ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#241 19-11-2014 13:27:21

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Bonjour,

Haaaa. Ce cher Hicham Hamza. Il m’étonnera toujours.

http://www.panamza.com/141114-uss-liberty

Al Jazeera America diffuse un documentaire accablant pour Israël

« Le jour où Israël attaqua les États-Unis » : tel est le titre du documentaire-choc diffusé par l'antenne américaine de la chaîne d'information Al Jazeera. En 1967, durant la Guerre des Six-Jours, l'armée israélienne simula une attaque égyptienne contre un navire américain. Bilan: 34 morts et 174 blessés.



Plus que la description de l’évènement lui-même, on sera particulièrement interloqué par :
- le rôle essentiel joué par les médias dans l’étouffement de l’affaire
- le contrôle exercé par une « caste » israélienne (je n’ai pas écrit « les israéliens » pour ne pas choquer certains qui craindrait de lire des propos antisémites) sur le pouvoir américain qui apparait, pour le coup, comme un pays manipulé de l’extérieur voire pris par les coucougnettes.

Bien plus que l’histoire que l’on nous a bassiné pendant des années sur l’opération Northwood avec ses drones imaginaires et qui n’aurait même pas passé la phase de réalisation en plus, n’est ce pas l’évènement de l’attaque de l’USS Liberty qu’il faudrait mettre en avant pour illustrer ce qu’est un false flag ?

pacemil

Dernière modification par JPR (23-11-2014 01:35:33)


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#242 27-07-2015 21:16:34

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

L’étrange vidéo « prémonitoire » du 11-Septembre : http://www.panamza.com/110914-video-11-septembre

Finalement cette vidéo n'a pas plus que ça fait parler d'elle. Je n'ai cependant pas réussi à retrouver les vidéos originales postées par les auteurs sur Youtube. Les extraits des commentaires intéressants relevés ne permettent pas de savoir s'ils ont été prononcés avant ou après les attaques cependant, sauf celui où l'auteur filme le WTC en arrière plan pendant les 30 premières secondes. Il est donc possible que tous ces commentaires "troublants" aient été prononcés bien après les attaques, pour une sorte de docu-fiction. Hamza explique que les images auraient été tournées en 1999, mais rien ne permet de l'indiquer, excepté la première séquence bien entendu.

Dernière modification par kikujitoh (27-07-2015 21:56:33)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#243 03-08-2015 13:52:25

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Où en est la sortie du livre en format papier ? M. Hamza ne répond pas aux mails et l'argent payé pour ce livre papier n'a pas été remboursé.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#244 03-08-2015 23:58:38

JPR
Membre du forum
Date d'inscription: 09-06-2013
Messages: 775

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

[Modéré : suspicion] pour ceux qui se posent des questions, justement, voici quelques dernières nouvelles de l' « arabe de service » [?]
http://www.panamza.com/210515-merci


« Tout le monde baissait son froc devant l'église, c'était comme ça à l'époque. Aujourd'hui, tu m'diras les gens baissent leur froc mais pas devant les mêmes institutions, ça évolue quoi... » - Dieudonné

Hors ligne

 

#245 20-03-2016 18:19:47

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Larry Silverstein,à la fin de la 58e minute et début de la 59e minute du vidéo, annonce que la "première planification architecturale" de la nouvelle Tour 7 -construite en 2002 à la suite de la destruction de l'ancienne Tour 7 (également possédée par Silverstein) du World Trade Center- remonte à "avril 2000".
https://www.youtube.com/watch?v=JUvLCzk7nh4
Cette nouvelle info contredit tout simplement la version officielle selon laquelle la Tour 7 -possédée par Silvertein, construite en 1983, ouverte en 1987 et détruite dans l'après-midi du 11 septembre 2001 par la prétendue propagation de "feux de bureau"- avait été repensée et reconstruite dans les mois suivants.
Deux documents officiels illustrent d'ailleurs cette version :

*l'un provient d'un article universitaire de 2012, coécrit par Silverstein et dans lequel le propriétaire de la Tour 7 affirme que "notre première planification architecturale" remonte "à moins d'un mois après le 11-Septembre".

*l'autre est un encart promotionnel de la Silverstein Properties, compagnie fondée par Larry Silverstein, dans lequel il est fait état de la "première planification architecturale" remontant à "fin 2001".
http://www.panamza.com/160316-silverstein-tour7/

Lorsqu'il n'y a que des ''coïncidences'',il n'y a plus de coïncidences.

Dernière modification par kidkodak (20-03-2016 18:22:02)

Hors ligne

 

#246 20-03-2016 19:00:42

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Toi, tu ne vas pas tarder à être taxé d'antisémitisme... hmm Merci quand même pour cette info, Larry, il peut toujours se recycler dans la voyance !

Hors ligne

 

#247 21-03-2016 11:20:17

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Quand le building ouvrit en 1987, Silverstein eut des difficultés à attirer des locataires. (wiki)
La nouvelle tour est plus étroite pour laisser passer une nouvelle rue Greenwich et créer le "Silverstein Family Park" sur l'emplacement laissé libre ! Brave homme...
http://www.wtcevents.com/wp-content/uploads/park.png

Hors ligne

 

#248 21-03-2016 13:50:49

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Après réflexion, sauf à m'apporter votre appui secourable, cette info me semble ne déboucher sur rien !
En avril 2000, il serait étonnant que les négociations pour l'éradication des tours, dans le genre, trois pour le prix de deux aient commencé.

Si on a les preuves des magouilles dès que celles ayant permis l'élection de doubleiu aient fonctionné, (fin décembre/début janvier), il est difficile me semble-t-il de faire une corrélation avec un fait daté 8 mois avant les élections !

Hors ligne

 

#249 21-03-2016 15:35:54

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Ronny1 a écrit:

Quand le building ouvrit en 1987, Silverstein eut des difficultés à attirer des locataires. (wiki)
La nouvelle tour est plus étroite pour laisser passer une nouvelle rue Greenwich et créer le "Silverstein Family Park" sur l'emplacement laissé libre ! Brave homme...
http://www.wtcevents.com/wp-content/uploads/park.png

Je ne comprends pas le lien de vos propos avec cette nouvelle info.

Nous avons donc l'information de Massimo Mazucco dans The New Pearl Harbor,que de par la nouvelle loi sur la présence d'amiante dans les bâtiments,cela aurait couté plus cher de tout nettoyer que de reconstruire au complet,puis maintenant, nous avons la preuve qu'avant même la destruction du 1er WCT 7,il parlait déjà de reconfiguration architecturale du second WTC 7  en avril 2000. On y ajoute le fameux ''then we decide to pull it '', et nous avons ici beaucoup d'éléments pour refaire une nouvelle visite à M. Silverstein.

Dernière modification par kidkodak (21-03-2016 17:28:06)

Hors ligne

 

#250 21-03-2016 16:30:49

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Simplement pour préciser que la tour 7 était déjà sa propriété à l'époque. Il vous répondra qu'il pouvait donc planifier tous les travaux qu'il voulait. Mais comme par hasard la tour s'effondre toute seule par la suite. Quel petit veinard. Surtout qu'il était chez son dermato le 11 septembre. Il aurait du jouer au loto en plus, je suis sûr qu'il aurait gagné.

Hors ligne

 

#251 21-03-2016 19:34:16

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Kidkodak, ce n'est pas ton info qui est mise en doute !
Premièrement, sauf si c'est une erreur de formulation de ta part dans ton dernier post, le WTC 7 n'était pas bourré d'amiante comme les tours, il avait été construit beaucoup trop tard pour utiliser ce matériau.

Oui, il envisageait bien une reconstruction du WTC 7 dès avril 2000, ce qui le met 1 an et demi AVANT le 11/9 et 8 mois AVANT l'élection présidentielle dont il ne pouvait être assuré du résultat en sa faveur. La meilleure preuve c'est que si Jeb ne trichait pas en Floride, doubleiou il prenait une veste !
Mon propos c'est de dire que je ne vois pas de liaison possible, sauf admettre sans doute que les négociations dont je parlais ce matin avaient bien débuté et que, dans le cas ou le Républicain gagne, il voulait être prêt à reconstruire au moins la  dans un premier temps, ce qui fut effectivement le cas.
Qu'en penses-tu ?

Hors ligne

 

#252 09-04-2016 04:16:02

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Çà n'a pas d'importance.C'est l'assurance avec laquelle Silverstein parle en prévoyant toujours l'avenir,qui me pousse à penser que ce gars-là est hyper protégé.
Dans le témoignage de ce pompier en lien plus bas,il dit que les pompiers n'utilisent jamais le terme,pull-it, parce qu'ils n'ont pas de formation de démolition contrôlée.
Alors,ce qu'a dit Silverstein lorsqu'il a dit:...then we decided to pull it,n'a pas un gramme de vérité.Il voulait y associer les pompiers et faire diversion.
Un mensonge publique d'une telle envergure et jamais remis en question par les autorités américaines ou mondiales,nécessite un support 5 étoiles.
9/11 Firefighter Blows WTC 7 Cover-Up Wide Open
https://www.youtube.com/watch?v=nQrpLp-X0ws
Dans ce preview plus bas,le pompier Erik Lawyer nous prévient qu'Il y aura de plus en plus de témoignages de pompiers qui vont sortir dans les médias.
http://ff911truthandunity.org/

Hors ligne

 

#253 09-04-2016 17:34:42

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Que Silverstein mente, ce n'est pas ce qu'on peut appeler un scoop ! Mon propos était simplement de préciser qu'il ne faut pas, dans ce genre d'affaire, mélanger désirs et réalités.

Silverstein est une crapule, mais cherches dans tes interventions le moindre angle d'attaque pour le faire comparaître, sans même parler de son troupeau d'avocats. Cherches aussi les chefs d'accusation possible, rien,nada, nothing.
Il a au moins pourtant la plus grosse escroquerie à l'assurance du monde à son actif, sans doute doublé d'une participation au délit d'initié qui n'a pas existé, foi de FBI et certainement quelques autre points secondaires.
Tapie est un amateur à côté !

Hors ligne

 

#254 09-04-2016 17:56:14

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Les preuves circonstancielles font également parti de ce qui peut être déposé en cours,et Dieu sait
combien il en s'en est accumulé depuis 2001,et pas seulement pour Silverstein.
Lorsqu'il y a trop de coïncidences,il n'y a pas de coïncidences.
Comme simple observateur je n'ai pas accès aux dossiers,mais la ''justice'' elle,a cet accès,
mais n'y touche pas,pire,elle classifie des dossiers pour empêcher de connaître la vérité
sur ce qui c'est passé cette journée-là.Cette opération a été créée pour changer la face du monde,
l'État profond y joue un rôle prépondérant,même que maintenant il ne se gêne même plus pour
se pointer le bout du nez de temps en temps,le temps de jouir de sa puissance et de nous faire comprendre
qu'il peut faire ce qu'il veut avec nous.L'excès d'orgueil le coulera peut-être.

Hors ligne

 

#255 19-07-2016 14:55:56

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4812

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Surement un peu orienté mais assez exhaustif : The "Dancing Israelis" FBI Report - Debunked : http://www.takeourworldback.com/dancing … report.htm


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#256 19-07-2016 16:20:51

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6613

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Y'a plus qu'à traduire... wink

Hors ligne

 

#257 27-03-2018 02:11:06

steve1977
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-03-2018
Messages: 3

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Lalo a écrit:

edité

Bonsoir.
Est-il avéré que des personnes confession juive se soient déguisées en arabe le haut d'un des building,svp?

Hors ligne

 

#258 27-03-2018 09:54:28

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

steve1977 a écrit:

Bonsoir.
Est-il avéré que des personnes confession juive se soient déguisées en arabe le haut d'un des building,svp?

Bonjour,
Il était inutile de laisser cette grosse citation pour poser votre question.
Quel genre de déguisement "arabe" ? Personne ne s'est déguisé en bédouin en tout cas.
En haut de quel building ? Pas les WTC en tout cas. Il serait mort et pulvérisé façon puzzle.

Hors ligne

 

#259 27-03-2018 19:03:25

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Je vois que Monsieur est un ami de Raoul lollol

Hors ligne

 

#260 27-03-2018 20:32:29

steve1977
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-03-2018
Messages: 3

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Ronny1 a écrit:

steve1977 a écrit:

Bonsoir.
Est-il avéré que des personnes confession juive se soient déguisées en arabe le haut d'un des building,svp?

Bonjour,
Il était inutile de laisser cette grosse citation pour poser votre question.
Quel genre de déguisement "arabe" ? Personne ne s'est déguisé en bédouin en tout cas.
En haut de quel building ? Pas les WTC en tout cas. Il serait mort et pulvérisé façon puzzle.

Qelqu'un sur un forum l'a affirmé en le tenant de "source sûre."

J'ai demandé sa source=rien.

Hors ligne

 

#261 28-03-2018 06:37:26

magimix
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-02-2018
Messages: 41

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

https://archive.org/details/DancingIsraelisFBIReport

les 6 sections du rapport du FBI
le rapport de police

partiellement dé-classifiés, en attendant 2035 pour la déclassification à 100%, à moins que le fichier ne soit perdu d'ici là ou qu'il y ait une révolution.

maintenant, sur la piste israélienne:

http://www.voltairenet.org/article179106.html

il y a quand même beaucoup de recherches pour un non-sujet. thread twitter à dérouler:
https://twitter.com/ChrisRulon/status/4 … 6191846400

tu vas forcément croiser le nom de Christopher Bollyn:

son site internet:
http://bollyn.com/

le résumé de son travail:
https://wikispooks.com/wiki/9-11/Israel_did_it

son bouquin disponible en format .pdf:
http://www.bollyn.com/public/Solving_9- … _World.pdf

comme Bollyn ne détient pas à lui tout seul la vérité (qu'est-ce que c'est que cet anima, la vérité?):
https://www.veteranstoday.com/2017/09/29/kissin-bollyn/

anyway, tu voulais des sources, tu en as pour 2 mois de lecture!

-----

edit, pour satisfaire nanard: si le mossad est / était bien impliqué dans les opérations du 11 septembre 2001, le mossad ne serait pas / n'aurait pas été les seuls à organiser les attaques sous faux-drapeau, bien évidemment!

c'est / ce serait une opération organisée par la CIA, le mossad et des individus à l'intérieur de l'administration néo-conservatrice au pouvoir à partir de janvier 2001.

est-ce que la période janvier-septembre 2001 a été suffisante pour préparer le jour j ou est-ce que l'opération a été préparée dès les années 1990?

l'activation de la procédure de Continuity of Government, COG, le 11 septembre, c'est un coup d'État!

en novembre 2000, en floride, bush junior a volé l'élection, c'était déjà un coup d'État. le mossad n'a rien à voir la dedans! la bande de bush junior, les néocons sont capables de faire des coups sans que le mossad n'intervienne..

@nanard: l'accusation d'antisémitisme pour oser évoquer les dancing israeli? j'y suis pour quelque chose si les seules personnes arrêtées en lien avec les attaques du 11 septembre 2001 sont des agents du mossad?

Gilad Atzmon, citoyen israélien, membre de l'armée israélienne en 1982 qui a envahi le Liban, est poursuivi pour antisémitisme en angleterre en 2018! cela n'a aucun sens!

Dernière modification par magimix (28-03-2018 18:46:23)

Hors ligne

 

#262 28-03-2018 13:48:30

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

J’espère que Steve, grâce à son prénom/pseudo, speak English very much, sinon il va avoir une grosse déception et certainement pas deux mois de lecture ! cool

J'ai la faiblesse de croire que les textes datant de cette époque et n'ayant jamais été traduits sont du genre faiblement sourcés (ou par des sources douteuses ce qui revient au même au niveau de la fiabilité) sinon manquant totalement d'intérêt.

L'antisémitisme latent, resurgissant par moment est aussi une manière de fake news. Dans un pays protégé comme les USA, en supposant même une complicité du Mossad - restant entièrement à démontrer et merci de m'épargner les sempiternels danseurs du New Jersey - la responsabilité repose sur les épaules du donneur d'ordre, le gouvernement des USA.

Il serait bon de ne pas se tromper de cible et de ne pas repartir, une fois de plus sur des voies de garage n'amenant à rien.

Au lieu de perdre notre énergie, par ailleurs chichement distribuée, concentrons-nous sur les points forts, sinon on finira par traiter de la couleur du slip des danseurs de l'Hudson ce 11/9 et seule la bande de salauds ayant organisé ce meurtre collectif continuera à se friser les moustaches de plaisir, le plaisir d'être impunis !

Est-ce si compliqué de ne pas tomber dans tous les pièges de ce dossier, dont la plupart furent mis en place par le pouvoir lui-même ?

Hors ligne

 

#263 29-03-2018 12:11:11

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8292

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Rien de tel que de consulter directement les sources. Pour un travail inachevé de lecture des rapports du FBI :
http://forum.reopen911.info/p292964-13- … ml#p292964


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#264 30-03-2018 14:05:13

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Charmord, je viens de relire ta prose concernant le rapport du FBI sur les danseurs. Attention, en Anglais, appareil photo se dit camera, donc peut-être revoir ton commentaire dans ce sens, mais pour le reste pas grand chose a ajouter. cool

Hors ligne

 

#265 30-03-2018 14:15:17

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Sorry Magimix, je viens seulement de lire ton ajout à mon intention.
On est clair, je ne t'ai pas intenté de procès d'intention, mon expression ne visait, en général, que ceux qui, à chaque fois que la piste israélienne - sans la moindre preuve, sinon ces 5 types - est remise en vedette, se précipitent sur cette seule piste pour partir dans leurs délires antisémites, on a eu des très performants sur le forum dans ce genre !
Pour le reste je crois être assez d'accord avec ton ajout, mais fais attention quand même, sur les 5 arrêtés, 2 je crois furent reconnus agents du Mossad, ce qui change un peu la donne. Pour être tout à fait clair sur ma position sur ce sujet on ne peut plus délicat à traiter, je suis anti-sioniste au vu de ce qui se passe en Israël, mais aucunement antisémite. Contrairement au nouveau caniche élyséen et à son bouffi de prédécesseur, je fais une grande différence entre les 2 !

Hors ligne

 

#266 30-03-2018 22:45:02

magimix
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-02-2018
Messages: 41

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

@nanard: le débat sur israel, le sionisme, l'antisémitisme est un débat impossible parce qu'est confondu, amalgamé: une religion, une culture, une identité, une histoire, un génocide, un projet colonialiste, des réseaux d'influence dans les pays occidentaux.

dès qu'un juif ou israélien critique la politique colonialiste d'israel, il est ciblé comme étant juif honteux ou juif haineux!

Gilad Atzmon est attaqué en angleterre pour antisémitisme, alors que Gilad Atzmon est né en israel et était membre de l'armée israélienne qui a envahi le Liban en 1982! (kadima..) sad

http://www.gilad.co.uk/

traduit sur Resistance71: https://resistance71.wordpress.com/2018 … ad-atzmon/

-----

Philip Giraldi, journaliste, viré du media internet the american conservative pour avoir publié cet article:
http://www.unz.com/pgiraldi/americas-je … icas-wars/

https://www.unz.com/pgiraldi/how-i-got-fired/

malgré que ce media internet ait publié en mars 2003 cet article:
http://www.theamericanconservative.com/ … whose-war/

Hors ligne

 

#267 31-03-2018 13:39:16

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Stop ! Ni toi, ni moi ne sont concerné par ce débat biaisé, déclenché par les potes de Bibi là-bas et par le CRIF chez nous.

Non seulement nous pouvons, mais aussi DEVONS défendre des positions fermes sur le sujet, comme de Gaulle le fit en son temps "ce petit peuple dominateur".

Oui il faut lutter contre l'antisémitisme latent, y compris il y a quelques temps sur ce forum (les responsables furent heureusement remerciés, même si a pris trop de temps à mon sens), mais aussi contre le sionisme,n'en déplaise au joueur de pipeau, qui tolère tout là-bas, y compris le soutien, au moins logistique,  en douce à Daesh.
Avant même sa création, Israël était déjà dans les mains de l’extrême-droite israélite qui, à peine plus tard, sous les ordres d'un nommé Shamir (futur premier ministre !) fit assassiné le comte suédois Bernadotte, envoyé de la nouvelle ONU pour réguler les fausse preuves israéliennes ayant abouti à l'exode forcée de 750 000 palestiniens, sur place depuis plusieurs générations. Il se fera aussi remarqué, notre bon Shamir pour avoir, avec l'aide d'un colonel SS (!) bien connu, fait disparaître un savant allemand recruté par Nasser pour travailler avec lui.
La vraie histoire d'Israël est édifiante sur cette teneur quasiment facho dès son origine, et que seuls quelques premiers ministres tentèrent de corriger.

Hors ligne

 

#268 02-04-2018 23:49:12

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 402

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Le point de vue de Laurent Guyénot sur la Version officielle des causes des attentats du 11 septembre 2001.Débute à 49 minutes 42sec jusqu'à 1hre 01m.30 sec  https://www.youtube.com/watch?v=_bw9AGYVR9g

Hors ligne

 

#269 03-04-2018 10:05:36

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Merci du lien, bien écouté Guyénot, au risque de passer pour un suppôt d'Israël lollol, je ne le trouve pas très convaincant.

Autant la version inside job, qu'il évacue d'un revers de manche peut-être argumentée sérieusement, autant sa thèse manque beaucoup de points d'ancrage dans  la réalité et se baser sur l'origine du propriétaire des tours, comme disait Cyrano, c'est un peu court jeune homme !

Hors ligne

 

#270 05-04-2018 22:57:07

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1560

Re: Israel et le 11 Septembre Le grand tabou par Hicham Hamza

Tiens, juste pour amorcer et développer une discussion sur ce sujet, je vous communique un texte que j'ai écris il y a... quelques temps. n'y voyez rien d'autre que ce que je viens d'en dire.  C'est un peu long, mais montre ce qui me semble les limites des infos disponibles sur cette hypothétique participation. Vous serez peut-être (surement même) meilleurs que moi, à vous de jouer !

WTC.

New-York, 7,5 millions d’habitants, plus de 130 nationalités dans un des plus grands melting-pots de la planète. La communauté juive, y possède son propre journal, le Forward, de son nom complet «  The Jewish Daily Forward »,  il faut dire qu’à elle seule, c’est près de 2,5 millions d’âmes, plus que Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa réunies. 39% des gens de confession israélite de par le monde résident aux USA, représentant 5,28 millions d’individus et 1,7% seulement des étasuniens, 33 % à New-York, mais plus de 80% dans certaines zones comme la 47ème rue est, en faisant sans doute la première force intellectuelle, politique et financière constituée de cette mégapole.

Impossible d’aborder l’histoire de ce site, sans parler de ce bon monsieur Silverstein, Larry Silverstein, c’est le terrain d’action de ce roi de l’immobilier d’entreprise. Milliardaire de confession israélite, sa fortune et sa renommée ne suffisaient plus à contenter un égo développé au-delà du raisonnable, sa société nommée en toute modestie Silverstein Properties le confirmant. Requin de la finance, il compte de nombreux et très hauts appuis politiques, tant aux Etats-Unis qu’en Israël. Ami, entre autres, du chef du gouvernement israélien de l’époque, Ariel Sharon, bourreau des camps de réfugiés palestiniens, il est également le confident de Benjamin Netanyahou, celui de la bande de Gaza, avec qui il a, semble-t-il au moins un entretien téléphonique hebdomadaire, il fut même le trésorier des campagnes électorales de ce dernier (voltairenet.org/article...162054.html). Ses appuis américains, quant à eux, assurèrent un remplissage correct de sa tour de 47 étages, dès son ouverture sur la dernière parcelle disponible du WTC.
CIA, DoD, SEC, Internal Revenue Service, Secret Service et le poste de commandement des situations d’urgence de la ville de New-York donnent une plus juste idée de la hauteur de ses amitiés politiques. Elles lui permirent de passer les affres du lancement d’un tel projet et d’attendre avec quiétude le développement de la présence de Salomon Brothers dans sa tour n°7. Officiellement Salomon Smith Barney (SBB), elle y occupera 80% des locaux à la veille du 11 septembre, une des curiosités étant de savoir Donald Rumsfeld président de son conseil consultatif de 1999 à son entrée dans le gouvernement Bush, Dick Cheney étant membre du même conseil. Ce monde est vraiment petit....
Larry, c’est un bâtisseur, comme les pharaons, c’est la raison de sa lutte pour obtenir la dernière parcelle du WTC et il rêvait aux plus grandes tours du pays dans son escarcelle. Autant dire que le site complet du WTC, il se voyait bien l’exploiter, mais en spécialiste new-yorkais de la question, il savait que cet ensemble ne rapporterait jamais rien, sinon des soucis. Par contre, reconstruire cette adresse prestigieuse selon ses vues, très éloignées de l’étude de marché douteuse des fonctionnaires de la Port Authority... why not ?
Même si durant la quasi-totalité des années 90, la ville souffrit d’une énorme disponibilité de bureaux, effets secondaires du krach financier de Wall Street en octobre 1987, cette zone de Lower Manhattan restait parmi les plus porteuses, la proximité de la place financière n’y étant pas étrangère. Larry, c’est aussi un malin, s’il bénéficie d’une telle réussite dans ses affaires immobilières, c’est parce qu’il réfléchit mieux, plus vite et plus loin que ses concurrents.

Admirées par les touristes, jalousées par ceux rêvant de semblables chez eux, les Tours jumelles étaient, en fait, des vieilleries décadentes. Des loyers prohibitifs n’assuraient qu’un coefficient de remplissage loin des 100%, paramètre ne risquant pas de s’inverser au vu du coût exponentiel de la maintenance nécessaire. Des étages entiers étaient libres au 11 septembre, mais les soucis du propriétaire ne s’arrêtaient pas là, rien que la fourniture des fluides nécessitait plusieurs millions de dollars, partie de ces loyers démentiels faisant fuir la clientèle. En vérité, les tours n’ont jamais été occupées uniquement par des entreprises volontaires, mais, comme chez Silverstein, par des structures de l’Etat de New-York ou du gouvernement.
C’était à la quadrature du cercle qu’était confrontée la Port Authority avec ces tours construites à une époque éloignée où les besoins en fluides étaient bien moins important, sans que leur évolution déjà perceptible ne soit prise en compte dans la construction. Toute tentative de remise à niveau se heurtait à des devis fantastiques pour cause de l’amiante utilisée comme protection incendie.  Tout à fait autorisée lors de la construction, elle était maintenant interdite, les autorités ayant pratiqué la politique de l’autruche durant tant d’années exigeaient maintenant à chaque modification, son remplacement par un produit neutre. Nouvelle source de renchérissement des loyers, sans compter que le premier attentat du 26 février 1993 n’avait pas aidé à la renommée du site.
La démolition n’étant pas non plus une solution envisageable, les sujétions de protection de l’environnement devenant irréalisables, seule restait la solution du désamiantage interne total. Pour retirer 400 tonnes d’amiante des deux tours, le devis se montait à un milliard de dollars, le prix d’une tour neuve équivalente disposant de toutes les commodités de notre époque.  Il ne s’agissait, de plus, que d’un devis et « l’expérience » française de Jussieu faisait frémir les gestionnaires du monde entier. Débuté en 1996 pour trois ans et un coût déjà non négligeable de 180 millions d’euros, la fin des travaux parisiens est espérée en 2015 ( !) pour un coût atomisé, dix fois supérieur au minimum, en 2010 la facture était déjà de 1,85 milliard d’euros.

Pour terminer ce tour d’horizon, George E. Pataki, Républicain modéré, dirigeait l’Etat de New-York depuis le 8 novembre 1994, réélu régulièrement jusqu’en 2007 où il partit volontairement. Le thème fort de sa campagne électorale initiale, réduction drastique des dépenses de l’Etat de New-York, dont la ville du même nom n’était pas la moins responsable. Dans le catalogue de ses promesses, figuraient la revente pure et simple du WTC dont le déficit chronique plombait les comptes de l’Etat. Curieusement, en 1998, lors de sa réélection, cette promesse n’était toujours pas réalisée et n’avait même pas fait l’objet d’un début de négociations, sans qu’une raison valable puisse être trouvée à ce retard. Cette non-revente ne gênait absolument pas la PANYNJ (Port Authority of New-York ans New-Jersey), Port Authority dans la vie courante, officiellement propriétaire du WTC, à l’exception du WTC 7 déjà évoqué.
Elle supportait très bien la gestion de ces joyaux médiatiques, y compris avec le recours à l’aide publique de l’Etat comme de « la Grosse Pomme » quand le déficit devenait trop voyant. Pour finaliser cette transaction, vente ou leasing sur 99 ans, il allait falloir trouver les bonnes raisons pour contraindre cette Port Authority qui, par ailleurs, gérait ponts, tunnels, aéroports et zones portuaires marines de la mégapole, y compris sur l’autre rive de Hudson River, côté New-Jersey.

Comment Silverstein fit officiellement connaitre son souhait de récupérer cette zone de bureaux ? Nous l’avons vu un peu plus haut, ses relations américaines étaient à un niveau très élevé mais a-t-il demandé complémentairement l’aide de Netanyahou ? Nous étions dans l’époque Clinton, très affaibli par l’affaire Lewinsky et la marge de manœuvre gouvernementale était étroite, en dehors d’approuver projets ou nominations soufflées par les Républicains n’attendant qu’un faux pas pour déclencher l’impeachment.
L’intermédiaire fut-il Richard Perle, un des voyous du PNAC, possédant la double nationalité israélo-américaine, connu de Silverstein puisqu’il fut conseiller de Netanyahou ? Il y avait des points communs évidents entre la volonté du PNAC de modifier radicalement la vie politique et démocratique de leur pays et l’espoir mercantile de Silverstein de récupérer sinon les immeubles, au moins les terrains du WTC. Dans la version initiale du PNAC, les Tours étaient-elles le but d'impact de deux des quatre avions ? Sans doute, quoi de plus médiatique qu’une frappe sur la ville la plus connue de la planète ? Nous sommes aux Etats-Unis, il faut du visuel, du symbolique pour endormir la méfiance des foules et dans ce cadre, difficile de faire mieux que les Tours jumelles. Une tour, clin d’œil à l’Histoire et à 1945 lorsqu’un B 25 percuta l’Empire State Building dans le brouillard, deux tours, une image de terreur et la terreur, ça paie ! Elle permet l’acceptation par les mêmes de la remise en cause de leurs libertés et de lancer ces conflits si juteux pour le complexe militaro-industrielle.
Il y avait quand même un semblant de retenue dans ce plan, semblant confirmer l’inside job, la même frappe en fin de matinée pouvait devenir un vrai carnage amenant trop d’enquêtes approfondies. Plus de 40 000 personnes travaillent dans les Tours jumelles et celles les environnant directement.
Dans ce cadre, un attentat programmé par des Américains contre d’autres Américains, rien ne pouvait se faire avant d’avoir un Président à sa dévotion. Depuis décembre 2000, c’était fait, même si la réflexion des gens du PNAC était forcément engagée depuis longtemps, l’élection n’étant que le feu vert. Les agressions de l’Afghanistan et de l’Irak, envisagées de longue date apparaissent alors au grand jour, la lecture du livre sur O’Neil, secrétaire d’Etat au Trésor des deux premières années du mandat de Bush, est claire sur le sujet (Ron Suskind, le prix de la loyauté) étant très révélatrice de cet enchaînement impossible sans un long cheminement préalable.

Ce qu’il faudra de mensonges, plus tard pour laisser sous-entendre que la résistance des tours n’était pas ce qu’on en disait. Il fallait faire oublier les calculs de la structure des tours. Faire oublier qu’elles furent étudié pour résister à l’impact d’un Boeing 707 – plus gros avion de l’époque – comme par hasard équivalent de la configuration de vitesse et de poids d’un 767 utilisé ce jour-là. La proximité immédiate de La Guardia exigeait ces précautions à priori. Mais nous étions passés du journalisme d’investigation à celui d’acceptation quand ce n’était pas de soumission, ils répéteront donc les mensonges « prémâchés » sans se poser la moindre question.

Cette chute « naturelle » des tours était tellement improbable, que Silverstein Properties, avant finalisation du bail, avait établi un rapport évaluant le risque maximum à la collision d’un avion avec une des tours. Pas un mot sur un risque, même mineur d’écroulement dans ce cas de figure (Selon le NIST May 2003 Progress Report on the Federal building and Fire Safety Investigation of the WTC). La préparation de leur chute demandait surtout un relâchement de la surveillance externe comme interne de la Port Authority. Elle n’était pas toujours d’une efficacité exemplaire, mais elle avait suffisamment de personnel habitué à ces tours pour remarquer toute modification, structurelle ou non.
Autre souci des comploteurs, la tour 7. Certains de ses locataires – CIA, SEC – avaient des méthodes de surveillance n’allant pas dans le sens de la bonne marche des affaires. Pour la SEC, commençait la profusion de preuves d’un futur et gigantesque scandale financier : Enron. Si, certainement par hasard, il ne fut révélé au grand public qu’en octobre suivant, quand ce dernier avait bien d’autres préoccupations, le feu couvait, en réalité depuis le printemps. Même les analystes financiers commençaient à poser des questions précises sur ce délit qui, outre une multitude de bénéficiaires lambda de cette infraction, avait largement participé au financement de la campagne présidentielle de Bush junior. Enron en fut le premier contributeur. Mais l’Attorney general – ministre de la Justice -  était aussi dans le collimateur, Enron ayant participé au financement de sa campagne pour devenir sénateur du Missouri.
Le SEC avançait sur des œufs avec de tels « clients » et aurait vu sans état d’âmes, ce problème disparaître de ses tablettes. Un malheur n’arrivant jamais seul, une rumeur insistante courait, concernant 240 milliards de dollars, à première vue pas très propres, injectés par Bush père et ses amis dans les pétroles et gaz soviétique au moment du délitement de cette seconde superpuissance. Là aussi les dossiers encore en possession des structures spécialisées, comme par hasard dans les tours jumelles, venaient à échéance le 12 septembre. Les risques d’enquêtes journalistiques alimentées par un « gorge profonde » quelconque étaient non négligeable.

Bien sûr, il fallut négocier avec Silverstein, mais des deux côtés, les intérêts portaient à l’union. Plus de problèmes de désamiantage, de mise à niveau, même la 7 devait tomber, je pense que ce fut une de ses exigences. De plus, compte-tenu de l’aspect malin du personnage, il ne lui fallut pas longtemps pour connaitre la date de ces frappes et, lui aussi, envisager un délit d’initié. Cette hypothèse fait mieux comprendre l’acharnement qu’il mit à être vainqueur de la compétition d’achat des tours. Difficile à croire à une telle collusion ? Pas tellement. Si les tours pouvaient s’écrouler sur le simple impact d’un avion et du faible incendie lui succédant, pourquoi chercher des partenaires ? Le gouverneur faisait croire à sa volonté depuis sept ans sans attirer beaucoup l’attention sur cette promesse non tenue. Pas de risque de suspicion, les comploteurs envoyaient les avions, c’est tout. C’est la preuve la plus élémentaire que les tours avaient besoin d’ « aide » pour tomber, la rétrocession à Silverstein permettait de changer la surveillance humaine et de faire disparaitre les chiens renifleurs d’explosifs. Rien de cela n’était possible sous la coupe de la Port Authority.

Alors que se précisait la mise en place des équipes Bush, en ce début 2001, les choses bougent et la promesse électorale de Pataki devient réalité. D'un côté, Lewis Eisenberg, financier américain bien connu, président de la PANYNJ depuis 1995, proche du Likkoud israélien et du parti de Bush dont il assumera la comptabilité un peu plus tard, comme membre de la coalition juive Républicaine. Il fut également président du comité de la victoire fin 2000 pour le New-Jersey, ce qui le situe mieux dans la nébuleuse Républicaine, loin du militant de base.
De l’autre,  Ronald Lauder, chargé des questions de privatisation auprès du gouverneur Pataki. Héritier de la ligne de cosmétiques Estée Lauder, mais aussi président du conseil juif mondial depuis 2007 et réélu en 2013. Difficile de se référer à la grâce divine pour expliquer ce revirement durant depuis des années. Par contre, une amicale pression de nos comploteurs, entre gens du même parti... Maintenant qu’ils sont assurés du pouvoir, il faut que ce différent trouve un aboutissement.
La cause était tellement entendue qu’un communiqué pouvait indiquer que Larry Silverstein, bien connu dans ce texte, en compagnie de Westfield America Inc. De Los Angeles, fit une offre en janvier – donc au plus tard le 31 – à 3,2 milliards de dollars pour la location, sur 99 ans des tours jumelles et des 4 et 5 du WTC. Westfield, c’est aussi Frank Lowy, australien de même religion que Silverstein, spécialisé dans l’immobilier d’entreprise, co-fondateur de l’entreprise.
Pour une privatisation e cette ampleur, plus grosse opération de ce genre de l’histoire de New-York, les choses furent pour le moins rondement menées, au plus un mois ! Cela laisse surtout supposer que le choses avaient une obligation de résultat, pardon, d’un résultat indiqué par avance. Il rêvait tant de ce site, depuis tant d’années ce cher Larry ! Mais l’histoire est capricieuse, tout en démontrant les interventions occultes dans ce dossier et l’absolue nécessité que Silverstein et les comploteurs l’emportent.
En février 2001, Vornado Real Trust déposait à son tour une proposition supérieure de peu, mais supérieure quand même à celle de Silverstein, 3,25 milliards contre 3,20, 50 millions de plus. Pittoresque de l’affaire, le premier actionnaire de cette société n’était autre que l’ex beau-frère de Silverstein, Bernard Mendik, patron depuis 10 ans de ce que nous appellerions la Chambre Syndicale Immobilière de New-York, respecté pour sa droiture, seul adversaire à la mesure de Silverstein.
Le différent des deux hommes de même confession est connu de tout New-York, outre le divorce de Mendik  d’avec la sœur de Silverstein, il est surtout d’ordre professionnel, Mendik voulait du bâti, Silverstein aimait construire. Autant dire que si Mendik l’emportait, les tours n’étaient pas prêtes de tomber. Puis, tout à coup, entre la fin mars et la mi-avril, alors qu’au sein des comploteurs on commençait à se demander comment sortir de cet imbroglio dévastateur de grands projets, Vornado retirait sa proposition, sans la moindre raison.
A la hauteur financière des deux offres, impossible d’imaginer que celle de Vornado fut présentée sans s’assurer de la disponibilité des fonds, les gags sont très mal appréciés à ce niveau, surtout en étant le mieux disant. Nous resterons toutefois dans l’expectative, Mendik, ce garçon en pleine santé, suivi régulièrement par les meilleurs médecins, décédait d’une fort opportune attaque cardiaque le 28 mai, un mois plus tard. Nous ne sommes que peu de choses, il avait encore joué au tennis, comme à son habitude, ce matin-là, le décès étant semble-t-il lié à un désordre sanguin inopiné puisque jamais détecté dans les nombreux check-up auxquels il se soumettait régulièrement.

A ce moment, seule restait la proposition de Silverstein, à vaincre sans péril...  Sous quelles pressions fut retirée l’offre de Mendik alors qu’il était le mieux disant et qu’au vu de la faible différence son adversaire pouvait encore renchérir ?
Dans ces négociations sentant fortement la magouille, une voix, une seule s’éleva, celle de Neil Levin, directeur exécutif de la Port Authority, exprimant d’importantes réserves sur cette privatisation, insistant sur l’absolue nécessité d’un contrôle public. Dans cette immense galerie des hasards émaillant cette histoire, il tira le plus mauvais numéro. Le 11 septembre au matin, il avait rendez-vous au café-restaurant « Windows on the world », au 107ème étage de la tour nord du WTC. La personne devant le rencontrer ne s’est pas fait connaitre, mais compte-tenu de la position de Levin dans l’organigramme de la Port Authority, il ne pouvait s’agir de menu fretin.
Levin resta bien sur bloqué par l’avion ayant percuté la tour et décéda des suites de ce crash. La vie tient à peu de choses, sans ce rendez-vous où on ne sait même pas si l’interlocuteur se rendit, il aurait été dans son bureau au 68ème étage et aurait survécu au prix d’une grosse frayeur. Le hasard...
Une version officieuse court, un peu plus cynique. Prévenu de l’arrivée du visiteur, le secrétaire de Levin serait descendu le chercher dans le hall d’entrée. Rendez-vous compte, cet homme vivant dans la tour depuis des années, se trompe d’ascenseur pour remonter au café (Mr Wharton, general manager of WTC in 9-10 The Final hours Remembering 9/11 National Geographic channel 2014) ! Alors qu’ils sont les moins nombreux et parfaitement signalés, qu’il vient d’en utiliser un pour descendre, il entraîne son visiteur vers un ne desservant que les étages intermédiaires, l’obligeant à redescendre dans le hall. Las, quand ils voulurent enfin prendre le bon ascenseur, il était trop tard, le vol 11 d’American Airlines avait impacté la tour nord.

Pour en revenir à cette location, la Port Authority acceptera la proposition de Silverstein –personne n’aurait compris le contraire – et ce bail hors du commun fut signé le 24 juillet 2001, 7 semaines avant le drame, à la date correspondant au démarrage d’un certain nombre de chantiers de rénovation dans les tours. Remplacement de tous les ascenseurs dans les deux tours, mise en place de fibre optique, désamiantage, que des chantiers lourds et de longue durée.
Viendrait-il à l’esprit d’un spécialiste de l’immobilier d’entreprise de signer un chèque d’un tel montant, même avec un partenaire, pour un ensemble immobilier dont le moins qu’on puisse en dire est que son rendement financier était loin d’être assuré, dans le présent comme dans l’avenir ? Parce que dans tous les cas, travaux ou non, le loyer annuel à verser à la Port Authority était de 102 millions de dollars durant 99 ans ! 102 millions de charges supplémentaires par rapport au précédent propriétaire, sans même pouvoir espérer recourir à l’impôt pour équilibrer les comptes.
Fallait-il que les garanties données à Silverstein soient bonnes, mais qu’elles pouvaient-elles être, un requin aussi malin ne se contenterait pas de vagues promesses ? Elles ne pouvaient que porter sur l’assurance (sans mauvais jeu de mots) d’une résolution rapide et définitive du problème, ne pas le traîner trop longtemps, pour ne pas plomber encore plus un compte d’exploitation déjà déficitaire.

Le bail stipulait, une première, le droit de son bénéficiaire de reconstruire le site, s’il venait à être détruit, un peu devin le Larry, quand même ! Et comme son don divinatoire semblait en pleine forme, dans la renégociation immédiate du contrat d’assurance de la totalité du site, il fit rajouter la couverture du risque terroriste. Comment avec de telles précautions pour un genre de crime totalement inusité, à New-York comme dans le reste des Etats-Unis, voir autre chose que le hasard ?
Ce contrat prit effet six semaines avant les faits, une semaine seulement après la signature du bail. La plus grosse escroquerie à l’assurance de l’Histoire était-elle en marche ? Non seulement devin Larry, mais chanceux aussi comme rarement rencontré. Comme un gosse ravi de son nouveau jouet, chaque matin il prenait son breakfast au Windows on the world, 107ème étage tour nord. Eh bien il n’ira pas ce 11 septembre, gloire soit rendue à son épouse lui rappelant son rendez-vous chez son dermatologue, il est si distrait Larry ! Le miracle ne s’arrête pas là, leurs enfants, Roger et Lisa arriveront pour une fois en retard ce même jour à leurs bureaux situés dans les tours . Lucky Larry...

La WTC 7 ? Elle tomba en fin de journée, sans jamais être atteinte par un avion, la légende officielle faisant état de morceaux enflammés provenant de la chute des tours, explication difficilement admissible aucun autre immeuble directement avoisinant le 7 ou plus proche du sinistre initial n’aura ce triste sort. D’autres de l’autre côté de West Street, au sein du World Financial Center, furent également atteints par de lourdes projections, allant jusqu’à éventrer une façade, aucune ne s’enflamma.
Silverstein aurait été prévenu par les pompiers que l’incendie de sa tour ne pouvait être combattu efficacement, affirmation immédiatement contredite par la totalité des photos et vidéos existantes ne montrant que quelques incendies très partiels, parfaitement maîtrisable par les soldats du feu. La suite de son explication est aussi dénuée de sens. Il aurait alors dit au responsable des pompiers « pull it ! », tirez là, en parlant de cet immeuble. Les deux heures restant avant sa chute programmée ne permettaient pas étude, préparation et mise en place des charges, demandant un minimum de deux mois de travail pour une entreprise spécialisée.
Larry savait-il que sa tour avait été minée auparavant et, dans l’affirmative, pourquoi ? Toujours est-il qu’alors que des immeubles importants (Verizon) se trouvaient à proximité immédiate – pas de place perdue à New-York – la 7 s’écroula sur elle-même sans dégâts collatéraux, du grand art. Par contre, guère bavard Larry sur « l’erreur » commise avec l’alarme incendie de la tour7,  mise, surement par inadvertance, en mode test à 6 heures 47 03, la modification durant 8 heures durant lesquelles l’opérateur de surveillance n’était informé ni d’un départ de feu, ni de son emplacement. Le NIST en parlera dans son rapport (http://www.nist/gov :public.affairs/fact...ndings.cfm + http://vigli.org/PDF911/Documentaire de...itique.pdf.

Curieusement, ce matin du 11 septembre, une réunion devait avoir lieu dans cette tour 7. Elle n’était en rien le fait de Silverstein, mais d’un de ses locataires, l’antenne new-yorkaise du Secret Service, leur demande portant sur : « discuter des efforts dans la prévention du terrorisme ». Lors de la fixation de la date, le terrorisme, à New-York était aussi courant qu’un débarquement de martiens. Par contre, elle fut annulée avant même de commencer, un des cadres de Silverstein prévu ne pouvant, là aussi par hasard et à la dernière minute, y participer ni, bien entendu, être remplacé.
A cette réunion avortée, était présent Richard Spanard, commandant l’unité n°6 de neutralisation d’explosifs de Fort Monmouth, New Jersey, accompagné de quelques membres de son staff. Passant d’un cas d’école difficilement envisageable, à la réalité, Spanard fit intervenir sa compagnie et le commandement des communications électroniques de l’armée, le CECOM.
Durant trois jours, ils restèrent sur place pour aider les autorités à « chercher de possibles explosifs dans les décombres ». (Donald Rumsfeld et la démolition du WTC 7 le 11/9, de Kevin Ryan, paru le 22/5/2014 sur Washingtonblog et traduit sur Agoravox le 26/9/2014). Durant cette même période, la CIA ordonna le bouclage de la zone par le FBI.  Selon le New York Times, elle dépêcha une équipe spéciale pour fouiller les décombres, le motif officiel étant la recherche de documents secrets.
Si la thèse de Silverstein est valide, il est possible de se demander quel genre de document, secret ou non aurait pu résister à pareil feu d’enfer capable de faire tomber une tour métallique. Journée des premières mondiales, seules en effet les tours jumelles et la 7, dans toute l’histoire de l’architecture moderne métallique, purent s’écrouler à la suite d’un incendie, surtout de si faible durée pour les tours jumelles. C’est sans doute ce statut d’exception qui fit oublier la tour 7 par le rapport de la Commission, c’est dire le degré de compromission des marionnettes la composant !

Dans une longue conférence filmée en Israël (1heure 26) en 2014, Silverstein, parlant de Ground Zero, expliquait doctement que la première esquisse de la future tour 7 avait été produite en avril 2000, près d’un an et demi avant que l’originale ne tombe au cours d’un attentat qui surprit tout le monde ! Avait-il été déjà approché dans le cadre de ce complot ? Pour un édifice mis en service en 1987, on ne risque pas de l’accuser de négligence dans les prévisions, ça en devient presque surprenant sinon suspect, quand on compare avec le Chrysler ou l’Empire State building encore largement utilisés en ayant été construits à la fin des années 20.
A ce stade de la prémonition, ce n’est plus la vie du monde politico-financier, mais l’école des sorciers d’Harry Potter !

Lorsqu’il fallut faire rendre gorge aux assureurs, le dossier fut suivi par le juge Alvin K. Hellerstein, juge principal pour le district sud de New-York. Le hasard voulu que cet israélite très à droite fut, avant d’occuper ce poste, codirecteur du contentieux de Strooke, Strooke et Lavan LLP, cabinet d'avocats juifs bien connu qui, par hasard aussi, traita la signature du leasing du WTC à Silverstein.
Quand je vous dis que ce monde est petit !
Pour clore ce tableau, la responsabilité de l’enquête globale sur ce jour de drames, en fait plutôt de son étouffement, fut confié à Michael Chertoff Républicain, fils d’un rabbin ashkénaze ultra-sioniste et d’une mère ancienne du Mossad. Quand je parle d’un Républicain, il ne s’agit pas d’un militant de base, mais d’une personne ayant levé des fonds à New-York pour la campagne présidentielle de Bush en 2000... lui permettant cette place importante ( ?) il dirigeait en outre la section criminelle du DoJ.
Son bilan fut surtout l’évacuation en douceur des quelques 200 agents israéliens présents sur le sol américain et des riches visiteurs moyen-orientaux que, dans les deux cas, le gouvernement ne voulait pas voir en contact avec les médias.

Alors oui, on peut parler d’une yiddish connexion sur le site de New-York, mais ne donnant pas la possibilité d’aller plus loin dans la détermination des responsabilités par manque de preuves.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr