ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#201 04-10-2016 18:21:54

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je connais déjà tous les arbitraires de leurs principes de modération. Ça ne les rend pas moins consternants. Quand on parle de "valeurs" et "d'idéaux" et qu'en même temps on s'attaque aux piliers fondamentaux de nos sociétés tels que la liberté d'expression, il ne faut pas s'étonner de telles dérives. Or c'est toute la logique qui se cache derrière le pseudo-débat autour de Zemmour sur ce blog : interdire certaines opinions. En ce sens, on pourra constater à la fois constance et cohérence de leur part. En totale opposition avec les principes de Chomsky mis en lumière sur le même site... ce qui est déjà nettement moins admissible.

Hors ligne

 

#202 04-10-2016 20:05:12

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1177

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Loxosceles, le problème de disparition de certains commentaires sur le blog de Berruyer est que l'on ne sait pas pourquoi ! Ainsi un message supprimé ne sera pas forcement à cause d'une opinion. Car Berruyer nous rappelle les différentes causes qui amènent les modos là-bas à illiminer des interventions.
Par exemples:

avis pertinents, .....les avis contraires à la vision d’un article (ou tout simplement au mien) sont les bienvenus – du moment qu’ils sont argumentés, respectueux et polis.....doit rédiger des commentaires que la rédaction jugera pertinents....elles ne tiennent même pas la route d’un débat argumenté (ou que ce débat à DÉJÀ eu lieu précédemment, ce qui arrive souvent, on ne peut traiter sans arrêt les mêmes sujets)…permettrait de comprendre qu’il s’agit simplement d’une “censure de hors-sujet”, d’une “censure de politesse”, d’une “censure de caquetage” voire même parfois d’une “censure de propos de bistrot”....etc...

Il faudrait, lorsqu'un commentaire est jugé comme n'ayant pas sa place dans le débat, que Berruyer et ses modos nous indiquent la raison. Pour ce faire, à mon avis, il serait bien par exemple d'afficher un code avec des lettres initiales. A.N.P. pour Avis Non Pertinent, N.A. pour Non argumenté, etc...

Ainsi la personne "censurée" saurait pourquoi et ce ne serait pas forcément pour "opinion contraire" avec le taulier !

Dernière modification par Mariflo (04-10-2016 21:11:52)


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#203 04-10-2016 21:37:11

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Partiellement de ton avis ami Mariflo, mais je crois que nous sommes aussi face à de la pub mensongère ou très proche.

Quand le sieur Berruyer autorise (très peu) les avis contraires sur le 11/9 tu dois, je résume, argumenter respectueusement en 5 lignes maxi pour contrer ce que lui développe sur 10 articles complets ! C'est la même chose que le pâté de cheval et d'alouette, 1 cheval pour 1 alouette, c'est bien égal, non ?cool

Je crains plutôt que ce monsieur ne supporte pas beaucoup la contradiction et que s'il ne te censure pas, il t'envoie une vanne bien sentie sans que tu ai la moindre chance de répondre. Comme les bien pensants sont toujours du côté de celui qui fait rire aux dépends d'un autre...

Et puis, justement, le flou va si bien à ce genre de situation où tu ne sais pour quelle raison tu n'es pas passé !

Hors ligne

 

#204 04-10-2016 23:03:06

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je ne vais pas en faire des caisses, mais je vais quand même faire le tour du sujet. Le problème n'est pas nouveau c'est même l'origine de l'ouverture de ce sujet ici-même, et ce n'est pas un problème de vexation personnelle, mais bien un problème d'ordre philosophique, à mes yeux. D'accord avec nanard quand il parle de l'asymétrie de la chose et d'un flou qui arrange bien Berruyer. Perso, je modère mon blog à ma manière aussi, et je censure outrageusement les messages insultants.

Par contre, je ne fais pas de demi-mesure : ce n'est pas à moi de décider si un avis contraire est pertinent ou non-argumenté, et donc du moment qu'on contradicteur ne m'insulte pas, son message passera. J'y répondrai ou non, et sur le ton qui me sied, mais jamais je ne fusille un commentateur avec arrogance. Je peux faire preuve d'ironie, à la limite, mais jamais de sarcasmes ou de simple méchanceté. La notion de "respect" ou même de "politesse" est à géométrie variable et est déjà un prétexte bien commode pour ne pas écouter un contradicteur, et elle est souvent employée seulement pour aller dans le sens de Berruyer.

Mon message était argumenté, mes arguments étaient à mon sens pertinents, puisqu'ils pointaient plusieurs principes revendiqués par le blog, souvent non appliqués (pas seulement dans l'esprit de la modération du site, mais souvent aussi dans le fond de certains articles). Par contre mon commentaire était sûrement un peu piquant (j'y exprimais une baisse d'intérêt de ma part, due à la thématique des articles et à la trahison des principes mêmes avancés par le site, ce n'est pas forcément facile à entendre, j'en conviens), mais pas insultant. Ma conclusion est que, quelle que soit la raison pour laquelle mes messages sont fréquemment censurés, il y a plusieurs choses que je n'accepte pas par principe : l'arbitraire absolu (un message peut théoriquement être censuré parce qu'il y a déjà "trop" de commentaires sous l'article, on fait difficilement plus arbitraire), le refus de répondre à un argumentaire nécessairement court à cause du format imposé (que certains contournent allègrement en saucissonnant leurs commentaires en plusieurs messages), la disparition sommaire de messages sans explication (sur mon blog, je me donne toujours la peine de donner une explication, même quand un type est tout simplement passé me cracher dessus). Il y a aussi le fait qui consiste à censurer sans assumer que c'est de la censure, celui de casser un commentateur qui ne nous plait pas en utilisant le sarcasme ainsi que la pression de groupe (en effet tous les bien-pensants sont du "bon côté" de la barrière de la modération, comme par hasard), et par dessus le marché le fait d'avancer des valeurs philosophiques comme base au blog, pour mieux les trahir à la première occasion, ou tout du moins être dans une vaste compromission à l'égard de ces valeurs, quand ça arrange le maître des lieux.

Beaucoup de commentateurs, sur le sujet actuel sur Zemmour, sont d'accord pour dire que ça tourne en rond, que c'est lui fournir une tribune, et qu'il y a mieux à faire, surtout si ça doit déboucher sur le fait de poser unilatéralement des limites théoriques au principe de la liberté d'expression, là aussi j'ai envie de dire "comme par hasard". Il ne faut sans doute pas s'étonner qu'un grand amateur d'arbitraire veuille imposer purement et simplement son point de vue sur qu'il faudrait dire ou ne pas dire, dans la société, utiliser son blog pour dire ce qu'il faudrait dire, et censurer les propos de ceux qui disent "ce qu'il ne faut pas dire".

Bon je sais que s'énerver à ce sujet ne sert à rien, mais bon au moins ici je peux écrire ce que je pense et passer à autre chose. Et j'aime être traité comme je traite les autres, c'est à dire être écouté quand moi je les écoute. Berruyer nous assène depuis quelques semaines son point de vue sur Zemmour, mais pour le contredire, il faut marcher sur des oeufs... (le pire est qu'on est d'accord sur le cas Zemmour, juste pas sur le principe d'amputer la liberté d'expression) On est quand même un peu en face d'un monarque capricieux, et c'est difficile à admettre quand ce type fait référence dans le domaine de la critique anti-système (dans certains aspects, du moins).

Mais le fond du sujet est surtout que, comme sur beaucoup de sites, cette attitude, outre le fait qu'elle est injuste et passablement agaçante, conduit immanquablement à une dérive. Lorsqu'on ne vous laisse pas exprimer librement votre contradiction quelque part, vous finirez forcément par ne plus y revenir (en tout cas ce sera le cas majoritaire). Le résultat, on l'observe sur beaucoup de sites, blogs et forums (il y a des polémiques identiques un peu partout, par exemple à propos du blog de Paul Jorion, vous trouverez pas mal de critiques sur le net pour dénoncer le côté un peu double du personnage, notamment sur la façon dont son site est modéré) c'est que cela crée une concentration de gens qui pensent tous pareil, ce qui est une des pires choses possibles en matière de débat dit démocratique (même si je ne me fais aucune illusion sur le sujet, mais quand ça se passe chez des gens qui dénoncent justement les mensonges du système, c'est plus dérangeant). Et je ne crois pas avoir besoin d'expliquer pourquoi.

Enfin il y a sûrement aussi un autre facteur, dont quelqu'un avait parlé ici dans les pages précédentes. Ce facteur est sociologique, et des gens comme Paul Jorion ou Olivier Berruyer, issus d'un certain milieu, semblent avoir bien du mal à accepter des critiques crues (mais polies). Je ne parle pas seulement d'un mépris de classe, mais plutôt d'un mépris du penseur libre. Il n'y a qu'à voir comment pouvaient être considérées des personnes qui n'avaient pas leur langue dans leur poche (genre Jean Edern hallier), et qui bousculaient allègrement les conventions, sans être issus pour autant d'un milieu où on ne sait pas s'exprimer. D'une manière générale, je l'ai constaté : même si vous vous exprimez poliment, de manière argumentée et des arguments de poids, vous serez purement et simplement ignoré si vous ne respectez pas certaines normes implicites. Dans ce cas là, vous le faites pourtant sciemment car vous avez conscience du carcan qu'elles constituent à une pensée libre, dans un contexte où le politiquement correct dévore déjà une grande partie de la place disponible pour le débat intellectuel. Considérer ces conventions comme intouchables, alors qu'elles nous sont imposées justement pour limiter la pensée critique, ce n'est pas faire preuve de civisme ni d'un comportement urbain, c'est déjà tomber dans un piège rhétorique. Or on s'aperçoit que Berruyer est avant tout un rhéteur, lorsqu'on prête attention à son style d'expression. Personnellement c'est ce côté sophiste que j'essaye de battre en brèche... vainement. Car son discours gagnerait beaucoup de poids et de pertinence (justement) s'il cessait de transiger avec le politiquement correct. Le politiquement correct est le poison dont meurent beaucoup de débat, l'explication à la censure voire à l'ostracisme de certaines personnes, et le terreau sur lequel pousse la politique de communication à laquelle Berruyer prétend s'attaquer. En pratiquant cela, et en respectant des conventions de pure forme (sans doute juste pour préserver sa sensibilité), il fait en réalité le jeu de ce qu'il critique.

Mais bref...

Dernière modification par Loxosceles (04-10-2016 23:04:14)

Hors ligne

 

#205 04-10-2016 23:44:25

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6422

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Un post qui résume l'ensemble des commentaires précédents sur le constat que nous avons tous fait ici concernant le traitement particulier lié au sujet du 11/9 (censure, entre autre, subit par beaucoup d'entre nous, aucune réponse à un long mail adressé à Berruyer par un membre de l'asso (Zorg) avec arguments & liens qui ont dû dérangés, enfin s'ils ont seulement été lus). Aucune raison que ce sujet du 11/9 n'ait droit seul qu'à ce type de traitement. L'intérêt et la confiance que j'ai pu ressentir un temps pour ce blog ont désormais du plomb dans l'aile.

Hors ligne

 

#206 04-10-2016 23:51:33

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Tout à fait d'accord avec l'ensemble de cette analyse. Il est certain que le milieu, tant d'origine que celui où il évolue ne favorise pas, chez le monarque pas très éclairé qu'il est, le don de compréhension d'autrui ou l'acceptation d'une autre pensée que la sienne.
Je pense que Berruyer a pris la grosse tête.

Passant régulièrement dans les étranges lucarnes, il a tendance, comme beaucoup de ceux évoluant dans ce milieu très artificiel, à se penser d'une "race" différente, celle des donneurs de leçons perpétuels, ceux qui savent (savoir et pouvoir) et qui tiennent a ce que le reste de la population en prenne pleinement conscience.
Il pense faire partie de cette "élite" et réagit en conséquence.

Pour voir un message rejeter, il est suffisant d'utiliser certaines clefs comme par exemples les bobos. Rajouter de gauche, ce qui est une sorte de pléonasme, garantit une éjection des plus rapides.

Les choses doivent être clair, Berruyer pratique à la foi la censure qu'il dénonce chez les autres, sous quelques formes que ce soit et le bourrage de crane dans des cas comme Zemmour. Tout est bon pour que le lecteur fasse sienne la théorie du leader qu'il estime être.

Ça me rappelle furieusement le fameux règlement du chef qui, dans un de ses articles, stipule qu'on entre dans le bureau du chef avec ses propres idées et qu'on en ressort avec les idées du chef ! Ce n'est plus de l'information avec réflexion nécessaire de chacun, mais une volonté d'amener les lecteurs a adopter ses vues sur certains sujets, dont Zemmour et, pour ce qui nous concerne plus directement, le 11/9.

Pour ce dernier sujet son comportement fut impitoyable avec ceux désirant au moins comprendre autrement que la soupe officielle. Jamais il n'y eu débat sur son blog, mais uniquement une grand'messe pro gouvernement US et ses soi-disant explications.

Chomsky, dont il dit être un fervent admirateur, devrait quelque peu trépigner s'il connaissait cet aspect du personnage, antithèse de ce qu'il défend depuis longtemps.

Hors ligne

 

#207 05-10-2016 00:16:34

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

En gros, j'avais expliqué dans mon message en quoi cet acharnement sur le cas Zemmour n'est pas grand chose de plus qu'un rituel contre un bouc-émissaire, en conséquence de quoi je me refusais à y participer. S'attaquer à un bouc-émissaire, autre stratégie monarchique bien connue... Je vous rejoins sur cette idée d'élitisme.

Hors ligne

 

#208 07-10-2016 11:22:40

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Ces deux derniers jours, de nombreux commentaires de divers commentateurs souvent plussés en première position disparaissent purement et simplement... Grosso-modo, tout ce qui exprime une contradiction franche avec l'opinion du Guide. Je copie celui-ci, pour mémoire, on verra s'il disparait aussi :


Palbosa Le 07 octobre 2016 à 10h39
Afficher/Masquer

Cela fait plusieurs jours que des commentaires pertinents “disparaissent” sans laisser de traces. Ces commentaires n’étaient en rien injurieux, étaient intelligemment écrits mais allaient a l’encontre de la pensée de ce blog. Bizarrement, ces commentaires étaient extrêmement bien coté. Silencier de cette manière des voix contraire, clore le débat non pas par des arguments mais par le silence est une technique “dictatoriale” que je désapprouve au plus haut point. C’est exactement les mêmes techniques que ceux que ce blog compte dénoncer utilisent…

J’imagine que le dicton suivant est juste encore une fois :

“Soit on meurt en héros, soit on vit assez longtemps pour devenir le méchant.”

Hors ligne

 

#209 07-10-2016 20:07:34

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Ce blog est en cours de pourrissement avancé. Je l'ai connu il y a quelques années plus dynamique, plus mordant dans des études sans préjugé (ou peu).

Ce processus ne pouvant être le fait de ceux venant témoigner et donner des avis, souvent intéressants, enfin surtout avant, il est facile de déterminer LE responsable de cette chute annoncée, Berruyer lui-même.

Toutefois, comme il est rare qu'un individu se fasse un hara-kiri médiatique, surtout lorsqu'il surfe sur la vague du succès, il serait bon de s'interroger sur ce que pourraient-être ses motivations profondes pour pareillement se tirer une balle -au moins - dans le pied.

Personnellement je situe ce basculement au moment ou il commença la parution de ses articles sur 11/9, en tout cas il était encore très acceptable au moment du traitement du crash de l'avion en Ukraine et même de ses suites.

Dernière modification par nanard (07-10-2016 20:08:12)

Hors ligne

 

#210 08-10-2016 00:30:47

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6422

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

J'ai perçu ce basculement au même moment.

Hors ligne

 

#211 08-10-2016 13:49:34

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je te remercie Larez de confirmer, sous cette forme au moins, que la sénilité ne m'avais pas encore complètement gagné ! lol

Cette analyse concordante, je pense que Loxosceles ne doit pas être très loin de ce constat, au vu de ses "productions" précédentes, mais pourquoi alors ne pas rechercher un peu plus, même si ce n'est pas facile, les raisons possibles de ce basculement ?
Rien ne se fait sans raison, comme pour le 11/9 d'ailleurs,  certains sont-ils prêts à se plonger dans des hypothèses au moins envisageables pour tenter de les approcher sinon les déterminer ?

Hors ligne

 

#212 08-10-2016 18:55:21

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Le problème est que dès qu'on commence à s'intéresser aux raisons, on frôle le procès d'intention, et on est davantage dans un jeu de l'esprit que dans les faits, ce qui ne m'a pas empêché d'essayer, à la fin de mon dernier article de blog.

Ces raisons, on ne peut que les soupçonner, et pour ma part, je soupçonne Olivier Berruyer de vouloir se faire une place de choix parmi l'élite, dans le domaine politico-médiatique. En d'autres termes, ses intentions seraient d'ordre politique, et il utiliserait la niche de la contestation du système pour se faire une place. Dans cette "niche" ou créneau, le potentiel est particulièrement élevé en cette période d'effondrement du système, de prise de conscience par le public des dérives de la presse, etc.

Ce qui me fait penser cela est que, tout en prétendant analyser les crises du système, qui ne peuvent être dues qu'à des dérives ou des dysfonctionnements structurels de ce système, Olivier Berruyer recherche les signes d'approbation de ce système, tout en portant régulièrement des coups contre les "conspirationnistes". Ce sont ceux qui sont identifiés ainsi qui sont frappés par la censure sur son site. Un peu à la manière d'un parti radical qui voudrait éviter le contact avec ce qui est trop à l'extrême, le site les crises pratique une critique du système qui est somme toute assez molle et complaisante, semble rechercher le compromis et les points d'accord avec ce qui fait consensus à l'intérieur du système, alors même que ce système est forcément corrompu à un certain degré. A mon avis, plus ou moins inconsciemment, Olivier Berruyer, qui aime bien imposer son point de vue, bien qu'il s'en défende constamment (ce qui est à mes yeux un signe qui confirme la chose), recherche une position de leader d'opinion, ni plus ni moins. C'est en cela que c'est de la politique. Ça se passe probablement à un niveau plus ou moins inconscient qui l'empêche d'admettre que c'est ce qu'il fait. Berruyer étant excellent rhêteur avant d'être un penseur rigoureux, il tombe probablement lui-même dans ses propres pièges rhétoriques, protégeant son ego contre une prise de conscience.

Enfin voilà, là je pense que je me suis bien enfermé dans le procès d'intention, et ce que je viens de dire vaut ce que ça vaut, mais comme je suis conscient que tout être humain est davantage guidé par des raisons inconscientes que par les raisons qu'il met consciemment en avant, je pense qu'il doit y avoir un peu de vrai.

En résumé : les raisons de Berruyer sont d'ordre politique et inconscientes. Mais vous avez peut-être de meilleures idées. Le fait qu'il cherche à préserver l'image de son blog des accusations de conspirationnisme, toutefois, me semble un fait qui va totalement dans le sens de ce but politique qui consisterait à gagner de l'audience et de la crédibilité. Je ne dis pas qu'il vise à créer un quelconque parti, plutôt qu'il pratique la politique à son niveau, le terme politique étant entendu comme celui d'un rapport de force dans le but de faire entendre ses idées.

Hors ligne

 

#213 08-10-2016 19:23:52

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

En gros, je suis d'accord avec ton analyse, ça ressemble effectivement bien à ce que tu décris, sans idée de procès d'intention.
Si on s'arrête trop sur ce dernier risque, on ne progresse plus. Ainsi, dans le dossier du 11/9 on ne bâtirait aucune hypothèse au vu des faibles preuves tangibles qui nous reste.

Pour en revenir à Berruyer, que ce soit une démarche d'ordre politique ne fait aucun doute, mais ce qui me gratte un peu et, à première vue Larez aussi, c'est le moment.
N'oublions pas que quelques semaines auparavant, il tirait à boulets rouges (enfin rouge très clair hmm) sur l'enquête concernant le crash du 777 en Ukraine, ne ménageant pas les prises de position des USA, tant au moment du drame que tout au long de l'enquête.
Et tout à coup, il prend clairement position en faveur de la VO du même gouvernement tout au long de longues "analyses", alors qu'aucune actualité brûlante ne peut justifier cette série. Désir d'un one man show, sans doute, mais il était déjà coutumier du fait.

Récupération ? Par qui ?

Hors ligne

 

#214 08-10-2016 20:01:16

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

On peut imaginer que ses prises de position précédentes l'avaient amené trop loin à son goût sur le terrain idéologique qui flirte avec ce qu'on veut bien appeler le conspirationnisme et qu'il a voulu prendre ses distances avec ça, "casser" cette image en provoquant un divorce avec cette frange qui fréquente son blog. Quête de crédibilité, peut-être opération séduction, soif de reconnaissance. Le problème étant que cette vision faussée du conspirationnisme (c'est un terme de propagande inventé et diffusé par la CIA) conduit à traiter de la même façon les "délirants" et ceux qui pensent simplement sans tabous.

C'est déjà un signe du manque de rigueur de Berruyer dans son travail dialectique. Quand on travaille sur la propagande comme il le fait, le bon sens ne suffit pas, et la maîtrise de la rhétorique est plus un piège qu'un atout, car il faut aussi une certaine culture du sujet. Si sa seule référence est Chomsky, alors il ne faut s'étonner de rien. Si Chomsky est une pointure dans le domaine de la lecture de la propagande, il n'est lui-même plus très cohérent lorsqu'il fait face à des faits complexes où beaucoup d'éléments sont dissimulés.

Ainsi, le point de vue de Berruyer sur les attentats du 9/11 est touchant de naïveté : les dirigeants US ont juste été trop bêtes. Moi je me demande si ce n'est pas lui qui l'est un peu, et qui projette son fonctionnement sur ces gens...

Pour moi il n'y a pas nécessairement récupération, juste un manque de rigueur intellectuelle et un manque de connaissance de soi qui le conduit à des conclusions simplistes et à un rejet d'une certaine complexité. Son traitement du dossier sur les "28 pages" n'était déjà pas exemplaire, et il cherchait visiblement à parvenir à confirmer un a priori sur le sujet.

Mais bon comme toujours, je peux me tromper, m'enfin au moins je n'essaye pas d'imposer un point de vue à un lectorat en partie prêt à le suivre (effet leader, etc.), et c'est bien la seule chose que je lui reproche, au fond. Mais c'est déjà assez grave, étant donnée la responsabilité qu'il a avec un blog à forte audience. On en arrive à un point où il protège le système, après en avoir dénoncé les travers. Je ne sais pas comment on fait pour être aussi incohérent, et aussi injuste avec un public qu'il a attiré avec la pertinence de sa critique, dans un premier temps. En somme Berruyer se présente plus comme un dilettante en la matière, au final. Il lui manque une rigueur philosophique dans sa pensée, pour que sa démarche tienne la route.

Hors ligne

 

#215 08-10-2016 22:04:32

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Sans nullement vouloir imposer (moi aussi) ma thèse de la récupération, il est certain que, comme tu le dis, son blog est (était ?) un des plus fréquentés et, en période pré électorale qui s'annonce dure, on peut tenir là une raison de cette récupération... si elle existe.

Il est vrai qu'avoir durant ce moment très intense un blog, suivi par des milliers de gens chaque jour, qui te casse ton discours n'est pas très réjouissant. mais peut-être tes solutions sont-elles les bonnes car récupération sous-entend aussi soit un côté financier important, soit de "tenir" la personne par des révélations ennuyeuses pour elle.

Comme aucune de ces causes ne transparaît, il faut peut-être se contenter de la légèreté du personnage !

Dernière modification par nanard (08-10-2016 22:07:51)

Hors ligne

 

#216 08-10-2016 22:38:16

Ailleret
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-10-2016
Messages: 2

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Bonsoir,

La prétention d'Olivier Berruyer est insupportable. Son arrogance était déjà pénible en juin, lorsqu'il a asséné son "dossier" biaisé sur le 11 septembre, sans jamais évoquer le WTC7 bien sûr. Au même moment, j'ai eu un accrochage avec lui concernant le réchauffement climatique, et j'ai constaté qu'il ne supportait pas la contradiction la mieux étayée : au lieu d'argumenter, il ironise et "casse" son contradicteur. Sur les deux thèmes, Berruyer défend la doxa.

Avec sa croisade contre Éric Zemmour, Berruyer se crashe en direct... Lui qui se réclame de la liberté d'expression, il se réjouit de provoquer la mise en examen d'un polémiste au lieu de lui apporter la contradiction ; il se félicite d'être repris par la presse mainstream ; et la "modération" censure tout ce qui dépasse sur son blog. J'ai envoyé hier matin un commentaire qui est resté trois ou quatre heures, promu en première place par les autres lecteurs. Puis ce commentaire a disparu, ainsi que de nombreux autres posts, et vers 11 h 30 les commentaires ont été fermés.

http://www.les-crises.fr/zemmour-bientot-mis-en-examen/

Dernière modification par Ailleret (08-10-2016 22:40:57)

Hors ligne

 

#217 09-10-2016 00:58:02

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je confirme, j'avais vu votre commentaire, plusieurs autres et les miens qui ont disparu. C'est pour ça qu'on s'interrogeait sur les raisons de ce "phénomène", depuis le dossier sur le 9/11, ainsi qu'en effet sur le réchauffement climatique. La multiplication des sujets sur lesquels il refuse la contradiction (tout en la pratiquant par rapport à ses valeurs affichées) me fait penser que c'est une affaire personnelle pour lui, et qu'il cherche à se démarquer d'une prétendue mouvance conspi qui aurait investi son blog (en extrapolant un peu, puisqu'on ne peut être sûr de rien).

Hors ligne

 

#218 09-10-2016 10:30:57

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6422

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Analyses précédentes intéressantes et auxquelles je souscris plutôt.
Il voudrait tenter de se débarrasser de cette "fange" (les vilains "conspi", cela va de soi) de son lectorat pour devenir un site d'analyse de crises "respectable" (au sens "accepté des médias mainstream") qu'il ne s'y prendrait sûrement pas autrement. Ne s'en gargarise t-il pas d'ailleurs quand ceux-ci le citent pour aller dans son sens.
A ce rythme, ne resteront bientôt, et ne s'ajouteront, que les commentaires à sa gloire.
Un bon moyen d'essayer de contrôler une certaine contestation pour éviter que ça déborde d'un cadre aux frontières fixées (la VO du 11/9 en est un bel exemple).
Au final, ça devrait faire pschitttttt comme dirait l'autre.

Hors ligne

 

#219 09-10-2016 13:03:15

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

En effet, ça s'appelle borner le débat. Et ironie suprême, c'est principalement Chomsky qui a expliqué ce phénomène couramment observé dans les médias.

Dernière modification par Loxosceles (09-10-2016 13:03:32)

Hors ligne

 

#220 09-10-2016 13:20:58

Ailleret
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 08-10-2016
Messages: 2

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

On a effacé la plupart de mes commentaires sur le blog de M. Berruyer, mais pas celui-ci, où j'osais discuter avec le Maître de la "revendication" attribuée à Oussama Ben Laden :
https://www.les-crises.fr/la-reponse-de … /#comments  (27 avril à 17 h 09,  28 avril à 18 h 55)

Pour le coup, c'est le Maître qui a effacé sa propre réponse à mon premier commentaire.

Dernière modification par Ailleret (09-10-2016 13:23:14)

Hors ligne

 

#221 10-10-2016 01:14:39

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Et cette nuit, Berruyer republie un article de 2015 où il critiquait la loi à propos de l'apologie de terrorisme, en ajoutant cette note :

"    Au vu de l’actualité, je ressors ce billet du 20 avril 2015…

    Je rappelle que dès le 2 novembre 2014, j’avais dénoncé le passage dans le code pénal de l’apologie (c’est aussi la position exprimée au Sénat de la co-présidente de la 17e chambre du TGI de Paris)

    Mais maintenant, si j’appelle toujours à modifier radicalement cette loi, Dura Lex Sed Lex, elle doit s’appliquer à tous de la même façon."

Je n'essaye même pas de commenter sur son site, je sais comment ça va finir, aussi je mets cela en note ici, car ça peut servir, d'autant que j'ai déjà vu des articles disparaitre ou être modifiés peu de temps après leur publication, sans aucune note explicative (autre méthode intéressante sur ce blog, d'ailleurs).

Donc Olivier Berruyer est contre cette loi, mais il réclame son application sans discernement. On croit rêver... Il faudrait savoir ce qu'on veut, mais je crois que cela peut encore constituer un signe de soumission à l'autorité d'un système, au point que l'on qualifie en soi une loi d'inique, tout en réclamant haut et fort que cette iniquité soit appliquée, et à tous de la même manière, si possible. Ce qui confirme bien ce que je disais à propos de son manque de rigueur philosophique.

Citer Kafka et Orwell dans un tel article où l'on dénonce une loi tout en réclamant son application sans borne est complètement renversant, et il parle de "folie collective". Celle des autres, bien sûr, à laquelle il ne saurait avoir une quelconque part...

Le droit à la désobéissance civile est inscrit dans notre constitution... jusqu'à ce que celle-ci soit changée en vertu des principes orwelliens qui en effet régissent de plus en plus notre époque. Par conséquent, croire que la soumission à la loi est une sorte de principe de droit divin auquel il faudrait se plier au nom d'un proverbe d'un autre temps ("dura lex sed lex" remonte à l'empire romain, l'une des dictatures les plus violentes de l'histoire) relève soit d'un manque de culture, soit d'un choix relevant d'un principe biaisé et sophistique selon lequel la loi humaine serait au dessus de toute autre chose, ce qui est parfaitement absurde.

Bref à mes yeux, Olivier Berruyer se tire une autre balle dans le pied en voulant à tout prix justifier sa fuite en avant avec cette histoire de pétition et d'acharnement sur un bouc-émissaire. Devant cette absence totale de cohérence (un jour on suit un principe, un autre jour le principe qui s'oppose au premier), on ne peut plus prédire ce qu'appliquera Berruyer la prochaine fois que quelqu'un ou quelque chose le dérangera. Une attitude tout à fait digne d'un petit monarque qui gouvernerait selon ses humeurs et à la tête du client.

Ainsi, dans l'article cité, il dénonce un par un les abus de cette loi, pour à présent demandée que, pour ce cas où ça lui fait plaisir, elle soit appliquée, alors que c'était l'occasion rêvée de mettre sur la place publique son iniquité et le danger qu'elle représente pour la liberté d'expression. Bref, on marche totalement sur la tête.

Par ailleurs avec cet article, il dévoile aux yeux de tous et un peu malgré lui son propre revirement, entre avril 2015 et maintenant. Pour moi rien ne peut justifier, expliquer ou rattraper une telle contradiction entre les principes et les intentions, sauf, encore une fois, un usage mal maîtrisé de la rhétorique et de la sophistique.

Dernière modification par Loxosceles (10-10-2016 01:18:09)

Hors ligne

 

#222 10-10-2016 20:11:21

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

100% convaincu, la seule chose restant à m'étonner, la brusquerie de ce revirement, à moins que j'ai finalement pas été suffisamment attentif auparavant !

Pour un actuaire, cad un type baignant dans la finance, celle qui ne supporte pas les approximations, il fait mauvais genre ! La suite devrait pouvoir s'intituler "chronique d'une chute annoncée", à moins que d'autres compromissions donnent un autre répit...

Hors ligne

 

#223 16-10-2016 07:53:14

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Petit chantage affectif/émotionnel aujourd'hui, dans la veine de ses envolées rhétoriques à tendance manipulatoire :

"ENTRAIDE : OK, il ne s’est donc pas trouvé en une semaine UN SEUL volontaire avec un bon niveau d’anglais pour m’aider à gérer les traductions 🙁

En fait, plus ça va, plus ça me donne envie de plier les gaules… (vu que ça ne doit donc pas être si utile ce qu’on fait ici)"


Relever ça est un peu bas de ma part, mais il affiche quand même ça tout en haut du blog ce matin, donc il souhaite que ça se voit... Et personnellement je trouve que ça éclaire un peu l'ego du personnage, sa manière de "traiter" avec autrui qui ne va pas sans ce petit côté capricieux limite puéril.

Hors ligne

 

#224 16-10-2016 08:51:23

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je regrette d'avoir rater celle-là, mais mon niveau d'Anglais ne me pousse pas vers ce genre de proposition. De plus, ayant déjà fait le nègre pour lui il y a quelques temps, je n'envisage vraiment plus aucune participation au vu du devenir de ce blog !
Ce qui semble sur, c'est que les propositions d'aide se font rares, mais c'est surement trop lui demander de rechercher en lui-même où se trouve la faille ayant amené ce phénomène...

Hors ligne

 

#225 16-10-2016 21:58:52

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je n'osais pas le dire...

Par ailleurs, la personne qui arrive en tête des commentaires avait posté un second commentaire... juste un peu plus critique (mais dans le genre constructif et poli) que celui qui a été plussé et validé. Et je vous mets dans le mille... il a disparu. C'était le seul que j'avais plussé.

Un autre message qui évoquait poliment une modération un peu rude a aussi sauté. Ne restent que des messages non critiques à 100%.

Dernière modification par Loxosceles (16-10-2016 22:01:38)

Hors ligne

 

#226 16-10-2016 22:28:10

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

C'est de plus en plus démocratique ce blog !!! lol Une main de fer dans un gant d'acier ! Vive le petit père des blogs roll

Hors ligne

 

#227 27-10-2016 10:26:53

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6422

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Seymour Hersh balance tout sur la corruption liée aux pétrodollars saoudiens

https://www.les-crises.fr/seymour-hersh … saoudiens/

Seymour Hersh est un journaliste d’investigation qui a reçu de nombreuses récompenses pour son travail, notamment le prix Pulitzer pour son article révélant le massacre de My Lai par l’armée américaine au Vietnam. Plus récemment il a révélé les abus du gouvernement américain sur les détenus de la prison d’Abu Ghraib.

Le nouveau livre de Seymour Hersh, “L’assassinat d’Oussama ben Laden“, corrige la version officielle de la guerre contre le terrorisme.(...)

Seymour Hesch a écrit:

Mon avis est que nous ne savons pas grand-chose à propos du 11-Septembre. Nous ne savons rien. Nous ne savons pas qui a fait quoi.

J'ai été tenté de faire un petit commentaire (à durée de vie limitée) à propos du "Nous ne savons rien. Nous ne savons pas qui a fait quoi" de Seymour Hersh puisque cela va à l'encontre des derniers articles et commentaires d'OB sur le 11/9 mais les commentaires sous ce dernier article sont fermés. C'est plus simple comme ça. wink

Hors ligne

 

#228 27-10-2016 14:12:06

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Seymour est une bête du journalisme, quasiment incontournable ! C'est sans doute, depuis le Vietnam, le plus gros poil à gratter des USA.

Il faut dire qu'en pleine guerre, aller balancer que les troupes US faisaient des carton sur tout ce qui bougeait....

Hors ligne

 

#229 28-10-2016 22:33:04

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Extrait d'un de mes commentaires du jour :

"Et oui, le cholestérol est une molécule indispensable à la vie [Modéré]"

Derrière le [Modéré] se cache ceci :

"comme... le CO2 *tousse*"

C'était impoli ? Agressif ? Insultant ? ... Mensonger ?

De la censure pure et simple. Pas de la modération.

Hors ligne

 

#230 28-10-2016 23:39:36

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Ou le modérateur  fume une étrange moquette pour arriver à ces réactions d'une aussi crasse stupidité, ou bien c'est sur ordre de son Éminence et là il ne lui reste plus qu'à faire son numéro chaque jour en supprimant définitivement toute "discussion". Au moins les choses seraient plus claires.

Par contre il existe peut-être une autre explication. Tu as déjà été désagréable avec le Seigneur et Maître, l'IP de ton ordi ne serait-il pas enregistrer dans un listing des importuns à "modérer" dans tous les cas. Tu peux faire l'essai avec un autre ordi et un commentaire soft pour voir...

Si toutefois ma dernière idée se révèle la bonne, il ne pourra pas nous dire qu'il s'élève contre Big Brother, les turpitudes de la NSA ou même la loi Renseignements chez nous ! personnellement, je reçois toujours les Crises chaque jour, mais ne fréquente plus la pseudo discussion.

Hors ligne

 

#231 29-10-2016 00:48:52

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6422

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

https://www.les-crises.fr/cholesterol-l … e-la-doxa/

OB a écrit:

Après, honnêtement, cela ne va pas être simple, j’ai testé pour vous. D’abord, il va vous regarder en levant les yeux façon “encore un couillon qui se croit plus malin qu’un médecin et qui a lu des conneries sur Internet” – ce qui se comprend. Mais le souci, c’est que si vous lui parlez des essais cliniques, ou des résultats d’études précis, vous verrez qu’il n’est pas au courant, vu qu’il n’a généralement pas bossé le sujet, ce qui est gênant…

Je ne sais pas pourquoi (wink) mais cet extrait d'une remarque d'OB dans l'un de ses derniers articles publiés m'a fait penser à un autre sujet sur lequel OB est capable de dire un truc du genre "encore un couillon qui se croit plus malin (...) et qui a lu des conneries sur Internet" dès qu'un commentaire ne va pas dans son sens (et quand il n'y a pas suppression du commentaire le plus souvent) tout en ayant "généralement pas bossé le sujet, ce qui est gênant" (et ce n'est pas parce qu'un article est long avec beaucoup, beaucoup, de photos qu'il est automatiquement bon !). Et plus gênant encore, toujours aucun signe de vie à ma connaissance suite à l'envoi d'un mail à OB par un membre de l'asso lui ayant indiqué ses erreurs et/ou approximations (preuves à l'appui). "Encore un couillon qui se croit plus malin..."

Hors ligne

 

#232 29-10-2016 02:06:53

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je ne crois pas trop à cette histoire de surveillance par IP, par contre je crois que lorsque plusieurs commentaires sont modérés dans un certain laps de temps (ce qui m'est arrivé), les commentaires suivants sont automatiquement placés en modération. Mais là, ce n'était plus le cas (j'ai du poster un ou peut-être deux commentaires lors des quinze derniers jours, par lassitude devant ces excès ridicules).

Je crois plutôt que certains sont plus surveillés que d'autres, à la tête du client, et peut-être que j'en fais partie. D'ailleurs Olivier Berruyer m'a répondu, et j'en viens à penser que c'est lui-même qui a modéré ce passage pour "protéger l'image du blog"... tu parles.

Hors ligne

 

#233 03-01-2017 11:52:11

Loxosceles
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 20-06-2016
Messages: 20

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

J'ai noté cet échange, ce matin. Je ne suis plus beaucoup les commentaires donc je ne sais pas trop à quoi cela se réfère. Si quelqu'un a des infos, cela concerne l'article sur le propos de Michel Onfray sur les médias.


Lili Le 03 janvier 2017 à 10h10
Afficher/Masquer

Pourquoi les commentaires d’Etienne Chouard sont-ils systématiquement censurés ?
Répondre

+2   
Alerter

    Barbe Le 03 janvier 2017 à 11h11
    Afficher/Masquer

    Attention
    Le citer ici va vous valoir une suppression de votre commentaire.
    Ça marche à tous les coups. 😉
    Répondre

        
    Alerter

Hors ligne

 

#234 11-02-2017 11:50:04

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1177

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

En ce moment sur le site "les Crises" de Berruyer  ça chauffe à cause du Décodex du journal le Monde qui a classé le blog de Berruyer rouge d'abord puis orange à l'heure actuelle.

http://www.les-crises.fr/les-justificat … upr-syrie/

Olivier voit rouge car il estime que le journal le Monde nuit très gravement à sa réputation, il se plaint:
    "Comment voulez-vous que je sois encore invité dans un média français après ça ?
    Comment voulez-vous que je trouve un éditeur pour mon prochain livre ?
    Comment voulez-vous que je trouve des stagiaires intéressés pour avoir une ligne avec moi sur leur CV ?
    Comment voulez-vous que j’ai des relations sociales normales quand je rencontrerai des gens qui tomberont sur votre Index quand ils googleront mon nom ?"


Aussi Berruyer cherche à se défendre par tous les moyens et justifications possibles. notamment aux dépends de Reopen !!!

http://img11.hostingpics.net/pics/302007961.jpg


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#235 11-02-2017 21:32:12

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1172

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Mariflo, tu connais mon opinion sur le personnage, mais je crois qu'actuellement se joue une partie très importante qui déterminera, à plus ou moins long terme ce qui nous restera comme liberté d'expression et d'information, nous permettant de développer notre libre arbitre.
Ou nous restons dans les tribunes à contempler la mise à mort des possibilités d'informations alternatives sérieuses, ou nous entrons dans la partie. Chacun doit choisir son camp, mais moi, je suis prêt à m'associer avec le diable pour sauvegarder ce droit de plus en plus battu en brèche par les merdias traditionnels.
Je ferais tout pour sauver le blog de Berruyer, quitte à régler les arriérés ensuite. Il veut se battre, je suis avec, tant pis pour les sites qui réfléchissent indéfiniment avant de prendre la moindre décision face à une telle gravité.

Dernière modification par nanard (11-02-2017 21:36:25)

Hors ligne

 

#236 11-02-2017 22:23:00

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8284

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je me suis fendu d'un petit billet d'humeur à l'adresse d'O. Berruyer que j'ai sobrement intitulé : Mise au piloris des médias, retour de balancier.

Monsieur Berruyer,

Qu'il est désagréable d'être nié par des incompétents qui vous traitent de conspirationnistes, avouez!

Et bien, voyez-vous c'est exactement le même sentiment qu'ont éprouvé les personnes, dont je suis, ayant sérieusement étudié le sujet du Pentagone, entre autres volets nébuleux de ces attentats, en analysant patiemment les hypothèses et sources, sans les sélectionner en vue d'un objectif à atteindre, comme vous l'avez fait visiblement.

Le résultat est, en tous les cas, que votre dossier sur ce sujet complexe ne répond à aucune des sérieuses questions qui se posent encore sur cet événement (Tapez le site pentagone.info que vous n'avez sûrement pas lu, pour vous en persuader). Vous avez ainsi investi beaucoup d'énergie pour conforter votre croyance initiale sans jamais être visiblement en mesure de la remettre en question, en vous posant les bonnes.

On vous entend geindre dans votre dernier article, pour faire simple, "C'est même pas vrai que je suis un complotiste, d'ailleurs j'ai fait un très gros dossier pour réfuter les thèses sur le 11 septembre"... Hélas, vous avez sous-estimé la mauvaise foi qui caractérise nécessairement une pensée unique. Grave erreur...

En tant que très sceptique de la version médiatico-gouvernementale de ces attentats, après 8 ans d'étude sur le sujet et de débats passionnés, j'ai résisté à l'envie de me lancer dans un débat, avec vous, malgré ma déception  de vous voir débiter tant de propos insensés, laissant plutôt glisser sur la carapace de mon indifférence la nullité argumentaire déployée avec arrogance sur les 10 pages de votre dossier. Sans doute parce que j'ai décidé de ne plus passer du temps sur ce sujet qui ne sera de toute façon, par suite de destruction et dissimulation des preuves, jamais dévoilé (sauf hypothèse improbable d'une fuite) mais surtout parce que j'ai très vite compris la forme particulière de votre mauvaise foi qui vous animait sur ce sujet auquel fondamentalement vous ne portez guère d'intérêt : Il n'était pas question d'une volonté de dissimulation de la vérité de ces attentats que vous ne connaissez pas plus que 99,99999...99999 % de la population. Ce dont il était question plus vraisemblablement dans ce copier-coller des thèses des debunker, maintes fois critiquées, c'était cette volonté de vous procurer une respectabilité auprès des médias, malgré vos billets caustiques, autrement mieux argumentés d'ailleurs, sur des sujets brûlants d'actualité.

Mettez vous à présent dans la tête que la colère légitime et la déception que vous éprouvez du fait d'être mis au piloris par la pensée unique médiatique est très comparable à celle ressentie par les personnes qui se sont investis dans ce sujet et ont conclu de bonne foi à l'inanité de la pensée unique martelée sur ces attentats. Ces personnes dont vous avez purement et simplement coupé le sifflet lorsqu'ils ont voulu vous l' exprimer, tout comme les marionnettes des grandes rédactions vous l'ont coupé et vous le couperont plus encore.

Bien à vous,

Frédéric


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#237 11-02-2017 22:37:37

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1177

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Charmord merci d'avoir exprimé  par écrit ce que j'ai ressenti de l'attitude de Berruyer au sujet de ses billets sur le 11.9. Mais j'ai bien peur que ton message ne reste longtemps et soit donc supprimé ! Quand l'as-tu écrit car je ne l'ai pas vu alors qu'il me semble avoir lu tous les commentaires ?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#238 11-02-2017 22:45:52

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8284

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

L'ai envoyé par courriel. Trop long pour être posté comme commentaire...


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#239 11-02-2017 22:55:54

Mariflo
Membre du forum
Date d'inscription: 19-09-2009
Messages: 1177

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Suggestion : tu pourrais faire un résumé de ton courriel, l'envoyer en commentaire, faire une copie d'écran et on pourrait ainsi se rendre compte s'il est capable d'encaisser cette critique ou s'il censure ?


A mon tour je fus effondré à la suite de ces révélations explosives !

Hors ligne

 

#240 11-02-2017 23:05:11

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8284

Re: Olivier Berruyer et le débat sur le 11/09

Je t'autorise à réaliser cet exercice wink


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr