ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 28-02-2008 10:16:21

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le kosovo !!!

Dans l'émission de taddéi sur la FM, Roland Dumas soutenait l'indépendance du Kosovo et appelait à la multiplication des régionalismes au sein de l'Europe : une vision très nwo-compatible de la part d'un célèbre FM qui a défrayé la chronique en son temps.

Roland Dumas semblait se féliciter que la boite de Pandore soit ouverte, alors que l'on sait tous que cela peut aviver les tensions et les actes de violences... une preuve que la sagesse ne vient pas forcément avec l'âge.


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#42 28-02-2008 12:10:37

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

et la destruction des états aussi.

Cette position de dumas me surprend...

mais pense t-il cela du point de vue de la liberté pour les minortiés ? ou pour la compatibilité avec le nwo ? est-il en sorte manipulé ?

Hier dans ce soir ou jamais,le problème a été abordé par quelques-uns selon la relation avec l'empire us.
Si un jour,ses gens se réveillent et découvrent que le monde est controlé par un bande de mafieux de la finance dont l'empire us est leur branche politique actuelle,ça va faire mal...


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#43 28-02-2008 12:17:53

josew
Membre du forum
Lieu: Savoie
Date d'inscription: 29-07-2006
Messages: 4170

Re: Le kosovo !!!

Schumi75 a écrit:

et la destruction des états aussi.

Cette position de dumas me surprend...

mais pense t-il cela du point de vue de la liberté pour les minortiés ? ou pour la compatibilité avec le nwo ? est-il en sorte manipulé ?

Hier dans ce soir ou jamais,le problème a été abordé par quelques-uns selon la relation avec l'empire us.
Si un jour,ses gens se réveillent et découvrent que le monde est controlé par un bande de mafieux de la finance dont l'empire us est leur branche politique actuelle,ça va faire mal...

Il le pense certainement du point-de-vue des minorités, mais visiblement il est peu informé des ramifications et des plans du NWO : en refusant une pensée globale sur ce sujet, on arrive forcément à ce genre de contradictions.

Il est certain qu'une pensée globale peut être dangereuse dans le sens où elle peut rapidement devenir un dogme, mais d'un autre côté, il n'y a guère le choix... le tout est d'avoir la grille de lecture la plus proche de la Vérité possible, sachant que la Vérité est plus que difficile à atteindre.


"Qui ne dit mot, consent"
Animateur d'un site d'informations sur le Nouvel Ordre Mondial et le Spirituel....
Non classé rouge.

Hors ligne

 

#44 28-02-2008 21:22:18

for the masses
Membre du forum
Lieu: Alger
Date d'inscription: 09-05-2007
Messages: 724

Re: Le kosovo !!!

Le Kosovo et la géopolitique des Balkans
par Pierre Hillard*

http://www.voltairenet.org/article155572.html

La proclamation unilatérale de l’indépendance du Kosovo a été mise en scène par les médias atlantistes comme une victoire des peuples à disposer d’eux-mêmes. Rien de plus fallacieux, rappelle Pierre Hillard : cette décision n’a pas été prises par les intéressés, mais par l’Allemagne et les Etats-Unis. Au demeurant, le Kosovo « indépendant » n’est pas souverain et son activité économique légale se limite à héberger la plus moderne des bases militaires US implantée sur le continent européen, camp Bondsteel.

28 février 2008

http://www.voltairenet.org/IMG/jpg/Manif.jpg

L’indépendance du Kosovo, le 17 février 2008, marque un tournant dans les Balkans. Une forêt de drapeaux albanais, états-uniens et anglais claquait dans les rues de la nouvelle capitale, Pristina. Ça et là, un « Danke Deutschland » (« merci l’Allemagne ») décorait les frontons de plusieurs bâtiments rappelant le rôle incontournable de Berlin dans la naissance du nouvel État. La reconnaissance de la dernière province de la fédération yougoslave semble clore le démantèlement de ce pays commencé au début de la décennie 1990. En fait, la destruction de cette fédération entre dans un vaste plan de recomposition territoriale et économique des Balkans en liaison avec la Mer noire et le Proche-Orient.

La Yougoslavie doit être détruite

La destruction de ce pays est due à l’Allemagne. En effet, dès les années 1970, les autorités politiques bavaroises sous la direction du ministre-président Franz-Josef Strauss ont organisé de multiples contacts avec les dirigeants slovènes et croates. Il s’agissait de détacher économiquement les États du Nord de la Yougoslavie afin de les intégrer à l’économie occidentale, en premier lieu l’Autriche et l’Allemagne. L’instrument qui a permis à Berlin d’entamer la désintégration de ce pays est passé par une « Communauté de travail » (Arbeitsgemeinschaft), Alpen-Adria [1]. Créée le 20 novembre 1978, cette Communauté regroupe différentes régions issues de différents pays. Outre la Bavière, on y retrouve des régions suisses, autrichiennes et italiennes. À cela, il faut y ajouter depuis la chute du Mur de Berlin les régions hongroises, mais aussi les provinces du Nord de l’ancienne Yougoslavie. Forte d’une superficie de 306 000 km2, cette entité territoriale se dégageant progressivement de l’autorité des différents États prend en charge des domaines comme l’aménagement du territoire, les transports ou encore l’agriculture. Cette dynamique se renforce d’autant plus en raison de l’action de l’Association des Régions Frontalières Européennes (l’ARFE), institut germano-européen, dont l’objectif déclaré est de transformer les frontières nationales en simples tracés administratifs [2].

Le prélude à la sécession de la Slovénie et de la Croatie commença en 1987 quand l’État yougoslave se trouva au bord de la faillite dans l’incapacité d’honorer ses dettes. Cette situation obligea le gouvernement du pays à se placer sous les fourches caudines du Fonds monétaire international (le FMI). Ce fut le commencement de la fin. En effet, le gouvernement allemand en profita pour arguer du fait que la Slovénie et la Croatie, régions plus riches par rapport à celles du Sud, avaient plus de chance d’entrer dans l’Union européenne (à l’époque la CEE). Ce chant de sirène eut l’effet escompté. En juin 1991, les deux républiques du Nord yougoslaves déclarèrent leur indépendance. Cette dernière fut reconnue expressément par le ministre des Affaires étrangères allemand, Hans-Dietrich Genscher en décembre de la même année. Sa détermination entraîna celle des autres pays européens allumant ainsi le brasier yougoslave. En fait, l’action déterminante de l’Allemagne en faveur du démembrement de l’État yougoslave fut précédée en juillet 1991 par Alpen-Adria qui, lors d’une session plénière le 3 juillet 1991, déclara : « Les membres de la communauté de travail d’Alpen-Adria suivent avec une grande inquiétude l’escalade de la violence en Yougoslavie menaçant la paix en Europe (…). Ils considèrent comme de leur devoir d’agir, dans le cadre de leurs possibilités, au fait que le droit à l’autodétermination des peuples de Yougoslavie soit reconnu et que les décisions émanant d’organes démocratiquement élus soient respectées. Ils soutiennent avant tout les efforts démocratiques et non-violents des États membres de Slovénie et de Croatie à réaliser leurs droits à l’autodétermination. Ils sont convaincus que ces républiques ont le droit de revendiquer l’indépendance, la liberté et la solidarité au sein de la Communauté de travail Alpen-Adria » [3]

L’éclatement de la Fédération yougoslave aboutit à l’émergence de multiples unités indépendantes. Les accords de Dayton, signés en 1995, ont fixés temporairement les frontières de ces nouvelles entités nées dans le sang. Cependant, l’affaire n’était pas close avec le cas kosovare. Cette province autonome serbe, véritable foyer de la civilisation de ce pays, s’est vue peuplée progressivement de musulmans en provenance d’Albanie. Réclamant une indépendance face à Belgrade, les représentants albanais du Kosovo ont reçu un soutien complet de la part de l’Union fédéraliste des communautés ethniques européennes (l’UFCE), institut européen mais en fait allemand promouvant une organisation ethnique de l’Europe. Bénéficiant de l’appui d’un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur allemand [4], l’UFCE a soutenu totalement les revendications kosovares [5]. Réunie sous l’appellation « Union des Kosovars », cette dernière a reçu un appui de Berlin tout en ayant son siège aux … États-Unis dans l’État de l’Illinois [6]. L’intervention militaire de l’OTAN, en mars 1999, fit plier la République yougoslave qui désormais se vit imposer une réorganisation de son espace géographique.

Les Balkans, zone de transit
http://www.voltairenet.org/IMG/jpg/Livre_Hillard.jpg

La grande « faute » du président serbe Milosevic aux yeux des mondialistes est d’avoir refusée de rentrer dans l’organisation politique et financière prônée par la communauté euro-atlantique. En fait, la destruction de la Yougoslavie a permis une complète réorganisation de l’espace politique, économique et militaire. Sitôt la guerre de 1999 terminée, les États-Unis se sont lancés dans la construction d’une base militaire au Kosovo, la plus moderne et la plus importante d’Europe : Bondsteel. Pouvant abriter jusqu’à 7 000 soldats, cette base ultra-moderne est en mesure de surveiller l’ensemble du territoire balkanique, mais aussi la Mer noire et la Turquie. Premier employeur de Kosovars, cette présence états-unienne fidélise le tout nouveau gouvernement indépendant à Pristina. En termes plus clairs, le Kosovo est une annexe du territoire américain en Europe. Cette volonté états-unienne de s’impliquer dans cette zone s’explique en raison de l’importance cruciale de l’acheminement des hydrocarbures en provenance de la Mer Caspienne, plus exactement de Bakou. Parmi les nombreux oléoducs et gazoducs, nous pouvons relever le transbalkanique Burgas-Vlore, le BTC (Bakou, Tbilissi-Ceyhan), Blue Stream, Nabucco, … en concurrence avec le gazoduc russe, Southstream.

La politique états-unienne consiste à contrôler les Balkans, en passant par l’Asie centrale jusqu’au Proche-Orient. Cela passe obligatoirement par une balkanisation de toute cette zone selon la bonne vieille tradition « divisez pour mieux régner ». La parcellisation de l’Europe en raison de l’application des textes germano-européens se double de la volonté d’éclater les États du Proche-Orient en une multitude d’entités ethniques et religieuses. Cette ambition a été présentée officiellement par la revue militaire AFJ (Armed Forces Journal) en juin 2006 sous la plume de Ralph Peters, ancien officier du renseignement. En fait, ces travaux s’appuient largement sur ceux de l’islamologue britannique Bernard Lewis très proche des néo-conservateurs [7]. L’importance de sécuriser l’acheminement du pétrole et du gaz entre le Proche-Orient et les Balkans explique aussi la volonté de mettre sur pied une eurorégion de la Mer noire. Ce concept a été particulièrement développé lors de multiples réunions entre le très influent Bruce Jackson, proche des milieux néo-conservateurs, et les instances européistes. Comme le rappelle avec clarté le représentant états-unien : « La Mer noire est la nouvelle interface entre la communauté euro-atlantique et le grand Moyen-Orient » [8]. Par conséquent, on comprend plus aisément toute l’importance d’une indépendance du Kosovo qui, par l’intermédiaire de sa base US, sera pour Washington un véritable porte-avion quadrillant l’ensemble de cette zone.

Les événements précipitant le Kosovo vers l’indépendance avaient été annoncés lors des colloques réunissant les députés du Parlement européen et ceux du Congrès des États-Unis. En effet, dans le cadre du Transatlantic Legislators Dialogue (TLD), une réunion du 18 au 21 avril 2006 à Vienne annonçait déjà la couleur. Comme le présente le rapport final du TLD : « La délégation américaine se concentre sur la question du Kosovo et indique que la semi-indépendance du Kosovo n’est pas le bon choix. C’est l’autodétermination qui devrait être appliquée, et que la Serbie doit devenir un pays normal, pleinement intégré dans la communauté internationale ». Cette même délégation états-unienne précise « qu’il y a, bien entendu, un problème plus vaste : chaque langue, chaque dialecte doit-il disposer d’un drapeau et d’un pays indépendant ? » [9]. En tout cas, c’est un peu tard pour y penser.

La reconnaissance de la souveraineté du Kosovo par les principales puissances occidentales est un véritable tournant dans les relations internationales. En effet, suite à la guerre de 1999, la résolution 1244 du Conseil de sécurité affirmait reconnaître l’intégrité du territoire serbe, Kosovo inclus, ce dernier bénéficiant d’une forte autonomie. La violation flagrante de cette résolution laisse le droit international en miettes. A quoi bon rédiger des résolutions qui seront piétinées ? Qui plus est, la reconnaissance de ce nouvel État ouvre largement la boîte de Pandore. Que répondre aux autres régions en Europe et partout dans le monde souhaitant obtenir leur indépendance ? Dans l’esprit du mondialisme, ennemi des États-nations, l’émergence de cet État préfigure une chute de dominos en série destructeurs de l’intégrité territoriale de nombreux pays. On aurait voulu faire exprès que l’on ne s’y serait pas mieux pris. Mais justement, il faut croire que les Al Capone du mondialisme l’on fait en toute connaissance de cause. En ce début de XXIè siècle, aucun pouvoir humain n’est en mesure d’arrêter la construction de la Tour de Babel.    Pierre Hillard
Docteur en science politique. Dernier ouvrage publié : La marche irrésistible du nouvel ordre mondial
Les articles de cet auteur






[1] Pierre Hillard, Minorités et régionalismes, Paris, éditions François-Xavier de Guibert, 4è édition, p. 242 et suivantes.

[2] Ibid., p. 235.

[3] Ibid.,

[4] Ibid., pp. 184, 336 et 373.

[5] Ibid., p. 152.

[6] Ibid., p. 374 (la liste totale de ces mouvements indépendantistes est présentée à partir de la 2è édition).

[7] Sur l’origine de ce document, lire L’Effroyable imposture 2, par Thierry Meyssan, éditions Alphée, 2007, pp. 217-224.

[8] Pierre Hillard, La marche irrésistible du nouvel ordre mondial, Paris, Editions François-Xavier de Guibert, novembre 2007, p. 61.

[9] Ibid., p. 65.


Le fardeau supporté ensemble est une plume.   ( Proverbe Touareg )

Hors ligne

 

#45 03-03-2008 09:41:07

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Je ne comprends pas,y'a un Pierre Hillard version Reseau Voltaire et un Pierre Hillard tout court ?

Quand on lit cet article,le régionalisme donc la destruction d'état fort,c'est au profit des usa pour leurs base et le pétrole.Rien sur l'internationalisme et le futur état mondial.

Il traite aussi du l'ue sur le Reseau Voltaire et c'est analysé selon le lien avec les usa,l'ue est un staeliite des usa selon l'artcile.Rien sur le bloc européen qui est un partie du plan final qui est le gouvernement mondial.

hmm

Dernière modification par Schumi75 (03-03-2008 09:41:49)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#46 04-03-2008 03:31:15

carnyx
Membre du forum
Date d'inscription: 02-03-2007
Messages: 76

Re: Le kosovo !!!

Ne manquez pas ca:

Flash non d�t�ct�

lien : http://www.dailymotion.com/video/x4g4q8 … e_politics

Hors ligne

 

#47 18-03-2008 00:45:24

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le kosovo !!!

ca y est ça dégénère au Kosovo ->

Les soldats français de la Kfor s'interposent au Kosovo

MITROVICA, Kosovo (Reuters) - Les forces de l'Otan se sont interposées lundi face à une foule de Serbes en colère à Mitrovica, dans le nord du Kosovo, théâtre d'émeutes qui ont entraîné le départ de la police de l'Onu et du personnel civil de l'organisation.

Phares allumés et moteurs tournant, des véhicules blindés de l'infanterie française ont pris position à l'avant d'une colonne de camions de transports de troupes français et espagnols sur l'un des deux ponts qui séparent les communautés serbe et albanaise de la ville, véritable abcès de fixation du conflit kosovar.


L'Otan a promis de répondre avec fermeté aux incidents, d'une violence sans précédent depuis la proclamation unilatérale d'indépendance du 17 février, qui se sont produits lundi. Des soldats français de la Kfor ont notamment essuyé des tirs d'armes automatiques.

Les heurts ont suivi l'intervention de policiers de la Minuk et de soldats de la Kfor dans un tribunal de l'Onu occupé par des Serbes depuis vendredi.

La presse serbes fait état d'environ 70 civils blessés. D'après la Minuk, 63 policiers de l'Onu ont été blessés en plus d'une dizaine de membres de la Kfor.

Cet accès de violence est un défi majeur pour l'Alliance, les Nations unies et la balbutiante mission de justice et de police de l'Union européenne dans l'ancienne province serbe. Ils mettent en évidence le risque d'une partition ethnique entre les deux millions d'albanophones et les 120.000 Serbes du Kosovo.

La Russie, alliée de la Serbie, a réclamé une plus grande modération de l'Otan, et Belgrade a dit consulter Moscou sur des mesures conjointes en vue de protéger les Serbes kosovars.

Trois Serbes ont été grièvement blessés, dont l'un à la tête "par un tireur isolé", rapporte le directeur d'un hôpital serbe. Un porte-parole de l'Otan a fait état de tirs de sommation en l'air, assurant qu'aucun de ces tirs n'avait visé la foule.

L'Otan condamne ces violences "dans les termes les plus vigoureux" et "répondra fermement à tout acte de violence, comme le prévoit son mandat des Nations unies", a dit un porte-parole de l'Alliance, qui commande les 16.000 hommes de la Kfor.

"POLITIQUE DE LA FORCE"

Alexander Ivanko, porte-parole de l'Onu, a fait savoir que plusieurs centaines de policiers et neuf employés civils de la Minuk avaient été transférés du nord de Mitrovica vers le sud de la ville mais qu'ils reviendraient "dès que la situation sur le plan de la sécurité le permettra".

Vojislav Kostunica, Premier ministre serbe démissionnaire, a accusé l'Otan d'"appliquer une politique de la force contre la Serbie", ajoutant que Belgrade et Moscou s'entretenaient des moyens de faire cesser "toutes formes de violence contre les Serbes du Kosovo".

Rappelant les émeutes albanaises du 17 mars 2004 dans lesquelles 19 personnes avaient été tuées et des centaines de maisons serbes incendiées, le président serbe Boris Tadic a évoqué le spectre d'un nouveau "pogrom" albanais contre les Serbes.

Lors des affrontements survenus à l'aube, des policiers de l'Onu - en majorité ukrainiens et polonais - et des soldats français de la force de l'Otan ont tiré des grenades lacrymogènes pour contenir des centaines de manifestants qui lançaient des pierres, des grenades et des pétards. Des véhicules de l'Onu ont été attaqués et, selon l'Otan, des coups de feu ont été tirés sur des soldats.

"Huit soldats français de la Kfor ont été blessés par des grenades, des pierres et des cocktails Molotov" mais aucun des blessés n'est en danger de mort, a dit le porte-parole militaire français Etienne du Fayet de la Tour. Il a précisé que les soldats avaient tiré en l'air et non sur la foule.

Dans un communiqué, Bernard Kouchner et Carl Bildt, ministres des Affaires étrangères français et suédois, condamnent "avec la plus grande fermeté les violences commises contre les policiers de la Minuk et les soldats de la Kfor".

L'UE a recommandé la modération aux parties impliquées tandis que Moscou réclamait de la retenue de la part des forces internationales.

Le ministre serbe chargé du Kosovo, Slobodan Samardzic, a parlé de "provocation" et exigé la libération d'anciens magistrats et d'employés serbes du tribunal de Mitrovica arrêtés lors de l'opération888.

Avec Shaban Buza, version française Guy Kerivel, Jean-Stéphane Brosse, Philippe Bas-Rabérin et Jean-Philippe Lefief

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14 … -37,0.html


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#48 28-03-2008 18:18:13

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le kosovo !!!

Flash non d�t�ct�

Flash non d�t�ct�


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#49 29-03-2008 00:42:07

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Merci Doc wink

y'a que la clique à devilliers pour l'interviewer neutral on ressent le parfum devilliesquo-islamophobe pour le mec de gauche dans la 2e partie quand il a insisté sur une population qui envahie pour occuper le pays.ça se rapproche de l'islamisation de l'europe selon le fasco devilliers qui fait le jeu du chox des civilisations...
Au lieu de dire que les populations sont manipulés,utilisés par la mafia d'internationalistes afin de faire péter des pays,on dit que c'est l'occupant point.

Pierre Hillard est trés clair la dessus et on ne ressent pas de xénophobie.Il insiste sur les lobby anglo-saxons qui ont décidé des lois via l'allemagne.


Sinon,QUE FAIT CE TOPIC ICI ? !

IL A SA PLACE DANS LA RUBRIQUE NOUVEL ORDRE MONDIAL !

Ce n'est pas le 911 roll celui ou celle qui l'a déplacé est à coté de la plaque.

Dernière modification par Schumi75 (10-04-2008 22:10:13)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#50 29-03-2008 15:31:43

michelangela
Date d'inscription: 18-05-2007
Messages: 143

Re: Le kosovo !!!

Oui, tu as raison Schumi et nous aurions aimé savoir l'adresse NWO pour les Flamands, les Basques, les Bretons, les Corses, etc... Il oublie surtout de nous dire que les ventres des Arabes ou des Africaines n'étaient pas légions à la date où fut conçu le plan du démantèlement et ce qui est assez comique dans les propos de ce brave Hillard, si c'est du fait des Flamands, Basques, Corses, Bretons qui n'hésitèrent pas à avoir de sérieux penchants tout comme le maréchal pour ces braves WaffenSS qui sentaient si bon la bière, ce n'est pas grave, mais si la sécession devenait arabe ou africaine voire Sri Lankaise alors là la fleur au fusil haro sur le Sarrasin. Parce que le texte qui suit il a peut-être écrit par un Waabite, un chiite ou feu sunnite Sadam Hussein aussi ? Et tiens comme c'est bizarre! une fois encore on le trouve où ? Comme d'habitude, dans les quatrains d'un certain Michel de St Pierre, plus connu sous le nom de Nostradamus qui ne s'appelle pas encore jusqu'à plus ample information : Nostradamus Ben Larbi.  En rien un prophète, n'en déplaise à d'aucuns, mais un planificateur de programme qu'ils se sont refilé de générations en générations ( salutation à Saïgon) où le Reich y est écrit " 10 ans de jouissance pour les Germains", le démantèlement de la Yougoslavie, de la Belgique. Et après la Perse ce sera autour de Rome on comprend mieux pourquoi leur vieil ami Ousama Al CIA Ben Mossad a menacé le pape. Mais c'est pas de sa faute à Nostradamus c'est une conjonction du Livre et des astres. Comme il n'est pas même aujourd'hui encore très aisé de déplacer les astres, je propose de changer de livre. T'es pas obligé Finkielkraut de faire une crise d'apoplexie, d'abord qui t'as dit que t'avais le droit de lire mes posts, espèce de pas poli de mal appris ?

Gnafrons, gnafronnes, mes bébés, mes tout -petits, il en ira pour le  XXIème comme pour le XXème, si vous êtes venus pour vivre en paix en toute sérénité comme le disait Trotsky : "Raté !" voilà les réjouissances !
http://www.alterinfo.net/Regionalisme,- … &paa=2

Alors, heureux ?


Banni(e) pour cause d'attaques personnelles répétées

Hors ligne

 

#51 10-04-2008 22:00:21

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

Face au silence des mods,je cite fedup

"En revanche, la question du Kosovo est bien à sa place dans cette rubrique."

explications ? quel est le rapport avec le 911 ?

Le topic sur le Kosovo a sa place dans la rubrique nouvel ordre mondial.la destruction des états forts fait le jeu de l'internationalisme,elle a été décidée officiellement des années avant le 11 septembre(des disaines et des disaines d'années officieusemennt) au sein des groupes mondialistes par des mondialistes.cela a débuté avec des pays des balkans dont le monténégro avant le Kosovo.Ses nouveaux états sont liés à bruxelles pour faire le jeu de l'ue qui a pour objectif de détruire des états souverains et cela aboutira à une uinion transatlantique qui une étape de plus vers la gouvernance mondiale

quel est le rapport avec al quaida,la guerre contre la terreur et la cia ? c'est un non sens roll

Dernière modification par Schumi75 (10-04-2008 22:14:06)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#52 10-04-2008 23:38:31

fedup
Membre Actif
Lieu: Finistère Nord
Date d'inscription: 02-10-2006
Messages: 4013
Site web

Re: Le kosovo !!!

Le rapport, il est qu'on en a discuté en rubrique Staff, et qu'on trouve que la place d'un topic sur le Kosovo c'est ici, et nulle part ailleurs.

J'irais même jusqu'à dire que cette rubrique a été essentiellement créée pour accueillir des topics sur le Kosovo smile


Fin du HS, merci.


Il est bien trop tard, et la situation est bien trop mauvaise, pour être pessimiste. (Dee Hock)

Hors ligne

 

#53 11-04-2008 00:01:44

Schumi75
Membre Actif
Lieu: Paris 75
Date d'inscription: 26-02-2007
Messages: 4009

Re: Le kosovo !!!

waouh,vive la logique...aucune explications au passage,un dialogue de sourds

certaines du staff devraient étudier le nouvel ordre mondial,en particulier le mondialisme...

Dernière modification par Schumi75 (11-04-2008 00:02:35)


Introduction au nouvel ordre mondial : Le jeu de l'argent

Hors ligne

 

#54 13-04-2008 21:17:33

psycho-lvlantis
Date d'inscription: 04-09-2006
Messages: 1813

Re: Le kosovo !!!

Encore des criminels de guerre mis au pouvoir et protégés par Washington

Des leaders des Albanais du Kosovo, dont l'actuel Premier ministre Hashim Thaçi, ont trempé dans un trafic d'organes prélevés sur des prisonniers serbes

ROME Environ 300 prisonniers, dont des femmes, des Serbes et d'autres ressortissants slaves, ont été transportés au courant de l'été 1999 depuis le Kosovo jusqu'en Albanie où ils étaient enfermés dans une sorte de prison et où des chirurgiens prélevaient leurs organes, écrit la juriste Carla Del Ponte, ancien procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie.

"Ces organes étaient ensuite envoyés depuis l'aéroport de Tirana vers des cliniques à l'étranger pour être implantés sur des patients qui payaient", affirme Mme Del Ponte dans ce livre "La chasse, moi et les criminels de guerre" ("La Caccia"), sorti cette semaine en italien en Italie et écrit en collaboration avec Chuck Sudetic, un reporter du New York Times.

"Les victimes privées d'un rein étaient de nouveau enfermées dans une baraque jusqu'au moment où elles étaient tuées pour d'autres organes", précise-t-elle. "Les dirigeants d'un niveau intermédiaire et élevé de l'UCK étaient au courant et étaient impliqués de manière active dans la contrebande des organes", écrit Mme Del Ponte.

Pendant l'été 1999, les deux principaux dirigeants de l'UCK, l'Armée de libération du Kosovo qui luttait contre le régime du président serbe Slobodan Milosevic, étaient Agim Ceku, Premier ministre du Kosovo de mars 2006 jusqu'en janvier 2008, et Hashim Thaçi, actuel Premier ministre.

Mme Del Ponte n'identifie pas avec précisions ses sources, évoquant la Mission de l'ONU au Kosovo (Minuk) et des "journalistes fiables". En 2003, des enquêteurs du TPIY se sont rendus sur les lieux où se seraient déroulés ces crimes et ont trouvé "des traces de sang (...), une seringue, des flacons vides de médicaments dont un utilisé lors d'interventions chirurgicales", ajoute Mme Del Ponte. "Comme preuves, c'est malheureusement insuffisant", conclut la juriste, qui ne cesse de déplorer tout au long de ce chapitre de son livre consacré au Kosovo "les violences contre les témoins" disposés à parler des crimes commis par les membres de l'UCK.

© La Dernière Heure 2008


sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde, les entraînent aux combats et manipuler les bombes. Le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.    Akhenathon, la fin de leur monde

Hors ligne

 

#55 22-07-2008 07:14:23

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le kosovo !!!

http://actu.orange.fr/articles/a-la-une … rrete.html

à la une
BELGRADE (AFP) - 21/07/08 23:50

Radovan Karadzic arrêté

http://media.actu.orange.fr/I/mmd--francais--journal_internet--une/cropped/photo_1216675733730-3-0-225x149.jpg

L'ancien responsable politique serbe bosniaque Radovan Karadzic inculpé de génocide a été arrêté par les services de sécurité serbes, ont annoncé lundi les services du président serbe Boris Tadic.

Un communiqué de la présidence serbe précise que "Radovan Karadzic a été localisé et arrêté dans la soirée" de lundi par les forces de sécurité serbes.

"Karadzic a été transféré devant un juge d'instruction du parquet pour les crimes de guerre à Belgrade en accord avec la loi sur la coopération avec le Ttribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie", précisé le communiqué qui ne donne aucun autre détail sur cette arrestation.

Karadzic et son ancien chef militaire Ratko Mladic, qui est toujours en fuite, étaient en cavale depuis que le TPI les a inculpé, il y a treize ans, de génocide et de crimes de guerre pendant le conflit en Bosnie 1992-1995.

Ils étaient notamment recherchés pour leur rôle dans le génocide de Srebrenica (est de la Bosnie) qui a coûté la vie à près de 8.000 hommes en juillet 1995.

A La Haye le procureur du TPI pour l'ex-Yougoslavie Serge Brammertz a confirmé l'arrestation de Radovan Karadzic, dans un communiqué.

Le TPI recherche encore deux fugitifs serbes, Ratko Mladic et un ancien leader des Serbes de Croatie Goran Hadzic


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#56 06-07-2015 00:34:19

Dr Gonzooo
Membre du forum
Date d'inscription: 07-07-2007
Messages: 3744

Re: Le kosovo !!!

témoignage tres intéressant dun officier français rappellant celui de Pierre-Henri Bunel


© Forces Françaises Libres

Hors ligne

 

#57 02-09-2016 22:00:40

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1231

Re: Le kosovo !!!

Pas trouvé d'autre fil sur lequel le poster, mais c'est à relayer de toute urgence (puisqu'évidemment, les me(r)dias ne l'ont pas fait) :

http://www.agoravox.fr/actualites/inter … tal-183551

Dans un silence médiatique total, Slobodan Milosevic a été disculpé de toutes accusations de crimes de guerre
par Thucydide
samedi 6 août 2016

Comme d'habitude, les informations qui arrivent en démenti de la propagande dont les autorités "démocratiques" (défense de rire) occidentales nous inondent depuis la victoire de 1945 ne sont jamais reprises et diffusées par les media dominants.

En matière d'information, le droit de réponse n'existe pas.

En dehors de savoir si Milosevic mérite ou non notre admiration ou notre rejet n'a pas réellement d'importance, cet article nous met en face de la sinistre réalités des sinistres méthodes utilisées pour justifier les guerres humanitaires menées au nom de la liberté pour mieux asseoir une emprise géostratégique bien juteuse à terme.

Que nous apprendra-t-on dans 30 ans sur Mouammar Kadhafi, Bachar El Assad, Saddam Hussein, et tant d'autres dictateurs dont la déposition à fait de leurs pays respectifs des ruines ?

Par Neil Clark
RT
mar., 02 août 2016 08:03 UTC


Traduction c.l. pour Les Grosses Orchades


La disculpation, par le TPIY, de feu Slobodan Milosevic, ancien président de la Yougoslavie, pour les crimes de guerre commis en Bosnie qui lui étaient reprochés, prouve une fois de plus qu'il faut prendre les accusations de l'OTAN à l'encontre de ses « ennemis officiels » non pas avec « un grain de sel », mais avec un plein camion.

Depuis une bonne vingtaine d'années, les commentateurs néo-cons et les grosses légumes de l'« interventionnisme libéral » n'ont cessé de nous ressasser à toutes les occasions possibles, que Milosevic (dirigeant démocratiquement élu à la présidence d'un pays qui comptait 20 formations politiques fonctionnant librement) était un vil dictateur génocidaire, responsable de TOUS les morts des Balkans dans les années 1990. Répétez après moi, d'une voix de robot et en faisant des gestes de robot avec les bras : « agression génocidaire de Milosevic », « agression génocidaire de Milosevic »...

Mais la fable officielle, tout comme celle qu'on nous a vendue en 2003 sur les Armes de Destruction Massive de l'Irak capables de nous atteindre en 45 minutes, était une pure invention chargée de justifier une opération de changement de régime forcé que souhaitaient depuis longtemps les factions dominantes occidentales.

La conclusion du TPIY qu'une des personnalités les plus démonisées des temps modernes était innocente des crimes atroces dont elle avait été accusée aurait dû faire la une et les gros titres de tous les médias dans le monde. Il n'en a rien été. Le TPIY lui-même a bien pris soin d'enfouir la nouvelle aussi profondément que possible dans son verdict de 2.590 pages du procès du leader serbe bosniaque Radovan Karadzic, condamné en mars dernier pour génocide (à Srébrénica), crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Pas la moindre annonce officielle ni la plus infime conférence de presse concernant la disculpation de Milosevic. Sans le journaliste et chercheur Andy Wilcoxon qui l'a déterrée pour nous, on n'en aurait rien su.

Ah, combien les choses étaient différentes quand le procès du prétendu « Boucher des Balkans » a débuté en février 2002 ! Là, il aurait fallu être enfermé au fond d'une garde-robe pour ne pas être au courant de ce qui se passait.

CNN assurait alors une couverture en béton de ce qui fut décrit comme « le procès le plus important depuis Nuremberg ». Bien entendu, la culpabilité de Milosevic allait de soi. « Quand la sentence tombera et qu'il disparaîtra au fond de sa cellule, personne au monde n'en entendra plus jamais parler. » déclara l'avocate US Judith Armatta, de Coalition pour une Justice Internationale, organisation qui comptait l'ex-ambassadeur US en Yougoslavie Warren Zimmerman, dans son conseil consultatif.

Quiconque osait alors mettre en doute la ligne de l'OTAN se faisait traiter d'« apologiste de Milosevic », ou pire : de « négateur de génocide », par les « Responsables du maintien de la Vérité impériale ».

Mais, malgré le blabla et le battage qui entouraient le « procès du siècle », il fut vite évident que l'accusation pataugeait dans une très profonde choucroute. Le Sunday Times a même cité un expert qui disait que « 80% des attendus de l'acte d'accusation auraient été disqualifiés par n'importe quelle cour britannique, comme ne consistant que de rumeurs ». C'était à mon avis une estimation généreuse.

Le problème, c'est qu'il s'agissait d'un procès bidon, d'un procès-spectacle où la géopolitique a pris le pas sur les preuves tangibles. Il est important de se rappeler que les charges d'origine contre Milosevic, quant à de prétendus crimes de guerre au Kosovo ont été formulées en mai 1999, au plus fort de la campagne de bombardements massifs de l'OTAN sur la Yougoslavie, et à un moment où la guerre ne se déroulait pas comme prévu par les États-Unis et leurs alliés.
[......]

Début de l'article en anglais de Wilcoxcon :
http://www.counterpunch.org/2016/08/01/ … se-ruling/

August 1, 2016
The Exoneration of Milosevic: the ICTY’s Surprise Ruling

by Andy Wilcoxson

The International Criminal Tribunal for the Former Yugoslavia (ICTY) in The Hague has determined that the late Serbian president Slobodan Milosevic was not responsible for war crimes committed during the 1992-95 Bosnian war.

In a stunning ruling, the trial chamber that convicted former Bosnian-Serb president Radovan Karadzic of war crimes and sentenced him to 40 years in prison, unanimously concluded that Slobodan Milosevic was not part of a “joint criminal enterprise” to victimize Muslims and Croats during the Bosnian war.

The March 24th Karadzic judgment states that “the Chamber is not satisfied that there was sufficient evidence presented in this case to find that Slobodan Milosevic agreed with the common plan” to permanently remove Bosnian Muslims and Bosnian Croats from Bosnian Serb claimed territory.[1]

The Karadzic trial chamber found that “the relationship between Milosevic and the Accused had deteriorated beginning in 1992; by 1994, they no longer agreed on a course of action to be taken. Furthermore, beginning as early as March 1992, there was apparent discord between the Accused and Milosevic in meetings with international representatives, during which Milosevic and other Serbian leaders openly criticised Bosnian Serb leaders of committing ‘crimes against humanity’ and ‘ethnic cleansing’ and the war for their own purposes.”[2]

The judges noted that Slobodan Milosevic and Radovan Karadzic both favored the preservation of Yugoslavia and that Milosevic was initially supportive, but that their views diverged over time. The judgment states that “from 1990 and into mid-1991, the political objective of the Accused and the Bosnian Serb leadership was to preserve Yugoslavia and to prevent the separation or independence of BiH, which would result in a separation of Bosnian Serbs from Serbia; the Chamber notes that Slobodan Milosevic endorsed this objective and spoke against the independence of BiH.”[3]

The Chamber found that “the declaration of sovereignty by the SRBiH Assembly in the absence of the Bosnian Serb delegates on 15 October 1991, escalated the situation,”[4]but that Milosevic was not on board with the establishment of Republika Srpska in response. The judgment says that “Slobodan Milosevic was attempting to take a more cautious approach”[5]

The judgment states that in intercepted communications with Radovan Karadzic, “Milosevic questioned whether it was wise to use ‘an illegitimate act in response to another illegitimate act’ and questioned the legality of forming a Bosnian Serb Assembly.”[6] The judges also found that “Slobodan Milosevic expressed his reservations about how a Bosnian Serb Assembly could exclude the Muslims who were ‘for Yugoslavia’.”[7]

The judgment notes that in meetings with Serb and Bosnian Serb officials “Slobodan Milosevic stated that ‘[a]ll members of other nations and ethnicities must be protected’ and that ‘[t]he national interest of the Serbs is not discrimination’.”[8] Also that “Milosevic further declared that crime needed to be fought decisively.”[9]

The trial chamber notes that “In private meetings, Milosevic was extremely angry at the Bosnian Serb leadership for rejecting the Vance-Owen Plan and he cursed the Accused.”[10] They also found that “Milosevic tried to reason with the Bosnian Serbs saying that he understood their concerns, but that it was most important to end the war.”[11]

The judgment states that “Milosevic also questioned whether the world would accept that the Bosnian Serbs who represented only one third of the population of BiH would get more than 50% of the territory and he encouraged a political agreement.”[12]

At a meeting of the Supreme Defense Council the judgment says that “Milosevic told the Bosnian Serb leadership that they were not entitled to have more than half the territory in BiH, stating that: ‘there is no way that more than that could belong to us! Because, we represent one third of the population. […] We are not entitled to in excess of half of the territory – you must not snatch away something that belongs to someone else! […] How can you imagine two thirds of the population being crammed into 30% of the territory, while 50% is too little for you?! Is it humane, is it fair?!’”[13]

In other meetings with Serb and Bosnian Serb officials, the judgment notes that Milosevic “declared that the war must end and that the Bosnian Serbs’ biggest mistake was to want a complete defeat of the Bosnian Muslims.”[14] Because of the rift between Milosevic and the Bosnian-Serbs, the judges note that “the FRY reduced its support for the RS and encouraged the Bosnian Serbs to accept peace proposals.”[15]

The Tribunal’s determination that Slobodan Milosevic was not part of a joint criminal enterprise, and that on the contrary he “condemned ethnic cleansing”[16] is of tremendous significance because he got blamed for all of the bloodshed in Bosnia, and harsh economic sanctions were imposed on Serbia as a result. Wrongfully accusing Milosevic ranks right up there with invading Iraq only to find that there weren’t any weapons of mass destruction after all.

Slobodan Milosevic was vilified by the entire western press corps and virtually every politician in every NATO country. They called him “the Butcher of the Balkans.” They compared him to Hitler and accused him of genocide. They demonized him and made him out to be a bloodthirsty monster, and they used that false image to justify not only economic sanctions against Serbia, but also the 1999 NATO bombing of Serbia and the Kosovo war.

Slobodan Milosevic had to spend the last five years of his life in prison defending himself and Serbia from bogus war crimes allegations over a war that they now admit he was trying to stop. The most serious charges that Milosevic faced, including the charge of genocide, were all in relation to Bosnia. Now, ten years after his death, they admit that he wasn’t guilty after all – oops.

The ICTY did nothing to publicize the fact that they had cleared Milosevic of involvement in the joint criminal enterprise. They quietly buried that finding 1,303 pages into the 2,590 page Karadzic verdict knowing full well that most people would probably never bother to read it. [......]

Hors ligne

 

#58 03-09-2016 14:45:15

de LANNOY
Membre du forum
Lieu: Fléron(Belgique)
Date d'inscription: 04-12-2006
Messages: 157

Re: Le kosovo !!!

Bien sûr,bien sûr ...
Question très provocatrice:Hitler a-t-il tué de sa main un seul Juif ou Tzigane?

Hors ligne

 

#59 05-09-2016 15:46:47

Analis
Membre du forum
Date d'inscription: 09-05-2008
Messages: 1231

Re: Le kosovo !!!

Objection qui n'est pas à sa place, car il est clairement spécifié que ce scénario où Milosevic commandait de loin était faux.

Hors ligne

 

#60 27-03-2018 02:05:57

steve1977
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 26-03-2018
Messages: 3

Re: Le kosovo !!!

zlika a écrit:

je ne sais pas si vous connaissez cette video, mais sur ce sujet je vous la conseille.

KOSOVO : la version officieuse
http://www.egaliteetreconciliation.fr/i … amp;id=177

Merci mais quels sont les livres les plus explicatifs à ce propos(guerre de Yougoslavie) svp?

Hors ligne

 

#61 28-03-2018 07:01:55

magimix
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-02-2018
Messages: 41

Re: Le kosovo !!!

steve1977 a écrit:

Merci mais quels sont les livres les plus explicatifs à ce propos(guerre de Yougoslavie) svp?

1. un allemand, Jurgen Elsasser, a publié un livre, comment de djihad est arrivé en Europe, préfacé dans sa version française par jean pierre chevènement:

il parle de son travail dans une interview avec Silvia Cattori, journaliste suisse:
http://www.voltairenet.org/article139861.html

2. Slobodan Despot, dont la maison d'édition Xenia a publié Jurgen Elsässer, a écrit sur son expérience lors de la guerre en Yougoslavie.
et des billets en lien avec l'histoire des guerres en Yougoslavie:
http://blog.despot.ch/post/deux-heros-f … -les-jours
http://blog.despot.ch/tag/serbie

3. le site internet globalization.ca ou mondialisation.ca a publié des dizaines d'articles sur la préparation de la guerre, comment les nord-américains ont fomenté la guerre contre la Yougoslavie. https://www.mondialisation.ca/indepthre … es-balkans

4. Tuer une nation. L’assassinat de la Yougoslavie, par Michael Parenti, historien nord-américain. (pas lu)
https://livre.fnac.com/a7926756/Michael … une-nation

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr