ReOpen911.info : Site d'information sur les attentats du 11 septembre 2001

Annonce

Les propos tenus sur ce forum n'engagent que leurs auteurs et n'impliquent en aucun cas leur approbation par l'ensemble du mouvement (plus d'infos). L'association ReOpen911 est une initiative citoyenne et bénévole indépendante de tout mouvement politique, philosophique et religieux.

Merci de soigner vos messages, restez courtois et constructifs. Un message ne respecte pas le règlement ? Signalez-le en utilisant la fonction "signaler" en bas de chaque message. Toute discussion sur la modération ne doit se faire QUE par MP, et non sur le forum...

Vous pouvez contacter l'équipe de modération à l'adresse : moderation [ at ] reopen911.info

Vous n'êtes pas identifié.

#41 11-09-2011 16:57:05

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Voilà mon avis sur le vol 77.

Le vol 77 n’était pas le vol qu'il était censé être mais un 757 doté d'un équipement spécifique dans le but de faire le test d'un nouveau programme de prise de contrôle à distance ( ce qui explique les "étranges passagers" et le fait que Burmingham n'ai pas voyagé avec sa famille à bord ). C'est donc Burmingham lui même qui coupe le transpondeur ( en respectant le déroulement de l'exercice ) et le vol 77 passe en mode contrôle à distance qui devait ramener l'avion à Reagan Airport conformément au plan. Le plan prévoyait aussi un silence radio ce qui a permis de dissimuler le fait qu'équipage et passager du vol 77 ont été neutralisés ( gaz asphyxiant ).

Mais du point de vue contrôle au sol, tout ce passait comme prévu et les services secrets surveillent le vol depuis 9h25 en collaboration avec la FAA. A ce moment là l'avion est officiellement détourné ( mais c'était prévu dans l'exercice ) et pour l'équipe à Cheney le test en cours ce déroulait normalement. C'est probablement vis à vis de cet exercice que les "ordres tiennent toujours" car en dépit des attentats de New York, tout semblait ce dérouler normalement à Washington. En fait tout est normal jusqu'au moment où l'avion commence son virage de 330°, il aurait dû plonger plein Sud puis faire un 180° sur la gauche pour se présenter sur Reagan Airport. Au lieu de quoi l'avion continue de virer à droite pour ce mettre dans l'axe Pentagone - Maison Blanche, c'est seulement à cet instant que l'équipe à Cheney réalise qu'ils ont été doublé et décident d'évacuer en catastrophe la Maison Blanche pensant que c'était la cible.

Je suis conscient du fait que tout ceci n'est que pure spéculation de ma part, mais ma version est la plus cohérente, réaliste et en accord avec le maximum de témoignage.

Hors ligne

 

#42 11-09-2011 21:41:23

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

somalee a écrit:

gwemon a écrit:

Voilà mon avis sur le vol 77.

Le vol 77 n’était pas le vol qu'il était censé être mais un 757 doté d'un équipement spécifique dans le but de faire le test d'un nouveau programme de prise de contrôle à distance ( ce qui explique les "étranges passagers" et le fait que Burmingham n'ai pas voyagé avec sa famille à bord ). C'est donc Burmingham lui même qui coupe le transpondeur ( en respectant le déroulement de l'exercice ) et le vol 77 passe en mode contrôle à distance qui devait ramener l'avion à Reagan Airport conformément au plan. Le plan prévoyait aussi un silence radio ce qui a permis de dissimuler le fait qu'équipage et passager du vol 77 ont été neutralisés ( gaz asphyxiant ).

Mais du point de vue contrôle au sol, tout ce passait comme prévu et les services secrets surveillent le vol depuis 9h25 en collaboration avec la FAA. A ce moment là l'avion est officiellement détourné ( mais c'était prévu dans l'exercice ) et pour l'équipe à Cheney le test en cours ce déroulait normalement. C'est probablement vis à vis de cet exercice que les "ordres tiennent toujours" car en dépit des attentats de New York, tout semblait ce dérouler normalement à Washington. En fait tout est normal jusqu'au moment où l'avion commence son virage de 330°, il aurait dû plonger plein Sud puis faire un 180° sur la gauche pour se présenter sur Reagan Airport. Au lieu de quoi l'avion continue de virer à droite pour ce mettre dans l'axe Pentagone - Maison Blanche, c'est seulement à cet instant que l'équipe à Cheney réalise qu'ils ont été doublé et décident d'évacuer en catastrophe la Maison Blanche pensant que c'était la cible.

Je suis conscient du fait que tout ceci n'est que pure spéculation de ma part, mais ma version est la plus cohérente, réaliste et en accord avec le maximum de témoignage.

Bonjour,

il ne faut pas oublier que le vol à un mètre du sol sur plus de cent mètre de long à cette vitesse est impossible !

L'avion est arrivé à 10m du sol au niveau de la R27, il a fait les 300 derniers mètres en légère descente, et il a impacté avec le dessous du nez à 2m du sol.
Il n'a jamais volé à un mètre du sol, c'est une idée absurde implantée je ne sais trop pourquoi dans l'esprit des gens depuis les premières contestations de la version officielle.
Ca pollue le débat et c'est une insulte au bon sens.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (11-09-2011 21:48:41)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#43 11-09-2011 23:59:39

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6539

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

On parle du témoignage de Mineta sur ce fil. Gare aux HS.

Hors ligne

 

#44 12-09-2011 00:30:58

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

wink Bien vu MMF, c'est ce que montre la thèse de M. Desmoulins ( thèse qui m'a radicalement fait changé de point de vue concernant l'affaire du Pentagone ) , l'avion n'a effectivemnt pas volé en rase mote en suivant le relief mais en légère descente comme lors d'un atterrissage. De même que la vitesse de 850 km/h, alors que les témoins décrivent une vitesse de 500 km/h, n'est là que pour justifier les dégâts au bâtiment.

Je suis souvent en accord avec tes idées MMF, ainsi que celles de counter 911, idées qui ont servi de base à ma théorie. Pour moi les vols 77 et 93 sont des opérations de "nettoyage" avec le double objectif de supprimer témoins gênants et dossiers sensibles au Pentagone. Quand on étudie la liste des passagers du vol 77, ont peut suspecter qu'un grand nombres d'entre eux ont été convié à bord pour expérimenter le nouveau système de guidage automatique qu'ils avaient eux même conçu. Les pères de cette technologie sont donc morts sans savoir que leur invention avait été utilisée sur les vols 11 et 175 de New York. Pour le vol 93 je suppose que c'était le plan B en cas d'échec du vol 77, devenu inutile il ne fait aucun doutes qu'il a été abattu.

J'ai l'intime conviction que les grosses tête de la maison blanche ont été manipulé par les majors militaro-industriels et les stratèges militaires. Ils se sont laisser convaincre de financer des programmes hitech  dans le domaine de l’aéronautique. Face à l'imminence d'un attentat Islamique, ils se sont laisser convaincre qu'il fallait mieux laisser faire l'attentat pour mieux en retirer les bénéfices à postériori. ce faisant ils se faisaient complices des terroristes et sont condamnés quand ils réalisent qu'ils se sont fait doubler.

Hors ligne

 

#45 12-09-2011 00:56:54

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6539

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@gwemon, MMF
Je ne saurais trop vous conseiller de reporter vos derniers messages HS ici.
Nettoyage programmé ...

Hors ligne

 

#46 12-09-2011 09:52:17

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

C'est vrai que c'était un HS, en fait il répondait à un HS précédent qui semble t'avoir échappé:

"Bonjour,
il ne faut pas oublier que le vol à un mètre du sol sur plus de cent mètre de long à cette vitesse est impossible !"
"


Maintenant, c'est clos en ce qui me concerne sur la trajectoire finale ici.....sinon, discuter de la raison d'être de l'attaque contre le Pentagone, en se demandant de quel avion parle-t-on quand on dissèque le témoignage de Mineta et l'étrange attitude de Cheney, ce n'est pas totalement absurde.

Attention Gwemon, le nom du pilote était Burlingame, et c'est en effet un personnage clé pour une hypothèse de Black program détourné.

Ce qui frappe dans ce témoignage, c'est l'impression étrange que Cheney ne s'inquiète pas plus que ça de l'approche de l'avion qui est signalé, et qu'il évoque quelque chose de secret sans se soucier des témoins.

Si il s'agissait du 757 du vol 77, alors on peut se dire qu'il y avait des ordres explicites de sa part pour laisser passer cet avion, ou attendre avant de l'intercepter, et de ce fait:

2-Ou bien il savait que l'avion devait s'écraser contre le Pentagone, mais dans ce cas, il aurait pu être mis directement en cause après l'attaque, ayant devant témoins maintenu des ordres absurdes voire criminels. Il ne serait donc pas assez malin pour éviter pareille situation? J'en doute.
C'est comme croire naïvement au vrai-faux lapsus de Rumsfeld sur le missile, quel étourdi ce monsieur.....
(On a du mal à croire que pareil maladroit soit le patron du Pentagone et le principal actionnaire du Tamiflu et de l'Aspartame...)

3-Ou bien dans son esprit cet avion n'était pas concerné par les évènements du WTC, et était programmé pour autre chose, peut-être rentrer gentiment au bercail après sa mission de validation du systeme de guidage, sans doute Andrews AFB. Et là notre célèbre profiteur de guerre sans scrupules s'est fait doubler par de vrais Machiavels. Quels Machiavels?

Et là, logiquement on a deux options:

1_Soit les comploteurs avaient prévu d'écraser le vol 77 sur le Pentagone pour tout nettoyer. L'étrange présence à bord des concepteurs de systemes de guidage high-tech et celle du patron de l'informatique financière des services du budget constituent un indice fort en ce sens.
En plus, une frappe sur le QG de l'armée dédouanait celle-ci du complot.
Dans ce cas le vol 93 qui semblait se diriger vers Washington, puis vers Raven Rock après son bizarre S peut avoir été abattu soit par les comploteurs , soit par des "légalistes" donnant un coup de semonce impossible à rendre public.

2_Sinon on a affaire à un coup encore plus tordu:

Un contre-coup de gens déterminés à dévier une partie du complot putschiste en le retournant contre ses auteurs. On laisse faire le WTC (voyez comme ils sont dangereux), et on les punit en frappant le Pentagone en détournant le vol 77 de sa cible initiale sans doute à Washington.(ce qui ferait des services de renseignement de la Navy et du budget des complices à frapper et non des victimes).

Le retard du vol 93 est peut-être un indice, car si il devait frapper le Capitole pour éliminer les symboles démocratiques et justifier une loi martiale, c'était en fait la clé de voute du complot menant à un putsch.
Ce retard privant les putschistes du bouquet final est-il fortuit? Sans doute pas...
Arrivant trop tard, ce vol 93 doit être éliminé.
Quelqu'un, quelque part, a sifflé la fin de la partie vers Shanksville, et depuis dix ans tout le monde se tient par la barbichette , le premier qui parle a perdu.............

L'Histoire retiendra la jolie fable des révoltés héroïques du vol93. 90% des gens croient à cette fable, comment leur faire comprendre le véritable contexte avec quelques faits émergeants du fatras?.............

Maintenant, tout ça c'est dans le cas où l'avion mystère est bien le vol 77, si c'est un autre avion, alors le raisonnement est encore plus spéculatif et c'est une autre histoire.
Cheney connaissait-il le vrai destin du vol 77? Parlait-il de lui? Who knows.....

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (12-09-2011 13:07:05)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#47 12-09-2011 13:40:43

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Cheney ne connaissait sans doutes pas le destin du vol 77, lui et son staff sont en train de suivre un exercice de détournement c'est pour cela que les ordres demeurent inchangés, on doit laisser passer cet avion qui ne représente pas une menace puisqu'il s'agit d'un exercice. Jusqu'au moment fatidique du 330°, tout ce passait normalement comme l'a expliqué Counter911 le début de la boucle en direction du sud est l'approche normale d'un avion se posant à Reagan ou à Andrews.

Je pense donc que le témoignage de Mineta est authentique, qu'il se réfaire au vol 77 et que l'ordre de Cheney était de laisser passer le vol 77 qui a ce moment ne présentait aucune menace ( puisque suivant le déroulement de l'exercice de détournement ). Ce n'est qu'a 9h30 lorsque l'avion quitte le plan de vol de l'exercice que Cheney et son staff comprennent qu'ils se sont fait berner et donne l'ordre d'évacuer la Maison Blanche. C'est aussi pour cela que Rumsfeld est resté dans son bureau jusqu'à l'impact, il ne se doutait pas que le Pentagone était la cible.

C'est là tout le machiavélisme des comploteurs réussir à compromettre Bush, Cheney, Rumsfeld... en les impliquant suffisamment dans le complot pour s'assurer de leur silence mais en leur cachant une large partie du plan. C'est un chef d'oeuvre de manipulation le complice devient victime. Cela explique aussi pourquoi Burlingame a eut droit aux honneurs militaires, il est mort en tant que soldat en mission et non en tant que simple civil.

@ Larez ( on est de la même ville wink ), Désolé pour le HS mais je pensais qu'une parenthèse replaçant les faits dans le contexte était nécessaire à la bonne compréhension. Je tiens à ajouter que cette théorie n'est que le produit de ma réflexion et que je n'ai aucune preuve de ce que j'expose tout n'est donc que spéculation. Dommage que je n'ai pas les compétances en vidéo des gars de Lose Change car je pense que j'ai un bon scénar pour le vol 77.

Hors ligne

 

#48 12-09-2011 13:57:03

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

gwemon a écrit:

Cheney ne connaissait sans doutes pas le destin du vol 77, lui et son staff sont en train de suivre un exercice de détournement c'est pour cela que les ordres demeurent inchangés, on doit laisser passer cet avion qui ne représente pas une menace puisqu'il s'agit d'un exercice. Jusqu'au moment fatidique du 330°, tout ce passait normalement comme l'a expliqué Counter911 le début de la boucle en direction du sud est l'approche normale d'un avion se posant à Reagan ou à Andrews.

Je pense donc que le témoignage de Mineta est authentique, qu'il se réfaire au vol 77 et que l'ordre de Cheney était de laisser passer le vol 77 qui a ce moment ne présentait aucune menace ( puisque suivant le déroulement de l'exercice de détournement ). Ce n'est qu'a 9h30 lorsque l'avion quitte le plan de vol de l'exercice que Cheney et son staff comprennent qu'ils se sont fait berner et donne l'ordre d'évacuer la Maison Blanche. C'est aussi pour cela que Rumsfeld est resté dans son bureau jusqu'à l'impact, il ne se doutait pas que le Pentagone était la cible.

C'est là tout le machiavélisme des comploteurs réussir à compromettre Bush, Cheney, Rumsfeld... en les impliquant suffisamment dans le complot pour s'assurer de leur silence mais en leur cachant une large partie du plan. C'est un chef d'oeuvre de manipulation le complice devient victime. Cela explique aussi pourquoi Burlingame a eut droit aux honneurs militaires, il est mort en tant que soldat en mission et non en tant que simple civil.

@ Larez ( on est de la même ville wink ), Désolé pour le HS mais je pensais qu'une parenthèse replaçant les faits dans le contexte était nécessaire à la bonne compréhension. Je tiens à ajouter que cette théorie n'est que le produit de ma réflexion et que je n'ai aucune preuve de ce que j'expose tout n'est donc que spéculation. Dommage que je n'ai pas les compétances en vidéo des gars de Lose Change car je pense que j'ai un bon scénar pour le vol 77.

Idee interessante, mais pourquoi devrait-il penser a un exercice alors que les tours ont ete touchees?

Il y a donc une erreur majeure dans ce raisonnement. Cheney n'est pas en mode "exercice", c'est comme ca que je comprends le temoignage de Mineta.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#49 12-09-2011 14:49:10

kézako
Membre du forum
Date d'inscription: 12-02-2007
Messages: 6573

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Peut-être que le Pentagone ne faisait pas partie des cibles prédéfinies par les auteurs originaux des attentats et peut-être aussi qu'une partie de la défense US aura en vérité réagi le 11/09/2001 contrairement aux apparences ?


« La première victime d’une guerre, c’est la vérité » Déclaration du sénateur américain Hiram Johnson en 1917, lors de l’entrée en guerre des États-Unis.

Vous avez dit anti-américanisme ?

Hors ligne

 

#50 12-09-2011 19:26:58

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@Red cloud

Il n'y a pas d'erreur, depuis le début le vol 77 était un exercice programmé ( c'est pour cela que la famille à Burlingame ne fait pas le voyage avec lui ), permettant de tester une nouvelle technologie de prise de contrôle à distance de l'avion. Des ordres avaient été donné aux militaires et aux contrôleurs aériens sur la conduite à tenir vis à vis de cet avion et du point de vue de Dick Cheney tout se déroulait normalement jusqu'à 9h30, moment où l'avion fait le virage de 330° et s'aligne sur le Pentagone c'est pour cela que jusqu'à 9h30 les ordres restent inchangés, après de toute façon il est trop tard pour tenter quoique ce soit sur l'avion et il est décidé d'évacuer la Maison Blanche en catastrophe.

A aucun moment on a pensé que la vraie cible était le Pentagone, c'est pourquoi il n'y a pas eut d'ordre d'évacuation au Pentagone. Mais les comploteurs ont réussit à réduire Cheney au silence en l'impliquant dans l'exercice de détournement, il n'y a rien de criminel à superviser un exercice de sécurité civile mais reconnaître que le vol 77 c'est reconnaître qu'il n'y avait pas de terroristes à bord et que l'attentat du Pentagone était une black ops. Et avouer que le Pentagone est une Black ops c'est jeter la suspicion sur tout ce qui s'est passé ce jour là.

Hors ligne

 

#51 12-09-2011 19:44:10

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Ma théorie explique l'inaction du norad et de l'armée de l'air, les paroles de Cheney rapportée par Mineta, l'évacuation de la maison blanche à 9h30 tel que décrite par le pâtissier, les bizarreries dans la trajectoire du vol 77... 2 éléments me posent problèmes l'histoire du taxi et les témoignage recueillit par le CIT.

Hors ligne

 

#52 12-09-2011 22:40:55

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Un éclairage sur ce que je pense des avions du 09/11: http://forum.reopen911.info/p264252-auj … ml#p264252

Attention: Spéculation, mais raisonnée....

Les crashes du WTC et du Pentagone sont le résultat d'un détournement électronique et informatique d'un Black Program high tech aérospatial.
Pendant plusieurs années avant le 11 Septembre, ce Black Program a mis secrètement en oeuvre les 4 avions des vols AA11, UA175, AA77 et et UA93, et au cours de vrais-faux vols commerciaux ils ont servi au développement d'un prototype de systeme de prise de controle et guidage forcé d'avions de ligne en cas de piratage. Les 767 revenaient vers Mc Guire AFB (New York) et les 757 revenaient vers Andrews AFB (Washington) après de vrai-faux détournements simulés et retour en auto-guidage contrôlé par ces bases.

Le 11 Septembre, ces 4 avions ont embarqué des passagers pour valider le système jugé au point. Des taupes de la conspiration avaient de longue date infiltré ce programme et ont piraté le système anti-pirates. On connait la suite.

Pour moi, les attaques ne sont pas le fait d'un Black Program, mais le fait du piratage et détournement de ce programme par un complot très high-tech.

Ce qui explique le silence et l'attitude aberrante de la FAA et de l'Air Force, d'abord censés laisser passer ces avions, puis tenus au secret professionnel, obligés de passer pour des incapables autistes. Complices passifs du complot par devoir. Pas triste!

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (12-09-2011 22:52:53)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#53 12-09-2011 23:31:08

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

C'est une thèse très intéressante MMF. C'est en tous les cas une des plus plausibles.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#54 12-09-2011 23:59:06

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

gwemon a écrit:

@Red cloud

Il n'y a pas d'erreur, depuis le début le vol 77 était un exercice programmé ( c'est pour cela que la famille à Burlingame ne fait pas le voyage avec lui ), permettant de tester une nouvelle technologie de prise de contrôle à distance de l'avion. Des ordres avaient été donné aux militaires et aux contrôleurs aériens sur la conduite à tenir vis à vis de cet avion et du point de vue de Dick Cheney tout se déroulait normalement jusqu'à 9h30, moment où l'avion fait le virage de 330° et s'aligne sur le Pentagone c'est pour cela que jusqu'à 9h30 les ordres restent inchangés, après de toute façon il est trop tard pour tenter quoique ce soit sur l'avion et il est décidé d'évacuer la Maison Blanche en catastrophe.

Pourquoi pas? Cela dit, l'ordre d'evacuer la MB est donne avant 9h30 il me semble (cf. simplement le temoignage de Mineta). A verifier.

gwemon a écrit:

A aucun moment on a pensé que la vraie cible était le Pentagone, c'est pourquoi il n'y a pas eut d'ordre d'évacuation au Pentagone. Mais les comploteurs ont réussit à réduire Cheney au silence en l'impliquant dans l'exercice de détournement

Mais la sur quoi fais-tu reposer l'explication selon laquelle Cheney est victime d'une machination?

Et surtout tu n'as pas repondu a l'objection. Certes, il n'y a pas de mal a participer a un exercice. Cheney et Rumsfeld ont joue la COG pendant longtemps - en passant, cela pouvait etre le cas le jour-meme. Mais apres les attaques, est-ce que le comportement de Cheney dans ton hypothese est tres realiste? Il y a juste eu les attentats et, ah oui! le test de cette nouvelle technologie! ou avais-je la tete! il faut finir l'exercice! Et la, Richard se fait avoir comme un bleu par les "vrais" conspirateurs.

Desole pour la caricature, mais je force le trait pour voir comment tient ton explication. Il est possible que je ne saisissie pas tout de toute facon dans ton hypothese. Dans ce cas tu clarifieras puisqu'elle ne manque pas d'interet.

Par exemple, est-ce que tu veux dire que pour Cheney la cible etait la MB et pour les "vrais" conspirateurs le Pentagone?


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#55 13-09-2011 00:11:16

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Un éclairage sur ce que je pense des avions du 09/11: http://forum.reopen911.info/p264252-auj … ml#p264252

Attention: Spéculation, mais raisonnée....

Les crashes du WTC et du Pentagone sont le résultat d'un détournement électronique et informatique d'un Black Program high tech aérospatial.
Pendant plusieurs années avant le 11 Septembre, ce Black Program a mis secrètement en oeuvre les 4 avions des vols AA11, UA175, AA77 et et UA93, et au cours de vrais-faux vols commerciaux ils ont servi au développement d'un prototype de systeme de prise de controle et guidage forcé d'avions de ligne en cas de piratage. Les 767 revenaient vers Mc Guire AFB (New York) et les 757 revenaient vers Andrews AFB (Washington) après de vrai-faux détournements simulés et retour en auto-guidage contrôlé par ces bases.

Le 11 Septembre, ces 4 avions ont embarqué des passagers pour valider le système jugé au point. Des taupes de la conspiration avaient de longue date infiltré ce programme et ont piraté le système anti-pirates. On connait la suite.

Pour moi, les attaques ne sont pas le fait d'un Black Program, mais le fait du piratage et détournement de ce programme par un complot très high-tech.

Ce qui explique le silence et l'attitude aberrante de la FAA et de l'Air Force, d'abord censés laisser passer ces avions, puis tenus au secret professionnel, obligés de passer pour des incapables autistes. Complices passifs du complot par devoir. Pas triste!

Le "detournement" a des fins de, disons, coup d'Etat d'un systeme de controle a distance en cas de piratage est en effet une hypothese interessante, cf les etudes de Aidan Monaghan.

"Pendant plusieurs années avant le 11 Septembre, ce Black Program a mis secrètement en oeuvre les 4 avions des vols AA11, UA175, AA77 et et UA93"

Mais il est tres difficile de verifier un point aussi precis.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#56 13-09-2011 10:04:18

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@Red Cloud

"Mais il est tres difficile de verifier un point aussi precis."

C'est tout à fait vrai et assez décourageant, on est comdamné à une spéculation, raisonnée, certes, la plus cohérente possible, OK, mais tout cela reste impossible à prouver, c'est certain.

Alors, est-ce Inutile? Je ne crois pas, car il faut absolument essayer d'y voir un peu plus clair, et ce genre d'exploration peut y aider si on reste strict sur la méthode: S'appuyer sur les faits et les indices, ne rien repousser à priori, vision globale et cohérente, etc...

J'en suis venu à penser à cette explication possible en discutant avec JP Desmoulins sur les nécessaires modifications apportées aux avions pour qu'ils puissent être compatibles avec l'hypothèse de l'auto-guidage, et en plus s'intégrer dans un système de synchronisation d'explosifs embarqués, surtout le vol 77 (tir au contact charge creuse à l'avant, bombe fuel-air à l'arrière) et in situ (surtout au Pentagone, charges brisantes linéaires sur colonnes et façade, charge de brèche circulaire au Ring C).
L'objection de Desmoulins était qu'on ne peut pas imaginer de telles modifs sur des avions de ligne en escale sans que ça se remarque. Ca n'était pas faux.
A l'autre bout des hypothèses, on avait l'idée très populaire du remplacement des avions de ligne par d'autres avions totalement truqués et vides, avec l'objection que ça fait 8 avions à gérér en l'air, 4 pris on ne sait où à maquiller secrètement, 4 à faire disparaitre corps et biens avec équipages et passagers, pour moi une "total wild speculation" qui n'a jamais pu être sérieusement appuyée par le moindre indice en dix ans. Pourtant pleins de gens y croient encore dur comme fer sans discussion possible.
Alors j'ai mis côte à côte ces impératifs techniques et l'étrange attitude de la FAA, la non-interception des avions, et j'ai pensé à la nécessaire existence d'un Black Program comme indispensable arrière-plan à tout cela.

Il y a en effet les études de Monaghan, le témoignage d'un technicien d'essais de systemes de ce genre sur un 757 avant le 11-09,  et le rôle obscur de Raytheon dans le curieux destin du systemes WAAS, avec un "trou noir" de 2000 à 2002 sur ce programme, l'attitude de la FAA vis-à-vis de ces 4 avions, les bizarreries de la gestion des tail numbers, les brevets sur ce type de système pris après les évènements (Ex. Boeing, 2006) etc, etc.

Comprenons-nous bien: Un Black Program aérospatial est un énorme "machin" approuvé par pleins de responsables à tous niveaux, et il ne peut en aucun cas être défini pour servir à une attaque comme celle du 11 Septembre.
Bien que secret, il répond à un besoin national exprimé par les forces armées ou il répond à un besoin de "sécurité nationale", comme le systeme "anti-pirates" de guidage d'avions de ligne de mon hypothèse.
Ce qui veut dire qu'il a été détourné et piraté par des gens au service de la conspiration du 11 Septembre, au détriment de ses responsables et participants, au premier rang desquels le pilote Burlingame.

Cheney, Rumsfeld, Wolfovitz, Rice et Zackheim, ainsi que Myers, et les dirigeants de la CIA, de la FAA, des compagnies AA et UA, ainsi que Raytheon et Boeing, étaient nécessairement au courant de son existence.
La question est de savoir a quel niveau de pouvoir ce programme a été infiltré et qui a décidé de le détourner pour les attaques. Là on ne peut que subodorer.

Il faut savoir que depuis la seconde guerre mondiale, les USA n'ont pas cessé d'enchaîner des tas de programmes secrets de recherches aérospatiales et high tech, qui n'ont été dévoilés qu'une fois l'avion ou le système mis au point.
Voir les cas des avions espions pour la CIA, comme l'U-2, dévoilé après que Gary Powers se soit fait abattre au-dessus de l'URSS, le A-11/SR-71, dévoilé au Congrès une fois mis en service, le bombardier furtif F-117 dévoilé pour la guerre en Irak.

Aucun de ces programmes n'a transpiré en cours de vie, et ces avions volaient secrètement avec la participation active de la FAA pour que leur apparition sur les écrans reste secrète et qu'ils n'interfèrent pas avec les vols civils.
Des cas précis et documentés ont été décrits sur deux livres consacrés à l'histoire des avions Lockheed au sein du département des projets avancés, le Skunk Works, établissant au passage la réalité bien réelle de la "Zone 51".
http://www.amazon.com/Lockheed-Martins- … 1857800370

Aujourd'hui, le monde des fanas de l'aéro soupçonne fortement qu'une bonne partie des 2000 milliards de Dollars évaporés au Pentagone a été consacrée à la mise au point d'une nouvelle génération d'avions hypersoniques.
Ce sont notamment un successeur au SR 71, mais plus gros, plus rapide, et capable d'emmener sur son dos un petit avion hypersonique satellisable, et donc une mini-navette militaire capable de s'affranchir des lourds lancements par fusée. Les couteuses installations de lancement de navette de la base de Vandenberg en Californie ont été démantelées, c'est dire que les militaires peuvent maintenant se passer à la fois du Space SHuttle et du SR71. C'est du passé.
Il semble aussi qu'un bombardier furtif supersonique ait été créé comme successeur au F-117 et au B2.
Voir les programmes Aurora et Brilliant Buzzard et les hypothèses de fonctionnement MHD avec supra-conduction ou celles de moteurs "pulse-detonation" au méthane. Il n'y a pas de fumée sans feu.....

La FAA gère tout les vols d'essais secrets en collaboration étroite avec l'USAF et la CIA depuis 60 ans. Et c'est peut être en partie là que réside la clé du stand down de l'Air Force le 11 Septembre. L'autre partie étant que ce jour-là, un certain nombre de pontes de l'USAF étaient du côté des putschistes, les autres ne savaient rien ou pas grand'chose et n'ont pas pu agir assez vite.

Ca n'est qu'une hypothèse, et une opinion, une ébauche pas bien finie, mais elle a l'avantage de correspondre à une vision globale cohérente. C'est mieux que rien.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (13-09-2011 17:55:14)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#57 13-09-2011 11:06:02

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@MMF

En parlant d'auto-guidage, quelle est ton opinion sur la dernière vidéo réalisée par Pilotsfor9/11truth?
http://forum.reopen911.info/t15102-9-11 … epted.html


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#58 13-09-2011 11:50:30

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Je viens de regarder et surtout d'écouter la moitié de cette video, la suite plus tard, pas le temps.
Hallucinant, même si je n'ai pas tout pigé 100%.

On a bien l'impression que les contrôleurs de Boston ne parviennent pas à décrire leur cas de détournement, ils n'ont pas le droit de parler du détournement simulé qui a fonctionné OK, ils ne comprennent pas en fait et ne sont sûrs de rien., ca fait type très gêné et un peu perdu.

Ensuite, l'appel à Otis AFB, alors que la base la plus proche est Mc Guire. les gars d'Otis ne pigent pas ce que veut dire la FAA de Boston et demandent un cas plus clair avec autorisation, on les comprend....

Ca me conforte dans l'idée que les gens de la FAA étaient au courant du déroulement de missions secrètes visant à simuler des détournements, simulation déclenchant un retour en auto-guidage vers une base militaire. Mais leur seule consigne est de laisser passer, ils ne doivent guère en savoir plus, l'USAF et la CIA gèrent. La CIA a du logiquement prévenir que ce matin du 11 Sept, dans le contexte des exercices Vigilant Guardian, il y aurait 4 avions déjà connus qui allaient simuler des détournements en cours de vol et qu'ils allaient retourner à leurs bases d'accueil, comme d'habitude, et que l'Air Force gérait tout ça.

Pour déclencher un tel système ( brevet Boeing), il faut 3 critères: Changement inopiné de route, silence radio, transpondeur off.
Donc , au début, pour la FAA Boston, tout se passe de façon nominale pour AA11. Pas d'inquiétude, il revient vers Mc Guire.
Et puis il commence à aller plus à gauche vers New York. Et surviennent les bizarres message: "We have some planes", etc.
Panique à la FAA. Un avion sous ce système ne peut pas être piraté par des highjackers. D'abord parce que ça n'est pas un vrai vol commercial, ensuite parce qu'il est sous contrôle du système anti-pirates.
Comment alerter l'Air Force sans transgresser les ordres de secret et expliquer un cas incompréhensible?

Et les gens de Otis AFB doivent certainement tout ignorer de ce Black Program. Ils ne comprennent visiblement rien à cette demande bizarre de FAA Boston: "On a une situation de highjacking, enfin on pense, faut voir, vous pourriez envoyer des avions siouplait, pour voir, ce serait sympa...." Ensuite on les a envoyé faire des ronds au-dessus de l'océan vers Long Island jusqu'à ce que le leader dise "c'est quoi cette fumée vers Manhattan?". Extraordinaire!

L'étrangeté est qu'il n'y a aucun document concernant des échanges entre la FAA Boston et Mc Guire, qui était pourtant la base la plus proche de New York, expressément chargée de la défense de cette zone et qui n'a envoyé aucun intercepteur.
Aucun F15 n'a décollé, d'abord contre AA11, et surtout contre UA175, lequel est pourtant passé au ras des moustaches de cette base avant de piquer sur New York.
Je pense que logiquement c'était la base de retour des vols AA11 et UA175 après leur vrai-faux détournement. On pense qu'ils n'ont rien fait, peut-être ont-ils tenté quelque chose, mais là on a silence radio total, secret d'Etat. Cette base a été fermée depuis, son personnel dispatché aux 4 vents. Curieux non?

Sur Washington, car les deux avions B757 se dirigeaient vers Washington après leur vrai-faux détournement, la base de retour la plus vraisemblable était Andrews AFB. Et là-aussi, même scénario, aucun avion n'a décollé d'Andrews et il a fallu faire venir ceux de Langley qui n'ont pas du y comprendre grand chose. Et eux aussi sont allés faire des ronds au-dessus de l'eau. Totale similitude.
Quelqu'un avait-il prévu de mettre des chasseurs en embuscade au cas où l'attaque aurait échoué, créant ainsi le besoin de faire héroïquement abattre les méchants terroristes en fuite vers le large?

Si on se base sur mon hypothèse, on peut commencer à comprendre tout ce mic-mac, sinon on nage smile

Maintenant, c'est ma vue de la logique cachée des évènements. Concernant l'auto-guidage, je ne vois pas le lien direct avec cette video, peut-être dans la seconde moitié?

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (13-09-2011 13:10:30)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#59 13-09-2011 13:10:00

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@MMF

j'ai lu avec interet tes deux precedents posts.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#60 13-09-2011 14:28:57

Jonas061
Membre du forum
Date d'inscription: 03-12-2009
Messages: 532

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

MagicalMysteryFlights a écrit:

L'étrangeté est qu'il n'y a aucun document concernant des échanges entre la FAA Boston et Mc Guire, qui était pourtant la base la plus proche de New York, expressément chargée de la défense de cette zone et qui n'a envoyé aucun intercepteur.
Aucun F15 n'a décollé, d'abord contre AA11, et surtout contre UA175, lequel est pourtant passé au ras des moustaches de cette base avant de piquer sur New York.
Je pense que logiquement c'était la base de retour des vols AA11 et UA175 après leur vrai-faux détournement. On pense qu'ils n'ont rien fait, peut-être ont-ils tenté quelque chose, mais là on a silence radio total, secret d'Etat. Cette base a été fermée depuis, son personnel dispatché aux 4 vents. Curieux non?

L'AFB Mc Guire disposait-elle de chasseurs?
J'ai entendu dire qu'il n'y avait guère que des KC-10 qui étaient prêts à décoller:
http://www.historycommons.org/entity.js … rce_base_1

http://www.flugzeuginfo.net/acimages/kc10_mikevallentin.jpg


"Pour enchainer les peuples, on commence par les endormir" Jean-Paul Marat.

Hors ligne

 

#61 13-09-2011 17:17:56

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Jonas061 a écrit:

MagicalMysteryFlights a écrit:

L'étrangeté est qu'il n'y a aucun document concernant des échanges entre la FAA Boston et Mc Guire, qui était pourtant la base la plus proche de New York, expressément chargée de la défense de cette zone et qui n'a envoyé aucun intercepteur.
Aucun F15 n'a décollé, d'abord contre AA11, et surtout contre UA175, lequel est pourtant passé au ras des moustaches de cette base avant de piquer sur New York.
Je pense que logiquement c'était la base de retour des vols AA11 et UA175 après leur vrai-faux détournement. On pense qu'ils n'ont rien fait, peut-être ont-ils tenté quelque chose, mais là on a silence radio total, secret d'Etat. Cette base a été fermée depuis, son personnel dispatché aux 4 vents. Curieux non?

L'AFB Mc Guire disposait-elle de chasseurs?
J'ai entendu dire qu'il n'y avait guère que des KC-10 qui étaient prêts à décoller:
http://www.historycommons.org/entity.js … rce_base_1

http://www.flugzeuginfo.net/acimages/kc … lentin.jpg

Tu as raison, erreur de ma part sur ce point, pas assez vérifié. Une baffe!
Donc pas de question sur le manque de réaction de Mc Guire AFB au plan interception, pas leur job...pas de F15.
J'avais lu il y a deux ans que la base allait fermer. Non, dont acte.
Sur l'idée de base d'accueil du retour de mission, ça peut tenir.
Maintenant on peut m'objecter que plusieurs retours antérieurs de missions sur la même base de l'Air Force auraient du attirer l'attention et qu'après les évènements, des gens auraient pu dire, tiens, c'étaient les avions qu'on voyait parfois chez nous! rien de tout ça...

J'ai du mal à imaginer une base ultra-secrète inconnue de tous, sauf dans un album de Buck Danny!
Ou alors en effet, les essais et le prototypage ont été centrés en zone 51, à Groom Lake dans le Nevada, avec quelques passages sur des aéroports civils où effectivement ces vols ont été parfois vus,. Puis les vols de validation du 11 Septembre avec passagers ont été programmés pour atterrir sur des bases militaires voisines de NY et Washington. Si ce n'avait pas été le cas, ils auraient été considérés comme réellement hors-route et constituant un problème ils auraient été interceptés.

Pour info, il faut que je retrouve la source, le vol UA93 Newark San Francisco du 11 Sept était le premier du genre un mardi, et il n'y avait personne qui attendait les passagers pour les accueillir à SF à l'heure où il aurait du théoriquement y atterrir.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (13-09-2011 22:01:39)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#62 13-09-2011 20:26:13

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Salut MMF,

Je ne partage pas ton avis concernant les vols 11 et 175 pour moi ces deux vols ne font pas partie d'un exercice de détournement contrairement au vols 77 et 93. Pour les vols 11 et 175 les détournements sont "normaux" prise de contrôle de l'avion au plus près de la cible et on se dirige dessus au plus vite. De même si il s'agit aussi d'un exercice pour les vols de New York, l'alerte aurait été donnée pour le Pentagone et le vol 77 aurait aussi été abattu comme le vol 93.

Disons que pour New York je suis partisan du Let & Help it happened, le crash de 2 avions dans le Wtc faisait partie des plans d'Alcaîda depuis plusieurs mois, les services secrets américains étaient au courant de ce plan ( taupes au sein d'alcaïda ) et les états majors ont décidé de laisser faire afin de tirer profit de la situation mieux il leur vient l'idée de profiter de l'attentat pour se débarrasser des deux tours ( qui sont devenues obsolètes, non rentables et bourrées d'amiante ce qui pose un véritable problème car il aurait fallu désamianter avant de détruire les tours ) c'est ce qui explique que Bush a vu les images du premier crash.

On s'est contenter d'une part d'affaiblir les capacités de réponse et d'alerte du Norad et de l'US Air Force en programmant ce jour là des exercices aériens mobilisant appareils et pilotes et rajoutant de faux plots radars et d'autres part à préparer les 3 tours en vue d'une destruction.

@ red cloud

Il y a eut effectivement la première alerte vers 9h20 parce qu'un avion militaire a décollé d'andrews et a traversé l'espace interdit ( on avait sûrement omis de prévenir la sécurité de la MB de ce détail ) mais la vraie panique c'est à 9h30 quand un avion inconnu se dirige vers la MB ( du moins c'est ce qu'on croyait ).

Quand au comportement de Rumsfeld et Cheney, il faut garder à l'esprit qu'ils ne sont pas surpris des attentats de New York, c'était à l'ordre du jour ce jour là. Cheney lui dirige une démonstration du système WAAS et jusqu'à 9h30 tout était normal, personne ne se doutait que le Pentagone était visé, Rumsfeld est même resté dans son bureau jusqu'au moment de l'attaque ( ces gars là sont courageux mais pas téméraire ).

L'attaque du Pentagone c'est la couverture du détournement des fonds de la Navy ceux qui ont détourné les milliards du Pentagone ont mis à profit l'exercice du vol 77 pour détruire preuves et témoins de leur forfait. Quand au vol 93 c'était aussi un exercice WAAS comme le 77 donc après l'attaque du Pentagone il a été décider d'envoyer un F15 sur place puis on a tenter de rendre les commandes au pilote c'est pourquoi le transpondeur c'est rallumé quelques secondes mais personne ne répondait à la radio et l'avion a commencé a chuter ( à se moment pilotes et passagers avaient été tué par gaz asphyxiant ) comprenant que l'avion était livré à lui même il n'y avait plus qu'une chose à faire, abattre l'avion avant qu'il ne fasse d'autres victimes.

Hors ligne

 

#63 13-09-2011 21:50:26

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

@ gwemon

Nous avons quelques divergences mais nos positions ne sont pas si éloignées. La vérité doit trainer quelque part dans la zone du barycentre de ces différentes hypothèses.
Je persiste cependant à penser que derrière tout ça il y a un soubassement initial unique à New York et Washington, qui pour une raison ou une autre a divergé en deux évènements distincts, ne serait-ce qu'à cause des delits d'initiés sur les actions AA et UA, l'attitude constante de la FAA et de l'Air Force pour les deux groupes d'avions, etc....

Il est en effet possible qu'une partie de l'éxécutif était au courant de l'attentat contre le WTC qui ne les a pas surpris outre mesure, mais ne s'attendait pas à recevoir un 757 sur le Pentagone, soit une cachotterie des conjurés, soit un contre-coup.
Pour le vol 93, ce détail du transpondeur rallumé que je n'avais pas relevé doit en effet traduire une tentative du contrôle pour rendre la main au pilote, mais trop tard en effet. Le vol erratique vu par les témoins est probablement du à cette situation plutôt qu'à la belle fable de la rébellion des passagers.

Mais on commence à avoir à plusieurs quelques lueurs encourageantes. Il faut creuser la question et se creuser encore la tête, et se remettre en question sans dogmes, c'est essentiel.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (13-09-2011 21:56:28)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#64 13-09-2011 23:46:21

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

gwemon a écrit:

Quand au comportement de Rumsfeld et Cheney, il faut garder à l'esprit qu'ils ne sont pas surpris des attentats de New York, c'était à l'ordre du jour ce jour là. Cheney lui dirige une démonstration du système WAAS et jusqu'à 9h30 tout était normal, personne ne se doutait que le Pentagone était visé, Rumsfeld est même resté dans son bureau jusqu'au moment de l'attaque ( ces gars là sont courageux mais pas téméraire ).

J'ai rassemble moins de details techniques. STP mets les references pour ce systeme WAAS.

Ton hypothese est donc que le Pentagone est a part dans l'ensemble de l'attaque. Mais contrairement a toi, je pense que Rumsfeld est parfaitement capable d'attendre un crash sur l'aile ouest tandis qu'il se trouve de l'autre cote. Malheureusement ces considerations ne reposent pas sur du tangible. Cependant, dans le cas ou il se serait trouve surpris de l'impact, pourquoi serait-il alle aider l'evacuation des blesses? Il retrouve bien vite sa constance...

Je dois dire que l'hypothese qui me semble la plus solide est celle d'un plan unique au depart, et non pas d'un plan dans le plan, ce qui me parait - en l'etat tres modeste de mes connaissances - une subtilite inutile.

Mon raisonnement part de ce que l'armee avait a offrir et de ce que les instigateurs avaient comme garanties en echange. Le "Coup d'Etat" s'est noue de cette facon. L'armee avait ces exercices dans ses tiroirs et parmi les instigateurs, certains etaient au fait et meme a l'origine de la COG. Les instigateurs avaient une vue d'ensemble sur les moyens techniques mais pas l'expertise technologique. Les executants ont vu l'opportunite de gigantesques profits sur plusieurs decennies.

Cette facon de voir reflete mes propres limites dans le domaine technique, sans doute. Mais en l'etat, rien ne permet de dire d'apres moi que les instigateurs se soient fait doubler. La suite des evenements eut ete differente si cela avait ete le cas. La cabale derriere le 11-Septembre s'est en realite retrouvee en position de satisfaire les exigences de l'armee (doctrine de guerres preventives), en parvenant elle-meme a son but, chacun sur le plan psychologique assouvissant sa volonte de puissance.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#65 14-09-2011 00:01:20

gwemon
Nouveau membre du forum
Date d'inscription: 23-07-2011
Messages: 43

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

C'est vrai que nos positions convergent notamment sur le vol 77 mais je suppose qu'on a du avoir quasiment le même cheminement de pensées : VO => Pentagate => JP Petit => CIT => L'effroyable imposture ( qui dément de manière crédible la thèse du missile ) => JP Desmoulins => topics de Counter 911 sur les radars et les boites noires.

L'attaque du Pentagone, c'est comme le wtc7 ce n'était pas prévu dans le plan initial mais ça a été rendu nécessaire pour des raisons de confidentialité documents et témoins clés à supprimer, des opérations de nettoyage ni plus ni moins. Pas besoin d'être nombreux pour pirater la cible du WAAS, pas besoin de gros moyen il suffisait de convaincre les états majors qu'il est judicieux de programmer les exercice WAAS en même temps que les attentats de manière à promouvoir cette technologie; imaginez que le soir du 11/09 on nous apprenne au 20h que grace à une technologie révolutionnaire les vols 77 et 93 ont pu rejoindre Andrews et les pirates arrètés: gros coup de pub.

Les seuls détails qui me posent soucis c'est l'histoire abracadabrantesque du taxi de Lloyd ( bien que dans son cas c'est peut être une simple tentative de tirer parti de la situation avec une arnaque à l'assurance ) et les témoignages prouvant l'approche par le Nord du CIT.

Hors ligne

 

#66 14-09-2011 00:55:13

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Pour info, il faut que je retrouve la source, le vol UA93 Newark San Francisco du 11 Sept était le premier du genre un mardi

Dans un article,

http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=6591&lg=fr

Davidsson donne en note une reference, mais comme tu le vois ca ne concerne pas le vol 93.

Gerard Holmgren, ‘Evidence that Flights AA 11 and AA 77 Did Not Exist on September 11, 2001’ [tr. fr.: “Preuves que les vols AA11 et AA77 n’existaient pas le 11 septembre 2001”], 13 novembre 2003. Document disponible ici : http://www.serendipity.li/wot/aa_flts/aa_flts.htm.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#67 14-09-2011 09:44:50

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

gwemon a écrit:

C'est vrai que nos positions convergent notamment sur le vol 77 mais je suppose qu'on a du avoir quasiment le même cheminement de pensées : VO => Pentagate => JP Petit => CIT => L'effroyable imposture ( qui dément de manière crédible la thèse du missile ) => JP Desmoulins => topics de Counter 911 sur les radars et les boites noires.

L'attaque du Pentagone, c'est comme le wtc7 ce n'était pas prévu dans le plan initial mais ça a été rendu nécessaire pour des raisons de confidentialité documents et témoins clés à supprimer, des opérations de nettoyage ni plus ni moins. Pas besoin d'être nombreux pour pirater la cible du WAAS, pas besoin de gros moyen il suffisait de convaincre les états majors qu'il est judicieux de programmer les exercice WAAS en même temps que les attentats de manière à promouvoir cette technologie; imaginez que le soir du 11/09 on nous apprenne au 20h que grace à une technologie révolutionnaire les vols 77 et 93 ont pu rejoindre Andrews et les pirates arrètés: gros coup de pub.

Les seuls détails qui me posent soucis c'est l'histoire abracadabrantesque du taxi de Lloyd ( bien que dans son cas c'est peut être une simple tentative de tirer parti de la situation avec une arnaque à l'assurance ) et les témoignages prouvant l'approche par le Nord du CIT.

Lloyd: Ce type ne devait pas être net propre vis à vis de l'assurance de son taxi, et surement avec très peu de ressources. La proie idéale sur qui n'importe quel groupe peut faire pression pour lui faire dire ce qui était souhaitable qu'il dise. Il est maintenant totalement décridibilisé, donc out.
Cependant, un lampadaire, même privé de sa lampe tout en haut, ça avoisine les 200 kg. On n'en fait pas ce qu'on en veut en quelques secondes......
....C'est tellement sensible ici que je n'ai jamais tenté d'en discuter sérieusement.

CIT: Je soupçonne très fort les deux compères sans passé et surgis de nulle part mais avec de gros moyens, d'être des agents de désinformation. Pas de preuves, là non plus, juste un feeling.
Leurs témoins du survol proprement dit sont bidons.
Là-aussi, toute discussion là-dessus est entachée d'actes de fois non négociables, alors j'ai arrêté d'argumenter sur du logique et du factuel, notamment la prise en compte des trajectoires imposées par la mécanique du vol.
De plus, on peut logiquement remettre en question la soit-disante illusion d'optique d'un Boeing qui aurait rasé les toits juste avant l'explosion:
Ca demande une synchro hallucinante, et ça ne peut marcher que sous des angles de vision très limités, car vu de profil on ne peut pas confondre un avion nécesairement en ressource avant la R27 avec le même en train de plonger vers la façade.

Mais on doit prendre en compte les témoignages existants de passage d'un petit avion, plutôt de type business jet, et plutôt dans la zone de la bordure du cimétière d'Arlington.
Le témoignage initial d'Omar Campos, celui de Turcios, Lagasse, Brooks et même Riskus sont plutôt explicites. Le big problème est que certains de ces témoignages décrivent non pas un biz jet mais un Boeing.

Pour moi, le passage au nord de la station Citgo d'un petit avion gris clair et sans marques qui aurait joué un rôle dans l'impact du 757 passant au sud serait une idée à creuser.

La question en suspens est liée à la sincérité des témoignages comme celui de Riskus, peut-il n'avoir vu que le Boeing et pas cet avion? Pourquoi place-t-il le Boeing là où plusieurs autres témoignages placent un biz-jet?
Pourquoi ceux placés loin et qui disent avoir vu un petit avion n'ont pas vu le Boieng, et réciproquement, pourquoi ceux qui ont vu le Boeing n'ont-ils pas vu ce petit avion?
Et là on n'a pas fini.


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#68 14-09-2011 09:57:10

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Ça n'a rien à voir avec le témoignage de Mineta toutes ces théories.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#69 14-09-2011 09:59:27

MagicalMysteryFlights
Membre du forum
Date d'inscription: 31-10-2007
Messages: 1765

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Red Cloud a écrit:

gwemon a écrit:

Quand au comportement de Rumsfeld et Cheney, il faut garder à l'esprit qu'ils ne sont pas surpris des attentats de New York, c'était à l'ordre du jour ce jour là. Cheney lui dirige une démonstration du système WAAS et jusqu'à 9h30 tout était normal, personne ne se doutait que le Pentagone était visé, Rumsfeld est même resté dans son bureau jusqu'au moment de l'attaque ( ces gars là sont courageux mais pas téméraire ).

J'ai rassemble moins de details techniques. STP mets les references pour ce systeme WAAS.

Ton hypothese est donc que le Pentagone est a part dans l'ensemble de l'attaque. Mais contrairement a toi, je pense que Rumsfeld est parfaitement capable d'attendre un crash sur l'aile ouest tandis qu'il se trouve de l'autre cote. Malheureusement ces considerations ne reposent pas sur du tangible. Cependant, dans le cas ou il se serait trouve surpris de l'impact, pourquoi serait-il alle aider l'evacuation des blesses? Il retrouve bien vite sa constance...

Je dois dire que l'hypothese qui me semble la plus solide est celle d'un plan unique au depart, et non pas d'un plan dans le plan, ce qui me parait - en l'etat tres modeste de mes connaissances - une subtilite inutile.

Mon raisonnement part de ce que l'armee avait a offrir et de ce que les instigateurs avaient comme garanties en echange. Le "Coup d'Etat" s'est noue de cette facon. L'armee avait ces exercices dans ses tiroirs et parmi les instigateurs, certains etaient au fait et meme a l'origine de la COG. Les instigateurs avaient une vue d'ensemble sur les moyens techniques mais pas l'expertise technologique. Les executants ont vu l'opportunite de gigantesques profits sur plusieurs decennies.

Cette facon de voir reflete mes propres limites dans le domaine technique, sans doute. Mais en l'etat, rien ne permet de dire d'apres moi que les instigateurs se soient fait doubler. La suite des evenements eut ete differente si cela avait ete le cas. La cabale derriere le 11-Septembre s'est en realite retrouvee en position de satisfaire les exigences de l'armee (doctrine de guerres preventives), en parvenant elle-meme a son but, chacun sur le plan psychologique assouvissant sa volonte de puissance.

la vision globale me plait assez, ces évènements sont surement issus d'un deal entre plusieurs courants incluant des extémistes de l'armée, du monde politique, et de celui des affaires, avec des taupes associées dans le monde technologique.

Maintenant, cest vrai qu'il faudrait revenir au témoignage de Mineta.

Dernière modification par MagicalMysteryFlights (14-09-2011 10:00:04)


"Nier les faits parce qu'on les croit incompréhensibles est certainement plus stérile du point de vue du progrès de la connaissance que d'élaborer des hypothèses." Claude Levy-Strauss

Hors ligne

 

#70 14-09-2011 10:19:11

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6539

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

MagicalMysteryFlights a écrit:

Maintenant, cest vrai qu'il faudrait revenir au témoignage de Mineta.

Oui, je confirme qu'il faut revenir au témoignage de Mineta.

Hors ligne

 

#71 14-09-2011 20:25:25

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

http://edition.cnn.com/2002/ALLPOLITICS … ng.cheney/

After the planes struck the twin towers, a third took a chunk out of the Pentagon. Cheney then heard a report that a plane over Pennsylvania was heading for Washington. A military assistant asked Cheney twice for authority to shoot it down.

"The vice president said yes again," remembered Josh Bolton, deputy White House chief of staff. "And the aide then asked a third time. He said, 'Just confirming, sir, authority to engage?' And the vice president -- his voice got a little annoyed then -- said, 'I said yes.'"

Cet article soutient plutôt Cheney que Mineta. Pourtant il date de 2002.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#72 18-09-2011 14:25:30

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

kikujitoh a écrit:

http://edition.cnn.com/2002/ALLPOLITICS/09/11/ar911.king.cheney/

After the planes struck the twin towers, a third took a chunk out of the Pentagon. Cheney then heard a report that a plane over Pennsylvania was heading for Washington. A military assistant asked Cheney twice for authority to shoot it down.

"The vice president said yes again," remembered Josh Bolton, deputy White House chief of staff. "And the aide then asked a third time. He said, 'Just confirming, sir, authority to engage?' And the vice president -- his voice got a little annoyed then -- said, 'I said yes.'"

Cet article soutient plutôt Cheney que Mineta. Pourtant il date de 2002.

C'est plutot que le temoignage de Mineta contredit celui de Bolton, il faut remettre la chronologie dans l'ordre.
La Commission n'a de toute facon retenu ni Mineta ni meme Bolton, et s'est basee sur des notes de la femme de Cheney (mais oui, pourquoi pas) pour rapporter un dialogue vaguement similaire ou Cheney est averti qu'un avion approche, mais c'est pour donner un ordre d'abattre.
Et vous savez quoi, cet ordre d'abattre qui concerne le vol 93, emane du PEOC... a 10h30.
Ce n'est pas une blague. Du moins, c'est juste la Commission Officielle (voir Dale Scott, La Route..., pp. 285-6).

Le temoignage de Mineta a ete et est encore une bombe. Ce que sont "les ordres" est une cle pour nous, qui cherchons a savoir ce qui s'est passe.


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#73 17-11-2011 01:44:35

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#74 27-12-2012 06:50:36

Red Cloud
Membre de Soutien
Lieu: Japon
Date d'inscription: 03-06-2008
Messages: 1140

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Pour mémoire, identification (?) de Cochrane:

http://forum.prisonplanet.com/index.php … 339.0;wap2


In what the government describes as a bizarre coincidence... (AP/The Boston Globe, 22/08/02)
« una terrible coincidencia » (El Mundo, 14/03/04)
"we were actually running an exercise for a company of over a thousand people in London based on simultaneous bombs going off precisely at the railway stations where it happened this morning" (BBC Radio 5, 07/07/05)

Hors ligne

 

#75 21-03-2013 06:34:19

Anti Debunker
Membre du forum
Date d'inscription: 21-03-2013
Messages: 314

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Raj0r a écrit:

Soit l'ordre était de ne pas abattre le vol 77 soit de continuer à diriger l'engin vers le pentagon en cas d'avion téléguidable.

Le problème est que l'ordre d'abattre les avions n'existait pas avant ... 10H20 ( rapport final )

Rien qu'avec Bush, au téléphone avec son mini-moi ( Cheaney ), à 9H45 il dit :

On a une petite guerre par ici ... J'ai appris pour le Pentagone ... Quelqu'un doit payer !!!

mais l'ordre d'abattre le moindre avion désobéissant, lui, n'a pas été donné ...


Bonjour Debunker !!! ... On va jouer à un jeu ... !!!

Hors ligne

 

#76 14-11-2013 15:12:59

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Vous pourrez trouver des éléments chronologiques relatifs à l'évacuation de Cheney dans cet entretien d'un agent du SS, James Scott, expliquant qu'à 9h30 il se tenait devant le bureau de Cheney puis qu'il y est entré pour lui demander d'évacuer le bureau. Ce témoignage date du 12 septembre, soit avant l'interview Meet The Press de Cheney : http://www.scribd.com/doc/30764772/Mona … -Timelines

Dernière modification par kikujitoh (14-11-2013 15:13:23)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#77 26-06-2016 14:41:25

kikujitoh
Membre de Soutien
Lieu: Air Force One
Date d'inscription: 07-02-2009
Messages: 4795

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Voir la Timeline du Secret Service : http://www.reopen911.info/News/2011/03/ … s-secrets/

Article de M. Kara à ce sujet : http://www.oredigger61.org/?p=3785

On trouve à plusieurs reprises une alerte sur l'approche d'un avion. Quelques éléments :

9h30 : Deux avions ont disparu des radars. L'un des deux s'approche de Washington.
9h34 : L'avion est à 10 miles.
9h35 : L'avion vire.
9h36 : L'avion tourne à l'ouest et revient.
9h38 : Crash sur le Pentagone.
---
10h05 : Départ de Bush de Booker. (C'est normalement bien plus tôt)
10h08 : 2 F-16 se trouvent au-dessus de Washington.
10h09 : La FAA annonce que le vol UA93 s'est écrasé.
---
10h15 : Le président arrive à l'aéroport de Sarasota. (L'horaire ne semble pas bon non plus)
---
10h22 : La FAA annonce qu'un avion se trouve entre 5 et 10 miles de Washington. (Un 757 ?)
10h33 : La FAA annonce que l'avion se trouve 8 miles sous le radar.
10h37 : La FAA annonce que l'avion se trouve au niveau du Potomac.
---
11h00 : La FAA annonce que le vol AA77 s'est écrasé à la frontière du Kentucky.

Dernière modification par kikujitoh (26-06-2016 16:48:41)


"Les versions officielles des évenements historiques devraient systématiquement être remises en question." Howard Zinn

Hors ligne

 

#78 26-06-2016 18:17:32

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6539

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

http://forum.reopen911.info/p326842-auj … ml#p326842

Mariflo a écrit:

Nanard à écrit :

Mariflo, voilà une réflexion qui me parait bonne ! Il serait intéressant que tu développes les raisons qui t'ont amené à changer d'avis (très respectable) sur la version OB.

Voir mes post 167 et 171: Cheney a été pressé d'aller au bunker alors que le vol77 était en approche, j'imaginais à tort qu'il avait eu le temps d'y arriver avant le crash. Or, non ça été trop vite ! D'après le timing de Berruyer, il est fort probable que le crash a eu lieu pendant le transfert de Cheney vers le bunker.
Mais maintenant, suite au dernier post de Kiku, on se rend compte que tout le timing  a été "brouillé officiellement" et on est donc dans le brouillard !! roll

Cheney a-t-il seulement contredit officiellement ce que dit Mineta ? D'ailleurs, la question lui a t-elle directement été posée ?
Je n'ai pas souvenir avoir vu passer ça.
Ce serait pourtant intéressant puisque il accuserait dans pareil cas Mineta de mensonge (devant la commission d'enquête et en ayant prêté serment).

Je sais bien que le mensonge et la politique sont intimement liés mais si mensonge de Mineta il y a, dans quel but dans ce cas-là ?

Pour s'éviter ce genre de question, il y a bien sûr la solution d'admettre qu'il est complètement à la masse, solution de trop grande facilité vers laquelle O. Berruyer se jette sans l'ombre d'un doute et sans possibilité d'en discuter.

Cheney n'a jamais prêté serment.
On ne saura sûrement jamais ce qui a été dit à huis-clos devant les quelques membres de la commission désignés pour ça.
Le timing  a été "brouillé officiellement".
Et de plus, à charge, on sait que Cheney a déjà sciemment menti dans l'exploitation de ce dossier du 11/9 pour aller en Irak.

Bien sûr, on a une photo de lui les pieds sur le bureau regardant la télé avec des images censées être en direct.

Je trouve ça plutôt maigre pour me forger l'idée d'un mensonge de la part de Mineta.

Quant à le traiter de zinzin, c'est la première fois que je vois passer cet argument massue (balayant tout le reste d'un simple revers de la main) qui demande à être prouvé entre le 11/9 et l'instant de son témoignage devant la commission d'enquête. Qu'il puisse radoter aujourd'hui 15 ans après et à l'âge de 84 ans, pourquoi pas (et ça reste déjà à prouver), mais en aucun cas cela peut servir à jeter le discrédit sur son témoignage de l'époque.

Je peux reprendre ma phrase précédente :

Je sais bien que le mensonge et la politique sont intimement liés mais si mensonge de Cheney il y a, dans quel but dans ce cas-là ?

Et là contrairement au cas Mineta, on peut avoir quelques idées de réponse.

Hors ligne

 

#79 26-06-2016 19:41:38

nanard
Membre du forum
Date d'inscription: 05-02-2014
Messages: 1305

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Sur conseil avisé de Kikujitoh, je rejoins la discussion là où elle aurait du rester.
Je viens de relire ces deux pages et j'abonde largement dans le sens de Larez concernant l'accusation de folie de Mineta, un peu trop pratique pour être honnête.

Dans le cadre de ce black program évoqué par pas mal de participants de ce sujet, je suis persuadé que le vol 77 n'a jamais été perdu par les radars. Justement, puisque black program, il était surveillé comme le lait sur le feu par l'USAF et la FAA, ce n'est pas pour rien que certains relevés radars ont "disparus" après les événements.
Donc, notre Boeing, à chaque instant les officiels concernés savaient où il se trouvait.
D'ailleurs un post indique à 9 h 18, selon le pâtissier français de la MB,  une collaboratrice de l'intendant de la MB entre dans la chocolaterie pour signifié l'évacuation immédiate du bâtiment. Ça se tient avec le reportage sur la même évacuation filmée un peu plus tard par CNN.  Cette évacuation est causée par l'approche d'un avion vers la MB.
Outre que ça confirme que les radars ne l'avaient pas perdu, c'est aussi dans la droite ligne de l'interview du responsable du SS dans le "Nouveau Pearl Harbor".

Autre post, à 9h 30, témoignage de James Scott du SS en faction devant la porte du bureau de Cheney, il rentre pour l'évacuer pour cause de la proximité d'un avion en vol vers la MB. Ça me semble raisonnable aussi.
Je l'ai déjà dit, ces gens sont là pour surveiller 24/24 ce qui se passe aux environs plus ou moins immédiats de ceux qu'ils ont pour mission de protéger. L'irruption un peu moins de 8 minutes avant le crash est dans cette optique. On ne joue pas avec ce genre de risque et je ne peux pas croire à une évacuation à l'arrache dans la dernière minute. Cette minute, pour un avion, c'est une dizaine de kilomètres parcourus, le double au moins de la distance entre le Pentagone et la MB !.
Le moindre problème lors de cette évacuation (début de malaise ou autre) et c'est la cata. Ils sont justement payés pour éviter ce genre de situation où plus grand chose n'est gérable.

Donc évacuation à 9 h 30/31, la MB n'est pas si grande, ça fait une arrivée au PEOC à 9 heures 32. On est beaucoup plus près de la version Mineta sur les horaires que les délires d'OB qu'il veut réalité.
Pas facile de faire la coupure entre les 2 sujets cool

Hors ligne

 

#80 27-06-2016 00:18:13

Larez
Responsable du forum
Lieu: Bourgogne
Date d'inscription: 10-05-2009
Messages: 6539

Re: Le témoignage de Mineta confirmé.

Petite info en passant :
N. Mineta a témoigné devant la commission d'enquête et sous serment mais il n'y a aucune trace de ce témoignage dans le rapport de la commission d'enquête. J'ai cherché mais je n'ai rien trouvé.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr