
est connu dans le métier de la construction : « l’inconvénient  majeur de l'acier est sa conductivité
thermique, 45 W/m.K et la perte de ses propriétés mécaniques en cas d'incendie »
(http://ecoconstruction.rpn.univ-lorrain … T_163.html
). En d’autres termes, un incendie est la meilleure méthode pour détruire un
bâtiment à structure métallique

D’autre part, l’énergie cinétique des avions n’interviendrait
dans l’histoire que si les tours s’étaient effondrées sur le coup. Si quelqu’un
est rentré dans votre voiture, elle n’a pas accumulé l’énergie cinétique de l’autre
voiture, qu’elle risque de recracher au prochain accident. Si c’est en prenant
en compte l’énergie cinétique des avions que vos scientifiques font leurs
bilans d’énergie, je doute de la qualité de leurs résultats et de leurs
affirmations d’impossibilité. Pourriez vous m’envoyer les liens vers leurs
rapports?


wolf mn
wolf mn
il y a 3 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 1 jour (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « wolf mn. En tous les cas, voir

[...]

lisant la source donnée (la page 48, en entier), ce que tu devrais faire.

[...] »


Je m'essuie avec vos paperasses issues de rapports quelconques, 36 000 rapports si vous voulez. Ce qui m'intéresse c'est du CONCRET ; en ce sens, surtout et avant tout, les vidéos originales de l'effondrement du WTC 7 CONFRONTÉES à la simulation informatique OFFICIELLE du NIST.

Et celles-ci sont en parfaite contradiction avec vos dires. POINT !



Pascal Vaddos a écrit : « Si physique et résistance des matériaux sont des fumisteries (si on prend tous ceux qui en font pour des imbéciles et des escrocs), il aurait suffit de faire une jolie animation qui aurait parfaitement reproduit la chute réelle, avec des phrases creuses et des formules bidons à côté, et tout le monde aurait trouvé ça très bien.. »


Nul besoin de simulations informatiques diverses lorsqu'on partage la théorie de la démolition contrôlée. Pourquoi ? Et bien, tout simplement, parce que il existe des centaines de vidéos de démolitions contrôlées démontrant ladite théorie (effondrement vertical, symétrique et pratiquement à la vitesse de la chute libre). En considérant ces centaines de vidéos, on est plus au stade de la théorie (dans le cadre de la méthode scientifique) mais de l'expérience reproductible N fois. 

Je vous laisse le soin de trouver ces vidéos vous-même sur la toile.


Pascal Vaddos a écrit : « Concernant la vidéo que tu mets en lien, je viens d'en discuter avec julxyz95 qui l'avait postée, dans le com de Tesla Ru, si ça t'intéresse »


Les blablas ne m'intéressent pas, comme je vous l'ai expliqué plus haut. Le concret et que du concret en l'occurrence, ici, la vidéo de l'effondrement du WTC 7 confrontée à la simulation informatique du NIST. Maintenant, vous pouvez interpréter en usant subtilement de la sémantique 36 000 fois cette vidéo et cette simulation, qu'il n'en demeurera pas moins qu'elles resteront strictement et absolument INCOMPATIBLES !


Pascal Vaddos
il y a 5 heures (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « [...]

D’autre part, l’énergie cinétique des avions n’interviendrait dans l’histoire que si les tours s’étaient effondrées sur le coup. Si quelqu’un est rentré dans votre voiture, elle n’a pas accumulé l’énergie cinétique de l’autre voiture, qu’elle risque de recracher au prochain accident. Si c’est en prenant en compte l’énergie cinétique des avions que vos scientifiques font leurs bilans d’énergie, je doute de la qualité de leurs résultats et de leurs affirmations d’impossibilité. Pourriez vous m’envoyer les liens vers leurs rapports? »


À propos des Boeing et des crash inhérents :

Puisque vous tenez tant à ce qu'on parle sciences physiques, mécanique, etc. Cette histoire d'énergie cinétique des avions, que vous évoquez est contredit par de nombreux points issus précisément des lois de la physique. En effet, une vitesse de 713 km/h (estimation) pratiquement au niveau de la mer pour un Boeing modèle 767-223ER (vol AA 11, WTC 1) est théoriquement impossible compte tenu de la Vitesse Maximale Opérationnelle (VMO) .
On peut pratiquer une expérience (scientifique) pour confirmer ou infirmer ladite théorie, en faisant précisément voler un Boeing 767 (par pilotage automatique et genre destiné à la casse) à 713 km/h et proche du niveau de la mer . Et la conclusion de l'expérience sera indéniable (le Boeing 767 n'aura même pas parcouru une dizaine de kilomètres qu'il sera endommagé en la perte de morceaux de la carlingue ). En fait, nul besoin d'être un professionnel ou un expert dans l'aviation, pour expliquer ce phénomène. Les lois de la physique sont redoutables, vous avez raison, car on nous apprend que plus les dimensions et la vitesse d'un corps seront respectables, plus ce corps sera soumis aux forces de frottement fluide (l'air est considéré comme un fluide composé d'un mélange de gaz, je le rappelle au cas où), particulièrement lorsque le fluide est dense (la densité de l'air décroît avec l'altitude ; c'est, d'ailleurs, pourquoi un avion de ligne peut se déplacer à de grandes vitesses sans être endommagé mais à de très hautes altitudes).

Ce qu'il faut retenir c'est qu'il est hautement suspect que ce soit bien un Boeing modèle 767-223ER qui a percuté le WTC 1 (raisonnement analogue en ce qui concerne le WTC 2). Il s'agissait, fort probablement, de drones ; les paramètres physiques de ce type d'engin volant sont remarquables en termes de compatibilité & de similitude avec ce que observé, juste avant et pendant les crash.

Enfin, vous vous focalisez (stratégie de diversion fort connue des individus comme vous) sur les propriétés physico-chimiques de l'acier des WTC 1, 2 & 7.
Cela dit, que faites-vous des centaines d'ordinateurs, imprimantes, distributeurs divers, etc . de machines complexes dans les décombres des Twin Towers qui mesuraient 415 mètres de haut, 63,5 mètres de coté, qui comptaient 110 étages, 43.600 fenêtres, 97 ascenseurs, qui pesaient 500.000 tonnes (dont 200.000 tonnes d'acier) et étaient parcourues par 19.200 kilomètres de câbles électriques et 317 kilomètres de tuyaux de chauffage ? Sans oublier les boîtes noires des Boeing au nombre de QUATRE et pourtant non retrouvées .

Pour rappel, les spécifications de ces boîtes noires qui sont les suivantes :

- Tolérance à l'impact : 3400 G .

- Résistance au feu : 1100 ° C pendant 30 minutes .

- De couleur orange (et non « noire ») .

- Deux types de boîtes noires : les CVR (Cockpit Voice Recorder), et les FDR (Flight Data Recorder) .

.../...


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
Wolf Mn

Pour éviter le blabla sur le comportement de l’acier à haute température, et donner dans le
concret, voir : https://www.maxisciences.com/metal/le-k … 6841.html.
La température possible d’un feu de Kérosène (JP1) : de 815 à1030°C , jusqu'à 2230°C en
combustion adiabatique. https://en.wikipedia.org/wiki/Jet_fuel

Si vous regardez aussi les films de démolition programmée, vous savez que,  lorsqu’on conçoit un grand bâtiment, il y a
une durée de vie prévue dans le cahier des charges, et on prévoit dés la
conception la façon dont il sera démoli, en fin de vie. En général, on s'arrange , pour qu’il s’écroule sur lui-même, et pas de
tout son long, surtout s'il fait 400m de haut . Même si la destruction initiale devait se faire centralement (pas sûr à , 100 % vous devriez vérifier)
et qu’en réalité elle a été asymétrique, il semble que les tours ont eu  tendance à s’écrouler à peu prés sur elle-mêmes,
comme elles étaient conçues pour.  A peu
prés, parce que si c’était un démolisseur qui avait fait ça, on pourrait dire
qu’il a fait un travail de cochon, vu les dégâts environnants. Bref, l’argument
« ça ressemble à une démolition contrôlée, donc c’est la preuve que c’est une
démolition contrôlée » ne vaut pas tellement mieux que « cet accident
de voiture ressemble à un crash test, donc c’est la preuve que c’est un crash
test et pas un accident ».  Et plus
vous affirmez de façon péremptoire que c’est une preuve, plus ça me fait douter
de vos autres « preuves ».

Je suis nettement moins calé en aéronautique, mais connais le fait qu’un avion de ligne
ne peut rester longtemps à haute vitesse à très basse altitude. La solution
n’est pas très compliquée (voir http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1697
) il suffit de remettre plein gaz au dernier moment, peu avant l’impact (ce que
corroborent les mesures radar). Ca n‘est pas bon pour l’avion, ni pour le
confort des passagers, mais ce n’était pas la priorité de celui qui pilotait.

Combien, la résistance de la boite noire ? 30 minutes à la température du kérosène en
flamme, comme dans les tours, elles y sont restées 50 et 100minutes, c’est ça ?
3400g ? A une vitesse de 200m/s (720km/h), ça veut dire l’arrêt de la
boite noire en  6/100e de seconde, soit 6m de parcours, si la décélération est constante (soit une vitesse moyenne de 100m/s entre pleine vitesse 200m/s et l'arrêt).  Aberrant? Je pense que les boites noires dans les WTC ont
subi à peu prés 3400g, 30 min à 1100°C, et peut être plus de 10h à 260°C (il y
avait des endroits encore très chauds dans les décombres, il me semble).

D’ailleurs, d’après une vidéo sur le vol Rio Paris que vous trouverez (j’essaie de prendre des
références qui ne concernent pas directement le 9/11, c’est plus sûr), on parle en plus de 260°C pendant 10h,
de 1h à1100°C (la température du kérosène en feu) .Tiens, la durée du cahier
des charges a été multiplié par deux, entre temps. Il n’était peut être pas
assez sévère ?.

Si ça se trouve, ceux qui testent les boites noires  prennent une nouvelle boite pour chaque essai de résistance. Ils ne
font pas 3400g sur celle qui vient de faire 30 minutes à 1100°C, etc.. Ce n’est sans
doute pas la même qui subit tous les essais, les uns après les autres. Il
faudrait vérifier.

N’oublions pas, toujours pour les mêmes boites noires, une explosion avant la cuisson à
1100°C, puis une chute de 200m, et quelques dizaines de milliers de tonnes de
débris divers souvent brulants qui leur tombent dessus, les broient puis les
écrasent . En plus du cahier des charges que vous citez.

Vous êtes vraiment sûr que les boites noires auraient gardé leur jolie couleur orange et
leurs fonctionnalités, intactes et visibles au milieu des dizaine de milliers de tonnes de
débris à déblayer ? J’admire votre certitude.


wolf mn
wolf mn
il y a 3 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 1 jour (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Wolf Mn

Pour éviter le blabla sur le comportement de l’acier à haute température, et donner dans le concret, voir :  https://www.maxisciences.com/metal/le-k … 6841.html.
La température possible d’un feu de Kérosène (JP1) : de 815 à1030°C , jusqu'à 2230°C en combustion adiabatique.  https://en.wikipedia.org/wiki/Jet_fuel  »


Capable de « faire fondre » 200.000 tonnes d'acier (WTC 1) ? Votre article n'en fait pas mention, bizarre... C'est comme si vous me sortiez, par exemple , un raisonnement du genre : un feu de barbecue (charbon, bois... peu importe) peut cuire quelques merguez DONC ce même feu (de même intensité) pourra cuire aussi une tonne de merguez (en même temps).

C'est en fonction de ce point capital concernant, notamment, les dimensions, la densité et le poids des WTC 1, 2 & 7 que beaucoup de gens ont du mal à concevoir autre chose que ce qui est proposé par la version officielle ; une ignorance relative que tout sbire – par rapport aux véritables criminels ayant fomenté ces attentats tragiques – a su tirer profit.

Et puisque vous évoquez des termes employés particulièrement en thermodynamique, sachez que de nombreux physiciens & étudiants ont procédé à des calculs en appliquant le premier principe (conservation de la matière ce qui sous-entend de l'énergie) bien connu de cette branche de la physique. Si l'on applique rigoureusement les données énergétiques officielles, le résultat est toujours le même : défaut d'énergie à l'état final du processus (c'est-à-dire que ce principe fondamental de la physique n'est pas vérifié en ce cas).

De ce fait, merci de me fournir un exemple de calcul de tout physicien (et non ingénieur en calcul des structures parce que cela dépasse son domaine de compétence) par lequel le premier principe de la thermodynamique est vérifié en application stricte des paramètres physiques traduits des données de la version officielle à propos des tentatives (désespérées) de démonstration scientifique des processus d'effondrement des WTC 1, 2 & 7. De mon côté, je n'ai nullement obligation de vous fournir des exemples corroborant mes dires ; vous êtes assez grand pour les trouver tout seul, en commençant par le site de ReOpen911.


Pascal Vaddos a écrit : « Si vous regardez aussi les films de démolition programmée, vous savez que,  lorsqu’on conçoit un grand bâtiment, il y a une durée de vie prévue dans le cahier des charges, et on prévoit dés la conception la façon dont il sera démoli, en fin de vie. »


Les Twin Towers & WTC 7 étaient destinées à être détruites, selon le procès-verbal du propriétaire.


Pascal Vaddos a écrit : « En général, on s'arrange , pour qu’il s’écroule sur lui-même, et pas de tout son long, surtout s'il fait 400m de haut . Même si la destruction initiale devait se faire centralement (pas sûr à , 100 % vous devriez vérifier) et qu’en réalité elle a été asymétrique, »


Lorsqu'il est question d'un acte criminel, « on ne s'arrange » (comme vous dites) pas pour que la démolition soit strictement conforme à ce qui est connu.


Pascal Vaddos a écrit : « il semble que les tours ont eu  tendance à s’écrouler à peu prés sur elle-mêmes, comme elles étaient conçues pour. »


Tout corps y compris des gratte-ciels (même de 10 000 mètres de hauteur, si vous voulez) est soumis aux lois de la physique. Et s'il s'agissait d'un effondrement À CAUSE d'un AFFAIBLISSEMENT de l'ensemble de la structure de l'édifice, on aurait dû voir une RÉSISTANCE des étages inférieurs (troisième loi de Newton : action / réaction ; niveau 6e de collège). Or, on observe un écroulement presque parfait, sans résistance, symétriquement limpide de haut en bas avec des « éjections » (des « squibs » attribués à la pression ; la belle affaire car certains de ceux-ci sont observés bien plus bas). Et tout cela même si ces effondrements n'ont pas été parfaitement symétriques selon un axe vertical et respectant le « timing » d'une chute libre de corps...


Pascal Vaddos a écrit : « A peu prés, parce que si c’était un démolisseur qui avait fait ça, on pourrait dire qu’il a fait un travail de cochon, vu les dégâts environnants. »


Que ce soit « travail de cochon » ou pas, vous admettez (donc) au moins qu'il est possible qu'il s'agisse d'une démolition contrôlée.


Pascal Vaddos a écrit : « Bref, l’argument « ça ressemble à une démolition contrôlée, donc c’est la preuve que c’est une démolition contrôlée » ne vaut pas tellement mieux que « cet accident de voiture ressemble à un crash test, donc c’est la preuve que c’est un crash test et pas un accident ».  Et plus vous affirmez de façon péremptoire que c’est une preuve, plus ça me fait douter de vos autres « preuves ». »


Ceci ci-dessus c'est direct à la poubelle. Restez concentré sur le fond, et non la forme de ce que propose votre interlocuteur.


Pascal Vaddos a écrit : « Je suis nettement moins calé en aéronautique, mais connais le fait qu’un avion de ligne ne peut rester longtemps à haute vitesse à très basse altitude. La solution n’est pas très compliquée (voir  http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1697
) il suffit de remettre plein gaz au dernier moment, peu avant l’impact (ce que corroborent les mesures radar). Ca n‘est pas bon pour l’avion, ni pour le confort des passagers, mais ce n’était pas la priorité de celui qui pilotait. »


C'est ce que j'ai insinué : vous optez pour la diversion, l'esquive des questions gênantes celle-ci étant cruciale, et si vous ne répondez pas de manière satisfaisante (c'est bien un Boeing modèle 767-223ER, aucun doute, preuves à l'appui, etc.), alors TOUTES vos déductions sujet aux Twin Towers de votre présent message s'écroulent (cas de le dire). En effet, une preuve (de force probante faible, certes, mais force probante quand même) est le témoignage de DAVE BOTTIGLIA (contrôleur de vol avec 20 ans d'expérience) concernant le WTC 2 (analogie avec le WTC 1) ; je cite un extrait de son témoignage : « We are counting down the altitudes, and they are descending at 10,000 feet per minute. That is absolutely unheard of for a commercial jet. » —Dave Bottigliat

Source (Wikipédia) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_175_U … tournement

Là encore, merci de me fournir ces (fameuses) « mesures radar » que vous évoquez.


Pascal Vaddos a écrit : « Combien, la résistance de la boite noire ? 30 minutes à la température du kérosène en flamme, comme dans les tours, elles y sont restées 50 et 100minutes, c’est ça ? »


C'est vous qui le dites. Les explosions faisant suite aux crash n'ont pas dépassé la seconde (au moment où la quantité de chaleur était au maximum, soit une température de moins de 1100 ° C). Après cet extrémum de l'ordre de la seconde, la température a, bien entendu, baissé (la vitesse d'agitation moyenne des molécules décroît).


Pascal Vaddos a écrit : « 3400g ? A une vitesse de 200m/s (720km/h), ça veut dire l’arrêt de la boite noire en  6/100e de seconde, soit 6m de parcours, si la décélération est constante (soit une vitesse moyenne de 100m/s entre pleine vitesse 200m/s et l'arrêt).  Aberrant? Je pense que les boites noires dans les WTC ont subi à peu prés 3400g, 30 min à 1100°C, et peut être plus de 10h à 260°C (il y avait des endroits encore très chauds dans les décombres, il me semble). »


Calculs inutiles compte tenu de ce que évoqué plus haut.


Pascal Vaddos a écrit : « D’ailleurs, d’après une vidéo sur le vol Rio Paris que vous trouverez (j’essaie de prendre des références qui ne concernent pas directement le 9/11, c’est plus sûr), on parle en plus de 260°C pendant 10h, de 1h à1100°C (la température du kérosène en feu)

[...]

brulants qui leur tombent dessus, les broient puis les écrasent . En plus du cahier des charges que vous citez. »


Ici il est question strictement des boîtes noires d'un Boeing modèle 767-223ER (WTC 1 & 2). La considération du  « cahier des charges » des boîtes noires de tout autre aéronef, s'il en est, est hors sujet.


Pascal Vaddos a écrit : « Vous êtes vraiment sûr que les boites noires auraient gardé leur jolie couleur orange et leurs fonctionnalités, intactes et visibles au milieu des dizaine de milliers de tonnes de débris à déblayer ? »


Le site après les effondrements a été passé au peigne fin. On a pu retrouver des minuscules fragments d'os de victimes ; chose, d'ailleurs surprenante mais c'est une autre histoire... Et même un passeport d'un des pirates de l'air du Vol AA 11 : la version initiale du FBI était que ce passeport a été retrouvé dans les décombres ; puis la version a changée (encore un fait surprenant) ; le FBI change d’avis comme de chemise, de quoi rendre fou des investigateurs, avocats, magistrats...

En tout état de cause, la probabilité de retrouver ces boîtes noires – ne serait-ce que des morceaux & de couleur rouge orangé (étudié pour) – frôle le 99% si l'on tient compte de la version officielle.


Pascal Vaddos a écrit : « J’admire votre certitude. »


Ce n'est pas un avis personnel, mais une première dans l'histoire des crash d'avions depuis que l'on utilise des boîtes noires. Et à ce titre, je peux vous sortir des dizaines de crash aux conditions bien plus extrêmes que cet évènement du 9/11. Et pourtant, on a TOUJOURS retrouvé ces boîtes noires...

.../...



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
Encore une fois, vous confondez fusion et ramollissement de l’acier, revoyez la vidéo du
forgeron qui tord avec le petit doigt sa barre d’acier à 900°C  ou les courbes de propriétés mécaniques de l’acier
en température http://ecoconstruction.rpn.univ-lorrain … _163.html.
Les températures suffisent largement à expliquer l’écroulement. C’est parfaitement
connu dans le domaine de la construction et des matériaux, ce n’est pas une
opinion, c’est un fait, indépendamment  du
sujet du WTC.

Vos considérations sur le bilan masse et énergie : S’il y avait eu un apport d’énergie
« inconnue » lors de la destruction (bombes, armes secrètes),  il y aurait eu plus d’énergie à la fin du
processus qu’au début (la différence étant cet apport d’énergie « inconnue »).
Or vous dites que les calculs montrent qu’il y a « défaut d’énergie à la fin
du processus », c’est à dire qu’il y a moins d’énergie après qu’avant. Donc
il y a une perte d’énergie, au lieu d’un apport d’énergie par une source
inconnue, ce qui démolit l’hypothèse de bombes ou autre apport d’énergie. C’est
ça, le premier principe de la thermodynamique, consevation de l’énergie, que
violent les calculs que vous citez, puisqu’ils trouvent moins d’énergie à la
fin qu’au début. Où est l’erreur ? Sans doute parce que de l’énergie n’a
pas été prise en compte dans le bilan final (chaleur, énergie cinétique des
débris, il faudrait voir les calculs) et surtout, c’est que votre phrase « conservation
de la matière ce qui sous-entend de l'énergie » est fausse. Même si,
contrairement aux conclusions que vous citez, il y avait eu apport d’énergie
(bombes), il y aurait eu conservation de la masse. S’il y a eu disparition de
masse (et non d’énergie) dans le bilan, c’est qu’il y a moins de masse à la fin
qu’au début, et que de la masse a été oubliée dans le bilan après écroulement.
L’équivalence masse énergie (que j’imagine à la base de votre affirmation), c’est
E=mc2, vous partez alors dans l’idée qu’il y a eu une réaction nucléaire qui a
transformé de la masse en énergie. Mais la masse de combustible nucléaire d’une
bombe type hiroshima correspond à peu prés au volume d’un pamplemousse fait d’uranium
ou plutonium, totalement indétectable par rapport aux centaines de milliers de
tonnes des WTC. Bref, ces considérations thermodynamiques, telles que vous les
expliquez, sont à côté de la plaque.

Nous sommes donc d’accord que la destruction des tours était prévue lors de la conception. C’est-à-dire
qu’on avait prévu une cinématique particulière qui les fait s’écrouler sur elles-mêmes.
En pratique, on prévoit des zones de faiblesse, des « fusibles mécaniques »
qui vont casser les premiers, la destruction va suivre « un chemin »
dans la structure du batiment. Cette cinématique a été conçue de façon robuste,
c’est-à-dire peu dépendante des détails , comme on peut le voir dans la vidéo suivante :
https://www.youtube.com/watch?v=eh3qUmNxC6E
où un amateur a testé de nombreuses hypothèses sur les caractéristiques mécaniques
des matériaux des tours, et, chaque fois les tours s’écroulent « à peu
prés »sur elles mêmes. On voit d’ailleurs, en coupe, s’enclencher  la cinématique de destruction que j’évoquais
plus haut, et qui semble s’être enclenchée en réalité, vu le résultat, dire que
c’est improbable est une affirmation au doigt mouillé, et sûrement pas une
preuve. Vous ne devriez pas négliger la comparaison avec des crash tests
automobiles, car, même si votre voiture ne percute pas l’obstacle exactement
comme dans le crash test normalisé, si l’angle ou la vitesse sont différents,
vous trouvez pourtant normal que a se passe « à peu prés » comme dans
un crash test normalisé et que vous ne soyez pas broyé pour cette
petite différence. De la même façon, la chute des tours s’est passée « à
peu prés » comme dans le cas théorique prévu. Et, d’ailleurs, moins vite
que l’accélération de la pesanteur, puisqu’on voit clairement des débris tomber
plus vite que les tours (alors que ces débris eux même  subissent la résistance de l’air, et donc
tombent moins vite que la chute libre). Concentrez vous sur le fond de ce que
je vous écris, et désolé si ma forme n’est pas parfaite, j’essaie d’être
concis, ce n’est pas facile.

Concernant la vitesse des avions, que vous avez rajoutée à la discussion alors que ça n’avait
pas grand-chose à voir avec ce dont je parlais, vous affirmiez qu’il est
impossible qu’ils aient pu voler si vite à si basse altitude. Je vous donne un
lien qui explique facilement cela, et vous me répondez maintenant sur des
vitesses de descente qui ne seraient pas normales pour un vol commercial (ça
vous étonne ?). Qui fait de la diversion, vous ou moi ? Essayez de ne
pas papillonner, et de rester concentré sur le sujet.

Sujet boites noires : Mes petits calculs sur les boites noires (là aussi, un sujet que vous avez rajouté à la
discussion initiale, plutôt que de la creuser) s’appuient sur les valeurs que
vous citez (si elles sont fausses, donnez les bonnes) et montrent juste que les
conditions réelles sont bien plus contraignantes que vos valeurs, ce qui veut
dire que les boites noires n’ont pas été conçues pour résister à de telles
conditions : il ne faut donc pas s’étonner qu’elles aient été détruites. On
a bien retrouvé des boites noires au pentagone, ce qui n’empêche pas certains de
penser que ce n’est pas un avion de ligne qui l’a percuté : ils pensent
donc qu’il est possible que les boites noires du pentagone aient été amenées là
autrement que par un avion de ligne. Pourquoi, si c’est un fake, en avoir mis
au pentagone et pas au WTC, je ne comprends pas la logique (incompétence, oubli ?).
Enfin, ce que je vois c’est qu’il s’agit d’un argument irréfutable : qu’on
retrouve ou non les boites noires, c’est un complot. On a toujours retrouvé les
boites noires, dites vous. Dans tous les crashs d’avions de ligne dans des
grattes ciels qui s’écroulent, vous voulez dire ?

Vous écrivez :« vous admettez (donc) au moins qu'il
est possible qu'il s'agisse d'une démolition contrôlée ». Plus précisément,
avant de rejeter une hypothèse, je l’étudie de façon objective, et surtout pas,
comme un militant, en partant d’une conclusion préétablie pour y faire coller
des faits.  Je n’ai aucune illusion sur l’administration
Bush, mais pas plus sur ceux qui ont gagné argent, visibilité médiatique, voire
poursuivi des objectifs politiques en poussant la théorie du complot. Mon approche
est technique et factuelle, j'espère que c'est clair. J'admets que le type d'écroulement ne permet pas de savoir si c'est un accident ou une démolition contrôlée, c'est à dire que ça peut être les deux, et qu'en conclure que c'est une démolition contrôlée n'est donc absolument pas sérieux, puisque ça peut raisonnablement ne pas en être une. Qu'il faut donc laisser les discussions sur la démolition contrôlée de côté, puisque cela ne permet pas de conclure.                  Et les autres arguments que j'ai pu discuter dans ces commentaires sont jusqu'ici du même acabit, et ça commence à faire beaucoup, toutes ces pseudos preuves qui n'en sont pas.


wolf mn
wolf mn
il y a 3 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 2 heures

Pascal Vaddos a écrit : « Encore une fois, vous confondez fusion et ramollissement de l’acier,

[...] »


Nullement...


Pascal Vaddos a écrit : « Vos considérations sur le bilan masse et énergie : S’il y avait eu un apport d’énergie

[...]

tonnes des WTC. Bref, ces considérations thermodynamiques, telles que vous les expliquez, sont à côté de la plaque. »


Totalement faux ! En effet, le bilan énergétique de l'état initial doit être égal au bilan énergétique de l'état final, le système étudié étant (d'abord, dans l'idéal) considéré comme isolé. L'hypothèse de la démolition contrôlée via explosifs suggère un apport énergétique ( additionnel ) au système. Et si on ajoute aux calculs cette énergie hypothétique (en kJ), le principe est vérifiée (bilan énergétique de l'état initial = bilan énergétique de l'état final du système). Or, si  on ne tient pas compte de cet apport (supplémentaire), il y a inégalité : Ei < Ef.

En ce qui concerne votre tendance au hors sujet – toujours dans la pure tradition zététicienne – en abordant la physique nucléaire alors que je n'en ai nullement fait mention, j'ai écrit exactement : « [...] conservation de la matière ce qui sous-entend de l'énergie [...] ». Ce qui ne veut pas dire que la matière est équivalente à l'énergie, mais que dans le cadre de tout phénomène physique il y a conservation de la matière, jusqu'à preuve du contraire.


Pascal Vaddos a écrit : « Nous sommes donc d’accord que la destruction des tours était prévue lors de la conception.

[...]

c’est-à-dire peu dépendante des détails , comme on peut le voir dans la vidéo suivante :
https://www.youtube.com/watch?v=eh3qUmNxC6E

où un amateur a testé de nombreuses hypothèses sur les caractéristiques mécaniques des matériaux des tours, et, chaque fois les tours s’écroulent « à peu prés »sur elles mêmes.

[...] »


Ce n'est pas faire preuve de rigueur scientifique, d'une application stricte de la méthode scientifique que de considérer des « à peu près ». Vous ne faites que vous discréditer vous-même sur l'utilisation de vos propres « méthodes » en tant que zététoch', sans vous en rendre compte...

Par ailleurs, il n'existe pas, au jour d'aujourd'hui, des cas de gratte-ciels majoritairement constitués d'acier qui se sont effondrés à cause d'explosions et/ou d'incendies mais le contraire (nombreux gratte-ciels qui ont résisté à des incendies dont les températures étaient bien plus élevées que celles relatives aux Twin Towers et WTC 7). Il faut un début à tout et c'est pourquoi les normes sécuritaires ont été modifiées, blabla... me diriez-vous ? Et bien, en vertu de ces nouvelles normes tant pour la construction que pour la sécurité, il faudra alors en toute rigueur démolir les centaines de milliers de gratte-ciels composés principalement d'acier et existant à travers le monde. 


Pascal Vaddos a écrit : « c’est improbable est une affirmation au doigt mouillé, et sûrement pas une preuve. Vous ne devriez pas négliger la comparaison avec des crash tests automobiles, car,

[...]

je vous écris, et désolé si ma forme n’est pas parfaite, j’essaie d’être concis, ce n’est pas facile. »


Même remarque que plus haut (manque de rigueur scientifique, etc.).


Pascal Vaddos a écrit : « Concernant la vitesse des avions, que vous avez rajoutée à la discussion alors que

[...].

Qui fait de la diversion, vous ou moi ? Essayez de ne pas papillonner, et de rester concentré sur le sujet. »


Alors, vous devriez aller discuter avec les pilotes qui donnent leur avis sur ce point dans la vidéo suivante :

https://www.youtube.com/watch?v=h9HznbFed_Y



Pascal Vaddos a écrit : « Sujet boites noires : Mes petits calculs sur les boites noires

[...]

il ne faut donc pas s’étonner qu’elles aient été détruites. »


Sophismes & applications excessives – si ce n'est pathologiques – du principe de parcimonie, comme par ex. : « la Terre ne peut être que plate parce que je la vois plate jusqu'à l'horizon lointain ; la théorie qui suggère qu'elle est sphérique étant trop complexe, blabla... »


Pascal Vaddos a écrit : « On a bien retrouvé des boites noires au pentagone,

[...] »


Ce qui s'est passé ce jour-là au Pentagone ne peut être comparé avec ce qui a pu se produire au sein des WTC 1, 2 et 7.


Pascal Vaddos a écrit : « comme un militant, en partant d’une conclusion préétablie pour y faire coller des faits. Je n’ai aucune illusion sur l’administration Bush, mais pas plus sur ceux qui ont gagné argent, visibilité médiatique, voire poursuivi des objectifs politiques en poussant la théorie du complot. Mon approche est technique et factuelle, j'espère que c'est clair »


Ce qui est clair c'est que qui que vous soyez (technicien ou pas technicien ou autre) et quoi que vous pensiez sur cette affaire, près de 800 familles de victimes du 9/11 ont d'ores et déjà  porté plainte à l'encontre de l'Arabie Saoudite, et cette plainte a été jugée recevable en mars dernier (requête de non-lieu rejetée). Cela implique des assignations à comparaître, des contre-expertises, etc. en relation avec tout individu ayant été lié de prêt ou de loin à ces attentats ...

.../...


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 3 semaines (modifié)
Wolf mn...   

Désolé si j'ai mal compris votre pensée, mais  vous
écrivez encore. "conservation de la matière ce qui sous-entend de
l'énergie [...] ». Ce qui ne veut pas dire que la matière est équivalente à
l'énergie, mais que dans le cadre de tout phénomène physique il y a
conservation de la matière, jusqu'à preuve du contraire". Oui, mais la
conservation des masses, ce n'est pas du tout la conservation de l'énergie, le
premier principe de la thermodynamique, sur lequel vous vous appuyez, parle
de conservation de l'énergie, et vous confondez les deux. Comment voulez vous
que je sache quelle est votre version exacte de cet évènement, certains pensent
à des énergies mystérieuses, de coulées pyroclastiques, etc… alors une version
nucléaire fait peut être partie du bestiaire ?

C’est assez facile de faire une estimation des masses, si on sait calculer la masse des
fumées, des débris, du nuage de poussière qui a recouvert Manhattan, la masse
emportée par le ruissellement des énormes quantités d’eau utilisées, etc…, mais
c’est faisable.

Pour l’énergie c’est plus délicat, la chaleur rayonnée a été énorme, comment connaître l’augmentation
de température du site, et des environs, suivant les vents dominants, etc… Et l’énergie
cinétique des débris, des nuages de poussière, il faut non seulement la masse,
mais aussi la distribution des vitesses, pour estimer ça. Quelle est l’énergie
pour casser la photocopieuse ou l’os en morceaux de telle ou telle taille. C’est déjà
bien plus compliqué qu’estimer la masse de tout ça. Mesurer l’énergie finale me
parait très délicat. Il y a eu une grosse bouffée d’entropie (augmentation du
désordre), et c’est l’énergie la plus difficile à traquer. Ce n’est pas anodin
si vous parlez d’un calcul sur les masses ou sur les énergies. Ca ne se fait
pas de la même façon et on n’en tire pas les mêmes conclusions.

Je ne vais pas plus longtemps rentrer dans les détails techniques. On ne s’improvise pas
spécialiste, et là, oui, vous êtes tombé sur un os.

La version d’une démolition programmée me semble superflue, car la probabilité que les tours s’écroulent
était élevée. Il n’y avait d’ailleurs aucune raison de faire volontairement s’écrouler
les tours si elles ne tombaient pas d’elles mêmes. Vous ne pensez pas que des
tours dévastées, mais encore debout, avec des avions plantés dedans, des
personnes à évacuer avec la menace que tout s’écroule, ça aurait été aussi
télégénique ? Oui, je crois qu’il vaut mieux 2 cutters pour arriver à ce
résultat que cette débauche d’effets spéciaux superflus, alambiqués,
sophistiqués, hors de prix et peu fiables, avec complot tentaculaire. J'ai vu des versions où  il fallait être sûr que les tours s’écroulent parce quil y avait dans un
tiroir des documents terribles à détruire. Peut être la preuve que la terre est plate, qu’on n’est
pas allé sur la lune et que la théorie de l’évolution est fausse… En tous les cas, plutôt que d'aller cambrioler, ils ont mis les bombes en plus des avions

Vous ne voulez pas comprendre que l’incendie a fait s’écrouler les tours. Ce n’était
pas sûr qu’elles s’effondrent, je vous le concède (juste quasiment sûr), et heureusement qu’elles
étaient bien conçues, et elles se sont effondrées sans s’étaler de tout leur
long, ça aurait pu se passer autrement. Les boites noires auraient pu être retrouvées,
on a vu que ce n’aurait pas changé grand-chose, vous auriez sans doute dit qu’elles
avaient été introduites dans les débris, et que c’est bien curieux qu’elles
aient résisté à telle épreuve… Effectivement, elles semblent avoir été détruites, ce qui, techniquement, n'est pas très surprenant. Vous voyez une preuve de quelque chose? Ce n'est une preuve que si vous êtes déjà convaincu.

Vous semblez avoir des problèmes avec les zététiciens. C’est bien ce qu’il font, c’est l’application
d’une démarche scientifique face à des nouvelles informations, c’est important
d’être armé face à toutes les conneries racontées, vous ne croyez pas ? Je
suis aussi de formation scientifique ), et la démarche scientifique me semble
indispensable pour se faire son opinion sur ce genre de sujet. Alors, on se
retrouve sur l’application de la démarche scientifique. Je les retrouve aussi
sur l’absence de jugement préconçu. C'est pas évident, mais vous devriez essayer aussi.

Peut être que Bush a lui-même armé, directement ou non, les porteurs de cutters, et, s’il y a
des doutes, il est tout à fait normal et souhaitable que la requète des
victimes soit recevable. Mais j’espère pour eux qu’ils ne partiront pas sur la
version de l’écroulement provoqué des tours, car cela se retournerait contre
eux. Pour tout vous dire, j’ai tellement peu confiance en l’administration
américaine que je me dis qu’ils ont tout intérêt à entretenir ces histoires de
démolition programmée, car elles ne tiennent pas la route (vous m’avez plutôt
conforté en ce sens), et décrédibiliseraient les victimes qui s’y accrocheraient


wolf mn
wolf mn
il y a 2 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 1 jour (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Wolf mn...   

Désolé si j'ai mal compris votre pensée, mais  vous écrivez encore. "conservation de la matière ce qui sous-entend de l'énergie [...] »


Primo, la masse est un concept qui n'est pas équivalent à celui de la matière (plus précisément de la quantité de matière). Les deux grandeurs physiques étant différentes (voir quelconque cours sur les grandeurs physiques et leurs unités, que vous trouverez facilement sur le web).

Secundo, tout processus physique implique une conservation de la matière ET de l'énergie (l'un sous-entend l'autre).

Tertio, si vous ne comprenez plus ce que vous lisez, j'en suis navré pour vous.


Pascal Vaddos a écrit : « Comment voulez vous que je sache quelle est votre version exacte de cet évènement, certains pensent à des énergies mystérieuses, de coulées pyroclastiques, etc… alors une version nucléaire fait peut être partie du bestiaire ? »


Je ne suis pas concerné par ce « certains pensent ». Adressez-vous à eux, directement.


Pascal Vaddos a écrit : « C’est assez facile de faire une estimation des masses, si on sait calculer la masse des fumées, des débris, du nuage de poussière qui a recouvert Manhattan, la masse emportée par le ruissellement des énormes quantités d’eau utilisées, etc…, mais c’est faisable.

Pour l’énergie c’est plus délicat, la chaleur rayonnée a été énorme, comment connaître l’augmentation de température du site, et des environs, suivant les vents dominants, etc… Et l’énergie cinétique des débris, des nuages de poussière, il faut non seulement la masse, mais aussi la distribution des vitesses, pour estimer ça.

[...]

Ce n’est pas anodin si vous parlez d’un calcul sur les masses ou sur les énergies. Ca ne se fait pas de la même façon et on n’en tire pas les mêmes conclusions. »


Lorsqu'on a à faire à un système complexe on utilise d'abord un modèle (ce que déjà évoqué dans un précédent message). Ce modèle est supposé isolé (ou plus précisément pseudo-isolé) c'est-à-dire idéal car en toute rigueur aucun système n'est parfaitement isolé. Cette considération permet de négliger certains paramètres physiques dans les calculs. En ce sens, vos remarques sont inutiles puisqu'elles sont relatives auxdits paramètres physiques négligeables.


Pascal Vaddos a écrit : « Je ne vais pas plus longtemps rentrer dans les détails techniques. On ne s’improvise pas spécialiste, et là, oui, vous êtes tombé sur un os. »


Disons que vous avez surtout démontré votre incompétence dans cette branche de la physique qu'est la thermodynamique (et pas que).


Pascal Vaddos a écrit :  « La version d’une démolition programmée me semble superflue, car la probabilité que les tours s’écroulent était élevée. Il n’y avait d’ailleurs aucune raison de faire volontairement s’écrouler les tours si elles ne tombaient pas d’elles mêmes.

[...]

Oui, je crois qu’il vaut mieux 2 cutters pour arriver à ce résultat que cette débauche d’effets spéciaux superflus, alambiqués, sophistiqués, hors de prix et peu fiables, avec complot tentaculaire. J'ai vu des versions où  il fallait être sûr que les tours s’écroulent parce quil y avait dans un tiroir des documents terribles à détruire. »


Et qui vous a dit le contraire ? Par exemple, cette hypothétique démolition contrôlée a pu être fomentée par Al-Qaïda même. Mais pour diverses raisons, le gouvernement n'a pas voulu en faire mention dans ses différents rapports.
L'association ReOpen911 n'est pas à assimiler à des « complotistes farfelus » ou extrémistes mais à des personnes qui se posent des questions. On a quand même (encore) le droit de douter de ce que nous présentent nos gouvernements, non ?

Vous êtes qui, vous, au final ?


Pascal Vaddos a écrit : « Peut être la preuve que la terre est plate, qu’on n’est pas allé sur la lune et que la théorie de l’évolution est fausse… »


C'est du hors-sujet. Mais bon, par gentillesse, je peux vous donner mon point de vue :

1° L'appréhension de la forme de la planète Terre dépend du référentiel ;

2° corollaire du 1° Si le référentiel est la Terre elle-même (référentiel géocentrique), elle est « plate » pour un observateur donné. Mais si le référentiel est par ex. le Soleil (référentiel héliocentrique) la Terre est une sphère en ce cas pour un hypothétique observateur en orbite au-delà de la Terre ;

3° La planète Terre n'est même pas de forme « sphérique » mais ce qu'on appelle un Géoïde (voir par ex. ce lien : http://frederic.chambat.free.fr/ens/dia … pc0710.pdf )

En ce qui concerne les missions Apollo, je ne suis pas de ceux qui croient en des théories provenant de l'École ZÉTÉTIQUE elle-même. En effet, la zététique a initialement introduit aux débats cette histoire sujette à la Lune, et maintenant elle l'attribue à ce qu'elle appelle les « complotistes ». Il existe des preuves de cette manigance (historique de discussions)...

Enfin, sujet à la théorie de l'évolution, tout dépend si vous considérez la théorie darwinienne ou la théorie moderne (incluant les découvertes relativement récentes en génétique, en phylogenèse, etc.). 


Pascal Vaddos a écrit :  « En tous les cas, plutôt que d'aller cambrioler, ils ont mis les bombes en plus des avions
Vous ne voulez pas comprendre que l’incendie a fait s’écrouler les tours. Ce n’était pas sûr qu’elles s’effondrent, je vous le concède (juste quasiment sûr), et heureusement qu’elles étaient bien conçues, et elles se sont effondrées sans s’étaler de tout leur long, ça aurait pu se passer autrement. »


Je peux vous rétorquer la même chose mais selon mon point de vue, à savoir : Et vous ? Pourquoi vous ne voulez pas concevoir un seul instant que c'est possible ?


Pascal Vaddos a écrit :  « Les boites noires auraient pu être retrouvées, on a vu que ce n’aurait pas changé grand-chose, vous auriez sans doute dit qu’elles avaient été introduites dans les débris, et que c’est bien curieux qu’elles aient résisté à telle épreuve…

[...]

Vous voyez une preuve de quelque chose? Ce n'est une preuve que si vous êtes déjà convaincu. »


Vous dites que (techniquement) elles semblent avoir été détruites. Je vous le répète encore, pour la énième fois, que non, non et 36 000 fois non ! Les boîtes noires sont conçues pour résister à une explosion de l'engin concerné le réservoir plein de carburant (kérosène, ici). Vous pouvez procéder à tous les calculs que vous voulez, il n'en demeure pas moins que les ingénieurs de la société BOEING l'ont fait aussi. Si vous, et tous vos amis zététiciens vous vous sentez au-dessus de ces ingénieurs, libre à vous mais nullement crédibles pour toute autre personne non zététicienne...


Pascal Vaddos a écrit : « Vous semblez avoir des problèmes avec les zététiciens. C’est bien ce qu’il font, c’est l’application d’une démarche scientifique face à des nouvelles informations, c’est important d’être armé face à toutes les conneries racontées, vous ne croyez pas ? Je suis aussi de formation scientifique ), et la démarche scientifique me semble indispensable pour se faire son opinion sur ce genre de sujet. Alors, on se retrouve sur l’application de la démarche scientifique. Je les retrouve aussi sur l’absence de jugement préconçu. C'est pas évident, mais vous devriez essayer aussi. »


L'OBSERVATOIRE ZÉTÉTIQUE ne fait pas qu'appliquer une « démarche scientifique », comme vous le dites et je le déplore. Je recopie, ci-dessous en italique, un message posté sur un autre fil de discussion :

Les pièces en notre possession contredisent ce que vous insinuez. Des exemples ?

Ceux que vous appelez les « complotistes » sont systématiquement harcelés par des zététiciens sur les réseaux sociaux, ou sur des forums, ou encore sur des plateformes de discussion comme Discord. Ainsi, sept mineurs ont décidé de nous confier des procès-verbaux relatant des échanges de SMS et de mails (portant gravement atteinte à l'intégrité psychique) avec des individus zététiciens parfaitement identifiés de ce fait .

Nous avons, également, le procès-verbal de deux parents dont la fille âgée de 16 ans (donc mineure au moment des faits) s'est suicidée parce qu'elle a fréquenté l'OBSERVATOIRE ZÉTÉTIQUE par rapport à sa grand-mère décédée. Cette jeune adolescente croyait aux esprits, mais quatre malfaiteurs zététiciens (majeurs) n'ont pas eu la délicatesse de la comprendre .

Ce ne sont que DEUX exemples de ce dossier complexe à charge .


Pascal Vaddos a écrit : « Peut être que Bush a lui-même armé,

[...]

les victimes qui s’y accrocheraient »


Probablement... Mais faites attention à votre « propagande ». La discrimination est illégale et sanctionnée dans toutes les situations prévues par la loi . Faut-il vous le rappeler ?

Dernière modification par Anti-Debunker (01-10-2018 18:11:15)

Hors ligne

 

#11 01-10-2018 18:01:09

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Suite de mon message précédent :



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 2 semaines (modifié)
Wolf mn

Vous écrivez  « faites attention à votre «
propagande ». La discrimination est illégale et sanctionnée dans toutes les
situations prévues par la loi . Faut-il vous le rappeler ? ». Là, vous
partez carrément en vrille. Problème de compréhension, mauvaise foi maladive ?
Si vous voyez de la discrimination ou de la propagande dans mon propos, il n’est
guère étonnant que vous voyiez des bombes dans le wtc… Allez, on se calme avant d'aller me dénoncer aux gendarmes et vous ridiculiser… Ca
montait déjà crescendo avec les zététiciens qui ne sont que des harceleurs de petites filles. Si c'est avéré, pensez vous que partager avec les coupables l'utilisation de la méthode scientifique me rendra solidaire du harcèlement envers une personne faible? Elles sont jugées, ces histoires? Envoyez moi des liens svp, ça m'intéresse  ... Vous vous énervez et vous mélangez tout dans vos jugements, cela
ne semble pas se cantonner à vos considérations scientifiques et techniques. Est-ce
volontaire ?

J’aime bien quand vous écrivez, fort doctement :

«  Si le référentiel est la Terre elle-même
(référentiel géocentrique), elle est « plate » pour un observateur donné. Mais
si le référentiel est par ex. le Soleil (référentiel héliocentrique) la Terre
est une sphère en ce cas pour un hypothétique observateur en orbite au-delà de
la Terre ».

Si la terre était plate sur un référentiel géocentrique,
comment Eratosthene en aurait-il calculé la circonfèrence, bien avant notre ère ?
A votre avis, quand il l’a fait, était-il dans un repère géocentrique (centré sur
la terre) ou héliocentrique (centré sur le soleil)? Et l'observateur en orbite autour de la terre, vous pensez vraiment qu'il est dans un repère héliocentrique?

Vos approximations permanentes dans l’utilisation de
concepts mathématiques et physiques vous font partir de travers dans vos
raisonnements Vous écrivez encore « tout processus physique implique une
conservation de la matière ET de l'énergie (l'un sous-entend l'autre). ».
Eh, bien non, l’un ne sous-entend pas l’autre : ce sont deux concepts et
deux conservations de nature différente : je ne sais pas si vous avez déjà
fait des calculs au lycée ou plus tard sur ce genre de sujet, mais si vous arrivez
à vérifier que les masses sont conservées et en déduisez benoitement que l’énergie
est conservée, vous vous prenez une bulle à votre exercice de thermodynamique.

Vous écrivez encore :

« Lorsqu'on a à faire à un système complexe on utilise
d'abord un modèle ». Merci du renseignement, mais il ne tombe pas du ciel,
ce modèle, il faut d’abord l’élaborer, et qu’il soit robuste (c’est-à-dire qu’il
résiste bien aux « à peu prés »), représentatif, etc.., c’est même
bien plus compliqué que d’appliquer sur lui des calculs cent fois répétés jusqu’en
école d’ingénieur et désormais informatisés 

«  Ce modèle est supposé isolé (ou plus précisément
pseudo-isolé) c'est-à-dire idéal car en toute rigueur aucun système n'est
parfaitement isolé. Cette considération permet de négliger certains paramètres
physiques dans les calculs. En ce sens, vos remarques sont inutiles
puisqu'elles sont relatives auxdits paramètres physiques négligeables. »
Et c’est justement le problème : savoir si on n’a pas caché derrière le
terme de « pseudo isolé »(« à peu prés » isolé en langage
de tous les jours) ou de « négligeable », une grosse approximation
qui ne permettra pas de conclure ce que ce soit en fin de calcul. On ne « néglige »
pas telle ou telle influence à pile ou face ou par choix personnel.

Une grande partie de l’énergie mécanique de l’écroulement se transforme en chaleur, et l’échange de
chaleur avec le milieu extérieur vous parait négligeable? L’échange thermique de
la chaleur des incendies avec l’extérieur vous parait aussi négligeable ? Vous vous êtes préoccupé de ce qui justifiait cette affirmation péremptoire, ou vous l'avez avalée tout rond?                                                                                                                                                                                    Lorsqu'un ingénieur de Boeing calcule une boite noire, il la calcule avec des conditions qu'un autre service a considéré comme représentatives des conditions auxquelles les boites noires doivent résister en cas de crash. Ces conditions viennent principalement des analyses des crash précédents. Il n'y avait pas eu de 11/09 avant le 11/09. Il n'y avait jamais eu de crash équivalent , et les calculateurs n'avaient jamais eu à prendre en compte ces hypothèses (des détails, comme une chute de 100 ou 200 000 tonnes de gravats depuis des hauteurs d'une centaine de mêtres, par ex.. S'ils les avaient eu en main, ils les auraient calculé bien plus précisément que moi. Mais il ne les avaient pas. On n'avait pas non plus cette expérience (depuis confirmée et bien mieux comprise)de défaillance au feu de gratte ciel en structure métallique (compliqué en plus par ces problèmes d'évacuation des étages supérieurs). Vous avez raison, il faudrait tous les démolir. J'espère qu'on essaie de les sécuriser autant que faire se peut, en particulier côté résistance au feu. J'ai bien vérifié que l'immeuble où je travaille a une structure béton -métal, c'est nettement plus sûr. Je ne me sentirais pas en sécurité dans un immeuble en structure métallique. Et vous?


Pourquoi je ne peux pas concevoir que l’écroulement avec des
bombes est possible ? Mais, si, je le conçois, et même je l’envisage. Je
peux aussi envisager des rayons secrets, des vérins en bas de la structure (ça
aurait été plus malin, c’est une façon très usitée de détruire à coup sûr des
tours métalliques), et l’occupation temporaire d’un étage ou deux pour préparer
le coup me paraitrait assez simple. Les tours auraient pu s’écrouler comme en
vrai, la 7 en tous les cas.

Plus simple que le piègeage invisible avec des systèmes de
démolition programmée  par exposifs(vous avez vu la préparation des bâtiments dans les
vidéos de démolition programmée dont vous parliez ? Pas un occupant des
trois tours ne remarque rien sur un boulot de cette ampleur, ou des barbouzes
rusés les éliminent discrètement ?) Le tout, sur la hauteur des trois
tours, sur tout leur périmètre, sans que rien ne se remarque, ni dedans, ni
dehors, le tout avec une main d’œuvre spécialisée, complice et sans états d'âme, parfaitement
silencieuse depuis (sans doute éliminée ?)….

Puis impact des avions à des hauteurs imprévisibles
précisément ( ou peut être si, ils ont frappés à un endroit précis, peut être avec
un drône ou un missile grossièrement déguisé en avion… alors, les passagers
morts, c’est pas vrai alors ? on les a envoyés sur une ile déserte avec
Elvis Presley ? Ou exécutés en secret ? Pas très respectueux des
victimes, ce genre d’idée). Déclenchement des explosifs, juste aux bons endroits,
au bon timing pour être synchro …

C’est vrai que les avions avaient déjà sacrément bien visé
pour ne pas taper de travers dans un explosif ou son déclencheur et provoquer
un grand n’importe quoi, que personne n’aurait pris pour un écroulement naturel.
Sacrément risqué. Beau boulot, sans faute, de la haute technologie parfaitement
utilisée, une débauche de moyens dans tous les sens du terme… Pour détruire un
document dans un coffre fort, puisque, tombées ou non, l’impact médiatique et
mondial des impacts d’avion sur les tours aurait été équivalent.

Débauche de moyens et de technologie à moitié gâchée, parce
qu’on oublie connement de revendiquer, de mettre des boites noires de boeing avec
des faux enregistrements dans les ruines, et toute la liste déroulée à longueur
de sites complotistes de gaffes incroyables de ces comploteurs (Les crétins responsables
de toutes ces gaffes ont dû bouffer leur capsule au cyanure). Etc… Il y a encore bien des détails sur tous les sites
complotistes, sur la démolition programmée des tours. Dés que je teste ceux qui
pourraient étayer cette hypothèse, je tombe au mieux sur des approximations
hasardeuses ou des affirmations péremptoires infondées.

Sinon, il y a un écroulement dont l’origine et le mécanisme
n’a rien de mystérieux, pour qui s’intéresse techniquement et sérieusement au
problème. Mais qui restera inexplicable pour qui se bouche les yeux et les
oreilles en psalmodiant « c’est du blabla » lorsqu’on lui poste des
documents ou informations techniques  répondant
aux questions qui le chagrinent, mais en bousculant en même temps son opinion,
plutôt basé sur des approximations avérées.

Si vous voulez vraiment confronter votre vue sur le sujet précis
de l’écroulement des tours (que ce soient des missiles ou des avions, et qui qu’en
soit l’instigateur), il faut arrêter de dévier. Même si vous ça vous dérange d'aller au delà de vos certitudes. Ne vous inquiétez pas de qui je suis, je ne suis ni un grand Yaka du Temple de la Zététique luciférienne, ni un
agent du gouvernement trollant sur internet, et je n’appartiens plus
généralement à aucun mouvement ou à aucun courant ayant comme interet ou objectif
de dire quoi que ce soit ou son contraire au sujet du 11 septembre. Et vous ?


Michael Callewaert
Michael Callewaert
il y a 2 semaines (modifié)
@Wolf Man un commentaire complet d insulte sans une seule once d argument ?
Écrire ça  ou admettre que tu es incapable de débattre... c est égale

Surtout que meme dans l'insulte t es à côté de la plaque d une force que tu imagine même pas XD....

(Si j en crois la course de 18km que je viens de faire la semaine passée )
Bref t es même  pas capable de faire un peu de recherche sur les gens avant de les insulter....
Alors forcément tu sera jamais au niveau ici.

Surtout que encore une fois la démolition contrôlée à retardement ça n existe pas.. c est toi qui est retardé ...
Et c est toi qui affirme que ça  existe DONC tu as la charge de PROUVER TON AFFIRMATION
(Ou admettre ton evident mensonge)

Ha et je sais pas si t as vue les dernières image oublié sur le sujet? On voit des gens rentrer dans la tour sud quelques minute avant l d'effondrement...(Pas explosé contrairement  à ta thèse ) et surtout le bâtiment après d'effondrement...ou l on peu constaté que les 3 premiers étages sont encore plus ou moins en forme écrasé sous les débris supérieur  ..(donc l inverse d une démolition contrôlée ou la destruction se fait par le bas)


Michael Callewaert
Michael Callewaert
il y a 2 semaines
+TheZaene AlHazif

Tutoyer quelqu'un ça n' a jamais apporté de la contenance à personne ...
(au contraire c' est les gens qui insiste pour être vouvoyé qui veulent de la contenance, jouer au grand garcon )

Par contre le tutoiement ça met tout le monde sur un pied d' égalité,
et ne reste donc que les arguments pour départager.

Du coup oui moi je tutoie, ouai , mais j'insulte pas les gens plus malin que moi de pintade....
Parce que l' argumentation de pascal vaddos est largement supérieur à la mienne et à la tienne; et ses démonstration sont explicite.

Alors si tu veux débattre, apprend à rester dans le débat.

D' ailleurs revenons au débat .
La norme ASTM E119.. personellemment je n' ai trouvé aucune mention de traitement de l' acier lié à cette norme,
C' est une norme de contruction générale, et tout les chiffres que j' ai lu ne sont pas en celsius ...

Du coup pourrait tu nous partager ta source fiable qui dit qu'une poutre ASTM E119 peut resister à 1200 degré sans AUCUN ramolissement ni déformation ?
Ensuite Si cela existe, on vérifiera depuis quand cette norme précise est en vigeur...

Sait on jamais, si tu le prouve, alors oui il faudra se poser des question; mais en attendant ta certification ressemble à une assertion gratuite.

(je te rapelle encore une derniere fois que moi j' attend qu'on me prouve des choses, je me place en juge à qui on demanderait de réouvrir le dossier... pour le moment je n' ai rien eu de concluant )
Mais avec tes précisions peu être ?


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 2 semaines
Michael Callewaert. Merci de ton appréciation, je n'ai guère de mérite, c'est mon job. Concernant l'astm, je te copie une partie de ma réponse à Thezaene: "L'astm décrit la méthode d'essai et la courbe de température d'essai , mais il faut connaître la classe de durée, qui est donnée pour chaque type de batiment (mais pas directement dans l'astm). Concernant les températures acceptables dans l'acier, elles sont de 700°C (voir https://www.technokontrol.com/pdf/walls … 9.2000.pdf  paragraphe 32.1.3).


wolf mn
wolf mn
il y a 2 semaines (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 2 jours (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Wolf mn

[...]

Vous vous énervez et vous mélangez tout dans vos jugements, cela ne semble pas se cantonner à vos considérations scientifiques et techniques. Est-ce volontaire ? »


What else ?


Pascal Vaddos a écrit : « J’aime bien quand vous écrivez, fort doctement :

[...]

Si la terre était plate sur un référentiel géocentrique, comment Eratosthene en aurait-il calculé la circonfèrence, bien avant notre ère ?
A votre avis, quand il l’a fait, était-il dans un repère géocentrique (centré sur la terre) ou héliocentrique (centré sur le soleil)? Et l'observateur en orbite autour de la terre, vous pensez vraiment qu'il est dans un repère héliocentrique? »


Probablement en observant les astres ce qui veut dire par rapport à ceux-ci mais certainement pas par rapport au noyau terrestre (référentiel géocentrique). Je vous invite à revoir les notions de « Référentiel » & d'« Observateur » liées à toute étude de système physique.


Pascal Vaddos a écrit : « Vos approximations

[...]

Vous écrivez encore « tout processus physique implique une conservation de la matière ET de l'énergie (l'un sous-entend l'autre). ».
Eh, bien non, l’un ne sous-entend pas l’autre : ce sont deux concepts et deux conservations de nature différente :

[...]

vous vous prenez une bulle à votre exercice de thermodynamique. »


Selon la célèbre maxime de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

La quantité de matière est toujours conservée quel que soit le système considéré, le processus physique envisagé (par ex. en étudiant les réactions chimiques), ainsi que l'énergie (par ex. en mécanique newtonienne). Les deux notions matière & énergie ne sont pas à confondre, pour sûr. Il n'en demeure pas moins que ces deux principes de conservation (matière & energie) se doivent d'être vérifiés en physique expérimentale. L'un sous-entend donc l'autre...


Pascal Vaddos a écrit : « Vous écrivez encore :

« Lorsqu'on a à faire à un système complexe on utilise d'abord un modèle ». Merci du renseignement,

[...] »


Et d'ajouter que vous ne pouvez confondre LES DONNÉES (paramètres) DES MODÈLES de systèmes physiques (se référant aux systèmes réels) avec des « à peu prés » se référant À DES CALCULS de nature ALGÉBRIQUE . Certes, il existe des erreurs liées aux mesures physiques dans les résultats (incertitudes relatives, absolues...) mais cela concerne les instruments de mesure ou autres (imperfections) qui, de plus, sont en pratique négligeables.


Pascal Vaddos a écrit : « «  Ce modèle est supposé isolé (ou plus précisément pseudo-isolé) c'est-à-dire idéal car en toute rigueur aucun système n'est

[...]

On ne « néglige » pas telle ou telle influence à pile ou face ou par choix personnel. »


Cf. explication donnée plus haut.


Pascal Vaddos a écrit : « Une grande partie de l’énergie mécanique de l’écroulement se transforme en chaleur, et l’échange de chaleur avec le milieu extérieur vous parait négligeable? L’échange thermique de la chaleur des incendies avec l’extérieur vous parait aussi négligeable ? Vous vous êtes préoccupé de ce qui justifiait cette affirmation péremptoire, ou vous l'avez avalée tout rond? »


L'énergie thermique à intégrer dans le cadre de cette vérification du premier principe de la thermo. est essentiellement celle issue de l'explosion du Boeing incluant sa propagation interne au système et ne concerne pas les échanges avec le milieu extérieur au système . Et quand bien même ce serait le cas, elles sont parfaitement négligeables. Autant me dire que les forces de frottement fluides inhérentes à l'air, lors de l'effondrement des WTC 1, 2 & 7 ne sont pas négligeables non plus.
                                                                                                                                                                                   

Pascal Vaddos a écrit : « Lorsqu'un ingénieur de Boeing calcule une boite noire,

[...]

S'ils les avaient eu en main, ils les auraient calculé bien plus précisément que moi. Mais il ne les avaient pas. »


Ah oui ?

Je cite : « The World Trade Center towers were not the first of New York’s skyscrapers to be hit by an airplane. In 1945, the Empire State Building withstood the impact of a U.S. Army Air Corps B-25 bomber. Fourteen lives were lost, but the steel structure remained standing after the unarmed trainer plane slammed into the building’s 79th floor. [...] »

Source : https://www.tms.org/pubs/journals/JOM/0 … -0112.html

Le gratte-ciel ne s'est pas effondré mais l'évènement a eu lieu. La logique élémentaire suggère qu'un ingénieur doit tenir compte de tout accident de crash, aussi improbable soit-il, y compris pour des boîtes noires d'avion de ligne civil.


Pascal Vaddos a écrit : « On n'avait pas non plus cette expérience (depuis confirmée et bien mieux comprise) de défaillance au feu de gratte ciel en structure métallique (compliqué en plus par ces problèmes d'évacuation des étages supérieurs). »


Vous êtes mal renseigné :

1- Tour Windsor à Madrid, 2005, durée 24 heures. Structure de la tour mixte béton/acier (cœur en béton). Effondrement partiel d'une partie de la structure du haut de l'immeuble.

2- Tour First Interstate Bank de Los Angeles, 1988, durée > 4 heures. Structure acier. 4 étages complètement détruit, aucun effondrement.

3- Tour Central Parque de Caracas, 2004, durée 17 heures. Le 17 octobre 2004, une des deux tours Parque Central de 56 étages prend feu du 34e au 44e étage. Structure acier. Aucun effondrement.

4- L'incendie de l'hôtel Mandarin de Pekin (TVCC), Février 2009, a été ravagé pendant six heures par un incendie. Structure mixte. Aucun effondrement.

5- Polat Tower Residence. Un gratte-ciel ravagé par les flammes à Istanbul 07/2012. Structure mixte (majoritairement acier). Aucun effondrement.

6- Le WTC 5 et le WTC 6 étaient des « constructions métalliques » mais ne se sont pas complètement effondrés le 11 septembre 2001 malgré des dommages d’impact et d’incendies bien plus sévères que ceux du bâtiment 7. Structure acier. Pas d'effondrement.

7- Six étages en feu au WTC en 1975 : https://archives.infowars.com/articles/ … _hours.htm

8- Une vidéo : https://www.youtube.com/watch?time_cont … Q1P2K1j-gQ

Etc. (liste non exhaustive).


Pascal Vaddos a écrit : « Vous avez raison, il faudrait tous les démolir.

[...]

Pourquoi je ne peux pas concevoir que l’écroulement avec des bombes est possible ?

[...]

Pas un occupant des trois tours ne remarque rien sur un boulot de cette ampleur, ou des barbouzes rusés les éliminent discrètement ?) Le tout, sur la hauteur des trois tours, sur tout leur périmètre, sans que rien ne se remarque, ni dedans, ni dehors, le tout avec une main d’œuvre spécialisée, complice et sans états d'âme, parfaitement silencieuse depuis (sans doute éliminée ?)….

[...]

Et vous ? »


Je cite : « Le week-end avant les attentats, une opération de maintenance inhabituelle a été menée, et de nombreux ouvriers ont occupé l’immeuble.
L’électricité avait été coupée, de sorte que les caméras vidéo et les systèmes de contrôle ne fonctionnaient plus.
Un analyste qui travaillait dans le World Trade Center déclara que dans les semaines précédant les attentats il y eut une série de simulations imprévues et inhabituelles au cours desquelles des sections des deux tours et du buildings 7 furent évacuées pour « raisons de sécurité», les chiens renifleurs d’explosifs qui scrutaient les bâtiments furent soudainement retirés quelques temps avant les attentats.
La Compagnie qui s’occupait de la sécurité du complexe du World Trade Center était le groupe Sécuracom ou plus connu actuellement sous le nom de Stratesec. Cette compagnie avait un contrat se concluant le 11 Septembre 2001. Le Directeur de cette compagnie était, jusqu’à l’année fiscale 2000, Marvin Bush, un des frères de Georges.W.Bush; son cousin, Wirt Walker III, lui succéda dans cette fonction. »

Source : http://reopen911.online.fr/dossiers/911 … ntiels.pdf (page 14 ; je vous laisse le soin de vérifier vous-même ces données).

.../...



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 1 semaine (modifié)
Wolf mn. Donc, je résume ce que vous expliquez : la terre est plate dans un repère géocentrique, centré sur le noyau de la terre. Il est où, le noyau de la terre, si elle est plate? Il n'y a rien qui vous gène? Et vous voulez me donner des leçons?  Tout est comme ça dans votre discours, décousu, illogique, hautain et cuistre. Il y a des travaux, là où je bosse, il y a même eu un exercice inattendu avec évacuation: ca veut dire que je vais me prendre un boeing? Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme, mais vous ne vous demandez même pas en quelle énergie se transforme l'énergie mécanique de l'écroulement? Vous n'avez jamais réchauffé une barre de métal rien qu'en tapant dessus? Vous croyez que le forgeron fait des frottements fluides avec son marteau?  Allez, j'arrête, assez perdu de temps. J'ai lu votre dernier argument en date, en commentaire sur la vidéo n°3 de Mr Sam : vous écrivez en majuscules son nom complet. Pourquoi, pour qu'on puisse aller le faire chier? Une menace déguisée? C'est assez nauséabond. Vous décrédibilisez totalement votre discours et ceux qui le partagent. Vous pouvez économiser votre réponse.


wolf mn
wolf mn
il y a 1 semaine (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 18 heures (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Wolf mn. Donc, je résume ce que vous expliquez : la terre est plate dans un repère géocentrique, centré sur le noyau de la terre. Il est où, le noyau de la terre, si elle est plate? Il n'y a rien qui vous gène? Et vous voulez me donner des leçons? » 


Histoire de bien mettre en évidence votre malhonnêteté (esquives des éléments de fond, focalisations sur la sémantique de l'interlocuteur, etc.), j'ai écrit exactement et dès le départ ce qui suit :

wolf mn a écrit il y a 1 semaine : « C'est du hors-sujet. Mais bon, par gentillesse, je peux vous donner mon point de vue :

1° L'appréhension de la forme de la planète Terre dépend du référentiel  ;

2° corollaire du 1° Si le référentiel est la Terre elle-même (référentiel géocentrique), elle est « plate » pour un observateur donné . Mais si le référentiel est par ex. le Soleil (référentiel héliocentrique) la Terre est une sphère en ce cas pour un hypothétique observateur en orbite au-delà de la Terre ;

3° La planète Terre n'est même pas de forme « sphérique » mais ce qu'on appelle un Géoïde (voir par ex. ce lien : http://frederic.chambat.free.fr/ens/dia … pc0710.pdf ) »

Vous noterez les termes mis en gras.

Par la suite, vous avez dévié sur Ératosthène en arguant que parce qu'il avait déduit de ses calculs que la Terre était sphérique alors cela contredisait ce que peut appréhender (donc) un observateur selon le référentiel considéré. Et tout cela en sous-entendant que j'ai affirmé que la Terre est plate.

Les lecteurs apprécieront votre manœuvre dans la plus pure tradition zététicienne.   

Ces notions d'« Observateur » et de « Référentiel » sont fondamentales car les calculs et les considérations géométriques en dépendent. Par ex. (de calcul) pour un observateur scrutant (de loin) un train en mouvement, la vitesse calculée du train sera différente de celle calculée par un observateur se trouvant DANS le train. Un autre exemple (géométrique) est celui d'un observateur roulant à vélo et regardant un point quelconque de sa roue. Pour cet observateur la trajectoire de ce point est de forme circulaire, mais pour un observateur autre que ce cycliste et fixant le même point quelconque de la roue, la trajectoire décrite par ce point sera une cycloïde (droite). 


Pascal Vaddos a écrit : « Tout est comme ça dans votre discours, décousu, illogique, hautain et cuistre. Il y a des travaux, là où je bosse, il y a même eu un exercice inattendu avec évacuation: ca veut dire que je vais me prendre un boeing? »


Un seul évènement de ce genre, non. Mais lorsque s'accumulent des faits allant en le sens (faisceau d’indices dans notre jargon juridique) et qui ne sont pas pris isolément mais pris ensemble, alors ils constituent une preuve (en son sens juridique aussi).


Pascal Vaddos a écrit : « Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme, mais vous ne vous demandez même pas en quelle énergie se transforme l'énergie mécanique de l'écroulement? »


En particulier en énergie cinétique. En effet, tout déplacement d'un corps suggère une quantité de mouvement p = mv (m : masse du corps ; v : vitesse du corps) ; l'effondrement des WTC 1, 2 et 7 sont des mouvements verticaux et la dérivée de p est dp/dt = 1/2mv² = énergie cinétique lors de l'effondrement des tours ( ∫ 1/2mv² = mv = p). Mais, il existe d'autres formes d'énergie dont l'énergie potentielle mécanique (Ep = mgh ; avec g : accélération de la pesanteur terrestre pour des corps de masse m en équilibre selon une hauteur h), etc.


Pascal Vaddos a écrit : « Vous n'avez jamais réchauffé une barre de métal rien qu'en tapant dessus? Vous croyez que le forgeron fait des frottements fluides avec son marteau? » 


En considérant la version officielle, durant le processus d'effondrement des WTC 1, 2 & 7 il n'y a pas eu de chocs mais une décomposition de corps.

Cela me fait penser à ses fragments d'os retrouvés en 2006 sur le toit du gratte-ciel de la Deutsche Bank (au final plus de 700 fragments d'os). Voir à ce sujet l'article de l'USA TODAY en date du 19 avril 2006. Un point capital en faveur de la thèse de la démolition contrôlée, puisqu'il a été démontré que ces fragments ne pouvaient provenir des explosions dues aux crashs des avions à cause de la disposition des tours par rapport à la Deutsche Bank. De plus, certains de ces fragments appartenaient à des... pompiers décédés pendant les effondrements des tours.


Pascal Vaddos a écrit : « Allez, j'arrête, assez perdu de temps. J'ai lu votre dernier argument en date, en commentaire sur la vidéo n°3 de Mr Sam : vous écrivez en majuscules son nom complet. Pourquoi, pour qu'on puisse aller le faire chier? Une menace déguisée? C'est assez nauséabond. Vous décrédibilisez totalement votre discours et ceux qui le partagent. Vous pouvez économiser votre réponse. »

C'est une remarque stupide de votre part étant donné que les nom et prénom de Mr SAM (pseudonyme) sont largement connus & propagés publiquement sur le web, en particulier via les réseaux sociaux.


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 1 semaine (modifié)
Je ne sais pas si grand monde suit notre discussion (j’en doute, elle est assez indigeste), et,
si c’est le cas, je les encourage à aller apprécier eux-mêmes dans les
commentaires précédents le bien fondé de votre victimisation.

Concernant la terre plate, vous n’avez pas compris ma remarque :
je n’ai pas dit que vous pensiez que la terre est plate, mais qu’il est
mathématiquement aberrant de dire, comme vous le faites, que la terre est plate
dans un référentiel centré sur son noyau, car où est le noyau si elle est
plate ? Et donc sur quoi est centré votre référentiel ? Sur l'infini? Sur le pôle nord? Vous ne voyez
vraiment pas l’incohérence du concept global ?

Vous n’avez surtout pas pu vous empêcher, dés le début de la
digression sur la terre plate, d’étaler votre science (« par
gentillesse », dites-vous, cuistre jusqu’au ridicule), à grands coups de
géoïde, référentiel, cycloïdes, considérations sur les référentiels,
trajectoires de passagers dans les trains , vous semblez tellement vous éblouir
vous-même de votre propre érudition, que vous ne vous rendez même pas compte
que vous êtes, dés le départ, parti de travers. Déjà, en mécanique newtonienne,
la forme des objets ne dépend pas du référentiel, contrairement à leur vitesse
et leur trajectoire, vous confondez encore.

D’autre part, on peut parfaitement vérifier que la terre est
quasi sphérique sans quitter sa surface ni regarder les étoiles ou autres corps
célestes (il faut juste être malin), cela n’a donc rien à voir avec le concept
de référentiel, géocentrique ou non.

Bref, vous partez dans une explication à côté de la plaque,
j’essaie de vous le montrer, mais, par une sorte de mélange d’orgueil,
d’entêtement et d’incompétence, vous n’écoutez rien, vous enferrez dans votre
erreur, tout en tartinant sur des concepts scientifiques que personne ne
discute… mais que vous utilisez fort maladroitement. Assez symptomatique de vos
assertions en général.

Vous essayez maladroitement d’exprimer qu’avec du recul, on voit
bien la terre plus petite, d’un rayon plus faible, et donc d’une courbure plus
visible. Vous confondez simplement référentiel et distance.

C’est la même chose pour la thermodynamique, ou vous étalez
des formules. Le problème n’est pas les formules, tout le monde est d’accord
avec (je n'ai pas vérifié les vôtres, j'ai survolé), mais surtout de savoir si on prend, là aussi, le problème par le bon
bout. Ce n’est pas votre cas, et les formules ne vous aident pas. Surtout si vous ne prenez ni chaleur ni entropie en compte, ou imaginez qu'elles restent bloquées dans votre petit système pseudo isolé

Dernière tentative sur les bilans masses et énergie. Vous ne
détecterez pas une explosion de bombe par la conservation de la masse. Bombe ou pas
bombe, la masse est conservée. Il n’y a qu’en vérifiant la conservation de
l’énergie que vous pourriez espérer détecter une explosion, parce que vous
verriez alors que l’énergie n’est pas conservée si l’on n’y ajoute pas l’énergie d’une
bombe : c’est déjà la preuve que la conservation de la masse ne sous entend
pas celle de l’énergie.

Mais surtout, il ne faut pas que le système pseudo isolé que
vous avez choisi soit une passoire à entropie, sinon, vous ne verrez rien.

Sans compter que vous aviez déjà sûrement raté des échanges de chaleur et de l'entropie avant
l'écroulement. Mal barré pour tout calcul un peu précis. 

Je vous défie de calculer, dans le cas d'une démolition
contrôlée de tels monstres, la puissance des bombes utilisées, voire leur seule
présence si vous ne prenez ni chaleur ni entropie en compte.

Vous accumulez donc des hypothèses très bancales, une
rhétorique typiquement complotiste, un manque de rigueur flagrant, des
impressions, des préjugés, de l’entêtement dans l’erreur, un mépris pour les
données techniques, et pensez en retirer des preuves de quoi que ce soit. Ce
n’est pas que contraire aux principes des zététiciens, que vous semblez tant
haïr, mais surtout incompatible avec toute approche technique et scientifique,
rigoureuse et logique.

Vous parlez de votre « jargon juridique ». Vous semblez
donc versé dans le droit. A votre avis, la vidéo suivante devrait-elle faire
l’objet d’une attaque en diffamation de vous-mêmes et vos
coreligionnaires ? Si c’est le cas, notez qu’ils auraient dû le faire bien
avant, vu l’âge de l’émission. L’ont-ils fait ? Quel a été le
verdict ? https://www.youtube.com/watch?v=pWNO5JATm5Y


MrFoxy51
MrFoxy51
il y a 1 semaine
RedDrumist: La véracité de leur rapport serait plus crédible en publiant les vidéos des 80 caméras de surveillance du Pentagone, saisies par le FBI.


wolf mn
wolf mn
il y a 1 semaine (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 1 jour (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « Je ne sais pas si grand monde suit notre discussion (j’en doute, elle est assez indigeste), »

Alors, je vous conseille de m'ignorer.

Pascal Vaddos a écrit : « et, si c’est le cas, je les encourage à aller apprécier eux-mêmes dans les commentaires précédents le bien fondé de votre victimisation. »

Cette « appréciation » sera facile car cette « victimisation » n'existe que dans votre imaginaire, fertile en grossièretés & invectives singulièrement frénétiques si ce n'est aliénées.

Pascal Vaddos a écrit : « Concernant la terre plate, vous n’avez pas compris ma remarque : je n’ai pas dit que vous pensiez que la terre est plate, mais qu’il est mathématiquement aberrant de dire, comme vous le faites, que la terre est plate dans un référentiel centré sur son noyau, car où est le noyau si elle est plate ? Et donc sur quoi est centré votre référentiel ? Sur l'infini? Sur le pôle nord? Vous ne voyez vraiment pas l’incohérence du concept global ? »

Tout d'abord, si vous considérez un corps « centré sur son noyau » cela ne signifie pas obligatoirement que vous connaissez la forme (géométrique) de ce corps. Le « noyau » est par définition le centre d'un corps ou objet quelconque (peu importe sa forme qui peut être sphérique, cylindrique, tétraédrique, cubique, parallélépipédique rectangle... irrégulière, voir inconnue).

En ce qui est de la notion de Référentiel, il s'agit d'un outil modélisé (de l'ordre de l'abstrait) par un corps à l'état solide (supposé indéformable, de forme connue ou non , idéalisé ou réel) et un système de repérage dans l'espace (repère tridimensionnel) ainsi que d'un système de repérage dans le temps (horloge). L'Observateur utilisant un tel Référentiel va étudier les phénomènes physiques qui l'entourent DEPUIS ou AU SEIN du corps lié à ce Référentiel. De ce fait, il est évident que l'Observateur ne peut voir (appréhender donc) dans son ensemble le corps associé à son Référentiel d'étude mais, tout au plus, une partie de ce corps.

Par ailleurs, le repère d'espace du Référentiel géocentrique est un repère orthonormé direct (O, i, j, k) [1] avec i, j et k des vecteurs unitaires et deux à deux orthogonaux [2] ; (Ox) étant l'axe des abscisses (ou des longueurs), (Oy) l'axe des ordonnées (ou des largeurs), (Oz) l'axe des cotes (ou des profondeurs ou encore altitudes) et dirigés vers trois étoiles supposées fixes ; ce repère a pour origine le centre de masse O de la Terre : un point modélisant le centre et la masse de la Terre qui peut être tout autre point se trouvant idéalement au niveau de la surface terrestre. En effet, pour un Observateur situé sur Terre (au niveau de la mer ou proche de celui-ci) et considérant un Référentiel géocentrique alors son voisinage immédiat est un plan (x'O'y') en pratique confondu avec le plan (xOy) du repère (O, i, j, k). Cela est dû à la distance entre le centre de masse O de la Terre et le point O' du plan (x'O'y') de l'Observateur suffisamment petite pour être négligée si elle est comparée à la distance séparant la surface terrestre et le corps étudié (par ex. un satellite artificiel ou naturel tel que la Lune). Le Référentiel géocentrique est privilégié pour ce type d'étude de phénomène.

Pascal Vaddos a écrit : « [...] Déjà, en mécanique newtonienne, la forme des objets ne dépend pas du référentiel, contrairement à leur vitesse et leur trajectoire, vous confondez encore. »

Mais bien sûr ! Si par malheur vous avez un accident (loin de vous le souhaiter), lorsque vous vous réveillerez dans une chambre d'hôpital, vous pourrez décrire les caractéristiques externes des murs de votre chambre au millimètre près (dans cette hypothèse, votre chambre est le référentiel). Et, quand vous pourrez enfin sortir de votre chambre, mais pas encore de l'hôpital (le nouveau référentiel) son architecture externe pourra également être décrite par le superman que vous êtes...

Pascal Vaddos a écrit : « D’autre part, on peut parfaitement vérifier que la terre est quasi sphérique sans quitter sa surface ni regarder les étoiles ou autres corps célestes (il faut juste être malin), cela n’a donc rien à voir avec le concept de référentiel, géocentrique ou non. »

Réflexion fascinante sortie d'un cerveau ramolli de zététicien bassinant à tout-va sa méthode scientifique aux pauvres quidams simples d'esprit, vulnérables. Je rappelle qu'une théorie n'est validée scientifiquement que si elle vérifie les trois étapes de la méthode utilisée en sciences de la nature, à savoir : l'observation, la modélisation, l'expérimentation. Cette dernière étape doit être, de plus, renouvelée N fois, autant que possible.   

Pascal Vaddos a écrit : « [...] Vous confondez simplement référentiel et distance. »

Si on utilise un Référentiel et donc un repère orthonormé direct (O, i, j, k) celui-ci est muni d'une métrique (euclidienne) [3] permettant de définir la distance entre deux points quelconques par rapport à ce repère. Il me semble nécessaire, ici, de rappeler que les vitesses et trajectoires que vous avez mentionnées plus haut se déduisent des distances et réciproquement. En effet, supposons un corps en mouvement relatif au repère d'espace (O, i, j, k) (défini plus haut) auquel l'Observateur associe un système de repérage dans le temps (genre un chronomètre), on a pour tout point M du corps :

V = dOM/dt = (dx/dt)i + (dy/dt)j + (dz/dt)k = (Vx)i + (Vy)j + (Vz)k ;

V : Vecteur vitesse (instantanée) du corps ;
Vx, Vy et Vz : coordonnées du vecteur vitesse instantanée ;
OM : vecteur position d'un point M du corps ;
x, y et z : coordonnées du point M ;
dx, dy, dz et dt : les différentielles (variations infinitésimales ou élémentaires) des coordonnées d'espace et de temps du point M.

On en déduit la norme v du vecteur vitesse instantanée :

v =║V║= √(Vx² + Vy² + Vz²) ; ce calcul est possible car le repère est orthonormé direct. 

La norme d du vecteur position se calcule de la même façon :

d = ║OM║ = √(x² + y² + z²) 

d est également la distance séparant le point O et le point M du corps étudié ; cette dernière proposition est possible car le repère orthonormé est muni de la métrique euclidienne. La norme v du vecteur vitesse instantanée correspond aussi à la valeur (absolue) de la vitesse du point M lié au corps en question.

Réciproquement : Vx = dx/dt => dx = Vxdt => ∫ dx = ∫ Vxdt = x ; Vy = dy/dt => dy = Vydt => ∫ dy = ∫ Vydt = y ; Vz = dz/dt => dz = Vzdt => ∫ dz = ∫ Vzdt = z

L'équation (cartésienne) de la trajectoire (une droite, une parabole...) se déduit des équations horaires du mouvement (selon qu'il est uniforme, uniformément accéléré, etc.)

Ainsi, les distances (mais aussi des formes dont celle des trajectoires) dépendent du Référentiel ! Aucune « confusion » entre l'un et l'autre, ici, sauf dans votre tête !


Pascal Vaddos a écrit :  « C’est la même chose pour la thermodynamique,

[...]

Je vous défie de calculer, dans le cas d'une démolition contrôlée de tels monstres, la puissance des bombes utilisées, voire leur seule présence si vous ne prenez ni chaleur ni entropie en compte.

[...] »

Ce calcul est inutile lorsqu'il a été démontré que le premier principe de la thermodynamique appliqué au système WTC 1 (mais aussi au WTC 2 et 7) de son état initial à son état final (processus d'effondrement) n'est pas vérifié en considérant, dans l'équation, l'énergie thermique issue d'une seule source de chaleur. Une démonstration par l'absurde en quelque sorte : « l'effondrement du WTC 1 sans DC n'est pas possible mathématiquement » => « l'effondrement du WTC 1 avec DC est possible mathématiquement ».

Pascal Vaddos a écrit :  « Vous parlez de votre « jargon juridique ». Vous semblez donc versé dans le droit. A votre avis, la vidéo suivante devrait-elle faire l’objet d’une attaque en diffamation de vous-mêmes et vos coreligionnaires ? Si c’est le cas, notez qu’ils auraient dû le faire bien avant, vu l’âge de l’émission. L’ont-ils fait ? Quel a été le verdict ? https://www.youtube.com/watch?v=pWNO5JATm5Y »


En supposant votre question sérieuse, elle est d'entrée insane de par votre incapacité intellectuelle à déduire la plus triviale des observations : aucun belge identifiable et critiqué dans ce reportage.

Des actions ont régulièrement été menées par certains membres depuis la création de l'association ReOpen911. J'en donne une, à titre d'exemple, consultable publiquement ci-après :

https://la-dissidence.org/2011/09/15/co … -publique/

Notes :

[1] définitions plus rigoureuses & démonstrations : cf. Algèbre linéaire, notions de corps K, topologie, espace vectoriel E, bases, morphismes & application f : E -> K ou K-ev, d'espace affine euclidien, dimension, application linéaire...

[2] cf. notions d'ev normé, ev muni d'un produit scalaire, ev euclidien.

[3] cf. définition plus rigoureuse d'une métrique dans un K-ev.



Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 4 jours (modifié)
wm..

https://www.youtube.com/watch?v=bF6h7GYnyis.

La terre plate, ce n’est mathématiquement qu’une grossière
approximation d’une sphère avec un rayon très grand. Si tous vos calculs servent à démontrer qu’au contraire, la terre est mathématiquement plate, c’est qu’ils sont mathématiquement faux.

Je voudrais voir les calculs que vous évoquez au sujet du « premier principe de la thermodynamique ». Auriez
vous un lien avec l’original du rapport ?

Concernant la plainte, ce qui m’intéresse, c’est le verdict,
pas la plainte d’un gars qui s’est fait traiter de nazi sur un blog (Il a
raison de porter plainte s’il n’est pas nazi.) Vous auriez le lien vers le verdict d'un procés en diffamation contre cette émission de la rtbf?

Vous m’avez bien fait rire avec votre histoire belge.Donnez moi ces quelques liens, j'arrêterai cet échange.


wolf mn
wolf mn
il y a 21 heures (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 3 jours (modifié)

Pascal Vaddos a écrit : « wm..

https://www.youtube.com/watch?v=bF6h7GYnyis.

La terre plate, ce n’est mathématiquement qu’une grossière approximation d’une sphère avec un rayon très grand. Si tous vos calculs servent à démontrer qu’au contraire, la terre est mathématiquement plate, c’est qu’ils sont mathématiquement faux. »


Considérer son voisinage immédiat lié à la Terre (référentiel) comme un plan (un objet plat) est le fondement même de la géométrie euclidienne (celle que vous étudiez dès l'école primaire ; mais pour vous j'ai un doute). Un énième – cf. mes messages précédents – exemple : si vous devez mesurer la surface (en m²) et le volume (en m³) d'une chambre, avec un outil de mesure tel qu'un mètre, elle se présente comment cette chambre, en commençant par le sol à mesurer ? Sphérique ? Tétraédrique ? La mathématique – à laquelle vous faites appel – est contre vous. Le répétant encore : toute appréhension d'ordre géométrique dépend du référentiel considéré . Il est donc faux de dire que la Terre est ronde ou sphérique sans préciser le référentiel (par rapport à quoi elle est ronde) . De plus je vous rappelle que la Terre n'est pas en toute rigueur « sphérique » (selon le référentiel approprié), en ce qui peut être vu par un observateur au sein d'un engin spatial (hypothétique) se déplaçant à grande vitesse (en orbite de rayon suffisamment grand), mais d'une forme particulière que l'on nomme un Géoïde ; voir la vidéo ci-après :

https://www.youtube.com/watch?v=FfO1XHT10ZQ

Source : Cité des sciences et de l’industrie, CNRS Images.

Cette géométrie irrégulière de la Terre n'est pas surprenante, si l'on tient compte par ex. de l'évolution du système solaire : il y a des milliards d'années les protoplanètes ont subies des bombardements météoriques et d'autres corps célestes (cf. théorie du grand bombardement tardif ou GBT) d'une intensité décroissante en fonction du temps. En géologie, la tectonique des plaques (formation des reliefs) peut être un autre facteur déterminant. Et puis, la Terre est constituée d'une enveloppe fluide (gazeuse) qu'est l'atmosphère terrestre et trompe-l'œil (une cause de l'apparence parfaitement sphérique).


Pascal Vaddos a écrit : « Je voudrais voir les calculs que vous évoquez au sujet du « premier principe de la thermodynamique ». Auriez vous un lien avec l’original du rapport ? »


En l'espèce vous avez suffisamment démontré votre incompétence. Quelqu'un qui est sûr de ses prétentions n'a nul besoin de justificatif du contraire. Vous allez vous-même procéder à cette recherche !


Pascal Vaddos a écrit : « Concernant la plainte, ce qui m’intéresse, c’est le verdict, pas la plainte d’un gars qui s’est fait traiter de nazi sur un blog (Il a raison de porter plainte s’il n’est pas nazi.) Vous auriez le lien vers le verdict d'un procés en diffamation contre cette émission de la rtbf?

Vous m’avez bien fait rire avec votre histoire belge.Donnez moi ces quelques liens, j'arrêterai cet échange. »


Vous n'avez pas compris. Le documentaire incriminé a été réalisé par des personnes physiques belges résidant en Belgique (de la chaîne de télévision belge « La Une » appartenant à la RTBF – la personne morale). Tout le contenu est du ressort de la législation belge. Les personnes critiquées dans ce reportage sont de différentes nationalités et ne peuvent alors mener quelconque action en justice.

En ce qui concerne la personne traitée de nazi, elle a obtenu gain de cause (ordonnance judiciaire de fermeture & de suppression du blog).


wolf mn
wolf mn
il y a 18 heures (modifié)
Pascal Vaddos
il y a 6 minutes (modifié)


Pascal Vaddos a écrit : « Wolf


Non, la terre n’est pas plate dans un référentiel géocentrique, et vos tentatives pour noyer le poisson sont laborieuses et inintéressantes.

SI vous aviez une seule preuve par la thermodynamique d’une destruction programmée des WTC, qui tienne la route, vous ne tourneriez pas autour du pot pour la produire. Vos tentatives d’esquives et explications foireuses sont autant d’aveux. »


Je n'ai pas dit qu'elle était plate dans un tel référentiel, mais assimilée à un point idéalisé comme étant le centre et la masse de la Terre (« centré sur son noyau » c'est-à-dire précisément un objet à répartition de masse de symétrie sphérique).

Vos réponses répétées, lassantes, ineptes, grossières et finalement sans intérêts stricts & absolus sont autant d'aveux de votre part et non de la mienne.

Il a été fourni d'innombrables informations aussi détaillées que possible, dans mes multiples messages à votre intention.

Je me réserve le droit de publier vos messages sur le forum de ReOpen911 & d'autres médias (aucune approbation venant de vous n'est nécessaire), afin que les personnes puissent apprécier vos techniques de zététicien, de soi-disant « biais cognitifs » et autres manœuvres malhonnêtes et déloyales ne respectant JAMAIS le cadre du fond de tout débat sur quoi que ce soit avec qui que ce soit.


Pascal Vaddos
Pascal Vaddos
il y a 18 heures (modifié)
Wm

https://www.youtube.com/watch?v=bF6h7GYnyis.
Regardez cette vidéo : elle montre simplement que la terre est sphérique
dans un repère géocentrique, ce qui est exactement le contraire de ce que vous
affirmez. Si vous ne voulez pas comprendre, je n'insiste plus. Votre rhétorique infantile pour ne pas donner les liens vers les sources de  vos"preuves thermodynamiques" de l'écroulement programmé des WTC me convainc également d'aller voir ailleurs si je veux un interlocuteur sérieux et sincère.

Dernière modification par Anti-Debunker (01-10-2018 18:12:35)

Hors ligne

 

#12 01-10-2018 20:23:47

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6596

Re: Le DeBunKer des Etoiles

C'est quoi tout ça ?
Des échanges de mails ou un long copier/coller de commentaires sous les vidéos de M. SAM ?
Si ce sont des commentaires, autant donner le lien de la vidéo associée où chacun sera libre d'aller y jeter un œil.
Là, ça ne fait pas trop envie, mais je suis peut-être le seul à avoir ce ressenti.

Hors ligne

 

#13 01-10-2018 22:19:10

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1329

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Larez a écrit:

C'est quoi tout ça ?
Des échanges de mails ou un long copier/coller de commentaires sous les vidéos de M. SAM ?
Si ce sont des commentaires, autant donner le lien de la vidéo associée où chacun sera libre d'aller y jeter un œil.
Là, ça ne fait pas trop envie, mais je suis peut-être le seul à avoir ce ressenti.

Oui Larez, ce très long copier-coller mériterait au moins une explication de Anti-debunker ! C'est assez fastidieux à lire !


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#14 02-10-2018 09:03:03

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Finalement, hier soir je me suis dégonflé de lire tout ça. C'est long mais surtout comme déjà dit les arguments bidons des débunkers m'ont gavé. Entre les formules mathématiques alignées comme à ma parade  (la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale) qu'il est le seul -peut-être à comprendre et le pipeau, la coupe est rapidement pleine.
Ça me rappelle dans le 3-2 le Sam qui dit, la main sur le cœur, que si on lui propose un seul argument ou même semblant d'argument pour ne pas croire la VO, il signait de suite !
Il a qu'à nous expliquer comment un morceau de ferraille de plusieurs tonnes a pu défoncer le pignon de la WFC 3, alias American Express Building,  situé à 140 mètres au moins de la WTC 1 sans utilisation d'explosifs ?

Hors ligne

 

#15 02-10-2018 12:56:35

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Larez a écrit:

C'est quoi tout ça ?
Des échanges de mails ou un long copier/coller de commentaires sous les vidéos de M. SAM ?
Si ce sont des commentaires, autant donner le lien de la vidéo associée où chacun sera libre d'aller y jeter un œil.
Là, ça ne fait pas trop envie, mais je suis peut-être le seul à avoir ce ressenti.

Bonjour,


Un extrait de la fin des échanges du commentaire initié par « RedDrumist » (le deuxième du « top des commentaires » aux 157 réponses à ce jour), sous la vidéo YouTube « versus 3.1 » de Mr SAM (dont le lien a été donné plus haut).

Peut-être qu'il vaut mieux créer un topic dédié à ces vidéos de Mr SAM mettant en cause l'association ReOpen911.

Quoi qu'il en soit, j'ai publié cet extrait (libre de droit moral) afin que les membres (ou simples lecteurs) du forum se fassent une opinion de ce que l'on peut lire là-bas. De mon côté, j'ai lu tous les messages du versus 3.1 et 3.2 et... rien de neuf sous le soleil (mis à part la confirmation que les zététiciens poursuivent un objectif autre de ce qu'ils revendiquent) ; d'où mon interrogation initiale...

Dernière modification par Anti-Debunker (02-10-2018 12:59:38)

Hors ligne

 

#16 02-10-2018 14:29:08

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 550

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Autant essayer de convaincre un témoin de Jehovah de faire une transfusion sanguine. C'est du temps perdu. cool

Hors ligne

 

#17 02-10-2018 21:03:32

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

lollol Ronny, ta comparaison a le mérite de la clarté lollol C'est nul, OK, mais toi ou Larez, pouvez-vous nous expliquer, même si les voies du Seigneur sont impénétrables, même si nous ne sommes pas membres de l'assos, pourquoi vous offrez cette flagellation d'entrée de jeu quand on arrive sur le site  ?
Mets-toi à la place d'un curieux, le mec il regarde d'entrée la vidéo où l'autre cancre à casquette annonce qu'on a rien compris, je pense que le quidam, il fait demi-tour vite fait ! C'est comme le boucher qui annoncerait sur sa vitrine, JE VENDS DE LA MERDE !
Je sais que nous sommes en case bénévolat, mais en entreprise, ce genre d'idée, au Monopoly de l'emploi, ça vaut de ne pas passer par la case départ, ne pas toucher 20 000 euros, et avoir un bon pour un séjour prolongé à Pole Emploi ! rollrollrollcool

Hors ligne

 

#18 02-10-2018 23:43:43

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6596

Re: Le DeBunKer des Etoiles

On peut voir ça autrement.
Le brave garçon à casquette et à lunettes, qui semble bien se délecter de s'écouter parler, dit finalement que les zones d'ombre ne le gênent pas le moins du monde tant que la version officielle lui paraît la plus crédible (et tout ça en se cachant derrière son rasoir d'Ockham pour espérer donner une once de crédibilité "scientifique" à sa simple croyance).
Il continuera en vase intellectuellement clos à s'auto-convaincre qu'il est dans le vrai sans avoir à trop gratter la surface des choses. Confortable pour lui et tant d'autres.
Toutes les VO aux conclusions simples, mais à zones d'ombre (pas gênantes !), passent les doigts dans le nez la moulinette de son "analyse critique" et je ne pense pas que ça le dérange le moins du monde.
Ainsi, la commission Warren, j'imagine qu'elle est "zététiquement vraie" et tant pis pour les zones d'ombres ! Un tireur unique, c'est forcément plus simple que deux, voire plus.
Les révolutions spontanées (et colorées tant qu'à faire, c'est plus glamour et donc facile à vendre), c'est tellement plus simple (et donc vrai) qu'elles soient effectivement spontanées que sournoisement préparées de longue date.
Bref, merci Ockham de servir ainsi d'alibi à une simple paresse intellectuelle.
Il oublie juste une équation dans son analyse : l'Homme.
Autant, le "plus simple" est effectivement ce qui ressort de l'analyse des phénomènes physiques, autant l'action de l'Homme (notamment dans ses méfaits qu'il ne souhaite pas étaler sur la place publique) n'est absolument pas compatible avec cette notion de "plus simple". L'Homme n'est pas un phénomène physique. Là est le biais de la zététique pour l'analyse de tels dossiers. Ça me semble aussi bête que ça ! Et comme mon analyse est simple, Ockham me dit que je suis dans le vrai !
Donc finalement, peut-être que ces vidéos vont titiller l'esprit critique de quelques-uns qui ne vont pas se satisfaire des conclusions présentées comme le fruit d'une quintessence (biaisée) de jus de cerveau.

Hors ligne

 

#19 03-10-2018 11:12:48

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Sam est un phénomène un peu puant de la mode vidéo et de la vie actuelle, dont le nombril est le centre de son monde.
Certes, tes explications sont recevables, OK, mais justement, mon paramètre principal, c'est l'homme et le passant qui passe, la plupart du temps il ne connait pas grand chose sur le 11/9 et ce qu'il connait, c'est par une presse pourrie et une télé à gerber.
Même s'il est déjà homo superior (c'est nouveau, ça vient de sortir) parce que cherchant à savoir, il est encore largement pollué par les médias et tomber sur cette vidéo ou pour la première fois, il ne voit pas un présentateur baver sur les ceusses de ReOpen qui sont tous des malades, le type, il va regarder et son esprit critique pas encore détartré, j'ai bien peur qu'il prenne le discours de la casquette pour argent comptant... surtout que c'est lui qui tiens le crachoir le plus souvent. Parce que le temps de parole, c'est plutôt du genre Macron/Asselineau ou paté de cheval et d'alouette, une alouette pour un cheval.
Cela dit, c'est une décision de l'assos, ça ne ce discute pas, mais je trouve que vous prenez des sacrés risques... même si les visites ne sont pas fréquentes ! Z'auriez pu essayer aussi avec la Fourest lollollolloltongue

Hors ligne

 

#20 03-10-2018 13:46:48

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6596

Re: Le DeBunKer des Etoiles

nanard a écrit:

(...) je trouve que vous prenez des sacrés risques...

Comme dit précédemment, je ne suis pas convaincu que ceux qui usent du rasoir d'Ockham soient capables de trancher quoique ce soit dans le cas présent, quand bien même ils seraient convaincus du contraire.
Ils prennent le risque de dévoiler à tous le biais de leur méthode et du coup les limites de leur usage de la zététique pour assoir leur croyance.
Mais il y aura toujours, dans un camp comme dans l'autre, ceux qui se contenteront du service minimum pour ne pas avoir à trop creuser la question et se remettre en cause. Le fameux biais de confirmation si cher à G. Bronner (et dans lequel il s'est d'ailleurs récemment vautré lui-même).
Au final, ces vidéos ne resteront sûrement qu'un léger remous dans un verre d'eau et il ne faut surtout pas s'attendre à une quelconque révolution.
Sauf erreur, on en est toujours à 2 vidéos publiées. Une 3ème doit être en cours d'élaboration.
On verra bien ce que ça donne.

Hors ligne

 

#21 10-10-2018 01:27:42

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Bonsoir,


De plus en plus intéressant :


shubbnigu
il y a 10 heures
Il y a quand même un point sur lequel je ne suis pas d'accord. C'est la définition de l'hypothèse nulle.
L'hypothèse nulle, c'est l'hypothèse de départ, l'hypothèse qui appuie une absence d'effet, celle qui est la plus parcimonieuse, justement, parce qu'on la privilégie au départ par le principe du rasoir d'Ockham.
Ici, l'hypothèse la plus parcimonieuse est celle de l'attentat terroriste, car elle s’appuie sur des observations pré-établies qui n'ajoutent aucun prérequis supplémentaire. Si on voulait appliquer cette observation pour supposer que l'attentat n'est pas le fait d'une organisation terroriste, non seulement il faudrait tout les prérequis de l'hypothèse de l'attentat terroriste, avec des prérequis supplémentaires en fonction de l'organisation ou l'individu perpétrant cet attentat.

De plus, l'hypothèse nulle doit être a minima, une hypothèse. Dire qu'il s'agit d'un attentat terroriste permet de proposer une explication au phénomène observé. Dire "qu'il ne s'agit pas d'un attentat terroriste" est seulement l'exclusion d'une explication, mais ne propose pas d'explication au phénomène. Pour reprendre la comparaison, dire "la terre est ronde" est une hypothèse qu'on peut ensuite tester, observer, ou réfuter, dire "la terre n'est pas plate" par contre, est juste une réfutation. Mais une réfutation, ce n'est pas une hypothèse.
Et quand on fait une réfutation, on doit en apporter les preuves.
Les arguments de la thèse officielle existent. On peut en débattre, et on peut ne pas les accepter et dire "Nous n'avons pas eu les arguments et preuves de la thèse officielle" mais ce n'est pas le cas. La phrase exacte serait "Nous n'avons pas eu d'arguments et de preuves satisfaisantes de la thèse officielle". Et là, il est a celui qui affirme ceci de montrer, par ses propres arguments, en quoi les éléments de la thèse officielle ne sont pas satisfaisants. Ou de proposer une hypothèse plus convaincantes, avec de meilleurs arguments.

En l'absence ni de démonstration de "l'impossibilité" (pas la fragilité, mais la réelle impossibilité nécessaire au rejet) de la thèse officielle ou en l'absence d'hypothèses aux arguments et preuves plus solides et étayées, il faut privilégier la thèse officielle.



wolf mn
il y a 3 heures (modifié)
shubbnigu
il y a 4 heures

shubbnigu a écrit : « Il y a quand même un point sur lequel je ne suis pas d'accord. C'est la définition de l'hypothèse nulle.
L'hypothèse nulle, c'est l'hypothèse de départ, l'hypothèse qui appuie une absence d'effet, celle qui est la plus parcimonieuse, justement, parce qu'on la privilégie au départ par le principe du rasoir d'Ockham. »


Encore un zététoch' qui use subtilement de la sémantique afin de répandre sa propagande pseudo-scientifique des néo-conservateurs. Je vais m'empresser de vous remettre très vite à votre (juste) place.

Le principe du rasoir d'Ockham a été discuté une multitude de fois. Ce principe peut être performant s'il s'applique aux théories issues des sciences dites « exactes ». Et, même en ce cas, il peut s'avérer trompeur puisqu'il existe pour un phénomène donné des théories scientifiques – ou des propositions singulières telles que des « hypothèses de départ », si vous voulez – plus complexes et fiables que d'autres beaucoup plus simples. L'utilisation de ce principe est encore moins approprié lorsqu'il doit être pris en considération la « dimension humaine » (des sciences humaines et sociales) ; c'est précisément ce dont il est question dans toute affaire criminelle. 


shubbnigu a écrit : « Ici, l'hypothèse la plus parcimonieuse est celle de l'attentat terroriste, car elle s’appuie sur des observations pré-établies qui n'ajoutent aucun prérequis supplémentaire. Si on voulait appliquer cette observation pour supposer que l'attentat n'est pas le fait d'une organisation terroriste, non seulement il faudrait tout les prérequis de l'hypothèse de l'attentat terroriste, avec des prérequis supplémentaires en fonction de l'organisation ou l'individu perpétrant cet attentat. »


Personne ne remet en cause le caractère « terroriste » de l'attentat ; que le mobile soit de nature religieuse (des fanatiques islamistes), ou politico-financière (par ex. un inside job), voir une combinaison des deux.


shubbnigu a écrit : « De plus, l'hypothèse nulle doit être a minima, une hypothèse. Dire qu'il s'agit d'un attentat terroriste permet de proposer une explication au phénomène observé. Dire "qu'il ne s'agit pas d'un attentat terroriste" est seulement l'exclusion d'une explication, mais ne propose pas d'explication au phénomène. Pour reprendre la comparaison, dire "la terre est ronde" est une hypothèse qu'on peut ensuite tester, observer, ou réfuter, dire "la terre n'est pas plate" par contre, est juste une réfutation. Mais une réfutation, ce n'est pas une hypothèse.
Et quand on fait une réfutation, on doit en apporter les preuves.
Les arguments de la thèse officielle existent. On peut en débattre, et on peut ne pas les accepter et dire "Nous n'avons pas eu les arguments et preuves de la thèse officielle" mais ce n'est pas le cas. La phrase exacte serait "Nous n'avons pas eu d'arguments et de preuves satisfaisantes de la thèse officielle". Et là, il est a celui qui affirme ceci de montrer, par ses propres arguments, en quoi les éléments de la thèse officielle ne sont pas satisfaisants. Ou de proposer une hypothèse plus convaincantes, avec de meilleurs arguments.

En l'absence ni de démonstration de "l'impossibilité" (pas la fragilité, mais la réelle impossibilité nécessaire au rejet) de la thèse officielle ou en l'absence d'hypothèses aux arguments et preuves plus solides et étayées, il faut privilégier la thèse officielle. »


http://www.consensus911.org/the-911-consensus-points/

Liste (non exhaustive) des personnes membres :

- Dr Robert Bowman, Air Force (USA)

- Dr David Chandler, Prof. Physique (USA)

- Giulietto Chiesa, journaliste, homme polit. (IT)

- Dwain Deets, Dir. Recherches NASA (USA)

- Tod Fletcher, Prof science Berkeley (USA)

- Lt-Colonel David Gapp, Pilote Air Force (USA)

- Dr Niels Harrit, Prof Chimie, Copenhague (DK)

- Dr. Steven Jones, Prof Physique (USA)

- Cdt Ralph Kolstad, pilote Navy (USA)

- Dennis P. McMahon, Avocat (USA)

- Aidan Monaghan, Ingénieur Electron. (USA)

- Rowland Morgan, journaliste (UK)

- Frances Shure, Prof. Psychologie (USA)

- Dr M. Witt, Prof. Admin. publique (USA)

- Dr. Jonathan B. Weisbuch, médecin (USA)

- William Veale, avocat (USA)

- Etc. 

Le site propose une cinquantaine de points de Consensus (dont certains purement scientifiques) , soumis à appréciation.

Pour rappel :

Il y a un consensus en faveur d'une hypothèse scientifique quand au moins 85% des spécialistes du sujet la valident. C'est le cas par exemple pour l'évolution ou pour le réchauffement climatique.

Le consensus scientifique n'est pas synonyme de vérité définitive, il est le plus haut niveau de certitude qui puisse exister à un moment donné.

http://wiki.reopen911.info/index.php/Co … ientifique

.../...




Mr. Sam - Point d'interrogation
il y a 3 heures
"Encore un zététoch' qui use subtilement de la sémantique afin de répandre sa propagande pseudo-scientifique des néo-conservateurs sionistes islamophobes"

wow. J'ai demandé du respect et de l'écoute dans mes commentaires. C'est à dire au moins essayer de ne pas irriter ceux qui ne pensent pas comme vous avec la toute première phrase que vous adressez à un parfait inconnu. Unique avertissement avant ban pour manque d'éducation.




wolf mn
il y a 3 heures (modifié)
Mr. Sam - Point d'interrogation
il y a 11 minutes
"Encore un zététoch' qui use subtilement de la sémantique afin de répandre sa propagande pseudo-scientifique des néo-conservateurs sionistes islamophobes"

Mr. Sam - Point d'interrogation a écrit : « wow. J'ai demandé du respect et de l'écoute dans mes commentaires. C'est à dire au moins essayer de ne pas irriter ceux qui ne pensent pas comme vous avec la toute première phrase que vous adressez à un parfait inconnu. Unique avertissement avant ban pour manque d'éducation. »


Qu'en savez-vous que c'est « un parfait inconnu » ?

80% qui sont intervenus ici racontent la même chose, en sortant des notions récurrentes : rasoir d'Ockham, biais cognitifs, etc. Tout en essayant de démontrer qu'il n'y a que la version officielle qui est vraie. J'ai plus de 15 ans d'expérience sur les forums, les plateformes de discussion et autres. Et ce disque – aux origines parfaitement identifiables (zététique) de par ladite expérience – commence sérieusement à être rayé...

https://www.youtube.com/watch?v=QifAEtYYXTc

(voir à 1 minute 14)

https://www.youtube.com/watch?v=HWyhHoRGeEo

(voir à 2 minutes 30)

.../...




Mr. Sam - Point d'interrogation
il y a 1 heure
Je ne vous parle pas d'arguments ni de votre vie mais de bonne conduite sur mes pages. Vous avez entendu ce que j'avais à dire, merci.




wolf mn
il y a 31 minutes (modifié)
Mr. Sam - Point d'interrogation
il y a 15 minutes

Mr. Sam - Point d'interrogation a écrit : « Je ne vous parle pas d'arguments ni de votre vie mais de bonne conduite sur mes pages. Vous avez entendu ce que j'avais à dire, merci. »


Tout d'abord, je ne vous entends pas mais je vous lis.

Je ne parle pas de ma vie, mais, vous, vous devriez avoir du respect envers vos aînés qui ont forcément plus d'expérience que vous de par leur vécu (cf. vos versus avec Jean-Pierre PETIT).

En ce qui est de la bonne conduite, vous en voulez en le sens ci-après ?

http://wiki.reopen911.info/index.php/Le … me_Quirant

Ou en le sens suivant ci-dessous ?


Pascal Vaddos a écrit
il y a 2 semaines

« [...]

le bien fondé de votre victimisation.

[...]

dites-vous, cuistre jusqu’au ridicule


[...]

de votre propre érudition, que vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes, dés le départ, parti de travers.

[...]

vous confondez encore.

[...]

Bref, vous partez dans une explication à côté de la plaque, j’essaie de vous le montrer, mais, par une sorte de mélange d’orgueil, d’entêtement et d’incompétence, vous n’écoutez rien, vous enferrez dans votre erreur, tout en tartinant sur des concepts scientifiques que personne ne discute… mais que vous utilisez fort maladroitement. Assez symptomatique de vos assertions en général.

[...]

Vous essayez maladroitement d’exprimer

[...]

Vous confondez simplement 

[...]

Vous accumulez donc des hypothèses très bancales, une rhétorique typiquement complotiste, un manque de rigueur flagrant, des impressions, des préjugés, de l’entêtement dans l’erreur, un mépris pour les données techniques, et pensez en retirer des preuves de quoi que ce soit.


[...] »


Vous commencez à être mielleux avec votre interlocuteur (vous n'êtes pas le paraître que vous montrez dans vos vidéos, cher Monsieur BUISSERET). Puis, vous sortez la grosse artillerie en attaques personnelles en tout genre, focalisations sur la sémantique, etc., etc.
Les petits clowns youtubeurs soi-disant « complotistes » ou « anticomplotistes - débunkers » auto-proclamés au fonds de commerce que sont des sujets aussi clownesques (Terre plate, on a pas marché sur la Lune, les extraterrestres, l'énergie libre, les pyramides n'existent pas, la bombe atomique non plus, les etc.) et dont le meilleur spécimen est nul doute votre collègue DEFAKATOR.
Mais, lorsqu'il est question de l'affaire criminelle du IIIe millénaire, c'est tout autre chose !
Je vous avais prévenu dès mon premier commentaire en ce que vous vous en prenez à un sujet qui vous dépasse, et qui dépasse même le porte-parole de l'association ReOpen911...




Dernière modification par Anti-Debunker (10-10-2018 10:47:09)

Hors ligne

 

#22 10-10-2018 01:42:46

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Et une spéciale Nanard (qui comprendra) :


Pascal Vaddos
il y a 1 heure
Il faut oser écrire, comme vous le faites « Moi, ce qui me dérange, c'est qu'immédiatement dans la discussion interviennent les « qualités » de l'intervenant, façon (…)de rappeler à la petite larve qui ose s'adresser à lui, qu'elle ne vaut vraiment pas grand chose. Alors comme dit l'autre, moi qui suis un de ces gens de rien, je (…..) » . « Immédiatement dans la discussion », vous rigolez, nous avons rempli des pages, sans que je n’affiche aucun argument d’autorité, et vous laisse au contraire vous enferrer dans vos affirmations, tout en me taxant d’incompétence et en me recommandant de retourner à la maternelle. Certains osent tout, prétend Audiard…

Ca veut aussi dire qu’il va falloir que vous repreniez toutes nos discussions, maintenant que je vous ai détrompé. Plus possible d’écarter mes divers arguments en prétendant que vous êtes un roi des sciences, en essayant d’asphyxier le lecteur avec du pipeau pseudo scientifique (la culture et la confiture), en criant au manque de rigueur. Je vous laisse reprendre tout ça (il y en a beaucoup), prenez votre temps.

Toute la partie « incendies et destruction de tours » est parfaitement documentée sur le site « les crises » je vous renverrai les liens si nécessaire (vous y trouverez également l’explication de « l’absence » de soubresauts pendant la chute), Vous y retrouverez également les commentaires sur l' incendie de la tour Windsor, dont la partie métallique (type wtc) a été complètement détruite, seule la partie béton a résisté. Justement, les wtc n’ont pas cette partie béton, et rien n’a résisté. Essayez de réfléchir objectivement à cet exemple, à ce qu’il montre. Ca n'aide pas du tout votre argumentaire.

La démolition par vérins utilise le même principe que le flambement : déplacer les éléments porteurs pour que l’effort passe à l’extérieur de la section et que tout s’effondre. Non, vous me flattez, je n’ai pas inventé le fait que le flambement soit un mode de ruine d’une structure. Voir par ex :
https://www.notionsstructures.be/les-no … omprendre/
où il est écrit : « …la colonne (…) partira à la ruine suite au flambement. (…) une colonne se ruine avant que la résistance limite plastique f de son matériau constitutif ne soit atteinte ». Ce n’est pas parce que vous venez de découvrir le flambement que je viens de l’inventer.

Pour être plus simple : Serrez une carte à jouer verticale entre le pouce et le majeur de la main droite. Puis, avec l’autre main, pincez la carte au milieu de chaque face. Appuyez assez fort de la main droite, jusqu’à ce que la carte ait tendance à se déformer. Gardez la même force. Puis, enlevez les doigts de la main gauche  qui sont au milieu des faces. La carte plie (elle flambe). Dans certains cas, comme le font les prestidigitateurs, la carte va même se libérer de vos doigts et être catapultée à l’horizontale, (alors que vous appuyez verticalement.) Si c’est une poutre (ou un ensemble de poutres) plutôt qu’une carte, ça va faire du dégât (on affaiblit les poutres en vérinage pour réduire ce risque). Sinon, ça peut expliquer (parmi bien d’autres explications), des gros paquets de débris propulsés à l’horizontale, quand ça part à plusieurs centaines de mètres de haut, ça va loin. Comme autres explications, il peut y avoir aussi des rebonds élastiques de morceaux qui tombent de haut, (en chute libre) sur une zone non encore détruite (moins vite que la chute libre), des poutres qui font levier dans des entrelas lors de l’écroulement, etc... L’écroulement est bien assez énergétique pour balancer des trucs dans tous les sens. Si c’était une DC, ce serait sûrement moins le cas (le spécialistes font du boulot propre)

Vous voulez que ce soit une explosion qui ait propulsé ces gros morceaux? Celle du début, quand l’avion explose ? Oui, c’est possible. Sinon, quelle est cette énorme explosion dont vous parlez, et qui balance des grands bouts de wtc à des distances incroyables ? C’est curieux que tous ceux qui scrutent les écroulements image par image, n’aient trouvé que des « squirts » à nous montrer, dont aucun ne semble capable de balancer des morceaux de plusieurs tonnes à grande distance.

Un autre élément intéressant dans ce que vous écrivez : le premier incendie au bas du WTC. D’après vous, il y a dans un étage de quoi alimenter un feu de 700°C pendant 3 heures. Jusqu’à ce que les fenêtres cassent, c’était dans un endroit pas très bien aéré, donc une mauvaise combustion, c’est pourtant monté à 700°C au moins pour casser les fenètres. 700°C c’est la température maxi del’acier acceptée dans la fameuse ASTM. Avec des isolants, et une structure intacts, c’est bien que ça ait résisté 3 heures… Pour info, les fenêtres sur la trajectoire des avions n’étaient pas intactes, c’était même plutôt bien aéré ( on voit la fumée poussée par le vent, la zone d'incendie face au vent doit bien brûler), il y avait en plus un gros paquet de kérosène, un avion plein, donc vraisemblablement une température plus élevée, et une structure gravement endommagée (y compris les isolants, un avion à grande vitesse, ça fait du dégat), même s'il diminuait, c’est vrai, au fur et à mesure au fur et à mesure que la carlingue fondait, dés 660°C, et s’écoulait. Pour le reste, voir les explications précédentes


Quant à la méthode de Monte Carlo, peut être Wikipédia est il incomplet. Vous pouvez par exemple calculer la surface d’une figure quelconque avec. Il semble qu’on parlait bien du même argument thermodynamique. Celui-là est pourri, ne recommencez pas, svp, avec vos leçons de thermodynamique, vous vous êtes déjà suffisamment planté… Pareil pour la rotation du haut de la tour, des phrases comme « si ce n’était pas une DC, la rotation ne se serait pas produite »  sont totalement ineptes (la suite est de la même veine).

Bon, allez bonne continuation




Dernière modification par Anti-Debunker (10-10-2018 11:03:25)

Hors ligne

 

#23 13-10-2018 23:42:41

Anti-Debunker
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 13-04-2017
Messages: 31

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Bonsoir,


Personne ne s'intéresse à répondre récréativement (le présent topic étant un espace de détente) à ce machin du nommé « Pascal Vaddos » de ma publication précédente ?


On continue dans le genre « vidéos humoristiques » :





Commentaire de l'auteur (Le DéBunKer des Étoiles) :

« Cette vidéo a été presque intégralement reprise et traduite de la vidéo originale du sceptique américain Edward Current :
https://www.youtube.com/watch?v=4LUDX...

[...]

Pour les détails techniques sur le WTC7, je vous renvoie à la lecture du rapport :
http://www.nist.gov/customcf/get_pdf.cfm?pub_id=861610
En examinant ce rapport, on remarque une première chose dès la page 49: Il a été écrit à la suite du travail de 70 ingénieurs en structure, en coopération avec 71 organismes divers (entreprises, médias, pompiers, policiers, autres experts...) et 58 "autres contributeurs".
Viennent ensuite de longues pages de plans détaillant chaque planche et chaque poutre de l'édifice, avec des indications précises que vous et moi ne pouvons pas comprendre, car nous ne sommes pas experts.
Cependant, nous pouvons comprendre l'idée générale en regardant la page 59 où se trouve un plan de face et de coupe montrant de façon très détaillée les dégâts structurels énormes provoqués par les milliers de tonnes de débris issus de la chute de la Tour Nord.
Ce sont alors les pompiers du Fire Department of New York qui ont constaté les dégâts et n'ont pas combattu le feu pour ne pas perdre d'autres pompiers avec le risque d'effondrement, et qui ont donné l'ordre d'évacuation (page 60).
De la page 60 à 63, le rapport détaille la progression de l'incendie non maîtrisé dans le bâtiment, de 10:30 à 17:20.
A partir de la page 63 on trouve enfin l'explication de l'effondrement.
La chute des débris du WTC 1 (Tour Nord) a sévèrement endommagé 7 colonnes porteuses dans les étages 7 à 17 des faces sud et ouest et a provoqué de gros incendies. On voit des analyses infrarouges intéressantes de l'évolution du feu au cours de la journée de la page 75 à 77.
L'incendie non maitrisé a fait monter la température des colonnes en métal à 538 degrés celsius. La résistance mécanique des métaux baisse lorsque leur température augmente, comme le montre ce graphique:

http://www.911research.com/cache/wtc/an … irea28.gif
Donc, la structure est devenue moins solide, tout en étant déjà sévèrement éventrée.
C'est là que l'effondrement des poutrelles horizontales commence, p.64 à partir du 13e étage, poussant et tordant la colonne 79 sur le côté, entrainant tout le reste du bâtiment dans un effondrement/glissement vers le sud comme le montre le plan de la page 82-83. Et à la page 85 vous avez aussi le temps de chute précis, avec le détail de ce qui s'effondre seconde par seconde.
»


Au vu d'un tel ramassis de sottises, je suis tenté de créer un blog dédié : lesperlesdesdebunkersdu911.org

C'est le week-end. Il faut se détendre un peu...

Hors ligne

 

#24 14-10-2018 23:01:13

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1468

Re: Le DeBunKer des Etoiles

Quelqu'un aurait-il la patience de m'apprendre comment on peut passer une photo sur ce forum siouplé ? rollcool

[Modération :  défi relevé. Voir MP wink]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr