ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#81 03-04-2007 02:52:41

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Rien ne dit qu'il s'agisse de kerozene. Il ya juste un ou deux temoins qui le suggerent. D'ailleurs pourquoi le kerozene exploserait de facon aussi violente, ce n'est pas un explosif.

Le plus probable, c'est qu'il y a avait un explosif en bas de la cage de l'ascenseur et que l'explosion a soufflé les portes et provoqué une boule de feu dans le hall.
Les hypotheses sur le kerozene restent hautement fantaisistes.

cela n'empeche pas qu'il pouvait y avoir une odeur d'essence.
Peut-etre que du kerozene a ruisselé dans une cage d'asenseur ou ailleurs.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#82 03-04-2007 02:59:36

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Un témoignage intéréssant :

EMS Captain Karin Deshore: “Somewhere around the middle of the World Trade Center, there was this orange and red flash coming out. Initially it was just one flash. Then this flash just kept popping all the way around the building and that building had started to explode. The popping sound, and with each popping sound it was initially an orange and then a red flash came out of the building and then it would just go all around the building on both sides as far as I could see. These popping sounds and the explosions were getting bigger, going both up and down and then all around the building. I went inside… and I said I think we have another major explosion.”

EMS Capitaine Karin Deshore : "quelque part autour du milieu du World Trade Center, il y avait ce flash orange et rouge sortant. Initialement c'était juste un flash. Alors ce flash a juste continué à passer entièrement autour du bâtiment et le bâtiment a commencé à éclater. Un son sec et avec chaque son sec , il y avait initialement un flash  orange et ensuite un flash rouge sortant du bâtiment et ensuite il allait tout autour de la construction des deux côtés autant que je pouvais voir. Ces sons secs et les explosions devenaient plus grands, allant tant en haut et en bas ensuite tout autour du bâtiment. Je suis allé à l'intérieur … et j'ai dit que je pense que nous avons une autre explosion majeure."
http://www.cooperativeresearch.org/enti … _deshore_1


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#83 03-04-2007 08:13:32

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

vigilant a écrit:

Rien ne dit qu'il s'agisse de kerozene. Il ya juste un ou deux temoins qui le suggerent. D'ailleurs pourquoi le kerozene exploserait de facon aussi violente, ce n'est pas un explosif.

tout à fait ; d'où ma question plus haut : existe-t'il des explosifs pouvant laisser une odeur de kérosène après coup ?


Le plus probable, c'est qu'il y a avait un explosif en bas de la cage de l'ascenseur et que l'explosion a soufflé les portes et provoqué une boule de feu dans le hall.
Les hypotheses sur le kerozene restent hautement fantaisistes.

oui !  Le bas des cages d'ascenseur me semble être un endroit idéal pour placer des explosifs, et ça explique bien des choses.


cela n'empeche pas qu'il pouvait y avoir une odeur d'essence.
Peut-etre que du kerozene a ruisselé dans une cage d'asenseur ou ailleurs.

L'odeur de kérosène rapportée par certains témoins pouvant provenir de la destruction de générateurs de secours alimentés en "pétrole".


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#84 03-04-2007 09:01:08

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

"Le bas des cages d'ascenseur me semble être un endroit idéal pour placer des explosifs, et ça explique bien des choses"
peut tu expliquer .?


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#85 03-04-2007 09:08:17

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

neon121 a écrit:

"Le bas des cages d'ascenseur me semble être un endroit idéal pour placer des explosifs, et ça explique bien des choses"
peut tu expliquer .?

L'espace technique qui se trouve au bas des cages d'ascenseurs n'est pas un endroit très fréquenté ( ! ), sauf par les techniciens de maintenance. C'est un endroit idéal pour placer des explosifs de façon discrète.

De plus, celà expliquerait bien les descriptions des explosions et des dégâts observés en bas des tours par les témoins.


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#86 03-04-2007 10:00:31

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

oui ok mais. la cage d ascenseur ne soutient rien du tout n est ce pas .? elle est assez independante de l immeuble.
Surtout que les ascenseurs ne sont pas en continue sur toute la hauteur de la tour.

Et puis, je ne comprend toujour pas l interet de fragiliser les fondations pour un destruction par le haut.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#87 03-04-2007 10:13:59

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

neon121 a écrit:

oui ok mais. la cage d ascenseur ne soutient rien du tout n est ce pas .? elle est assez independante de l immeuble.
Surtout que les ascenseurs ne sont pas en continue sur toute la hauteur de la tour.

Oui, mais l'expansion du souffle de l'explosion explique bien que certains ascenseurs en cours de trajet se soient trouvés désemparés, et aussi cette expansion peut expliquer les dégâts observés aux sous-sols, du genre cloisons effondrées, portes arrachées, outils en morceaux, locaux dévastés, etc....

En outre, il se peut que des bombes aient été placées dans d'autres endroits discrets des sous-sols, du genre local technique ou réserve, et plus appropriés pour ébranler les fondations.



Et puis, je ne comprend toujour pas l interet de fragiliser les fondations pour un destruction par le haut.

Ah, mais ça c'est le B A BA de toute démolition contrôlée !


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#88 03-04-2007 10:52:04

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

affaiblir les etages inferieurs, ca c est sure. mais affaiblir les fondations...
je trouve pas.

De plus,je ne vois toujour pas l interet de preparer en bas une tour cense s effondrer sur elle meme depuis le dessus.
Puisqu a aucun moment dans l effondrement, on voi un affaiblissment des etages inferieures.
A la limite, il fallait mieu preparer l immeuble aux etages ce trouvant juste en dessous de l impact. la oui.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#89 03-04-2007 11:03:02

Busherie
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2007
Messages: 38

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Le témoignage indiqué par Vigilant vous montre bien ce qui s'est passé. Pour rouver la bombe c'est pas facile, tous ayant senti du kérozène. La fumée blanche je sais pas ce que c'est ca peut être n'importe quoi, la moquettede l'ascenseur, les systèmes électriques.

"Un autre : David Kravette
"I take the elevator down, take 30 steps towards the guys waiting at the desk, and say, 'Which one of you knuckleheads forgot his I.D.?' and then I hear this high, screaming sound -- the elevators are crashing. I see this huge fireball. It's the jet fuel on fire, coming right at me. People are being absorbed and incinerated by it. I think I'm dying, I can't move. And then it suddenly sucked back in itself. All I felt was a heat wave. Then we started running."
"Je prends l'ascenseur, descend 30 étapes vers les types qui attendent au bureau et dis, ' Lequel d'entre vous a oublié son I.D. ? ' Et ensuite j'entends ce son haut, aigu - les ascenseurs s'effondrent. Je vois cet éclair sphérique énorme. C'est le kérosène en feu, venant directement sur moi. Les gens sont absorbés et incinéré par cela. Je pense que je meurs, je ne peux pas me déplacer. Et ensuite il a soudainement attiré en arrière . Et j'ai senti une vague de chaleur. Alors nous avons commencé à courir."
http://nymag.com/nymetro/news/sept11/fe … ndex3.html


Pour la fumée dehors, c'est très probablement des objets tombant du haut qui ont continué à fumer en bas (comme je vous le montrais sur une photo dans un post précédent.

Au final, le PLUS PROBABLE c'est qu'il n'y avait pas de bombes, mais des ascenseurs tombant dans les cages par les asenseurs tombant (ceux qui allaient de la zone d'impact à en bas). Ces incidents se sont reproduits pour les asenseurs intermédiaires dans toutes la tour.

Rappelez vous, pour les vitres cassées et les plaques de marbres que le souffle des ascenseurs peuvent l'avoir crée.

Quant au système de freinage, ca reste à prouver puisque plusieurs sont quand même tombés....

On attend toujours, à part Mr. Rodriquez, des preuves de bombes convaincantes.

Hors ligne

 

#90 03-04-2007 11:12:46

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

neon121 a écrit:

affaiblir les etages inferieurs, ca c est sure. mais affaiblir les fondations...
je trouve pas.

De plus,je ne vois toujour pas l interet de preparer en bas une tour cense s effondrer sur elle meme depuis le dessus.
Puisqu a aucun moment dans l effondrement, on voi un affaiblissment des etages inferieures.
A la limite, il fallait mieu preparer l immeuble aux etages ce trouvant juste en dessous de l impact. la oui.

Il fallait affaiblir la structure sur toute sa hauteur. Des explosions ont eu lieu au sous-sol et dans les etages, selon les témoins. Tout ca parait logique.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#91 03-04-2007 11:27:59

franck33
Invité

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Busherie a écrit:

Au final, le PLUS PROBABLE c'est qu'il n'y avait pas de bombes, mais des ascenseurs tombant dans les cages par les asenseurs tombant (ceux qui allaient de la zone d'impact à en bas). Ces incidents se sont reproduits pour les asenseurs intermédiaires dans toutes la tour.

Je te propose de lire ça et de nous dire se que tu en pense aprés stp!

2beorno2be a écrit:

Tout les ascenseurs ont des systèmes de freinage, ont apelle ça des systèmes anti-chutes.
C'est au cas ou les cables cèderaient ou bien que le moteur s'emballerait

Dans le jargons des fabriquants d'ascenseurs, on apelle ça un "Bloc Parachute".

Chapitre lV de cette épreuve de diplôme.
http://sccp.inp-toulouse.fr/html/cpge/s … _texte.pdf


Voir aussi tout en bas de ce lien suivant : http://interstices.info/display.jsp?id= … tView=true


Un ascenseurs ne tombe pas jusqu'en bas, seulement dans les films.

http://reopen911.online.fr/forums/viewt … 51&p=3

"Le problème ici, ce n'est pas ce que tu VEUX croire...." wink

Dernière modification par franck33 (03-04-2007 11:30:52)

 

#92 03-04-2007 11:31:32

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Busherie a écrit:

Le témoignage indiqué par Vigilant vous montre bien ce qui s'est passé. Pour rouver la bombe c'est pas facile, tous ayant senti du kérozène. La fumée blanche je sais pas ce que c'est ca peut être n'importe quoi, la moquettede l'ascenseur, les systèmes électriques.

"Un autre : David Kravette
"I take the elevator down, take 30 steps towards the guys waiting at the desk, and say, 'Which one of you knuckleheads forgot his I.D.?' and then I hear this high, screaming sound -- the elevators are crashing. I see this huge fireball. It's the jet fuel on fire, coming right at me. People are being absorbed and incinerated by it. I think I'm dying, I can't move. And then it suddenly sucked back in itself. All I felt was a heat wave. Then we started running."
"Je prends l'ascenseur, descend 30 étapes vers les types qui attendent au bureau et dis, ' Lequel d'entre vous a oublié son I.D. ? ' Et ensuite j'entends ce son haut, aigu - les ascenseurs s'effondrent. Je vois cet éclair sphérique énorme. C'est le kérosène en feu, venant directement sur moi. Les gens sont absorbés et incinéré par cela. Je pense que je meurs, je ne peux pas me déplacer. Et ensuite il a soudainement attiré en arrière . Et j'ai senti une vague de chaleur. Alors nous avons commencé à courir."
http://nymag.com/nymetro/news/sept11/fe … ndex3.html


Pour la fumée dehors, c'est très probablement des objets tombant du haut qui ont continué à fumer en bas (comme je vous le montrais sur une photo dans un post précédent.

Au final, le PLUS PROBABLE c'est qu'il n'y avait pas de bombes, mais des ascenseurs tombant dans les cages par les asenseurs tombant (ceux qui allaient de la zone d'impact à en bas). Ces incidents se sont reproduits pour les asenseurs intermédiaires dans toutes la tour.

Rappelez vous, pour les vitres cassées et les plaques de marbres que le souffle des ascenseurs peuvent l'avoir crée.

Quant au système de freinage, ca reste à prouver puisque plusieurs sont quand même tombés....

On attend toujours, à part Mr. Rodriquez, des preuves de bombes convaincantes.

Les témoins n'ont certainement pas tous senti du kerozene. Seuls quelque-uns le signalent.

L'opinion de Kravette n'engage que lui. Et qui sait si il a dit vraiment ca. C'est peut-etre bien le journaliste qui lui a mis dans la bouche. Sur quoi kravette s'appuie-t-il pour dire cela . rien n'est dit.

Le pompier Peter Blaich a trouvé un ascenseur carbonisé au troisieme etage. Donc, celui-ci n'est pas tombé, mais a été carbonisé par une explosion.
Rien n'indique jusqu'a present qu'un ascenseur soit tombé. Le seule chose qui est dite est que les portes ont explosé.
Le reste n'est qu'interpretation de la part de rares temoins.

Plusieurs témoins parlent de bombes et ont constaté des degats importants au sous-sol. Pas seulement Rodriguez.

L'explosion et la boule de feu se produisent quasiment au meme moment que le crash de l'avion. Le kerozene n'a donc pas pu ruisseler en quantité importantes à ce moment.

L'hypothese du kerozene est fantaisiste. Je rapelle que le kerozene n'est pas un explosif.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#93 03-04-2007 11:38:37

jp34
Membre du forum
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 12-12-2006
Messages: 3237

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Busherie a écrit:

Le témoignage indiqué par Vigilant vous montre bien ce qui s'est passé.

Et celui du Capitaine Karin Deshore, tu ne le retiens pas ?


Pour rouver la bombe c'est pas facile, tous ayant senti du kérozène.

L'odeur de carburant, sentie par certains et non par tous, peut aussi provenir de générateurs détruits par une explosion.


La fumée blanche je sais pas ce que c'est

Je prends note !


Au final, le PLUS PROBABLE c'est qu'il n'y avait pas de bombes, mais des ascenseurs tombant dans les cages par les asenseurs tombant (ceux qui allaient de la zone d'impact à en bas).

Ta phrase est mal construite ; peux-tu la reformuler pour une meilleure compréhension de ce que tu veux dire stp ?
Il est impossible que des ascenseurs situés dans la zone d'impact aient pu atteindre le bas de la tour, en raison des paliers très bien indiqués sur les schémas de Kenteris. ( posts 57 & 60 )



Ces incidents se sont reproduits pour les asenseurs intermédiaires dans toutes la tour.

Si je te suis bien, l'avion percute le haut de la tour et provoque la chute de la quasi-totalité des ascenseurs , c'est ça ?


Rappelez vous, pour les vitres cassées et les plaques de marbres que le souffle des ascenseurs peuvent l'avoir crée.

Dans le film des Naudet il est dit que c'est le kérosène enflammé.
En outre, on peut y voir des portes d'ascenseurs intactes dans le hall, alors même que le marbre est brisé au sol et les doubles vitrages en miettes...



Quant au système de freinage, ca reste à prouver puisque plusieurs sont quand même tombés....

Pas tous, loin de là.


On attend toujours, à part Mr. Rodriquez, des preuves de bombes convaincantes.

Et de ta part des réponses précises à des questions non moins précises ; ainsi que la prise en compte de tous les éléments disponibles. wink

Dernière modification par jp34 (03-04-2007 11:41:17)


"ne profanez pas le mot Vérité en acceptant le sens qu'en donnent les hommes et les institutions"
"évitez de confondre les mots avec les idées (qu'ils transportent)"

et tenez pour suspecte toute "vérité révélée"...

Hors ligne

 

#94 03-04-2007 11:39:51

franck33
Invité

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Vigilant a écrit:

Le pompier Peter Blaich a trouvé un ascenseur carbonisé au troisieme etage. Donc, celui-ci n'est pas tombé, mais a été carbonisé par une explosion.
Rien n'indique jusqu'a present qu'un ascenseur soit tombé. Le seule chose qui est dite est que les portes ont explosé.
Le reste n'est qu'interpretation de la part de rares temoins.

Oui, et qu'es ce qui les auraient arreté au rez de chaussés? Sachant qu'ils descendent jusqu'aux sous-sols?

 

#95 03-04-2007 14:14:27

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

affaiblir la structure sur tout la hauteur voudrais dire des milliers de bombe et des mois de travail.
Perso j aurais donc affaibli les etages en desous de l impact puis j aurais penser que, aide par le poid de l avion, tous ca se serais effondrer.(150 tonnes de pression en plus)


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#96 03-04-2007 15:01:35

vigilant
Membre Actif
Date d'inscription: 12-09-2006
Messages: 1691

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

neon121 a écrit:

affaiblir la structure sur tout la hauteur voudrais dire des milliers de bombe et des mois de travail.
Perso j aurais donc affaibli les etages en desous de l impact puis j aurais penser que, aide par le poid de l avion, tous ca se serais effondrer.(150 tonnes de pression en plus)

Ce qu'il etait important d'affaiblir, c'est le noyau de 47 poutres. Pas forcément le structure externe, qui n'a qu'un role secondaire dans le support du poids du batiment.
C'est souvent le principe d'une démolition controlée. On detruit la structure interne, qui entraine la structure du batiment vers l'intérieur. En detruisant le noyau, les etages tombent vers l'interieur et l'immeuble s'ecroule sur sa base.
Cela semble se voir sur la tour Nord, où l'antenne descend un peu avant le reste, montrant l'affaissement du noyau.


Je ne suis pas un numéro , je suis un homme libre ! (numéro six)
Reopen avec le FSL33

Hors ligne

 

#97 03-04-2007 15:16:22

neon121
Membre du forum
Date d'inscription: 27-09-2006
Messages: 3409

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

vigilant.
oui oui sure, mais alors il aurait fallut affaiblir toute la tour et pas seulement la base : gros travail.
Par contre pour moi l histoire de l antenne ne prouve pas l affaiblisment total de la tour.


+--++ 0 98 +++restons vigilant 5--+250+0-5

Hors ligne

 

#98 10-09-2009 17:32:59

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

vigilant a écrit:

Une autre page sur les explosions :
http://www.911blogger.com/node/7277

Un autre temoignage intriguant , celui de Peter Blaich
http://www.911myths.com/html/jet_fuel.html
Venant de : http://www.firehouse.com/terrorist/911/ … laich.html (Avril 2002)

Firefighter Peter Blaich

Comme nous sommes arrivés au troisième étage de l'escalier B, nous avons forcé une porte d'ascenseur qui a été brûlé sur trois côtés. La seule chose qui restait était la porte hoistway. Et à l'intérieur de l'ascenseur étaient des choses que je n'ai pas reconnu initialement, mais un type de Truck1 a dit oh mon Dieu, ce sont des gens. Ils ont été assez incinérés. Et je me rappelle l'odeur accablante de pétrole. Quand le Lieutenant Foti a dit oh, c'est le kérosène. Je me le rappelle l'odeur comme au camping si vous laissez tomber une lampe de pétrole.

La même chose est arrivée aux ascenseurs dans le lobby principal. Ils ont été vraiment soufflés. Je ne me rappelle pas si j'ai en réalité vu des gens ici.
Ce qui m'a frappé initialement dans le lobby était qu'aussitôt que nous sommes entrés, toutes les fenêtres etaient brisées et il y avait une ou deux voitures qui brulaient à l'extérieur. Et il y avait des victimes brulées dans la rue là, marchant autour. Nous sommes passé par ces fenêtres ouvertes dans le lobby.

Il y avait une dame le criant là qui ne savait comment elle avait été brûlée. Elle était juste dans le lobby et la chose suivante qu'elle savait est qu'elle était en feu. Elle a été drôlement brûlée . Et quelqu'un est venu avec un extincteur et a projeté de l'eau sur elle.

C'est la première chose que j'ai vu. Ceci et devant une des grandes banques d'ascenseur dans le lobby était un bureau et j'ai certainement identifié un des cadavres comme etant un garde chargé de la sécurité parce qu'il avait un badge de sécurité sur sa veste. Je suppose peut-être il était à une table toujours dans sa chaise et presque complètement incinéré, carbonisé sur tout son corps, certainement mort. Et vous pouviez discerner comme une étiquette de sécurité sur sa veste. Et je me rappelle avoir vu que la table était fondue, mais il était fondu dans la chaise et cette banque d'ascenseur a été fondue, donc j'imagine que le kérosène doit avoir soufflé le puits d'ascenseur et je suppose a attrapé le garde chargé de la sécurité à une table, j'imagine à un certain type de point de contrôle.


Un peu etrange comme rapport. Cela demande a etre vérifié.

Je rebondis sur ce témoignage exhumé par le regretté Vigilant car effectivement ce témoignage de Peter Blaich pose son lot de question! Il s'agit d'un pompier ayant investi le lobby de la tour Nord très peu de temps après le crash initial. Sa description du lobby et des dégâts matériels et humains qu'il y a constaté mérite que l'on s'y attarde.

Il faut noter sur ce point que ce témoignage date de avril 2002, soit pas tellement longtemps après la tragédie. Ayant été publié dès le premier anniversaire des attentats, cette interview n'est donc plus que probablement pas celle que réalisa le Port Authority of New-York puisque comme on le sait, ces témoignages là ne furent finalement divulgués que suite à une action en justice, après la publication du rapport de la Commission Keane et Hamilton. Par parenthèses, il serait intéressant de voir si le témoignage de Blaich tel donné au Port Authority est identique ou conforme à ce témoignage antérieur.

http://www.firehouse.com/terrorist/911/ … laich.html

Extrait :

We started going up the B stairway. As we got to the third floor of the B stairway, we forced open an elevator door which was burnt on all three sides. The only thing that was remaining was the hoistway door. And inside the elevator were about � I didn�t recognize them initially, but a guy from 1 Truck said oh my God, those are people. They were pretty incinerated. And I remember the overpowering smell of kerosene. That�s when Lieutenant Foti said oh, that�s the jet fuel. I remember it smelled like if you�re camping and you drop a kerosene lamp.

The same thing happened to the elevators in the main lobby. They were basically blown out. I don�t recall if I actually saw people in there.

What got me initially in the lobby was that as soon as we went in, all the windows were blown out, and there were one or two burning cars outside. And there were burn victims on the street there, walking around. We walked through this giant blown-out window into the lobby.

There was a lady there screaming that she didn�t know how she got burnt. She was just in the lobby and then next thing she knew she was on fire. She was burnt bad. And somebody came over with a fire extinguisher and was putting water on her.

That�s the first thing that got me. That and in front of one of the big elevator banks in the lobby was a desk and I definitely made out one of the corpses to be a security guard because he had a security label on his jacket. I�m assuming that maybe he was at a table still in a chair and almost completely incinerated, charred all over his body, definitely dead. And you could make out like a security tag on his jacket. And I remember seeing the table was melted, but he was still fused in the chair and that elevator bank was melted, so I imagine the jet fuel must have blown right down the elevator shaft and I guess caught the security guard at a table, I guess at some type of checkpoint.

Grosso modo :

Le pompier a pris l'escalier B et, quand il est arrivé au troisième étage du lobby, il a constaté que les ascenseurs étaient complètement cramés sur trois faces. Lui et les pompiers qui l'accompagnaient ont forcé la porte le passage de cet ascenseur et ont constaté que les occupants étaient non seulement brûlés mais incinérés. Cela sentait fortement l'essence (kerosene en anglais ne veut pas seulement dire jet fuel mais vise de manière plus large tous les carburants liquides, si je ne m'abuse). Ceci étant, il ajoute après cette métaphore : Cela sentait la lampe à kerosène qu'on utilise quand on campe. Son supérieur le Lieutenant Foti a directement fait le lien avec le jet fuel de l'avion qu'un de leur collègue avait vu (et qui est décrit par celui-ci comme un petit avion mais soit, pas la peine d'ouvrir ce débat). Les ascenseurs du lobby principal avaient leur portes littéralement explosées mais il n'y avait personne semble-t-il, aux alentours.

Ce qui l'avait frappé directement en rentrant dans l'immeuble par le lobby était que les fenêtres étaient brisées et que deux véhicules étaient en train de brûler à l'entrée. Il y avait des gens brûlés sur la rue. Ils sont rentré par l'énorme fenêtre explosée dans le lobby. Il y avait une dame qui criait en se demandant comment elle avait été brûlée. Elle était dans le lobby et tout d'un coup, elle s'est rendu compte qu'elle était en feu. Quelqu'un est accouru avec un extincteur et l'aspergeait d'eau. En plus, en face des ascenseurs, il y avait un bureau où gisaient des cadavres. Parmi ceux-ci, celui d'un agent de sécurité dont il reconnut le vêtement et qui semblait toujours assis sur sa chaise mais grillé, mort et incinéré. Il a aussi constaté que le bureau de l'entrée où se trouvait le cadavre était fondu, de même d'ailleurs que le elevator bank (hall d'ascenseur). Il en a déduit que le jet fuel avait explosé là bas et tué le garde.

Evidemment se pose la question de savoir si une gerbe de kerosène enflammée qui descend presque trois cent mètres peut garder assez d'énergie pour provoquer des dégâts tel ceux qui sont décrits ici dans le détail mais aussi ailleurs :

- incinération de corps à l'intérieur et à l'extérieur des ascenseurs.
- explosion de véhicules stationnés devant l'entrée de la tour Nord.
- fusion du bureau qui se trouvait en face de l'ascenseur et de l'elevator bank.
- décollement des plaques de marbre des murs.
- combustion instantanée des corps et possibilité d'apporter une source de chaleur capable de provoquer la fusion des matériaux dont étaient faits les bureaux et ascenseurs..


Nous ne parlons ici que des dégâts provoqués dans cette partie du lobby.

Pour le Nist, il semble posé en principe qu'une partie du kerosène s'est effectivement précipité dans les conduits des ascenseurs pour exploser à certains endroits des tours et notamment dans le lobby, ou heureusement, remarque-ils, ils n'y avait plus assez de combustible pour démarrer un incendie.


http://911stories.googlepages.com/NCSTAR1p24NT.jpg/NCSTAR1p24NT-full.jpg

Mais par contre, il y en avait assez pour provoquer tous les dégâts relevés ci-dessus et provoquer les dégâts encore plus importants aux sous-sols où apparemment, tout était sans dessus-dessous aux -2 et-3, si l'on en croit d'autres témoignages comme celui de Morelli par exemple.

Donc, si l'on peut résumer : pas assez de carburants pour provoquer des incendies au lobby mais bien pour provoquer l'incinération brutale d'humains et de véhicules postés en dehors et la fusion de bureaux et autres métal d'ascenseurs... Un kerosène d'un genre particulier en plus car il pouvait être combattu par l'eau apparemment.

Plus que jamais les questions posées aux debunkers, dont Moorea, quant à l'origine de la source de chaleur et des explosions dévastatrices constatées dans le bas des tours s'avère nécessaire au vu de ce témoignage très précis. http://forum.reopen911.info/p194090-25- … ml#p194090; http://forum.reopen911.info/p194109-25- … ml#p194109;http://forum.reopen911.info/p194366-hie … ml#p194366 Plus que jamais, les mêmes debunkers perdront la face en soutenant que le Nist a pu valablement se contenter de la la réponse sybilline postée ci-dessus pour remplir le mandat large que lui avait confié le Congrès.

Bref, il y a encore assurément des éléments intéressants à retirer des témoignages des pompiers qui figurent dans ce lien : http://www.firehouse.com/terrorist/911/magazine/gz/

Dernière modification par charmord (10-09-2009 17:41:12)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#99 10-09-2009 17:51:24

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

The same thing happened to the elevators in the main lobby.

Est-ce que quelqu'un peut confirmer qu'il n'y a qu'un seul ascenseur qui a été touché par l'avion et qui descendait au "main lobby" (rez-de-chaussé ?).
Si oui, c'est pour le moins étonnant...


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#100 10-09-2009 18:11:11

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Pole, je viens de tomber sur une discussion très intéressante sur le forum de Loose Change :

http://s1.zetaboards.com/LooseChangeFor … ;t=1701709


Tu trouveras absolument tous les détails que tu recherches. Cette recherche émane d'un chercheur qui portait le pseudo NK-44 avec lequel le posteur était en contact régulier jusqu'à ce qu'il coupe brutalement et sans raison la communication. Il a posté toute sa correspondance sur le lien précité. Je n'ai pas eu le temps de tout lire mais si j'ai bien compris, le propos est d'exclure que le kerosène ait à la base des explosions et dégâts rapportés par de multiples témoins. De la même manière, l'explication avancée selon laquelle ces explosions et dégâts aient pu être causés par l'effondrement au moment du choc de certains ascenseurs est exclue. Cela semble très intéressant et tu trouveras de nombreux liens et photos.


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#101 10-09-2009 18:22:01

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Après vérifications, il n'apparaît pas que P. Blaich ait été réinterrogé par les autorités dans le cadre de l'enquête :
http://graphics8.nytimes.com/packages/h … ll_01.html
Ou alors, son interview est restée off the records


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#102 11-09-2009 10:58:40

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

charmord a écrit:

Bref, il y a encore assurément des éléments intéressants à retirer des témoignages des pompiers qui figurent dans ce lien : http://www.firehouse.com/terrorist/911/magazine/gz/

J'ai lu rapidement d'autres témoignages. Il y a des éléments édifiants qui méritent assurément notre attention.

Firefighter S. Modica : http://www.firehouse.com/terrorist/911/ … odica.html

Quelques extraits :


1. Juste après entré dans la tour Nord après que le second avion se soit crashé :

So we started to go in towards the elevator bank area and just about every elevator bank had its doors blown off. They were just empty shafts, a lot of glass around, a lot of marble, a lot of granite off the walls, sheetrock down, some traction cable, scorch marks in a few elevator banks. No doors, no doors. The doors were blown off. Some of them were in the shafts, some of them were in the lobby. You had to walk over them.

D'après la description de ce témoin, il y avait donc plusieurs ascenseurs qui avaient été explosé dans le lobby. Toutes les portes étaient arrachées. Il fallait les surmonter.


2.
Il monte les marches de l'escalier et arrivé au 30ème étage, fait une pose avec ses collègues. Il décrit alors l'événement suivant :


You had a lot of stuff in the hallway. You had life-saving ropes, spare cylinders. Guys were just jettisoning things when they realized how far they had to go. But basically that was it until I got to the 30th floor and I had to stop. I was completely exhausted, so I stopped. I was with two other firemen from Squad 18 and we stopped and we took our turnout coats off and our helmets and our masks. We had everything off. We were just taking a rest.

A few seconds after we got all our gear off, the building shook violently, damn near knocked you off your feet. You could hear a faint sound of a rumble. It wasn�t loud, it was just a very faint rumbling sound. It lasted maybe about four seconds and then it got quiet and the lighting went out and the emergency lighting came on. The radios were completely quiet.

Then we heard this sound, this boom, boom, boom, boom, boom. I�m like what the hell is that? It was four ESU cops coming down the stairs and they weren�t even touching the tread. They were going from landing to landing. We had to put our backs up against the wall to get out of the way. Then there was a transmission on my radio. I was on Channel 1. There was a transmission on the radio that somebody said there was a collapse on the 65th floor. Then somebody came back and very calm, didn�t identify himself or his company, and said we�re on the 65th floor and everything�s fine.

At the time of the rumbling and the shaking, immediately right after, Rescue 1, Pattie O�Keefe, gave a Mayday which was answered by I believe Terry Hatton. Hatton answered him and said Pattie, are you OK? He says yeah, I�m OK, I�m OK, what was that? And then they said a few other things, but I don�t really remember because he said I�m OK and I was very freaked out personally after those cops went by. They didn�t say a word. They just went by.

Donc : Secousses violentes de la tour Nord au point de presque faire tomber les pompiers. C'est un grondement sourd qui dure à peu près 4 secondes. Après silence et les lumières qui s'éteignent jusqu'à ce que les lumières d'urgence prennent le relais. Ensuite, un après un temps indéterminé, il entend boom boom boom. Des policiers venant du dessus dévalent les escaliers 4 à 4 et passent à côté d'eux sans un mot. Il entend ensuite une communication radio selon laquelle il y aurait eu un effondrement au 65ème étage, soit bien plus bas que l'endroit où la tour Nord a été touchée. Mais ce message est démenti par quelqu'un qui ne se présente pas et se trouve au 65ème étage.

La question à mille dollars est de savoir si le grondement suivi du boum boum boum est ce qu'il perçoit de l'effondrement de la tour sud ou si cela provient au contraire d'un événement explosif situé dans la tour Nord elle-même. Le témoin ne répond pas clairement à cette question. Lisez plutôt :

After the building shook and rumbled, there was a lot of smoke and dust coming up the stairwell. And when the ESU cops went by and the firemen went by, I thought that was a little insane. My first thought was either they�re blowing the building up below us or they just drove another plane into it. I was afraid to make a move. I wanted to, but I wasn�t 100% sure which way to go. I tried to get more information on the radio and that never came to pass. I never got in touch with anybody

.

Il dit donc qu'après que le building ait tremblé et grondé, il y a eu plein de fumée et de la poussière qui s'est engouffrée dans la cage d'escalier. Sa première impression après avoir pu passer les flics et les pompiers était que soit, ils étaient en train d'exploser l'immeuble en dessous d'eux, soit un autre avion s'était crashé dans l'immeuble.

Le fait est que suite à cet événement, il va avoir un mauvais pressentiment de plus en plus présent et croiser en plus des gens leur intimant l'ordre d'évacuer la tour, ce qu'il va faire, non sans porter secours à une dame entre-temps. Entre-temps au 24ème étage, il va rencontrer d'autres pompiers. Il va leur demander s'ils n'ont pas vu son chef qu'il n'avait plus depuis un petit temps et l'un des pompiers lui répondra qu'il l'a vu descendre la tour, ce qui plongera le piompier Modica dans le plus grand scepticisme.

Après être sorti de la tour et après avoir constaté que le lobby était encore en plus mauvais état en sortant qu'en partant, il décrira ensuite l'effondrement d'une tour (s'agit-il de la tour Nord ou de la Sud?), dans ces termes :

At that point I turned around to look up at the building and that�s when I realized that all that stuff coming down, that was people. It wasn�t debris. It was people. I turned away, put my back to the building.

Then you couldn�t see the top of the building anymore, it looked like it was as if each floor was exploding. As each floor came down, you could actually see the windows and everything blow out. Things were blowing out the sides. Everybody asked me later on how come people couldn�t get out of the way? I really believe that if you weren�t watching the building, when you heard it, it was too late, too late to move. We looked up and we saw it and you didn�t hear a sound.

I couldn�t get myself to move right away and I was just stuck. And then I turned back facing north and I almost dove under 20 Truck, which was parked under the north bridge. I started to dive and then at the last minute, I decided not to and decided to just run. You could see guys just running. I was looking down and I could remember looking at their feet because I wasn�t looking up. I threw my tools and I started running and I ran. I think the building was down in about 10 seconds and you started to hear it at this point.

Now I�m running and you could hear this thing. It sounded like about four or five 747s taking off at full throttle. It just got unbelievably loud. I�m running and somebody runs up behind me and darts off to the right towards the Customs Building. I guess that would be my right. And he starts yelling get down, get down, get down. And as I ran, I turned like this and out of the corner of my eye, I could see that avalanche come like right there and it�s coming.

I literally did a flying dive onto the street. I covered up and this big rush of wind and everything went completely dark and it got quiet. Now I have my eyes closed. At one point, I thought I was dead because it was just so eerie and quiet. Then I realized I wasn�t dead when I started to choke and I couldn�t breathe.

Donc, il s'est éloigné rapidement du building et s'est retourné. C'est à ce moment qu'il a constaté que le haut de la tour explosait. C'était comme si chaque étage explosait. Il a plongé en dessous d'un camion pour s'abriter. Il estime que la tour est tombée en approximativement dix secondes. Il décrit un énorme bruit, qu'il compare à quatre boeings lançés à pleine vitesse et c'est à ce moment qu'il voit arriver l'avalanche de débris. Il est plongé dans le noir complet.

Vu qu'il ne décrit pas de deuxième effondrement dans la suite de son récit, il est plus probable que l'effondrement qu'il a vécu était celui de la tour Nord dont il sortait, même s'il ne semble jamais avoir remarqué avant que la tour sud s'était effondrée. Si une telle hypothèse est exacte, cela laisserait ouverte la possibilité que le grondement sourd de la tour Nord et les boom boom boom qu'il dit avoir entendu quand il était au 30ème était en réalité associés à l'effondrement de la tour Sud. Il n'en demeure pas moins très étonnant, en se mettant dans la perspective de la théorie officielle, que le tremblement et le grondement ait distinctement précédé les boom boom boom qu'il dit avoir perçus après un moment de silence. Par ailleurs, l'attitude des pompiers et surtout des policiers qui dévalent comme des balles les escaliers sans leur adresser un mot est assez étonnante, si on l'a couple avec la (fausse) alerte d'un collapse au niveau du 67ème étage.

J'aurais aimé avoir vos impressions sur ce témoignage intéressant ainsi que le précédent, non sans vous livrer ses derniers états d'âme :

A

nd I remember remarking to a guy who was with me there�s nothing here. This is a 110-story office building. You couldn�t find a file cabinet. You�d think there would be rubble. You couldn�t find a piece of wood, a piece of carpet, a computer. There was nothing. It was just dust and big, big pieces of steel. That was it. There wasn�t even a lot of concrete. Everything was pulverized.

At that point, I just felt completely disgusted. I said this is impossible. I said nobody could ever live through this, I remember saying to myself, nobody could ever live through this. And I turned around and I felt my hip. My hip was bothering me and my shoulder was bothering me. I got off the pile and I went to an EMS bus and they took me to Bellevue.

Bref, il n'en croyait pas ses yeux quant à l'état de destruction sur le site.

Son témoignage n'apparaît pas non plus dans les oral histories du NY Times.  Il semble donc que tout comme Blaich, le témoin que j'ai précédemment analysé,, il n'ait jamais été réinterrogé par le Port of Authority. Son nom ne figure pas ici en tout cas : http://graphics8.nytimes.com/packages/h … ll_01.html

Dernière modification par charmord (11-09-2009 11:28:48)


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#103 12-09-2009 19:49:29

Pole
Membre du forum
Date d'inscription: 23-01-2009
Messages: 4084

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Je copie quelques témoignages qui me paraissent important (tirés du forum de Loose Change) :

A. GRIFFITH: Well, I was on my way from B-2 to 49th floor. And as I took off, it was amount it was a matter of seconds -- five, six, seven seconds, I don't know. And there was a loud explosion and the elevator dropped. And when the elevator dropped there was a lot of debris and cables falling on top of the elevator. And I just -- I just put my hand over my head and I said, oh God I'm going to die. But I didn't know what was happening.

When the elevator finally stopped, they had an explosion that bring the doors inside the elevator, and I think I'm sure that that was what broke my leg. And then they had another explosion and the panel that threw me, you know, against the wall, and I guess I was unconscious for a couple of minutes because somebody else was in the elevator with me, and they say that they was trying to get my attention and they didn't get no response from me."

3 explosions pour un 1 seul avion hmm
Sans compter que la première est la moins violente.

"Arturo Griffith was in a freight elevator when the building was attacked. The
elevator dropped to B1 (the basement level), fell below the landing. He was trapped in the elevator beneath debris and unconscious. He remembers seeing a beam of light. He called out. The smoke was so thick; Arturo could not see his own hand. So his rescuers had to follow his voice to find him.

'I don't know who saved me. It was so black and smoky. I couldn't see nothin',' Arturo said. 'When they got me out, I told them there was someone else down there, a woman. They went back to get her. Seconds after they pulled her out, a ball of fire came down the shaft. They almost got killed."

Il voit une lumière, puis il est envahi par de la fumée.
Quelques instants après, une boule de feu passe par l'ascenseur et les tue presque.

James Cutler, a 31-year-old insurance broker, was in the Akbar restaurant on the ground floor of the World Trade Center when he heard “boom, boom, boom,” he recalls. In seconds, the kitchen doors blew open, smoke and ash poured into the restaurant and the ceiling collapsed.

Il entend des "boums", une porte saute, de la fumée entre dans le restaurant et le plafond s'effondre (drôle de kérosène)

I was in the refrigeration plant in tower 1 sub basement 4. I was passing through when I felt a slight shifting of the building. I froze right where I stood and listened....nothing. About 30 seconds past and to my left about 30 feet from me was a stairway leading up to a door. This door explodes off its hinges and white smoke came into the plant. (...)

Il sent (voit ? ressent ? ) le bâtiment bouger sans bruit. 30 secondes après, une porte explose avec de la fumée blanche (rappel à tout hasard: la thermite fait une fumée blanche...)

Entering the smoke filled office of Turner Construction, he saw that all of the office partitions within 50 feet were blown down by the force of the explosion. He helped several people who were bleeding and burned.

Il voit des cloisons abattues.
Or d'après la FEMA, le kérosène qui brûle ne fait que peu varier la pression.

I go downstairs, the foreman tells me to go to remove the containers, as I’m walking by the main freight car of the building, in the corridor, that’s when I got blown. I mean, the impact of the explosion, or whatever happened, it threw me to the floor, and that’s when everything started happening...
[...]
and all of a sudden the big impact happened again, and all of the ceiling tiles was falling down, the light fixtures were falling, swinging out of the ceiling, and I come running out the door, and everything, the walls were down, and I started running towards the parking lots.

Une explosion qui le "jette" au sol. Puis une autre qui fait tout tomber.

Bobby Hall, of Staten Island, was near a mechanical room floor 50 feet underground when the impact of a falling elevator threw him against a steel door. He struggled to his feet, and assisted two other injured men. Outside, he borrowed a cell phone from a man on the plaza to call his wife. Moments later, the man was killed by falling debris, Hall said

D'après NK-44, les ascenseurs ne peuvent pas tomber (dispositifs de freinage d'urgence).
Donc après cet "ascenseur qui tombe", il aide 2 personnes. Puis se fait tuer par des débris sad

Témoignage contradictoire, donc intéressant :

They had been told to stay where they were and "sit tight" until the Assistant Chief got back to them. By this time, however, the room they were working in began to fill with a white smoke. "We smelled kerosene", Mike recalled, "I was thinking
maybe a car fire was upstairs", referring to the parking garage located below grade in the tower but above the deep space where they were working.

Mais, de la même personne :

"There was nothing there but rubble, "Mike said. "We’re talking about a 50 ton hydraulic press – gone!"The two began yelling for their co-workers, but there was no answer. They saw a perfect line of smoke streaming through the air. "You could stand here,” he said, “and two inches over you couldn’t breathe. We couldn’t see through the smoke so we started screaming." But there was still no answer.

The two made their way to the parking garage, but found that it, too, was gone. "There were no walls, there was rubble on the floor, and you can’t see anything," he said.

They decided to ascend two more levels to the building’s lobby. As they ascended to the B Level, one floor above, they were astonished to see a steel and concrete fire door that weighed about 300 pounds, wrinkled
up "like a piece of aluminum foil" and lying on the floor. "They got us again", Mike told his co-worker, referring to the terrorist attack at the center in 1993. Having been through that bombing, Mike recalled seeing similar
things happen to the building’s structure. He was convinced a bomb had gone off in the building.

Une presse hydraulique ( ? ) disparue (photo d'une version moins puissante), une porte de 150 kg en fer et en béton tordue sur le sol (violent ce kérosène smile ) et il a pensé que c'était un remake de 1993.

Felipe David a écrit:

That day I was in the basement in sub-level 1 sometime after 8:30am. Everything happened so fast, everything moved so fast. The building started shaking after I heard the explosion below, dust was flying everywhere and all of a sudden it got real hot.

La tour tremble, il se prend de la poussière et tout à coup, il se fait brûler la tête, les bras, les mains et des morceaux de peau se détachent.

"When the first plane hit, Compas was in his office on the basement level of the hotel. "It sounded to me as if there were three loud bangs and then the building shook," he says."

3 gros boums.

Étage 22 (étage du second centre de commandement) :

"Firefighter Long on 22nd floor:
We made it up to the 22nd floor. We stood there for a couple minutes. I believe Andy Desperito talked to the battalion through the fire warden phones. We did locate somebody at the end of the hall, but everything was blown out. The ceiling had fallen. The drop ceiling had blown to the floor. Some of the walls were blown out. So Andy and I had crawled down the hallway to get to the Port Authority command post."

Le plafond est tombé sur le sol, des murs ont été soufflés.

The 22nd floor was also affected by fire: On September 12, 2001, NY News Day reported that officials had recently taken steps to secure the towers against aerial attacks by installing bulletproof windows and fireproof doors in the 22nd-floor computer command center. "When the fire started, the room was sealed,"
said [Hermina] Jones, who was in the command center when explosions rocked the building. "Flames were shooting off the walls....We started putting wet towels under the doors. The Fire Department unsealed the door and grabbed us by the hand and said, 'Run!' "

Le centre de commande est en flamme. (!)

"The elevator shafts were blown out, so they had to make their way around--the fire came down the elevator shafts."

Les cages d'ascenseurs sont éventrées.

Rez de chaussé :
http://img29.imageshack.us/img29/9550/wtc1wslobby4.jpg
http://img40.imageshack.us/img40/5154/wtc1nslobby2.jpg
http://img40.imageshack.us/img40/9237/wtc1wslobby1.jpg
De jolies plantes vertes alors qu'une boule de feu (insuffisante pour créer des incendies d'après le NIST) vient de passer par là.
Mais !

"The same thing happened to the elevators in the main lobby. They were basically blown out. I don't recall if I actually saw people in there. What got me initially in the lobby was that as soon as we went in, all the windows were blown out, and there were one or two burning cars outside."

Toutes les vitres sont soufflées avec 1 ou 2 voitures qui brûlaient dehors.

"After about an hour of maneuvering the stairwells, Forney and his group reached the lobby, but the unnerving sight of the outside world brought no reassurance. "On the ground you saw black, some metal objects, but a lot of stuff was smoldering," Forney said. "I remember seeing a leg, but I didn’t see the body."

Il voit une jambe ... et c'est tout.
Une boule de feu qui ampute ?

NK-44 a écrit:

But, according to the official version, the jet-fuel exploded in shaft 6/7, blew out walls in Basement 4 and 2 over a great area, blew off the elevator doors in Basement 1 (NIST), blew the north-side openings in the lobby, but left the south-side doors intact, and then destroyed several elevator banks in the north-west and north-east direction - while leaving the south side of the lobby intact. And at the same time the blast left the cars burned, but not destroyed, and left the walls of the shaft intact - which is derived from the NIST's statement that the burnt cars were parked at B1.

La VO face aux témoignages. smile
Le kérosène explose dans les ascenseurs 6 et 7, souffle des murs dans les étages -2 et -4, souffle les portes de l'ascenseurs dans le -1, souffle les portes au nord mais laisse les portes sud intactes puis détruisent des ascenseurs dans le nord ouest et le nord est tout en laissant le côté sud du rez de chaussé intacte. Au passage, le kérosène laisse les ascenseurs [la partie mobile] brûlés mais pas détruits et laisse les murs de la cage intacts.


On sait qu'il y a eu :
- des effets de souffle sans feu (cf vitres)
- des effets de souffle avec feu (une personne contre un mur avec sa langue par terre à côté d'une personne avec ses cheveux brûlés)
- des effets de feu avec un léger souffle (témoignages de vent chaud)
Répartis dans des évènements :
- avant d'entendre l'avion rentrer dans la tour pour Rodriguez (je précise entendre, parce qu'il ne peut l'entendre qu'une seconde après que l'avion se soit crashé [moins d'une seconde s'il arrive à entendre le son qui se propage par les poutres])
- au moment où l'avion rentre dans la tour (câbles coupés des ascenseurs)
- quelques secondes après (majeure partie des évènements)
Sur les étages : 22, 0, -1, -2, -4.
Le pourquoi me paraît assez simple : les sous-sols pour abîmer les fondations, le 22 pour le centre de commande de secours, le 0 (si ce n'est pas un dommage collatéral) pour le centre de commande.
Les effets de feu uniquement me paraissent être une feinte, un argument pour débunker ou éventuellement un thermobarique qui a mal fonctionné (l'explosion se déroule avec un manque d'oxygène, elle propulse le reste du carburant dans un ascenseur éventré au passage qui va brûler les personnes en-dessous, puisqu'il y a à nouveau de l'oxygène)
Les effets de souffle avec feu : témoignage direct d'une explosion proche (cas identiques en 1993). ["proche" au sens de "atteignable" : l'explosion peut être 10 étages au-dessus, mais reliée par un conduit]
Les effets de souffle sans feu : explosion plus lointaine.


Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs n’impliquent en aucun cas leur approbation par l’ensemble du mouvement.
Les tours jumelles ne sont pas tombées en chute libre. Le WTC 7 oui, sur un peu plus de 30 m.

Hors ligne

 

#104 12-09-2009 20:50:29

charmord
Membre du forum
Lieu: Brussels DC
Date d'inscription: 05-12-2006
Messages: 8286

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Très intéressante analyse, Pole!!!


La manière la plus sûre de corrompre une jeunesse est de l'instruire a tenir en plus haute estime ceux qui pensent de même que ceux qui pensent différemment."

Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#105 16-02-2015 21:24:33

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 546

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Quelques observations dans le prolongement des témoignages du FDNY.

•  Selon toute apparence certaines sources sont devenues inaccessibles :
–  plus d'accès aux pages du magazine de firehouse,
–  disparition du site studyof911.com.

•  Peter Blaich affirme avoir vu en bas de la Tour nord un agent du WTC carbonisé à son bureau. Je n'ai aucun souvenir d'un témoignage concordant, mais je mets cela sur la liste des choses à rechercher soigneusement à l'occasion.

•  Il est intéressant de comparer ce témoignage officieux de Peter Blaich au témoignage officiel du lieutenant James Fody (et non Foti). Le premier rapporta un constat collectif au troisième étage de corps « incinérés » dans un ascenseur. L'officier, qui avait été présent d'après Blaich, n'en pipa mot, se contentant d'évoquer une première pause au cinquième étage {4} et s'attardant sur les difficultés d'un collègue vers le dixième {5}. Souvenir trop déplaisant à évoquer le lendemain de Noël ?

•  En #92 vigilant a invité, avec raison, à mieux prendre en considération la vitesse de descente du kérozène. Quelques témoignages du FDNY font état d'une telle descente, de diverses manières (suintements, odeurs), mais sans possibilité sérieuse de quantification. Après tout ce que j'ai pu lire, sur le Forum et ailleurs, l'hypothèse n'a rien de « fantaisiste » et cet important problème ne me paraît pas encore réglé. Il faudrait pouvoir pousser plus avant la connaissance de la partie centrale des Tours. Le pompier Turi {12-13} se montre connaisseur en matière de cages d'ascenseurs.

•  Comme dans le cas de Peter Blaich, il n'y a pas de témoignage du pompier S. Modica dans les pdf du New York Times. Ce que ce dernier ressentit (secousse et grondement) correspond exactement à ce que tous les autres ont rapporté de la façon dont ils perçurent l'écroulement de la Tour sud depuis l'intérieur de la Tour nord (ceci répond-il de manière convaincante à « la question à mille dollars » ?).

Hors ligne

 

#106 18-02-2015 22:29:33

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 546

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Deux extraits de témoignages officiels de secouristes n'ont pas pu être évoqués en tant que ''suggestions d'explosion'' au sens donné à cette expression en rapport avec les effondrements des Tours. La raison n'en est pas principalement un écart de temps entre les observations rapportées et l'effondrement, mais que ces déclarations se présentent avec des allures d'interrogation plus que d'affirmations. D'ailleurs ni Griffin, ni MacQueen ne les évoquent non plus.

•  Le lieutenant James Fody {15}, qui avait oublié d'évoquer les mêmes souvenirs macabres que Peter Blaich sur le 3e étage (message précédent).
   « ...
—  Quand vous étiez dans l'atrium, avez-vous remarqué les ascenseurs, quel était l'état des ascenseurs ?
Y avait-il des feux dans les cages d'ascenseurs ? Avez-vous remarqué les ascenseurs de quelque façon ?
—  Je n'ai pas vu de feu dans les cages d'ascenseurs. Il y avait beaucoup de suie, comme une suie blanche partout dans l'atrium. Deux des portes d'ascenseurs étaient tordues, donc il y avait eu explosion ou incendie là-dedans. Il y avait -- dans le vestibule entre les portes externes et les portes internes il y avait deux corps de civils brûlés. Nous ne pouvions plus rien pour eux à ce moment-là, vous savez. Je me dis que quelque chose était tombé et les avait simplement brûlés. Il se pourrait qu'ils aient été dans l'ascenseur ou près de l'ascenseur et qu'ils soient allés tomber là où on les trouva. »

•  Le pompier William Green {28-29} fut interrogé comme Fody le 26 décembre et par le même commandant Malkin, chef du bataillon de sûreté.
    « ...
—  Quand vous êtes arrivé dans l'atrium et que vous avez parlé des portes d'ascenseurs et tout ça, certaines étaient-elles explosées ? Comment se présentaient-elles ?
—  Il y avait des portes d'ascenseurs qui manquaient.
—  Qui manquaient .
—  Il y avait des portes d'ascenseurs qui étaient entrouvertes.
—  Bon.
—  Je pouvais voir une cabine d'ascenseur tordue dans la cage.
—  Y avait-il du feu dans la cage d'ascenseur ? Y avait-il de la fumée ? Quelque signe de feu tombant  à ce niveau ?
—  Ces gravats étaient des gravâts brûlés. J'ai appris de gars derrière moi ils disaient que c'étaient des corps brûlés. Comme j'ai dit, mon premier instinct fut de regarder vers le haut. Je pensais que le plafond aurait plus tomber. Mais le plafond était intact. Alors je pensais que hé bien peut-être que le plancher avait explosé à partir du dessous. Je crois que mon esprit travaillait, travaillait sur ce que ce gravât pouvait être. Ce ne pouvait pas être ce que c'était.
█████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████████
—  ██████████████████████
—  █████████████████
—  ██████████████████████████
    ... »  (sic)

Dernière modification par Noisse (18-02-2015 23:27:55)

Hors ligne

 

#107 28-11-2016 17:36:24

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Un video https://www.youtube.com/watch?v=WhAb4S9D8xc  qui est nouveau pour moi.Des incendies filmées au 1er niveau  au même moment que le 2ème avion frappe la tour sud.Le commentateur associe ces feux aux nombreux témoignages confirmant l'explosion de bombes dans les sous-sols.
de 59 sec à 1minute 46

Hors ligne

 

#108 28-11-2016 19:25:00

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6530

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Vidéo qui nous refourgue au passage le no-plane...

Hors ligne

 

#109 28-11-2016 20:48:00

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Larez a écrit:

Vidéo qui nous refourgue au passage le no-plane...

Où çà qu'il est mention du no plane?

Hors ligne

 

#110 28-11-2016 20:54:31

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6530

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

A 3 min 08, ce n'est pas de ça dont il est question ?

Hors ligne

 

#111 28-11-2016 21:12:03

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Larez a écrit:

A 3 min 08, ce n'est pas de ça dont il est question ?

Tu parles de l'épaulard qui sort d'un plancher de gymnase et disparait?
J'ai plutôt l'impression qu'il fait allusion à la toute puissance des médias qui réussit à nous faire avaler les plus grosses couleuvres comme celle de la VO du 11 septembre 2001.
D'ailleurs,l'élection de Trump a permis plusieurs vidéos traitant de chaines médiatiques identifiées maintenant comme publiant des Fake News avec preuves à l'appui.
En 2001,cette distinction n'existait même pas.Un certain progrès...

Hors ligne

 

#112 28-11-2016 22:19:50

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6530

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Les anglophones trancheront... mais ça vire HS là et j'en suis à l'origine ! hmm

Hors ligne

 

#113 29-11-2016 21:59:19

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 546

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Merci kidkodak pour cet élément nouveau, pour moi en tout cas. Je découvre du même coup STRNews ; STR = Stanger (et non Stranger) Than Fiction = plus surprenant que la fiction ; ainsi que son animateur Ron Johnson, lequel ne recule devant aucun thème hautement conspirationniste. Des libertariens ?

L'intérêt de la vidéo signalée est incontestable. De mémoire, des incendies pas évoqué dans les témoignages des pompiers.
Cet élément, sans valoir preuve d'explosion, donnerait au moins matière à réflexion. Encore faudrait-il pouvoir s'assurer du lieu et du moment. Quelqu'un reconnaît-il dans ces images le pied de la Tour sud ? Qu'est-ce qui confirme que la vue a été prise juste après le choc du second avion ? Lequel, d'ailleurs, n'aurait pas existé si j'ai compris ce que j'ai glané sur les vidéos de cette TV, où Ace Baker est même repris sans recul (avec l'épaulard à 6:50). N'abusons toutefois pas du hors-sujet dénoncé par l'expert en la matière...

Hors ligne

 

#114 02-12-2016 14:52:17

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Noisse    ''Encore faudrait-il pouvoir s'assurer du lieu et du moment''

Effectivement.Je ne connais pas assez New York pour reconnaitre la base de ce bâtiment et certifier qu'il s'agissait bien de l'autre tour.
La personne qui a filmé cette scène  priorisait la tour dans laquelle s'était engouffré l'avion et a capté cet incendie au passage sans même s'en rendre compte, je crois.

Dernière modification par kidkodak (02-12-2016 14:53:28)

Hors ligne

 

#115 03-12-2016 05:52:22

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

J'ai retrouvé l'emplacement wink

http://911maps.free.fr/ReOpen911/VideoSTN.jpg
Image n°1: C'est le World Financial au fond, et le WTC4 à droite en noir.


http://911maps.free.fr/ReOpen911/POV.jpg
Image n°2: La même vue depuis GoogleEarth, la passerelle est visible sur la photo plaquée au sol au premier plan.


http://911maps.free.fr/ReOpen911/Situation1.jpg
Image n°3: La même situation plus élargie

http://911maps.free.fr/ReOpen911/Situation2NordSud.jpg
Image n°4: La même situation vue avec l'orientation Nord/Sud


http://911maps.free.fr/ReOpen911/Situation3.jpg
Image n°5: Le feu proviendrait du RDC/Sous-sol de ce bâtiment avec un parking sur le toit, je n'ai pas mieux que cette photo aérienne (du 10/09/2001)

Ce lieu a disparu aujourd'hui, si quelqu'un à d'autres vues de cet emplacement de l'époque...


http://911maps.free.fr/ReOpen911/Situation4.jpg
Image n°6: Cela semble être plutôt un incendie de surface car les sous-sols du WTC n'empiètent pas sur cette zone.

Dernière modification par Aldwinn (04-12-2016 14:51:50)


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#116 04-12-2016 10:52:28

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 546

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

D'accord avec l'identification des immeubles (image n° 1). La voie est Liberty Street, bordure sud du site du WTC, le regard portant vers l'ouest.
Présence troublante, tout de même, de la passerelle, absente des cinq autres images, sauf peut-être la n° 6. Sur l'image n° 2, il est bien difficile de la percevoir « plaquée au sol au premier plan ». Elle n'est représentée, apparemment, sur aucun plan d'ensemble du site ; avec une notable exception toutefois ici. Ce serait le pont – de construction tardive ? –  vers Bankers Trust. Sur l'image n° 3, juste à gauche de la Tour, il y a un immeuble bas (parking ?) ; l'incendie se situerait au coin nord-est de ce dernier, comme indiqué par le symbole rouge. Sur la vidéo de STF News l'emplacement pourrait bien correspondre, en effet. Donc d'accord, en première approche avec la conclusion de la petite enquête. Merci Aldwinn (pourriez-vous mettre leur numéro aux images, en tête de chaque légende par exemple ?).

Observation concernant les sous-sols du WTC: j'ai l'impression qu'ils incluaient Liberty Street et peut-être même un peu plus. Aproximativement sous le coin en flammes passait le chemin de fer (le PATH). Voyez le plan B5.

Hors ligne

 

#117 04-12-2016 16:38:18

Aldwinn
Membre Actif Asso
Date d'inscription: 27-03-2007
Messages: 327
Site web

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Noisse a écrit:

D'accord avec l'identification des immeubles (image n° 1). La voie est Liberty Street, bordure sud du site du WTC, le regard portant vers l'ouest.

Exactement!

Noisse a écrit:

Présence troublante, tout de même, de la passerelle, absente des cinq autres images, sauf peut-être la n° 6. Sur l'image n° 2, il est bien difficile de la percevoir « plaquée au sol au premier plan ».

C'est bien entendu cette  « barre horizontale » avec l'ombre portée, qui passe entre le WTC2 et WTC4. J'ai ajouté sa légende sur les images 1, 2 et 5.

Noisse a écrit:

Elle n'est représentée, apparemment, sur aucun plan d'ensemble du site ; avec une notable exception toutefois ici. Ce serait le pont – de construction tardive ? –  vers Bankers Trust.

Oui merci pour la référence, j'ajoute ce plan ici:
https://sites.google.com/site/911stories/WTCComplex1-full.jpg

Noisse a écrit:

Sur l'image n° 3, juste à gauche de la Tour, il y a un immeuble bas (parking ?) ; l'incendie se situerait au coin nord-est de ce dernier, comme indiqué par le symbole rouge. Sur la vidéo de STF News l'emplacement pourrait bien correspondre, en effet. Donc d'accord, en première approche avec la conclusion de la petite enquête.

Noisse a écrit:

Merci Aldwinn (pourriez-vous mettre leur numéro aux images, en tête de chaque légende par exemple ?).

Numérotation ajoutée wink

Noisse a écrit:

Observation concernant les sous-sols du WTC: j'ai l'impression qu'ils incluaient Liberty Street et peut-être même un peu plus. Aproximativement sous le coin en flammes passait le chemin de fer (le PATH). Voyez le plan B5.

Non, je maintiens, ci-dessous la superposition avec le sous-sol B5, la tranchée qui inclue les fondation du complexe du WTC n'est pas sous l'incendie. La bordure de la tranchée s'arrête au milieu de Liberty Street.
http://911maps.free.fr/ReOpen911/B5.jpg


"J’ai vu de nombreuses théories s’effondrer devant les faits, mais je n’ai jamais vu un fait s’effondrer devant une théorie."  Francesco Severi
9/11maps Youtube Twitter
Intégrale documents FOIA

Hors ligne

 

#118 04-12-2016 17:10:14

kidkodak
Membre du forum
Date d'inscription: 06-03-2008
Messages: 358

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Beau travail les gars.

Hors ligne

 

#119 04-12-2016 20:01:23

Noisse
Membre du forum
Date d'inscription: 06-10-2014
Messages: 546

Re: Probleme avec la theorie des bombes en sous sol

Aldwinn a écrit:

Non, je maintiens, ci-dessous la superposition avec le sous-sol B5, la tranchée qui inclue les fondation du complexe du WTC n'est pas sous l'incendie. La bordure de la tranchée s'arrête au milieu de Liberty Street.

Effectivement, la trentaine de mètres de largeur de la tranchée à partir de la Tour conduit au milieu de la rue, en tout cas pas de l'autre côté.

Que penser de l'incendie ? Il a dû être provoqué par une chute de débris enflammés venus de la façade sud, à l'occasion de l'impact de l'avion. ; il n'en a pas manqué.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr