ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#321 10-10-2017 20:23:15

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

Pour ma part, je pense qu'il n'est pas possible que l'avion, rencontrant une façade à 45° puisse continuer tout droit.
La façade dont il est question, ce n'est pas simplement le remplissage dont on a parlé, mais ce sont des poteaux, des poutres et des planchers qui la tiennent. Les dimensions de l'avion sont telles que le choc entre l'avion et le bâtiment va concerner plusieurs dizaine de m². Au niveau où frappe l'avion, la façade est tenu par un plancher et c'est cet ensemble qui va résister. Le nez de l'avion n'a aucune résistance, il n'est pas fait pour percer des murs et pendant qu'il s'écrase sur le mur, il part en glissade le long du mur, donnant un violent mouvement de rotation à l'avion, le brisant entre le cockpit et les ailes, et l'incitant à s'emplâtrer par son coté droit. Une quantité non négligeable de l'avion ne pénètrera pas dans le bâtiment mais finira sa route en suivant la façade. A la limite les moteurs, les roues, mais le reste non. Du moins c'est mon avis. L'animation qu'on nous propose est une mascarade qui ne représente pas la réalité.

C'est très prudent de commencer ce déroulé supposé du crash par "je pense" car je pense de mon côté qu'il faut grandement se méfier de son imagination basée sur de la mécanique quotidienne.
Un crash d'avion de quelques dizaines de tonnes et à la vitesse de plusieurs centaines de km/h n'est pas du domaine du quotidien (et donc de sa logique) quant à ses effets. La physique des chocs violents est un domaine spécifique et vouloir comparer ce crash à une simple cannette qu'on écrase sur un mur, comme je l'ai déjà lu, est un raisonnement bien trop erroné.
Ça n'enlève rien au fait qu'une simulation dans laquelle les moteurs disparaissent rapidement est une belle arnaque !

Hors ligne

 

#322 10-10-2017 20:58:57

SebastienM
Membre du forum
Date d'inscription: 27-06-2008
Messages: 115

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

@ Larez

Ne serait-il pas pertinent d'évaluer chaque élément en terme de probabilités? Je n'ai pas la moindre idée de la façon de procéder mais cela permettrait de mettre à plat chaque hypothèse, et ainsi de créer un "faisceau de preuves" comme l'a écrit OB qui tendrait dans un sens ou dans l'autre.
Exemple:
probabilités que l'avion pénètre dans le Pentagone? x %
probabilités que l'avion se disloque/ s'évapore au moment de l'impact? x %
probabilités que l'avion explose AVANT de pénétrer dans le Pentagone? x %
probabilités que l'avion explose APRES avoir pénétrer dans le Pentagone? x %
probabilité de retrouver des pièces de l'avion? ...
probabilité de retrouver des restes humains? ...
probabilité que l'angle d'impact produise la trajectoire considérée? ...
Vous voyez où je veux en venir? L'évaluation de la possibilité/crédibilité que telle action se produise réduit le biais présupposé qu'on s'en fait. Car O.B. emploie très souvent ce terme dans ses "démonstrations" (probablement). Comme il sait qu'il ne peut rien affirmer dans l'absolu, il a recours à cette méthode qui a l'avantage de présenter sa version comme suffisamment crédible pour la considérer comme 100% fiable. Ce qui est un glissement malhonnête.

Hors ligne

 

#323 10-10-2017 20:59:22

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

D'accord, mon exemple était peut-être mal choisi ou mal explicité, je voulais simplement faire la comparaison avec la faible résistance, parce que pas du tout prévue pour ça, de la partie avant de l'avion qui n'est qu'une peau travaillante en tôle d'alu, avec des renforts, principalement périphériques pour lutter contre les différences de pression intérieur/extérieur en altitude.
Un exemple récent de ce manque de résistance au choc, outre le Pentagone, pourrait-être le A 320 que le teuton un peu fondu  a précipité contre la paroi rocheuse dans les Alpes de Haute-Provence.

Hors ligne

 

#324 10-10-2017 21:17:39

SebastienM
Membre du forum
Date d'inscription: 27-06-2008
Messages: 115

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Et un conspirationniste de plus à ajouter dans la liste: Dimitri Orlov, qui reprend la citation d'un éditorialiste (je crois) à son compte:
"...Mais c’est encore pire que cela ; non seulement nous manquons d’une stratégie gagnante, mais nous appartenons aussi à une équipe perdante qui ne sait pas comment jouer et aime être le dindon de la farce. Comme Ron Unz, l’éditeur de unz.com, l’a récemment déclaré : « J’ai parfois plaisanté avec des gens sur le fait que si la propriété et le contrôle de nos stations de télévision et d’autres grands médias changeaient soudainement de main, le nouveau régime d’information ne nécessiterait que quelques semaines d’efforts concertés pour inverser totalement toutes nos ‘théories du complot’ les plus célèbres dans l’esprit du crédule public américain. La notion selon laquelle dix-neuf Arabes armés de cutters ont détourné plusieurs avions de ligne, évitant facilement nos défenses aériennes du NORAD et réduisant de nombreux bâtiments historiques en décombres serait bientôt ridiculisé universellement comme la théorie du complot la plus absurde jamais imaginée par des bandes dessinées écrites pour des esprits malades, dépassant facilement la théorie absurde de ‘l’homme solitaire’ pour l’assassinat de JFK. »
http://lesakerfrancophone.fr/par-leurs-fruits

Quand O.B. utilise la technique de l'effet de masse que j'ai dénoncé auparavant pour décrédibiliser la "minorité" de chercheurs, pilotes, scientifiques qui contestent la VO, je me dis que c'est lui qui devrait se sentir bien seul au milieu des propagandistes officiels. Car dans les domaines qu'il prétend traiter, il passe pour ce qui peut-être considéré aujourd'hui en France comme tellement contestataire qu'on devient un membre "dissident" de la société à laquelle on appartient. Ce "club" dont lui-même ne peut qu' être membre de part la création et l'existence de son blog, se retrouve ainsi face à l'immense majorité des "rebelles" honnis des médias et discrédités pour ne pas CROIRE et faire allégeance à la VO du 11 septembre.
O.B. se retrouve ainsi le cul entre deux tours, position pour le moins inconfortable. Je sais parfaitement ce qu'il me répondrait, à savoir que cette position non-conformiste démontre justement son indépendance et son honnêteté vis-à-vis d'un camp ou de l'autre, ce à quoi je répliquerais: "Ben non, ça démontre juste que tu cherches à assoir deux positions simultanées impossibles à réconcilier, surtout quand une des deux positions réfute obstinément non seulement l'avis, mais l'existence-même de l'autre camp. O.B. navigue donc dans un non-univers impossible à tenir ou à défendre, à moins d'effacer des pans entiers de la réalité de l'univers dans lequel on évolue, ce que fait sans vergogne OB.

Hors ligne

 

#325 10-10-2017 21:37:12

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

SebastienM a écrit:

@ Larez

Ne serait-il pas pertinent d'évaluer chaque élément en terme de probabilités? Je n'ai pas la moindre idée de la façon de procéder mais cela permettrait de mettre à plat chaque hypothèse, et ainsi de créer un "faisceau de preuves" comme l'a écrit OB qui tendrait dans un sens ou dans l'autre.
Exemple:
probabilités que l'avion pénètre dans le Pentagone? x %
probabilités que l'avion se disloque/ s'évapore au moment de l'impact? x %
probabilités que l'avion explose AVANT de pénétrer dans le Pentagone? x %
probabilités que l'avion explose APRES avoir pénétrer dans le Pentagone? x %
probabilité de retrouver des pièces de l'avion? ...
probabilité de retrouver des restes humains? ...
probabilité que l'angle d'impact produise la trajectoire considérée? ...
Vous voyez où je veux en venir? L'évaluation de la possibilité/crédibilité que telle action se produise réduit le biais présupposé qu'on s'en fait. Car O.B. emploie très souvent ce terme dans ses "démonstrations" (probablement). Comme il sait qu'il ne peut rien affirmer dans l'absolu, il a recours à cette méthode qui a l'avantage de présenter sa version comme suffisamment crédible pour la considérer comme 100% fiable. Ce qui est un glissement malhonnête.

Je ne pense que mettre de la probabilité dans l'étude d'un crash soit pertinent. Et de la probabilité basée sur quoi ?
Si on avait connaissance de x crashs similaires au niveau des conditions initiales, on pourrait sûrement en tirer certaines tendances et les confronter alors, statistiquement parlant, à l'un des crashs dont les observations résultantes seraient éloignées des autres. Ça, on n'a pas.
Reste la reproduction d'un tel crash (on n'a pas non plus) ou la simulation. La simulation, on en a une mais c'est du n'importe quoi.
Voilà où on en est.

Hors ligne

 

#326 10-10-2017 22:03:00

SebastienM
Membre du forum
Date d'inscription: 27-06-2008
Messages: 115

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

D'accord, mon exemple était peut-être mal choisi ou mal explicité, je voulais simplement faire la comparaison avec la faible résistance, parce que pas du tout prévue pour ça, de la partie avant de l'avion qui n'est qu'une peau travaillante en tôle d'alu, avec des renforts, principalement périphériques pour lutter contre les différences de pression intérieur/extérieur en altitude.
Un exemple récent de ce manque de résistance au choc, outre le Pentagone, pourrait-être le A 320 que le teuton un peu fondu  a précipité contre la paroi rocheuse dans les Alpes de Haute-Provence.

Les comparaisons sont toujours délicates à mener comme tu l'as dis précédemment. Il y a aussi récemment cet avion qui a perdu une partie de la coque de ses moteurs en plein vol, mais la cause n'est pas encore connue il me semble. On peut aussi utiliser la logique et l'évidence du concret, ce que je pratique souvent. Un avion est conçu pour avoir la moindre résistance possible à tout, y compris et surtout à l'air!
S'écraser contre une façade, quelle qu'elle soit ne peut par conséquent que pulvériser l'avion en question. Autant je veux bien *croire* que les Boeing soient entrés dans le WTC comme dans du beurre (le WTC n'était pas non plus conçu pour résister à de tels chocs!), autant contre le Pentagone, c'est difficile à croire a priori. Et encore moins en regardant la façade après l'impact. Ce que OB fait semblant de ne pas voir, c'est qu'on ne voit d'avion NI à l'extérieur, NI à l'intérieur, ce qui pour tout esprit normalement constitué ne peut qu'être perturbant. Il ose quand même avancer l'argument d'une vague forme rappelant un avion sur la façade comme argument irréfutable. Osé quand même, et tellement scientifique... Pourquoi pas des nuages en forme d'avions qui auraient été cachés derrière pour fondre sur l'Amérique par surprise? Il a du trop regarder de dessins animés de Tex Avery où les personnes et les objets traversent les murs en laissant leur silhouette bien en évidence.
L'évidence, c'est qu'on aurait dû retrouver la partie avant de l'avion éventuellement encastré dans le bâtiment et l'arrière soit quasiment intact, soit éclaté en très gros morceaux tout près de l'impact. C'est une vision et version on ne peut plus raisonnable en prenant en compte l'expérience et le vécu de tout un chacun. Thierry Meyssan a bien raison sur ce point. A moins de s'être réduit ou désassemblé au moment de l'impact et de réapparaitre entier une fois le mur franchi, on voit mal comment ce crash aurait pu se produire tel qu'on nous l'a raconté.
L'approche en rase-motte semble avoir pas mal contrarié notre valeureux actuaire aussi. Je suis tombé sur une vidéo youtube d'un meeting aérien où un avion de ligne (un A380 ou A310 je crois) effectue quasiment la même manoeuvre que le vol AA77et passe en rase-motte au dessus du public. Très impressionnant, mais Ella comparaison s'arrête là: l'avion ne plane pas à 60cm au-dessus du sol mais à plusieurs mètres, dans un espace parfaitement plat et dégagé, pour un spectacle prévu et sans doute répété par un professionnel. La vitesse est une vitesse de décollage et d'atterrissage classique. Faut-il rappeler que même dans les meilleures conditions possibles, les accidents ne sont pas rares? Et les victimes toujours des professionnels "chevronnés" comme il est d'usage de s'exprimer? C'est valable dans tous les métiers d'ailleurs: alpinistes, marins... Malgré toutes les salades racontées et "l'expérience" de Hanjour, sa probabilité de réussite était extrêmement faible. Mais Berruyer est malin. Il appuie sur la performance pour évacuer l'aspect psychologique du pirate. Car pour réussir un coup pareil en sachant qu'on va y rester (l'esprit pouvant laisser croire à un espoir fou de survie afin de réduire l'anxiété), il faut tout de même un sang-froid absolument extraordinaire, une conscience aigüe de ce qu'on s'apprête à faire, la capacité de gérer toute situation potentiellement déstabilisante, passer totalement inaperçu devant des personnels hyper-habitués à détecter les comportement suspects (argument à la Berruyer: y'avait un match de foot retransmis à la radio ce matin là, c'est prouvé, donc personne ne les regardait, c'est évident).

Hors ligne

 

#327 10-10-2017 23:08:34

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

SebastienM a écrit:

(...)qu'on ne voit d'avion NI à l'extérieur, NI à l'intérieur

Je ne m'attends pas à voir un avion à l'intérieur ou à l'extérieur après un tel crash. C'est plutôt en voir un qui m'épaterait !
Surtout que tu écris juste avant :

S'écraser contre une façade, quelle qu'elle soit ne peut par conséquent que pulvériser l'avion en question

L'évidence, c'est qu'on aurait dû retrouver la partie avant de l'avion éventuellement encastré dans le bâtiment et l'arrière soit quasiment intact, soit éclaté en très gros morceaux tout près de l'impact. C'est une vision et version on ne peut plus raisonnable en prenant en compte l'expérience et le vécu de tout un chacun.

N'ayant pas "l'expérience et le vécu de tout un chacun" en matière de crashs d'avions sur façades, je me garderais bien de m'associer à ces évidences-là.
En règle générale, il faut se méfier grandement des "évidences", qu'elles proviennent d'OB, d'ici ou d'ailleurs. En aucun cas, à ma connaissance, une "évidence" est une démonstration.

Hors ligne

 

#328 10-10-2017 23:56:22

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Mon bon Larez, je te rejoins tout à fait sur cette remarque. Sébastien, ton analyse pêche sur plusieurs points que tu considères comme acquis ou devant l'être.
Comment veux-tu que l'avion soit encore entier après avoir traverser la façade ?

Il ne s'agit pas de croire à priori, ce n'est pas la Bible mais de ne laisser dans l'ombre, sinon aucun, tout au moins le minimum de paramètres. Pour ton évidence de l'encastrement de l'avant de l'avion (ce qui te fais déjà 2 hypothèses différentes), rebelote, regardes simplement un crash test auto, maintenant obligatoire.
La vitesse n'est que de 50 km/h, le poids ne dépasse que rarement les 2 tonnes et l'avant est conçu et fabriqué pour se déformer. Tu en as vu beaucoup encastrés dans le mur final ? On en a parlé page précédente, la partie avant de l'avion, jusque cette fameuse zone très renforcée, va s'écraser à la façon des compressions de César (le sculpteur), c'est cette compression qu'on aurait sans doute du retrouvé dans le Pentagone... si plusieurs centaines de tonnes de gravats ne s'étaient pas très opportunément écroulé dessus à la suite d'un écroulement tellement détaché de l'action initiale qu'il n'est pas interdit de penser à une explosion supplémentaire.
Pour l'état d'un avion impactant à cette vitesse, les rares photos du crash du A 320 du côté de Bercelonnette est important pour tous ceux qui ergotent sur le nombre et la taille des débris... et pour les autres.
Les esprits sont perturbés par ce que nous connaissons le mieux, les crashs au sol sans toucher aucun bâtiment et tentent des rapprochements impossibles, la preuve !

Hors ligne

 

#329 11-10-2017 11:05:44

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

...
Un crash d'avion de quelques dizaines de tonnes et à la vitesse de plusieurs centaines de km/h n'est pas du domaine du quotidien (et donc de sa logique) quant à ses effets. La physique des chocs violents est un domaine spécifique et vouloir comparer ce crash à une simple cannette qu'on écrase sur un mur, comme je l'ai déjà lu, est un raisonnement bien trop erroné.
Ça n'enlève rien au fait qu'une simulation dans laquelle les moteurs disparaissent rapidement est une belle arnaque !

Ce n'est pas mon avis. Plus lourd, plus vite, plus grand, oui, mais rien d'extraordinaire. Les lois de la physique sont les mêmes, nous sommes toujours dans le même espace temps. On peut donc tout à fait raisonner à partir de ce que l'on connait, ça ne veut pas dire qu'on aura raison, pas plus qu'on a tort.
En ce qui concerne l'animation, il y a pas à se poser de trop de question : le fait qu'elle soit si manifestement fausse, alors qu'on la présente comme preuve de ce qui c'est passé dans le pentagone, signe de façon nette que l'ensemble est une mascarade. Pourquoi mentir si la vérité ne pose pas de problème.
Après qu'il y ai un avion ou pas dans le pentagone est de mon point de vue tout à fait accessoire : des tours en acier ne peuvent pas s'effondrer sur elles-mêmes, jamais. La aussi ce sont les grandes lois de la physique qui nous permettent de le dire. Il faut obligatoirement en conclure que tout cela est mensonge.

Hors ligne

 

#330 11-10-2017 11:20:11

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

Pas mal vu garçon !
C'est très formateur, tu sais maintenant que OB ne raconte que des cracks et les racontent mal de plus. Pour info, dans les archives de ce forum, dans le Pentagone, je sais qu'il existe un dessin de la coupe de cette façade beaucoup plus intelligent que les approximations évoquées auparavant. Mon post 306 reprend cette description.

Tu as l'air un peu formé sur le plan technique, alors je te laisse réfléchir, mais stp, pas de la façon classique j'ai des oreilles, un âne à des oreilles, je suis un âne.
Oui, l'avion va sans doute s'écraser sur la façade jusqu'à la zone de haute résistance que constitue le caisson où s'accrochent les ailes, les trains principaux et qui contient le réservoir de carburant principal. Le meilleur parallèle pour le manque de résistance de cette première partie serait la boite en alu de bière ou de soda, selon tes goûts qu'on écrase d'un coup de talon léger.
Oui l'animation est daubée, alors quelles sont les solutions possibles expliquant ce fait avéré, l'avion a pénétré dans le bâtiment (of course, quand je dis ça je ne prétends pas qu'il était entier à ce moment) ?
A vous les studios cool

Salut, tu dis que c'est un fait avéré qu'un avion a pénétré dans le pentagone, mais je n'en vois pas de preuve.
Bon, je ne connais pas tout le dossier, mais les éléments ne sont pas pour moi concluant.

Hors ligne

 

#331 11-10-2017 11:38:28

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

Les lois de la physique sont les mêmes, nous sommes toujours dans le même espace temps

Là encore, il faut se méfier de ce qui pourrait nous sembler évident par rapport à notre vécu.
En cas de chocs violents les propriétés mécaniques des matériaux sont grandement affectées tant au niveau de leur résistance intrinsèque et de leur rigidité que de leur structure interne.
Les matériaux soumis à un haut niveau de contraintes lors d'un choc se comportent très différemment par rapport aux chargements usuels considérés comme quasi statiques.
Ce n'est pas pour rien qu'il y a des spécialistes sur le sujet.
En l'état, la simulation est le seul moyen permettant de concevoir ce qui a pu se produire. Mais ça nécessite une modélisation complexe... et honnête.

(...)des tours en acier ne peuvent pas s'effondrer sur elles-mêmes, jamais.

C'est arrivé 3 fois donc c'est possible. Après la bonne question, c'est comment cela a pu se produire.
Dans la mesure ou les études du NIST sont partiales et partielles, on est en droit de pouvoir considérer d'autres hypothèses, ce que font des spécialistes.

Hors ligne

 

#332 11-10-2017 13:05:51

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

philouie a écrit:

(...)des tours en acier ne peuvent pas s'effondrer sur elles-mêmes, jamais.

C'est arrivé 3 fois donc c'est possible.

Non.Ce n'est pas vrai. Un effondrement sur soi-même, ce n'est physiquement pas possible. C'est donc autre chose. Appelez ça une démolition si vous voulez, mais l'effondrement sur soi-même, c'est à dire en suivant seulement les lois de la gravité, non. ça ne s'est jamais produit et ça ne se produira jamais.

Dernière modification par philouie (11-10-2017 13:16:00)

Hors ligne

 

#333 11-10-2017 13:15:37

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

@philouie
As-tu bien lu l'intégralité de ma réponse ?
Les 3 tours se sont effondrées sur elles-mêmes. C'est un constat que personne ne peut nier.
Reste juste à savoir comment ! Et c'est là que les avis divergent.

Hors ligne

 

#334 11-10-2017 13:23:37

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

@philouie
As-tu bien lu l'intégralité de ma réponse ?
Les 3 tours se sont effondrées sur elles-mêmes. C'est un constat que personne ne peut nier.
Reste juste à savoir comment ! Et c'est là que les avis divergent.

ça ressemble à un effondrement, peut-être, en apparence seulement, mais ça ne peut pas en être un. Dire que les tours se sont effondrées sur elle-même suggère qu'une telle chose est possible, hors elle ne l'est pas.

Hors ligne

 

#335 11-10-2017 13:40:00

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Nous ne sommes pas d'accord sur le vocabulaire !
Les tours se sont effondrées sur elles-mêmes, donc c'est possible ! C'est même ce que l'on fait régulièrement pour démolir d'autres tours.
Il ne s'agit pas de prétendre le contraire.
Ce n'est pas à ce niveau-là que se situe la polémique !

Hors ligne

 

#336 11-10-2017 14:18:46

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Non Philouie, qu'un avion ait ou non impacter le Pentagone n'est pas innocent ! Outre qu'il laisse la porte ouverte aux théories incapables de traiter la globalité du problème, aboutissant, même pour toi, à un gros doute que tu exprimes, ce qui est ton droit le plus absolu.

Maintenant, il faut aller au bout de ton raisonnement, on a peut-être raté quelque chose. Tu as les plus grands doutes sur l'avion, OK, 3 des 5 anneaux du Pentagone furent quand même touchés dont le premier éventré et partiellement mis à terre, OK ? alors si ce n'est pas un avion, selon toi, c'est quoi, comment et pourquoi ?
A te lire smile

Quant à ton échange avec Larez, je te conseille de bien relire ces posts, en plus il te donne les pistes pour mieux comprendre ses messages ! Oui les tours se sont écroulées sur elles-mêmes, ce ne sont pas les vidéos qui manquent, mais dans l'écroulement industriellement programmé d'autres tours, c'est la même chose qui se passe, l'allusion est-elle assez claire ? dans le cas contraire, tu vas me décevoir ! lollol

Hors ligne

 

#337 11-10-2017 15:18:10

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

Non Philouie, qu'un avion ait ou non impacter le Pentagone n'est pas innocent ! Outre qu'il laisse la porte ouverte aux théories incapables de traiter la globalité du problème, aboutissant, même pour toi, à un gros doute que tu exprimes, ce qui est ton droit le plus absolu.

Maintenant, il faut aller au bout de ton raisonnement, on a peut-être raté quelque chose. Tu as les plus grands doutes sur l'avion, OK, 3 des 5 anneaux du Pentagone furent quand même touchés dont le premier éventré et partiellement mis à terre, OK ? alors si ce n'est pas un avion, selon toi, c'est quoi, comment et pourquoi ?
A te lire smile

Ce qu'on voit c'est d'abord que c'est une mise en scène. Après jusqu'où ont-ils été obligé d'aller pour rendre crédible la mise en scène, je sais pas. Au pentagone, ils sont chez eux, ils font ce qu'ils veulent. Des amis à Hollywood, ils en ont, ce ne serait pas la première fois.
Alors ont-ils utilisé un missile, un drône, un avion plus petit, que sais-je, ou même rien du tout, j'en ai pas la moindre idée.

Hors ligne

 

#338 11-10-2017 15:30:51

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

Nous ne sommes pas d'accord sur le vocabulaire !
Les tours se sont effondrées sur elles-mêmes, donc c'est possible ! C'est même ce que l'on fait régulièrement pour démolir d'autres tours.
Il ne s'agit pas de prétendre le contraire.
Ce n'est pas à ce niveau-là que se situe la polémique !

Je sais que je pinaille, mais je pense que le sens des mots est important.
Vous dites que c'est même ce que l'on fait régulièrement pour démolir d'autres tours. Mais là aussi c'est une erreur de jugement. Jamais vous ne verrez une démolition contrôlée qui ressemble de près ou de loin à la destruction des WTC. Jamais.
Jamais un démolisseur utiliserait une technique de démolition contrôlée pour détruire  les WTC : jamais.
Il y a bien une raison à cela, c'est qu'un effondrement, ça n'est pas possible, ce n'est pas du béton, comme dans les démolitions contrôlées, c'est de la ferraille et ça, ça ne s'effondre pas. ça plie, ça tord, ça vacille, ça bascule, tout ce que vous voulez mais s'effondrer sur soi-même, non. Ici  la destruction se fait du haut vers le bas, dans l'effondrement ou la démolition controlée, la destruction se fait de bas vers le haut. Ce sont des choses différentes.

Hors ligne

 

#339 11-10-2017 15:49:22

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 512

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

Je sais que je pinaille, mais je pense que le sens des mots est important.
Vous dites que c'est même ce que l'on fait régulièrement pour démolir d'autres tours. Mais là aussi c'est une erreur de jugement. Jamais vous ne verrez une démolition contrôlée qui ressemble de près ou de loin à la destruction des WTC. Jamais.
Jamais un démolisseur utiliserait une technique de démolition contrôlée pour détruire  les WTC : jamais.
Il y a bien une raison à cela, c'est qu'un effondrement, ça n'est pas possible, ce n'est pas du béton, comme dans les démolitions contrôlées, c'est de la ferraille et ça, ça ne s'effondre pas. ça plie, ça tord, ça vacille, ça bascule, tout ce que vous voulez mais s'effondrer sur soi-même, non. Ici  la destruction se fait du haut vers le bas, dans l'effondrement ou la démolition controlée, la destruction se fait de bas vers le haut. Ce sont des choses différentes.

Personne ici ne pense qu'il s'agit d'une démolition contrôlée classique. Parce qu'il s'agit justement d'un immeuble à structure d'acier et que l'effondrement doit sembler se faire de haut en bas pour ne pas paraitre trop suspect.

Hors ligne

 

#340 11-10-2017 16:24:23

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

le sens des mots est important

Nous sommes bien d'accord.

Jamais un démolisseur utiliserait une technique de démolition contrôlée pour détruire  les WTC : jamais

Quoi alors ? Je suis curieux de le savoir !

(...) la démolition controlée, la destruction se fait de bas vers le haut

Hé non, pas toujours justement !
Les effondrements des tours sont là, indiscutables. Ce n'est pas envisageable de dire que les effondrements sont impossibles. Et ce bête constat ne sous-entend rien d'autre. Là n'est pas la polémique comme dit précédemment.
La polémique, c'est entre :
- ils sont naturels sans intervention autres que les avions et/ou les incendies, ce qu'affirme le NIST et ce que relaie complaisamment OB les yeux fermés (et les commentaires aussi).
- ils ne le sont pas, ce que défendent notamment les près de 3000 membres de AE911Truth en pointant du doigt la non-science du NIST. Et donc dans ce cas, cela implique que les effondrements observés ne sont pas aussi naturels que le prétend la VO avec tout ce que cela sous-entend.
Mais là je n'apprends strictement rien à personne.

Hors ligne

 

#341 11-10-2017 17:02:16

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

philouie a écrit:

le sens des mots est important

Nous sommes bien d'accord.

Jamais un démolisseur utiliserait une technique de démolition contrôlée pour détruire  les WTC : jamais

Quoi alors ? Je suis curieux de le savoir !

(...) la démolition controlée, la destruction se fait de bas vers le haut

Hé non, pas toujours justement !
Les effondrements des tours sont là, indiscutables. Ce n'est pas envisageable de dire que les effondrements sont impossibles. Et ce bête constat ne sous-entend rien d'autre. Là n'est pas la polémique comme dit précédemment.
La polémique, c'est entre :
- ils sont naturels sans intervention autres que les avions et/ou les incendies, ce qu'affirme le NIST et ce que relaie complaisamment OB les yeux fermés (et les commentaires aussi).
- ils ne le sont pas, ce que défendent notamment les près de 3000 membres de AE911Truth en pointant du doigt la non-science du NIST. Et donc dans ce cas, cela implique que les effondrements observés ne sont pas aussi naturels que le prétend la VO avec tout ce que cela sous-entend.
Mais là je n'apprends strictement rien à personne.

D'accord,
Mais, le problème, c'est lorsque Béru nous dit, oui ,c'est comme une démolition contrôlée, sauf que c'est les avions et le feu qui remplacent les explosifs, et nous alors, on se remémore ces images de tours détruites en démolition contrôlée et on se dit, oui, ça y ressemble, crack, les étages qui se cassent les uns à la suite des autres et plaf tout est par terre. ET le gars, il se dit, à ben ouais alors, comme dans une démolition contrôlée, c'est donc possible que crack, plaf, tout par terre.. Sauf que ça n'a rien à voir avec une démolition contrôlée et l'illusion que ça y ressemble nous éloigne de ce que c'est. Si des démolisseurs devaient s'attaquer à ce genre de tour, ils commenceraient par le haut en la découpant par paquets manutentionnables à la grue. C'est ce qui s'est passé ici, mais le découpage a eu lieu par pulvérisation.
Pulvérisation, c'est le mot qui conviendrait le mieux pour désigner la destruction des WTC, davantage qu'effondrement ou démolition contrôlée, mots qui ne peuvent rendre compte d'aucune réalité dans cette situation.
ça ferait au moins disparaître l'idée que le NIST ait pu émettre quelque chose de sérieux à ce sujet.

Dernière modification par philouie (11-10-2017 17:12:46)

Hors ligne

 

#342 11-10-2017 17:33:06

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6535

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

Sauf que ça n'a rien à voir avec une démolition contrôlée et l'illusion que ça y ressemble nous éloigne de ce que c'est.

J'ai vraiment du mal à suivre le raisonnement.
C'est quoi alors si ce n'est pas une démolition contrôlée ? Et je prends ici "démolition contrôlée" au sens littéral : une démolition qui a été voulue et dont on a forcément eu le contrôle quitte à ne pas procéder comme on voudrait que ça le soit.
Et encore je trouve le "comme on voudrait que ça le soit" très discutable.
Quelqu'un ici a l'expérience de démolitions contrôlées sur d'autres tours à structure d'acier de plus de 400 m de haut ? Donc dans ce cas, je ne sais pas sur quoi s'appuie le "ça n'a rien à voir avec une démolition contrôlée".

Hors ligne

 

#343 11-10-2017 18:24:12

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Larez a écrit:

philouie a écrit:

Sauf que ça n'a rien à voir avec une démolition contrôlée et l'illusion que ça y ressemble nous éloigne de ce que c'est.

J'ai vraiment du mal à suivre le raisonnement.
C'est quoi alors si ce n'est pas une démolition contrôlée ? Et je prends ici "démolition contrôlée" au sens littéral : une démolition qui a été voulue et dont on a forcément eu le contrôle quitte à ne pas procéder comme on voudrait que ça le soit.
Et encore je trouve le "comme on voudrait que ça le soit" très discutable.
Quelqu'un ici a l'expérience de démolitions contrôlées sur d'autres tours à structure d'acier de plus de 400 m de haut ? Donc dans ce cas, je ne sais pas sur quoi s'appuie le "ça n'a rien à voir avec une démolition contrôlée".

Parce que lorsqu'on parle de démolition contrôlée, on parle de construction en béton, qui ont un certain comportement dont on profite pour obtenir la destruction, ici, on a affaire à des structures métalliques qui n'ont pas du tout le même comportement que les structures en béton et qui ne peuvent être détruites en utilisant les mêmes méthodes, en particulier pour les objets en hauteur.  L'acier est souple, il se tort, le comportement de l'ouvrage est imprévisible, il ne va pas y avoir d'effet de percussion parce que l'acier se plie d'abord, le truc va partir dans n'importe quelle direction. Si  par exemple vous pratiquez la technique de vérinage sur une tour en acier, les étages du dessus ne vont pas détruire les étages du dessous, peut-être un, non, les étages du dessus vont basculer dans le vide d'un côté ou de l'autre. C'est trompeur de faire croire que l'on parle de la même chose alors qu'il n'en est rien. Après, c'est vrai que je joue sur les mots, mais je pense qu'ici les mots nous piègent en nous incitant à penser une chose alors que  c'est autre chose.

Par ailleurs vous remarquerez que dans une démolition contrôlée, l'objectif est de faire un tas sur l'emprise de l'immeuble. Là ils en ont foutu partout. Le truc éparpillé façon puzzle à tous les coins de New York, comme il a dit raoul, je dynamite, je disperse, je ventile.
Dans le mot effondrement, il y l'idée que ça tombe à la verticale, pas que ça fasse de grandes gerbes comme au feu d'artifice.
Déjà ici, il faudrait un double effondrement, celui des façades d'un côté, du noyau de l'autre, et en même temps en plus.
Non les WTC ne sont pas effondrées, elles ont été déchiquetées par le menu.

Hors ligne

 

#344 11-10-2017 20:26:43

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Nan Philouie, pas d'accord.
Pour être aller sur place, je peux te garantir que le travail fut réalisé par des forts en thème. Il n'y a pas la moindre éclaboussure ou presque au-delà de l'emprise du WTC en global. Seul un immeuble du World Financial Center, de l'autre côté de la rue ( West street) en direction de Hudson River reçu un débris de plusieurs tonnes difficilement explicable par une simple chute. Plusieurs tonnes a 100 mètres = explosifs.
La grande serre voisine y laissa toutes ses vitres par effet de souffle.

Pour le reste, les immeubles autour sont entiers, seule la Deutch Bank, sur Liberty street je crois, s'est prit l'effet de souffle en pleine tronche pulvérisant la façade en verre et tordant des IPN de 300 mini juste derrière à certains niveaux. Par contre le Verizon building, voisin direct de la n°7 avait l'air intact de l'extérieur, à part les vitres of course. Idem, sur Church street, seules les vitres ont reçu, un immeuble comme 21th Century est intact.

Tu as raison sur l'importance des mots dans ce genre de discussion, mais effondrées ou déchiquetées (ce à quoi font penser les explosions par étage) elles sont bien tombé verticalement, sinon le nombre de victimes aurait été multiplié de façon dramatique?

Hors ligne

 

#345 11-10-2017 20:58:12

Loxosceles
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 56

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Hors ligne

 

#346 11-10-2017 21:38:46

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 550

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

philouie a écrit:

Pulvérisation, c'est le mot qui conviendrait le mieux pour désigner la destruction des WTC, davantage qu'effondrement ou démolition contrôlée, mots qui ne peuvent rendre compte d'aucune réalité dans cette situation.

« Les WTC » sont les Tours jumelles peut-on imaginer. Pour le WTC 7, quel est votre point de vue ?

Pulvérisation du béton certainement, pas de l'acier apparemment. La structure paraît s'être brisée – ou avoir été brisée – pour une bonne part et avoir chuté, plus ou moins verticalement.

Dernière modification par Noisse (11-10-2017 21:39:53)

Hors ligne

 

#347 11-10-2017 22:27:49

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Mon cher Noisse, on revient à l'importance des mots évoquée avec Philouie (et répondre à Loxosceles en même temps).
Les tours jumelles font partie du WTC, mais ne sont pas le WTC, dans la discussion courante les choses ont ainsi été réduites à leur profit. Le WTC, comme le WFC de l'autre côté de la rue sont des ensembles immobiliers contenant l'ensemble des immeubles situés dans ce même périmètre, soit aussi les 3, 4, 5, 6, la 7 y étant rattachée alors qu'elle déborde de cette zone.
C'est d'ailleurs incompréhensible alors que sa voisine, la Verizon en est exclue.

Pour en revenir au-delà de ce point secondaire, sur ta remarque, oui, toutes les photos prouvent qu'effectivement l'acier ne s'est pas pulvérisé, ce qui semble quasi impossible au vu des échantillonnages et la casse volontaire semble la solution la plus probable.

Hors ligne

 

#348 12-10-2017 10:56:57

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Noisse a écrit:

philouie a écrit:

Pulvérisation, c'est le mot qui conviendrait le mieux pour désigner la destruction des WTC, davantage qu'effondrement ou démolition contrôlée, mots qui ne peuvent rendre compte d'aucune réalité dans cette situation.

« Les WTC » sont les Tours jumelles peut-on imaginer. Pour le WTC 7, quel est votre point de vue ?

Pulvérisation du béton certainement, pas de l'acier apparemment. La structure paraît s'être brisée – ou avoir été brisée – pour une bonne part et avoir chuté, plus ou moins verticalement.

Apparemment, d'après l'excellent reportage de béru, ce sont les boulons qui ont été cisaillés. Cela indique un effort tranchant horizontal, alors que l'effondrement entraine un effort vertical.
Pour WTC7, il y a d'abord une première évidence : je vois pas comment des incendies pourrait détruire l'immeuble de façon homogène, on est donc là face à ce qui s'apparente une démolition controlée, techniquement beaucoup plus difficile a réalisé sur un immeuble en acier. A mon avis, donc.

Hors ligne

 

#349 12-10-2017 11:03:59

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

Nan Philouie, pas d'accord.
Pour être aller sur place, je peux te garantir que le travail fut réalisé par des forts en thème. Il n'y a pas la moindre éclaboussure ou presque au-delà de l'emprise du WTC en global. Seul un immeuble du World Financial Center, de l'autre côté de la rue ( West street) en direction de Hudson River reçu un débris de plusieurs tonnes difficilement explicable par une simple chute. Plusieurs tonnes a 100 mètres = explosifs.
La grande serre voisine y laissa toutes ses vitres par effet de souffle.

Pour le reste, les immeubles autour sont entiers, seule la Deutch Bank, sur Liberty street je crois, s'est prit l'effet de souffle en pleine tronche pulvérisant la façade en verre et tordant des IPN de 300 mini juste derrière à certains niveaux. Par contre le Verizon building, voisin direct de la n°7 avait l'air intact de l'extérieur, à part les vitres of course. Idem, sur Church street, seules les vitres ont reçu, un immeuble comme 21th Century est intact.

Tu as raison sur l'importance des mots dans ce genre de discussion, mais effondrées ou déchiquetées (ce à quoi font penser les explosions par étage) elles sont bien tombé verticalement, sinon le nombre de victimes aurait été multiplié de façon dramatique?

Elles sont tombées verticalement, oui. Ce qui est impossible par les voies naturelles.

Hors ligne

 

#350 12-10-2017 11:58:19

CCJ 147
Membre du forum
Lieu: bruxelles
Date d'inscription: 04-04-2007
Messages: 584

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Bonjour les gens, je passais par-là...

Dites, la fameuse photo ou l'on voit les rayons du soleil percer une tour quasi vide est bien avérée être un fake non?
Je me souviens d'une discussion sur les tours ou cela m'avait été démontré avec lien officiel...

Si cette photo est bien un fake (et j'en suis persuadé) je ne vois plus trop quel crédit donner à cette "série" ni sa suite, vous me répondrez (je vous entends déjà tous à l'unisson smile ) mais nous non plus ccj !!! smile smile smile

Quand-même fou qu'après 16 ans il n'y ai jamais eu un seul dossier/débat qui prenne sincèrement et impartialement en compte les arguments des sceptiques!!!
Me demande bien si dans sa série sur le "Building 7" il oserait parler du travail de Gage et du prochain modèle informatique que ses collègues(Dr. Leroy Hulsey notamment) ont mis au point et qui démonte celui du NIST...


"Quiconque oublie son passé est condamné à le revivre"

"Le Don de la Vérité Surpasse Tous les Dons" ou "Le Drone de la Vérité Surpasse tous les Drones"

Hors ligne

 

#351 12-10-2017 12:06:21

Ronny1
Modérateur
Date d'inscription: 30-04-2013
Messages: 512

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

Nan Philouie, pas d'accord.
Pour être aller sur place, je peux te garantir que le travail fut réalisé par des forts en thème. Il n'y a pas la moindre éclaboussure ou presque au-delà de l'emprise du WTC en global. Seul un immeuble du World Financial Center, de l'autre côté de la rue ( West street) en direction de Hudson River reçu un débris de plusieurs tonnes difficilement explicable par une simple chute. Plusieurs tonnes a 100 mètres = explosifs.
La grande serre voisine y laissa toutes ses vitres par effet de souffle.

Pour le reste, les immeubles autour sont entiers, seule la Deutch Bank, sur Liberty street je crois, s'est prit l'effet de souffle en pleine tronche pulvérisant la façade en verre et tordant des IPN de 300 mini juste derrière à certains niveaux. Par contre le Verizon building, voisin direct de la n°7 avait l'air intact de l'extérieur, à part les vitres of course. Idem, sur Church street, seules les vitres ont reçu, un immeuble comme 21th Century est intact.

D'après Wikipedia :

Au total, huit immeubles se sont partiellement ou totalement effondrés : le 1 World Trade Center (Tour Nord), le 2 World Trade Center (Tour Sud), le Marriott World Trade Center, le 4 World Trade Center, le 5 World Trade Center, le 6 World Trade Center, le 7 World Trade Center et l'Église orthodoxe grecque Saint-Nicolas.
Parmi les quarante-huit immeubles endommagés, onze ont subi de lourds dommages: le 2 World Financial Center, le 3 World Financial Center, le Winter Garden building, le 120 Cedar Street, le 114 Liberty Street, le Deutsche Bank Building, le 130 Cedar Street, le 90 West Street, le Verizon Building, le 45 Park Place et le 30 West Broadway.

J'avais vu des images prises derrière le 7 avant son effondrement et l'immeuble (30 West Broadway je crois) avait sa facade vitrée éclatée, des voitures avaient brûlées dans la rue Barclay.
L'immeuble de la Deutsche Bank a été démoli difficilement par la suite jusqu'en 2011. Après des années de discussions et différents projets, ils y construisent une nouvelle église othodoxe grecque.

Hors ligne

 

#352 12-10-2017 17:22:07

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Pour compléter, le Winter garden building est la grande serre dont je parlais côté WFC. j'ignorais que, bien après mon dernier passage, ils avaient décidé de démolir la Deutch Bank, à part son absence totale de vitres et, comme je l'ai indiqué des atteintes semblant localisées de sa structure.
Merci Ronny de ces précisions.
CCJ, je pense que tous ceux qui évoluent ici sont intimement persuadé du pipeau des "articles" de OB.
Bien d'accord avec toi qu'il est étonnant que 16 ans après nous en soyons toujours quasiment au même point. Plusieurs raisons, le gouvernement US a fait disparaître toutes les preuves, matérielles comme papier. Tu ajoutes la maîtrise totale des merdias sur l'information et leur mise aux ordres des gouvernement et autres grands intérêts et, comme si ça ne suffisait pas, la division du mouvement de recherche de la vérité !

Il n'est qu'à se souvenir des joutes oratoires de ce forum sur les différents sujets, avec certains intervenants dont je ne suis pas parfaitement sur de la bonne foi dans tous les cas pour mieux comprendre. Pour ceux qui bataillèrent avec un fond honnête, on retrouve souvent le même défaut que pour OB, une quasi totale absence de connaissances techniques dans les domaines requis. Aéronautique, résistance des matériaux, construction des bâtiments, chimie et pétro-chimie me semblant les plus importantes au vu du sujet pour assimiler les informations et rejeter les daubes.
Ce n'est pas un reproche à leur encontre, mais la constatation qu'ils sont la proie rêvée pour les développeurs d'informations plus ou moins bidon et donc de pollution future du forum.

Hors ligne

 

#353 12-10-2017 19:48:51

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Ronny1 a écrit:

nanard a écrit:

Nan Philouie, pas d'accord.
Pour être aller sur place, je peux te garantir que le travail fut réalisé par des forts en thème. Il n'y a pas la moindre éclaboussure ou presque au-delà de l'emprise du WTC en global. Seul un immeuble du World Financial Center, de l'autre côté de la rue ( West street) en direction de Hudson River reçu un débris de plusieurs tonnes difficilement explicable par une simple chute. Plusieurs tonnes a 100 mètres = explosifs.
La grande serre voisine y laissa toutes ses vitres par effet de souffle.

Pour le reste, les immeubles autour sont entiers, seule la Deutch Bank, sur Liberty street je crois, s'est prit l'effet de souffle en pleine tronche pulvérisant la façade en verre et tordant des IPN de 300 mini juste derrière à certains niveaux. Par contre le Verizon building, voisin direct de la n°7 avait l'air intact de l'extérieur, à part les vitres of course. Idem, sur Church street, seules les vitres ont reçu, un immeuble comme 21th Century est intact.

D'après Wikipedia :

Au total, huit immeubles se sont partiellement ou totalement effondrés : le 1 World Trade Center (Tour Nord), le 2 World Trade Center (Tour Sud), le Marriott World Trade Center, le 4 World Trade Center, le 5 World Trade Center, le 6 World Trade Center, le 7 World Trade Center et l'Église orthodoxe grecque Saint-Nicolas.
Parmi les quarante-huit immeubles endommagés, onze ont subi de lourds dommages: le 2 World Financial Center, le 3 World Financial Center, le Winter Garden building, le 120 Cedar Street, le 114 Liberty Street, le Deutsche Bank Building, le 130 Cedar Street, le 90 West Street, le Verizon Building, le 45 Park Place et le 30 West Broadway.

J'avais vu des images prises derrière le 7 avant son effondrement et l'immeuble (30 West Broadway je crois) avait sa facade vitrée éclatée, des voitures avaient brûlées dans la rue Barclay.
L'immeuble de la Deutsche Bank a été démoli difficilement par la suite jusqu'en 2011. Après des années de discussions et différents projets, ils y construisent une nouvelle église othodoxe grecque.

On nous présente un effondrement, mais un effondrement bien propre, tout comme dans une démolition contrôlée. Sauf que voila, dans une démolition contrôlée, le bien propre ça signifie un tas de gravât pile sur l'emprise. Alors j'exagère quand je dis au quatre coins de New York mais il s'agit quand même d'un rayon de 100 m avec des immeubles pas mal amochées tout autour. Un effondrement comme dans une démolition contrôlée, mais qui ne produit pas du tout les mêmes effets.
Est-ce qu'on a une idée des quantités de matière expulsées de l'emprise des tours ?

Dernière modification par philouie (12-10-2017 20:01:36)

Hors ligne

 

#354 12-10-2017 20:47:32

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1287

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Toi, as-tu idée de la quantité de ferrailles et autres trucs divers que représentent 2 tours de 410 m de haut et 63 de côté ? Il faut y rajouter les morceaux des autres immeubles du WTC qui, bien que restés debout, on perdu au moins leurs revêtements dans l'opération et dans tous les coins du site puisque répartis dessus !
C'est là que je ne peux te rejoindre, ta théorie est bonne, mais tes étonnements sont à notre échelle, pas à celle du WTC. Ta comparaison avec les démolitions contrôlées vues à la télé ne concerne que des immeubles de faible hauteur (tout étant relatif) et/ou de longueur raisonnable. Alors bien sur, le tas de gravats est en rapport, surtout que la plupart sont en béton et remplissage en brique, ce qui tient nettement moins de place à terre que des profilés de cette section qui ne vont pas se pulvériser ni même se plier pour tenir moins de place.
Quand tu vois la hauteur relativement faible du tas final au WTC, il semble évident que ce volume considérable, c'est dans les 2 autres dimensions qu'il s'est étalé.

Dernière modification par nanard (12-10-2017 20:50:48)

Hors ligne

 

#355 12-10-2017 22:44:47

Loxosceles
Membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 56

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

C'est d'ailleurs un truc qui m'a toujours intrigué. Sait-on comment on procède à la démolition volontaire de ce type de structure d'habitude ? J'imagine que c'est prévu, et que c'est déjà arrivé, mais je me demande quand même si on trouve des exemples à une échelle digne des tours jumelles. Avec l'histoire de l'amiante et de l'assurance en plus, cela m'a toujours incité à penser qu'il y a anguille sous roche...

Hors ligne

 

#356 13-10-2017 00:46:23

SebastienM
Membre du forum
Date d'inscription: 27-06-2008
Messages: 115

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

nanard a écrit:

Mon bon Larez, je te rejoins tout à fait sur cette remarque. Sébastien, ton analyse pêche sur plusieurs points que tu considères comme acquis ou devant l'être.
Comment veux-tu que l'avion soit encore entier après avoir traverser la façade ?

Il ne s'agit pas de croire à priori, ce n'est pas la Bible mais de ne laisser dans l'ombre, sinon aucun, tout au moins le minimum de paramètres. Pour ton évidence de l'encastrement de l'avant de l'avion (ce qui te fais déjà 2 hypothèses différentes), rebelote, regardes simplement un crash test auto, maintenant obligatoire.
La vitesse n'est que de 50 km/h, le poids ne dépasse que rarement les 2 tonnes et l'avant est conçu et fabriqué pour se déformer. Tu en as vu beaucoup encastrés dans le mur final ? On en a parlé page précédente, la partie avant de l'avion, jusque cette fameuse zone très renforcée, va s'écraser à la façon des compressions de César (le sculpteur), c'est cette compression qu'on aurait sans doute du retrouvé dans le Pentagone... si plusieurs centaines de tonnes de gravats ne s'étaient pas très opportunément écroulé dessus à la suite d'un écroulement tellement détaché de l'action initiale qu'il n'est pas interdit de penser à une explosion supplémentaire.
Pour l'état d'un avion impactant à cette vitesse, les rares photos du crash du A 320 du côté de Bercelonnette est important pour tous ceux qui ergotent sur le nombre et la taille des débris... et pour les autres.
Les esprits sont perturbés par ce que nous connaissons le mieux, les crashs au sol sans toucher aucun bâtiment et tentent des rapprochements impossibles, la preuve !

Il ne s'agit pas de croire en effet. Si je veux chipoter aussi, comparer un avion et une voiture...Bref!

Mon "analyse" portait sur l'analyse d'OB. Mon analyse on s'en tape. C'est celle que défend OB qui compte. Et donc moi je dis qu'elle ne tient pas debout pour cette raison que je réexplique: que l'avion soit pulvérisé ou encastré, peut importe, mais il ne peut pas faire les deux en même temps!
Or là, on nous explique tranquillement un scénario à la Transformers où l'avion se pulvérise, mais s'encastre quand même DANS le pentagone en détruisant tout sur son passage. Formule 3 en 1 approuvée et tester par la ménagère de moins de 50 ans.
Que l'avion s'encastre partiellement, PUIS finisse pulvérisé entre l'impact/dislocation/explosion peut importe. Dans ce cas il ne prolonge en aucun cas son vol à l'intérieur du pentagone!
Que l'avion soit "avalé" par le Pentagone, à ce moment-là, il est impossible d'avoir une façade intacte et des minuscules morceaux d'avions qui trainent ça et là bien proprement sur la pelouse. On a l'impression que la version officielle ou d'OB cherche à créer un pare-feu à toute objection en donnant une explication qui mélange toutes les possibilités pour faire écran à cette incohérence que je suis le seul à voir le semble-t-il. Mais peut-être que je raconte n'importe quoi et je m'exprime peut-être de façon peu clair.

Hors ligne

 

#357 13-10-2017 00:47:17

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Loxosceles a écrit:

C'est d'ailleurs un truc qui m'a toujours intrigué. Sait-on comment on procède à la démolition volontaire de ce type de structure d'habitude ? J'imagine que c'est prévu, et que c'est déjà arrivé, mais je me demande quand même si on trouve des exemples à une échelle digne des tours jumelles. Avec l'histoire de l'amiante et de l'assurance en plus, cela m'a toujours incité à penser qu'il y a anguille sous roche...

J'ai trouvé un bon article sur la question.
Attention, le gars est cité par Quirant, c'est dire l'impartialité du bonhomme Cette une sommité dans le domaine de l'incendie et de la sureté des structures. Ça l'empêche pas de vendre sa mère pour continuer à bouffer dans la gamelle et de ne plus rien voir du tout quand il s'agit des WTC. Pourtant ce qu'il dit au début est intéressant. Pour lui, ça peut pas être une démolition contrôlée, c'est trop compliqué à réaliser (mais que ça tombe tout seul, non là c'est normal), mais démolition contrôlée non.
Il explique que pour ce genre d'édifice la démolition passe par le démontage, en grutant des paquets.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1693

je cite ce qu'il dit de valable, le reste c'est de la caque. :

Jean-Pierre Muzeau  a écrit:

: Cette thèse est tellement peu probable qu’elle en est ridicule. Il est vrai que toutes les structures, y compris celles réalisées en acier, peuvent être démolies à l’explosif, bien que, pour les matériaux métalliques, ce ne soit pas le procédé le mieux adapté. On préfère en effet le démontage ou les découpages partiels successifs afin de pouvoir récupérer, recycler et donc valoriser les différents éléments.

Examinons néanmoins cette hypothèse d’une démolition contrôlée à l’explosif du WTC et donc, bien sûr, sans nous intéresser à un quelconque traitement ultérieur des déchets. Comme l’acier possède une très grande ductilité (l’allongement avant rupture doit être d’au moins 15 % pour pouvoir être utilisé dans le domaine de la construction), la démolition à l’explosif des ouvrages métalliques s’adresse essentiellement aux structures de grandes portées, comme des ponts ou de grandes halles industrielles par exemple, plutôt qu’à des bâtiments de grande hauteur, c’est-à-dire à des structures de typologie générale horizontale et non pas verticale. En effet, lorsque des barres bien choisies sont « coupées » localement sous l’effet d’une explosion, le schéma statique de la structure est brutalement modifié et c’est l’action de la gravité qui poursuit l’œuvre de destruction : les parties privées de certaines liaisons, internes ou externes, sont libérées et entraînées vers le sol, soit verticalement soit par basculement. Or, si cette action est évidente pour un pont, elle ne l’est nullement pour un bâtiment de grande hauteur comportant une grande densité de partitions internes et notamment un noyau central, ces éléments constituant une gêne évidente à la progression rapide des « morceaux » vers le sol.

Dernière modification par philouie (13-10-2017 01:11:05)

Hors ligne

 

#358 13-10-2017 01:20:31

philouie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2017
Messages: 34

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

SebastienM a écrit:

Il ne s'agit pas de croire en effet. Si je veux chipoter aussi, comparer un avion et une voiture...Bref!

Mon "analyse" portait sur l'analyse d'OB. Mon analyse on s'en tape. C'est celle que défend OB qui compte. Et donc moi je dis qu'elle ne tient pas debout pour cette raison que je réexplique: que l'avion soit pulvérisé ou encastré, peut importe, mais il ne peut pas faire les deux en même temps!
Or là, on nous explique tranquillement un scénario à la Transformers où l'avion se pulvérise, mais s'encastre quand même DANS le pentagone en détruisant tout sur son passage. Formule 3 en 1 approuvée et tester par la ménagère de moins de 50 ans.
Que l'avion s'encastre partiellement, PUIS finisse pulvérisé entre l'impact/dislocation/explosion peut importe. Dans ce cas il ne prolonge en aucun cas son vol à l'intérieur du pentagone!
Que l'avion soit "avalé" par le Pentagone, à ce moment-là, il est impossible d'avoir une façade intacte et des minuscules morceaux d'avions qui trainent ça et là bien proprement sur la pelouse. On a l'impression que la version officielle ou d'OB cherche à créer un pare-feu à toute objection en donnant une explication qui mélange toutes les possibilités pour faire écran à cette incohérence que je suis le seul à voir le semble-t-il. Mais peut-être que je raconte n'importe quoi et je m'exprime peut-être de façon peu clair.

OB a une explication qui vaut son pesant de cacahouètes :

"De même, on a trouvé les restes des pirates près du mur d’entrée.
En fait, l’avant de l’avion a percuté le mur, les deux se détruisant mutuellement, puis le reste de l’avion a continué à avancer, leur passant dessus (en quelque sorte) :
"

Il y a une partie qui a fait le trou, et qui est resté là, puis le reste est passé dans le trou, pépère.

Hors ligne

 

#359 13-10-2017 08:39:36

cyrion
Membre du forum
Lieu: Les Ulis
Date d'inscription: 11-07-2007
Messages: 75
Site web

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

Voici l'effet d'un oiseau sur un boeing 737 http://www.latribune.fr/entreprises-fin … azes-.html . On peut deviner l'effet d'un mur en béton du pentagone


Vous avez cru jusqu’à ce jour qu’il y avait des tyrans ! Eh bien, vous vous êtes trompés, il n’y a que des esclaves : là où nul n’obéit, personne ne commande.

Hors ligne

 

#360 13-10-2017 08:58:48

Hyppocampe33
Date d'inscription: 26-09-2017
Messages: 14

Re: Série sur le WTC chez Berruyer (11-09-2017)

[Modération : message HS et destiné à philouie. Ça lui a été transféré par MP]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr